Issuu on Google+

VOITURES FULL ÉLECTRIQUES ET URBAINES, SOLUTIONS ALTERNATIVES, COVOITURAGE,…

N° 434 - DU 24 AU 30 JANVIER 2012 - GRATUIT - WWW.TRIBUNEDEBRUXELLES.BE

LE FUTUR ARRIVE !

La Zen Car est une mini-voiture électrique partagée qui se développe à Bruxelles. Elle a fait le buzz au Salon de l’Auto. © Montage IPM, photos A. Haulot & B. Maindiaux

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


actualité STIB / BILAN 2011

329 MILLIONS DE VOYAGES Ce lundi 23 janvier, la Stib a présenté ses résultats pour l’année écoulée ainsi que ses grands projets pour 2012. Une croissance de 5,6% :la Stib a comptabilisé 329 millions de voyages en 2011, contre 311,6 millions en 2010. « La Stib a fait mieux que les objectifs fixés par le contrat de gestion 2007 – 2011. Nous devions en principe être en mesure d’assurer 320 millions de voyages à l’horizon 2011, nous en avons totalisés neuf millions de plus que prévu », commente Kris Lauwers, directeur-ad-

© Alexis Haulot

joint de la Stib. Le métro absorbe toujours la plus grande part de la clientèle, avec 38% des voyages, suivi de près par le tram, 34%. Le bus est toujours bon dernier, avec 28% des trajets. En ce qui concerne la vente de titres de transport, la différence de tarifs pratiquée à bord et en dehors des véhicules semble porter ses fruits : « L’acquisition de titres à bord des véhicules a diminué de 8% tandis

LA DÉSACRALISATION A LE VENT EN POUPE : AU TOUR DE ST-HUBERT Mgr. Léonard a marqué son accord, l’église Saint-Hubert accueillera à terme une trentaine de logements privés en son sein. Les messes continueront à être célébrées à hauteur de l’abside et de la croisée du transept, tandis que le reste de l’édifice, soit une superficie de +/- 4 000 m2, sera entièrement reconverti. Il ne reste plus qu’à trouver un promoteur immobilier. Depuis trois ans, la commune de Watermael-Boitsfort, propriétaire des lieux, s’interroge sur la manière de se débarrasser de ce bâtiment peu fréquenté et coûteux à l’entretien. Alors que 440 000 € ont déjà été alloués à sa réfection, selon les estimations, il faudrait encore plus de 4,5 millions € pour rénover toute l’église, dont un million rien que pour retaper le clocher haut de 85 mètres, l’un des plus hauts de la Région. Toutefois, “pas question de toucher au clocher, qui est un point de repère important dans le paysage boitsfortois”, assure Martine Payfa, bourgmestre de la commune.

Cette église abritera une trentaine de logements privés. © Olivier Pirard

que la vente en dehors des véhicules augmente de 19%. »

MEILLEURES FRÉQUENCES L’an dernier, de nombreuses fréquences sur différentes lignes ont été améliorées. En 2012, la société de transports publics souhaite poursuivre sur sa lancée. « La fréquence des métros des lignes 1 et 5 passera de 3 minutes à 2,5 minutes en semaine. Ceci permettra d’augmenter la capacité de l’ordre de 3000 places par heure et par direction durant l’heure de pointe, soit 20% de places supplémentaires. » La fréquence d’un certain nombre de lignes de surface sera également améliorée et l’offre en soirée sera étendue sur plusieurs lignes de bus et de trams.

PLUS DE VÉHICULES La préparation d’une nouvelle commande de bus est prévue en 2012. Selon la société de transports publics, celle-ci inclura des bus « verts ». Par ailleurs, deux nouveaux trams seront livrés chaque mois. Pour rappel, fin 2011, la Stib a décidé de modifier sa dernière commande de trams auprès de l’entreprise Bombardier pour y inclure davantage de véhicules plus spacieux (« T 4000 »). Cette initiative vise à désengorger l’axe Nord-Sud et la Grande Ceinture, complètement saturés pour l’heure. Du côté du métro, la récente acquisition de six rames “Boa” permettra d’augmenter la fréquence de passage courant 2012.

PLUS DE SÉCURITÉ La Stib poursuit ses efforts en matière de sécurité. Au programme : le redéploiement des équipes d’intervention ainsi que le renfort de 48 agents de sécurité supplémentaires. En outre, pour lutter plus efficacement contre la fraude, dès l’automne 2012, la Stib va progressivement activer les portillons à la sortie des stations métro et pré-métro. Le titre de transport devra donc être présenté à l’entrée, mais également à la sortie. « L’objectif est de contrer les fraudeurs qui embarquent à bord des trams en surface et descendent dans une station de pré-métro », explique Kris Lauwers.

PLUS D’INFORMATIONS En 2012, la Stib compte installer 55 nouveaux indicateurs de temps d’attente en surface. Fin janvier, quasiment tous les arrêts des lignes Chrono seront équipés d’écrans. La Stib souhaite également évoluer vers d’autres systèmes d’information aux voyageurs. « Courant 2012, nous prévoyons d’apposer un QR-code sur les horaires des arrêts. Lorsqu’une personne scannera ce code à l’aide d’un smartphone, elle recevra directement les temps de passages de l’arrêt où elle se situe. » Actuellement, les informations qui concernent les perturbations du réseau sont disponibles via le site web mobile de la Stib, « mais nous souhaitons que ces informations puissent être envoyées automatiquement aux usagers. » N.R.

S.A. d'Informations et de Productions Multimédia, Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles T.V.A. : 403.508.716 - R.C.B. : 185.436 - 02 744 44 33 VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DU COMITÉ PERMANENT : Patrice le Hodey / ADMINISTRATEUR-DÉLÉGUÉ ET ÉDITEUR RESPONSABLE : François le Hodey / COORDINATION : Elodie Weymeels / RÉDACTION : Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - 02 211 30 51 - www.tribunedebruxelles.be - mail : lecteur@tbx.be (commentaires); contact@tribunedebruxelles.be (INFOS) / AGENDA BONS PLANS : envoyez vos événements à agenda@saipm.com / PUBLICITÉ : Régie Générale de Publicité S.A. - 02 211 29 59 - Sales Manager, Pierre-Eugène Wintgens : 0472 28 90 49 - Hatim Elmajd : 0498 62 92 37. La Tribune est imprimée sur du papier recyclé. Glissez-la dans un sac ad hoc après sa lecture !

3

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


actualité ENVIRONNEMENT

Les Ucclois ont désormais accès à une carte interactive des chantiers en cours et à venir sur les voiries de leur commune, via le site web de l’administration (www.uccle.be). En rouge, les chantiers en cours, en vert, ceux prévus dans l’année. Des informations sur la durée des travaux sont également affichées. La carte est mise à jour régulièrement, au minimum tous les 15 jours. Reste à espérer que le concept fera des émules…

ÇA VA DÉPOLLUER !

12 000 CENDRIERS POUR LES CAFÉS BRUXELLOIS 12 000 cendriers sont actuellement distribués dans les cafés bruxellois. Dans le cadre de l’action “Keep Brussels Beautiful”, 32 000 unités auront ainsi été fournies par Bruxelles-Propreté. Toutefois, rappelle le secrétaire d’Etat Emir Kir, “si la sensibilisation en amont est importante, la répression est également présente : tout déchet jeté sur la voie publique, en ce compris un mégot, peut entraîner une amende allant de 62,50 à 625 €.”

MAINTIEN DE LA DÉDUCTIBILITÉ DES CRÉDITS HYPOTHÉCAIRES En 2014, la compétence qui concerne la déductibilité des crédits hypothécaires sera transférée du fédéral vers les Régions. Suite à cet état de fait, Charles Picqué a tenu à rassurer les Bruxellois qui ont contracté un emprunt hypothécaire : “Tous ceux qui ont bénéficié d’une déduction fiscale la conserveront lorsque la compétence sera transférée aux Régions.” Le ministre-président entend maintenir un système d’incitants forts pour encourager l’acquisition d’une habitation.

UN CHALLENGE ÉLECTRIQUE Bruxelles Environnement lance un défi aux Bruxellois : lequel d’entre eux parviendra à faire le plus d’économie d’électricité ? Baptisé “Mon compteur au défi”, le concours se tient jusqu’au 30 avril prochain. Ceux qui auront les meilleurs résultats remporteront l’un des prix mis en jeu, parmi lesquels un vélo pliable ou électrique, des écochèques ou encore un abonnement Cambio. Pour participer, il suffit de s’inscrire sur le site Internet : www.defi-energie.be

© CH. BORTELS

UNE CARTE INTERACTIVE DES TRAVAUX

LOUISE A LA COTE L’avenue Louise est la 8e artère commerçante la plus conviviale au monde, ressort-il d’une étude menée par le bureau d’étude français “Présence”. Au classement, dominé par la Orchard Road (Singapour), l’avenue Louise devance les Champs-Elysées à Paris et la 5e Avenue à New York. L’avenue de la Liberté (Luxembourg) et la PC Hooftstraat (Amsterdam) complètent le podium. Le classement, établi par quelque 90 clients qui ont parcouru 30 artères commerçantes célèbres dans le monde, prend en compte l’atmosphère du quartier commerçant, l’aspect des magasins, l’accueil de la clientèle et les relations entre commerçants.

RÉACTION/BRUXELLES-PROPRETÉ

CHANTAGE AUX ÉTRENNES, CAS ISOLÉS OU PRATIQUES COURANTES ? Plusieurs cas ont été signalés par le service Propreté de Schaerbeek. Des agents de BruxellesPropreté auraient décidé de ne pas ramasser les poubelles de ceux qui ne leur ont pas donné d’étrennes en ce début d’année. Geert Pierre, directeur du service Propreté schaerbeekois dénonce : “L’Agence Bruxelles-Propreté cautionne cette démarche, connaissant très bien les dérives sur le terrain, tout en signalant qu’on n’est pas obligé de donner quelque chose.” De plus, expliquet-on au cabinet de l’échevin de la Propreté publique, Michel De Herde, “Après plusieurs jours, nous n’avons toujours pas de retour. On se demande s’il y a un suivi des plaintes à Bruxelles-Propreté, car si certains travailleurs se permettent d’agir comme ça, c’est qu’il y a peut-être un sentiment d’impunité.” Du côté de l’Agence régionale, on s’insurge contre cette interprétation : “Une enquête est en cours. Nous sommes en train de nous ren-

seigner pour vérifier les faits”, assure Etienne Cornesse, porte-parole de Bruxelles-Propreté. Celui-ci regrette que les plaintes n’aient pas été déposées auprès du service de contrôle interne. “Nous rappelons que nous disposons de notre propre service de plaintes, accessible gratuitement au 0800 981 81 81. Nous assurons le suivi de toutes les plaintes et, bien entendu, quand elles s’avèrent fondées, des sanctions sont prononcées.” Alors… le chantage aux étrennes, une pratique courante ? “Certainement pas”, déclare le porte-parole : “Si c’était une pratique courante, nous aurions beaucoup plus de plaintes. Toutefois, avec quelque 2 400 membres du personnel, nous ne sommes pas à l’abri de ce genre de dérapage.” Pour éviter les incidents, chaque année, “nous essayons d’encadrer l’action des étrennes : nous rappelons les règles élémentaires à notre personnel.” Premièrement, les étrennes ne peuvent être récoltées que pendant une période donnée. Deuxièmement, elles ne sont en aucun cas une obligation. NICOLAS ROZEN

Lancé fin 2009, l’appel à projets “Brussels Greenfields” soutient la création d’entreprises sur des terrains de la zone du canal nécessitant une dépollution. Les premiers lauréats du 2e appel à projets sont connus. Plus de 94 982 m² seront dépollués ! Développé par Bruxelles Environnement en partenariat avec l’Agence bruxelloise pour l’entreprise et le Fonds de garantie et soutenu par le Fonds européen de Développement régional (FEDER), “Brussels Greenfields” a trois objectifs : l’assainissement de l’environnement, le développement économique et la rénovation urbaine de la zone du canal. Après le succès du premier appel à projets, une deuxième édition a été lancée en juillet dernier. Quatre lauréats ont été sélectionnés et bénéficieront d’une aide de 500 €/m². Les quatre lauréats sont : - Abatan SA : projet de construction d’un marché couvert à Anderlecht sur un terrain de 17 000 m². Il abritera également des surfaces commerciales, du logement et un parking. Deux autres bâtiments seront construits sur le site (logement et commerces au rez-de-chaussée). - Sibelga : projet de réaménagement de son site à Bruxelles-Ville (65 490 m²) nécessitant la construction d’un nouveau bâtiment semi-industriel et la rénovation d’un bâtiment. - Greenbiz : projet d’incubateur d’entreprises à vocation environnementale et d’espaces de productions de bien immatériels sur un terrain de 5 000 m² à Laeken. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la construction du quartier durable Tivoli. - Canal-Midi : projet, porté par la Commune d’Anderlecht et Eco Innovation, pour la création de jardins potagers mixtes sur un terrain de 2 170 m², dans le cadre du contrat de Quartier Durable Canal-Midi. “Au total, c’est un budget de plus de 2,3 millions € qui permettra de soutenir les porteurs de projets dans leur volonté de réhabiliter ces terrains pollués pour y installer leurs activités”, signale Evelyne Huytebroeck.

4

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville FESTIVAL “HUMOURS DU MONDE” DU 1ER AU 4 FÉVRIER À ST-JOSSE

LE TOUR DU MONDE EN 1 KM² Deuxième édition pour *un festival de l’humour où l’on retrouve sur scène de drôles de cocos, de la musique et un flash mob où tout le monde est convié, le 2 février.

1er/02, gratuit). On termine par une soiré Gelatina avec le duo de graphistes Ricky Corazon au Café Bota le 4/02 à 23h (8€). Entre les deux, on assiste au premier one-man-show du trublion audio Dan Gagnon, sur sa vision d’un canadien à Bruxelles. (Thé au Harem d’Archi Ahmed le 1er/02 à 22h (12 / 8 € - gratuit pour les personnes déjà présentes au Café numérique ).

Sur le km² que compte StJosse,on va prochainement faire le

On se rend aussi à l’Apéro hors normes de la radio Bodink. Venez nombreux écouter, danser, boire et battre le record du plus grand rassemblement de personnes venues danser sur le succès de J.J. Lionel « La Danse des Canards » (le flash mob !). Au Café Bota, 236 rue Royale, le 02 février à 16h (gratuit).

tour du monde de l’humour, à l’initative de Ahmed Medhoune, l’échevin de la Culture de Saint-Josse-tenNoode, initiateur du projet et Christophe Dessouroux, l’organisateur d’un festival pas comme les autres. Le but de ces quatre jours : offrir des spectacles vivants, des installations, de l’ébullition et du rire ! On commence par un débat (l’humour sur le Net et les nouveaux humoristes, au thé au Harem d’Archi Ahmed, 52/54 chaussée de Louvain à 20h15 le

On a aussi envie d’assister à “En attendant Julio” de Angel Ramos Sanchez : « Peppe », petit régisseur caché sous sa moustache frémissante, est bien embarrassé de devoir

Angel Ramos Sanchez, Danvoy (“To see or not to see”, Musée Charlier, av. des Arts, 16 le 3/02 à 19h30), Dan Gagnon, Ben Hamidou (“Sainte Fatima de Molem”, le 4/02 à 20h15 au Théâtre de la Vie). © DR et Mathieu Buyse

annoncer au public, venu nombreux, que Julio Iglesias a un « pequenio problemo » et qu’il « va venir ». La vedette se faisant attendre, c’est donc armé de son regard malicieux et de son sourire enjôleur que Peppe décide généreusement de les faire pa-

tienter. Au Théâtre de la Vie, 45 rue Traversière le 2/02 à 21h (12 / 8 €). Plein d’autres rendez-vous sont proposés, à découvrir en riant sur www.humoursdumonde.be E.W.

5

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville MOI, JE CROIS PAS Monsieur ne croit en rien, Madame veut croire à tout. Forcément, dans le salon, ça barde ! Et tout y passe évidemment : l’évolution darwinienne, le lobby juif, le Yeti, Dieu,… Et l’on peut faire confiance à Jean-Claude Grumberg, l’auteur, pour ne rien oublier de la bêtise humaine ! Aux commandes de cette pièce loufoque entre Beckett et les Bidochon, Eric De Staercke et Patricia Houyoux. Du 31/01 au 16/02, à 20h30. Aux Riches-Claires. Rés. : 02 548 25 80, www.lesrichesclaires.be

© Veronique Vercheval

PROJET “VILLES EN SCÈNES”

LE THÉÂTRE NATIONAL, ACTEUR DE LA VILLE Le projet “Villes en scène/Cities on stage”, initié par le Théâtre National/Bruxelles et soutenu par la Commission européenne, mobilise six scènes européennes autour de la question du vivre ensemble dans les grandes villes. Durant cinq ans, le Théâtre National (Bruxelles), le Folkteatern (Göteborg), l’Odéon (Théâtre de l’Europe/Paris), le Teatrul National Radu Stanca (Sibiu), le Teatro Stabile di Napoli (Naples) et le Teatro de La Abadía (Madrid) sont liés d’une manière artistique. Chacun et ensemble, ces théâtres et des metteurs en scène et artistes associés vont soulever – par des pièces, des ateliers, des échanges, des expos – la question du vivre ensemble dans les grandes villes. Ce projet sera inauguré le mardi 24 janvier, en présence de José-Manuel Barroso. La Commission européenne subsidie en effet VESCOS (Villes en scène/Cities on Stage) Toutes les photos de Gaël Turine, Cédric Gerbehaye et qui “permettra, durant cinq ans, de créer et d’assurer la difLoïc Delvaux, collectif de photographes, ont été fusion d’un nouveau corpus d’œuvres traitant d’enjeux cruréalisées avec l’atelier Citoyens dans une artère de la ciaux liés au “vivre ensemble” dans les grandes villes de ville de Bruxelles, en partenariat avec Bruxelles Laïl’Union européenne”, souligne le Président de la Commisque. © Cédric Gerbehaye sion européenne. Le premier spectacle présenté est “Exils” de Fabrice Murgia du 24 janvier au 11 février. Dans le même temps, une exposition photos de 3 artistes sera présentée : Gael Turine, Loic Delvaux et Cédric Gerbehaye exposeront le résultat d’un parcours dans Bruxelles en zones urbaines difficiles. D’autre part, un important volet citoyen entourera la présentation d’“Exils” : des groupes de citoyens – jeunes et adultes – ont été conviés à interroger les défis contemporains des villes et les réalités de l’Europe d’aujourd’hui. Ainsi, une classe d’ados de l’Ecole Gatti De Gamond ont été amenés à réfléchir sur la multiculturalité dans la ville et ont choisi de le faire à travers des objets qui les relient à Bruxelles mais aussi à leurs origines. Tout au long des années qui viennent, des ateliers et des événements artistiques ponctueront la programmation du Théâtre National et des cinq autres théâtres européens, E.W. Moving Cities & THÉMA Exils, du 24 janvier au 11 février, Théâtre National, infos : www.theatrenational.be

Ces photos seront mises en regard avec l’exposition “Objets d’Exils” caractérisant la migration, choisis et légendés par les élèves de l’Athénée Gatti de Gamond (ateliers du service éducatif du TNB). © Gael Turine

6

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlpratique EN CUISINE, ENTRE CÉLIBATAIRES

OSER DÉSOBÉIR À L’ARGENT L’argent… Tout le monde en parle et, pourtant, il reste encore un sujet très tabou : qui ose parler du montant disponible sur son compte en banque ou de son salaire, alors qu’évoquer ses relations sexuelles devient presque banal… Quels sont les mécanismes d’inconscient collectif et individuel qui créent cette relation à l’argent, ce sentiment de manque, cette obsession, ces tabous… ? Une conférence et un atelier proposent d’aborder les conditionnements humains et leur impact sur le rapport à l’argent, tant dans notre société qu’en nous-mêmes. Conférence “Oser désobéir à l’argent” Conférence le 2/02 à 19h30, au Hub Brussels, rue du Prince Royal, 37 – 1050 Ixelles, 5 €. Infos et rés. : Eric Theunis, eric.theunis@the-hub.net, 0473 320 122. Atelier de 3 jours du 8 au 10/03. Infos auprès d’Eric Theunis.

© O. PIRARD

COURS DE CUISINE. Cela a été un succès l’année dernière, alors Flore récidive ! Celle qui prodigue des ateliers cuisine dans son espace chaleureux pense aux célibataires pour le 14 février et leur concocte un cours de cuisine spécial. Au

La semaine du son à Bruxelles, 2 édition jusqu’au 29/01,

www.lasemaineduson.be, 0485 49 20 28.

© P. LOEFFLER

e

propose des parcours de mesures sonores (on peut gagner des Smartphones), des installations artistiques au Kulturkaffee et au MIM. Où l’on apprendra au Museum des Sciences Naturelle que le monde du silence est drôlement bruyant…

programme : 7 hommes et 7 femmes se retrouvent pour cuisiner et déguster ensemble un menu spécial St-Valentin, se rencontrer, discuter… et peut-être plus si affinités ! Les participants changeront plusieurs fois de place afin de discuter avec

PARCOURS D’ARTISTES À BRUXELLES-VILLE tout le monde. Après le cours de cuisine, Flore contactera les participants pour savoir avec quelles personnes ils souhaitent rester en contact… Si ces souhaits sont partagés, Flore transmettra les coordonnées ! Au menu : un service 4 plats (mise en bouche, entrée, plat et dessert) riche en ingrédients aphrodisiaques ! Le champagne et le vin sont également inclus. Catégorie d’âge des participants : entre 30 et 40 ans. Pour s’inscrire, il faut envoyer un email à info@lacuisinedeflore.com en spécifiant son âge; l’inscription sera ensuite confirmée par mail selon les places disponibles.

Vous êtes plasticiens, vidéastes, photographes, artistes numériques ou créateurs d’installations. Vous habitez à 1000, 1020, 1120, 1130 Bruxelles ? Participez au parcours d’artistes les 2 et 3 juin prochains. Infos sur www. parcoursvisit.be; renseignements au service de la culture de la Ville de Bruxelles : 02 279 64 05

7

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


cinénouveautés LA FEMME DU VE

Guillaume Canet et Leïla Bekhti dans un film sur la spirale infernale de l’endettement.

UNE VIE MEILLEURE Yann et Nadia, amoureux, se lancent dans un projet de restaurant au bord d’un lac. Leur rêve d’entrepreneurs se brise rapidement. Nadia, contrainte d’accepter un travail à l’étranger, confie provisoirement son fils à Yann. Elle disparaît… De Cédric Kahn avec Guillaume Canet, Leila Bekhti, Slimane Khettabi, Abraham Belaga, Nicolas Abraham, François Favrat, Brigitte Sy. France, 2011. Drame, 1h50.

A GOOD OLD FASHIONED ORGY Les habitudes estivales d’un trentenaire sont bousculées le jour où son père lui annonce qu’il veut vendre sa maison de vacances dans les Hamptons. Pour conclure avec les belles années durant lesquelles il y organisait des fêtes mémorables, il décide d’organiser une dernière fête avec ses amis : une orgie ! D’Alex Gregory et de Peter Huyck avec Jason Sudeikis, L. Bibb, L. Bell, T. Labine, M. Borth, Nick Kroll. Etats-Unis, 2011. Comédie, 1h39.

AU CUL DU LOUP Christina, bientôt 30 ans, vit dans la région de Charleroi avec Marco, son petit ami depuis bientôt 10 ans. Marco travaille avec son père, Gino, dans une pizzeria où Christina officie parfois comme serveuse, en attendant un boulot digne d’intérêt. A la mort de sa grand-mère, elle hérite d’une maison en Corse. Sa famille, tout comme Marco, presse Christina de vendre son bien. Mais elle s’y refuse. Elle veut comprendre pourquoi sa grand-mère lui a laissé cet étrange legs. De Pierre Duculot avec Christelle Cornil, François Vincentelli, M. Pinoy, M. Kremer. France, Belgique, 2011. Drame, 1h22.

LES PAPAS DU DIMANCHE Trompé par sa femme, Antoine quitte le foyer et va s’installer chez Léo, son ami d’enfance. Le plus dur pour lui, c’est le manque de ses trois enfants. Le fameux week-end sur deux qui fait de vous un Papa du dimanche, un peu amateur, comme l’est un pêcheur ou un conducteur du dimanche. De Louis Becker avec Thierry Neuvic, Hélène Fillières, Olivier Baroux. France, 2011. Comédie, 1h32.

TOT ALTIJD (À TOUT JAMAIS) Gand, dans les années 80 : quatre étudiants âgés d’une vingtaine d’années sont amis. Il y a Thomas et Mario, tous deux fort attirés par Lynn, et Speck qui est en quelque sorte la mascotte de cette joyeuse bande. Thomas devient médecin, Speck philosophe, Lynn s’éloigne tandis que Mario, qui est resté à Gand, épouse toujours ses combats de jeunesse. Il a de grands projets et une carrière pleine de promesses en politique. Jusqu’à ce que, quelques années plus tard, on lui diagnostique une sclérose en plaques. Son ami Thomas va être le témoin de sa déchéance et devra vivre ces moments pénibles à ses côtés. Si au début, Mario ne perd rien de son courage ni son humour, il va peu à peu baisser les bras, allant jusqu’à demander à ses amis de l’aider à passer par “la sortie de secours”. Depuis plusieurs années déjà, il se bat politiquement pour obtenir la légalisation de l’euthanasie en Belgique. De Nic Balthazar avec Koen De Graeve, Geert Van Rampelberg, Lotte Pinoy, Michel Van Dousselaere, Eva Van Der Gucht, Viviane de Muynck, Ann Miller. Belgique, 2011. Drame, 1h59.

Tom Ricks, romancier américain, la quarantaine, vient à Paris dans l’espoir de renouer avec sa fille. Mais rien ne se passe comme prévu : logé dans un hôtel miteux, il se retrouve contraint de travailler comme gardien de nuit. Alors qu’il croit toucher le fond, Margit fait irruption dans sa vie, Anglaise sensuelle et mystérieuse. Mais les règles qu’elle lui impose sont strictes, il ne devra lui poser aucune question et ne pourra la voir que deux fois par semaine. Cette étrange relation glisse progressivement vers une liaison des plus passionnelles… De Pawel Pawlikowski avec Ethan Hawke, Kristin Scott-Thomas, Samir Guesmi, Joanna Kulig, Delphine Chuillot. France, Pologne, Royaume-Uni, 2011. Thriller, 1h25.

MALVEILLANCE César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par cœur; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse… De Jaume Balagueró avec Luis Tosar, Marta Etura, Alberto San Juan. Espagne, 2011. Thriller, horreur, 1h42.

8

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


leportrait

LE PLUS CORSE DES BRUXELLOIS

Dans “Au cul du loup”, François Vincentelli, la barbe grisonnante, prend un petit coup de vieux et il aime ça ! il a souvent été recalé pour son physique de mannequin. © DR

Saint-Gilles, dans un salon plutôt confortable de l’Hôtel Manos. Tandis que la chaleur qui se dégage de la cheminée nous fait oublier que l’hiver pointe le bout de son nez, le visage de François Vincentelli irradie. Et on le comprend, le bougre ! Alors qu’il donne actuellement la réplique à François Berléand dans “Quadrille” sur les planches françaises et qu’il enchaînera cette année la troisième saison de la série “Hard”, notre néo-quadra parle du rôle sans doute le plus symbolique de sa carrière : celui du berger corse dans “Au cul du loup”, le premier film de Pierre Duculot. “C’est la première fois que j’ai la

FILMS, SÉRIES ET THÉÂTRES ! Outre le déjà fameux rôle de Roy Lapoutre qu’il tient dans “Hard”, François Vincentelli a fait partie du casting de l’excellentissime “Exercice de l’Etat”, avec Olivier Gourmet. “La réussite de ce film, tous les journalistes politiques l’ont dit, c’est qu’il n’est pas manichéen. Qu’on me demande d’y faire un ministre du budget, c’était gonflé et génial à la fois pour moi. Il m’a aussi permis de voir que les types qui font de la politique peuvent être aussi sincères. Et tordus, car ça, ils le sont tous !” Vu dans la comédie “Bienvenue à Bord” avec Franck Dubosc (“Je n’ai même pas vu le film !”, confie-t-il), on pourra le reconnaître cette année dans “Un bonheur n’arrive jamais seul”, avec Gad Elmaleh et Sophie Marceau. “Et là, ce sera un petit rôle, comme d’hab !”. Vincentelli est Roy Lapoutre dans “Hard”. © A. Détienne

chance de tourner un film qui mêle aussi étroitement mes deux patries. La logique voudrait en fait qu’on dise que je suis Belgo-Corse, car je suis plus Belge que Corse. Mais je bénéficie d’un mix très intéressant : l’absurdité et la poésie belge mêlées aux côtés accueillant et sincère du Corse.”

COUP DE VIEUX BIENVENU ? Né à Ixelles, ce comédien formé entre autres à l’école du cirque et fils d’un prof à l’Ecole d’infirmières de l’ULB doit sa destinée belge à un arrièregrand-père venu chez nous il y a un siècle pour fabriquer des fruits confits. “Quand j’ai lu le scénario de ce film, je me suis dit qu’il ne pouvait pas se faire sans moi. Pourquoi ? Parce que, pour une fois, on fuyait tous les clichés habituels. Non, en Corse, on ne fait pas que du jet ski l’été, sur des plages dorées. Cette région magique, c’est aussi la montagne et des habitants qui peuvent tout vous donner à partir du moment où vous vous intéressez à eux. La vision du film est tellement juste que j’ai

“AU CUL DU LOUP” : LE PITCH Après “Dormir au chaud” (2006) et “Dernier voyage” (2007), deux courts métrages, les cinéphiles attendaient avec impatience le premier long métrage de Pierre Duculot. Entre paysages sombres de Charleroi et ceux envoûtants de la montagne Corse, le film évoque le destin de Christina, une jeune femme qui hérite d’une maison en Corse à la suite du décès de sa grand-mère. Elle voit en cette bâtisse la possibilité de vivre une autre vie, au grand dam de tous ses proches. Un pari improbable, une intrigue d’apparence simple et des silences bien dosés, le film suggère en filigrane une quête initiatique nous interrogeant sur la question du bonheur. Sincère et cohérent, le film vaut aussi pour l’atypisme de son casting, où Christelle Cornil (Magritte du meilleur second rôle pour “Illégal”) jouit d’un premier rôle d’envergure, face à Vincentelli donc, mais aussi face à Jean-Jacques Rausin – un Bruxellois qui monte -, Marie Kremer, Roberto d’Orazio et William Dunker. Sortie en Belgique et à Bruxelles (Vendôme) ce mercredi 25 janvier. www.auculduloup.be

même été étonné des origines du réalisateur !” Dans “Au cul du loup”, François Vincentelli, la barbe grisonnante, prend un petit coup de vieux. De quoi sans doute satisfaire un acteur qui, à ses débuts en France, était régulièrement recalé dans les castings pour son physique proche du mannequinat. “J’ai dû aussi refuser beaucoup de rôles à cause de ça, parce qu’on voulait juste voir ma gueule. Or moi, au cinéma, il n’y a que le côté artistique qui m’intéresse.” Pas forcément agréable pour quelqu’un qui vénérait ces grands acteurs bourrus au cœur tendre, type Lino Ventura ou Gérard Lanvin. “Mais là, vu qu’apparemment je commence à paraître moins lisse, on commence à me proposer des choses plus intéressantes. C’est vrai qu’après tout, des gens comme Jean-Pierre Marielle ou François Berléand ont eu leurs rôles les plus intéressants sur le tard. Alors, pourquoi pas!”

DAVID HAINAUT

CV EXPRESS 1971. fan Liberski. Il naît le 3 juillet à Bruxelles, date de la mort de Jim 2008. Morrison. Il reprend le rôle de Thierry Neuvic dans la saison 2 de 1992. “Clara Sheller” Joue dans “Maigret chez les Flamands”. 2011/12. Au théâtre dans “Quadrille”, 1996. avec François Berléand. A la Part s’installer à Paris. télé dans la série “Hard”. Au cinéma 2003. dans “Au Joue dans “Frank Riva”, aux cul du côtés d’Alain Delon. loup” et “Un bon2005. heur n’arPremier grand rôle dans rive jamais “Bunker Paradise”, de Steseul”.

© DR

Dans la carrière du comédien belgo-corse François Vincentelli, “Au cul du loup” pourrait ressembler à un beau film de transition.

9

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic

RESTER ZEN AU V Le récent Salon de l’Auto 2012 a permis de tester les quatre roues électriques déboulant sur le marché. La Tribune s’est, elle, embarquée à bord de la Zen Car, dont 22 exemplaires occupent le pavé bruxellois en temps partagé payant. Impressions. La première demi-heure à bord de la Zen Car nous a imposé de premières impressions sans nuances, l’excès au bord des lèvres. On a pensé “tape-cul à l’incroyable inconfort”. Avec un port de tête bringuebalant à chaque accélération-décélération instable des 2,88 m électriques, au centre de gravité épousant quasi la chaussée, le moindre défaut dans celle-ci martyrisait immédiatement les cervicales. Et puis, après la nécessaire prise en main, divers réglages, au bout de la demi-journée d’utilisation, on s’est surpris au total à de l’affection pour la petite bête apprivoisée. Derrière le mini-volant de F1, son tableau de bord affiche divers modes de conduite sous forme de 4 boutons poussoirs de couleur différente : rouge – ‘speed’; jaune - ‘normal’; vert - ‘éco’, bleu - ‘conditions diffici-

Depuis le mois de mars dernier, la Zen Car affiche sa drôle de mine dans les rues de Bruxelles. Il y en a pour l’instant 22 qui roulent dans la capitale. © Bénédicte Maindiaux

les’. En ce matin blafard et frigorifié de janvier, le chauffeur occasionnel de la Zen Car a rapidement intégré qu’il fallait négocier le moindre casse-vitesse/mur de Berlin ou nid de poule des rues urbaines de la capitale – et Dieu sait s’il y en a – à allure d’escargot. Sous peine de décoller et d’encaisser chaque choc. Derrière nous, la cohorte des autres conducteurs rageait, impuissante. Leurs berlines sur-vitaminées ne demandaient, elles, qu’à montrer qu’elles en avaient sous le capot et les jantes.

TROP SÉVÈRE Tape-cul pathétique ? Jugement trop sévère,… injuste. Car après prise en main, on s’est imposé aussi le temps de se parquer, de régler et d’adapter le poste de conduite : siège, rétros (électroniques), musique planante (radio et lecteur MP3 via clé USB à

dispo), chauffage en mode mineur, vitres télécommandées. On a intégré aussi qu’il valait mieux jouer des boutons du tableau de bord pour accélérer-décélérer, quand on le dictait. La conduite s’aide alors nettement moins du frein (vraiment dur) non assisté. Et là, miracle, cela fonctionne. Le confort du voyage s’en trouve notablement amélioré. En mode économique par exemple, l’instabilité chronique de la voiture en vitesse ‘speed’ ou de croisière a presque totalement disparu. Plus d’à-coups désagréables ni de déportements indésirables en tenue de route. Un plaisir.

BIEN EN MAIN Profitant de la visibilité panoramique de la petite urbaine, comme à l’école d’auto-conduite, on a multiplié également les créneaux pour la stationner

d’un geste plus assuré. Ses dimensions sont si modestes qu’on pourrait quasi la garer perpendiculairement au trottoir ! Conclusion mitigée, toutefois : privées de direction assistée, les 65 % de femmes louant d’habitude la Zen doivent avoir des bras de docker pour se garer. Bien en main, elle a en effet d’indéniables atouts. Son design italien, d’abord. Sa maniabilité – hors parking –, surtout. Elle se faufile et se gare effectivement n’importe où. Son apprentissage est à portée de n’importe quel Q.I. Sa location-emploi est souple. En cas de problème, au milieu de l’habitacle, un buzzer rouge coupe tout, instantanément. Enclenché, un boîtier vocal à l’avant vous relie en quelques secondes à la centrale offrant une aide immédiate, si besoin. Mieux que dans l’ascenseur ! PHILIPPE GOLARD

QUESTIONS À GAUTHIER VERMEYEN L’objectif à terme de la Région : rendre la ville moins engorgée par le trafic automobile et rendre l’air moins pollué. © DR

Gauthier Vermeyen, ingénieur commercial sales&marketing chez Zen Car. Comment améliorer les faiblesses – tenue de route en mode speed, suspensions dures, sifflement intérieur, etc. – de votre actuel parc automobile ? La Tazzari est extrêmement maniable mais, certes, elle pèche ici et là en termes de confort. Nous ne sommes pas liés à la firme italienne : nous payons cash ces voitures. On peut en changer par exemple. Certaines asiatiques utilisent aussi l’électricité. Nous y réfléchissons. Vos 2 places électriques se démarquent du concurrent Cambio. Où en êtes-vous ? Après 9 mois de

pleine opérationnalité à Bruxelles – 22 voitures et 3 stations (place Stéphanie, chaussée de Vleurgat, entrée Bois de la Cambre) –, nous allons doubler notre présence dès ce mois de février avec des stations supplémentaires : Mont des Arts, Bota, Schumann, Montgomery et un 5e lieu. Pour la fin de l’année, on s’est fixé l’objectif 5 000 clients, en étant davantage à Bruxelles mais aussi en Wallonie -Namur, LLN et Liège- et en Flandre (Gand, Anvers ; Hasselt et Bruges sans doute). Vos clients ? A 65% des femmes, jeunes urbaines 30-40 appréciant fun, sorties copines et virées shopping, la flexibilité de notre système et respectant l’outil et l’utilisateur suivant. Quelques PME et hôtels pour leur clientèle. Egalement le businessman expat à Bruxelles, le jeune couple qui n’a pas le budget pour une 2e voiture, les “bio-écolos”, conscientisés sans être Khmers verts.

10

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic

VOLANT «NOTRE RÔLE EST ÉDUCATIF. NOUS VOULONS DONNER DE L’AIR À BRUXELLES.» Voilà le concept clé du core business de la petite PME Zen Car occupant aujourd’hui le duo fondateur (Régis Leruth et et 3 collaborateurs. La capitale en a bien besoin avec 55% d’auto-solistes quotidiens (74% en périph’) et 225 000 voitures/jour entrantes.

ROULEZ… ÉCONOME Au départ de la place Stéphanie, on a rejoint le Salon Auto au Heysel plus ou moins plein pot, avec une Zen rechargée (12 barres au compteur). Puis, galop retour vers Louise pour adapter l’horaire parking permis de notre propre bagnole sagement garée à Ixelles. Ensuite, direction banlieue à facilités en mode éco (bouton vert, limiteur de vitesse), près de Waterloo pour reprendre des dossiers oubliés, à déposer près du Globe à Uccle. Enfin, la Zen a rejoint, bouton vert maintenu, les environs du goulet pour gagner la borne recharge. Près de 60 km -sur les 120 km d’autonomie annoncée- et on était à… deux barres de la panne sèche.

TARIFS D’abord 40 € pour la constitution dossier (à vie) et la possession d’une carte-clé magnétique RFID autorisant l’embarquement. Puis l’abonnement 6€/mois, engin loué ou pas. Enfin, l’utilisation réelle : 7€/h sans fractionnement. Et vous voilà sur les routes, après réservation 7/7 (idéal : ½ journée à l’avance) : virée shopping, RV d’affaire, visite familiales, sorties, … avec une carte stationnement (gratuite) vous ouvrant certaines infrastructures en ville d’un géant du parking bruxellois. Sur une base de 24h, cette location vous coûterait 168 €. Et, en théorie, …61.432 €/an tout compris ! Mais l’utilisation prolongée de la Zen fait, bien entendu, régulièrement l’objet d’une négociation anticipative.

LE FUTUR DES VOITURES VU AU DÉBUT DES ANNÉES 60 A la fin de l’année 1959, la revue française “Science et Vie” consacrait un numéro spécial à l’automobile. Des pages et des pages d’infos et de prospective qui prévoyait que dans vingt ans (soit à l’aube des années 80), les voitures se déplaceraient sur coussin d’air, la turbine à gaz serait monnaie courante et l’énergie atomique utilisée facilement et sans danger… Plus de soixante ans après, on en est loin !

LA TWIZY, LE “NODULE CITADIN” DE RENAULT 100 % ZÉRO ÉMISSION Renault est le premier constructeur a lancer une gamme complète de véhicules 100 % électriques, émettant donc 0 % de CO2 : la gamme Z.E. Parmi celle-ci, on note l’incroyable petite Twizy, une citadine 2 places 100 % compacte. Côté look, il n’y a pas plus prototype que cela : mélange osé entre le scooter couvert, la voiturette de golf et le nodule puissance 1000. Elle était à découvrir au Salon de l’Auto à Bruxelles et le sera dans le réseau Renault à partir du mois de mars. Une véritable voiture de ville puisque sa vitesse moyenne est de 45 à 80 km/h, son autonomie est de 100 km et sa durée de charge de 3h30. Son prix : à partir de 6 990 € + 50 €/mois pour la location de la batterie.

LES SYSTÈMES ALTERNATIFS POUR UNE MOBILITÉ PLUS DOUCE Outre son vélo perso et ses pieds bien chaussés, il y a une multitude de possibilités mises en places par les pouvoirs publics en partenariat ou non avec des sociétés privées ou encore des asbl. Selon les officiels, 25 % des déplacements quotidiens totalisent d’ailleurs moins d’1 km… - Villo! Actuellement présent dans onze communes bruxelloises (180 stations, distantes de 450 mètres max, pour 2 500 vélos), le système verra la phase II, qui prévoit son implantation dans les huit autres, s’enclencher au printemps prochain. - Cambio. A Bruxelles, 7 000 clients se partagent 233 voitures réparties sur 77 emplacements. “Cambio est clairement un produit urbain, complémentaire aux transports en commun, explique Frédéric van Malleghem. Notre cible : les quartiers à haute densité, où chaque utilisateur doit pouvoir accéder à une station dans un rayon de 800 mètres”. Cambio fonctionne en étroite collaboration avec les TEC, De Lijn et la Stib (transports bruxellois). Avec Cambio, on paie à l’heure et au kilomètre. Pour ceux

qui roulent peu, la formule Start est indiquée : 150 € de caution, 35 € de frais d’activation, 4 € d’abonnement mensuel. On réserve, même en urgence. - vap-vap.be. C’est à Bruxelles que les VAP ont démarré en 2005 suite à un appel à projet de la Région bruxelloise. Les VAP sont présentes dans 3 communes : à Watermael-Boitsfort, dans un quartier d’Auderghem et à Wezembeek-Oppem. Il s’agit surtout de faciliter l’accès aux gares SNCB (Boitsfort, Boondael) et aux stations de Métro (Demey, Beaulieu et Herrmann-Debroux, Stockel) et de faciliter les déplacements dans certains quartiers résidentiels. - taxistop.be : le site portail de l’asbl Taxistop dont le but est d’améliorer l’utilisation des biens immobiliers, des moyens de transport, etc. Une foule de solutions pour le covoiturage particulier ou en entreprises (Carpool Plaza, schoolpool, covoiturage en Europe,…).

11

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


sortir NOUVEL ALBUM

VINCENT LIBEN SE JOUE DES VOIX Presque la totalité des morceaux de son album éponyme sont accompagnés de voix féminines, qu’il voit comme des instruments à utiliser en fonction de chaque tessiture. Après avoir servi plus de dix ans au sein de Mud Flow, Vincent Liben a eu envie de découvrir d’autres horizons. En 2009, il commence alors une aventure solo… en français. Un changement de cap radical pour le chanteur bruxellois qui s’en trouve pleinement satisfait. Parlez-nous de toutes ces filles sur l’album ? Il y a d’abord Berry sur “Mademoiselle Liberté” et puis Stéphanie Croibien et Claire Deligny. Je les utilise comme un instrument. Mais c’est plus pour la couleur de l’instrument que pour avoir des filles sur l’album. Je voulais que l’album soit pop et coloré. Et ce qu’il y a de beau dans la voix d’une fille, c’est l’émotion qui passe. J’ai cherché un type de voix particulier aussi, plutôt propre et lisse dans la tessiture. Ces duos féminins, ce n’est pas sans rappeler Gainsbourg… Je pense qu’on est tous influencés par Gainsbourg, ça fait partie du patrimoine commun. Mais ce n’est pas du tout la raison pour laquelle il y a des filles dans mon album. Ce n’est pas un truc purement réfléchi, ça dépend des morceaux. Il paraît que c’est Marie Warnant qui vous a donné envie d’écrire en français ? Tout à fait, c’est en réalisant son premier album “De un à dix”. J’avais écrit un titre en français : “Oh mon amour”. J’en avais marre du rock en anglais, je sentais

que pour mon développement personnel, il fallait sortir de ça. C’était difficile de sortir des règles strictes du rock à la belge, de pouvoir explorer des pistes différentes. Je me suis dit qu’en français et en solo, ça me permettrait d’aller plus loin. Est-ce plus difficile d’écrire en français qu’en anglais ? C’est plus facile d’exprimer ce que l’on veut en français. En anglais, ce n’était pas possible d’exprimer correctement une pensée, de partager quelque chose. J’avais besoin de dépasser cette limite de la langue. Puis le rock, c’est devenu un peu facile. Au départ, c’était un truc de révolte, avec beaucoup de spontanéité. Maintenant, tout est travaillé sans réelle recherche artistique. Je sentais que ce n’était pas mon univers. Puis, quand tu vieillis, il vaut mieux en sortir. C’est quand même un truc de jeune d’être dans un groupe de rock. (Sourires). Vos compositions ont aussi beaucoup changé… Avec Mud Flow, je faisais beaucoup de chansons qui dépassaient les six minutes. Ici, on est dans du format court. Avant, j’avais tendance à étendre les chansons avec des passages instrumentaux. Pour cet album, je voulais resserrer et mettre toutes les choses importantes ensemble. J’avais envie de me diriger vers quelque chose de plus mélodieux, de plus pop. Vous montrez une facette plus romantique que dans Mud Flow… J’aurais aimé avoir une écriture plus romantique dans Mud Flow. Je n’arrivais pas trop à faire passer les sentiments que je voulais. A partir du dernier album, je n’étais plus là, je ne me sentais plus à ma place. Arrêter le groupe et se lancer dans autre chose, c’est un gros risque. En français, je peux aller plus loin dans l’écriture, dans ce que je veux faire passer. Ça ouvre à plus de possibilités musicales.

Vincent Liben a voulu sortir des règles “strictes” du rock à la belge en se dirigeant vers quelque chose de plus pop.© Frank Loriou

D’où le côté plus pop ? On peut écrire des choses tristes mais quand ça devient plombé, ce n’est pas bon non plus. Si tu cherches une vérité, tu ne peux pas écrire que la vie c’est que déprimant ou que joyeux. Même quand t’es malade, c’est dur mais si tu passes un bon moment avec tes amis, ça en devient un moment heureux. Avec Mud Flow, c’était un peu trop plombant. Je pense qu’il faut équilibrer entre la mélancolie et l’espoir. Souchon arrive à faire ça par exemple : de la variété super-classe !

se feront à trois avec une bassiste et un guitariste. Les gros concerts, ce sera à six et ce sera plus rock. En Belgique, je peux me permettre de rajouter quelques guitares agressives. Dans certains arrangements, ça se rapproche même de Mud Flow. Quand on réarrange tout pour la formule trio, c’est pas mal car on arrive à une version assez différente de l’album.

Sur scène, vous serez seul en guitare voix ? La plupart des concerts

Vincent Liben, “Vincent Liben”, Pias. En concert le 9 février à la Rotonde du Botanique, rue Royale, 236 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode.

MAÏLYS CHARLIER

À L’AGENDA 24 JANVIER Pablo Andres au Botanique 25 JANVIER Le Yéti au Botanique

- Double Dragon chez Mr Wong - Les Folies bourgeoises aux Jeux d'Hiver

26 JANVIER Francoiz Breut au Bar du Matin

28 JANVIER - Orelsan à l'AB - Motown Party à l'Hôtel Bloom - Radio Panik Party au Recyclart

27 JANVIER - Aaron à l'AB

DU 30 JANVIER AU 4 FÉVRIER Propulse au Botanique

12

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans SPECTACLES AUTREFOIS IL FAISAIT JOUR JUSQU'À MINUIT TEXTE ET M.E.S. BRIGITTE BAILLIEUX, AVEC CACHOU KIRSCH, FRANÇOISE ORIANE, CANDY SAULNIER...

Une histoire de deuil, de transmission, de perte de la mémoire, traversée par la figure du romancier américain Jim Harrison. Jusqu'au 28·01. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h30 - De 10 à 20 € Rideau de Bruxelles @ Petit Varia. Rue Gray 154 - 1040 Etterbeek & 02 737 16 01 www.rideaudebruxelles.be

BABEL ERE UN SPECTACLE MULTILINGUE PAR LA COMPAGNIE WHAT'S UP ?!, DIR. ARTISTIQUE HÉLOÏSE MEIRE.

Le spectacle mêle des comédiens francophones et néerlandophones. Une farce multilingue qui associe musique et marionnettes de différentes tailles dans l’esprit du grotesque et du surréalisme belge... Du 31·01 au 04·02 à 20h30 - De 10 à 12 € Ecuries de la Maison Haute. Place Gilson 3 - 1170 Watermael-Boitsfort & 02 663 85 50 R 02 672 14 39 www.lavenerie.be

BENT DE MARTIN SHERMAN, M.E.S. ALEXIS GOSLAIN, AVEC NICOLAS SERRON, MICHEL WRIGHT, ANTOINE MOTTE...

Nous sommes le 1er juillet 1934 au lendemain de “La nuit des longs couteaux”. Max et Rudy, couple homosexuel, s’enfuient de leur appartement berlinois pour échapper aux SS. Arrêtés, accusés d’homosexualité, ils sont condamnés et envoyés dans un camp. En route pour Dachau, Rudy est abattu par un officier SS sous les yeux de Max impuissant. Max se retrouve seul et fait la connaissance de Horst, jeune homosexuel lui aussi emprisonné, qui va le conseiller. Un amour va naître, mais à quel prix ? Jusqu'au 28·01. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 12 € Centre culturel Bruegel. Rue Haute 247 - 1000 Bruxelles & 02 503 42 68 www.ccbruegel.be

CECI N'EST PAS UN CHANTEUR BELGE UN SPECTACLE MUSICAL DE ET PAR CLAUDE SEMAL.

Entre Magritte (pour le surréalisme comique) et Maigret (pour le réalisme mélancolique), ce dixième opus propose une douzaine de nouvelles chansons mêlées à de petits textes humoristiques et à quelques fortes images poétiques. Du 25 au 29·01. Du J. au S. à 20h30, le Me. à 19h, le D. à 15h - De 7,50 à 14 € Les Riches-Claires. Rue des Riches Claires 24 - 1000 Bruxelles & 02 548 25 80 www.lesrichesclaires.be

DEUX PETITES DAMES VERS LE NORD

20h30 - De 8 à 16 € XL Théâtre - Théâtre du Grand Midi. Rue Goffart 7a - 1050 Ixelles & 02 513 21 78 www.xltheatredugrandmidi.be

DE PIERRE NOTTE, M.E.S. PATRICE KERBRAT, AVEC MARIE-LINE LEFÈBVRE ET CÉCILE VAN SNICK.

A la mort de leur mère, deux sœurs réalisent qu’elles n’ont jamais revu la tombe de leur père, enterré vingtcinq ans plus tôt quelque part dans le Nord. Elles décident de partir pour embrasser papa et pour lui dire que maman est partie. De cimetière en vieux dancing, de petit coup de bière en petit coup de main, elles découvrent que l’important, c’est le voyage. Jusqu'au 29·01. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 16h - De 10 à 23 € Comédie Claude Volter. Avenue des Frères Legrain 98 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre & 02 762 09 63 www.comedievolter.be

DÉLIVRE-NOUS DU MAL TEXTE ET M.E.S. DOMINIQUE BRÉDA, AVEC JEAN-FRANÇOIS BREUER, JULIE DUROISIN, XAVIER ELSEN...

Un prêtre en mal de dialogue avec Dieu qui dit la messe dans une église complètement vide, un sacristain un peu benêt qui entame une grève de la faim mais mange quand même des Twix pour ne pas se sentir mal, une belle et sage organiste qui se lâche parfois sur des musiques profanes... Un désopilant mélange de "Sister Act" et de réflexions sur l’Eglise. Jusqu'au 11·02. Du Ma. au S. à 20h30, le D. 05-02 à 16h - De 8 à 12 € L'Os à Moelle. Avenue Emile Max 153 - 1030 Schaerbeek & 02 267 10 90 www.osamoelle.be

EXILS TEXTE ET M.E.S. FABRICE MURGIA, AVEC OLIVIA CARRÈRE, JEANNE DANDOY ET FRANÇOIS SAUVEUR.

Entre documentaire et imaginaire, réel et virtuel, des acteurs et des marionnettes racontent le destin croisé d’un exilé débarqué à Lampedusa et celui d’une policière chargée d’expulser les nouveaux arrivants. Jusqu'au 11·02. Du Ma. au S. à 20h30, sauf le Me. à 19h30 - De 10 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

GAGARIN WAY DE GREGORY BURKE, M.E.S. GEORGES LINI, AVEC JOHN DOBRYNINE, VINCENT LECUYER, FRANÇOIS PRODHOMME ET JEFF ROSSION.

Dans une petite ville écossaise, deux ouvriers d’une usine d’électronique kidnappent un patron étranger afin de dénoncer la mondialisation, l’exploitation et l’assimilation. Or Gary, ancien militant de gauche et syndicaliste convaincu, va découvrir que sur la base du même élan de départ, Eddy, son acolyte, a une toute autre vision du monde... Jusqu'au 11·02. Du Ma. au S. à 20h30 De 9 à 18 €

LA REVUE 2012 ECRITURE COLLECTIVE, M.E.S. DAVID MICHELS ET BERNARD LEFRANCQ, AVEC RICHARD RUBEN, ANGÉLIQUE LELEUX, MARC DE ROY...

INVASION! DE JONAS HASSEN KHEMIRI, M.E.S. OLIVIER COYETTE, AVEC OLIVIER COYETTE, RITON LIEBMAN.

C'est l'histoire d'une bande de mecs un peu nazes, qui ont des boutons, qui essaient de draguer les filles et qui ne savent pas vraiment parler ni s'exprimer. Lors d'une sortie scolaire au théâtre, qu'ils trouvent nulle, deux jeunes vont retenir le nom "Abulkasem" qui va devenir une expression, créer une légende... Jusqu'au 04·02. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 16 € Théâtre de Poche. Chemin du Gymnase 1 (Bois de la Cambre) - 1000 Bruxelles & 02 649 17 27 - www.poche.be

Théâtre du Méridien. Chaussée de la Hulpe 200 - 1170 Watermael-Boitsfort & 02 663 32 11 www.theatredumeridien.be

HÉTÉRO-KIT

Par le biais de la comédie, de l'imitation, de la musique et de la danse, la Revue met en scène les tours et détours de la politique belge. Jusqu'au 05·02. En général du Ma. au S. à 20h15 et le D. à 15h. Horaire détaillé sur le site web - De 11 à 28 € Théâtre Royal des Galeries. Galerie du Roi 32 - 1000 Bruxelles & 02 512 04 07 - www.trg.be

LA VOLUPTÉ DU DÉSORDRE D'APRÈS "PEEP SHOW" DE JEANMARIE PIEMME, M.E.S. JIMMY ARAUJO TORTON, AVEC IZABELA KAROLCZUK.

A travers la parole d'une femme à son homme, ce spectacle est, au-delà d'une histoire de sexe et de romance, la métaphore d'une tentative désespérée de résister à une existence insipide... Du 01 au 03·02 à 20h - De 5 à 8 € La Bissectine. Place du Temps Libre - 1200 Woluwe-Saint-Lambert & 0486 03 94 51 - www.wolubilis.be

LE CAS JEKYLL DE CHRISTINE MONTALBETTI, D’APRÈS "LE CAS ÉTRANGE DU DOCTEUR JEKYLL ET DE MR HYDE" DE STEVENSON, M.E.S. ELVIRE BRISON, AVEC EMMANUEL DEKONINCK.

Etouffé par l’étroitesse et la vacuité de sa vie studieuse, Jekyll invente Hyde, et se laisse peu à peu dévorer par lui, offrant au spectateur un formidable suspens et au comédien une belle matière de jeu. Jusqu'au 18·02. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15, le D. 05-02 à 16h - De 9 à 16,50 € Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

LE ROI LEAR DE SHAKESPEARE, M.E.S. LORENT WANSON, AVEC JEAN-MARIE PÉTINIOT, DELPHINE BIBET, PHILIPPE JEUSETTE...

Un roi renonce à sa couronne et partage son royaume entre ses filles. Il fait alors une découverte amère mais essentielle: le pouvoir l’a rendu aveugle. Il chasse les seuls êtres qui lui veulent du bien et récompense ceux qui vont le trahir. Il lui faudra affronter la folie et la tempête pour comprendre qu’il n’est simplement qu’un homme... Jusqu'au 18·02. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 15h - De 5 à 25 € Théâtre royal du Parc. Rue de la Loi 3 - 1000 Bruxelles & 02 505 30 30 www.theatreduparc.be

ECRITURE, M.E.S. YANN MERCANTON.

Coureur de caleçons, un homo trentenaire qui n'a jamais touché une femme doit annoncer à son entourage qu'il est devenu hétéro par amour. Du 01·02 au 18·02. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h - De 7,50 à 14 € Les Riches-Claires. Rue des Riches Claires 24 - 1000 Bruxelles & 02 548 25 80 www.lesrichesclaires.be

INVASION! DE JONAS HASSEN KHEMIRI, M.E.S. MICHEL DIDYM, AVEC QUENTIN BAILLOT, LUC-ANTOINE DIQUÉRO, ZAKARIYA GOURAM ET JULIE PILOD.

Voir par ailleurs... Du 31·01 au 04·02. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h30 De 10 à 20 € Théâtre Varia. Rue du Sceptre 78 - 1050 Ixelles & 02 640 82 58 - www.varia.be

L'AMANT DE MARGUERITE DURAS, AVEC SARAH FIORIDO.

Agée de quinze ans, une jeune fille rencontre sur le bac qui traverse le Mékong une jeune et riche Chinois. Ils deviendront amants, malgré toutes les différences qui les séparent. Plusieurs années plus tard, il lui téléphone pour lui déclarer qu’il ne cessera jamais de l’aimer, "jusqu’à la mort". Jusqu'au 04·02. Du Ma. au S. à

13

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans LE SABOTAGE AMOUREUX D'AMÉLIE NOTHOMB, M.E.S. CHRISTINE DELMOTTE, PAR LA CIE BILOXI 48, AVEC STÉPHANIE BLANCHOUD, CATHERINE DECROLIER, CHRISTOPHE DESTEXHE...

Eprouver une passion fatale pour une petite fille au coeur d'un pays mythique (la Chine de Mao, vue du quartier clos des ambassades) tandis que font rage les combats d'une guerre sans merci que se livrent les enfants de diplomates; telle est l'expérience hors du commun vécue par l'héroïne de la pièce: Amélie Nothomb. Jusqu'au 18·02. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15, les D. 29-01 et 12-02 à 16h - De 9 à 16,50 € Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ DE SHAKESPEARE, M.E.S. ISABELLE POUSSEUR, AVEC AMINATA ABDOULAYE, VINCENT BAZIE, EDOXIE GNOUA...

La pièce, jouée par des comédiens africains, sera l’occasion de traduire le formidable "ailleurs" né de l’imagi-

naire shakespearien. Jusqu'au 28·01. Du Ma. au S. à 20h15, le Me. à 19h30 De 10 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

hommes et les femmes que le désir de pain et de liberté poussent vers l’Occident repu. Du 26 au 30·01 à 20h30 - De 9 à 15 € Wolubilis. Cours Paul Henri Spaak 1 - 1200 Woluwe-Saint-Lambert & 02 761 60 30 - www.wolubilis.be

& 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

LES 39 MARCHES

LES NÉVROSES SEXUELLES DE NOS PARENTS

L’auteure a "apprivoisé" une centaine de pères d’âges et de cultures différents, pères absents ou passionnés, en couple ou célibataires, pères tardifs ou précoces... Et ces pères, comme s’ils attendaient qu’on les questionne enfin, ont accepté de parler de leur paternité sans fausse pudeur. Du 30·01 au 11·02. Du L. au S. à 20h30, sauf le Me. - De 10 à 15 € Espace Delvaux. Place Keym - Rue Gratès 3 - 1170 Watermael-Boitsfort & 02 537 01 20 www.chargedurhinoceros.be

DE JOHN BUCHAN ET ALFRED HITCHCOCK, M.E.S. OLIVIER MASSART, AVEC JOSÉPHINE DE RENESSE, GAETAN LEJEUNE, MICHELANGELO MARCHESE ET MARC WEISS.

Une course-poursuite rocambolesque, haletante et débridée avec une troupe de fous lurons acrobatiques, 4 acteurs pour jouer 200 rôles ! Du 26·01 au 31·03. Du Ma. au S. à 20h30 De 8 à 25 € Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

LES BARBARES DE HAMADI, PAR SOUFIAN EL BOUBSI.

Pour cette nouvelle création, père et fils mêlent à nouveau leurs talents. Un spectacle fort sur les exils forcés ou choisis d’aujourd’hui, sur les

DE LUKAS BÄRFUSS, M.E.S. GUY PION, AVEC SARAH BRAHY, NICOLAS OSSOWSKI, BÉATRIX FERAUGE...

Ce n'est pas un conte de fée(s), c'est un conte d'humain(s). Il y a Dora, jeune et belle fille en état de semi-légume, sa mère, son père absent, un médecin responsable, un marchand de légumes. On y parle de couple, d'enfant, d'amour - ou plus exactement de sexe - mais aussi de profit, d'indifférence, d'exploitation en tous genres et d'irresponsabilité des représentants d'un monde "adulte et libéré" à l'égard de "l'autre": l'enfant, le différent, l'a-normal. Jusqu'au 04·02. Du Ma. au S. à 20h30 - 17 € Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles

LES PÈRES TEXTE ET M.E.S. JULIE ANNEN, AVEC ACHILLE RIDOLFI, DANIEL MARCELIN ET ANTON TARRADELLAS.

MOI, JE CROIS PAS DE JEAN-CLAUDE GRUMBERG, M.E.S. VINCENT DUJARDIN, AVEC ERIC DE STAERCKE ET PATRICIA HOUYOUX.

Madame veut croire à tout et Monsieur ne croit à rien. Jour après jour, bien installés dans leur salon, ils s’affrontent en joutes verbales

désopilantes. Ils s’insultent, plaident, menacent, argumentent, mêlant la mauvaise foi à l’ingénuité et l’absurdité au bon sens. Du 31·01 au 06·02. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h, relâche le 10-02 - De 7,50 à 14 € Les Riches-Claires. Rue des Riches Claires 24 -1000 Bruxelles & 02 548 25 80 www.lesrichesclaires.be

QUAND J'AVAIS CINQ ANS, JE M'AI TUÉ ADAPT. DE JEAN-PIERRE CARASSO DU ROMAN DE HOWARD BUTEN, M.E.S. MAGALI PINGLAUT, AVEC BAPTISTE BLAMPAIN, BENJAMIN BOUTBOUL, XAVIER DELACOLETTE...

Gil est un garçon qui mène joyeusement sa vie d'enfant mais à cause de ce qu'il a fait à son amoureuse Jessica, il est dans une résidence pour enfants... Une histoire drôle et en même temps tragique qui parle à l'enfant qui est en nous... Jusqu'au 28·01. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 25 € Le Public. Rue Braemt 64-70 -1210 Saint-Josse-ten-Noode & 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

14

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans RED DE JOHN LOGAN, M.E.S. MICHEL KACENELENBOGEN, AVEC PATRICK DESCAMPS ET ITSIK ELBAZ.

Une plongée dans l'atelier et dans les réflexions d'un créateur génial et angoissé... Jusqu'au 03·03. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 25 € Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

FAMILLE CARMEN SPECTACLE, PAR LA CIE KARYATIDES (DÈS 10 ANS)

Théâtre d'objets et opéra d'après la nouvelle de Mérimée et l’opéra de Bizet. Le 27·01 à 19h30 - De 5 à 10 € Théâtre La Montagne Magique. Rue du Marais 57 - 1000 Bruxelles & 02 210 15 90 www.theatremontagnemagique.be

CARMEN SPECTACLE, PAR LA CIE KARYATIDES (DÈS 10 ANS)

Voir ci-dessus. Le 01-02 à 14h30 et le 03-02 à 20h - 8 € Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles

& 02 538 90 20 www.lejacquesfranck.be

JULIEN SPECTACLE, PAR LA CIE EN MARGE (DÈS 10 ANS)

Comédie dramatique traitée avec humour, décalage, ironie et légèreté, elle vous plongera dans une expérience scientifique virtuelle étrange, hors norme. Lorsque l’expérience débute, Julien Piron, 40 ans, perd son travail. Très vite la somme reçue lors de son licenciement s'épuise et il se retrouve sans ressource... Le 25·01 à 14h - 6 € Salle Molière - Centre culturel d'Anderlecht. Rue d'Aumale 2 - 1070 Anderlecht & 02 528 85 00 www.escaledunord.net

L'OISEAU VERT SPECTACLE, PAR LE RAFISTOLE THÉÂTRE (DÈS 7 ANS)

Prenez deux jumeaux orphelins, philosophes convaincus recueillis par un couple de bouchers poltrons. Ajoutez-y le retour du roi Tartaglia, déprimé et narcoleptique, perdu dans son palais, sous les ordres de sa mère, une sorcière loufoque. Saupoudrez d’une pierre magique qui

fait pousser des palais, d’un décor mobile en bois, et d’un petit théâtre d’ombre... Le 28·01 à 16h - De 4 à 6 € Espace Senghor. Chaussée de Wavre 366 - 1040 Etterbeek & 02 230 31 40 www.senghor.be

L'ÉLÈVE DUCOBU CINÉMA (DÈS 6 ANS)

L’élève Ducobu s’est encore fait renvoyer d’une école. Cette fois, pour éviter de finir en pension, il n’a plus qu’une seule chance: réussir à Saint-Potache. Pour s’en sortir, ce cancre attachant va devoir se surpasser et mettre au point les tricheries les plus ingénieuses et les plus spectaculaires jamais imaginées... Le 29-01 à 15h - De 2,50 à 4 € Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 90 20 www.lejacquesfranck.be

MADAME BOVARY THÉÂTRE D'OBJETS D'APRÈS FLAUBERT, PAR LA CIE KARYATIDES (DÈS 13 ANS)

Fille d’un riche fermier normand, élevée au couvent, Emma rêve d’une vie semblable aux romans qu’elle dévore. Hélas, la vie ne ressemble en

rien à cette littérature édulcorée. Que peut faire notre héroïne, une fois mariée à un médecin de campagne sans grand esprit et sans réelle ambition ? Comment échapper à l’ennui ? Le 28·01 à 19h30 - De 5 à 10 € Théâtre La Montagne Magique. Rue du Marais 57 - 1000 Bruxelles & 02 210 15 90 www.theatremontagnemagique.be

PETITES HISTOIRES D'ANIMAUX ET CONFECTION DE MASQUES ATELIER (DÈS 4 ANS)

Les enfants écouteront des histoires d'animaux tirées des livres de Mario Ramos, ensuite, ils choisiront dans la peau de quel animal ils aimeraient se glisser, et confectionneront un masque aux énormes dents bien pointues, oreilles velues ou moustaches aiguisées en vue d'un petit défilé dans la forêt du Wolf. Le 29·01 de 11h à 12h30 - 7,50 € Le Wolf - la Maison de la Littérature de Jeunesse. Rue de la Violette 18-20 - 1000 Bruxelles & 02 512 12 30 www.lewolf.be

SOEURS EMMANUELLE DE LAURENCE BIBOT ET NATHALIE UFFNER, M.E.S. NATHALIE UFFNER, PAR LAURENCE BIBOT.

Tiens, on ne savait pas que Sœur Emmanuelle avait des sœurs. Pourtant, elle en a plein, toutes ces femmes icônes, vedettes, mythes ou modèles... Cléopâtre taille une bavette avec Françoise Sagan, Madonna discute le bout de petites culottes avec Simone Veil, Sœur Emmanuelle tchatche avec Amanda Lear... Jusqu'au 14·02. Du Me. au S. à 20h30 - De 10 à 22 € Théâtre de la Toison d'Or. Galerie de la Toison d'Or 396-398 - 1050 Ixelles & 02 510 05 10 - www.ttotheatre.be

15

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans l'honneur et la fidélité et, pour gagner, tous les moyens sont bons ! Pendant ce temps, pour les adultes: "La Guerre est déclarée". Le 28-01 à 10h30 - 2,50 € Cinéma Vendôme. Chaussée de Wavre 18 -1050 Ixelles - www.samedisducine.be

ULTRA SPECTACLE, PAR LE ZÉTÉTIQUE THÉÂTRE (DÈS 2,5 ANS)

SESSIONS URBAINES * Le 26-01: “Lyrical Session”. Rap & hip hop avec Anfalsh, Furio, Pietino, Tshin l’Enflure, Kekro, Metissa & Couscouz, Safino, Babtwo, Oedem, Fossoyeur. * Le 27-01: “Rap Session #4” avec Grems, Swift Guad, Stan & Yassin, Prodige, Krymoghaine, The Will & Kreddy Fraudeur, L’Hexaler. Les 26 et 27·01 à 20h - De 6 à 8 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

De la danse à la portée des tous petits. Le 28·01 à 11 et 16h - 7 € Wolubilis. Cours Paul Henri Spaak 1 -1200 Woluwe-Saint-Lambert & 02 761 60 30 - www.wolubilis.be

UNE VIE DE CHAT CINÉMA (DÈS 6 ANS)

Dino, un chat noir, partage sa vie entre deux maisons. Le jour, près de Zoé, une petite fille, la nuit, sur les toits de Paris, en compagnie de Nico, un cambrioleur agile. Alors que la mère de Zoé enquête sur les cambriolages nocturnes, un truand kidnappe la fillette... Le 31·01 à 14h30 et 20h30 - De 3 à 5 € Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre. Avenue Ch. Thielemans 93 -1150 Woluwe-Saint-Pierre R 02 773 05 88 www.art-culture.be

SAMEDIS DU CINÉ: LA GUERRE DES BOUTONS

MUSIQUE

UNE SÉANCE DE CINÉMA, UNE COLLATION ET UNE ANIMATION (DÈS 6 ANS)

AARON

1960, un village dans le sud de la France. Une bande de garçons âgés de 7 à 14 ans, menée par l'intrépide Lebrac, est en guerre contre les enfants du village voisin, leurs ennemis jurés. On se bat pour

Un concert acoustique qui donnera l'occasion de pénétrer dans l’intimité du groupe en découvrant leurs tubes dans des versions dépouillées. Le 27·01 à 20h - De 35 à 38 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 -1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

AMSTERDAM KLEZMER BAND Influencé par la musique gipsy et les sons balkaniques, le groupe offre une musique juive enjouée et bariolée. Le 26·01 à 20h30 - De 10 à 18 € Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre. Avenue Ch. Thielemans 93 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre & 02 773 05 81 R 02 773 05 88 - www.art-culture.be

ASKING ALEXANDRIA Ils sont devenus les fers de lance de la scène technocore qui mêle des éléments techno à du post-metalcore rageur. En 1re partie: Bless The Fall, Chelsea Grin. Le 26·01 à 19h - De 16 à 19 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

B.B.B - BREL, BARBARA, BRASSENS Un concert-spectacle de quatre chanteurs/multi-instrumentistes façon jazz, trad, funk... des répertoires des trois géants de la chanson française. Jusqu'au 25·01. Du Ma. au S. à 20h30 - De 10 à 15 € La Samaritaine. Rue de la Samaritaine 16 - 1000 Bruxelles & 02 511 33 95 www.lasamaritaine.be

BJORN BERGE Blues rock incandescent. En 1re partie: Lewis Floyd Henry. Le 27·01 à 20h - 12 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

BURITACA - LOS CALLEJEROS Un mélange de "worldbeats" forts et inspirés - Un mélange de latin,

cumbia, reggae, rythmes des Balkans... imprégné d'influences de voyages à travers l'Amérique du Sud. Le 27·01 à 20h - Entrée libre VK*. Rue de l'Ecole 76 - 1080 Molenbeek-Saint-Jean & 02 414 29 07 www.vkconcerts.be

DJANGOFOLLLIES Un hommage au grand musicien manouche se déroulera dans divers lieux bruxellois: Les Riches-Claires, le Théâtre Marni, La Tentation... * Le 25-01: Marquito Velez - Martin Bérenger Trio. * Le 26-01: Un Gato en la Luna. Les concerts se déroulent également à Gand, Anvers, Namur, Soignies, Grimbergen, Charleroi... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 29·01 - Prix variés en fonction des concerts Divers lieux en Belgique. - 1000 Bruxelles - www.brosella.be

DROPKICK MURPHYS Le groupe mêle punk-rock et folk irlandais. Le 26·01 à 19h - 34,50 € Forest National. Avenue Victor Rousseau 208 - 1190 Forest & 0900 260 60 www.forestnational.be

DURAN DURAN Surfant sur la vague néo-romantique, associé à la new-wave, le groupe pop de Birmingham a littéralement enflammé les années 80. Le 29·01 à 20h30 - 56 € Forest National. Avenue Victor Rousseau 208 - 1190 Forest & 0900 84 007 www.forestnational.be

LE YÉTI Il présente son nouvel album "L'animal en moi". Le 25·01 à 20h - De 10 à 13 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210

Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

LIVE FROM BUENA VISTA Musique cubaine: son, bolero, guajira, cha-cha-cha... Le 01·02 à 20h - De 26 à 29 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

LIZ GREEN La jeune chanteuse puise ses influences dans le folk et la country. Le 26·01 à 20h - De 10 à 13 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

FESTIVAL PROPULSE * Le 01-02: Gaëtan Streel, Fastlane Candies, Kiss & Drive, Taïfun, Pale Grey. * Le 02-02: Driving Dead Girl, The Link, Exuviated, KomaH, The K. * Le 03-02: Crazy Lady Madrid, Kupid Kids, V.O., Applause, Noa Moon. * Le 04-02: Glÿph, Squeaky Lobster, Compuphonic, Ssaliva, Concert Debout, Antilux, Zoft, Joy as a Toy, Amute, Uman, Scylla, Kaer (Starflam), Veence Hanao, DYnamic, Maëlan. Du 01 au 04·02 à 20h - 7 € (par soir) Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

S.C.U.M Du rock à guitares épique, respectueux d'une tradition britannique ambitieuse qui tend vers The Verve ou Echo & The Bunnymen. Le 01·02 à 20h - 12 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

16

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans SUAREZ

Divers lieux. - 1210 Saint-Josse-tenNoode & 02 223 30 33 www.humoursdumonde.be

Un cocktail de musique malgache, de pop anglaise, d'influences manouches, de musique noire américaine... Le 26·01 à 20h - De 5 à 10 € Maison des Cultures et de la Cohésion sociale. Chaussée de Merchtem 67 - 1080 Molenbeek-Saint-Jean & 02 415 86 03 http://maisoncultures1080.blogspot.com

LA FÊTE AU MUSÉE DU CINQUANTENAIRE

Une œuvre de Eric Blésin à l’origine de l’enseigne du Nova.

THE SOUNDS New wave aux influences punk rock, pop et electro. En 1re partie: Kids at the Bar, The Limousines. Le 01·02 à 20h - De 13 à 16 € VK*. Rue de l'Ecole 76 - 1080 Molenbeek-Saint-Jean & 02 414 29 07 www.vkconcerts.be

UMOJA Une plongée musicale dans l'histoire de l'Afrique du Sud et de l'apartheid: rythmes zoulous, danse des mineurs, jazz, chants a capella, choeurs gospel, musiques actuelles... Le 25·01 à 20h30 - De 27 à 47 € Cirque Royal. Rue de l'Enseignement 81 - 1000 Bruxelles & 02 218 20 15 www.cirque-royal.org

WINTERJAZZ FESTIVAL Le festival de jazz est de retour pour une 5e édition où les talents belges et européens animeront le quartier Flagey. Pas moins de vingt musiciens venus de sept pays européens différents donneront un grand concert de clôture à Flagey. Et aussi: Barbara Wiernik et l’Ensemble Musiques Nouvelles, AsGuests, Loumèn, Frown-I-Brown... Jusqu'au 28·01 - Prix variés (pass festival: de 25 à 35 €) Flagey et Théâtre Marni. - 1050 Ixelles & 02 639 09 82 - www.winterjazz.be

MAIS ENCORE ART TRUC TROC Cette année encore, plus de 200 artistes participeront à cette grande expo et échangeront leurs oeuvres contre tout ce que vous pouvez imaginer: un objet, un service, un voyage ou toute autre proposition susceptible de convenir à l’artiste. Du 27 au 29·01. Le V. de 19 à 02h, le S. de 14 à 23h et le D. de 10 à 18h - 5 € (gratuit en dessous de 12 ans) Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.tructroc.be

BOZAR BOOK CLUB: HÂFEZ DE CHIRAZ ET LES POÈTES PERSANS CLASSIQUES (Club de lecture) Le Bozar Book Club est de retour et propose six nouveaux coups de coeur littéraires. Le premier rendezvous de l'année partira à la découverte de la poésie lyrique persane du XIVe siècle et du poète Hâfez de

LE NOVA FÊTE SES 15 ANS ! A l'affiche: des films rares ou inédits, l'occasion de découvrir des talents très personnels, des séances Prima Nova, des concerts, du spoken word avec l'artiste américain Eugene Robinson qui rendra hommage à Dean Martin, une conférence sur l'humour allemand, un Cineketje pour les plus petits, des performances, expos (Bonom, Eric Blésin...), installations... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 19·02 Cinéma Nova. Rue d'Arenberg 3 - 1000 Bruxelles & 02 511 24 77 www.nova-cinema.org

Chiraz en compagnie de Lila Azam Zanganeh, élue récemment personnalité culturelle de l'année par le New York Times. Le 26·01 à 20h30 De 5 à 7 € Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.bozar.be

Une grande fête sur le thème de l'aviation qui proposera des visites guidées de l'expo "Le progrès venait du ciel - Histoire de la Sabena" et un parcours pour les enfants, des ateliers pour petits et grands (Café Couture, stylisme, création d'affiches...), un concours de remplissage de valises, de la musique, une U-Party (chorégraphie collective)... Le 29·01 de 11 à 18h - De 4 à 12 € Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 15 - www.mrah.be

LA MAGIE DE L'ORCHIDÉE L'expo présentera des centaines d'orchidées, mais également un jardin tropical, des montages monumentaux, une cascade géante... Du 28·01 au 18·03. Du L. au S. de 10 à 19h, le D. de 13 à 19h - De 2,50 à 8 € Basilique de Koekelberg. Parvis de la Basilique 1 - 1081 Koekelberg & 02 421 16 79 - www.basilique.be

LA SEMAINE DU SON Une série d'événements liés au sonore sont proposés dans divers lieux de la capitale, afin d'initier le grand public à une meilleure connaissance du son et de sensibiliser tous les acteurs de la société à l'importance de la qualité de l'environnement sonore. Au programme: conférences, installations, performances, ateliers, projections... Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 29·01 Divers lieux. - 1000 Bruxelles & 0485 49 20 28 www.lasemaineduson.be

BRUSSELS ANTIQUES & FINE ARTS FAIR

LES MARDIS DE LA PHILO

Quelque 130 exposants belges et étrangers présenteront un éventail de la création artistique de toutes les époques, de tous les styles et de tous les continents: argenterie, orfèvrerie, sculpture, peinture, art primitif, mobilier, tapisserie... La Fondation Roi Baudouin est l’invité d'honneur. Jusqu'au 29·01 de 11 à 19h, les 24 et 26-01 jusqu'à 22h - De 10 à 20 € (gratuit en dessous de 12 ans) Tour & Taxis. Avenue du Port 86c - 1000 Bruxelles & 02 513 48 31 www.brafa.be

PARCOURS DE POÉSIE

HUMOURS DU MONDE De nombreuses manifestations pluridisciplinaires sont proposées pour parcourir un tour du monde de l'humour: arts de la rue, littérature, spectacle musique, débat... Du 01 au 04·02 - Pass 3 spectacles: 29 €

L'asbl Philo.be propose des conférences philosophiques regroupées en cycles thématiques. La crème des philosophes belges donne rendezvous aux curieux qui désirent allier réflexion et plaisir. Programme détaillé sur le site web. Les Ma. matin jusqu'au 27·03 - De 25 à 40 € (par conférence, tarifs variés) Le Vaudeville. Galerie de la Reine 13 - 1000 Bruxelles & 02 537 20 11 ou 0471 600 994 www.lesmardisdelaphilo.be Poètes et slammeurs bruxellois s'unissent pour déclamer leur Belgique dans les deux langues nationales. Programme détaillé sur le site web. Le 27·01 de 17h30 à 23h Gratuit Autour du Parvis de Saint-Gilles. - 1060 Saint-Gilles - www.pianofabriek.be

17

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlrestos ÇA CHANGE !

IL EST LIBRE MAX ! On aime bien Maxime Herbert, le chef et patron de Chez Max. Ce gars-là vient d’une autre époque. Moyennement à l’aise avec les temps qui courent – beaucoup trop chichiteux et anorexiques pour lui –, on l’imagine davantage au moment des Trente Glorieuses. On le voit d’ici se taper la cloche comme pas possible avec une bande d’amis à la gouaille digne de Michel Audiard. Au-dessus d’un lièvre à la royale fuseraient des répliques d’anthologie. Les fillettes – on parle bien de ces récipients allongés à goulot étroit – couleraient à flot. Seulement voilà, on est en 2012, il faut donc faire avec les moyens du bord. Surtout qu’il y a peu, Guillaume Joubin, son associé dans le Bistro de la Poste, est reparti en France. Orphelin d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître et, du coup, également d’un ami – excellent sommelier en plus –, Maxime Herbert a dû se réinventer. Pour ce faire, il a commencé par rebaptiser le restaurant de la chaussée de Waterloo où il bossait en tandem avec Joubin. Bien vu, il a puisé son inspiration du côté de l’Homme à la tête de chou, lâchant un “Chez Max” qui

Le Bistro de la Poste est devenu Chez Max – Coiffeur pour hommes… cela méritait bien un coup de fourchette. Et un coup de chapeau !

CHEZ MAX HHHH

Chaussée de Waterloo, 550a 1050 Ixelles. Ouvert de 12h à 14h30, du mercredi au vendredi et, de 19h à 22h30, du mardi au samedi. Tél. : 02 344 42 32. www.chezmaxrestaurant.be

sent bon la shampooineuse, le loukoum et la guitare à deux jacks.

VOIR LE JOUR Ce n’est pas tout. Max Herbert s’est également affranchi du poêlon. Alors que jusqu’ici, forçat troglodyte, il travaillait en sous-sol, il a eu la bonne idée d’installer sa cuisine dans la salle. Résultat ? Une connivence avec le public qui débouche sur une libération des préparations désormais aussi live que transparentes. On a pu mesurer tout le talent à l’œuvre après un samedi au cinéma – le merveilleux “Les Neiges du Kilimandjaro” de Robert Guédiguian. En guise d’entrée, on s’est régalé avec un

© Bénédicte Maindiaux

très bon gratin de petits gris de Namur aux champignons de Paris (14 €). L’assiette ne manque pas de saveur et surtout réconcilie avec le lent mollusque trop souvent insipide. C’est toutefois avec le plat principal qu’on s’est fait le plus plaisir. Un onglet de veau de Corrèze grillé servi avec du beurre fumé (21 €). Redoutable, d’autant plus qu’on a accompagné le plat

de délicieuses frites à la graisse de bœuf qui étaient idéalement rehaussées d’une pure mayonnaise maison. Même pour quelqu’un qui n’est pas fan de frites – c’est notre cas –, le plat est addictif, il a la saveur d’un dimanche en famille. Bien vu, un Ploussard 2010 (Arbois) du Domaine Ratapoil (35 €) constituait l’accord suggéré par le chef : une tuerie de jus

fruité et souple ne faisant pas valoir plus de 12° d’alcool. Grisé par tant de bonnes choses, on a même poussé le vice à s’offrir une glace de potiron, coulis de caramel (10 €). Même si la crème fraîche n’était pas vraiment nécessaire, on s’est pâmé devant tant de savoirfaire. WAZABI

BULLES FRAÎCHES

LE JAJA DE LA SEMAINE

À LIRE

LE SEAU À CHAMPAGNE PLIABLE Pour la Saint-Valentin, Veuve Clicquot lance Clicq’Up, un seau à champagne pliable. Cet objet nomade facilement transportable porte la signature du designer belge Mathias van de Walle ainsi que les couleurs du duo de graphistes japonais Erotyka. Il peut être utilisé 3 à 4 fois. Bien vu pour tous ceux qui ne se contenteront pas de la classique invitation au restaurant. Attention, l’imagination est la seule limite… Prix

VIN DE PAYS DE L’HÉRAULT 2009, ECCETERRA, DOMAINE DU CLOS ROCA Déjà fatigué de l’hiver ? On convoque l’été à la faveur de cet assemblage carignan, mourvèdre et cabernet sauvignon. Soudain le vent froid disparaît pour faire place à un souffle chaud, gouleyant et généreux qui emplit la bouche de fruits rouges et noirs. Le corps s’en émeut presque. Le tout affichant un joli taux de buvabilité… notamment grâce à une vinification avare sur le soufre. A déguster en écoutant “Cirrus Minor” de Pink Floyd, bande originale du film “More”.

POISSON DURABLE Comment choisir le poisson de façon à pouvoir en manger encore longtemps ? Pour répondre à cette question, Dominique Viel – directrice de la Mission de Contrôle pour l’Ecologie & le Développement durable en France – signe un guide de 64 pages qui fait le tour de la question. L’auteure fait le point sur les bénéfices nutritionnels mais également sur les apports non désirés (PCB, mercure…). Le tout complété par une série de recommandations par espèces. Env. 8,50 €, “Les

environ 40 €. www.veuveclicquot.com

Environ 7 €. Biodyssey, www.biodyssey.be

poissons, consommons durable”, éditions Amyris.

18

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


conso LA BRASSERIE DE LA SENNE PROPOSE DES BIÈRES ARTISANALES

ÇA BRASSE FERME ! Ouverte depuis un an, la Brasserie de la Senne, à Molenbeek, propose des bières qu’on ne trouve plus dans le commerce.

- Le Stouterik : à 4,5 % d’alcool, c’est une bière légère, sèche, fraîchement amère, avec des notes torréfiées complexes. Elle est particulièrement appréciée des connaisseurs.

CLASSIQUES Fermentation, saccharification, germination, houblon, malt, drêches… notre brasseur vous guidera dans les différentes salles du site en vous expliquant tout le processus de fabrication des bières de la brasserie de la Senne. Une visite qui peut s’avérer très utile… “Bien que la Belgique, et surtout Bruxelles, soit réputée pour sa bière, les gens ont encore beaucoup de progrès à faire sur le sujet en terme de connaissances.” Pendant près d’une heure, Yvan vous parlera techniques de production mais aussi anecdotes historiques. Et pour couronner le tout, la visite se ter-

- La Zinnebir : blonde dorée de 6 % d’alcool à l’arôme fruité houblonné intense. - La Taras Boulba : blonde légère de 4,5 % d’alcool, avec un caractère très rafraîchissant et un nez qui rappelle les agrumes.

C’est avec un large sourire veaux employés dès le mois de février. et dans un immense entrepôt en briques que Yvan De POTASSER LEURS Baets et Bernard Leboucq, nos deux brasseurs du jour, nous accueillent. Au numéro 565 de la chaussée de Gand, à Molenbeek, ces deux passionnés fabriquent des Zinnebir, des Taras Boulba et des Stouterik. Des noms farfelus pour désigner des bières au goût particulier… “Ce que nous proposons, ce sont des bières que l’on ne trouve plus dans le commerce, explique Yvan. Elles sont amères et complexes, comme on pouvait en boire dans les cafés de nos grands-parents. Des bières que Bernard et moi aimons, tout comme les Bruxellois qui les apprécient de plus en plus.” Et l’affaire fonctionne tellement bien que le tandem d’amis a embauché deux nou-

LES BIÈRES PROPOSÉES

Yvan De Baets et Bernard Leboucq, brasseurs bruxellois en voie d’extinction ! © Olivier Pirard

minera par une dégustation des bières de la maison, la seule manière de se faire un véritable avis sur la question ! ANNABELLE DUAUT Visite guidée par groupe de 15 minimum, à raison de 7 euros par personne. Rés. : 02 465 07 51. www.brasseriedelasenne.be

– L’Equinox : à 8 % d’alcool, c’est une bière d’hiver, puissante et complexe. Elle se distingue par son riche caractère malté et ses notes légèrement chocolatées. - La Jambe-de-Bois : blonde légèrement cuivrée, c’est une bière corsée et puissante à 8 % d’alcool. Au nez, elle évoque la banane mûre et un subtil mélange d’anciennes variétés de houblons aromatiques. En bouche, le malt domine, soutenu par une longue et fine amertume.

19

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslesboutiques

ET AUSSI LE THÉ AU HAREM D’ARCHI AHMED

JAZZ STATION La Jazz station est une halte bien connue des aficionados de musique jazz. Etabli depuis 2005 dans l’ancienne “gare de la chaussée de Louvain”, le centre culturel jouit d’un cadre admirable pour son architecture de style néo-Renaissance flamande, mêlée d’éléments du baroque brabançon. Le bâtiment et ses belles briques rouges ont d’ailleurs été classés en 1996. Avec sa programmation éclectique, la Jazz station tente d’attirer un public aussi large que possible. En plus des concerts, la gare accueille des expositions temporaires (photographie, peinture…) ainsi que des cours et des ateliers pratiques. En outre, un espace multimédia permet au public de profiter pleinement du riche matériel audiovisuel entreposé en ce lieu. L’objectif : emprunter toutes les voies qui mènent à l’univers du jazz. Que ce soit pour prendre un verre entre amis ou pour assister à l’une des nombreuses répétitions publiques et gratuites, la Jazz station vaut indéniablement le détour. Chaussée de Louvain, 193A – 1210 Saint-Josse-ten-Noode. Tél. : 02 733 13 78. Du mercredi au samedi, de 11h à 19h. www.jazzstation.be

Son nom, qui fait bien sûr référence au théorème d’Archimède, cette brasserie orientale le doit à Mehdi Charef, un célèbre auteur algérien, qui en avait fait le titre de l’un de ses romans ainsi qu’un film, à la demande de Costa-Gravas. Son charme, elle le puise dans un mélange original et justement dosé des cultures occidentale et orientale. Sur le temps de midi, le «Thé au Harem d’Archi Ahmed» propose une cuisine délicieuse, aux accents belge et marocain. L’après-midi et jusqu’à 19 heures, le restaurant se transforme en salon de thé et apéro-bar. Côté décoration, la belle façade affiche des lettrages dorés à la feuille qui rappellent qu’en 1900 le lieu abritait une boutique de corsets. A l’intérieur, des portraits de femmes du siècle dernier sont accrochés aux murs. Mères de famille, danseuses ou égéries, toutes semblent observer la clientèle avec attention. En définitive, prendre le thé au Harem d’Archi Ahmed relève certainement plus de l’alchimie que des mathématiques. Chaussée de Louvain, 52 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode. Tél. : 02 219 80 19. Du lundi au vendredi, de 11h à 17h, et le samedi, de 12h à 19 h.

LE PALAIS DES DÉLICES Des plats typiquement marocains et pas moins de quarantehuit sortes de petites pâtisseries faites maison ! Place Saint-Josse, 13. Tél. : 02 280 48 40. www.palaisdesdelices.be.

SAÏGON – BANGKOK Fondé sur le principe de la cuisine fusion, entre les plats vietnamiens et thaïlandais. Déco feng-shui. Rue de la Pacification, 36. Tél. : 02 280 04 75. www.saigon-bangkok.be.

MISTER PIÈCES Existe depuis 1968 et est spécialisé dans les pièces détachées et accessoires pour petit et gros électroménager (aussi à Laeken et Anderlecht) Chaussée de Louvain, 135. Tél. : 02 218 51 44. www.misterpieces.be.

DOD Des grandes marques à petit prix pour les hommes, les femmes, les enfants. Chaussée de Louvain, 16 (hommes), 29 (chaussures), 41 (junior), 44 (dames), 53 (seconde main) et rue Scailquin, 61 (maroquinerie). Tél. : 02 218 11 61. www.dod.be.

NOS COUPS DE CŒUR

A SAINT-JOSSE HÔTEL BLOOM

20

© B.M.

À LA PETITE VACHE Installée à Saint-Josse en 1934, “A la petite vache” n’est en fait une fromagerie que depuis les années 70. A la suite des arrivées de la TVA et de ses taux différenciés, le commerce qui était à l’origine une épicerie familiale s’est spécialisé et n’a conservé que deux produits : le fromage et son compagnon de toujours, le vin. On trouve aussi quelques ouvrages intéressants qui traitent du sujet. Bien que la plupart des aliments viennent de France, les nombreux clients eurocrates de la “Petite vache” ont influencé les lieux au fil du temps. A 60 ans, le patron Charles Uyttendaele est désormais un habitué des commandes spéciales et a su s’adapter en diversifiant son offre. Autre gage de qualité, il fournit également quelques très bonnes tables bruxelloises, dont le “Comme chez soi” et “L’écailler du palais royal. Pour les particuliers, la maison réalise, sur commande, des plateaux de fromages en “cheese-party”. Chaussée de Louvain, 71 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode. Tél. : 02 217 39 69. Lundi et mercredi, de 9h30 à 13h. Mardi, jeudi et vendredi, jusqu’à 18h30. Samedi, jusqu’à 18h.

Situé à deux pas du Botanique, le très original “hôtel Bloom” attire le regard pour son style contemporain où clarté, luminosité et espace règnent en maîtres. Les murs extérieurs et intérieurs de l’établissement, jusque dans les 305 chambres et suites, arborent de nombreuses fresques qui ont toutes été réalisées par de jeunes artistes européens. Disposant de tout le confort et l’équipement propre à un hôtel trois étoiles – connexion Internet sans fil gratuite, salles de conférence, parking privé souterrain… – , le Bloom possède également un restaurant, le “OO !”, et un living-room, le “Smoods”, tous deux très agréables et revigorants. Tout au long de l’année, l’hôtel organise de nombreux événements culturels. Et puisque 2012 est résolument placé sous le signe de la gastronomie, il se devait de participer à Brusselicious. C’est chose faite, via l’action “Bubbles in Brussels”. Le concept : proposer une dégustation de trois cuvées de champagne aux clients pour qu’ils choisissent leur préférée avant de commander leur consommation. Rue Royale, 250 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode. Tél. : 02 220 66 11. www.hotelbloom.com.

TO U S L E S 15 J O U R S retrouvez les choix de la tribune sur

PAGE RÉALISÉE PAR NICOLAS ROZEN. © BÉNÉDICTE MAINDIAUX

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs

C’EST À BRUXELLES MAIS OÙ ?

GUESS WHERE ! On peut lire cette déclaration au 274 chaussée de la Hulpe à WatermaelBoitsfort. © Philippe Fontijn

L’HOROSCOPE PAR SERGE DUCAS : 0475 822 250 BÉLIER Un projet professionnel s’officialise et vous permet de prendre des dispositions concrètes. Si vous êtes sans emploi, vous êtes complètement investi dans vos recherches. Vous ne supportez plus cette attente. Vous acceptez s’il le faut de revoir vos prétentions à la baisse. Côté cœur, vous êtes beaucoup plus renfermé. TAUREAU Votre vie amoureuse est plus enrichissante et rassurante. Vous avez entièrement confiance en votre partenaire. Par ailleurs, l’amour frappe à la porte des célibataires. Au travail, la communication est meilleure. Vous pouvez défendre habilement votre projet. Vous êtes crédible et convaincant. GÉMEAU Vous cherchez à innover, à changer vos méthodes de travail quitte à bousculer les habitudes déjà bien ancrées, les vôtres ou celles de vos collègues. Vous constatez une relance dans vos affaires, vous recevez une proposition qui vous enchante et vous motive. Côté cœur, vous êtes davantage sur la défensive. CANCER Les astres ont sur vous un regard bienveillant. Ils garantissent l’équilibre de votre vie familiale. Ils assurent la constance, le bien-être et la pérennité du foyer. Dans ce contexte favorable, vous pouvez prévoir un déménagement, un achat immobilier ou des travaux dans le but d’améliorer votre confort.

Fleur de métal © Yves Calomme

Avec la collaboration de “Guess where ! Bruxelles – Brussels – Brussels”, un groupe Facebook créé par un Bruxellois (Jean- François Maljean), chaque semaine, nous vous emmenons en balade à Bruxelles à travers des photos belles, étranges, drôles, étonnantes ou originales. A vous de trouver quels endroits elles présentent ! La solution vous sera livrée la semaine suivante. Une belle façon de partir à la découverte de la capitale avec un autre œil. On atteint directement le site en tapant “Guess Bruxelles” dans la recherche de Facebook ou “Guess Bruxelles Facebook” sur Google.

BALANCE Vous laissez vos véritables capacités s’exprimer. Par ailleurs, vous êtes à l’origine de bouleversements dans l’organisation de votre activité. Votre position sociale est plus avantageuse. En amour, l’être aimé vous protège. SCORPION Vous avez besoin d’aimer, d’admirer la personne avec qui vous allez partager votre vie. Vous êtes exigeant, sélectif mais surtout très prudent. Vous tenez à vous respecter. SAGITTAIRE Un sujet relatif à l’éducation des enfants, peut être �� l’origine d’un souci. Professionnellement, plus concentré, vous faites tout votre possible. CAPRICORNE Si vous êtes célibataire, vous supportez de moins en moins votre solitude. En couple, vous cherchez à vous rassurer. Au travail, vos actions sont mal interprétées. Vous êtes contraint de revenir sur vos positions.

LION Votre assurance revient. Vous êtes, dès lors, beaucoup plus rayonnant, serein, proche de votre conjoint. Au travail, vous défendez un projet, soumettez une idée. Vous prenez de nouvelles orientations dans vos activités.

VERSEAU Votre succès professionnel est doublé d’une réussite économique remarquable et remarquée. En amour, vous ébauchez de nouveaux projets avec votre partenaire.

VIERGE Vous êtes en mesure de mettre vos idées en pratique, vos projets à exécution. Vous n’avez désormais plus aucunes restrictions. Sur le plan affectif, vous élargissez votre cercle de connaissance.

POISSON Vous avez l’assurance d’un beau succès ponctuel qui dynamise votre carrière. Votre activité est plus prenante. Sur le plan affectif, vous êtes très complice avec votre partenaire.

22

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs

A GAGNER : 20 x 4 PLACES DE CINÉMA UGC La Tribune de Bruxelles vous offre 20x4 tickets de cinéma valables dans tous les UGC pour le film de votre choix. Pour avoir la chance de gagner il vous suffit de nous envoyer un mail avant le 30 janvier minuit à tbx.concours@saipm.com avec en objet “UGC”, vos coordonnées et la réponse à la question suivante : Quel film a reçu 3 prix aux prestigieux Golden Globes 2011 (Meilleure bande-originale de film, Meilleure comédie musicale et Meilleur acteur) ? Les gagnants, tirés au sort, seront avertis par mail. Bonne chance à tous.

23

© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2012. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


TBX 24 janvier 2012