Page 1


E L A R A UNE ECOUTE, UN STYLE

W W W. T R I A N G L E H I F I . C O M


MédiaRéclame 24bis/26 rue Ernest Renan 93400 St Ouen Téléphone : 07 82 72 64 46 Fax : 09 70 62 99 54 whathifi@mediareclame.fr

DIRECTION ÉDITORIALE & COMMUNICATION David LEBOFF david@mediareclame

MANAGEMENT

Gérant et directeur de la publication Frédéric ZYLBERWASSER frederic@mediareclame.fr Logistique Jean-Marc ZUILI Jeanmarc.z@mediareclame.fr

RÉDACTION

Rédacteur en chef Eric SENABRE Graphiste Bathie LO Photos Haymarket, DR, GP Ont collaboré à ce numéro Ketan Bharadia, Kashfia Kabir, Simon Lucas, Andy Madden, Jenny Owen, Tom Parsons, Andy Puddiffot, John Steward, Ced Yuen, Samuel Clément, Claire Ferrier, David Leboff, Nathan Le Playgamer, Frédéric Zylberwasser Contacter la rédaction whathifiredaction@mediareclame.fr

/03/16 Il y a peut-être quelque chose d’un peu étrange, quand on y pense, avec le succès que rencontre en ce moment le concept de multiroom. Pourquoi, au fond, aurait-on besoin d’écouter de la musique dans toutes les pièces de sa maison ? Il y a à cela une réponse optimiste, et une réponse pessimiste. La réponse optimiste, c’est que la musique occupe une place de plus en plus importante dans nos vies, et qu’on ne veut jamais en manquer une miette ; que l’on prépare des crêpes ou que l’on se prélasse dans son bain, on veut du son. La réponse pessimiste, c’est que la musique est devenue un bien de consommation de masse, et que son écoute ne constitue plus réellement un moment privilégié. On écoute le dernier album à la mode comme on plongerait la main dans un paquet de chips. On grignote, tout le temps, à toute heure, à tout endroit. La réalité tend à nuancer les deux propositions. Le multiroom existe en réalité depuis longtemps ; seulement, il relevait dans le temps d’installations complexes, qui nécessitaient de tirer des câbles dans des cloisons creuses. C’était un travail de spécialistes, et ces mêmes spécialistes, aujourd’hui, regardent certainement le multiroom à la Sonos avec le sourcil levé. Pourtant, il n’y a pas de quoi se moquer. Sonos ou Bluesound ne proposent pas un son au rabais. Ce n’est pas de la grande hi-fi… mais il s’agit quand même de hi-fi. Et les choses ne vont qu’en s’améliorant. De fait, il serait assez malhonnête d’affirmer que le multiroom traite le son à la légère. Ce n’est définitivement pas le cas. De notre point de vue, le multiroom enfonce un clou de plus dans le cercueil du support physique, quel qu’il soit ; car même si c’est en théorie possible, on ne s’équipe pas en multiroom pour envoyer le son de sa platine vinyle (ou CD) dans toute la maison. Il pave le chemin à la musique dématérialisée, mais devrait aussi être le Cheval de Troie qui permettra à la haute-résolution de se démocratiser. Bien plus efficacement que les baladeurs à plusieurs centaines d’euros ou les DAC de luxe. Rien que pour cela, on peut lui être reconnaissant. Et peut-être bien qu’on est heureux d’écouter du Dowland dans sa baignoire, après tout.

VENTE AU NUMÉRO

KIOSQUES FRANCE & ÉTRANGER France MLP : Tel. : + 33 (0)4 74 82 14 14 Étranger EXPORT PRESS : Tel. : + 33 (0)1 40 29 14 51 Impression Moderna Belgique

ABONNEMENT

Abonnement en ligne et anciens numéros www.webabo.fr/whathifi Commande par téléphone 05 34 56 35 60 Infos et réclamations whathifi@abomarque.fr

ERRATUM Dans un souci de cohérence entre les différentes éditions internationales de What Hi-Fi ? Son & Home Cinéma, il nous a été demandé d’apporter la correction suivante : La note officielle du service de streaming Qobuz est de 4/5. Il n’y a pas encore de note officielle pour le site de téléchargement haute-résolution Qobuz. Cette note sera communiquée à nos lecteurs dès qu’un consensus sera adopté. La note précédemment attribuée ne reflétait que le verdict de l’équipe de WHF France, et non de l’ensemble des rédactions. Qobuz Streaming ★★★★★ / Téléchargement hi-res N/C

Eric SENABRE

BARRES DE SON

Commission paritaire : 0417K84182 ISSN 1770-0426 Dépôt-légal: à parution What HiFi? est une marque commerciale de Haymarket Magazines Ltd. utilisée sous licence par Média Réclame en français. Crédit photo et copyright : tous droits réservés. Haymarket Mag. Ltd. 80 Walkingrave Road, Teddington, Middlesex, TWLG, Grande-Bretagne. La loi du 11 mars 1957 sur le droit d’auteur s’applique au contenu de ce magazine. Les textes et images envoyés au magazine ne sont pas restitués. Les prix indiqués dans les pages de ce magazine sont TTC. Ils sont fournis à titre purement indicatif, susceptibles de changements et ne sont mentionnés que pour fournir une indication des prix pratiqués. What Hifi Son et Home Cinéma est une publication MédiaRéclame Eurl au capital 1000 € Siège social : 24 bis 26 rue Ernest Renan 93400 St Ouen Principal actionnaire : Fréderic ZYLBERWASSER Siret : 539 804 211 00016

Elles sont de plus en plus douées, et c’est tant mieux, car les TV sont de plus en plus plates ! p.58


MARS 2016

SOMMAIRE

“Le multiroom, c’est la grande tendance actuelle. On va tout vous expliquer !” Page 48

étoiles montantes

NOS VERDICTS EXPLIQUÉS 4

MARS 2016

L’un des meilleurs ★★★★★ Une belle proposition ★★★★ Vaut le détour ★★★ Décevant ★★ Atroce ★


SOMMAIRE

LES TEMPS FORTS

CE MOIS-CI, VOUS SAUREZ TOUT SUR LES PRODUITS SUIVANTS : 46 BALADEUR NUMÉRIQUE

32 BARRE DE SON

Pioneer essuie les plâtres du MQA

Yamaha : à fond le MusicCast !

DACS Chord Hugo Moon Neo 230HAD Naim DAC-V1 CASQUES Sony h.ear NC BALADEUR NUMÉRIQUE Pioneer XDP-100R BARRE DE SON Yamaha YSP-5600 ENCEINTES SANS-FIL Bang & Olufsen BeoPlay A6 Bose SoundTouch 10/30 Cambridge Audio Air 200 Libratone Zipp/Zipp Mini

74 ENCEINTES SANS-FIL

57 ENCEINTE BLUETOOTH

Choisissez le modèle qu’il vous faut

B&O a enfin sorti son chef-d’oeuvre

65 DACS

Et votre bureau devient un système hi-fi

Ministry of Sound Audio M Plus/Audio L Plus Samsung R6/R7 Sonos Play:1/Play:5 UE Boom 2

36 CASQUE

Sony aime la monochromie

GUIDE D’ACHAT

LE MEILLEUR, TOUT DE SUITE ! Notre sélection des meilleurs produits MARS 2016

5


Nouveautés * Tendances * Actus

WHAT’S NEXT?

6

MARS 2016


COEUR DE VERRE C

’est Bob Dylan qui, naguère, chantait Hurricane. Rien ne vous empêchera, par un procédé de mîse en abîme, de l’écouter sur... une enceinte Hurricane de Waterfall Audio. Il s’agit d’un modèle « in-wall », disponible en plusieurs finitions. Classique, comme sur cette image, ou en « verre » (noir ou blanc), pour rappeler le cœur de métier du constructeur et ses superbes modèles au coffrage transparent. In-Wall ne signifie certainement pas « pis-aller » : le châssis en ABS haute-densité affiche une épaisseur de 73mm, et l’amortissement est assuré par une plaque de bitume. C’est une solution idéale pour le multiroom (le vrai, pas celui à base de Wi-Fi !). Et certainement une des plus élégantes du marché, sinon la plus belle.

MARS 2016

7


WHAT’S NEXT?

SAMSUNG SERIF TV

GRÂCIEUX DESIGN

On ne peut pas nier que beaucoup de progrès a été fait en matière de design, pour les téléviseurs. Et pourtant, un fait demeure : ils ressemblent toujours autant… à des téléviseurs. Les lignes se sont épurées, l’épaisseur s’est amoindrie mais on n’y coupe pas : on a toujours, dans nos salons, un gros objet assez massif qui nous hurle à chaque regard ses origines technologiques. Avec la TV Serif de Samsung, les fameux frères Bouroullec, qui comptent parmi nos meilleurs designers made in France, ont voulu

8

MARS 2016

imaginer quelque chose qui, loin de vouloir s’effacer totalement dans le décor (c’est sans doute peine perdue), pouvait en tous les cas revendiquer le statut de meuble à part entière. Le pari semble plutôt réussi. Un côté rétro ? Oui et non : il serait plus juste, sans doute, de parler d’intemporalité. Le nom du produit vient de son profil, qui forme en effet un « I » majuscule en police Serif. Trois tailles sont dispos en trois résolutions : UHD, Full HD et HD (un rien décevant, d’ailleurs). Smart TV et Bluetooth à tous les étages, en revanche !


Platinum II

Entrez dans un nouveau monde

PPL Importateur d’émotions®

www.pplaudio.com - Tél. : 04 50 17 00 49


WHAT’S NEXT?

TANGENT FJORD MINI

BLUETOOTH ET DESIGN Avec un design aussi épuré et soigné, on songe forcément à la Scandinavie. Bingo : Tangent est bien une marque danoise (du moins, en partie). Elle est bien connue de nos « services » pour ses petites radios de table, qui se sont révélées des alternatives très intéressantes à ce qui pouvait se faire chez Tivoli ou, fugitivement, chez Boston Acoustics. Si le succès des radios DAB et Internet n’est plus à démontrer, il existe un domaine plus actif encore : celui des enceintes Bluetooth. La Fjord Mini en est une, et pas n’importe laquelle. Pour commencer, elle est compatible avec le standard aptX. Ensuite, elle est équipée de deux

10

MARS 2016

transducteurs full-range de 6cm, alimentés par une amplification de 2x10W. L’autonomie est de huit heures environ, mais il est tout à fait possible de l’écouter en utilisant sa base de recharge (le disque à gauche sur cette photo). Il n’y a donc jamais à lui brancher directement un fil à la patte. Invisible sur cette photo : une poignée qui lui donne un air de cafetière design, et la rend très pratique à transporter. On doit cette belle conception au célèbre Jacob Jensen, l’un des designers historiques de Bang & Olufsen, décédé au printemps dernier. Un bien joli testament…


WHAT’S NEXT?

MARS 2016

11


WHAT’S NEXT?

PHILIP SCREENEO HDP2510

SI PEU DE RECUL...

Désormais, tout le monde ou presque doit être familier avec le concept de projecteur à focale ultra-courte. Avec un recul minimal (quelques dizaines de centimètres), ces appareils sont capables de projeter une image de très grande taille. Ils dont donc particulièrement adaptés aux petits intérieurs. L’une des gammes les plus connues, c’est la Screeneo de Philips. Seulement, jusqu’à présent, les projecteurs Screeno ne possédaient qu’une résolution HD standard. Désormais, les Screeneo sont Full HD ! Présenté au dernier CES de Las Vegas, le Screeno HDP2510 envoie du 1920x1080p. L’éclairage est assuré par une lampe UHP, dont la durée de vie tutoie les 10.000 heures (contre 3000 pour une lampe classique). Le projecteur ne possède pas de tuner, contrairement aux modèles précédents, mais embarque un système de sonorisation acceptable de 26W. Avec un recul de dix centimètres (oui, seulement), l’image affichée monte jusqu’à 50’’. Et avec une quarantaine de centimètres, on est autour de 120’’ : impressionnant !

12

MARS 2016


WHAT’S NEXT?

14

MARS 2016


WHAT’S NEXT?

YAMAHA MCR-N670

LE PLEIN DE TECHNO Oh, on sait bien ce que vous pensez. Cette photo aurait pu être prise en 1979. Ou 1982. C’est à cette époque que la hi-fi était faite d’argent, d’aluminium brossé, et se parait de ces boutons rectangulaires. Et pourtant, la mini-chaine MCR-N670 de Yamaha, même si son look fleure bon la nostalgie, est tout ce qu’il y a de moderne. Derrière les apparences (un ampli et son lecteur CD), il y a le fin du fin de la technologie. Le lecteur CD est également un lecteur réseau, compatible Wi-Fi, DLNA, mais aussi AirPlay et Bluetooth. La chaîne est capable d’avaler des fichiers haute-résolution jusqu’en 24 bits/192 kHz (WAV, FLAC, AIFF, mais aussi les bons vieux MP3 et WMA), et d’accéder aux radios Internet. Qui plus est, l’ensemble est compatible avec le système muti-room Yamaha MusicCast, qui s’impose à travers tous les produits du constructeur japonais (à commencer par ses barres de son, comme vous le verrez dans quelques pages). Le tout est vendu aux alentours de 850€ (enceintes comprises), et peut convenir à ceux qui cherchent une solution tout-en-un élégante et moderne.

MARS 2016

15


WHAT’S NEXT?

Thrustmaster Y-300CPX

CARTON PLEIN

VOS SMARTPHONES EN SÉCURITÉ On aime bien présenter, de temps en temps, des accessoires qui vous aident à augmenter l’espérance de vie de vos smartphones. C’est qu’ils coûtent cher, ces petits engins ! La marque Thule propose l’Atmos X5, une protection qui transformera votre iPhone en un émule de Robocop.

RAZER AIME SE MONTRER Ci-contre, vous verrez que Razer, le roi des accessoires de gaming, tend à diversifier dans l’audio. Eh bien, pas seulement ! Le constructeur est également le concepteur de bracelets et de montres connectées. La Nabu Watch, c’est son nom, est capable d’agir comme un dispositif de fitness (calories, etc), mais aussi d’échanger des données sociales avec d’autres utilisateurs de la même montre... Si vous en croisez.

16

MARS 2016

Le casque de gaming Y-300CPX de Thrustmaster présente a priori un bon rapport qualité-prix : pour 50 euros, on repart avec un modèle léger, confortable, équipé de transducteurs de 50mm, avec une double amplification électro-acoustique des basses. Ce ne seront peut-être pas les graves les plus précis du marché, mais vous pouvez en tous les cas être certain que les explosions, dans vos jeux favoris, auront de l’impact. Quant au micro, il est unidirectionnel et pensé pour ne pas se polluer avec d’éventuels bruits de fond.

Leviathan Mini

DÉMONIAQUE

On connaît bien le constructeur Razer pour ses accessoires de gaming, en particulier ses souris hors de prix et ses claviers programmables. Il faudra désormais ajouter aux activités du constructeur la conception d’enceintes Bluetooth. Celle-ci, appelée Leviathan Mini, est d’un format compact, qui n’est pas sans rappeler la SoundDock Mini de Bose. On nous promet du reste des basses très profondes et des aigus impeccables. Admettons : pour un constructeur dont le son ne constitue pas le cœur de métier, voilà ce que les anglo-saxons appelleraient un « bold statement ». Bon point : il sera possible d’appairer deux enceintes pour un rendu stéréo. Le tout, pour environ 199€.

Creative iRoar

SURDOUÉE ?

Le Creative iRoar se définit comme l’enceinte Bluetooth la plus intelligente au monde. Intelligente ? En quoi une enceinte peut-elle être intelligente ? Tout est relatif, mais ce qui distingue avant tout ce produit de la concurrence, ce sont ses grandes capacités de customisation logicielle. A l’aide de l’application compagnon, il est possible de « tweaker » le son de manière très fine (par exemple, pour une écoute nocturne), et même de changer sa voix quand on utilise le micro intégré !


Enceintes actives avec amplificateur MyAMP intégré (en classe AB, best seller de la gamme MY) compactes et performantes, les MySPEAKER amplifiées vous procureront une écoute de très grande qualité avec : Une entrée Bluetooth aptX® pour smartphone, tablette et ordinateur, réglage droite/gauche de l’enceinte amplifiée, 1 entrée analogique (RCA), 3 entrées numérique (USB 24/96 kHz, Optique et Coaxial SPDIF 24/192 kHz), une prise USB de recharge, une sortie SUB, une entrée trigger et une télécommande IR.

314 rue Paul Milliez - 94513 Champigny Sur Marne Tél : 01 55 09 18 35 - Fax : Tél : 01 55 09 15 31 email : info@dea-international.com www.dea-international.com


WHAT’S NEXT?

RIVA S

LA REINE DU FESTIVAL

Quel rapport avec une enceinte sans-fil et le regretté Michel Delpech ? On vous donne vingt secondes pour trouver. Toujours pas ? Vous donnez votre langue au chat ? Bon. Vous avez devant vous la Riva S, dernière née de la marque américaine Riva. Or, derrière Riva se cache le mythique Rikki Farr, connu pour avoir été le maître des cérémonies du fameux festival de l’île de Wight, qui dispute à Woodstock le titre de festival de musique rock le plus fameux de l’histoire. Un festival qui donna à Michel Delpech, donc, l’un de ses plus grands succès. Mais trêve d’anecdote : la Riva S ne vaut pas que pour son pedigree, en cela qu’elle renferme pas moins de 7 haut-parleurs (3 actifs et quatre passifs)… pour une puissance totale de 30W ! Assez effarant dans un volume aussi réduit. Contrôles tactiles, résistance aux éclaboussures… et bien sûr, comme il est désormais de coutume, application dédiée pour accéder à de nombreux réglages d’égalisation. Il y a même un mode main libre ! Le rendu dans les graves promet d’être très impressionnant. Bientôt en test dans nos pages.

18

MARS 2016


WHAT’S NEXT?

MARS 2016

19


WHAT’S NEXT?

Triangle Thétis 320/280

LA BEAUTÉ DES GRAVES

Avant même que le Home Cinéma ne s’impose auprès du grand public, les adeptes de musique à la maison avaient déjà opté pour le caisson de basse. Eh oui : un caisson ne sert pas qu’à retranscrire les explosions dans Fast & Furious, mais aussi à laisser certaines musiques se déployer à travers tout le spectre de fréquences. Sans caisson, comment apprécier les terribles notes d’orgue de la Toccata en ré mineur, par exemple ? Le Thétis de Triangle se

20

MARS 2016

décline en deux versions : 320 et 280. Le premier est équipé d’un ampli Classe D de 250W, pour un diamètre de haut-parleur de 25cm. Les réglages à l’arrière permettent de définir une fréquence de coupure précise : la bande passante du caisson brasse la gamme des 25-120 Hz. Le modèle 280 est un peu plus modeste en puissance (150W), avec une membrane de 21 cm. En conséquence, il débute à 35 Hz. Le design, dans les deux cas, est remarquable.


WHAT’S NEXT?

22

MARS 2016


WHAT’S NEXT?

LA BOITE CONCEPT LP 160

LA BOITE À MALICE

médiums en fibre de cellulose/verre, 2 subwoofers à double chambre de charge, et deux haut-parleurs arrière « Wide Sound » orientés à 45° pour une dispersion plus ample. L’amplification est assurée par une électronique Atoll de classe AB déployant 2x80W, tandis qu’un DAC à entrée optique Atoll, équipé d’un Burr-Brown PCM5102 (compatible 32 bits/384 kHz), vient compléter une panoplie impressionnante. Oh, et bien sûr, il y a du Bluetooth aptX, et même un emplacement pour intégrer un autre boitier sans-fil. 36 kilos de génie à la française.

LP 160 et dessin de Youssef Boubekeur « Vincent Tiger », peinture Philippe Chapelon (collection privée Eric Patrelle)

Si vous êtes un lecteur fidèle de notre revue, vous savez qu’on a un petit faible pour les produits de La Boite Concept. Loin d’être des gadgets de luxe, les systèmes audio de la marque allient l’excellence d’un savoir-faire artisanal à des technologies de pointe. La LP 160, dernière née de la marque, en est l’illustration parfaite. Son originalité ? Un « espace platine » situé sous un pupitre, qui permettra d’accueillir non seulement une platine vinyle, mais aussi CD, Blu-Ray, etc. Côté caractéristiques, c’est un festival. Huit haut-parleurs exclusifs équipent la bête : 2 tweeters à ruban doubles cellules, deux HP de

MARS 2016

23


WHAT’S NEXT?

SuperStar Blaster

MONSTRUEUX !

UN SOFA QUI A LA BOUGEOTTE Immersit entend apporter la quatrième dimension à notre expérience cinéma. La quatrième dimension ? Celle du mouvement, bien sûr ! Cet étrange appareil s’installe sous un canapé, et ses verrins sont capables de le faire vibrer (voire, carrément bouger) en accord avec ce qui se passe à l’écran. C’est évidemment une vision assez restrictive de ce que l’on peut regarder sur un Home Cinéma (tout le monde n’est pas forcément fan de Michael Bay), mais après tout, si vous êtes plutôt fan des Dardenne, personne ne vous oblige à l’acheter AFFAIRES PRIVÉES

Un petit mot en passant sur le dernier né de chez BlackBerry : le Priv, qui tourne sous Android, met l’accent sur la sécurité des données (et voit le retour du clavier). Mais côté multimédia, il semble gâté aussi. Affaire à suivre, donc.

24

MARS 2016

Monster, la marque à qui l’on doit, à l’origine, les fameux casques Beats, a décidé de renouer avec la bonne vieille tradition du Ghetto Blaster. Son SuperStar Blaster est une enceinte sans-fil surpuissante (et dotée d’un micro pour prendre les appels mainslibres). On n’est pas encore très au fait des caractéristiques techniques, mais la marque a promis, lors du dernier CES, qu’il y avait dans ce volume respectable de quoi désintégrer des murs en placo (du moins, c’était l’idée). On a un peu peine à croire que le rendu fera dans la dentelle, mais cela reste une solution intéressante pour certains types de musique. Le produit sera vendu environ 400€.

Porte-clés

BRUYANT

Toujours chez Monster, le SuperStar HotShot joue la carte du minimalisme. Cette fois, pas question de se promener avec sur l’épaule, au contraire. Vous voyez ce petit anneau au sommet de l’unité ? Eh bien, il vous permettra par exemple d’attacher l’enceinte à un porte-clés. Oui, cela vous donne une idée de la taille réduite de l’engin. Monster n’est pas très prolixe quant aux caractéristiques techniques de son produit, mais promet un son « riche, plein, à vous décoiffer ». On veut bien les croire, mais on testera quand même. Le produit sera vendu 49€.

Puissance à bas-coût Les adolescents sont devenus aussi exigeants que les adultes en matière de smartphones. C’est pour répondre à leur demande que la marque chinoise Honor a créé le 5X. Honor, dans la lignée de OnePlus, s’est mis en devoir de proposer des produits très aboutis techniquement à des prix plus doux que la concurrence américaine, japonaise ou coréenne. Le 5X est très joliment équipé, avec un particulier un APN de 13 mégapixels qui ouvre à f/2.0, et ne coûte que 229€. L’écran 5,5’’ Full-HD est idéal pour le visionnage de films, et 2 Go de RAM viennent épauler un processeur octo-cœur.


NOUVEAU

Du vinyle au PC, l’X-i125 accepte toutes les sources

Comment décrire notre nouvel amplificateur intégré X-i125 ? Nous avons créé un amplificateur audiophile performant et polyvalent. La musicalité étant notre priorité, nous avons utilisé les meilleurs composants du moment afin d’optimiser toutes les sources actuelles: Phono, CD, tuner, etc... mais aussi l’USB B X-MOS sur lequel vous pourrez connecter votre PC ou MAC, l’USB A et les sources numériques en optique ou coaxiale grâce au nouveau convertisseur AKM. L’X-i125 bénéficie de notre technologie HIGH BIAS (mode assimilable à de la classe A sur les premiers watts). Pour nous permettre de concevoir l’ensemble de la gamme Advance Acoustic, notre laboratoire est bien sûr équipé d’appareils de mesures et autres logiciels performants, qui nous assistent dans le développement des produits, mais pour parfaire la mise au point finale, nous utilisons également un système de référence composé de nos enceintes “étalon“ XL-1000. Cette méthode de travail est plus rigoureuse, et nous permet de garantir cette musicalité que l’on retrouve dans l’ensemble de nos produits. Spécifications 2x125W sur 8Ohms 2 Transformateurs toroidaux 2 Convertisseurs AKM 24Bitsx384KHz et Wolfson Dim. H.175x l.430x D.320 Poids: 14,4Kg Prix généralement constaté: 1250€ TTC

GARANTIE JUSQU’A 5 ANS* *(voir notre site www.advance-acoustic.com)

ADVANCE PARIS SARL, 13 rue du coq gaulois - 77170 Brie Comte Robert - France Téléphone: +33 (0) 1 60 18 59 00 - Fax: +33 (0) 1 60 18 58 95 - email: info@advance-acoustic.com - www.advance-acoustic.com


WHAT’S NEXT?

KLIPSCH REFERENCE PREMIERE HD

SANS-FIL ET SANS REPROCHE

Est-ce que le monde a définitivement basculé dans la technologie sans-fil ? C’est bien ce qu’il semble. Quand on pense à « enceinte sans-fil », on s’imagine l’un de ces produits Bluetooth tels que vous allez pouvoir en découvrir de nombreux dans les pages de ce numéro. On imagine beaucoup moins, en revanche, une colonne trois voies comme cette Klipsch RP-440WF ! La série Reference Premiere HD Wireless du constructeur américain rassemble la colonne en question, des enceintes bibliothèque (RP-140M), une centrale (RP-440WC), un caisson (le RP-110WSW), ainsi qu’un hub de

26

MARS 2016

contrôle baptisé RP-Hub1 pour mener tout ce petit monde à la baguette. Assez perfidement – mais c’est de bonne guerre – le constructeur annonce sur son site US qu’il ne s’agit pas d’un « système à la Sonos », mais d’un vrai Home Cinéma dans les règles de l’art. De fait, on ne peut à 100% parler de sans-fil : chaque enceinte a besoin d’être reliée au secteur. Pas de câbles à travers la pièce, mais il ne sera pas forcément simple de trouver une prise de courant libre pour chacune. Reste que la tentative est assez impressionnante. Le son souffrira-t-il d’une quelconque compression ? Suspense !


WHAT’S NEXT?

MARS 2016

27


WHAT’S NEXT?

Thomson DS500

FORMAT TOUR

Thomson n’a certainement pas l’ambition d’affronter frontalement les marques de hi-fi (ce ne serait du reste pas très raisonnable), mais on ne peut lui reprocher son enthousiasme à vouloir proposer des produits originaux. L’enceinte Bluetooth DS500 vient chasser sur les terres des produits « JeanMichel Jarre » (ou même, fut un temps, de Parrot). Cette enceinte colonne, la DS500, déploie une puissance annoncée de 300W. Dans les faits, cela sera sûrement moins, mais il s’agit en tous les cas d’une source intéressante si on n’est pas trop à cheval sur la pureté du rendu. Un lecteur CD est également intégré, ainsi qu’un tuner FM et deux ports USB pour le raccordement de périphériques de stockage. A noter l’existence d’une petite sœur, la DS301, qui est munie de panneaux latéraux en bois. La DS500 est proposée à environ 350€. Pour une écoute d’appoint, pourquoi pas ?

28

MARS 2016


Toute la musique du monde. Dans toutes les pièces de votre maison. Playbar + SUB

Play:1

Play:3 Play:5 V2

VOIR ECOUTER TESTER MAGASIN PARIS

MAGASIN BOULOGNE

66 Av. Parmentier 87 Av. Edouard Vaillant 75011 Paris 92 100 Boulogne Du lundi au samedi de 10h à 19h.

Achat en direct 0,18€ TTC/mn. depuis un poste xe

COBRA.FR

TV HIFI HOME-CINÉMA


WHAT’S NEXT?

30

MARS 2016


WHAT’S NEXT?

CHORD DAVE

TAILLÉ POUR LE FUTUR

Un peu plus tard dans ce numéro, vous aurez l’occasion de voir tout le bien que l’on pense des DAC de la marque Chord. Le DAVE est le dernier en date, et s’il ne nous a pas encore été donné de le tester, les spécifications sont prometteuses. On ne change pas une formule qui gagne, et Chord est donc resté fidèle à quelques principes de base. En particulier, à l’utilisation d’un processeur maison, reposant sur des circuits logiques programmables (Field-programmable gate array en VO). Ceux-ci ont l’avantage de pouvoir être reconfigurés après fabrication, et en cela, d’être parfaitement adaptés au hardware

qui les fait battre. Il s’agit donc de « sur-mesure ». Avec le DAVE, on sera capable de lire des fichiers encodés jusqu’en 768 kHz ! L’idée n’est pas tellement de pouvoir le faire dans l’immédiat (on peut toujours courir pour trouver une telle source aujourd’hui), mais d’avoir un produit à l’épreuve du temps. Bien évidemment, les fichiers DSD ( jusqu’au DSD256) sont supportés. Un point troublant : le DAVE arbore deux prises coaxiales à ultra-haute-vitesse qui, d’après le constructeur, serviront au raccordement de « produits Chord non encore annoncés ». Le mystère demeure quant à leur nature !

MARS 2X016

31


PRISE EN MAIN

PRISES EN MAIN

TESTS EN PROFONDEU

R DES DERNIÈRES NOUV

EAUTÉS

Yamaha YSP-5600 Barre de son 1999€

« Elle fait ce qu’aucune autre barre de son ne fait » POUR Excellente sensation d’immersion pour une barre de son D’un côté, il y a désormais le Dolby Atmos, une technologie de surround qui ajoute une dimension verticale au son, de manière à envelopper l’auditoire dans un dôme sonore. De l’autre, voici la barre de son Yamaha YSP-5600, qui réussit une performance très comparable, et ce, sans qu’il soit nécessaire d’ajouter des haut-parleurs au plafond. Comment est-ce possible ? Tout simplement grâce à une formule mise au point par Yamaha, et présente sur tous les modèles de la gamme YSP. Il s’agit d’associer des haut-parleurs omnidirectionnels à la technologie IntelliBeam, qui dirige de manière précise les faisceaux sonores. Il a donc simplement suffi d’ajouter des haut-parleurs à projection verticale pour que la YSP-5600 supporte les bandes-son en Dolby Atmos. Sous le capot, la 5600 compte pas moins de 46 haut-parleurs, soit 44 haut-parleurs omnidirectionnels et deux subwoofers dédiés aux graves. Sur les 44, 12 sont utilisés pour produire des faisceaux « verticaux », soit 6 à chaque extrémité de la barre. Dirigés vers le plafond et orientés de manière judicieuse, ces haut-parleurs délivrent un sont qui semble venir d’en haut. Yamaha affirme que le résultat est identique à celui d’un système 7.1.2, à savoir que la barre de son YSP 5600 parviendrait à elle seule à restituer le même son qu’un système constitué de sept haut-parleurs surround, un caisson de graves et deux haut-parleurs verticaux. Audacieux.

Toute la pluie tombe sur moi… Il est avant tout nécessaire de calibrer la barre de

32

MARS 2016

CONTRE Ses dimensions imposantes rendent son positionnement difficile

APP APP MUSICCAST STUFF...DE YAMAHA

Avec l’application MusicCast de Yamaha, l’intégration de la barre à un réseau domestique, ainsi que le streaming, sont facilités. Elle est également précieuse lorsqu’on veut utiliser l’app Home Theatre Controller (WLAN) pour piloter la YSP-5600. Il est vraiment dommage d’avoir à utiliser deux applications distinctes, même si la bascule de l’une à l’autre se fait en un tapotement. Néanmoins, l’interface HT Controller permet d’ajuster les faisceaux sonores, de choisir entre les différents modes de son, ou de contrôler le volume.

★★★★ ★ son à la pièce dans laquelle elle se trouve, afin qu’elle sache comment orienter chacun des 44 haut-parleurs. Cette opération est cruciale pour que le système fonctionne correctement. Et grâce au micro intégré, cela ne prend qu’une minute. Avec le Blu-ray John Wick (l’un des rares à posséder une bande son en Atmos), le son délivré par la barre Yamaha se diffuse dans l’espace avec une précision remarquable. La scène sonore est consistante, et les effets – coup de feu qui claquent, pépiements d’oiseaux ou musique d’ambiance – se placent tout autour de vous avec beaucoup de réalisme. Ressent-on vraiment la verticalité du son ? En fait, oui. Une démo Dolby Atmos avec des bruits de pluie le prouve. On a l’impression que la pluie tombe à nos pieds plutôt que sur nos têtes, mais la hauteur est bien présente. Le rendu final dépend étroitement de la capacité de la pièce à réfléchir le son. Mais il y a largement de quoi faire dans les menus pour ajuster les paramètres et obtenir un résultat optimal. Si la barre de son YSP-5600 ne parvient pas à reproduire à l’identique le son d’un système avec des haut-parleurs au plafond, une telle sensation de hauteur de la part d’une simple barre de son impressionne.

Inutile d’ajouter un caisson de graves Impossible de prendre la YSP-5600 en défaut en matière de précision. En revanche, on aimerait une restitution des bandes-son un peu plus perspicace. Les voix, par exemple, ne sont pas suffisamment étoffées pour véhiculer toutes les nuances. De même, les variations de dynamique manquent de

FONCTIONSCLÉS

DOLBY ATMOS

PASS-THRU

4K PASS-THRU

BLUETOOTH


PRISE EN MAIN

Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir installer un système de son surround dans son salon, et encore moins de fixer des haut-parleurs au plafond. C’est pourquoi la barre de son YSP-5600 est une alternative intéressante et élégante, qui procure une bonne sensation d’immersion.

La barre YSP-5600 embarque pas moins de 44 haut-parleurs, et ses dimensions imposantes peuvent masquer le bas de votre téléviseur.

subtilité. Le passage des scènes calmes et intimistes aux scènes d’action ne se fait pas de manière suffisamment graduelle, ce qui ne laisse pas au spectateur le loisir de sentir la tension monter. Avec davantage de finesse, le son de la barre Yamaha n’en serait que plus captivant. Malgré ces petites réserves, la barre Yamaha délivre une performance solide et énergique, avec un bon rendu du détail. Les graves ont du poids, et cela donne de l’autorité aux corps à corps qui ponctuent le film. Quel que soit le niveau du volume,- la 5600 peut monter haut – le son demeure propre et ne se durcit pas dans les aigus. On retrouve ces mêmes caractéristiques avec la musique en stéréo que l’on obtient en streaming via le Bluetooth ou les radios Internet. Davantage de transparence serait appréciable, mais l’énergie est au rendez-vous. Yamaha propose également d’ajouter un caisson

de graves sans fil, ce qui augmente considérablement le prix de la barre. Et, pour être honnête, cet ajout superflu, car le rendu des basses est déjà très satisfaisant dans la configuration de base.

Vue obstruée Impossible de passer outre son imposante carrure : cette barre de son est énorme. On comprend sa largeur, puisqu’il faut bien loger les 44 haut-parleurs qu’elle renferme, mais sa hauteur surprend. Avec ses 12cm, elle va obstruer la partie basse de la plupart des téléviseurs de la nouvelle génération. Cela peut se révéler un véritable problème, puisque la plupart des utilisateurs prévoient de placer la barre juste devant leur téléviseur, de manière à ce que son et image semblent provenir

d’une même source. Alors, à moins d’avoir un téléviseur sur pilotis, il va falloir envisager un montage mural. Il ne serait pas judicieux de placer la barre sur une étagère sous le téléviseur, car cela empêcherait les haut-parleurs à projection verticale de remplir correctement leur rôle. Ce problème de positionnement excepté, la barre en elle-même est robuste et bénéficie d’une bonne qualité de fabrication. Paradoxalement, elle est relativement mince, compte tenu des 46 drivers qu’elle renferme. Le châssis en métal pèse un poids rassurant, la finition entièrement noire est élégante, tandis que les boutons de contrôle sans fioritures complètent ce design sobre. On est loin des luxueuses finitions de la Kubik One de Dali, mais cette dernière possède un style

EN DÉTAIL…

La finition de la YSP-5600 est impeccable, et la barre de son offre une sensation de robustesse

Les touches de contrôle situées sur le dessus sont sans fioritures et répondent bien

On aimerait un affichage plus gros et plus clair

La télécommande est bien faite, avec des touches très réactives

MARS 2016

33


PRISE EN MAIN

A l’arrière 1 CONNEXIONS Le wifi est intégré, mais nous lui préférons la connexion Ethernet

3

2 AUCUN COMPROMIS La connectique est généreuse, avec deux entrées optiques, une entrée coaxiale er une paire d’entrées analogiques stéréo 3 ENTRÉES HDMI On trouve quatre entrées HDMI pass-through 4K/60p, ainsi qu’une sortie HDMI

1

jusqu’à lors inégalé. On apprécie énormément le look discret de la Yamaha, qui saura vous faire honneur. Notre seul grief concerne l’écran d’affichage en façade, car il est trop petit, et difficile à déchiffrer à travers la grille. Il faut loucher pour lire les textes qui défilent. En termes de fonctionnalités, la Yamaha vous en donne pour votre argent. Tout d’abord, la YSP-5600 est équipée des mêmes innovations technologiques en matière de streaming que celles que l’on trouve sur les amplis AV de la marque. Ajoutez à cela le Bluetooth et l’AirPlay, ainsi que Spotify Connect et les radios internet, qui donnent accès à une librairie musicale infinie. Le streaming depuis un smartphone et rapide et simple, surtout lorsqu’on utilise l’app Yamaha MusicCast (voir encadré). Même si l’on n’utilise pas

LE DOLBY ATMOS en quelques mots

Le Dolby Atmos est un procédé qui ajoute une dimension verticale au surround traditionnel, ce qui contribue à créer une sensation d’immersion accrue. Généralement, cela s’obtient grâce à des haut-parleurs fixés au plafond, ou des haut-parleurs qui dirigent le son vers le haut. La configuration idéale pour l’Atmos varie entre un système 5.1.2 et 7.1.4, à savoir cinq, voire sept haut-parleurs surround, un caisson de graves, et deux ou quatre haut-parleurs dédiés à l’Atmos. Quelle que soit la combinaison retenue, un positionnement correct des enceintes est crucial pour obtenir cette sorte de voûte sonore très enveloppante que génère l’Atmos. Bien entendu, la barre de son Yamaha YSP-5600 se passe de tout cela.

34

MARS 2016

2

la fonction multi-room (qui permet de partager sa musique entre plusieurs appareils compatibles MusicCast), l’application permet de configurer la barre de son pour l’intégrer à un réseau domestique, et facilite le streaming.

L’Atmos vaut-il le coup ? Il n’y a pas que le streaming, et la barre Yamaha est également dotée de connexions physiques, toutes bien organisées à l’arrière de l’unité. On compte quatre entrées HDMI avec pass-through 4K/60p, et une sortie HDMI, mais également deux entrées optiques, une entrée coaxiale et une paire d’entrée analogiques. La barre Yamaha supporte le Dolby Atmos, mais également le DTS:X, l’autre format de son 3D. Mais pour profiter pleinement de ces fonctionnalités, il est nécessaire de faire une mise à jour du firmware. La barre YSP-5600 réussit parfaitement ce qu’elle est censée faire, à savoir délivrer un son vertical, qui semble venir d’en-haut. Techniquement parlant, c’est très impressionnant de la part d’une simple barre de son. Mais lorsqu’on y réfléchit, on est en amené à se demander si la compatibilité avec le Dolby Atmos vaut vraiment la peine de dépenser autant. En effet, il n’existe encore que peu de Blu-ray qui incluent une bande son dans ce format, et les choses ne semblent pas prêtes à évoluer rapidement. Néanmoins, les rares titres qu’il nous a été donné d’entendre valent le détour, et cette technologie donne un nouveau tournant au son surround. Par ailleurs, nous avons bien conscience que tout le monde ne peut pas se permettre d’installer un système d’enceintes surround dans son salon, surtout lorsqu’il est question de suspendre des haut-parleurs au plafond. C’est pourquoi l’alternative que propose Yamaha avec la YSP-5600 est intéressante, et offre un rendu sonore très immersif, en plus d’être une solution élégante. Elle est chère, mais aucune autre barre de son n’est actuellement en mesure de proposer l’équivalent.

ACCORDS PARFAITS Assemblez votre système Atmos grâce à ces éléments

Téléviseur Samsung 65JS8500 ★★ ★ ★ ★ Un téléviseur d’exception, à la mesure de la barre de son Yamaha

Lecteur Blu-ray Sony BDP-S7200 ★★ ★ ★ ★ Une performance exemplaire, proposée à un prix raisonnable

Smartphone Apple iPhone 6S ★★ ★ ★ ★ Puissant et performant, il demeure le meilleur

L'avis de

BILAN ★ ★ ★★ ★ SON FABRICATION FONCTIONALITÉES

VERDICT Cette barre de son aux fonctionnalités étendues délivre une scène sonore très immersive, avec de superbes effets de surround qui semblent descendre du plafond


PRISE EN MAIN

Sony h.ear in NCs Écouteurs intras 179€

Sony descendu en flammes POUR Confortables ; tiennent bien en place ; son affuté et agile

CONTRE Manque de perspicacité et de substance ; dynamique décevante

Le géant japonais a choisi d’appeler ses tout derniers écouteurs h.ear (prononcer « hear »). Leur vrai nom est MDR-EX750NA, beaucoup moins drôle. Les h.ear in NC sont sortis en même temps que le h.ear on (casque arceau) et deux Walkman. Le facteur commun de cette gamme est l’idée qu’un objet monochrome est plus facile à coordonner. C’est pourquoi tous les produits qui la composent partagent un design coloré très distinctif. Les h.ear se déclinent donc en noir, bleu, jaune, rose, ou rouge. Et pour être monochromes, le h.ear in le sont, depuis le câble de 1,5m (le commentaire sous la photo dit 1,2) jusqu’aux embouts en silicone (quatre tailles différentes).

banlieue ou d’un lieu surpeuplé est en effet réduit de manière considérable. Mais il ne faut pas s’attendre à un silence absolu, ni même à l’isolation phonique que l’on peut expérimenter avec un bon casque arceau à réduction de bruit. Le système est utile également pour les appels téléphoniques, car les voix sont amplifiées. Et même si le micro arrive à peu près à hauteur de poitrine, votre correspondant vous entendra également parfaitement.

Confortables Le design des h.ear est particulièrement séduisant. Nos yeux comme nos oreilles adorent. Les embouts sont suffisamment longs pour s’insérer parfaitement dans l’oreille, et y rester même lorsqu’on tire accidentellement sur le fil. Confortables même lors d’une écoute prolongée, ils vous accompagneront agréablement tout au long d’un vol Paris - New York, d’autant plus qu’un adaptateur avion est fourni avec la sacoche de transport. Mais le design n’est pas ce qui nous préoccupe en premier lieu, car la particularité de ces intras est leur système de réduction du bruit actif. Pour ce faire, ils intègrent deux minuscules micros –l’un à l’extérieur et l’autre à l’intérieur – destinés à détecter les bruits ambiants, et à les bloquer en leur opposant des ondes sonores. Sony annonce que les h.ear in ont une autonomie de blocage du bruit de 16h, avant qu’il soit besoin de les recharger (le rechargement dure deux heures et demi environ), grâce au câble micro USB fourni. Ce dernier se branche dans une batterie fixée sur le câble près du jack 3,5mm, et de la taille d’un paquet de chewing-gums. Le tout se loge facilement dans une poche de pantalon.

Ne pas s’attendre à un silence absolu Plus haut sur le câble, on trouve le boitier de commande « mains libres ». D’un côté, il y a l’interrupteur du système de réduction du bruit, de l’autre, un même bouton permet de passer ou recevoir les appels, et de piloter les fonctions basiques de lecture musicale. Un appui pour pause, deux pour passer à la piste suivante, trois pour reculer. Le système de réduction du bruit fonctionne plutôt bien. Le brouhaha ambiant d’un train de

36

MARS 2016

Des tonalités peu audacieuses Lorsqu’il est question d’écouteurs, la qualité du son pèse lourd dans la balance, et c’est malheureusement un point d’achoppement pour le h.ear. Il y a malgré tout du positif, puisque le son agile bénéficie d’une présentation transparente et précise, comme en témoigne la restitution enthousiaste et bien articulée de The Way You Make Me feel de Michael Jackson. Les claviers bondissent, les voix sont claires, et les cymbales chantent agréablement à nos oreilles. La ligne de basse, en revanche, n’est pas aussi profonde et autoritaire qu’on le souhaiterait, mais les Sony s’en sortent bien, et la

La télécommande intégrée permet de passer ou recevoir les appels, contrôler le blocage des bruits extérieurs, ainsi que le playback musical

rythmique du morceau est respectée. Néanmoins, les tonalités manquent d’audace, et la solidité n’est pas aussi bonne qu’elle le devrait entre les médiums et les graves. Malgré tout, la balance générale est plutôt agréable.

Une demi victoire En réalité, il se trouve que les Momentum M2 de Sennheiser sont bien meilleurs et proposés à un prix inférieur, ce qui descend en flammes les Sony. Les M2, qui ne sont pourtant pas équipés d’un dispositif de réduction du bruit, offrent un rendu plus nuancé des envolées vocales de Seal, sur Kiss from a Rose. Les pauses et les attaques sont mieux restituées, et la dynamique est plus fluide. Globalement, le morceau respire mieux. Les instruments qui accompagnent les violons principaux sur le Concerto en Fa – Les quatre saisons (Automne) de Vivaldi sont également plus facilement identifiables, et la texture des violons est remarquable. Pour des écouteurs intras compacts , les Sony ne manquent pas d’ambition, et entendent bien vous isoler du monde extérieur. Mais ce n’est qu’une demi victoire, car si vous acceptez un peu du bruit ambiant, vous pouvez trouver desécouteurs bien plus performants pour un budget très inférieur.

FONCTIONSCLÉS RÉDUCTION BRUIT

LONGUEUR CÂBLE 1.2M

L'avis de

BILAN SON COMFORT FABRICATION

VERDICT Ces écouteurs mettent une barrière entre votre musique et les bruits extérieurs, mais leur son n’est pas le plus abouti qui soit


PRISE EN MAIN

B&O BeoPlay A6 Enceinte sans fil 999€

« Le boomerang du Géant de fer » POUR Un son clair ; basses bien texturées ; un design stylé et original

CONTRE Peu de contrôles ; l’appli est à améliorer

Pour 1000€, on peut s’offrir un excellent système de streaming tel que le Audio Minx Xi de Cambridge Audio, avec une paire d’enceintes Q Acoustic 3020 et leurs socles. Mais lorsqu’on manque d’espace, une enceinte sans fil comme la BeoPlay A6 de B&O peut se révéler une bonne – voire excellente – alternative. A ce prix, sa seule véritable adversaire est la Mu-so de Naim.

accrue. C’est ce qui explique les perforations du panneau blanc, destinées à laisser passer le son. Impossible en revanche de distinguer les haut-parleurs cachés sous le capot, puisque la luxueuse A6 est revêtue d’un élégant tissu, résultat de la collaboration entre deux géants Danois : Kvadrat, spécialiste des tissus design, et B&O. Cet habillage à l’aspect laineux confère à la A6 un look particulièrement stylé, mais permet également une meilleure transparence du son. Il se décline en différents coloris, dont Light Grey (voir photo), Dusty Blue, Dark Pink ou Dark Grey. Et la surpiqûre en zigzag sur la façade lui donne un air « fait main » assez sympathique. Comme la A9, la A6 est dotée de boutons de contrôle discrets qui fonctionnent à l’aide de gestes simples. Il suffit donc d’un balayage du doigt pour augmenter le volume, tandis qu’une pression au centre permet de passer du mode playback au mode standby. Vers la droite, on change la source, vers la gauche, on éteint. Chapeau bas à B&O pour ces contrôles bien intégrés et ultra fonctionnels. (Même si l’on a parfois tendance à devoir réitérer un geste lorsqu’on n’a pas été assez précis). Dans l’idéal, mieux vaut éviter de placer sa BeoPlay dans un angle, mais si tel est votre cas,

Flexible Loin de se contenter d’une seule source, l’enceinte A6 est capable de streamer du contenu depuis n’importe quel appareil, et de toutes les manières possibles. On accède donc à sa musique à partir d’un smartphone en AirPlay, d’une tablette en Bluetooth, d’un serveur NAS grâce au DLNA, ou d’un service de musique en ligne tels que Deezer ou Spotify. Et les amateurs de radio auront à leur disposition des milliers de stations internet à portée de main grâce à TuneIn. Tous les formats courants sont reconnus (MP3, AAC, WMA, ALAC, FLAC, WAV), jusqu’à une résolution de 24-bit/192kHz. Le multi-room fait également partie du programme, puisqu’on peut appairer l’enceinte avec une autre A6, une A9 (le modèle au-dessus), voire un téléviseur B&O Beovision Avant ou Beovision 11.

Sa forme a une fonction Lorsqu’on voit la A9, en forme de disque, on s’attend à ce que sa petite sœur adopte un design similaire en version mini. Mais B&O crée la surprise. En effet, si le Géant de fer avait un boomerang, il ressemblerait probablement à la A6. Avec un design toujours aussi minimaliste qui s’inscrit dans la plus puretradition scandinave, la A6 présente une jolie forme courbée, et elle est suffisamment mince pour se loger sous votre bras lors du transport. Sa forme si particulière permet un savant agencement des cinq haut-parleurs. Deux woofers de 14cm (chacun piloté par un ampli 60W), et une paire de tweeters de 20mm (2x30W d’amplification), projettent le son vers l’avant. Un autre haut-parleur à large bande de 38mm (avec 60W d’amplification) envoie le son vers l’arrière, de manière à ce qu’il se réfléchisse sur une paroi, pour une amplitude sonore

38

MARS 2016

La A6 affiche un design minimaliste et de jolies courbes, qui, lorsque vous la tenez sous le bras, lui donnent des allures de boomerang acoustique.

les modes « free », « wall » et « corner » sont là pour vous aider à optimiser la performance en fonction du positionnement de l’enceinte. On les active via un switch situé sous l’enceinte.

Au quotidien Il faudra basculer l’enceinte pour y accéder, car le panneau de commande est un peu enfoui. C’est également à cet endroit que vous trouverez la prise pour l’alimentation, le port Ethernet, une entrée jack 3,5mm et deux ports USB (dédiés uniquement à la maintenance). Notons que les branchements peuvent s’avérer délicats. Pour se connecter à un réseau de la manière la plus stable possible, il suffit d’utiliser le port Ethernet. Le voyant lumineux du réseau clignote alors en orange, puis se stabilise sur blanc lorsque le réseau est trouvé. Si l’on veut éviter les câbles, on peut opter pour une connexion Wi-Fi. On commence par connecter son smartphone ou sa tablette au réseau sans fil de la A6, et il n’y a plus qu’à suivre les instructions données par l’application BeoSetup (gratuite sur iOS ou Android). C’est simple et ne prend que quelques minutes.Quelle que soit la configuration adoptée, on peut piloter l’enceinte grâce à l’appli BeoMusic. On peut streamer directement depuis

Le revêtement laineux qui recouvre la A6 ne sert pas uniquement à lui donner une allure élégante ; il est également destiné à améliorer la transparence du son.


PRISE EN MAIN

Si vous manquez de place, l’enceinte sans fil B&O BeoPlay A6 pourrait bien – voire devrait – être votre prochain investissement. un appareil mobile via AirPlay ou Bluetooth, mais l’appli est nécessaire pour accéder aux radios internet ou aux morceaux stockés sur le réseau. BeoMusic fonctionne bien, malgré un design peu inspiré, qui déçoit un peu compte tenu du prix de l’enceinte. L’interface bleue n’est pas très aboutie, et la navigation dans une bibliothèque de 3000 titres prend du temps. En résumé, il faudrait que B&O planche sur la question.

Fougueuse et enthousiaste La dernière chose à laquelle on s’attend de la part d’une enceinte aussi profilée, ce sont des basses consistantes. Là encore, B&O crée la surprise. Lorsqu’on écoute (en Bluetooth) Downtown de Macklemore et Ryan Lewis, on est accueilli par des graves profonds et magnifiquement texturés. Le rendu est meilleur qu’avec la Mu-so. Mais c’est avec les médiums que la A6 excelle. Elle projette littéralement la voix de Mackelmore sur le devant de la scène, et fait son affaire des variations de tempo ou de dynamique. Parfaitement dosées, les voix font mouche, et la A6 parvient à en capturer toutes les nuances, pour un rendu mélodique très accrocheur. Avec des aigus (des cloches en l’occurrence) clairs et raffinés, la balance générale est remarquable, et privilégie la clarté et la précision. En revanche, le

son de la Naim est légèrement plus solide. La présentation énergique est ample, et le son occupe tout l’espace. C’est tout à fait ce qui convient à Downtown, qui donne instantanément envie de se déhancher.

FONCTIONSCLÉS

Cohésion Chaque instrument et chaque effet, y compris les plus subtils, sont pris en compte, malgré la complexité du morceau. Cela permet une organisation parfaite des différentes pistes, car tout y trouve sa place sans que la cohésion soit menacée. La restitution est un peu plus fluide sur la Mu-so, qui possède en outre un meilleur sens du timing. Cela permet à cette dernière de tenir la cadence du piano d’une main plus ferme. Mais la A6 se rattrape avec des médiums plus expressifs et des basses perspicaces. Chacune des deux enceintes a donc son domaine d’excellence. Lorsqu’on le peut, il est préférable d’utiliser le Bluetooth pour streamer des morceaux offline. En effet, via AirPlay, la musique est moins ample et le rendu du détail n’est pas aussi bon. Pour tirer le meilleur parti de la A6 avec les morceaux en haute résolution, une connexion Bluetooth ou Ethernet donne de meilleurs résultats. Mais la basse résolution n’est pas laissée pour compte. La restitution de Boat Lies Waiting de

BLUETOOTH

AIRPLAY

24/192

David Gilmour via Spotify Connect demeure ouverte et détaillée, même si la compression s’entend. Les pianos, en particulier, sonnent bien, de même que les cordes ou les voix qui emplissent l’espace. Du reste, la A6 fonctionne mieux lorsqu’elle a de la place autour d’elle. Pour autant, un positionnement dos à un mur n’est pas forcément une mauvaise option, dès lors qu’on active le mode « wall », qui empêche les graves de trop s’imposer,. Si vous êtes à la recherche d’une enceinte sans fil pour un budget aux alentours de 1000€, avec pour objectifs un son de qualité et la simplicité d’un appareil compact, la Beoplay A6 –tout comme la Mu-so de Naim- mérite le détour. Elle est stylée, et propose un son aussi abouti que son design.

HI-RES

L'avis de

BILAN SON FONCTIONNALITÉES FABRICATION

VERDICT Avec son style et un son exceptionnel pour justifier son prix, l’enceinte sans fil BeoPlay A6 est une réussite

MARS 2016

39


PRISE EN MAIN

Ultimate Ears Boom 2 enceinte sans fil 199€

La Boom… mais en mieux POUR Rythme, expressivité ; application

CONTRE Distortion à volume maximal

FONCTIONSCLÉS

L'amour dès le premier regard (et la première écoute). Voilà comment nous nous rappelons de l’UE Boom, la première enceinte sans fil d’Ultimate Ears à nous avoir impressionnés. Ce n'était cependant pas la dernière, car depuis, nous avons craqué pour la MegaBoom ou encore l’UE Roll. L’UE Boom 2 n'est certainement pas en reste. Si son nom, très littéral, ne vous a pas soufflé l’indice, sachez qu'il s'agit de la deuxième version de la Boom, désormais équipée d'un nouveau circuit interne, d'un extérieur légèrement revisité, avec une nouvelle palette de couleurs disponibles. D'après le constructeur, le volume peut être 25 % plus fort que sur la première version, avec une portée de 30 mètres. La Boom conserve le charme de sa première incarnation. La connexion se fait en Bluetooth, ou éventuellement via l'entrée 3,5mm, qui se trouve juste à côté du port de rechargement USB. Celui-ci dispose dorénavant d'un volet de protection. L'autonomie est toujours de 15 heures (après 2,5 heures de recharge). On retrouve un micro main libre, le son à 360°, et un extérieur étanche IPX 7.

POTENTIEL MULTI-ROOM

AUTONOMIE : 15 HEURES

ÉTANCHE

Durabilité Tous ceux qui ont deux mains gauches seront ravis d'apprendre que l'enceinte résiste à une chute d'environ 1,60 m, et que ni la pluieni la poussière ne lui font peur. Pour les besoins de notre test, nous l'avons fait valser hors d'une table, et l'enceinte a parfaitement survécu à cette cascade. UE, fidèle à son habitude, a paré son enceinte de six nouveaux coloris, plus flashy que jamais : cherrybomb (rouge), Yeti (blanc), Phantom (gris et noir), GreenMachine (vert et bleu), Tropical (pourpre et orange), et BrainFreeze (bleu). Toutefois, à moins que vous n'ayez vraiment un avis d'expert, il est bien difficile de différencier les deux générations. La grille en tissu a peut-être l'air d'être mieux tissée, et mieux fixée au corps de l'enceinte. Les boutons de volume très proéminents sont de retour : quand on appuie sur les deux à la fois, une voix vous indique le niveau de batterie. Un contrôle tactile permet de lire, mettre en pause, sauter d'un morceau à un autre, juste en tapotant le haut de l'enceinte. il faudra juste activer la fonction dans l'application.

40

MARS 2016

Puisqu'on en parle, celle-ci permet d'associer deux enceintes Boom pour jouer en stéréo, ou simplement produire un son plus puissant. Multiroom ? Eh oui. L'application permet également de renommer l'appareil, vérifier la charge, allumer et éteindre, et même programmer une alarme. La nouvelle fonctionnalité Block Party autorise trois utilisateurs différents à se brancher à la même enceinte, et à alimenter une liste de lecture partagée.

Un volet protège désormais le port USB et la prise 3,5mm.

Quand l'enceinte est utilisée verticalement, comme cela devrait être le cas, le son à 360° est capable de remplir une pièce de taille moyenne : très impressionnant. Dans Caribbean Blue d’Enya, les plages synthétiques éthérées et les harmonies vocales sont délivrées avec confiances par la Boom 2. Il y a un vrai sens de l’espace, une ouverture, qui ne donne jamais l’impression de congestion. C'était déjà le cas avec la première version, mais ici, on va un cran plus loin, avec une plus belle transparence. Les cordes ont de la texture, et dynamiquement, on en a bien plus que pour son argent.

Synchro Même si on ne peut pas atteindre la puissance et le poids de la Megaboom, les basses sont mieux définies que dans le modèle précédent. Les médiums et les aigus ont également plus de naturel, il y a même un petit surplus d'assurance rythmique. Dans un morceau comme NY State of Mind de Nas, il règne une meilleure concorde entre les boucles de piano, les cloches, et la pulsation rythmique. On ne va certainement pas lui reprocher d'avoir un volume plus élevé que l'original, mais il n'empêche que malgré la présence de deux transducteurs plus importants et de radiateurs passifs, un effet de distorsion peut se faire entendre quand on pousse le volume à fond. Heureusement, à 80%, pas de souci et c’est toujours très bien pour une fête. La Boom, mais en mieux : c’est peu ou prou le verdict auquel nous arrivons. UE ne s’est pas endormi sur ses lauriers, et a porté la performance et l’ergonomie un cran plus loin. Notre cœur fait boom, une fois encore !

L'avis de

BILAN SON FONCTIONNALITÉS FABRICATION

VERDICT La Boom s’améliore, grâce à des meilleures fonctionnalités et un rendu supérieur.


WX-030 Blanc enceinte sans-fil

MCR-N670 Système Micro chaîne

YSP-1600 Projecteur Sonore

Arborant un design triangulaire très accrocheur, cette enceinte renferme une belle construction acoustique qui lui permettra d’égayer votre pièce de ses sonorités.

Décontracté mais élégant. Un système HiFi conçu et paramétré pour des performances optimales.

Projecteur sonore fin et élégant, avec technologie Digital Sound Projector pour un son surround 5.1. Fonction multiroom MusicCast pour profiter de multiples sources musicales partout chez vous.

VOIR ECOUTER TESTER MAGASIN PARIS

MAGASIN BOULOGNE

66 Av. Parmentier 87 Av. Edouard Vaillant 75011 Paris 92 100 Boulogne Du lundi au samedi de 10h à 19h.

Achat en direct 0,18€ TTC/mn. depuis un poste xe

COBRA.FR

TV HIFI HOME-CINÉMA


PRISE EN MAIN

Cambridge TVB2 Barre de son 499€

Cambridge assure les base POUR Des basses tendues et profondes ; des médiums clairs et solides ; bonne intégration Depuis quelques années, Cambridge est l’un des leaders du marché des plateaux sonores. Les modèles TV2, TV5 et Minx TV ont tous obtenu cinq étoiles, tandis que deux d’entre eux remportaient un Award. C’est donc en toute confiance que la marque britannique lance sa barre de son, la TVB2. Les seuls réserves que nous avons pu émettre sur les plateaux sonores Cambridge concernaient leurs télécommandes un peu sommaires, et l’absence de connexion HDMI, même si sur ce dernier point, ils s’inscrivaient dans la tendance générale. Mais rien de tout cela ne concerne la TVB2, puisqu’elle est dotée d’une télécommande plus petite et plus substantielle que celles fournies avec les plateaux, avec une élégante finition brossée et des touches dédiées à chaque commande, y compris les différentes sources. Les contrôles du volume sont passés en haut du boitier, ce qui est bien plus ergonomique. En plus des entrées analogique et optique, la TVB2 se voit dotée de trois entrées HDMI, dont une entrée ARC, qui permet de relier un lecteur Blu-ray, une console de jeu ou une box directement à la barre, avec simplement un câble HMI entre le téléviseur et la barre.

Mensurations idéales La cahier des charges des concepteurs exigeait la barre de son la plus discrète possible, sans aucun compromis sur la qualité du son ou la puissance. Le fait est que le design de la TVB2 est on ne peut plus sobre. C’est une barre de son à la ligne épurée, qui embarque deux haut-parleurs Cambridge BMR de quatrième génération, et s’accompagne d’un subwoofer sans fil avec un seul haut-parleur de 16,5cm orienté vers le bas. Ce dernier peut sans problème être placé dans un angle. C’est en un duo barre/caisson peu encombrant, et des plus faciles à vivre. Si vous avez en tête de trouver un système de son discret et efficace, cette proposition de Cambridge ne manquera pas de vous intéresser. Avec ses 88cm de long, la TVB2 convient bien à un téléviseur de 107cm. Elle n’obstruera pas le bas de l’écran, puisqu’elle ne mesure que 7cm de hauteur. Joliment revêtue d’une grille métallique – qui n’est pas sans rappeler la Philips HTL5140 – elle s’orne simplement du logo Cambridge. Un affichage rapide et clair apparaît lorsqu’on change l’entrée, le volume, ou les réglages de l’égaliseur, puis disparaît au bout de quelques secondes. Toutes les commandes se

42

MARS 2016

CONTRE Dynamique à revoir ; le son manque d’ampleur fréquences. Le Blu-ray Whiplash délivre des aigus agréables. Le son des cymbales est riche et détaillé. Les graves ne sont pas en reste. Le subwoofer envoie des basses énergiques et précises, qui donnent une assise solide au son. Sur ce point, la TVB2 surpasse la Q Acoustics Media 4, pourtant deux fois vainqueur d’un Award, et toujours tenant du titre. L’intensité avec laquelle le batteur frappe sur sa batterie est bien restituée, tandis que les pianos bénéficient d’un rendu et d’harmoniques remarquables. Le volume du caisson peut être ajusté entre -6 et +6, mais il n’est pas utile d’aller vers les extrêmes. L’intégration entre la barre et le woofer est fluide, et la scène sonore irréprochable, malgré une amplitude modérée. En effet, avec la Q Acoustics, le champ sonore est plus étendu et enveloppant. C’est pourquoi un grand téléviseur n’est pas le partenaire idéal de la barre Cambridge.

fondent dans le décor, de manière à conserver un look sobre. À l’une des extrémités, on trouve des touches que l’on pousse pour modifier le volume ou l’entrée, et de l’autre côté, un autocollant NFC indique l’endroit qu’il faut tapoter pour appairer instantanément en Bluetooth n’importe quel smartphone. Les connexions, situées sur le côté dans un renfoncement ne sont en revanche pas très facile à atteindre.

FONCTIONSCLÉS

SANS-FIL (CAISSON)

Une belle égalisation Aucun des mode préréglés (Musique, film, TV et voix) n’est à proscrire, mais notre préférence va au mode « Musique », car c’est celui qui offre la meilleure balance et le plus de transparence. Le mode « Voix » convient bien aux comédies ou aux talk shows, puisque, comme son nom le laisse supposer, il met les voix en avant. Le son obtenu avec la barre Cambridge est bien entendu bien supérieur à celui d’un téléviseur. Agréable, il est transparent et bien équilibré, et on s’y habitue d’emblée. Dans Radio Days, la narration mélancolique de Woody Allen est solide, et les émotions sont bien restituées. Et tandis que la musique de fond a tendance à passer à la trappe avec les haut-parleurs standard d’un téléviseur, la TVB2 leur donne du sens et les intègre à l’histoire. La bonne nouvelle se répète dans toutes les

BLUETOOTH

HDMI 3 PORTS

La Q Acoustics est également meilleure en termes de dynamique et de subtilité. Les hurlements furieux de JK Simmons dans Whiplash sont plus expressifs avec cette dernière, ce qui donne un rendu spectaculaire que la Cambridge ne peut pas atteindre. Sur le marché des barres de son, Cambridge ne parvient pas à s’imposer comme il l’a fait avec les plateaux sonores. Mais le constructeur s’en est tenu à ce qu’il savait faire, et sa TVB2 est une réussite. Elle est jolie, peu exigeante quant au positionnement, et assure les bases, de manière à constituer une nette amélioration par rapport au son d’un téléviseur. Si le design trapézoïdal de la Q Acoustics ne vous plait pas, la TVB2 est une excellente alternative.

L'avis de

BILAN SOUND FEATURES BUILD

VERDICT Attractive et polyvalente, la TVB2 propose une performance solide


Air-120

Enceinte sans fil APTX & AAC convertisseur numérique intégré Les enceintes acoustiques AIR 120, ne sont pas de simples enceintes sans fil, c’est une véritable chaîne Haute Fidélité « Haut de Gamme », qui ne demande qu’à s’exprimer et à apporter une restitution musicale la plus «vraie» possible. Nous évoluons dans un environnement où la musique dématérialisée, stockée dans des appareils nomades divers et variés (Ordinateurs, Tablettes, Smartphones et autres baladeurs), prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Pour ces raisons, nous avons développé les enceintes acoustiques sans fil AIR 120. En plus du fonctionnement sans fil, les enceintes AIR 120 sont équipées d’entrées analogiques et d’un convertisseur qui vous donne accès à un certains nombre d’entrées numériques. Vous pourrez, par exemple, utiliser les enceintes AIR 120 avec un lecteur CD, mais également avec votre récepteur TV, en utilisant la sortie numérique de ce dernier, le résultat sera nettement supérieur à n’importe quelle barre de son et ne nécessitera pas l’utilisation d’un caisson de grave. Une télécommande permet d’accéder facilement à toutes les fonctions des AIR 120 : sources, volume, réglages de tonalité, reset, mais également à la gestion des playlistes de votre i-Phone ou Smartphone.

PRIX PUBLIC TTC

890€

la paire

Enceinte acoustique « colonne » sans fil équipée compatible Bluetooth (de Qualité CD) - Codec A2DP - APTX – AAC - Connexion rapide avec tous les PC/MAC -Tablettes Smartphones. - Amplificateur intégré de 2 x120W - Bande passante : 35 Hz – 20 kHz. - Convertisseur Wolfson WM8761 - 24 bits x 192 kHz - Dimensions :H.1050 x l.209 x D.310 Poids : 44,7KG

www.advance-acoustic.com email: info@advance-acoustic.com

* Disponible auprès de notre réseau de revendeurs ou sur notre site www.advance-acoustic.com avec le code promo AIR120DEAL Plus de renseignements au 01 60 18 59 00


PRISE EN MAIN

Cambridge Audio Air 200 Enceinte sans fil env. 499€

De l’Air frais POUR Son puissant ; basses ; appli

« Minx », c’était un sobriquet sympathique, non ? Quoi qu’il en soit, Cambridge Audio s’en est débarrassé pour sa seconde génération d’enceintes sans fil. Le nombre dans « Air 200 » représente la puissance annoncée, de 200W, fournie par un amplificateur numérique Classe D. Tout ceci s’exprime à travers des transducteurs de 57mm BMR, les mêmes que l’on trouve dans les enceintes Aeromax 6 de la marque, et un woofer de 16,5cm (avec un port d’accordage déguisé en poignée).

CONTRE Manque d’expressivité

Le design de l’Air 200 est sobre au possible, en accord avec l’esthétique de la marque

Sans-fil mais câblé Le bestiau fait son poids – 5.1 kilos pour être précis - ce qui donne l'impression d'en avoir pour son argent. Le design est plutôt réussi, à la fois sobre et sérieux, et en tous les cas parfaitement en accord avec l'esthétique générale de la marque. Tout ce que la façade offre à la vue, c'est un modeste logo et un indicateur LED qui brille à travers la grille. À l'arrière, on trouve des entrées auxiliaires, une prise jack 3,5 mm, un port Ethernet, et une molette d'ajustement des basses. Sur le sommet, il y a dix boutons : cinq pour les présélections de radio Internet, de pour le changement de source, deux autres pour le volume, et enfin le bouton de mise sous tension. Une télécommande est fournie, et offre accès aux mêmes fonctionnalités que l'unité principale, avec un bonus de cinq présélections. On contrôle facilement l'unité à l'aide de l'application gratuite. C'est également par son intermédiaire que l'on pourra accéder aux radios Internet et changer l'égalisation.

Une approche frontale. Le mode opératoire et simple, que l'on choisisse le Bluetooth, AirPlay ou encore Spotify Connect. Il n'est pas évident de se connecter au réseau sans un périphérique Apple (il faut passer par le Web), mais heureusement, il ne faut le faire qu'une fois. Pour commencer, nous avons écouté The Demon Joke de Vennart. Le morceau d'ouverture démontre parfaitement ce dont l’Air 200 est capable : le paysage sonore créé

par les lourds accords de piano est peint à grands coups de pinceau, avec des basses à revendre. Malgré la présence très marquée des graves, l'équilibre est plutôt correct, et on peut se passer d'égalisation. On ne peut pas non plus prendre en faute le timing : l'allure particulière de Doubt prend des allures de marche militaire, et les basses, loin de l'alourdir, lui procurent force et vigueur. Les changements de rythmes sont bien restitués (et ils sont fréquents chez Mike Vennart). Quand l’album en arrive au plus délicat Don’t Forget The Joker, l’Air 200 fait preuve de tact. Il y a toujours beaucoup de consistance dans les instruments et les voix, mais l'enceinte est suffisamment apte dynamiquement pour porter le morceau plutôt que de le pousser. Rien que de très correct, donc, mais on aurait aimé davantage d'expressivité. Un meilleur sens de l'organisation n'aurait du reste pas été de refus ; il y a beaucoup de détails, mais les éléments ne sont pas très

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

AIRPLAY

SPOTIFY CONNECT

clairement séparés. La comparaison avec le Zeppelin de B&W laisse apparaître des différences notables : le Zeppelin et plus spacieux, avec un meilleur détail, des dynamiques plus riches et une organisation supérieure. Il est cependant un peu plus lourd dans son approche, avec un rendu moins enveloppant. Face au Sonos Play :5, à peine plus cher, forces et faiblesses sont à nouveau soulignées : le Sonos sonne de manière plus étriquée, mais se révèle bien plus expressif. L’Air 200 est un véritable poids lourd, vendu à un prix tout à fait raisonnable. Si ces traits vous interpellent, pourquoi ne pas y jeter une oreille ?

L'avis de

BILAN SON FONCTIONNALITÉS

L’Air 200 est un véritable poids lourd, vendu à un prix tout à fait raisonnable. Si ces traits vous interpellent, pourquoi ne pas y jeter une oreille ? 44

MARS 2016

CONSTRUCTION

VERDICT Une enceinte polyvalente avec du mordant, de belles basses, mais un peu plus de subtilité ne serait pas de refus.


PRISE EN MAIN

Pioneer XDP-100R Baladeur numérique 799€

« Excellente compatibilité, capacité de stockage massive » POUR Un son raffiné ; son franc ; compatibilité ; fabrication

CONTRE Plus de subilité chez la concurrence

Le Pioneer XDP-100R est le premier baladeur haute résolution de la marque. C'est également le premier lecteur au monde à être équipé de la technologie MQA (Master Quality Authenticated), un nouveau codec qui parvient à créer des fichiers lossless haute-résolution de manière très efficace. Il est donc possible de streamer ou télécharger des fichiers haute résolution qui n'occuperont pas tellement plus de place que les formes actuelles. Bonne nouvelle pour ceux qui veulent stocker leur musique portable dans un format de très grande qualité.

on peut potentiellement monter jusqu'à 432 Go de stockage. C’est considérable, et largement supérieur à ce que l'on peut obtenir avec le rival direct, le A&K Jr. Le lecteur est également équipé de quelques extras intéressants ; Pioneer possède sa propre application de lecture musicale, qui donne un accès extrêmement rapide aux informations sur le format, taux d'échantillonnage, etc. Nous avons vraiment été conquis par cette application. On n'est jamais noyé sous les informations, même si elles sont nombreuses. Le texte est facile à lire, il est même possible d'assombrir le visuel des pochettes pour un meilleur confort. C'est une belle alternative au lecteur Google. Des applications de streaming comme Tidal, Spotify, Qobuz et des « stores » comme Onkyo Music sont préinstallés sur le

Compatibilité épatante Sous le capot, on trouve Android aux manettes. La liste des formats reconnus est longue comme le bras, la capacité de stockage généreuse, et de nombreuses

FONCTIONSCLÉS

24/192 HI-RES

SUPPORT DSD

2 SLOTS MICRO SD

Le petit secret de Pioneer Vous allez avoir besoin de beaucoup de stockage pour transporter toute cette musique, et Pioneer en a tenu compte. Le XDP-100R possède deux slots microSD, chacun pouvant contenir jusqu’à 200 Go. Ce qui signifie qu'avec les 32 Go en standard,

46

MARS 2016

XDP-100R, ce qui pose d'emblée la cible. À tous les autres égards, le Pioneer XDP-100R est un appareil Android très facile de maniement. Il fait tourner Android 5.1.1 Lollipop, qui est déjà très abouti. Le lecteur est très réactif à l'usage. L'écran de 4,7 pouces en 1280 x 720 pixels ne peut pas rivaliser avec celui des smartphones de compétition, mais tout ce qu'on lui demande, c'est d'afficher les visuels d'albums de manière claire. Dans la mesure où il s'agit d'un appareil Android, il est possible de télécharger n'importe quelle application depuis le Play Store, mais il est fortement conseillé d'en rester un usage audio. Si vous farcissez le lecteur avec des applications, des vidéos et des photos, l'expérience pourrait s'en ressentir.

Une autonomie décente D'ailleurs, suivre ce conseil économise aussi de l'autonomie. D'après le constructeur,

Raffinement et consistance d'emblée, le Pioneer XDP-100R donne une impression de raffinement, d'équilibre, et de consistance. Nous avons écouté Nemesis de Benjamin Clementine en qualité CD standard, et avons beaucoup apprécié la solidité de la prestation. La voix est bien texturée, le piano affiche de la profondeur et de l'autorité, il n'y a pas de brillance excessive. Les instruments et les voix trouvent bien leur positionnement dans une scène sonore aérienne, et il y a suffisamment d'espace autour de chacun pour que l'on se sente réellement entouré par la musique. On aurait peut-être apprécié davantage

Il y a deux ports microSD, accueillant chacun 200 Go. Ce qui signifie qu'avec les 32 Go en standard, on peut potentiellement monter jusqu'à 432 Go de stockage applications de streaming sont présentes, à commencer par Tidal qui devrait se mettre au MQA dans l’année. Toutefois, il y a un petit piège : la compatibilité MQA n'est pas encore assurée pour le moment. C'est une mise à jour du micro logiciel, à venir un peu plus tard, qui activera cette fonctionnalité. Les tests attendront. Quoi qu'il en soit, même sans cela, le produit n'est pas avare en fonctionnalités. Il joue à peu près tout, depuis les MP3 standards jusqu'à des fichiers FLAC en 24 bits/384 kHz, en passant par les WAV, AIFF… et même les formats DSD courants.

celle-ci tourne autour de 16 heures en jouant du 24 bits/96 kHz. Ce nombre peut évidemment varier selon votre usage, mais de notre point de vue, on peut tenir deux jours avec un usage modéré, sans retourner à la prise électrique. Le produit est équipé de Bluetooth, du Wi-Fi, du DLNA, et c'est donc un jeu d'enfant que de streamer vers une enceinte sans fil. Il est possible d'utiliser la prise en sortie pour un raccordement physique.

Merci à Pioneer d’avoir utilisé une roue plutôt que des boutons pour le contrôle du volume !


PRISE EN MAIN

EN DÉTAIL...

Il y a des enceintes sur la partie Le crochet supérieur protège l’entrée inférieure (mais le casque reste conseillé) 3,5mm et sert de clip de transport.

de punch et de tension dans les graves, cependant. L'équilibre tonal et tout ce qu'il y a de recommandable, mais la ligne de basse dans Superstition de Stevie Wonder (24 bits, 192 kHz) pourrait sonner de manière un peu plus… eh bien, funky. Une meilleure prise en charge du timing, une définition plus précise de l'arrêt et de la fin des notes aurait pu faire une énorme différence. Nous avons joué le même morceau sur l’Astell & Kern Jr, qui restitue bien mieux le côté funky avec davantage de punch dans les variations dynamiques. Il est également plus subtil, sans pour autant rechigner à livrer une performance très frontale. Le Pioneer, en comparaison, donne l'impression de ne pas donner toute sa mesure.

Croisière tranquille Cette approche plutôt polie est présente dans tous les styles musicaux. L'écoute, en conséquence, est très confortable, même avec des enregistrements de basse qualité des flux de Spotify. Le revers de la médaille, c'est qu'un morceau de Metallica peut donner l'impression de sonner aussi paisiblement qu'un titre d'Adele. On aimerait bien que le Pioneer ose se décoiffer un petit peu plus, et s'adapte à tous les genres musicaux. Son rival fait preuve de davantage de discernement.

Design imposant Le produit semble assez massif, mais ne vous laissez pas impressionner par son côté anguleux. En réalité, il est très agréable au toucher. Tous ceux qui ont des petites mains pourront le trouver un peu encombrant, mais il demeure plus léger et plus confortable à manipuler qu'on ne peut le penser de prime abord. Toutefois, à côté des derniers smartphones à la mode et du A&K déjà mentionné plus haut, il ne s'agit pas d'un premier prix de beauté. La finition métal est néanmoins solide, et il n’y a aucun défaut dans la finition. Tout ce qui concerne la marque n'est pas envahissant non plus, et les deux finitions, noire et grise, sont au top. On est toujours

L’application Pioneer fournit une foule d’informations utiles

Le chargement et le transfert se sont via une prise microUSB.

ravi quand un constructeur utilise une roue pour le volume, plutôt que des boutons. Celle-ci devrait plaire au plus grand nombre ; très intuitive, elle possède 160 paliers. Toutefois, le lecteur n'est pas aussi puissant que l’A&K Jr. Les boutons de contrôle sur le côté droit sont bien finis, mais on ne sait pas trop quoi penser des deux bumpers sous l'unité. En revanche, mention spéciale au crochet supérieur qui permet d'attacher le lecteur à une ceinture, par exemple. Il est possible de détacher les bumpers, mais le design s'en ressent.

Un bon CV Le Pioneer XDP-100R fait totalement mouche en temps que lecteur hauterésolution, avec une excellente compatibilité et une capacité de stockage potentielle impressionnante. Le rendu sonore raffiné et équilibré devrait parler au plus grand nombre, et son prix le rend plus abordable que des concurrents directs de chez Sony ou Acoustic Research. Il est cependant dommage que nous n’ayons pas pu tester l’aspect MQA, mais dans la mesure où aucun contenu n’est disponible pour le moment, c’était de toutes les manières assez inévitable. Le premier lecteur de Pioneer est une belle addition à ce marché, et même s’il ne fait pas aussi bien, musicalement, que l’A&K Jr, nous le recommandons tout de même très vivement.

L'avis de

BILAN SON FABRICATION FONCTIONNALITÉS

VERDICT Un excellent lecteur hauterésolution, avec des fonctionnalités et du stockage en pagaille. La performance est très agréable à écouter.

MARS 2016

47


TEST

Le multiroom a le vent en poupe. Voilà 6 acteurs majeurs du secteur, prêts à en découdre. Quelle sera l’équipe gagnante ?

PARTAGEMUSICAL

BLUESOUND

SONOS

48

MARS 2016


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

BOSE

LIBRATONE

C

e test est un peu inhabituel. Il repose, bien sûr, sur le test d’enceintes individuelles. Nous avons sélectionné deux modèles pour chacun des six acteurs majeurs de la musique multiroom, et les avons évalués selon nos habituels critères en matière de fonctionnalités et de capacités sonores. Mais si le multiroom est un sport d’équipe, le résultat ne repose pas uniquement sur les capacités de chaque joueur pris dans son individualité. Ce qui importe ici, c’est la manière dont les enceintes réagissent au sein de leur propre écosystème ; avec quelle facilité il est possible de les associer, comment elles se complètent, compensent leurs faiblesses respectives. Avons-nous déniché le tandem parfait ? Cela se pourrait bien, mais lisez plutôt...

MINISTRY OF SOUND SAMSUNG MARS 2016

49


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

P E C X ’E D E C N A M R O F R UNE PE

TION

Bluesound Pulse Mini/Pulse POUR Son raffiné ; médiums clairs ; basse punchy

CONTRE Les basses pourraient être mieux définies sur la Pulse

★★ ★ ★ ★

Bluesound Pulse Mini 599€ ★★★★★

casque et micro USB pour la maintenance. La prise Ethernet demeure la connectique la plus stable, mais si vous préférez le Wi-Fi, celui-ci est également à bord. Avec le Pulse Mini, Bluesound affirme être parvenu à réduire la taille sans toucher aux performances, et après une petite écoute, nous sommes plutôt enclins à le penser. Avec un rendu riche et consistant, tout en restant agile, il s’agit vraiment d’une copie conforme du Pulse en matière de caractère sonore. Bien entendu, il n’est pas capable de remplir une pièce de même dimension, mais on ne peut s’empêcher d’avoir une petite préférence pour lui néanmoins. En effet, il y a davantage de raffinement, la tonalité est mieux équilibrée, même si on penche toujours un poil du côté des basses. On évitera de le coincer dans un angle, même s’il est possible d’ajuster la balance à travers l’application.

Bluesound Pulse 799€ ★★ ★ ★ ★

L’année dernière, tous ceux qui voulaient s’offrir un système Bluesound de base devaient a minima acheter deux Pulses, ce qui représentait tout de même quelques années de cadeaux de Noël et d’anniversaire. Aujourd’hui, il vous en coûtera deux fois moins cher. Non seulement la marque a totalement revu son écosystème, en offrant en particulier la deuxième génération de ses Node, Powernode et Vault, mais en plus, elle y a ajouté deux enceintes sans fil : le Pulse portable et le Pulse Mini (qui, vous l’aurez compris, est la version miniature de la Pulse).

Petit, mais… Tout comme son grand frère, le Pulse Mini est une enceinte 2.1 bi-amplifiée. Il abrite un amplificateur de 50 W, un woofer de 10cm, un double-évent, et abrite deux transducteurs pleine-fréquence de 5cm dans leur propre chambre acoustique, chacun possédant un canal d’amplification dédié. Le Pulse est compatible Bluetooth via l’ajout d’un dongle, mais la version Mini l’intègre d’office. Il y a également une cellule infrarouge pour pouvoir le commander à l’aide d’une télécommande de téléviseur, au cas où vous auriez l’intention de l’utiliser dans un système vidéo. Du côté du design, on retrouve la silhouette du modèle précédent, dans des mensurations plus modestes. L’approche est plutôt minimaliste, qui n’est pas sans rappeler celle du rival mortel, le Sonos Play:5. Il n’y a guère qu’un panneau de contrôle tactile et une poignée discrète pour assurer la « fantaisie ». À l’intérieur, un convertisseur 32 bits est capable de digérer aussi bien des MP3 que des WMA, en passant par le FLAC, les WAV, le tout jusqu’en 24 bits/192 kHz. Ce n’est pas une première, dans la mesure où Samsung et LG offrent déjà la haute résolution, mais cela pourrait être un argument décisif dans la bataille contre Sonos. Les services de streaming et les plus populaires répondent à l’appel, à savoir Spotify, Deezer, Tidal et Qobuz, lesquels (à l’exception de Spotify) sont accessibles depuis l’application. Du point de vue des connexions physiques, on trouve une prise USB, des entrées optiques et analogiques, une sortie

50

MARS 2016

Oubliez tout ce que vous connaissez : avec un mètre de longueur et un poids qui frôle les 6 kg, le Pulse est une véritable brute.

Grand, mais grâcieux Ce n’est pas pour autant qu’il a un physique ingrat. Les arêtes sont arrondies, et le dos présente une découpe triangulaire qui rend le placement dans un angle plus facile. On ira même jusqu’à dire qu’il est une certaine grâce. La plupart du temps, vous allez probablement commander le Pulse à l’aide de son application, ce qui a permis à Bluesound de conserver son approche minimaliste avec le panneau de contrôle ;

Agile et punchy L’extension dans les graves peut difficilement rivaliser avec celle du Pulse, mais ce n’est pas pour autant que l’on se sent frustré. Avec un morceau comme Heavy Feet des Local Native, la partie de batterie et agile, pleine de punch, et le timing impeccable. Les médiums sont clairs et articulés, ils rendent tout à fait justice à la signature vocale, tandis que les aigus présentent une très belle ouverture.L’écoute est expressive et explicite à travers tout le spectre. Le jeu de piano qui fournit l’armature de Pueblo Nuevo du Buena Vista Social Club est à la fois enthousiaste et précis, et l’on peut ressentir la chaleur et la texture de chacune des notes. L’objectif du constructeur, qui était de faire rentrer au chausse-pied la qualité sonore du Pulse dans un coffrage plus petit, plus abordable, a vraiment porté ses fruits.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT polyvalence et performances : une addition heureuse à l’écosystème de Bluesound !

L’APPLI BLUESOUND APP STUFF...

L’appli Bluesound est l’une des plus complètes du moment. Elle regroupe les enceintes, va chercher la musique depuis un NAS, et assure l’accès aux services de streaming. Spotify fonctionne uniquement par Spotify Connect, mais les autres applications ont accessibles directement depuis l’appli. Il s’agit d’une application pensée par des professionnels du son et dans son essence comme dans son implémentation, on ne peut la prendre en faute. BILAN

Le Pulse est une brute non dénuée de grâce. Dommage que les graves soient un peu mous.


Le Pulse Mini est bien plus compact, mais aucun compromis du côté de la performance !

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

DLNA

24/192 HI-RES

son rectangle sensitif ajoute à l’élégance générale. À l’intérieur de cette jolie coquille, on trouve deux amplificateurs NAD dans une configuration 2.1, qui comprend une paire de transducteurs de 7 cm de diamètre, et un haut-parleur de graves de 13 centimètres dans une double chambre acoustique. La puissance totale est de 80 W. Toutefois, l’objectif de Bluesound n’est pas la seule démonstration musculaire, mais plutôt la haute-résolution. Aucun snobisme dans l’approche : tous les produits Bluesound sont ravis de jouer des MP3, de même que n’importe quel type de fichier qu’on peut leur donner en pâture. Bien évidemment, le 24 bits/192 kHz reste un choix logique. Du côté du sans fil, on a plus ou moins de marge. Grâce à l’application, on peut accéder à la plupart des services de streaming populaires, à un serveur réseau sur le même réseau, ou à n’importe quel fichier stocké sur une tablette ou un smartphone.

Un son détaillé et expressif Avec un morceau comme Mark The Hard Earth de Kris Drever, nous avons été impressionnés par la solidité des médiums du Pulse. Ce n’est pas la scène sonore la plus spacieuse que l’on ait entendue sur une enceinte de cette taille, mais les petites lacunes sont largement compensées par le degré de détails et d’expressivité. Avec le morceau d’ouverture, la voix du chanteur est pleine d’émotion, et très engageante. Le Pulse parvient à capturer le

caractère intime du chant. Alors que la texture du morceau s’enrichit des harmonies vocales, de l’accordéon, cet aspect chaleureux demeure, même quand on monte le volume. Avec des morceaux où la guitare est davantage mise en avant, comme Sweet Honey In The Rock, on est tout aussi impressionné par le sens du timing. Bien sûr, on a peut-être déjà vu des choses un peu plus solides de la part de la compétition, mais une fois encore, rarement aussi expressives. Nous avons donné du grain à moudre au woofer avec l’album Technoself de Deantono Park. Dès la première mesure de Black Axioms, on s’est senti secoués, avec un rendu de fréquences souvent ignorées par des produits de ce type. Hélas, les basses sont un peu trop douces. La musique de ce type, qui s’appuie sur les rythmes et les samples, a besoin de basses solides pour maintenir sa structure ; le manque de différentiation dans les graves est ce qui peut le cas échéant déconcerter un peu l’auditeur. Le poids est impressionnant, mais le niveau de définition marque le pas.

Daddy cool Inutile de dire que nous sommes de grands fans de cette famille, et que le Pulse ne joue pas une mince part dans la sacre de notre « Produit de l’année ». Vous aurez du mal à trouver une enceinte de ce prix qui présente des médiums plus expressifs, des basses plus présentes.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Le Pulse assure, surtout en audio hi-res, mais ses graves un peu mollassons lui coûtent une étoile.

Verdict multiroom Nous n’avons pas honoré Bluesound du titre de Produit de l’Année lors de nos deux derniers What Hi-Fi ? Awards pour rien : cette performance était donc attendue. Le réglage initial se fait via le web, avec chaque enceinte ajoutée individuellement au réseau, plutôt que de manière instantanée à la mode Sonos. Vous n’avez à le faire qu’une fois, cependant : après, chaque enceinte se « montre » automatiquement dans l’appli. Les possibilités de regroupement sont plutôt simples, et il n’y a pas besoin de passer par un quelconque câblage (même si ce ne serait pas du luxe compte tenu des possibilités hi-res 24 bits/192 kHz du produit). En terme d’expérience utilisateur, cette seconde génération du système Bluesound tourne aussi bien que la première : réglages évidents, regroupement intuitif, pas de coupures… Voilà ce qu’on attend d’un vainqueur ! MARS 2016

51


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

L’INTELLIGENCE... Bose SoundTouch 10/30 POUR Son puissant, ; superbe application ; compatibilité

CONTRE Pas de hi-res ; manque d’expressivité

★★ ★ ★ ★

Bose SoundTouch 10 199€ ★★★★ ★

ont donc rejoint l’appli de contrôle. De manière assez impressionnante, du reste : on est tout à fait en phase avec l’interface intuitive du service d’origine, et il est agréable d’avoir toute sa musique située au même endroit. Petite enceinte, petit son ? Pas chez Bose. Vous n’allez peut-être pas sonoriser Versailles, mais dans un cuisine ou une chambre, le son est étonnamment ample. L’écoute a suffisamment de poids pour être confortable, et on peut monter le volume sans trop se priver, même si les médiums se durcissent après un certain stade. Ce qui est sûr, c’est que les graves ne sont pas en berne. La ligne de basse bien épaisse de Holding On For Life de Broken Bells a de la profondeur et de la substance (même si cela peut s’exprimer au détriment du reste du spectre). Les lignes de synthé et les harmonies au clavier sont claires au possible, et les voix à la Bee-Gees sont rendues avec beaucoup de caractère. On obtient un bon aperçu de leur saveur dynamique, même si un produit comme l’Audio Pro Addon T3 offre une coloration peut être plus fidèle, et affirme sa supériorité avec davantage de détails et d’espace. Et puis, si on veut vraiment ergoter, on dira que les aigus ont un peu d’âpreté, ce qui est particulièrement audible avec le rendu des cymbales.

Bose SoundTouch 30 Series III 599€ ★★★★ ★

Si l’on devait désigner le vétéran d’un marché (celui de l’enceinte sans fil) qui n’a pas encore atteint l’âge adulte, ce serait probablement Bose. Il est de la partie depuis maintenant 10 ans, et après avoir défendu ses SoundDock et SoundLink, le constructeur s’accroche désormais à sa gamme SoundTouch. Alors que les modèles de bureau SoundTouch 20 et 30 en sont déjà à leur troisième génération, ce n’est que maintenant qu’un produit de dimensions plus modestes vient rejoindre la famille, apportant un prix d’entrée de gamme plus en phase avec celui de ses rivaux.

Old-school, et fier de l’être Bose a joué la sécurité dans le domaine du design. De manière ironique, c’est assez rafraichissant dans un secteur où les « boites » traditionnelles cohabitent avec des formes d’œufs, de Zeppelin, de beach-ball. Mais ne persiflons pas : cette enceinte ressemble en tout point à un produit Bose, et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Un look très classique (on en oublierait de mentionner le revêtement en tissu), des mensurations de brique de lait, et du noir et du blanc à la demande. Le SoundTouch 10, en fait, ressemble à une mini-radio. Il est trop petit pour reprendre l’afficheur OLED du modèle supérieur, et ce sont de petites LED au sommet de l’unité qui indiquent la source. De même, il n’y a pas de port Ethernet, et il faudra s’en remettre à la connexion Wi-Fi. Pour le reste, l’équipement est semblable. On peut streamer en Wi-Fi de la musique (MP3, WAV, et même FLAC depuis une récente mise à jour) depuis un laptop, un NAS, un smartphone, une tablette, ou même accéder au monde des radios Internet. Le Bluetooth est là, éventuellement, pour une utilisation plus directe. Et il y a bien sûr une prise 3,5mm à bord.

Spotify est là ! Spotify vient compléter la panoplie des fonctionnalités : on peut ainsi commander Spotify Premium directement depuis l’application. Bose reconnaît que passer inlassablement d’un service à un autre est problématique, et Spotify (ainsi que Deezer)

52

MARS 2016

Le SoundTouch 30 est de retour pour un troisième round, et si dans le monde du cinéma, un troisième volet est rarement de bon augure, Bose espère ici livrer ce que The Bourne Ultimatum était à la saga des Bourne : son meilleur produit à ce jour. Si l’on s’en tient au spécifications, cela pourrait bien être le cas. La deuxième génération ne présentait pas de changements au niveau technique, et se concentrait davantage sur l’ajout de nouveau service de streaming, et l’amélioration de l’application. La troisième génération va plus loin. Airplay est désormais écarté, au profit du Bluetooth, ce qui devrait faire plaisir aux utilisateurs de système Android. Quand nous avons testé la première génération, en 2014,

L’APPLI BOSE BLUETOOTH

DLNA

Le chaînon manquant. Bose avait depuis longtemps un chaînon manquant dans sa gamme de produits, et cet espace est désormais comblé par le SoundTouch 10. Il s’agit d’un ensemble très talentueux en tant que tel, qui reflète une approche assez judicieuse de la part de la marque. Il est possible de streamer à peu près tout ce que l’on désire, et surtout, de débuter un environnement multiroom sans se ruiner.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Un nouveau venu très attendu dans la famille SoundTouch, qui excelle en fonctionnalités comme en usage.

FONCTIONSCLÉS

SPOTIFY CONNECT

L’appli est une des plus simples que nous connaissions et fonctionne sans aucun souci, donnant l’accès à des radios Internet en pagaille, et à de la musique stockée sur un serveur NAS. Toute la musique disponible peut être trouvée en déroulant un volet, où l’on trouvera également les derniers morceaux joués. Six boutons peuvent être affectés à un artiste, une chanson, une playlist ou une station. BILAN


Pour sa troisième itération, le 30 améliore la compatibilité de fichiers et offre un Wi-Fi plus robuste.

La « 10 » comble enfin le vide qui existait dans la gamme SoundTouch de Bose.

nous étions un peu embarrassé par l’absence de compatibilité WAV et FLAC. Honteusement, la deuxième génération ne faisait rien pour améliorer les choses, mais la situation se décante enfin : les WAV et les FLAC sont enfin supportés, et on ne pourra que regretter l’absence de haute-résolution. Bose affirme que la connexion doublebande Wi-Fi 802.11n est plus solide et fiable, et la compatibilité 5GHz assure plus de stabilité dans le streaming. On ne peut pas être insensible au très joli relooking. Les panneaux latéraux laqués sont particulièrement réussis, même si, au final, il s’agit quand même d’une très grosse boîte, largement plus volumineuse que la concurrence directe.

Accès étendu A l’arrière, on trouve une entrée 3,5 mm et un port Ethernet pour se relier au réseau ; on pourra donc écouter de la musique depuis un ordinateur portable, de bureau, ou un serveur réseau. Vous n’avez pas de bibliothèque numérique dédiée ? Vous pourrez également, dans ce cas, accéder à Spotify Connect, les radios Internet, et bien d’autres services de streaming tels que Deezer. Bose ne s’est pas reposé sur ses lauriers avec son application. Voilà pourquoi Spotify est maintenant intégré nativement, ce qui évite d’avoir à jongler entre plusieurs applications. Le maniement est toujours aussi intuitif. D’un point de vue sonore, il s’agit d’une vraie centrale atomique. Le son est puissant, consistant, ample, et on peut obtenir un

volume bien plus élevé que nécessaire. Le produit se sent particulièrement à son aise avec un morceau comme Spirit Radio de Rush, ne faisant qu’une bouchée du son très rock. Cette puissance n’agit pas comme un boulet, et il y a beaucoup d’agilité dans le jeu de guitare pyrotechnique, ou encore dans la rythmique. Il est vrai que l’enceinte Bose n’a peut-être pas le dernier mot en matière de détails et de texture, mais il y a suffisamment d’intelligibilité dans le signal pour que l’expérience reste satisfaisante. Les voix trouvent toujours leur chemin à travers les instrumentations les plus riches. Avec Ocean Drive de Duke Dumont, la voix nous apparaît dont tout son souffle, toute son âme. Le Bose ne bronche pas face au groove très synthétique, et ne manque pas d’impact. Comme c’est le cas avec le plus petit modèle, la balance tonale à tendance à loucher du côté des graves, mais ce n’est pas particulièrement préjudiciable à l’ensemble. Ce qu’on aurait aimé, en revanche, c’est davantage de contrôle dans les volumes élevés ; quand on arrive à 11, la sensation n’est pas forcément très agréable. Le Pulse Mini et le B&W sont plus organisés en comparaison. La troisième fois sera-t-elle la bonne ? Bose a porté son vaisseau amiral vers de nouveaux sommets, en améliorant la compatibilité de fichiers, ainsi que la connectivité. Il s’agit d’un produit plutôt polyvalent, mais le support le la haute résolution ne serait tout de même pas du luxe. Peut-être pour une quatrième génération ?

L'avis de

RATING ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Un petit monstre de puissance à plus d’un titre. Il lui faudrait juste un peu plus d’expressivité.

Verdict multiroom

C’est l’application qui s’occupe de gérer le multiroom, afin que plusieurs produits SoundTouch puissent être contrôlés individuellement, ou regroupés pour jouer de la musique en harmonie. L’opération de regroupement des enceintes est très intuitive, rapide, et envoyer différents morceaux sur différentes unités est un jeu d’enfant. Chaque enceinte possède sa propre fenêtre, et l’interface de l’application n’est donc jamais confuse. Même chanson en ce qui concerne les réglages : il suffit de télécharger l’application, et de suivre les instructions qui apparaissent à l’écran. Cela ne prend que deux minutes, et même si l’on est néophyte, cela ne présente pas la moindre difficulté. Dans la mesure où l’application est vraiment au cœur de n’importe quel système multiroom, on est heureux de voir que Bose a accordé un soin particulier à la sienne.

MARS 2016

53


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

UN PETIT TWIST Libratone Zipp Mini/Zipp POUR Son consistant ; options multiroom innovantes

CONTRE Manque de punch ; scène sonore étriquée

★★ ★ ★ ★

Libratone Zipp Mini 249€ ★★ ★ ★ ★

parfaitement justice à sa vigueur. C’est vrai aussi bien de morceaux lumineux que de titres plus sombres. L’un dans l’autre, on obtient une pertinence tout à fait acceptable pour ce niveau de prix. La scène sonore n’est pas la plus vaste que l’on pourra obtenir avec une enceinte de cette taille, mais elle organise plutôt bien les choses, avec beaucoup de détails et des médiums expressifs. L’enceinte n’a aucun mal à restituer la polyrythmie des électroniques et des instruments traditionnels, aussi bien en terme de séparation que de timing, et les changements de rythme ne lui font pas peur. Toutefois, il y a quand même quelques petits soucis. Nous trouvons qu’il y a un manque de mordant, lequel aurait pourtant joliment complété la fluidité de la performance. On manque également d’espace, et les textures deviennent rapidement surchargées, délaissant au passage des détails que les rivaux sont parfois capables de souligner.

Libratone Zipp 299€ ★★★★ ★

Qu’est-ce qui ressemble à un Zipp, mais en plus petit ? Le Zipp Mini, bien sûr ! Bon, il ne s’agit peut-être pas de notre meilleure phrase d’attaque, mais au cas ou le nom du produit ne vous aurait pas mis la puce à l’oreille, voilà essentiellement de quoi il retourne. Il est plus petit et plus étroit de quelques centimètres que son grand frère, ce qui signifie que les transducteurs sont moins abondants, et également moins imposants : un woofer de 75mm, un tweeter à dôme mou de 25mm, et deux radiateurs passifs de 90mm pour les basses fréquences. On passe de trois canaux d’amplification à seulement deux, alimenté par un amplificateur de Classe D, capable d’envoyer 60 W.

Zéro compromis Pas de compromis en ce qui concerne les entrées, en revanche : du Wi-Fi, du Bluetooth, compatibilité DLNA et AirPlay, entrée 3,5 mm, Spotify Connect et Apple Music. L’autonomie est similaire, et oscille entre 8 et 10 heures. La recharge se fait encore via USB, et bien entendu, il est toujours possible de changer le revêtement textile. C’est évidemment de l’aspect multiroom que Libratone est le plus fier. Il s’agit d’un concept innovant et versatile, qui offre la possibilité de commander six enceintes en effectuant de simples glisser-déposer dans l’application. La première chose que l’on remarque, c’est la dispersion sonore. Celle-ci repose sur un réflecteur à 360°, qui fonctionne de manière aussi brillante dans le Zipp Mini que dans son grand frère. Nous avons joué le morceau d’ouverture de la collaboration de Shye Ben Tzur et Johnny Greenwood avec le Rajasthan Express, Junun, et pour une enceinte de ce format, nous estimons que la polyrythmie, la guitare basse et les bois se répandent de manière assez saisissante dans la pièce d’écoute. Quand c’est au tour des voix d’entrer en jeu, on retrouve la même chaleur dans les médiums que sur le Zipp standard. Quand le chant devient plus animé, la Mini rend

54

MARS 2016

On se gardera bien de céder à toute plaisanterie anthropomorphique à propos d’une enceinte que l’on peut, en quelque sorte, dénuder. Ce qui nous a impressionnés, cependant, quand nous avons testé le produit pour la première fois il y a trois ans, ce n’était pas cet anorak coloré, mais les performances. C’est ainsi qu’il est devenu le produit le mieux vendu de la marque, et même plus ou moins son emblème.

Similaire, mais différent Le nouveau Zipp fonctionne sur le même principe : il s’agit d’un modèle cylindrique et vertical, capable de diffuser un son à 360°. Pour y parvenir, un ampli Class D alimente un woofer de 10cm capable de déployer 100W de puissance. Les graves sont ajustés par une

L’APPLI APPLIBRATONE STUFF...

Dans la famille On ignore s’il est possible d’appliquer les règles de la génétique à la hi-fi, mais il n’empêche que le Zipp et le Zipp Mini font indéniablement partie de la même famille. Notre gag d’ouverture n’était peut-être pas extrêmement inspiré, mais c’était la manière la plus explicite de souligner la parenté. Le son du Zipp Mini est fluide, charnu, rythmique et expressif, exactement comme celui de son grand frère... et très largement recommandable. Il fonctionnera parfaitement en tant qu’enceinte autonome, ou au sein d’un ensemble plus vaste grâce à la fonctionnalité Soundspace.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT C’est le petit frère du Zipp, et il ne fait pas mentir son sang ! Recommandé aussi bien en utilisation sans fil que multiroom.

La simplicité de l’application Libratone ne fait qu’ajouter à son charme. Il y a des fonctionnalités sympathiques, comme les réglages d’égalisation pour votre style favori, le type de surface, mais la clef de voûte, c’est le contrôle des enceintes. Il est assez compliqué d’imaginer plus simple. Au final, l’entrée de Libratone dans le monde du multiroom est un véritable succès. BILAN

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

DLNA

24/192 HI-RES


La famille Zipp repose sur le même form factor : un design cylindrique qui envoie du son à 360°

Passons à Reliationship Of Command, l’album des At The Drive-In. Le Zipp est capable de garder le contrôle malgré les rythmes endiablés. On aimerait toutefois un peu plus d’allant. Pas que l’enceinte manque de sentiment, réellement, mais il y a une petite pénurie de punch. On n’est pas aidé, il faut dire, par une scène sonore un peu étriquée. Des parties que l’on aimerait mieux entendre sont toutes congestionnées, même si la capacité du Zipp à placer la mélodie à l’avant lui permet de sauver les meubles.

Le talent nécessaire Le Zipp est une relève tout ce qu’il y a de digne, qui prouve que le concept est capable de survivre à un marché en pleine ébullition. Compte tenu de l’ubiquité des enceintes sans fil à ce niveau de prix, ce nouveau modèle ne fait peut-être pas aussi forte impression que son prédécesseur. Toutefois, il reste très intéressant.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ Ils sont très semblables d’apparence, et leur son présente aussi le même patrimoine génétique !

SON FONCTIONNALITÉS

paire de radiateurs passifs. Les tweeters de 25mm (deux en tout) assurent le coup dans les aigus, aidés par un réflecteur à 360° pour la dispersion. Pour ce qui est des entrées, c’est un peu comme on le sent : Wi-Fi, AirPlay, DLNA, Bluetooth, jack 3,5mm et USB. Le Zipp est capable de gérer l’audio haute-définition jusqu’en 24 bits/96 kHz. Si vous ne possédez pas votre propre librairie musicale, Libratone est compatible avec Spotify Connect et Apple Music. Vous pouvez enregistrer cinq de vos radios Internet préférées, toutes contrôlées via l’appli Libratone. Plus impressionnant, sans doute, est le SoundSpaces Link qui pourrait se définir, en gros, comme l’approche multiroom de la marque. Le Zipp et le Zipp Mini sont compatibles, sans que rien ne soit requis en terme de mise en place.

Une réponse à la demande Comme vous avez dû le remarquer, le Zipp n’est plus revêtu de fourrure. Cela pourrait faire débat, mais dans l’ensemble, on est assez partant pour dire qu’il est plus classieux de la

sorte. Et comme l’affirme Libratone, le son est diffusé de manière plus propre de cette manière. Le reste est en plastique, ce qui est donc un peu moins « premium » que certains compétiteurs, mais il a tout de même perdu 300g dans la foulée (pour 1.5 kg au final). Le contrôle tactile est agréable à utiliser, avec une fonction « hush » très sympathique. En jouant Armchair Apocrypha d’Andrew Bird, la première chose que l’on remarque, c’est comment le Zipp disperse le son. Ce n’est sans doute pas l’enceinte sans fil la plus puissante du marché, mais la dispersion étant ce qu’elle est, on ne se plaindra pas. Il en faudra sûrement plus d’une pour faire la fête, mais sans vous soucier de l’emplacement. Le son est chaleureux, plein de corps. Les guitares et l’intro d’orgue sur le morceau d’ouverture Fiery Crash sont fluides au possible, tandis que les pizzicatos sur Imitosis présentent solidité et rigueur. Les voix sont traitées avec la même consistance : la voix de Bird est solide, sans que rien ne soit sacrifié. Il y a une belle quantité de détails : le début de Plasticities, avec ses violons, son orgue, sa guitare électrique, est cohérent et aérien.

CONSTRUCTION

VERDICT Le nouveau Zipp fait sans doute mieux que son prédécesseur, et n’est pas loin des meilleurs du genre.

Verdict multiroom

La force en marche derrière le concept multiroom de Libratone, c’est la polyvalence. Une fois que vos enceintes sont connectées grâce à l’application, vous êtes invité à créer différentes “pièces”. Vous pourrez alors déplacer les enceintes en les glissant d’une pièce à une autre. Voilà qui est beaucoup plus souple que sur la plupart des systèmes concurrents ; et compte tenu de la portabilité des enceintes Libratone, cela fait parfaitement sens. La mise en route est on ne peut plus simple, mais pas forcément très rapide. Chaque enceinte doit être rattachée au réseau individuellement, même si l’opération n’est à faire qu’une fois. Une fois cette corvée accomplie, tout marche comme sur des roulettes, que ce soit en tandem, en mono, en stéréo, ou en jouant différentes chansons dans différentes pièces.

MARS 2016

55


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

NIGHTCLUBBER Ministry of Sound Audio M Plus/Audio L Plus POUR Beaucoup de poids dans les basses et de punch ; pour les fans de danses Ministry of Sound Audio M Plus 249€ ★★ ★ ★ ★ Le « Plus », ici, signifie que le Wi-Fi est venu s’ajouter à la connexion Bluetooth (et jack 3,5mm) du produit d’origine, procurant par la même occasion des fonctionnalités multiroom à la famille, composée également de l’Audio L Plus et de l’Audio S Plus.

L’art du contrôle A l’exception de cela, il est difficile d’observer davantage de différences. L’ancienne et la nouvelle génération proposent toutes les deux une sorte de coque à la R2-D2, abritant un tweeter et un woofer alignés verticalement, avec un touchpad pour contrôler la musique via une série de gestes (comme sur un smartphone). Les deux générations affichent une autonomie d’environ six heures avec le volume à la moitié (quatre heures à 70 %) et figurez-vous qu’en Angleterre, les produits sont même vendus avec un ticket pour le célèbre club londonien Ministry Of Sound. Pour notre part, on se contentera d’un accès au live « from the Club ». On ne peut qu’être frappé par les similarités techniques. Pas étonnant, de ce fait, que l’on retrouve le même sens du rythme en l’écoutant Huarache Lights de Hot Chip. D’autres enceintes vendues au même prix présente peut-être un meilleur timing, mais en termes de percussions, en particulier, il faut bien reconnaître que Ministry Of Sound a le dessus. Indéniablement, la marque sait comment faire bouger les gens.

Sur le même plan La voix d’Alexis Taylor est bien mise en avant, même si on sent qu’elle force pour ne pas être noyée dans le torrent rythmique. L’équilibre général n’est pas spécialement étendu ; ce n’est certainement pas le son le plus spacieux du marché, malgré une dispersion verticale décente. Il s’agit d’une présentation très frontale, avec beaucoup d’impact. Indéniablement, c’est la moindre des choses pour une enceinte

56

MARS 2016

CONTRE Manque de détail ; extension dynamique

taillée pour la « dance ». Cette personnalité demeure à travers tout l’enregistrement, mais un changement de style peut mettre en exergue certaine des lacunes de l’enceinte. On tire toujours bénéfice de la présentation frontale, mais on manque de profondeur et de détail. Les drones dans Lambs’ Breath manquent de texture, si tant est qu’on les entende. Ce manque d’analyse n’est certainement pas aidé par la platitude

”Une chose est sûre : Ministry Of Sound sait s’y prendre pour donner envie de se remuer !” des dynamiques. Une meilleure extension aurait permis d’ajouter une dimension supplémentaire à des morceaux de dance. Il y a un manque d’expressivité certain, surtout en comparaison des autres produits de ce test.

★★ ★ ★ ★ Ministry of Sound Audio L Plus 399€ ★★ ★ ★ ★ Non, il ne s’agit pas d’un robot de cuisine, mais bel et bien d’une enceinte sans fil, et plus particulièrement du modèle le plus important de la gamme multiroom du constructeur. Derrière la grille incurvée se trouvent deux tweeters de 2,5 cm, ainsi qu’un woofer de 11,5cm et un port bass reflex pour ajouter un peu d’énergie dans les graves. La connectique est correcte : le Wi-Fi, du Bluetooth, la compatibilité DLNA, une entrée jack 3,5 mm, et la compatibilité Spotify Connect. Sans parler de la radio dédiée Ministry of Sound.

L’APPLI APPMINISTRY STUFF...OF SOUND

Dansez maintenant ! Il n’est pas tellement surprenant que cette enceinte nous présente pas un grand changement par rapport à la signature sonore habituelle des produits sans fil Minstry Of Sound. Loin de nous idée de diminuer l’intérêt que peut présenter ce produit pour un certain style de musique, mais on ne peut pas s’empêcher de regretter le manque de subtilité, qui nous prive de bien des styles. Toutefois, si vous avez envie de taper du pied et de profiter du multiroom, il s’agit d’une solution respectable.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★

SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Une enceinte sans fil pensée pour la dance, qui fera plaisir aux fans de Ministry Of Sound. Mais la subtilité n’est pas son fort.

L’application fait bien davantage qu’associer et contrôler les enceintes. Il est possible d’accéder par son intermédiaire aux stations radio du club éponyme, et à ses transmissions en direct. Elle n’est pas aussi réactive que les concurrentes, mais se révèle plutôt complète. Et elle est absolument incontournable pour les fans de dance. Très correct, donc. BILAN

Non, il ne s’agit pas d’un robot de cuisine : l’Audio L Plus est le haut de gamme de la marque.


L’accent est mis sur la basse et la batterie, conformément à la signature sonore MoS.

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

Il suffit de le sortir de sa boîte pour se rendre compte que le souci de qualité qui caractérise la marque n’a pas été pris en défaut : le châssis est en plastique mais semble très robuste, est la grille ne manque pas d’allure. Le contrôle se fait via un panneau tactile circulaire. Une fois l’enceinte reliée à notre réseau grâce à l’application de contrôle, on est prêt.

De la conviction DLNA

24/192 HI-RES

Si vous avez déjà entendu une enceinte de la marque dans le passé, vous éprouverez sans doute un sentiment de familiarité ici. Nous avons commencé par jouer The Race For Space de Public Service Broadcasting, et avons été accueillis par des médiums fluides et consistants, qui projettent de manière très satisfaisante la voix parlée au début du morceau. La priorité semble être de favoriser la mélodie. Ce n’est qu’à partir du troisième morceau, Gagarin, que l’on commence à avoir un aperçu de ce que l’enceinte est capable d’envoyer en terme de punch. L’énergie du morceau est parfaitement manipulée par les circuits de l’Audio Plus, qui restitue le morceau avec une incroyable force de conviction. Ce n’est pas forcément le genre de musique à danser que l’on associe en générae à la marque, mais elle a le mérite de mettre en exergue l’impétuosité de l’enceinte, et sa capacité à groover.

Des basses de bon ton Si c’est des basses que vous recherchez, vous en aurez pour votre argent ; toutefois, Ministry Of Sound a fait en sorte que celles-ci ne deviennent pas trop omniprésentes. Elles sont toujours là, pour empêcher des morceaux plus placides

comme The Other Side de s’endormir, mais elles sont également capables de faire profil bas pour éviter une mauvaise interprétation de la musique. Tout n’est pas rose, cependant. Même si, comme nous l’avons expliqué, la mélodie est mise en avant, le reste de la scène sonore manque énormément de pertinence. Il n’y a pas beaucoup de détails derrière la ligne mélodique principale, et si on ajoute à ça une extension dynamique assez limitée, le rendu apparait plutôt froid, ce qui est un comble. Même les morceaux les plus énergiques, depuis Beck jusqu’à Blind Faith, ne sont pas particulièrement expressifs même si rondement menés.

Bienvenue au club On comprend relativement bien où veut en venir Ministry of Sound : le public visé fréquente les lieux bruyants, et ne va a priori pas écouter l’intégrale de Haendel. Dommage, dans la mesure où des compétiteurs du même prix offrent bien davantage de polyvalence. Compte-tenu des forces indéniables du produit, on regrette que le niveau de détail et les dynamiques n’aient pas été davantage soignés, pour une écoute plus engageante. Malgré cela, cela reste une solution intéressante pour le multiroom, à condition de bien savoir où l’on met les pieds.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★

SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Comme sa sœur, cette application sans-fil Ministry Of Sound comblera les amateurs de clubbing, mais il lui manque une touche de subtilité.

Verdict multiroom Quelle que soit l’opinion que l’on puisse avoir sur le caractère sonore particulier de Ministry Of Sound, l’uniformité sonore obtenue à travers le système sans fil en fait un ensemble multiroom tout ce qu’il y a de cohérent. Il faudra ajouter chaque enceinte au réseau individuellement, mais on est bien guidé durant le processus. De la même manière, il n’y a aucun problème pour grouper les enceintes ou jouer différents morceaux sur différentes unités, et tout ce petit monde fonctionne parfaitement, en tandem comme en stéréo. Pour ce qui est du multiroom, le réglage est plutôt simple, et on ne déplore aucune coupure. L’intégration ne souffre aucune remarque. Si vous êtes un fan du rendu audio de la marque, vous aimerez très certainement ce système intuitif et plein de punch. MARS 2016

57


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

TÊTES D’OBUS Samsung R6/R7 POUR Son équilibré ; hauterésolution ; design ; appli

CONTRE Basses insipides ; aigus de la R7 ; pas de port Ethernet

★★ ★ ★ ★

Samsung R6 349€ ★★★★ ★

devrait, et on n’aurait pas dédaigné un peu plus de punch. En privilégiant le raffinement plutôt que l’attaque, le R6 semble de temps en temps un peu trop en sécurité. En parlant de sécurité, votre réseau Wifi a intérêt à être bien protégé, car il n’y a pas de connectique Ethernet ou de prises physiques sur le R6, qui ne peut fonctionner qu’en Wifi ou en Bluetooth. Le son d’un téléviseur Samsung compatible peut également être streamé directement sur le R6 grâce à la fonctionnalité SoundConnect. Que vous écoutiez la radio ou un service de streaming en ligne, Samsung a couvert toutes les bases en intégrant TuneIn, Spotify ou Deezer, ainsi que 7Digital ou 8Tracks, tous accessibles depuis l’application multiroom. Vous possédez votre propre bibliothèque numérique ? À peu près tous les fichiers peuvent être lus, depuis les MP3 en basse résolution jusqu’aux WAV, FLAC, ALAC en 24 bits/192 kHz. Le R6 possède une autonomie sur batterie de six heures, et peut également fonctionner sur secteur. A priori, pas de souci pour un pique-nique dans le parc. L’enceinte est suffisamment petite pour tenir sous le bras, mais compte tenu de son design particulier, on serait quand même prudent en la transportant. Ce n’est pas un “coffre-fort” comme le Bose SoundTouch 10 !

Samsung R7 399€ ★★★★ ★

L’objectif des enceintes sans fil multiroom, c’est de remplir chaque pièce de la maison avec du son. De toute évidence, le Samsung R6 entend ne négliger aucun recoin ! En effet, il a été pensé pour diffuser du son à 360°, afin que les utilisateurs ne sentent aucune coupure quand ils passent d’une pièce à une autre. La forme en dôme, qui évoque furieusement une bouilloire design, la poignée en moins, ne se contente pas d’apporter du style au produit : Samsung affirme que c’est la forme idéale pour obtenir un son omnidirectionnel. Et ce n’est pas tout.

Des basses en furie Afin d’obtenir une dispersion homogène, le transducteur de graves de 12,5 cm projette le son vers une base conique, tandis qu’un tweeter de 25mm au sommet du R6 fonctionne de manière similaire en conjonction avec un plateau métallique. Et cela fonctionne. Le son est ouvert, et semble venir de toutes les directions à la fois ; que vous soyez à l’avant ou à l’arrière de l’unité, le rendu est très proche. Et c’est plutôt une bonne chose, car ce rendu est plutôt agréable. On a pu apprécier de le voir à l’œuvre avec When I Was A Boy d’ELO, une performance limpide et équilibrée, avec suffisamment d’espace, d’organisation et d’intégration pour que les choses restent cohérentes. D’un point de vue dynamique, les accords de piano d’ouverture font merveille. La mélodie apparaît articulée, solide, et même si le rendu de la texture sonore ne vous arrachera pas des larmes, il y a quand même suffisamment de détail pour se faire plaisir.

Sans-fil seulement Il y a aussi assez de poids et de puissance pour que l’on puisse apprécier à sa juste valeur Gotham Reckoning de Hans Zimmer (en 24 bits/192 kHz). Les trompettes auraient pu être submergées dans l’ensemble, mais ce n’est pas le cas. La menace grandissante est communiquée sans que le Samsung fasse trop d’efforts. Pour une enceinte aussi humble, les basses sont profondes, même si un peu douces. Le rythme de Hold On, We’re Going Home de Nick Drake ne frappe pas aussi fort qu’il

58

MARS 2016

Un œuf de dinosaure emprunté à l’accessoiriste de Jurassic Park ? Une lava lampe éteinte ? Non. Le R7 est une enceinte Bluetooth et Wi-Fi, compatible multiroom, qui partage une certaine similitude avec son petit frère, le R6. Samsung insiste sur la propagation du son à 360° et la tenue dans les basses. « Comment ? » peut-on légitimement se demander. La forme de dôme étiré facilite évidemment la dispersion omnidirectionnelle, mais le crédit revient principalement au woofer de 12.5cm, qui projette le son vers une base conique, et au tweeter de 2.5cm qui s’acquitte de la même tâche selon un procédé similaire. Ce « radiateur en anneau » est une technologie signée Samsung.

L’APPLI SAMSUNG APP STUFF...

Contrôles tactiles Dans la partie inférieure de l’unité, une lumière indique le niveau de batterie, et des contrôles tactiles sont disponibles pour changer d’entrée, mettre en pause, lancer la lecture et changer le volume. Avec une prise jack 3,5 mm et un peu plus d’expressivité et d’énergie, on aurait accordé une cinquième étoile au produit. En l’état, on lui reconnaîtra avant tout de faire mouche en matière de dispersion sonore.

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Avec une dispersion sonore à 360° et une conception nomade, voilà une enceinte presque complète… Ne manque que l’Ethernet.

L’interface de l’application rend la navigation très facile. On peut voir la pochette des albums, et une sorte de roue de contrôle permet de naviguer facilement dans les différentes listes de lecture. Il y a même un widget pour accéder à toutes les fonctionnalités depuis son écran d’accueil. De nombreux services de streaming sont disponibles, mais ni Tidal ni Google ! BILAN

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

DLNA

24/192 HI-RES


Du style, oui, mais à bon escient : la forme facilite la dispersion à 360°.

présentent une certaine âpreté que même une écoute sur le long terme ne parvient pas à gommer. À volume élevé, l’écoute se trouve un peu étranglée ; à faible volume, les dynamiques s’aplatissent et on perd le fruité des médiums.

Lequel est le mieux ? Pourquoi acheter le R7 plutôt que le R6 ? Indéniablement, le grand modèle présente une dispersion sonore plus importante, et offre davantage de présence. Mais si l’on met de côté l’échelle, on préférera repartir avec le R6 (ou deux, si on s’oriente vers le multiroom), qui présente un rendu plus propre à un prix plus compétitif. Dans un marché où la compétition a parfois lieu au sein d’une même marque, la qualité du rendu sonore est la clé de la survie. Bref, même si l’application du R7 est excellente, que les fonctionnalités de streaming sont aux petits oignons, on serait bien en peine d’en faire davantage l’éloge.

L'avis de Pour son rendu plus pur et son prix compétitif, on préfère le « petit »R6.

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

Il attire davantage l’œil que le R6, tout en étant moins massif que la concurrence. La base n’occupe qu’une toute petite surface au sol. En tous les cas, on évitera de poser l’enceinte à un endroit trop précaire : le tweeter est trop exposé pour survivre à une chute.

Belle finition On ne peut qu’être conquis par la finition en plastique caoutchouté, les contrôles tactiles dispersés autour de la partie basse, qui donnent un aspect très stylé à l’ensemble. La base réflective est également immaculée, libre de toute prise de quelque genre que ce soit. Cela signifie qu’il n’y a même pas une prise Ethernet, et la lecture réseau devra donc se faire uniquement en Wi-Fi, qu’il s’agisse de votre collection de musique numérique en 24 bits/192 kHz ou de streaming depuis un service Internet. Évidemment, il est possible d’utiliser le Bluetooth, ou de recueillir le son d’un

téléviseur compatible SoundConnect (une fonctionnalité Samsung, évidemment). Les services de streaming proposés comprennent Spotify, TuneIn, Deezer, ou encore 7Digital ou 8tracks. On signalera l’omission de Google Play Music ou encore Tidal, dans le colimateur de Sonos. Rien de surprenant à ce que le R7 partage avec son parent direct un caractère à la fois consistant et plutôt relâché, avec une bonne fidélité à la source. L’écoute est toujours plaisante, que l’on joue du Sixto Rodriguez ou du Avicii. Ceci dit, tout n’est pas rose. Il a quand même beaucoup de mal à véhiculer la joliesse d’un morceau comme I Wonder, encore moins celle d’Intoxicated de Martin Solveig. On est pas tout à fait au niveau de ce que propose le Sonos Play :5, plus dynamique et plus engageant (et avec davantage de clarté et de basses, également). Évidemment, les graves sont plus présents que sur le R6, mais pour autant, ils sont un peu trop mous, tandis que les aigus

VERDICT Une enceinte multiroom stylée qui se repose un peu trop sur ses fonctionnalités et son appli ; la qualité sonore est le maillon faible.

Verdict multi-room Une fois que vous aurez téléchargé l’application multiroom de Samsung, celle-ci vous guidera à travers toutes les étapes de raccordement des enceintes. Il y a même un petit tutoriel pour les novices du streaming. Si jamais la mise en route automatique ne portait pas ses fruits, tout peut être fait manuellement. Les enceintes sont livrées sans télécommande, et l’application sera donc le centre nerveux du système. Le regroupement se fait sans problème : on peut utiliser une paire pour jouer un morceau en harmonie, ou en stéréo. Il est également possible d’associer des enceintes à une barre de son Samsung pour une expérience 4.1.

MARS 2016

59


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

LE MÈTRE-ÉTALON Sonos Play:1/Play:5 POUR Poids impressionnant ; punchy ; facile d’emploi

CONTRE Pas de haute-résolution ou de connexions physiques

★★ ★ ★ ★

Sonos Play:1 229€ ★★ ★ ★ ★

qui l’entoure. Le rendu, de son côté, est toujours aussi solide que dans notre souvenir, avec beaucoup de puissance et de punch pour une aussi petite enceinte. Il n’a pas peur de faire résonner un morceau comme Gimme Something Good de Ryan Adams : beaucoup de cœur, mais en même temps, les choses sont bien contrôlées. La voix émerge dans les aigus avec une belle clarté, et on ressent un merveilleux sens de l’espace et de l’échelle dans la restitution de l’ensemble. De chaque côté des médiums, on ne manque pas de maîtrise, avec des basses bien tenues, et des aigus détaillés et raffinés.

Sonos Play:5 579€ ★★ ★ ★ ★

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis le lancement du Sonos Play :1, en 2013. En plein avènement des montres et des télévisions intelligentes, de la montée en diagonale des Smartphones, et de la relative indifférence autour des Google Glass, le marché du multiroom a explosé dans des proportions astronomiques. Quelle marque, aujourd’hui, ne rêve pas de détrôner Sonos ? Ce qui n’a vraiment pas changé, c’est le charme du Play:1. Vraiment ! Pour le prix, vous seriez bien bête de ne pas lui trouver une petite place chez vous. Le modèle continue d’être l’entrée de gamme chez la marque, et malgré l’absence d’un modèle nouvelle génération ou d’une mise à jour technique, il reste le mètreétalon à ce niveau de prix.

Physiquement vôtre Il a beau s’agir de la même enceinte ronde, des améliorations du logiciel sont réputées améliorer son rendu, et bien sûr, la technologie Trueplay vient s’ajouter à l’équation - en plus de nombreux services de streaming. Pour Sonos, c’est un point absolument crucial. De fait, il s’agit de la liste la plus complète qui soit, et l’on y croise Tidal, Spotify, Pandora, Deezer, Qobuz, Google Play Music, Amazon Music, ainsi que TuneIn Radio. Tout ce petit monde se retrouve à l’intérieur de la même application. Et bien évidemment, il sera toujours possible d’aller piocher dans votre discothèque numérique, par exemple à partir d’un NAS. L’enceinte est conçue pour rejoindre un système Sonos, et de fait, elle ne comporte aucune connexion physique. Le Bluetooth est toujours aux abonnés absents, ce qui, à notre avis, finira par être préjudiciable. Si vous avez un problème de réseau, plus de musique !

Un design solide Même s’il paraît un peu daté à côté du Play:5, le Play:1 passe quand même l’épreuve du temps. On peut l’acheter en noir ou en blanc, même si cela ne concerne en réalité que le sommet et la partie inférieure de l’unité. Ce qui définit vraiment le look de l’enceinte, c’est la grille

60

MARS 2016

Enthousiasme L’écoute est ouverte, cristalline, et traite avec les mêmes égards Bloc Party et Joni Mitchell. Le Play :1 est toujours ravi de pouvoir démontrer son habileté rythmique, et avec la reprise de Blinded by the Light de Manfred Mann par Earth Band, les cymbales galopent littéralement entre nos oreilles. C’est une posture athlétique, agile, qui n’en oublie pas la précision au passage, pas plus que l’attaque. De toute évidence, le constructeur n’est pas parti la fleur au fusil : qui s’en plaindra ? Si vous pensez que le Play:1 a subi les ravages du temps, réfléchissez encore. Il demeure une excellente enceinte sans fil, et un passage au multiroom tout à fait intéressant pour ceux qui n’ont pas un énorme budget. Il n’est pas parfait, mais si jamais le support de la haute résolution et le Bluetooth viennent s’ajouter dans un avenir proche, comment pourra-t-on lui résister ?

L'avis de

BILAN ★★ ★ ★★ SON FONCTIONNALITÉS CONSTRUCTION

VERDICT Insensible au temps qui passe, l’entrée de gamme de Sonos est toujours aussi performante. Une excellente enceinte sans-fil.

C’est en 2009 que Sonos a lancé le Play:5, sa première enceinte sans fil, qui a beaucoup aidé à faire de la marque ce qu’elle est aujourd’hui. Six ans et toute une famille de produits sans fil plus tard, le modèle que Sonos qualifie désormais de “légendaire” prend sa retraite. Et sa relève est déjà là. Le tout nouveau Play:5 peut être orienté de trois manières, à savoir horizontalement ou posé sur chacun de ses côtés verticalement. Cela signifie que le produit doit pouvoir fonctionner correctement selon les trois orientations, et de ce point de vue, il louche un peu du côté du Play:3. Voilà qui lui offre davantage de souplesse

L’APPLI SONOS APP STUFF...

Il est facile de naviguer dans l’interface colorée, et plein de petites choses rende l’expérience très agréable. On peut contrôler l’application depuis un widget sur son écran d’accueil. Avec l’option « lecture continue », la lecture débute dès que vous rentrez chez vous. Les services de streaming sont présents en masse, et il y a même une version bêta d’Apple Music qui a été introduite récemment.

BILAN

FONCTIONSCLÉS

BLUETOOTH

DLNA

SPOTIFY CONNECT


Un logiciel amélioré, un son mieux assuré, Trueplay, et des services de streaming en masse

supérieure. Elles sont plus profondes, mieux définies, et même s’il est possible de rajouter un caisson, on n’en voit pas l’utilité à moins que vous ne cherchiez vraiment à vous attirer les foudres de vos voisins.

Riche et articulé L’introduction de L$D par A$AP Rocky est de nature à contrarier n’importe quelle enceinte, mais le Play:5 en fait son affaire. Le son est peut-être un peu trop porté sur les basses pour satisfaire les oreilles les plus neutres, mais on peut améliorer tout cela avec l’égalisation. Avec un rendu puissant, qui n’a pas froid aux yeux, capable de descendre bas et sans oublier l’expressivité ou la clarté, il n’y a nul doute que le Play:5 jette une ombre sur son prédécesseur. Sa prestation excitante, riche, articulée, en fait l’un des meilleurs produits de streaming, et un excellent achat dans l’absolu.

L'avis de Le Play :5 peut-être placé verticalement ou horizontalement. Le positionnement est très souple.

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉS

pour le placement, et un aspect plus naturel quand on l’utilise en paire stéréo. Les contrôles ont également été revus et corrigés, avec des boutons physiques remplacés par des contrôles tactiles. Même si vous allez probablement contrôler l’appareil avec votre téléphone ou votre tablette, l’interface tactile est très réactive, et elle émet un petit son pour confirmer votre commande.

Dans le contrôle Indéniablement, les changements n’ont pas concerné que l’esthétique du produit. Pas un seul transducteur d’origine n’a été réutilisé ici. On passe de cinq haut-parleurs à six, et la puissance totale est trois fois supérieure. En bas de l’unité, il y a un alignement de trois transducteurs custom de 10cm pour les basses/médium (des versions plus puissantes que celles du Play:1), et trois tweeters en haut. À droite et à gauche se trouvent des pavillons, légèrement dirigés

sur le côté pour améliorer la dispersion. Le résultat est manifestement impeccable : c’est une enceinte qui n’aura pas peur de remplir la plus grande pièce de votre maison, et pourtant, le son n’a vraiment pas l’air de provenir d’une simple boîte. Si vous jouez Earned It de The Weeknd, vous remarquerez à quel point le contrôle sur les dynamiques est efficace. Les instruments à cordes dans l’introduction, laquelle se voit ponctuée d‘une batterie inattendue, sont rendus avec fluidité et impact. En fait, les médiums restent parfaitement clairs quoi que vous jouiez, ce qui permet aux voix d’être toujours sur le devant de la scène. Voilà une nette amélioration par rapport à la génération précédente, où les voix se perdaient parfois dans l’ensemble. L’autre grand changement, ce sont les basses. Le modèle d’origine n’en manquait pas, mais ici, on passe à la catégorie

CONSTRUCTION

VERDICT Plus grand, plus solide, plus puissant, le Play :5 est le nouveau vaisseau amiral de la marque.

Verdict multiroom L’application Sonos Controller et toujours l’une des plus fluides du marché, et son intelligence va au-delà de la simple mise en route du système. Vous pouvez faire en sorte que votre enceinte donne le meilleur d’elle-même grâce à la fonctionnalité Trueplay, qui optimise le son de n’importe quel produit Sonos en fonction de la pièce où il se trouve. Trueplay utilise le micro de votre iPhone, iPad ou iPod Touch pour mesurer la réponse de l’enceinte et ajuster le son en conséquence. Il vous faudra vous promener avec votre appareil à la main pendant une minute, et c’est à peu près tout. Un petit détour par le tutoriel vous éclairera !

MARS 2016

61


LE GAGNANT

Sonos Avec autant d’enceintes aussi talentueuses sur le marché, pas facile de se distinguer. Mais une marque y parvient.

D

ouze enceintes, six solutions multiroom différentes. Et encore, il a fallu refuser du monde. On ne vous parle même pas des applications à télécharger et du nombre d’heures passées à écouter. Au final, nous avons notre vainqueur, et personne n’en sera surpris. Sonos n’a pas seulement nettoyé un marché : il l’a défini. Avec des améliorations matérielles et logicielles au cours des dernières années, la marque reste maître du jeu en matière de multiroom. Bien sûr, on regrette encore l’absence de haute résolution (ça viendra), mais le rapport qualité-prix demeure excellent. Même prises indépendamment, les deux enceintes présentées ici sont excellentes. Cela n’a pas été une décision facile, car, après tout, c’est Bluesound qui a été élu produit de l’année, et d’une certaine manière, la marque présente la solution la plus complète du moment, avec son serveur et son rippeur de CD. Et en plus, il y a déjà le support de la musique haute-résolution. Le nouveau Mini Pulse offre une écoute raffinée, articulée, tandis que son grand frère - l’un des seuls produits de la génération précédente à subsister aujourd’hui - ajoute de la puissance à une excellente formule. Pourtant, les graves pourraient être un peu plus solides, et compte tenu des performances de Sonos, le prix demeure trop élevé. Si vous êtes à la recherche d’une solution plus abordable, et que vous voulez en plus profiter du Bluetooth, peut-être est-ce le moment de vous orienter vers Bose. Non seulement le son est de très bon niveau, mais en plus, la liste des fonctionnalités est longue comme le bras. Les applications sont devenues absolument cruciales dans l’expérience multiroom, en cela qu’il s’agit du ciment

62

MARS 2016

qui fait tenir toutes ces enceintes ensemble. Samsung et Libratone l’ont bien compris, et livrent chacun une excellente copie. En ce qui concerne le coréen, il faut également signaler le design extraordinaire de sa solution. On repartirait avec le R6 plutôt qu’avec le R7, toutefois, même si les deux modèles auraient besoin d’une réponse dans les basses plus maîtrisée, et de davantage d’attaque de manière générale. Nous étions déjà fans du Libratone Zipp, et le Mini en est une version miniaturisée réjouissante. Bien sûr, le multiroom n’est pas qu’une affaire de qualité sonore, mais la

performance reste la donnée maîtresse. C’est là que Ministry Of Sound a besoin de se reprendre un peu en main. Les deux produits testés manquent de clarté, de détails et de dynamique, et ne satisferont qu’un public très ciblé, plutôt amateur de musique dansante. Les autres, a priori, passeront plutôt leur chemin. L’époque où les câbles traînaient partout dans la maison est enfin révolue, et on ne va pas la regretter. Désormais, votre musique peut vous suivre partout dans la maison, comme un bon toutou. Le multiroom a bel et bien décollé, et comme pour toute mode, il y a du pour et du contre. Dans le cas de Sonos, c’est très largement le pour qui l’emporte.


E N C E I N T E S M U LT I R O O M

Bluesound Pulse Mini

Bose SoundTouch 10

Libratone Zipp Mini

Ministry of Sound Audio M Plus

Dimensions (hwd)

17 x 34 x 16cm

21 x 14 x 9cm

22 x 10 x 10cm

28 x 20 x 20cm

Entrées analog.

Yes

Yes

Yes

Yes

Résolution max.

24-bit/192kHz

16-bit/44.1kHz

24-bit/96kHz

16-bit/44.1kHz

Bluesound Pulse

Bose SoundTouch 30

Libratone Zipp

Ministry of Sound Audio L Plus

Dimensions (hwd)

19 x 42 x 20cm

25 x 44 x 18cm

26 x 12cm

20 x 60 x 18cm

Analogue in

No

Yes

Yes

Yes

Max resolution

24-bit/192kHz

16-bit/44.1kHz

24-bit/96kHz

16-bit/44.1kHz

LE GAGNANT

Samsung R6

Sonos Play:1

Dimensions (hwd)

23 x 16 x 16cm

16 x 12 x 12cm

Entrées analog

Non

Non

Résolution max.

24-bit/192kHz

16-bit/44.1kHz

Samsung R7

Sonos Play:5

Dimensions (hwd)

42 x 18 x 18cm

20 x 36 x 15cm

Entrées analog

Non

Non

Résolution max.

24-bit/192kHz

16-bit/44.1kHz

EXIT LES TÉLÉCOMMANDES ! La pierre angulaire de n’importe quel système multiroom, c’est l’application. C’est elle qui regroupe les enceintes, contrôle les zones de lecture, et ouvre la porte à des services de streaming ou à la lecture réseau. Elle doit donc être intuitive, et multitâche. Nous n’avons jamais été déçus durant ce test.

A utiliser avec Service de streaming Spotify ★★ ★ ★ ★ Le leader du marché, avec un catalogue faramineux. Pas de haute résolution, mais ce n’est pas un problème avec Sonos.

Tablette Apple iPad Mini ★★ ★ ★ ★ Quelques subtiles améliorations ont fait du Mini la meilleure source musicale imaginable.

MARS 2016

63


LA RÉFÉRENCE DEPUIS 132 ANS PLATINES VINYLE, PRÉAMPLIFICATEURS CELLULES, BRAS, ACCESSOIRES

TD203 NOUVEAUTÉ

TD 309

Thorens est distribué par DEA international. www.dea-international.com 314 rue Milliez - 94506 Champigny sur Marne Tél. 01 55 09 18 35 - Fax 01 55 09 15 31

TD 2015

2500

TD 550

Legacy

1042

1012gx

1006


DACS

t former un Un PC et un DAC peuven . ais rm so dé t en m or nf les fans de hi-fi se co eilleurs ! Voici l’équation à laquelle us avons testé trois des m merveilleux système. No EN TEST

Chord Hugo Naim DAC-V1 Moon Neo 230 HAD

Qu’est-ce qu’un DAC ? Cet acronyme signifie « Digital to Analogue converter », soit « convertisseur numérique vers analogique ». Ces appareils lisent le signal numérique d’une source donnée (PC, transport CD) et reconstruisent la forme d’onde d’origine. Il y a un DAC dans quasiment tous les appareils électroniques produisant du son, mais leur qualité a un impact monstrueux sur l’écoute finale.

1 01 0 1 1 0 0 1 01 1 1 1 0 1 1 01 0 1 1 0 0 1 1 0 1 1 1 1 0 001 1 01 1 1 1 01 0001 1 1 01 01 001 1 1 01 01 01 01 1 01 01 0001 1 1 01 1 1010101010100111 1 01 0 0001 1 1 01 01 01 1001010011101101

MARS 2016

65


DACS

LE NOMADE

Chord Hugo 1890€ POUR Une superbe subtilité dynamique ; Bluetooth aptX ; portabilité

CONTRE Accessibilité de la connectique

Hugo ? Voilà un drôle de nom pour un produit hi-fi. Évidemment, il s’agit d’un jeu de mots sur « You go », ce qui donne un petit indice sur la vocation première de ce convertisseur. Chord affirme que son produit est le premier ampli-casque / DAC capable de faire office de référence. Il s’agit d’une affirmation plutôt ambitieuse, mais comment oublier que c’est Chord qui, il y a 20 ans, avait introduit le fabuleux DAC 64 ?

est capable de les traiter nativement. Les taux d’échantillonnage sont indiqués par un changement de couleur de la fenêtre principale. Le Hugo est indéniablement le DAC le plus impressionnant de la marque. De notre point de vue, il se révèle plus perspicace que le Naim DAC-V1. Il y a du détail à revendre, et un sens du détail et de l’organisation que l’on ne trouve en général qu’à des prix beaucoup plus élevés. Si vous écoutez un fichier DSD de l’album Innervisions de Stevie Wonder, vous découvrirez un bel équilibre entre finesse et muscles. Higher Ground en devient vraiment émouvante. Le rythme est particulièrement bien traité, et il y a du coeur dans la ligne de basse. La voix de Stevie Wonder est restituée avec précision, naturel et chaleur. Nous avons écouté toute une variété

Une mer d’opportunités Bref, que fait concrètement ce Hugo ? Il possède une impressionnante brochette de connectiques, qui comprend des prises optiques, coaxiales, USB, ce à quoi il faut ajouter la compatibilité Bluetooth aptX. Voilà qui ouvre la porte à une utilisation avec des smartphones et des tablettes. Et puis, il y a également une sortie casque 6,3 mm et son équivalent en 3,5mm. Nomadisme oblige, le produit possède une batterie intégrée. Elle ne se recharge pas via l’USB, comme on pourrait le penser, mais à l’aide d’un chargeur secteur plus classique. Pour deux heures de charge, on obtient environ 12 heures d’autonomie. Sous le châssis en aluminium, on trouvera une carte-mère qui abrite quelques solutions électroniques peu habituelles. Les meilleurs DAC de la marque, y compris le Hugo, ont été conçus autour de la technologie de traitement FPGA (Field Programmable Gate Array), à savoir des circuits que l’on peut reconfigurer (plutôt que reprogrammer) après leur fabrication. C’est cela, en grande partie, qui distingue Chord de la concurrence. Le Hugo accepte les signaux jusqu’en 32 bits/384 kHz, mais seulement à travers une de ses entrées USB. L’autre prise USB, qui fonctionne sans pilote additionnel avec une tablette ou un téléphone, est limités à 16 bits/48 kHz. L’entrée coaxiale conserve l’échantillonnage à 384 kHz, mais réduit la profondeur à 24 bits. La prise optique, elle, plafonne à 24 bits/192 kHz. Même si les chiffres sont impressionnants, on aura du mal à trouver des fichiers capables d’en tirer parti. C’est plutôt la faculté à lire des flux DSD qui est intéressante, et le DAC

66

MARS 2016

★★ ★ ★ ★ Le commutateur « crossfeed » traite le son pour éliminer le rendu « dans la tête » dont souffrent la plupart des casques audio. Il y a quatre degrés possibles, et dans l’ensemble, il s’agit d’un système très peu intrusif. Toutefois, nous le laisserions sur « minimum » (voire sur off) la plupart du temps.

Applaudissements Un usage plus inattendu, compte tenu des ambitions nomades, serait celui de préampli numérique. Nous avons essayé de le brancher à notre système de référence (Bryston 4BSST2 et ATC SCM50), et les résultats sont excellents. Nous sommes vraiment épatés par les dynamiques et la transparence. Le rendu, quelle que soit la source, est particulièrement divertissant et pertinent.

Le Hugo est le DAC le plus impressionnant de la marque. De notre point de vue, il se révèle plus perspicace que bien des rivaux. Il y a du détail à revendre, et un sens du détail et de l’organisation que l’on ne trouve en général qu’à des prix beaucoup plus élevés. d’enregistrements, depuis la Symphonie n°4 de Mahler (24 bits/192 kHz) jusqu’à un rip du CD White Chalk de PJ Harvey, et une version en 256 kbps de Booker’s Guitar par Eric Bibb. Dans tous les cas, nous n’avons pas été déçus. Les limitations techniques dans le dernier fichier sont apparentes, mais l’approche purement musicale du produit a le mérite de ne pas trop les souligner.

FONCTIONSCLÉS 32-bit/384kHz

HI-RES

BLUETOOTH

Même en Bluetooth Cette qualité est particulièrement appréciable en Bluetooth. Évidemment, le son subit toujours une petite turbulence par rapport à une connectique traditionnelle, mais l’un dans l’autre, les choses demeurent particulièrement appréciables. D’un point de vue tonal, le Chord offre une prestation très équilibrée, dans laquelle aucune fréquence ne prend le dessus. Lui choisir des partenaires n’en est que plus facile. Nous avons essayé plusieurs casques (Shure SE846, Grado RS1, Beyerdynamic T1) avec le même bonheur.

Difficile de prendre un tel produit en faute. Il s’agit probablement du meilleur convertisseur à ce niveau de prix. Si l’on ajoute à cela les velléités nomades, les bonnes performances en Bluetooth, on ne peut qu’applaudir. Qui plus est, Chord a corrigé les problèmes d’ergonomie du modèle précédent : on évitera quand même d’utiliser des câbles trop épais (et les doigts boudinées ne sont toujours pas les bienvenus).

PORTABLE

L’avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SOUND FEATURES BUILD

VERDICT Le Hugo est un produit brillant, sans doute le meilleur DAC à ce niveau de prix. Et en plus, il est portable !


DACS

1

2

EN DÉTAIL 1

3

Deux prises USB, une pour les signaux HR, l’autre limitée en 16 bits/48 kHz

2 La couleur change en fonction du taux d’échantillonnage du signal en entrée

3 Deux prises casques ! Une au format 6,3mm, l’autre en 3,5mm

MARS 2016

67


DACS

POLYVALENCE

Moon Neo 230HAD 1300€ POUR Bonne compatibilité ; médiums fluides ; son engageant

CONTRE Manque d’organisation et de punch

Voilà déjà bien longtemps que nous n’avons pas chroniqué un produit Moon - plus de six ans, en réalité - et nous sommes d’autant plus excités de tester une nouveauté de cette marque, au pedigree tellement flatteur. Cette petite unité est assez différente de ce à quoi Moon et Simaudio nous ont habitués. Il s’agit du premier DAC de la marque destiné à une utilisation « bureau », avec une sortie casque et une taille réduite. Malgré l’appartenance à la gamme Neo, le prix est beaucoup moins élevé que pour les autres membres de la famille (dans la marque, on peut rapidement atteindre le prix d’une petite voiture).

Toutefois, la prise en main est quand même plus simple qu’avec le Chord. Il y a une télécommande incluse, un peu surchargée, mais qui peut également piloter votre ampli ou votre lecteur CD Moon. Nous avons branché un casque pour écouter une version en 24 bits/192 kHz de Mr Blue Sky d’ELO, et nous avons immédiatement été gratifiés d’un rendu ouvert, qui nous a conduit avec enthousiasme jusqu’à la partie instrumentale. Il y a un bon niveau de détail, et un sens de l’espace tout à fait raisonnable, mais en ce qui concerne la subtilité et la transparence, c’est toujours le Chord Hugo qui tient la rampe. D’un point de vue rythmique, on ne retrouve pas non plus la précision du Naim, et le punch est un peu en retrait. En revanche, on peut se délecter de la fluidité

Joli travail de bureau Le 230HAD s’inspire en grande partie de l’ampli-casque de référence 430HA ; sa compacité lui donne un avantage certain sur son grand frère pour une utilisation que l’on qualifiera de « bureautique ». Bien évidemment, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas l’utiliser comme composant d’un système traditionnel. Avec deux entrées coaxiales, une entrée optique et une entrée analogique, vous pourriez en faire un préampli très honorable pour n’importe quelle source, avec des sorties analogiques fixes et variables pour le raccordement à votre système. Il y a de fortes chances, cependant, pour que ce soit la prise USB-B la plus sollicitée, en cela qu’elle permet le raccordement à un ordinateur de bureau (on utilisera alors plus volontiers la sortie casque pour une écoute solitaire). Le Neo 230HAD est compatible avec de nombreux types de fichiers, dont les PCM en 24 bits/192 kHz à partir de toutes les entrées, et jusqu’en 32 bits/384 kHz (et le DSD64, 128 et 256) via l’entrée USB.

Un design impeccable D’un pur point de vue esthétique, il s’agit d’une unité joliment pensée, avec un corps en aluminium pour minimiser les résonances. De côté, c’est un peu plus brut ; en revanche, le panneau frontal présent une finition en métal brossé du plus bel effet, qui abrite en particulier le bouton standby, le commutateur de sources, et les indicateurs d’échantillonnage. Il n’y a pas d’écran ici, contrairement au Naim DAC-V1, et c’est bien dommage. 68

MARS 2016

★★ ★ ★ ★ fortes. Par exemple, l’intro au saxophone sur une version DSD de What’s Going On de Marvin Gaye dévoile toute sa texture et ses détails à volume élevé, mais les notes plus délicates ne sont pas communiquées aussi efficacement, tout en ne parvenant pas à se différencier des autres. En termes d’équilibre, il s’agit d’une écoute plutôt neutre, avec des basses consistantes qui offrent une présentation un peu plus substantielle que sur le Hugo.

L’art de l’association Les aigus ont tendance à se montrer un peu âpres avec certains enregistrements, soulignant à l’occasion les défauts de manière excessive (comme sur Forgiven d’Alanis Morissette). Les conséquences ne sont pas extrêmement graves, tant que le reste de votre équipement n’accentue pas ce trait de caractère.

Nous avons branché un casque pour écouter une version en 24 bits/192 kHz de Mr Blue Sky d’ELO, et nous avons immédiatement été gratifiés d’un rendu ouvert, qui nous a conduit avec enthousiasme jusqu’à la partie instrumentale. des médiums, supérieurs à ceux du Naim, et d’une consistance plus importante que chez Chord.

Et l’engagement ? La conjonction de ces facteurs produit une écoute plus relâchée qu’avec le Naim. On n’est clairement pas au même niveau de méticulosité, mais à bien des égards, l’expérience est peut-être plus immédiatement plaisante, plus engageante pour une écoute sur le long terme. Ceci dit, on aimerait que la musique demeure un peu mieux organisée quand la structure rythmique se complexifie. Avec des morceaux un peu agités, le 230HAD perd le contrôle sur quelques éléments rythmiques, et même si le phénomène est léger, on perd un peu de la cohérence d’ensemble. Le 230HAD fait plutôt du bon boulot en matière de dynamique, dans l’ensemble, en particulier avec les variations de grande envergure. Il peut également faire profil bas, même si les dynamiques de bas niveau ne sont pas aussi expressives que les plus

FONCTIONSCLÉS 32-bit/384kHz

HI RES

SUPPORT DSD

Le Moon Neo 230HAD n’est pas vraiment donné, tout en restant moins coûteux que ses concurrents directs ; sa prestation est tout à fait honorable quand on la compare à celle des ténors du genre. Il y a quelques problèmes (la difficulté à contrôler des rythmes compliqués, un punch perfectible), mais on peut difficilement lui reprocher son caractère fluide, engageant, qui aboutit à une écoute très agréable. À écouter, donc.

SORTIES ANALOGIQUES VARIABLES ET FIXES

L’avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SOUND FEATURES BUILD

VERDICT La compétition est plus précise, mais certains préfèreront cette approche plus détendus.


DACS

1 EN DÉTAIL 1 Avec son fronton en aluminium brossé, son châssis demi-largeur, le Moon est très sexy

2 Il rare de rencontrer une entrée analogique. Mais le Moon pourra ainsi servir de préampli.

3 Si vous avez des enceintes actives ou que vous utilisez un ampli de puissance, c’est ici que ça se passe

2

3

MARS 2016

69


DACS

PROPOSITION SOLIDE

Naim DAC-V1 2050€ POUR Son précis ; DSD et PCM ; connectique

CONTRE Pas la présentation la plus relâchée

Naim ne s’est pas lancé dans la musique numérique avec le même enthousiasme que la plupart de ses compétiteurs. La marque britannique a préféré observer la réaction du marché, prendre son temps, en ne faisant qu’une chose à la fois. Les premiers efforts ont concerné le streaming, puis, des sorties numériques ont été ajoutées aux lecteurs CD, et finalement, c’est vers le secteur florissant de « l’audio de bureau » que la marque s’est orientée avec le lancement du DAC-V1 en 2013. Il s’agit du deuxième DAC de la marque, mais du premier qui puisse également faire office d’ampli casque pour une écoute de bureau, et qui dispose d’une prise USB asynchrone pour le raccordement direct à un PC. Ainsi, le convertisseur pilote lui-même le flot d’informations en provenance de l’ordinateur, plutôt que le contraire, diminuant ainsi l’effet de jitter.

Sur le panneau avant trône une sortie casque 6,3 mm, pour une utilisation comme ampli casque. Dès la première écoute, nous avons pu apprécier la signature sonore emblématique de la marque, qui parvient à la fois à exercer un contrôle impeccable sur la musique, sans pour autant négliger la subtilité et la finesse pour des morceaux plus délicats. Nous ne sommes pas persuadés qu’il y a eu des changements drastiques en matière de restitution sonore depuis la mise à jour, mais à vrai dire, ce n’était pas vraiment nécessaire. En 2013 déjà, la performance était assez remarquable, et il n’y a pas à remplacer quelque chose qui n’est pas cassé. Pas de quoi, donc, être inquiété par la concurrence nouvelle. Avec un morceau en 24 bits/96 kHz comme Sugah Daddy par D’Angelo and the Vanguard, le Naim offre une performance généreuse, avec une superbe maîtrise

Support du DSD Depuis notre dernière écoute, Naim a rajouté la compatibilité avec les fichiers DSD via la prise S/PDIF ou USB, ce qui, d’après le constructeur, a nécessité une optimisation significative du code DSP (lequel a amélioré la qualité à son tour). Nouveau également, un mode Sample Rate Conversion qui permet d’améliorer les performances des sources S/PDIF qui n’ont pas d’horloge assez précise : la sortie numérique s’ajuste elle-même aux signaux. Physiquement, rien n’a changé depuis 2013, ce qui signifie que la robe noire et verte si distinctive de la marque est toujours d’actualité, de même que le demi châssis en aluminium et l’afficheur OLED. Il y a une série de boutons sur le panneau avant, qui facilitent la sélection d’une entrée. Il est bien sûr possible d’utiliser la télécommande.

Toujours le même Comme tous les produits dans ce test, le Naim DAC-V1 peut également fonctionner comme préampli. Vous trouverez à l’arrière trois entrées coaxiales (une BNC, deux RCA) et deux entrées optiques pour brancher diverses sources. Du côté optique, on est limité au 24 bits/192 kHz, alors que le port USB peut monter jusqu’en 24 bits/384 kHz. Toutes les entrées, à part l’optique, sont également compatibles DSD. Et pour les sorties ? On a le choix entre des fiches RCA analogiques standards encore des sorties au format DIN. 70

MARS 2016

★★ ★ ★ ★ soit, en cela que la présentation est très frontale. On peut atténuer ce trait en choisissant avec soin les électroniques partenaires. En écoutant la Sonate en Do de Ferdinand Rebay pour violon et guitare, le Naim n’a aucune difficulté à exprimer la texture des notes de guitare, ou à suivre les envolées de violon. Quand les deux instruments interagissent, les dynamiques restent contrôlées, et on est loin des excès.

Une grande maitrise rythmique On retrouve des caractéristiques similaires avec des fichiers en DSD. La version DSD de What’s Going On de Marvin Gaye est expressive, pleine de punch, et reste organisée tout au long du morceau, sans le moindre problème rythmique. Même un morceau lu depuis Spotify en sort magnifié. Avec l’ajout du DSD, le DAC-V1 est une

Nous ne sommes pas persuadés qu’il y a eu des changements drastiques en matière de restitution sonore depuis la mise à jour, mais à vrai dire, ce n’était pas vraiment nécessaire. En 2013 déjà, la performance était assez remarquable rythmique. Il y a beaucoup de précision, en particulier dans la manière de restituer le démarrage et l’arrêt des notes. La partie de piano instrumentale est peut être simple, mais elle est délivrée avec assurance grâce au punch dont peut se revendiquer le Naim. Quant aux claquements de mains et aux percussions qui soutiennent la mélodie, ils donnent vraiment envie de taper du pied.

FONCTIONSCLÉS DSD 32-bit/384kHz

HI RES

« Relax ? Don’t do it » Il y a du détail à revendre. Peut-être pas assez de subtilité pour donner des sueurs froides au Hugo, mais pas à des années-lumière non plus. Vous n’aurez aucun souci pour suivre individuellement un instrument ou une voix, et chacun bénéficie d’un bel espace pour s’exprimer. De même, quand un morceau introduit des éléments rythmiques en plus grand nombre, la cohérence de l’ensemble reste impeccable, sans que l’on tombe dans le côté clinique. Le son est solide d’un bout à l’autre du spectre, avec des basses solides, des médiums raffinés, des aigus équilibrés qui ne sonnent jamais trop durement. Ce n’est pas l’écoute la plus détendue qui

proposition plus alléchante que jamais, avec une superbe qualité de fabrication, une excellente connectivité, et un son que l’on pourrait écouter pendant des heures. En matière de subtilité et de dynamique, on n’est pas tout à fait au niveau de Chord, mais certains pourront préférer ce surplus de consistance. Comme un bon vin, le produit s’est améliorée avec l’âge, et mérite largement qu’on lui accorde encore une cinquième étoile.

AFFICHAGE OLED

L’avis de

BILAN ★★ ★ ★ ★ SON FONCTIONNALITÉES FABRICATION

VERDICT Un son précis, punchy, et désormais, la compatibilité DSD est assurée. Le meilleur DAC de Naim… est encore meilleur !


DACS

EN DÉTAIL 1 Un châssis très bien pensé, fidèle àl’esprit de la marque

2 Une paire de sorties RCA analogiques, à côté de la connectique DIN chère à Naim

3 Une belle brochette d’entrées, dont une coaxiale/BNC.

1 2

3

MARS 2016

71


DACS

LE GAGNANT

Chord Hugo 1890€ Un design très particulier, qui ne l’empêche pas de dominer la mêlée

S

i vous êtes décidé à dépenser pareille somme pour un amplicasque dans une perspective « bureau », c’est que vous ne plaisantez pas avec la qualité sonore. Fort heureusement, ce n’est le cas d’aucun de ses compétiteurs. Le Moon Neo 230 HAD de Simaudio est le plus abordable des trois, et il est capable d’en offrir beaucoup, avec un son enthousiaste, et des médiums très fluides. Il s’agit d’une écoute agréable, engageante, qui pâtit en revanche d’un problème d’organisation des rythmes et d’une personnalité peut-être un peu trop en retrait. Ces défauts, malgré le prix abordable, sont suffisants pour que le produit perde une étoile… Tout en demeurant parfaitement recommandable.

ACCORDS PARFAITS Les nouveaux amis du Hugo

Casque Grado SR325e ★★ ★ ★ ★ Ce casque ouvert offre des dynamiques fluides et une présentation très musicale

Plus complet que jamais.

Le Naim DAC-V1 vient de bénéficier d’un petit lifting, et prouve qu’il est aussi bon aujourd’hui qu’il était il y a trois ans. Avec l’ajout de la compatibilité DSD, il est plus intéressant que jamais. Sa qualité de fabrication et sa facilité d’usage sont inégalables, et la connectivité est assez riche pour ne léser personne. La performance est également très impressionnante, avec un son autoritaire, précis, consistant, qui fait la part belle aux détails. Ce caractère direct aboutit à une écoute qui peut ne pas être très relaxante, surtout avec les mauvais partenaires. Toutefois, le produit n’a pas volé sa cinquième étoile. Au final, notre choix se porte sur le Hugo de Chord, qui prouve une fois encore ses mérites. La prestation n’a peut-être pas

Service de streaming Tidal ★★ ★ ★ ★ Notre meilleur service de streaming cuvée 2015 combine une belle qualité sonore à un excellent catalogue.

autant de consistance que celle du Naim ou du Moon, et le système de contrôle n’est pas non plus le plus évident, mais à tous les autres égards, il les coiffe au poteau. Subtil, dynamique, il est capable de tirer le meilleur de votre musique, sans parler de sa prestation en matière de streaming Bluetooth et de ses compétences nomades. Peut-on imaginer plus convaincant ? Rien d’étonnant à ce qu’il conserve cinq étoiles, sans parler de son classement dans notre palmarès des DAC à ce niveau de prix. Le Hugo pourra-t-il être battu, à ce tarif ? A priori, ce ne sera pas facile !

Laptop Apple Macbook Air L’interface inégalée de Mac OS X en fait un client tout désigné pour servir de source au Hugo.

FAITS ET CHIFFRES LE GAGNANT

Chord Hugo

Moon 230HAD

Entrées 2 x microUS, optique, coaxiale • Sorties 2 x 3.5mm jack, 6.3mm, stereo RCA phono • Compatibilité Jusqu’à 32-bit/384kHz, DSD64 & DSD128 • Bluetooth Oui • Dimensions (hwd) 20 x 100 x 132mm • Poids 0.4kg

Entrées 2 x coaxiale, optique, USB-B, stereo RCA phono • Sorties 2 x stereo RCA phono, 6.3mm • Compatibilité Jusqu’à 32-bit/384kHz, DSD64, DSD128, DSD256 • Bluetooth Non • Dimensions (hwd) 76 x 178 x 280mm • Poids 2.8kg

72

MARS 2016

Naim DAC-V1 Entrées 2 x optique, 2 x coaxiale RCA, coaxiale BNC, USB-B • Sorties 6.3mm, stereo RCA phono, DIN • Compatibilité Jusqu’à 24-bit/384kHz, DSD64, DSD128 • Bluetooth Non • Dimensions (hwd) 87 x 207 x 314mm • Poids 4.3kg


COMMENT

CHOISIR UNE ENCEINTE SANS FIL

74

MARS 2016


C O M M E N T. . . C H O I S I R U N E E N C E I N T E S A N S F I L

L

es enceintes sans fil non plus rien à voir avec ces petits modèles Bluetooth qui sonnaient encore plus mal qu’un écran plat. Aujourd’hui, les enceintes sans fil sont des produits élégants, équipés des dernières technologies, et certainement pas avares en fonctionnalités. Elles sont au diapason des dernières tendances, et tiennent compte de la manière dont les gens écoutent désormais leur musique ; elles sont par exemple compatibles multiroom, ou encore avec Spotify Connect. Et le son peut-être excellent. Pendant longtemps, c’est le côté pratique qui a primé, mais les choses changent. L’ergonomie est toujours privilégiée, le nomadisme aussi, mais la qualité sonore est presque digne d’être qualifiée de hi-fi. Avec une telle variété d’enceintes sans fil disponible sur le marché, comment choisir la plus appropriée ?

Toutes tailles, toutes formes. Les enceintes sans fil peuvent être des grosses boîtes massives ; elles peuvent aussi être petites et cylindriques. Certaines possèdent un revêtement caoutchouté, d’autres optent pour un design moderne et élégant. En clair, toutes les formes et toutes les tailles existent. La question, c’est de savoir ce qui vous convient. Pour une chambre à coucher,

mais si vous comptez emmener l’enceinte en vacances, il faudrait plutôt tabler sur huit heures. Si vous devez rebrancher l’enceinte à une prise électrique à tout bout de champ, l’aspect nomade est déjà beaucoup moins intéressant. L’UE Roll a une autonomie de neuf heures, tandis que le KEF Muo peut tenir une douzaine d’heures. Les enceintes sur secteur, fatalement, sont un peu plus limitées. Celles-ci auront donc tendance à rester à la maison. Elles sont aussi généralement plus grosses et plus chères que les portables (le B&W Zeppelin Wireless, le Geneva Aerosphere Large ou le Naim Mu-so sont des cas d’école) et demandent une importante source de puissance pour exprimer leur plein potentiel. Quelle méthodes de streaming ? Une fois que vous êtes fixé sur la forme, la fonction et l’aspect nomade de votre enceinte sans fil, l’étape suivante consiste à réfléchir à la manière dont vous comptez envoyer la musique depuis votre Smartphone, votre iPod, ou votre tablette. Est-ce que le Bluetooth sera suffisant pour vous ? Êtes-vous tenté par Airplay ? Comptez-vous créer un système multiroom ? Bluetooth – simple et polyvalent Le Bluetooth et la technologie la plus communément

Multi-room, Bluetooth, Wi-Fi, AirPlay… Les enceintes sans-fil sont devenues protéiformes. Laissez-nous vous guider ! une taille intermédiaire comme celle de la Geneva Model Wireless DAB+ ou de l’Audio Pro Addon T3 est idéale. Si vous voulez quelque chose de plus portable, vous pouvez essayer le KEF Muo ou l’UE Boom 2. Enfin, si vous êtes du genre aventureux, c’est l’UE Roll, étanche et antichoc, qui vous tend les bras.

Des prix variables. Si vous recherchez une enceinte sans fil qui se destine à être votre système musical principal, préparez-vous à faire un gros chèque. Et faites de la place chez vous ! Des enceintes comme le B&W Zeppelin Wireless, le Geneva Aerosphere Large ou le Naim Mu-so peuvent allègrement dépasser la barre des 600 €, mais la qualité sonore est à la hauteur du prix. Chacun peut être considéré comme une alternative viable à un système hi-fi dédié, et dans un living-room, cela se pose là. Evidemment, vos prétentions sonores dépendront largement de la taille et du prix. N’espérez pas un son capable de remplir un salon tout entier avec une petite enceinte portable comme l’UE Roll. Pour cela, il faudra plutôt se tourner vers le Naim Mu-so. Portable VS secteur. Les enceintes portables possèdent une batterie rechargeable, et ne sont donc pas enchaînées à une prise murale. Vous prenez l’enceinte sous le bras, et vous l’emportez en balade. Selon la taille de l’enceinte, cela peut vouloir dire dans une autre pièce de la maison, ou sur la plage quand vous êtes en vacances. Faites attention à l’autonomie de la batterie. Quatre heures, c’est parfait si vous écoutez dans le jardin,

utilisée dans les enceintes sans fil. Il est simple d’emploi, et il ne faut que quelques secondes pour établir une connexion. La plupart des smartphones, tablettes et laptops en sont équipés. C’est de très loin la méthode la moins problématique pour transmettre de la musique sans fil. Qui plus est, le Bluetooth n’a que faire du système d’exploitation que vous utilisez. Que vous soyez Android ou iOS, vous serez traité à la même enseigne. Le Bluetooth standard a une portée de 100 m, mais à l’intérieur d’une maison, on tombe plutôt à une dizaine de mètres en raison des nombreuses interférences possibles. AirPlay – pour Apple fans AirPlay, c’est la technologie de streaming made in Apple qui, en conséquence, ne fonctionne qu’avec les

POUR VOUS AIDER, VOICI NOS MODÈLES PRÉFÉRÉS DE 2015 UE Roll

produits de la marque. Évidemment, si c’est chez Apple que vous avez déjà fait toutes vos courses, cela peut être intéressant. La mise en route peut être un peu problématique, et prend en tous les cas plus de temps qu’avec le Bluetooth. Une fois que c’est fait, il n’y a pas à y revenir. Les limitations de la technologie ont quelque peu terni l’enthousiasme initial. Même si vous êtes fanatique d’Apple, il reste plus simple de connecter votre iPhone ou votre iPad en Bluetooth, d’autant qu’en ce qui nous concerne, nous trouvons le rendu sonore meilleur ainsi. Quelques modèles (Libratone Zipp, B&W Zeppelin Wireless, Monitor Auio Airstream S200, Naim Mu-so) sont encore compatibles AirPlay, mais les enceintes dédiées ont disparu depuis un moment. Wi-Fi pour un streaming de qualité. Si votre enceinte sans fil possède un port Ethernet et le Wifi intégré, vous pouvez la relier directement à votre réseau domestique. L’avantage ? Il vous sera possible de streamer des fichiers en qualité supérieure au MP3, depuis n’importe quelle source disponible sur le même réseau : smartphone, laptop, NAS. Si vous avez déjà une bibliothèque musicale riche en rips CD ou fichiers haute-résolution, il faudra vous tourner vers une enceinte capable de lire de tels signaux. Elles sont cependant de plus en plus répandues, à l’image du Naim Mu-so qui ne fait qu’une bouchée du 24 bits/192 kHz. Multiroom - musique à tous les étages. Le multiroom, c’est la nouvelle tendance. Pourquoi ne pas sonoriser votre appartement ou votre maison tout entière ? Plus vous achetez d’enceintes, plus l’expérience sera convaincante. Vous ne raterez plus une seule mesure en passant d’une pièce à une autre. Évidemment, vous pouvez aussi faire en sorte que chaque pièce joue un morceau différent ; il y a sans doute une utilité à ça. La force d’un système multiroom réside en grande partie dans son application, et dans la facilité qu’il y a à connecter la source musicale au réseau. Une application bien huilée rend toute la procédure simple comme bonjour, et c’est sans doute pour cela que Sonos a rencontré un tel succès. Mais Bluesound n’est pas loin derrière, avec en plus le support de la haute résolution. Spotify, en plus simple Si vous êtes un utilisateur de Spotify Premium, cela vaut peut-être le coup de rechercher une enceinte sans fil compatible avec Spotify Connect, comme la B&O BeoPlay A6 ou la Libratone Zipp. Ces enceintes embarquent Spotify de base, ce qui signifie que les morceaux ne sont pas streamés depuis un téléphone mais bel et bien depuis le serveur. On peut donc continuer à utiliser son smartphone pour prendre un appel sans interrompre la musique, et on ne vide ni la batterie, ni le forfait mobile. Avec Connect, vous pouvez également envoyer des chansons d’une enceinte à une autre en appuyant seulement sur un bouton. Une fois que vous avez commencé à l’utiliser, il devient difficile de s’en passer.

Audio Addon Pro T3

B&W Zeppelin wireless

En conclusion ? Ce n’est pas le choix qui manque. Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à savoir, vous ne devriez pas avoir grand mal à trouver l’enceinte de vos rêves. MARS 2016

75


P L AY L I S T

Spectre

De Sam Mendes

On attendait beaucoup du Spectre de Sam Mendes. Il faut dire que l’arrivée du réalisateur britannique dans l’increvable franchise avait apporté un précédent – plutôt incroyable quand on y pense : il s’agissait de la première fois qu’un réalisateur avec une personnalité, un univers, et globalement, « un nom », réalisait un volet de James Bond. Skyfall, avec son intrigue à la Christopher Nolan, n’était pas un James Bond très typique, mais il avait le mérite d’apporter un souffle esthétique qui faisait cruellement défaut à la série. Avec Spectre, on avait bon espoir que Mendes aille encore plus loin, et signe ce qui serait, enfin, le premier vrai chef-d’œuvre d’une saga cinquantenaire.

EVEREST

PLAYLIST

De Rick Famuyiwa — Blu-Ray / DVD — FPE

Et si Dope était un peu le «Ferris Bueller» de la culture hip-hop ? On n’est pas tout à fait dans le même type de proposition, mais il souffle dans cette excellente comédie adolescente un vent de liberté et une fraicheur qui avaient tristement déserté la production hollywoodienne. Le film passe à la moulinette les préjugés raciaux et, ce qui ne gâche rien, bénéficie d’une superbe photo. Une réussite inattendue et émouvante 76

MARS 2016

Hélas, si Spectre est loin d’être un mauvais film, on est toutefois loin de la déflagration attendue. La structure du récit est toujours aussi convenue (avec la rituelle explosion du QG du méchant), le fil rouge un rien grotesque (faut-il forcément réinventer la roue, déterrer des liens de parenté là où ça ne s’impose guère ?)… Heureusement, il reste une scène d’introduction magistrale ; le plan séquence à Mexico ne devrait pas détrôner celui de La Soif du mal d’Orson Welles, mais il n’en demeure pas moins une bien belle audace artistique. Le reste du film appelle décidément trop de sentiments mitigés. C’est un adieu très digne pour Daniel Craig, mais... pourquoi ne pas en rester là, à présent ?

De Baltasar Kormákur Blu-Ray / DVD _ Universal Les avis sont assez partagés sur Everest. Une chose est certaine : le choc visuel est présent. Le film relate une «expédition-catastrophe» menée dans la seconde moitié des années 90, et ne se contente pas d’en brosser un tableau réaliste : il insiste sur le caractère bêtement ludique et mercantile qu’a pris ce type d’expédition. L’idée est tout à fait louable, et le casting aux petits oignons. Pas de grandes stars, mais des acteurs solides comme Josh Brolin ou Jake Gyllenhaal ; et aux manettes, un réalisateur islandais dont la touche (quasi) européenne pouvait contrebalancer l’habituelle lourdeur des projets de ce type. Le résultat est mitigé. Comme on le disait en préambule, le gigantisme fait mouche, d’une manière tout à fait frappante. Le sous-texte, lui, est bien trop appuyé.

ment sur grand écran Les meilleurs films du mo jec ou pro teur

DOPE

Blu-Ray / DVD— FPE

THE WALK De Robert Zemeckis — Blu-Ray / DVD — FPE

Il n’y a que les Américains pour oser ce genre de récit : The Walk retrace l’exploit un peu dingue d’un funambule français qui, en 1974, avait «marché» d’une tour du World Trade Center à une autre. Les deux tours, aujourd’hui, ont pris une connotation particulière, sur laquelle le film ne fait évidemment pas l’impasse. Si le «geste» final est assez scotchant, tout ce qui l’entoure est quelque peu plombé, et pas toujours passionnant.


« Les Maîtres français du son haute définition, de Georges CABASSE à Jean-Michel JARRE » Innovation et excellence « Made in France » Par Jean-Marie HUBERT et Jean-Baptiste MILLOT Ce livre est un hommage aux personnalités françaises contemporaines qui, dans le domaine du son et de l’image haute définition, laisseront une marque dans l’histoire comme symbole d’excellence française, par leurs innovations et leur souci inconditionnel de perfection. 144 pages de photos et de textes consacrées à ceux de nos contemporains qui font l’histoire de l’industrie du son en France de 1950 à ce jour. Des pères fondateurs de la haute fidélité, à ceux qui ouvrent les voies de l’avenir avec les nouvelles technologies au service du son en haute définition. Par eux, des marques comme 3D LAB, ADVANCE AUDIO, ATOHM, ATOLL, AUDIO 3D, AWOX, CABASSE, CHARLIN, DEVIALET, ELIPSON, FOCAL, JEAN MARIE REYNAUD, JEAN MICHEL JARRE, QOBUZ, LA BOITE CONCEPT, LEEDH, METRONOME TECHNOLOGIES, MICROMEGA, PARROT, SOLEDGE, TRIANGLE, VOXTOK, WATERFALL, YBA, ainsi que les designers Alain PORCHER ou Philippe STARCK, très impliqués dans le design des produits audio.

Disponible en librairie, magasins et chez :

18€

• www.sonvidéo.com • Acoustic Gallery - 8 rue Gounod, 75017 Paris • Elecson KLS - 4 rue Jean Bouton, 75012 Paris • Hifi Solution - 160 chemin des plans, 42190 Chandon • La Boutique Son-Vidéo.com - 1 avenue de Friedland, 75008 Paris 1 place Louis Chazette, 69001 Lyon


BULLETIN D’ABONNEMENT

Recevez votre magazine avant la sortie kiosque Oui, je m’abonne à What Hi*Fi?

39

Je paye € au lieu de 66€*, pour 12 numéros. Pour

2 € de plus, recevez la version numérique

MES COORDONNÉES : NOM........………………............................................................................................................... PRÉNOM ................................................................................................................................ ADRESSE............................................................................................................................... ...................................................................................................................................................... CODE POSTAL................................................VILLE................................................. eMAIL ....................................................................................................................................... MOBILE ...................................................................................................................................

LES COORDONNÉES DU BÉNÉFICIAIRE DE L’ABONNEMENT : NOM ......................................................................................................................................... PRÉNOM ............................................................................................................................... ADRESSE.............................................................................................................................. ..................................................................................................................................................... CODE POSTAL................................VILLE............................................................. eMAIL ...................................................................................................................................... MOBILE ..................................................................................................................................

JE RÈGLE MON ABONNEMENT PAR : CHÈQUE À L’ORDRE DE MÉDIA RÉCLAME CARTE BANCAIRE

VISA

MASTERCARD

+

40% N UCTIO D É R E D

COMMANDE PAR TÉLÉPHONE

05 34 56 35 60 ( Carte bleue uniquement )

Date expiration

/

Notez les trois derniers chiffres du numéro inscrit au dos de votre carte, près de la signature

DATE : SIGNATURE :

BULLETIN À RENVOYER À : What Hi*Fi? - Abonnement ABO MARQUE CS 63656 31036 TOULOUSE CEDEX 1 *Offre réservée à la France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles. Délai de livraison de votre cadeau : 4 semaines environ. Prix de vente au numéro 5,50 €.

What Hi-Fi? 141


P L AY L I S T

Zelda : Twilight princess HD Wii U Ce n’est pas tout à fait ce que l’on avait commandé au père Noël. En même temps, nous voilà déjà quasiment en mars... Le fait est tous ceux qui avaient investi dans une Wii U ne rêvaient plus ou moins que d’une chose : un nouveau Zelda. Un vrai nouveau Zelda, s’entend. C’est que ça commence à sérieusement remonter, Skyward Sword ! En attendant cette arlésienne, on pourra ronger son frein en se replongeant dans la version HD d’un titre qu’on cite moins volontiers que les mythiques Ocarina of Time ou Windwaker, mais qui, à notre humble avis, les dépasse peut-être. Eh oui, nous assumons ! Question originalité, maitrise du récit et poésie pure, Twilight Princess est un véritable sommet. Conçu initialement pour la GameCube et sorti au lancement de la Wii, il bénéficie ici d’un superbe lifting. Impossible de résister.

STREET FIGHTER V Edité par Capcom Ca fait combien de temps, qu’on y joue, à Street Fighter ? A vrai dire, il vaut peut-être mieux ne pas se poser la question : la réponse risquerait d’être bien trop cruelle pour certains d’entre nous. Toujours est-il que depuis tout ce temps, on en est seulement au numéro 5. Ou plutôt, au numéro «V». Le titre sort (pour le moment ?) uniquement sur PC et PS4 : il va sans dire qu’il mise gros sur le spectaculaire et la qualité des graphismes. Alors ? A quoi s’attendre ? La claque esthétique n’est peut-être pas tout à fait là. Le jeu peut difficilement renier son héritage, et les mouvements, les coups, les sauts, etc, pourront peut-être paraître un peu raides à une époque où l’on est habitué aux fantaisies gymnastes d’un Assassin’s Creed. Le gameplay n’a pas non plus été vraiment remodelé ; à bien des égards, on se retrouve dans un univers très proche de l’opus précédent, sans grosses surprises. Cela n’empêche : le fun est toujours au rendez-vous. On retrouve tous les héros qui ont porté la franchise où elle est, et quelques nouveaux venus bien trouvés. Que la bataille commence !

LEGO MARVEL’S AVENGE

RS Edité par WB Games On adore les Lego. Franchement, est-ce qu’il y a des jouets plus intelligents ? Seulement, on est peut-être un peu plus sceptique quant à l’intérêt qu’il peut y avoir à revivre ses grandes passions cinématographiques en y substituant des personnages en plastique. L’idée, au départ, était amusante. Elle devient systématique, et selon notre humeur du jour, voilà qui peut être réjouissant ou un peu consternant. Il n’empêche : ce nouveau titre, qui permet de revisiter une bonne partie des six derniers films du Marvel Cinematic Universe, est une franche réussite. Il mélange phases d’action et phases de réflexion d’une manière qui ne paraît jamais trop artificielle, et surtout, qui ne provoque jamais de lassitude de la part du joueur. Une fois que les niveaux sont débloqués, ils se transforment en «mondes libres» : on peut donc les reparcourir à sa guise, soit pour y accomplir ce qu’on serait tenté d’appeler des quêtes annexes (vieux réflexe de joueur de Zelda), soit simplement pour le plaisir de la promenade. La modélisation est excellente, l’intérêt constant : un très bon titre, malgré les réserves de base. MARS 2016

79


Pensés pour les salons d’aujourd’hui, les nouveaux systèmes tout-en-un Solo Music et Solo Movie tirent le meilleur de la gamme phare d’Arcam en intégrant la classe G dans des systèmes 2.1 et 5.1 toujours dans un petit format.

Des systèmes connectés qui vous accompagnent dans l’ère de la musique dématérialisée Profitez du streaming audio, audio-vidéo depuis votre NAS avec l’application gratuite pour Android et iOS, ou encore de la musique sans fil grâce au Bluetooth !

PPL Importateur d’émotions®

www.pplaudio.com - Tél. : 04 50 17 00 49


G U I D E D ’A C H AT

GUIDE D’ACHAT

LE MEILLEUR DE CHAQUE CATÉGORIE Tous les produits qui comptent

AU SOMMAIRE

Enfin ! Vous avez été nombreux à grincer des dents, mais le guide d’achat de What Hi-Fi?, qui accusait en effet son âge, a désormais fait peau neuve. Nous l’avons repensé comme une sorte de “best of” plutôt que comme le catalogue un rien trop dense qu’il était jusqu’alors. Maintenant, vous devriez être en mesure d’identifier rapidement les meilleurs produits dans chaque catégorie. D’autres viendront s’ajouter à l’avenir, bien entendu. Bonne lecture !

AMPLIS INTÉGRÉS LECTEURS CD DAC STREAMERS ENCEINTES PLATINES ENCEINTES SANS FIL CASQUES TV

84 86 87 88 89 91 92 94 108


GUIDE

D’ACHAT Tous les produits qui comptent

HI-FI

AMPLIFICATEURS

LE CŒUR DE VOTRE SYSTÈME SONORE

Marantz PM6005 599€ Le PM6005 n’a pas récolté une pelleté d’Awards pour rien. Il est superbement fini, bien spécifié, et offre un raffinement que peu de rivaux égalent. Puissance : 45 W Entrées 5 lignes, AM, Sorties 2x enceintes, casque

Onkyo A-9010 259€ Meilleur ampli stéréo, Awards 2015

AWARD GAGNANT

Notre ampli petit budget favori, sans doute le plus agréable dans cette gamme de prix mini. Il a de l’agilité à revendre et le rythme dans la peau. Puissance : 44 W Entrées 5 lignes, AM, Sorties enceintes, casque, préampli

Arcam FMJ A19 950€ L’entrée de gamme d’Arcam est une formidable combinaison de fonctionnalités, de qualité de fabrication et de son divertissant. Puissance : 50 W Entrées 6 lignes, AM, Sorties enceintes, casque, préampli

Cambridge Audio CXA60 899€

PRODUIT DE L’ANNÉE

Une performance vivante, avec des dynamiques impressionnantes et un beau sens du rythme. Qualité de fabrication exemplaire. Puissance : 60 W Entrées 4 lignes, AM, Sorties 2x enceintes, casque

Naim Nait 5si 1510€ L’ampli le moins cher de Naim vaut le détour, et combine pertinence, subtilité et intensité. Puissance : 60 W Entrées 3 lignes, Sorties enceintes, casque

Rega Elex-R 1295€ Meilleur ampli stéréo, Awards 2015

AWARD GAGNANT

Sans doute le meilleur rapport qualité-prix chez Rega, avec de la pertinence et un grand sens du rythme. Dur de faire mieux, même à deux fois plus cher ! Puissance : 72 W Entrées 4 lignes, AM Sorties enceintes, préampli

Burmester 032 14.090€ Un produit onéreux, mais ça se comprend. Branchez le 032 dans n’importe quel système, et vous obtiendrez une autorité, une résolution de folie. Puissance : 105 W Entrées 5 lignes, AM, BM Sorties enceintes, préampli, casque

Dan D’Agostino Momentum integrated 55.000€ Si vous passez outre le prix, vous vous régalerez d’un produit époustouflant, l’un des meilleurs sur la planète. Puissance : 200 W Entrées 6 lignes, Sorties enceintes, casque 82

MARS 2016


AMPLI SUITE Naim Supernait 2 4520€ Un formidable ampli intégré, avec du punch, et de belles performances dans les graves. Les dynamiques sont excellentes également. Puissance : 80 W Entrées 5 lignes, Sorties enceintes, préampli, casque

Rega Elicit-R 2350€ Meilleur ampli stéréo, Awards 2015

AWARD GAGNANT

Cet ampli intégré capitalise sur les forces de son petit frère, l’Elex-R. A ce prix, on ne connaît rien de plus précis. Puissance : 105 W Entrées 5 lignes, AM Sorties enceintes, préampli, casque

Roksan Caspian M2 1799€ Un produit superbement fini, solide, esthétique, et d’une rare polyvalence avec tous les styles musicaux. Puissance : 85 W Entrées 5 lignes, Sorties enceintes, casque

Aesthetix Janus Signature9200€ Un ampli à lampes de pointe, très raffiné, qui permet à la musique de s’exprimer dans toute son énergie et sa puissance. Entrées 5 lignes, AM, BM Sorties symétriques, RCA DAC Non

Burmester 808 MK5 30000€ Le chef d’œuvre de Burmester a peut-être des années de vol, mais quelques mises à jour le maintiennent au sommet. La qualité est exceptionnelle. Entrées 5 lignes, AM, BM (opt.) Sorties symétriques, RCA DAC Non

GamuT D3i 6998€ D’excellentes performances, avec un sens du détail excellent et une superbe transparence. Pas beaucoup d’entrées, mais une bonne polyvalence. Entrées 3 lignes Sorties symétriques, RCA DAC Non

Mark Levinson 326S 12000€ Cette unité très classieuse propose une présentation soignée et un sens du contrôle absolument ahurissant. Magnifiques finitions. Entrées 7 lignes Sorties symétriques, RCA DAC Non

Altas Stereo Signature 11000€ Cet Atlas est à même de contenter n’importe quel auditeur. Il y a beaucoup de mordant, et pourtant, un vrai sens de la délicatesse. Puissance : 200W Mono/Stéréo Stéréo Entrées 2x Phono, XLR

Burmester 911 Mk3 43000€ Le 911 est une véritable machine de guerre, capable de délivrer des niveaux de puissance élevés et de faire bouger les enceintes les plus exigeantes. Puissance : 535 W Mono/Stéréo Stéréo Entrées XLR

Cyrus Mono X300 Signature 3699€ Ne vous laissez pas abuser par la taille compacte ! Cette machine délivre des montagnes d’énergie avec beaucoup de punch dynamique. Puissance : 225 W Mono/Stéréo Stéréo Entrées 2x Phono, XLR

MARS 2016

83


LECTEURS CD ET TRANSPORTS AVEC LE BON LECTEUR, LE CD A ENCORE DE L’AVENIR !

Cambridge Audio CXC 549€ Meilleur transport CD, Awards 2015

AWARD GAGNANT

Si vous avez déjà un DAC – le CXC ne sert à rien sans cela – nous vous recommandons vivement ce transport plutôt qu’un CD intégré. Type transport CD Sorties coaxiale, optique

Cyrus CD t 1199€ Meilleur transport CD, Awards 2015

AWARD GAGNANT

Un transport exceptionnellement talenteux, avec beaucoup de précision, de transparence et de clarté. A ce prix, c’est miraculeux. Type transport CD Sorties coaxiale, optique

Marantz CD6005 445€

AWARD GAGNANT

Meilleur lecteur CD, Awards 2015

Le CD6005 est considéré comme un fantastique lecteur, qui apporte des tonnes d’améliorations par rapport à son superbe prédécesseur. transparence et de clarté. A ce prix, c’est miraculeux.

Naim CD5si 1640€ Le CD5si est la promesse d’une approche consistante et enthousiaste de la musique. L’absence de sorties numériques limite son évolution. Type lecteur CD Sorties RCA, DIN

Burmester 069 33990€ Si vous pouvez faire abstraction du prix assez monstrueux, vous découvrirez un lecteur très talentueux, qui compte parmi les meilleurs (sinon le meilleur ?). Type lecteur CD Sorties coaxiale, optique, RCA , XLR Entrées coax, opt

Cyrus CD i 1399€ Meilleur lecteur CD, Awards 2015

PRODUIT DE L’ANNÉE

Cyrus affirme que ce lecteur est celui qui sonne le mieux dans son catalogue, et après une écoute sérieuse, on peut difficilement s’y opposer ! Type lecteur CD Sorties coaxiale, optique, RCA

Cyrus CD Xt Signature 2499€ Vous cherchez un transport de top qualité ? Le Xt Signature offre un son plus propre et dynamique que son prédécesseur Type transport CD Sorties coaxiale, optique

Roksan Caspian M2 CD 2449€ Le Capsian M2 CD commence à avoir quelques années de vol, mais il ne fait pas du tout son âge ! Il est toujours aussi doué en timing et en autorité. Type Lecteur CD Sorties coaxiale, optique, XLR, RCA

Naim CD555/555PS 23150€ Un lecteur CD et une alimentation séparée. Ca n’a l’air de rien, mais peu de produits sont capables de faire briller si bien vos disques. Type Lecteur CD Sorties RCA

84

MARS 2016


MARS 2016

85


DACS LE CONVERTISSEUR NUMÉRIQUE / ANALOGIQUE EST DEVENU UN MUST

Arcam miniBlink 149€ Ce récepteur Bluetooth possède beaucoup de punch. La fluidité des rythmes produits est impressionnante. Attention : sortie uniquement en 3,5mm Entrées Bluetooth Taille (hlp) 2.5x3x4cm

AWARD GAGNANT

Audiolab M-DAC 890€ Une bonne alternative au Chord Mojo, avec plus d’entrées et de fonctionnalités. Bel équilibre, dynamiques fluides et détails subtils. Entrées USB, opt x2, coax x2 Taille (hlp) 6x25x25 Résolution : 24 bits/192 kHz

Audioquest DragonFly v1.2 149€ Ce petit DAC et ampli casque reste l’un des nos favoris. Taille réduite, talent à revendre ! Le sens du timing est aux petits oignons. Entrées USB Taille (hlp) 6x2x1 Résolution : 24 bits/192 kHz

Chord Mojo 589€ Awards 2015, Produit de l’année

PRODUIT DE L’ANNÉE

Des performances proches du Hugo pour une fraction de son prix ? Le Mojo est un interprète enthousiaste qui reste superbement équilibré. Entrées USB, opt, coax Taille (hlp) 6x25x25 Résolution : 32 bits/768 kHz / DSD 512

Oppo HA-2 399€

AWARD GAGNANT

Son esthétique et la variété de ses entrées en font un partenaire idéal pour un laptop et un smartphone. Le niveau de détail est remarquable à ce prix. Entrées USB, optique Taille (hlp) 16x7x1 Résolution : 384 kHz en 16/24/32 bits

Chord 2Qute 1395€

AWARD GAGNANT

Le 2Qute fait preuve de pertinence et d’un bel aplomb. On aime aussi l’affichage coloré et le châssis étincelant. Entrées USB, opt, coax Taille (hlp) 7x16x4 Résolution : 32 bits/384 kHz

Chord Hugo 1890€ Le Hugo bénéficie de la circuiterie géniale qui équipe ses produits récents. Il possède un superbe timing, une remarquable clarté, et beaucoup de puissance. Entrées 2xUSB, opt, coax Taille (hlp) 2x13x10 Résolution : 384kHz

AWARD GAGNANT

Naim DAC-V1 2050€ L’entrée de gamme de NAIM en DAC bénéficie de la signature sonore de la marque, combinée avec un équilibre tonal impeccable. Entrées USB, opt x2, coax Taille (hlp) 9x21x31cm Résolution : 24 bits/384kHz

TAD DA1000 15000€ Il coûte un bras, il est très lourd, mais l’argent est bien dépensé (si on arrive à le sortir). Agile et bien défini, il gère les basses fréquences avec beaucoup de finesse. Entrées USB, opt, coax, AES/EBU Poids 9x27x27cm Résolution 384 kHz 86

MARS 2016


High-Tech Magazine Smartphones, tablettes, laptops, HI-FI, TV, hometech, objets connectés, jeux vidéos, musique, DVD, ... TOMORROW'S TECHNOLOGY TODAY I N°4 I MARS 2016

SMARTPHONES OBJETS CONNECTÉS AUDIO TV

RÉALITÉ VIRTUELLE SONY, OCULUS, HTC, SAMSUNG: L’AVENTURE A DÉJÀ COMMENCÉ

High-Tech Magazine

DORCEL DANS LA MATRICE

COMMENT LE GÉANT DU X A MARIÉ SEXE ET RÉALITÉ VIRTUELLE

LA PANOPLIE ULTIME

RÉINVENTER VOTRE VIE

L 19004 - 4 H - F: 4,95 € - RD

BELGIQUE/LUXEMBOURG 5.50 I SUISSE 8.0 CHF I CANADA 8.0 CAD

N°4 - MARS 2016 - 4.95 €

50 PRODUITS HIGH-TECH POUR RÉINVENTER VOTRE VIE I RÉALITÉ VIRTUELLE

50PRODUITS HIGH-TECH POUR

PLUS!

Courez plus vite avec les smartwatches dernier cri Vivez plus vieux avec le top de la techno-santé Travaillez mieux avec les dernières tablettes Pédalez plus loin avec les vélos du futur Jouez à fond avec des PC de pointe

PC KILLER? LA SURFACE PRO 4 DE MICROSOFT PEUT-ELLE ENTERRER NOS VIEUX LAPTOPS ?

2016 / SÉLECTION IDÉES ACHAT POUR GEEKS AVERTIS

Retrouvez-nous en kiosque tous les mois En téléchargement sur : www.relay.com / www.zinio.com MARS 2016

87


MUSIC STREAMERS LA MEILLEURE MANIÈRE DE DIFFUSER DE LA MUSIQUE DANS TOUTE LA MAISON Bluesound Node 2 549€ Vous cherchez un streamer non-amplifié à brancher à votre stéréo ? Le Node est de retour, et il est meilleur que jamais avec davantage de connectivité. DLNA Oui Entrées Toslink, 3,5mm Stockage Non

Cambridge Audio CXN 1099€

PRODUIT DE L’ANNÉE

Meilleur streamer, Awards 2015, Produit de l’année

Capitalisant sur le succès du Stream Magic 6 v2, le CXN s’appuie sur une toute nouvelle conception et un son amélioré. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, 3xUSB Stockage Non

Google Chromecast Audio 39€ Voilà que Google applique son expertise au monde de l’audio, avec ce système qui apporte le sans fil à votre ampli ou vos enceintes. DLNA Oui Entrées optique, 3,5mm Stockage Non

Pioneer N-50A 539€

PRODUIT DE L’ANNÉE

Impressionnant à travers toute la gamme de fréquences, ce Pioneer lit de la musique depuis n’importe quel appareil DLNA et streame des radios Internet. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage Non

Burmester Musiccenter 151 16000€ Avec un prix pareil, il est évident que les fonctionnalités ne manquent pas : cette machine, également lecteur et rippeur CD, est un véritable rêve audiophile. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage 4 To

Cyrus Stream Xa 1699€

AWARD GAGNANT

Meilleur streamer Awards 2015

Une présence endurante dans nos colonnes ! Son châssis demi format peut ne pas plaire à tout le monde, mais la performance est sans appel. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage Non

Cyrus Stream XP2-Qx 2799€ Awards 2012

Un streamer tout en un qui procure une performance immersive et très enthousiaste. La prestation est à la hauteur du prix. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage Non

Naim ND5 XS 2425€ Meilleur streamer, Awards 2015.

AWARD GAGNANT

Une conception à l’épreuve de l’avenir, avec des performances sonores et des fonctionnalités qui rendent ce streamer tout en un incontournable. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage Non

Naim NDS/555PS 15900€ Payer le prix d’une bonne voiture pour un streamer ? Écoutez un peu ce que ce duo de choc est capable de faire, et vous comprendrez. DLNA Oui Entrées optique, coaxiale, USB Stockage Non

88

MARS 2016


ENCEINTES STÉRÉO C’EST LE MAILLON FINAL : CHOISISSEZ-LE AVEC SOIN ! B&W 683 S2 1599€ Des enceintes extrêmement talentueuses. Nous sommes impressionnés par leur puissance, leur échelle et leur délicatesse ; une versatilité remarquable. Dimensions (hlp) 99x19x36cm Actives non Finitions 2

Q Acoustics 3050 749€

AWARD GAGNANT

Pas étonnant qu’elles aient décroché un Award. Ces enceintes puissantes sont également très talentueuses, et en remontrent à des biens plus chères. Dimensions (hlp) 100x20x30cm Actives non Finitions 5

Q Acoustics Concept 40 1399€ Si vous voulez une paire d’enceintes facile à écouter, avec un son accueillant, vous devriez y jeter une oreille. Dimensions (hlp) 27x16x22cm Actives non Finitions 2

Tannoy Revolution XT 6F 1549€

AWARD GAGNANT

Ces Tannoy sont très particulières : elles envoient un son infectieux, divertissant comme pas deux. La finition est également superbe. Dimensions (hlp) 100x27x32 cm Actives non Finitions 2

Tannoy Revolution XT 8F 1990€ Peu de rivales sont capables d’égaler cette combinaison de muscles et de subtilité. L’écoute est on ne peut plus plaisante. Dimensions (hlp) 108x32x35cm Actives non Finitions 2

ATC SCM40A 8799€ Le prix est peut-être un peu raide, mais il y a une amplification intégrée et un son absolument exceptionnel qui justifie cette note. Dimensions (hlp) 98x373x34cm Actives non Finitions 2

Eclipse TD 510Z Mk2 5000€ Une approche particulière, avec un seul transducteur. Le résultat est une performance agile, pertinente, avec une image stéréo d’une rare solidité. Dimensions (hlp) 98x38x39cm Actives non Finitions 2

Focal Electra 1038Be 7998€ Un avant-goût des performances fabuleuses de la gamme high-end Utopia, pour une fraction du prix seulement. Un niveau de détail et des dynamiques fabuleux. Dimensions (hlp) 125x30x40cm Actives non Finitions 2

PMC Twenty 23 3390€ Ces enceintes PMC ne manque pas de classe, avec un rendu à la fois raffiné et excitant. Une nature généreuse. Dimensions (hlp) 92x15x33cm Actives non Finitions 4

MARS 2016

89


ENCEINTES STÉRÉO SUITE PMC Twenty 26 8290€ Cette gamme d’enceintes ne connaît pour le moment pas une seule anicroche. L’équilibre tonal est ici absolument remarquable. Dimensions (hlp) 109x19x44cm Actives non Finitions 4

ProAc Response D40/R 8870€ D’une grande musicalité, la performance est également articulée, transparente et dynamique. À ce prix, difficile de faire mieux. Dimensions (hlp) 120x21x34cm Actives non Finitions 2

Quad ESL-2812 8000€ Les enceintes électrostatiques sont capables de délivrer des médiums d’une finesse ahurissante. À bien des égards, elles sont inégalées. Dimensions (hlp) 107x69x38cm Actives non Finitions 1

Spendor A6R 3300€

AWARD GAGNANT

Chaque note de musique acquiert ici de la profondeur, du relief, et les voix sont véhiculées avec une émotion immaculée. Dimensions (hlp) 87x19x28cm Actives non Finitions 5

Spendor D7 4590€ En matière de précision et de pertinence, ces enceintes colonnes établissent pratiquement un standard à ce niveau de prix. Dimensions (hlp) 95x20x32cm Actives non Finitions 6

Tannoy Kensington GR 14900€ Malgré cette apparence traditionnelle, il y a beaucoup de substance à la clé. Ce sont deux paisibles géantes, qui équilibrent force et finesse. Dimensions (hlp) 110x41x34cm Actives non Finitions 2

Triangle Signature Delta 500€ Un timing extraordinaire, associé à des dynamiques et une résolution qui place ces enceintes parmi les meilleurs du marché. Dimensions (hlp) 123x37x39 cm Actives non Finitions 3

Wilson Audio Sophia 3 27200€ Le prix donne envie de se pendre, mais la performance devrait séduire. Avec les bons partenaires, le rendu est détaillé, plein de vie. Dimensions (hlp) 105x35x48cm Actives non Finitions 7

Q Acoustic Concept 20 499€ Si vous voulez une qualité au top à ce niveau de prix, il ne faut pas chercher plus loin. Clarté et raffinement sont présents en abondance. Dimensions (hlp) 26x17x28cm Actives non Finitions 2

ATC SCM19 2799€ C’est un sacré tour de force que de se montrer à la fois très analytique et chaleureux, sans tomber dans l’absence de passion. Mission accomplie ! Dimensions (hlp) 44x27x30cm Actives non Finitions 2

90

MARS 2016

AWARD GAGNANT


PLATINES TOUT CE QU’IL VOUS FAUT POUR PROFITER DU REVIVAL ! Pro-Ject Elemental 199€ Facile à installer, facile à utiliser, cette platine d’entrée de gamme est idéale pour tous ceux qui font leurs premiers pas dans le monde du vinyle. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd) 9 x 43 x 30cm

Pro-Ject Essential II 269€ Awards 2015

Un produit d’entrée de gamme qui assure sur toutes les bases. Pas de souci avec l’électronique associée ou les enceintes. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd) 14 x 46 x 36cm

AWARD GAGNANT

Rega RP1 315€ Awards 2010

Il s’agit désormais d’un véritable classique, avec beaucoup de dynamisme, et une transparence fort agréable. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd) 12 x 45 x 36cm

Clearaudio Concept 1190€ Comment ne pas craquer pour un son aussi impétueux, qui combine à la fois extension dynamique, équilibre tonal et punch ? Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd)14 x 42 x 35cm

AWARD GAGNANT

Pro–Ject 1 Xpression Carbon UKX 795€ Pour le prix, voilà une sacrée combinaison. La performance est équilibrée, pertinente, à l’égale des meilleures. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd)13 x 42 x 34cm

Rega RP3/Elys2 709€ Produit de l’année 2015

Peu de concurrentes sont capables d’offrir une prestation aussi bluffante pour le prix, avec une si jolie polyvalence. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd)10 x 45 x 36cm

PRODUIT DE L’ANNÉE

Rega RP6/Exact 1379€ Une simplicité très parlante, et un son on ne peut plus détaillé. L’une des platines des plus expressives et enthousiastes que vous pourrez vous offrir à ce prix. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd)12 x 45 x 36cm

Rega RP8/Apheta 2489€ Une platine exceptionnelle qui fixe vraiment les standards à ce prix. Le son est détaillé, avec une agilité superbe et des très belles dynamiques. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd) 12 x 45 x 36cm

VPI Prime 5490€ Un ensemble assuré, dont la performance ne varie pas d’un iota en face d’un enregistrement complexe. Vitesse 33.3 & 45t Taille (hwd)18 x 54 x 40cm

PRODUIT DE L’ANNÉE

MARS 2016

91


ENCEINTES SANS FIL LIBÉREZ VOTRE MUSIQUE AVEC CES PETITES MERVEILLES ! Audio Pro Addon T3 349€ Une jolie finition, avec une belle réponse dans les basses, beaucoup de détails et de clarté. Elle en offre bien plus que le prix ne le suggère. Taille (hlp) 16 x 12 x 12cm Batterie: Non

PRODUIT DE L’ANNÉE

Ultimate Ears Megaboom 299€ Certainement la plus belle performance dans le catalogue UE. L’autonomie et la qualité de fabrication sont excellentes : laissez-vous porter. Taille (hlp) 23 x 8cm Batterie Oui

Ultimate Ears Roll 99€ Best portable wireless speaker under £100, Awards 2015

Ultra portable, étanche, un son de grande qualité : le Roll est un compagnon de voyages idéal. On n’a jamais entendu mieux pour cette taille. Taille (hlp) 4 x 14cm Batterie Oui

Geneva Model S Wireless DAB+ 429€ Meilleur enceinte sans-fil secteur, Awards 2015

Une enceinte très classieuse avec la radio numérique en bonus. Le son est détaillé, avec de l’impact, et une très jolie précision. Taille (hlp) 15 x 14 x 18cm Batterie Oui

AWARD GAGNANT

AWARD GAGNANT

Ruark Audio MR1 400€ Des enceintes de bureau, à la base, qui peuvent toutefois goûter au sans fil après l’ajout d’un petit pack batterie. Taille (hlp) 17 x 13 x 14cm Batterie Non

KEF Muo 349€ Meilleure enceinte portable, Awards 2015

Une petite touche de luxe, avec des performances musicales qui sont loin d’être en reste. Vous n’aurez pas mieux à moins de passer sur secteur. Taille (hlp) 8 x 21 x 6cm Batterie Oui

AWARD GAGNANT

Sonos Play:5 579€ Une réponse dans les basses fort riche, beaucoup de détail et des médiums clairs comme du cristal. Incontournable. Taille (hlp) 31 x 19 x 24cm Batterie Non

B&W Zeppellin Wireless 699€ Un son riche, puissant, avec un sens de l’échelle indéniable et des dynamiques époustouflantes. Et désormais, il y a la compatibilité Tidal. Taille (hlp) 18 x 66 x 18cm Batterie Non

Naim Mu-So 1359€ Meilleure enceinte sans-fil secteur, Awards 2015

Un son riche, puissant, avec un sens de l’échelle indéniable et des dynamiques époustouflantes. Et désormais, il y a la compatibilité Tidal. Taille (hlp) 12 x 63 x 26cm Batterie Non 92

MARS 2016

AWARD GAGNANT


Enceintes actives avec amplificateur MyAMP intégré (en classe AB, best seller de la gamme MY) compactes et performantes, les MySPEAKER amplifiées vous procureront une écoute de très grande qualité avec : Une entrée Bluetooth aptX® pour smartphone, tablette et ordinateur, réglage droite/gauche de l’enceinte amplifiée, 1 entrée analogique (RCA), 3 entrées numérique (USB 24/96 kHz, Optique et Coaxial SPDIF 24/192 kHz), une prise USB de recharge, une sortie SUB, une entrée trigger et une télécommande IR.

314 rue Paul Milliez - 94513 Champigny Sur Marne Tél : 01 55 09 18 35 - Fax : Tél : 01 55 09 15 31 email : info@dea-international.com www.dea-international.com MARS 2016

93


GUIDE

D’ACHAT

NOMADISME

Tous les produits qui comptent

CASQUES

INVESTISSEZ DANS LE SON À LONG TERME !

Sennheiser Momentum M2 IEi 89€

PRODUIT DE L’ANNÉE

Produit de l’année 2015

Comment peut-on imaginer que quelque chose d’aussi petit sonne aussi bien, et pour ce prix en plus ? C’est pourtant la vérité. Télécommande Oui Longueur câble1.3m

SoundMagic E10S 50€

AWARD GAGNANT

Meilleur intra, Awards 2015

Pour améliorer votre expérience musicale « smartphone » sans vous ruiner, on ne voit pas de meilleure possibilité. Télécommande Oui Longueur câble1.2m

Shure SE425 259€

AWARD GAGNANT

Awards 2015

Une marque de légende, et un rendu très équilibré à travers toute la gamme de fréquences. Télécommande Oui Longueur câble1.2m

AKG N60 NC 249€ Meilleur casque annulation de bruit

Il est très portable et offre une isolation des bruits extérieurs active efficace. Qui plus est, la prestation musicale est punchy et très équilibrée. Autonomie 30 heures

AKG K550 169€ Meilleur supra, Awards 2015

Relativement léger, très confortable, il produit un son naturel, très communicatif. Les basses sont rendues avec précision et punch. Type Fermé 3.5mm/6.3mm Poids 305g

Philips Fidelio M1MkII 149€ Un rendu d’une très grande fluidité, qui est toutefois fort consistant. La clarté et la précision sont les points forts de ce casque classieux. Type Fermé 3.5mm Poids 166g

Grado SR325e 349€ Meilleur supra, Awards 2015

Si vous ne craignez pas la fuite sonore inévitable, vous apprécierez des dynamiques fluides et un rendu intrinsèquement musical. Type Ouvert 3.5mm/6.5mm Poids 330g

Sennheiser Momentum 2.0 279€ Meilleur supra, Awards 2015

On adore son design, mais notre enthousiasme va bien au-delà. Le confort est de premier plan, et le rendu sonore à la hauteur de la réputation. Type Fermé 3.5mm Poids 240g 94

MARS 2016

AWARD GAGNANT

AWARD GAGNANT

AWARD GAGNANT

AWARD GAGNANT

AWARD GAGNANT


TÉLÉVISIONS LE POINT D’ENTRÉE DE VOS LOISIRS NUMÉRIQUES !

Panasonic TX-40CS520 399€ Une super affaire. Elle n’est pas spécialement flashy (pas de 3D ou de 4K), mais elle regorge de fonctionnalités et l’image est superbe. Type LCD/LED Diagonale 40’’ Résolution 1920 x 1080

AWARD GAGNANT

Panasonic TX-50CS520 650€ Une image superbe, mais le son est également très bon. Ajoutez une interface aux petits oignons, et le prix en devient généreux. Type LCD/LED Diagonale 50’’ Résolution 1920 x 1080

Panasonic TX-50CX800E 1599€ Un écran 4K très impressionnant, qui rend aussi du contenu Full HD avec un flair particulier : l’upscaling à son meilleur. Type LCD/LED Diagonale 50’’ Résolution 3840 x 2160

Samsung UE40JU7000 1299€ (prix en baisse) Vous n’avez pas besoin d’un grand écran pour apprécier le benefice du 4K. Cet écran mince de 40’’ combine fonctionnalités et performances. Type LCD/LED Diagonale 40’’ Résolution 3840 x 2160

Samsung UE48J6300 799€ Une courbe prononcée, mais l’image est fantastique, à ce niveau de prix. Les performances Full HD sont excellentes. Type LCD/LED Diagonale 48in Résolution 1920 x 1080

AWARD GAGNANT

PRODUIT DE L’ANNÉE

LG 65EF950V 5490€ L’un des meilleurs écrans du marché. Cette LG offre une image d’une qualité surnaturelle. L’OLED est en train de se democratiser, enfin ! Type OLED Diagonale 65’’ Résolution 3840 x 2160

LG 55EG960V 3299€ Une résolution Ultra HD aux petits oignons, alliée à la technologie OLED. Le résultat est remarquable, et le prix commence à baisser un peu. Type OLED Diagonale 55’’ Résolution 3840 x 2160

AWARD GAGNANT

Samsung UE65JS8500 3799€ D’excellentes fonctionnalités connectées associées à une image précise, de toute beauté. Vous cherchez un écran et du 4K ? Vous avez trouvé. Type LCD/LED Diagonale 65’’ Résolution 3840 x 2160

AWARD GAGNANT

Samsung UE65JS9500 3990€ Croyez le ou pas, mais cette image 4K impeccable, ces couleurs neutres, ce contraste de folie vous feront oublier le prix un peu inquiétant. Type LCD/LED Diagonale 65’’ Résolution 3840 x 2160 MARS 2016

95


Fabricants & importateurs Les numéros utiles de What Hi*Fi?

Besoin d’une info sur un produit ? un distributeur ? Notre carnet d’adresses vous aide dans vos recherches. A A2T 01 55 09 18 35 www.dea-international.com ACCUPHASE www.hamysound.com ACS INTERNATIONAL 01 47 85 82 82 www.acsinternational.fr ACOUSTIC ENERGY 06 14 26 52 65 www.jffdiffusion.fr AERON 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr AIR TIGHT 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com ALGAM HIFI 02 40 18 37 08 ALTEC LANSING 04 78 19 88 88 info@alteclansing.eu ANTHEM www.hamysound.com APERTURA 01 30 27 27 77 www.gt-audio.fr ARCAM 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com ATACAMA 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com ATECA 08 05 69 63 04 www.av-industry.com ATOHM 03 81 47 91 01 www.atohm.com ATOLL ELECTRONIQUE 02 33 48 44 06 www.atoll-electronique.com AUDIO AERO 05 61 85 14 21 www.audioaero.com AUDIO ANALOGUE www.hamysound.com AUDIO DESK SYSTEME 06 76 34 31 05 www.phpaudio.fr

B&W 04 37 46 15 00 www.bowers-wilkins.fr

DENON France 01.41.38.33.01 www.denon.fr

GRAND PRIX AUDIO 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com

BAF IMPORT www.baf.fr

DREAM VISION 01 60 62 49 00 www.fvs.fr

H HAMY SOUND www.hamysound.com

BANDRIDGE 09 63 58 58 32 www.kimcorp.fr BANG & OLUFSEN www.bang-olufsen.com BC ACOUSTIQUE 01 43 68 25 00 www.bc-acoustique.com BEL CANTO 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com BEYERDYNAMIC 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr BOSE France 01 30 61 33 08 www.bosefrance.fr BOSTON 01.41.38.33.01 BOW www.bowtechnologies.com C CABASSE 02 98 05 88 88 www.cabasse.com CAMBRIDGE AUDIO 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com CARAT 01 55 09 18 35 www.dea-international.com CARDAS 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com CAYIN 01 55 09 18 35 www.dea-international.com CHORD 01 43 68 25 00 www.bc-acoustique.com CLASSE AUDIO 04 37 46 15 00 www.bowers-wilkins.fr CLEARAUDIO www.hamysound.com

DUAL 0478198888 info@dual-electronics.fr E EARTHQUAKE www.son-video.com

HARMAN France 01 55 78 54 00 http://harmankardon.com HEGEL 01 53 24 93 51 www.hegel.com

LUMENE 08 05 69 63 04 www.av-industry.com

ELAC 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

HIGHLAND 08 05 69 63 04 www.av-industry.com

LYNGDORF 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

HITACHI www.hitachi.fr

ELECTROCOMPANIET 06 14 26 52 65 www.jffdiffusion.fr

HYUNDAI 04 78 19 88 88 info@hyundai-electronics.fr

M MAGAVOX 05 59 32 11 34

ELTAX 08 05 69 63 04 www.av-industry.com

I IIYAMA www.iiyama.com

ELIPSON 08 05 69 63 04 www.av-industry.com

INFOCUS www.projecteursinfocus.fr

Edge 06 14 26 52 65 www.jffdiffusion.fr

EPOS 02 32 26 01 85 www.epos-acoustics.com EPSON FRANCE 09 74 75 04 04 www.epson.fr ESSENTIAL AUDIO TOOLS 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr EUROPE AUDIO DIFFUSION 03 86 33 01 09 www.europe-audio-diffusion.com EVENTUS AUDIO 04 91 06 00 23 www.laudiodistribution.fr L’EXCEPTION MUSICALE 03 21 02 29 25

IONIC 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr J JAMES 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com

JEFF ROWLAND 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com JM REYNAUD 05 45 78 09 38 www.jm-reynaud.com

CREEK AUDIO 02 32 26 01 85

FIIO www.son-video.com

K KLIPSCH www.klipsch.com

AUDIO QUARTET 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

CYRUS 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

G GAMUT www.audiomarketingservices.fr

KORA 05 34 25 76 69 www.kora.net

AUDIOQUEST 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

D DAVIS ACOUSTICS 03 25 79 84 84 www.davis-acoustics.com

GISAN http://fr.creacionesgisan.com

KENWOOD www.kenwood-electronics.fr

GKF 02 98 26 36 30 www.g-k-f.com

KEF 02 47 80 48 61 www.kef.com/fr

GOLDRING 01 43 68 25 00 www.armourhome.co.uk

KRELL 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

GRAHAM SLEE www.son-video.com

L L’AUDIODISTRIBUTION 04 91 06 00 23 www.laudiodistribution.fr

96

MARS 2016

METRONOME TECHNOLOGIE 05 34 26 11 33 www.metronome-technologie.com MERIDIAN 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

MISSION www.audiomarketingservices.fr

AUDIO NOTE 01 45 74 69 30 www.audio-note.com

B

MASS FIDELITY www.son-video.com

JBL 01 55 78 54 00 www.jbl.com

FVS 01 60 62 49 00 www.fvs.fr

AXON www.axon.fr

MARTIN LOGAN 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

MICROMEGA www.micromega-hifi.com

CORNERED AUDIO 01 55 09 18 35 www.dea-international.com

DEA INTERNATIONAL 01 55 09 18 35 www.dea-international.com

MARANTZ 01.41.38.33.01 www.marantz.com

JAMO www.jamo.com

FRANCE MARKETING 01 60 80 95 77 www.real-cable.com

DCS 01 43 68 25 00 www.bc-acoustique.com

LINN FRANCE 04 67 42 61 17 www.linn-france.fr

HIFISSIMO 01 43 06 51 23 www.hifissimo.com

ECOSSE 04 37 46 15 00 www.bowers-wilkins.fr

CONSONANCE 01 55 09 18 35 www.dea-international.com

AUDAX INDUSTRIE 02 43 79 03 60 www.audax.com AVID 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

LINDY www.lindy.fr

LOVAN 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

CONRAD JOHNSON DIFFUSION 02 32 26 01 85

AUDIO MARKETING SERVICES 01 55 09 55 50 www.audiomarketing services.fr

LG 32 20 (dites LG) http://fr.lge.com

HIFIMAN www.son-video.com

ECLIPSE www.hamysound.com

F FOCAL JMLAB 04 77 43 57 00 www.focal-fr.com

AUDIO FOCUS 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com

LA BOITE NOIRE www.laboitenoiredumusicien.com

JUST-RACKS 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr Jolida 06 14 26 52 65 www.jffdiffusion.fr JVC 08 25 80 08 11 www.jvc.fr

MIT 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr MITSUBISHI 01 55 68 55 68 www.vis.mitsubishielectric.fr MOCA AUDIO 09 51 37 31 86 www.moca-audio.com MONITOR AUDIO 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com MORDAUNT SHORT 01 41 38 33 01 www.mordauntshort.com MOSSCADE 01 43 68 25 00 www.bc-acoustique.com MOSQUITO www.mosquito-groupe.fr MPC AUDIO 02 48 73 95 77 www.mpc-audio.com MURATA 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com MYRIAD 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com N NAD 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr


ADVANCE PARIS

-L1000 Les enceintes X-L1000 sont conçues et assemblées en France par les techniciens d’Advance Paris. Leur conception, entièrement dictée par des lois acoustiques, a permis d’obtenir des formes pures, modernes et élégantes. Les enceintes X-L1000 assurent une parfaite reproduction des instruments et des voix. La richesse harmonique, le suivit du rythme, retranscrit parfaitement ce sentiment de présence et de réalisme. Ces paramètres, ne sont que quelques uns, des qualités exceptionnelles de l’enceinte X-L 1000. L’ébénisterie en MDF est constituée de trois coffrets indépendants dont les parois atteignent jusqu’à 4 centimètres d’épaisseur. Ces coffrets sont reliés entre eux par des séparations de découplage qui assure une totale maîtrise des vibrations. Le positionnement décalé des haut-parleurs, a été calculé pour obtenir une parfaite mise en phase. Les haut-parleurs que nous avons développés, en partenariat avec un constructeur européen spécialisé dans le domaine professionnel de l’audio, réunissent un ensemble de performances rarement atteint.

www.advance-acoustic.com

Les haut-parleurs de grave et de médium sont équipés de membranes en pulpe de cellulose rigides et ultra-légères. Elles sont associées à des circuits magnétiques surpuissants. Par exemple, le haut parleur de grave de 30 cm de diamètre, est équipé d’une bobine mobile de 10 cm de diamètre. Son aimant de 22 cm de diamètre délivre un champ magnétique de 1,17 Tesla ! La transparence sonore ainsi que l’absence de directivité, font du haut-parleur de médium, un des meilleurs transducteur du moment pour reproduire la musique avec réalisme et précision. Le haut-parleur d’aigu à ruban reproduit les hautes fréquences avec une très faible distorsion, sa réponse en fréquence en fait le complément idéal du haut parleur de médium, il sait également associer la douceur à la dynamique sans aucune agressivité. Le Filtre élaboré avec soin, réparti d’une manière idéale les différentes fréquences, contenues dans le message musical, vers les différents haut-parleurs. Grace à sa parfaite maîtrise des phases, les différents haut-parleurs reproduisent la musique avec cohérence et homogénéité. De plus avec un rendement de 98 dB et une impédance de 8 Ω, les enceintes X-L1000 peuvent fonctionner avec des amplificateurs de qualité, d’une puissance comprise entre 10 W et 800 W ! En créant la X-L1000, nous avons voulu réaliser une enceinte acoustique d’exception, sans compromis, en travaillant des paramètres souvent négligés ou contradictoires. Véritable « Quête du Graal », il se pourrait bien qu’Advance Paris avec l’enceinte acoustique X-L1000 l’ait trouvé !


Vous n’êtes pas répertorié dans ce carnet ? Envoyez-nous vos coordonnées. SOCIÉTÉ : NOM DU CONTACT (FACULTATIF) :

o J’accepte que les coordonnées de mon entreprise soient mentionnées dans le magazine What Hi*Fi? Son & Home Cinéma.

ADRESSE :

Si je suis un particulier, conformément à la loi Informatique et Liberté, je bénéficie d’un droit d’accès et de rectification aux données me concernant.

CODE POSTAL VILLE : TÉLÉPHONE : FAX : E-MAIL : SITE WEB :

NOTE : ces données n’ont pour but que d’être reproduites dans le magazine. Elles ne seront en aucun cas cédées sous forme de fichier à une entreprise tierce.

VOUS POUVEZ RETOURNER CE COUPON Par courrier : WHAT HI*FI ? RÉPERTOIRE MédiaRéclame 24bis/26 rue Ernest Renan 93400 St Ouen Ou fax : 09 70 62 99 54 mail : whathifi@mediareclame.fr

DATE ET SIGNATURE (OBLIGATOIRE) :

FABRICANTS ET IMPORTATEURS RÉPERTOIRE NAGRA 04 91 06 00 23 www.laudiodistribution.fr

PRIVATECH 01 30 84 83 64 www.privatech.fr

SCOTT 03 81 48 42 42 www.audioscott.com

SYSTEM AUDIO 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

WILSON BENESCH 06 14 26 52 65 www.jffdiffusion.fr

NAIM 04 91 06 00 23 www.laudiodistribution.fr

PROFESSIONAL PRODUCT LINE 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

SENNHEISER 01 49 87 03 00 www.sennheiser.fr

T TABULA RASA 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

Y YAMAHA MUSIQUE FRANCE 01 64 61 58 00 www.yamaha-audiovideofrance.com

NEUTRIK FRANCE 01 41 31 67 50 www.neutrik-france.com NEXT AUDIO 04 90 53 41 02 NILES 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr NORDOST 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com NORSTONE 08 05 69 63 04 www.av-industry.com O OPTOMA 01 41 46 12 20 www.optoma.fr ORACLE AUDIO 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com ORTOFON www.ortofon.com ONKYO EUROPE 01 34 21 46 36 www.eu.onkyo.com P PANASONIC 08 92 35 05 05 www.panasonic.fr PARADIGM www.hamysound.com PE LEON CONCEPT 04 42 62 99 75 www.pe-leon.com PHILIPS www.philips.fr PILOTE FILMS 01 49 00 13 50 www.pilotefilms.com PIONEER 09 69 36 80 50 www.pioneer.fr POLAROID 04 78 19 88 88 info@polaroid-france.com POSITIVE CABLE www.audiomarketingservices.fr PRIMA LUNA 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr PRIMARE 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

98

MARS 2016

PROFIGOLD 09 63 58 58 32 www.kimcorp.fr PRO-JECT 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr PSS AUDIO 04 66 59 39 55 www.pssaudio.com Q Q ACOUSTICS www.armourhome.co.uk

SHANLING 01 55 09 18 35 www.dea-international.com SHARP 08 20 85 63 33 www.sharp.fr SHERBOURN www.hamysound.com SHERWOOD www.francemarketing.fr

QED 01 30 27 27 77 www.gt-audio.fr

SHUNYATA 03 86 33 01 09 www.shunyata.com SIMDA 01 41 95 09 73 www.simda.com

QSONIC 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

SONOS 08 00 91 07 69 www.sonos.com

QUADRAL 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr

SONUS FABER 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

QUADRASPIRE www.hamysound.com

SONY 09 69 32 27 27 www.sony.fr

R REAL CABLE 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr

SOOLOOS 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

REGA 01 30 27 27 77 www.gt-audio.fr

SOUNDLAB 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com

REL 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr

SOUNDMATTERS 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

ROKSAN 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

SOUND ORGANISATION 01 30 27 27 77 www.gt-audio.fr

ROTEL 04 37 46 15 00 www.rotel.com/FR

SOUNDSTYLE 01 30 27 27 77 www.gt-audio.fr

ROTH 01 43 68 25 00 www.bc-acoustique.com

SPECTRAL 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr

RUWIDO www.baf.fr

SPENDOR 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

S SAMSUNG 01 48 63 00 00 www.samsung.com/fr

SUMIKO 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr

SANYO www.sanyo.fr

SUPRA www.hamysound.com

SCANDYNA 04 91 06 00 23 www.laudiodistribution.fr

SUPRAVOX 02 47 23 55 44 www.supravox.fr

SCANSONIC www.francemarketing.fr

TANGENT 08 05 69 63 04 www.av-industry.com

YAQIN www.yaqin.fr

TANNOY 04 50 17 00 49 www.pplaudio.com

YBA 06 14 265 265 www.jffdiffusion.fr

TARGET HIFI 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr TEAC 01 49 87 03 00 www.sennheiser.fr TECH LINK 01 60 80 95 77 www.francemarketing.fr TERK 01 55 09 55 50 www.audiomarketing services.fr THETA DIGITAL 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com THIEL 01 34 04 26 26 www.audio-focus.com THORENS 01 55 09 18 35 www.dea-international.com TOSHIBA 09 69 32 64 84 www.toshiba.fr TPROGRESS 01 55 09 55 50 www.audiomarketing services.fr TRIANGLE 03 23 75 38 20 www.triangle-fr.com TRIODE ET COMPAGNIE 01 45 74 69 30 www.audio-note.com V VANTAGE POINT www.hamysound.com VELODYNE www.hamysound.com VIENNA ACOUSTICS 01 55 09 55 50 www.audiomarketingservices.fr W WADIA 01 34 21 34 21 www.audioquartet.fr WELCOHM TECHNOLOGY 03 81 47 91 01

Une erreur repérée dans ce guide ? > Contactez la rédaction !


VERITABLE AUDIO. AUCUN EFFET. L’AUTRE ASPEC DE LA BARRE DE SON MEDIA 4. Avec son amplificateur de 100W et son caisson de basses intégré, la M4 reproduit la musique, le son de la télévision et des films avec une qualité étonnante. Grâce à la technologie BMR qui permet une large dispersion ultra sonore , nous garantissons que le son occupera toute votre pièce ! Vous pouvez également connecter vos smartphones, tablettes et ordinateurs portables utilisant le codec aptX Bluetooth et autre NFC. Le support mural est intégré à la M4, vous pouvez également positionner notre barre de son sur une étagère , ou bien sur un meuble, les patins anti-vibrations sont également inclus dans l’emballage.

Vous pouvez regarder la vidéo de présentation sur: www.Qacoustics.co.uk/m4

Home Cinema Choice ‘Best Buy’, July 2014

Trusted Reviews ’Recommended’, October 2014

What Hi-Fi? Awards 2015, ‘Product of the Year’

AV Forums ‘Highly Recommended’, July 2014

Tech Radar ‘1st in Tech Radars Top 10 soundbars’, March 2015


What hi fi salesenvy review mars 2016  

Do you need to push your communication system on high with respectable effects and a decent budget? Let SalesEnvy Review assist you. CLICK h...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you