Issuu on Google+

UN ENTRETIEN AVEC BRUNO DE LILLE

N° 442 - DU 20 AU 26 MARS 2012 - GRATUIT - WWW.TRIBUNEDEBRUXELLES.BE

MOBILE... SANS ÊTRE AUTO ! © Bénédicte Maindiaux et Olivier Pirard

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


lactu LA RÉCOLTE DES DÉCHETS VERTS REPREND LE PREMIER DIMANCHE D’AVRIL

UN COMPOST GÉANT EN VILLE Comme chaque année, et sans toujours le savoir, les Bruxellois vont participer à un compost gigantesque et collectif à partir du 1er avril. Le soleil brille dans la cabine du camion, l’aprèsmidi commence à peine et les équipes de Bruxelles-Propreté se répartissent sur le territoire régional, pour récolter les déchets verts. Traditionnellement, du début du printemps à l’automne, les équipes de ramassage des déchets se mobilisent les dimanches après-midi pour récolter tous les déchets végétaux des Bruxellois. Depuis 10 ans, ils récupèrent “les feuilles mortes, les fleurs fanées, les tailles de haies, les tontes d’herbes ou encore les branchages, comme le détaille Etienne Cornesse, responsable Communication de Bruxelles-Propreté. Ces déchets doivent être uniquement placés dans les sacs verts prévus à cet effet, poursuit notre interlocuteur, sauf pour les branchages, qu’il est conseillé de rassembler en fagots et de lier avec une corde.” Au total, ce seront environ 13 000 tonnes de déchets végétaux qui seront ainsi récupérés par les équipes de ramassage. Auxquelles s’ajouteront deux autres tonnes récoltées via les parcs à conteneurs notamment. Tous prendront la direction de Forest, où se trouve le centre régional de compostage. “Quand les camions

arrivent, ils déversent leur contenu qui est alors retiré des sacs plastiques”, décrit Etienne Cornesse, évoquant la première phase de la future vie de ces déchets. Car ensuite, “on sépare les sacs des végétaux. Puis, les déchets sont broyés – plus ils seront de taille réduite, meilleure sera l’action des bactéries et des champignons dans la formation du compost. Placés 15 jours dans un dôme, on les placera enfin en tas (appelés andains), qu’on retournera fréquemment et, au besoin, aspergera d’eau, pour toujours conserver ces composts géants en milieu humide.” Après un dernier tri, la seconde vie des déchets végétaux commencera vraiment : devenus compost, ils seront vendus à des entreprises de jardinage, à des agriculteurs ou à des communes pour enrichir la terre. Bientôt, un centre de biométhanisation devrait voir le jour. De surcroît, dorénavant, un second centre de compostage – à Grimbergen – sera utilisé en parallèle avec celui de Forest. Ça tombe bien, cette année, grande nouveauté, le ramassage des déchets verts ne s’arrêtera plus à l’automne. “Il n’y aura désormais plus de pause hivernale, explique Etienne Cornesse, le ramassage aura lieu toute l’année sans discontinuer.” Mieux, le secrétaire d’Etat Emir Kir vient de l’annoncer, la collecte des déchets végétaux sera étendue à l’ensemble des communes de la capitale, du dimanche au mercredi. Le premier ramassage de l’année est attendu pour le dimanche 1er avril. T. L.

D’un dimanche à l’autre, le poids récolté de ces déchets “hautement saisonniers” peut énormément varier.©Jean-Luc Flemal

PLUS DE TOURNÉES LE SAC DOIT ÊTRE PARTOUT EN VILLE LÉGER ET FERMÉ Alors que seules 13 communes sont actuellement desservies en porte à porte, le Secrétaire d’État en charge de la Propreté publique a annoncé l’extension de celles-ci à l’ensemble des 19 communes de la Région. Concrètement et à quelques exceptions près, “guidées par le pragmatisme” nous dit-on, le ramassage s’effectuera selon les horaires suivants. Dimanche : Uccle, Forest, Ixelles, Saint-Josse, Bruxelles-Ville; lundi : Evere, Jette, Bruxelles-Ville (Neder-over-Hembeek, Haren et Laeken), Molenbeek-Saint-Jean, Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, et Koekelberg; mardi : Watermael-Boitsfort, Auderghem, Anderlecht et Saint-Gilles; mercredi : les deux Woluwe, Schaerbeek et Etterbeek. Toujours à partir de 13 h, les déchets pouvant être sortis le matin.

Quand on remplit son sac vert, attention à ne pas commettre d’impair. Son poids, par exemple, ne doit pas excéder les 15 kilos. Et tous les déchets du jardin n’y sont pas les bienvenus. Certains déchets sont même formellement interdits de sac vert. On tâchera ainsi de ne pas y insérer caillou, pierre, toile, bois traités ni bordure, pas de dalles non plus, pas plus de déjections animales ou de souches d’arbres (trop grosses), pas de carton, ni, et c’est important, aucun déchet alimentaire. “Cela viendrait peut-être plus tard”, prévient Emir Kir. A noter que les parcs à conteneurs auront, dès le 1er avril, des horaires élargis. Ouverts 7 jours sur 7, ils resteront ouverts jusque 20 h du dimanche au mercredi (au lieu de 16 h). Leur ouverture habituelle est à 9 h, sauf les dimanche et lundi, à 14 h 30.

Toutes les infos utiles sur le site internet www.bruxelles-proprete.be

JEAN-LUC MOERMAN RHABILLE SPECTACULAIREMENT MARNIX Depuis la Petite Ceinture ou les rues avoisinantes, on ne peut pas manquer l’œuvre monumentale de 2 200 m² qui recouvre désormais le siège social Marnix d’ING. Installée le 12 mars dernier, cette œuvre d’art digitale créée par Jean-Luc Moerman dans son style si reconnaissable sera visible jusqu’en juin. Ensuite, pas de gaspillage : elle sera découpée en morceaux qui serviront à fabriquer des sacs en bandoulière, des “collector items”, à remporter dans le cadre d’un concours, organisé pour l’occasion sur le site www.ing.be/ingbag. Au total, 1 400 sacs exclusifs sont en jeu.

S.A. d'Informations et de Productions Multimédia, Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles T.V.A. : 403.508.716 - R.C.B. : 185.436 - 02 744 44 33 VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DU COMITÉ PERMANENT : Patrice le Hodey / ADMINISTRATEUR-DÉLÉGUÉ ET ÉDITEUR RESPONSABLE : François le Hodey / COORDINATION : Elodie Weymeels / RÉDACTION : Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - 02 211 30 51 - www.tribunedebruxelles.be - mail : lecteur@tbx.be (commentaires); contact@tribunedebruxelles.be (INFOS) / AGENDA BONS PLANS : envoyez vos événements à agenda@saipm.com / PUBLICITÉ : Régie Générale de Publicité S.A. - 02 211 29 59 - Sales Manager, Pierre-Eugène Wintgens : 0472 28 90 49 - Hatim Elmajd : 0498 62 92 37. La Tribune est imprimée sur du papier recyclé. Glissez-la dans un sac ad hoc après sa lecture !

L’œuvre urbaine de Jean-Luc Moerman pour draper d’art le chantier de rénovation du siège social de la banque ING, près de Trône. © Bénédicte Maindiaux

3

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


lactu

Une carte postale qui montre le site tel qu’il fut conçu à la fin du XIXe siècle. L’architecture monumentale de la halle principale en fait un espace très singulier. © DR

Et une image de synthèse des Abattoirs au sein d’un nouveau maillage économique et urbain ouvert sur l’extérieur. C’est le projet Abatn 2020. © Abatan

URBANISME

LE “VENTRE DE BRUXELLES” AUX ABATTOIRS Les Abattoirs d’Anderlecht sont au cœur d’un ambitieux projet. D’ici 2020, le site devrait être complètement réorganisé et réaménagé pour devenir le nouveau “ventre de Bruxelles”. Abattoirs d’Anderlecht sont parvenus à reconquérir le cœur de bon nombre de Bruxellois. Chaque semaine, quelque 100 000 visiteurs parcourent ainsi la halle à la recherche de produits artisanaux de première qualité. Portée par ce franc succès, la société Abatan, gestionnaire du site, a d’ailleurs récemment décidé d’ouvrir le “Boeremet”, non plus un jeudi sur deux, mais tous les jeudis à partir du mois d’avril. Cependant, l’ambition d’Abatan ne s’arrête pas là : à terme, l’en-

tièreté du site des Abattoirs, soit près de 12 hectares, va être réorganisée et réaménagée. L’objectif : que les Abattoirs deviennent le nouveau “ventre de Bruxelles”. Une appellation qui revêt une double signification : elle fait bien sûr référence à la nourriture, mais également à la place centrale qu’occupera ce lieu au sein de la Région à l’horizon 2020.

LES FONDAMENTAUX Le projet, baptisé “Abatan 2020”, repose sur plusieurs principes fondamentaux. Le premier est l’ouverture du

ÉTAPE PAR ÉTAPE “Abatan 2020”, comme son nom l’indique, n’aboutira pas du jour au lendemain. La concrétisation du projet se fera par ailleurs en plusieurs phases, ce qui devrait permettre aux activités d’abattage et des marchés de se maintenir tout au long du chantier. Le début des travaux est prévu pour octobre 2012, avec la construction de la halle alimentaire à l’angle de la rue Ropsy Chaudron et de la chaussée de Mons. Une partie des marchands ambulants aujourd’hui présents lors des jours de marché s’installera durablement dans cette halle. Cet espace de près de 23 000 m2 accueillera également du logement (20 appartements), un espace public et un parking. Cette première phase, qui devrait s’achever en avril 2014, coûtera 18 millions €, dont 2,5 millions pour l’assainissement du sol. La majeure partie du financement sera apportée par Abatan. Le Fonds européen de développement régional (Feder) interviendra pour sa part à hauteur de 6 millions € et 800 000 € seront à charge de la Région. Quant aux autres volets du masterplan “Abatan 2020”, il faudra attendre d’avoir davantage d’informations : en effet, ils ne sont pas encore planifiés avec précision, ni financés à l’heure actuelle.

site : le site des Abattoirs va être relié de multiples façons à la ville environnante. Jusqu’à présent, il ne disposait que d’une seule entrée, à l’est, à hauteur de la rue Heyvaert. A terme, il sera également accessible à l’ouest, par la chaussée de Mons et, dans une moindre mesure, vers le sud. Le deuxième principe est la continuité de l’espace urbain. L’ensemble des espaces ouverts, aujourd’hui éparpillés un peu partout autour des Abattoirs, vont être concentrés en une grande plaine de 60 000 m², propice aux rencontres et aux échanges. Les trois principes suivants concernent quant à eux la reconversion de la demi-douzaine d’entrepôts qui délimitent le site. Ils compteront

De nombreux restaurateurs viennent s’approvisionner en poissons frais à Cureghem. © Abatan

trois étages et seront chacun surmontés d’une “petite tour” de six étages qui pourra accueillir deux appartements d’environ 140 m2. L’un de ces entrepôts, de 10 000 m2, rassemblera en son sein l’ensemble des activités d’abattage. Un autre,

de 12 000 m2, accueillera la halle alimentaire et un troisième, une salle polyvalente pour l’événementiel, la “black box”. Les trois dernières structures n’ont pas encore de fonction définie. N.R.

FAIRE ÉVOLUER L’ESPACE, DANS LA CONCERTATION

© Abatan

Au cours des dernières années, les

Pour s’intégrer parfaitement au quartier Cureghem, mais aussi au sein de la Région, le projet “Abatan 2020” prévoit d’établir des partenariats et un développement commun avec les acteurs voisins du site, tant les parcelles Renault que le campus de la haute école Erasme (Erasmushogeschool). Dans le même ordre d’idée, une large concertation sera menée, en ce compris avec les riverains, la Stib et la commune, sollicitée pour une modification du Plan particulier d’affectation du sol (PPAS).

4

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville C’EST LA FÊTE TOUTE L’ANNÉE EN 2012 POUR LE MUSÉE DU TRAM

TRENTE ANS ET QUELQUES TRAMS Pour l’anniversaire de ses 30 ans, le musée du tram organise une série de festivités, mettant à l’honneur ce transport tant apprécié des Bruxellois. “Le musée du tram, c’est la partie sympathique de la Stib”, constate Jean-Louis Mottet, responsable de la communication. Depuis 1982, le musée sert de dépôt pour les trams, les bus, les taxis et les trolleybus retirés du service public. Chaque année, 1 000 visiteurs viennent découvrir les 131 véhicules de collection qui y sont entreposés. Ce sont principalement des trams. “Le bus attire moins de monde, la vraie nostalgie, ce sont les vieux trams bruxellois”, explique Jean-Louis Mottet. Pendant la belle saison, le musée est ouvert le

week-end uniquement, étant le résultat du travail de plusieurs bénévoles. Le musée offre également la possibilité aux Bruxellois de louer des véhicules particuliers lors de grands événements.

30 ANS, ÇA SE FÊTE Pour fêter son trentième anniversaire, le musée ouvrira ses portes plus tôt. Et, en plus de ses activités habituelles, le musée organise une série de festivités. Le 25 mars, jour de sa réouverture, une importante exposition d’anciens véhicules aura lieu, entre la porte de Tervueren et le rond-point Montgomery. 30 véhicules de collection seront présentés le long de l’avenue de Tervueren, de 10h à 13h. A partir de 14h, l’exhibition deviendra mobile puisque les trams et bus présentés assureront le trafic, entre Montgomery et Tervueren ainsi qu’entre Montgomery et Stockel.

RÉNOVATION CONSTANTE Malgré une inertie prolongée au sein du musée, les bus, trams et taxis fonctionnent encore. Ils sont bien en-

Les Bruxellois comme les touristes prennent plaisir à remonter dans les anciens trams. ©DR

tretenus et régulièrement restaurés pour assurer leur survie. “Le tram, par exemple, est souvent démonté puis remonté. Il est mis à jour, alors il vit très longtemps”, dit Jean-Louis Mottet. Les bus sont quant à eux surtout utilisés comme banque d’organes : on récupère le matériel pour en faire d’autres choses. Les festivités se poursuivront jus-

LE 7 MAI AU CIRQUE ROYAL !

remplir de 2 000 spectacteurs qui auront acheté leur place 10 €. Facile à dire mais moins simple à faire ! Alors il va créer l’événe-

“Je n’ai pas envie de n’être rien d’autre qu’un nom supplémentaire dans la liste des gens qui se font un caprice d’animateur et

Pour le programme complet : www.trammuseumbrussels.be

Du 21 au 31 mars, Les Halles accueillent 5 spectacles dont 4 seuls en scène. Des histoires d’immigration, des histoires différentes à chaque fois mais qui peuvent entrer en résonance avec les histoires de chacun, portées par des artistes de Bruxelles, du Borinage, d’Alsace, de Bordeaux ou du Royaume-Uni… Seuls sur scène, des hommes et des femmes parlent, dansent ou voltigent. Avec notamment du 22 au 24/03 “Sainte Fatima de Molem” de Ben Hamidou et les 27 et 28/03, “L’insoumise ou Scarlett O’Hara” de Jamila Drissi (photo). www.halles.be © VÉRONIQUE VERCHEVAL

Pour lancer son one-man-show au Cirque royal le 7 mai, Dan Gagnon crée l’événement à travers un challenge et une web-série. ment pour donner envie à chacun de l’aider à réussir ce challenge et bien sûr donner envie de venir le voir sur scène dans “L’excellent spectacle de Dan Gagnon”. Un site : 2000places.be a été lancé sur lequel une web-série va être créée. Huit épisodes où l’artiste déjanté mettra la main à la pâte puisqu’on le suivra dans ses aventures dans les coulisses de la réalisation de son défi. Les derniers développements, les bonnes et les mauvaises nouvelles, les joies et les déceptions.

C.L. (ST.)

DES HISTOIRES VENUES DE PARTOUT AUX HALLES

LE BUZZ DAN GAGNON Il a décidé de louer le Cirque royal à ses frais. Et puis de le

qu’au mois d’octobre. Le musée a prévu plusieurs parades et des sorties de véhicules mythiques, comme ce sera le cas du trolleybus le 13 mai. “L’objectif est de faire revivre tout ce qui est bruxellois : le tram, le bus et le taxi”, conclut Jean-Louis Mottet.

tente l’expérience du oneman-show. Je sais que c’est difficile de percer et je veux tout faire pour y arriver. C’est pourquoi avant de demander aux gens de prendre le risque de sortir leur propre argent, je voulais montrer que j’y crois assez pour sortir le mien”, explique Dan Gagnon. Dans son spectacle, il raconte la Belgique vue par un Canadien à la langue bien pendue et à l’esprit caustique et drôle. Et l’envie est réelle pour lui de montrer qu’il n’est “pas seulement un animateur recyclé, mais un vrai humoriste. Humoriste drôle, ce serait encore mieux. Mais humoriste, ce serait un bon début.” E.W. wwww.2000places.be, wwww.brusselscomedyfestival.com

© BENEDICTE MAINDIAUX

5

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville UNE EXPO COMME UN COUP-DE-POING À L’ESPACE MAGH

DES FEMMES, DES COMBATS Fouad, dit “HMI”, expose à l’Espace Magh. Il livre là sa vision des femmes avec, en filigrane, son histoire personnelle. Entre colère et optimisme. Mère Teresa, Ulrike Meinhof, Angela Davis, ... Des femmes aux histoires fortes. Des toiles. Et une expo qui sonne comme un hommage aux femmes; ou plutôt à “des cerveaux qui ne font pas de distinction et se battent pour tous les êtres humains.” Fouad, dit “HMI”, est un artiste bruxellois. Il a touché un peu à tout (déco, hip-hop, dessin, sculpture). Son expo est indissociable de son histoire : Latifa, sa sœur, est morte à Schaerbeek en 2004, victime d’exorcisme et de sévices. Elle avait 23 ans. HMI désire qu’on en parle, qu’on n’oublie pas cette histoire qui symbolise pour lui tout ce qu’il combat : l’intolérance et l’animalité des êtres humains. Nourri forcément par ses origines marocaines, HMI cherche en tant qu’artiste à participer à

cette communauté d’êtres humains. Pour lui, être artiste, c’est être en colère, résistant et optimiste. Alors il peint, au pochoir notamment, et s’inscrit dans le street-art, cette mouvance artistique “marginalisée” que les médias cloisonnent.

NON AUX DISTINCTIONS Dans son combat, il cherche à abolir les distinctions de tout ordre : Marocain/Bruxellois, homme/femme, galerie/street-art…, tout en respectant les identités. D’ailleurs, il remarque une véritable identité bruxelloise : expressions, mélange des cultures, attitudes, soirées. Le Bruxellois, dit-il, est “un villageois du monde qui ne se prend pas de haut.” L’exposition est puissante, mais fragile. Elle dresse le portrait de plusieurs femmes. Certaines sont célèbres, contestées ou adulées mais toutes symbolisent des combats de résistance. D’autres sont inconnues et illustrent simplement une émotion. C’est énergique, coloré, parfois douloureux. LIONEL RUBIN Expo “HMI” à l’Espace Magh, rue du Poinçon, 17 – 1000 Bruxelles. Ouvert tous les jours (12h-17h – entrée libre) jusqu’au 23 avril.

L’artiste HMI a la peinture... chevillée au corps ! © HMI

6

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville ANNIVERSAIRE

LE BRUXELLES DU PÈRE HUGO En ce mois de mars débute l’année Victor Hugo à Bruxelles. Saluant le fait que le grand romancier a conçu et écrit “Les Misérables”, son œuvre maîtresse, en exil dans notre capitale… voici tout juste 150 ans. Cervantes et Shakespeare” est étroitement liée à notre pays : “en plusieurs séjours, Victor Hugo y passa plus de 1 000 jours avec sa maîtresse Juliette Drouet” explique Michèle Boccoz, actuel ambassadeur de France en Belgique. Il y vient d’abord en touriste en 1837. Et s’y réfugie plus tard pour fuir les suites de la révolution de 1848.

VUE SUR GRAND-PLACE Installé Grand-Place tandis que sa famille légitime réside place des Barricades, l’immense romancier écrira son œuvre maîtresse à Bruxelles : “Les Misérables” (1862). Soit un millier de pages épico-

ROUTE HUGO

© K. Clerc kx

réalistes mettant en scène les célèbres aventures de Cosette et Jean Valjean. Elle sera publiée par un duo d’éditeurs bruxellois à Bruxelles. Avant Paris ! Bruxelles-Ville a conservé de nombreuses traces du passage du Français. Au point de lui dédier, dès ce mois de mars et 150 ans après la naissance des “Misérables”, une année Victor Hugo. Au programme : banquets pantagruéliques, balades solo – plan disponible chez VisitBrussels au BIP rue Royale, 2-4 – ou guidées et randonnées littéraires,

DANS SES PAS cier fréquentera régulièrement les galeries St-Hubert, la plus longue galerie commerciale du XIXe siècle, à l’accès couvert… payant. Sa maîtresse d’un demisiècle y occupe une chambrette au-dessus de l’actuelle librairie Tropismes. L’écrivain y dispose aussi d’un local littéraire à La Taverne du Passage et dîne souvent dans l’appartement de son ami Dumas. Ou se régale d’asperges blanches et de faro à L’Aigle d’Or, rue de la Fourche, quand il ne déjeune pas à L’Hôtel de La Poste, l’actuel restaurant Belga Queen au design Pinto. Première mondiale, dans la galerie du Roi, le théâtre des Galeries jouera l’adaptation des Misérables le 3 janvier 1863, l’année suivant sa publication en 5 tomes chez Lacroix & Verboeckhoven. Six mois plus tard, pour fêter le succès de cette œuvre magistrale qui sera diffusée par la suite de Paris à Leipzig, ceux-ci organisent un retentissant banquet réunissant l’auteur, des journalistes accourus de toute l’Europe et les plus hautes autorités du pays. © K. CLERCKX

En décembre 1851, fuyant le coup d’état bonapartiste, Hugo débarque clandestinement du train de Paris. Il se planque au 2e étage du Moulin à vent, partie des 6 maisons de corporation de la Grand-Place regroupées derrière la façade de la maison des Ducs de Brabant. Hugo sera alors Lanvin, du nom du “compositeur d’imprimeries à livres” qui lui procure en France “chapeau, manteau et passeport” pour échapper à Napoléon III, raconte Clerckx. Hugo-Lanvin s’installe un peu plus loin lorsque son fils le rejoint, au-dessus d’un commerce de tabac établi au Pigeon. Lors de ses divers exils, le roman-

Désormais permanente, la “promenade Victor Hugo” (18 étapes) à Bruxelles a été conçue par le curateur de l’événement Kris Clerckx, journaliste au quotidien De Standaard et auteur également du guide “Sur les pas de Victor Hugo” (chez Racine). On y suit pas à pas la figure de proue du romantisme français, forcée à l’exil et qui rejoint Bruxelles, capitale de la jeune Belgique libérale, planque à cette époque de nombreux réfugiés politiques venus de toute l’Europe. Dans cet esprit, les balades littéraires à vélo “le Bruxelles de Victor Hugo” sont organisées par Pro Velo. D’une durée de 2h, l’itinéraire littéraire démarrera le mardi 22/05 à 14h ou sur demande groupée. Les visites guidées individuelles seront, elles, dominicales (6/5, 4/11 et sur demande), au départ de la place des Barricades. PHILIPPE GOLARD ww.lesmiserables150.be et www.tourvictorhugo.eu

JOYEUSES AGAPES

À L’AGENDA À LA CINEMATEK Quelques-unes des plus belles adaptations cinématographiques de l’œuvre hugolienne sont à l’affiche de la Cinematek jusqu’au 30/03 (3 €/séance). “Les Misérables”, bien sûr. Mais aussi “Notre-Dame de Paris”, “L’histoire d’Adèle H” ou encore “Rigoletto”. Du 20/09 au 20/10/2012, le théâtre du Parc accueillera “Les Misérables” sur ses planches. Durant tout le mois d’octobre, Toone jouera, lui, “Ruy Blas” revisité et popularisé un siècle plus tard au grand écran par Gérard Oury avec sa “Folie des grandeurs” et l’inoubliable tandem comique de Funès-Montand.

En cette mi-mars, L’Eperon d’Or a salué les 150 ans de la naissance des “Misérables” par un banquet festif ouvrant officiellement l’année Hugo à Bruxelles. Entre discours à la louange de l’auteur prononcés en 1862 et musique de l’époque, le Centre de gastronomie historique a fait composer le menu original rassemblant entre autres écrevisses de Meuse, bœuf béarnaise et jambon de Bayonne aux petits pois. Suivis notamment de chapons de Breda à la Toulouse, canards aux olives, bécassines et perdreaux truffés, ortolans bardés. Un autre banquet aura lieu fin mai, en collaboration avec Brusselicious 2012.

www.cinematek.be

EXPOS ET CONFÉRENCES Se tenant Grand-Place, à la bibliothèque des Riches-Claires ou au jeune Musée des lettres et manuscrits, diverses conférences aborderont la pièce phare ainsi que la correspondance enflammée échangée par Hugo et Drouet. Ou encore toutes les traces de l’histoire contée par ses 5 tomes lors d’un voyage virtuel menant de Waterloo, où Hugo séjourna 2 mois pour en écrire la partie napoléonienne, à Villers-la-Ville jusqu’aux Nord-Pas-de-Calais, Picardie et îles anglo-normandes. Et bien sûr Paris. Des expositions aussi à la Royale et surtout à la Banque nationale de Belgique dont Hugo fut l’un des principaux actionnaires avisés, grâce à l’incroyable succès de la diffusion des “Misérables”. Les tours opérateurs Ictam et SRC préparent également un voyage sur les pas du père Hugo.

© DR

L’histoire de l’un des plus grands écrivains du Vieux Continent, “avec

expositions, colloques et lectures publiques, théâtre et cycle cinéma.

7

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic UN ENTRETIEN AVEC LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT À LA MOBILITÉ, BRUNO DE LILLE

LES CHIFFRES DE L’enquête nationale de mobilité 2010 intitulée Beldam a passé au crible les comportements des Belges en matière de mobilité. Il en ressort que le vélo, la marche à pied et les transports en commun sont toujours plus populaires à Bruxelles. “Les chiffres montrent que notre politique de mobilité porte ses fruits. On n’y est pas encore mais on avance à bons pas dans la bonne direction”, souligne Bruno de Lille.

LA VOITURE À LA LOUPE

LE VELO FAIT DES PROGRÈS

- 54% des Bruxellois ont un permis de conduire.

- A Bruxelles, 54% des ménages n’en ont pas. 20,3% en ont un.

- C’est à Bruxelles qu’on trouve le plus grand pourcentage de ménages sans voiture, soit près d’un ménage sur trois (31,6%).

- 30% des ménages bruxellois ne peuvent abriter un vélo chez eux.

- Seuls 26% des ménages peuvent garer une voiture dans un garage ou un emplacement privé et 6%, deux voitures. - 62% des ménages bruxellois ne peuvent pas garer une voiture dans un espace privatif ! On peut donc en déduire qu’un grand nombre de voitures doivent occuper l’espace public. - Les conducteurs réguliers (au moins 5 jours par semaine) sont seulement 22% à Bruxelles. C’est là aussi qu’on trouve le plus d’individus ne conduisant jamais (51%). - Parquer sa voiture sur l’espace public dans les environs de son lieu de travail ne pose pas de problème dans seulement 30% des cas à Bruxelles.

- En 10 ans, la part du vélo comme mode de transport pour se rendre au travail est passé de 0,9% à 6,88%.

DES DISTANCES COURTES - 25% des distances parcourues à Bruxelles sont en dessous de 1 km et 60% en dessous de 5 km. Pour ces trajets, le vélo est une alternative tout à fait valable ! - 37,2 % des travailleurs ne se déplacent jamais pendant leurs heures de travail et 34,5% occasionnellement.

LES TRANSPORTS EN COMMUN PEUVENT MIEUX FAIRE - 33,5% des répondants utilisent les transports en commun au moins 5 jours par semaine à Bruxelles. - Près de 30% des Bruxellois font au moins dix voyages par semaine avec la Stib et ils ne sont que 14% à ne jamais avoir recours à ses services. - 67% à Bruxelles sont satisfaits (ou très satisfaits) par rapport à la fréquence depuis leur domicile. - La ponctualité enregistre par contre un score bas : seulement 47% des Bruxellois en sont satisfaits. Le prix est quant à lui l’élément qui draine le moins de satisfaction puisque seuls 39% des ménages en sont satisfaits.

FAIRE DU VÉLO NE POSE PAS DE PROBLÈME À 80% DE BRUXELLOIS... (ALORS ALLONS-Y !)

DEUX TIERS DES BRUXELLOIS MARCHENT 5 FOIS PAR SEMAINE !

“LA VOITURE NE DOIT PLUS ÊTRE UN BESOIN” Depuis 2009, Bruno De Lille est à la tête de la mobilité bruxelloise. Les chiffres sont encourageants mais, pour ce cycliste quotidien, l’évolution vers plus de cyclistes et de piétons passe par une évolution des mentalités. gion de Bruxelles-Capitale, chargé de la Mobilité, de la Fonction publique, de l’Egalité des Chances et de la Simplification administrative depuis 2009. Homme de médias (il a travaillé pour Radio 2), membre de Groen !, comédien à ses heures, actif dans les associations holebi, défenseur acharné de l’égalité des chances, cycliste invétéré (qu’il pleuve, neige ou vente), amoureux de Bruxelles depuis qu’il y a posé ses valises pour y poursuivre ses études, Bruno De Lille n’entend pas être au gouvernement “pour se mettre en avant” mais bien “pour inscrire durablement la mobilité dans le développement de la Région”. Il est décontracté, on le sent aussi décidé. Décidé à tout faire pour accompagner le changement de mentalité des Bruxellois vers une mobilité plus responsable. La Bike Expérience est de retour… La première édition avait regroupé une trentaine de personnes, la 2e, 137 personnes et cette année, on table sur 270 personnes ! Et c’est un succès : l’année passée, on a pu constater que 30 % des coachés ont utilisé le vélo tous les jours et 89 % au moins une fois par semaine par après ! Une telle opération vient du fait que les automobilistes restent difficiles à convaincre d‘essayer de passer au vélo. On a donc décidé de leur “donner la main” avec prêt de vélo, formation, coach pendant trois jours pour leur montrer que c’est tout à fait possible et faisable.

Aujourd’hui, près de 7 % des Bruxellois utilisent le vélo pour aller travailler, c’est 10 fois plus qu’il y a 10 ans. A Bruxelles, les investissements dans les transports publics sont conséquents et l’on opte aujourd’hui en plus pour une politique vélo accentuée : il faut faire prendre conscience à chacun de l’importance de chaque geste personnel. L’objectif, c’est de ne plus utiliser la voiture ? Nous ne sommes pas contre la voiture ! Mais elle doit servir en dernier lieu, quand on ne peut pas faire autrement. Aujourd’hui, il ne faut plus penser en termes de “besoin” quant à la voiture. L’objectif, c’est de réduire la pression automobile à Bruxelles de 20 % pour 2018. Et malheureusement, cela passe, nécessairement par des contraintes financières ou par une réduction de l’espace défini pour les voitures par personne. Vous êtes favorable à plus de zones 30. C’est effectivement un moyen plus doux de favoriser le vélo en ville sans passer par le développement tous azimuts des pistes cyclables et des sites propres pour les transports en commun. Cela crée une atmosphère paisible en plus et beaucoup moins agressive. Il faut adapter les mesures selon l’espace urbain. Comment voyez-vous Bruxelles dans 50 ans ? Aux Etats-Unis, on réfléchit beaucoup en termes

© BELGA

Bruno De Lille est Secrétaire d’Etat à la Ré-

de “Transit-oriented development “, soit des quartiers pensés pour maximiser l’accès aux transports en commun. Et où la densité va en décroissant, ce qui laisse place à des espaces verts entre ces diff��rents “centres”. Cette logique doit être prise en compte chez nous pour ne pas densifier l’espace urbain à tort et à travers. J’espère que Bruxelles va devenir une région multi-polaire avec des axes routiers contrôlés pour le trafic et une offre de transports publics efficace avec des métros et des trams à haute vitesse. Cela coûte de l’argent, cela prend du temps mais c’est vital puisque l’on va avoir un boom démographique à assumer… Dans 50 ans, il n’y aura déjà plus de voitures polluantes comme maintenant et surtout, elles seront une exception car il y aura un accès facile à de multiples services en matière de mobilité. E.W.

8

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic

LA MOBILITÉ MOYENS DE DÉPLACEMENT DOMICILE-TRAVAIL OU ÉCOLE 23,7% conducteur auto 9,7% passager 15,9% marche 1,5% cyclo/moto 4,7% vélo 4,0% train 9,5% tram 14,4% métro 9,4% bus 0,2% autre 6,9% pas de réponse

DANS L’ÉTUDE BELDAM, LE VÉLO EST UTILISÉ PAR 20% DES FLAMANDS, PAR 5% DES BRUXELLOIS ET MOINS DE 4% DES WALLONS...

LA MARCHE À PIED Près de 60% des répondants bruxellois pratiquent la marche (plus de 10 min) au moins 5 jours par semaine. Ce sont les 15-24 ans qui sont les mieux représentés (56% de ceux-ci déclarent être de tels « marcheurs ») suivis par les 6-14 ans (42%) et les 25-34 ans (38%). Par rapport aux modes de déplacement, à Bruxelles, la marche (32%) rejoint presque la voiture (37%). Les transports publics atteignent les 24% et le vélo 4%.

Il y a le vélo mais aussi la marche à pied ! Un plan Piéton a été mis en place et une carte des déplacements piétons peut être obtenue contre un euro auprès de différentes asosciations vélo reprises sur le site de Bruxelles-Mobilité (www.bruxellesmobilite.irisnet.be) © Bénédicte Maindiaux

9

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


cinénouveautés

LA SÉRIE B A DE L’AVENIR ! La Noonz Production prépare un court métrage inspiré des codes des films de série B, tout en le voulant accessible à tous. Un projet original qui manque encore de financement. Thierry Uyttenhoven, producteur, et Yann Dalle, réalisateur, s’allient afin de pouvoir présenter au public un court métrage qui répond aux codes de la série B, tout en espérant aller au-delà d’un film de genre, mais la réalisation du projet nécessite encore un budget de 40 000 € pour pouvoir aboutir. Le film sera tourné à la fin du mois de juin à Bruxelles et dans ses environs, avant d’être présenté dans divers festivals. En quoi décririez-vous votre projet comme étant original ? Y.D. : En court métrage, des films de genre clairement assumés, il y en a vraiment très peu. C’est aussi un écho que j’ai eu. Pas mal de techniciens ont envie de travailler sur le projet. Ils me disent : c’est génial, ce genre de film, on ne nous le propose jamais ! On leur propose plutôt de travailler sur des films sociaux. Mon projet a aussi le mérite de raconter une vraie histoire, avec un début et une fin en vingt minutes. Et c’est très rare dans les courts métrages finalement où la plupart du temps il y a une scène, une action, un contexte.

Yann Dalle : C’est un gars qui a une cinquantaine d’années, Pèlerin, ancien chasseur de primes qui s’est retiré de ce monde et ne veut plus faire tout ça. Deux connaissances à lui, deux flics un peu ripoux, refont surface, le piègent et l’obligent à repartir sur une nouvelle mission. Et là, il va croiser son vieil ennemi. Pourquoi avez-vous appelé votre personnage principal "Pèlerin" ? C’est assez original… Y.D. : Il n’y a aucun symbole religieux. Je trouvais que ce nom sonnait bien. Et, au départ, j’avais imaginé un personnage qui marchait tout le temps et qui vivait comme ça, en se déplaçant sur les routes. Le projet s’est modifié, mais j’ai gardé le nom. (C. L. st.) Pour plus d’informations sur le projet : www.noonz.be

THE HUNGER GAMES Dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, douze districts sont dirigés d’une main de fer par le Capitole. Le gouvernement du Capitole les oblige à envoyer un garçon et une fille âgés de douze à dix-huit ans. Ces enfants devront participer au grand jeu télévisé annuel : “Les Jeux de la Faim”. Agée de 16 ans, Katniss Everdeen se porte volontaire aux Jeux pour sauver sa petite sœur, et l’empêcher de concourir. Un seul des 24 concurrents survivra. Pour gagner et rentrer chez elle, Katniss devra faire un choix : son humanité, la vie et l’amour… De Gary Ross avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Elizabeth Banks, Stanley Tucci, Woody Harrelson, Liam Hemsworth, Isabelle Fuhrman. Etats-Unis, 2012. Aventure, action, 2h22.

THIS MUST BE THE PLACE Cheyenne est une ancienne star du rock. A 50 ans, il a conservé un look gothique et vit de ses rentes à Dublin. La mort de son père, avec lequel il avait coupé les ponts, le ramène à New York. Il décide de poursuivre, à travers l’Amérique, la vengeance qui hantait son père. De Paolo Sorrentino avec Sean Penn, Judd Hirsch, Eve Hewson, Harry Dean Stanton, Frances McDormand, Liron Levo, David Byrne. Italie, France, Irlande, 2011. Drame, romance, 1h58.

De quoi parle ce court métrage ? ELENA Elena et Vladimir ont chacun un enfant issu d’un précédent mariage. La fille de Vladimir, homme riche et froid, est une jeune femme indolente; le fils d’Elena, au chômage, demande sans cesse de l’argent à sa mère. A la suite d’un grave accident cardiaque, Vladimir décide de faire de sa fille son unique héritière… D’Andrey Zvyagintsev avec Nadezhda Markina, Aleksey Rozin, Andrey Smirnov. Russie, 2011. Drame, 1h49.

LES ADIEUX À LA REINE Soif de pouvoir et trahison règnent en maître aux derniers jours de la cour de Marie-Antoinette. La Révolution est inéluctable. Sidonie, une des lectrices de la reine, est aux premières loges. Les couloirs interminables répercutent les appels au secours d’un peuple affamé. Quand ils apprennent la nouvelle de la prise de la Bastille, ces sujets deviennent particulièrement inquiets. Les dernières heures de Versailles ont sonné. La cour agonise. De Benoît Jacquot avec Diane Krüger, Léa Seydoux, Virginie Ledoyen, Xavier Beauvois, Noémie Lvovsky, Vladimir Consigny, Michel Robin. France, Espagne, 2012. Drame, film historique, 1h40.

L’ONCLE CHARLES En Nouvelle-Zélande, un richissime homme d’affaires d’origine française Charles Doumeng voit basculer sa vie en apprenant qu’il est atteint d’une maladie incurable. Sexagénaire, sans famille ni héritier et n’ayant plus que quelques semaines à vivre, éprouvant un soudain regain d’affection, il se met à la recherche de sa sœur, qu’il n’a pas revue depuis cinquante ans, dans l’ouest de la France. A Mauprivez, petit village de la région nantaise, Corinne, trente-cinq ans, clerc de notaire, gros besoin d’argent, tombe sur l’annonce que Charles a écrite pour retrouver sa sœur, et dont la récompense est énorme. Les emmerdes ne sont pas loin… D’Etienne Chatiliez avec Eddy Mitchell, Alexandra Lamy, Valérie Bonneton, Arnaud Ducret, Thomas Soliveres, Sophie de Fürst, Patricia Vichmann. France, 2012. Comédie, 1h38.

10

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


sortir BLACK BOX REVELATION

À CHACUN SA PERCEPTION Après avoir fait deux sold-out en novembre dernier à l’Ancienne Belgique, Black Box Revelation revient dans cette même salle pour deux dates supplémentaires les 10 et 11 avril.

En 2011, les Black Box Revelation sont élus groupe rock de l’année et obtiennent le Music Industry Award pour leurs performances scéniques. © Olivier Donnet

A 21 ans, le duo que forment Jan Paternoster et Dries Van Dijck en est déjà à son troisième opus. Après “Set your head on fire” et “Silverthreat”, Black Box Revelation propose “My Perception”. Le guitariste chanteur et le batteur ont – comme les précédents albums – tout fait à deux. Plus imaginatifs que jamais, Jan et Dries continuent leur avancée dans le rock seventies. A la différence que le son américain n’est plus une illusion puisque Black Box Revelation s’est envolé pour Los Angeles… où tout est question de perception !

veut aller plus loin, voir jusqu’où on peut aller à deux. Sur cet album, il y a eu une vraie recherche d’équilibre. On ne voulait pas ajouter d’autres instruments que la batterie et la guitare. Pas trop d’effets non plus pour laisser la place aux voix. L’atmosphère qu’on dégage à deux a pris une place beaucoup plus importante pour “My Perception”.

Vous n’avez que vingt ans et déjà trois albums… Oui, on a commencé vraiment très jeunes. On avait dix ans quand on s’est rencontré. A douze ans, on commençait à jouer ensemble. A seize ans, c’était l’enregistrement de notre premier album. Avec nos deux premiers albums, on a énormément tourné. C’est pour ça qu’on a déjà une grande expérience !

Expliquez-nous l’idée de “My Perception” ? C’est à chacun à définir sa propre définition de “My Perception”. Pour nous, ça représente notre manière de faire de la musique… tout en laissant la place à l’auditeur, qu’il puisse avoir sa propre perception et son propre ressenti par rapport aux textes. Chaque chanson a sa propre histoire et possède des images fortes. C’est notre perception de la musique et de la vie mais cette perception doit être différente pour tout le monde. Donc cet album est en même temps très personnel et très ouvert à l’interprétation de chacun.

Vous n’envisagez pas un troisième musicien pour le groupe ? Si on ne se connaissait pas aussi bien, ce ne serait pas possible de jouer en duo sur scène. Avoir un troisième musicien, ça nous restreindrait un peu. On

Pour cet album-ci, vous êtes allés enregistrer à Los Angeles… On aime être ailleurs qu’à la maison pour enregistrer. Quelque part où il n’y a rien d’autre à faire qu’enregistrer, travailler et se concentrer sur la mu-

sique. Notre musique est plus inspirée par la musique américaine donc ça avait vraiment du sens de se trouver là-bas. C’était très intéressant aussi car l’histoire de la musique américaine est perceptible partout. Qu’est-ce qui était différent par rapport à Londres ? Avec “Silverthreat”, enregistré à Londres, le studio était très sombre. Cela s’entend très fort sur l’album. Alors que sur celui-ci, on sent le soleil californien. Notre musique a des moments heureux et des petites touches positives parce qu’on a enregistré dans une maison sous le soleil. La journée commence différemment quand tu te lèves avec le soleil ! Il y avait une très bonne atmosphère dans la maison où on logeait. Mais on sent aussi l’éloignement, le mal du pays. Nos proches sont loin et nous manquent. Tout cet ensemble se ressent sur l’album. Avez-vous enregistré live comme le précédent ? Oh oui ! On enregistre toujours live. C’est plus facile de ressentir la chanson et les émotions de cette manière-là. Ça a toujours bien fonctionné comme ça donc pourquoi changer ? Faire de la musique, c’est rassembler des musiciens qui mélangent leurs sons. Ce serait bi-

zarre de jouer chacun ses pistes séparément. Vous en faites des concerts à l’AB ! Oui ! L’AB et nous avons une relation spéciale. Tout simplement parce que l’un de nos tout premiers concerts s’est déroulé à l’AB Club. Par la suite, notre public s’est agrandi. C’était vraiment le début de quelque chose. On leur doit beaucoup ! MAÏLYS CHARLIER Black Box Revelation, “My Perception”, Pia. En concert les 10 et 11 avril à l’Ancienne Belgique, bd Anspach, 100 – 1000 Bruxelles. www.abconcerts.be et tél. : 02 548 24 24.

AGENDA 22 MARS Romance Moderne chez Mr Wong 24 MARS - Finale de Musique à la française au Botanique - Brazilian Night au Ridge 26 MARS Charlie Winston à l’Ancienne Belgique 28 MARS Morning Parade au Botanique 31 MARS Nina Kraviz au Fuse

12

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans STAGES/PÂQUES

Berchem-Sainte-Agathe & 02 469 26 75 - www.lefourquet.be

AUDERGHEM

BRUXELLES

IMPROVISATION DE 12 À 16 ANS

Jeu d'acteur, gestion du temps et de l'espace, construction d'univers, de personnages... Du 02 au 06·04 de 10 à 13h - 115 € FBIA (Fédération belge d'Improvisation amateur) @ Salle Sainte-Anne. Chaussée de Tervuren 127 - 1160 Auderghem & 02 672 93 25 - www.fbia.be

INITIATION MÉDIA DE 10 À 15 ANS

A la découverte des différents médias (photo, vidéo, reportages sonores, sites internet...). Du 02 au 06·04 de 9 à 17h Au Pavillon. Rue de la Stratégie 3 - 1160 Auderghem & 0483 08 70 67 www.leparallele.org BERCHEM-STE-AGATHE

JE SUIS MUSICIEN DE 4 À 7 ANS

Une approche pratique et ludique du pré-solfège. Du 10 au 13·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30 et jusqu'à 17h30 - 60 € Le Fourquet. Place de l'Eglise 15 - 1082 Berchem-Sainte-Agathe & 02 469 26 75 - www.lefourquet.be

RÉALISONS UN FILM ! (Vidéo) DE 9 À 12 ANS

Les enfants écriront et réaliseront un film. Ils seront les scénaristes, metteurs en scène, cameramen, preneurs de son, maquilleurs, éclairagistes... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30 et jusqu'à 17h30 - 75 € Le Fourquet. Place de l'Eglise 15 - 1082

un Per Kirkeby... Le 12-04 (en néerlandais) et le 13-04 (en français) de 8h30 à 17h - 14,50 € Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 070 344 577 - www.bozar.be

CIRQUE

DE 3 À 12 ANS

En fonction des âges, psychomotricité, circomotricité, techniques de cirque, jeu théâtral... Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9 à 16h, sauf le L. 09-04. Garderie jusqu'à 18h (5 €/jour ou 10 €/semaine) - De 58 à 129 € Ecole de Cirque de Bruxelles - Tour & Taxis. Rue Picard 11 - 1000 Bruxelles & 02 640 15 71 www.ecoledecirquedebruxelles.be

ARTS DE 8 À 13 ANS

Tout en découvrant les pièces et collections du Musée, les enfants expérimenteront diverses techniques artistiques: fusain, aquarelle, gouache, collage, fils de fer... Du 03 au 06·04 de 13h30 à 16h - 40 € (matériel compris) Musée royal de l'Armée. Parc du Cinquantenaire 3 - 1000 Bruxelles & 02 737 78 07 ou 02 737 79 07 www.klm-mra.be

INITIATION À LA BD DE 10 À 14 ANS (BILINGUE)

Construction d'un scénario, ébauche et croquis, mise à l'encre, finition en couleurs... Du 02 au 06·04 de 10 à 16h. Garderie dès 8h30 et jusqu'à 17h 110 € Centre belge de la Bande Dessinée. Rue des Sables 20 - 1000 Bruxelles & 02 219 19 80 - www.cbbd.be

QUOI D'NOEUF ? DE 6 À 8 ANS

L'oeuf sera abordé sous toutes ses facettes: physique, biologique, culinaire et artistique... sans oublier l'oeuf en chocolat avec la visite de la

ARTISTES ET JARDINIERS DE 6 À 12 ANS

fabrique Côte d'Or. Du 03 au 05·04 de 10 à 16h - 60 € Muséum des Sciences Naturelles de Belgique. Rue Vautier 29 - 1000 Bruxelles & 02 627 42 33 R 02 627 42 34 www.sciencesnaturelles.be

LE CLUB DES 5 SENS DE 4 À 6 ANS

Un tas d'expériences amusantes pour découvrir comment percevoir le monde. Les 12 et 13·04 de 10 à 16h 40 € Muséum des Sciences Naturelles de Belgique. Rue Vautier 29 - 1000 Bruxelles & 02 627 42 33 R 02 627 42 34 www.sciencesnaturelles.be

LES LOUPS SONT ENTRÉS DANS BRUXELLES! DE 6 À 12 ANS

Les enfants vont écrire l'histoire de ce peuple de loups étanges, accompagner leur récit collectif d'illustrations et de masques et jouer le spectacle à la fin de la semaine. Du 10 au 13·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30 et jusqu'à 17h - 110 € (possibilité de lunch à midi: 5 €/jour) Le Wolf - la Maison de la Littérature de

Jeunesse. Rue de la Violette 18-20 - 1000 Bruxelles & 02 512 12 30 www.lewolf.be

GARE AUX LOUPS! DE 4 À 6 ANS

Grâce à de très nombreuses histoires, des dessins, des jeux et autres chansonnettes, le loup, ce héros de tant de livres pour enfants, n'aura plus de secrets pour vos petits... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30 et jusqu'à 17h - 135 € (possibilité de lunch à midi: 5 €/jour) Le Wolf - la Maison de la Littérature de Jeunesse. Rue de la Violette 18-20 - 1000 Bruxelles & 02 512 12 30 www.lewolf.be

PER KIRKEBY (Stage d’un jour)

La nature et les jardins ont depuis toujours inspiré les architectes, les sculpteurs et les peintres. Les enfants profiteront à leur tour des trésors que la nature leur offre pour devenir de vrais artistes en herbe. Du 10 au 13·04 de 9h30 à 16h30 - 80 € Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 18 - www.mrah.be

PERCUSSIONS AUTOUR DU MONDE DE 6 À 10 ANS

L’Afrique possède son djembe, l’Europe de l’Est est folle de la darbuka, l’Indonésie ne jure que par le gamelan... Mais si finalement la percussion qui nous est commune à tous était simplement... notre propre corps ? Du 03 au 05·04 de 9h30 à 16h30 - 60 € Musée des Instruments de Musique (MIM). Montagne de la Cour 2 - 1000 Bruxelles & 02 545 01 33 www.mim.be

DE 6 À 12 ANS

ESCALADE

Les enfants iront à la rencontre de l’art contemporain danois, par le biais de son plus grand représentant Per Kirkeby. Le matin, ils se familiariseront avec son langage artistique, en suivant pas à pas le parcours découvertes. L’après-midi, chaque enfant deviendra un peu à sa façon

DE 12 À 16 ANS

Découverte de l'escalade sous toutes ses formes: jeux, descente en rappel, techniques d'escalade et de noeuds... Du 10 au 12·04 de 12 à 16h - 60 € Terres Neuves. Rue Terre Neuve 28 - 1000 Bruxelles & 02 512 18 15 www.terresneuves.be

14

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans MOUVEMENTS COLORÉS

Voix d'Or. Chaussée de Boondael 463 - 1050 Ixelles & 02 513 30 26 www.voixdor.com

DE 4 À 6 ANS

Danse contemporaine et arts plastiques. Du 02 au 06·04 de 10 à 15h. Garderie sur demande dès 8h30 et jusqu'à 17h (5 €/jour) - 110 € Garcia Lorca. Rue des Foulons 47 - 1000 Bruxelles & 0498 47 42 86 www.espai.be

LE PETIT CABARET DE 6 À 12 ANS

DIVERS DE 3 À 12 ANS

L'association organise une série de stages: Minis comédiens, immersion au pays des contes, petits explorateurs, arts martiaux, apprentis cinéastes, cyclo nature, danse et théâtre, omnisports et natation... Programme détaillé sur le site web. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h et jusqu'à 17h30 - De 12 à 75 € Jeunesse à Bruxelles asbl. - 1000 Bruxelles & 02 274 21 10 www.jeunesseabruxelles.be ETTERBEEK

INITIATION À LA PHOTOGRAPHIE NUMÉRIQUE DE 12 À 18 ANS

A l'aide des techniques numériques, construction d'un travail en atelier sur une thématique libre: de la prise de vue aux tirages numériques en passant par les bases du traitement par Photoshop. Du 10 au 13·04 de 9h30 à 16h30 - 190 € Contraste - L'Atelier de Photographie. Rue Général Capiaumont 45 - 1040 Etterbeek & 02 640 94 40 www.photo-contraste.com

OEUF EN TOUT GENRE DE 3,5 À 13 ANS

Danse créative et jazz, ateliers créatifs, cuisine, réalisation d'un spectacle... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Possibilité de garderie (4 €/jour) 120 € Créadanse. Avenue des Casernes - 1040 Etterbeek & 02 734 09 27 www.creadanse.be

IMPROVISATION THÉÂTRALE DE 7 À 14 ANS

Le stage se déroule dans des conditions optimales de mise en situation: costumes, loges, matériel son et lumière... Du 02 au 06·04 de 9 à 12h (7-10 ans) et de 14 à 17h (11-14 ans) - 115 € L'Arrière-Scène. Rue de Chambéry 32 - 1040 Etterbeek & 0484 21 32 13 www.arriere-scene.be EVERE

LES PETITS MUSICIENS DE 3 À 5 ANS

Découverte du monde des instruments de musique: chant, rythme, création d'instruments... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - De 50 à 60 € Centre culturel d'Evere. Rue de Paris 43 - 1140 Evere & 02 241 15 83 www.centreculturelevere.be

DANSE ET COULEURS DE L'ORIENT DE 6 À 9 ANS

Danse orientale et expérimentation de diverses techniques artistiques (aquarelle, peinture aux pigments, pastels) sur le thème oriental. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - De 50 à 60 € Centre culturel d'Evere. Rue de Paris 43 - 1140 Evere & 02 241 15 83 www.centreculturelevere.be

PARTITIONS GRAPHIQUES ET VOYAGE EN AFRIQUE DE 9 À 12 ANS

Découverte de l'oeuvre artistique de Kikie Crèvecoeur par le biais de la gravure, du dessin et de la peinture, mais aussi danse africaine, contes et comptines d'Afrique, musique... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - De 50 à 60 € Centre culturel d'Evere. Rue de Paris 43 - 1140 Evere & 02 241 15 83 www.centreculturelevere.be FOREST

COMPOSITION DE MUSIQUE DE FILM DE 4 À 12 ANS (EN 3 GROUPES)

Après avoir regardé et analysé des séquences de films de cinéma muet des années 1900, les participants composeront leur bande sonore. Du 02 au 06·04 de 9h30 à 16h30. Garderie dès 8h30 et jusqu'à 17h15 - 125 € ReMuA. Rue Saint-Denis 136 - 1190 Forest & 02 537 74 38, www.remua.be

MYTHES, CONTES ET LÉGENDES DE 4 À 12 ANS (EN 3 GROUPES)

"Un curieux personnage s’avance dans une sombre forêt. C’est alors que..." Intrigués ? Pourquoi ne pas venir écrire avec nous le reste de l’histoire et la mettre en musique ? Du 09 au 13·04 de 9h30 à 16h30. Garderie dès 8h30 et jusqu'à 17h15 125 € ReMuA. Rue Saint-Denis 136 - 1190 Forest & 02 537 74 38, www.remua.be

ARTS PLASTIQUES DE 7 À 11 ANS

Les enfants se transformeront en bricoleurs fous et tenteront de voyager dans le temps ! Gravure, peinture, sculpture, photo, réalisation

de films et même cuisine... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Garderie dès 8h45 et jusqu'à 17h - De 100 à 120 € Wiels - Centre d'art contemporain. Avenue Van Volxem 354 - 1190 Forest & 02 340 00 52 - www.wiels.org

DANSE ET ARTS PLASTIQUES DE 7 À 11 ANS

En collaboration avec ROSAS, la compagnie de danse contemporaine d'Anne Teresa De Keersmaeker. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Garderie dès 8h45 et jusqu'à 17h - De 100 à 120 € Wiels - Centre d'art contemporain. Avenue Van Volxem 354 - 1190 Forest & 02 340 00 52 - www.wiels.org

OBSERVATION DE LA NATURE DE 8 À 16 ANS

Les enfants créeront un spectacle de type "saynète" dans la tradition des cabarets. Seront abordés: le théâtre de marionnettes, d'objet, d'ombres chinoises... Du 09 au 13·04 de 9 à 16h30. Garderie gratuite dès 8h et jusqu'à 18h - 130 € Boîte à clous asbl @ Ecole Saint-Joseph (chaussée de Boondael 621 à Ixelles). Avenue Emile de Beco 125 - 1050 Ixelles - www.les400coups.be

LA BELLE ÉPOQUE DE JULES CHÉRET DE 7 À 12 ANS

Stage créatif autour de l'oeuvre de Jules Chéret, le roi de l'affiche. Les 10 et 11·04 de 9h30 à 16h30 - 15 € Musée d'Ixelles. Rue Jean Van Volsem 71 - 1050 Ixelles & 02 515 64 18 www.museedixelles.be

LA SAYA DE 5 À 12 ANS

La danse et la musique de la Saya sont représentatives de la culture afro-andine. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - 90 € Maison de l'Amérique latine. Rue du Collège 27 - 1050 Ixelles & 02 535 93 80 www.america-latina.be

NATURE ET JARDINAGE DE 8 À 12 ANS

Une semaine au potager urbain pour apprendre à semer et cultiver des légumes, participer à des activités sur les thèmes de la santé, de l'alimentation et de l'environnement... Du 10 au 13·04 de 9 à 16h - 90 € Maison de l'Amérique latine. Rue du Collège 27 - 1050 Ixelles & 02 535 93 80 www.america-latina.be

MUSIQUE EN COULEURS DE 4 À 5,5 ANS

Eveil musical le matin et psychomotricité l'après-midi. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30, pas de garderie après 16h - 120 € La Guise. Rue du Brochet 55 - 1050 Ixelles & 02 735 04 59 www.laguise.be

DIVERSES MAQUETTES DÈS 5 ANS OU DÈS 8 ANS

Une maquette en chocolat, ou encore, après la découverte de l’expo “La Cité des Enfants”, réalisation d’un tableau en 3D sur le thème de la ville... Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9h30 à 16h, sauf le L. 09·04. Une semaine au choix en fonction du thème des stages. Garderie gratuite dès 9h, payante jusqu'à 18h (5 €/heure) - De 100 à 125 € Fondation pour l'Architecture. Rue de l'Ermitage 55 - 1050 Ixelles & 02 642 24 80 www.fondationpourlarchitecture.be

Au programme: botanique, ornithologie, mammalogie (lièvres, écureuils...), chaque jour à la découverte d'un lieu différent (Kinsendael le L., Parc Duden le Ma., Vogelzang le Me., Rouge-Cloître le J. et Kauwberg le V.). Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - 5 € Connaissance & Protection de la nature du Brabant. Rue du Charme 17 - 1190 Forest & 0486 86 02 97 www.cpnbrabant.be GANSHOREN

MOTEUR, ACTION... TOURNICOTEZ ! DE 7 À 10 ANS

Création d'une comédie musicale où se mêleront expression corporelle, musique, danse et arts plastiques. Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Garderie dès 8h et jusqu'à 18h (5 €/semaine) - De 60 à 70 € Centre culturel La Villa. Place Guido Gezelle 26 - 1083 Ganshoren & 02 420 37 27 - www.lavillaculture.be IXELLES

COMÉDIE MUSICALE DE 5 À 12 ANS

Chant et danse sur le thème de Mamma mia, Glee, Sister Act, Grease, The Lion King, Mary Poppins, Adele, Hannah Montana, Lady Gaga, Katy Perry, Justin Bieber. Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 10 à 16h, sauf le L. 09-04. Possibilité de garderie dès 8h30 et jusqu’à 17h - 180 €

15

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans JETTE

LE PLAISIR DE CUISINER DE 8 À 12 ANS

Les jeunes chefs auront l’occasion de préparer leur repas de midi et leurs collations, et de ramener chez eux un échantillon de leur production. Cette année, le stage insistera sur l'éducation à l'alimentation durable. Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9 à 17h. Garderie gratuite dès 8h et jusqu'à 18h 150 € (repas et matériel compris) Le Rayon Vert. Rue Van Huynegem 30-32 - 1090 Jette & 02 420 21 26 www.lerayonvert.be KOEKELBERG

NATURE ET DÉCOUVERTE DE 8 À 12 ANS

Visite guidée de l'aquarium, observation des animaux, nourrissage de certains poissons, éveil scientifique, activités manuelles (bricolages, cuisine...)... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Garderie dès 8h et jusqu'à 17h30 (forfait de 10 €) - 80 € Aquarium Public de Bruxelles - Centre d'Aquariologie. Avenue Emile Bossaert 27 - 1081 Koekelberg & 02 414 02 09 www.aquariologie.be LAEKEN

MIX & FUN DE 12 À 16 ANS

Les ados découvriront les bases du deejaying au travers d'exercices ludiques, l'objectif étant d'assimiler les différents composants de la chaîne du son ainsi que de préparer et enregistrer un premier mix. Du 10 au 13·04 de 14 à 18h - De 150 à 180 € Academix DJ School. Rue Charles Demeer 5 - 1020 Laeken & 02 425 62 51 www.academix.be

MIX DÈS 16 ANS

La partie théorique comporte l'étude de la chaîne du son, les trois types de mix, des cours de musicologie, des notions de mesure et de rythme... La partie pratique se passe en cabine avec le formateur. Du 02 au 06·04 de 10 à 18h - De 300 à 330 € Academix DJ School. Rue Charles Demeer 5 - 1020 Laeken & 02 425 62 51 www.academix.be

PRODUCTION MUSICALE DÈS 16 ANS

Etude et pratique des différents outils liés à la production musicale et prise en main du logiciel Ableton Live afin de produire un morceau. Du 09 au 13·04 de 10 à 18h - De 300 à 330 € Academix DJ School. Rue Charles Demeer

5 - 1020 Laeken & 02 425 62 51 www.academix.be NEDER-OVER-HEEMBEEK

A LA FERME DE 6 À 11 ANS

Soins aux animaux, ateliers et grands jeux collectifs... Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9 à 16h, sauf le L. 09-04. Garderie dès 7h45 et jusqu'à 17h30 (comprise dans le prix) - 100 € Ferme Nos Pilifs. Trassersweg 347 - 1120 Neder-Over-Heembeek & 02 262 11 06 www.fermenospilifs.be SAINT-GILLES

BD MANGA DE 12 À 15 ANS

Création de l'histoire et des personnages, apprentissage du dessin... Du 02 au 06·04 de 13 à 17h - 110 € La Maison du Livre. Rue de Rome 28 - 1060 Saint-Gilles & 02 543 12 20 www.lamaisondulivre.be

LANGUES DE 3 À 11 ANS

Au choix: allemand, anglais, espagnol, français, italien et néerlandais. Possibilité d'alterner avec un stage de natation chez New Archimède l'après-midi (infos: 02 640 24 87).

Du 10 au 13·04 de 9h30 à 11h45 et/ou de 13h30 à 16h. Accueil dès 8h15, garderie payante jusqu'à 18h - De 17 € (demi-journée) à 30 € (par jour) Tutti Frutti. Rue de la Victoire 204 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 37 43 www.tutti-frutti.be

bres. Représentation le dernier jour du stage. Du 02 au 06·04 de 10 à 17h - 80 € Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 90 20 www.lejacquesfranck.be

TECHNIQUES DE CIRQUE

SCHAERBEEK

DE 6 À 12 ANS

Equilibre, jonglerie, acrobatie, aérien, jeu d'acteur... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h - 124 € Ecole de Cirque de Bruxelles - Antenne Sud. Maison des Cultures de Saint-Gilles - Rue de Belgrade 120 - 1060 SaintGilles & 02 640 15 71 www.ecoledecirque.be

ATELIERS CULINAIRES DE 8 À 12 ANS

Cupkakes, cuisine asiatique ou raviolis pour les bambini. Du 04 au 06·04 de 15 à 17h - 30 € (par atelier) Mmmh!. Chaussée de Charleroi 92 - 1060 Saint-Gilles & 02 534 23 40 www.mmmh.be

MUSIQUE, THÉÂTRE D'OMBRES ET VIDÉO DE 8 À 12 ANS

Création d’une nouvelle sonore et mise en image par le théâtre d’om-

L'EAU, LE SABLE ET LE VENT DE 5 À 12 ANS

Expériences, création de cerfs-volants et de girouettes, excursion à la mer du Nord, récolte de coquillages et d'échantillons à analyser... Du 10 au 13·04 - De 75 à 100 € Les Petits Débrouillards. Rue Vogler 38 - 1030 Schaerbeek & 02 268 40 30 www.lespetitsdebrouillards.be

LES MYSTÈRES DES COULEURS & ILLUSIONS D’OPTIQUE DE 5 À 12 ANS (EN 2 GROUPES)

Fabrication d'un périscope et d'un kaléidoscope, découverte des couleurs secondaires, analyse de dessins à "double signification"... Du 02 au 06·04 - De 75 à 100 € Les Petits Débrouillards. Rue Vogler 38 - 1030 Schaerbeek & 02 268 40 30 www.lespetitsdebrouillards.be

16

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans UCCLE

CIRQUE

DE 6 À 10 ANS (SOUS CHAPITEAU)

A la (re)découverte du cirque et de l'exploration du mouvement... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h. Accueil dès 8h30, garderie jusqu'à 16h30 - 120 € La Roseraie. Chaussée d'Alsemberg 1299 - 1180 Uccle & 02 376 46 45 www.roseraie.org

PSYCHOMOTRICITÉ DE 18 MOIS À 6 ANS

Chaque jour, les enfants participent à une séance de psychomotricité puis à un atelier autour d'un thème. Du 02 au 13·04. Du L. au V. sauf le L. 09-04. De 18 mois à 3 ans: de 9h30 à 12h (accueil dès 9h), de 3 à 6 ans: de 14h15 à 17h (accueil dès 14h) - 90 € (10 € d'inscription) Galipette. Avenue de Floréal 84 - 1180 Uccle & 02 345 30 04 www.galipette.be

DANSE, THÉÂTRE ET ARTS PLASTIQUES DE 3 À 10 ANS

Créer, rechercher et participer à l’univers de cette école de danse et des arts de la scène à travers la danse, le théâtre et les arts plastiques. Du 02 au 06·04 de 9h30 à 16h. Garderie dès 8h45 et jusqu'à 17h15 (2,50 €/jour) - 150 € La Confiserie. Chaussée d'Alsemberg 596 - 1180 Uccle & 02 503 24 75 www.laconfiserie.be

REPRÉSENTER LE MOUVEMENT DE 3 À 9 ANS

Les enfants observeront comment les artistes ont représenté le mouvement et la danse, tels Degas, Matisse et Duchamps ou encore Muybridge qui décomposa le mouvement grâce à la photo. Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9h15 à 16h30, sauf le L. 09-04. Garderie dès 8h30 et jusqu'à 17h - De 100 à 125 € Youplaboum. Avenue Latérale 171 - 1180 Uccle & 02 375 60 76 www.youplaboum.be

MON CORPS, QUELLE DRÔLE DE MACHINE DE 6 À 14 ANS (EN 2 GROUPES)

Reconstituer un puzzle de squelette avec de vraies radiographies, faire de la gym pour sentir comment travaillent tes muscles... Du 02 au 06·04 de 9 à 16h30. Accueil dès 8h et jusqu'à 18h - 120 € Jeunesses scientifiques de Belgique @ Ecole Plein Air. Dieweg 65 - 1180 Uccle & 02 537 03 25 - www.jsb.be WATERMAEL-BOITSFORT

DESSIN - PEINTURE SCULPTURE DE 5 À 12 ANS

* De 10 à 13h: dessin et peinture (différentes techniques: fusain, pastel, encre de Chine, aquarelle) par des thèmes variés et des jeux

picturaux. * De 14 à 17h: Sculpture (apprendre à créer en 3D avec la terre, le papier mâché, le bois, le plâtre, les matériaux de récupération...). * De 10 à 17h: dessin, peinture et sculpture (le stage combine les différents ateliers). Du 02 au 13·04. Du L. au V., sauf le L. 09-04. Garderie dès 8h30 - De 62 à 120 € Ateliers Machri. Rue de la Vénerie 60-64 - 1170 Watermael-Boitsfort & 0486 66 51 15 www.ateliersmachri.be WOLUWE-ST-LAMBERT

ANIMATION RADIO DE 12 À 18 ANS

Initiation aux techniques d'enregistrement et de programmation musicale dans le contexte réel de Radio Tamtam. Du 02 au 06·04 de 9h30 à 17h30 - De 25 à 45 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

REPORTAGE PHOTO ET VIDÉO DE 12 À 18 ANS

Initiation à la correction des photos et au montage vidéo, réalisation de reportages. Du 02 au 06·04 de 9h30 à 17h30 - De 25 à 45 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

- 25 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

EVEIL CORPOREL ET ACTIVITÉS ARTISTIQUES DE 3 À 7 ANS

* Du 02 au 06-04: De 3 à 4 ans: Comédie musicale (danse, théâtre et chant). De 5 à 7 ans: Atelier chocolat le matin, initiation à la danse et aux techniques de cirque l'aprèsmidi. * Du 10 au 13-04: De 3 à 4 ans: Eveil corporel et musical (par la rythmique et la psychomotricité) le matin, contes illustrés l'après-midi. De 5 à 7 ans: Initiation à la danse et aux techniques du cirque le matin, contes illustrés l'après-midi. Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9 à 16h, sauf le L. 09-04. Accueil dès 8h30, garderie jusqu'à 17h - De 100 à 140 € Alaeti Dance Center. Rue Lola Bobesco 5 - 1200 Woluwe-Saint-Lambert & 0476 78 79 78 - www.alaeti.be WOLUWE-ST-PIERRE

SPORTS ET CRÉATIONS DÈS 3 ANS

Au programme: Défoul-Artistique, éveil musical, cirque, VTT, 3 Raquet-

tes, mini-tennis & hockey, Fun Sports (multisports et sortie fun: bowling, patinoire, quazar...). Du 02 au 13·04. Du L. au V. de 9 à 16h, sauf le L. 09-04. Garderie gratuite dès 7h30 et jusqu'à 17h, payante de 17 à 18h (1,50 €) - De 75 à 165 € Collège Jean XXIII. Bd de la Woluwe 22 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre & 0472 054 389 - www.dynamix23.be

MAIS ENCORE ART EN FAMILLE L'occasion de réunir grands-parents, petits-enfants, cousins autour d'une pratique artistique. Le 24·03 à 19h De 3 à 5 € (inscription indisp., possibilité de repas: 5 €) Le Rayon Vert. Rue Van Huynegem 30-32 - 1090 Jette & 02 420 21 26 www.lerayonvert.be

ATELIER APICULTURE DÈS 12 ANS (LES ENFANTS DOIVENT ÊTRE ACCOMPAGNÉS D'UN ADULTE)

Un apiculteur passionné pourra vous donner toutes les infos que vous voulez... Les 24-03, 28-04, 02-06 et 30-06 de 9h30 à 12h - De 20 à 40 € Ferme pour enfants Jette. Petite rue Sainte-Anne 172 - 1090 Jette & Rens.: yvanparys@jette.irisnet.be

A LA DÉCOUVERTE DES ESPACES VERTS DE LA VILLE (Balade nature) Une balade guidée à la découverte du chant des oiseaux et de la diversité de l'aulnaie et de la peupleraie du Val du Bois des Béguines. Rdv sur le parking du Centre sportif de Neder-Over-Heembeek (Petit Chemin Vert). Le 25·03 à 8h30 Val du Bois des Béguines. - 1120 Neder-Over-Heembeek & 02 279 33 10 (rés. conseillée)

JEUX DE RÔLES DE 12 À 20 ANS

Jeux de rôles et escrime médiévale. Du 10 au 13·04 de 9h30 à 17h30 - De 25 à 45 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

VACANCES À LA CARTE "CULTURE" DE 12 À 20 ANS

Visites de musées, expos... Du 10 au 13·04 de 9h30 à 17h30 - De 25 à 45 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

VACANCES À LA CARTE "SPORTS" DE 12 À 20 ANS

Mini-golf, foot, natation, tennis... Du 02 au 06·04 de 9h30 à 17h30 - De 25 à 45 € Wolu Jeunes - Maison de la Jeunesse. Avenue Prekelinden 78 - 1200 WoluweSaint-Lambert & 02 732 28 37 www.wolu-jeunes.be

CYBER-RÉSEAU DE 14 À 20 ANS

Jeux vidéo "encadrés" par un animateur. Les participants doivent se munir de leur propre ordinateur portable. Du 02 au 06·04 de 15 à 23h

17

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans CAVALCADE DU CHIEN NOIR (Cortège) Départ de l'Hôtel communal pour rejoindre l'avenue Georges Henri avec le traditionnel lancer de peluches. Outre l'énorme Chien Noir et les géants, de nombreux artistes de rue, forains et musiciens participeront au cortège (Magic Land Théâtre, Les Fanfoireux, Magic Drums...). Tout le week-end, braderie dans le quartier de 9 à 20h. Le 25·03 dès 15h - Gratuit Quartier Georges Henri. - 1200 WoluweSaint-Lambert & 0486 516 516 www.jjjy.be

EURANTICA - BRUSSELS FINE ART FAIR Quelque 130 galeries belges et étrangères présenteront un large éventail d'objets de collection, répartis en quatre espaces: "Classic Antiques", "XXth Century", "Extra European Art & Archeology" et "Vintage Design" autour du thème "Du XXe siècle à l'avant-garde", qui sera le fil rouge de cette édition. Du 23·03 au 01·04. Du L. au V. de 14 à 19h, les S. et D. de 11 à 19h, nocturne le J. 29-03 jusqu'à 22h - 15 € (gratuit en dessous de 16 ans) Brussels Expo - Palais 1. Place de Belgique - Heysel - 1020 Laeken www.eurantica.be

FESTIVAL “A FILMS OUVERTS” Festival du film pour l'interculturalité et contre le racisme. Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 25·03 - Prix variés A Bruxelles (Vénerie, Centre culturel Jacques Franck, Galeries, Espace Magh) et en Wallonie. - 1000 Bruxelles www.afilmsouverts.be

FESTIVAL “VUE SUR UN PAYS”: LE RWANDA Au programme: expositions (artisanat, vannerie traditionnelle, sculptures en bois...), cinéma (documentaires, courts métrages...), concert intimiste de Ben N’Gabo le 30-03... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 01·04 - Gratuit Centre culturel La Villa. Place Guido Gezelle 26 - 1083 Ganshoren & 02 420 37 27 - www.lavillaculture.be

FESTIVAL DU FILM SCIENTIFIQUE DE BRUXELLES Chimie, sciences de l'environnement, agronomie, biologie... Le but est de mettre la science à la portée de tous. Des doctorants viendront également présenter leur recherche et répondre à toutes les questions. Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 25·03 - De 1 à 1,50 € (par projection, soirée de 2,50 à 3,50 €, de 6 à 9 € pour la semaine)

Salle Dupréel - ULB. Avenue Jeanne 44 - 1050 Ixelles & 0494 85 60 22 www.ffsbxl.be

FÊTE DE LA SOUPE La Fête verra s'affronter les recettes les plus originales. Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un cuistot, vous pouvez devenir "goûteur" et élire la meilleure soupe de cette édition. De plus, si vous aimez cultiver votre potager, des connaisseurs seront là pour vous prodiguer des conseils avisés. Pour que la fête soit totale, les artistes du quartier seront là pour vous guider lors d'une balade dans leurs univers étranges, poétiques, drôles ou musicaux. Le 25·03 de 12 à 17h - Gratuit Parvis Notre-Dame. - 1020 Laeken & 02 421 10 36 - www.picol.be

PA/PER VIEW L'événement réunira quarante éditeurs d'art, et proposera les plus fins ouvrages de ces magiciens du texte et de l'image imprimée. Du 23 au 25·03 de 11 à 18h - Gratuit Wiels - Centre d'art contemporain. Avenue Van Volxem 354 - 1190 Forest & 02 340 00 50 - www.wiels.org

POTAG'HAIE (Atelier nature) Les haies constituent des milieux très intéressants... Venez découvrir les grands principes de la création et

de la gestion de haies libres et de leurs "ourlets" dans le cadre de la Semaine sans pesticides. Le 25·03 à 14h - Gratuit Jardin collectif Tour & Taxis. Bd du Jubilé, entrée au niveau du pont du Jubilé (au pied de la fresque Titeuf) - 1080 Molenbeek-Saint-Jean & 02 642 24 92 ou 0470 100 591 www.centrepaulduvigneaud.be

PRINTEMPS DES SCIENCES Sur le thème de l'énergie durable, l'événement proposera de nombreuses activités pour petits et grands: expos, rencontre avec de jeunes scientifiques, festival du film scientifique, conférences, animations scientifiques pour les enfants dès 5 ans le S. 24-03 au au Scientastic Museum (rés. indisp.), visites guidées... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 25·03 A Bruxelles et en Wallonie. - 1000 Bruxelles & 02 650 50 24 www.printempsdessciences.be

RÉFÉRENCES TALENTUM (Salon) Les visiteurs auront l'opportunité de rencontrer un grand nombre d'employeurs potentiels. Les candidats pourront profiter de conseils et informations... Le 22·03 de 10 à 18h Gratuit Brussels Expo - Palais 3. Place de

Belgique - Heysel - 1020 Laeken http://talentum.references.be

SCHARNAVAL 2012 Le cortège composé d'une trentaine de chars et groupes démarrera de la place Meiser et traversera les rues de la commune pour une arrivée triomphale sur la place de Helmet en fin d'après-midi. Le 24·03 dès 13h30 Gratuit Dans la commune. - 1030 Schaerbeek & 02 240 30 66 www.schaerbeekladynamique.be

WEEK-END BIENVENUE C’est la fête dans une dizaine de quartiers de Bruxelles-Capitale: balades, visites guidées, gastronomie, concerts, activités nature, animations pour enfants... Programme détaillé sur le site web. Les 24 et 25·03 de 10 à 18h - Gratuit Dans différents quartiers bruxellois. - 1000 Bruxelles www.bruxellesbienvenue.be

WEEK-END DE PRINTEMPS Ateliers interactifs autour de la biodiversité et des richesses de la nature. Les 24 et 25·03 de 10 à 17h Gratuit Ferme Nos Pilifs. Trassersweg 347 - 1120 Neder-Over-Heembeek & 02 262 11 06 www.fermenospilifs.be

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlrestos DANS LES QUARTIERS

LO SCALINO

L’ITALIE SANS CHICHIS

HHHH

La cuisine italienne ne s’exprime jamais aussi bien que dans ces petits restos de quartier qui ne paient pas de mine. Sceptique ? Goûtez voir Lo Scalino et on en reparle. Allergique au marketing ? Revenu du monde moderne ? Dégoûté des courbettes ? Suivez-nous, on a une adresse pour vous. L’un de ces endroits qui ne la ramènent pas et sur lequel le temps semble ne pas avoir de prise. Discret, le restaurant se cache au bout de la rue Vanderkindere, tout près de la chaussée d’Alsemberg, à un endroit où les commerces se font rares. Cette raréfaction marchande va comme un gant à Lo Scalino, cantine cisalpine qui a décidé de ne pas confondre restauration et prostitution. On prend la mesure de cette profession de foi(e) dès la façade. Anodine en diable, elle n’use d’aucun maquillage, ni artifice. Seule une enseigne grabataire susurre qu’on trouve ici des pâtes fraîches et des glaces artisanales. A l’intérieur, ce n’est pas mieux, l’esprit des lieux est à prendre ou à laisser. Les murs ocre et Terre de Sienne racontent une mode décorative d’autrefois – les années 80, non ? Idem pour les chaises en fer forgé. Le bar, quant à lui, fait valoir un joyeux foutoir témoignant d’un certain détachement du patron pour les affaires de ce monde. Signe révélateur de l’indifférence à tout formalisme, une turbine à glace couvre la salle d’un ronronnement peu plaisant ; c’est pourtant un bon signe, selon un habitué ledit ronronnement annonce le retour des beaux jours. Revenons deux secon-

© Bénédicte Maindiaux

des sur le patron, il se déguste comme le sel de l’endroit. Bourru et brut de décoffrage, il fascine par ses énormes mains de travailleur spolié par les contractuels, l’un de ses sujets de complainte préférés.

HAPPY FEW Lo Scalino est assurément une cantine d’initiés habitués à venir y déguster la suggestion du patron. Pour preuve, lors de notre visite, tous les clients ont serré la main du patron en lui demandant son conseil du jour. Ne comptant pas parmi ces happy few, on s’est contenté de commander d’après le tableau noir plutôt alléchant, cuisine régionale italienne avec un penchant pour la Calabre. Sur celui-ci, des “sombreri tartufo et porcini” (18,50 €) nous ont faits de l’œil, comprendre de gros raviolis ronds à la truffe et aux cèpes. A travers une petite lucarne donnant sur la salle, on a pu suivre le chef dans ses œuvres et surtout bénéficier du festival olfactif se rapportant à la préparation. Une vingtaine de minutes plus tard, l’assiette était à ta-

COGNAC

DÉCOUVERTE

LE COGNAC VU PAR KAWS Graffeur sévissant du côté de Brooklyn, Kaws s’est taillé une jolie réputation en signant entre autre la cover de l’album “808s&Heartbreak” de Kanye West. Quand on connaît le goût des rappeurs et de la scène urbaine américaine pour le cognac, il n’est pas étonnant d’apprendre que le même Kaws signe aujourd’hui le nouveau flacon de l’édition spéciale Hennessy VS. Le tout pour un résultat plutôt convaincant. En vente chez les bons cavistes au

VIN GREC Trop souvent méconnu, le vin grec n’est pas apprécié à sa juste valeur. Pour rectifier le tir, le Notos, restaurant hellénique de référence, propose désormais les soirées Oenos quatre fois l’an. Dédiées à différents terroirs, elles ont pour ambition d’initier les amateurs, par le biais d’un repas calibré, à la complexité de ce vignoble solaire. L’olive sur le tarama ? La présence de producteurs réputés. Prix de 117 €, menu 7 services et vins compris. Notos, rue de Livourne, 54 – 1000

prix de 28 €.

Rue Vanderkindere, 12 – 1180 Uccle. Ouvert de 12h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30 (samedi soir et dimanche soir sur réservations uniquement), fermé lundi, samedi midi et dimanche midi. Tél. : 02 346 29 90.

ble. Généreuse, la portion se déguste d’abord avec les yeux. En bouche, elle ne déçoit pas une seconde en jouant à la perfection le registre d’une cuisine italienne familiale juteuse basée sur le produit. La sauce, une petite merveille – panachant jeunes oignons, ail, parmesan et herbes – sert parfaitement les cèpes qui donnent le goût dominant de la composition. Beau – et surtout bon – comme une promenade automnale dans les clairières ombragées. On s’étonne presque d’entendre le patron demander “ça vous plaît ?”, tellement la réponse à la question est évidente. Pour le vice, on termine par deux boules de glace vanille. Excellent. WAZABI

Bruxelles. Tél. : 02 513 29 59. www.notos.be

19

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslesboutiques APOSTROPHE Le brocanteur Apostrophe est spécialisé dans la vente de meubles et objets “old school”, à la fois industriels et commerciaux. Côté meubles, outre une fameuse collection de chaises, on trouve également des tables, des armoires, des bars et même un fauteuil de coiffeur. Côté objets décoratifs, le choix est tout aussi large : des vieilles boîtes en bois anglaises, de nombreux jouets, dont des vélos ou des ballons datant des débuts du basket-ball, ou encore des cartes et des mappemondes… Stéphane Vanhandenhoven, propriétaire des lieux, se rend plusieurs fois par an à l’étranger pour chiner quelques belles pièces à ajouter à sa collection. Et c’est seulement après avoir subi un entretien rigoureux qu’elles sont mises en vente. Rue Blaes, 50 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 502 67 38. www.apostrophe1.com ; du lundi au samedi, de 10h à 18h. Jusqu’à 16h le dimanche.

BERNARD GAVILAN La boutique de Bernard Gavilan, figure bien connue de la mode belge, propose toutes sortes de tenues et accessoires de seconde main sélectionnés avec le plus grand soin. Les chaussures, sacs à main et vestes sont en cuirs naturels, à mille lieues du plastique utilisé dans la grande distribution. Côté accessoires, les foulards et cravates bariolés côtoient chapeaux et bijoux. La plupart des pièces sont uniques et permettent de se construire un look exclusif de la tête aux pieds à prix réduit. Difficile de quitter ce sanctuaire du vintage chic sans y avoir déniché la perle rare. La tentation sera donc d’autant plus grande une fois à l’intérieur. Les acheteurs compulsifs feraient peut-être bien de se fixer un budget avant d’entrer… Rue Blaes, 146 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 513 92 90. www.bernardgavilan.be ; de 10h à 18h, du mardi au dimanche. Fermé le lundi.

ET AUSSI BL@BLA&GALLERY Un mélange habile entre art et restauration. Dans la première partie, un restaurant conceptuel avec des plats parfois inattendus. Au plafond, d’immenses luminaires offrent une lumière chaude et tamisée. Dans une seconde partie se trouve une galerie d’art. Chaque mois, cet espace est transformé et de nouvelles œuvres y sont exposées. Rue des Capucins, 55 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 503 59 18. De 19h à 23h, du mardi au samedi. De 11h30 à 16h et de 19h à 24h le dimanche. Fermé le lundi.

LA VAISSELLE AU KILO Ouvert aux particuliers comme aux professionnels de l’horeca, le commerce “La vaisselle au kilo” vend toutes sortes d’objets pour la cuisine et la salle à manger, principalement en porcelaine ou en verre. Le prix est déterminé par le poids et le type d’article. Rue Haute, 124. Tél. : 02 513 49 84. www.lavaisselleaukilo.be

FOCUS SUR

LES MAROLLES LE BAZAAR Le Bazaar est un lieu bien connu des Marolles depuis plus de quinze ans. Connu pour son ambiance, connu pour sa cuisine qui reste ouverte tard et connu pour son night-club ouvert le week-end. Lorsque l’on y entre, l’atmosphère est directement plantée par la montgolfière imposante et aérienne qui plane au-dessus du bar. L’espace principal, où les miroirs répondent aux lustres (faits de centaines de petites lumières), sied aux rendez-vous amoureux comme aux grands groupes de convives qui adorent venir y manger un couscous ou une souris d’agneau. Au Bazaar, on peut aussi choisir de grignoter de multiples “petites assiettes” plutôt qu’un plat principal, avant de descendre dans la salle voûtée (l’ancien cellier des moines capucins) pour des soirées musicales, des sets de DJ’s et autres animations thématiques, jusqu’au bout de la nuit ! Rue des Capucins, 63. Tél. : 02 511 26 00. Cuisine ouverte du mardi au jeudi de 19 à 22h; les vendredis et samedis de 19 à 23h30. www.bazaarresto.be.

LA PERLA TATTOO PARLOR Emilie de La Perla, Guillaume de son vrai nom, a choisi d’exprimer son art à travers le tatouage. Après avoir appris les bases au Mexique en 2002 et voyagé aux quatre coins du monde pour perfectionner sa technique, la jeune artiste âgée d’une trentaine d’années a finalement décidé de s’installer à Bruxelles. Dans son salon de la rue Haute, “La Perla Tattoo Parlor”, qui sert également de galerie d’exposition, elle ne travaille que sur rendez-vous. Se décrivant elle-même comme une diva du tattoo “old school”, avec peu de couleurs et sans dégradés, elle maîtrise tout aussi bien le tatouage de gangster mexicain. Les clients ont la possibilité d’apporter un croquis de leur futur tatouage, mais celui-ci servira avant tout de source d’inspiration. Rue Haute, 109 – 1000 Bruxelles. Tél. : 0484 42 39 11. www.laperlatattooparlor.com; de 11h à 19h. Fermé de mardi et le mercredi. Jusqu’à 16h le dimanche.

FUSE Ouvert tous les samedis, de 23h à 7h du matin, le Fuse n’a plus vraiment besoin qu’on parle de lui pour se faire connaître. Une destination de choix pour les amateurs de techno et de son électronique. Rue Blaes, 210. Tél. : 02 511 97 89. www.fuse.be

PATRICIA SHOP Patricia Shop est tout bonnement l’unique solderie de lingerie de luxe de la capitale. On y trouve notamment des ensembles provenant de faillites ou des invendus à des prix défiant toute concurrence. Outre la lingerie, des maillots de bain de grandes marques sont également en vente. Rue Blaes, 158. Tél. : 02 513 36 48.

TOUS LES 15 JOURS

TEXTES NICOLAS ROZEN © BÉNÉDICTE MAINDIAUX

20

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs

C’EST À BRUXELLES MAIS OÙ ?

GUESS WHERE ! Avec la collaboration de “Guess where ! Bruxelles – Brussels – Brussels”, un groupe Facebook créé par un Bruxellois (Jean- François Maljean), chaque semaine, nous vous emmenons en balade à Bruxelles à travers des photos belles, étranges, drôles, étonnantes ou originales. A vous de trouver quels endroits elles présentent ! La solution vous sera livrée la semaine suivante. Une belle façon de partir à la découverte de la capitale avec un autre œil. On atteint directement le site en tapant “Guess Bruxelles” dans la recherche de Facebook ou “Guess Bruxelles Facebook” sur Google.

on r la mais trouve su ue Franklin e s e it ff Ce sgra 86 aven Ixelles au Delune à chmit S in la A © . Roosevelt

L’HOROSCOPE PAR SERGE DUCAS 0475 822 250 BÉLIER Vous sortez plus volontiers de votre silence. Vous être mis au vert pendant quelques jours, ça vous fait du bien. Vous retrouvez votre enthousiasme et votre joie de vivre. Au travail, la rétrogradation de Mercure complique les échanges, la signature d’un contrat ou un déplacement dans le cadre de votre activité. TAUREAU Vous bénéficiez d’une très belle cote d’amour. Vous êtes plus que jamais désireux de plaire, de séduire, d’attirer sur vous toutes les attentions. Célibataire, l’envie de combler votre solitude devient presque obsessionnelle. Financièrement, la chance est de votre côté. GÉMEAUX Neptune augmente vos ambitions professionnelles. Vous avez de grandes aspirations et tous les atouts pour vous assurer un avenir correspondant à vos attentes. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous obtenez la réponse espérée. CANCER La tendresse, l’amour et la passion reviennent en force dans votre vie. Vénus vous permet de retrouver une confiance en vous qui s’est quelque peu effritée ces dernières semaines. Au travail, des pourparlers fructueux donnent lieu à une période d’essai, voire carrément à une signature de contrat. LION La conjonction Mercure/Uranus vous fait manquer de réflexion et de prudence sur le plan sentimental. Au travail, vous inspirez confiance. Vous êtes en mesure de convaincre qui vous voulez de vous suivre dans vos projets. VIERGE Vous avez entre vos mains tous les atouts pour consolider votre relation. Au travail, vous prenez des contacts, vous engagez des pourparlers. Vous progressez bien au-delà de vos espérances. BALANCE La rétrogradation de Mercure accentue

le risque d’une dispute si vous n’avez pas pris en amont la précaution de vous ouvrir à l’autre. Le désir d’engagement, avec l’être aimé se précise. SCORPION La conjonction Vénus/Jupiter vous permet à court terme de bénéficier d’un apport financier sur lequel vous ne comptiez pas forcément. En amour, vous faites de beaux projets d’avenir avec votre partenaire. SAGITTAIRE La rétrogradation de Mercure engendre des incompréhensions dans le couple. Afin de les éviter, il convient d’apaiser au plus vite un malentendu. Professionnellement, vos efforts sont récompensés. CAPRICORNE Comme au début du mois, vous passez par des discussions houleuses. Il convient cette semaine de calmer les esprits. Professionnellement, vous passez à l’action. Vos détracteurs d’hier deviennent vos alliés d’aujourd’hui. VERSEAU Vous êtes contraint de faire un choix affectif. Sur le plan professionnel, vous avez une vision plus large de votre activité. Vous ne vous contentez pas de suivre la voie que d’autres ont sans doute tracée pour vous. POISSONS Vous êtes désireux de changer votre mode de vie, la nature de votre relation. Au travail, votre activité se développe, vos responsabilités s’intensifient. Vous commencez à obtenir de bons résultats.

Assis Médor ! © DR

22

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs

A GAGNER : 10 LIVRES « BRUXELLES AU CALME » « Bruxelles au Calme » le premier titre de la collection « Bruxelles, ma Belle ! » a connu un succès immédiat. Car en dehors de ses incontournables sites touristiques, Bruxelles possède de nombreuses richesses insoupçonnées et souvent insoupçonnables. Et chaque commune de l’agglomération bruxelloise recèle ses trésors cachés, ses lieux bucoliques, ses endroits hors du temps. Pour avoir une chance de remporter 1 livre, il vous suffit de nous envoyer un mail avant le 26 mars à minuit à tbx.concours@saipm.com avec “Bruxelles” en objet. N’oubliez pas de joindre vos coordonnées complètes et de répondre à la question suivante :

Dans quelle commune se situe le parc Tenbosch? Les gagnants, tirés au sort, seront avertis par mail. Bonne chance à tous

23

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


TBX 20 mars 2012