Issuu on Google+

En janvier, sur le tournage de “Desperate Housewives”. Eva Longoria est prête à aller de l’avant. Le divorce avec Tony Parker est consommé. A lire dans notre rubrique “People”. © PhotoNews

N° 390 - DU 8 AU 14 FÉVRIER 2011 - GRATUIT - WWW.TRIBUNEDEBRUXELLES.BE

EVA LONGORIA

CŒUR À PRENDRE

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville

BRUOCSELLA 2011 EST LANCÉ ! Pour la neuvième année consécutive, Bruocsella lance son appel à projets en vue de la remise du Prix Bruocsella 2011 qui aura lieu fin mai.

tion” dans les Marolles qui a gagné le prix l’année précédente.

Le Prix Bruocsella soutient des projets liés à l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement urbain en Région bruxelloise. Les projets doivent, en effet, contribuer à la création, la rénovation ou la sauvegarde du patrimoine non classé ou d’éléments touchant à l’aménagement urbain. A titre d’exemple, il s’agit de projets portant sur la rénovation et/ou la ‘réaffectation’ d’un bâtiment existant, l’aménagement et/ou la rénovation d’espaces verts ou de ‘verdurisation’, le développement de l’art public contribuant à l’embellissement de la ville… Soit des projets pour la ville portés par les citadins comme “Planta-

Les projets éligibles au Prix Bruocsella doivent répondre aux critères suivants : ils doivent se situer en Région de Bruxelles-Capitale et répondre de manière significative à l’objet du concours; les projets doivent être introduits par une association, un comité de quartier ou un collectif (même s’ils sont créés pour l’occasion), être accessibles au moins visuellement au public et ne doivent pas relever du patrimoine classé. Et enfin, le Prix de 25 000 € doit constituer un levier significatif pour la réalisation du projet.

L’année dernière, le prix Bruocsellade 25 000 € a été attribué au projet « Plantation » porté par une dizaine d’associations du quartier des Marolles. Il visait à transformer un espace urbain à l’abandon (esplanade de 5000 m² de béton sise à l’arrière du Foyer des Visitandines) en une zone de potager urbain. © DR

www.promethea.be. Date ultime de dépôt des candidatures : 31/03. L’asbl Prométhéa se tient à la disposition des candidats pour les aider dans leur dossier.

BRUXELLES-VILLE EST TRÈS WEB

LA SAINT-VALENTIN, TOUS ENSEMBLE

Love Bugs Parade. C’est devenu une tradition dans les rues bruxelloises à l’approche de la Saint-Valentin : une centaine de Coccinelle prennent possession de la ville pour une parade sympathique. Rendez-vous le dimanche 13 février sur l’Esplanade du Cinquantenaire, devant le Musée Autoworld à Bruxelles, dès 13h. Les voitures partiront à 14h pour une balade à travers les rues de la Capitale. Elles s’arrêteront de 14h30 à 15h sur la place des Palais le long du Parc Royal. Le public pourra les y admirer le temps que les participants visitent l’ancien palais (souterrain) de Charles Quint – le site archéologique du Coudenberg. Le retour de la Parade à Autoworld est prévu vers 16h-16h30. Grand Concert en salle Gothique. A l’occasion de la Saint-Valentin, la Ville de Bruxelles a décidé de marquer le coup par un concert gratuit offert par le Collège des Bourgmestre et Echevins le lundi 14 février à 20h à la Salle Gothique de l’Hôtel de Ville ! Deux couples de musiciens exceptionnels, viendront partager avec le public leur amour de la musique. Véronique Bogaerts & Jean-Claude Vanden Eynden, Sarah Dupriez & Vincent Hepp joueront un programme romantique : Franz Schubert, Franz Liszt, Gabriel Fauré et des extraits de “Roméo et Juliette” de Sergueï Prokofiev notamment. Le concert est gratuit mais étant donné le nombre très limité de places, la réservation est obligatoire au 02 772 34 26. Mail : patriciaraes@scarlet.be

JOURNÉE EUROPÉENNE DU 112 Le 11 février marque la journée européenne du 112 et le 20e anniversaire de la décision de créer ce numéro d’urgence européen commun aux 27 pays de l’Union européenne. Alors que des dizaines de numéros d’urgence coexistent dans l’Union européenne, le 112 est le seul qui puisse être utilisé pour contacter les services d’urgence (ambulances, pompiers, police) dans chacun des pays de l’UE. Malheureusement, 20 ans après sa création, trois citoyens européens sur quatre ne connaissent toujours pas l’existence de ces 3 chiffres qui peuvent leur sauver la vie partout dans l’UE. www.112day.eu

DES INFOS SUR LES BONS PLANS AVEC ENFANTS : LA KIDSGAZETTE EST AUSSI SUR LE WEB...

6 nouvelles bornes Administratel ont été installées dans les maisons de quartier et antennes administratives de la Ville de Bruxelles. Elles viennent ainsi s’ajouter aux 4 qui sont opérationnelles depuis novembre 2010. Ces bornes permettent un accès libre à une série de sites Internet bruxellois susceptibles d’informer les citoyens sur leurs centres d’intérêt, leur travail et leurs déplacements à Bruxelles. Elles permettent aussi d’entreprendre des démarches administratives sans passer par les guichets. Concrètement, les bornes permettent un accès aux sites Internet de la Ville de Bruxelles,notamment à son agenda des manifestations et à son guichet électronique. Le guichet électronique permet de commander une série de documents administratifs, ou même de les remplir directement en ligne, sans devoir faire la file aux guichets. Les autres sites consultables sont ceux de la Région bruxelloise, de l’Office du Tourisme BITC, de Tax on web, du gouvernement fédéral et de l’Europe ainsi que ceux d’Actiris, de la Stib et de la SNCB. Enfin, les bornes permettent à tout un chacun d’envoyer facilement un email, même sans posséder d’adresse email personnelle.

www.kidsgazette.be S.A. d'Informations et de Productions Multimédia, Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles T.V.A. : 403.508.716 - R.C.B. : 185.436 - 02 744 44 33 VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DU COMITÉ PERMANENT : Patrice le Hodey / ADMINISTRATEUR-DÉLÉGUÉ ET ÉDITEUR RESPONSABLE : François le Hodey / COORDINATION : Elodie Weymeels / RÉDACTION : Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - 02 211 30 51 - www.tribunedebruxelles.be - mail : lecteur@tbx.be (commentaires); redaction@tbx.be (infos) / AGENDA BONS PLANS : envoyez vos événements à agenda@saipm.com / PUBLICITÉ : Régie Générale de Publicité S.A. - 02 211 29 59 - Hatim Elmajd, Product Manager : 0498 629 237 - Tolga Erciyes, Account Manager : 0484 13 30 51 La Tribune est imprimée sur du papier recyclé. Glissez-la dans un sac ad hoc après sa lecture !

2

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville EU STUDIES FAIR : LES 2E ET 3E CYCLES EN EUROPE À LA LOUPE “EU Studies Fair 2011” est un salon qui permet aux étudiants candidats à des programmes de 2e et 3e cycles de rencontrer les universités et institutions académiques proposant des programmes de ce type en études européennes, relations internationales, hautes études commerciales, droit et business. Les étudiants pourront s’entretenir avec des représentants de plus de 50 institutions académiques et se verront offrir la possibilité d’assister à des séminaires sur les études européennes et l’état du marché du travail européen. Le 12/02, de 10 à 16h à l’hôtel Crowne Plaza, place Rogier à Bruxelles. www.eustudiesfair.com

L

WWW.BRUSSELS.GREETERS.BE

es Greeters de Bruxelles ont un tout nouveau site ! Les Greeters, ce sont ces habitants de Bruxelles amoureux de leur ville et qui ont envie de partager leur Bruxelles avec des touristes de passage qui ont envie de la visiter différemment : 70 bénévoles actifs se sont inscrits depuis mai dernier, il y a 12 choix de langue possibles et 180 personnes ont pu bénéficier d’un “greet” selon leur souhait ! L’initiative existe également dans le monde entier. Si cela vous tente : www.globalgreeternetwork.info

STUDYRAMA : EN ROUTE POUR LES ÉTUDES AU CANADA ET AILLEURS ! SPÉCIAL ENSEIGNEMENT. Cinquième édition déjà pour le salon Studyrama des Formations & Carrières internationales ! Rendez-vous donc à l’Autoworld le 12 février pour tous les futurs étudiants, de nationalité belge ou étrangère, qui souhaitent s’orienter vers un cursus international. Plus précisément, les élèves post-6e secondaire et les étudiants de l’enseignement supérieur (bachelors, masters, MBA), qu’ils soient belges, frontaliers ou étrangers, pourront tirer bénéfice de la manifestation. Le salon est également destiné aux jeunes diplômés et jeunes actifs qui ont l’intention de donner une dimension internationale à leur carrière. Pour optimiser les échanges et permettre aux visiteurs de tirer le meilleur profit de leur présence, le salon est structuré autour de deux pôles : “Formations Internationales” et “Mobilité Internationale”. A l’honneur de cette cinquième édition du salon Studyrama des Formations & Carrières internationales, les études au Canada : en partenariat avec l’ambassade du Canada, un espace sera spécialement dédié aux universités et écoles canadiennes dont l’Université de Montréal, l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec, l’Institut National de Recherche Scientifique, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)… Le 12/02, de 10h à 18h, à l’Autoworld, Parc du Cinquantenaire 11 - 1000 Bruxelles. Entrée gratuite sur invitation et rens. sur www.studyrama.be

Partir en terre canadienne, pourquoi pas ? Toutes les infos sont au salon Studyrama. © DR

3

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville Dans la lignée des Oscar et des César, la Cérémonie des Magritte comptera désormais dans le paysage cinématographique. Une première cérémonie qui a évité de pencher vers le sérieux plombant © B. Maindiaux

PREMIERS MAGRITTE DU CINÉMA

ET LE GAGNANT EST… Particulièrement attendue par les cinéphiles belges, mais aussi étrangers, la première Cérémonie des Helena Noguerra a présenté la soirée sans se démonter… © B. Maindiaux

Benoît Poelvoorde, prix du Public.© B.M.

Magritte, qui décernait les récompenses du cinéma belge, n’a pas déçu. Devant un parterre de près d’un millier de personnes, le Square du Mont des Arts a vu défiler une pléiade de gens du cinéma, mais également d’autres horizons. De Benoît Poelvoorde à Jean-Claude Van Damme, d’Edouard Baer à François Damiens, en passant par le Prince Laurent, Stéphane Pauwels, Fadila Laanan ou les frères Dardenne, chacun semblait enchanté et surtout curieux de voir à quoi aller ressembler cette grande Fête du cinéma belge francophone.

JACO FOREVER

Anne Coesens, récompensée pour son rôle dans “Illégal” © B.M.

Et le premier Magritte de l’histoire est allé à Pauline Etienne, espoir du cinéma belge. © B.M.

gate”). Sans la moindre surprise, Anne Coesens a trusté le prix de la meilleure actrice pour “Illégal”, film qui a aussi permis à sa consœur Christelle Cornil de coiffer le prix du meilleur second rôle féminin. L’excellent Jonathan Zaccaï (”Elève Libre”) est lui devenu le meilleur acteur, alors que Jan Decleir, le Jean Gabin flamand, était récompensé par le prix du meilleur second rôle grâce aux “Barons” de Nabil Ben Yadir, dont ce fut le seul trophée. Mais la soirée aura surtout permis à “Mister Nobody” d’enfin justifier de sa réelle qualité, après son cuisant échec en salles. Nommé dans 7 catégories, le film de Van Dormael s’en est retourné avec six statuettes, dont celle de Meilleur Film. Ce qui a fait de son réalisateur un homme un

peu gêné, vu son statut de parrain de la soirée. A ce petit jeu, “Panique au village”, “Illégal” et “Elève Libre” suivent en comptabilisant “seulement” deux Magritte chacun. A noter aussi que Benoît Poelvoorde, en forme olympique ce samedi, a reçu le Prix du Public et qu’André Delvaux, via sa fille, le logique premier Magritte d’honneur. Diffusée un peu partout dans le monde grâce à TV5, cette soirée aura donc servi de vitrine idéale au cinéma belge francophone, pour qui les retombées ne pourront être que positives. Les Magritte ont aussi rappelé à tous que malgré la relative étroitesse de notre territoire, notre cinéma possédait un immense vivier de talent. DAVID HAINAUT

Orchestrée par la Communauté française, l’Académie André Delvaux et Be TV, qui diffusait le tout en clair et en direct, la soirée a marqué les esprits par une organisation haut-de-gamme et quasi sans faille. Présentée par la radieuse et très en forme Helena Noguerra, dont l’habillement a bien moins plu à l’assemblée que… l’habillage du programme, la Cérémonie a décerné le premier Magritte de l’histoire à Pauline Etienne, celui du meilleur espoir féminin pour le film “Elève Libre”. Son pendant masculin fut lui remis à Joffrey Verbruggen (”La Ré-

Un public VIP... © B.M.

Le “Mr Nobody” de Jaco Van Dormael a raflé six prix dont le meilleur film, meilleur scénario et meilleure musique. Le parrain de la cérémonie, heureux, a rappelé que “Belge est un joli mot”. © B. Maindiaux

4

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


danslaville LIGUE D’IMPRO

© OLIVIER PIRARD

LA SAISON DE TOUS LES DANGERS POUR L’IMPRO Une Ligue peu reconnue par la Communauté française et des subventions en berne n’auront pas raison de la saison 2011 de la Ligue d’impro belge professionnelle qui s’étend jusqu’au 11 avril prochain. Jean-Marc Cuvelier, comédien et directeur tire cette année la sonnette d’alarme et depuis peu, il semblerait que cela bouge. Ouf ! Place à la “patoche” et au jeu. Aimée du public (10 000 spectateurs l’année dernière et une première archi-comble le 4 février) mais peu reconnue par la Communauté française depuis des années, la Ligue d’Impro vient de réinvestir le théâtre Marni avec sa patinoire, quatre équipes colorées et pleines de peps, ses pantoufles et ses thèmes pour un championnat 26e du nom, raccourci de trois week-ends. Raccourci ? “La seule et unique convention de quatre ans dont la Ligue avait bénéficiée a pris fin il y a trois ans. Depuis, elle a été prorogée d’année en année. Mais sans une nouvelle convention et une augmentation de la subvention par 3, nous ne pourrons tenir la tête hors de l’eau une saison de plus”, explique clairement Jean-Marc Cuvelier, cofondateur de la Ligue belge d’Impro professionnelle. Impossible pour le directeur artistique de continuer à porter à bout de bras et de cœur cette Ligue, de faire des projets et de motiver une équipe de comédiens qui

L’Association des Exploits sportifs organise le 12 mars prochain au Vk* un concert exceptionnel au profit des enfants gravement malades. A l’affiche, rien moins que Didier Laloy, Milann, Perry Rose, S-Tres et The Good Darlings. Depuis onze ans, l’Association des Exploits sportifs offre des stages sportifs médicalisés ainsi que des activités ludiques, culturelles et sportives à des enfants gravement malades afin d’améliorer leur bien-être physique et moral. Infos sur : www.aexs.org; au Vk, rue de l’Ecole, 76 – 1080 Molenbeek-St-Jean. Ouverture des portes : 19h30. Concert : 20h. De 15 (prévente) à 18 € sur place. Rés. : www.vkconcerts.be, www.fnac.be et Caroline : passage Saint-Honoré, 20 – 1000 Bruxelles.

donnent déjà énormément d’eux-mêmes pour l’amour de l’impro et du jeu devant un public fidèle. Ce que Jean-Marc Cuvelier regrette, outre le manque de moyens pour donner libre cours à des projets créatifs, étoffés et variés, c’est que “ l’im-

pro n’est pas une discipline artistique bien connue des instances de la Communauté française. J’ai pu le ressentir lors de mon rendez-vous avec des membres du Conseil d’art dramatique, en octobre dernier”. En l’absence de toute réaction de-

E.W. Jusqu’au 11/04 au Marni, rue de Vergnies – 1050 Ixelles. Infos et rés. : www.ligueimpro.be : www.ticketnet.be et 070 660 601. Prix : 11 à 18 €, abonnement 6 matches 48 à 78 €.

COACHÉE PAR PATRICK SPADRILLE, AGNÈS SORAL SE LANCE COMME UNE GRANDE DANS L’IMPRO ! ”Sans filet” est un spectacle de théâtre improvisé. Lors de chaque représentation de ce spectacle, Patrick Spadrille (”Melting-pot Café”, “Fritkot”, “Les Experts BXL”…) invite un(e) comédien (ne) de talent n’ayant pas ou peu d’expérience d’improvisation. Une vraie gageure ! Sur scène, deux chaises et deux comédiens. Avant de commencer chaque improvisation, ils se choisissent un sentiment et, sans période de réflexion, se laisse guider par leurs émotions. Du rire, du rêve ou des larmes toujours sur le ton de la sincérité. Le 18 février, c’est Agnès Soral qui a accepté de se prêter au jeu.. Vendredi 18/02 à 20h30 au Centre culturel d’Evere, rue de Paris, 43 – 1140 Evere. Rés. : info@centreculturelevere.be – 02 241 15 83.

© PHILIPPE FAUVEL ST. LLB

AU VK LE 18 MARS UN CONCERT EXCEPTIONNEL POUR LES ENFANTS MALADES

Le championnat pro 2011 vient de débuter dans la patinoire construite au théâtre Marni. © Tanguy Jockmans

puis cette date et avant de reprendre le chemin de la patinoire cette saison, il a alors décidé de tirer la sonnette d’alarme. Et suite aux divers articles de presse de ces derniers jours... le ministère l’a contacté et il devrait avoir rendezvous pour discuter nouvelle convention et augmentation des subventions… “Mais rien n’est fait”, prévient l’improvisateur en chef heureux de ce rebondissement digne des meilleurs matchs et qui préparera son dossier aux petits oignons, c’est sûr ! Côté réjouissances, (et il y en a !) on pourra compter sur le championnat en lui-même, une soirée spéciale homme contre femme le lundi de la Saint-Valentin, un rendez-vous pour les jeunes de 8 à 14 ans le 13 mars et un week-end masters double mixte les 27 et 28 mars.

CAROLINE, DE CHAIR ET DO’S Jeudi 3 février, Caroline Baldwin, l’héroïne de bande dessinée née sous les traits de crayons d’André Taymans, a pris corps. Au cours du tournage du clip musical du groupe belge Feel the nooïz, Cendrine Ketels a prêté sa silhouette à la femme de papier. Perruque noire, lentilles vertes et fond de teint basané ont transformé la jeune chanteuse et comédienne en véritable sosie de la journaliste d’investigation née

il y a 15 ans. Pour fêter cet anniversaire “bédéesque”, un album collector se prépare chez Casterman… sublimé par un cd comprenant le clip de la chanson “Caroline Baldwin”, le making-off du tournage et l’interview des différents intervenants. Pour les plus curieux, le clip met également en scène Jean-Pierre Talbot, soit le seul et unique acteur à avoir interprété Tintin il y a près de 40 ans… (F.Le.) 5

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


leportrait

BLAISE PATRIX FAIT DU PARTAGE UN ART Le peintre Blaise Patrix a parcouru le monde entier et l’Afrique en particulier pour finalement venir s’installer à Saint-Gilles. Ici, il a initié les ateliers “Partage” où les artistes confirmés encadrent un public actif pour créer ensemble une œuvre collective, à voir notamment dans les nouvelles stations de la Stib. CV EXPRESS

Artiste engagé et peintre humaniste, Blaise Patrix avait envie que tout un chacun puisse devenir un artiste. C’est chose faite avec “Partage”. © DR

Blaise Patrix, Bruxellois de Saint-Gilles, est un citoyen du monde au parcours atypique. Peintre voyageur, il s’est installé en 2001 à deux pas du parvis de Saint-Gilles. Parallèlement à son travail individuel, il développe des projets artistiques à portée sociale, les ateliers “PARTAGE”. Il s’agit d’un processus de création participative qui invite des artistes confirmés à encadrer, au sein d’ateliers d’art plastique (peinture, photo ou vidéo), un public actif à la création d’une œuvre collective. L’émulation génère ainsi des relations respectueuses de soi-même, de son rapport aux autres et à l’environnement. Ces projets sont conçus en collaboration avec des commanditaires publics ou privés, de façon à s’adapter à chaque contexte. Tout public par essence, ils accordent une attention particulière aux franges de la population en difficulté d’insertion.

puis intégrées dans des compositions graphiques destinées à être éditées en impression digitale ou en projection sur façade. Une fresque digitale a ainsi vu le jour dans la station Bockstael qui reflète la participation de 300 usagers. Adaptée à la création graphique, la méthode des “ateliers de peinture en cercle” confère à des personnes qui n’auraient jamais touché un pinceau la capacité de peindre des œuvres cohérentes, sorte de soleils qui communiquent la richesse de la convivialité. De multiples actions de ce type ont servi des acteurs sociaux et organismes de prévention dans plusieurs communes bruxelloises. Blaise envisage d’utiliser les quelque 500 “soleils” déjà produits par des Bruxellois les plus divers et ceux à naître, pour valoriser le projet “Bonjour voisin ! Ca va ?” au sein du calendrier festif régional. Une belle manière de pratiquer l’art de vivre ensemble ! BERNARD VERSCHUEREN

Des fresques peintes ont été réalisées de la sorte en Palestine, en France et en Belgique. A Bruxelles, à l’initiative de la Stib, le couloir “Arc-en-ciel” de la station Belgica est décoré d’une fresque de 130 m² peinte avec la participation de 500 riverains, sur le thème des enjeux du développement durable. A Saint-Gilles, en 2007, 500 élèves ont participé à la création d’une fresque de 600 m² qui égaye encore aujourd’hui la cour de l’Institut des Filles de Marie. L’infographie est parfois mise à contribution. Les productions des ateliers sont photographiées

Blaise Patrix a été formé par son père, le peintre Michel Patrix. Ce Normand d’origine a très tôt pris le pinceau… et le chemin de l’Afrique. A 12 ans, il peint déjà. C’est avec le fruit de sa première vente qu’il s’offre son premier passeport. A 17 ans, intrigué par le souvenir d’une image aperçue enfant en ouvrant un livre colonial au hasard puis enthousiasmé par la lecture de Claude Lévi-Strauss, il part pour un voyage d’un an en Afrique de l’Ouest durant lequel il fait une randonnée à pied de trois mois dans le nord du Burkina Faso. Dans bon nombre des villages qu’il traverse, la grande majorité des habitants rencontrent avec lui leur premier blanc. En réponse à l’hospitalité de ces hôtes, il se rend utile en colportant les nouvelles des uns aux autres tout au long du périple. Très profondément marqué par cette expérience qu’il considère comme fondatrice, il entrevoit une complémentarité entre ce qu’il appelle alors” la culture du ventre plein et celle de la conscience tranquille”. Après avoir vécu en France et aux Pays-Bas, Blaise retourne s’installer au Burkina dix ans plus tard. Sans le sou au départ, il creuse le puits d’une maison qu’on lui prête à Ouagadougou et construit l’auvent qui lui sert d’atelier. Il peint abondamment, en même temps qu’il s’ancre progressivement dans les conditions de base, modestes et solidaires, de la vie d’un quartier ouagalais. En quelques années, il présente sa peinture à l’échelle internationale et voyage en Europe, aux Etats-Unis et aux Antilles. A la fin des années 90, il s’installe trois ans au Sénégal où il amorce une série qui constitue aujourd’hui une collection hétéroclite de 150 portraits intimistes qui attestent de la curiosité de cet artiste expansif et inquiet pour l’humain. (B.V.)

ESSAIMER À TRAVERS L’EUROPE Le projet en cours “L.A.P. 1”, soutenu par le programme ‘Culture’ de la Commission européenne, a l’ambition de disséminer ces pratiques et de mettre en réseau des expériences similaires. Présent dans trois pays, ce projet pilote coordonne des actions créatives qui seront présentées à une quarantaine d’artistes et organismes d’au moins dix pays d’Europe. Le partenaire finlandais, Culture Power Station, utilise la réalisation et la projection sur façade d’un film vidéo pour contribuer à l’intégration des communautés rom et irakienne dans la ville de Kemi (Laponie). En Italie, Lai Momo est un projet pictural exposé dans l’espace public qui favorise le rapprochement entre les autochtones de Caldarera di Reno, près de Bologne, et les travailleurs saisonniers venus du Pakistan ou d’Europe centrale. En Belgique, La Vénerie tisse des liens entre les populations de Watermael-Boitsfort par la création photographique qu’une installation scénographique mettra en valeur sur une des places de la commune. La fondation SMartbe, porteuse du projet, accompagne la gestion en mettant au point un outil informatique apte à soutenir les collaborations culturelles à l’échelle internationale.

6

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


lavillepratique LE FILON 100 % filles DES SOIRÉES CIBLÉES L’Axess, le resto-bar-club installé à Tour & Taxis pense aux filles avec deux concepts de soirées récurrentes : le mercredi, c’est O Féminin avec la carte des délices à -50 % ou un cocktail offert à celles qui ne dînent pas. Le vendredi, ce sont les soirées “Famous Fridays” : entrée gratuite et champagne offert de 22h à minuit. Aux commandes de la soirée, les DJ’s Maestro et Daniel Murillo. www.laxess.be

Référendum MONOPOLY BELGIQUE L’éditeur de Monopoly Hasbro lance un référendum populaire via internet pour définir les cases du Monopoly Belgique. Jusqu’au 28 février inclus, chacun peut voter via le site www.monopoly.be pour la ville de son choix… La nouvelle édition de ce Monopoly Belgique redessinée par les joueurs sera mise en vente à partir de septembre. http://monopoly.i-quiz.be

Livre PRENDRE DE LA HAUTEUR… “40 ans dans le ciel de Bruxelles” est un livre concocté par Christian Denayer, le commandant Pierre Schoemans et le photographe Alexandre Laurent. Voici une mine de photos aériennes inédites de 1970 à aujourd’hui. Le tout saupoudré d’interviews de personnalités bruxelloises qui déclarent leur flamme pour la capitale du royaume de Belgique comme le dessinateur François Schuiten, le comédien Stéphane De Groodt ou encore Frédéric Jannin. “40 ans dans le ciel de Bruxelles”. Christian Denayer, Alexandre Laurent. Editions Arcadia, 49 €.

LES ANNÉES “FIXIES” Mais oui, vous voyez, ces vélos, sans freins et sans vitesse avec le minimum d’accessoires. Alors que les innovations technologiques inondent le marché, ces vélos “basiques” cartonnent dans les grandes villes aux USA, à Londres, à Paris. A Bruxelles, ils font également leur apparition. © Jonathan Borms

Les vélos vont bon train

à Bruxelles. Pas question de parler ici des Villo !, ni des vélos pliables, ou encore de tandem, vélo couché ou autres… Faisons plutôt un retour aux sources avec le fixie, né à New York. Ce vélo servait aux coursiers qui en avaient marre de se faire voler les différents composants de leur vélo ou de dérailler à cause du système de vitesses. Ceux-ci l’avaient réduit à son plus strict élément : deux roues, un cadre, un guidon et un pignon fixe. Basta… Bref, un vélo increvable ou presque, léger et popularisé par les coursiers… Depuis quelques années, c’est dans les rues en pente de San Francisco qu’on a vu renaître ce vélo sans frein… Bien sûr, il a été rajeuni ! Les fixies ont gardé leur look rétro,

c’est d’ailleurs ça qui plaît. Ce sont soit de vieux vélos recyclés que l’on relooke au goût du jour ou bien des neufs. On les reconnaît surtout à leurs couleurs flashy, leurs jantes à bâtons, le pignon fixe et l’on peut voir quand même un frein parce que rouler sans, c’est illégal en Belgique… En effet, sur le fixie traditionnel, pour freiner, il faut bloquer la roue en arrêtant de pédaler, ce qui provoque un sérieux dérapage voire même des figures acrobatiques qui peuvent s’avérer dangereuses quand on ne maîtrise pas la bête. Mais c’est finalement ce qui fait le succès du fixie, c’est cette relation unique entre le pédalier et le pignon fixe. Le cycliste a une maîtrise totale de son vélo, il devient une sorte de freerider de la route… LDO

OÙ TROUVER UN FIXIE ? En chinant dans des vieilles brocantes

ou sur des sites de ventes d’objets de seconde main… Chez Fixerati. Qui propose trois

concepts différents : convertir des vélos de courses vintage, ce qui revient à 200 €. Pour une customisation avancée, il faut compter entre 600 et 4 000 € si vous voulez faire relooker votre vélo par un artiste. Pour acheter un fixie, tabler sur 500 €. Rue du Page, 88 – 1050 Ixelles. Tél. : 02 534 11 21. www.fixerati.be ; ouvert du mercredi au samedi à partir de 12h. Fermé le mercredi à 21h, le jeudi et le vendredi à 18h30 et le samedi à 18h. Chez Vainqueur. Des vélos minimalistes,

composés à la carte. Place Flagey, 32 – 1050 Ixelles. Tél. : 02 640 77 37. www.vainqueur.be

LE PRODUIT DE LA SEMAINE LE KIWI DE L’ADOUR Le kiwi de l’Adour est le seul kiwi à bénéficier d’une double certification, un Label Rouge en 1992 et une IGP (Indication Géographique Protégée) en 2002. Son acclimatation a commencé il y a 30 ans avec Henri Pedelucq qui fait figure de pionnier, bientôt suivi, dès 1970 par d’autres producteurs. Aujourd’hui, la production s’étend sur des communes du Gers, du sud des Landes et du nord des Pyrénées Atlantiques et regroupe 350 passionnés. Une culture raisonnée est leur mot d’ordre. Taille, éclaircissage, irrigation sont effectués manuellement, y compris la récolte. Ayant trouvé des conditions climatiques idéales, l’arbre n’est jamais malade et les traitements aux pesticides inexistants. De nombreux contrôles assurent la traçabilité de la production et le respect du cahier des charges qui portent sur la saveur, l’équilibre acide/sucre et le calibre des fruits. Autre avantage, les fruits étant récoltés à maturité optimale, ils sont gorgés de sucres et au top de leur saveur. Sur le plan de la santé, l’apport de la vitamine C est connu mais le fruit fournit une quantité appréciable de vitamine E, surtout concentrée dans les petites graines, ainsi qu’un large éventail de vitamines du groupe B. C’est le fruit ayant l’activité antioxydante la plus élevée. Pêle-mêle, on y trouve du magnésium, du potassium, du fer, du cuivre, du zinc et du phosphore. A l’achat il faut veiller à ce que la peau soit souple aux deux pôles. Il mûrit très bien à température ambiante, sans perdre ses précieuses vitamines. S’il est placé dans la corbeille à fruits avec des pommes, il mûrira encore plus vite.

MÉDAILLONS DE PORC AUX KIWIS Pour 4 personnes : 3 échalotes, 6 kiwis, 30 g de beurre, 4 tranches de filet mignon de 150 g chacune, 10 cl de crème liquide, sel, poivre. Peler et hacher les échalotes. Couper un fruit en rondelles épaisses et les autres en dés. Faire fondre 15 g de beurre dans une casserole avec les échalotes. Faire cuire doucement 3 minutes. Ajouter les dés de kiwis et laisser mijoter 15 min. Verser la crème. Mixer. Faire fondre 15 g de beurre dans une poêle et faire cuire la viande sur feu moyen de chaque côté. Saler et poivrer. Disposer la viande sur une assiette et napper de crème de kiwis. Ajouter les rondelles de kiwis crues et poivrer. Recette extraite du “Larousse de la Cuisine” aux éditions Larousse.

8

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlpratique ST-VALENTIN ? MIAM !

“THE LOVE GRID”, TENDRE ET FACILE POUR LA SAINT-VALENTIN “The Love Grid” permet de choisir un cadenas très facilement, de le graver à ses initiales ou d’y inscrire quelque chose, de poster un texte ou un poème et d’ajouter une photo. Quelques clics… et vous voilà virtuellement accroché pour toujours ! Pour info, il existe deux manières de placer son cadenas sur la grille. La première consiste simplement à faire cela à deux chez soi devant son écran. La seconde consiste à envoyer un e-mail à sa bien-aimée, ou son bien-aimé, en l’invitant à fermer le cadenas via un lien qu’elle ou il aura préalablement reçu. Le système est simple, sans abonnement aucun, ni obligation de s’inscrire ou de créer un profil. Le prix unique est de 2,95 € (prix unique, pas d’abonnement ou de coût mensuel). Une petite attention sympa et pas tapageuse pour marquer le coup de la Saint-Valentin sans être pourtant un(e) acharné(e) de la journée des amoureux… www.thelovegrid.com. Envie d’essayer ? Nous vous offrons 10 LOVE CODES. Envoyez-nous un mail sur lecteur@tbx.be avec en objet “lovegrid”, nous tirerons au sort les gagnants !

Une petite bouffe doudou ? Le lundi 14 février, le joli atelier culinaire “La Cuisine de Flore” propose un “Cook&Take”, soit un dîner en tête à tête à la maison cuisiné avec amour peu avant dans la cuisine de Flore. Au programme, un menu évidemment aphrodisiaque : crostinis et pesto revisité pour la mise en bouche, curry rouge de poulet au lait de coco et aux noix de cajou et son riz jaune au safran en plat et un fondant aux deux chocolats et sa crème anglaise… Les participants remportent chez eux leur dîner pour 2 personnes, et en prime, Flore leur offre une bouteille de vin et… une rose ! Prix : 60 € par participant, menu pour 2 personnes à emporter. Quand ? Le lundi 14 février de 18h à 19h15. La Cuisine de Flore, rue de l’Arbre Bénit, 26 – 1050 Ixelles. GSM : 0472 01 44 86. www. lacuisinedeflore.com

© DR

On en voit à Cologne, sur le pont Hohenzollern; en Chine, sur certaines grilles de la Grande Muraille; à Tallinn, autour de certaines églises… Quoi ? Des cadenas d’amour ! La tradition des “Cadenas d’Amour”, mieux connue sous leur patronyme anglo-saxon de Love Padlocks, rencontre un vif succès dans les différents pays où elle se pratique. De Tokyo à New York, en passant par Milan, Londres ou Bruxelles, des [jeunes] couples ne jurent plus que par eux depuis quelques années. Apparue en Chine, semble-t-il, il y a 5 000 ans, cette tradition se perpétue un peu partout dans le monde. Là où il y a des ponts ou des grilles auxquels les amoureux viennent symboliquement accrocher un cadenas, témoin presque éternel de leur amour. Un Bruxellois charmé par le romantisme de cette tradition mais également très branché sur les réseaux sociaux a eu l’idée de transposer la tradition sur internet ! “The Love Grid” est un website qui propose d’accrocher un cadenas personnalisé sur une grille virtuelle qui sillonne le monde via des grandes villes – dans lesquelles se pratique la tradition – ou des endroits plus insolites tel que le Taj Mahal, symbole absolu de l’Amour.

Un p’tit déj’doudou ? Pour la Saint-Valentin, mieux vaut se la couler douce : un petit-déjeuner livré à domicile et c’est emballé ! Différents paniers bien fournis sont à concocter sur le site www.cocooningbreakfast.be. Et surtout, on se garde bien l’adresse pour les jours de grosse flemme ! www.cocooningbreakfast.be, spéciale st-valentin disponibles tous les jours du vendredi 11 au lundi 14 février. De 48 à 75 €, ½ bouteille de Piper en plus : 22 €.

9

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic ERASMUS

BRUXELLES, C’EST LEUR CHOIX !

Ils sont plusieurs centaines d’étudiants étrangers, venus des quatre coins du globe, à avoir choisi Bruxelles comme destination d’échange. Une terre d’accueil qui, pendant quelques mois, leur transmet son savoir et ses institutions académiques mais aussi sa culture et son patrimoine. Par Fanny Leroy

Photos Isabelle Delarouzée (st.)

Le Cinquantenaire à Bruxelles : un endroit qui en impose et qui plaît aux nouveaux venus dans la Capitale. © Bénédicte Maindiaux

THOMAS, FRANÇAIS Etudiant en histoire, 21 ans. Entre Bruxelles et Paris, tu as une préférence ? Bien que Bruxelles soit plus petite que Paris, elle me semble plus agréable à vivre. Dans la Ville-Lumière, les immeubles jonchent les rues alors que dans la cité du Manneken-Pis, ce sont des petites maisons chargées de charme et d’histoire. Tu as pourtant su tisser un lien entre ces deux villes… Oui, dans le cadre de mon mémoire de fin d’études, j’étudie la manière dont les Belges ont perçu la politique du général de Gaulle. Mais j’avoue y avoir peu travaillé… je suis beaucoup sorti ou bien je désirais peut-être me donner une excuse pour revenir. Quels sont les bars qui t’ont empêché de travailler à ton mémoire ? Le Delirium ou Madame Moustache sont devenus certaines de mes antennes dans la ville. J’ai été surpris – agréablement – d’y découvrir autant de bières.

GABRIELA, PORTUGAISE Etudiante en médecine, 20 ans. Le soleil du Portugal ne te manque-t-il pas ? Si, l’une de mes appréhensions était le taux si bas d’ensoleillement de la ville… j’ai été obligée de m’habituer à la pluie, à tel point que j’ai appris les différentes expressions pour la décrire, comme “il drache”. Néanmoins, je suis toujours surprise des couleurs qui enveloppent la ville dès que le soleil apparaît. Certains bâtiments Art nouveau reflètent des teintes vertes ou même mauves. En tant qu’Européenne, te rends-tu compte d’être dans la capitale de l’Union ? J’aime me dire que je suis au cœur de l’Europe… j’ai d’ailleurs été visiter les bâtiments des Institutions européennes. Cette visite a fait naître en moi un réel sentiment d’appartenance à l’Europe. Même si de la Belgique, je réalise que le Portugal est vu négativement par ses voisins européens suite à la crise économique.

10

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


topic MELISSA, FRANCO-AMÉRICAINE

HÉCTOR, ESPAGNOL

Etudiante en histoire de l’art, 30 ans.

Qu’est-ce qui t’a frappé lors de ton arrivée à Bruxelles ? Après la gentillesse des gens, c’est la propreté des rues. Je trouve qu’il s’agit d’une capitale très sale. Des poubelles occupent de nombreux trottoirs. Cet aspect laisse à désirer…

Etudiant en tourisme, 20 ans

En tant qu’étudiante en art, Bruxelles te comble-t-elle ? Artistiquement parlant, Bruxelles est une ville extrêmement riche. Beaucoup de jeunes artistes y évoluent. Je me nourris d’ailleurs des musées de la capitale. J’apprécie tout particulièrement le Wiels, cette jeune institution qui s’engage dans des expositions très ambitieuses. Etant étudiante en histoire de l’art, je bénéficie d’ailleurs de l’entrée gratuite aux Musées des Beaux-Arts… C’est fabuleux, je n’ai jamais eu cette opportunité dans d’autres villes où j’ai séjourné. Il y a-t-il d’autres aspects de la vie bruxelloise qui te semblent atypiques ? Je n’ai jamais trouvé une culture du recyclage si ancrée qu’à Bruxelles. J’ai d’ailleurs entièrement meublé ma chambre grâce à des meubles chinés place du Jeu de Balle dans les Marolles.

Penses-tu que le patrimoine de la ville est suffisamment mis en valeur ? Oui, à chaque visite, je suis impressionné par la beauté de la Grand’Place. De plus, de nombreuses portes ouvertes sont organisées pour aller à la rencontre des chef-d’œuvre de la ville comme la Bourse ou le Palais de Justice.

RICARDO, BRÉSILIEN Etudiant en gestion hôtelière, 22 ans. Toi, tu as délaissé Namur pour Bruxelles… Après avoir habité deux années à Namur, j’ai décidé de migrer vers la capitale. Je me sens mieux dans une ambiance internationale… ce qu’offre Bruxelles. Aussi, mes amis sont issus de toute nationalité. Nos échanges sont chaleureux et nos cultures plus similaires. Tu as décidé de faire toutes tes études en Belgique, comptes-tu y rester une fois celles-ci terminées ? Oui, je ne pense pas que je retournerai au Brésil… Je voyagerai par contre peut-être jusqu’en Espagne. Culinairement, Bruxelles te plaît-elle ? Selon moi, la nourriture est chère dans cette capitale. Je ne peux donc pas la découvrir comme il se doit. Mais je savoure volontiers frites et autres gaufres !

LUCIA, AUTRICHIENNE

LES STARS DE DEUX SOIRÉES Afin d’accueillir ces nouveaux venus comme il se doit, le BITC (Brussels International Tourism and Congress) organise deux fois par an une soirée en leur honneur au Knal. Au programme : dès 20 h, un workshop animé par près de 25 partenaires de l’offre culturelle bruxelloise organise concours et autre jeu pour faire découvrir à ces hôtes de quelques mois la richesse de la capitale. Les invités présents peuvent également recevoir des réponses à leurs questions concernant le logement, le transport et autres modalités pratiques. A partir de 23 h, les stands, étalés dans les deux salles de Knal, déguerpissent et laissent libre cours à une soirée animée. Deux dates sont à cocher dans l’agenda pour tous ces étudiants d’échange, stagiaires de la Commission européenne ou jeunes entre 18 et 30 ans intéressés par ces soirées atypiques : les premiers mercredis des mois de mars et d’octobre. Le 2 mars prochain donc, une quarantaine de nationalités seront amenées à se rencontrer et à danser ensemble afin de favoriser leur intégration temporaire dans la capitale.

Etudiante en médecine, 23 ans. Pourquoi as-tu choisi Bruxelles comme destination d’échange ? Je voulais découvrir la mentalité du nord. Je m’imaginais des personnes conviviales et accueillantes. Et c’est le cas ! Vienne ne me manque d’ailleurs pas du tout. Il s’agit d’une ville magnifique mais la population est beaucoup plus fermée. Connais-tu quelques Bruxellois ? Oui, je me suis forcée de ne pas trop fréquenter les autres étudiants d’échange pour favoriser le contact avec les Belges dont les Bruxellois. Ils me font découvrir certains endroits cachés de la ville que l’on apprend à apprécier petit à petit. Tes amis t’ont-ils initiée à la politique belge ? C’est un véritable jardin d’enfants. Ils tentent de me l’expliquer mais la politique semble créer des différences qui n’existent pas réellement entre les citoyens.

www.brusselsmania.com (site en construction)

11

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


cinéma

Entre sex friends, seul le sexe est autorisé !

SEX FRIENDS Entre “Sex Friends”, il faut respecter quelques règles de base : ne jamais s’offrir de cadeaux. Ne pas dîner en tête à tête. Accepter la concurrence. Oublier le mot “chéri(e)”. Toujours partir avant le petit-déjeuner. Et surtout, ne jamais tomber amoureux ! Est-ce bien clair pour Emma et Adam ? D’Ivan Reitman avec Natalie Portman, Ashton Kutcher, Cary Elwes, Olivia Thirlby, Kevin Kline, Lake Bell et Greta Gerwig. Etats-Unis, 2010. Romance, comédie, 1h50.

POUPOUPIDOU Il est parisien et l’auteur de polars à succès. Elle est l’effigie blonde du fromage Belle de Jura, la star de toute la Franche-Comté, persuadée qu’elle était, dans une autre vie, Marilyn Monroe… Quand ils vont se rencontrer, lui est en panne totale d’inspiration et elle déjà morte. David Rousseau n’y croit pas. En enquêtant sur le passé de Candice Lecoeur, il est sûr de tenir l’inspiration pour un nouveau roman… De Gérald Hustache-Mathieu avec Jean-Paul Rouve, Sophie Quinton, Olivier Rabourdin, Arsinée Khanjian, Lyes Salem, Eric Ruf et Joséphine de Meaux. France, 2010. Comédie, policier, 1h42.

LA SOLITUDINE DEI NUMERI PRIMI 1984, 1991, 1998, 2007. Autant d’années qui séparent la vie de Mattia et d’Alice. Deux enfances difficiles, bouleversées par un terrible événement qui marquera à jamais leur existence. Entre leurs amis, leur famille et leur travail, Mattia et Alice sont malgré eux rattrapés par leur passé. La conscience d’être différent des autres ne fait qu’augmenter les barrières qui les séparent du monde, les menant à un isolement inévitable, mais conscient. De Saverio Costanzo avec Isabella Rossellini, Filippo Timi, Alba Rohrwacher et Maurizio Donadoni. Allemagne, France, Italie, 2010. Drame, 1h58.

JEWISH CONNECTION A la fin des années 90, un million de pilules d’ecstasy ont été acheminées d’Amsterdam à New York par des Juifs orthodoxes recrutés à leur insu. Sam Gold, 20 ans, est l’un d’entre eux. Refusant la voie stricte et balisée que sa famille lui a déjà tracée, il accepte sans hésiter la proposition de son voisin Yosef de faire passer des “médicaments” contre rémunération. Mais Sam comprend vite la vraie nature du trafic et se laisse happer par le gain de l’argent facile. De Kevin Asch avec Jesse Eisenberg, Justin Bartha, Ari Graynor, Mark Ivanir, Danny Abeckaser et Elizabeth Marvel. Etats-Unis, 2010. Comédie dramatique, crime, 1h29.

Du 9 au 27 février OUVREZ VOS YEUX, VOICI L’OFFSCREEN ! C’est la 4e édition de l’Offscreen Film Festival. Durant trois longs week-ends, des classiques, des films B & Z parmi les plus insensés, des perles injustement méconnues et un cinéma contemporain non-conformiste seront en haut de l’affiche. Les amateurs de films cultes et de cinéma sortant du quotidien seront à la fête. Le festival s’ouvre avec “Rubber” de Quentin Dupieux. Phil Mulloy sera présent à la projection de son nouveau film, “Goodbye Mr Christie”. Le réalisateur britannique Simon Rumley présentera son thriller cutting-edge “Red, White & Blue”. Et pour les enfants, Cineketje sortira de l’oubli une animation belgo-canadienne très particulière, “Bino Fabule”. Avec “Outer Space”, le Cinema Nova et la Cinematek proposeront une programmation de 25 films de science-fiction. Le deuxième week-end mettra à l’honneur Monte Hellman et les films de kung fu des légendaires studios des frères Shaw à Hong Kong. Durant le dernier week-end, soirée spéciale courts métrages ‘Offscreen’et une “Animation Extravaganza”, un programme d’animation de 2 heures, composé de films annonces et d’extraits présentés par l’expert du cinéma culte, Jan Doense. L’étrange thriller psychologique de John Frankenheimer, “Seconds” clora cet Offscreen polyvitaminé. Du 9 au 27/02, Cinema Nova, Cinematek, Bozar, Cinema, Rits. www.offscreen.be

YOGI L’OURS – YOGI BEAR Yogi l’ours, le voleur de panier de pique-nique tant adulé, est de retour sur grand écran. Parce que le parc Jellystone perd des clients, Mayor Brown décide de le fermer et de vendre le terrain. Résultat : plus personne ne pourra profiter de la beauté de cet environnement naturel et, pire encore, Yogi et son ami Boo Boo seront expulsés de l’endroit qui a toujours été leur foyer. Face au plus grand défi de sa vie, Yogi doit prouver qu’il est “un ours plus malin que la moyenne” en décidant de s’allier avec Boo Boo et le Ranger Smith pour empêcher la fermeture du parc. D’Eric Brevig avec Dan Aykroyd, Justin Timberlake, Anna Faris et T.J. Miller. Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, 2010. Film d’animation, comédie, 1h20.

12

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


people

Eva Longoria et Tony Parker sont officiellement divorcés. Leur divorce a été prononcé le 28 janvier dernier. “Elle est heureuse d’aller de l’avant dans sa vie” affirme une amie de l’actrice. Les accords financiers de leur séparation à l’amiable n’ont pas été rendus public. Si la plus latine des Desperate Housewives a d’ores et déjà annoncé qu’elle n’effacerait pas le tatouage qui porte la date de son mariage, Eva Longoria a cependant fait le ménage de son ancienne relation. Photos enlevées de Facebook, rumeurs d’amourette avec le frère de Penélope Cruz, l’actrice de 35 ans a rapidement tourné la page. Moins bavard sur cette séparation, le basketteur français déclarait, il y a peu, avoir vécu des moments très douloureux. “L’essentiel dans ces moments-là, c’est d’être sûr de se concentrer sur le basket et surtout de faire la part des choses. Le plus important, c’est de rester fort mentalement, même si ce sont des moments difficiles. Je me réfugie dans le basket, car c’est ce que je fais de mieux depuis que je suis jeune” a-t-il simplement déclaré. Aperçu à plusieurs reprises ensemble au restaurant, les plus optimistes espéraient que le couple sorte de cette mauvaise passe. L’annonce officielle du divorce met un terme à leurs illusions… (S.Lag.)

Le DJ français a fait son entrée dans Les Guignols de l’info. Pour sa première apparition, la marionnette de David Guetta devait reproduire une musique du film Rencontre du 3e type sans y parvenir ! Une poupée assez ressemblante qui risque de revenir de façon récurrente. Tant mieux ! (S.L.)

DAVID GUETTA, UN “GUIGNOL” TRÈS ATTENDU…

© EPA

EVA LONGORIA OFFICIELLEMENT CÉLIBATAIRE

© EPA/MIKE NELSON

© 2003 LAKESHORE ENTERTAINMENT CORP

L’acteur avait accepté de livrer sa vie dans une autobiographie. Mais après avoir commencé à rédiger ses Mémoires, Anthony Hopkins a tout simplement décidé d’annuler ce projet et de renvoyer son avance à son éditeur ! “Disons que j’ai commencé à les écrire, mais j’ai renvoyé le chèque. J’ai dit à mon agent que je ne pouvais pas le faire. Qui s’intéresse à la vie d’un autre ?… Je ne suis même pas intéressé par ma propre vie. J’ai commencé à l’écrire, puis je me suis dit : qui aura envie de lire cette m… ?” (S. L.)

© EPA

“MON ONCLE CHARLIE” INTERROMPU

© JOHANNA DE TESSIERES

ANTHONY HOPKINS ABANDONNE SES MÉMOIRES

ADRIEN BRODY FAIT LA PUB DE STELLA ARTOIS On ne sait pas si Adrien Brody (l’acteur oscarisé du “Pianiste” de Polanski) est un grand amateur de bière mais, en tout cas, il va défendre les couleurs (et la mousse) de la Stella Artois ! AB InBev a recruté le comédien pour un spot en faveur de la célèbre bière qui sera diffusé durant la finale du Super Bowl. C’est la première fois que la Stella aura droit à une pub durant l’événement télé le plus regardé de l’année aux Etats-Unis. Santé ! (S. L.)

a

Britney se veut Femme fatale La chanteuse a dévoilé hier la

pochette de son prochain album et le titre de ce dernier. Son septième album studio a été baptisé Femme fatale. Un terme français également utilisé en anglais. Sur Twitter, elle a voulu s’adresser à ses fans. “J’ai mis tout mon cœur et toute mon âme dans cet album ces deux dernières années. J’y ai mis tout ce que j’avais. Cet album est pour vous, mes fans, qui m’avez soutenue et êtes restés à mes côtés à chaque étape. Je vous aime tous .” Elle décrit cet opus comme “sexy et fort, dangereux et mystérieux, cool et sûr de lui.” Rien que ça ! (S. L.)

Charlie Sheen devait reprendre il y a peu le chemin des studios. Mais suite à sa volonté de se faire soigner pour ses dépendances à l’alcool et à la drogue, la production de la série “Mon Oncle Charlie” a annoncé que le tournage était suspendu. “Suite à la décision de Charlie Sheen d’entrer en cure de désintoxication, CBS, Warner Bros. Television et le producteur exécutif Chuck Lorre mettent la production de la série en pause. Nous sommes profondément inquiets pour sa santé et son bien-être, et nous soutenons sa décision”, ont déclaré les producteurs. Et ils peuvent se faire du souci : trois jours seulement après avoir intégré un centre de désintoxication, Charlie Sheen a déjà quitté l’établissement ! Il n’a cependant pas décidé d’abandonner sa cure. Mais il préfère poursuivre ce long travail à la maison... L’efficacité d’une cure de désintox à la maison n’ayant jamais été prouvée, à quand le prochain scandale ou une autre orgie de plus de 36 heures ? Malgré ses nombreux écarts de conduite, et la mauvaise image qu’il véhicule, Charlie Sheen reste un des acteurs les mieux payés de la télévision ! (S.L.)

Retrouvez bien d’autres indiscrétions “people” de Frédéric Seront, de Sophie Lagesse et d’Alexis Carantonis chaque jour dans la DH !

RENAUD, À NOUVEAU TRÈS RENARD

Mal dans sa peau, au bout du rouleau, c’est un Renaud dépressif qui s’est exprimé dans “TV Magazine”. Il commence en critiquant les Enfoirés, un “grand cirque carnavalesque !”. “Tout le show-biz participe aux Enfoirés, les comédiens, les top-modèles, les joueurs de foot. Moi, ça ne m’intéresse plus… Je n’ai pas envie de chanter avec Mimie Mathy, Christophe Maé ou Patrick Timsit, ni de me déguiser en clown pour interpréter La Mamma d’Aznavour !” Et côté perso, ce n’est pas la joie. “J’ai des problèmes profonds et un douloureux manque d’inspiration. Je suis perdu”, lance-t-il simplement. Renaud confie aussi être atteint de paranoïa. “J’ai constamment le sentiment d’être persécuté, suivi, écouté, espionné sur mon mail comme sur mon portable par des gens qui me veulent du mal. J’ai des paranoïas très précises. Je ne sais pas d’où ça vient, c’est une maladie.” Concernant son couple : “Tout va très bien entre Romane et Renaud, même s’il y a des petites engueulades de temps en temps comme dans tous les couples.” Mais à cause de sa déprime, il est bien maladroit avec son fils de 4 ans, Malone. “Je ne suis pas un bon père. Malone est très proche de sa maman, mais assez éloigné de moi, à mon grand désespoir.” (S. Lag.) 13

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


sortir PLAN ANTI-DÉPRIME

LA SAINT-VALENTIN DES CÉLIBATAIRES Concerts, théâtre, spectacles, soirées,… toutes les bonnes idées de sorties à vivre entre célibataires le jour des amoureux.

AGENDA 9 FÉVRIER Essentia Woodstock au K-Nal 10 FÉVRIER Wom au Bonnefooi 12 FÉVRIER - Los Ninos à la gare du Congrès - Cadenza label night au Fuse - I feel Moulin Rouge au Louise Gallery - Strictly Niceness à la Bodega 15 FÉVRIER - Joan as policewoman au Botanique - All Time Low à l’Ancienne Belgique - The National à Forest National

DES SOIRÉES D’UN AUTRE GENRE Laura Veirs au Botanique © DR

Ah la Saint-Valentin ! Un calvaire pour tous : les couples se sentent obligé de s’offrir des cadeaux hors de prix, de faire la queue chez le fleuriste, d’aller s’agglutiner dans un restaurant bondé avec comme voisins de table des couples, des couples et que des couples. Très naturel tout ça ! Et pour les célibataires, ce n’est pas mieux. Il y a des cœurs partout, des couples amoureux dans tous les sens et c’est le seul jour de l’année où les restaurants leur sont interdits (ou déconseillés). L’avantage quand on est célibataire à la St-Valentin c’est qu’il existe tout un tas de soirées spécifiquement réservées aux célibataires et le mot d’ordre est clairement à la fête si on ne veut pas finir comme Bridget Jones à chanter du Céline Dion une bouteille de champagne à la main, seul(e) dans son salon. Si les soirées entre filles à regarder des comédies romantiques à l’eau de rose en mangeant du chocolat à tout va (ou pour les mecs une bonne soirée beuverie) ne sont évidemment pas exclues en ce 14 février, il existe tout de même plusieurs alternatives. Concerts, pièces de théâtre, spectacles et soirées vous attendent donc. Alors qu’au Botanique, on folke avec Laura Veirs et Led to sea, l’Ancienne Belgique nous fait plaisir avec Fran Healy, la voix de Travis, qui nous présente son projet solo pour la première fois en Bel-

gique. Pour les amateurs de jazz, il faudra se rendre au Music Village pour écouter Elaine Mc Keown the Swingmasters. Et enfin au Bar du Matin, ce sera folk également avec Mr Dame. Pour ceux qui préfèrent la scène à la musique, la Ligue d’Impro vous fera oublier votre célibat avec un certainement hilarant match HommesFemmes au Théâtre Marni. Toujours de l’impro – mais pour la bonne cause cette fois puisque les bénéfices iront chez Oxfam – avec les TequilaBoulettes qui vous invitent à leur “Fuckin’Valentine” au Théâtre du Petit Chapeau Rond Rouge (Etterbeek). La Saint-Valentin, c’est aussi l’occasion de se trouver une moitié, et pour ce faire, plusieurs soirées sont organisées. Latino pour La Tentation avec sa soirée spéciale St-Valentin “RumbaKalao” le samedi soir et danses brésiliennes le vendredi à la Rotonde (Woluwe-St-Lambert). Au Louise Gallery, c’est une St-Valentin spéciale pour les étudiants le jeudi 10. Même la place du Jeu de Balle s’y met avec une soirée au Chaff le 14 et leur Djette Cha. Plus aucune excuse pour vous la jouer Bridget Jones donc !

Souvent oubliées dans la presse ou les agendas, les soirées gay et lesbiennes sont pourtant omniprésentes à Bruxelles. Les plus connues sont certainement celles de Chez Maman, un petit club du quartier Saint-Jacques. Plus qu’une célébrité, Maman est une vraie institution du milieu gay et lesbien. Et ses soirées font toujours un tabac. Au théâtre dans “Cendrillon, ce macho” avec quelques-unes de ses filles, Maman organise chaque premier jeudi du mois les soirées “Cuir as folk”. Des soirées où les drag queens et les drag kings sont les vedettes. Une soirée spectacle transformée quelques fois en concert lorsqu’un(e) invité(e) est à l’honneur. Comme il y a quelques mois avec Jeanne Mas. Autre soirée pour les filles qui aiment les filles, la L Party est organisée un samedi par mois au Biberium. Toute jeune arrivée dans les soirées gay et lesbiennes, la L Party cherche encore ses marques et s’améliore un peu plus chaque mois. Plus populaires, les soirées gay du You ont lieu chaque dimanche soir. Soirée “gay&friendly” pour la plupart, les hétérosexuels y sont donc les bienvenus. Et si le succès de ces soirées-là tient en grande partie au fait que la musique y est excellente, son plus gros inconvénient est que ça se passe le dimanche soir ! Au Métro Valdi, c’est Dansez-vous français qui a lieu le vendredi soir, une fois par mois. Depuis peu, deux nouvelles soirées ont émergé : Hard Candy, le samedi soir au Barrio, et Rehab, le dimanche soir, chez Madame Moustache. Mais l’une des plus impressionnantes de ces soirées est sans aucun doute La Démence. Considérée comme l’une des plus grandes soirées gays d’Europe, La Démence n’accueille que les homos. Et pour cause, il n’est pas rare d’y voir quelques hommes assez peu couverts, voir carrément nus. Les soirées Démence ont lieu les veilles de jours fériés au Fuse. M.C.

MAÏLYS CHARLIER

14

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans SPECTACLES BRUXELLES

13 À TABLE!

DE MARC-GILBERT SAUVAJON, M.E.S. JEAN-PAUL ANDRET, AVEC SANDRINE CORMAN, FANNY JANDRAIN, JACQUES VAN DEN BIGGELAAR...

Les Villardier se préparent à accueillir leurs invités pour le réveillon de Noël. Subitement, Madeleine Villardier constate avec effroi qu'ils seront treize à table... Dans le cadre du Télévie. Le 08-02 à 15 et 20h30, le 09-02 à 15h - 18 € Centre culturel d'Auderghem. Boulevard du Souverain 183 - 1160 Auderghem & 02 660 03 03 - www.televie.be

AUX HOMMES DE BONNE VOLONTÉ DE JEAN-FRANÇOIS CARON, M.E.S. VINCENT GOETHALS, AVEC PATRICIA IDE, NABIL MISSOUMI, AUDREY RIESEN...

Jeannot est mort à 14 ans. Il laisse à sa famille un testament et quelques objets fétiches. Par l'entremise d'un notaire très ordinaire et du testament qui ne l'est pas, Jeannot le rebelle exprime sa révolte... Du 09·02 au 05·03. Du Ma. au S. à 20h30 De 8 à 22 € Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode R 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

BOX-OFFICE DE DAVID MAMET, M.E.S. ANNE BOURGEOIS, AVEC NINA DRECQ, FRANCIS LOMBRAIL ET PHILIPPE SIVY.

Anita, font croire qu’ils sont mariés. Ils se revoient et jouent le jeu de l’adultère, cette contrainte ajoutant aux délices des moments passés ensemble. Mais le temps passe et Léon et Anita tombent amoureux l’un de l’autre; il leur semble pourtant impossible de s’avouer qu’ils se mentent. Le jeu va alors tourner au supplice... Le 12·02 à 20h30 - De 30 à 38 € Centre culturel d'Auderghem. Boulevard du Souverain 183 - 1160 Auderghem & 02 660 03 03 www.cc-auderghem.be

CONVERSATIONS APRÈS UN ENTERREMENT DE YASMINA REZA, M.E.S. VINCENT DUJARDIN, AVEC MICHEL DE WARZÉE, BERNARD D'OULTREMONT, STÉPHANIE MORIAU...

Simon Weinberg, le père de Nathan, Edith et Alex, est mort. On l'enterre chez lui, dans le sous-bois de la propriété familiale, un beau matin de novembre. Se retrouvent encore autour de sa tombe l'oncle Pierre et sa femme Julienne, et la mystérieuse Elisa que personne ne s'attendait à voir là. Jusqu'au 20·02. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 16h - De 10 à 23 € Comédie Claude Volter. Avenue des Frères Legrain 98 - 1150 Woluwé-Saint-Pierre & 02 762 09 63 www.comedievolter.be DE FALK RICHTER, M.E.S. FABRICE MURGIA, AVEC VINCENT HENNEBICQ, LAURA SÉPUL ET RAPHAËLLE BRUNEAU.

Fuyant normes et routines des existences ordinaires, cherchant refuge dans un univers imaginaire nourri de technologies, un couple jeune et fragile se filme et balance sa vie sur la gigantesque toile du net. Dans le cadre du Festival de Liège en Communauté française. Jusqu'au 11·02. Du Ma. au S. à 20h30, sauf le Me. à 19h30 - De 9 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

COMÉDIE ROMANTIQUE

HIMMELWEG

Deux amants d’un soir, Léon et

J'AI L'IMPRESSION QUE JE VOUS PLAIS DE CHANTAL LADESOU.

L'HOMME DU CÂBLE DE THIBAUT NÈVE, M.E.S. JESSICA GAZON, AVEC LAURENCE WARIN, THIBAUT NÈVE, STÉPHANE PIRARD ET CÉLINE PERET.

La pièce raconte l'incursion absurde et corrosive de Boris, installateur en télé numérique, au sein d'une famille monoparentale. Sous des dehors tranquilles, Annie et son fils Thibaut semblent couler des jours heureux, jusqu'à ce qu'un grain de sable infaillible et ô combien viril ne fasse dérailler ce bel ensemble. Du 15·02 au 26·02. Du Ma. au S. à 20h30 - De 7,50 �� 14 € Les Riches-Claires. Rue des Riches Claires 24 - 1000 Bruxelles & 02 548 25 80 www.lesrichesclaires.be

DIEU EST UN DJ

Un grand producteur, Bobby Gould, et son associé Charlie Fox vont décider du film qui doit faire d'eux des hommes riches. L'arrivée de Karen, jeune intérimaire convaincue que le cinéma peut changer le monde, va engager un véritable combat entre les deux hommes... Jusqu'au 26·03. Du Ma. au S. à 20h30 De 8 à 22 € Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode R 0800 944 44 www.theatrelepublic.be DE GÉRALD SIBLEYRAS, M.E.S. CHRISTOPHE LIDON, AVEC STÉPHANE DE GROODT, STÉPHANE FREISS, CLÉMENCE THIOLY...

acteurs. Surtitré en français. Jusqu'au 19·02. Du Ma. au S. à 20h30 - De 7,50 à 10 € Théâtre de Poche. Chemin du Gymnase 1 (Bois de la Cambre) - 1000 Bruxelles & 02 649 17 27 - www.poche.be

DE JUAN MAYORGA, M.E.S. JASMINA DOUIEB, AVEC JEAN-MARC DELHAUSSE, MICHELANGELO MARCHESE, LUC VAN GRUNDERBEECK.

Non loin de Berlin, pendant la Seconde Guerre mondiale, un délégué de la Croix-Rouge internationale visite un ghetto soi-disant modèle imaginé par les nazis. Des enfants jouent à la toupie, des amoureux prennent l’air sur un banc, une jeune fille se baigne... Jusqu'au 26·02. Du Ma. au S. à 20h30 - De 15 à 20 € Atelier 210. Chaussée Saint-Pierre 210 - 1040 Etterbeek & 02 732 25 98 www.atelier210.be

HISTORIA ABIERTA "46 DÉTALLES Y 57 FRAGMENTOS DE VIDAS CHILENAS", M.E.S. LORENT WANSON, AVEC MONSERRAT CALAHORRA, EMILIO EDWARDS, FELIPE LAGOS...

Le Chili et son histoire servent de toile de fonds à ce spectacle construit sur base de témoignages et d'ateliers d'improvisation avec des

La comédienne nous sert un spectacle d'humour sur le théâtre et les travers du métier, les coulisses de la vie conjugale et les péripéties familiales. Le 09·02 à 20h30 - De 27 à 37 € Cirque Royal. Rue de l'Enseignement 81 - 1000 Bruxelles & 02 218 20 15 R 070 660 601 - www.cirque-royal.org

JACQUES LE FATALISTE DE DIDEROT, M.E.S. JEAN LAMBERT, AVEC JEAN-PIERRE BAUDSON ET PATRICK DONNAY.

Tels Don Quichotte et Sancho Pança, deux personnages déambulent en philosophant, s’arrêtent dans les auberges. L’un est le maître, l’autre le valet. Où vont-ils ? Tout en cheminant, tout en conversant avec art sur tout (les femmes, les blessures au genou, la liberté...) et surtout à propos des amours de Jacques, le valet fataliste, ils vivent des aventures extravagantes et font des rencontres qui ne le sont pas moins. Du 15-02 au 05-03. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h30, le D. à 15h, relâche les 16 et 27-02 - De 9 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

KODY DU KINGS OF COMEDY SHOW (Festival La Cerise du Gâteau) Roi du stand-up, c’est en parlant de lui, de sa famille congolaise, de son expérience professionnelle, de son quotidien... qu’il plonge le public dans le monde de l’humour glamour. Le 11·02 à 20h30 - De 11 à 15 € Centre culturel d'Uccle. Rue Rouge 47 - 1180 Uccle R 02 374 64 84 www.ccu.be

L'ETHIQUE DU LOMBRIC (ET AUTRES HISTOIRES MORALES) DE STEFANO BENNI, M.E.S. SYLVIE DE BRAEKELEER, AVEC BERNARD

COGNIAUX ET MARIE-PAULE KUMPS.

En virtuose, l'auteur jongle et invente des univers à la fois invraisemblables et étrangement familiers. Il raconte un monde où la naïveté, la fantaisie, la poésie, ont cédé le pas au cynisme, au réalisme plat, à la rentabilité... Jusqu'au 12·03. Du Ma. au S. à 20h30 - De 8 à 22 € Le Public. Rue Braemt 64-70 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode R 0800 944 44 www.theatrelepublic.be

L'INSOUMISE OU SCARLETT O'HARA AU PIED DU TERRIL (Festival La Cerise du Gâteau) DE ET PAR JAMILA DRISSI, M.E.S. SOUFIAN EL BOUBSI.

Comment trouver les mots et les silences pour dire l'extraordinaire destin de celle qui, venue d'Algérie après un passage au Maroc, aimait par-dessus tout Luis Mariano et Autant en emporte le vent ? La vie des mineurs borains, revue et revécue par une Scarlett O'Hara insoumise, libre, drôle et tragique à la fois. Le 12·02 à 20h30 - De 11 à 15 € Centre culturel d'Uccle. Rue Rouge 47 - 1180 Uccle R 02 374 64 84 www.ccu.be

LA CERISAIE D'ANTON TCHÉKHOV, M.E.S. DANIEL SCAHAISE, AVEC JEAN-HENRI COMPÈRE, JAOUED DEGGOUJ, DOLORÈS DELAHAUT...

Après cinq ans passés à Paris, Lioubov est de retour en Russie. Rien ne semble avoir changé depuis l'âge d'or de son enfance. Pourtant, rien n'est plus comme avant. Lioubov a dilapidé son héritage au profit d'un amant français, et la propriété ne rapporte plus autant de revenus que du temps de ses parents. Aveuglés par la nostalgie, le frère et la sœur refusent pourtant d'adapter leur chère Cerisaie aux nouvelles contraintes de ce monde moderne en pleine émergence. Jusqu'au 05·03. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15, le D. 20-02 à 16h - De 9 à 16,50 € Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

16

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans MEULENBEIK FOREVER!

LA RENTRÉE D’ARLETTE OU VA T’EN SAVOIR II

TEXTE ET M.E.S. KRIS KAERTS, AVEC BACHIR M'RABET ET SAÏD EL HASMI.

La nouvelle création de Zidani. Jusqu'au 13·02. Du Me. au S. à 20h30, le D. à 16h - De 12,50 à 20,50 € Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre. Avenue Ch. Thielemans 93 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre & 02 773 05 81 R 02 773 05 88 www.art-culture.be

LA SERVA AMOROSA DE GOLDONI, M.E.S. CHRISTOPHE LIDON, AVEC CLÉMENTINE CÉLARIÉ, ROBERT HIRSCH, CLAIRE NADEAU...

Le vieil Ottavio a épousé en secondes noces Béatrice qui a mis à la porte Florindo, fils du premier lit d’Ottavio, pour s’accaparer tout l’héritage. Mais Coraline, simple servante d’Ottavio, décide de suivre Florindo et de rétablir le jeune homme dans ses droits... Le 09·02 à 20h30 - De 28 à 63 € Théâtre Saint-Michel. Rue Père Eudore Devroye 2 - 1040 Etterbeek R 070 66 06 01 - www.theatrales.be

LADY CAMILLA DE PASCAL VREBOS, M.E.S. FABRICE GARDIN, AVEC STÉPHANIE VAN VYVE, NICOLAS BUYSSE, INGRID HEIDERSCHEIDT.

Le Royaume chancelle sous le coup des intrigues et des frasques. La passion, le devoir, l’innocence alimentent un vaudeville shakespearien. Lady Di, Charles et Camilla, le trio infernal joue à cache-cache et se déchire dans le bruit, l’imposture et la fureur... Du 09·02 au 06·03. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à 15h, le D. 13-02 également à 20h15, le S. 19-02 aussi à 15h - De 9 à 23 € Théâtre Royal des Galeries. Galerie du Roi 32 - 1000 Bruxelles & 02 513 39 60 R 02 512 04 07 www.trg.be

LE VOYAGE DE VICTOR TEXTE ET M.E.S. NICOLAS BEDOS, AVEC MACHA MÉRIL ET GUY BEDOS.

Suite à un accident de voiture, un homme a perdu la mémoire. Depuis, il erre dans son appartement en smoking mauve. Une femme est là à ses côtés. Qui est-elle ? Que veutelle savoir de lui ? Et lui, que cherche-t-il à oublier ? Du 14·02 au 20·02 à 20h30, le D. 20-02 à 15h30 De 20 à 48 € Centre culturel d'Auderghem. Boulevard du Souverain 183 - 1160 Auderghem & 02 660 03 03 www.cc-auderghem.be

LES CAPRICES DE MARIANNE ET FANTASIO D'ALFRED DE MUSSET, M.E.S. JEAN-CLAUDE IDÉE, AVEC JEANFRANÇOIS BRION, YVES CLAESSENS, LISA DEBAUCHE...

Ces deux pièces se répondent dans un fascinant jeu de miroirs, mis en lumière par le fait que les mêmes comédiens les interprètent. Jusqu'au 12·02. Du Ma. au S. à 20h15, le D. à

LE GRAND SOIR DE JEAN-LOUIS LECLERCQ ET PATRICK CHABOUD, M.E.S. PATRICK CHABOUD, AVEC JEAN-LOUIS LECLERCQ ET STÉPHANE STUBBÉ.

Quand l’Histoire éternue, c’est le peuple qui s’enrhume. Mais qui va payer les mouchoirs ? J2L enterre sa vie d’humoriste pour entamer une nouvelle carrière au service des Grandes Conférences Politiques. Et si, devant nous, surgissait un nouveau concept de communication politique ? COMPLET du 17 au 19-02. Du 11·02 au 26·02. Du J. au S. à 20h30 - De 10 à 12 € Ecuries de la Maison Haute. Place Gilson 3 - 1170 Watermael-Boitsfort & 02 663 85 50 R 02 672 14 39 www.lavenerie.be

15h, le S. 12-02 uniquement à 15h - De 5 à 25 € Théâtre royal du Parc. Rue de la Loi 3 - 1000 Bruxelles & 02 505 30 30 www.theatreduparc.be

LES DIMANCHES DU CONTE: GRANDS-MÈRES, SI VOUS SAVIEZ ! PAR AMANDINE ORBAN DE XIVRY ET FABIEN MOUTON.

Un spectacle qui parle de la transmission entre générations sur un ton tantôt poétique et tendre, tantôt charnel et direct. Le tout en musique grâce à Fabien et ses instruments créés sur mesure. Le 13·02 à 20h - De 5à8€ Centre culturel Bruegel. Rue Haute 247 - 1000 Bruxelles & 0485 67 10 89 www.dimanchesduconte.be

LES POISSONS ROUGES D'APRÈS DES OEUVRES DE MARTIN CRIMP ET PETER HANDKE, M.E.S. VIRGINIE STRUB, AVEC JESSICA GAZON, MATHILDE LEFÈVRE, CYRIL BRIANT...

Un road trip absurde qui voit des personnages dans et autour d’une voiture tenter des variations sur le thème de "groupe", de son essence et de sa survie. Jusqu'au 12·02. Du Ma. au S. à 20h30, le Me. à 19h30 - De 7,50 à 10 € Théâtre Océan Nord. Rue Vandeweyer 63-65 - 1030 Schaerbeek & 02 242 96 89 R 02 216 75 55 www.oceannord.org

Deux Molenbeekois chevronnés prennent un outsider par la main pour le guider dans la commune et présenter leur Molenbeek de façon inédite, à coup de bluff et de blagues. En 1re partie: Les Forges de Krakeb. Les 11 et 12·02 à 20h - De 5 à 8€ Maison des Cultures et de la Cohésion sociale. Chaussée de Merchtem 67 - 1080 Molenbeek-Saint-Jean & 02 415 86 03 http://maisoncultures1080.blogspot.com

MILAREPA D'ERIC-EMMANUEL SCHMITT, M.E.S. CHRISTINE DELMOTTE, PAR CIE BILOXI 48.

Premier volet du cycle de l'invisible. Simon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l'oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle, qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de mêler leur identité et la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ? Jusqu'au 05·03. Le Ma. à 19h, du Me. au S. à 20h15, les D. 13 et 27-02 à 16h De 9 à 16,50 € Théâtre de la Place des Martyrs. Place des Martyrs 22 - 1000 Bruxelles & 02 223 32 08 www.theatredesmartyrs.be

AVEC STANISLAS NORDEY, LAURENT SAUVAGE, ANNE TISMER.

Ce nouvel opus s’organise autour du journal intime que Falk Richter tient depuis de nombreuses années, parallèlement à l’écriture de ses pièces. A l’interrogation sur le fonctionnement de la société s’ajoute une part très personnelle de réflexion sur soi-même et le rapport aux autres. Les 15 et 16·02 à 21h - De 9 à 19 € Théâtre National. Boulevard Emile Jacqmain 111-115 - 1000 Bruxelles & 02 203 41 55 R 02 203 53 03 www.theatrenational.be

PURGATOIRE ECRITURE ET M.E.S. DOMINIQUE BRÉDA, AVEC JEAN-FRANCOIS BREUER, CATHERINE DECROLIER, THOMAS DEMAREZ...

Une pièce créée par le joyeux collectif qui présidait autrefois aux destinées du Café-Théâtre du TTO. Et un sujet inextinguible: l'humanité et son principal représentant: l'homme. Jusqu'au 19·02. Du Me. au S. à 20h30 - De 10 à 21 € Théâtre de la Toison d'Or. Galerie de la Toison d'Or 396-398 - 1050 Ixelles & 02 510 05 10 - www.ttotheatre.be

RUE DES JONQUILLES ECRITURE ET M.E.S. RENÉ BIZAC, AVEC SUZY FALK, CHRISTIAN CRAHAY, JOHN DOBRYNINE...

La Vieille, "française de souche", habite un petit pavillon de la Rue des Jonquilles. A côté de celui-ci, s’élèvent les “barres” de la Cité des Violettes, où vivent des familles

“issues de l’immigration”... La Vieille va bientôt être expropriée. Elle fait alors appel à l’émission de télé-réalité “Avec vous”... Du 09·02 au 18·02. Du Me. au S. à 20h30 Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 90 20 www.ccjacquesfranck.be

RUE DU CROISSANT DE PHILIPPE BLASBAND, AVEC MOHAMED OUACHEN.

Erika, Martine, Rachid, Augustine, Dylan... habitent tous rue du Croissant. Une rue bruxelloise typique où habitent des gens des quatre coins du monde. Soudain, un événement se produit. Tous vivent la même chose mais tous de façon différente, à partir de leur vécu. Du 16 au 27·02. Du Me. au S. à 20h30, le J. 24-02 aussi à 12h30, le D. 27-02 à 15h - 10 € KVS_Box. Quai aux Pierres de Taille 9 - 1000 Bruxelles & 02 210 11 00 R 02 210 11 12 www.kvs.be

SANS AILES ET SANS RACINES DE ET AVEC HAMADI ET SOUFIAN EL BOUBSI.

Un père et un fils, deux générations, deux manières de voir le monde, s'affrontent et se balancent leurs vérités, leurs convictions, leurs colères... Le 14·02 à 20h30 - De 8 à 14 € Wolubilis. Cours Paul Henri Spaak 1 - 1200 Woluwé-Saint-Lambert & 02 761 60 30 - www.wolubilis.be

MON PETIT POUCET D'APRÈS LE CONTE DE CHARLES PERRAULT, TEXTE ET M.E.S. JOSÉ PLIYA, AVEC DIEUDONNÉ KABONGO ET SOPHIA LEBOUTTE.

Le petit poucet a disparu. C'est son père, Guillaume le bûcheron, qui le prétend. Avant de partir à sa recherche, il raconte sa famille... Jusqu'au 26·02. Les 09, 11-02 et du 15 au 18-02 à 10h, les 08, 10, 15 et 17-02 à 14h, le 12-02 à 17h, le 19-02 et du 22 au 26-02 à 20h - De 5 à 20 € (5 € pour tous en matinée) Petit Varia. Rue Gray 154 - 1040 Etterbeek & 02 640 82 58 www.varia.be

MOTHER FUCKER ONE WOMAN SHOW DE FLORENCE FORESTI.

Son spectacle aborde le thème de la maternité. Ses bons côtés ? Pas vraiment. Ses déboires plutôt. Oui, parce que quand on est maman, on ne peut plus vivre comme avant... Les 16 et 17·02 à 20h30 - De 45 à 49 € Forest National. Avenue Victor Rousseau 208 - 1190 Forest & 0900 69 500 www.forestnational.be

MY SECRET GARDEN DE FALK RICHTER, M.E.S. STANISLAS NORDEY ET FALK RICHTER,

17

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans FAMILLE BRUXELLES

DIEUX ET HÉROS ATELIER (DE 6 À 12 ANS)

Ulysse, Hercule, Isis, Roland, Gilgamesh... emmèneront les enfants au pays des mythes et légendes à la découverte de la Grèce antique, de l'Egypte mystérieuse, de l'Inde magique, du Moyen Âge fantastique... Jusqu'au 23·02. Tous les Me. de 14 à 16h - 5 € Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 18 - www.mrah.be

DISNEY ON ICE 100 ANS DE MAGIE Une dizaine d'histoires pour entrer dans l'univers de Disney avec Mickey, Donald, le Roi Lion, Mulan, Pinocchio, Les Indestructibles... Le 09-02 à 14h30, le 11-02 à 19h, les 12 et 13-02 à 11, 14h30 et 18h - De 29 à 40 € (tickets VIP à 99 €) Forest National. Avenue Victor Rousseau 208 - 1190 Forest, www.forestnational.be & 0900 84 007 - www.disneyonice.be

L'ENNEMI SPECTACLE PAR MIC-MAC THÉÂTRE (DÈS 8 ANS).

Le spectacle propose au jeune spectateur une réflexion décalée, absurde et parfois drôle de la guerre. Le 13·02 à 16h - De 6 à 9 € La Roseraie. Chaussée d'Alsemberg 1299 - 1180 Uccle & 02 376 46 45 www.roseraie.org

LE ROYAUME DE GA’HOOLE – LA LÉGENDE DES GARDIENS CINÉMA (DÈS 5 ANS)

Inspiré des livres à succès de Kathryn Lasky, le film suit Soren, une jeune chouette fascinée par les histoires épiques que lui racontait son père sur les Gardiens de Ga’Hoole, une bande de mythiques guerriers ailés qui ont mené une grande bataille pour sauver la communauté de chouettes des Sangs Purs. Le 13-02 à 15h - De 2,50 à 4 € Centre culturel Jacques Franck. Chaussée de Waterloo 94 - 1060 Saint-Gilles & 02 538 90 20 www.ccjacquesfranck.be

MERCREDIS PERCUTANTS: HOT SPOONS DÈS 8 ANS

Des musiciens accompagnés d’un danseur de tap dance (claquettes irlandaises) s’adonnent avec passion aux musiques et danses traditionnelles d’Irlande. Le 09·02 à 15h - 7 € Flagey. Place Sainte-Croix - 1050 Ixelles & 02 641 10 20 - www.flagey.be

LES PETITS ORTEILS SPECTACLE PAR L'ANNEAU (DÈS 4 ANS).

de 10 à 18h - De 4 à 11 € (gratuit en dessous de 6 ans) Atomium. Square de l'Atomium - 1020 Laeken & 02 475 47 75 www.atomium.be

Avec fraîcheur et humour, le spectacle évoque les émotions que crée chez l'enfant l'attente d'un petit nouveau dans la famille. Les 12 et 16-02 à 15h - De 5 à 10 € Théâtre La Montagne Magique. Rue du Marais 57 - 1000 Bruxelles & 02 210 15 90 www.theatremontagnemagique.be

RACONTE-MOI: HALLOUF LE CHAMEAU ATELIER-DÉCOUVERTE (DE 4 À 7 ANS, ACCOMPAGNÉ D'UN ADULTE).

Une histoire d'animaux est racontée pour faire découvrir aux plus petits les salles du Muséum. Ensuite, le thème de la semaine est développé par le biais d'un atelier créatif. Le 16-02: En avant petit ours blanc ! Le Me. de 14h30 à 15h30 - De 6,50 à 9 € Muséum des Sciences Naturelles de Belgique. Rue Vautier 29 - 1000 Bruxelles & 02 627 42 33 R 02 627 42 34 www.sciencesnaturelles.be

SA-ME-DI LA MUSIQUE: LES NÉNUPHARS INDIENS (CONTE BELGE)

DAVID SEYMOUR (CHIM), UN PHOTOGRAPHE HUMANISTE DE L'ARTISAN À L'ARCHITECTE L'OEUVRE D'ALBAN CHAMBON (1847 1928) L'expo explore les principales facettes de l'oeuvre d'un artiste aux multiples talents. Cinq thèmes seront abordés: Chambon artisan à Paris et à Bruxelles, la féerie des théâtres, l'hôtel Métropole ou le miroir d'une société, Ostende ville royale, embellir Bruxelles du Mont des Arts à la Caisse d'Epargne. Du 16·02 au 30·04 Fondation pour l'Architecture. Rue de l'Ermitage 55 - 1050 Ixelles & 02 642 24 62 www.fondationpourlarchitecture.be

DÉCOUVERTES MUSICALES (DÈS 5 ANS)

Trois musiciens (trio de basson, clarinette, flûte traversière) de l’Orchestre National de Belgique explorent des petits bijoux du répertoire classique pendant qu’une conteuse nous confie au creux de l’oreille de merveilleuses histoires d’ici et d’ailleurs. Le 12·02 à 11 et 14h - De 6 à 8 € Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.bozar.be

SAMEDI D'ANIMA: CONTES FILM, GOÛTER ET ATELIER (DÈS 4 ANS)

Cinq contes où les enfants sont les héros et déjouent les pièges d’un magicien qui dérobe le soleil ou transforme tout en béton. Inspirés du folklore indien et canadien, ces contes, dessinés par Frédéric Back, l’auteur de “L’Homme qui plantait des arbres” font la part belle à la nature, aux animaux et à la magie de l’enfance. Le 12·02 à 14h - De 5 à 10 € Flagey. Place Sainte-Croix - 1050 Ixelles & 02 641 10 20 - www.flagey.be

SOURCES SPECTACLE PAR LA COMPAGNIE DESSOURCES (DÈS 6 ANS).

Nono Battesti, chorégraphe d’origine haïtienne, livre sa création métissée de danse hip hop, jazz et contemporaine en duo avec l’accordéoniste belge Didier Laloy. Le 12·02 à 19h30 De 5 à 10 € Théâtre La Montagne Magique. Rue du Marais 57 - 1000 Bruxelles & 02 210 15 90 www.theatremontagnemagique.be

EXPOS BRUXELLES

1210 – 2010. MAROLLES, TERRE D’ACCUEIL De tout temps, le quartier des Marolles a lutté contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Objets de la vie quotidienne, instruments médicaux, documents iconographiques, cartographie, archives, sculptures et découvertes archéologiques invitent le public à entrer dans le monde très vaste de l'aide aux plus démunis. Jusqu'au 30·04. Du Ma. au D. de 10 à 17h - De 1,50 à 5 € (gratuit en dessous de 13 ans) Musée de la Porte de Hal. Boulevard du Midi 5 - 1000 Bruxelles & 02 533 34 52 - www.mrah.be

BRUXELLES À L'AQUARELLE INSTANTANÉS 1894-1897 JACQUES CARABAIN Entre 1894 et 1897, Jacques Carabain réalise 59 aquarelles de Bruxelles, commandées par Charles Buls. L'exposition confronte les aquarelles avec des photographies anciennes, des plans et des photos actuels, l’évolution des sites et la vie à Bruxelles. Jusqu'au 31·12. Du Ma. au D. de 10 à 17h - De 1,50 à 3 € Musée de la Ville de Bruxelles - Maison du Roi. Grand-Place - 1000 Bruxelles & 02 279 43 50 - www.brucity.be

COSMOS. BE A STAR L'expo propose un parcours scientifique et pédagogique sur la vie complexe et souvent méconnue des étoiles. Jusqu'au 25·04. Tous les jours

Le travail du photographe reflète la tolérance, l'humanisme, l'engagement politique et la compassion qu'il éprouve pour l'être humain. Jusqu'au 27·03. Du Ma. au D. de 10 à 17h - De 3 à5€ Musée Juif de Belgique. Rue des Minimes 21 - 1000 Bruxelles & 02 512 19 63 www.new.mjb-jmb.org

DIALOGUES DE FAUVES Au début du XXe siècle, le Fauvisme est à la mode à Paris. Des artistes hongrois reprennent l'utilisation de larges aplats de couleurs vives. Plus de 50 oeuvres issues des principaux musées et collections privées hongrois. Jusqu'au 20·03. Du Ma. au D. de 10h30 à 18h, fermé les j.f. - De 2,50 à6€ Hôtel de Ville de Bruxelles. Grand-Place - 1000 Bruxelles & 02 279 64 35 www.brupass.be

ENSOR DÉMASQUÉ Les dessins et peintures sont confrontés les uns aux autres, afin d'expliquer l'imaginaire et le foisonnement créateur de cet artiste. En synergie avec le Palais des Beauxarts. Jusqu'au 13·02. Tous les jours de 10 à 18h, le Me. jusqu'à 21h - 8 € Espace culturel ING. Place Royale 6 Mont des Arts - 1000 Bruxelles & 02 547 22 92 - www.bozar.be

ENTRE LE PARADIS ET L'ENFER - MOURIR AU MOYEN ÂGE Le thème de la mort a donné lieu à une profusion d'oeuvres d'art. Plusieurs axes ont été choisis: les causes de la mort, les rituels et monuments funéraires, les croyances et les superstitions. Jusqu'au 24·04. Du Ma. au D. de 10 à 17h, fermé les j.f. - De 5 à 10 € Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 11 - www.mrah.be

INTUITION - REFLECTION CONSTRUCTION Rétrospective de l'oeuvre de Sverre Fehn, architecte norvégien. Jusqu'au 20·02. Du Ma. au D. de 10 à 18h, le J. jusqu'à 21h Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.bozar.be

LES ETRUSQUES EN EUROPE Grâce à des lunettes 3D, le visiteur pourra pénétrer dans les maisons

des Etrusques et découvrir des pièces maîtresses des collections étrusques du Musée. Jusqu'au 24·04. Du Ma. au D. de 10 à 17h, fermé les j.f. - De 3 à 8 € Musées royaux d'Art et d'Histoire - Musée du Cinquantenaire. Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles & 02 741 72 15 - www.mrah.be

L’EMPREINTE DELCOURT. 25 ANS DANS LA VIE D'UN ÉDITEUR Par le biais de documents rares et d'originaux, d'une manière souvent ludique, l'expo propose de découvrir le cheminement d'une oeuvre, de sa gestation dans l'esprit de son auteur, jusqu'à l'album proposé au lecteur. Jusqu'au 29·05. Du Ma. au D. de 10 à 18h - De 3 à 8 € Centre belge de la Bande Dessinée. Rue des Sables 20 - 1000 Bruxelles & 02 219 19 80 - www.cbbd.be

THE NEW ARRIVALS A l’occasion de la Présidence hongroise de l’Union européenne, le Palais présente le travail de huit artistes dont la démarche novatrice témoigne de la richesse d’une scène contemporaine en plein essor. Dans le cadre d'"Hungary in Focus". Jusqu'au 03·04. Du Ma. au D. de 10 à 18h, le J. jusqu'à 21h - Entrée libre Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.bozar.be

TRÉSORS DE LA BD EUROPÉENNE Une sélection de planches originales extraites d’œuvres majeures de la production BD européenne des cent dernières années. Depuis Alain de Saint-Ogan et Hergé jusqu’à Peter Madsen, Christophe Blain et Denis Deprez, cinquante auteurs seront mis en évidence. Jusqu'au 06·03. Du Ma. au D. de 10 à 18h - De 3 à 7,50 € Centre belge de la Bande Dessinée. Rue des Sables 20 - 1000 Bruxelles & 02 219 19 80 - www.cbbd.be

VENETIAN AND FLEMISH MASTERS Du XVe au XVIIIe siècle, quatre siècles de confrontations entre quinze chefs-d’œuvre du Musée des Beaux-Arts d’Anvers et une cinquantaine de toiles de l’Accademia Carrara de Bergame, l’une des plus belles collections de peintures vénitiennes. Les oeuvres de Bellini, Tiziano, Canaletto sont confrontées avec celles de Van Eyck, Bouts, Jordaens... Du 11·02 au 08·05. Du Ma. au D. de 10 à 18h, le J. jusqu'à 21h De 3,50 à 10 € Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles & 02 507 82 00 - www.bozar.be

18

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans MUSIQUE

acoustique. Le 11·02 à 20h30 - De 8 à 12 € Espace Delvaux. Place Keym - Rue Gratès 3 - 1170 Watermael-Boitsfort & 02 663 85 50 R 02 672 14 39 www.lavenerie.be

BRUXELLES

22-PISTEPIRKKO YOU/ME Le trio mêle folk, pop et electro pour créer un genre à part et alterner chansons dynamiques et mélodies plus calmes - Une musique pop alternative electro et néo-psychédélique accompagnée d’un show visuel hors du commun. Le 12·02 à 20h - De 12 à 15 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

A DAY TO REMEMBER Metal, post-hardcore. En 1re partie: Adept, Bayside, Pierce The Veil. Le 08·02 à 18h - De 22 à 25 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

BRAIN INSERT 2.0 Metal Indus. Avec Chrysalide, Sonic Area, Humatronic, Mistura, Anamorphosis Le 11·02 à 19h - 7 € Magasin 4. Avenue du Port 51b - 1000 Bruxelles & 02 223 34 74 www.magasin4.be

FRAN HEALY La voix de Travis présente son travail solo, des chansons contemplatives et mélancoliques. Le 14·02 à 20h - De 20 à 23 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

JOAN AS A POLICEWOMAN THE TWO Des ballades qui mêlent allègrement rock, soul et folk - Rock acoustique envoûtant. Le 15·02 à 20h - De 16 à

FESTIVAL DE RENCONTRE AVEC LE MAROC * Le V.: Théâtre “Heureux qui comme Ulysse” de Ismaël Saidi. * Le S.: Conférence “L'Histoire du Maroc, de l'indépendance à nos jours”, documentaire, table ronde, ateliers pour petits et grands, repas marocain et concert de Fatoum suivi d'une soirée chaabi. * Le D.: Court métrage et goûter multiculturel. Du 11·02 au 13·02. Le V. à 20h, le S. dès 14h30 et le D. dès 15h - De 5 à 12 € (les prix varient en fonction des activités; pass samedi de 10 à 15 €, pass week-end de 12 à 18 €) Espace Toots. Rue Stuckens 125 - 1140 Evere & 02 241 15 83 www.centreculturelevere.be

TIM KASHER & HIS BAND (WITH SPECIAL GUESTS MEXICAN ELVIS) Indie-rock aux arrangements théâtraux et à l'instrumentation riche évoquant les années 50. Le 13·02 à 20h - De 12 à 15 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

WIRE Formé dans les années 70 à Londres, le groupe évolue entre punk, postrock et musiques expérimentales. Le 11·02 à 20h - De 16 à 19 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

SORTIR BRUXELLES 19 € Botanique. Rue Royale 236 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode & 02 218 37 32 www.botanique.be

MCFLY Les petits prodiges de la scène pop/rock anglaise. Le 10·02 à 20h De 22 à 25 € Ancienne Belgique. Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles & 02 548 24 84 www.abconcerts.be

SKARBONE 14 Après huit ans à fouler les planches du rock’n’roll, le groupe débranche les prises et propose un concert

CADENZA LABEL NIGHT KETALOCO Avec Digitaline, Cesar Merveille, Daria, Pierre, Deg, Raph, Caspar, Don Santos, The Jelly Bellies, Fratres Fortunos. Le 12·02 dès 23h - De 6 à 11 € Fuse. Rue Blaes 208 - 1000 Bruxelles & 02 511 97 89 - www.fuse.be

ESSENTIA #7 WOODSTOCK Avec Les Moulinex, Fred Hush, Lorenzo Ottati, Smos, Cosy Mozzy. Le 11·02 dès 23h K-nal. Avenue du Port 1 - 1000 Bruxelles & 0474 93 11 90

www.essentia-concept.be

LEFTORIUM #1 Avec les DJ's Tobias Thomas, Geoffroy Mugwump et Prince Off. Le 12·02 Galerie Withofs. Quai au Bois à Brûler 11 - 1000 Bruxelles & 02 511 27 11 www.galerie-withofs.com

LOS NINOS - ON YOUR MARK, GET SET, BLOW Avec Pop Rules, Black Barbie, Alexis Taylor, Punk Bunny, SixSixSixties. Le 12·02 dès 23h - De 8 à 10 € Gare de Bruxelles-Congrès. Boulevard Pachéco 40 - 1000 Bruxelles www.losninos.be

STAINAGE PARTY IX Avec Ikonika, Terror Danjah, Grimelock, Bunzero, Dusk Creator, Majix. Le 11·02 dès 22h - 10 € Recyclart. Rue des Ursulines 25 - 1000 Bruxelles & 02 502 57 34 www.recyclart.be

VALENTINE'S SECRET Avec Armand Van Helden, Emanuel Kosh, Galaxys, Alex Palmer, Yves Sifa. Le 10·02 dès 22h30 - 15 € Mirano Continental. Chaussée de Louvain 38 - 1210 Saint-Josse-ten-Noode R 070 660 601 - www.mirano.be

activités auront lieu à la Bellone (rue de Flandre 46). Programme détaillé sur le site web. Jusqu'au 12·02 - De 5 à 7 € (par séance, possibilité de pass; de 9 à 10 € pour le spectacle) Cinéma Vendôme. Chaussée de Wavre 18 - 1050 Ixelles & 02 512 45 87 www.fglb.org

5E SALON STUDYRAMA DES FORMATIONS & CARRIÈRES INTERNATIONALES Lieu de rencontre et d'échange, l'événement s'adresse à tous les futurs étudiants qui souhaitent s'orienter vers un cursus international, de même que les jeunes diplômés et les jeunes actifs qui ont l'intention de donner une dimension internationale à leur carrière. A l'honneur cette année: les études au Canada. Au programme: présentation des diverses formations, conférences, présence d'acteurs de la mobilité internationale, offres d'emploi et de stages... Le 12·02 de 10h à 18h Gratuit (invitations sur le site web) Autoworld. Parc du Cinquantenaire 11 - 1000 Bruxelles - www.studyrama.be

AUJOURD'HUI C'EST POTERIE! ATELIER CRÉATIF

MAIS ENCORE BRUXELLES

25E FESTIVAL GAY ET LESBIEN DE BELGIQUE Au programme: du cinéma des quatre coins du monde, un spectacle de Copi “L'homosexuel ou la difficulté de s'exprimer”, des expos, des soirées, une foire du livre gay et lesbien... Les séances de cinéma se dérouleront au Vendôme, les autres

Elaboration et fabrication d'un objet à l'aide de diverses techniques (colombins, plaques, modelage). Le thème de cette séance: saladier, cruche, cache-pot... au gré des envies (colombins). Le cours est ouvert aux débutants. Le 13-02 de 10 à 16h - 60 € (cours, matière, cuisson, émaillage et repas compris) Axelle Gielen. Rue Hubert Heymans 38 - 1082 Berchem-Sainte-Agathe & 0495 10 58 93, www.axellegielen.be

19

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


agendabonsplans ONLY4SENSES

LES SECRETS DU MARIAGE (Salon) L’événement offrira la possibilité aux futurs mariés de rencontrer tous les professionnels du secteur (stylistes, coiffeurs, bijoutiers, photographes, traiteurs...) pour faire de cette journée un moment inoubliable. Du 11·02 au 13·02. Le V. de 9h30 à 17h, les S. et D. de 9h30 à 19h - De 5 à 7 € Centre Culturel de Joli-Bois. Avenue du Haras 100 - 1150 Woluwe-Saint-Pierre www.lessecretsdumariage.be

LOVE BUGS PARADE 2011 Une centaine de coccinelles défileront à travers les rues de la capitale. Un arrêt est prévu vers 14h30 sur la place des Palais où les voitures seront garées tout le long du Parc Royal. Cette édition sera l'occasion d'évoquer, par le biais d'une exposition, le "raid africain" organisé par D'Ieteren en 1950, au cours duquel une coccinelle effectua la traversée Bruxelles-Léopoldville et retour. Le retour est prévu à l'Autoworld vers 16h. Le 13·02 dès 13h30 Autoworld. Parc du Cinquantenaire 11 - 1000 Bruxelles & 02 772 34 26 www.autoworld.be

I LOVE THE ATOMIUM... & THE ATOMIUM LOVES YOU A l'occasion de la Saint-Valentin, les amoureux de l'Atomium pourront visiter leur édifice favori à un prix fondant (1 ticket offert pour 1 ticket acheté). L'événement sera également marqué par un concours de dessins assorti d'un prix exceptionnel et le lancement d'une toute nouvelle gamme de produits labélisés “I Love the Atomium”. Du 12 au 14·02 de 10h à 18h - De 6 à 11 € (gratuit en dessous de 6 ans) Atomium. Square de l'Atomium - 1020 Laeken & 02 475 47 75 www.atomium.be

OFFSCREEN FILM FESTIVAL Le rendez-vous annuel des amateurs de films hors normes. Au programme de cette édition 2011: science-fiction "Outer Space" (une vingtaine de perles et films cultes de la sciencefiction d'avant l'ère des effets digitaux), quatre films traitant de la “transplantation des visages”, un hommage aux Shaw Brothers (focus sur les films de kung-fu produits à Hong-Kong) et à Monte Hellman, une

Et si vous viviez, le temps d'un repas, une expérience dans le noir le plus total? Des personnes aveugles seront près de vous pour vous guider. Les repas servis tiennent compte des saveurs et textures connues et sont préparés de telle sorte que les convives partent vers une véritable (re)découverte des produits. Le menu est différent tous les mois. Réservation indispensable. Du 09 au 14-02 à 19h30 - 48 € Bruxelles en Scène. Galerie de la Reine 15 - 1000 Bruxelles & 0474 78 06 32 www.only4senses.com

Le 13·02 de 10h30 à 12h30 - De 4 à 5 € (rés. indisp.) Moulin d'Evere. Rue du Moulin à vent 21 - 1140 Evere & 02 245 37 79 www.moulindevere.be

SURPRISES EN CHAMBRE BALADE CONTÉE AVEC SOPHIE CLERFAYT, APOLLINAIRE DJOUOMOU, JULIE DUFILS, SYLVAIN FARHI ET RÉGINE GALLE (CHANT ET ACCORDÉON).

De chambre en chambre, percez les secrets d'alcôves et laissez-vous bercer par les leçons de choses, les histoires coquines ou les chansons grivoises. Balade pour oreilles averties. Rendez-vous à la Maison AZ (3 rue de PROMENADE #2 la Victoire à Saint-Gilles). Le 14·02 à Une balade dans le quartier des 19 et 21h - 9 € (rés. indisp.) Marolles à la rencontre d'habitants du Conteurs en Balade. Rue de l’Orme 29 quartier qui ouvrent leur porte ou leur - 1040 Etterbeek & 0497 78 20 75 soirée dédiée aux courts métrages, coeur. Petits gâteaux, café sucré ou une séance d'"Animation Extravawww.conteursenbalade.be ganza" et une soirée avec Phil Mulloy performance artistique de haut vol... Départ du Recyclart. Le 13·02 de 14h à TRUE GRIT qui introduira son nouveau film. Les AVANT-PREMIÈRE CINÉMA séances se dérouleront également au 17h - Gratuit (rés. indisp.) Recyclart. Rue des Ursulines 25 - 1000 Le premier western des frères Coen Bozar, à la Cinematek et au Cinéma Bruxelles & 02 502 57 34 sera projeté en avant-première dans Rits. Programme détaillé sur le site www.recyclart.be un décor recréant l'ambiance du Far web. Du 09 au 27·02 - De 3 à 10 € (prix West et des saloons. Le 13·02 à 18h variés en fonction des activités) SCOTTISH BREAKFAST 10 € Cinéma Nova. Rue d'Arenberg 3 -1000 (ATELIER CULINAIRE) Palais des Beaux-Arts/Bozar. Rue RavensLes participants apprendront à réaliser tein 23 - 1000 Bruxelles Bruxelles & 02 511 24 77 un véritable petit-déjeuner écossais. www.offscreen.be & 02 507 82 00 - www.bozar.be

20

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlrestos À WOLUWE-SAINT-PIERRE

BOF EXPÉRIENCE

Que c’est triste un restaurant qui n’a rien à raconter. C’est malheureusement le cas du One 52. Désolé, c’est désolant.

Un homme peut tout supporter sauf l’ennui. Voilà un apho-

THE ONE 52

risme qui ne manque pas de pertinence. On en a fait l’expérience en se rendant au One 52, restaurant mou du chamallow à l’image du quartier éteint qui le porte. A propos de porte, on pousse celle dudit restaurant un vendredi soir, prêt à passer une bonne soirée. Dehors, il fait froid. A 20h30, ce coin de Woluwe-Saint-Pierre semble déjà dans les bras de Morphée. Heureusement, à l’intérieur, il y a du monde. Un public bien élevé chuchote d’une table à l’autre. On s’assoit. L’œil parcourt rapidement la salle. Ok, message reçu cinq sur cinq. On se trouve du côté de l’une de ces brasseries bon père de famille comme il en existe déjà beaucoup. Déco comme il faut, juste mélange de tons mauve et taupe clair. De fines lattes en bois achèvent de planter une atmosphère bien peignée, tendance raie au milieu. On a déjà envie de bailler un grand coup mais on attend la carte que l’on devine déjà sans même

Rue François Gay, 152 1150 Woluwe-Saint-Pierre. Ouvert de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h, fermé samedi midi et lundi. Tél. : 02 613 27 00.

HH

© Isabelle Delarouzée (st.)

l’avoir vue. Eh bien ronflez maintenant ! Dans le mille, le papier tendu décline un festival de plats qui ne font de mal à personne. Un vrai florilège de valeurs refuge : croquettes aux crevettes grises, tartare de bœuf, grillades, ailes de raie aux câpres… zzzzzzzz, rien qu’à évoquer tout cela,

on s’endort à nouveau. Puisqu’on est là pour manger, on se jette à l’eau. En entrée, on prend le duo de croquettes artisanales aux crevettes grises (12 €). Même si elles arrivent un peu trop cuites – elles sont presque noires – on ne peut pas leur reprocher grand-chose. C’est correct. Avant que le repas ne pointe

le bout du nez, un coup d’œil sur la carte des vins. Etrange, aucun millésime ne figure sur celle-ci. Pire, question vin au verre, il va falloir se contenter de celui du patron… qui en bouche n’a, lui non plus, rien à dire. En plat – il débarque une éternité plus tard –, on se garde de piquer du nez en tentant le

pain de viande pistaches et châtaignes (13 €). D’accord, y’a de l’idée mais la sauce pleine de thym uniformise le tout. N’empêche, ça passe. Un coup de dent dans l’hamburger d’en face (15 €) oblige à rendre à César : il est franchement bon. Un dessert ? Une dame blanche ? Un moelleux ? Une brésilienne ? zzzzzzzzzz, y’a rien de plus excitant ? Qu’on nous réveille quand c’est fini. Puis non, on lève le camp. Finalement, pour dormir, c’est dans son lit qu’on est le mieux. Oups, on allait presque oublier un service adorable qui a réussi à mettre du baume sur le cœur de ce mini-naufrage. MICHALON

SAINT-VALENTIN

EFFERVESCENCE

CHOCOLAT

CŒUR DE LOVE Chocolatier dont on parle de plus en plus, Pierre Ledent a été couronné en 1994 à Tokyo, par la médaille d’or du prestigieux “Concours International des Jeunes Pâtissiers, Confiseurs, Glaciers, Chocolatiers”. Depuis, il ne cesse d’imaginer de nouveaux assemblages de saveurs. L’homme vient en plus de s’installer près de la Grand-Place. Pour la fête des amoureux, il signe deux cœurs, Lidia (chocolat blanc, ganache eau de rose/litchi/framboise) et Violene (chocolat noir, ganache amère 70 % cacao, violette). 7 €.

LES BULLES DE LA SEMAINE Avec la Saint-Valentin qui s’approche sur la pointe des pieds, difficile de ne pas céder à la tentation des bulles. On les choisira rosées… tout simplement parce que c’est tendance. D’accord, il faut casser sa tirelire mais bon ce n’est pas tous les jours non plus. En la matière, le Veuve Clicquot Rosé constitue une belle expérience effervescente basée sur 50 à 55 % de pinot noir, ce qui en fait un champagne joliment vineux. A cela, un ajout de 12 % de vins rouges – issus de raisins noirs – en fait un breuvage racé et profond. Parfait pour un tête-à-tête. Veuve

À DEUX, C’EST MIEUX ! Le chocolatier liégeois Benoît Nihant et Lionel Rigolet, chef du “Comme chez soi”, s’associent le temps de deux nouvelles créations “Célestes” : un onctueux – c’est eux qui le disent – caramel au fruit de la passion et au thé samba, ainsi qu’un surprenant – toujours selon eux – praliné pétillant aux agrumes. Ces délices – là, c’est nous – sont disponibles au Comme chez soi, dans les boutiques Benoît Nihant (Liège et Embourg), ainsi que chez Rob. Célestes, 32 €. www.benoitnihant.be

Pierre Ledent, rue au Beurre, 19 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 513 99 14. www.pierreledent.be

Clicquot Rosé, à partir de 60 €, tél. : 02 373 96 18.

21

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


LE PROPRE DE MONSIEUR PROPRE En plus, je suis vachement crevée. Vivement que j’accouche, je me sentirai vraiment délivrée. N’oublie pas que demain tu dois aller à Paris pour l’émission de Ruquier. Il a vraiment insisté pour que tu viennes. Dans la foulée, tu as encore Fogiel et Ardisson pour la semaine prochaine. – Je n’ai pas une grande sympathie pour Fogiel qui cherche systématiquement des poux dans la tête de ses invités. Je n’ai pas envie de passer une heure à polémiquer avec lui pour un oui ou pour un non. Quant à Ardisson, une fois de plus, tout va tourner autour du sexe et ça ne m’amuse pas du tout. Mon amour, Ruquier suffira. J’ai envie de rire et de me détendre. – Pour Fogiel et Ardisson, je suis assez d’accord avec toi. Je vais les décommander. Mais pour Ruquier, tu ne sais pas ce qui t’attend. Méfie-toi. Il a la dent dure quand ça lui prend. Peut-être que lui et ses chroniqueurs vont te rouler dans la farine. L’occasion est trop tentante quand on s’appelle Monsieur Propre et que l’on veut être président de la République. Histoire de rire, je vais faire envoyer à l’émission une centaine de tee-shirts à ton effigie avec « Votez PP » imprimé dessus. On verra bien s’ils vont les mettre. Si oui, ça sera bon signe. Si non, attends-toi au pire. – Ne t’inquiète pas. Je sais avoir le sens de l’humour. – Tout à l’heure, les deux rapaces d’en face ont demandé comment on allait appeler le petit. Pendant que l’on y est, on peut en parler. – Bonne idée ! J’avais pensé l’appeler Paul. – Pourquoi, Paul ?

– Parce que Paul est le prénom de celui qui m’a donné la vie. – Tu veux dire Paul Hyde ? – Oui, sans lui nous ne serions pas là en train de chercher un prénom à notre enfant. – Tu as raison. Je suis d’accord, va pour Paul Propre, dit Judith d’un air songeur. Judith n’a pas hésité. Elle a toujours eu beaucoup d’affection pour Paul et son air taciturne. Certes, avec son nez aquilin et son corps trapu, il est bien moins beau et musclé que Monsieur Propre. Mais elle n’est pas insensible à son allure, sa prestance, sa nonchalante élégance et sa pointe de vulnérabilité. Elle aimerait que son enfant ait la même élégance. Alors le prénom Paul lui convient parfaitement. 22. LE LENDEMAIN MATIN, Monsieur Propre se prépare dans sa loge avant de faire son entrée sur le plateau de Laurent Ruquier et de ses « testetout ». Ce jour-là, il y a sur le plateau : Christophe Alévêque, l’humour acéré du révolté de gauche, Pierre Bénichou, le ronchon drôle, Christine Bravo qui rigole sexe tout le temps, Philippe Geluck et son air sympa de ne pas en avoir l’air, Gérard Miller et sa sublime chemise has been, Steevy touchant de naïveté sincère, Sophie Garel pétillante et Péri Cochin toujours aussi BCBG. Aucun d’eux ne porte les tee-shirts envoyés par Judith. Monsieur Propre s’en aperçoit sur le témoin vidéo de sa loge. L’affaire se présente très mal pour lui. Il s’attend au pire. Sa gorge se serre. Soudain, la caméra fait un plan large sur le public qui assiste à l’émission. Il voit que sur la centaine de personnes présentes,

les trois quarts portent un tee-shirt à son effigie. Il respire et se sent immédiatement soulagé de voir autant de supporters. Il se sent prêt à affronter la bande à Ruquier. – Nous n’avons pas pour habitude de faire de la pub pour une marque ou pour un homme politique, lance Laurent Ruquier, mais il y a quelqu’un dont on parle beaucoup depuis plusieurs semaines, non seulement parce qu’il est toujours propre sur lui, mais aussi parce qu’il pense pouvoir nettoyer la France sans se salir. Afin que vous puissiez le tester, voici Monsieur Propre en personne ! Monsieur Propre entre en souriant sur le plateau sous une standing ovation du public. Volontairement, il serre très fort la main de son hôte en le regardant droit dans les yeux. Celui-ci fait une grimace de douleur en le fusillant du regard. La corrida va commencer. Qui va être le taureau ? Qui sera le toréador ? Laurent Ruquier, qui a repris ses esprits, jette une première banderille. – Alors, Monsieur Propre, je vois que vous avez une poigne de fer... si vous êtes élu président, les Français vont devoir se tenir tranquille. Au premier désaccord avec vous, vous croyez qu’ils descendront dans la rue ? – Mais, cher Laurent, ils n’auront aucune raison de manifester. Ils approuvent mes idées et je serai le premier à vraiment tenir mes promesses. Ruquier, encore préoccupé par son mal à la main, renvoie la patate chaude à Christophe Alévêque. – Oui, j’ai lu dans la doc que vous aviez créé un parti qui s’appelle PP ! Cela voudrait-il dire que les hommes en sont exclus ? Êtes-vous homophobe ? (Suite la semaine prochaine)

22

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


bxlloisirs C’EST À BRUXELLES MAIS OÙ ?

LES LIEUX COMMUNS

GUESS WHERE ! Avec la collaboration de “Guess where !

Bruxelles – Brussels – Brussels”, un groupe Facebook créé par un Bruxellois (Jean- François Maljean), chaque semaine, nous vous emmenons en balade à Bruxelles à travers des photos belles, étranges, drôles, étonnantes ou originales. A vous de trouver quels endroits elles présentent ! La solution vous sera livrée la semaine suivante. Une belle façon de partir à la découverte de la capitale avec un autre oeil. On atteint directement le site en tapant “Guess Bruxelles” dans la recherche de Facebook ou “Guess Bruxelles Facebook” sur Google.

Vous me copierez cent fois avec votre plus beau crayon : “Je ne dois pas dessiner sur les murs”... © Serge Lorant

,à ailly au 75 Avenue D . © Philippe k e Schaerbe Fontijn

Retrouvez pour la dernière semaine notre chroniqueur pour une carte postale décalée envoyée de Bruxelles ! Christophe Beaujean, alias Monsieur Glon sur la toile, nous parle cette semaine du marais de Jette-Ganshoren. Je m’enfonce. Inexorablement. L’eau s’engouffre dans mes bottes en caoutchouc. Moi qui voulais simplement sauter dans une flaque, pour entendre craquer la glace et retrouver mon enfance volée par le travail de bureau, il a fallu que je plonge dans un marais. Quelle poisse. Si seulement ils avaient mis des caillebotis comme dans les Fagnes, au lieu d’un bête écriteau “marais” que personne ne lit. L’eau atteint mes rotules. La prochaine étape sera terrible. Soudain, j’entrevois une planche de salut. Un stadswachter. Je lui dis “Bonjour”, pour être civique. Il me dit “hallo”, pour être cynique. Je lui conte ma mésaventure, mais il reste de glace. Il dresse un procès-verbal tandis que j’étale mon désarroi. Quel genre d’homme voit-il un autre s’enfoncer en griffonnant dans un calepin ? Je lui fais remarquer qu’il y a une faille dans le règlement : il est interdit de marcher dans les chenaux et dans les fontaines, mais pas un mot sur les flaques. Il me regarde de haut. Je l’invite à faire preuve de grandeur d’âme, mais je ne suis pas de taille à le convaincre. Je me sens diminué. Je lui offre mon manteau, pour l’amadouer. Il le prend pour couvrir les frais et il s’en va en m’abandonnant à ma triste mort. Je passe en revue les plus beaux moments de mon existence, lorsque la descente s’arrête d’un coup sec, à hauteur du nombril. Peu à peu, un sentiment de bien-être m’envahit. C’est mon premier bain de boue. Un rossignol m’a choisi comme perchoir. Je fais intégralement partie du biotope. Dorénavant, je me nourrirai de têtards et d’oiseaux. Mais au moment où je vais saisir mon déjeuner, un bâton surgit au-dessus de ma tête. Au bout, le stadswachter. Maudit règlement : la consommation de rossignols aussi est interdite. Passible de châtiments corporels. Impossible de fuir. Je suis prisonnier du marécage. Une seule issue : plonger. En espérant dénicher un roseau, pour respirer en attendant que mon tortionnaire achève son service. Un tout petit roseau, que je replanterai ensuite. Promis. Envie d’en lire plus ? Découvrez les mésaventures de M. Glon sur www.monsieurglon.be

23

© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


© S.A. IPM 2011. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.


La Tribune de Bruxelles du 8 février 2011