Page 1

SUPPLÉMENT À LA LIBRE BELGIQUE ET LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS DU 18 OCTOBRE 2013

E D N O M N U S E R È DE BI I I I S E L A I C SPÉ


SPÉCIAL BIÈRES

LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

03

SOMMAIRE

4

8

4 Un business mondial Le consommation de bières regresse. En fait, c’est la pils qui trinque, les bières spéciales, elles, continuent leur progression et s’invitent désormais aux quatre coins du monde.

6 Fédération des braseurs de Belgique Rencontre avec Svent Gatz, le président de la fédération des brasseurs. Son regard sur un monde en constante évolution et sur les projets à venir dans le petit monde de la mousse tricolore.

8 Belgian Family Brewer

02/744.44.55

ice-Président du conseil d’administration et du comité permanent atrice le Hodey • Administrateur délégué et éditeur responsable rançois le Hodey • Directeur général Denis Pierrard • Responsable du magazine Hubert Leclercq • Rédaction Baudouin Havaux, Philippe Biaine, Hubert Leclercq • Direction, administration, rédaction rue des rancs, 79 – 1040 Bruxelles • Fax (02) 211.28.70 • Publicité IPM Adversing (02)211.29.59 •

Un logo qui reunit 21 brasseries 100% belges. Retour sur un projet qui est en train de marquer des points et de s’imposer non seulement chez nous mais aussi à l’étranger.

10 La brasserie Lefebvre. Coup de projecteur sur une brasserie vieille de près de 150 ans et de 6

(DR)

6

(DR)

(DR)

Un monde de bières spéciales n° 3 du 18 Octobre 2013

12

générations. Un mixte entre authenticité et modernisme. Une brasserie bien implantée chez nous mais qui exporte la bagatelle de 80% de sa production.

14 Liège Beer Lovers City La Cité ardente va se couper en quatre dès la fin de ce mois d’octobre pour faire la fête à la bière. Elle accueillera ainsi la deuxième édition du Brussels Beer Challenge et multipliera les activités autour de la cervoise.

16 Poster Retour en image sur toutes les bières primées en 2012 lors du premier Brussels Beer Challenge.

18 Recettes Sept pages entièrement dédiées à des recettes concoctées avec des bières spéciales toutes issues de brasseries estampillées BFB. La cuisine à la bière, un must de plus en plus présent sur les grandes tables.

28 Brèves Coup d’œil sur quelques nouveautés du monde de la bière bien de chez nous.

Edito >

Le bon goût des Belges !

On le dit, in l’écrit, on le martèle, la bière belge s’est ncitée au fil des ans sur les meilleures tables et au quatre coins du monde. Un succès qui, évidemment, a poussé de nombreux brasseurs du monde entier à se prévaloir de méthodes belges de brassage. les Belgian Ale sont ainsi brassées désormais dans de très nombrux pays. La rançon de la gloire, en quelque sorte. Un phénomène de mode contre lequel il fait bien econnaître que nous sommes bien démunis. mpossible, en effet, d’aller interdire à un brasseur du fin fond de l’Utah de coller ces deux petits mots ur sa bouteille. Mais les spécialistes ou du moins les amateurs clairés ne s’y trompent pas et malgré cette oncurrence déloyale (car forcément le prix de ces bières brassées sur place est moindre que celui des bières importées de Belgique) les bières belges péciales connaissent un succès grandissant sur ous les continents.

En effet, aujourd’hui, nos “petits” brasseurs n’hésitent plus à se lancer dans le businesse à l’autre bout du monde. Un défi pas toujours évident à relever - les contraintes douanières sont parfois de véritables obstacles à l’exportation de ces produits - mais qui permet aujourd’hui à nos brasseries de continuer à voir leur chiffre d’affaires progresser et à envisager l’avenir sous un ciel plutôt clément. “Le continent sud-américain, par exemple, est un coin du monde où tout reste à faire”, nous expliquait tout récemment un brasseur de chez nous. Les Diables rouges comme meilleurs VRP Qui dit Brésil et Belgique pense inexorablement depuis une semaine aux Diables rouges. Cet été, le cœur de tout notre Royaume mais aussi de toute la planète va battre au rythme des matches de foot de

la Coupe du Monde au pays des Cariocas. Dans ce contexte, le Présil qui tentait déjà beaucoup nos brasseurs va devenir un enjeu encore plus important. “C’est un pays où le potentiel est gigantesque et où la bière belge rencontre déjà un certain succès”, expliquait un brasseur hennuyer. L’arrivée des Diables, précédée par une excellente réputation, sera un atout supplémentaire pour nos bières spéciales. “Les joueurs et les supporters belges seront nos premiers ambassadeurs”, expliquait un brasseur brabançon. “Il faudra donc être présents. Beaucoup de brasseurs y sont déjà et il n’a pas fallu attendre la qualification pour la Coupe du Monde pour se pousser du coude. Mais il faut savoir que le Brésil est peut-être le pire pays du monde pour exporter, tant le fonctionnement des douanes est particulier...” poursuit nortre homme qui ne veut pas prononcer le mot corruption.


04

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

La bière belge se La consommation nationale est en légère régression. C’est surtout la pils qui trinque, tandis que les bières spéciales enregistrent une progression constante tant chez nous qu’à l’étranger

L

e 1er juillet 2011, il y a un peu plus de deux ans donc, entrait en vigueur l’interdiction de fumer dans les cafés. Sur la même période le nombre de fermetures et de faillites des cafés a augmenté d’un tiers. Faut-il y voire une relation de cause à effet ? En tout état de choses 3.000 établissements ont fermé leurs portes et c’est sans doute un des éléments qui explique la baisse de consommation de bière dans notre pays. Ce n’est certainement pas le seul car depuis plus de 20 ans la consommation de bière du Belge diminue régulièrement pour se situer actuellement (chiffre 2012) à 74 litres par an et par habitant soit un recul de 4 litres par rapport à 2011.

Carton des bières spéciales Cette baisse de la consommation, observée principalement pour les pils, est partiellement balancée par un engouement pour les bières dites spéciales, les bières d’abbaye, les trappistes, les bières fruitées, les bières à fermentation spontanée, comme la gueuze ou la kriek, ou les bières régionales brassées au sein de micros brasseries.

Invitées aux meilleures ta-

peu plus de 60 % soit 11.686.312 hectolitres ont traversé nos frontières, principalement pour assouvir la soif de nos proches voisins mais aussi des marchés plus lointains où les bières belges jouissent d’un statut privilégié dont nous n’avons souvent pas vraiment conscience en Belgique. Les exportations

ont progressé de 5,4 % par rapport à l’année pr cédente, et de plus de 70 % sur ces 10 dernièr années, ce qui démontre l’énorme potentiel développement du secteur brassicole belge q ne représente qu’un seul pourcent de la produ tion mondiale de bière.

Nos voisins trinquent belge

Mais ramenant la production par rapport sa population, la Belgique remporte première place. Le premier clien unanimement reconnu pour l’e cellence de ses vins semb bien apprécier nos cerv ses. En 2012, les França ont dégusté 350 m lions de litres de b res belges. La Fran se positionne larg ment en tête d marchés expor suivit par les Pay Bas et l’Allemagn un autre pays pr ducteur de bièr de qualité, qui disputent la secon place avec un peu pl de 200 millions de tres chacun.

bles

Accises françaises

Les associations gastronomiques entre nos bières et plats traditionnels sont à la mode. De plus en plus nombreux sont les restaurants qui proposent à leur clientèle une carte étoffée de bières à combiner avec la carte des mets. La bière reste de loin la boisson alcoolisée préférée des Belges, et on peut en conclure qu’ils boivent moins mais mieux.

On craint cependa que le marché frança fléchisse dans l’aven suite à la hausse gnificative des a cises sur la biè imposée depu

Le boom des exportations Heureusement pour nos brasseurs, cette diminution de consommation domestique est compensée par l’augmentation constante de nos exportations. Sur les 18.751.008 hectolitres brassés en Belgique en 2012 un


SPÉCIAL BIÈRES

LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

ait... mousser le premier janvier 2013 par le gouvernement français. (cfr : interview de Sven Gatz page suivante). Avec 130 millions de litres, les Etats-Unis sont le quatrième client suivi de l’Italie, l’Angleterre et le Canada. A noter également que sur les 822 millions de litres de bière consommés en Belgique, 116 millions de litres sont des bières importées principalement d’Allemagne, de France, du Mexique, de la République Tchèque, des Pays-Bas et d’Angleterre. 28 % des bières ont été servies au fût, 46 % en bouteille et 24 % en canette.

Un business rentable pour l’Etat Le secteur brassicole belge compte un millier de bières différentes et près de 150 brasseries qui constituent un pilier important de l’industrie alimentaire. L’année dernière le chiffre d’affaires total a atteint 2,2 milliards €, les accises appliquées à la bière ont rapporté 180 millions € aux caisses de l’Etat et la totalité de la fiscalité du secteur a été estimée à 326 millions €. Baudouin Havaux

05


LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

SPÉCIAL BIÈRES

07

Un temple de la bière à la Bourse ouvert en 2018 !

Rencontre avec Sven Gatz, directeur de la fédération des brasseurs belges. Le secteur brassicole entend lancer une vaste campagne pour promouvoir, chez nous, les vertus de notre divine cervoise

L

a fédération des Brasseurs belges ne chôme pas. La bière est un incroyable ambassadeur pour notre pays et un atout touristique important pour pousser les visteurs étrangers à poser leurs bagages chez nous pour découvrir un autre patrimoine tout en étanchant sa soif. Le projet du “musée de la bière" en est lapreuve... A la tête de cette fédération des Brasseurs, on retrouve Svent Gatz, un moureux de la mousse au parcours pour le moins atypique. C'est qu'avant de rejoindre cette confrérie, l'homme s’était lancé dans une carière politique prometteuse qui l'a vu s'asseoir au Parlement flamand en emps que chef de groupe de l'Open Vld. Mais ça, comme dit la pub, c’était vant. Car parallèlement à sa carrière politique, Sven Gatz n’a jamais son goût pour le jus de de houblon, coiffant même la casquette de brasseur en amaeur avant de prendre celle de président de l'asbl Brussels Beer Capital of he world. Une structure qui démontre clairement son ambition pour sa ille et pour un produit qu'il défend bec et ongle. Si sa décision de quitter l’avant-scène politique a pu surprendre, dans le érail, sa passion pour la bière de chez nous le désignait presque naturellement pour cette fonction de président de la fédération des Brasseurs. Rencontre donc avec un président qui baigne pleinement dans sa pasion... Peut-on déjà percevoir les principales tendances du marché pour cette année 2013 ?

Le déclin de la consommation semble persister, et les conditions météo défavoables du printemps et du début de l’été ont eu un effet négatif, principalement pour les pils, les bières blondes et fruitées. Pour tenter de stabiliser notre conommation et surtout rendre les Belges un peu plus fiers de leur production brassicole nationale, le secteur a décidé d’investir dans une large campagne de promotion générique qui sera diffusée sur le marché belge à partir de cette fin d’année. A plus long terme, on peut mesurer l’optimisme et les ambitions du ecteur par les considérables investissements réalisés pour augmenter la capaité de production. Nombreuses sont les brasseries qui dans les 5 années à venir ont doubler leur capacité de brassage.” Depuis le 1er janvier 2013 les accises sur la bière s’élèvent en France à 3,6 €/% vol.alc./hl, soit une augmentation de 75 à 160% pour les brasseries ayant une production inférieure ou égale à 200.000 HL et à 7,2 € / % vol. alc. / hl. (+ 160 %) pour les brasseries ayant une production supérieure à 200.000 hl. Il s’agit ici d’une hausse des accises sur la bière de 75 à 160 % alors que les autres boissons alcoolisées (vin) ne sont pas touchées. Pour les brasseurs belges, cela ressemble fortement à une mesure discriminatoire qui protège le secteur français du vin mais frappe lourdement le secteur brassicole étranger. Peut-on déjà mesurer l’impact de l’augmentation des accises en France sur nos exportations en France ?

“Il faudra attendre la fin de l’année pour pouvoir mesurer l’impact réel de cette mesure sur la consommation des bières belges en France. En effet plusieurs facteurs rendent difficile l’interprétation des chiffres d’exportation, comme le surstockage intervenu fin décembre 2012 juste avant l’application des nouveaux taux d’accises mais également des mauvaises conditions météo observées dans le nord du pays. Quoi qu’il en soit on peut s’attendre à une diminution de la croissance de nos exportations vers la France même si l’on a pu observer l’intérêt important des Français pour nos bières spéciales considérées comme un produit de luxe et de prestige.” Quelles sont les réactions du secteur et du gouvernement face à cette mesure considérée comme discriminatoire ? “Une plainte a été déposée mi-juillet au niveau européen par les brasseurs européens et les brasseurs belges argumentant que cette mesure était jugée protectionniste car en contradiction avec la liberté de s’établir sur tous les marchés européens et qu’elle constituait un handicap pour les grosses entreprises brassicoles danoises, belges et hollandaises. La fédération envisage également de présenter une seconde plainte basée sur le fait que la bière étant taxée 16 fois plus que le vin, cela représente une réelle discrimination.” Où en est actuellement le projet du musée Belgian beer experience prévu dans les anciens bâtiments de la bourse et quand prévoit on son ouverture ? “Ce n’est pas à proprement parlé un musée, mais un projet beaucoup plus ambitieux, où le visiteur est invité a vivre une expérience mémorable construite autour des bières belges. Ce projet intégrera des techniques multimédia de pointe et une approche plurisensorielle qui laissera également une place à la dégustation. Chaque visiteur pourra personnaliser sa visite en fonction d’intérêts particuliers et du niveau d’information qu’il souhaite recevoir. La première étape, est actuellement terminée, c’est en quelque sorte la partie théorique du projet qui consistait à la réalisation d’un master plan, la confirmation de l’engagement financier de la ville, de la région bruxelloise et d’une trentaine de brasseries et de la réalisation de l’étude de faisabilité. La seconde phase, dite de concrétisation, est en route, et devrait aboutir fin 2014. Elle consiste aux adjudications publiques qui doivent être réalisées par la ville de Bruxelles propriétaire du bâtiment pour identifier le ou les partenaires. En effet le projet comprend deux parties l’une qui comprend les travaux architecturaux et l’autre le design et les animations intérieures qui pourraient être confiées à une seule ou plusieurs entreprises. La phase suivante relative au permis de bâtir pourrait être bouclée en 2015 et le feu vert des monuments et sites pourrait être donné au début de l’année 2016. Alors seulement pourront débuter les travaux et l’on peut donc en étant très optimiste espérer une inauguration au printemps 2018.” Baudouin Havaux


08

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

La tradition be

et une philosoph

Entretien avec Marc Lemay, responsable de la commission marketing de

A

la vue de ce label, dégustez les yeux fermés ! Tel est le nouveau slogan des Belgian Falmily Brewer, une asbl et un logo qui entendent défendre le goût, l’authenticité et la tradition des bières brassés en Belgique. Aujourd’hui, 21 brasseries sont regroupées au sein de cette structure. Des brasseries qui viennent des quatre coins du pays et qui ont en commun d’être des propriétés familiales, de brasser depuis au moins 50 ans et de ne pas produire des copies. Entretien avec Marc Lemay, responsable marketing de cette asbl qui fait son trou. D’où vient l’idée de cette asbl ? “À l’origine, pour beaucoup de consommateurs de bières belges considèrent que les trappistes sont le symbole de l’authenticité. Ce n’est évidemment pas faux mais c’est un peu trop restrictif. C’est ce qui nous a poussés à nous réunir autour de ce label parce que, à côté des trappistes, il existe une série de brasseries et de familles qui ont œuvré pendant des années, des siècles parfois, à construire l’image du goût et de l’authenticité de la bière belge tant chez nous qu’à l’étranger. Le succès de la bière made in Belgium est mondial aujourd’hui et si les trappistes ont joué un rôle important, d’autres brasseurs ont aussi largement contribué à ce succès. Ce ne fut pas tous les jours facile. Ce succès est vraiment dû à l’opiniâtreté de certaines familles, notamment celles qui se retrouvent au sein de notre asbl.” Vous communiquez notamment sur quelques chiffres qui sont assez étonnants… “En effet, notre asbl, ce sont 21 brasseries qui comptabilisent, ensemble, plus de 3500 ans d’existence. En moyenne, cela fait donc plus de 183 années pour chacune d’entre elles. Cela veut donc dire qu’il y a, en moyenne, six générations de brasseurs qui se sont succédé dans chacune de ces brasseries. Cela veut dire aussi qu’elles sont garantes d’une belle authenticité, d’un vrai savoir-faire.” La bière belge dispose aujourd’hui d’une renommée internationale, pourtant ça n’a pas toujours été le cas. “Il y a évidemment l’ouverture des marchés internationaux qui

se sont développés au fil du temps et de la mondialisation Mais pour parvenir à être toujours en vie aujourd’hui, la plu part des familles qui composent les BFB ont traversé bien de vicissitudes. Il a vraiment fallu s’accrocher. Après la Second guerre mondiale, par exemple, beaucoup ne se sont pas rele vés. Il y a eu les crises successives et multiples. C’est presque un sacerdoce. Qui plus est, ces familles ne sont jamais tombée dans la facilité qui aurait pu consister, notamment, à alle brasser à l’étranger. Toutes ces familles sont toujours accro chées.”

Toutes les étiquettes des bières issues des Belgian Famil Brewer portent un logo frappé des couleurs nationales mais qu’est-ce que cela apporte au consommateur ? “La garantie du respect du consommateur. En se tournant ver une bière qui porte ce label, le consommateur sait qu’il aura une bière authentique, de tradition et qu’il ne trouvera pas la même bière sous une autre étiquette. La marque “Belgique” es très recherchée dans notre secteur et on peut ainsi trouver de belgian ale fabriquées 100 % aux Etats-Unis, et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Le logo veut donc être la garantie d’un produit 100 % belge. Qui plus est, les chiffres que je vous ai don nés sont aussi importants. On ne peut construire une tradition et une authenticité en 15 ou 20 ans. L’âge n’est pas toujours sy nonyme de qualité, je vous l’accorde, mais c’est quand même la démonstration d’un savoir-faire et, je le martèle, d’une authen ticité.”

Vu le succès actuel des bières spéciales chez nous et dan le monde entier, on voit fleurir beaucoup de microbras series. Y a-t-il de la place pour tout le monde ? “C’est un peu un phénomène de mode aujourd’hui et la Belgi que n’est pas un cas isolé. On constate le même engouement en Italie, en Allemagne ou aux Etats-Unis, par exemple. On peu dire qu’il y a un certain embouteillage sur le marché. Ça rend les choses un peu plus compliquées pour les anciens qui son déjà installés et c’est aussi difficile pour les nouveaux venus. J pense qu’au fil du temps, c’est le marché et le goût des consom mateurs qui feront la différence. Certaines jeunes brasseries se ront contraintes de disparaître, d’autres parviendront à fair leur trou en trouvant leur marché.”

Vous parliez des belgian ale que l’on trouve aux Etats Unis, ne serait-il pas préférable de légiférer pour que la bière belge dispose d’un statut légal ? “D’abord, je nous vois mal parvenir à légiférer pour interdire à des brasseurs du fin fond des Etats-Unis de ne pas apposer d telles références sur leurs bouteilles. Ensuite, certains grand groupes, qui disposent de solides moyens, n’ont pas envi d’être enfermés dans des carcans législatifs trop restrictifs C’est aussi parce que nous ne trouvions pas de cadre légal sa tisfaisant que nous avons créé les BFB. La fédération des bras seurs de Belgique avait créé son logo mais ce n’était pas la ré ponse qu’on souhaitait. On pouvait ainsi retrouver ce logo même sur des bières qui n’étaient pas brassées en Belgique. Lé giférer n’est donc pas chose aisée mais je pense que la création de notre association et de son logo ont permis de mettre fin à


LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

SPÉCIAL BIÈRES

lge, un argument

ie très recherchés

l ’asbl des Belgian Family Brewer

ertaines dérives. Il y a quelques années, certains faisaient un peu n’importe quoi et ça ne plaidait forcément pas en faveur de image de nos bières belges. On trouvait ainsi ce que j’appelle des bières porte-clés. Je pense notamment à des bières d’abbaye qui affichaient des étiquettes avec des abbayes qui n’ont jamais existé simplement parce que c’était plus vendeur. Aujourd’hui, ces pratiques sont largement oubliées. Depuis la réation des BFB, les brasseurs ont eu tendance à se recentrer ur leurs propres marques et ont ainsi délaissé ces activités qui n’apportaient rien au monde de la bière… Bien au contraire.”

Cette association vous permet-elle de pénétrer plus facilement certains marchés ? L’objectif, c’est vraiment que le consommateur sache qu’il peut aire confiance à notre logo. Notre rêve, c’est que devant un ayon de bières, il prenne l’habitude de chercher notre logo pour être certain de ce qu’il achète. Pour ce qui est des marchés trangers, le logo commence à faire son effet, à être reconnu. Certains exportateurs sont attentifs à ce logo avant de faire eur choix, c’est notamment le cas avec des acheteurs aux EtatsUnis et au Brésil.”

Vous parlez du Brésil, l’impact d’une qualification des Diables rouges pour la prochaine Coupe du monde peutelle avoir un impact sur votre business dans ce pays ? Il est évident que cette qualification va déjà drainer un imporant contingent de supporters belges qui chercheront à retrouer le goût de chez eux au bout du monde. Ce seront donc d’exellents ambassadeurs. Mais au-delà de la qualification, le suc-

cès de nos footballeurs et leur renommée aux quatre coins du monde à déjà un impact. Certains sites dédiés à la bière, notamment en Grande-Bretagne, ont vu les visites exploser sur nos références depuis que les footballeurs belges font un carton de l’autre côté de la Manche. Pour en revenir au Brésil, il est donc évident que cette Coupe du monde et la présence de nos diables vont nous aider. Mais il faut aussi savoir que le marché brésilien, si c’est un marché très tentant car en plein développement et avec des potentialités énormes, c’est aussi un marché terriblement compliqué. Je pense même que c’est le plus compliqué du monde pour tous ceux qui veulent y exporter. En plus, y a des droits de douane qui font grimper les prix en flèche. Les bières spéciales belges sont donc positionnées comme des produits plutôt de luxe. Enfin, et ce n’est pas une mince ire, il est très difficile de trouver, pour l’instant du moins, des importateurs sérieux. On est très souvent confrontés à des cow-boys. Le marché est donc très tentant, l’engouement pour les bières spéciales belges est une réalité mais ce n’est pas un marché facile, loin de là." Hubert Leclercq

09


10

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

De Quenast au bout du monde Rencontre avec Paul et Céline Lefebvre, la 6e génération aux commandes d’une brasserie familiale, indépendante et résolument tournée vers la diversification

Q

uenast. 1876. Les deux références sont omniprésentes à la brasserie Lefebvre, institution familiale créée en 1876 dans cette petite bourgade du brabant. Depuis, en près de 150 ans, bien des choses ont changé mais les Lefebvre sont toujours aux commandes de la brasserie… toujours installée à Quenast. Un attachement qui est symbolique de l’univers brassicole, perpétuellement en quête de renouvellement, de modernisa-

tion et, en même temps, toujours ancré dans l’héritage d’un passé qui fait sa richesse et son authenticité. “Nous sommes les deux représentants de la 6e génération”, explique, tout sourire, Céline Lefebvre, la cadette. “C’est une entreprise 100 % familiale, sans actionnaires, sans compte à rendre à un conseil d’administration. Il y a une part d’émotionnel qui n’est pas négligeable mais en même temps, il faut faire tourner la boutique, il faut continuellement investir, innover. C’est passionnant et terriblement exigeant”, enchaîne Paul Lefebvre. La vie de Quenast se confond presque avec celle de la brasserie depuis 1876. Cette année-là, Jules Lefebvre, le pionnier, inaugure sa brasserie. La présence voisine des carrières n’y est pas étrangère. Les travailleurs aimaient se désaltérer avec de la bière après une journée passée à travailler le porphyre.

Jules cédera les rênes de son entreprise à Auguste. C’est lui qui emménagera sur le site toujours occupé par la brasserie au lendemain de la Première Guerre mondiale. Gaston, la 3e génération, lancera la mise en bouteille. Jusque-là, la brasserie travaillait qu’avec des fûts. Vinrent ensuite Pierre et Philippe (actuel administrateur-délégué). Ce dernier fut le premier à se lancer sur le marché des exportations au début des années 80. Un nouveau challenge qui se double d’un nouveau défi administratif. C’est Ann, son épouse, qui rejoindra l’entreprise pour prendre en main cette part non négligeable du boulot. Au fil des années, la gamme des bières brassées à Quenast va s’élargir parallèlement au développement du marché international. Aujourd’hui, la brasserie est riche d’une gamme de 15 bières. “Chacun peut trouver son goût”, lance Paul Lefebvre. De la Manneken Pils à la forte Hopus, en passant par les bières aux fruits ou même une blanche. Les principaux marchés ? La France et les Pays-Bas, évidemment. Mais la brasserie Lefebvre s’est bâtie une belle réputa-

tion en Russie ou aux Etats-Unis, notam ment. Il faut dire qu’elle exporte la baga telle de 80 % de sa production à l’étran ger. “Diversification, c’est un des mots essen tiels de notre stratégie”, explique Célin Lefebvre. “Une gamme assez large perme aux importateurs de trouver à peu près tou ce qu’ils cherchent dans une même brasse rie. Il y a un côté pratique qui n’est pas né gligeable.” “Evidemment, ce côté pratique ne suffi pas, ce serait trop facile”, sourit Paul. “I faut aussi que les produits soient de bonn qualité et toujours disponibles”. Une der nière remarque qui vise le marché améri cain où la brasserie Lefebvre a réussi à imposer sa Blanche de Bruxelles au détri ment d’un grand groupe internationa très bien connu chez nous mais qui s’es retrouvé longuement en rupture d stock. “Du coup, nous avons pu faire goûte notre Blanche de Bruxelles et nous nou sommes bâtis une belle réputation.” Une réputation qui est une des arme essentielles à l’exportation. “La gamme d produits sur le marché est énorme. Il y a déjà beaucoup d’excellentes bières en Belgi que et nous ne sommes pas le seul pays à exporter, évidemment. Le bouche à oreill est un de nos meilleurs atouts. On doit don toujours être au top, la moindre faille s paierait cash”, enchaîne Céline. “Il faut donc trouver l’équilibre entr authenticité et innovation. On ne peut pa venir avec de nouveaux produits tous les si mois, ce n’est pas sérieux. Mais il faut inno ver, être attentif au marché et à la pointe d la technique. C’est un cocktail subtil sur le quel vous devez travailler au quotidien.” “Dénicher de nouveaux marchés, n’es pas le plus compliqué. S’implanter durable ment avec de bons partenaires est le plu difficile. La gamme assez étendue et le fai d’être présent sur pas mal de marchés, cela permet de limiter les risques. On n’est ja mais à l’abri d’une décision, politique ou autre, qui pourrait remettre en question un marché. Ce sont des risques avec les quels nous vivons au quotidien et qui n dépendent pas de la qualité de notre tra vail. C’est ce qui est le plus gênant.” Sur le marché intérieur, la brasseri Lefebvre est surtout connue pour se bières Hopus et Barbãr ou encore pou ses bières d’abbaye brassées depuis 30 ans à Quenast après que l’abbaye d Floreffe a confié la licence à cette bras serie familiale.


Le filet de lièvre et foie gras de canard Sur tranches de pain d’épices, choux de Bruxelles & glace à la moutarde à l’ancienne et Hopus Recette Difficulté : / Coût moyen : 10€ / pers Temps de préparation : 15’ / Nombre de couverts : 4 Plat : entrée / Saison: automne, Hiver

Recette : 1. Confectionnez la glace à la moutarde et Hopus. Prenez les jaunes d’œufs, battez les avec les 50 gr de sucre. Mettez le lait à chauffer et ajoutez la moutarde et la Hopus. Goûtez, cela doit être léger et parfumé. Une fois que le lait est chaud, versez celui-ci sur le ruban, mélangez et cuisez ce mélange avec une cuillère à 70°C. Ensuite, ajoutez la crème fraîche et placez en sorbetière. 2. Tranchez les filets de lièvre en deux, salez et poivrez. Faîtes de même avec les tranches de foie gras de canard. 3. Prenez les tranches de pain d’épices, confectionnez des ronds avec un cercle métallique et passez ces cercles au beurre à feu très doux. 4. Nettoyez les choux de Bruxelles, enlevez les premières feuilles et réservez les pour la garniture. Cuisez les choux de Bruxelles à l’eau bouillante salée 4à 5 min sans couvercle et blanchissez les premières feuilles à l’eau bouillante salée 10 sec. Plongez les ensuite directement dans de l’eau froide. > Disponible dans les magasins spécialisés et chez Colruyt.

5. Cuisez au beurre les filets de lièvre et les tranches de foie gras de canard. 6. Passez les choux de Bruxelles au beurre sel et poivre. 7. Dressez sur des assiettes chaudes la tranche de pain d’épices, le filet de lièvre, le foie gras de canard et répartissez sur l’assiette les choux de Bruxelles. Ajoutez au dernier moment la glace à la moutarde à l’ancienne et Hopus et décorez avec les feuilles de choux de Bruxelles.

Ingrédients • 2 beaux filets de lièvre • 4 tranches de foie gras de canard cru • 4 tranches de pain d’épices • 200 gr de choux de Bruxelles • Beurre, sel, poivre

www.hopus.be

• 6 jaunes d’œufs + 50 gr de sucre fin • 3dl de lait • 2 dl de crème fraîche 35% • 1 à 2 c à s de moutarde à l’ancienne • 2 dl de biere Hopus (*)

Recette élaborée par Alain Boschman Restaurant "Le Grand-Ryeu" ( 060.45.52.10 )

UNE BIÈ R E BR A S SÉ E AV EC S AVOIR SE DÉGUS T E AV EC S AGE S SE .


12

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Tradition e

La brasserie Dubuisson, basée à Pipaix, est symptomatique de ce qui se passe aujourd’hui dan et à se diriger vers de nouveaux marchés sans jamais renier ni la tradition, ni l’authenticité de

Q

uand on franchit la porte de la brasserie, de suite, on perçoit une atmosphère particulière. Ici règne une ambiance qui reflète les authentiques valeurs sociales de nos villages. Tout le monde se connaît et

malgré l’intense activité de la brasserie, on se salue et l’on s’échange quelques mots. Ici, c’est Pipaix, un paisible village hennuyer où le mot tradition a conservé tout son sens. Pas étonnant dès lors que la brasserie Dubuisson qui y a des racines profondes depuis 8 générations cultive ces valeurs. C’est la plus ancienne et la plus

authentique brasserie de Wallonie, tou jours en activité et située au même en droit. “Et toujours 100% indépendante”, s’em presse d’ajouter Hugues Dubuisson, l’ac tuel patron de cette entreprise familiale qui ne peut cacher une certaine fierté. L caractère authentique s’exprime aussi au niveau architectural de la cour de la bras serie qui a conservé les anciens bâtiment de ferme qui rappellent qu’à l’origine, en 1769, c’était bien dans une ferme qu’a dé buté l’activité de brasseur.

Modernisation...

Les Microbrasseries En 2000 Louvain-la-Neuve est le cadre du premier projet de micro-brasserie de la Brasserie Dubuisson. A l’origine du projet l’objectif était de créer un établissement pour lancer la bière des Troll, une bière plus légère qui titre 7%, blonde fraîche, facile à boire, à destination d’un public plus jeune. La cité universitaire était un choix naturel. Cependant Hugues Dubuisson, n’aimant pas trop les ornières, n’a pas souhaité répéter des cafés à thème qui existaient déjà et dans son obsession d’innover, il décide d’implanter une microbrasserie dont l’objectif premier était la création d’une vitrine pour le lancement de la marque. Aujourd’hui, la cuvée de Troll servie à LLN est toujours brassée sur place. C’est la même recette que celle que l’on trouve dans le commerce sauf qu’elle n’a pas subit de filtration. En 2003 le projet s’est dupliqué à Mons.

L’ancien estaminet, situé dans le fond d la moderne taverne qui accueille chaqu jour ses clients amateurs de bières mai aussi de plats régionaux typiques, mérit aussi le coup d’œil. Dans le cadre des importants travaux d modernisation de la brasserie, la conserva tion du patrimoine est toujours d’actua lité, car les anciens outils de production e les bâtiments qui les abritent seront con servés et transformés en centre d’accuei et de visite. Ce n’est pas parce qu’une entreprise res pecte ses traditions qu’elle reste statique que du contraire. La brasserie Dubuisson est résolument tournée vers l’avenir. La preuve, ce sont les cinq millions d’investis sement consacrés à la construction d’un


SPÉCIAL BIÈRES

LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

13

t modernité

e monde brassicole belge. Une brasserie bien plus que centenaire, qui a réussi à se moderniser ses produits

bâtiment qui accueillera un nouvel équipement de brassage capable de doubler sa production, et passer de 45 000 à 100 000 hectolitres de bière par an.

Pour répondre aux nouveaux marchés

Les travaux en cours devraient s’achever vant la fin de l’année. De quoi répondre à a croissance des ventes de 20% annuelle nregistrée ces dernières années. Ces inestissements se justifient par l’évolution du secteur où l’on constate d’un côté les parts croissantes de nos brasseurs sur les marchés d’exportation, et de l’autre la tendance de la baisse de consommation des bières de type pils au profit des bières spéiales produites par de petites ou moyennes brasseries. La Brasserie Dubuisson exporte près d’un tiers de sa production dans une vingaine de pays étrangers aussi bien proches omme la France, l’Italie ou la Suisse que ointains comme les Etats-Unis, l’Australie, e Vietnam ou le Chili. La brasserie ne brasse que des bières de fermentation haute et n’est donc absolument pas impliquée dans le créneau des pils, elle refuse de travailler en sous traitant et de réaliser des bières d’étiquette. Baudouin Havaux

Deux bières hors du commun Au départ, un projet expérimental. Hugues Dubuisson, de retour d’un séjour vinicole à Nuits-Saint-Georges, en Bourgogne, emmène avec lui des barriques de chêne qui ont élevé pendant un an le précieux vin du précédent millésime. - Bush de Noël : une bière opulente, aux notes d’agrume, qui évoque le Porto, très aromatique. - Bush de Prestige : une bière plus longiligne, qui affiche plus de finesse, avec un goût tranché qui affirme sa classe.


14

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Liège Beer

Après une première cuvée en 2012 organisée à Bruxelles, le Brussels Beer Challenge se déplo venus du monde entier pour découvrir des cervoises des quatre coins du monde. Liège en prof d’activités à découvrir à tout prix.

A

l’initiative de Brussels Beer Challenge, qui investira la cité ardente pour organiser les 1er et 2 novembre, la seconde édition de cette prestigieuse compétition internationale qui départagera les meilleures bières que compte notre planète, Liège se transformera en véritable capitale de la bière. Liège Beer Lovers’s City c’est un large programme qui ambitionne de positionner Liège comme le rendez-vous incontournable des amoureux de la bière. Pour y parvenir la ville de Liège, l’Office de promotion du tourisme Wallonie-Bruxelles (OPT), la province de Liège et le Brussels Beer Challenge ont associé leurs forces pour relever le défi. Au programme :

1/Brussels Beer Challenge Après Bruxelles en 2012, Liège accueillera la seconde édition du Brussels Beer Challenge (BBC), une compétition internationale de dégustation de bières. Ce chalenge qui a pour ambition de promouvoir les bières du monde

entier à un large public, s’inscrit cette année dans le cadre de l’action “Wallonie des saveurs 2012-2013” 60 experts internationaux, pour la plupart des journalistes spécialisés, évalueront de manière objective et en toute impartialité plus de 800 bières de plus de 30 pays. Ces bières classées en 8 types (Pale-Ale, Dark-Ale, Red-Ale, Lager, Stout/Porter, Wheat, Flavoured beer, Specialitry beer) et sous divisés en près de 50 catégories (lambic, abbayes, chocolatées, etc.) seront dégustées professionnellement à l’aveugle et à huis clos durant deux matinées. Au terme de cette compétition, des médailles d’or, d’argent ou de bronze seront remises aux brasseurs les plus méritants. Ces labels de qualité sont pour le consommateur autant de repères et de références qui pourront le guider dans ses choix au moment d’acheter ses bières. Une médaille du BBC est en quelque sorte une garantie de qualité. La proclamation des résultats est prévue vers 12h30 le dimanche 3 novembre au Crowne Plaza de Liège. Les résultats seront ensuite publiés sur le site : www.brusselsbeerchallenge.com

Liste des établissements participants Le Bouquin Le Bistro du musée

1 Place Cathédrale 13, Quai de Maastricht

La Taverne Saint Paul

8, rue Saint Paul

Aux caves

26, Place des Franchises

Les fous d’en face

140, rue Saint Gilles

Le Grand café de la gare

20, Gare des guillemins

Le Lou’s bar

25B, rue de la Boucherie

The Barrel

17 A, Place des Guillemins

1, rue Pont d’Avroy

The Shamrock

1, rue Louvrex

Pendant un an, Liège nous invite à décou vrir au travers de ses bistrots les plus typi ques, les bières primées de l’édition 2013 du Brussels Beer Challenge. A ce jour, 25 établissements ont répondu l’appel de cette initiative qui se veut à la foi culturelle, didactique et festive (voir liste de établissments participants ci-contre). On peut espérer que grâce au centre de for mation de l’IFAPME de Liège qui est le seu centre d’enseignement de Wallonie qui pro pose aux cafetiers une formation en zytholo gie, ce sera à Liège que les bières seront le mieux servies. Et qu’à l’instar des sommelier pour le vin, les experts dans l’art d’assorti une bière à un plat donneront des conseil pointus à leurs clients.

3/La quinzaine de la bière

Juste après le concours, du 31 octobre au 15 novembre, les établissements participant orchestreront des opérations spéciales met tant la bière à l’honneur. Ces animations se ront réalisées en partenariat avec des brasse ries majoritairement de la région qui appor teront leur expertise : menu à la bière, tarif spéciaux, soirées découvertes, initiation à la zythologie, cours de service de bière, atelier d’association bières et mets, etc...

4/Le 31 octobre : La soirée ‘Liège Beerlovers’City’

Le Randaxhe

61, chaussée des Prés

A Pilori

Place du marché

The Celtic Ireland

143-415, Bd. de la Sauvenière

L’aller simple

28, rue Saint-Jean-en-Isle

Une grande soirée médiatique pour le lan cement la quinzaine, à la gare des Guillemin le 31 octobre, l’occasion pour le grand publi mais aussi pour les experts internationaux d découvrir les bières de terroir, ainsi qu toute l’expertise et la créativité des brasseur liégeois.

Le Chez qui?!

105, rue Cathédrale

5/L’exposition De Piedbœuf à Jupiler : le bon brasseur

La Violette

8, rue Grande Tour

Le Déluge

46, rue du Pot d’Or

L’Entract

29, Place Xavier Neujean

Le saloon

6, rue d’Amay

Le Kleyer

2, bd Kleyer

Au temple

73, rue Puits en Sock

Chez Bolas Bug 33, Place du marché Danish Tavern

2/Découvertes des bières primées au Brussels Beer Challenge

La cour St Jean 23, rue Saint-Jean-en-Isle

Le grand Curtius accueillera du 13 décem bre au 12 janvier une exposition inédite et ex clusive sur la brasserie Piedbœuf, un fleuron de l’industrie liégeoise. De nombreuses piè ces de collection de la brasserie seront dévoi lées pour le plaisir de tous les nostalgique qui gardent encore bien ancrés dans leur mé moire les tendres moments de leur enfanc qui se sont déroulés à la table familial autour d’une bouteille de Piedbœuf. Pou l’occasion et uniquement pendant cette expo sition, une bière totalement inédite sera pro posée à la dégustation, une Jupiler brut l’ancienne..

Baudouin Havaux


SPÉCIAL BIÈRES

LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

15

Lovers’City

cette année dans la Cité ardente. Un concours mondial de la bière avec des professionnels era pour se déclarer officiellement ville des amoureux de la bière avec une multitude

Avant programme de la quinzaine Le Bouquin : mise à l’honneur de la Leffe Le Cecil: dégustation de boulets à la Leffe brune Le Bistro du musée : mise à l’honneur de la bière Curtius

La Taverne Saint Paul : mise à l’honneur de la Jupiler

Aux caves : mise à l’honneur de 2 bières spéciales aux fûts et en promotion dont une trappiste.

The Barrel : mise à l’honneur de bières d’abbaye et Trappiste et dégustation de fromages.

Chez Bolas Bug : mise à l’honneur des bières primées par le Beer Challenge et dégustation avec fromage ou charcuterie de la région de ces bières.

The Danish Tavern : proposition d’un menu spécial à base de bière.

Aller simple : mise à l’honneur de la mystic cerise. Chez qui ?!: mise à l’honneur de la Charles Quint Ommegang.

La Violette : mise à l’honneur de la Charles Quint Dorée.

Le Déluge : mise à l’honneur de la Mystic Pêche. L’Entract : mise à l’honneur de la Tongerlo Prior et dégustation de fromages.

Le saloon : mise à l’honneur de la Charles Quint Rubis.

Le Kleyer : proposition d’un menu spécial à base de bière.

Le Cadran : le jeudi 14 novembre, pour clôturer la quinzaine de l’opération “Beer Lover City”, le Cadran accueille les amateurs de bière dans le cadre intimiste de sa Rotonde Louise. L’occasion de déguster des bières sélectionnées et primées lors du Brussels Beer Challenge, dans une ambiance chaleureuse.


PALE ALE ET ALE AMBRÉES

Duvel Tripel Hop

Turnhoutse Patriot

Duvel Moortgat

Brasserie Het Nest

Blonde Forte

Saison

Saison Saint-Feuillen

28 Tripel

Brasserie SaintFeuillen

Brasserie Caulier

Omer Traditional Blond

Belgo Luppoo Belgobeer

Brasserie Bockor Blonde Blonde

Gouden Carolus Ambrio

Hopjutter Triple Hop

Brasserie Het Anker

Brasserie De Hopjutters

Bière d’abbaye

Blonde Forte

Extra Special Saison

ALE FONCÉES

Alpaïde Brasserie Nieuwhuys Bière d’abbay

Liefmans Goudenband Duvel Moortgat Brune

Malheur 12° Brasserie Malheur

De Dool NV KasteelBrouwerij Bière d’abbaye

Estaminet Brasserie Palm Bohemian Style Pilsener

Brasserie De Halve Maan

Forte foncée Forte foncée

PILS

Ter Dolen Donker

Straffe Hendrik Quadrupel

ALE ROUGES

Bourgogne des Flandres John Martin Rouge des Flandres

Rodenbach Grand Cru Brasserie Palm Rouge des Flandres


ripel

aye

werij

llen erve

aint-

aye

h

ch

STOUT

Stouterik Brasserie de la Senne Dry Stout

Tumulus Nera De Kale Ridders Baltic Porter

BLANCHE

Charbon De Dochter van de Korennar Stout Export

Blanche de Namur Brasserie du Bocq Blanche

BIÈRES FRUITÉES

Oude Kriek Oud Beersel Oud Beersel Kriek

Lou Pepe 2009 Kriek Cantillon Brasserie Cantillon Kriek

Rodenbach Caractère Rouge Rodenbach Bière vieillie en fût

Straffe Hendrik Heritage 2011 De Halve Maan Bière vieillie en fût

BIÈRES SPÉCIALES Mort Subite Original Kriek Alken Maes Kriek

Broeder Jacob Double Espresso 7.7° Broeder Jacob

Malheur Brut Beer Malheur

Bière au café Bière Brut

Oude Gueuze Tilquin à l’ancienne Gueuzerie Tilquin S.A.

Chapeau Cuvée Oude Gueuze Brasserie de Troch Gueuze

Gueuze

Gueuze Cantillon Brasserie Cantillon Gueuze

Bush Ambrée Triple Brasserie Dubuisson Barley Wine


18

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Papillotes de cabillaud à la Bush ambrée Ingrédients pour 4 personnes : 4 morceaux de ca-

4) Cuire la brunoise dans la bière en gardant les légumes un peu cro

billaud de 125 g – une bouteille de Bush ambrée - 1 ca-

quants.

rotte – 1 branche de céleri – 1 blanc de poireau – 2 bran-

5) Beurrer le centre des feuilles à papillote et y déposer chaque fois un mor

ches de persil – 1 oignon – 50 g de beurre –– sel – poivre

ceau de cabillaud.

- 4 beaux morceaux de film transparent à papillote.

6)Répartir la brunoise égouttée sur les morceaux de poisson.

7)Réduire encore le jus de cuisson, saler, poivrer et monter avec le beurre. 1) Détailler tous les légumes en fine brunoise (petits

8) Napper le poisson de ce jus et refermer les papillotes.

dés de 2 mm de côtés)

9) Enfourner pour un petit quart d’heure.

2) Verser la Bush ambrée dans un poêlon et la porter à

10) Servir avec un bon riz basmati nature.

ébullition. 3) Une fois réduite de moitié, ajouter la brunoise et re-

Le côté structuré de la Bush ambrée contraste ici avec la texture des légumes e

porter à ébullition.

souligne bien la saveur du poisson.

Médaillons de veau à la Palm Hop Select

Ingrédients pour 4 personnes : 4 médaillons de veau d’une centaine de grammes – 125 g de beurre – 20 cl de fond de veau - 1 bouteille d Palm Hop Select – 2 échalotes – 10 feuilles de sauge fraîche – poivre – sel. 1) Hacher finement les échalotes. 2) Faire fondre 25 g de beurre dans une poêle et dès qu’il mousse, bien colorer les médaillons de veau.

3) Poivrer, saler, et dès que les médaillons sont cuits mais encore bien rosé, les retirer de la poêle et les réserver sur un plat couvert d papier aluminium. 4) Ajouter les échalotes dans la poêle, déglacer celle-ci avec la bière et laisser réduire de moitié. 5) Ajouter le fond de veau et 6 feuilles de sauge et réduire encore de moitié. 6) Retirer les feuilles de sauge, laisser réduire encore un peu et monter avec le beurre restant. 7) Napper les médaillons de sauce, décorer avec les feuilles de sauge restantes et servir avec des tagliatelles fraîches. L’amertume mesurée de la bière ajoutée à la sauge relève la delicatessen de la viande de veau pas trop cuite pour lui conserver sa tendreté.

Moules à la De Koninck Ingrédients pour 4 personnes : 4 kg de belles moules de Zélande – 1 bouteille de De Koninck – 100 g de beurre – 50 cl de crème

6) Porter à la flamme jusqu’à ce qu’elles soient presque cuites en re muant bien.

fraîche – 2 oignons – 4 branches de céleri vert – 1 bulbe de fe-

7) Réserver les moules en égouttant leur jus de cuisson et en gardan

nouil- 4 gousses d’ail – 1 gros bouquet de persil plat - poivre

celui-ci.

du moulin.

8) Dans une casserole à part, faire réduire la bouteille de De Koninck avec la crème, puis ajouter le jus de cuisson des moules.

1) Emincer finement les oignons, le céleri et le fenouil.

9) Faire encore réduire jusqu’à consistance nappante.

2) Faire fondre le beurre dans une grande marmite.

10) Répartir les moules dans de grands saladiers individuels, nappe

3) Faire revenir les légumes dans ce beurre sans qu’ils se colo-

généreusement de sauce et saupoudrer de persil grossièrement haché

rent. 4) Ajouter les gousses d’ail grossièrement écrasées.

L’amertume mesurée de la bière ajoutée à la sauge relève la delicatessen d

5) Ajouter les moules et poivrer généreusement.

la viande de veau pas trop cuite pour lui conserver sa tendreté.


LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

Cuisses de lapin à la St Bernardus Prior Ingrédients pour 4 personnes : 4 belles cuisses de lapin – 200 g de raisins secs blonds et noirs – 2 oignons – 1 bouteille de St Bernardus Prior – 1 bouquet garni (thym et laurier) – 1 cube (ou une coupelle) de bouillon de volaille – 4 cuillères à

SPÉCIAL BIÈRES

19

Filets de sole à la Delirium Tremens et à la ciboulette

soupe de sirop de Liège – 100 g de beurre – poivre noir du moulin - sel. 1) La veille, faire tremper les raisins secs dans la bière.

Ingrédients pour 4 personnes :

2) Eplucher et émincer les oignons.

16 filets de soles (dont on aura demandé les arê-

3) Faire fondre le beurre dans une grande poêle.

tes à son poissonnier) – 1 bouteille de Delirium

4) Colorer les cuisses de lapin, saler, poivrer puis les réserver dans une assiette creuse afin de récupérer leur jus

Tremens – 25 cl de crème fraîche – 1 beau bouquet de ciboulette – poivre blanc du moulin - sel.

5) Dans la poêle, ajouter les oignons émincés et les faire tomber sans les roussir. 6) Mouiller avec le mélange bière-raisin, ajouter le cube (ou la coupelle) de

1) Saler et poivrer les filets de sole et les rouler en

bouillon et le bouquet garni.

paupiette maintenue par un cure-dent.

7) Ajouter le sirop de Liège et laisser réduire le tout jusqu’à une certaine

2) Concasser grossièrement les arêtes de sole, les

liaison.

mettre dans un poêlon et les arroser de Delirium

8) Récupérer le jus qui est sorti des tranches, l’incorporer à la sauce, puis po-

Tremens.

ser les cuisses de lapin dans la sauce et terminer leur cuisson.

3) Porter à ébullition et laisser tirer à feu doux

9) Servir sur assiette bien chaude avec de bonnes pommes de terre nature,

pendant une vingtaine de minutes afin de con-

type “cornes de gattes” ou “plates de Florenville”.

fectionner un fumet à la bière. 4) Passer ce fumet au chinois

Une recette haute en saveur ou le caractère amer de la bière tranche avec la douceur du sirop et des raisins.

et le faire réduire de moitié. 5) Mouiller de crème fraîche et encore faire réduire de moitié.

Parfaits de foie de volaille à la Moinette

6) Hacher finement la ciboulette et en ajouter les deux tiers à la sauce. 7)

Rectifier

l’assaisonne-

ment et réserver. 8) Faire cuire les filets de sole à la vapeur (ils doi-

Ingrédients pour 4 personnes : 400 g de foies de volaille – 3 échalotes – 25 cl de Moinette blonde – 25 cl de crème fraîche – 50 g de beurre – sel – poivre noir du moulin. 1) Bien nettoyer les foies de volailles de leur filament de graisse et reste de fiel et les couper en deux ou trois morceaux ; 2) Eplucher les échalotes et les émincer finement. 3) Faire fondre la moitié du beurre et y faire fondre les échalotes.

vent rester moelleux !) 9) Disposer les filets de sole sur une assiette, napper de sauces et décorer avec le reste de la ciboulette. 10) Accompagner de

4) Ajouter les foies de volaille, laisser un peu dorer.

pommes dauphines

5) Mouiller avec la Moinette blonde et la crème.

ou de riz basmati.

6) Saler, poivrer puis laisser bien réduire jusqu’à consistance un peu pâteuse.

Une recette aussi sub-

7) Incorporer le reste du beurre.

tile que savoureuse,

8) Passer ce mélange au mixer jusqu’à consistance très lisse. Au besoin, pas-

où la délicatesse du fi-

ser au tamis pour éliminer toutes les impuretés.

let de sole rencontre

9) Mettre dans une terrine ou des ramequins individuels et couvrir de film

magnifiquement

plastique en contact avec la surface pour éviter l’oxydation.

côtés savoureux de la

10) Laisser reposer au réfrigérateur au moins 24 heures.

Delirium et les notes

11) Déguster à l’apéritif ou en entrée, tartiné sur du bon pain de campagne

doucement

grillé.

de la ciboulette.

Une manière originale et délicieuse d’exprimer les beaux arômes de la Moinette.

les

alliacées


20

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Les poussins aux champignons et à l’Arend Trippel Ingrédients pour 4 personnes : 4 poussins – 500 g de cham- 7) Ajouter les champignons et les faire suer jusqu’à cuisson.

pignons de Paris – 2 gousses d’ail – 5 échalotes – 1bouteille 8) Replonger les poussins dans les champignons et arroser avec l’Arend Trip d’Arend Trippel – 100 g de beurre – 1 cube (ou une cou- pel. pelle) de bouillon de volaille – sel – poivre noir du moulin. 9) Ajouter le cube (ou la coupelle) de bouillon de volaille. 10) Laisser mijoter jusqu’à cuisson complète des poussins. 1) Emincer les échalotes et écraser la gousse d’ail.

11) Retirer les poussions et laisser encore la sauce réduire jusqu’à consistanc

2) Couper les champignons en quatre.

presque sirupeuse, puis rectifier en sel et en poivre.

3) Faire fondre le beurre dans une belle cocotte et y faire

12) Hacher finement la ciboulette.

dorer les poussions sur toutes leurs faces.

13) Servir les poussins coupés en deux sur assiette, nappés de la sauce et d

4) Retirer les poussins et les réserver.

champignons, le tout saupoudré de ciboulette.

5) Dans la cocotte ajouter les échalotes émincées et l’ail.

6) Faire gentiment revenir les échalotes et l’ail sans roussir. Sauce qui joue la carte de la douceur pour relever l‘amertume de l’Arend Trippel

Suprêmes de faisans aux chicons caramélisés à l’Abbaye de Forest Blonde

Ingrédients pour 4 personnes : 4 suprêmes de faisans – 8 chicons de pleine terre – 20 cl de fond de volaille – 125 g de beurre – 1 botte d persil plat -sel – poivre. 1) Couper chaque chicon dans le sens de la longueur. 2)Dans une grande poêle, faire fondre 25 g de beurre et y faire dorer les suprêmes de faisans salés et poivrés. 3)Poursuivre la cuisson des suprêmes quasi jusqu’au bout en les gardant bien juteux. 4)Réserver les suprêmes au chaud. 5)Déglacer la caisson des suprêmes avec la bière et réserver. 6)Dans une autre poêle, faire fondre encore 25 g de beurre et y placer les chicons face coupée vers le fond. 7)Dés qu’ils bien colorés sur une face, les retourner et, une fois l’autre face colorée, terminer la cuisson à couvert. 8)Hacher finement le persil. 9)Enfourner pour un petit quart d’heure. 10)Servir avec un bon riz basmati nature. Une version revisitée et “forestoise” du faisan à la brabançonne.

Rognons de veau à la Pauwel Kwak Ingrédients pour 4 personnes : 4 beaux rognons de veau – 50 g de beurre – une

7)Ajouter la crème et laisser réduire la sauce à

bouteille de Pauwel Kwak - 250 g de jeunes carottes – 5 brins de persil plat - 25 cl

consistance nappante.

de crème fraîche.

8)Terminer la cuisson des rognons dans la sauce. 9)Hacher grossièrement le persil.

1)Eplucher les jeunes carottes.

10)Sur quatre assiettes chaudes, dresser avec les

2)Bien nettoyer les rognons, les débarrasser de leur graisse et les découper en

carottes et napper de sauce, puis saupoudrer de

morceaux.

persil.

3)Faire fondre la moitié du beurre dans une sauteuse.

11) Servir avec des pommes sautées.

4)Ajouter et faire dorer les morceaux de rognons en les gardant bien rosés 5)Réserver les rognons au chaud et déglacer la sauteuse avec la Pauwel Kwak.

Une belle palette de saveurs dans cette recette où la

6)Ajouter les carottes et les laisser cuire encore un peu fermes.

carotte adoucit la puissance de la Kwak.


LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

Fricassée d’escargots petits gris à l’Omer Ingrédients pour 4 personnes : 4 douzaines d’escargots petits gris (précuits en bocal) – 100 g de lard salé – 1 bouteille d’Omer - 300 g de

SPÉCIAL BIÈRES

21

Salade de cailles à la Timmermans Framboise Lambicus

pommes de terre fermes (type charlotte) – 2 échalotes – 1 botte de ciboulette – 80 g de beurre.

Ingrédients pour 4 personnes : 4 belles cailles – 300 g de salade mixte cro-

1)Eplucher les pommes de terre, les couper en tranches d’1 cm

quante – 1 bouteille de Timmermans Fran-

d’épaisseur et les cuire.

boise Lambicus. - 2 cuillères à soupe de gelée

2)Emincer finement le lard et les échalotes.

de framboise – 2 cuillère à soupe de vinaigre

3)Faire revenir le lard et les échalotes dans une poêle.

de framboise 2 échalotes – 25 g de beurre.

4)Déglacer avec la bière et laisser réduire. 5)Hacher finement la ciboulette.

1)Faire fondre le beurre dans une cocotte et y

6)Dans une autre poêle, faire revenir les pommes de terre dans le

faire prendre couleur aux cailles poivrées et

beurre jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

salées.

7)Ajouter les escargots bien égouttés.

2)Poursuivre la cuisson des cailles à couvert et

8)Napper de sauce à la bière et saupoudrer de ciboulette.

les réserver sur une assiette au chaud. 3)Déglacer la caisson des cailles et faire réduire jusqu’à consistance si-

Gratin de crevettes grises aux courgettes et à la Gouden Carolus Hopsinjoor

rupeuse. 4)Pendant ce temps, hacher la salade assez finement et la répartir sur quatre assiette, si possible dans des cercles. 5)Lever les suprêmes des cailles et détacher les cuisses. 6)Hacher

finement

les

échalotes. 7)Répartir les cuisses et

Ingrédients pour 4 personnes : 500 g de crevettes grises non épluchées – 1 oignon –

les suprêmes de caille

1 carotte - 1 belle courgette – 2 feuilles de laurier - 1 bouteille de Gouden Carolus

sur chaque cercle de

Hopsinjoor – 70 g de farine – 75 g de beurre – 200 g de gruyère AOP râpé – sel – poivre.

salade. 8)Ajouter la gelée de framboise et le vinai-

1)Eplucher les crevettes grises et garder les épluchures.

gre au déglaçage et

2)Mettre la bière à bouillir et y laisser cuire les épluchures de crevettes avec

donner un bouillon.

l’oignon et la carotte ainsi que le laurier pendant une demie heure.

9)Saupoudrer

les

3)Passer ce bouillon au chinois et réserver.

cailles

4)Trancher la courgette en tranches et cuire celles-ci à la vapeur jusqu’à ce

hachées et napper de

d’échalotes

qu’elles soient tender.

sauce.

5)Confectionner un roux avec la farine et le beurre.

10)Retirer les cercles

6)Mouiller avec le bouillon et cuire jusqu’à consistance épaisse.

et servir avec des to-

7)Ajouter la moitié du fromage et bien faire fondre celui-ci

asts.

8)Arrêter la cuisson et ajouter les crevettes épluchées. 9)Répartir les courgettes dans des ramequins et recouvrir avec l’appareil biè-

Une

re-crevettes-fromage.

aigre douce dans cette

10)Saupoudrer avec le reste de fromage et gratiner une dizaine de minutes..

petite

saveur

préparation qui magnifie la framboise.

La bière confère à ce savoureux gratin une saveur aussi délicieuse qu’inhabituelle.


22

SPÉCIAL BIÈRES

Poulet à la Petrus Triple d’Or et aux pommes Ingrédients pour 4 personnes : Un beau poulet fermier – 1 oignon – 2 carottes – 4 pommes à cuire – 1 bouteilles de Petrus Triple d’Or - 25 cl de fond de volaille – 180 g de beurre - 4 pommes à cuire – sel – poivre – farine. 1)Découper la volaille en morceaux et fariner ceux-ci 2)Faire fondre le tiers du beurre dans une grande sauteuse et y faire revenir les morceaux de volaille.

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Filets de truite en gelée de Kasteel Hoppy Ingrédients pour 4 personnes : Les filets de deux belles truites fario des Ardennes

2 bouteilles de Kasteel Hoppy – 1 carotte -2 échalo tes – une vingtaine de feuilles d’estragon – feuilles de gélatine.

3)Ajouter les carottes et l’oignon tranché grossièrement. 4)Mouiller avec le fond de volaille et la bière et laisser le poulet cuire à terme. 5)Pendant ce temps, éplucher les pommes, les découper en quartier et faire revenir ceux-ci dans le deuxième tiers du beurre en les gardant un peu fermes, puis saler et poivrer. 6)Sortir les morceaux de volaille de la sauce et les réserver. 7)Réduire la sauce de moitié et la monter avec le dernier tiers du beurre. 8)Répartir les morceaux de poulet et les pommes et napper de sauce. Une recette qui joue avec les arômes de pomme de la Petrus Triple d’Or.

1) Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans d l’eau froide.

2)Dans une casserole allongée de relativement pe

tite taille mais suffisamment grande pour ac

cueillir les quatre filets de truite, confectionner un

court bouillon avec la bière, les échalotes, la ca rotte et le laurier. 3)Pocher les filets de truite et les réserver ;

4)Faire réduire le court bouillon pour en garde environ 60 cl.

5)Passer ce court-bouillon au chinois et faire fon dre la gélatine dans le résultat.

Agneau aux navets et à la Barbar Blonde, comme un tajine

6)Dans quatre moules allongés un tout petit peu

plus grand que les filets, couler chaque fois un cm de gelée tiède. 7)Faire prendre au frigo.

8)Une fois cette première gelée prise, poser dan

chacun des moules un filet de truite et décorer ce

lui-ci avec des feuilles d’estragon et des morceau de tomate.

9)Sur cet ensemble, couler l

reste de la gelée refroidi

mais pas encore prise, en pre Ingrédients pour 4 personnes : 600 g d’épaule d’agneau désossée – 8 beaux navets – 2 oignons – 4 carottes – 100 g de petits raisins secs – 1 bouteille de Barbar Blonde – 3 ou 4 pistils de safran – huile d’olive.

nant soin que le décor n bouge pas.

10)Mettre à prendre au frais.

1)La veille, faire mariner les raisins dans la bière. 2)Eplucher les navets et les couper en deux. 3)Eplucher les oignons et les émincer grossièrement.

11)Au moment de servir

démouler en passan

les moules briève

4)Eplucher les carottes et les couper en gros tronçons.

ment

5)Faire chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive et y faire revenir

chaude.

sous

l’eau

la viande. 6)Ajouter tous les légumes et les pistils de safran et faire encore reve-

Une gelée aussi sa

nir quelques minutes.

voureuse

7)Mouiller avec le mélange bière-raisins.

nale qui se marie trè

8)Laisser mijoter une bonne demi-heure.

bien avec la truite.

9)Servir avec des pommes nature ou de la semoule couscous. Le côté miel de la Barbar blonde relève agréablement ce plat d’inspiration clairement nord-africaine.

qu’origi


Guinness 100 ans d’histoire en Belgique La bière Guinness est une bière bien connue de tous, mais peu connaissent les circonstances grâce auxquelles nous la consommons aujourd’hui en Belgique. C’est John Martin qui fut le premier à importer la Guinness en Belgique il y a 100 ans ! Entretien avec son petit-fils, Anthony R. Martin.

Guinness Special Export

Brassée à Dublin pour le connaisseur

D’où vient le goût si particulier de la Guinness ? C’est LE « Stout » par excellence, une bière de haute fermentation de tradition légendaire brassée à base de malte torréfié. Dégustez dans un « Pub » Irlandais sa mousse crémeuse, ou chez soi avec sa cannette unique, tout en vous envoutant dans son ambiance unique.

Quand la collaboration avec Guinness a-t-elle débutée ? La Guinness existe depuis plus de 250 ans, chez nous depuis plus de cent ans et nous sommes aujourd’hui le plus ancien distributeur de Guinness au monde !

Sweet Services

à ce titre, nous avons l’honneur de figurer sur le wall of fame de la brasserie à Dublin.

Anthony R. Martin • rue du Cerf 191 • 1332 Genval • BELGIUM

Belge

Qu’est-ce que la Guinness Special Export ?

Caractéristiques

Il y a 2 Guinness chez nous. La Guinness traditionnelle servie au fût ou en cannette, qui est à 4,2 % vol alc. La deuxième, plus forte, est produite uniquement pour nous : la Guinness Special Export. C’est d’ailleurs la seule Guinness pure malt ! La Guinness « Belgium Reserve ».

Alcool : 8 % Couleur : Noire Temperature : 6 ° - 8 ° Type : Irish Stout

C’est John Martin qui a négocié avec Guinness un brassage spécifique, plus adaptée à notre marché. Le consommateur belge est habitué aux bières spéciales, plus fortes... Ils ont donc créé pour nous la Guinness Special Export ( 8 % vol alc. ) que nous mettons d’ailleurs nous-même en bouteille ici en Belgique. Slainte !

Une bière brassée avec savoir, se déguste avec sagesse.


24

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Magret de canard émincé à la Pécheresse Ingrédients pour 4 personnes : 2 beaux magrets de canard – 1 bouteille de Pécheresse – 20 cl de fond de volaille – 4 pêches jaunes fraîches (ou 1 boite de pêches au sirop) – 2 échalotes – 150 g de beurre - sel –poivre.

Queue de cabillaud braisée à la Brugse Zot blonde Ingrédients pour 4 personnes :

1)Quadriller le côté graisse des magrets et les poêler de ce côté jusqu’à ce

1 belle queue de cabillaud de 800 g envi

que l’essentiel aie fondu.

ron – 2 poireaux – 2 carottes -1 céleri vert –

2)Saler, poivrer et réserver.

échalotes – 25 cl de crème – 1 bouteille d

3)Dans un poêlon, faire réduire la bière avec le fond de volaille jusqu’à ce

Brugse Zot blonde.

qu’il reste encore un quart du volume initial. 4)Terminer la cuisson des magrets en les gardant bien rosés.

1)Emincer finement tous les légumes, en

5)Eplucher et couper en deux les pêches fraîches et les poêler ou réchauffer

ce compris les échalotes et les dépose

les pêches en boîte.

dans un plat allant au four.

6)Trancher finement les magrets et les disposer sur les demi pèches.

2)Poser la queue de cabillaud entière su

7)Napper avec la sauce montée au beurre.

les légumes émincés.

3)Arroser avec bouteille de Brugse Zot, sa Oserait-on écrire que ce serait un véritable péché de ne pas apprécier ce plat?

ler, poivrer, et enfourner une quinzaine d

minutes à 180°C jusqu’à c

que le cabillaud soit pres

Grosses crevettes à la Duvel, tomates cerise et coriandre

que cuit à l’arête mais pa tout à fait.

4)Réserver le cabillaud au chaud.

5)Récupérer le jus et le fair

réduire dans un poêlon avec

la

crème

jusqu’

bonne consistance.

6)Découper le cabillaud

en portions et dresse Ingrédients pour 4 personnes : 24 grosses crevettes type « tiger prawn » - 24 tomates cerise – 1 beau bouquet de coriandre – 1 cuillère à soupe de concentré de tomate – 1 bouteille de Duvel - 1 petit piment oiseau – 2 échalotes - 2 gousses d’ail – 2 cm de racine de gingembre – sel – poivre – riz basmati.

celles-ci sur les légu

mes. Napper de sauc

et accompagner d

pommes de terre na ture.

1)Décortiquer les crevettes (bien enlever la « veine » noire sur le dos) et garder les carapaces. 2)Mettre la Duvel dans un poêlon et ajouter le piment, les gousses d’ail, le gingembre et laisser réduite le tout pendant une vingtaine de minute.

Une recette particu lièrement

savou

reuse, surtout si l

3)Passer le résultat obtenu.

cabillaud n’est pa

4)Monder les tomates et les découper en petits dés.

trop cuit…

5)Ajouter le concentré de tomate à la bière réduite, ainsi que les dés de tomate ; 6)Rectifier l’assaisonnement. 7)Hacher grossièrement la coriandre. 8)Poêler vivement les crevettes et les dresser sur du riz basmati, napper de sauce, le tout saupoudré de coriandre. L’amertume de la coriandre apporte une touche inhabituelle à cette recette aux parfums d’exotisme…


O

MER. Traditional Blond est une star ! Une de ces bières qui marquent le palais dès la première gorgée. OMER. Traditional Blond est née dans les cuves de la brasserie familiale Bockor, dans la région de Courtrai, à un jet de pierre de Mouscron. Terroir et famille, on connaît dans cette brasserie dirigée par la même dynastie depuis cinq générations. OMER., fait d’ailleurs partie du patrimoine familial. On remonte directement en 1892. A cette époque, les marques n’existaient pas encore. Du coup, quand Omer Vander

Ghinste se lance dans la brasserie, il donne, comme c’était d’usage à l’époque, son propre nom à la bière. Le marketing n’était pas encore de rigueur pour faire connaître un produit. Les bières d’Omer Vander Ghinste étaient distribuées en fûts par chariot dans les cafés qui ceinturaient sa brasserie. Omer Vander Ghinste allait quand même s’offrir quelques vitraux à placer dans ces établissements. Sur ces véritables petits bijoux, on retrouvait simplement la mention Bières Omer Vander Ghinste. Ces vitraux, devenus de véritables pièces de collection, se retrouvent encore dans quelques cafés de la région de Courtrai et Mouscron et certains, récupérés dans d’anciens établissements, sont aussi visibles dans un petit musée abrité au sein même de la brasserie

rée à base de malt venu de la région de la Loire et de trois houblons aromatiques importés de Tchéquie, Allemagne et Slovénie. Ces ingrédients lui confèrent un arôme fin et fruité, ainsi qu’une amertume subtile. Elle se caractérise par un goût généreux et une arrière-bouche douce amère. OMER. Traditional Blond propose une belle robe dorée et une teneur en alcool de 8 %. La OMER. Traditional Blond n’a que quatre ans d’âge mais est basée sur une recette familiale originale qui lui confère un goût unique qui a déjà été couronné par de nombreux trophées sur pratiquement tous les continents. La OMER. Traditional Blond a décroché l’or, en 2009, au European Beer Star dans la catégorie Belgian Style Strong Ale. La même année, elle a aussi connu la consécration en Australie

OMER. LA TRADITION ET L’AUTHENTICITÉ ONT UN NOM désormais rebaptisée Brasserie Bockor. Les vitraux faits et installés, plus question d’y toucher. Du coup, c’est Madame Vander Ghinste qui décida que le premier garçon de la famille s’appellerait aussi Omer afin que ces publicités soient toujours d’actualité. Cent vingt ans plus tard, la tradition se perpétue toujours, l’actuel patron de la Brasserie Bockor s’appelle donc Omer Jean Vander Ghinste et son fils, pressenti pour lui succéder, porte le prénom d’Omer Gery. La tradition peut donc se perpétuer… En 2008, la brasserie Bockor met au point un nouveau breuvage. Une blonde élabo-

lors de l’Australian International Beer Awards. En 2010, elle s’est de nouveau installée sur la première place du podium lors du concours de la World Beer Cup (le championnat du monde de la Bière) qui se déroule aux Etats-Unis, dans la catégorie Belgian Style Pale Strong Ale. Une pluie de trophées aux quatre coins monde qui ont forgé la réputation de la bière Omer qui, aujourd’hui, veut conquérir tout le marché belge. Tradition et modernité sont deux des principales marques de fabrique de cette bière et de la Brasserie Bockor qui a réussi le mariage parfait entre tradition artisanale et technologie de pointe. Une brasserie familiale qui perpétue depuis cent vingt ans le goût du bon savoir-faire, le respect total de la tradition et l’authenticité du goût !


26

SPÉCIAL BIÈRES

Ailes de raie poêlées à la Duchesse de Bourgogne Ingrédients pour 4 personnes : 4 belles ailes de raie – 1 bouteille de Duchesse de Bourgogne – 100 g de pignons de pin – 1 botte de ciboulette – 100 g d’oignons grelots – 50 g de beurre - sel – poivre.

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Linguines aux palourdes et à la OMER. blonde

1)Poêler les pignons à sec dans une poêle anti adhésive sans les laisser brûler.

Ingrédients pour 4 personnes :

2)Hacher finement la ciboulette.

400 g de linguines – 800 g de palourdes – 4 gous

3)Poêler les ailes de raie et les réserver à four moyen.

ses d’ail – ½ bouteilles de Palm Hop Select – Un

4)Faire revenir les oignons grelots dans la poêle et mouiller avec la bière.

vingtaine de tomates cerise - 1 bouquet de persi

5)Laisser réduire à consistance un peu sirupeuse.

plat – huile d’olive vierge extra – poivre – sel.

6)Dresser les ailes de raies sur assiette, nappées de sauce et saupoudrées de ciboulette.

1) Cuire les linguines dans au moins 4 litre La belle acidité de la Duchesse de Bourgogne dynamise cette savoureuse recette.

d’eau bien salée (une minute de moins que l

temps mentionné sur l’embal lage.

2) Pendant ce temps, ouvrir le

Parmentier de pintadeau à l’Ename Tripel Ingrédients pour 4 personnes : 1 beau pintadeau – 1 gros oignon – 2 poireaux – 2 carottes – 20 cl de fond de volaille – 2 feuilles de laurier – 2 jaunes d’œufs – 1 kilo de pommes de terre un peu fermes – 150 g de beurre – sel – poivre. 1)Désosser complètement le pintadeau et hacher très grossièrement la chair récupérée. 2)Emincer grossièrement l’oignon. 3)Faire revenir l’oignon dans 50 g de beurre et ajouter la chair de pintadeau. 4)Assaisonner, ajouter la feuille de laurier et ajouter la bière et le fond de volaille. 5)Laisser mijoter doucement à découvert, jusqu’à ce que le jus soit en grande partie réduit. 6)Pendant ce temps nettoyer et émincer les poireaux et les carottes et les faire sauter en les gardant un peu fermes sous la dent. 7)Eplucher et cuire les pommes de terre et en faire une purée avec le reste du beurre et les jaunes d’œufs, le tout assaisonné de sel, de poivre et de noix de muscade. 8)Dans un plat à gratin, disposer les légumes, puis couvrir ceux-ci de la préparation de pintadeau. 9)Terminer par la purée. 10)Gratiner le plat jusqu’à ce que la purée soit bien dorée. Un grand classique à qui le pintadeau et l’Ename Tripel redonnent un tonus bienvenu !

palourdes avec un peu d’huil

d’olive et les gousses d’ail écra sées grossièrement. 3) Mouiller avec la bière.

4) Egoutter les palourdes e faire réduire le jus.

5) Une fois les pâtes cuites e

égouttées, bien les mélan

ger avec le jus réduit, les co

quillages, les tomates ce

rise crues et le persil pla grossièrement haché.

6) Jamais de fromag

avec ce type de prépa ration !

Un grand classique d

la cuisine napolitain

revisité avec une petit

touche de chez nou

qui lui apporte de l complexité.


28

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

Un monde en constante mutation Quelques nouvelles du monde de la bière et des brasseries de chez nous qui prouvent que cet univers est en constante mutation !

Distillés de bières Les brasseurs ne se contentent plus que des mystères de la fermentation et semblent de plus en plus intéressés d’investiguer les techniques de distillation à base de bière. Et pourquoi pas ? Les vignerons distillent bien leurs marcs ou leurs vins comme à Cognac. En Belgique, l’initiative revient à Armand Debelder qui bien malgré lui, suite à une tragique panne de thermostat, a vu toutes ses réserves de lambics vouées à être jetées à l’égout. Il eut à ce moment l’idée de faire distiller à la distillerie de Biercée ses lambics impropres au coupage de gueuze pour récupérer financièrement une partie de son investissement. Aujourd’hui, deux grandes brasseries ont exploité d’une manière plus commerciale cette voie, la brasserie Moortgat et la brasserie Dubuisson. Duvel Moortgat qui avait déjà précédemment introduit une Duvel Distilled propose actuellement un distillat qui a séjourné six ans en fût. La bière de base est la Duvel classique non houblonnée et filtrée dont la double et même la triple distillation ont été confiées à la distillerie Filliers. Le tout a mûri pendant 6 ans dans des fûts en chêne pour bourbon et sherry, avec un taux d’alcool de quelque 40 %. La brasserie Dubuisson a emboîté le pas et confié le soin de la distillation de ses brassins à la distillerie Gervin implantée comme elle à Pipaix. La “Bush 42” comme son nom l’indique est une eau de vie qui titre 42°. Ce n’est pas le résultat de la distillation des brassins ratés mais bien de la Bush ambrée 12° que nous connaissons tous. Servie à température ambiante, elle révèle ses arômes de malt caramélisé et d’épices.

Nouveau magazine consacré à la bière

Une belle initiative saluée par les amateur de bière et de “bien vivre” du monde en tier. Le premier numéro de Beer & Food es dans les kiosques, un magazine bien léché qui s’approprie le monde de la bière comme fils rouge pour nous faire décou vrir ses multiples facettes culturelles. De reportages de brasseries, des rencontres avec des maîtres brasseurs, des initiation aux accords bières et chocolats ou la dé couverte de belles tables ou comptoirs qu font honneur à nos cervoises ne sont que quelques thématiques abordées dans ce premier numéro. Edité uniquement en an glais, Beer & Food est diffusé en Belgique aux “beer lovers” belges ou expatriés, mai aussi sur tous les marchés qui apprécien le savoir faire de nos maître brasseurs. Un bel ambassadeur révélateur de notre re nommée gastronomique et brassicole. www.belgianbeerandfood.com


SPÉCIAL BIÈRES

LA LIBRE BELGIQUE / LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS

Première femme brasseur dans une brasserie de trappiste !

Saint-Feuillien 140 ans d’une brasserie familiale

Au mois de septembre dernier, la famille Friart a dignement fêté cent qua-

ante années de brassage en conviant ses amis et clients au Roeulx à une grande porte ouverte. La première bière était sortie de la brasserie en 1873, une belle hisoire qui à travers 4 générations, s’est perpétuée jusqu’à nos jours. L’occasion de découvrir la nouvelle salle de brassage plus moderne et plus productive qui devra permettre de tripler la capacité de production. Cet investissement était nécessaire pour pouvoir faire face à l’augmentation de la demande de ses bières (la SaintFeuillein, la Grisette, la Léon, la Saison et la Grand Cru) qui a doublée ces 10 dernières années, principalement aux Etats-Unis , au Japon et dans les pays scandinaves.

29

Une première dans le monde très conformiste des moines trappistes, une femme à la tête des brassins d’Orval. Jean-Marie Rock, maître brasseur de la brasserie d’Orval depuis 1985 s’apprête à prendre sa retraite, sans pour autant quitter le monde brassicole. A l’âge de 65 ans, il se prépare à perpétrer d’anciennes traditions brassicoles dans la région de Bouillon. Anne-Françoise Pypaert prendra sa succession après avoir travaillé plus de vingt ans dans le laboratoire de l’abbaye comme responsable du contrôle de qualité. Les nombreux inconditionnels d’Orval peuvent donc être rassurés quant à la pérennité de leur breuvage préféré.

BRASSERIE D’ACHOUFFE LA CHOUFFE ® - Mc CHOUFFE ® - HOUBLON CHOUFFE ® N’ICE CHOUFFE ® - BOK CHOUFFE ®

DÉCOUVREZ LA BIÈRE D’HIVER DE LA BRASSERIE D’ACHOUFFE

New 33cl

Bière brune forte, la N’Ice CHOUFFE® viendra vous réchauffer au creux de l’hiver. Epicée (thym et curaçao) et légèrement houblonnée, c’est une bière bien équilibrée. La N’Ice CHOUFFE® est non filtrée et refermentée en bouteille. Bière de saison disponible de mi-octobre à mi-avril

BRASSERIE D’ACHOUFFE T +32 61 28 81 47 - F +32 61 28 82 64 - INFO@ACHOUFFE.BE - WWW.ACHOUFFE.BE

MoC107_AD_N'ice_Chouffe160x227.indd 1

09/10/13 14:44


30

SPÉCIAL BIÈRES

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS / LA LIBRE BELGIQUE

John Martin et le bon goût d’antan C’est tout le phénomène des bières spéciales qui est résumé dans cette initiative venue de chez John Martin : faire revivre le logo original de la Pale Ale. Le monde des bières est ainsi un… brassage permanent entre modernité, authenticité et tradition. “Aujourd’hui, on a envie de boire la bière de son grand-père et pas celle de son père”, explique Stéphane De Kempeneer. Une réflexion qui a poussé le brasseur installé à Genval à faire renaître l’étiquette d’antan. Et c’est vrai que son côté rétro lui offre un petit plus bien sympa. Le même brasseur lance aussi une nouvelle campagne pour soutenir son IPA, une bien belle bière vendue en deux formats : le 33 cl. bien implanté chez nous et le 75 cl qui fonctionne très bien à l’exportation. Une bière houblonnée et amer, refermentée en bouteille et qui est aussi un retour dans la grande histoire brassicole. Ces IPA sont en effet, à l’origine, des bières typiquement britanniques qui avaient été quelque peu transformées pour pouvoir voyager de la perfide Albion jusqu’en Inde. Une histoire largement plus que centenaire pour une bouteille qui a trouvé

aujourd’hui son créneau tant chez nous qu’aux quatre coins du monde Et si on parle du monde, autant mettre en avant la médaille d’argent re çue par la Timmermans Oude Gueuze lors du World Beer Awards 2013 Une récompense qui salue une appellation contrôlée et donc protégée Cette Oude Gueuze est aussi connue comme étant le champagne de bières, d’autant qu’elle n’est disponible qu’en “limited edition”. Le goû spécifique de la Timmermans Oude Gueuze est issu de sa prépara tion traditionnelle respectant les règles de l’art. C’est un mélange de vieux lambic, mûri pendant 3 ans dans des fûts en bois, et de jeune lambic assurant la fermentation spontanée en bouteille. Les différents lambics sont soigneusement sélectionnés par le brasseur afin d’obtenir un goût parfait. Après sa production, la Timmermans Oude Gueuze, refermentée pendant quatre mois en bouteille, continue à bonifier pendant… 20 ans !


Hôte d’honneur : Espagne

15 E ÉDITION DU PLUS GRAND SALON ‘VIN’ DU BENELUX

18-19-20-21 octobre 2013 Palais 1 – Bruxelles Expo – Heysel

Vendredi 18/10 Samedi 19/10 Dimanche 20/10 Lundi 21/10

2x3

: : : :

de 18 à 23 h de 12 à 20 h de 10 à 19 h de 10 à 18 h

Sur présentation de ce bon à l’entrée de MEGAVINO 2013 vous avez droit à une réduction de 3€ sur votre ticket d’entrée de 10€ ainsi que pour la personne qui vous accompagne. Vous recevrez un verre à dégustation. Info: megavino@vinopres.com www.megavino.be


THE FAMOUS PALE ALE SINCE 1909

– anthonymartin.be – – martinsbeers.be – Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse.

-1

.50

1x4-pack 33 cl

Martin’s Pale Ale ou Martin’s IPA

Avis à MM. les Détaillants: La s.a. JOHN MARTIN p/a HighCo DATA Benelux sa, Kruiskouter 1 - 1730 Asse, s’engage à vous rembourser la valeur de ce bon pour autant que les conditions de l’offre aient été remplies. Le remboursement peut être refusé si les achats ne peuvent être prouvés. TVA inclus. Offre non cumulable avec d’autres promotions. Valable jusqu’au 31/12/2013. Uniquement valable dans les supermachés en Belgique.

Code : DH

9 820258 201506

E.R. A.R.Martin - Rue du Cerf 191 - 1332 Genval

à l’achat de

Martin’s Pale Ale et Martin’s IPA sont de véritables Pale Ales brassées en Belgique selon la recette et avec les ingrédients d’origine. Ce sont parmi les rares bières au monde à utiliser le procédé de houblonnage à sec (dryhopping). Ces 2 Pale Ales doivent leur caractère spécifique au triple ajout de différentes variétés de houblon et de véritables fleurs de houblon. Découvrez-en plus sur le nouveau site

martinsbeers.be

Supdh 20131018 supdh full  

Supplément IPM du 18 octobre 2013 : Un monde de bières spéciales

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you