Page 1

LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE

UNE COURSE, UNE HISTOIRE, UNE LÉGENDE

Cent­vingt deux ans et bientôt cent éditions, Liège­Bastogne­Liège, la Doyenne des classiques, est un des monuments du sport cycliste PAR ERIC DE FALLEUR

L

Le Roi Philippe donnera ce dimanche 27 avril, sur la Place Saint-Lambert, le départ de la 100e édition de Liège-Bastogne-Liège, la plus ancienne des classiques encore organisée, offrant à l’événement un cachet tout particulier. En 122 ans, la Doyenne a acquis une réputation exceptionnelle et les coureurs qui, de 1892 à l’an passé, y participèrent écrivirent, en nonante-neuf éditions, de nombreuses pages légendaires de l’histoire du cyclisme. Eddy Merckx, par exemple, a disputé dix fois Liège-Bastogne-Liège et s’est imposé à cinq reprises ! Une moyenne exceptionnelle, pour une course de ce calibre, et pourtant Merckx a gagné plus de Milan-Sanremo encore. Il dut cependant attendre sa quatrième participation avant de s’imposer une première fois, au terme d’un fameux numéro, trois mois avant son premier succès au Tour de France. En démarrant dans Wanne, prenant appui ensuite sur deux de ses équipiers, Roger Swerts, dans Stockeu, et enfin, Vic Van Schil, dans la Haute Levée, Eddy Merckx va réaliser l’un de ses plus beaux exploits. Au vélodrome de Rocourt, le Bruxellois, qui a dû lever le pied pour que son dernier lieutenant l’accompagne jusqu’au bout, triomphe avec plus de huit minutes sur le premier de ses poursuivants. Quatre victoires, souvent éclatantes, parfois difficiles, vinrent s’ajouter à ce premier succès. C’est le 29 mai 1892, à exactement 5h39 du matin, que naquit, avenue Rogier, Liège-Bastogne-Liège, enfant du Liège Cyclist Union. L’épreuve de 250 kilomètres devait servir de préparation à une course marathon entre Liège-Paris et retour (845 kilomètres) qui ne fut jamais organisée. Bastogne fut le point de chute de l’épreuve car la petite ville ardennaise se trouvait sur une ligne de chemin de fer. Ce qui avait permis aux commissaires de course de rallier l’hôtel où eut lieu le contrôle, puisque l’automobile n’existait pas encore. Les trente-trois coureurs engagés empruntèrent les principales routes de l’époque, par Angleur, Esneux, Aywaille, Barvaux, Hotton, Marche, Bande, Champlon et Bastogne avant de retourner vers la Cité ardente par le chemin inverse. Le vainqueur fut le Liégeois Léon Houa, Houa, fils de bonne famille, membre du club

2 I

la dernière heure - les sports I

organisateur. Il couvrit le parcours en 10h48:36 secondes, à la moyenne respectable de 23,322 km/h sur une machine de 11,600 kg. Léon Houa remporta les trois premiers LiègeBastogne- Liège, ce dernier succès acquis alors qu’il était devenu l’un des premiers coureurs professionnels belges. L’épreuve dut ensuite attendre quatorze ans pour que vive sa quatrième édition, d’ailleurs réservée aux amateurs comme les suivantes, en alternance avec les indépendants. Et même après l’interruption de la Grande Guerre, Liège-Bastogne- Liège n’eut ensuite que six versions réservées aux pros, où, s’illustrèrent, en 1920, le Namurois Léon Scieur, l’un des deux Wallons vainqueurs du Tour, puis le Carolo Louis Mottiat, le plus grand champion

26 AVRIL 2014

wallon de tous les temps avant l’arrivée de Philippe Gilbert, qui réalisa le doublé en 1921 et 1922, au terme de courses décevantes, jouées au sprint. La classique liégeoise connut encore une éclipse réservée aux indépendants, de 1925 à 1929, et jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, elle n’était, il faut en convenir, qu’une semiclassique de second rang, loin en tout cas de ce qu’elle représente aujourd’hui. Dès la fin de la guerre, la course du Pesant prit son envol définitif, au rythme de son internationalisation. Elle faillit pourtant mourir, ce que l’on a peine à imaginer aujourd’hui, à la fin des années 80 avant que les organisateurs du Tour de France ne soient appelés à son chevet. On sait depuis avec quel succès.


Le Livre d’or de la Doyenne

MERCKX, CINQ FOIS ! La Doyenne des classiques a été disputée pour la première fois il y a 122 ans. La course du Pesant Club Liégeois et d’ASO a été ouverte depuis lors 88 fois aux professionnels. Les coureurs belges ont gagné 48 fois (il y a 49 vainqueurs car en 1957 Germain De Rijcke et Fons Schoubben furent déclarés premiers ex aequo) pour 12 victoires italiennes, 6 suisses, 4 françaises, 3 néerlandaises, 3 kazakhes, 3 irlandaises, 2 allemandes, 2 espagnoles, 2 luxembourgeoises, 1 américaine, 1 russe et 1 danoise. Avec cinq succès, Eddy Merckx (1969, 1971, 1972, 1973 et 1974) détient le record de victoires, devant les quatre de l’Italien Moreno Argentin (1985, 1986, 1987 et 1991). l E. d.F.

ENTRE DOYENNES Ü ÉDITO Eric de Falleur

x Eddy Merckx, avec Van Schil pour son premier succès, Frank Vandenbroeck démarrant dans La Redoute, Bernard Hinault engagé dans son incroyable raid solitaire de 1980, dans l’Ardenne sous la neige, Joseph Bruyère, qui triomphe pour la première fois, ou Moreno Argentin qui devance une fois encore Claudy Criquielion: ce sont quelques-unes des images de la légende de la Doyenne. (PHOTO NEWS, CORTEX, BELGA)

Cent vingt-deux ans, c’est l’âge de Liège-BastogneLiège dont on dispute ce dimanche la 100e édition. C’est l’âge aussi qu’avait Jeanne Calment, la Doyenne de l’humanité, lorsqu’elle s’éteignit à la fin du siècle dernier, en Arles. Bien avant cela, alors jeune femme, la Française avait dix-sept ans quand un matin du printemps 1892, trente-trois audacieux démarrèrent des Terrasses, à Liège pour ce qui n’était en fait qu’une épreuve d’entraînement en vue d’un projet plus audacieux encore. Il nous étonnerait, mais sait-on jamais, que Jeanne Calment eut entendu parler à l’époque de Léon Houa, le vainqueur des trois premières éditions de l’épreuve, lesquelles faillirent rester sans suite. Ce n’est sans doute qu’après, voire même bien après la Deuxième Guerre mondiale qu’elle découvrit probablement un jour que là-haut, en Belgique, dans les côtes et les vallées de l’Ardenne se courait une épreuve qui, couplée à la Flèche Wallonne, alors plus renommée que son aînée, formait le Week-end Ardennais. Quand devenue une honorable vieille dame, elle fêta son centenaire, en 1975, peut-être apprit-elle qu’Eddy Merckx venait d’enlever son cinquième et dernier succès dans la Cité ardente en remontant son compatriote Bernard Thévenet sur le Boulevard de la Sauvenière. Ensuite, de temps en temps, on peut imaginer que la vénérable dame entendit évoquer au printemps la classique ardennaise, les exploits de Bernard Hinault ou de Moreno Argentin par exemple. Jeanne Calment s’éteignit en août 1997, trois mois et demi après le premier des deux succès de Michele Bartoli à Ans. Aujourd’hui, Liège-Bastogne-Liège a, à son tour, 122 ans. Elle se porte comme un charme et son avenir est assuré. À sa centième édition que rêve de remporter Philippe Gilbert en succédera bien d’autres encore. D’ailleurs, qui sait même si, depuis son décès, Jeanne Calment n’a pas continué à suivre, de très loin, tous les quatrième dimanche d’avril, celle qui est devenue après la disparition de Bordeaux-Paris, qui avait été créée un an avant elle, la Doyenne de son genre ? l

26 AVRIL 2014

I

la dernière heure - les sports I 3

Année Vainqueur Deuxième Troisième 1892* Léon Houa Léon Lhoest Louis Rasquinet 1893* Léon Houa Michel Borisowski Charles Collette 1894 Léon Houa Louis Rasquinet René Nulens De 1895 à 1907 La course ne fut pas disputée 1908* André Trousselier (Fra) Alphonse Lauwers Henri Dubois 1909* Victor Fastre Eugène Charlier Paul Deman 1910 La course ne fut pas disputée 1911** Joseph Van Daele Armand Lenoir Victor Kraenen 1912 Omer Verschoore Jacues Coomans André Blaise 1913** Maurits Moritz Alphonse Fonson Hubert Noel 1914­1918 La course ne fut pas disputée 1919 Léon Devos Henri Hanlet Arthur Claerhout 1920 Léon Scieur Lucien Buysse Jacues Coomans 1921 Louis Mottiat Marcel Lacour Jean Rossius 1922 Louis Mottiat Alberto Jordens Laurent Seret 1923 René Vermandel Jean Rossius Félix Sellier 1924 René Vermandel Adelin Benoît Jules Matton 1925** Georges Ronsse Gustave Van Slembrouck Louis Eelen 1926** Dieudonné Smets Joseph Siquet Alexis Macar 1927** Maurice Raes Jean Hans Joseph Siquet 1928** Ernest Mottard Maurice Raes Emile Van Belle 1929** Alfons Schepers Gustave Hembroeckx Maurice Raes 1930 Hermann Buse (All) Georges Laloup François Gardier 1931 Alfons Schepers Marcel Houyoux Jules Deschepper 1932 Marcel Houyoux Léopol Roosemont Gérard Lambrechts 1933 François Gardier Roger Dewolf Albert Bolly 1934 Theo Herckenrath Mathieu Cardynaels Joseph Moerenhout 1935 Alfons Schepers Frans Bonduel Louis Hardiquest 1936 Albert Beckaert Gilbert Levae Joseph Horemans 1937 Éloi Meulenberg Gustaaf Deloor Julien Heenaert 1938 Alfons Deloor Marcel Kint Félicien Vervaecke 1939 Albert Ritserveldt Cyrille Van Overberghe Edward Vissers 1940­1942 La course ne fut pas disputée 1943 Richard Depoorter Joseph Didden Stan Ockers 1944 La course ne fut pas disputée 1945 Jean Engels Edward Van Dijck Jozef Moerenhout 1946 Prosper Depredomme Albert Hendrickx Triphon Verstraeten 1947 Richard Depoorter Raymond Impanis Florent Mathieu 1948 Maurice Mollin Raymond Impanis Louis Caput (Fra) 1949 Camille Danguillaume (Fra) Adolf Vershueren Roger Gijselinck 1950 Prosper Depredomme Jean Bogaerts Edward Van Dyck 1951 Ferdi Kübler (Sui) Germain Derycke Wout Wagtmans (P­B) 1952 Ferdi Kübler (Sui) Henri Van Kerckhove Jean Robic (Fra) 1953 Alois De Hertog Maurice Diot (Fra) Raoul Rémy (Fra) 1954 Marcel Ernzer (Lux) Raymond Impanis Ferdi Kübler (Sui) 1955 Stan Ockers Raymond Impanis Jean Brankart 1956 Alfred De Bruyne Richard Van Genechten Alex Close Germain Derycke et Frans 1957¨° Marcel Buys Schoubben (ex­aequo) 1958 Alfred De Bruyne Jan Zagers Joseph Theuns 1959 Alfred De Bruyne Frans Schoubben Frans De Mulder 1960 Albertus Geldermans (P­B) Pierre Everaert (Fra) Joseph Planckaert 1961 Rik Van Looy Marcel Rohrbach (Fra) Armand Desmet 1962 Jef Planckaert Rolf Wolfshohl (All) Claude Colette (Fra) 1963 Frans Melckenbeeck Pino Cerami Vittorio Adorni (Ita) 1964 Willy Bocklant Georges Van Coningsloo Vittorio Adorni (Ita) 1965 Carmine Preziosi (Ita) Vittorio Adorni (Ita) Martin Van Den Bossche 1966 Jacques Anquetil (Fra) Victor Van Schil Willy In 't Ven 1967 Walter Godefroot Eddy Merckx Willy Monty 1968 Valère Van Sweevelt Walter Godefroot Raymond Poulidor 1969 Eddy Merckx Victor Van Schil Barry Hoban (G­B) 1970 Roger De Vlaeminck Frans Verbeeck Eddy Merckx 1971 Eddy Merckx Georges Pintens Frans Verbeeck 1972 Eddy Merckx Wim Schepers (P­B) Walter Godefroot 1973 Eddy Merckx Frans Verbeeck Walter Godefroot 1974¨° Georges Pintens Walter Planckaert XX 1975 Eddy Merckx Bernard Thévenet (Fra) Walter Godefroot 1976 Joseph Bruyère Freddy Maertens Frans Verbeeck 1977 Bernard Hinault (Fra) André Dierickx Dietrich Thurau (All) 1978 Joseph Bruyère Dietrich Thurau (All) Francesco Moser (Ita) 1979 Dietrich Thurau (All) Bernard Hinault (Fra) Daniel Willems 1980 Bernard Hinault (Fra) Hennie Kuiper (P­B) Ronny Claes 1981¨° Josef Fuchs (Sui) Stefan Mutter (Sui) XX 1982 Silvano Contini (Ita) Fons De Wolf Stefan Mutter (Sui) 1983 Steven Rooks (P­B) Giuseppe Saronni (Ita) Pascal Jules (Fra) 1984 Sean Kelly (Irl) Phil Anderson (Aus) Greg LeMond (Usa) 1985 Moreno Argentin (Ita) Claude Criquielion Stephen Roche (Irl) 1986 Moreno Argentin (Ita) Adrie van der Poel (P­B) Dag Erik Pedersen (Nor) 1987 Moreno Argentin (Ita) Stephen Roche (Irl) Claude Criquielion 1988 Adrie van der Poel (P­B) Michel Dernies Robert Millar (G­B) 1989 Sean Kelly (Irl) Fabrice Philipot (Fra) Phil Anderson (Aus) 1990 Eric Van Lancker Jean­Claude Leclercq (Sui) Steven Rooks (P­B) 1991 Moreno Argentin (Ita) Claude Criquielion Rolf Sörensen (Dan) 1992 Dirk De Wolf Steven Rooks (P­B) Jean­François Bernard (Fra) 1993 Rolf Sörensen (Dan) Tony Rominger (Sui) Maurizio Fondriest (Ita) 1994 Evgueni Berzin (Rus) Lance Armstrong (Usa) Giorgio Furlan (Ita) 1995 Mauro Gianetti (Sui) Gianni Bugno (Ita) Michele Bartoli (Ita) 1996 Pascal Richard (Sui) Lance Armstrong (Usa) Mauro Gianetti (Sui) 1997 Michele Bartoli (Ita) Laurent Jalabert (Fra) Gabriele Colombo (Ita) 1998 Michele Bartoli (Ita) Laurent Jalabert (Fra) Rodolfo Massi (Ita) 1999 Frank Vandenbroucke Michael Boogerd (P­B) Maarten den Bakker (P­B) 2000 Paolo Bettini (Ita) David Etxebarria (Esp) Davide Rebellin (Ita) 2001 Oscar Camenzind (Sui) Davide Rebellin (Ita) David Etxebarria (Esp) 2002 Paolo Bettini (Ita) Stefano Garzelli (Ita) Ivan Basso (Ita) 2003 Tyler Hamilton (Usa) Iban Mayo (Esp) Michael Boogerd (P­B) 2004 Davide Rebellin (Ita) Michael Boogerd (P­B) Alexandre Vinokourov (Kaz) 2005 Alexandre Vinokourov (Kaz) Jens Voigt (All) Michael Boogerd (P­B) 2006 Alejandro Valverde (Esp) Paolo Bettini (Ita) Damiano Cunego (Ita) 2007 Danilo Di Luca (Ita) Alejandro Valverde (Esp) Fränk Schleck (Lux) 2008 Alejandro Valverde (Esp) Davide Rebellin (Ita) Fränk Schleck (Lux) 2009 Andy Schleck (Lux) Joaquim Rodríguez (Esp) Davide Rebellin (Ita) 2010¨° Alexandre Vinokourov (Kaz) Alexandr Kolobnev (Rus) Philippe Gilbert 2011 Philippe Gilbert Fränk Schleck (Lux) Andy Schleck (Lux) 2012 Maxim Iglinskiy (Kaz) Vincenzo Nibali (Ita) Enrico Gasparotto (Ita) 2013 Daniel Martin (Irl) Joaquim Rodríguez (Esp) Alejandro Valverde (Esp) * Editions réservées aux amateurs ** Editions réservées aux indépendants ¨° En 1957, décision du jury. En 1974, Ronald Dewitte, 1er, est déclassé pour dopage. Georges Pintens, arrivé 2e, est déclaré vainqueur. Il n’y a pas de troisième au palmarès. En 1981, Johan Van der Velde, 1er, est déclassé pour dopage. Joseph Fuchs, arrivé 2e, est déclaré vainqueur. Il n’y a pas de troisième au palmarès. En 2010, Alejandro Valverde (3e) est déclassé pour son implication dans l’affaire Puerto. Philippe Gilbert, arrivé 4e, devient troisième.


LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE

Philippe

“LIÈGE CONTINUE DE ME FAIRE RÊVER”

Gilbert PAR QUENTIN FINNÉ

S

on charme magnétique a totalement envoûté Philippe Gilbert. Né au pied de la Redoute, la difficulté la plus mythique de ce parcours de légende, l’Ardennais est tombé amoureux de la Doyenne dès son plus jeune âge. “Le jour de la reconnaissance des équipes, je montais plusieurs fois cette côte en tentant de m’accrocher à la roue des pros”, se souvient le Remoucastrien. “On regardait cette épreuve en famille. Et on organisait aussi des contre-la-montre sur les difficultés du parcours…” Après avoir concrétisé l’un de ses rêves en 2011 sur les hauteurs de Ans (lire ci-contre), le coureur de la BMC est bien décidé à regoûter au bonheur d’un succès sur ses terres cette saison. Pour mettre tous les atouts de son côté, Philippe Gilbert n’a pas hésité à faire l’impasse sur la campagne des classiques flan-

driennes. Le wallon a en effet retenu les erreurs du passé. “La saison dernière, ma principale faute a été d’avoir trop couru.” À l’invitation d’Allan Peiper, le nouveau sporting manager de la formation américanosuisse, l’ancien champion du monde a totalement revu son programme de course. “Nous ne sommes plus au temps de Merckx”, juge ainsi Peiper. “Il n’est plus possible de viser la victoire de la première à la dernière course de la saison.” Philippe Gilbert a donc dû faire un choix. Et celui-ci s’est tout naturellement porté sur ses Ardennaises. “Mon cycle naturel semble m’amener toujours au meilleur de ma forme à cette période de la saison”, analyse le Liégeois. “J’aurais voulu être à 100 % dès MilanSanremo, mais cela n’a pas été le cas. Le rythme de mon organisme semble ainsi fait. Et puis Liège-Bastogne-Liège reste évidemment une épreuve très particulière pour moi. Elle continue de me faire rêver.” Sorti frustré de son année 2013, Gilbert avoue avoir douté. “Je me suis posé certaines

x Philippe Gilbert debout sur les pédales et les dents serrés : le Wallon a retrouvé sa gestuelle de la victoire lors de la Flèche Brabançonne et de l’Amstel Gold Race. (PHOTO NEWS)

4 I

la dernière heure - les sports I

26 AVRIL 2014

Vainqueur de la Doyenne en 2011, l’enfant du pays rêve de s’imposer une seconde fois sur les hauteurs de Ans. Pour maximiser ses chances de succès, le Remoucastrien n’a pas hésité à faire l’impasse sur les classiques flandriennes pour mieux se concentrer sur ses Ardennaises.

questions. Serais-je déjà trop vieux ou atteint, peut-être, par une maladie ? J’ai pris moins de plaisir sur le vélo durant cette période. Quand vous roulez à ce niveau, ce n’est pas vraiment agréable. J’étais toujours là dans le final des courses, mais jouais un Top 5 plutôt que la victoire. J’ai davantage d’ambitions que ces accessits et j’arrêterai de courir le jour où je ne me sentirai plus capable de gagner. La sensation de la victoire est quelque chose qui m’a beaucoup manqué…” Mais pour la première fois depuis sa fantastique razzia de 2011, Gilbert a levé les bras dès le printemps en s’imposant sur la Flèche Brabançonne avant de s’offrir la passe de trois sur l’Amstel Gold Race dimanche dernier. “Je suis un gagneur, je cours pour cela.” Deux succès qui ont définitivement effacé les derniers doutes pouvant encore habiter l’esprit du Liégeois. Et installé celui-ci dans le costume de favori d’une 100e édition qu’il rêve d’épingler à son palmarès. Pour continuer à écrire l’histoire de sa discipline.


Son succès sur la Doyenne “EN 2011, JE VOULAIS LA VICTOIRE À TOUT PRIX”

x En 2011, Philippe Gilbert s’était imposé devant les frères Schleck. (PHOTO NEWS)

Son succès sur Liège­Bastogne­Liège reste le plus beau jour de la vie sportive de l’Ardennais. Philippe Gilbert avait été accueilli en véritable rock star sous le chapiteau de La Redoute où il avait fêté sa victoire avec ses nombreux supporters PAR QUENTIN FINNÉ

L

es chants à la gloire de l’enfant du pays résonnent encore dans la tête de tous ceux qui ont eu le privilège de vivre cette communion. Le 24 avril 2011, sous le chapiteau surchauffé installé sur les pentes de La Redoute, Philippe Gilbert est accueilli en véritable rock star. Le Remoucastrien prend plaisir à multiplier les accolades, les autographes et les photos au soir d’un succès qu’il désirait plus que tout autre : Liège-Bastogne-Liège. “J’étais prêt à échanger toutes mes victoires de la saison pour la Doyenne car elle représente énormément de choses pour moi”, s’est souvenu le Wallon la semaine dernière au micro de la RTBF. “L’équipe avait mal débuté la journée en ne parvenant pas à placer un homme dans l’échappée matinale. Nous avons donc du sacrifier deux hommes dans la poursuite de ces

fuyards. On s’est ensuite plutôt bien rattrapé dans la partie Wanne-Stockeu-Haute Levée puis dans le tronçon suivant La Redoute. Les Schleck sont ensuite passés à l’offensive dans la Roche aux Faucons. C’était pour moi le scénario idéal car la sélection s’est opérée très rapidement avant que les meilleurs ne s’expliquent.” Pris en tenaille par les frangins luxembourgeois, Philippe Gilbert peut d’abord compter sur deux excellents compagnons d’échappée. “Ce sont des coureurs qui osent prendre leurs responsabilités. Ils ont très rapidement collaboré, motivé aussi par la perspective des points World Tour à récolter à l’arrivée. Nous n’avions qu’un avantage d’une bonne vingtaine de secondes et j’avais un peu peur d’un ennui mécanique qui aurait tout anéanti.” Après une attaque de l’Ardennais dans Saint-Nicolas, c’est finalement dans la der-

nière ligne droite que le trio sera amené à s’expliquer. “J’attendais le dernier virage à gauche avec impatience. Au sprint, je savais que je gagnerais. J’ai sans doute lancé un peu tôt car j’avais vraiment envie de lever les bras. Mais au vu de mon explosivité, je savais qu’il ne devait pas y avoir trop de problèmes et que je pourrais profiter sur les derniers mètres. Lorsque j’arrête de pédaler, je réalise que le rêve devient réalité. C’est un très grand moment qui restera gravé dans ma mémoire. J’ai sans doute vécu ce jour-là le plus beau jour de ma vie sportive.”

26 AVRIL 2014

Les résultats de Philippe Gilbert sur la Doyenne Année Place Équipe 2004 40e Française des Jeux e 2006 38 Française des Jeux 2007 15e Française des Jeux 2008 92e Française des Jeux 2009 4e Silence­Lotto e 2010 3 Omega Pharma­Lotto 2011 1er Omega Pharma­Lotto 2012 16e BMC 2013 7e BMC

I

la dernière heure - les sports I 5


LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE yLES PARTANTS

yTEAM KATUSHA

Il s’agit d’une liste provisoire. La définitive sera donnée samedi à 17 h. Les équipes choisissent leurs 8 coureurs parmi les 12 préinscrits. Il peut donc y avoir des changements de coureurs et de dossards...

yGARMIN ­ SHARP

1. MARTIN Damiel (IRL) 2. BROWN Nathan (USA) 3. DEKKER Thomas (P-B) 4. HESJEDAL Ryder (CAN) 5. HOWES Alex (USA) 6. NAVARDAUSKAS Ramun. (LIT) 7. SLAGTER Tom Jelte (P-B) 8. WEGMANN Fabian (ALL) Remplaçants: DANIELSON Thomas (USA) GAIMON Phillip (USA) HAAS Nathan (AUS) KING Benjamin (USA)

yLAMPRE ­ MERIDA

44

41. COSTA Rui Alberto (POR) 42. BONO Matteo (ITA)

Visé N65 3

Dalhem

N62

Theux

9

N606

A UD OYA RD

Stoumont

Stavelot

e

N30

N6

SommeLeuze

Namur

6 Am b lè

ve

Côte de Wanne

51

59

r th

N

N6 3D

N6 3

Ou

Durbuy

N6

Amel

2

8

Côte de la Vecquée

13

N6

F N63

N

58

Côte de Stockeu TroisPonts

N6

36

N68

13

N6

75

49

N8

N8 9

07

M

15

N827

8 e

8 N6

N 30

N841

N

4

N892

N8

27 N7 Lützkampen

6 89

1 N 2

9

36

93

N

Luxembourg

N6

T EL

N89

La Rocheen-Ardenne

N 8

Harspelt

Weiswampach

51

Sevenig (Our) Roscheid

Houffalize

Eifelkreis Bitburg- Irse Heinerscheid Prüm Clervaux Troisvierges

Nassogne

N834

Côte de La Roche-en-Ardenne

Eschfeld

n

N8

N838

N826

89

Reipeldingen

Bertogne

Tenneville

34 N8

Clervaux

N30

N

N10

Wincrange

N4

SainteOde

Dahnen

N18

Côte de Saint-Roch N826

Munshausen

0 N2

N834 SaintHubert

Preischeid

84

Eschweiler

9

N8

Gemünd Consthum

6 N2

1 cm = 3,5 km

Wiltz

Winseler

N4

Hoscheid

Wiltz

Vianden

N15

35

46,5

66,5 70

83,5

100

131

la dernière heure - les sports I

155

167 173,5 179

2

193

201

|PROVINCE DE LIÈGE

26 AVRIL 2014

210

221 218,5

243,5

7A

N

Diekirch

62 m LIÈGE 172 m Côte de Saint-Nicolas 184 m ANS

299 m Côte des Forges 231,5

224 m Côte de la Roche-aux-Faucons

Erpeldange

359 m Hautregard 314 m Côte de La Redoute 290 m SPRIMONT

520 m Côte de la Vecquée

224 m LA GLEIZE

497 m Côte de Wanne 405 m Côte de Stockeu 506 m Côte de la Haute-Levée

476 m Coutil 147

392 m VIELSALM

456 m Côte de Saint-Roch 123

421 m Cetturu

492 m FOY 108,5

|PROVINCE DE LIÈGE |PROVINCE DE LUXEMBOURG

Diekirch

Neunhausen

S

ûre

509 m BASTOGNE

235 m LA ROCHE-EN-ARDENNE 401 m Côte de La Roche-en-Ardenne

441 m MANHAY

404 m Werbomont

162 m AYWAILLE

74 m LIÈGE

23

5

397 m BERTOGNE

N8

Redange

N1

Boulaide

Heiderscheid

7

6 I

0

Tandel

r

600 m 500 m 400 m 300 m 200 m 100 m 0m

Bourscheid e

25BIS 26

Goesdorf Eschsur-Sûre

Vauxsur-Sûre

Libramont-Chevigny

NI VE

S

6

N8

2

0

Lac de la Haute-Sûre

N2

N 89

Kiischpelt

4

0 N1

N8 4 8

N1

2

N874

Bastogne 55

Irsen

Übereisenbach

N859 A

54

08

N4

Affler

Hosingen

N

N8

Libin

N

Daleiden

B 10 Dasburg

6 82

71. GERRANS Simon (AUS) 72. ALBASINI Michael (SUI) 73. CHAVES Johan Esteban (COL) 74. CLARKE Simon (AUS) 75. IMPEY Daryl (AFS) 76. MEYER Cameron (AUS) 77. SANTAROMITA Ivan (ITA) 78. WEENING Pieter (P-B) Remplaçants HAYMAN Mathew (AUS) KEUKELEIRE Jens (BEL) MATTHEWS Michael (AUS) MEIER Christian (CAN)

yFDJ.FR

BurgReuland DEIF F

Gouvy

8

A60

N

Ou rt h

Rendeux

9

50

N

N626

N68

Hotton

Marche-en-Famenne

Sankt Vith

A

6 N8

et

La ar ch

te

14

Vielsalm

Lierneux

Manhay

N646

Erezée R u D ' is s e a u He ur e

Ou r

N6

yo ux Ho

Ferrières

N 68

R ui s s e a u oy d e Fon te n 38 N9

7

ée

Waimes

76

Havelange

64

Lembr

au ce

8

Malmedy

Ambl

Po ur 3 N6

N

Bütgenbach N30

51. NIBALI Vincenzo (ITA) 52. FUGLSANG Jakob (DAN) 53. GASPAROTTO Enrico (ITA) 54. GRIVKO Andriy (UKR) 55. IGLINSKIY Maxim (KAZ) 56. KANGERT Tanel (EST) 57. LUTSENKO Alexey (KAZ) 58. WESTRA Lieuwe (P-B) Remplaçants BRAJKOVIC Janez (SLO) GAVAZZI Francesco (ITA) SCARPONI Michele (ITA) VANOTTI Alessandro (ITA)

yORICA GREENEDGE

N68

N697

Hamoir

Clavier

la

Côte de la Haute-Levée N633

e èv

ea u iss lh e Ru Pai de

Ru

10

N622

Aywaille Comblainau-Pont

Ouffet

Liège 10

Spa

Amblèv e

Anthisnes Tinlot

N6 7

6

ne

Côte de La Redoute

Sprimont

l

Nandrin Côte de La Roche-aux-Faucons

N30

ya Wa

rthe Ou

H o ëg

N666

N674

Modave

r

S aw e

N

Esneux

is B s ea ar aq u de ue

N663

Neupré

Ru

Jalhay 7

L'Ea u R ou g e

Flémalle

0

N 67

6

6

40

N

N 6 1 7B

N9 6A 69

r

5

N 66

N30

N6

Amay

Olne

Pepinster Côte des Forges

Trooz

Ve s d

Verviers

9

Villers-le-Bouillet

Limbourg

Dison

Die Hill

N63

Engis

Eupen eser W

Soumagne

Chaudfontaine

Côte de Saint-Nicolas

6

Herve

37

Fléron Beyne-Heusay

2

Roetgen

67

Baelen

lle He

5

N

N3

1B N6

Verlaine

36

LIÈGE

A60

Saint-Nicolas

Seraing

SaintGeorgessur-Meuse

6

62

Donceel

7

Welkenraedt

e

Herstal

N648

N3

Awans

Grâce-Hollogne

ThimisterClermont

DISO N

Faimes

Blégny

yASTANA PRO TEAM

61. GILBERT Philippe (BEL) 62. ATAPUMA John Darwin (COL) 63. BURGHARDT Marcus (ALL) 64. CUMMINGS Stephen (G-B) 65. HERMANS Ben (BEL) 66. SANCHEZ Samuel (ESP) 67. MOINARD Amaël (FRA) 68. VELITS Peter (SVK) Remplaçants EIJSSEN Yannick (BEL) LODEWIJCK Klass (BEL) VAN AVERMAET Greg (BEL) WARBASSE Lawrence (USA)

Raeren

N68 S oo r

ANS

Fexhele-HautClocher

Ca n Alb al er t

30

Remicourt

Lontzen 4

43. CATTANEO Mattia (ITA) 44. CUNEGO Damiano (ITA) 45. NIEMIEC Przemyslaw (POL) 46. NELSON Felipe (POR) 47. ULISSI Diego (ITA) 48. VALLS Rafael ESP) Remplaçants DODI Luca (ITA) SERPA José Rodolfo (COL) WACKERMANN Luca (ITA)

yBMC RACING TEAM

39

Aubel

A601

29

A

Kelmis

2

Oupeye

Juprelle

Crisnée

31. BETANCUR Carlos (COL) 32. BARDET Romain (FRA) 33. CHEREL Mikael (FRA) 34. GASTAUER Ben (LUX) 35. MINARD Sébastien (FRA) 36. MONTAGUTI Matteo (ITA) 37. RIBLON Christophe (FRA) 38. POZZOVIVO Domenico (ITA) Remplaçants KADRI Blel (FRA) KERN Julian (GER) VUILLERMOZ Alexis (FRA)

21. VALVERDE Alejandro (ESP) 22. ERVITI Imanol (ESP) 23. GADRET John (FRA) 24. HERRADA Jesus (ESP) 25. IZAGUIRRE Jon (ESP) 26. PLAZA Ruben (ESP) 27. ROJAS Jose Joaquin (ESP)

20 N

Herstappe

yAG2R LA MONDIALE

yMOVISTAR TEAM

g Oreye

28. VENTOSO Francisco (ESP) Remplaçants HERRADA José (ESP) INTXAUSTI Benat (ESP) IZAGUIRRE Gorka (ESP) SUTTERLIN Jasha (GER)

11. RODRIGUEZ Joaquim (ESP) 12. CARUSO Gianpaolo (ITA) 13.KOLOBNEV Alexandr (RUS) 14. KOZONTCHUK Dmitry (RUS) 15. LOSADA Alberto (ESP) 16. MORENO Daniel (ESP) 17. VICIOSO Angel (ESP) 18. VORGANOV Eduard (RUS) Remplaçants BRUTT Pavel (RUS) CHERNETSKI Sergey (RUS) SILIN Egor (RUS) TROFIMOV Yury (RUS)

257,5 253,5

263 km

81. JEANNESSON Arnold (FRA) 82. FEDRIGO Pierrick (FRA) 83. MANGEL Laurent (FRA) 84. PICHON Laurent (FRA) 85. ROUX Anthony (FRA) 86. SOUPE Geoffrey (FRA) 87. VAUGRENARD Benoît (FRA) 88. VEIKKANEN Jussi (FIN) Remplaçants COURTEILLE Arnaud (FRA) GESLIN Anthony (FRA) PINEAU Cédric (FRA)

yBELKIN PRO CYCLING

91. MOLLEMA Bauke (P-B) 92. BOBRIDGE Jack (AUS) 93. CLEMENT Stef (P-B) 94. KEIZER Martijn (P-B) 95. NORDHAUG Lars-Peter (NOR) 96. TANKINK Bram (P-B) 97. TANNER David (AUS) 98. TEN DAM Laurens (P-B) Remplaçants HIVERT Jonathan (FRA) HOFLAND Moreno (P-B) MARTENS Paul (ALL)

yTEAM SKY

101. PORTE Richie (AUS) 102. BOSWELL Ian (USA) 103. EARLE Nathan (AUS) 104. EDMONDSON Josh (G-B) 105. FROOME Christopher (G-B) 106. KENNAUGH Peter (G-B)

107. LOPEZ GARCIA David (ESP) 108. PATE Danny (USA) Remplaçants KIRYIENKA Vasil (BLR) NIEVE Mikel (ESP) THOMAS Geraint (G-B)

yTINKOFF ­ SAXO

111. KREUZIGER Roman (TCH) 112. ANDERSEN Michael (DAN) 113. BELTRAN Edward (COL) 114. CROON Karsten (P-B) 115. ROCHE Nicolas (IRL) 116. SORENSEN Chr.Anker (DAN) 117. SORENSEN Nicki (DAN) 118. SUTHERLAND Rory (AUS) Remplaçants HANSEN Jesper (DAN) MC CARTHY Jay (AUS) PIRES Bruno (POR) ROVNY Ivan (RUS)

yLOTTO ­ BELISOL

121. VAN DEN BROECK Jur. (BEL) 122. ARMEE Sander (BEL) 123. DE CLERCQ Bart (BEL) 124. DOCKX Gert (BEL) 125. GALLOPIN Tony (FRA) 126. VANENDERT Dennis (BEL) 127. VANENDERT Jelle (BEL) 128. WELLENS Tim (BEL) Remplaçants BROECKX Stig (BEL) ROELANDTS Jurgen (BEL) VALLEE Boris (BEL) WILLEMS Frederik (BEL)

yTEAM GIANT ­ SHIMANO

131. BARGUIL Waren (FRA) 132. DAMUSEAU Thomas (FRA) 133. DUMOULIN Tom (P-B) 134. FRÖHLINGER Johan. (ALL) 135. GESCHKE Simon (ALL) 136. JI Cheng (CHN) 137. OLIVIER Daan (P-B) 138. PETERSON Thomas (USA) Remplaçants DEVENYNS Dries (BEL) HUPOND Thierry (FRA) TIMMER Albert (P-B)

yIAM CYCLING

141. LöVKVIST Thomas (SUE) 142. DENIFL Stephan (AUT) 143. FRANK Mathias (SUI) 144. HOLLENSTEIN Reto (SUI) 145. LARSSON Gustav (SUE) 146. PINEAU Jérôme (FRA) 147. REICHENBACH Sébast. (SUI) 148. SCHELLING Patrick (SUI) Remplaçants FUMEAUX Jonathan (SUI) ISTA Kevyn (BEL) LANG Pirmin (SUI) WYSS Marcel (SUI)

yCANNONDALE

151. MARCATO Marco (ITA) 152. BETTIOL Alberto (ITA) 153. DE MARCHI Alessandro (IAT) 154. KOCH Michel (ALL) 155. MOHORIC Matej (SLO) 156. MOSER Moreno (ITA) 157. RATTO Daniele (ITA) 158. VILLELLA Davide (ITA) Remplaçants BENNETT George (NZL) CARUSO Damiano (ITA) MARINO Jean Marc (FRA) SALERNO Chritiano (ITA)

yOMEGA PHARMA ­ QUICK STEP 161. KWIATKOWSKY Mich. (POL) 162. BAKELANTS Jan (BEL) 163. GOLAS Michal (POL) 164. PAUWELS Serge (BEL) 165. POELS Wouter (P-B) 166. SERRY Pieter (BEL) 167. VERMOTE Julien (BEL) 168. VERONA Carlos (ESP)


Remplaçants BRAMBILLA Gianluca (ITA) DE GENDT Thomas (BEL) DE WEERT Kevin (BEL) MARTIN Tony (All)

yTREF FACTORY RACING

171. SCHLECK Frank (LUX) 172. ARREDONDO Julian (COL 173. BUSCHE Matthew (USA) 174. DIDIER Laurent (LUX) 175. FELLINE Fabio (ITA) 176. JUNGELS Bob (LUX) 177. SCHLECK Andy (LUX) 178. ZUBELDIA Haimar (ESP) Remplaçants BEPPU Fumiyuki (JAP) KISERLOVSKI Robert (CRO) VANDEWALLE Kristof (BEL) VOIGT Jens (ALL)

yTOPSPORT VLAANDEREN ­ BALOISE 181. HELVEN Sander (BEL) 182. JACOBS Pieter (BEL) 183. LIETAER Eliot (BEL) 184. SPRENGERS Thomas (BEL) 185. THEUNS Edward (BEL) 186. VAN HECKE Preben (BEL) 187. VANOVERBERGHE Art; (BEL) 188. WAEYTENS Zico (BEL) Remplaçants CAMPENAERTS Victor (BEL) DE KETELE Kenny (BEL) VAN ASBROECK Tom (BEL) VERGAERDE Otto (BEL)

yTEAM EUROPCAR

191. VOECKLER Thomas (FRA) 192. ARASHIRO Yukiya (JAP) 193. BERHANE Natnael (ERI) 194. GAUTIER Cyril (FRA) 195. MEDEREL Maxime (FRA) 196. REZA Kévin (FRA) 197. ROLLAND Pierre (FRA) 198. SICARD Romain (FRA) Remplaçants BERNAUDEAU Giovanni (FRA) KERN Christophe (FRA) QUEMENEUR Perrig (FRA) TULIK Angelo (FRA)

yTEAM NETAPP ­ ENDURA 201. KONIG Leopold (TCH) 202. BENEDETTI Cesare (ITA) 203. CAMANO Oker (ESP) 204. DE LA CRUZ David (ESP) 205. HUZARSKI Bartosz (POL) 206. MACHADO Tiago (POR) 207. MENDES José (POL) 208. PADOUR Frantisek (TCH) Remplaçants MC EVOY Jonathan (G-B)

ROWSELL Erick (G-B) SCHILLINGER Andreas (ALL) VOSS Paul (ALL)

yCOFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 211. NAVARRO Daniel (ESP) 212. CAMMAERTS Edwig (BEL) 213. COPPEL Jérome (FRA) 214. LEVARLET Guillaume (FRA) 215. MATE Luis Angel (ESP) 216. MOLARD Rudy (FRA) 217. SIMON Julien (FRA) 218. ZINGEL Romain (BEL) Remplaçants HARDY Romain (FRA) LE MEVEL Christophe (FRA) LEMARCHAND Romain (FRA) TAARAMAE Rein (EST)

yMTN ­ QHUBEKA

221. JANSE VAN RENSBURG J. (AFS) 222. KONOVALOVAS Ign. (LIT) 223. MEINTJEZS Louis (AFS) 224. PARDILLA Sergio (ESP) 225. RUSSOM Meron (ERI) 226. TEKLEHAIMANOT Dan. (ERI) 227. THOMSON Jay Robert (AFS) 228. VENTER Jacobus (AFS) Remplaçants NIYONSHUTI Adrien (RWA) SONGERO Jim (AFS) VAN Zyl Johann (AFS)

yWANTY ­ GROUPE GOBERT 231. BAUGNIES Jérome (BEL) 232. DE GREEF Francis (BEL) 233. DEGAND Thomas (BEL) 234. GILBERT Jerome (BEL) 235. KREDER Michel (P-B) 236. LEUKMANS Bjorn (BEL) 237. SELVAGGI Mirko (ITA) 238. SIJMENS Nico (BEL) Remplaçants DE TROYER Tim (BEL) MINNAARD Marco (P-B) SELDRAYERS Kevin (BEL) VEUCHELEN Frederik (BEL)

yCOLOMBIA

241. ARANGO Juan Este. (COL) 242. DUARTE Fabio Andres (COL) 243. DUQUE Leonardo (COL) 244. PANTANO Jarlinson (COL) 245. QUINTERO Armondo (COL) 246. QUINTERO Carlos Jul. (COL) 247. RUBIANO Miguel An.(COL) 248. TORRES Andres (COL) Remplaçants AVILA Edwin Alcibiades (COL) DIAZ CARDENAS Fabian (COL) ROMERO Jeffry (COL) VALENCIA Juan Pablo (COL)

Les côtes de la Doyenne Km 70,0 Km 123,0 Km 167,0 Km 173,5 Km 179,0 Km 201,0 Km 218,5 Km 231,5 Km 243,5 Km 257,5

Côte de La Roche­en­Ardenne 2,8 km de montée à 6,2% Côte de Saint­Roch 1 km de montée à 11,1% Côte de Wanne 2,8 km de montée à 7,2% Côte de Stockeu 1 km de montée à 12,4% Côte de la Haute­Levée 3,6 km de montée à 5,6% Côte de la Vecquée 3,1 km de montée à 6,4% Côte de La Redoute 2 km de montée à 8,9% Côte des Forges 1,9 km de montée à 5,9% Côte de La Roche­aux­Faucons 1,5 km de montée à 9,3% Côte de Saint­Nicolas 1,2 km de montée à 8,6%

02/744.44.55 Vice-Président du conseil d’administration et du comité permanent Patrice le Hodey • Administrateur délégué et éditeur responsable François le Hodey • Rédacteur en chef Ralph Vankrinkelveldt • Responsable du magazine Eric De Falleur • Impression IPM Press Print • Direction, administration, rédaction rue des Francs, 79 – 1040 Bruxelles • Fax (02) 211.28.70 • E-Mail dh.sport@dh.be • Publicité IPM Advertising (02)211.29.59

Km à parcourir LIÈGE (départ officieux Place St­Lambert) LIÈGE Embourg (CHAUDFONTAINE) Beaufays (CHAUDFONTAINE) (N30­N62) Gomzé­Andoumont Louveigné (N62­N666) Deigné Sougné­Remouchamps (N666­N633) AYWAILLE (N633­N30) Harzé Houssonloge Werbomont (FERRIÈRES) Champs­de­Harre Chêne­al'Pierre MANHAY (N30­VC) Oster Freyneux Lamormenil Dochamps (VC­N841) Carrefour N841­N89 LA ROCHE­EN­ARDENNE (N89­N834) Côte de La Roche­en­Ardenne Ortho Ferme­au­Pont BERTOGNE (N834­N826) Gives Carrefour N826­VC Givry Rouette Champs Hemroulle Savy (VC­N854­N834) BASTOGNE (N834­N30­VC­N874) Rond­point La Doyenne BASTOGNE N874­N859A Mémorial du Mardasson Bizory (N859A­VC) Foy (VC­N30) FOY (BASTOGNE) Noville (N30­VC) Vaux Carrefour VC­N826 Mabompré HOUFFALIZE (N826­N30­VC­N30­VC) Côte de Saint­Roch Vissoule Tavigny (VC­N838) Cetturu Steinbach (GOUVY) Carrefour N838­VC Limerlé (GOUVY) (VC­N838) Carrefour N838­VC Carrefour VC­N892 Halconreux (GOUVY) Coutil (GOUVY) Bovigny (GOUVY) Carrefour N892­N68 Salmchâteau VIELSALM (N68­N675­N823­N68) Grand­Halleux Carrefour N68­VC Neuville (TROIS­PONTS) Côte de Wanne Wanne (TROIS­PONTS) STAVELOT (VC­N622) Côte de Stockeu Côte de la Haute­Levée Francorchamps (N622­VC) Neuville Ruy Moulin de Ruy Roanne Carrefour VC­N633 LA GLEIZE (STOUMONT) STOUMONT (N633­N606) Côte de la Vecquée Desnié (THEUX) Hautregard (THEUX) (N606­N697) Sougné­Remouchamps (N697­N633­VC) Côte de La Redoute Carrefour VC­N30 SPRIMONT (N30­VC­N678­VC­N30) Carrefour N30­VC Carrefour VC­N62 Côte des Forges Beaufays (CHAUDFONTAINE) (N62­N30) Carrefour N30­N674 Dolembreux Mery (ESNEUX) (N674­N633­VC) Passage à niveau n°16 Côte de La Roche­aux­Faucons Avister (ESNEUX) Boncelles (ESNEUX) (VC­E46­VC­N663) SERAING (N663­N90A­VC­N63) Passage à niveau LIÈGE (N63­VC) Tilleur (SAINT­NICOLAS) Côte de Saint­Nicolas LIÈGE (VC­N603­VC­N3 Y­N3) ANS (N3­N682) ANS (Arrivée avenue Jean Jaurès)

Km parcourus

263.0 0.0 261.5 1.5 258.0 5.0 252.5 10.5 249.0 14.0 246.5 16.5 243.0 20.0 240.0 23.0 235.5 27.5 233.0 30.0 228.0 35.0 224.5 38.5 LUXEMBOURG 221.5 41.5 216.5 46.5 214.0 49.0 211.5 51.5 210.5 52.5 207.5 55.5 204.5 58.5 196.5 66.5 193.0 70.0 188.0 75.0 184.0 79.0 179.5 83.5 176.0 87.0 174.5 88.5 174.0 89.0 171.5 91.5 170.5 92.5 168.0 95.0 166.0 97.0 164.5 98.5 164.0 99.0 163.0 100.0 160.5 102.5 160.0 103.0 158.0 105.0 155.0 108.0 154.5 108.5 152.5 110.5 151.5 111.5 148.0 115.0 147.5 115.5 141.5 121.5 140.0 123.0 137.0 126.0 135.5 127.5 132.0 131.0 127.0 136.0 125.0 138.0 124.5 138.5 120.0 143.0 118.5 144.5 118.5 144.5 116.0 147.0 115.0 148.0 113.5 149.5 110.0 153.0 108.0 155.0 101.0 162.0 LIÈGE 99.0 164.0 98.5 164.5 96.0 167.0 96.0 167.0 91.5 171.5 89.5 173.5 84.0 179.0 81.0 182.0 78.5 184.5 76.0 187.0 75.0 188.0 73.0 190.0 70.5 192.5 70.0 193.0 65.5 197.5 62.0 201.0 58.5 204.5 53.0 210.0 49.0 214.0 44.5 218.5 42.0 221.0 42.0 221.0 36.5 226.5 34.5 228.5 31.5 231.5 30.0 233.0 27.0 236.0 26.5 236.5 22.0 241.0 21.0 242.0 19.5 243.5 19.0 244.0 16.5 246.5 15.0 248.0 10.5 252.5 9.5 253.5 7.0 256.0 5.5 257.5 5.0 258.0 1.5 261.5 0.0 263.0

26 AVRIL 2014

I

Caravane

42 km/h

40 km/h

38 km/h

09h00 09h15 09h17 09h22 09h31 09h36 09h41 09h46 09h51 09h58 10h02 10h10 10h15

10h00 10h15 10h16 10h21 10h30 10h34 10h38 10h43 10h48 10h54 10h58 11h04 11h10

10h00 10h15 10h17 10h22 10h30 10h35 10h39 10h44 10h49 10h56 11h00 11h07 11h12

10h00 10h15 10h17 10h22 10h31 10h36 10h41 10h46 10h51 10h58 11h02 11h10 11h15

10h20 10h28 10h32 10h36 10h38 10h42 10h47 10h59 11h05 11h13 11h19 11h26 11h32 11h34 11h35 11h39 11h41 11h45 11h48 11h50 11h51 11h52 11h57 11h57 12h00 12h05 12h06 12h09 12h11 12h16 12h17 12h26 12h29 12h34 12h36 12h42 12h50 12h53 12h53 13h00 13h03 13h03 13h07 13h08 13h10 13h16 13h19 13h30

11h14 11h21 11h25 11h28 11h30 11h34 11h38 11h49 11h55 12h02 12h07 12h14 12h19 12h21 12h22 12h25 12h27 12h31 12h33 12h35 12h36 12h37 12h41 12h42 12h45 12h49 12h50 12h52 12h54 12h59 13h00 13h08 13h10 13h15 13h17 13h22 13h29 13h32 13h32 13h39 13h41 13h41 13h45 13h46 13h48 13h53 13h56 14h06

11h17 11h24 11h28 11h32 11h34 11h38 11h43 11h54 12h00 12h07 12h13 12h20 12h25 12h28 12h28 12h32 12h33 12h37 12h40 12h42 12h43 12h44 12h49 12h49 12h52 12h57 12h58 13h00 13h02 13h07 13h08 13h17 13h19 13h24 13h26 13h31 13h39 13h42 13h42 13h49 13h51 13h52 13h55 13h56 13h59 14h04 14h07 14h17

11h20 11h28 11h32 11h36 11h38 11h42 11h47 11h59 12h05 12h13 12h19 12h26 12h32 12h34 12h35 12h39 12h41 12h45 12h48 12h50 12h51 12h52 12h57 12h57 13h00 13h05 13h06 13h09 13h11 13h16 13h17 13h26 13h29 13h34 13h36 13h42 13h50 13h53 13h53 14h00 14h03 14h03 14h07 14h08 14h10 14h16 14h19 14h30

13h34 13h34 13h38 13h39 13h46 13h48 13h57 14h02 14h06 14h10 14h12 14h15 14h18 14h19 14h26 14h32 14h37 14h46 14h52 15h00 15h03 15h04 15h12 15h15 15h20 15h23 15h27 15h28 15h35 15h37 15h39 15h40 15h44 15h46 15h53 15h55 15h59 16h01 16h02 16h08 16h10

14h09 14h09 14h13 14h14 14h20 14h22 14h30 14h35 14h38 14h42 14h43 14h46 14h49 14h50 14h57 15h02 15h06 15h15 15h20 15h27 15h30 15h31 15h38 15h41 15h45 15h48 15h52 15h53 15h59 16h00 16h02 16h03 16h07 16h09 16h15 16h17 16h20 16h22 16h23 16h28 16h31

14h21 14h21 14h25 14h25 14h32 14h35 14h43 14h48 14h51 14h55 14h57 15h00 15h03 15h04 15h11 15h16 15h21 15h30 15h35 15h43 15h46 15h46 15h54 15h57 16h02 16h04 16h09 16h10 16h16 16h17 16h20 16h21 16h24 16h27 16h33 16h35 16h39 16h41 16h41 16h47 16h49

14h34 14h34 14h38 14h39 14h46 14h48 14h57 15h02 15h06 15h10 15h12 15h15 15h18 15h19 15h26 15h32 15h37 15h46 15h52 16h00 16h03 16h04 16h12 16h15 16h20 16h23 16h27 16h28 16h35 16h37 16h39 16h40 16h44 16h46 16h53 16h55 16h59 17h01 17h02 17h08 17h10

la dernière heure - les sports I 7

Tout savoir sur Liège - Bastogne - Liège  

La doyenne en détails: histoire, palmarès, parcours...