Issuu on Google+

BATIBOUW 2 0 13

HABITAT HAUTE DENSITÉ

SUPPLEMENT GRATUIT À LA LIBRE BELGIQUE ET LA DERNIÈRE HEURE / LES SPORTS RÉALISÉ PAR IPM IMMO RETROUVEZ CE DOSSIER ET PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE


Quel que soit votre projet, notre spécialiste en crédit-logement vous proposera un financement personnalisé. Prenez vite rendez-vous. Vous voulez que votre projet immobilier dispose d’une charpente solide ? Vous avez raison. Pour la construction, la rénovation ou l’achat d’un logement, vous êtes chez nous au bon endroit. Grâce à l’expertise qu’il a acquise au fil des années, notre spécialiste en crédit-logement vous proposera un financement personnalisé*. Intéressé ? Surfez sur www.belfius.be/credit-logement ou prenez rendez-vous avec le spécialiste en crédit-logement de votre agence Belfius pour que votre projet devienne réalité.

* Crédit hypothécaire, soumis à la loi du 4 août 1992 relative au crédit hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre dossier. Belfius Banque SA, Bd Pachéco 44 à 1000 Bruxelles – IBAN BE23 0529 0064 6991 – BIC GKCCBEBB – RPM Bruxelles TVA BE 0403.201.185 – n° FSMA 19649 A.


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

SOMMAIRE

Spécial Batibouw 2013

Photo Cover + Sommaire : ‘Mijn Huis Mijn Architect’

Dossier réalisé par IPM IMMO Editeur responsable : Bernard de Burlin Commercialisation nationale : Véronique Le Clercq, Daphné Mertens et Didier Winnepenninckx Commercialisation régionale : Jean-François Beguin, Sofia Hadaïbi, Samuel Lempereur, Catherine l’Allemand Rédaction : Thierry Laffineur Mise en page : Ligne Claire s.a. 02 374 99 99 Imprimerie : IPM PRESS PRINTING a division of SA IPM GROUP NV. : Rue des Francs, 79 à 1040 Bruxelles www.ipmimmo.be

4 BATIBOUW 2013 : Habitat Haute Densité…

27

7

Quand la fiscalité joue les leviers Interview Francis Carnoy / Dir. Gén. CCW

38 BATIBOUW 2013 : Plan et événements

8

Energie : gestion intelligente et stockage

40 HYBRIDES : les nouveautés ‘techniques ‘

12

Chauffage : les occasions manquées

14 DU STRESS AU ZEN : les nouveautés ‘style’ …

42

Car Port Solaire : 20.000 km/an gratuits !

Qu’est-ce qu’une chaudière hybride ?

3


BATIBOUW 2013

4

BATIBOUW : Habitat Haute Densité

E

n 2011, le secteur de la construction avait connu une croissance de son activité de 4%, essentiellement dopée par les travaux de génie civil (+7%) et de rénovation (+5%);

En 2012, ce même secteur, reflet du tassement du PIB belge dont il pèse 6%, présente un bilan en recul de 1,5%. En détails et selon les segments on distinguera les évolutions suivantes : Q La construction d'habitations neuves recule d'environ 4,5 % . C'est la conséquence directe du nombre restreint de permis d'urbanisme (44.115) introduits en 2011, le plus bas depuis 10 ans; Q La rénovation a également connu un ressac temporaire, qui pourrait s'élever à 8 %. Cette baisse n'est pas totalement inattendue. En effet, la construction de logements neufs avait connu un important mouvement d'anticipation : jusqu'au 31 mars 2010, les maîtres d'ouvrage pouvaient bénéficier d'un taux de TVA réduit à 6 % (entre-temps échu) sur la première tranche de 50.000 € des travaux. De nombreux projets autorisés en 2010 ont ainsi abouti l'année suivante. La non-prolongation de cette mesure temporaire a provoqué une baisse du nombre de permis pour logements neufs en 2011. Quant à la chute, elle aussi attendue, des travaux de rénovation, il faut y voir la conséquence de l'incertitude persistante relative aux adaptations des mesures fiscales avantageuses pour les investissements économiseurs d'énergie; En 2013 (prévisions), la construction non résidentielle (bureaux, commerces, unités logistiques) et le génie civil sont les deux seuls secteurs qui devraient connaître une croissance respective de 3 et 4 pour cent.

EPARGNE : 226 MILLIARDS € ! Cette situation n'est toutefois pas figée et différents signaux encourageants doivent être pris en considération.

permis accordés pour la rénovation, il se stabilisent à 13.745 unités. Q L'activité immobilière demeure solide. Elle est soutenue par une croissance démographique importante et son corollaire : une demande en logements.

Q Les chiffres du Service Public Fédéral Économie renseignent ainsi qu'au premier semestre 2012, des permis de bâtir ont été délivrés pour 25.298 nouveaux logements en Belgique, soit 20 % de plus qu'au premier semestre 2011. Le nombre de permis pour maisons unifamiliales (12.125) a en effet crû de 18 % et celui des appartements (13.173) de 23 % . Quant aux

Q Selon la Banque Nationale, le carnet d'épargne des Belges totaliserait à ce jour plus de 226 milliards d'euros.... alors que le taux d’intérêt d’un carnet d’épargne est inférieur à l’inflation et ne rapporte donc rien ! Le taux hypothécaire restant très bas, investir dans son habitation (économie d'énergie, durabilité,..) se révèle donc une opportunité intéressante.

HABITATIONS NEUVES Nombre d'habitations neuves dont la construction a débuté 2011 Maisons unifamiliales Appartements Total 08/2011-07/2012 Maisons unifamiliales Appartements Total

FLANDRE 12.837 15.411 28.248 FLANDRE 13.997 16.650 30.647

BRUXELLES 88 2.187 2.275 BRUXELLES 86 1.829 1.915

WALLONIE 5.422 4.861 10.283 WALLONIE 5.280 4.285 9.565

BELGIQUE 17.889 22.153 40.042 BELGIQUE 19.348 22.776 42.124

WALLONIE 236 140 194

BELGIQUE 239 139 186

WALLONIE 24.303 5.778 6.045 36.126 WALLONIE 10.885 2.456 3.070 16.411

BELGIQUE 67.833 18.059 42.083 127.975 BELGIQUE 30.225 7.782 20.306 58.313

BRUXELLES 348.820 € 1.027.172 € 207.080 € 257.140 € BRUXELLES 353.458 € 933.254 € 215.115 € 258.166 €

WALLONIE 143.575 € 263.686 € 153.626 € 164.467 € WALLONIE 144.256 € 264.370 € 160.359 € 165.244 €

BELGIQUE 188.401 € 330.828 € 195.515 € 210.839 € BELGIQUE 191.211 € 330.740 € 201.545 € 213.430 €

BRUXELLES 245 BRUXELLES 74

WALLONIE 6.886 WALLONIE 2.983

BELGIQUE 18.613 BELGIQUE 7.758

BRUXELLES 437 BRUXELLES 472

WALLONIE 49 WALLONIE 49

BELGIQUE 103 BELGIQUE 105

Superficie moyenne des habitations neuves (m2) 2011 Maisons unifamiliales Appartements Moyenne

FLANDRE 239 138 185

BRUXELLES 385 147 155

Volume de vente d'habitations existantes 2011 Maisons unifamiliales Villas Appartements Total 2012 S1 Maisons unifamiliales Villas Appartements Total

FLANDRE 39.892 12.105 26.668 78.665 FLANDRE 17.698 5.265 12.645 35.608

BRUXELLES 3.638 176 9.370 13.184 BRUXELLES 1.642 61 4.591 6.294

Prix de vente des habitations existantes 2011 Maisons unifamiliales Villas Appartements Moyenne 2012 S1 Maisons unifamiliales Villas Appartements Moyenne

FLANDRE 201.080 € 352.752 € 200.947 € 224.374 € FLANDRE 205.038 € 354.719 € 206.617 € 227.730 €

Volume de vente de terrains à bâtir 2011 Nombre de ventes 2012 S1 Nombre de ventes

FLANDRE 11.482 FLANDRE 4.701

Prix de vente des terrains à bâtir 2011 Prix moyens (€/m2) 2012 S1 Prix moyens (€/m2) Photo : ‘Mijn Huis Mijn Architect’

(Source tableaux : INS)

FLANDRE 157 FLANDRE 165


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE PRIX DU LOGEMENT Les prix de l'immobilier en Belgique ont continué d'augmenter au cours des six premiers mois de 2012. D'après les chiffres du Service Public Fédéral Économie, les habitations ordinaires se sont renchéries de 2,9 % au cours des six premiers mois de l'année, contre 4,2 % à période équivalente en 2011. En moyenne, une maison en Flandre coûte 205.038 €, une villa 354.719 € et un appartement 206.617 €. Le terrain à bâtir y revient en moyenne à 164,9 € le mètre carré. La province la moins cher est le Limbourg, le plus chère, le Brabant flamand. En région de Bruxelles-Capitale, une maison unifamiliale coûte en moyenne 353.458 €, une villa 933.254 € et un appartement 215.115 €. La commune la moins chère est Anderlecht, la plus chère est Ixelles. Quant à la Wallonie, les prix moyens s'établissent à 144.256 € pour une maison, 264.370 € pour une villa et 160.359 € pour un appartement. La province la moins chère est le Hainaut, la plus onéreuse le Brabant wallon. Sources : Confédération Bâtiment - Service Public Fédéral Économie - Banque Nationale de Belgique

IMMOBILIER ET MARCHE HYPOTHECAIRE (Source : Union Professionnelle du Crédit)

Photo : ‘Veranda Confort’

Après deux années exceptionnelles (2010 et 2011), l'activité hypothécaire a diminué au cours de 2012. Cette baisse concerne tant le nombre de crédits octroyés (-30 %) que demandés (-17 %). Les montants accordés ont également reculé, de près de 12 %.

Le montant moyen des crédits pour l'acquisition d'une habitation s'élève à 134.000 € .

Cette baisse s'explique au regard de plusieurs facteurs dont : - La suppression d' incitants à la rénovation (ex.: déductibilité accordée à un grand nombre d'investissements économiseurs d'énergie et suppression de la mesure de Crédit vert avec bonifications d'intérêt); - La confiance des consommateurs, érodée, et l'incertitude quant à un éventuel futur transfert aux Régions de la fiscalité immobilière. Le graphique ci-après dresse l'évolution du nombre de crédits hypothécaires octroyés, en quantité et en valeurs, pour les trimestres 2 et 3 de 2012

5


6

BATIBOUW 2013 RETOUR A LA VILLE Aujourd'hui, la moitiÊ de la population mondiale vit en ville et ce quota ira croissant au cours des prochaines annÊes. Globalement, on relève qu'après une pÊriode d'exode urbain, la ville retrouve un pouvoir d'attraction souvent guidÊ par des considÊrations Êconomiques et pratiques (ex.: accès à un tissu socioÊconomique et culturel de proximitÊ, rÊduction/suppression des navettes, etc.).

LES 4 FACTEURS D'UN NOUVEL URBANISME La rĂŠ-urbanisation des villes, rendue nĂŠcessaire au regard de la croissance dĂŠmographique autant que des considĂŠrations environnementales/ĂŠnergĂŠtiques font apparaĂŽtre 4 axes de dĂŠveloppement :

- Densification : l’espace se fait rare, surtout en ville. En consÊquence, nos habitations seront davantage compactes (rÊduction des superficies) et rÊorganisÊes en quartiers denses et multifonctionnels. Les 'Tours' (densification verticale) participent de ce principe mais ne constituent pas 'La' solution; - Imbrication/rÊaffectation : dans la même lignÊe, la tendance à l’imbrication (soit le contraire de l'extension) met en Êvidence la nÊcessitÊ de rÊhabiliter certaines zones, jadis industrielles (p.ex.: Canal), en sites d'habitation ou certains immeubles tertiaires en appartements. Ces dÊmarches participent d'une utilisation rationnelle de l'espace et des Ênergies; - Co-habitation : Le 'cohousing' ( aussi appelÊ habitat groupÊ, habitat kangourou ou maison communautaire), relève du principe suivant : plutôt que de chercher une maison individuelle, plusieurs personnes se regroupent autour d'un projet commun d'habitation. L'avantage est double :

 rSĂŠQBSUJSEJNJOVFSMFTDPĂšUTEhBDRVJTJUJPOEhVOCJFO (entre tous les membres du projets);  rSFTTFSSFSMFUJTTVTPDJBMFUJOUFSHĂŠOĂŠSBUJPOOFM - Espace, verdure et agriculture : Outre le dĂŠveloppement et l'entretien des espaces verts urbains (du parc aux jardins verticaux placĂŠs en façade des immeubles), le concept de 'ferme urbaine' a rĂŠcemment fait son apparition. En effet, pour rĂŠpondre aux besoins alimentaires croissants de la population, il faudrait idĂŠalement disposer de plus grandes surfaces cultivables... Ă  proximitĂŠ des villes (rĂŠduire les coĂťts de transport des denrĂŠes). A cĂ´tĂŠ des 'potagers urbains' ou des jardins communautaires (brownfields) dont le rĂ´le est davantage sociĂŠtal qu'alimentaire, ces 'fermes urbaines' font aujourd'hui l'objet d'ĂŠtudes (voir notamment www. iglooa.be) - Les ‘Community Land Trust’ (CLT) : Voir encadrĂŠ cidessous ainsi que www.cire.be

COMMUNITY LAND TRUST (CLT) : DE L’UTOPIE AU PRINCIPE NÊe aux USA, une CLT est une organisation non-marchande contrôlÊe par la collectivitÊ qui possède, dÊveloppe et gère des propriÊtÊs au profit de la collectivitÊ locale. Il s’agit d’acquÊrir des terrains et des biens et de les garder durablement dans une fondation (propriÊtÊ collective) au profit de la collectivitÊ. L’objectif final est de produire et de gÊrer des logements abordables pour les catÊgories de revenus infÊrieurs. D’autres fonctions (activitÊs Êconomiques, services) peuvent Êgalement être prÊvues sur les terrains des CLT à condition que celles-ci profitent à la collectivitÊ. L’identitÊ du modèle est fondÊe sur quelques ÊlÊments de base: - la sÊparation entre la propriÊtÊ foncière et la propriÊtÊ de l’immeuble ;

Photo : ‘Mijn Huis Mijn Architect’

- l’accessibilitÊ durable ; - la gestion dÊmocratique ; - le lien territorial ; - l’accompagnement. Les CLT ne sont jamais identiques. Des options diffÊrents sont prises selon le fonctionnement des CLT en zone urbaine ou rurale, leur taille (grande ou petite) ou leur nature (publique ou privÊe). Chaque CLT cherche la meilleure façon de rÊsoudre les problèmes locaux et de valoriser les opportunitÊs et les ressources locales.


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

QUAND LA FISCALITE JOUE LES LEVIERS À partir de 2014, l’avantage fiscal lié aux prêts hypothécaires sera supprimé au niveau fédéral pour être transféré aux Régions. Par la voix de son Directeur Général - Francis Carnoy - : "La CCW (Confédération Construction Wallonie) se réjouit de la garantie annoncée par le gouvernement régional de maintenir la mesure de réduction d’impôt – en tous cas pour les contrats en cours – et plaide pour maintenir ce bonus fiscal qui contribue énormément à l’accès à la propriété avec tous ses bienfaits sociétaux. Mais l’idée d’un aménagement de la fiscalité immobilière est de plus en plus évoquée au niveau politique. Francis Carnoy - Dir. Gén. CCW Photographe : S. Lecocq Si le Gouvernement wallon entreprend une réforme de la fiscalité immobilière, celle-ci devra avant tout permettre d’accroître l’investissement immobilier en Wallonie de manière à augmenter l’offre immobilière et répondre à la demande croissante en logements. La fiscalité immobilière doit être maintenue de sorte à convertir le défi démographique en levier de croissance économique et stimuler l’offre de logements afin de s’adapter aux besoins sociétaux (e.a. logements plus petits, moins énergivores, accessibles, adaptables…). A côté des mesures préconisées par la Confédération au niveau fédéral (par ex. la généralisation de la TVA à 6% pour les opérations de démolition/reconstruction sur l’ensemble du pays), la CCW demande qu’en aucun cas une réforme de la fiscalité immobilière ne puisse aboutir à un alourdissement global, comme le préconisent certaines instances extérieures ignorant nos réalités du logement (pénurie, vétusté…). Dans ce cas, il vaudrait encore mieux un statu quo… La CCW se prépare donc à défendre devant le Gouvernement wallon, si nécessaire, une série de propositions fiscales pour stimuler la production de logements (acquisitifs et locatifs), promouvoir l’accès à la propriété et la rénovation du bâti existant. Ainsi, si le bonus fiscal logement est modifié, ce devrait être par exemple pour le renforcer en accélérant son attribution, dès la construction ou l’acquisition, en guise de stimulant. Ainsi encore pourrait-on proposer un abattement (et non l’inverse) sur les droits de succession et de donation, conditionné au réinvestissement de cet avantage dans des travaux de rénovation (notamment énergétique) de l’immeuble. Autres nouveaux leviers possible : une mobilisation de l’épargne vers la création de logements, ou encore un système de bail emphytéotique avec possibilité d’acquisition ultérieure du terrain en vue de réduire le coût d’achat initial et donc rendre la construction d’un bien plus accessible au départ…. De même, si le précompte immobilier est mis en question, il faudrait alors introduire l’idée d’une réduction de ce précompte en lien avec la performance.

BOOM DÉMOGRAPHIQUE ET CONSÉQUENCES Les derniers chiffres officiels le confirment. Il y aura bien un « boom » démographique wallon : la population atteindra près de 3,8 millions en 2020 et même 4,3 millions en 2060 (contre 3,5 millions en 2010) ! La pression qui se ressent déjà sur le marché immobilier s'accentuera. En effet, outre les paramètres classiques (confiance des ménages, coût de la construction, taux d’intérêt hypothécaire), la croissance démographique représente le paramètre fondamental de la hausse de la demande en logements, encore accentuée par la réduction de la taille des ménages (familles monoparentales, isolés…). Faute de réponse satisfaisante, cette situation amplifiera les phénomènes de pénurie de logements et de hausse des prix et éloignera une frange toujours croissante de la population de l'accession à la propriété, voire tout simplement de se loger dans des conditions décentes.

WALLONIE : DOUBLER LA PRODUCTION ANNUELLE DE LOGEMENTS NEUFS En 2020, la Wallonie comptera 3,8 millions d’habitants et 4,3 millions en 2060 ! Comment faire face à ce « boom » démographique et aux besoins spécifiques qui en découlent, lorsqu’on sait que le marché souffre déjà d’une pénurie de logements ? Les pouvoirs publics ont un rôle essentiel à jouer. La CCW met en avant des clés permettant de répondre à ce défi majeur.

OPPORTUNITÉ ÉCONOMIQUE ET CONDITION NÉCESSAIRE La CCW lance donc un appel aux pouvoirs publics wallons pour prendre d’urgence en compte le défi de l’évolution démographique sous tous ses aspects. C’est une opportunité économique et une condition nécessaire pour un développement réellement durable. énergétique."

Photo : ‘Mijn Huis Mijn Architect’

UNE SEULE RÉPONSE EFFICACE : 20.000 LOGEMENTS/AN La Wallonie n’a pas le choix : 200.000 logements devront être créés dans les dix prochaines années (soit 20.000 par an en moyenne – alors que le chiffre actuel est d’environ 11.000). LE RÔLE DES POUVOIRS PUBLICS Les pouvoirs publics ont un rôle capital à jouer à différents niveaux : - accélérer la production de logements publics : minimum 2.000 unités par an; - renforcer les mécanismes de soutien aux investissements immobiliers des ménages; - faciliter la tâche du secteur privé dans la production d’ensembles de logements : assouplir les réglementations urbanistiques afin d’accélérer les procédures, faciliter le renouvellement urbain et la densification des noyaux d’habitat, promouvoir la création de nouveaux (éco)quartiers et d’ensembles immobiliers mixtes (privé/public)... UNE OFFRE DE LOGEMENTS ADAPTÉS De son côté, l’offre de logements devra intégrer des critères comme le vieillissement de la population (près d’un wallon sur quatre aura plus de 65 ans en 2060) et la réduction de la taille des ménages. Par conséquent, la tendance ira vers des logements plus petits, plus sûrs, moins chers, moins énergivores et adaptables en fonction de l’évolution de la famille, des handicaps passagers ou définitifs. AUTRES POLITIQUES RÉGIONALES IMPACTÉES Des efforts budgétaires devront également être consentis dans le domaine des crèches, des bâtiments scolaires (le nombre de jeunes continuera à croître), des infrastructures culturelles et sportives, des services aux personnes, des réseaux de transport (hausse de la mobilité)… et ce, en veillant à l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

7


BATIBOUW 2013

8

ENERGIE : GESTION INTELLIGENTE ET STOCKAGE L’avenir des énergies renouvelables repose autant sur leur utilisation rationnelle au sein de circuits courts (produire local > consommer local) que sur la capacité de stocker le surplus de chaleur et d’électricité. En 2021, l’Europe visera la ‘construction quasi énergétiquement neutre' (l'Europe aime la sémantique !). En conséquence, tout projet de construction actuel ne peut faire l'impasse sur l'énergie renouvelable sauf à en hypothéquer la valeur. SURCOÛT ? Le choix de l'énergie renouvelable pose la question de son (sur)coût. Mais est-il réellement question de surcoût ? En effet, si, le principe investissement > amortissement > bénéfices est acquis, se pose toujours le problème du financement et donc de l'emprunt.

Le gouvernement négocie actuellement avec le secteur bancaire pour associer le capital à emprunter aux performances énergétiques de l’habitation. Concrètement, la proposition de crédit hypothécaire permettrait directement au maître d’ouvrage de savoir jusqu’à quel taux d’intérêt les mesures d'économie d'énergie sont avantageuses. Il s’agit d’une solution intéressante pour toutes les parties : - Le maître d’ouvrage dispose immédiatement du budget supplémentaire à investir dans des techniques peu énergivore; - La banque est certaine que l'emprunteur conserve plus de moyens financiers pour rembourser son crédit grâce au coût énergétique moins élevé. Il reste que le maître d’ouvrage doit également prendre en considération le total cost of ownership, soit le coût total de possession. Celui-ci comprend l’achat, mais aussi le coût énergétique sur toute la durée de vie de la technique. Ce faisant, il tient également compte du délai d'amortissement de l'investissement et du bénéfice réalisé par la suite grâce aux économies d’énergie. À cet égard, les fabricants et installateurs ont un rôle essentiel à jouer, car ils sont les mieux placés pour faire le compte de leur client en leur indiquant le montant économisé en énergie

après 10 ou 20 ans. Connaissant cet élément, le maître d'ouvrage alors planifié au mieux son investissement. LE PARADOXE SOLAIRE Force est de constater que nous produisons souvent de l’énergie 'renouvelable' lorsque nous n’en avons pas besoin ! Il est déjà possible de stocker la chaleur dans un réservoir tampon et garder l'eau à température ambiante pendant 6 jours. Par ailleurs, il est possible d'associer plusieurs sources d’énergie au réservoir tampon, de la chaudière classique à une pompe à chaleur en passant par un poêle raccordé au chauffage central. Par conséquent, la possibilité d'associer la pompe à chaleur à un réservoir tampon implique aussi de pouvoir stocker l'électricité sous forme de chaleur. Les jours où l’on place beaucoup d’énergie sur le réseau électrique public, il peut être intéressant de transformer cette électricité en chaleur grâce à la pompe à chaleur et de la stocker dans le réservoir tampon. En associant le transformateur à la pompe à chaleur, cette dernière détecte le surplus d’électricité et produit alors de l’eau chaude. Cette production est non seulement gratuite, mais permet aussi d'éviter la taxe sur le placement d'électricité verte sur le réseau. SMART GRID : DES RÉSEAUX D’ÉNERGIE INTELLIGENTS Il n’existe pas encore de véritables alternatives pour valoriser le surplus d’électricité verte. La première option valable serait de la stocker en batterie. Durant les périodes ensoleillées les batteries sont rechargées avec l’électricité résiduelle (au lieu d’envoyer celle-ci sur le réseau moyennant paiement). Le système de backup (c'est-à-dire celui des batteries) permet ainsi de répondre au besoin d'énergie. Cela peut être la chaudière, un point lumineux, le réfrigérateur, le congélateur ou même la télévision. Les réseaux d’énergie intelligents (smart grid) constituent une autre piste. Ces réseaux électriques gèrent intelligemment l’électricité disponible. Ainsi, Eandis, Smart Grid Flanders et Linear Grid étudient la possibilité d'adapter notre infrastructure pour banaliser ces réseaux d’énergie intelligents. L'objectif est de rendre les appareils électriques (lave-linge, sèche-linge ou pompe à chaleur) intelligents, à savoir capables de « lire » le prix de l’électricité. En regardant uniquement le jeu de l’offre et de la demande, on constate que l’électricité est la plus chère le matin et le soir (pics de consommation). La journée et la nuit, son prix baisse à nouveau car la consommation d’électricité est nettement moindre. Lors d’une chaude journée d'été, le prix pourrait être très bas si une grande quantité d'électricité verte est placée sur le réseau.

Photo : ‘Veranda Confort’


Geberit AquaClean /e :C qui YRuV nettRie Âť lĹžeau

La puretÊ... naturellement. DÊcouvrez une toute nouvelle sensation de fraÎcheur et de propretÊ avec Geberit AquaClean : en appuyant sur une touche un Met dŞeau  tempÊrature corporelle vous nettoie. Pour une hygiène parfaite et un rÊel bien-être. ̛ www.geberit-aquaclean.be


BATIBOUW 2013

10

PARITÉ RÉSEAU = RENTABILITE La parité réseau est atteinte lorsque le coût de l’électricité photovoltaïque est inférieur ou égal au prix de l’électricité conventionnelle. En Belgique, les premières installations photovoltaïques remontent à 2004. Les panneaux de 60 cellules monocristallines affichaient alors une puissance de 205 Wc (Watt crête = puissance électrique max. fournie). Ces mêmes panneaux atteignent aujourd’hui 245 Wc (+ 20%) alors que leurs coûts ont baissé de +/- 50%. Question : Avons-nous atteint la parité ? Exemple de calcul (cet exemple réel est purement linéaire et ne tient compte ni des variations de prix de l’énergie, ni des charges éventuelles d’intérêt. En outre, il est basé sur le prix de l’électricité en tarif de jour uniquement et ne peut donc pas être pris pour un calcul absolu mais comme exemple de l’évolution positive des systèmes PV.)

NOUVELLE TARIFICATION DE L'ÉLECTRICITÉ ? Une condition préalable est toutefois nécessaire à la mise en place de ce concept : disposer d' une nouvelle tarification de l’électricité, soit un prix réduit pendant les heures creuses ou en cas de production importante d'électricité verte et, un prix plus élevé pendant les pics ou en cas de pénurie. Ce système n'est pas inconcevable. L'Allemagne, l'Autriche et la Suisse gèrent déjà les réseaux électriques de telle manière que le tarif pour les pompes à chaleur est moins élevé pendant les heures creuses qu’à d’autres moments. Objectif : encourager les propriétaires de pompes à chaleur à produire leur eau chaude et à la stocker dans le réservoir tampon.

Photo : ‘Abrisud.com’

Coût kW/h fourni par (Electrabel, Luminus, ...) = 0,22 € Coût d’une installation de PV fournissant 1.000 Wc ( 900 kW/h) : +/- 2.500 € Consommation énergétique d’une famille de 4 personnes : +/- 4.000 kW/h/an soit 4.500 Wc Achat 4.000 kW/h à un fournisseur = 4.000 x 0,22 € = 880 € Coût d’une installation PV fournissant 4.000 kW/h (2.500 € x 5) = 12.500 € Temps d’amortissement = +/- 14 ans pour une durée de vie de +/- 30 ans A la question avons-nous atteint la parité nominale, la réponse est donc oui. TOUTEFOIS, une parité effective ne pourra se maintenir sans l’appui des certificats verts et des incitants fiscaux ! Remarque : Le rendement d’une installation peut désormais être amélioré par le ‘simple remplacement’ des cellules existantes au profit de nouvelles plus performantes. Ne pas remplacer l’ensemble de l’installation est source d’économies tant en termes de coût que d’énergie grise.

CHAUFFERIES CENTRALES Les chaufferies centrales sont des méthodes de production d’énergie relativement nouvelles en Belgique : - À Gand, SPE récupère la chaleur générée par la production d’électricité pour le chauffage d’habitations et de complexes de bâtiments. - À Roulers, l’intercommunale Mirom utilise la chaleur issue de son four de combustion des déchets pour le chauffage de la ville d’une part et de serres d’autre part. - À Alost, Electrabel possède une centrale de cogénération qui fournit de la chaleur au réseau de la ville. Il est également possible de produire de la chaleur ou de l'électricité pour un groupe d'habitations à partir d'une chaufferie centrale. Ces techniques sont toutefois conçues pour de grands bâtiments et difficilement applicables aux logements des particuliers

(par exemple : la cogénération ou une installation biomasse, c’est-à-dire utilisant des pellets ou des écorces de bois). Ce type de technique peut être intéressant dans les endroits où les logements sont proches les uns des autres, comme dans un immeuble d’appartements, un quartier résidentiel ou encore un groupe d’habitations autour d’une salle de sport. Ces techniques peuvent également être associées à un chauffe-eau solaire, une pompe à chaleur ou des panneaux photovoltaïques pour obtenir un mélange tel qu’on puisse produire l’électricité et la chaleur la moins chère à n’importe quel moment. L’introduction des chaufferies centrales nécessite toutefois une sensibilisation du secteur de la construction, dans la mesure où il s'agit d'en tenir compte dès la conception du projet.


12

BATIBOUW 2013

CHAUFFAGE : OCCASION MANQUÉE (Source : ATTB - Association des Techniques Thermiques de Belgique)

En 2012, l’ATTB a constaté une chute de 10% des ventes de chaudières (marché estimé à 220.000 chaudières). Cette diminution va de pair avec celle des ventes de chaudières à condensation (85% du marché actuel), et résulte en grande partie de la suppression des avantages fiscaux aux investissements économiseurs d’énergie depuis le 28 novembre 2011. L’ATTB déplore cette décision dans la mesure où les pouvoirs publics n’encouragent ainsi plus l’installation des rénovations écologiques comme l’installation d’une chaudière à condensation, une chaudière à pellets ou une pompe à chaleur. Les ventes de pompes à chaleur continuent quant à elles d’augmenter, bien que cette croissance soit moins forte qu’auparavant : alors qu’elle était de 40% en 2011, elle n’était « que » de 25% en 2012. L’association remarque que les systèmes de chauffage avec pompes à chaleur ont doucement envahi le marché. 8500 unités ont ainsi été vendues en 2012. Les boilers pompes à chaleur connaissent encore et toujours une forte croissance. En 2012, celle-ci a doublé par rapport à l’année précédente. Ce succès s’explique notamment par la facilité d’installation de ces boilers dans les constructions neuves et dans les projets de rénovation. Les capteurs solaires s’en sortent particulièrement bien, avec une croissance de 35% et un marché estimé à 62.000m2, et ce, malgré la suppression de l’incitant fiscal. Cette disparition a été particulièrement bien absorbée en Flandre (50% du marché) grâce à l’augmentation des primes pour les capteurs solaires.

Une occasion manquée pour les chaudières à condensation dans le marché de la rénovation Aujourd'hui, le chauffage représente environ 75% de la consommation énergétique des bâtiments, soit 23,4% de l'énergie totale , un aspect non négligeable dans le contexte des objectifs « Europe 20/20/20 » (amélioration de 20% de l'efficacité énergétique, 20% d'énergies renouvelables et réduction de 20% de l'effet de serre d'ici 2020). Le remplacement d'une chaudière est l'un des moyens les plus efficaces pour réduire la consommation d'énergie de façon significative, sans devoir apporter des modifications majeures dans la maison. Pour beaucoup, les incitations fiscales rendaient ce type d’investissement envisageable. En les supprimant, faute de moyens, le gouvernement fait faire marche arrière à ce changement de mentalité qui était pourtant sur la bonne voie. Infos : www.attb.be Photo : ‘Consentino’


Ch N o u ve a u c a ĂƵ talogue īĂ à fe u il le t e gĞ www.vande r sur   n bergh.be SĂ ůůĞƐ dĞ bĂ ŝŶƐ TƌĂ ŝƚĞm ĞŶƚdĞ ƌƚĞ�� Ğ ǀ ů’ĞĂƵ VĞŶƟ  Ɛ Ğ ŝ g ƌ ůĂƟŽŶ ÉŶĞ

.

.

.

.

sŽƵƐĐŽŶƐƚƌƵŝƐĞnjŽƵƌĠŶŽǀĞnj͍ Nous vous invitons à visiter l’une de nos 4 salles d’exposition de Châtelineau, Mons , Tournai ou Zaventem. Nous aurons le plaisir de vous accueillir et de vous présenter un vaste choix de salles de bains mais aussi de solutions pour le chauffage, la ventilation et le traitement de l’eau.

KīƌŽŶƐůĂǀŝĞăǀŽƐƉƌŽũĞƚƐ

www.vandenbergh.be


14

BATIBOUW 2013

STYLE, DU STRESS AU ZEN La «nouvelle mixité» des espaces intérieurs de l’habitat correspond à l’évolution du mode/temps d’occupation des pièces. Ainsi, on voit se multiplier les exemples de chambres, dressing et salle de bains transformées en un seul grand espace rassemblant généralement tous les équipements multimédias. Aperçu d’innovations pour passer du stress au zen !


BATIBOUW 2013

16

SPACE TOWER ... DANS LA CUISINE

FOUR INTÉGRÉ ET ENCASTRÉ

Afin d’accroître les espaces de rangement dans une cuisine, Van Hoecke présente le Space Tower. Si de l’extérieur, l’ensemble s’apparente à une armoire de cuisine ordinaire, il s’en distingue toutefois par une série de tiroirs remplaçant les banales étagères. Ces tiroirs étant totalement extractibles, tous les ustensiles et objets qu’ils contiennent sont facilement atteignables, contrairement aux armoires classiques. Des rangements adaptables pour les réserves alimentaires et les bouteilles et flacons permettent d’exploiter au mieux les tiroirs, de différentes tailles, hauteurs, profondeurs et largeurs, et donc adaptables à toutes les situations. A noter également que le processus d’ouverture/fermeture est particulièrement silencieux grâce au système d’amortisseur ‘Blumotion’ intégré. Info.: www.vanhoecke.be Palais 11 – Stand 114

Présenté par Boretti, ce four encastré ne propose, a priori, rien de nouveau. Il s’agit toutefois d’un four intégré au plan de travail dans lequel il disparaît d’une simple pression sur un bouton. Ce dispositif permet un gain de place considérable : dès l’appareil intégré au plan de travail, on retrouve une surface lisse et dégagée et il n’est donc nul besoin de prévoir un emplacement pour y loger un four conventionnel. Cet ingénieux système, répondant d’un design dépouillé, présente en outre 13 fonctions différentes.

Info.: www.boretti.be Palais 7 – Stand 213

CHALEUR ET COULEURS Si la vanne thermostatique a vu le jour en 1994 et demeure un produit très demandé, son apparence a considérablement évolué. Ainsi, Comap propose Senso, une vanne au design nouveau décliné en 12 coloris, du blanc neutre jusqu’au bleu stylé, en passant par le rouge extravagant. Le marquage des chiffres en fait un élément subtil de la décoration intérieure. La technologie et les capacités demeurent identiques, avec un anneau de blocage ergonomique permettant de fixer la température désirée sans dérégler l’installation.

Info.: www.comap.be Palais 12 – Stand 307

Ossature bois Dewaele, un choix évident pour la nature.

E8 HALL 318 D N STA

Visitez-nous à Batibouw ou surfez vers www.dewaele.be Taillé du meilleur bois


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

PLAN DE TRAVAIL XXL

ASSORTIMENT ‘INDIVIDUAL’

UtilisÊe chaque jour de façon intensive, une cuisine se doit d’être pratique, robuste et durable. Mais comme elle est presque toujours en liaison directe avec l’espace de vie, son apparence et son design jouent un rôle de plus en plus important. La sociÊtÊ De Keukenarchitecten propose diffÊrents articles et concepts de cuisine conjuguant design et fonctionnalitÊs. Parmi ceux-ci on retiendra le plan de travail XXL. Susceptible de s’Êtaler sur 3 m de long, la cuisine se compose alors d’un plan de travail et d’un raccord Êventuel pour plusieurs appareils ÊlectromÊnagers. Elle intègre Êgalement un mur d’armoires colonnes.

KĂźppersbusch met le cap sur l’avenir avec une gamme très innovante et volontairement marquĂŠe du sceau de l’individualisme, en tĂŠmoigne son assortiment nommĂŠ ‘Individual’. Il permet en effet d’adapter les appareils ĂŠlectromĂŠnagers Ă  sa cuisine, ses goĂťts et besoins personnels. Ainsi , presque tous les fours sont disponibles en noir comme en blanc, avec un large choix de finitions. Les poignĂŠes et languettes dĂŠcoratives sont en acier inoxydable, chrome noir ou argentĂŠ, black velvet ou dorĂŠ. L’innovation se prolonge dans les techniques : le logiciel du four a bĂŠnĂŠficiĂŠ d’une mise Ă  jour afin d’en amĂŠliorer l’ergonomie et la facilitĂŠ d’utilisation.

Info.: www.artenuevo.be Palais 11 – Stand 418

Info. : www.kuppersbusch.be Palais 11 – Stand 405

SDRB SociĂŠtĂŠ de DĂŠveloppement pour la RĂŠgion de Bruxelles-Capitale Votre partenaire immobilier Ă  Bruxelles

Devenez propriÊtaire d’un logement neuf à un prix avantageux Subside rÊgional de 30%

Plus de 700 logements disponibles d’ici 2015 Inscrivez-vous sur www.sdrb.be

SDRB  !        !

17


18

BATIBOUW 2013

SÉCURITE ET ESTHÉTIQUE

ÉLÉMENTS MURAUX ACOUSTIQUES, DÉCORATIFS ET RECYCLÉS

Fichet présente ‘Spheris’, une nouvelle gamme de portes blindées pour appartements. Ces portes se distinguent notamment par leur concept. Un système de pivot rend les charnières invisibles et le cadre est bicolore, assurant une harmonie parfaite avec l’aménagement intérieur de l’appartement. Le choix des poignées est tout aussi large : béquilles, manettes ou boutons, en différents matériaux (inox, métal brossé ou laiton) peuvent être associés pour une finition spécifique à l’intérieur et une autre à l’extérieur.

BuzziSpace présente une collection innovante d’éléments muraux acoustiques pour particuliers. Ces panneaux décoratifs se distinguent par leurs propriétés d’insonorisation et leur design coloré. Dans son apparence BuzziSkin se rapproche du papier peint conventionnel, à ceci près qu’il retient la chaleur et atténue les bruits. Par ailleurs, il permet de punaiser une foule d’objets sans endommager le support. À noter également les BuzziSkin 3D tiles, ( carreaux souples à structure apparente) dont les propriétés acoustiques sont légèrement supérieures à celles de la version de base. Tous les produits de BuzziSpace sont à base de bouteilles plastiques recyclées. Un choix écologique, coloré et raisonné. Info.: www.fichet-pointfort.com Palais 3 – Stand 222

Info.: www.buzzispace.com Palais 3 – Stand 423

BEALStone®, BACK TO THE 60’s ! L’enduit minéral BEALStone®, destiné aux sols, aux murs et au mobilier, en intérieur comme en extérieur, constitue une alternative contemporaine aux bétons de style granito/terrazzo. Il les rénove et restaure par l’application d’une couche fine et d’un ponçage à sec ( une technique qui connut ses heures de gloire aux lendemains de la 2nde guerre mondiale et dans les années 60). Basé sur un liant en poudre à mélanger auquel le client choisit de faire ajouter la « charge » (matériau) qu’il désire, ce revêtement décoratif se démarque par sa capacité à créer des aspects minéraux d’un rendu personnalisé. L’enduit peut en effet être réalisé à base de quartz, de métal, de marbre, de terre cuite, de verre, de galets, d’éclats de miroir, de petits cailloux, de grains de silice et même de semi pierres précieuses. Info.: www.beal.be Palais 6 – Stand 313


20

BATIBOUW 2013

RÉINVENTER LE FOYER POUR CHAUFFAGE CENTRAL A l’instar des autres foyers pour chauffage central, l’Aqua Air Flow est destiné au chauffage de l’eau sanitaire. La façon de procéder est totalement neuve. Alors que les autres foyers pour chauffage central réchauffent l’eau en la redirigeant à proximité de la chambre de combustion, l’Aqua Air Flow réalise le transfert thermique par l’air. Cela évite d’éventuels problèmes de sécurité et pertes de rendement intervenant lorsque l’eau passe le long de la chambre de combustion. Dans l’Aqua Air Flow, l’air chaud circule dans un système fermé entre le corps du foyer et le canal d’évacuation des fumées. La fonction de l’échangeur thermique air/eau placé sur ce circuit dispose d’avantages évidents: la sécurité est garantie par l’absence de risque de surchauffe du circuit d’eau, la combustion du bois est optimale et l’installation ne demande aucun entretien. L’Aqua Air Flow fonctionne de deux façons : soit en mode Hydro, dont 50% de la chaleur sont exploités pour chauffer l’eau sanitaire, et le solde pour l’air ambiant, soit en mode air chaud, qui exploite la pleine capacité thermique pour réchauffer la pièce, éventuellement avec un ventilateur.

Info.: www.jide-sa.be Palais 6 – Stand 421

Photo : ‘Mijn Huis Mijn Architect’


Pal Très bonne nouvelle pour vos économies d’énergie !

Visez l’autonomie !

ECO PACK

-50% !

Avec T.PALM, être autonome en énergie n’est plus un rêve ! Oubliez vos lourdes factures ! Construisez dès à présent en adéquation avec les futures impositions (Nearly ZERO Energy). Rendez-vous sur notre stand à Batibouw, pour discuter ensemble de votre futur projet, découvrir nos nouveautés et nos conditions exceptionnelles. Et proÀtez des mavtres cKoix de 7.3$/0 pour l·exploitation des énergies offertes par la nature :

Isolations renforcées Etanchéité à l’air garantie Pompe à chaleur air/eau 6\stème de ventilation double Áu[

www.tpalm.be | 078.15 9000 7.3$/0, les maisons qui ne récKauffent pas la planète

ais

8


22

BATIBOUW 2013

JEUX D’OMBRES Jasno, spécialiste en volets et stores, présente plusieurs nouveautés à découvrir dans sa collection de stores, parmi ceux-ci : les Select Blinds, fabriqués en bois de Phœnix, une essence légère caractérisée par de très belles nervures. Fabriqués sur mesure, ces stores peuvent être suspendus partout, que ce soit à une modeste fenêtre à l’avant de l’habitation ou pour occulter une large baie vitrée donnant sur le jardin. Les lamelles peuvent être larges ou étroites et sont disponibles dans divers coloris. A partir de 169 € /m2

SUITES PARENTALES Les suites parentales sont des espaces privés où les parents peuvent se retirer en toute quiétude. Elles comprennent chambre à coucher, salle d’eau et dressing ou rangements et prennent des allures de chambre d’hôtel luxueuse et bien équipée. Ce type de suite permet à ses occupants d’échapper au train-train quotidien et les invite à passer du stress au zen.

Info.: www.jasno.com Palais 3 – Stand 206

Info.: www.mobalpa.be Palais 11 – Stand 411

PARQUET A CHEVRONS REVISITÉ Le parquet à chevrons n’est plus guère à la mode en raison du temps nécessaire à son placement. Pour insuffler un nouvel élan à cette technique, la firme Houtambacht, innove. Dans son principe, la couche supérieure, en bois de chêne français, est collée sur une sous-couche en multiplex, afin de neutraliser le travail naturel du bois. Avantages : le parquet quitte l’atelier prêt à la pose, l’installation est donc plus facile et aucun traitement supplémentaire n’est requis (alors que le parquet traditionnel à chevrons doit encore être poncé). Ce parquet composé peut toutefois être embelli (brossé ou patiné) et est compatible avec un chauffage par le sol.

Info.: www.houtambacht.be Palais 6 – Stand 307


Mon père aime Brainbox… Il a placé lui-même ses installations et me conseille d’en faire autant.

Brainbox ? Votre famille a tout à y gagner !

En plaçant vous-même vos installations, vous économisez 50 % ! Nous venons chez vous pour étudier sérieusement votre projet. Retrouvez-nous : Palais 9 - stand 9-305

+

ZONING ACHENE, Gorimont 1 - 5590 ACHENE - info@brainbox.be - 083 67 78 40

Électricité

Domotique

Sanitaire

Chauffage

www.brainbox.eu

Ventilation


BATIBOUW 2013

24

RÉINVENTER LA FENÊTRE DE TOIT !

CHASSIS EN ALUMINIUM NOUVELLE GÉNÉRATION

VELUX® présente sa nouvelle génération de fenêtres de toit dont les points forts sont : une surface vitrée agrandie, une meilleure isolation, un vitrage de sécurité standard et un design modernisé. Au-delà du gain solaire, VELUX a également renforcé le standard en terme d’isolation grâce à la Thermo TechnologyTM, une série d’améliorations qui accentuent encore le niveau d’isolation de ses fenêtres de toit. Ainsi, la valeur Uw d’une fenêtre équipée du double vitrage standard Energy & Comfort est égale à 1,3 W/m2K.

Avantis 95 est un châssis passif en aluminium . Il combine un design de profil extrêmement « mince » aux exigences de confort et d’énergie. Il permet ainsi de réaliser de grandes baies vitrées ‘haute isolation’, pour une largeur de profil et une profondeur d’encastrement moindres que le bois ou le PVC. Autrement dit : plus les normes énergétiques sont strictes, plus l’aluminium convient aux amateurs d’un design architectural élégant et mince. Avec sa valeur U = 0.78 W/m2K, ce châssis est certifié pour la construction passive par le Passivhaus Institut Darmstadt et l’IFT-Rosenheim. Preuve que la construction passive et les tendances architecturales modernes sont parfaitement compatibles.

Info.: www.sapagroup.com Palais 4 – Stand 208

PLUS DE SÉCURITÉ Autre nouveauté : le double vitrage de sécurité feuilleté Energy & Comfort devient le produit standard de la gamme de fenêtres de toit VELUX. Ce vitrage assure une plus grande sécurité des personnes, tout en offrant une excellente performance énergétique. La nouvelle génération de fenêtres de toit VELUX sera disponible à partir d’avril 2013. Info.: www.velux.com Palais 4 – Stand 316

GRIS SOBRE Le plancher en liège est un produit naturel, agréable au toucher, qui filtre efficacement les bruits et leur transmission. Surtout, ce matériau s’est définitivement débarrassé de son carcan, celui du revêtement de sol brun aussi laid que monotone. Pour répondre à la demande de parquets en liège avec système à cliquer, ce fabricant belge commercialise quatre nouvelles tonalités de gris neutre, inspirées de l’apparence des sols de béton poli, mais naturellement plus chaud. La gamme de parquets flottants en liège est complétée de motifs d’écorce et de blocs en gris brun et la collection de liège à coller se décline en 64 couleurs standardisées.

Info.: www.kurk.be Palais 6 – Stand 412A


26

BATIBOUW 2013

INDUCTION PLEINE SURFACE

HAROL, SOBRIÉTÉ

Avec freeInduction, Siemens tire un trait sur les zones à induction dÊlimitÊes et extensibles. Le fabricant allemand a dÊveloppÊ une technologie de l’induction qui vous permet de transformer la table à induction en un immense plan de cuisson. L’intÊgralitÊ de la plaque vitrocÊramique abrite 48 micro-inducteurs interconnectÊs et croisÊs latÊralement. Dans une table à induction classique, il n’y a que de grosses bobines d’induction sous les diffÊrentes zones, extensibles ou non. La technologie de l’induction pleine surface vous permet de cuire en n’importe quel endroit de la plaque de 80 cm de large. Comme il n’y a pas de zones d’induction prÊdÊfinies, vous pouvez travailler en toute simplicitÊ avec de grandes poêles, des poêles à poisson ovales et des casseroles hors normes.

Fort d’un design ÊpurÊ et dÊclinÊ dans tous les coloris RAL et laques structurÊes avec diffÊrents degrÊs de brillance, le système de protection solaire BX270 intègre les atouts techniques et fonctionnels habituels du BX260, mais le design du caisson entièrement fermÊ a ÊtÊ fondamentalement revu. DotÊ d’une console latÊrale en aluminium, il arbore un logo racÊ en aluminium brossÊ. La barre de charge avant prÊsente, en outre, des lignes particulièrement ÊpurÊes et un système intÊgrÊ d’Êvacuation de l’eau. Cette protection forme une saillie de seulement 15 centimètres et le système de cassette fermÊe protège parfaitement la toile de la pluie et du vent. Jusqu’à une largeur de 6 mètres, le BX270 repose sur 2 bras articulÊs. A partir de 6-7 mètres, le store est ÊquipÊ d’un 3ème bras. Les stores couplÊs (jusqu’à une largeur de 12 mètres) sont quant à eux munis de 4 bras.

La table freeInduction reconnaÎt automatiquement vos rÊcipients. Ainsi, seul l’emplacement oÚ se trouve une casserole ou une poêle est activÊ. Vous pouvez donc dÊplacer vos rÊcipients à votre guise sur l’intÊgralitÊ de la table de cuisson sans la moindre perte de chaleur.

r 1SJYÆQBSUJSEFÜN2 (Êlectrique – tous les coloris RAL au choix, HTVA et montage non compris) Info.: www.harol.be Palais 4 – Stand 4220

Info.: www. Palais 11 - Stand 311

AS DU PLACARD : 10 UNIVERS EXPOSES Parmi les modèles prĂŠsentĂŠs cette annĂŠe Ă  Batibouw, outre les ‘classiques’ du rangement, on reteindra plus particulièrement : r 6Oplacard en double hauteur : illustration des possibilitĂŠs du sur-mesure; r %FTplacards en sous-pentes : optimisation d’espace; r -Fdressing : multiforme; r -FTmeubles multifonctionnels : adaptĂŠs aux espaces polyvalents‌ et Ă  d’autres solutions ! Info.: www. lesasduplacard.be Palais 3 – Stand 318

PARQUET SYNTHETIQUE Connu pour ses parquets et sols en agglomÊrÊ laminÊ, Quick Step prÊsente cette annÊe Livyn. Il s’agit d’un sol parquet en matière synthÊtique totalement Êtanche et à très haute rÊsistance à l’usure (idÊal pour la cuisine ou la salle de bain). Les planches se distinguent par un imprimÊ imitation bois. La structure de surface accentue le dessin du bois. En outre, ce revêtement absorbe les bruits, est agrÊable au toucher et existe en 15 coloris.

Info.: www.quick-step.com Palais 6 – Stand 219


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

E-CAR -CARPORT SOLAIRE Le soleil vous offre 25.000 km/an ! sÊrie). FabriquÊ en Belgique avec du matÊriel local, E-CAR est une solution parfaitement adaptÊe aux besoins actuels et futurs de toute entreprise, privÊe ou publique, soucieuse de questions de sÊcuritÊ, d’esthÊtique et de respect de l’environnement. CaractÊristiques Le carport est ÊquipÊ de 18 panneaux Elsingor ELS-250Wc FullBlack avec du verre structurÊ pour une meilleure productivitÊ et d’un onduleur PowerOne PVI 4.2 OUTD. Il est parfaitement adaptÊ aux parkings des grandes surfaces, aux parkings d’hôpitaux, aux parkings d’entreprises, aux parkings d’immeubles d’appartements‌ r #PSOF EF SFDIBSHF WÊIJDVMFT Êlectriques BeCharged : r #PSOF FO BMVNJOJVN VMUSB BOUJ vandalisme) r &RVJQÊFEFEFVYQSJTFTBVDIPJY r 7PMFUTJOOPWBOUTWFSSPVJMMBCMFT r %JTQPOJCMFTFOEJWFSTNBUÊSJFMTFU logiciels. r $POWJFOUQPVSVUJMJTBUJPOÆMJOUÊ rieur et à l’extÊrieur, aux terrains privÊs et publics. r$POGPSNJUÊBVYOPSNFTFVSPQÊFOOFT r &VSPDPEF #BTFTEFDBMDVMEFTTUSVDUVSFT

r &VSPDPEF "DUJPOTTVSMFTTUSVDUVSFT

r &VSPDPEF $BMDVMEFTTUSVDUVSFTFOBDJFS

Info.: www.Elsingor.be Palais 10 – Stand 10 014

Photography: Edward-S Curtis.

La voiture Êlectrique est à nos portes. Après des annÊes de recherche, les premières d’entre-elles sont dÊsormais dans nos rues et tous les experts s’accordent pour en prÊdire une progression fulgurante dans les annÊes à venir. E-CAR est un carport rÊvolutionnaire qui permet à une entreprise ou à des particuliers de capitaliser sur cette dynamique. Il s’agit d une structure de protection autant que d’ un moyen spectaculaire de produire de l’Ênergie verte à coÝt rÊduit. Ce carport ne nÊcessite aucune fondation. Sa structure auto lestÊe est en acier et sa mise en place est assurÊe par un ancrage chimique. Sa toiture est composÊe de 15 panneaux photovoltaïques ElsingorFullBlack fournissant de l’ÊlectricitÊ à un onduleur Power-One PVI 3.6. CouplÊ à une borne de recharge Be-Charged, celui-ci peut être utilisÊ pour recharger directement les vÊhicules abritÊs sous le carport. Conforme E-CAR peut-être ÊquipÊ en option d’un dÊtecteur ultrason de prÊsence de vÊhicule et d’un tÊmoin de prÊsence et de niveau de charge Êlectrique du vÊhicule. Il est conforme aux normes europÊennesEurocodes 0 (Base de calcul des structures), Eurocode 1 (Actions sur les structures) et Eurocode 3 (Calcul des structures en acier). Sa structure est microbillÊe, mÊtallisÊe et poudrÊe par poudrage Êlectrostatique, livrable en couleur RAL au choix. Le module de base, conçu pour deux vÊhicules, peut être Êtendu à quatre ou six à coÝt rÊduit grâce à l’Êconomie rÊalisÊe sur les montants (montage en

Palais 10 - stand 10 014

Faites entrer chez vous la chaleur naturelle qui vous entoure. Grâce aux pompes à chaleur aÊrothermiques ou gÊothermiques de Waterkotte, vous pouvez vous chauffer toute l’annÊe. A moindre frais et plus proprement. Ces pompes peuvent Êgalement chauffer votre eau sanitaire ou votre piscine. De plus, elles s’adaptent sans problème à une installation de radiateurs ou de convecteurs dÊjà en place. Et peuvent ainsi, remplacer une ancienne chaudière. Particulièrement adaptÊes aux nouvelles constructions basse Ênergie et couplÊes à une installation photovoltaïque Elsingor, elles vous amèneront à coup sÝr, vers l’autonomie ÊnergÊtique. Pour plus d’informations, contactez-nous au 02/367 86 40.

ImportĂŠ en Belgique par:

www.elsingor.com/waterkotte L’Ênergie de la nature et du bon sens.

27


28

BATIBOUW 2013

MAISON A OSSATURE BOIS : LIBERTÉ, CONFORT ET DURABILITÉ Architecturalement, ce qui surprend le plus dans la nouvelle maison à ossature bois Dewaele (maison témoin construite à Werchter) est la combinaison de briques sans joints et de bardage en cèdre. Pour la structure de cette habitation, les essences de bois utilisées sont l’Oregon Canadien et le mélèze de Sibérie (deux variétés à la croissance lente dont les anneaux de croissance sont particulièrement rapprochés et qui bénéficient de ce fait d’une grande stabilité et durabilité.) Par ailleurs, pour atteindre un niveau E de 10 et une valeur K de 21, la maison dispose d’une ‘carapace’ étanche constituée de murs, de sols et de toitures extrêmement bien isolés.

ROBINET UNIVERSEL Contrairement aux modèles conventionnels, le robinet Quooker fournit instantanément de l’eau bouillante et facilite ainsi la préparation des plats. La marque commercialise à présent un nouveau robinet intégrant toutes les fonctions, de l’eau froide à l’eau bouillante. C’est le robinet mitigeur le plus complet du marché : économique en chaleur et en eau, sûr, peu encombrant et extrêmement rapide. Faire couler de l’eau bouillante directement du robinet requiert naturellement certaines mesures de sécurité. Le bouton de commande pour l’eau bouillante est donc équipé d’un double mécanisme pression/rotation et au moindre contact, un anneau rouge s’illumine en guise d’avertissement. Info.: www.quooker.com Palais 11 – Stand 115

EXTÉRIEUR TOUTE SAISON

Outre cette base, s’ajoutent à l’ensemble : r EFTQSPGJMÊTUSPJTDIBNCSFTÆDPVQVSFUIFSNJRVF EFTQSPUFDUJPOTTPMBJSFTJOUÊgrées sans perte de chaleur, une pompe à chaleur tout en un qui est principalement activée par une installation photovoltaïque, un système de ventilation D avec récupération de chaleur; r EVDIBVGGBHFQBSMFTPMBÊUÊJOTUBMMÊEBOTUPVUFMBNBJTPO MÊDMBJSBHF-&% est omniprésent et un système domotique intégré gère les différentes configurations et opérations de l’habitat. Toutes ces mesures ont contribué à ce que cette habitation affiche un bilan énergétique inférieur aux normes imposées pour les maisons basse énergie.

Brustor présente deux nouveaux auvents Outdoor Living pour terrasses. Ces structures aluminium créent une zone de vie à l’extérieur, dont on pourra profiter dès le printemps et durant tout l’automne – soit quelques mois de plus que d’habitude. Trois structures motorisées peuvent ainsi être adaptées pour répondre aux besoins individuels de chaleur, de ventilation et de protection contre les intempéries. Les quatre faces de cette toiture peuvent être équipées de paravents, sous la forme de fenêtres PVC transparentes, et bientôt de toutes nouvelles parois vitrées. Info.: www.brustor.com Palais 1 – Stand 409/410

Info.: www.dewaele.be Palais – Stand


30

BATIBOUW 2013

DOUCHE : POWER & SOUL

PARQUET INSOLITE ET UNIQUE Pour concevoir le dernier né de ses parquets, la firme De Waegeneer Parketvloeren récupère de vieilles planches et poutres de chêne de granges canadiennes hors service. Ces éléments ont tous un minimum d’un siècle d’existence et donc une apparence patinée naturelle. Afin d’en faciliter l’emploi, les planches sont compressées sur un support multiplex de façon à obtenir un parquet multicouches, compatible avec un chauffage par le sol. La présence de noeuds de différentes largeurs (10 à 23 cm) et longueurs (40 à 250 cm) fait de chaque planche un élément unique.

Chacun a sa conception de la douche idéale. Grohe a donc imaginé un pommeau de douche, dénommé Power & Soul, offrant suffisamment de variétés pour répondre à toutes les attentes. Son secret tient dans son bouton AquaDirect à quatre pressoirs pour autant de jets différents : une pluie délicate, Rain 02 pour obtenir de belles gouttes de pluie par un mélange d’eau et d’air, un puissant jet énergique et le Bokoma Spray, jet massant circulaire large puis étroit en alternance. Combinez-les pour obtenir une foule d’autres effets.

Info.: www.parketdewaegeneer.be Palais 6 – Stand 314

Info.: www.grohe.be Palais 7 – Stand 211

SWIMSPA , NATATION SPORTIVE… A DOMICILE Si vous rêvez de médailles olympiques, le Swimspa contribuera peut-être à vous conduire sur la bonne voie .La base de ce spa de natation a été étudiée par plusieurs nageurs américains. Sa spécificité tient dans son système d’hélice et le puissant flux qu’elle engendre, favorisant ainsi la qualité des entraînements. L’intensité du flux peut être ajustée librement, les mouvements sont filmés par une caméra sous-marine afin d’être corrigés ultérieurement. Le Swimspa se prête donc parfaitement à quiconque veut s’entraîner de façon intensive à domicile, et disposer des meilleurs équipements en la matière.

Info.: www.luxor-spas.be Palais 9 – Stand 320


Une chambre avec vue ? Ici, c’est toute l’année. Et c’est chez vous !

Un cadre de vie extraordinaire

Un concept architectural durable

Un appartement sur mesure

À l’entrée de Namur, capitale wallonne, le “Port du Bon Dieu” vous accueille dans un cadre vert et convivial. Le site est idéalement placé, en bord de Meuse, à proximité du centre-ville, des transports en commun et des axes routiers.

La résidence allie le standing d’une architecture moderne au respect environnemental. Les logements basse-énergie sont construits avec des matériaux écologiques vous offrant une isolation thermique et acoustique optimale.

Envie de combiner une vue imprenable sur la citadelle à une économie d’énergie considérable? Faites votre choix parmi les 140 espaces de vie: 1, 2 ou 3 chambre(s), penthouse ou duplex.

Des questions sur votre futur chez vous ? Contactez vite nos partenaires ou surfez sur www.portdubondieu.be

www.namur.trevi.be T. 081 72 36 50

http://namur.latouretpetit.be T. 081 303 404

www.actibel.be T. 0477 62 60 92

Port du Bon Dieu | L’art de vivre, mieux


32

BATIBOUW 2013

JARDIN VELOUTÉ ! Du velours dans le jardin ? C’est cette impression que donnent les carrelages Megasmooth proposés par la société Stone & Style. Les concepteurs ont puisé leur inspiration dans des environnements industriels, où le béton est utilisé dans sa forme la plus pure. Le résultat est un carrelage de très grande taille (100 x 100 ou 60 x 60 cm), mais au caractère étonnamment duveteux. Les carrelages Megasmooth semblent habillés de velours et se patinent encore plus avec les années. Ainsi se développe lentement un effet ouaté et apparaissent des nuances de couleur changeantes. Ces carrelages, qui peuvent être utilisés pour la terrasse, le sentier de jardin ou le patio. Info.: www.stone-style.com Palais 1 – Stand 117

ESCALIERS FLOTTANTS… EN CUIR ! Si le cuir intervient régulièrement dans la décoration intérieure (fauteuils, revêtements muraux, etc.) Genico étend le domaine de son utilisation en proposant un escalier flottant insolite et revêtu de cuir, le Wallclimber Leather. Vu les formes et les nuances que peut prendre ce matériau, il sied aussi bien à une habitation moderne et dépouillée qu’à un intérieur classique, voire rustique. Les marches suspendues et l’habillage en cuir rendent cet escalier très insolite, mais également particulièrement confortable. On le sait, le cuir est chaud au toucher et diffuse une sensation de luxe et de prestige. L’escalier peut être fixé sur un mur d’une épaisseur minimale de 14 cm, après le plafonnage et avant la peinture. Cette solution est notamment indiquée pour les projets de rénovation.

Info.: www.genico.be Palais 3 – Stand 210

CONTEMPORAIN et MINIMALISTE La tuile en terre cuite permet de donner aux façades une allure moderne et minimaliste, y compris lors de rénovations d’habitations. Wienerberger commercialise depuis longtemps la tuile en terre cuite Façatile, dont le succès notoire l’a incité à enrichir l’assortiment de quatre nouvelles couleurs, à savoir bleu aubergine, rouge cuivre, gris beige et brun terre. Disposée à la verticale sur une structure portante en bois, la tuile forme une enveloppe céramique respirante et étanche, solution idéale pour une isolation de la façade a posteriori. La pose est réalisée par un couvreur. Ce matériau céramique forme en outre un choix durable : les tuiles résistent aux ultraviolets, décoloration, déformation, chocs, rayures et pluie. La preuve : elles disposent d’une garantie de 30 ans de résistance au gel. Info.: www.wienerberger.com Palais 5 – Stand 309/411/413


34

BATIBOUW 2013

PARALLEL 1 : LE FEU SVELTE !

METRIS+

Avec 20 cm de profondeur, Parallel 1 est le foyer à bois le plus filiforme du marché. Il est muni d’un système de combustion automatique intégré et breveté. Son impact sur l’environnement est minimal puisque sa production réclame deux fois moins de matières premières et d’énergie que les produits concurrents. Parallel 1 est en outre deux fois plus léger que la plupart des foyers équivalents et tous ses éléments sont entièrement recyclables. Par ses dimensions compactes (85 cm de hauteur sur 45 cm de large et 20 cm de profondeur) et ses diverses variantes, Parallel 1 s’intègre à n’importe quel intérieur. Les premières livraisons de ce foyer à bois sont prévues pour l’été 2013. Info.: www.vuren.be Palais 6 – Stand 408

Avec METRIS+, la firme AL-AL étend son concept de cuisine à celui de pièces à vivre. Toutes les armoires de la cuisine et de l’espace de vie sont réalisées en résine massive. Ce matériau peut se travailler sans joint jusqu’à près de 3 m de longueur, il est donc possible de réaliser un coin-repas avec table et banc dans ce matériau. Cette absence de couvre-chant contribue également à l’hygiène du lieu.

Info.: www.alal.be. Palais 11 – Stand 211


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

PISCINE ÉCOLOGIQUE

TELEPHONER AVEC SON...MIROIR !

LPW lance l’Eco Label et prouve qu’une piscine peut également présenter une empreinte écologique réduite. En effet, cette piscine utilise, par exemple, une pompe Varioflow, dont le fonctionnement s’intensifie au prorata de l’utilisation de la piscine (elle consomme moins lorsqu’elle est peu fréquentée). Autres critères pour l’Eco Label : l’utilisation d’une couverture Covrex économisant l’énergie, l’éclairage par LED (réduction de consommation allant jusqu’à 90 % ), l’emploi d’une pompe à chaleur et la fabrication sur le territoire belge (pour éviter les coûts de transport). LPW souscrit en outre un engagement en faveur du programme de reboisement WeForest.

Le multimédia s’immisce partout, y compris dans la salle de bains. Le Smart Mirror multifonctions d’Alke réunit désormais design et technologies sophistiquées. Cette armoire de toilette justifie son nom grâce à sa prise pour smartphone, son étui de rangement pour iPod et son éclairage LED, à la fois économique, lumineux et créateur d’ambiance. Le miroir central intègre un écran multifonctions servant aux paramétrages. Perfectionnement ultime: le branchement au moniteur d’un pèsepersonne intégré au sol est proposé en en option.

Info.: www.lpw.be Palais 01 – Stand 311

Info.: www.alke.be Palais 7 – Stand 213

35


36

BATIBOUW 2013

Hall Astrid : Accueil & Partenaires médias Garderie – Distributeur de billets Partenaires médias

Build-IT : 21 et 22 février dans le Hall Astrid. L’évènement IT pour la construction, pendant BATIBOUW.

PALAIS 8 : Constructeurs de maisons Nouvelles constructions – Rénovations Concepteurs de projets – Entrepreneurs Banques & Organismes de crédit`

PATIO : Palais des conseils

Régions – Gouvernements fédéraux – Fédérations de la co Fédérations des architectes – Logement – Primes – Constru

PALAIS 1 Aménagement extérieur Portes de garages Vérandas – Carports Allées extérieures Clôtures –Terrasses Matériaux de recouvrement de sols extérieurs Éclairages de jardin Piscines – Bains à bulles Meubles de jardin Protections solaires Etangs – Automatisations Pergolas – Boîtes aux lettres

PALAIS 3 Aménagement intérieur

PALAIS 4 Matériaux de gros-œuvre II

PALAIS 5 Matériaux de gros-œuvre I

Menuiserie pour l’intérieur Escaliers Dressings Placards Portes intérieures Quincaillerie Portes blindées – Sécurité Plafonds Peintures et papiers peints Lambris

Menuiseries extérieures : Fenêtres – Verre – Profilés pour châssis Portes extérieures Fenêtres de toit Isolation & Ventilation Outillage : Échafaudages Chimie du bâtiment Vêtements de travail Outillage – Machines

Matériaux pour toits et façades – Matériaux pour murs intérieurs – Béton Tuiles Briques – Etanchéité

PALAIS 2 Meubles

VIP Room – Presse – Secrétariat


onstruction uction durable

PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

BATIBOUW 2013 - PRATIQUE e

54 Salon International de la Construction, de la Rénovation et de l’Aménagement Intérieur Lieu : Brussels Expo – Place de Belgique 1 – 1020 Bruxelles

Heures et jours d’ouverture : Journées professionnelles: Jeudi 21 février 2013 de 10h00 à 18h30 Vendredi 22 février 2013 de 10h00 à 21h00 (nocturne) Grand public: du samedi 23 février au dimanche 3 mars de 10h00 à 18h30 Jeudi 28 février de 10h00 à 23h00 (nocturne) Palais: Hall Astrid, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, Palais des conseils. Prix de l’entrée: Grand Public : € 12 / jour, enfants de 6 à 12 ans : € 6 / jour, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. Garderie : Les enfants de moins de 4 ans sont les bienvenus à la garderie qui est mise à la disposition du public le week-end (23 & 24 février, 2 & 3 mars) de 10h00 à 18h00 et le mercredi après-midi 7 mars de 12h00 à 18h00. La garderie se trouve dans le Hall Astrid (à gauche du vestiaire).

PALAIS 9 : Domotique Éclairage – Audio/vidéo – Électricité – Télécommunications Systèmes d’aspiration centrale – Systèmes d’alarme

Éclairage Sanitaires Meubles de salles de bains – Robinets – Douches Accessoires céramiques – Saunas – Bains à bulles – Traitement des eaux

PALAIS 6 Matériaux de gros-œuvre II

PALAIS 7 Matériaux de gros-œuvre II

Menuiseries extérieures : Fenêtres – Verre – Profilés pour châssis Portes extérieures Fenêtres de toit Isolation & Ventilation Outillage : Échafaudages Chimie du bâtiment Vêtements de travail Outillage – Machines

Menuiseries extérieures : Fenêtres – Verre – Profilés pour châssis Portes extérieures Fenêtres de toit Isolation & Ventilation Outillage : Échafaudages Chimie du bâtiment Vêtements de travail Outillage – Machines

PALAIS 11 Cuisines Meubles de cuisine et accessoires Appareils de cuisine Palais 12 :

PALAIS 12 Chauffage Air conditionné et ventilation Chaudières Pompes à chaleur Panneaux solaires thermiques Air conditionné Fournisseurs d’énergie Ventilation mécanique Radiateurs

PALAIS 10 : Énergies renouvelables Panneaux photovoltaïques Énergie éolienne

37


38

BATIBOUW 2013

BATIBOUW 2013 : ÉVÉNEMENTS BUILD-IT, le seul évènement ICT de la construction lors des journées professionnelles de BATIBOUW Build-IT est la seule plateforme pour les services informatiques et IT qui s’adresse exclusivement au secteur de la construction. Ce salon s’est développé tout au long des quatre premières éditions ; Build-IT jouit aujourd’hui d’une identité propre et forte. C’est un véritable salon au cœur du salon qui s’adresse à un groupe cible spécifique lui-même en train de s’élargir. La technologie informatique est présente dans les différents domaines du secteur de la construction : du dessin de plans à l’utilisation des appareils de mesure, en passant par les plotters et la gestion des stocks. Au cours de la cinquième édition Build-IT donnera l’occasion au visiteur de découvrir les toutes dernières évolutions ICT pour le secteur de la construction. Pendant les deux journées professionnelles, il pourra découvrir les technologies les plus modernes. En effet, dans le domaine de l’ICT, ne pas bouger signifie rapidement régresser. Les 1er et 2 mars 2012, le visiteur professionnel qui dispose d’un billet d’entrée pour BATIBOUW pourra visiter gratuitement Build-IT dans le Hall Astrid (hall d’accueil central en venant du parking C). Plus d’informations: www.build-it.be Lieu : Hall Astrid Accès : gratuit avec un billet BATIBOUW Horaires : jeudi 1er mars 2012 de 10h00 à 18h30 et vendredi 2 mars 2012 de 10h00 à 21h00 (nocturne) Contact : BATIBOUW, Xavier Kervyn: x.kervyn@batibouw.com ou +32 2 663 14 17

BELGIAN BUILDING AWARDS Cette année encore, pendant BATIBOUW, l’Auditorium 2000 aura l’honneur d’être l’hôte des Belgian Building Awards. Lors de cette cérémonie festive, les Architecture Awards, l’Innovation Award, le Design Award, les Trends Gazelles de la Construction et l’International Award seront décernés. Les Belgian Building Awards sont une initiative de BATIBOUW en collaboration avec la Confédération Construction, l’Ordre des Architectes et Je Vais Construire et Rénover. Où : Auditorium 2000 Quand : Mercredi 27 februari 2013 de 18h30 à 23h30 Contact : BATIBOUW, Xavier Kervyn: x.kervyn@batibouw.com ou +32 2 663 14 17

PARCOURS DESIGN Au fil de l’histoire, le besoin humain d’élégance et de beauté a progressivement transformé de nombreux objets d’usage courant en produits esthétiques. L’homme aime s’entourer de beaux objets, quelle qu’en soit leur fonction. Un bon design permet de donner des qualités esthétiques

à des articles fonctionnels d’usage quotidien, conférant ainsi au produit un caractère décoratif en plus de ses propriétés fonctionnelles. De plus, une conception intelligente peut également en améliorer la facilité d’utilisation. À BATIBOUW, les exposants présentent chaque année des produits ayant un design innovant et astucieux. Les visiteurs qui souhaitent découvrir les nouveautés en matière de design peuvent simplement suivre le Parcours Design, qui répertorie les stands proposant les produits sélectionnés. Les produits qui participent au Parcours Design ont été sélectionnés et jugés par un jury professionnel composé de membres de l’Ordre des Architectes et de l’Association des Architectes d’Intérieur (AiNB). Les stands participants se distinguent par un logo spécifique. Des brochures contenant de plus amples informations (participants, logo, plan) sur le parcours sont distribuées gratuitement à toutes les entrées de BATIBOUW. Le Parcours Design sera aussi consultable sur le site www.batibouw.com. Les exposants participants concourent également pour le Design Award : le “Prix du produit le plus créatif dans le domaine du design”. Le nom du vainqueur sera dévoilé lors de la remise des Belgian Building Awards, le mercredi 27 février. Où : Tous les Palais Quand : Tous les jours du salon Contact : BATIBOUW, Xavier Kervyn: x.kervyn@batibouw.com ou +32 2 663 14 17

PARCOURS ECO & ECO AWARD Dans tous les secteurs de l’économie, l’environnement et la durabilité occupent une place de premier choix. Dans la construction aussi, la pensée écologique est devenue incontournable. La nouvelle réglementation concernant les bâtiments énergétiquement neutres ou presque joue ici un rôle important. Afin d’encourager les particuliers et les entreprises à construire de manière écologique et durable, BATIBOUW organise chaque année le Parcours ECO et la remise de l’ECO Award. Les exposants qui y participent ont un point commun: par leur philosophie, leurs méthodes de production ou leur offre, ils proposent tous des produits écologiques ou visant à réduire la consommation d’énergie. Comment ça marche? À l’entrée du salon, les visiteurs de BATIBOUW peuvent se procurer un dépliant reprenant les exposants qui se distinguent par leur souci d’écologie. Le Parcours Eco les emmène sur les stands des entreprises nominées qui accordent une attention particulière à un environnement soucieux de l’écologie et de l’homme. Les stands qui participent sont clairement indiqués dans le salon afin que les visiteurs qui suivent le Parcours ECO puissent immédiatement identifier les exposants. Tous les participants peuvent remporter l’Eco Award tant convoité: le « Prix du produit ou service le plus écologique ». Le jury – placé sous la houlette du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement – se prononce souverainement sur les dossiers introduits.

ECO PARCOURS : Où :

Les noms et les numéros de stand des exposants sélectionnés se trouvent dans le dépliant ‘Eco, Design et Innovation’ ainsi que sur www.batibouw.be. Quand : Tous les jours

ECO AWARD : Où : VIP Room – À l’avant du Palais 5 Quand : au cours de l’une des journées professionnelles, plus d’informations sur www.batibouw.be Contact : BATIBOUW, Xavier Kervyn: x.kervyn@batibouw.com ou +32 2 663 14 17

SÉANCES D’INFORMATION SUR LES INVESTISSEMENTS ÉNERGÉTIQUES À BATIBOUW BATIBOUW organisera en collaboration avec Livios chaque jour une séance d’information pour les candidats à la rénovation particuliers sur le thème «des investissements économiseurs d’énergie dans une habitation existante». En effet, grâce aux informations et conseils, il peut considérablement réduire sa consommation. Une maison plus efficace d’un point de vue énergétique ? BATIBOUW vient les candidats à la rénovation particuliers en aide durant des séances d’information quotidiennes de 50 minutes. Nous lui expliquerons en détail les considérations à prendre en compte, les investissements les plus efficaces, et lui apporterons des conseils pratiques afin de mettre son projet en œuvre dans les meilleures conditions. Le côté financier des choses ? Outre un aperçu des primes et autres interventions disponibles, nous analyserons avec un esprit critique les différentes formules de crédit possibles afin qu’ils soient informé de manière complète avant de débuter ses travaux. Il sera ensuite possible de visiter le salon afin d’y rencontrer le partenaire idéal pour son projet. Comment participer ? Tous les jours, du 23 février au 3 mars, alternativement en français et en néerlandais et toujours de 10h15 à 11 heures. Séances NL : di 24/02 – ma 26/02 – me 27/02 je 28/02 – sa 02/03 Séances FR : sa 23/02 – lu 25/02 – ve 01/03 di 03/03 Inscriptions via http://www.livios.be/batibouw dès le 21/01/2013 Contact : BATIBOUW, Xavier Kervyn: x.kervyn@batibouw.com ou +32 2 663 14 17


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

DREAMFACTORY BATIBOUW est la plate-forme par excellence pour les futurs constructeurs, mais aussi pour ceux qui souhaitent rénover ou transformer. La Dreamfactory – organisée en collaboration avec le Conseil national de l’Ordre des Architectes et Casius – s’adresse principalement à ces derniers visiteurs. La Dreamfactory est le lieu d’inspiration idéal où les consommateurs peuvent recevoir des conseils indépendants d’architectes (d’intérieur).

LE CONCEPT : une consultation avec un architecte ou un designer Pendant BATIBOUW 2013, les visiteurs pourront participer à une “consultation design” pour seulement 65 euros, où ils pourront expliquer leurs rêves de construction à un architecte ou un designer. Sur base de leur description, les professionnels de la Dreamfactory donneront des idées afin qu’ils puissent réaliser ce rêve. Une consultation dure 45 minutes au cours desquelles le visiteur est conseillé sur la répartition, les couleurs et les matériaux pour une pièce de leur choix : la cuisine, la salle de bains, le living, la chambre à coucher ou même une pièce d’une résidence secondaire. Il est également possible de demander une estimation grossière des frais pour l’exécution du projet.

Photo : PASSIEF-LIVE.BE (Saint-Gobain)

Les architectes, architectes d’intérieur et spécialistes de Casius apporteront aide et conseil au visiteur et fourniront sur place un ou plusieurs schémas que le visiteur pourra emporter. Ensuite, les visiteurs seront orientés vers les palais concernés pour obtenir des informations plus concrètes sur les produits et matériaux auprès des exposants en question. Les séances de la Dreamfactory suivent un horaire strict. Les visiteurs intéressés sont priés

de visiter le site www.batibouwdreamfactory.be et d’y introduire le projet de leur rêve avec la date et l’heure qui leur conviennent. Les inscriptions en ligne commencent le 1er février 2013. Quand : tous les jours du 23 février au 3 mars. Le samedi et le dimanche de 10h00 à 18h00. Contact : Casius.be: info@casius.be ou +32 2 788 18 00

DES INFORMATIONS PRATIQUES Le visiteur doit fournir un plan détaillé ou des photos avec les dimensions exactes de la pièce et une indication des principaux éléments comme les portes, fenêtres, chauffages, raccordements, etc.

Votre chantier est aussi le nôtre Un vrai contact vous assure un bon contrat. Avec nous, vous faites le bon choix pour assurer votre logement. Vous pouvez compter sur une gamme d’assurances de qualité, des conseils avisés et un service personnalisé chez vous ou dans nos bureaux. Fédérale Assurance, depuis plus de 100 ans le spécialiste pour votre crédit hypothécaire et vos assurances construction, sait combien il est important pour vous de pouvoir compter à tout moment sur un vrai contact en plus d’un bon contrat. Nous sommes avec vous sur le terrain dès la pose de la première pierre.

Plus d’info :

www.federale.be Photo : LPW

Pour rencontrer le conseiller ou le gérant du bureau de votre région : L’assureur qui partage ses bénéfices avec vous

39


BATIBOUW 2013

40

TECHNIQUES, HYBRIDES... Ce terme, mis à la mode par les fabricants de voitures, s’impose aujourd’hui dans les habitats par le développement de la chaudière hybride. Cette évolution vers le recours à un «mix énergétique» pour répondre aux besoins domestiques est l’un des développements majeurs proposés par les chauffagistes lors de cette édition de Batibouw.

Photo : ‘www.knauf.be’


BATIBOUW 2013

42

QU’EST-CE QU’UNE CHAUDIÈRE HYBRIDE ?

POURQUOI ? Aujourd’hui avec l’augmentation du prix des ressources énergétiques, le particulier,s’intéresse de plus en plus aux générateurs à énergie renouvelable (= Enr). Dans le domaine des Enr, la pompe à chaleur Air/ Eau est l’un des générateurs de chauffage les plus économiques (plus de la moitié de l’énergie fournie provient des calories gratuites extraites de l’air extérieur) Comme tout générateur Enr, la pompe à chaleur a ses limites notamment lors des périodes les plus froides. En effet, dans la mesure où la PAC Air/Eau extrait les calories à partir de l’air extérieur, son rendement va décroitre avec l’abaissement de la température de ce dernier. Dans un souci de rendement économique et de confort, il est donc important de faire appel à un deuxième générateur (une chaudière par exemple) dont le rendement sera certes - en moyenne - plus faible que celui de la pompe à chaleur mais aura en revanche l’avantage d’être assuré de manière constante indépendamment des conditions extérieures. Le principe d’un système hybride permet donc d’assurer un confort toute l’année avec un rendement intéressant provenant de l’alternance ou de la combinaison de deux générateurs ayant chacun un fonctionnement différent.

COMMENT ?

kW

Dem

and

Puissance

C’est l’association de deux produits désormais fiables, une pompe à chaleur électrique air-eau de faible puissance thermique et une chaudière à condensation. Un système de pilotage intelligent choisit en permanence le produit le plus performant en terme de consommation d’énergie primaire pour fournir la chaleur au logement.

3

Chaudière

-20°C

e

2

Chaudière et / ou PAC

1

PAC

Température extérieure

r MFNPEFEFGPODUJPOOFNFOUFODPVSTOBTTVSFQMVT la couverture des besoins; r VO BVUSF NPEF EF GPODUJPOOFNFOU QMVT SFOUBCMF peut être proposé.

20°C

En fonction du type de régulation, la gestion de ces points de bivalence sera déterminée par le professionnel lors de la mise en service ou gérée automatiquement par le système

Avantages et caractéristiques : 1. En température extérieure douce : la PAC couvre 100% des besoins de chauffage 2. En température extérieure basse : le système utilise les deux générateurs de manière alternée (compact) ou simultané (Universel). 3. En température extérieure froide : la chaudière assure seule le chauffage. Quelle que soit la température extérieure, l’eau chaude sanitaire est toujours assurée par la chaudière.

Le cœur d’un système hybride est la régulation. C’est grâce à cet élément que sera déterminé le mode de fonctionnement à privilégier pour assurer la température de consigne souhaitée avec un rendement optimisé. Ce choix s’effectue en fonction de plusieurs critères : La température relevée à l’extérieure de l’habitation : r TBWPJSTJMBQPNQFÆDIBMFVSFTUEBOTTFTMJNJUFTEF fonctionnement (en général entre –15 et 20 °C) et quelle puissance peut elle réellement délivrer ? r ÊUBCMJS MB UFNQÊSBUVSF EFBV Æ BUUFJOESF  TFMPO la loi d’eau et le régime des émetteurs en place : radiateurs, plancher chauffant,) r EF EÊGJOJS VO $01 $PFGGJDJFOU EF 1FSGPSNBODF  théorique (selon la loi d’eau) en début de cycle La température d’ambiance qui évoluera progressivement vers la température de consigne En fonction des COP relevés ou calculés de manière théorique (selon une loi d’eau déterminée en fonction de l’installation en place), un mode de fonctionnement est choisi : pompe à chaleur seule, chaudière seule ou combinaison des deux générateurs. Le ou les points de bivalence (ou d’équilibre) déterminent les conditions à partir desquelles le mode de fonctionnement change. Ce changement peut avoir deux raisons : Photo : ‘Mijn Huis Mijn Architect’

> Double service : le système assure 100% des besoins de chauffage (neuf et existant) du logement et fournit 100% de l’eau chaude sanitaire > Econome en énergie : jusque 40% d’économie d’énergie par rapport au chaudière mazout ou gaz naturel); > Utilisation des énergies renouvelables grâce à la pompe à chaleur. (Sources : Xpair / EDF-Suez)


BATIBOUW 2013

44

VIDEOPHONE A LARGE ECRAN TACTILE

ALTERNATIVE POMPE A CHALEUR

Le vidéophone JM Vizocam Touch de Aiphone abandonne le concept de touches conventionnelles au profit d’un grand écran tactile. Cet écran permet de gérer toutes les fonctions de l’installation domotique. Des pictogrammes clairs facilitent l’emploi et la navigation. Les portes sont équipées de capteurs vidéo avec caméra panoramique à 170°, pour obtenir une vue d’ensemble des accès, de façade à façade (suppression des angles morts). La communication avec les visiteurs se fait soit par microphone intégré, soit via les haut-parleurs. L’infrastructure peut desservir jusqu’à quatre portes et compter un maximum de huit postes intérieurs, reliés les uns aux autres.

Atag Low Energy Concept (A.L.E.C), est une solution combinée de boiler solaire pour le chauffage et de chauffe-eau pour les habitations basse énergie (EPC = 0,6 ou inférieur) équipées d’un système basse température. À l’instar d’une pompe à chaleur, l’A.L.E.C est gage d’un confort de vie et de qualité technique, mais 30 % meilleur marché en raison de sa facilité d’installation (pas de forages souterrains). Installer l’A.L.E.C dans une habitation neuve permet déjà de respecter les règlements qui n’entreront pas immédiatement en vigueur, prescrivant que toute habitation neuve doit générer un pourcentage déterminé de son énergie. En dissociant la chaudière et l’infrastructure chauffante au moyen d’un vase accumulateur, l’A.L.E.C est en mesure de délivrer des puissances modiques, à partir de 500 W, sans perte de confort.

Info.: www.ccinv.be Palais 9 – Stand 200

Info.: www.atag.be Palais 11 – Stand 409

OLYMPIA HI POUR TRIPLE VITRAGE

CLEAN BOX Le filtre électrique Clean-Box pour chaudière biomasse, conçu par Hargassner, capte 90 % des particules fines présentes dans les gaz d’échappement. A leur entrée dans le Clean-Box, les fumées non filtrées affichent une teneur de 150 mg/m3 pour seulement 20 à la sortie. En effet, des électrodes auront polarisé les particules fines de 20 à 30 kV d’électricité statique, leur permettant de s’agglomérer sur des brosses d’acier chromé. Au terme d’un délai programmé, le filtre se nettoie de lui-même, au moyen de têtes de nettoyage et de bras vaporisateurs brevetés. Très rapide, ce processus requiert seulement 30 à 60 secondes durant lesquelles l’alimentation est coupée. La vaporisation d’eau coagule les particules fines durant le nettoyage. Un capteur identifie les eaux usées, après quoi il les pompe et les évacue. Info.: www.ardea.eu Palais 6 – Stand 405B

La série Olympia HI est une réponse aux besoins d’isolation des ouvertures des habitations passives et basses énergies de demain. Ce système de portes et de fenêtres ne réclamant que 82 mm d’encastrement est doté d’une troisième chambre avec raccord d’angle supplémentaire, pour former une structure solide et stable. La technologie éprouvée d’isolation ABS et de languettes intégrées en mousse permet d’obtenir des valeurs Uf modiques (à partir de 0,79 W/m2K). La série Olympia HI permet donc l’emploi de triple vitrage. Elle se décline en une large gamme de couleurs RAL et de finitions, brillantes, mates ou laquées.

Info.: www.blyweertaluminium.com Palais 4 – Stand 418


46

BATIBOUW 2013

… AVANT LE CAMBRIOLAGE ! Bosch Easy Series de Bosch est une centrale anti-intrusion fiable eassociant détecteurs intérieurs et extérieurs afin de créer une zone de sécurité. Les détecteurs extérieurs activent un signal d’alarme avant même que l’intrus n’ait pénétré dans l’immeuble. L’ange gardien forme en fait une barrière infrarouge invisible, composée d’un capteur et de récepteurs distants de 10 mètres maximum les uns des autres. Cette barrière peut être placée à différentes hauteurs. Outre les détecteurs de mouvements, l’installation se compose d’un clavier de commande, d’un avertisseur par téléphone et d’un module vocal.

Info.: www.rassecurity.com Palais 9 – Stand 214

ISOLER LES TOITURES EN PLUSIEURS COUCHES Isover, spécialiste en isolation à posteriori des sols des greniers, toits inclinés et murs, présente son nouveau Suspente Integra 2, une tringle de fixation pour l’isolant du toit et l’écran pare-vapeur. Cette innovation rend superflue toute structure de bois destinée à fixer l’isolation. Suspente Integra 2 se compose de tringles de suspension, qui ressemblent à des lances jaunes aplaties dotées à leurs extrémités d’une rondelle et d’un capuchon avec pas de vis. La couche d’isolant et la membrane d’étanchéité à l’air peuvent être installées plus facilement que par le passé, simplement en les arrimant sur ces tringles.

Info.: www.isover.be Palais 5 – Stand 201


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

PVC ET ALUMINIUM

ALFÉA HYBRID

Finstral a développé un nouveau type de profilé composé d’un noyau en PVC multi-chambres, revêtu d’aluminium à l’intérieur comme à l’extérieur. Le PVC assure la haute performance thermique et acoustique, tandis que l’aluminium se charge de l’esthétique et de la durabilité. Le noyau en PVC est pourvu d’un joint central et d’intercalaires à isolation renforcée, gages de déperditions thermiques minimales et de performances en matière d’étanchéité à l’air et à l’humidité. Les fenêtres FIN-Project existent en quatre variantes, chacune associant design moderne et hautes performances énergétiques.

L’avantage de cet appareil tout-en-un est de marier chaudière et pompe à chaleur. Peu encombrant, l’appareil monobloc évite également les problèmes de raccordements électriques et hydrauliques entre la pompe à chaleur, la chaudière et le module hydraulique. Atlantic propose 6 modèles hybrides fonctionnant au gaz et autant au mazout. Une solution hybride est plus coûteuse à l’achat mais plus rapidement amortie qu’une installation de panneaux solaires thermiques.

Info.: www.atlanticbelgium.be Palais 12 – Stand 301

Info.: www.finstral.com Palais 4 – Stand 206

Tous les étages restent accessibles ! Grâce aux ascenseurs d’escalier et aux ascenseurs maison de ThyssenKrupp

Rendez-nous visite à Batibouw (Palais 9 – Stand 223) … et découvrez comment profiter encore longtemps de votre maison grâce à votre ascenseur !

La vie est sans cesse en mouvement, tout comme vous ! Grâce aux ascenseurs de ThyssenKrupp Encasa, vous pouvez continuer à apprécier le confort de votre maison en toute insouciance. Ascenseur d’escalier, ascenseur maison ou StairWalker : tous vous transportent avec facilité, sécurité et confort. Sur plusieurs étages. Prenez contact avec nous sans engagement pour obtenir de plus amples informations ou un rendez-vous. Découvrez d’ores et déjà nos innovations et démonstrations à Batibouw !

StairWalker

Ascenseur d’escalier

Ascenseur maison

• Confortable et sûr • Grande aisance d’utilisation • Technologies innovantes • Selon vos goûts : large choix de matériaux et de coloris • Travail sur mesure et montage professionnel • Un point de service après-vente dans votre région - 24h/24

NOUVEAU ! StairWalker Appel gratuit

0800 94 366 www.tk-encasa.be

• • • •

Monter et descendre l’escalier à votre rythme Soutien pour le dos et les bras Mouvement en toute sécurité Transformable en ascenseur d’escalier

Bien chez vous

avec l’ascenseu

r d’escalier Flow

ThyssenKrupp Life in motion. Encasa

Swing

Recevez votre documentation gratuite et une offre sur mesure !

47


48

BATIBOUW 2013

POMPE A CHALEUR GÉOTHERMIQUE Daikin étoffe sa gamme Altherma par une pompe à chaleur à géothermie utilisant la technologie de l’ « inverter ». L’inverter adapte en permanence le chauffage pour maintenir la température dans la pièce au niveau souhaité, améliorant de facto la sensation de confort. Le démarrage est plus prompt et donc la température ambiante programmée atteinte plus rapidement. Après quoi, elle demeure constante. Par rapport aux systèmes traditionnels ON/OFF, la différence dans l’efficience saisonnière peut se chiffrer à 20%. Le système géothermique impliquant des coûts opérationnels nettement plus réduits, le retour sur investissement se révèle en outre plus rapide.

INFO.: www.daikin.be Palais 12 – Stand 313

UN PRÉCADRE CONTRE LES DÉPERDITIONS THERMIQUES Nombre d’habitations perdent jusqu’à 25% de la chaleur produite via les multiples interstices et orifices d’une maison. Afin d’éviter les infiltrations d’air froid et la perte d’air chaud autour des portes et fenêtres, Deceuninck a imaginé un Précadre en mousse PVC isolante. Ce profilé de finition permet de créer un joint étanche entre le mur et le châssis, évitant ainsi la formation de ponts thermiques. Outre une isolation optimale, le Précadre, disponible en tailles standardisées jusque 6 mètres, est également le gage d’une installation simple et rapide. Il s’assemble facilement avec le châssis ordinaire grâce au joint déjà prévu. Les pattes traditionnelles pour châssis en deviennent donc superflues.

Info.: www.deceuninck.be Palais 4 – Stand 212

FOYER HYPER ÉCONOME Ce petit foyer correspond au besoin d’une maison basse énergie ou passive. De faible encombrement, il développe une puissance nominale d’à peine 6 kW, dont un tiers au maximum est diffusé par rayonnement – le reste est stocké dans un accumulateur. L’utilisateur peut y puiser pour augmenter la température de quelques degrés ou chauffer son eau sanitaire. Le Pio dégage des quantités minimales de rejets nocifs : grâce à un astucieux concept, l’air de combustion est préchauffé avant d’atteindre la chambre, de façon à améliorer la qualité de la combustion et à dégager moins de matières nocives.

Info.: www.ddg.be Palais 6 – Stand 415


50

BATIBOUW 2013

PRESSION CONSTANTE Wilo propose une solution pour résoudre les problèmes récurrents de débit d’eau trop faible : une pompe centrifugeuse équipée d’un module de gestion de fréquences. Il suffit de la raccorder au circuit d’eau pour obtenir, de la cave au grenier, une pression d’eau constamment haute, soit de 5 bars. La pompe se caractérise par des éléments techniques durables et une gestion électronique facilement réglable, pour s’adapter au débit souhaité et réduire les coûts d’exploitation. Le fonctionnement de la pompe peut être entièrement automatique : elle est dotée de systèmes de sécurité (contre le fonctionnement à vide, la surcharge et le gel) ainsi que d’une fonction automatique de réinitialisation. Grâce à la fonction ART, l’infrastructure est automatiquement réactivée après une perturbation ou une panne de courant. Par son débit maximal d’environ 7 m3/h et sa pression maximale montant jusqu’à 5 bars, ce nouveau produit convient tout particulièrement aux habitations unifamiliales et petits appartements deux personnes.

CARRE PLUS Radiateurs décoratifs en aluminium, Bryce Plus et Carré Plus, n’en optimalisent pas moins le dégagement d’énergie et conviennent dés lors parfaitement aux systèmes à basse température.

Info.: www.wilo.be Palais 7 – Stand 409

Info.: www.vasco.be Palais 12 – Stand 101

SYSTÈME DE FACADES SCHUCO Schüco présente son système de façades AOC. Cette structure de 50 ou 60 mm de profondeur peut être aménagée sur une construction en acier ou en bois. Elle garantit une efficience énergétique maximale (la valeur Uf de 0,8 W/m2K en dit assez) et une grande facilité d’installation, même sur les constructions complexes. Ce système permet de construire des toitures légères et de grandes surfaces de façades vitrées pour les maisons passives. En effet, les huit options sont toutes certifiées pour cette norme d’habitat. Schüco a obtenu la certification avec les épaisseurs de verre les plus minces du marché. Les deux largeurs enregistrent les valeurs thermiques prescrites avec une épaisseur vitrée de seulement 40 mm pour le bois et 46 mm pour l’acier. Le secret ? Un tout nouveau concept d’isolant. Des zones de réflexion sur la partie isolante limitent les déperditions énergétiques par le rayonnement solaire. En outre, des largeurs du profilé en plastique breveté réduisent à portion congrue les déperditions calorifiques via les raccords à vis. Les systèmes existent avec un profilé de base en aluminium ou en acier, éventuellement galvanisé. Plusieurs techniques de fixation assurent une installation rapide sur la structure portante, par exemple une nouvelle technologie à clous, éminemment plus rapide que la soudure et qui exclut toute déformation, grâce à l’absence de source de chaleur.

Info : www.schueco.be Palais 4 – Stand 200


52

BATIBOUW 2013

KREFEL : LA CUISINE… EN DÉTAILS En 2011, le lancement des gammes de cuisines SoftLine et SoftForm (collection Krëfel Gold) mettait à l’honneur les formes arrondies. Pour 2013, l’accent est mis sur le “Fresh Line”. Par Fresh Line, il faut entendre “cuisines non conventionnelles pour personnes non conventionnelles”. Afin de traduire cette approche, une nouvelle gamme a été créée : LUX. LUX existe en 8 couleurs : blanc, magnolia, Sahara, lave, gris quartz, violet, orange et citron. Les nouvelles conceptions d’armoires «suspendues et ouvertes” sont également disponibles dans tous les coloris traditionnels et dans les nouveaux tons: violet, orange et citron vert. Les armoires à portes coulissantes et les portes sans poignées constituent une autre innovation de la collection Gold & Silver. Celle-ci dispose de panneaux frontaux “Alpha Lack” épais de 22mm (disponibles en blanc, magnolia et Sahara brillant) avec des frontons de 22mm couplés ou non avec une plinthe miroir afin de donner à la porte un effet de vague.

Info.: www.krefel.be Palais 11 – Stand 509


54

BATIBOUW 2013

STAIR WALKER : LES ESCALIERS NE SONT PLUS UN OBSTACLE Cette technologie permet aux personnes se déplaçant difficilement de monter les escaliers en toute sécurité. Il s’agit d’un ascenseur assurant le soutien du dos ou des bras, de façon à permettre à chacun de gravir ou descendre ls escaliers de façon autonome, tout en étant parfaitement soutenu. Le StairWalker peut ultérieurement être converti en véritable ascenseur pour escaliers. Son fonctionnement est simple : il soutient le dos dans le sens de la montée et les bras dans celui de la descente. La vitesse peut être adaptée et une pause intégrée au milieu des escaliers. Le StairWalker est doté de lampes LED pour être utilisé la nuit ou dans des cages d’escalier mal éclairées. Lorsque le support est inutilisé, il est simplement rabattu, de façon à de pas entraver le passage.

Info.: www.homeelevators.be Palais 9 – Stand 223


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

TOUNDRA SUR LE TOIT

ALFÉA HYBRID

Avec le système exclusif de toiture végétale Sopranature® Toundra Alveo, il est désormais possible de transformer un toit plat en toundra. Contrairement aux systèmes plus complexe, Sopranature® Toundra Alveo se compose uniquement de deux couches : un substrat alvéolaire et un matelas de sedum. Une paire de ciseaux suffit pour découper les couches à bonne dimension. Le tapis de sedum rend l’ensemencement totalement inutile. Le substrat alvéolaire est pourvu de cavités dans lesquelles se développent les racines des plantes et où les eaux de pluie sont temporairement stockées. A Bruxelles-Capitale et au nord du pays, plusieurs communes accordent des subsides pour l’aménagement de toitures végétales.

L’avantage de cet appareil tout-en-un est de marier chaudière et pompe à chaleur. Peu encombrant, l’appareil monobloc évite également les problèmes de raccordements électriques et hydrauliques entre la pompe à chaleur, la chaudière et le module hydraulique. Atlantic propose 6 modèles hybrides fonctionnant au gaz et autant au mazout. Une solution hybride est plus coûteuse à l’achat mais plus rapidement amortie qu’une installation de panneaux solaires thermiques.

Info.: www.soprema.be Palais 5 – Stand 213

Info.: www.atlanticbelgium.be Palais 12 – Stand 301

55


56

BATIBOUW 2013

TENDE XXSECRET : POUR EVITER D’ÊTRE VU ! Le XXSecret est un store qui produit de la lumière tout en masquant la visibilité. Un éclairage LED diffuse une luminosité sur la toile masquant ainsi l’intérieur. Tous les stores de tende® sont produits en atelier et peuvent atteindre des dimensions allant jusqu’à 3 x 6 mètres. Les toiles sont transparentes, occultantes ou obturantes, se déclinent en divers coloris, empêchent la diffusion de la chaleur ainsi que la propagation du feu. Elles peuvent être munies d’une chaîne, d’un moteur et d’une télécommande. Info.: www.tende.be Palais 3 – Stand 220


PLUS DE 2.000 INSTALLATIONS RÉALISÉES

VOTRE INSTALLATION AMORTIE EN 4 À 5 ANS . . . À

S POMPE RE SANITAI R U E L A CH

Profitez encore des certificats verts avant le nouveau décret du 31 mars 2013 !

UR CHALUE À S AU E E / P A POM /AIR E AIR/EAU

VOULEZ-VOUS VOUS PASSER DU MAZOUT? NOUS AVONS LA SOLUTION!

AIR

Nos partenaires

Thierry Germaux sprl

S. P.R.L.

TITEUX Couvreur

is

v de

Matériel 100% fabrication allemande

E

et ITS e d TU tu

GR

A


BATIBOUW 2013

58

BATTERIE PHOTOVOLTAÏQUE

POIGNÉES ANTI ALLERGIQUES

L’exploitation d’énergie renouvelable amorce une nouvelle ère. Autrefois renvoyé sur le circuit d’électricité public, le surplus d’électricité produit par les panneaux photovoltaïques mais non consommé, peut désormais être stocké grâce à une batterie permettant de conserver sa propre électricité pour une utilisation ultérieure. Le convertisseur du système photovoltaïque demeure également en fonctionnement, pour éviter les pertes de rendement et de revenus accordés par les certificats d’énergie verte.

Reynaers Aluminium lance l’assortiment de poignées Pura™ entièrement recyclables. Elles se distinguent par leurs formes ergonomiques novatrices mais surtout par leur fabrication en matériau anti-allergène et inoxydable, nommé PuRity. Elles conviennent donc tout particulièrement aux personnes sensibles à certains métaux et bactéries.

Grâce aux matériaux innovants, la poignée PuRity est facile à entretenir et les modèles s’adaptent à presque tous les types de portes et fenêtres. Existe dans les couleurs noir saphir, clair de lune et gris lithium, ainsi que d’autres coloris en option.

Info.: www.dauvister.com Palais 10 – Stand 004

Photo : ‘Burgbad by Facq’

Info.: www.reynaers.be Palais 4 – Stand 312

MATERIAUX BIOSOURCÉS : EXPOSITION Les matériaux biosourcés trouvent leur origine dans les organismes vivants, comme le bois, le bambou, le cuir, les déchets végétaux agricoles, la soie, la laine ou le cuir de poisson. Leur avantage réside dans le fait qu’ils sont biodégradables (s’ils sont bien gérés) et réduisent les émissions de CO2. Par conséquent, la demande de ce type de matériaux devrait fortement s’accroître dans l’avenir. On peut reconnaître les matériaux biosourcés au fait qu’ils ont une origine naturelle évidente. Dans le secteur de la construction et de la rénovation, ils sont très pratiques en raison de leurs caractéristiques naturelles, telles que les propriétés hydrofuges du liège, le pouvoir isolant de la laine ou la résistance et la flexibilité du bambou. Cependant, de nombreux matériaux sont également extraits pour servir de matière première à un autre produit, comme le linoléum. De même, on utilise de plus en plus souvent des matériaux renouvelables pour fabriquer des matériaux qui diffèrent peu des produits issus de la pétrochimie en termes de propriétés esthétiques et mécaniques. C’est notamment le cas des biomousses (obtenues par bioraffinage) et des panneaux en composite. L’exposition « Biobased Materials » se tiendra dans un espace spécialement aménagé entre le Palais 11 et le Palais 12.


BATIBOUW 2013

60

POÊLE AU BOIS POLYVALENT Développant une puissance de 4,7 kW, ce poêle au bois compact (Edvin II) est en mesure de chauffer une maison classique (quelle que soit sa taille) ou n’importe quelle maison bien isolée (basse énergie par exemple). Il possède une arrivée d’air externe ainsi qu’un système d’étanchéité efficace. Edvin II respecte déjà les prochaines normes légales de rendement et d’émissions nocives : la technologie Balanced Air ajuste l’arrivée d’air primaire et secondaire au moyen d’un seul bouton.

Info.: www.saey.com Palais 6 – Stand 229

PAC + CHAUDIÈRE A CONDENSATION Composée d’une pompe à chaleur de la gamme geoTHERM (Vaillant) couplée à une chaudière murale à condensation au gaz, l’installation fonctionne comme suit : Chargée de la production d’eau chaude sanitaire, la chaudière à condensation peut intervenir pour fournir l’appoint de chauffage dans l’habitation. Le régulateur intelligent évalue les besoins thermiques de l’habitation pour activer la pompe à chaleur et/ou la chaudière murale en tenant compte en permanence des prix du gaz et de l’électricité, afin d’opter pour la source d’énergie la plus avantageuse et du rendement le plus élevé. Cela permet de réduire les besoins en énergies fossiles de 25% et les rejets de CO2 de 35%. Le système hybride geoTHERM de 3 kW est compact, s’installe à moindre frais et fonctionne de façon optimale pour une installation de chauffage basse température, dans les bâtiments neufs ou existants. Info.: www.vaillant.be Palais 12 – Stand 403

Photo : ‘Jasno’


62

BATIBOUW 2013

TEMPÉRATURE AMBIANTE PARFAITE

RECUPERER LA CHALEUR DES FUMÉES

Le dispositif Brainbox permet de programmer indépendamment la température de chaque lieu de vie dans la maison sans faire fonctionner inutilement les radiateurs. Il évite ainsi de consommer plus d’énergie que nécessaire. Par ailleurs, cette solution se révèle plus esthétique et rend superflues les vannes thermostatiques des radiateurs. Les chaudières actuelles à condensation au gaz s’accordent parfaitement avec cette nouvelle méthode de régulation.

La caractéristique du poêle-chaudière B4 consiste à récupérer les gaz, soit par une hotte de captage des fumées, soit par un récupérateur MAS ou soit encore, par l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées longeant le feu ouvert et donnant sur un banc chauffé.

Info.: www.brainbox.be Palais 9 – Stand 305

Info.: www.brunner.de Palais 6 – Stand 101

Sa conception lui permet de fournir des quantités déterminées d’eau chaude et de chaleur directe. Sur les 25 kW de chaleur utile produits par le poêle en un seul processus de chauffage, 55% sont destinés au chauffage central et à l’eau sanitaire. En fonction du vitrage (simple, double ou davantage), 10 à 20 % de cette énergie réchauffent la pièce dans laquelle se trouve le poêle. Le reste est diffusé sous forme d’air chaud et de rayonnement par un grillage réglable tout au long de la journée.


BATIBOUW 2013

64

KNAUF : LAINE DE VERRE POUR TOITURE EN PENTE ET PLANÉITÉ Que ce soit dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, il est essentiel que l’isolation de la toiture soit toujours bien ajustée à la charpente afin d’éviter les courants d’air froid et, par extension, la condensation. La laine de verre Multifit (valeur lambda jusqu’à 0,032 W/m.K) présente une grande élasticité latérale, ce qui lui permet de se caler parfaitement entre les chevrons sans nécessiter de fixation supplémentaire. Knauf Insulation Multifit est dotée de la technologie brevetée ECOSE® Technology, qui lui confère sa teinte brune naturelle si caractéristique. Il s’agit de la seule laine de verre dont le liant ne contient ni phénols, ni formaldéhyde, ni colorants. Elle est fabriquée à base de matières premières durables et comprend jusqu’à 78% de verre recyclé. Facile à mettre en œuvre, inodore et douce au toucher, elle ne dégage pratiquement pas de poussière.

Plan Absolu ! La plaque de plâtre Horizon Board est conçue pour les plafonds et les hauts murs qui nécessitent une finition supérieure. Ce système permet de camoufler les joints et les bandes de papier dans et autour des bords amincis. Résultat : un raccord parfait et des joints invisibles. Horizon Board est disponible non seulement en plaque de plâtre standard, mais aussi en plaque acoustique haute performance de type Cleaneo SoundDesign. La technique de pose a, quant à elle, été nettement simplifiée par l’assemblage croisé.

Info.: www.knauf.be Palais 5 – Stand 5405

E-MOTION, OUVRE LES PORTES Grâce à un système de moteur intégré et de capteurs, E-motion assure une ouverture automatique des portes. Il opère au moyen d’aimants contrôlant le coulissement de la porte, sans aucune résistance, via un entraînement électrique. On évite ainsi les inconvénients mécaniques d’un moteur à courroie ainsi que le bruit et les infrastructures apparentes.

Info. : www.eclissefrance.fr Palais 3 – Stand 301


66

BATIBOUW 2013

PLINTHES DÉCORATIVES Les constituent la touche finale de l’aménagement intérieur : judicieusement choisies et placées, elles décoreront toute la maison. NMC dédouble leur fonctionnalité. La société propose d’une part, des produits creux permettant de dissimuler les câbles, et d’autre part, de choisir parmi une multitude de produits pour créer l’effet désiré. Info.: www.nmc.be Palais 3 – Stand 109


PLUS D’INFOS SUR WWW.LOGIC-IMMO.BE

RETOUR A LA VILLE SELON THOMAS & PIRON Une personne sur deux dans le monde habite en ville. Selon les prévisions, cette tendance devrait s’accentuer dans les années à venir. Si la ville comporte de nombreux avantages pratiques, l’espace y est de plus en plus rare. En conséquence, il faut désormais construire plus ‘condensé, imbriqué et repenser l’habitat. Ainsi : «Si la taille moyenne d’un appartement en 2008 était de 100 m2, un appartement standard n’en compte plus aujourd’hui que 85 m2 max.» confie Aubry Lefèbvre, directeur Développement & Ventes du département Multi-Résidentiel chez Thomas & Piron. Puisque l’espace se fait de plus en plus rare en ville, il faut accepter la densification et imbriquer des nouvelles fonctions aux sein des habitations. Il s’agit de réhabiliter des quartiers complets pour y construire des logements, mais également des petits commerces. Une autre tendance liée à l’urbanisation croissante est l’habitat groupé. Plusieurs personnes acquièrent un bâtiment et vivent selon des normes communautaires d’une entraide mutuelle et intergénérationnelle.

Info.: www.thomas-piron.eu Palais 8 – Stand 300

67


68

BATIBOUW 2013

CENTRALE THERMODYNAMIQUE POUR PASSIF ET BASSE ÉNERGIE

JUMATT, MAISON PASSIVE A OSSATURE BOIS

La Twin’R, distribuée par Electrotech est une centrale thermodynamique 4 en 1, qui satisfait aux besoins en matière de chauffage, de ventilation, de rafraîchissement et de production d’eau chaude sanitaire. Cette centrale est avant tout un système de chauffage thermodynamique performant et peu gourmand en énergie. La récupération de l’air vicié, grâce à sa pompe à chaleur à haut rendement entièrement intégrée, lui permet de maintenir une température ambiante agréable et confortable, malgré une très faible consommation d’énergie. Un thermostat programmable régule la température pièce par pièce. La centrale fait également office de système de ventilation à double flux, à travers un échangeur statique à haut rendement et deux ventilateurs à très basse consommation. Elle garantit la qualité de l’air intérieur et contrôle le niveau d’humidité grâce à sa fonction hygrométrie. La récupération de l’air vicié permet en outre à la centrale de produire de l’eau chaude sanitaire : dès que l’habitation a atteint la température souhaitée, l’énergie extraite de l’air vicié sert à chauffer l’eau sanitaire, via un échangeur thermodynamique.

La PME Jumatt a développé une maison passive en s’appuyant sur son expertise en matière de maisons modulaires à ossature bois. Une maison pilote est depuis peu visible à Burdinne. Elle est la première d’un réseau de maisons témoin passives que Jumatt déploiera dans toute la Wallonie en 2013 et 2014. Le cheval de bataille de Jumatt est de fournir à sa clientèle, rapidement et sans aucun acompte, une habitation modulaire à ossature bois ultra performante sur le plan énergétique et de l’isolation, de type passive ou basse énergie, selon le souhait de ses clients. Concrètement, la maison passive est construite en 4 mois, assemblée et fermée en 2 jours et payable à la remise des clés, sans aucun acompte, est dorénavant possible. Au-delà du coût de construction maintenu au plus bas, le principal avantage offert par Jumatt pour toutes ses maisons, y compris passives, se situe dans la rapidité d’exécution et la fiabilité du travail réalisé à 60 % à l’intérieur de ses ateliers sans aucune dépendance par rapport aux intempéries. La qualité d’exécution est entièrement préservée grâce au nombre limité de sous-traitants.

Enfin, l’été, le système rafraîchit l’habitation « gratuitement ». Quand les températures extérieures remontent, le cycle du compresseur est en effet inversé : les calories sont alors récupérées sur l’air neuf (plus chaud) et non sur l’air vicié. Résultat : la chaleur de l’air est transférée à l’eau chaude sanitaire. L’air ainsi refroidi permet quant à lui de rafraîchir le logement sans devoir recourir à un mécanisme de climatisation, coûteux et peu respectueux de l’environnement.

Info.: www.jumatt.be Palais 8 – Stand 8214

Le double flux pour récupérer l’air vicié La centrale fonctionne selon le principe de récupération de l’air vicié. Dans les systèmes de chauffage traditionnels, l’air vicié est simplement rejeté à l’extérieur de l’habitation, sans aucun traitement. Toute l’énergie qu’il véhicule (chaleur et humidité) est alors perdue. Grâce au système de double flux, cette énergie s’offre une nouvelle vie. Concrètement, la chaleur de l’air rejeté à l’extérieur de l’habitation est réinjectée dans la centrale et réutilisée, soit pour chauffer le logement, soit pour produire de l’eau chaude sanitaire. L’air vicié devient ainsi une des principales sources de chaleur de l’habitation, à moindre coût. L’été, en inversant le cycle du compresseur, le logement se rafraîchit gratuitement.

Qualité de l’air La centrale assure également une excellente qualité de l’air dans chaque pièce de l’habitation. L’air insufflé est contrôlé par un filtre haute efficacité qui retient la plupart des agents polluants, tels que les acariens et les pollens. Les éventuels excédents d’humidité sont également supprimés, ce qui élimine le risque d’apparition de moisissure. En outre, les odeurs, les traces éventuelles de radon et les composés organiques volatiles ne résistent pas au système de ventilation. Affichant une pression acoustique inférieure à 35 dB, la centrale émet moins de bruit qu’un réfrigérateur. L’entretien du système se limite par ailleurs au remplacement des filtres. Son rendement est optimal dans les habitations d’une superficie comprise entre 80 et 150 m2. Elle peut produire de l’eau chaude sanitaire pour une famille jusqu’à 6 personnes. Le coût d’investissement est d’environ 14.000 euros, installation comprise.

Info.: www.electrotech.be Palais 12 – Stand 509


Derrière sa façade épurée, sans aucun obstacle sur le spectacle du feu, le Design 760 green de BG dissimule un ingénieux appareil de chauffe, adaptable à tout type d’habitation (conventionnelle, passive ou basse énergie) dans le respect de l’environnement*.

Recevez un catalogue gratuit en inscrivant le code DH0213 sur le site www.bgfires.com

* le Design 760 green de BG rejette moins de 0,12% de CO dans l’atmosphère.

www.bgfires.com

Stand 6-118 (Palais 6)


70

BATIBOUW 2013

EGGO : LA CUISINE AU CENTRE Dépassant le simple espace fonctionnel dédié à la seule préparation des repas, la cuisine d’aujourd’hui souvent dotée d’un îlot central est devenue le point de rassemblement de la famille et des proches, un lieu de plaisirs et de convivialité. Souvent ouverte sur le séjour, elle est une des pièces principales de la maison, visible de tous. La gamme èggo s’est enrichie de nouveaux modèles, de nouveaux coloris et de nouveaux matériaux. Les façades de meubles à lignes verticales seront ainsi présentées au public pour la première fois. On retrouvera aussi la laque. Avec les armoires sans poignées, elle constitue l’une des tendances actuelles de l’aménagement des cuisines. Èggo propose également différentes hauteurs de socles, de meubles, d’armoires ou même de plans de travail facilitant l’accès aux tiroirs ou améliorant le confort en zone de travail, comme la cuisson ou l’évier. Le must en la matière ? Le lave-vaisselle positionné en hauteur, dans une colonne, elle-même à proximité du vaisselier.

info.: www.eggo.be Palais 11 – Stand 500

FLAMBOYANTES Le fabricant de poêles et inserts FLAM propose deux nouveautés. D’une part, la gamme de foyers au gaz Terra s’élargit et, d’autre part, nous voyons apparaître de nouvelles évolutions dans la gamme des foyers multicombustibles. FLAM est le seul fabricant de ce type d’inserts à porte relevable permettant de se chauffer également au charbon. Le dernier-né de ces foyers multicombustibles est le Largo+. Après l’introduction d’une nouvelle porte relevable en début d’année, FLAM présente un modèle équipé d’une nouvelle porte pivotante et un prototype du nouveau système de décendrage pour le chauffage au charbon. Aujourd’hui, il est en effet possible de se chauffer au charbon de manière bon marché, propre et énergétiquement rentable du point de vue énergétique. », souligne FLAM. FLAM a également poursuivi l’évolution des inserts TERRA au gaz en créant un modèle d’angle et un modèle panoramique (pano). Avec ces nouveaux modèles d’angle, on choisira de placer le coin à gauche ou à droite, en fonction de l’aménagement intérieur. Le modèle panoramique possède quant à lui deux côtés latéraux ‘ouverts’. Prix à partir de : 3.690 euros hors TVA (Terra 100 d’angle) / 3.790 euros hors TVA (Terra 100 pano)

LA DOUCHE ÉCONOME ET CONFORTABLE Une consommation d’eau intelligente commence par une limitation de la consommation superflue. Mais, comme on ne se rend pas toujours compte de la quantité d’eau qu’on utilise, Oras a intégré dans le nouvel Eterna une fonction EcoLed unique qui sensibilise l’utilisateur à sa consommation d’eau et d’énergie. Au bout de quatre minutes, la douche se coupe automatiquement. Largement assez pour se laver et, surtout, une économie substantielle pouvant aller jusqu’à 1 000 euros pour une famille de 4 personnes (en partant du principe que chaque membre du ménage passe 10 minutes sous la douche). Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il est possible de combiner le mitigeur avec la douchette Natura, qui consomme 50 % moins d’eau et d’énergie qu’une douchette classique. Faites le compte… La forme ergonomique du mitigeur garantit en outre une utilisation en toute sécurité – pour les enfants aussi – avec un boîtier qui ne devient jamais trop chaud. Pour le nouveau design, davantage rectangulaire, Kirsi Svärd a opté pour un matériau à mi-chemin entre le verre et le brillant. Oras Eterna II est disponible en magasin à partir de 896,00 € hors TVA (disponible à partir du printemps 2013).

Info.: www.flam.be Palais 6 – Stand 410

Info.: www.oras.com Palais 7 – Stand 311



Supplément IPM du 21 février 2013