Page 1

N° 465 - DU 25 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE 2012 - GRATUIT - WWW.TRIBUNEDEBRUXELLES.BE

NE MANQUEZ PAS NOTRE SUPPLÉMENT OBJECTIF EMPLOI : 32 PAGES & DES OFFRES D’EMPLOI !

“THE EXPATRIATE”, LE FILM US TOURNÉ DANS LES RUES DE BRUXELLES SORT CETTE SEMAINE

EN PLEIN THRILLER ! Certains s’en souviennent peut-être, notre capitale a accueilli au printemps 2011 Aaron Eckhart (”The Dark Knight”) et l’ex-James Bond girl Olga Kurylenko (”Quantum of Solace”) pour le tournage “The Expatriate”. Le film sort cette semaine. © DR

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslavilleverte LA MAIN AU PANIER Chaque panier diffère en fonction de la saison bien sûr, mais aussi de ce que cultive l’agriculteur et de ce que désirent les membres du Gasap. Que trouve-t-on dans leur panier cette semaine ? “On nous a livrés : des laitues, des tomates, des carottes, des radicchio (une sorte de laitue) puis, au choix, soit des betteraves et des choux-raves, soit des haricots et des courgettes”, nous dit Camille, des Gasticots, un Gasap ixellois. L’hiver s’approchant, les choux, oignons et pommes de terre se feront plus nombreux, mais quelques agréables surprises devraient fleurir les paniers : “On va à nouveau avoir des potimarrons et des topinambours, et puis j’aime le chou-rave”, se réjouit Camille. D’une manière générale, tous les paniers des Gasap contiennent des légumes qui varient selon la production des agriculteurs. Certains, qui possèdent aussi des arbres fruitiers, garnissent leurs paniers de fruits. “De temps en temps, on retrouve aussi du fromage dans les paniers. C’est le groupe qui décide. S’il en veut, il contactera un fromager qui leur en fournira. On peut aussi être livré en miel ou viandes, selon les envies”, explique Anaïs Le Troadec, coordinatrice des Gasap.

COMBIEN ÇA COÛTE

LE RÉSEAU BÉNÉVOLE

Les formules de livraison varient en fonction des producteurs et des Gasap. Le plus souvent, elles ont lieu toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Les prix varient également, bien sûr. “En moyenne, cela revient à environ 50 €/mois pour deux personnes”, chiffre Anaïs Le Troadec. Un panier ne suffit pas toujours si le ménage est gourmand mais, au final, les échos qui reviennent aux oreilles d’Anaïs signalent qu’un panier réduit les frais du ménage. “Car les menus se basent sur les paniers et il y a moins d’achats superflus”, explique la coordinatrice du réseau Gasap.

Le réseau Gasap est composé de quatre équipes différentes. L’Aide à la création soutient les nouveaux groupes à leurs débuts et dans leurs recherches, l’équipe Producteurs est chargée de rencontrer et de dresser des fiches techniques sur chaque producteur lié au réseau Gasap, la Communication et la Représentation se charge de faire connaître le Gasap à l’extérieur et la petite dernière, l’Idéopol(itique), se prépare à défendre les principes, valeurs et intérêts du réseau. Tout ce petit monde est coordonné par Anaïs Le Troadec, la seule salariée, subventionnée par Bruxelles Environnement.

Depuis quelques années, la Région bruxelloise agit pour devenir une “ville durable”. Tous les quinze jours, en collaboration avec Bruxelles Environnement, retrouvez dans la Tribune de Bruxelles notre nouvelle rubrique qui entend contribuer à ce défi.

DES CITOYENS DÉCIDENT D’ACHETER LEURS ALIMENTS DIRECTEMENT À LA FERME

DES LÉGUMES À PLEIN “GAS” Les Gasap, groupes d’achats solidaires de l’agriculture paysanne, anciens Gas, connaissent un succès croissant à Bruxelles. On y compte plus de 50 groupes différents qui, tous, sont en contact direct avec le producteur. “Si on entre dans un Gasap, on ne peut plus acheter des bananes ?” Cette

Tous les jeudis, les membres de Gasticots à Ixelles viennent chercher leur panier à leur local. A tour de rôle, les membres d’un Gasap s’occupent de la permanence au local et de la répartition des légumes dans les paniers. Poursuivant leur but : favoriser le local et savoir d’où viennent leurs aliments, “qui, en plus, ont plus de goût”, disent-ils souvent. © Bénédicte Maindiaux

APPEL À PROJETS LANCEZ-VOUS DANS LES POTAGERS Bruxelles Environnement lance un appel à projets pour la réalisation de potagers collectifs. Les candidatures sélectionnées dans le cadre de celui-ci bénéficieront d’un accompagnement soutenu pour la réalisation de leurs projets et d’une aide financière pour l’achat de matériel. L’accompagnement, fourni par l’asbl Le début des haricots, sera constitué principalement de rencontres régulières avec les groupes de jardiniers sur le terrain. L’objectif de ces rencontres sera de fournir une aide aux jardiniers en vue de rendre le projet autonome. Le dossier de candidature, complété et signé, doit être introduit au plus tard le 18 novembre par la poste (date de la poste faisant foi) ou par le porteur de projet à l’adresse suivante: Bruxelles Environnement Division Espaces verts Service Maillage vert / Potagers Appel à projets “Potagers collectifs 2013” Gulledelle 100 - 1200 Bruxelles et en même temps adressé par courrier électronique à potager-moestuin@environnement.irisnet.be. Il est recommandé de transmettre par courrier électronique (antoine@haricots.org ou aline@haricots.org) une déclaration d’intention, pour le 1er octobre, manifestant votre souhait de remettre une candidature dans le cadre de cet appel à projets. Infos sur www.bruxellesenvironnement.be

question, Anaïs Le Troadec, coordinatrice du réseau Gasap, dit l’avoir entendue à de nombreuses reprises. “La réponse est bien sûr que oui, on peut. Chacun est libre de faire ce qu’il veut. Rentrer dans un Gasap, c’est juste prendre conscience de ce que l’on consomme”, résume-t-elle. Les Gasap, groupe d’achats solidaires de l’agriculture paysanne, existent à Bruxelles depuis 2006. Ils se basent sur un rapport simple : rapprocher les consommateurs des producteurs. “Nous cherchons à renforcer les cycles courts, qui sont avantageux pour tout le monde. Le producteur peut faire de plus grandes marges bénéficiaires et le consommateur sait d’où vient ce qu’il mange”, explique-t-on au réseau Gasap. Concrètement, un Gasap, c’est un certain nombre de personnes qui ont décidé de se regrouper pour acheter en commun les produits d’un agriculteur. “Chaque personne s’engage sur un an au minimum. Ce qui fonctionne très bien, depuis 6 ans qu’existent les Gasap, AUCUN ??? groupe n’a disparu.” C’est un contrat d’engagement et de solidarité qui permet à l’agriculteur de s’assurer une rentrée financière régulière. Celui-ci ne dispose pas toujours du label bio, “mais tous ceux référencés par le réseau Gasap travaillent avec les principes des chartes label bio et label paysan, précise Anaïs Le Troadec. Qui souligne : Pour nous, il est vraiment important que le groupe rencontre le paysan avant de s’engager avec lui. Cela permet une prise PAGE RÉALISÉE PAR THOMAS LEROY

de conscience. On soutient un vrai projet en entrant dans un Gasap, on soutient même une personne dans son travail. C’est nettement plus important qu’un panier bio.” Justement, “pas mal de gens commencent par les paniers bio avant de venir vers les Gasap, quand ils veulent plus d’engagement, raconte la coordinatrice du réseau. Il y a deux manières principales de créer un Gasap. Soit un petit groupe prend contact avec nous et nous l’aidons dans les premières démarches : la rencontre avec un producteur, la recherche d’un local, etc. S’il le faut, nous proposons à quelques personnes qui sont sur liste d’attente de se joindre à ce groupe. L’autre manière, c’est quand notre équipe ‘Aide à la création’ remarque qu’il y a beaucoup de personnes d’un même quartier sur liste d’attente. Elle lance alors la dynamique, en donnant une première réunion d’information, puis le groupe se forme et prend tout en charge. Aujourd’hui, on compte 59 Gasap. En considérant que chacun réunit environ 20 ménages, cela fait environ 3 000 personnes impliquées !” Et, se réjouit Anaïs, “il y a encore beaucoup de groupes en construction et de personnes sur les listes d’attente.” Le mouvement ne semble pas prêt de s’éteindre. www.gasap.be

3

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


lactu FESTIVAL

Y A PLUS QU’À BRUXITIZER… Le festival Bruxitizen invite les jeunes Bruxellois à s’interroger sur leur rôle de citoyen. Du 21 au 24 novembre, un festival d’un nouveau genre, “Bruxitizen”, débarque dans la capitale. Pendant quatre jours, quelque 200 jeunes âgés de 18 à 35 ans débattront des grands enjeux de société dans une ambiance festive et conviviale. Non seulement ils contribueront à la réflexion collective, mais ils auront également l’opportunité de réaliser des projets concrets. Rencontres, ateliers, animations, la grande variété des activités permettra de relancer sans cesse la discussion. Six grands thèmes seront abordés comme la participation et la citoyenneté, le passage vers la vie active, les innovations citoyennes, le “vivre en-

semble” et le “vivre en ville” dans l’idée de se réapproprier la ville pour mieux y vivre. Une initiative parmi bien d’autres : une vingtaine de participants pourront acquérir une expérience journalistique avec un parcours “citoyen – médias” et assureront la couverture multimédia du festival. Initié par l’agence Alter, “Bruxitizen” est en fait l’adaptation d’une formule qui a déjà fait ses preuves au Québec. Depuis 2004, l’Ecole d’Eté de l’Institut du Nouveau Monde de Montréal, réunit chaque année plus de 500 jeunes engagés.

Les quatre gouvernements francophones de Belgique (Wallonie, Fédération Wallonie-Bruxelles, Région de Bruxelles-Capitale et Commission communautaire française) ont décidé de collaborer pour faire face au défi démographique. Ils se sont engagés à créer de nouvelles places d’accueil dans les crèches d’ici 2022. Dans le même temps, un accord de coopération a été signé pour mettre en œuvre la Charte associative. Adoptée en 2009, cette charte établit et structure les relations entre les pouvoirs publics et le monde associatif.

N.R. www.bruxitizen.be, www.alter.be.

ACCROCHEZ-VOUS ! La Région augmente le budget alloué au dispositif d’accrochage scolaire. Le budget consacré à la lutte contre le décrochage scolaire va être revu à la hausse. En 2011, 338 projets ont été réalisés, pour un montant global de 1 553 090 euros. Pour l’année scolaire 2012-2013, le gouvernement régional a décidé d’octroyer 1 622 964 euros aux communes et de porter le nombre de projets à 352. Outre des ateliers de remédiation, le dispositif d’accrochage scolaire permet de financer toutes sortes d’activités en lien avec le développement personnel. A ce jour, plus de 24 000 élèves sont concernés, tous réseaux confondus.

LE CODE DU TAXI GENTLEMAN

PAR ICI LES PLACES DE PARKING La Région teste un nouveau panneau dynamique pour guider les automobilistes jusqu’aux parkings publics. Un panneau d’indication expérimental qui informe et guide les automobilistes à la recherche d’une place de parking a été installé à hauteur du carrefour Arts-Loi. Si l’expérience est concluante, 125 panneaux supplémentaires seront répartis sur l’ensemble du territoire régional à partir de janvier 2013. « Contrairement aux anciens exemplaires, les nouveaux panneaux seront dynamiques », précise la ministre Brigitte

DES NOUVELLES CRÈCHES POUR 2022

Grouwels. « Les automobilistes disposeront d’informations en temps réel sur les possibilités de stationnement dans le quartier. » Par ailleurs, ils divulgueront « des infos trafic en temps réel. Les automobilistes seront rapidement mis au courant de la formation possible d’embouteillages suite à un accident de la route. » Pour ce projet, un budget de 1,7 million d’euros a été libéré. N.R.

Propreté des véhicules, conduite défensive, interdiction de fumer et de laisser tourner le moteur inutilement, port obligatoire de vêtements soignés... Un code de bonne conduite pour les chauffeurs de taxis bruxellois est à l’étude. Par ailleurs, de nouvelles affichettes seront bientôt présentes à bord des véhicules. Celles-ci reprendront non seulement les tarifs, mais également les droits des usagers. « Un grand nombre d’usagers de taxis ne sont pas toujours conscients de leurs droits », commente Brigitte Grouwels, ministre des Transports. « Je suis convaincue que le code de bonne conduite et la nouvelle affichette amélioreront encore davantage la communication et le service à la clientèle. » Avant d’entrer en application, le code doit encore recevoir l’aval du Conseil d’Etat. Le projet d’arrêté sera ensuite soumis en deuxième lecture au gouvernement bruxellois.

S.A. d'Informations et de Productions Multimédia, Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - T.V.A. : 403.508.716 - R.C.B. : 185.436 - 02 744 44 33 VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DU COMITÉ PERMANENT : Patrice le Hodey / ADMINISTRATEUR-DÉLÉGUÉ ET ÉDITEUR RESPONSABLE : François le Hodey / COORDINATION : Elodie Weymeels / RÉDACTION : Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - 02 211 30 51 - www.tribunedebruxelles.be - mail : lecteur@tbx.be (commentaires); contact@tribunedebruxelles.be (INFOS) / AGENDA BONS PLANS : envoyez vos événements à agenda@saipm.com / PUBLICITÉ : Régie Générale de Publicité S.A. - 02 211 29 59 - Sales Manager, Pierre-Eugène Wintgens : 0472 28 90 49 - Hatim Elmajd : 0498 62 92 37 - Catherine l'Allemand : 0492 58 33 95. La Tribune est imprimée sur du papier recyclé. Glissez-la dans un sac ad hoc après sa lecture !

4

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxljobs

FAIRE UN TRAVAIL QU’ON AIME Une enquête récente menée par Insites Consulting pour le groupe d’intérim Randstad auprès de 350 Belges s’est penchée sur la motivation au travail. D’où il ressort qu’aimer son job est ce qu’il y a de plus motivant. Partez-vous le pied léger pour vous rendre au boulot ? Si oui, c’est que votre travail vous plaît. Et cela, c’est essentiel pour être motivé, selon une enquête récente menée par Insites Consulting pour le groupe d’intérim Randstad auprès de 350 Belges. Ce que le Belge recherche ? Un travail qu’il aime faire, dont le contenu est varié et pour lequel il se sent compétent. Quelque 75 % des sondés ont placé cet aspect dans le top 3 de leurs motivations, et 42 % même en première place. Cité en 2e position (63 % dans le top 3 et 20 % en tête) dans l’étude : la rémunération (salaire, bonus, avantages,…). L’étude révèle que, étonnamment, les avantages extralégaux “invisibles”, comme l’assurance hospitalisation par exemple, pèsent plus lourd dans la motivation que les avantages visibles, comme la voiture de société ou les chèques repas. Concernant le salaire, la dernière édition de l’Engagement Study de Hay Group sortie en juin 2012 s’est penchée sur la question du salaire en se demandant si le fait de disposer d’un salaire plus élevé pouvait augmenter l’engagement du travailleur. Le constat de Sonja Bouwers, de Hay Group : “La rémunération a un impact, mais il est bien moins prononcé que celui d’autres éléments. En fait, ce n’est pas le niveau de salaire qui importe mais le fait que celui-ci soit équitable. Il faut Le massage assis © Olivier Pirard avoir confiance dans la politique salariale de l’entreprise. C’est stimulant, par exemple, de savoir qu’on peut gagner plus en produisant de meilleurs résultats. Ce sont les mécanismes de rétribution qui sont importants.”

LE BÉNÉVOLAT : UNE IDÉE MOTIVANTE Pourquoi ne pas motiver ses collaborateurs en leur proposant de faire du bénévolat ? C’est l’idée de départ de Hu-Bu, une plate-forme lancée en 2009 qui permet à une entreprise d’offrir le temps de ses employés à la réalisation de projets dans le monde associatif. “De plus en plus de gens cherchent à donner du sens à leur vie par des actes de solidarité et de volontariat, constate Filip Van Mullem, l’un des fondateurs de Hu-Bu. Les entreprises montrent aussi un intérêt, même si elles se réveillent lentement.” Hu-Bu, qui regroupe 495 associations membres et a des contacts avec 1 450 organisations, se propose de mettre en lien les attentes des entreprises et les besoins des associations. Il s’agit de faire coïncider l’offre et la demande. Hu-Bu a déjà aidé une quinzaine de sociétés. “Nous ne sommes pas dans des grands volumes mais on constate une contagion positive. Un exemple : nous avons travaillé en 2010 avec L’Oréal. 115 collaborateurs ont fait une action; 96 % d’entre eux ont voulu en refaire une cette année, auxquels d’autres se sont rajoutés. Nous sommes arrivés à 176 volontaires.” La plate-forme travaille actuellement sur une dizaine de projets avec des grandes entreprises. Le principe de base est de donner un jour par salarié par an. “Le collaborateur se rend auprès d’une association au lieu d’aller sur son lieu de travail. Cela peut être un jour, mais aussi plus. Un jour est déjà un premier pas vers le monde associatif”, explique Filip Van Mullen dont la plate-forme a développé un autre concept : le don de matériel. “On a constaté que de nombreuses entreprises qui changeaient de matériel de bureau le jetaient. Or pourquoi le détruire si on peut le réutiliser et l’offrir à d’autres ?” (So. B.)

L’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle constitue le troisième facteur de motivation (55 % le placent dans le top 3 et 18 % en 1re place). Pour le Belge, cet équilibre est principalement “déterminé par la possibilité d’aménager son temps de travail comme bon lui semble”, constate-t-on chez Randstad. Parmi les solutions : les heures flexibles. L’environnement de travail et les facilités sont importants pour 34 % des sondés (8 % le placent en tête de leurs motivations). Il est ici question de situation géographique de l’employeur, de la distance entre le travail et le domicile, des bâtiments, les possibilités de parking,… Viennent ensuite la culture d’entreprise (la relation avec le patron et les collègues, la solidité de l’équipe,…) mentionnée par 32 % et le plan de carrière (les possibilités de formations ou de monter dans la hiérarchie,…) cités par 24 %. Enfin, en dernière position de l’enquête, figure l’entreprise ellemême (santé financière, présence d’un réfectoire,…) qui motive 18 % des sondés. “La motivation pour le même travail dans une autre entreprise n’est donc pas nécessairement inférieure”, conclut Randstad. Cette motivation semble quelque peu mise à mal actuellement. Une autre étude, réalisée en 2010 par Securex cette fois, montre qu’un travailleur sur 5 n’est pas motivé ni passionné par son travail. “La motivation et l’engagement belge ont régressé en 2010”, note-t-on chez Securex. Mais cela veut tout de même dire que 80 % des Belges sont motivés pour aller travailler. Et quelque 63 % se sentent fortement liés à leur organisation. SOLANGE BERGER

5

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville L’ART&CUP

On pourra aller voir gratuitement la compagnie Lady Cocktail et ses “fiLLes du deuxièMe”, un spectacle plein d’humour aérien de 40 min. Le samedi à 18h10 et le dimanche à 17h10. © DR

LES FÊTES ROMANES, C’EST CE WEEK-END Le week-end des 29 et 30 septembre, les fêtes Romanes prennent possession de Wolubilis pour lancer en fanfare et en art la saison du centre culturel. Durant deux jours, des artistes de rue, acrobates, jongleurs, circassiens, plasticiens, danseurs, performers – soit une vingtaine de compagnies belges et étrangères – feront bouillonner la place du Temps Libre et ses alentours. Avec, en point d’orgue le samedi soir, un exceptionnel spectacle de cirque. Tout est gratuit à l’exception du spectacle de Carré curieux sur réservations au 02 761 60 30 (entre 15 et 9 €). On pourra aussi découvrir une exposition d’une centaine d’œuvres d’artistes actuels à l’Artothèque de Wolubilis, flâner au marché de créateurs design contemporains. Et il y aura de nombreuses animations pour petits et grands ! Le programme est sur www.wolubilis.be

ENTREZ… C’EST RÉCUPÉRÉ La récup’c’est tendance, L’Art&Cup, c’est maintenant ! Cette expo-événement organisée par trois amies sensibles au développement durable a pour objectif de valoriser des artistes et designers travaillant à partir de matériaux de récupération en mettant en scène leurs créations dans un appartement reconstitué. Pas de panique : aucune prise de tête ici ! Pendant 4 jours, la galerie Caravan’Sérail qui accueille “L’Art&Cup” sera donc intégralement réaménagée en appartement-studio dont le mobilier et les accessoires de décoration auront été créés par des artistes et designers belges à partir de matériaux de récupération. Chaque jour, des événements permettront à un public varié de faire le tour “du propriétaire” – tout est à vendre ! –, tout en profitant d’un événement : vernissage avec DJ set le 27/09; apéro et wine bar avec diffusion

de films muets et concert de Muziek de Singe le 28/09 (à 21h); une table d’hôtes avec des animations culinaires à partir de 19h le samedi 29/09. Le dimanche, vous passez à la pratique : chacun peut amener un t-shirt pour lui donner une seconde vie en le printant sur place ! La galerie est une asbl à vocation artistique et culturelle qui veut amener tout un chacun à découvrir l’art au sens large et la photographie en particulier. Elle présentera la collection “ikono, pour la photographie ! : Fond de grenier de photographes belges”. En plus, trois chambres d’hôtes sont ouvertes à l’étage. E.W. Du 27 au 30/09, rue Lesbroussart 47 – 1050 Bruxelles (quartier Flagey). Tout le programme sur www.larecup-bruxelles.be Des œuvres inventives, drôles, belles ! © Zoétises, Wast’Up, Samantha van den Driessche

7

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville CINÉMA

BRUXELLES, CŒUR D’UN THRILLER AMERICAIN Certains s’en souviennent peut-être, notre capitale a accueilli au printemps 2011 Aaron Eckhart (”The Dark Knight”) et l’exJames Bond girl Olga Kurylenko (”Quantum of Solace”) pour le tournage “The Expatriate”. Le film sort cette semaine. Ce n’est évidemment plus un secret pour personne. En quelques années, la Belgique est devenue une véritable terre d’accueil pour longs métrages, téléfilms et même publicités. Si les raisons sont, soyons honnête, d’abord économiques, puisque notre pays bénéficie d’incitants fiscaux avantageux – comme le tax-shelter, les répercussions sur l’emploi et l’image de notre pays ne sont pas négligeables. Loin de là ! “The Expatriate” en est la parfaite illustration : initialement prévu à Las Vegas, puis en Allemagne, le pitch, qui le permettait vu qu’il est question

d’un ex-agent de la CIA expatrié, s’est finalement établi à Bruxelles, cœur de ce thriller qui tient plutôt bien la route (voir notre avis). Ce qui a facilité le travail du scénariste américain Arash Amel (auteur et producteur du futur film sur Grâce de Monaco), lui qui a étudié à Louvain et vécu à… Bruxelles.

FILM BELGE À… 52 % ! Le film a ainsi utilisé une pléiade de décors de Bruxelles et mis au travail beaucoup de Belges : une quinzaine d’acteurs et trois cents figurants, mais surtout, une centaine de techniciens. Trente d’entre eux ont même participé à l’intégralité du film, également tourné au Canada. Majoritairement belge (à 52 %), “The Expatriate” respire un certain parfum d’exotisme : ses douze millions € se sont aussi répartis avec des fonds américains et canadiens, il a été tourné chez nous, au Canada et aux Pays-Bas, réalisé par un Allemand et joué par des acteurs américains, belges et russes ! Et couvert par uMédia, qui a distribué “Cloclo” et le prochain “Dead Man Talking” de Patrick Ridremont. DAVID HAINAUT

NOTRE AVIS Veuf depuis peu, Ben Longan (Aaron Eckhart) a remis sa démission en tant qu’agent de la CIA et a déménagé à Bruxelles pour y élever sa fille (l’éblouissante Liana Liberato, vue dans “Trust” et “Dr House”) qu’il n’a pas vu grandir. Alors qu’il accepte un poste d’employé au sein d’une filiale d’une multinationale spécialisée dans les systèmes de sécurité, il comprend vite qu’il est un homme traqué. Si le scénario de “The Expatriate” reste assez classique, le réalisateur allemand Philipp Stölzl (ex-signataire de clips de Rammstein, Madonna…) réussit, malgré quelques petites longueurs dans le final, à maintenir une tension, notamment grâce à un montage efficace, une image particulièrement soignée et une brillante interprétation d’ensemble, parmi qui la sculpturale Olga Kurylenko et le “méchant” belge, Eric Godon (“In Bruges”, “Rien à déclarer”). Dans un contexte très américanisé, autour des cascades, des courses poursuites et des explosions, on sourira surtout à reconnaître Bruxelles, dans ce qui constitue avant tout un bon divertissement. Sortie ce 26 septembre. De Philipp Stölzl, avec Aaron Eckhart, Liana Liberato, Olga Kurylenko, Eric Godon et Fabrice Boutique. 100 min.

Aaron Eckhart et Liana Liberato. Un père et une fille pris dans la tourmente. © DR

À VOIR AU KINÉPOLIS OU EN DVD

GRÂCE DE MONACO, EN ATTENDANT HOPKINS?

Incompréhensible: comme cela arrive parfois pendant l’année, le marché français – dont est tributaire la partie francophone de notre pays – a décidé de sortir le film directement en DVD et en blue-ray ce 25 septembre. A moins d’avoir vu le film aux récents Films Days, de vous rendre au Kinépolis de Bruxelles ou en Flandre où le film sort, le film ne sera pas donc distribué en Wallonie. Une mauvaise blague belge pour un film qui vaut pourtant largement beaucoup d’autres à l’affiche en ce moment! Le film a par ailleurs été racheté par l’Allemagne, l’Amérique latine, la Grèce, l’Inde, les Pays-Bas, la Scandinavie.

Un effet de mode, la Belgique? Pas sûr ! Ecrit par le même scénariste que “The Expatriate” donc, le biopic sur Grâce de Monaco (avec Nicole Kidman et Tim Roth) se tournera lui aussi partiellement en Belgique dans les semaines à venir. On sait par ailleurs que notre compatriote Michael Roskam (“Rundskop”) tournera un pilote de la série “Buba Bridge” pour HBO. Pas encore d’officialisation pour un film annoncé depuis belle lurette chez nous avec Anthony Hopkins, ni encore pour Woody Allen. Charmé par Bruxelles – comme un certain Brad Pitt, qui en est lui tombé amoureux! –, ce dernier pourrait tourner son 44e film en Grèce.

UNE VRAIE CARTE POSTALE BRUXELLOISE ! De mémoire de cinéphile, on a rarement vu ça : tout y passe ! Des Galeries Saint-Hubert au Palais de Justice, en passant par la rue Royale (où Aarton Eckhart se retrouve même dans un tram), on pourra reconnaître notamment le WTC, la gare du Nord, la place Poelaert, la place Fontainas, la Bourse et le quartier Anneessens, ou encore l’hôtel Métropole, où a logé l’équipe du film. “The Expatriate” a pleinement bénéficié des services du Brussels Film Office, le bureau d’accueil des tournages de la capitale (utile pour repérages et autorisations). Par ailleurs, on reconnaîtra la splendide gare d’Amsterdam.

Sur la place Poelaert, dos au panorama urbain, Aaron Eckhart est songeur... © DR

8

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans FÊTE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE BRUXELLES ALASKA TEXTE ET M.E.S. PATRICK MASSET, AVEC VÉRONIQUE DUMONT, SÉBASTIEN JACOBS, SANDRA NAZÉ...

Un spectacle pluridisciplinaire qui fait fondre les frontières entre jeu, mouvement, musique, chant lyrique, porté acrobatique, marionnette et objet comme une manière d'exprimer l'extrême diversité du monde actuel et sa complexité. Du 27·09 au 13·10. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h30 De 8 à 20 € (gratuit le 27·09) Théâtre Varia. Rue du Sceptre 78 - 1050 Ixelles & 02 640 82 58 - www.varia.be

AYITI DE PHILIPPE LAURENT ET DANIEL MARCELIN, M.E.S. PHILIPPE LAURENT, AVEC DANIEL MARCELIN.

Coincé dans un aéroport, le comédien nous conte l’histoire d’Haïti, des premiers indiens accueillant Christophe Colomb aux effets de l’élection d’Obama, en passant par la traite négrière, la tyrannie des Duvalier, les révoltes d’esclaves, l’indépendance et sa dette... Jusqu'au 02·10. Les 25·09 et 02·10 à 13h30, du 27 au 29·09 à 20h30 - De 9 à 12 € (gratuit le 27·09) Espace Senghor. Chaussée de Wavre 366 - 1040 Etterbeek & 02 230 31 40 www.senghor.be

BOEING BOEING

19 € (gratuit le 27·09) Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

DE MARC CAMOLETTI, M.E.S. NATHALIE UFFNER, AVEC MYRIEM AKHEDDIOU, CATHERINE DECROLIER, ANTOINE GUILLAUME...

Les avantages de la polygamie sans ses inconvénients. Les maîtresses-futures épouses de Bernard sont trois hôtesses de l'air, de trois pays et de trois compagnies différentes. Le tout est d'harmoniser les horaires... Jusqu'au 27·10. Du Me. au S. à 20h30 De 10 à 22 € (gratuit le 27·09) Théâtre de la Toison d'Or. Galerie de la Toison d'Or 396-398 - 1050 Ixelles & 02 510 05 10 - www.ttotheatre.be

GHOST ROAD TEXTE ET M.E.S. FABRICE MURGIA, MUSIQUE DOMINIQUE PAUWELS, AVEC VIVIANE DE MUYNCK.

Une vieille dame est seule en scène. Elle est l’une des rares représentantes d’une ville déconnectée de toute civilisation humaine, une ville au milieu du désert. Elle est à la recherche des raisons qui la poussent à vivre cette solitude. A-t-elle été abandonnée par une communauté pressée de fuir ? A-t-elle, au contraire, fait le choix de cette esseulement ? Un voyage dans les villes quasi dépeuplées, au beau milieu des maisons à l’abandon et des stations-service rouillées de la Californie, de l’Arizona et du Nevada... Jusqu'au 06·10. Du Ma. au S. à 20h15, sauf le Me. à 19h30 - De 10 à

L'EVEIL DU PRINTEMPS DE FRANK WEDEKIND, M.E.S. JASMINA DOUIEB, AVEC GUY PION, BÉATRIX FÉRAUGE, DELPHINE BIBET...

PANIQUE AU PLAZZA DE RAY COONEY, M.E.S. BERNARD LEFRANCQ, AVEC MICHEL PONCELET, PASCAL RACAN, MARIA DEL RIO, PIERRE PIGEOLET...

Philippe Coïc, un ministre important du gouvernement, s'est arrangé, dans le plus grand secret, pour passer la nuit au Plazza avec France Benamou, la chargée de communication du leader de l'opposition. Mais la soirée est à peine commencée qu'un accident déplorable contrarie le rendez-vous galant... Jusqu'au 07·10. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 15h - De 10 à 24 € (gratuit le 27·09) Théâtre Royal des Galeries. Galerie du Roi 32 - 1000 Bruxelles & 02 512 04 07 - www.trg.be

Au cœur d’une Allemagne répressive et puritaine, de jeunes adolescents font leurs premiers pas dans la découverte de la sensualité et du désir... Jusqu'au 20·10. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 25 € (gratuit le 27·09) Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

LA COMÉDIE DES ILLUSIONS TEXTE ET M.E.S. CHRISTINE DELMOTTE, AVEC PATRICK BRÜLL ET STÉPHANIE VAN VYVE.

Lors d’une séance de thérapie, un homme et une femme vont se métamorphoser selon les situations qu’ils vivent. Leur perception de la réalité change, mais aussi la manière dont ils se perçoivent... Qui entraîne l’autre dans cette aventure de l’illusion de la réalité ? Ce voyage initiatique emmène le public dans un périple où le réel et l’irréel se confondent... Jusqu'au 27·10. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15 , le D. 30·09 à 16h - De 9 à 16,50 € (gratuit le 27·09) Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

LE PHILOSOPHE ET LE PERROQUET DE JACQUES SOJCHER, M.E.S. DOLORÈS OSCARI, AVEC CONSOLATE SIPÉRIUS, FRANCK DACQUIN ET FRANCIS PEDROS.

Un couple, un professeur de philosophie et sa jeune femme africaine, est perturbé par l'arrivée soudaine d'un perroquet amazone dans son salon. Le professeur se met en tête d'apprendre la philo au perroquet, mais c'est le volatile qui lui apprendra, à sa grande surprise, la philosophie... et peut-être aussi la vraie vie. Du 27 au 30·09 à 20h, sauf le D. à 16h - De 5 à 15 € (gratuit le 27·09) Poème 2. Rue d'Ecosse 30 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 63 58 www.theatrepoeme.be

LES INVISIBLES LIBREMENT INSPIRÉ PAR "LE QUAI DE OUISTREHAM" DE FLORENCE AUBENAS, ADAPT. ET M.E.S. ISABELLE POUSSEUR, AVEC MAGALI PINGLAUT ET CATHERINE MESTOUSSIS.

Le livre de Florence Aubenas raconte son immersion dans le parcours chaotique des demandeurs d'emploi

et l'enfer des emplois précaires. Les deux comédiennes prendront en charge la narration des laissés pour compte, la colère bien sûr, mais aussi les rires, l'amitié, la solidarité et la détermination. Jusqu'au 13·10. Du Ma. au S. à 20h30, sauf le Me. à 19h30 - De 7,50 à 10 € (gratuit le 27·09) Théâtre Océan Nord. Rue Vandeweyer 63-65 - 1030 Schaerbeek & 02 242 96 89 - www.oceannord.org

LES MISÉRABLES DE VICTOR HUGO, M.E.S. THIERRY DEBROUX, AVEC OLIVIER MASSART, BENOÎT VERHAERT, STÉPHANE FENOCCHI, PERRINE DELERS...

Un grand spectacle haut en couleurs pour commémorer le 150e anniversaire de la publication du chef-d’oeuvre de Victor Hugo. Il y a tout dans ce roman: un récit initiatique, une fable sociale, un drame mystique, un mélodrame... A l’heure où les indignés manifestent aux quatre coins du monde, on remarque que ce texte n'a pas pris une ride. Jusqu'au 20·10. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 15h - De 9,50 à 22 € (gratuit le 27·09) Théâtre royal du Parc. Rue de la Loi 3 - 1000 Bruxelles & 02 505 30 30 www.theatreduparc.be

MILLE FRANCS DE RÉCOMPENSE DE VICTOR HUGO, M.E.S. DANIEL SCAHAISE, AVEC JEAN-HENRI COMPÈRE, ISABELLE DE BEIR, GAUTHIER DE FAUCONVAL, JAOUED DEGGOUJ...

Un drame social, rajeuni par la fantaisie. Glapieu, le vagabond redresseur de torts au coeur tendre, c'est Jean Valjean qui sauve l'orpheline au lieu de voler les chandeliers de Mgr Myriel. Jusqu'au 27·10. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15, le D. 07·10 à 16h - De 9 à 16,50 € (gratuit le 27·09) Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

PYLADE DE PIER PAOLO PASOLINI, M.E.S. LAZARE GOUSSEAU, AVEC GUILLAUME DOUCET, MARIE BRUCKMANN, PAUL CAMUS...

Grande fresque épique, Pylade questionne les fondements de la démocratie: ce moment-clé où le pouvoir de décision des hommes s’affranchit du jugement des dieux. Dans la foulée, c’est tout le XXe siècle que Pasolini parcourt avec âpreté et légèreté: communisme, fascisme, société de consommation... Jusqu'au 29·09. Du Me. au S. à 19h De 10 à 20 € (gratuit le 27·09) Rideau de Bruxelles @ Carthago Delenda Est. Rue Sylvain Denayer 51 - 1070 Anderlecht & 02 737 16 01 www.rideaudebruxelles.be

10

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans SENTIMENTS PROVISOIRES DE GÉRALD AUBERT, M.E.S. MICHEL WRIGHT, AVEC STÉPHANIE MORIAU, JEAN-CLAUDE FRISON ET MICHEL DE WARZÉE.

Elle quitte son mari pour le meilleur ami de celui-ci. Si l'on peut jouer avec les sentiments "provisoires", il est plus douloureux de briser un couple et de perdre un ami. Derrière l’apparente banalité des mots, l’écriture dévoile, entre silences et non-dits, la profondeur cachée de chacun. Du 26·09 au 20·10. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 16h - De 10 à 23 € (gratuit le 27·09) Comédie Claude Volter. Avenue des Frères Legrain 98 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre & 02 762 09 63 www.comedievolter.be

FÊTE A GANSHOREN Promenade contée dans le Parc du château de Rivieren (dès 5 ans), spectacle "Qui plante un jardin plante le bonheur" (dès 8 ans, rés. indisp.), ateliers, espace petite enfance, création d'un arbre à souhaits, jeux géants, contes, animation du Magic Land Théâtre, match d'impro... Le 30·09 dès 10h Gratuit Place Guido Gezelle. - 1083 Ganshoren & 02 420 37 27 - www.lavillaculture.be

ROMANO NERVOSO TAÏFUN - THE MIGHTY PROGERIANS PIGNITION Rock garage - Rock indé Rock'n'roll, punk - Rock. Le 29·09 à 19h - Gratuit Magasin 4. Avenue du Port 51b - 1000 Bruxelles & 02 223 34 74 www.lafetefwb.be

SILVERRAT BAND BOODOOROO Jazz - Electro-pop. Le 28·09 à 21h Gratuit Recyclart. Rue des Ursulines 25 - 1000 Bruxelles - www.recyclart.be

FAMILLE ALERTE AUX MONSTRES ! (atelier, dès 4 ans) Après la lecture de plusieurs albums, les enfants créeront leur monstre imaginaire à l'écoline et à l'encre de Chine, à partir de taches. Le 30·09 de 11h à 12h30 - 7,50 € Le Wolf - la Maison de la Littérature de Jeunesse. Rue de la Violette 18-20 - 1000 Bruxelles & 02 512 12 30 www.lewolf.be

ARRIETTY LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS (cinéma, dès 3 ans) Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec

sa famille. Ce sont des Chapardeurs. Lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, tout est différent... Le 26·09 à 14h - Gratuit Château du Karreveld. Avenue Jean de la Hoese 3 - 1080 Molenbeek & 02 414 48 99 - www.molenbeek.be

CINÉ-CLUB DU WIELS (de 5 à 12 ans) Chaque dernier samedi du mois, le Ciné-Club propose aux enfants de découvrir des films d’animations sortant des sentiers commerciaux. Après la séance, un atelier bilingue est proposé aux enfants. Ce mois-ci: "Allez, raconte !" de Jean-Christophe Roger. Le 29·09 de 10h30 à 13h 0,50 € Wiels - Centre d'art contemporain. Avenue Van Volxem 354 - 1190 Forest & 02 340 00 52 - www.wiels.org

CONCERT SUR LA GRAND-PLACE Dans le cadre des Fêtes de la Communauté française. Avec Benabar, Cali, Arno, Tryo, Saule, Natasha St-Pier, Eiffel, Roberto Bellarosa, Renato, Montevideo, Elisa Jo, Roscoe, Dan San, Gaetan Streel, Antoine Henaut, Le Grand Jojo... Le 28·09 à 20h30 Gratuit Grand Place. - 1000 Bruxelles www.lafetefwb.be

DÉGAGE, PETIT ! (pestacle, dès 7 ans) Le spectacle d’ Agnès Limbos raconte l’exclusion, la solitude et les épreuves qu’il faut traverser pour grandir et devenir soi-même au milieu des autres et du désordre de la vie. Le 03·10 à 19h30, les 04 et 05·10 à 20h30, le 06·10 à 15h et 20h30 et le 07·10 à 15h - De 8 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

ESCALES EN MÉDITERRANÉE (atelier, de 6 à 12 ans)

G+ KIDS (cinéma, dès 3 ans) Chaque samedi, un film sera proposé aux enfants, tandis qu'un film pour les plus grands sera projeté le dimanche. * Le S. 29·09: "Des rois qui voulaient plus qu'une couronne" (programme de courts-métrages). * Le D. 30·09: "Les Jours sans lunes" (dès 14 ans). Le S. 29·09 à 11h et le D. 30·09 à 15h - 6 € Galeries. Galerie de la Reine 26 - 1000 Bruxelles & 02 514 74 98 www.galeries.be

Chaque semaine, les enfants jetteront l'ancre le long d'un nouveau rivage: en partant de Pompéi, la cité ensevelie, ils vogueront vers Athènes, capitale du monde grec, Cnossos qui abrita le Minotaure, Nicosie et ses célèbres marchands, Apamée et ses somptueuses mosaïques, Byblos la cité de l'alphabet ainsi qu'Alexandrie, la perle de la Méditerranée. Du 03·10 au 19·12. Tous les Me. de 14 à 16h 5 € (possibilité d'abonnement mensuel) Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 18 - www.mrah.be

LA TRIBU DES P'TITS MICKEYS: GA HOOLE, LA LÉGENDE DES GARDIENS (cinéma, dès 6 ans)

FÉE UN VŒU (conte de fée musical, de 5 à 12 ans)

MADAGASCAR 2 (cinéma, dès 4 ans)

Partant d'un constat réjouissant (l'affection des enfants pour ses chansons), Jean-Luc Fonck a écrit l'histoire de Camille, une petite fille qui croit que l'on peut être heureux à coup de vœux et qui découvre que la réalité est un peu plus complexe. Le 27·09 à 16h - 2 € Espace Toots. Rue Stuckens 125 - 1140 Evere & 02 241 15 83 - www.evere.be

Soren est une jeune chouette pressée de quitter le nid familial pour vivre "en vrai" les histoires épiques que lui raconte son père. La plongée dans ces aventures interviendra plus tôt que prévu pour Soren et son frère... Le 30·09 à 15h Gratuit Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 776 82 51 www.wolu-jeunes.be

Toutes les créatures de "Madagascar" sont de retour... Après s’être échoués sur les rivages lointains de Madagascar, pile à l’endroit où est né Alex, nos New-yorkais ont concocté un plan dément, si dément qu’il pourrait bien réussir... Le D. 30·09 à 15h - De 2,50 à 4 € Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 90 20 www.lejacquesfranck.be

11

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans PARURE DE BIJOUX (atelier, de 5 à 12 ans) Les participants réaliseront leur parure: un joli collier et un bracelet en plastic fou ! Le 03·10 de 13h30 à 16h - 15 € (goûter compris) Le Super Marché de ta Mère!. Avenue Jean Volders 72 - 1060 Saint-Gilles & 02 335 10 03 www.lesupermarchedetamere.be

des bestioles tout en dégustant de savoureux breuvages aux connotations fantastiques. Un tournoi de mijole sera également organisé le D. Les 29 et 30·09. Le S. de 14 à 23h et le D. de 14 à 20h - 6 € MAF - Musée d'Art fantastique. Rue Américaine 7 - 1060 Saint-Gilles & 0475 41 29 18 www.fantastic-museum.be

MAIS ENCORE

LA NUIT DES CHERCHEURS

FESTIVAL EXPRESSIONS URBAINES Le festival de rap/hip hop offrira l'opportunité de découvrir des artistes belges et marocains. En tête d’affiche: Shurik’N (IAM) et MAZZI de Soul Purpose (USA). Egalement au programme: graff, initiations à la danse, animations diverses... Le 29·09 de 14 à 23h - Gratuit Sur la dalle du Parlement européen. - 1050 Ixelles & 02 515 64 75 www.expressionsurbaines.be

FESTIVAL DE LA BIÈRE FANTASTIQUE L'événement offre aux visiteurs l'occasion d'entreprendre une expédition au pays des monstres et

Les activités se dérouleront au Botanique (workshops interactifs, parcours à travers un salon virtuel en 3D pourvu de diverses applications technologiques, conception de créations audiovisuelles, dégustation d'insectes, shows scientifiques, projections...) et au Planétarium (projections, spectacle multidisciplinaire). Programme détaillé sur le site web. Le 28·09 de 18h à 23h - Gratuit Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 238 36 43 www.nuitdeschercheurs.be

LATINO FILM FESTIVAL L'Espace Magh célèbre le cinéma latino-américain, l'occasion de découvrir une vingtaine de films, un

éventail de saveurs et de réalités, reflétées par des cinématographies souvent percutantes, dynamiques et jamais complaisantes. Au menu: fictions, documentaires, animations, rencontres avec les acteurs et réalisateurs... Programme détaillé sur le site web. Du 25 au 29·09 - De 3 à 5 € (film d'ouverture: 8 €) Espace Magh. Rue du Poinçon 17 - 1000 Bruxelles & 02 274 05 10 www.espacemagh.be

LES FÊTES ROMANES Le Festival des arts de la rue propose une multitude de spectacles d'ici et d'ailleurs (théâtre forain, cirque, danse, acrobaties, marionnettes, mentalisme...) qui feront bouillonner la place du Temps Libre et ses alentours avec, en point d'orgue le soir, un spectacle de cirque contemporain par la Cie Carré Curieux, et un spectacle dansé, le tout scénographié de feux d'artifice. Le S. 29·09 de 14h30 à minuit, le D. 30·09 de 11h30 à 19h - Gratuit (excepté le spectacle en salle du Carré Curieux: de 9 à 15 €, rés. au 02 761 60 30) Wolubilis et alentours. Cours Paul Henri Spaak 1 - 1200 Woluwe-Saint-Lambert & 02 761 60 29 - www.wolubilis.be

MOBICAR - SALON CARAVANE & MOTORHOME Le salon des constructeurs et importateurs de caravanes, motorhomes, caravanes résidentielles, matériel de camping, accessoires... présenteront les nouveautés et modèles 2013 en matière de véhicules de loisirs. Du 29·09 au 04·10 de 10 à 18h - 10 € (gratuit < 12 ans) Brussels Expo - Palais 6, 7, 9 et 11. Place de Belgique - Heysel - 1020 Laeken & 0473 97 87 86 www.mobicar.be

PARCOURS D'ARTISTES DE SCHAERBEEK Quelque 250 artistes de la commune ouvriront les portes de leurs maisons ou de leurs ateliers. Programme détaillé sur le site web. Du 29·09 au 07·10. Les S. et D. de 14 à 18h - Gratuit Dans la commune. - 1030 Schaerbeek & 02 240 34 99 - www.art1030.be

PUNK'S NOT DEAF ! Le Nova se penche sur l'univers du punk par le biais de films (documentaires, fictions, clips...), une expo, des concerts... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 07·10 - prix

variés en fonction des activités Cinéma Nova. Rue d'Arenberg 3 - 1000 Bruxelles & 02 511 24 77 www.nova-cinema.org

SECOND PLACE (salon) Le meilleur de tout le marché, en Belgique ou à l'étranger, pour ceux qui sont à la recherche d'une résidence secondaire ou principale à l'étranger. Du 28 au 30·09. Le V. de 14 à 18h, les S. et D. de 11 à 18h - 10 € (gratuit < 12 ans) Brussels Expo - Palais 3. Place de Belgique - Heysel - 1020 Laeken www.secondplace.be. www.artatouille.org

UN COEUR EN FÊTE De nombreuses activités pour toute la famille: visite du site avec un guide nature, initiation à la permaculture, stand de compostage, contes, produits du terroir, animations pour les enfants (promenades à cheval, ateliers, promenade contée...), stands d'associations, animation musicale... Le 30·09 de 10h à 18h - Gratuit Plateau Avijl. Rue Montagne de Saint-Job - 1180 Uccle & 02 374 60 14 www.avijl.org

12

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlrestos NOUVEAU

Les wine-bars se suivent… et ne se ressemblent pas. Après le trop prévisible Pepete & Ronron, c’est au tour de Nuno de buzzer juste et bon. Suivez-nous, vous ne le regretterez pas.

MOINS C’EST PLUS !

NUNO

Si on vous dit que Nuno est “la” nouvelle adresse de Saint-Gilles, vous voyez déjà le topo… Eh bien, non, justement pas. Ce bar à vins sous-titré “vino, cibo e altro” ne parade pas du côté du Parvis. Zéro show off, bien au contraire, l’endroit se terre rue Ducpétiaux, dans la partie méconnue de cette artère, soit celle qui se trouve du côté de la chaussée de Charleroi. Tant mieux avec ce quartier à l’électroencéphalogramme plat, au moins on est sûr d’être à l’abri des foules hipsters. On écrit “la” nouvelle adresse non parce que c’est un fait avéré mais parce que l’enseigne mérite qu’elle devienne le rendez-vous phare d’un public éclairé. Pourquoi ? D’abord parce que l’auteur du lieu – on n’a pas envie de parler de “patron”, ni de “concepteur” – fait valoir une approche d’une grande pureté. L’homme propose une toute petite carte de grignotages – il a deux, voire trois fournisseurs – mais sans la moindre

HHHH

Rue Ducpétiaux, 3 – 1060 Saint-Gilles. Ouvert de 11h30 à 14h et de 17h à 22h, fermé le lundi et le samedi midi. Pas de téléphone.

© Bénédicte Maindiaux

fausse note. On aime aussi son look, David Serenelli est une sorte de Pierre Jancou bruxellois. Tatouages hyperstylés – un magnifique rasoir de barbier sur le cou… laisse présager une vie sur le fil – et dégaine de bad boy pour un fou de food. Le bon plan ? Laisser parler cet ancien de la toute proche Bottega. Le mélange français et

italien de ce Piémontais est le plus sûr moyen de quitter la capitale à la verticale.

IMPARABLE Ce qu’on aime par-dessous tout au Nuno, c’est qu’il ne la ramène pas. Le décor de café dans le jus ne racole pas. Quand on y arrive par une soirée de beau temps, on squatte la terrasse qui tend

les bras. Les deux tables et les quatre bancs plantent une atmosphère de fête au village. Idem pour les lampions enroulés autour des parasols. L’ambiance urbaine est de celles qui donnent envie de rester des heures. On débute par un blanc superbement minéral – Biancolella à 4 € – ainsi qu’un prosecco divin (5 €) et DOC en

provenance directe de Valdobbiadene. Les papilles sont affûtées. David Serenelli dégaine alors trois assiettes : un mixte charcu et fromages (19,50 €), un carpaccio de bresaola (15 €) et une assiette de légumes (8 €) – des courgettes coupées finement et marinées dans l’huile d’olive et la menthe. Ces préparations sont d’une justesse incroyable que souligne la qualité des produits. Un reproche ? Un seul, le rouge, un Barbera d’Asti Lavignone (5 €) servi trop chaud à notre goût. Toujours est-il que cet endroit est la meilleure chose qui soit arrivée à Bruxelles depuis longtemps et qu’on en est sorti avec cette belle impression d’une adresse dans laquelle tout un cœur a été déposé. WAZABI

À BOIRE

SOUPE

EXPO

GIN DE QUALITÉ Hendrick’s Gin vient de sortir un tout nouveau mélange des plus particuliers, dû à une composition de onze plantes et de deux essences venues des quatre coins de la planète. Parmi elles, des graines de coriandre très aromatiques provenant d’Europe orientale et du Maroc, des baies de genévrier d’Italie pour le côté épicé, de la racine d’angélique pour le côté musqué et suave et de la racine d’iris pour lier toutes ces saveurs. Vieilli pendant 3 ans, on ajoute encore un soupçon de rose et de l’essence de concombre. Le Wall Street Journal l’a élu meilleur gin au monde. A déguster avec du tonic, des glaçons et des rondelles de concombre. Disponible

NOSTALGIE Dernière née de la gamme, la soupe de poissons aux petits poissons de la Méditerranée vient compléter les produits d’exception d’Oliviers&Co. Eric Verdier, le patron, s’est souvenu des émotions ressenties dans son enfance marseillaise et avec l’aide de cuisiniers du sud de la France et un peu de mémoire de gastronome, il a concocté cette recette haute en saveur, délicate et précise. Toujours aussi exigeant en matière de cuisine de la mer il a même fait valider sa recette par Gérald Passedat, propriétaire du “Petit Nice” à Marseille, 3 étoiles au Michelin. Disponible dans les boutiques Oli-

LES LÉGUMES OUBLIÉS FONT DE LA RÉSISTANCE Scorsonère, chayotte, panais, pâtisson, topinambour,… ça vous dit quelque chose ? Ils font tous partie de la grande famille des légumes oubliés (et souvent bizarres d’aspect ou de goût !) qui sont remis à la fête grâce au Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation, à Evere. L’expo entend mettre en lumière la richesse du patrimoine potager mondial à travers diverses thématiques ludiques et didactiques. Pour tout savoir sur les légumes, rien de plus “bette”, il suffit d’aller au moulin...

chez les cavistes au prix conseillé de 28 €.

viers&Co, infos points de vente sur www.oliviers-co.com; prix : 23,50 €.

A partir du 4/10, musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation, rue du Moulin à vent, 21/rue du Tilleul, 189 – 1140 Evere.

13

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


conso Le Brussels Exclusive Labels (B.E.L.) regroupe 75 enseignes de prestige à Bruxelles. Chaque mois, voici les news et les bons plans de certaines d’entre elles qui cumulent à elles toutes “4 500 ans d’histoires, de passions et d’expériences” !

LE CHAI&BAR TOTAL WINE EXPERIENCE Installé depuis 2005 à Tour&Taxis, Chai&Bar s’est implanté à Bruxelles avec rigueur et passion dans un monde épicurien qui nécessite de par sa nature même de la justesse et du cœur. C’est dans cet esprit de communion des sens et de souci du partage que Christophe Dufournier veille à la destinée d’un concept original et unique à Bruxelles. La marque Chai&Bar, forte de son expérience acquise depuis 7 ans, se positionne avec conviction dans un monde du vin avec cette quête absolue de l’excellence. Une crédibilité qui s’affirme aujourd’hui par l’ouverture d’un deuxième point de vente à Uccle. Tout dans ce concept et ce nouvel espace est dédié à la passion et à la noblesse du vin. De la genèse à la réalisation magistrale et spectaculaire, l’authenticité apparaît comme le fil conducteur du message que le Chai&Bar se propose de défendre. Une démarche passionnelle et culturelle qui fait la part belle au savoir-faire, à l’implication humaine et à toutes les valeurs qui, telles des saveurs extrêmes, pétillent avec harmonie et alchimie autour d’un épicurisme séculaire. Tour&Taxis, avenue du Port, 86C – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 421 60 84 et Uccle/Fort Jaco, chaussée de Waterloo, 1469 – 1180 Bruxelles. Tél. : 02 375 46 36

B.E.L. ET BIEN D’ACTUALITÉ ! BOUVY LES DERNIERS MAÎTRES TAILLEURS LEYSEN GOURMANDE COLLECTION BAHIA

L’hiver sera haut en couleurs avec cette gamme de bagues gourmandes qui font la part belle aux tons acidulés. Les cabochons tourmaline, aigue-marine et autre pierres fines sont montées sur or blanc, rose ou jaune et soulignées d’une ligne de brillants pour un effet… sublime. A découvrir en boutique ! Leysen, place du Grand Sablon, 14 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 513 62 60.

DE CONINCK LES COFFRETS PRESTIGE ROEDERER En cette rentrée, la maison De Coninck propose en exclusivité les nouveaux coffrets cadeaux “Prestige” Louis Roederer et ouvre cette année encore ses caves qui accueilleront plus d’une vingtaine de propriétaires (Joseph Drouhin, Hugel&Fils, Pascal Jolivet, Martet, Paul Jaboulet, Sociando-Mallet, Ramos Pinto,…) qui se dérouleront les 20 et 21 octobre en leur chai de la chaussée de Bruxelles 37 à Waterloo. Vous pourrez vous délecter de nombreux grands crus, vins très agréables à boire de jour en jour, ainsi que plusieurs types d’alcools et autres spiritueux…

On connaît Bouvy pour ses vitrines sur l’avenue de la Toison d’Or et le goulet Louise, ses enfilades de salons qui présentent chaque saison une mode pour l’homme et la femme, casual ou chic en fonction des circonstances. On connaît moins le premier et le deuxième étage de la maison. Pourtant, discrets et consciencieux, ceux qui l’occupent font de Bouvy une exception à Bruxelles. L’exception du raffinement et du savoir-faire dans le métier de tailleur… depuis 1932. La première étape de leur travail se déroule au premier étage de la maison, dans le salon bar privé où le client choisit un tissu parmi les multiples collections. Bien conseillé par le maître tailleur, il définit également le modèle désiré. Ensuite, vient la prise des mesures, un véritable art en soi et un moment clé de la conception. La deuxième étape a lieu quinze jours plus tard, c’est l’essayage “à blanc”. Le vêtement est déjà en partie monté, il est entièrement faufilé mais on attend encore les manches et le col. C’est le moment de rectifier

la coupe. Il repart ensuite à l’atelier où on le démonte complètement pour effectuer les corrections avant de le remettre en route pour le deuxième essayage, consacré cette fois aux manches et aux épaules… Vient alors le troisième et dernier rendez-vous : le client enfile son costume et l’emporte. Total de l’opération : 45 heures pour la veste, une dizaine pour le pantalon, sans compter les essayages ! Un travail d’orfèvre et de passion… Bouvy propose aussi le demi-mesure, pour lequel le délai de fabrication du costume est moins long que pour le sur-mesure car on réduit les étapes : après la prise de mesure sur base d’un gabarit, le vêtement part à la confection. Quatre semaines plus tard, le client le reçoit et l’on fait les derniers ajustements. Bouvy Bruxelles, avenue de la Toison d’Or, 52 – 1060 Bruxelles. Tél. : 02 513 63 91

www.deconinckwine.com

NOUVEAUTÉ

LES HOT-DOGS DE NYC À BRUXELLES Avec son parasol jaune et bleu, la petite échoppe d’Arduino Abaz et de sa femme Zineta

bonnes réactions de la part des passants, constate le vendeur. Ils s’arrêtent, s’y intéressent, prennent des photos. Ils disent que c’est une bonne initiative. Il commence à y avoir des habitués. Et pour ceux qui sont déjà partis là-bas, ça leur rappelle leur voyage.”

Emurlai ne passe pas inaperçue. Installé depuis le 20 août devant le Carrefour, près du Basilix, le couple vend des hot-dogs, comme à New York. “Aux Etats-Unis, le hot-dog est un réel phénomène, explique Arduino. On le voit partout, dans les séries et dans les films. Avec notre échoppe, on voulait ramener un peu de New York à Bruxelles. Et c’est un réel challenge, car personne ne l’avait encore fait en Belgique, ça donne du peps. On a ouvert la porte à une activité nouvelle.”

Le concept a été plutôt bien accueilli par la clientèle et ils sont une centaine, chaque jour, à faire un arrêt au stand. “Il y a de

CINDY LIMPENS Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h, devant le Carrefour et Auto 5.

© BENEDICTE MAINDIAUX

Après le Basilix, le couple souhaite étendre son commerce et devrait bientôt s’installer sur la place Simonis. Leur objectif est d’être présent au maximum dans la capitale. “On veut être à tous les coins de rue, comme dans le centre de Manhattan, et rendre la capitale un peu plus colorée.”

Pour Arduino, Bruxelles n’est d’ailleurs pas si différente de la grosse pomme. “Bruxelles est multiculturelle. Il y a des gens de partout ici et, par rapport à la diversité des cultures, Bruxelles ressemble à New York.” Avec sauce moutarde, ketchup ou américaine, de la feta, des choux ou des oignons, les hot-dogs sont vendus au prix de 2,50 €.

14

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs

L’HOROSCOPE PAR SERGE DUCAS 0475 822 250 BÉLIER Vous vivez difficilement la possessivité que votre partenaire fait peser sur votre couple. La présence d’Uranus dans votre signe vous invite à réagir immédiatement dans la mesure où vous ne supportez aucune pression, aucune obligation. TAUREAU Au travail, vos responsabilités exigent tout le sérieux et la volonté que votre signe est capable d’exprimer. Les enjeux en valent largement la peine. Vos supérieurs apprécient votre implication et vous encouragent à poursuivre.

20 X 2 PLACES UGC La Tribune de Bruxelles vous offre 20 x 2 places de cinéma UGC Pour avoir la chance de gagner il vous suffit de nous envoyer un mail avant le 2 octobre minuit à tbx.concours@saipm.com avec en objet “UGC”, N’oubliez pas de joindre vos coordonnées complètes et de répondre à la question suivante : Qui joue le rôle du jeune écrivain dans le film “Ruby Sparks”? Les gagnants, tirés au sort, seront avertis par mail. Bonne chance à tous.

GÉMEAUX En couple, vous n’avez aucun secret l’un pour l’autre. Vous pouvez complètement vous laisser aller, vous reposer entièrement sur votre partenaire. Au travail, vous êtes motivé, dynamique et de plus en plus impliqué dans votre tâche. CANCER Vous êtes susceptible d’accroître vos connaissances, par le biais d’une formation qui pourra s’avérer nécessaire au bon développement de vos projets. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, un changement de cap est possible. LION Au travail, le bon aspect dispensé par le Soleil, renforce votre motivation. Vous redevenez un peu plus battant jour après jour. En amour, vous êtes prêt à faire des concessions, à tenir compte des attentes et des désirs de votre partenaire. VIERGE Sur le plan familial, vous rendez de nombreux service à un proche. Vous êtes dévoué, disponible, trop sans doute dans la mesure où vous empiétez sur le temps que vous consacrez habituellement à votre conjoint ou vos enfants. BALANCE Vous redoublez d’effort sur le plan professionnel. Vous voulez éviter la critique. Côté cœur, vous êtes bouleversé par les attentions de votre partenaire. Cela vous permet par ailleurs de retrou-

ver une belle image de votre personne. SCORPION Les projets professionnels qui se précisent ces jours-ci font de l’ombre à l’harmonie familiale. Vous mettez votre vie amoureuse entre parenthèses, avec la bénédiction de l’être aimé qui comprend les priorités du moment. SAGITTAIRE Votre quotidien est parsemé de petits plaisirs simples, et de tendres moments de complicité qui habillent vos journées de douceur et de quiétude. Par ailleurs, vous vous mettez en quête d’un nouveau logement. CAPRICORNE Vous changez vos habitudes de travail. Vous voulez être plus présent. Au cours de cette semaine, préparez-vous à ce que l’on vous critique. En effet, vos méthodes de travail sont très personnelles et ne plaisent pas à tout le monde. VERSEAU Au travail, vous vous conformez aux règles. Vous profitez de l’expérience d’autrui, d’une bonne structure, d’un produit ayant fait ses preuves pour vous imposer. En amour, vous faites spontanément des concessions afin de consacrer davantage de temps à l’être aimé. POISSONS Si vous êtes encore un Poisson célibataire, les astres vous poussent à combler une solitude de plus en plus lourde à porter. Vous créez le contact. Vous sortez chaque fois que vous en avez l’occasion. Vous avez par ailleurs l’opportunité d’élargir votre cercle d’amis.

15

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.

La Tribune de Bruxelles du 25 septembre 2012  

En plein Trhiller