Issuu on Google+

SUPPLÉMENT GRATUIT À LA DERNIÈRE HEURE LES SPORTS - NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT

16 PAGES POUR TOUT SAVOIR SUR LA 100 E ÉDITION

Le Guide

DU TOUR

2013


L’ÉVÉNEMENT

Édito > Eric de Falleur

Bon anniversaire quand même, le Tour ! Il n’y aura donc pas de trêve anniversaire ! Mais à quel titre en eut-il été autrement, dès lors que le dopage est une plaie et doit être combattu sans relâche ? Après le long feuilleton qui trouva son épilogue dans la chute de Lance Armstrong, puis les soubresauts des affaires entourant la défunte équipe Rabobank (Rasmussen, Boogerd, Leinders, la machine…), dont on notera au passage qu’elle a retrouvé sans trop de problème un commanditaire, les aveux tardifs de Jan Ullrich, tombés, comme par hasard six jours avant le départ du Tour, avaient déjà accompagné les préparatifs de cette 100e édition de la Grande Boucle, laquelle fête aussi ses cent dix ans, et jeté, par moments, un voile sur l’événement. Voici qu’une nouvelle bombe, à retardement ou fragmentation, celle-là, vient d’exploser dans le ciel du Tour de France. L’épisode Laurent Jalabert a fait du bruit dans Landerneau et déjà de nombreuses vagues, mais l’annonce d’une prochaine diffusion de la liste des autres coureurs contrôlés positifs à retardement sur les Tours 1998 et 1999, le 18 juillet prochain, jour de l’arrivée de la fameuse étape de L’Alpe d’Huez et ses deux ascensions de la célèbre montée aux vingt et un virages, risque bien de ternir les semaines à venir. Si les coureurs qui disputèrent ces Tours-là ne sont plus que deux dans l’actuel peloton, les vétérans Stuart O’Grady et Jens Voigt, qui s’apprêtent à courir respectivement leur dix-septième et seizième Tour, une vingtaine au moins d’anciens coureurs de l’époque occupent aujourd’hui des postes divers dans la caravane du Tour de France, de manager d’équipe, à directeur sportif, en passant par consultant, public relation, mécanicien, assistant et même employé chez ASO. Ceci risque donc bel et bien de ternir ce qui doit pourtant être l’événement sportif majeur de l’été, la centième édition de la plus grande course cycliste, née en juillet 1903 et dont, jusqu’ici, seules les deux Guerres mondiales ont pu empêcher le déroulement. Ce Tour 2013, qui débute déjà par une magnifique première, ce Grand Départ grandiose dans la Corse où la course au maillot jaune n’était jamais venue, va aller crescendo jusqu’à l’arrivée, à la tombée de la nuit, sur les Champs Elysées, le dimanche 21 juillet prochain. Le tracé concocté par Christian Prudhomme nous promet de nombreux temps forts. En Corse évidemment, où certains peuvent déjà laisser des plumes ou tout leur plumage. À Nice, pour le toujours très excitant contre-la-montre par équipes. Dans les Pyrénées avec les deux premières étapes de montagne. Au Mont-Saint-Michel, théâtre majestueux du premier chrono individuel. Au Mont Ventoux, où sera tiré le feu d’artifice du 14 juillet. À l’Alpe d’Huez donc où le spectacle s’apprête à rejoindre la légende du Tour. Dans les Alpes enfin où les coureurs retrouveront tous les ingrédients susceptibles d’entretenir le suspense et de proposer un affrontement de qualité. Au-dessus d’eux, durant ces trois semaines à venir, vont planer, tels des aigles dans le ciel, l’image de ceux qui ont fait l’histoire de la Grande Boucle depuis plus d’un siècle, les Garin, Faber, Petit-Breton, Lapize, Thys, Lambot, Pélissier, Bottechia, Frantz, Magne, Leducq, Maes, Bartali, Koblet, Kübler, Coppi, Bobet, Anquetil, Gaul, Bahamontès, Merckx, Van Impe, Thévenet, Hinault, Zoetemelk, Fignon, LeMond et autres Indurain, auxquels on doit associer, pour diverses raisons, Christophe, Trueba, Vietto, Darrigade, Poulidor…

GÉANTS DU TOUR  Raymond Poulidor, Eddy Merckx (ici avec Vicente Lopez Caril sur le podium du Tour 1974), deux des Géants qui ont fait l’histoire de la Grande Boucle (PHOTO NEWS)


Une centième sereine?

Le 100e Tour de France permettra-t-il un affrontement serein dont es grands favoris se nomment Alberto Contador et Chris Froome?

a centième édition du Tour de France débute samedi avec l’espoir d’un anniversaire serein qui offrirait un combat entre Alberto Contador et Christopher Froome dont l’issue ne prêterait à ucune discussion. Depuis la présentation du centième Tour en octobre, les organisateurs ont répété leur fierté de endre visite à la Corse, où sera donné le grand départ, se sont préparés à un duel alléchant enre l’Espagnol et le Britannique et ont accepté vec fatalisme le renoncement du dernier vainqueur, Bradley Wiggins. es courbes de forme et la préparation des coueurs, qui ne pensent qu’à ça depuis des mois, ont suscité tantôt l’intérêt, tantôt l’incompréhension. Le Tour a aussi fait face à l’opprobre vec la déchéance de Lance Armstrong, septuple ainqueur rayé du palmarès, dont le mensonge a posé un voile noir sur l’histoire de la plus grande ourse cycliste du monde tout en gâchant son présent. Ces derniers jours, les aveux de Jan Ulrich ou la mise en cause de Laurent Jalabert, dernier grand coureur français, ont encore apporté de l’eau au moulin des critiques. a Grande boucle en a cependant vu d’autres : deux guerres mondiales, la mort de coureurs en ourse - l’Espagnol Francesco Cepeda en 1935, Anglais Tom Simpson en 1967 et l’Italien Fabio Casartelli en 1995 -, d’innombrables cas de dopage, des campagnes de presse demandant son rrêt. Et elle reste debout.

OCCUPER LE TERRAIN

es scandales se sont répétés, son palmarès est ntaché mais au fil des ans, des générations de uiveurs ont continué de se masser le long des outes. Le Tour s’est renforcé et n’a cessé de rappeler qu’il est bien plus qu’une course, bien mieux que le théâtre à ciel ouvert de cyclistes en quête de maillots jaune, vert, blanc ou à pois, avides de lever les bras. Qu’on l’aime ou pas, le Tour est une institution qui, en une année sans Jeux olympiques ou autre ompétition majeure, est l’événement de l’été, qui plus est cette fois parce qu’il s’agit de sa 100e dition et parce que les attentes sont grandes. Il y ceux qui veulent voir la France renouer avec on âge d’or en misant sur Thibaut Pinot ou Thomas Voeckler. Il y a ceux qui entrevoient les attaques de Contador dans la montagne et les conres de Froome et du Team Sky. Il y a les admiraeurs de Mark Cavendish et les supporters xclusifs. l y a enfin un parcours qui offrira une vue splendide sur les calanques de Piana, la cathédrale d’Albi, les remparts de Saint-Malo, le Mont-SaintMichel, le mont Ventoux, la descente de Sarrène t l’Arc de Triomphe à la tombée de la nuit. Du 29 uin au 21 juillet, le Tour va accaparer les regards, nourrir les espoirs, conforter les doutes, amuser es rabat-joie, émouvoir les nostalgiques. Il va out simplement occuper le terrain.

 Alberto Contador et Chris Froome sont les deux grands favoris de la centième édition du Tour (PHOTO NEWS)

PRINCIPALES DIFFICULTÉS DE LA 100E ÉDITION Le Tour de France 2013 comporte quatre arrivées au sommet, Ax-3 Domaines, le Mont Ventoux, Alpe d’Huez et Annecy-Semnoz. Les principales difficultés (entre parenthèses, les villes-étapes): . 2e étape (Ajaccio): Col de la Serra: 5, 2 km à 6,9 % (807 m d’altitude), 2e catégorie Col de Vizzavona: 4,6 km à 6,5 % (1163 m), 2e cat. . 3e étape (Calvi): Col de San Martino: 7,5 km à 5,4 % (429 m), 2e cat. Col de Marsolino: 3,3 km à 8,1 % (443 m), 2e cat. . 7e étape (Albi): Col des 13 Vents: 6,9 km à 5,6 % (600 m), 2e cat. Col de la Croix-de-Mounis: 6,7 km à 6,5 % (809 m), 2e cat. . 8e étape (Ax-3 Domaines): Port de Pailhères: 15,3 km à 8 % (2001 m), hors cat. Ax-3 Domaines: 7,8 km à 8,2 % (1350 m), 1re cat. . 9e étape (Bagnères-de-Bigorre): Col de Portet d’Aspet: 5,4 km à 6,9 % (1069 m), 2e cat. Col de Menté: 7 km à 7,7 % (1349 m), 1re cat. Col de Peyresourde: 13,2 km à 7 % (1569 m), 1re cat. Col de Val LouronAzet: 7,4 km à 7,9 % (1580 m), 1re cat. La Hourquette d’Ancizan: 9,9 km à 7,5 % (1564 m), 1re cat. .

15e étape (Mont Ventoux): Mont Ventoux: 20,8 km à 7,5 % (1912 m), hors cat. . 16e étape (Gap): Côte de la Montagne de Bluye: 5,7 km à 5,6 % (590 m), 2e cat. Col de Macuègne: 7,6 km à 5,2 % (1068 m), 2e cat. Col de Manse: 9,5 km à 5,2 % (1268 m), 2e cat. . 17e étape (Chorges, c.l.m.): Côte de Puy-Sanières: 6,4 km à 6 % (1173 m), 2e cat. Côte de Réallon: 6,9 km à 6,3 % (1227 m), 2e cat. . 18e étape (Alpe d’Huez): Col de Manse: 6,6 km à 6,2 % (1268 m), 2e cat. Col d’Ornon: 5,1 km à 6,7 % (1371 m), 2e cat. Alpe d’Huez (1): 12,3 km à 8,4 % (1765 m), hors cat. Col de Sarenne: 3 km à 7,8 % (1999 m), 2e cat. Alpe d’Huez (2): 13,8 km à 8,1 % (1850 m), hors cat. . 19e étape (Le Grand-Bornand): Col du Glandon: 21,6 km à 5,1 % (1924 m), hors cat. Col de la Madeleine: 19,2 km à 7,9 % (2000 m), hors cat. Col de Tamié: 8,6 km à 6,2 % (907 m), 2e cat. Col de l’Epine: 6,1 km à 7,6 % (947 m), 1re cat. Col de la Croix Fry: 11,3 km à 7 % (1477 m), 1re cat. . 20e étape (AnnecySemnoz): Mont Revard: 15,9 km à 5,6 % (1463 m), 1re cat. Semnoz: 10,7 km à 8,5 % (1655 m), hors cat.


LA CARTE

mercredi 10 juillet

MONT SAINT-MICHEL

PARIS

Champs-Élysées

AVRANCHES

SAINT-MALO dimanche 21 juillet

FOUGÈRES

VERSAILLES

mardi 9 juillet

jeudi 11 juillet

SAINT-GILDAS DES-BOIS

TOURS

REPOS Saint-Nazaire Loire-Atlantique lundi 8 juillet

SAINT-AMAND MONTROND

vendredi 12 juillet

SAINT-POURÇAIN SUR-SIOULE

samedi 13 juillet

CY Y ANNECY ANNECY SEMNOZ

LYON GIVORS dimanche 14 juillet

VAISON LA-ROMAINE ALBI

REPOS - Vaucluse lundi 15 juillet jeudi vendredi 4 juillet 5 juillet

CASTRES BAGNÈRES DE-BIGORRE

SAINT GIRONS

samedi 6 juillet

samedi 20 juillet

LE GRAND-BORNAND e vendredi 19 ju juillet

G BOURG-D’OISANS ALPE-D’HUEZ LP PE E jeudi 18 juillet

mardi 16 juillet

G CHORGES mercredi 17 juillet

MB B EMBRUN GAP mardi 2 juillet MONT NICE VENTOUX AIX-EN CAGNES-SUR-MER PROVENCE

CORSE

MONTPELLIER ON IER

Grand Départ

MARSEILLE RSEILL RS mercredi 3 juillet

dimanche d manc 7 juillet

BASTIA

AX A 3 DOMAINES A

CALVI

lundi 1 er juillet

LÉGENDE / THE KEY

Grand Départ / Race start

Ville départ / Start town

Journée de repos / Rest day

C.l.m. individuel / Individual time-trial

Arrivée finale / Race finish

Ville arrivée / Finish town

Étape en ligne / Stage

C.l.m. par équipe / Team time-trial

AJACCIO O

dimanche 30 juin

PORTO-VECCHIO samedi 29 juin

Date

Etape

29 juin

1

Villes Porto-Vecchio > Bastia

KM 213

 Côte de Sotta

30 juin

2

Bastia > Ajaccio

156

 Col de Bellagranajo, Col de la Serra; Côte du Salario;  Col de Vizzavona

1er juillet

3

Ajaccio > Calvi

2 juillet

4

Nice > Nice

3 juillet

5

Cagnes-sur-Mer > Marseille

228,5

 Col de l’Ange; Côte de la Roquebrussanne; Côte des Bastides  Côte de Châteauneuf-Grasse

4 juillet

6

Aixe-en-Provence > Montpellier

176,5

 Col de la Vayède

5 juillet

7

Montpellier > Albi

205,5

 Côte de Teillet  Col des 13 Vents; Côte de la Quintaine  Col de la Croix de Mounis

6 juillet

8

Castres > Ax 3 Domaines

7 juillet

9

Saint-Girons > Bagnères-de-Bigorre

8 juillet

Repos

145,5

Cols et côtes

 Col de San Bastiano  Col de San Martino; Côte de Porto  Col de Marsolino

25

195 168,5

 Côte de Saint-Ferréol  Ax 3 Domaines H.C. Col de Pailhères  Col de Portet d’Aspet  Col de Menté; Col de Peyresourde; Col de Val Louron-Azet; La Hourquette d’Ancizan

Saint-Nazaire - Loire-Atlantique 197

 Côte de Dinan

9 juillet

10

Saint-Gildas-des-Bois > Saint-Malo

10 juillet

11

Avranches > Mont-Saint-Michel

11 juillet

12

Fougères > Tours

12 juillet

13

Tours > Saint-Amand-Montrond

173

 Côte de Crotz

13 juillet

14

Saint-Pourçain-sur-Sioule > Lyon

191

 Côtes de Marcigny; de la Croix Couverte; de Lozanne; de la Duchère; de la Croix Rousse  Côte de Thizy-les-Bourgs; Col du Pilon

14 juillet

15

Givors > Mont Ventoux

15 juillet

Repos

33 218

242,5

 Côte d’Eyzin-Pinet; Côte de Primarette; Côte de Lens-Lestang  Côte de Bourdeaux H.C. MONT VENTOUX

Vaucluse 168

 Côte de la Montagne de Bluye  Col de Macuègne; Col de Manse

16 juillet

16

Vaison-la-Romaine > Gap

17 juillet

17

Embrun > Chorges

32

18 juillet

18

Gap > Alpe-d’Huez

172,5

 Rampe du Motty  Col de Manse; Col d’Ornon; Col de Sarenne H.C. Alpe d’Huez 1, Alpe d’Huez 2

19 juillet

19

Bourg-d’Oisans > Le Grand-Bornand

204,5

 Col de Tamié  Col de l’Épine; Col de la Croix Fry H.C. Col du Glandon; Col de la Madeleine

20 juillet

20

Annecy > Annecy-Semnoz

21 juillet

21

Versailles > Paris-Champs-Elysées

125 133,5

 Côte de Puy-Sanières; Côte de Réallon

 Col de Leschaux; Côte d’Aillon-le-Vieux; Col des Prés  Côte du Puget  Mont Revard HC Annecy-Semnoz  Côte de Saint-Rémy-lès-Chevreuse; Côte de Châteaufort (Stèle Jacques Anquetil)

■ Etapes en ligne ■ Etapes contre la montre indiviuel ■ Etape contre la montre par équipe ■ Etape de montagne ■ Jour de repos


Le 100e Tour de France en bref DÉPART le samedi 29 juin à Porto-Vecchio. ARRIVÉE le dimanche 21 juillet à Paris. Vingt et une étapes, pour un total de 3.396 km. > Deux contre-la-montre individuels pour un total de 65 km (33 km dans la 11eétape et 32 dans la 17e). > Un chrono par équipes de 25 km (4e étape). > 7 étapes de plaine (1re, 5e, 6e, 10e, 12e, 13e et 21e étapes). > 5 étapes accidentées ou de moyenne montagne (2e, 3e, 7e, 14e et 16e étapes). > 6 étapes de montagne dont quatre avec arrivée en altitude (8e, 9e, 15e, 18e, 19e et 20e étapes) > Quatre arrivées en altitude (8e étape à Ax-3 Domaines, 15e étape au Mont Ventoux, 18e étape à L’Alpe d’Huez et 20e étape à Annecy-Semnoz). > Deux jours de repos (8 et 15 juillet). > Le parcours recense 32 cols ou côtes et arrivées en altitude classés en deuxième,première ou hors catégorie (4 en Corse, 2 dans le Massif Central, 7 dans les Pyrénées et 19 dans les Alpes). C’est sept de plus que l’an dernier. > “Toit” du Tour: Col de Paihlères, escaladé lors de la 8e étape (2.001 m d’altitude). > Comme les trois dernières années, aucune bonification ne sera attribuée aux sprints intermédiaires (un seul par étape) et aux arrivées d’étapes. Ce 100e Tour sera couru à 100% sur le sol français. Première visite du Tour en Corse. Par rapport au Tour de l’année passée, disparition du prologue et retour du chrono par équipes. Diminution des contre-la-montre (65 km contre 101 il y a douze mois) et augmentation des cols (28 contre 25 l’an dernier et 23 en 2011) et arrivées en altitude (4 contre 3).

QUATRE MAILLOTS DISTINCTIFS Jaune (classement général), vert (par points),blanc à pois rouges (de la montagne) et blanc (jeunes, né après le 1er janvier 1988). Classement par équipes. Prix de la combativité. Plus ou moins 3.350.000 euros de prix (dont 450.000 au vainqueur) 99 éditions depuis la création de l’épreuve en 1903. 36 victoires pour la France, 18 pour la Belgique, 12 pour l’Espagne, 9 pour l’Italie, 5 pour le Luxembourg,3 pour les Etats-Unis*, 2 pour les Pays-Bas et la Suisse, 1 pour l’Allemagne, le Danemark, l’Irlande, l’Australie et la Grande-Bretagne. * après déclassement pour dopage de Lance Armstrong (USA) lors de ses sept succès, de 1999 à 2005. Ces victoires n’ont pas été réattribuées aux différentes deuxièmes. LES RECORDMANS Cinq succès pour Jacques Anquetil (Fra), Eddy Merckx (Bel), Bernard Hinault (Fra) et Miguel Indurain (Esp).

L’AN PASSÉ 1. Bradley Wiggins (G-B/Sky) en 87:34’47”; 2. Chris Froome (G-B) à3’21”; 3. Vincenzo Nibali (ITA) à 6’19”; 4. Jurgen Van den Broeck (BEL) à 10’15”; 5. Tejay Van Garderen (E-U) à 11’04”; 6. Haimar Zubeldia (ESP) à 15’41”; 7. Cadel Evans (AUS) à 15’49”; 8. Pierre Rolland (FRA) à 16’26”; 9. Janez Brajkovic (SLO) à 16’33”; 10. Thibaut Pinot (FRA) à 17’17”; 11. Andreas Klöden (ALL) à 17’54”; 12. Nicolas Roche (IRL) à 19’33”; 13. Chris Horner (USA) à 19’55”; 14. Chris Anker Sörensen (DAN) à 25’27”; 15. Denis Menchov (RUS) à 27’22”; 16. Maxime Monfort (BEL) à 28’30”... VILLES ÉTAPES INÉDITES Porto-Vecchio, Bastia, Ajaccio, Calvi, Cagnes-sur-Mer, Saint-Gildas-des-Bois, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Givors, Chorges, Annecy-Semnoz.

 Bradley Wiggins, dernier vainqueur du Tour de France, n’y prendra pas part cette année. (AFP)

Spécial Tour de France

Le magazine qui vous fait re-découvrir chaque coin de France.

LE DERNIER VAINQUEUR Bradley Wiggins (G-B).

HORS SÉRIE

Évadez-vous ! inclus

+ LA CARTE DÉTACHABLE

100e EDITION DU TOUR

Maintenant

en librairie

8€

EQUIPES PARTICIPANTES 19 WorldTeams qualifiées d’office, AG2R, Argos-Shimano, Astana, Blanco, BMC, Cannondale, Euskaltel, FDJ, Garmin, Katusha, Lampre, Lotto-Belisol, Movistar, Omega Pharma-Quick Step, Orica – GreenEDGE, RadioShack, Saxo-Tinkoff, Sky et Vacansoleil-DCM ainsi que Cofidis, Europcar, Sojasun invitées.


L’ENTRETIEN

“Personne n’aime plus Entretien avec Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, à la veille de la 100e édition PAR ERIC DE FALLEUR

la veille du Grand Départ de Corse et de la centième édition du Tour de France, une rencontre avec son patron, Christian Prudhomme, s’imposait. Le tracé que lui et ses collaborateurs ont dessiné s’annonce très télé et photogénique, de nombreux lieux touristiques majeurs seront visités par la caravane, mais il semble aussi très intéressant d’un point de vue sportif, propice à une grande course. Tous les observateurs prédisent un Tour passionnant, semblable à celui gagné par Evans, il y a deux ans, après une belle lutte, plutôt que l’édition assez monotone de l’an passé, remportée par Wiggins. Qu’en pensez-vous ? “Cela rend très humble. Le parcours est toujours fait pour qu’il puisse se passer des choses. Mais ce n’est pas du 50-50 entre les coureurs et les managers d’un côté, les organisateurs de l’autre. Plutôt deux tiers, un tiers, voire trois quarts, un quart. On peut proposer des étapes sur lesquelles nos équipes de reconnaissance, composées d’anciens coureurs du Tour disent “vous allez voir”… et il ne se passe strictement rien. Cette partie-là, on ne la maîtrise pas, comme l’absence l’an dernier de Contador et Schleck qui avaient été des animateurs douze mois plus tôt. Entre les Tours 2011 et 2012, c’est le même esprit qui prévaut mais pour des résultats différents. Ce que le grand public en garde après coup, c’est toujours ce que les coureurs et les managers en font.”

abandon du Giro. J’étais en Angleterre fin mai et la presse laissait entendre que c’était peut-être plus sérieux qu’on l’avait cru au départ.” Cette absence du vainqueur sortant ne vous gêne pas ? “Ce n’est pas si rare que ça, surtout dans les années 1980. C’est grâce au forfait de Bernard (Hinault) en 1983 que l’on a assisté à l’avènement de Laurent Fignon. Cela ne change pas grand-chose sportivement parlant. Il subsistait un point d’interrogation dans l’équipe Sky même si Dave Brailsford avait fixé le leadership (NdlR : en faveur de Chris Froome). Là, il y aura une maison Sky bien structurée qui mènera le combat, avec Chris Froome en grand favori du Tour, contre les autres prétendants, Alberto Contador, Cadel Evans, Tejay Van Garderen, Joaquim Rodriguez et, pourquoi pas, la grosse cote, le grimpeur colombien Nairo Quintana.” On est à la veille du Centième Tour de France de l’histoire, qui se déroulera entièrement en France, mais vous avez déjà présenté le Grand Départ de l’an prochain qui se fera en GrandeBretagne. L’influence britannique augmente, vous surfez sur la vague ? “Je suis très sensible au côté naturel des choses et je suis très heureux de dire ça à un Belge. Pour moi, d’où qu’on parte, il faut qu’il y a ait une histoire, qu’il y ait des champions et ça ne peut pas arriver comme ça (il claque des doigts). Là, on est dans un pays dont l’histoire avec le vélo s’accélère formidablement depuis quelques années même s’il y a eu avant Brian Robinson, dans les années cinquante, même s’il y a déjà eu Tom Simpson, il y a déjà eu des champions. Puis il y a eu la piste et puis il y a eu une ferveur incroyable lors du Grand Départ à Londres

Normalement, il devrait se passer des choses dès le premier week-end, non ? “Je serais déçu si 198 coureurs étaient dans le même temps à la sortie de la Corse.” L’organisateur a toujours intérêt à ce que son épreuve soit la plus indécise possible. Comment faites-vous ? “Les parcours sont faits aux 4/5 avant l’édition précédente du Tour (NdlR : le parcours du Tour 2014 est quasi connu des gens d’ASO dans sa totalité). Après, on ne peut changer qu’à la marge, par exemple sur la distance des chronos, et c’est extrêmement compliqué. J’espère qu’il y aura de nombreuses tentatives pour desserrer l’étau si tant est que l’étau (NdlR : des Sky) soit le même en 2013 qu’en 2012, ce qui est tout à fait envisageable au vu des courses par étapes de cette année.”

Ce Tour 2013 va se dérouler sans le dernier vainqueur. “On sentait venir le forfait de Wiggins. C’est une demi-surprise, voire un quart de surprise après son

PHOTO NEWS

Vingt-deux équipes, dont cinq françaises, sont de la fête, mais d’autres étaient candidates. “J’avoue qu’effectuer le choix pour les invitations fut un crève-coeur. On a respecté les règlements, mais c’est vrai, cela aurait été plus simple avec quatre invitations (NdlR : outre les trois équipes choisies, les formations Bretagne, IAM et NetApp étaient candidates également.)”

(NdlR : en 2007) et puis ce qui fut le plus réussi dan les Jeux de Londres, ce qui a été merveilleux, ça a ét le vélo avec cette ferveur incroyable dans le vélo drome et ensuite au dehors. Avec Bradley Wiggin disant “Je n’ai jamais été dans un mur de bruit pa reil”, tout ça fait que pour moi le Grand Départ du Tour à Londres est inoubliable, il n’est pas magnif que, il est inoubliable. Quand vous voyez Cancellar et les autres coureurs lancer la claque sur “Towe Bridge” au moment des hymnes nationaux parc qu’ils sont “baba” de cet engouement populaire cela veut dire quelque chose.”

Est-ce que cela ne permet pas aussi au Tour de prendre une véritable envergure planétaire ? “En effet ce Grand Départ-là, un peu comme Berlin (NdlR : qui accueillit le départ du Tour 1987, alor que les deux Allemagnes et Mur de Berlin existaien encore), que je n’ai pas connu, enfin, que j’ai connu de l’autre côté, comme jeune journaliste amoureu de vélo, ça nous a apporté des candidatures lointa nes qu’on ne fera peut-être jamais, mais ça nous permis de rayonner ailleurs. Ces départs de Londre ou, l’an prochain, du Yorkshire, c’est s’ouvrir à un nouveau monde et, pour moi, avec le Royaume-n ce n’est pas seulement s’ouvrir aux Britanniques c’est s’ouvrir à toute l’influence britannique dans l monde, avec un vainqueur du Tour (NdlR : Wiggins dont le père était australien, avec un deuxième du Tour (Froome) qui est né au Kenya et qui a vécu en Afrique du Sud. On ouvre complètement.”

C’est le monde entier qui découvre le cyclisme et le Tour… “Je vais vous raconter une histoire. Un jour, je sui avec Gary Verity (NdlR : le responsable anglais de c Grand Départ 2014) dans un pub dans le Yorkshire


le vélo que les Belges”

l y a des candidatures aux quatre coins de la planète, le Tour peut partir de n’importe où ? Pour moi, pour les Grands Départs du Tour, c’est aspect naturel est capital. On ne peut pas aller n’importe où. En revanche, si la Belgique était à 15.000 ilomètres de Paris, on devrait se dire, avec son hisoire, ses champions, la légende, comment on fait ? ’aspect logistique, il vient après. Alors, là, il n’y a pas quinze mille kilomètres… Mais bien sûr, l’aspect logistique vient forcément un moment. Ce qui me plaît, c’est qu’avec des choses naturelles, on agrandit l’empire. En 2013, en Corse, le Grand Départ le plus au sud de l’histoire, en 2014, celui le plus au nord. Mais, avec des choses naturelles. Il y a quinze ans, cela n’aurait pas été naturel de partir du Yorkshire. Rendez-vous compte, on va faire l’arriée de la première étape à Harrogate, devant l’appartement où Mark Cavendish, enfant, a passé ses acances et on ne l’a pas fait exprès et personne ne

peut nous croire. Depuis qu’il a appris cela, il n’en revient toujours pas.” Qu’est ce qui suscite le choix d’ASO ? “Il faut garder ce qui fait le Tour et ses fameux trois piliers, un lieu où sportivement on peut faire des choses intéressantes, un lieu qui offre un décor si possible époustouflant, et une vraie envie, une passion pour le cyclisme et le Tour. Par exemple l’Australie, mériterait d’accueillir le Tour, ils ont les champions, l’histoire, la ferveur… Le Tour Down Under est formidablement organisé. Mais c’est évidemment trop loin. Je dis n’importe quoi, mais si dans vingt, trente ans, on peut venir de Sydney à Paris en deux heures, il faudra se poser la question, mais ce ne sera plus moi (il rigole). Il faut un lien naturel. Si vous n’avez pas les champions et la ferveur, ça n’a tout simplement pas de sens, je ne peux vous en dire plus (allusion voilée, si l’on ose dire, à la candidature du Qatar).” En quelques années, les Anglais ont pris le pouvoir dans le cyclisme ? “On le voit sur la langue anglaise, comme francophone, je le vois avec un tout petit peu moins de bonheur. Effectivement, on bascule dans le monde tel qu’il est en général. Il y avait une spécificité latine au cyclisme. La puissance britannique est aujourd’hui considérable. Ce sont des champions, c’est de l’enthousiasme, une équipe puissante. J’ai vu les médias britanniques, les journaux, au lendemain de la victoire de Wiggins au Tour. C’était phénoménal. Quand on voit l’augmentation de l’audience des derniers jours sur la grande chaîne télévisée anglaise ITV1, c’est exceptionnel. Quand j’ai rencontré dix personnes en Grande-Bretagne pour des réunions, cinq me disent qu’elles adorent le Tour, les cinq autres m’affirment qu’elles roulent. Je le dis, on est en Belgique, mais ils parlent anglais.” Vous n’avez pas peur que ce phénomène diminue un jour, que le soufflé retombe comme cela a été le cas en Allemagne avec Ullrich ? “Non, ça s’appuie d’avantage sur un groupe, même s’il y a Wiggins, mais aussi avant cela Hoye (NdlR : le multiple champion pistier), Cavendish et Froome désormais. Avant, ils ont eu Robinson, dans les années cinquante, puis Tom Simpson. Mais la ferveur de 2007, elle était déjà là avant les champions. La foule était là pour l’événement. Cavendish arrivait tout juste, Wiggins était bien champion olympique, mais ce n’était pas une star sur la route. Je pense que c’est plus un mouvement de grand fond, mais qui va aussi de paire avec la pratique de la bicyclette. Londres a voulu accueillir le Tour pour développer la pratique de la bicyclette en ville. C’était le bras armé du maire de l’époque. Et ce fut le cas, elle a augmenté dans les années qui ont suivi. Et l’enthousiasme du maire actuel est le même. Rotterdam a eu une démarche similaire en 2011.” De quel enthousiasme bénéfissez-vous auprès des hommes politiques ? “Nonobstant les vicissitudes du sport de haut niveau et du dopage, on n’a jamais eu autant de candidatures de villes pour accueillir le Tour et le Grand Départ, notamment de l’étranger. Attention, pour le Tour ! Ce n’est pas la vérité pour Paris-Nice ou le Dauphiné. Au Dauphiné, on peut accueillir huit arrivées au sommet car toutes les stations sont candidates, mais pour organiser des étapes en plaine, c’est plus difficile.”

PHOTO NEWS

On discute depuis cinq, dix minutes et je regarde derrière lui le mur. Je me dis : “Tiens, il est bizarre ce mur”. Je regarde à gauche, le mur est jaune, je regarde à droite, il est vert, je regarde devant, il est lanc et derrière moi blanc à pois rouge…. À l’annonce de l’obtention du Grand Départ, le patron a epeint ces murs aux couleurs des maillots du Tour. ur l’ardoise qui annonce la “Soupe of the day”, il st inscrit à la craie, à l’époque, quelque chose omme “504 days before the Grand Départ” (504 ours avant le Grand Départ). C’est magnifique, ’est extraordinaire, c’est merveilleux, c’est de la foie… Je leur ai dit : “Vous êtes des Belges qui parlez anglais.” Il y a un seul pays au monde où j’ai vu ette ferveur, c’est la Belgique. Personne n’aime plus e vélo que les Belges. L’Angleterre est peut-être la nouvelle Belgique du cyclisme.”

“TOUJOURS AIMÉ” Croyez-vous que le Tour soit toujours aimé ? “Il l’est toujours ! Plus que jamais. Pas une seule seconde, il n’y a de signe de désamour. Au contraire, une passion phénoménale s’exerce, dans les régions ou à l’étranger. Dans mes voyages récents en Australie, en Angleterre, en Belgique, aux PaysBas, il y a une envie, une ferveur, un enthousiasme que l’on sent partout. Peutêtre aussi ressent-on davantage cette dimension festive exceptionnelle en période de crise économique. Il se juge surtout à l’aune des résultats de ses propres compatriotes. Encore que, si on le regarde avec notre prisme français, il y a eu de nouveau des résultats des coureurs français ces dernières années.” Où en est-on de la lutte antidopage ? “J’ai la conviction que les choses se sont largement améliorées depuis plusieurs années, notamment depuis l’introduction du passeport sanguin. Maintenant, on n’est pas non plus dans un monde parfait, ça n’existe pas. La lutte continue, des gens continuent à tricher et des gens se font prendre. Il faut faire en sorte de prendre les gens quand on sait qu’ils trichent, ça peut être en février, en juillet, en octobre. Que l’on ne cherche pas à bénéficier à tout prix du prisme du mois de juillet avec toutes les caméras braquées pour montrer que l’on travaille bien…”

255

Le nombre de villes (des quatre coins du monde) candidates à accueillir le Tour de France


LE DOSSIER


Balades vélo

Supplément GRATUIT

Provence - Alpes - Côte d'Azur Juin 2013

© La-coquillade

Le Comité Régional de Tourisme PACA vous invite à découvrir ses itinéraires vélo

Website Plus d'infos sur www.tourismepaca.fr

C O M I T É

R É G I O N A L

D E

T O U R I S M E

01

Supplément réalisé par


Le coup de coeur de Richard Virenque

Richard Virenque Je suis particulièrement attaché à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en effet j’y ai passé mon enfance et c’est ici j’ai appris à faire du vélo. Je suis de la Londe les Maures au bord de la Méditerranée, j’ai vécu aussi dans le charmant village de Carqueiranne pendant plusieurs années. Tout jeune, je partais déjà sur ma bicyclette à la découverte des magnifiques paysages de l’arrière pays varois ! Ses routes sinueuses et pentues m’ont donné le goût de l’effort. C’est grâce à elles que j’ai fait des cols ma spécialité et ai porté à plusieurs reprises le maillot à pois du meilleur grimpeur du Tour de France ! D’ailleurs c’est ici que sont les cols mythiques de la grande boucle, dans les Alpes du Sud on compte au moins 6 cols incontournables du Tour de France : Le col du Galibier, le col du Lautaret, le col de Vars, le col de l’Izoard, le col de la Bonnette et celui de la Cayolle. Sans oublier le géant de Provence : Le Mont Ventoux dont j’ai été le vainqueur en 2002 ! Cette année pour sa centième édition, le Tour offre 7 étapes à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ! Nice, Cagnes-sur-mer, Marseille, Aix en Provence, le Mont Ventoux, Vaison la Romaine, Gap, Embrun et Chorges autant de villes, de paysages et d’émotions à vivre et à découvrir !

Si vous venez chez nous, je vous invite à découvrir mon circuit préféré.

Mon coup de cœur allie à la fois, parcours sur plat, ascensions et descentes de cols, pour les passionnés de vélo ! Il permet de découvrir une variété de paysages qui alternent entre les routes de bord de mer et les petites routes de campagnes en traversant des stations balnéaires connues de tous et des villages typiques de la Provence Méditerranéenne.”

Descriptif

Itinéraire en boucle au départ de la Londe les Maures Distance : environ 100 km Durée : 3h

A La Londe Les Maures, suivre la direction du Fort de Brégançon (11km), puis la route de Cabasson en direction de Bormes les mimosas (8km). Continuer sur la D41 en direction de la Route des Crêtes (2,5km), puis prendre la route des Crêtes (1,5km) en traversant le col du Landon, continuer ensuite par la route forestière des Crêtes et traverser le col de Barral (6,5km). Prendre la D98 (descente du col de Barral sur 3km) et continuer vers la Môle (9km). Prendre la direction du Lavandou (17km) par la D98. Traverser le Lavandou et prendre la direction de Bormes les Mimosas puis de Collobrières par le col de Babaou par la D41. Ascension du col de Babaou : le départ (altitude de départ 193 mètres) se fait tout de suite à l'intersection, au niveau du panneau indiquant "Collobrières 17-Col du Babaou 8", sur la droite de la route. Suivre la même route, étroite et très bien revêtue, tout au long de l'ascension sur une distance de 8,4km. L'arrivée est jugée au sommet, à hauteur du panneau "Col de Babaou alt 414m" encadré en rouge, sur la droite de la route. La pente moyenne est de 2,7% (dénivelé de 221m). Ensuite, continuer sur la D41 la direction de Collobrières (8km) par le col du Pas du Cerf en prenant la D14 (une première descente sur 7km) et prendre ensuite à gauche la D88 (une 2ième descente sur 5km) pour arriver au Pas du cerf. Retour vers la Londe les Maures (4,5km). Voilà vous connaissez maintenant certains des sites qui me font vibrer en tant que sportif mais aussi en tant qu’amoureux de la nature ! D’ailleurs peut-être que nous nous rencontrerons sur une route de Provence au hasard d’une balade à vélo ! Je vous dis à très bientôt chez moi en Provence-Alpes-Côte d’Azur ! Richard Virenque

Supplément gratuit à la Dernière Heure/Les Sports réalisé par IPM ADVERTISING 28 juin 2013 IPM ADVERTISING Rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles - Tél : 0032(2).211.29.12 - Fax : 0032(2).211.28.20 | EDITEURS RESPONSABLES : Emmanuel Denis - Henry Visart | RÉDACTION : Valérie Vuillerme - CRT PACA | COORDINATION : Didier Winnepenninckx – didier.winnepenninckx@ipmadvertising.be | MISE EN PAGE : Fabrice Liben – IPM Advertising sa


Côté méditerranée / Balades faciles

Camargue

Côte d'Azur

À la découverte Autour du golfe de l’étang de de Saint-Tropez Vaccarès Balade N°1

La Camargue vibre de tous ses étangs. Ce large circuit propose une exploration vers les rives du plus grand et du plus célèbre d’entres eux : l’étang de Vaccarès. Au départ d’Arles, capitale de l’histoire et de la culture Camarguaise, l’itinéraire descend plein sud, à travers maraîchages et rizières. Il débouche alors sur les berges de l’étang de Vaccarès pour découvrir une succession de panoramas infinis, où l’eau se confond avec le ciel.

nante dans l’oeuvre du peintre Vincent Van Gogh - L’été la ville s’anime au gré des expositions photos des Rencontres Internationales de la Photographie. Bien que situé en plein centre, l’hôtel dispose d’un petit garage pour les vélos. © Patrice Aguilar

www.hotel-muette.com

Carnet d’adresses Où dormir ?

Où louer son vélo ?

Mas Sainte-Cécile Bienvenue à la Ferme - Gîtes de France - Chambre d´hôtes. Au milieu des rizières et tout proche de l’étang de Vaccarès, le mas Sainte Cécile propose 3 chambres d’hôtes et 3 gîtes meublés dans un ancien monastère du XVIIème siècle, rénové avec goût. Le petit-déjeuner y est copieux et le cadre calme et apaisant. Pour les plus chaudes heures de l’été, les chambres sont climatisées et la piscine une halte rafraichissante !

Europbike Installé à Arles depuis 30 ans, Europbike propose 100 pointsrelais pour la livraison et la reprise des vélos sur toute la Provence ! le choix y est large : VTT, VTC, vélos de course, vélos de ville, tandems, vélos électriques, vélos enfants, remorques, accessoires et bagagerie. Europbike met à disposition plus de 300 vélos pour les individuels avec possibilité de se faire livrer à domicile. Réservation sur le site.

www.domainesaintececile.com

www.europbike-provence.net

Jolie boucle au départ de l’Office de Tourisme de Grimaud. Le long du chemin, vous traverserez la cité lacustre de Port-Grimaud, classé au patrimoine du 20ème siècle ; le port de Cogolin, séparé de Port-Grimaud par la Giscle ; la plage de la Bouillabaisse idéalement exposée qui s’allonge face au massif des Maures, elle offre un coucher de soleil imprenable ; la plage de Beauvallon, paradis des windsurfeurs par vent d’est et la plage des Cigales avec son petit port privé très caractéristique. Enfin, une pause s’impose au virage du Treizain avec sa vue imprenable sur Saint-Tropez. L’itinéraire alterne entre piste cyclable et routes secondaires. Carnet d’adresses

Où louer son vélo ?

Où dormir ? Hôtel-Restaurant Le coteau fleuri Ancienne magnanerie, à deux pas du centre historique de Grimaud, ce lieu calme plonge sa vue vers les champs d’oliviers et les vignes, puis au-delà, sur le Massif des Maures. C’est aussi une table remarquable. Jean-Claude Paillard, Maître Restaurateur, y cultive l’authenticité, le patrimoine culinaire du midi, les produits de la presqu’île et de la Provence. www.coteaufleuri.fr

Energy Bike Un vélo à assistance électrique chez Energy Bike à Grimaud www.energy-bike.fr

Partir l’esprit libre avec une agence Pep’s Spirit Avis aux amateurs en quête de découvertes ! Emmanuelle, Frédérique et Sébastien pour qui le golfe de Saint-Tropez n’a plus aucun secret proposent des balades guidées en VTT ou vélo de route pour tous les niveaux au départ de Grimaud pour une découverte optimale.

Balade

N°2

www.peps-spirit.fr

Hôtel 2* de la Muette Logis de France - Une adresse idéale si vous recherchez le charme et le patrimoine au coeur de la ville d’Arles. Capitale de la Camargue, Arles n’en reste pas moins une ville romaine aux 9 sites classés UNESCO et une étape détermi-

PLUS D’INFOS : Office du Tourisme de Grimaud www.grimaudprovence.com PLUS D’INFOS : Office du tourisme d’Arles www.arlestourisme.com Bouches du Rhône Tourisme www.visitprovence.com

Maison du tourisme du Golfe de St Tropez : www.golfe-sainttropez-information.com Var Tourisme : www.visitvar.fr © Peps Spirit Grimaud

03


Balades faciles / Côté Provence

Tour du Luberon Un circuit idéal pour l’itinérance : 236 km autour du massif du Luberon, balisés dans les deux sens, pour une découverte en douceur de ce territoire préservé ! Sillonnez à travers 33 villages charmants et authentiques. Le relief est parfois agrémenté de pentes pas toujours douces mais généralement courtes ! Les chemins sont carrossables et le dénivelé variable selon la portion. Où louer son vélo ? Tous les loueurs de vélo, hôtels, sociétés de taxis, agences de voyages sont référencés sur le site www.veloloisirluberon.com Luberon biking - Velleron Location de vélos 7/7 avec un large éventail de modèles. Plus de 200 vélos, avec service assistance. Livraisons de vélos sur lieu de résidence, au départ des balades ou bien encore à la sortie des gares de : Cavaillon, Avignon, L’Isle sur la Sorgue, Aix-en-Provence. www.luberon-biking.fr

Sun-e-bike - Bonnieux Un parc de plus de 200 vélos à assistance électrique répartis sur les villages de Bonnieux et Saint Rémy-de-Provence.

Balade Carnet d’adresses Où dormir ?

© CRTPACA Ph. Leroux

N°3

www.sun-e-bike.com

Plus d’hôtels sur le site www.veloloisirluberon.com

Sun-e-bike - Bonnieux Agence de voyages qui propose des séjours “vélo” dans les Alpilles et le Luberon. www.sun-e-bike.com

Hôtel de la Coquillade***** - Gargas La Coquillade, domaine de prestige en Provence, hôtel 5* Relais & Châteaux, situé au coeur du Luberon, a développé un concept unique en partenariat avec la célèbre marque suisse de vélos BMC : Le “Provence Cycling Paradise”. Dans un environnement d’exception, vous aurez la possibilité de louer des vélos de route, VTT et vélos électriques, et de profiter du confort d’un hôtel de luxe, de son domaine viticole, et de ses restaurants.

Hôtel Le Mas des Grés*** - Lagnes L’hébergement idéal pour ceux qui cherchent à concilier art de vivre provençal et respect de l’environnement. Ses propriétaires, Nina et Thierry ont toujours été soucieux de s’inscrire dans une logique de tourisme durable. Cet engagement se traduit par l’obtention par l’établissement de la marque « Hôtel au Naturel », garantissant à la fois des pratiques éco-responsables et un engagement au sein du Parc naturel régional du Luberon.

www.lacoquillade.fr

www.masdesgres.com

04

Partir l’esprit libre avec une agence

Camping Indigo*** - Forcalquier Petit camping convivial et plein de charme situé dans un espace arboré de plus de 4 hectares s’ouvrant sur la nature, et à moins de 500 m du centre ville de Forcalquier, petite ville médiévale et ancienne capitale de Provence. Le Camping Indigo propose un bar et une restauration familiale, la location de vélos sur place, une piscine chauffée, et de nombreuses activités. Petit plus pour les cyclistes, l’apéritif est offert ! www.camping-indigo.com/fr/camping -indigo-forcalquierprovence.html

© Daniel Gilles

PLUS D’INFOS : Vaucluse Tourisme www.provenceguide.com


Côté Alpes / Balades faciles

Les Baronnies du Buëch Vélo dans “la Provence des Montagnes” La Montagne de Chabre (site mondialement connu par les amateurs de vol libre) protège jalousement à ses pieds les remarquables Gorges de la Méouge, lumineuses et accueillantes, tant pour les baigneurs que pour les promeneurs.

Balade © EspaceRando

Un pont médiéval à trois arches flanqué des vestiges d’un vieux moulin s’insère parfaitement dans un paysage naturel étonnant par ses caractéristiques géologiques. Fière de son vieux château seigneurial du 17ème siècle, LaragneMontéglin sera le point de départ de ce circuit. Le passage montant par les Gorges de la Méouge permet d’atteindre Barret-sur-Méouge, sur les Routes de la Lavande. Le moment est venu d’escalader les six kilomètres du Col Saint-Jean (un col avec ses pentes à 7 et 8 % et ses 386 mètres de dénivelé) et atteindre allègrement son sommet, à 1 159 mètres d’altitude. Là, vous est offert un coup d’oeil de premier choix sur la vallée du Céans. Vous descendrez ensuite pour rejoindre cette rivière à Laborel (haut lieu historique du Rallye de Monte-Carlo) et en descendre le cours jusqu’à Orpierre, une ancienne cité des Baronnies, fief des Princes d’Orange au 11ème siècle. Vous quittez là les Routes de la Lavande. Huit kilomètres vous séparent encore du village perché de Lagrand et de son église datant du 12ème siècle sous laquelle vous passerez avant de regagner Laragne-Montéglin en traversant les plantations fruitières de Saléon.

Carnet d’adresses

N°4

Où dormir ? La Ferme de la Montagne - Sigottier Deux gîtes et une chambre d’hôtes sont proposés à la location. Au pied des Alpes à 1000m d’altitude, les amoureux de la nature seront servis en choisissant La Ferme de la Montagne. Une multitude d’activités y sont à découvrir comme l’escalade, les grottes préhistoriques, les anciennes mines de plomb argentifère, la randonnée à pied, à cheval, la baignade, ou les sports aériens. Catherine et Bernard Lanteaume proposent une table d’hôtes les samedis mardis ou vendredis soirs et peuvent préparer des pique-niques sur demande. www.gitedelamontagne.blogspot.fr © EspaceRando

Hôtel Le Céans** - Orpierre Logis de France Niché dans un véritable écrin de verdure, c’est ici que se rencontrent lavandes et montagnes ! Sur la route des Princes d’Orange, dans la vallée du Buëch, l’hôtel le Céans offre un cadre de détente à des vacances actives ou culturelles. www.le-ceans.fr

Camping des Princes d’Orange - Orpierre Situé à flanc de colline, le camping surplombe le village médiéval d’Orpierre, site d’escalade par excellence. Ouvert du 1er avril au 31 octobre, le camping des Princes d’Orange est membre de “Sites & Paysages de France”, une chaîne qui développe un véritable esprit de famille et de bien-être autour de sites naturels remarquables. En 2013, 3 nouveautés sont à découvrir : une nouvelle grande aire de jeux pour les enfants de 0 à 18 ans, une magnifique salle d’escalade couverte avec plus de 1000 prises, et une agréable salle fermée avec cuisine et TV.

Où louer son vélo ? La Grand’Roue - Orpierre Location, réparation et vente de cycles et cycles atypiques. Location de tandem, grand bi, vélo lunette, triporteur, monocycle, mini bike, VTC,... Pierre Barbeau +33 (0)6 81 28 21 89 www.lagrandroue.fr

PLUS D’INFOS : Office du tourisme de Laragne Montéglin www.ot-laragne.fr Hautes Alpes Tourisme www.hautes-alpes.net

www.campingorpierre.com

05


Balades sportives / Côté Méditerranée

Pays de l’Etoile Circuit des villages Une succession de villages au charme préservé. Auriol, La Destrousse, La Bouilladisse, Peypin, Belcodène : placés à la base des premiers reliefs de la chaîne de l’Etoile-Garlaban et de la montagne de Régagnas, au nord d’Aubagne, ces cinq villages à l’écart des circuits touristiques ont conservé une réelle identité provençale. Une atmosphère symbolisée par leur habitat traditionnel, des places typiques à platanes et à fontaines et quelques hameaux isolés, à vocation agricole. Autour d’Aubagne, capitale des santons de Provence, et haut-lieu des arts de la terre, allez à la découverte des potiers et de leur savoir-faire.

Balade

N°1

© CRTPACA

Carnet d’adresses Où dormir ? Le Mas des Aludes - La Destrousse Chambres d’hôtes Marie-Joe et Jean-Luc reçoivent leurs hôtes dans ce cadre idyllique au milieu d’une forêt de pins. Les chambres sont grandes et ouvertes vers l’extérieur, les petitsdéjeuners copieux (salé/sucré) et les confitures faîtes “maison” bien entendu. La Destrousse est bien située pour profiter de la Provence, entre Marseille, Aix-en-Provence et Aubagne, entre mer, villages au charme préservé et collines.

Hôtel Le Commerce** - Auriol Logis de France Avec ses chambres exposées sud, et sa table familiale, cet établissement typiquement provençal dispose de toutes les facilités et de la sécurité d’un parking privé +33 (0)4 42 04 70 25

Où louer son vélo ? Holiday Bikes Chemin de Bonnes Nouvelles 13400 Aubagne +33 (0)4 42 82 37 37

www.lemasdesaludes.com

Hôtel La Fenière** - La Bouilladisse Logis de France Accueil familial dans ce petit hôtel Logis de France au calme et en retrait de la route. Le petit déjeuner copieux se prend à l’intérieur, en terrasse ou au bord de la piscine. Le petit plus pour les cyclistes, il dispose d’un parking privé. www.hotelfeniere.com

06

PLUS D’INFOS : Maison du tourisme du Pays d’Aubagne et de l’Etoile www.tourisme-paysdaubagne.fr Bouches du Rhône Tourisme www.visitprovence.com © CRTPACA


Côté Provence / Balades sportives

Mont Ventoux Le Géant de Provence L’ascension du Mont Ventoux par Bédoin ou Malaucène est digne d’être comparée avec les plus beaux cols de France. Au départ de Malaucène, la vue est bien dégagée sur les montagnes et la qualité du revêtement de la route est la meilleure. Vous pourrez faire une courte halte à la station de ski du Mont-Serein pour un ravitaillement avant d’attaquer les 5 derniers kilomètres.

Pour une ascension plus relax, il vaut mieux partir de Sault, les vingt premiers kilomètres sont plus faciles et se font dans la forêt. Au Chalet-Reynard, vous pourrez faire une courte halte, pour ensuite affronter les 5 derniers km à 9 % de moyenne. Les plus téméraires partiront de Bédoin, c’est l’ascension des pros ! La route, plus étroite que par Malaucène est plus dangereuse. Emotion garantie sur les 6 derniers kilomètres : spectaculaires ! Pour une belle ascension, choisissez un jour où le sommet est dégagé, et où le vent ne souffle pas trop fort (le vent est parfois si violent qu’il vous empêche d’atteindre le sommet). Les meilleurs moments de l’année pour le Mont Ventoux sont entre mai et octobre. Attention, la différence de température entre le sommet et la vallée peut atteindre 13°C.

Carnet d’adresses Où dormir ? Hôtel des Pins*** - Bédoin L’esprit d’une maison provençale idéalement située dans un jardin aux essences méditerranéennes agrémenté d’une piscine, de pièce d’eau, nénuphars et d’un espace massage. Les chambres et suites à la décoration recherchée mêlent romantisme et design pour certaines. Vous retrouvez dans la cuisine du Restaurant l’Esprit Jardin toutes les saveurs du marché de Provence présentées dans de jolies assiettes colorées. A disposition : garage Cyclo. www.hoteldespins.net

Balade

N°2

Hôtel Domaine des Tilleuls*** - Malaucène Hôtel de charme offrant des chambres personnalisées et de standing dans un grand parc arboré avec parking et piscine. Les chambres vastes ou de taille plus petite ont toutes un décor différent. Une grande piscine avec plage pool house, bain de soleil, ombragée ou ensoleillée avec service de boissons fraîches. Accueil et services adaptés pour les cyclistes. Partenaire de la Provence à Vélo.

Partir l’esprit libre Accueil Vélo Ventoux Les professionnels du Réseau “Accueil Vélo Ventoux” proposent aux abords des 13 circuits balisés des prestations adaptées aux visiteurs à vélo. www.destination-ventoux.com www.provence-a-velo.fr

© CRTPACA - Dieter Basse

PLUS D’INFOS : Vaucluse Tourisme www.provenceguide.com

www.hotel-domainedestilleuls.com

Hostellerie du Val de Sault**** - Sault Avec une vue imprenable sur le Mont Ventoux, Yves Gattechaut a construit ici un véritable village de dix petites maisons en rez-dejardin, regroupées autour de la piscine. Les chambres offrent une vue imprenable sur les champs de lavande et le Mont-Ventoux ou sur le jardin. Yves Gattechaut, aux commandes du restaurant gastronomique le Regain, propose une cuisine de saison. Partenaire de La Provence à Vélo. www.valdesault.com

Où louer son vélo ? À Bédoin : www.bedoin-location.fr Ventoux Bikes - Malaucène Loueur et accompagnateur vélo Jean-Christophe Cabot www.ventoux-bikes.com À Sault : www.albioncycles.com

© CRTPACA - Dieter Basse

07


DÉCOUVREZ NOS ITINÉRAIRES VÉLO EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR

ISA GU LA NE

BR

4

4

Parc National des Ecrins LE RH ON E

P

05

GAP

EMBRUN

26 DRÔME

4 H

CE

84

FORCALQUIER

L' ASSE

3 30 GARD Parc Naturel Régional des Alpilles ARLES LE R HÔN E

LA DURANCE

E

R

LE

PE

NE HÔ

1

R ND

A GR

TIT

LE

N HÔ

13

LA D UR A N

LA SOR GUE

LE RHÔNE

DIGNE-LES

2

AVIGNON

que logi ce Géo en ve Prov ser teRé e Hau d

Mont Ventoux

04 LA BL EO NE

LE BU E C

LE VERDON

urel Régional Parc Nat du Luberon

Parc Naturel Régiona du Verdon

83

AIX-EN-PROVENCE

DRAGUIGNAN

L'ARGENS

AURIOL

Parc Naturel Rég de Camargu ional e

ROQUE L'ARG SUR-A

BRIGNOLES

1

MARSEILLE MÉDITERRANÉE

TOULON

HYÈRES

Parc de P


ITINÉRAIRES FACILES CÔTÉ MÉDITERRANÉE 1 A la découverte de l’étang de Vaccarès - Camargue 2 Autour du golfe de Saint-Tropez - Côte d’Azur

38 ISÈRE AREE LA CL

RIANÇON

CÔTÉ PROVENCE 3 Tour du Luberon - Luberon

na l o i g Ré as r

Par c

LE

GU IL

Na t du urel Qu ey

CÔTÉ ALPES 4 Vélo dans “la Provence des Montagnes” Les Baronnies du Buëch

ITINÉRAIRES SPORTIVES FS

L’ U BA

YE

CÔTÉ MÉDITERRANÉE 1 Circuit des villages - Pays de l’Etoile CÔTÉ PROVENCE 2 Le Géant de Provence - Mont-Ventoux

BARCELONNETTE

3

Parc du M Nation erca nto al ur

LA T INÉ

E

LE VAR

LA VÉS

UB IE

LE CI AN S

-BAINS

2

CÔTÉ ALPES 3 Aux sources du Verdon, La “classe cycle” des 3 cols Vallée de l’Ubaye 4 Le Col du Galibier - Vallée de Serre-Chevalier

ITALIE

turel Régional a N c r zur Pa alpes d'A é r P s de

LA ROYA

3

ITINÉRAIRES VTT

06

NICE

al

ANTIBES

MENTON MONACO

CÔTÉ MÉDITERRANÉE 1 L’Estérel au fil de l’eau - Esterel 2 Balade en famille dans la plaine de Caille Alpes-Maritimes CÔTÉ PROVENCE ALPES 3 Tronçon n°4 de la Transubayenne Grande Traversée VTT Alpes de Haute Provence Alpes-Provence 4 La descente du Col du Lautaret - Hautes Alpes du Sud Alpes CÔTÉ ALPES

4 La descente du Col du Lautaret - Alpes du Sud

N FRÉJUS

EBRUNEGENS RGENS

1

ST-RAPHAËL

2 ST-TROPEZ

National Port-Cros

C O M I T É

R É G I O N A L

D E

T O U R I S M E


Balades sportives / Côté Alpes

Vallée de l’Ubaye Aux sources du Verdon la “classe cycle” des 3 cols

Balade

N°3

Circuit vélo phare de la Vallée de l’Ubaye, l’épreuve des “Trois cols” se décline chaque été depuis 37 ans. Cette randonnée a beau être non compétitive et ouverte à tous, elle se mérite! D’abord, parce que son dénivelé de 3340 m la destine aux cyclistes bien entrainés. Ensuite, parce qu’elle parcourt une partie de l’étape mythique du Tour de France, qui a vu la victoire de Thévenet sur Merckx à Pra-Loup, en 1975. Un terrain de jeu idéal entre Haute-Provence, Verdon et Var, pour tester son coup de pédale, dans les meilleurs conditions de grimpe. La 38ème édition de l’épreuve des Trois Cols, organisée par le Cyclo Club de l’Ubaye réunira le 4 août 2013 PLUS D’INFOS : plus de 400 cyclistes de Office du tourisme tous les coins d’Europe. de Barcelonnette www.barcelonnette.com Vous allez aimer Vallée de l’Ubaye : www.ubaye.com l’immersion dans le Parc ADT des Alpes de Haute-Provence National du Mercantour ! www.alpes-haute-provence.com Carnet d’adresses Où dormir ? Centre sportif d’oxygénation Jean Chaix - Barcelonnette Le directeur du centre Michel Nicolao est guide de haute montagne et cycliste passionné. C’est aussi une figure locale incontournable, Maire de Saint-Pons et vice-président de la Communauté de Communes. Tél +33 (0)4 92 81 08 59. http://centre.chaix.monsite-orange.fr

Hôtel La Villa Morelia**** - Jausiers Cette folie néomexicaine érigée dans les années 1900 est une des plus belles adresses de la vallée de l’Ubaye. Deux magnifiques salons prolongés d’une terrasse face aux montagnes, des chambres exposées dans des styles Directoire ou Louis XVI, un parc avec jardin, potager et piscine chauffée, et une table réputée. Depuis peu, une bâtisse édifiée édifiée dans le même style que la villa propose 14 chambres somptueuses (esprit montagne et lounge). L’ensemble est complété d’un espace spa labellisé “cinq mondes”.

Le Château des Magnans - Jausiers Résidence de tourisme - Location d’appartements- La résidence comprend 66 appartements dont 15 dans le château, entièrement équipés pour accueillir 2 à 6 personnes. Piscine couverte, solarium, spa, hammam, sauna, garage fermé. Le restaurant “La Table de Louis” offre une cuisine contemporaine et un service de qualité.

www.villa-morelia.com

www.chateaudesmagnans-jausiers.com

© Manu Molle

Où louer son vélo ? Bouticycle AGNESE - Barcelonnette 51 av. des 3 frères Arnaud +33 (0)4 92 81 23 69

Le Technicien du Sport - Jausiers Rue Principale +33 (0)4 92 81 13 93 www.technicien-sport-jausiers.com

10

© Bertrand Bodin

www.bouticycle.com


Côté Alpes / Balades sportives

Balade

Vallée de Serre-Chevalier

© Agence Zoom

N°4

Le Col du Galibier Le Briançonnais offre un incroyable choix d’itinéraires pour les passionnés de vélo de route : des paysages contrastés, des petites routes sinueuses aux grands balcons, en passant par les montées et les descentes des plus célèbres cols de l’histoire du vélo. Le Galibier est le col des Alpes le plus fréquenté par le Tour de France. Il présente une pente de 6 % de moyenne sur 8 km. Les 500 derniers mètres sont redoutables... Aux alentours, ne manquez pas Serre-Chevalier Vallée, ce sont 13 villages et hameaux qui offrent une diversité de paysages et d’ambiances. Aux portes du Parc National des Ecrins, la rivière de montagne “La Guisane” parcourt cette large vallée ouverte vers le sud. Briançon, ville d’Art et d’Histoire inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour ses fortifications Vauban est le point de départ de cette vallée.

Après le sport, le réconfort avec les grands bains de Monetierles-Bains, centre thermo-ludique de 4500 m², unique en région PACA et constitué de 2 bassins de 300 m² chacun, grottes musicales, couloirs massants, bains bouillonnants, bassin de marche, salle de repos, hammam, sauna ainsi qu’un espace dédié aux soins du corps et à l’esthétique. www.lesgrandsbains.fr

Carnet d’adresses Où dormir ? Hôtel Bonnabel**** L’hôtel dispose de 23 chambres avec vue et propose sauna, hammam, jacuzzi, salle de fitness, piscine pour la relaxation. Le restaurant le “Père Benzol” offre une restauration gourmande et de qualité ainsi que des menus adaptés aux besoins des sportifs ! www.hotel-bonnabel.com

Aux beaux jours, faites une halte au jardin alpin du Lautaret : à 2100 m. Les essences des Hautes Alpes mais aussi de toutes les montagnes du monde y sont représentées.

PLUS D’INFOS : Hautes Alpes Tourisme www.hautes-alpes.net Vallée de Serre-Chevalier www.serre-chevalier.com

Partir l’esprit libre Serre Chevalier Réservation Centrale de réservations de Serre-Chevalier www.serrechevalier-reservation.com

Où louer son vélo ? Mountain Cycles Av. 159 E RIA - 05100 Briançon +33 (0)9 64 28 13 21 mountain.cycles@orange.fr www.mountain-cycles-briancon.fr

11


Balades VTT / Côté Méditerranée

L'Esterel au fil de l’eau Ce sentier qui empreinte les vallons vous permettra de faire la découverte d’une végétation luxuriante dans un milieu naturel préservé. Sur votre passage, ne manquez pas le point de vue sur le village millénaire de Roquebrune-sur-Argens, l’aqueduc des 25 ponts datant du 18ème siècle et qui permettait de ravitailler le village en eau, le monastère Notre-Dame-de-Pitié abritant une chapelle du 17ème siècle, l’ancien moulin de la Maurette, qui fournissait la farine aux habitants de Roquebrune. Carnet d’adresses Où dormir ? Hôtels-clubs Vacanciel A Roquebrune-sur-Argens et à la Garde-Freinet. En formule location ou pension complète ces deux hôtels clubs profitent d’un cadre exceptionnel au pied du massif des Maures et aux portes de l’Estérel. Les plus pour les cyclistes : road books détaillés sur les circuits vélo entre 60 à 130 km au départ de chaque établissement, possibilité de stages d’entrainement d’une semaine et de circuit itinérant sur la Côte d’Azur et en Camargue, petits déjeuners sucrés-salés servis à partir de 7h30, repas proposés en buffet avec un grand choix de plats salés-sucrés et de larges amplitudes de service de 12h à 15h, à la demande : possibilité de repas décalés, pique-niques ou collations. Espace de lavage et entretien des vélos. www.vacanciel.com

Balade

N°1

PLUS D’INFOS : Office Intercommunal de Tourisme de Roquebrune/argens www.paysmeresterel.com © Peps Spirit

Village-Camping Les Pêcheurs Au pied du Rocher de Roquebrune-sur-Argens, à seulement 500 mètres du village et à proximité des vastes plages de sable fin de la Côte d’Azur, ce camping met à disposition des emplacements de qualité, des piscines chauffées, un espace balnéo un restaurant en bordure de piscine mais surtout d’inoubliables animations pour enfants ou adultes.

Chambres et gîtes Les Mayombes A seulement quelques pas du charmant village médiéval de Roquebrune-sur-Argens dans le Var, idéalement situé entre Saint-Raphaël et Saint-Tropez, au coeur d’un cadre enchanteur boisé de pins parasols, Béatrice et Luc proposent à la location 2 chambres d’hôtes et 6 gîtes pouvant accueillir chacun de 2 à 4 personnes. Vous pourrez ainsi profiter de la piscine chauffée, du spa, et des terrasses ombragées...

www.camping-les-pecheurs.com

www.lesmayombes.fr

12

Var Tourisme : www.visitvar.fr

© Peps Spirit

Où louer son vélo ? Cap Kaya +33 (0)6 61 41 75 75 www.basedurocher.fr

© OIT Pays Mer Esterel


Côté Méditerranée / Balades VTT

Balade

N°2

© GregGermain - g2vision

Alpes Maritimes Balade en famille dans la plaine de Caille

PLUS D’INFOS : Point info tourisme de Caille www.ville-caille.net Côte d’Azur Tourisme www.cotedazur-tourisme.com

Bien adapté aux jeunes enfants, ce circuit d’1h30 permet de pédaler en famille dans un environnement exceptionnel. La plaine de Caille est un petit paradis, diapré de fleurs multicolores à la fin du printemps. Mille lieux et histoires y sont à découvrir. L’itinéraire, quasiment plat, alterne petites routes goudronnées à très faible circulation avec des passages sur pistes forestières. Située à 30 min de voiture de Grasse, la plaine de Caille se trouve au cœur de l’espace protégé du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Carnet d’adresses Chalet L’Ermitage Situé à 1400 m d’altitude en pleine montagne, cet hébergement offre une vue exceptionnelle sur les pistes de ski et le balcon de la Côte d’Azur. Entouré par une forêt de pins, ce chalet de 20 m² sera un cocon pour des vacances sportives avec des activités telles que la randonnée, le VTT, l’accrobranche, ou la pêche en été, le ski et les raquettes en hiver. Le Chalet L’Ermitage dispose d’un centre ayurvédique pour des massages ayurvédique et tibétain.

Le Domaine de la Beccassière - Thorenc Gîtes de France Thorenc fut une station climatique longtemps appréciée par l’aristocratie Impériale Russe à la fin du 19ème siècle et début du 20ème siècle. Cette chambre d’hôtes est implantée dans un domaine construit au 19ème siècle entouré de 6000 m² de verdure. Outre le petit-déjeuner continental, il fait bon déguster la cuisine gastronomique dans le jardin d’hiver ou sur la terrasse en été. Décorées dans un style marocain, africain ou russe, les chambres offrent une vue sur le jardin et les montagnes.

La Maison des Oliviers - Pierrefeu Gîtes de France Franck et Jean vous assurent d’un séjour 100 % nature dans cette chambre d’hôtes de charme dans l’Estéron. Au coeur du parc naturel régional des Préalpes d’Azur, à l’écart de la frénésie du littoral, cette belle demeure de style provençal se niche dans un écrin de calme, de verdure et d’oliviers où vous pourrez déguster en terrasse les soirs d’été les saveurs locales de la table de Jean. Outre le VTT, profitez de superbes balades ou de descentes en canyoning dans les rivières aux alentours.

VELORIZONS - France BIKE TRIPS Agence spécialisée dans les séjours VTT, Vélo de route ou VTC. Plus de 50 circuits VTT, 20 circuits Vélo de Route et 20 circuits VTC qui couvrent tous les plus beaux itinéraires à deux roues en France avec les Alpes du Sud, la Provence, et la Côte d’Azur.

www.chalet-lermitage.jimdo.com

www.becassiere-thorenc.fr

www.lesgrangesdelaroannette.com

www.france-bike-trips.com

Où dormir ?

Où louer son vélo ? Friends Rider’s Bikes 195 avenue Auguste Renoir 06520 Magagnosc +33 (0)4 93 66 24 14

Partir l’esprit libre avec une agence

13


Balades VTT / Côté Provence

Alpes – Provence Tronçon n°4 de la Transubayenne Grande Traversée VTT Balade N°3

Ce circuit est destiné aux pratiquants réguliers. Cet itinéraire VTT emprunte la Transubayenne qui est elle-même longue de 100 km traversant la vallée de l’Ubaye et empruntant une ancienne voie ferrée et ses tunnels. Ce tronçon fait également partie de la Grande Traversée VTT Alpes-Provence. Au départ de Barcelonnette, on distingue deux parties différentes par leur style. La première, jusqu’aux Thuiles, se déroule en rive droite de l’Ubaye, essentiellement en sous-bois, sur un sentier ludique. La seconde rallie le village de Méolans par une piste forestière vallonnée, en rive gauche, et offre au passage de belles vues sur l’Ubaye, une des dernières rivières sauvages sans barrage. Où louer son vélo ? Verdier Sport Twinner - Pra Loup Idéalement situé près des parkings et du front de piste de Praloup, Verdier Sport propose un parc de VTT de location adaptés à tous : VTT de descente, Freeride, junior et protections. +33 (0)4 92 84 11 56

Carnet d’adresses Où dormir ? Gîte-Auberge l’Eterlou-Faucon de Barcelonnette Situé dans un lieu calme et à l’écart de la route. Ce gîte de séjour et auberge a été récemment refait à neuf dans une ancienne ferme de caractère de type montagnard. Il peut accueillir 44 personnes en tout. Possibilité de demi-pension ou pension complète en toute saison. Vue splendide sur les montagnes environnantes depuis les terrasses. www.gite-auberge-eterlou.com

www.twinner-praloup.fr

Partir l’esprit libre avec une agence Rando Passion - Barcelonnette Chantal Bonaglia propose des balades et descentes accompagnées pour tous niveaux. Elle organise la location des VTT et la dépose en altitude. +33 (0)4 92 81 43 34 © Manu Molle

Gîte Les Terres Blanches - Méolans-Revel Le gîte-auberge Les Terres Blanches, situé dans le village de Méolans, à 1100 mètres d’altitude, accueille les visiteurs dans une maison du 17ème siècle entièrement restaurée. Les Terres Blanches se sont engagés dans une politique de développement durable qui se traduit notamment par l’obtention du label Clef Verte.

Hôtel La Villa Mexicaine - Jausiers Chambres d’hôtes et gîte 3 épis dans une petite “villa mexicaine”, maison de style colonial comme les construisaient les colons revenus du Mexique au début du 20ème siècle avec en prime une piscine extérieure et des jeux pour enfants. De nombreux services sont proposés, et les cyclistes sont les bienvenus avec une pièce mise à disposition pour déposer leurs vélos.

www.les-terres-blanches.com

www.lamexicaine.com

14

www.rando-passion.com

PLUS D’INFOS : Vallée de l’Ubaye www.ubaye.com ADT des Alpes-de-Haute-Provence www.alpes-haute-provence.com

© Manu Molle


Côté Alpes / Balades VTT

Alpes du Sud La descente du Col du Lautaret (VTT) La vallée de Serre-Chevalier est riche en itinéraires VTT, utilisant des sentiers de montagne grimpant dans les forêts de mélèzes ou dévalant des alpages verdoyants. Serre Chevalier dénombre 181 kilomètres labellisés FFC. L’ensemble de ces parcours est accessible à tous : pour des balades familiales, entre amis, ou pour les “mordus” des deux roues qui souhaitent accumuler les dénivelées positives.

Balade

N°4

© Agence Zoom

La descente du Col du Lautaret est un parcours de difficulté moyenne avec un panorama exceptionnel. Depuis le sommet du col du Lautaret, il emprunte un chemin de fond de vallée qui arrive au village du Monêtier-les-Bains d’où l’on peut rejoindre d’autres circuits labellisés. Pour se détendre, une pause aux Grands Bains du Monêtier s’impose. Centre thermo-ludique de 4500 m², unique en région PACA et constitué de 2 bassins de 300 m² chacun, grottes musicales, couloirs massants, bains bouillonnants, bassin de marche, salle de repos, hammam, sauna ainsi qu’un espace dédié aux soins du corps et à l’esthétique. www.lesgrandsbains.fr Aux beaux jours, faites une halte au jardin alpin du Lautaret : à 2100 m. Les essences des Hautes-Alpes mais aussi de toutes les montagnes du monde y sont représentées.

Carnet d’adresses Où dormir ?

Chalet le Serre des oiseaux - Chantemerle Ce magnifique chalet individuel conçu pour 16 personnes se trouve au cœur de Serre-Chevalier 1350. Très spacieux avec 220 m² de plancher, il allie esprit montagnard et grand confort. Les équipements haut de gamme se marient parfaitement avec la décoration pierre et bois. Il est exposé plein sud, dans un endroit très calme. Le spa extérieur complète les atouts exceptionnels de ce chalet. Location à la semaine.

www.chalet-serre-chevalier.com

Hôtel Alliey*** Serre Chevalier L’Alliey est un hôtel de charme authentique qui se compose de 2 maisons de pays en pierres apparentes et de mélèze ciré, où les maîtres mots sont Hospitalité & Bien-être.

Où louer son VTT ? Centre VTT de Serre Chevalier Base de loisirs du Gros Moutas Xavier Buffet Le Monêtier les Bains +33 (0)4 92 24 56 83 +33 (0)6 07 86 69 26 vtt@velonature.com www.velonature.com

VTT Expérience L’Orpin Edouard Doligez 05330 Saint-Chaffrey +33 (0)6 24 68 57 58 edouard@ski-experience.org www.vtt-experience.com

Partir l’esprit libre Serre Chevalier Réservation www.serrechevalier-reservation.com

PLUS D’INFOS : Hautes Alpes Tourisme www.hautes-alpes.net

Avec de superbes vues sur le Parc national des Ecrins ou sur la vallée de Serre-Chevalier, cet hôtel qui ressemble plus à une maison d’hôtes avec ses 21 chambres est situé au cœur du village de Monêtier-les-Bains. Une adresse intimiste, proche des pistes ainsi que des petits commerces et magasin de sport.

Vallée de Serre-Chevalier www.serre-chevalier.com

www.alliey.com © Agence Zoom

15


Tour de France 2013 :

7 ĂŠtapes en Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur Pour la 100ème ĂŠdition du Tour de France (29 juin/21 juillet), Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur est mise Ă  l’honneur avec pratiquement un quart des ĂŠtapes de la plus prestigieuse course cycliste du monde qui passent en rĂŠgion. Des ĂŠtapes Ă  Nice, Cagnes-sur-Mer, Marseille, Aix-en-Provence, Vaison-la-Romaine, Gap, mais aussi deux ĂŠtapes difďŹ ciles qui ont fait la renommĂŠe de la rĂŠgion dans le monde entier : s,E-ONT6ENTOUXLAĂ’MEĂ?TAPE UNEĂ?TAPEMYTHIQUEDUTOURAVECLASCENSION du “GĂŠant de Provenceâ€?, la plus longue du Tour 2013 (242 km) s%MBRUN #HORGESLAĂ’MEĂ?TAPE AVECUNCONTRELAMONTREINDIVIDUEL ENSURPLOMBDULACDE3ERRE 0ON ON DEUXMONTĂ?ESETDEUXDESCENTESACROBATIQUES

,ES�TAPESDU4OUREN0ROVENCE !LPES #ÙTED!ZUR Mardi 2 juillet : Nice - Nice (Contre la montre par Êquipes) Mercredi 3 juillet : Cagnes-sur-Mer - Marseille Jeudi 4 juillet : Aix-en-Provence - Montpellier Dimanche 14 juillet : Givors - Mont Ventoux

Mardi 16 juillet : Vaison-la-Romaine - Gap -ERCREDIJUILLET%MBRUN #HORGES (Contre la montre individuel) Jeudi 18 juillet : Gap - Alpe d’Huez

Agenda vĂŠlo 2013 JUILLET - AOUT Tous les vendredis de 8h Ă  11h : “MontĂŠe de la Bonetteâ€? Le col d’Allos est rĂŠservĂŠ aux cyclistes www.ubaye.com www.valdallos.com “Circuit des 3 colsâ€? www.ubaye.com www.valdallos.com Tous les jeudis de 9h30 Ă  12h en juillet Sortie accompagnĂŠe en VTC ou VTT par un accompagnateur

Brevet d’Etat dans le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence. Inscription obligatoire www.veloloisirluberon.com

Dimanche 7 juillet “La Serre Che Luc Alphand�(Serre Chevalier - Chantemerle) www.cyclo-lucalphand.com

Jeudi 4 juillet “Les Cols RĂŠservĂŠs ACTE 1â€?- le col du Galibier sera fermĂŠ Ă  la circulation motorisĂŠe et rĂŠservĂŠe aux cyclistes de 9h Ă  12h. Du 1er au 5 juillet, les cols mythiques du nord des Hautes-Alpes seront Ă  l’honneur : Galibier, Granon, Echelle, Izoard et Agnel. www.hautes-alpes.net

Dimanche 28 Juillet “La Risoul Queyrasâ€? www.risoul.com Vendredi 16 aoĂťt “les 1000 mètres du Galibierâ€?- Entre Villar d’ArĂŞne et le col du Galibier, 1000 m. vertical http://villardarene.free.fr

SEPTEMBRE Tous les vendredis de septembre : “Challenge cycliste de Lure - Pays de Forcalquier/ Montagne de Lureâ€?. Ascension de la montagne de Lure en vĂŠlo Ă  assistance ĂŠlectrique. Inscription obligatoire. www.veloloisirluberon.com

14/15 septembre “Les Bosses du 13â€? (Marseille, Bouches du RhĂ´ne) www.bossesdu13.fr

d’Etat dans le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence. Inscription obligatoire. www.veloloisirluberon.com

OCTOBRE Tous les jeudis d’octobre - Sortie accompagnÊe en VTC ou VTT par un accompagnateur Brevet

Du 9 au 13 octobre : “le Roc d’Azur� www.rocazur.com

C O M I T É

Dimanche 8 septembre “Alpigap�, la course cyclo sportive de Gap http://alpigap.free.fr

Plus d’informations sur www.letour.fr

R É G I O N A L

D E

T O U R I S M E


Le grand chambardement ! Les villes qui, à l’image de Vaison-la-Romaine, accueillent le Tour préparent l’événement de longs mois à l’avance PAR JOËL GODAERT, CORRESPONDANT PARTICULIER EN FRANCE

Les coureurs ne sont pas seuls à préparer le Tour de France. Ce sont même peut-être ceux qui, malgré leurs entraînements et les reconnaissances, envisagent la grande course de juillet le moins longtemps à l’avance. Villes et villages qui accueillent l’épreuve sont en effervescence depuis une bonne année. Il faut penser à tout : permettre au Tour et à son organisation de disposer de la place suffisante pour déployer ses infrastructures; accueillir au mieux tous ceux qui suivent la course au jour le jour; faire face à une population multipliée le jour J. Les 14, 15 et 16 juillet, la charmante ville de Vaison-la-Romaine que de nombreux vacanciers belges connaissent bien, reçoit la Grande Boucle. Un mois plus tôt, on y a procédé à une répétition générale. Les plus jeunes se sont vus proposer diverses animations. Une balade pour cyclotouristes s’est élancée depuis la ligne de départ de la 16e étape, Vaison-Gap. Objectif pour les plus aguerris : se hisser jusqu’au sommet du mythique Mont Ventoux que les coureurs du Tour atteignent le dimanche 14 juillet. Et, surtout, un stand d’informations expliquait les mesures prises pour ces trois journées exceptionnelles.

“Il y a trois phases distinctes”, souligne Daniel Henriot, adjoint au maire de Vaison et responsable des finances, du passage du Tour de France et des célèbres Choralies, festival international de chorales, qui se tient début août. “Le dimanche 14, dans l’après-midi, le peloton frôle la ville et quelques artères sont évidemment bloquées. On s’attend à recevoir de nombreux spectateurs, en particulier ceux qui ne se seront pas pris à temps pour arriver au Ventoux avant que celui-ci ne soit interdit à la circulation. Le soir, un gigantesque feu d’artifice est tiré du site antique romain.”

ET TOUT CELA SE PASSE LE 14 JUILLET En dehors du Tour, c’est, aussi, la fête nationale française ce jour-là… “Et dans la nuit, de 22 h 30 à 4 heures du matin, le Village Départ est construit.” Le lendemain, si les coureurs sont au repos, plusieurs expositions et défilés ont lieu. Mais c’est surtout le mardi 16 qui a occupé les esprits des responsables. Il s’agissait de concilier le départ de la 16e étape et le fameux marché de Vaison – l’un des plus grands de Provence – qui, généralement, occupe quasiment toutes les places et ruelles de la cité. “Ce ne fut effectivement pas le plus simple à réaliser, admet Daniel Henriot. Le Village Départ, le lieu de rassemblement de la caravane publicitaire et celui où sont disposées les voitures officielles et les grands cars des coureurs, tout cela représente beaucoup d’espaces. Le marché est donc privé de plusieurs de ses endroits habituels. Nous avons prévenu les maraîchers que seuls les abonnés annuels seraient acceptés ce jour-là et nous leur avons demandé de confirmer ou non leur présence. La durée du marché sera cependant prolongée dans l’après-midi jusque 15-16 h. Par contre, nous n’avons pas accédé au souhait du Tour qui aurait volontiers

donné le départ fictif face à la mairie. Car celle-ci es située sur le Cours de Taulignan où nous disposon de nombreuses bornes électriques alimentant le étals des maraîchers.” Sens uniques inédits, rues et ponts fermés à l circulation et nombreux parkings de délestag ont été prévus. “Nous pensons accueillir environ 30.000 personne en plus par rapport à un jour de marché normal. I faut donc tout envisager. À l’hôpital, le personnel d service d’urgence est doublé. Un PMA (poste médi cal avancé) est installé à l’école. Les effectifs de pompiers sont également renforcés, un camion in cendie est stationné dans le parking de la cave La Ro maine et deux autres groupes d’intervention sont ré partis ailleurs dans Vaison. Un poste de commande ment, dirigé par la direction de la préfecture d Vaucluse supervise les événements.” Les spectateurs sont invités à laisser leur véhicul dans la zone artisanale du petit village de Sablet à 10 km de Vaison. “Dès 7 heures du matin et jusqu’à 18 h, des navette gratuites assurent le transport jusqu’à proximité im médiate des opérations de départ du Tour et du mar ché.” Ainsi, tout le monde devrait s’y retrouver pou que la fête soit complète !

CLASSEMENT PAR POINTS Etapes de plat Les 1re, 5e, 6e, 7e, 10e, 12e, 13e et 21e étapes : 45, 35, 30, 26, 22, 20, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2 points aux 15 premiers

Étapes de moyenne montagne Les 2e, 3e et 14e étapes : 30, 25, 22, 19, 17, 15, 13, 11, 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2 points aux 15 premiers

Étapes de montagne Les 8e, 9e, 15e, 16e, 18e, 19e et 20e étapes : 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 points aux 15 premiers

Étapes contre la montre Les 11e et 17e étapes : 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 points aux 15 premiers

Sprints intermédiaires Dans toutes les étapes, sauf les clm : 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 points aux 15 premiers

CLASSEMENT DU MEILLEUR GRIMPEUR 쏹 Cols hors catégorie : 25, 20, 16, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2

points aux dix premiers 쏹 Cols de 1re catégorie : 10, 8, 6, 4, 2, 1 points aux six

 Le mythique Mont Ventoux sera escaladé par les coureurs le dimanche 14 juillet. (PHOTONEWS)

PHOTO NEWS

premiers 쏹 Cols de 2e catégorie : 5, 3, 2, 1 points aux quatre premiers 쏹 Cols ou côtes de 3e catégorie : 2 et 1 points aux deux premiers 쏹 Côtes de 4e catégorie : 1 point au premier Les points attribués sont doublés pour l’arrivée des 7e, 11e et 17e étapes.


LE PELOTON Jurgen Van den Broeck et Philippe Gilbert, deux de nos douze compatriotes engagés cette année. (PHOTO NEWS)

Les 198 coureurs du Tour Voici les vingt-deux équipes qui participent à la 100e édition de la Grande Boucle

Astana Directeurs sportifs > Dimitriy FOFONOV, Jaan KIRSIPUU, Dimitri SEDOUN, Alexander SHEFER, Gorad STANGELJ, Serguei YAKOVLEV et Stefano ZANINI. Bazayev Assan (KAZ) Brajkovic Janez (SLO) Fuglsang Jakob (DAN) Gasparotto Enrico (ITA) Gavazzi Francesco (ITA) Kashechkin Andrey (KAZ) Kessiakoff Fredrik (SUE) Lutsenko Alexey (KAZ) Muravyev Dmitriy (KAZ)

Europcar Directeurs sportifs > Andy FLICKINGER, Sébastien JOLY, Ismaël MOTTIER et Dominique ARNOULD. Arashiro Yukiya (JAP) Cousin Jérome (FRA) Gautier Cyril (FRA) Gène Yohann (FRA) Malacarne Davide (ITA) Reza Kévin (FRA) Rolland Pierre (FRA) Veilleux David (CAN) Voeckler Thomas (FRA)

Lampre-Merida Directeurs sportifs > Fabrizio BONTEMPI, Sandro LERICI, Orlando MAINI, Maurizio PIOVANI et Bruno VICINO. Bono Matteo (ITA) Cimolai Davide (ITA) Cunego Damiano (ITA) Favilli Elia (ITA) Ferrari Roberto (ITA) Malori Adriano (ITA) Mori Manuele (ITA) Niemiec Przemyslav (POL) Serpa José (COL)

RadioShack-Leopard Directeurs sportifs > Kim ANDERSEN, José AZEVEDO, Dirk DEMOL, Alain GALLOPIN, Josu LARRAZABAL et Luc MEERSMAN. Bakelants Jan (BEL) Didier Laurent (LUX) Gallopin Tony (FRA) Irizar Markel (ESP) Klöden Andreas (ALL) Monfort Maxime (BEL) Schleck Andy (LUX) Voigt Jens (ALL) Zubeldia Haimar (ESP)

Belkin Directeurs sportifs > Jeroen BLIJLEVENS, Jan BOVEN, Erik DEKKER, Michiel ELIJZEN, Frans MAASSEN et Nico VERHOEVEN Boom Lars (P-B) GesinkRobert (P-B) Leezer Tom (P-B) Mollema Bauke (P-B) Nordhaug Lars Petter (NOR) Tankink Bram (P-B) Ten Dam Laurens (P-B) Vanmarcke Sep (BEL) Wynants Maarten (BEL)

Euskaltel Euskadi Directeurs sportifs > Alex DIAZ, Gorka GERRIKAGOITIA, Alvaro GONZALEZ DE GALDEANO, Oscar GUERRERO, Inaki ISASI et Sergio QUILEZ. Anton Igor (ESP) Astarloza Mikel (ESP) Izagirre Gorka (ESP) Izaguirre Jon (ESP) Lobato Juan Jose (ESP) Nieve Mike (ESP) Oroz Juan Jose (ESP) Perez Ruben (ESP) Sicard Romain (FRA)

Lotto-Belisol Directeurs sportifs > Mario AERTS, Herman FRISON, Jean-Pierre HEYNDERICKX, Bart LEYSEN, Kurt VAN DE WOUWER et Marc WAUTERS. Bak Lars (DAN) De Clercq Bart (BEL) Greipel André (ALL) HansenAdam (AUS) Henderson Greg (NZA) Roelandts Jurgen (BEL) Sieberg Marcel (ALL) Vanden Broeck Jurgen (BEL) Willems Frederik (BEL)

Saxo-Tinkoff Directeurs sportifs > RIIS Bjarne, FROST Dan, HOFFMAN Tristan, MAUDUIT Philippe, GUIDI Fabrizio, TONI Giuseppe, MICHAELSEN Lars, DE JONGH Steven, SCHEIDECKER Ricardo Bennati Daniele (ITA) Contador Alberto (ESP) Hernandez Jesus (ESP) Kreuziger Roman (TCH) Noval Benjamin (ESP) Paulinho Sergio (POR) Roche Nicolas (IRL) Rogers Michael (AUS) Tosatto Matteo (ITA)

BMC Racing Directeurs sportifs > LELANGUE John, LEDANOIS Yvon, BALDATO Fabio, SCIANDRI Maximilian, STEWART Jackson Bookwalter Brent (USA) Burghardt Marcus (ALL) Evans Cadel (AUS) Gilbert Philippe (BEL) Moinard Amaël (FRA) Morabito Steve (SUI) Quinziato Manuel (ITA) Schär Michael (SUI) Van Garderen Tejay (USA)

FDJ Directeurs sportifs > Thierry BRICAUD, Martial GAYANT, Frank PINEAU et Yvon MADIOT. Bouhanni Nacer (FRA) Bonnet William (FRA) Fedrigo Pierrick (FRA) Fischer Murilo (BRE) Geniez Alexandre (FRA) Jeannesson Arnold (FRA) Pinot Thibaut (FRA) Roy Jérémy (FRA) Vichot Arthur (FRA)

Movistar Directeurs sportifs > Jose Luis ARRIETA, Alfonso GALILEA, José Vicente GARCIA ACOSTA, Jose Luis JAIMERENA et José Luis LAGUIA. Amador Andre (CRC) Castroviejo Jonathan (ESP) Da Costa Rui Alberto (POR) Erviti Imanol (ESP) Gutierrez José Ivan (ESP) Plaza Ruben (ESP) Quintana Nairo (COL) Rojas Jose Joaquin (ESP) Valverde Alejandro (ESP)

Sky Directeurs sportifs > Kurt-Asle ARVESEN, Rod ELLINGWORTH, Dan HUNT, Servais KNAEVEN, Marcus LJUNGQVIST, Nicolas PORTAL et Saun STEPHENS. Boasson Hagen Edvald (NOR) Froome Christopher (G-B) Kennaugh Peter (G-B) Kyrienka Vasil (BLR) Lopez Garcia David (ESP) Porte Richie (AUS) Siutsou Kanstantsin (BLR) Stannard Ian (G-B) Thomas Geraint (G-B)

AG2R La Mondiale Directeurs sportifs > Laurent BIONDI, Stéphane GOUBERT, Didier JANNEL, Julien JURDIE, Arturas KASPUTIS et Gilles MAS Bardet Romain (FR) Bouet Maxime (FR) Dumoulin Samuel (FR) Dupont Hubert (FR) Gadret John (FR) Kadri Blel (FR) Minard Sébastien (FR) Peraud Jean-Christophe (FR) Riblon Christophe (FR)

Cannondale Directeurs sportifs > Biagio CONTE, Dario MARIUZZO, Mario SCIREA, Paolo SLONGO, Alberto VOLPI et Stefano ZANATTA. Bodnar Maciej (POL) De Marchi Alessandro (ITA) King Edward (USA) Koren Kristijan (SLO) Moser Moreno (ITA) Marangoni Maciej (ITA) Sabatini Fabio (ITA) Sagan Peter (SVK) Vandborg Brian (DAN)

Garmin Directeurs sportifs > Bingen FERNANDEZ, Chann McRAE, Geert VAN BONDT, Eric VAN LANCKER, Charles WEGELIUS et Johnny WELTZ. Vande Velde Christian (USA) Hesjedal Ryder (CAN) Martin Daniel (IRL) Talansky Andrew (USA) Dennis Rohan (USA) Navardauskas Ramunas (LIT) Bauer Jack (N-Z) Danielson Tom (USA) Millar David (G-B)

Omega Pharma-Quick Step Directeurs sportifs > Davide BRAMATI, Brian HOLM, Wilfried PEETERS, Jan SCHAFFRATH, Tom STEELS et Rik VAN SLYCKE. Cavendish Mark (G-B) Chavanel Sylvain (FRA) Kwiatkowski Michal (POL) Martin Tony (ALL) Pineau Jérome (FRA) Terpstra Niki (P-B) Trentin Matteo (ITA) Steegmans Gert (BEL) Velits Peter (SVK)

Sojasun Directeurs sportifs > Nicolas GUILLE, Lylian LEBRETON, Gilles PAUCHARD et Jean-Baptiste QUICLET. El Fares Anthony (FRA) Delaplace Jimmy (FRA) Feillu Brice (FRA) Lemoine Cyril (FRA) Hivert Jonathan (FRA) Marino Jean-Marc (FRA) Médérel Maxime (FRA) Simon Julien (FRA) Vuillermoz Alexis (FRA)

Argos-Shimano

Directeurs sportifs > Addy ENGELS, Christian GUIBERTEAU, Rudi KEMNA, Marc REEF et Aik VISBEEK Curvers Roy (P-B) De Kort Koen (P-B) Degenkolb John (ALL) Dumoulin Tom (P-B) Fröhlinger Johannes (ALL) Geschke Simon (ALL) Kittel Marcel (ALL) Timmer Albert (P-B) Veelers Tom (P-B)

Cofidis

Directeurs sportifs > Stéphane AUGE, Alain DELOEUIL, Jean-Luc JONROND et Didier ROUS MANAGER Yvon SANQUER. Bagot Yohan (FRA) Coppel Jerome (FRA) Levarlet Guillaume (FRA) Garcia Egoitz (ESP) Le Mevel Christophe (FRA) Mate Luis Angel (ESP) Navarro Daniel (ESP) Molard Rudy (FRA) Taaramae Rein (EST)

Katusha

Directeurs sportifs > Mario CHIESA, Claudio COZZI, Dimitri KONYCHEV, Guennadi MIKHAILOV, Uwe PESCHEL, Valerio PIVA, Torsten SCHMIDT et Erik ZABEL Brutt Pavel (RUS) Kristoff Alexander (NOR) Kuschynski Aleksandr (BLR) Losada Alberto (ESP) Moreno Daniel (ESP) Rodriguez Joaquin (ESP) Smukulis Gatis (LET) Trofimov Youri (RUS) Vorganov Eduard (RUS)

Origa-GreenEDGE

Directeurs sportifs > Vittorio ALGERI, Laurenz LAPAGE, Lionel MARIE, Neil STEPHENS et Matthew WILSON. Albasini Michael (P-B) Clarke Simon (AUS) Gerrans Simon (AUS) Goss Matthew (AUS) Impey Daryl(AFS) Lancaster Brett (AUS) Meyer Cameron(AUS) O’Grady Stuart (AUS) Tuft Svein (CAN)

Vacansoleil-DCM

Directeurs sportifs > Michel CORNELISSE, Robert DE CNODDER, Charles PALMANS,Hilaire VANDER SCHUEREN, Jean-Paul VAN POPPEL et Aart VIERHOUTEN. Boeckmans Kris (BEL) De Gendt Thomas (BEL) Flecha Juan Antonio (ESP) Hoogerland Johnny (P-B) Lagutin Sergey (OUZ) Poels Wouter (P-B) Van Poppel Boy (P-B) Van Poppel Danny (P-B) Westra Lieuwe (P-B)


3.362.646 € de Prix et primes

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

AU TOTAL : 1.009.000 €

lassement général final : : 450.000 €; 2e : 200.000 €; 3e : 100.000 € : 70.000 €; 5e : 50.000 €; 6e : 23.000 €; 7e : 11.500 €; e : 7.600 €; 9e : 4.500 €; 10e : 3.800 €; 11e : 3.000 €; 2e : 2.700 €; 13e : 2.500 €; 14e : 2.100 €; 15e : 2.000 €; 6e : 1.500 €; 17e : 1.300 €; 18e : 1.200 €; 19e : 1.000 €; 0e : 950 €; 21e : 900€; 22e : 850 €; 23e : 750 €; 24e : 700 €; 5e : 650 €; du 26e au 30e : 600 €; du 31e au 40e : 550 €; u 41e au 50e : 500 €; du 51e au 90e : 450 €; u 91e au dernier : 400 €. haque jour, le porteur du maillot jaune obtient 350 €.

er

e

ARRIVÉES DES ÉTAPES

AU TOTAL : 475.000 €

chacune des 20 étapes en ligne ou clm 22.500 € : er : 8.000 €; 2e : 4.000 €; 3e : 2.000 € e : 1.200 €; 5e : 830 €; 6e : 780 €; 7e : 730; 8e : 670€; e : 650 €; 10e : 600 €; 11e : 540 €; 12e : 470 €; 13e : 440 €; 4e : 340 €; 15e : 250 €; 16e au 20e : 200 € u clm par équipes 25.000 € re : 10.000 €; 2e : 5.000 €; 3e : 2.500 €; 4e : 1.000 €; e : 800 €; 6e : 700 €; 7e et 8e : 600; 9e à 11e : 500 €; 2e à 15e : 300 €; 16e et 17e : 250 €; 18e à 20e : 200 €

MAILLOT VERT

AU TOTAL : 71.000 €

lassement final par points : 25.000 €. 2e : 15.000 €; 3e : 10.000 €; 4e : 4.000 €; : 3.500 €; 6e : 3.000 €; 7e : 2.500 €; 8e : 2.000 € e porteur du maillot vert reçoit une rente quotidienne de 300 €.

er

e

SPRINT INTERMÉDIAIRE

AU TOTAL : 54.000 €

es 3 premiers des sprints intermédiaires empochent ne prime de 1.500 €, 1.000 € et 500 €.

MAILLOT BLANC À POIS ROUGES

AU TOTAL : 71.000 €

lassement final de la montagne : 25.000 €. 2e : 15.000 €; 3e : 10.000 €; 4e : 4.000 €;

5e : 3.500 €; 6e : 3.000 €; 7e : 2.500 €; 8e : 2.000 € Le porteur du maillot à pois perçoit une rente quotidienne de 300 €.

COLS ET CÔTES AU TOTAL : 44.000 €

7 cols Hors catégorie ▲ 1er : 800 €; 2e : 450 €; 3e : 300 € 8 cols de 1re catégorie ▲ 1er : 650 €; 2e : 400 €; 3e : 150 € 13 cols ou côtes de 2e catégorie ▲ 1er : 500 €; 2e : 250 € 16 cols ou côtes de 3e catégorie ▲ 1er : 300 € 20 côtes de 4e catégorie ▲ 1er : 200 € Souvenir Henri Desgrange (Col de Pailheres) : 5.000€

MAILLOT BLANC AU TOTAL : 66.500 €

Classement final du meilleur jeune 1er : 20.000 €. 2e : 15.000 €; 3e : 10.000 €; 4e : 5.000 € Le meilleur jeune de chaque étape perçoit 500 €. Le porteur du maillot blanc perçoit une rente quotidienne de 300 €.

CLASSEMENT PAR ÉQUIPES AU TOTAL : 178.800 €

À chacune des 21 étapes, la meilleure équipe se voit attribuer 2.800 €. Classement final interéquipes 1re équipe : 50.000 €. 2e : 30.000 €; 3e : 20.000 €; 4e : 12.000 €; 5e : 8.000 €

COMBATIVITÉ AU TOTAL : 54.000 €

Le coureur plus combatif du jour (désigné par un jury) reçoit 2.000 € (sauf dans les contre-la-montre et les 4e et 21e étapes). Le super combatif du Tour 2013 (désigné par un jury) reçoit 20.000 €.

Mark Canvendish, habitué aux victoires d’étapes sur le Tour, a déjà amassé pas mal d’argent sur les routes françaises... (REPORTERS)

INDEMNITÉ DE PARTICIPATION

BONUS DE PRÉSENCE

Une indemnité de participation forfaitaire de 51.243 € est versé à chacune des 22 équipes participantes pour compensation de leurs frais.

Un bonus de présence de 1.600 € par coureur sera versé à toutes les équipes terminant l’épreuve à Paris avec au moins 7 coureurs.

AU TOTAL : 1.127.346 €

AU TOTAL : 212.000 € (estimation)

er

EMANDEZ LE ORS-SÉRIE SPÉCIAL TOUR DE FRANCE Pour tout savoir sur le centième Tour de France. Pédalez vite chez votre libraire, et remportez-le pour 3,50 € seulement.

72 PAGES RICHEMENT ILLUSTRÉES. SEULEMENT

3,50


Ecart

Troisième

Ecart

Deuxième

Moyenne

Temps

Etapes gagnées

Age

Tour

Vainqueur

Equipes engagées

Arrivants

Partants

Départ

Etapes

Km total

Dates

Edition

Année

1903 1

01-19/07

2.428

6

Montgeron

60

21

-

Maurice Garin (Fra)

1/1

32

3

94h33:14

25,679

Lucien Pothier (Fra)

2h49:45

Fernand Augereau (Fra)

1904 2

02-24/07

2.388

6

Montgeron

88

23

-

Henri Cornet (Fra)

1/1

19

1

96h05:55

25,265

Jean-Baptiste Dortignacq (Fra)

2h16:14

Aloïs Catteau (Bel)

9h01:2

1905 3

09-30/07

2.975

11

Noisy-le-Grand

60

24

-

Louis Trousselier (Fra)

1/1

24

5

110h26:58

27,204

Hippolyte Aucouturier (Fra)

26 pts

Jean Baptiste Dortignacq (Fra)

29 pts

1906 4

04-29/07

4.637

13

Neuilly

75

14

-

René Pottier (Fra)

1/1

27

5

189h34:00

24,463

Georges Passerieu (Fra)

8 pts

Louis Trousselier (Fra)

28 pts

1907 5

08/07-04/08

4.488

14

Paris

93

33

-

Lucien Petit-Breton (Fra)

1/2

24

2

158h4:00

28,470

Gustave Garrigou (Fra)

19 pts

Emile Georget (Fra)

27 pts

1908 6

13/07-09/08

4.488

14

Paris

114

36

-

Lucien Petit Breton (Fra)

2/2

25

5

156h53:29

28,740

François Faber (Lux)

28 pts

Georges Passerieu (Fra)

39 pts

1909 7

05/07-01/08

4.497

14

Paris

150

55

12

François Faber (Lux)

1/1

22

6

157h01:29

28,658

Gustave Garrigou (Fra)

20 pts

Jean Alavoine (Fra)

29 pts

1910 8

03-31/07

4.700

15

Paris

110

41

3

Octave Lapize (Fra)

1/1

22

4

162h41:30

28,680

François Faber (Lux)

4 pts

Gustave Garrigou (Fra)

23 pts

1911 9

02-30/07

5.544

15

Paris

84

28

4

Gustave Garrigou (Fra)

1/1

26

3

195h37:00

27,322

Paul Duboc (Fra)

18 pts

Emile Georget (Fra)

41 pts

1912 10

30/06-29/07

5.229

15

Paris

131

41

10

Odile Defraye (Bel)

1/1

24

3

190h30:28

27,894

Eugène Christophe (Fra)

59 pts

Gustave Garrigou (Fra)

91 pts

1913 11

29/06-27/07

5.387

15

Boulogne-Billancourt

140

25

9

Philippe Thys (Bel)

1/3

23

1

197h54:00

27,625

Gustave Garrigou (Fra)

08:37

Marcel Buysse (Bel)

3h30:5

1914 12

28/06-26/07

5.414

15

Saint-Cloud

146

54

12

Philippe Thys (Bel)

2/3

24

1

200h28:48

27,028

Henri Pélissier (Fra)

01:50

Jean Alavoine (Fra)

36:53

1919 13

29/06-27/07

5.560

15

Paris

69

10

-

Firmin Lambot (Bel)

1/2

33

1

231h07:15

24,056

Jean Alavoine (Fra)

1h46:54

Eugène Christophe (Fra)

2h26:3

1920 14

27/06-25/07

5.503

15

Argenteuil

113

22

-

Philippe Thys (Bel)

3/3

30

4

228h36:13

24,072

Hector Heusghem (Bel)

57:21

Firmin Lambot (Bel)

1h39:3

1921 15

26/06-24/07

5.485

15

Argenteuil

123

38

-

Léon Scieur (Bel)

1/1

33

2

221h50:26

24,724

Hector Heusghem (Bel)

18:36

Honoré Barthélemy (Fra)

2h01:0

1922 16

25/06-23/07

5.375

15

Paris

121

38

-

Firmin Lambot (Bel)

2/2

36

-

222h08:06

24,196

Jean Alavoine (Fra)

41:15

Felix Sellier (Bel)

42:02

1923 17

24/06-22/07

5.386

15

Paris

139

48

-

Henri Pélissier (Fra)

1/1

33

3

222h15:30

24,233

Ottavio Bottecchia (Ita)

30:41

Romain Bellenger (Fra)

1h04:4

1924 18

02/06-20/07

5.425

15

Paris

157

6

-

Ottavio Bottecchia (Ita)

1/2

30

4

226h18:21

24,250

Nicolas Frantz (Lux)

35:36

Lucien Buysse (Bel)

1h32:

1925 19

21/06-19/07

5.440

18

Vésinet

130

49

10

Ottavio Bottecchia (Ita)

2/2

31

4

219h10:18

24,820

Lucien Buysse (Bel)

54:40

Bartolomeo Aimo (Ita)

56:37

1926 20

20/06-18/07

5.745

17

Evian

126

41

9

Lucien Buysse (Bel)

1/1

34

2

238h44:25

24,064

Nicolas Frantz (Lux)

1h22:25

Bartolomeo Aimo (Ita)

1h22:5

1927 21

19/06-17/07

5.398

24

Vésinet

142

39

7

Nicolas Frantz (Lux)

1/2

28

3

198h16:42

27,22

Maurice Dewaele (Bel)

1h48:21

Julien Vervaecke (Bel)

2h25:0

1928 22

17/06-15/07

5.476

22

Vésinet

162

41

17

Nicolas Frantz (Lux)

2/2

29

5

192h48 :58

28,4

André Leducq (Fra)

50:07

Maurice Dewaele (Bel)

56:16

1929 23

30/06-28/07

5.286

22

Vésinet

155

60

-

Maurice Dewaele (Bel)

1/1

33

1

186h39:16

28,32

Giuseppe Pancera (Ita)

44:23

Josef Demuysere (Bel)

57:10

1930 24

02/07-27/07

4.822

21

Vésinet

100

41

5

André Leducq (Fra)

1/2

26

2

172h12 :16

27,98

Learco Guerra (Ita)

14:13

Antonin Magne (Fra)

16:03

1931 25

30/06-26/07

5.091

24

Vésinet

81

35

6

Antonin Magne (Fra)

1/2

27

1

177h10:03

28,74

Jef Demuysere (Bel)

12:56

Antonio Pesenti (Ita)

22:51

1932 26

06/07-31/07

4.479

21

Vésinet

80

57

5

André Leducq (Fra)

2/2

28

6

154h11:49

29,21

Kurt Stoepel (All)

24:03

Francesco Camusso (Ita)

26:21

1933 27

27/06-23/07

4.395

23

Vésinet

80

40

-

Georges Speicher (Fra)

1/1

26

3

145h51:37

29,73

Learco Guerra (Ita)

04:01

Giuseppe Martano (Ita)

05:08

1934 28

03/07-29/07

4.470

23

Vésinet

60

39

5

Antonin Magne (Fra)

2/2

30

2

147h13:58

30,36

Giuseppe Martano (Ita)

27:31

Roger Lapébie (Fra)

52:15

1935 29

04/07-28/07

4.338

27

Vésinet

93

46

-

Romain Maes (Bel)

1/1

22

3

141h32:00

30,65

Ambrogio Morelli (Ita)

17:52

Félicien Vervaecke (Bel)

24:06

1936 30

07/07-02/08

4.442

27

Vésinet

90

43

9

Sylvère Maes (Bel)

1/2

27

4

142h47:32

31,07

Antonin Magne (Fra)

26:55

Félicien Vervaecke (Bel)

27:53

1937 31

30/06-25/07

4.415

30

Vésinet

98

46

9

Roger Lapébie (Fra)

1/1

26

3

138h58:31

31,73

Mario Vicini (Ita)

07:17

Leo Amberg (Sui)

26:13

1938 32

05/07-31/07

4.694

29

Vésinet

96

55

10

Gino Bartali (Ita)

1/2

24

2

148h29:12

31,57

Félicien Vervaecke (Bel)

18:27

Victor Cosson (Fra)

29:26

1939 33

10/07-30/07

4.224

28

Vésinet

79

49

10

Sylvère Maes (Bel)

2/2

30

2

132h03 :17

31,99

René Vietto (Fra)

30:38

Lucien Vlaemynck (Bel)

32:08

1947 34

25/06-20/07

4.642

21

Paris

100

53

10

Jean Robic (Fra)

1/1

26

3

148h11:25

31,41

Edouard Fachleitner (Fra)

03:58

Pierre Brambilla (Ita)

10:07

1948 35

30/06-25/07

4.922

21

Saint-Cloud

120

44

12

Gino Bartali (Ita)

2/2

34

7

147h10:36

33,44

Briek Schotte (Bel)

26:16

Guy Lapébie (Fra)

28:48

1949 36

30/06-24/07

4.808

21

Livry-Gargan

120

55

13

Fausto Coppi (Ita)

1/2

30

3

149h40:49

32,12

Gino Bartali (Ita)

10:55

Jacques Marinelli (Fra)

25:13

1950 37

13/07-07/08

4.773

22

Nogent/Marne

116

51

14

Ferdi Kübler (Sui)

1/1

31

3

145h36:46

32,78

Stan Ockers (Bel)

09:30

Louison Bobet (Fra)

22:19

1951 38

04/07-29/07

4.690

24

Metz

123

66

12

Hugo Koblet (Sui)

1/1

26

5

142h20:14

32,95

Raphael Geminiani (Fra)

22:00

Lucien Lazarides (Fra)

24:16

1952 39

26/06-19/07

4.898

23

Brest

122

78

12

Fausto Coppi (Ita)

2/2

33

5

151h57:20

32,23

Stan Ockers (Bel)

28:17

Bernardo Ruiz (Esp)

34:38

1953 40

03/07-26/07

4.476

22

Strasbourg

119

76

12

Louison Bobet (Fra)

1/3

28

2

129h23:25

34,59

Jean Malléjac (Fra)

14:18

Giancarlo Astrua (Ita)

15:01

1954 41

08/07-01/08

4.656

25

Amsterdam (P-B)

110

69

11

Louison Bobet (Fra)

2/3

29

3

140h06:05

33,23

Ferdi Kübler (Sui)

15:49

Fritz Schaer (Sui)

21:46

1955 42

07/07-30/07

4.495

23

Le Havre

130

69

13

Louison Bobet (Fra)

3/3

30

2

130h29:26

34,45

Jean Branckart (Bel)

04:53

Charly Gaul (Lux)

11:30

1956 43

05/07-28/07

4.498

23

Reims

120

88

12

Roger Walkowiak (Fra)

1/1

29

0

124h01:16

36,27

Gilbert Bauvin (Fra)

01:25

Jean Adriaensens (Bel)

03:44

1957 44

27/06-20/07

4.669

24

Nantes

120

56

12

Jacques Anquetil (Fra)

1/5

23

4

135h44:46

34,52

Marcel Janssens (Bel)

14:56

Adolf Christian (All)

17:20

1958 45

26/06-19/07

4.319

24

Bruxelles (Bel)

120

78

10

Charly Gaul (Lux)

1/1

26

4

116h59:05

36,92

Vito Favero (Ita)

03:10

Raphael Geminiani (Fra)

03:41

1959 46

25/06-18/07

4.358

22

Mulhouse

120

65

10

Federico Bahamontes (Esp)

1/1

31

1

123h46:45

35,47

Henri Anglade (Fra)

04:01

Jacques Anquetil (Fra)

05:05

1960 47

26/06-17/07

4.173

22

Lille

128

81

13

Gastone Nencini (Ita)

1/1

30

0

112h08:42

37,21

Graziano Battistini (Ita)

05:02

Jean Adriaensens (Bel)

10:24

1961 48

25/06-16/07

4.397

22

Rouen

132

72

11

Jacques Anquetil (Fra)

2/5

27

2

122h01:33

36,03

Guido Carlesi (Ita)

12:14

Charly Gaul (Lux)

12:16

1962 49

24/06-15/07

4.274

24

Nancy

149

94

15

Jacques Anquetil (Fra)

3/5

28

2

114h31:45

37,32

Josef Planckaert (Bel)

04:59

Raymond Poulidor (Fra)

10:24

1963 50

23/06-14/07

4.138

23

Paris/Nogent

130

76

13

Jacques Anquetil (Fra)

4/5

29

4

113h30:05

37,09

Federico Bahamontes (Esp)

03:35

Jose Perez Frances (Esp)

10:14

1964 51

22/06-14/07

4.504

25

Rennes

132

81

12

Jacques Anquetil (Fra)

5/5

30

4

127h09:44

35,42

Raymond Poulidor (Fra)

00:55

Federico Bahamontes (Esp)

04:44

1965 52

22/06-14/07

4.188

24

Cologne (All)

130

96

13

Felice Gimondi (Ita)

1/1

23

3

116h42:06

35,89

Raymond Poulidor (Fra)

02:40

Gianni Motta (Ita)

09:18

1966 53

21/06-14/07

4.329

25

Nancy

130

82

13

Lucien Aimar (Fra)

1/1

25

0

117h34:21

36,75

Jan Janssen (P-B)

01:07

Raymond Poulidor (Fra)

02:02

1967 54

29/06-23/07

4.779

25

Angers

130

88

13

Roger Pingeon (Fra)

1/1

27

1

136h53:50

34,76

Julio Jimenez (Esp)

03:40

Franco Balmanion (Ita)

07:23

1968 55

27/06-21/07

4.492

26

Vittel

110

63

11

Jan Janssen (P-B)

1/1

28

2

133h49:32

33,56

Herman Van Springel (Bel)

00:38

Ferdinand Bracke (Bel)

03:03

1969 56

28/06-20/07

4.117

26

Roubaix

130

86

13

Eddy Merckx (Bel)

1/5

24

6

116h16:02

35,41

Roger Pingeon (Fra)

17:54

Raymond Poulidor (Fra)

22:13

1970 57

27/06-19/07

4.254

29

Limoges

150

100

15

Eddy Merckx (Bel)

2/5

25

8

119h31:49

35,59

Joop Zoetemelk (P-B)

12:41

Gosta Petterson (suè)

15:54

1971 58

26/06-18/07

3.608

25

Mulhouse

130

94

13

Eddy Merckx (Bel)

3/5

26

4

96h45:14

38,08

Joop Zoetemelk (P-B)

09:51

Lucien Van Impe (Bel)

11:06

1972 59

01/07-23/07

3.846

25

Angers

132

88

12

Eddy Merckx (Bel)

4/5

27

6

108h17:18

35,51

Felice Gimondi (Ita)

10:41

Raymond Poulidor (Fra)

11:34

1973 60

30/06-22/07

4.090

27

Scheveningen (P-B)

132

87

12

Luis Ocana (Esp)

1/1

28

6

122h25:34

33,41

Bernard Thévenet (Fra)

15:51

Jose Manuel Fuente (Esp)

17:15

1974 61

27/06-21/07

4.098

27

Brest

130

105

13

Eddy Merckx (Bel)

5/5

29

8

116h16:58

35,24

Raymond Poulidor (Fra)

08:04

Vicente Lopez-Carril (Esp)

08:09

1975 62

26/06-20/07

4.000

25

Charleroi (Bel)

140

86

14

Bernard Thévenet (Fra)

1/2

27

2

114h35:31

34,91

Eddy Merckx (Bel)

02:47

Lucien Van Impe (Bel)

05:01

1976 63

24/06-18/07

4.017

27

St-Jean-de-Monts

130

87

13

Lucien Van Impe (Bel)

1/1

30

1

116h22:23

34,52

Joop Zoetemelk (P-B)

04:14

Raymond Poulidor (Fra)

12:08

1977 64

30/06-24/07

4.096

28

Fleurance

100

53

10

Bernard Thévenet (Fra)

2/2

29

1

115h38:30

35,42

Hennie Kuiper (P-B)

00:48

Lucien Van Impe (Bel)

03:32

1978 65

29/06-23/07

3.908

25

Leiden (P-B)

110

78

11

Bernard Hinault (Fra)

1/5

24

3

112h03:02

34,92

Joop Zoetemelk (P-B)

03:56

Joaquim Agostinho (Por)

06:54

1979 66

27/06-22/07

3.765

25

Fleurance

150

90

15

Bernard Hinault (Fra)

2/5

25

7

103h06:50

36,07

Joop Zoetemelk (P-B)

13:07

Joaquim Agostinho (Por)

26:53

1980 67

26/06-21/07

3.842

25

Francfort (All)

130

85

13

Joop Zoetemelk (P-B)

1/1

34

2

109h19:14

35,14

Hennie Kuiper (P-B)

06:55

Raymond Martin (Fra)

07:56

1981 68

25/06-19/07

3.753

25

Nice

150

121

15

Bernard Hinault (Fra)

3/5

27

5

91h34:14

37,99

Lucien Van Impe (Bel)

13:34

Robert Alban (Fra)

17:04

1982 69

02/07-25/07

3.507

23

Bâle (Sui)

169

125

17

Bernard Hinault (Fra)

4/5

28

4

92h08:46

37,76

Joop Zoetemelk (P-B)

06:21

Johan Van de Velde (P-B)

08:59

1983 70

01/07-24/07

3.809

23

Fontenay-sous-Bois

140

88

14

Laurent Fignon (Fra)

1/2

23

1

105h07:52

36,31

Angel Arroyo (Esp)

04:04

Peter Winnen (P-B)

04:09

1984 71

29/06-22/07

4.021

24

Montreuil-sous-Bois

170

124

17

Laurent Fignon (Fra)

2/2

24

5

112h03:40

34,91

Bernard Hinault (Fra)

10:32

Greg LeMond (USA)

11:46

1985 72

28/06-21/07

4.109

24

Plumelec

180

144

18

Bernard Hinault (Fra)

5/5

31

2

113h24:23

36,22

Greg LeMond (USA)

01:42

Stephen Roche (Irl)

04:29

1986 73

04/07-27/07

4.094

24

Boulogne-Billancourt

210

132

21

Greg LeMond (USA)

1/3

25

1

110h35:19

36,92

Bernard Hinault (Fra)

03:10

Urs Zimmermann (Sui)

10:54

1987 74

01/07-26/07

4.231

26

Berlin (All)

207

135

23

Stephen Roche (Irl)

1/1

28

1

115h27:42

36,65

Pedro Delgado (Esp)

00:40

Jean-François Bernard (Fra)

02:13

1988 75

04/07-24/07

3.286

23

La Baule

198

151

22

Pedro Delgado (Esp)

1/1

28

1

84h27:53

38,91

Steven Rooks (P-B)

07:13

Fabio Parra (Col)

09:58

1989 76

01/07-23/07

3.285

22

Luxembourg (Lux)

198

138

22

Greg LeMond (USA)

2/3

28

3

87h38:35

37,49

Laurent Fignon (Fra)

00:08

Pedro Delgado (Esp)

03:34

1990 77

30/06-22/07

3.504

22

Poitiers-Futuroscope

198

156

22

Greg LeMond (USA)

3/3

29

0

90h43:20

38,62

Claudio Chiappucci (Ita)

02:16

Erik Breukink (P-B)

02:29

1991 78

06/07-28/07

3.914

23

Lyon

198

130

22

Miguel Indurain (Esp)

1/5

27

2

101h01:20

38,75

Gianni Bugno (Ita)

03:36

Claudio Chiappucci (Ita)

05:56

1992 79

04/07-26/07

3.983

22

San Sebastian (Esp)

198

121

22

Miguel Indurain (Esp)

2/5

28

3

100h49:30

39,5

Claudio Chiappucci (Ita)

04:35

Gianni Bugno (Ita)

10:49

1993 80

03/07-25/07

3.714

21

Le Puy-du-Fou

180

136

20

Miguel Indurain (Esp)

3/5

29

2

95h57:09

38,71

Tony Rominger (Sui)

04:59

Zenon Jaskula (Pol)

05:48

1994 81

02/07-24/07

3.978

22

Lille

189

117

21

Miguel Indurain (Esp)

4/5

30

1

103h38:38

38,38

Piotr Ugrumov (Let)

05:39

Marco Pantani (Ita)

07:19

1995 82

01/07-23/07

3.635

21

Saint-Brieuc

189

115

21

Miguel Indurain (Esp)

5/5

31

2

92h44:59

39,19

Alex Zuelle (Sui)

04:35

Bjarne Riis (Dan)

06:47

1996 83

29/06-21/07

3.907

22

S’Hertogenbosch (P-B)

198

129

22

Bjarne Riis (Dan)

1/1

32

2

95h57:16

39,23

Jan Ullrich (All)

01:41

Richard Virenque (Fra)

04:37

1997 84

05/07-27/07

3.950

22

Rouen

198

139

22

Jan Ullrich (All)

1/1

24

1

100h30:35

39,24

Richard Virenque (Fra)

09:09

Marco Pantani (Ita)

14:03

1998 85

11/07-02/08

3.875

22

Dublin (Irl)

189

96

21

Marco Pantani (Ita)

1/1

28

2

92h49:46

39,98

Jan Ullrich (All)

03:21

Bobby Julich (USA)

04:08

1999 86

03/07-25/07

3.870

21

Le Puy-du-Fou

180

141

20

*

-

91h32:16

---

Alex Zuelle (Sui)

07:37

Fernando Escartin (Esp)

10:26

2000 87

01/07-23/07

3.662

21

Poitiers-Futuroscope

177

128

20

*

-

92h33:08

---

Jan Ullrich (All)

06:02

Joseba Beloki (Esp)

10:26

2001 88

07/07-29/07

3.458

21

Dunkerque

189

144

21

*

-

86h17:28

---

Jan Ullrich (All)

06:44

Joseba Beloki (Esp)

09:25

2002 89

27/06-25/07

3.278

21

Luxembourg (Lux)

189

153

21

*

-

82h05:12

---

Joseba Beloki (Ita)

07:17

Raimundas Rumsas (Lit)

08:17

2003 90

05/07-27/07

3.427

21

Paris

198

147

21

*

-

83h41:12

---

Jan Ullrich (All)

01:01

Alexandre Vinokourov (Kaz)

04:14

2004 91

03/07-25/07

3.391

21

Liège (Bel)

188

147

21

*

-

83h36:02

---

Andreas Klöden (All)

06:19

Ivan Basso (Ita)

06:40

2005 92

02/07-24/07

3.593

21

Fromentine

189

155

21

*

-

86h15:02

---

Ivan Basso (Ita)

04:40

Jan Ullrich (All)

06:21

2006 93

01/07-23/07

3.657

21

Strasbourg

176

139

20

Oscar Pereiro (Esp)

1/1

28

0

89h40:27

40,545

Andreas Klöden (All)

00:32

Carlos Sastre (Esp)

02:16

2007 94

07/07-29/07

3.547

21

Londres (G-B)

189

141

21

Alberto Contador (Esp)

1/2

24

1

91h00:26

39,223

Cadel Evans (Aus)

00:23

Levi Leipheimer (USA)

00:31

2008 95

05/07-27/07

3.558

21

Brest

180

142

20

Carlos Sastre (Esp)

1/1

33

1

87h52:52

40,492

Cadel Evans (Aus)

00:58

Denis Menchov (Rus)

02:10

2009 96

04/07-26/07

3.454

21

Monaco (Mon)

180

156

20

Alberto Contador (Esp)

2/2

26

2

85h48:35

40,315

Andy Schleck (Lux)

04:11

Bradley Wiggins (G-B)

06:01

2010 97

03/07-25/07

3.596

21

Rotterdam (P-B)

198

170

22

Andy Schleck (Lux)

3/3

25

2

91h59:27

39,866

Denis Menchov (Rus)

01:22

Samuel Sanchez (Esp)

03:01

2011 98

02/07-24/07

3.430

21

Passage du Gois

198

166

22

Cadel Evans (Aus)

1/1

34

1

86h12:22

39,788

Andy Schleck (Lux)

01:34

Frank Schleck (Lux)

02:30

2012 99

30/06-22/07

3.494

21

Liège (Bel)

198

153

22

Bradley Wiggins (G-B)

1/1

32

2

87h37:47

39,899

Christopher Froome (G-B)

03:21

Vincenzo Nibali (Ita)

06:19

* Les victoires de Lance Armstrong ont été annulées sur décision de l’UCI.

4h29:5


el Van Hauwaert (Bel)

rles Crupelandt (Fra)

cel Buysse (Bel)

in Lambot (Bel) Rossius (Bel)

n Scieur (Bel)

n Scieur (Bel) Lucotti (Ita) or Heusghem (Bel) or Tiberghien (Bel)

olomeo Aimo (Ita)

55 pts 33 pts 34 pts 76 pts 98 pts 4h12:45 1h57:05 2h52:15 1h44:58 2h39:18 43:56 1h29:16 1h32:47

Luigi Ganna (Ita) Cyriel Van Hauwaert (Bel) Charles Cruchon (Fra) Louis Heusghem (Bel) Jean Alavoine (Fra) François Faber (Lux) Gustave Garrigou (Fra) Honoré Barthélemy (Fra) Emile Masson (Bel) Hector Tiberghien (Bel) Victor Lenaers (Bel) Arsène Alancourt (Fra) Théo Beeckman (Bel)

-

-

4

3

6e

Marcel Kerff

0

1903

-

-

-

11

1

3e

Aloïs Catteau

0

1904

1

11e

Aloïs Catteau

0

1905

1

6e

Aloïs Catteau

0

1906

2

9e

Aloïs Catteau

0

1907

1

21e

Aloïs Catteau

0

1908

1

5e

Cyriel Van Hauwaert

1

1909

2

4e

Cyriel Van Hauwaert

0

1910

5

5e

Louis Heusghem

1

1911

14

1er

Odile Defraye

5

1912

9

1er

Philippe Thys

10

1913

14

1er

Philippe Thys

4

1914

5

1er

Firmin Lambot

2

1919

10

1er

Philippe Thys

12

1920

12

1er

Leon Scieur

9

1921

14

1er

Firmin Lambot

8

1922

9

4e

Hector Tiberghien

2

1923

9

3e

Lucien Buysse

4

1924

Lucien Buysse

8

1925

120 pts 49 pts 76 pts 84 pts 55 pts 56 pts 92 pts 99 pts 6h26:04 3h00:21 4h14:22 2h56:52 4h33:29 45:32 2h06:40 2h11:12

-

-

Jeunes

Points -

Interéquipes

-

4h59:16

Montagne

-

19h06:15 -

Ecart

Cinquième François Beaugendre (Fra)

Année

Duboc (Fra)

38 pts

Emile Georget (Fra)

Etapes gagnées par les Belges

tave Garrigou (Fra)

34 pts

Lucien Petit-Breton (Fra)

1er Belge classé

rges Passerieu (Fra)

88 pts

Place 1er Belge

en Petit Breton (Fra)

Jean Fischer (Fra)

13h04:30 Julien Maitron (Fra)

Belges à l’arrivée

e Georget (Fra)

4h40:02

Belges au départ

Dargassies (Fra)

Ecart

Quatrième

olfo Muller (Ita)

-

-

2 4 3 5 5 3 11 27 37 39 29 38 28 33 31 32

las Frantz (Lux)

1h11:24

Albert Dejonghe (Bel)

1h27:42

-

-

-

-

32

15

2e

o Beeckman (Bel)

1h43:54

Felix Sellier (Bel)

1h49:13

-

-

-

-

28

17

1er

Lucien Buysse

12

1926

ré Leducq (Fra)

3h02:05

Adelin Benoît (Bel)

4h45:01

-

-

-

-

26

14

2e

Maurice Dewaele

15

1927

Mertens (Bel)

1h19:18

Julien Vervaecke (Bel)

1h53:32

-

-

-

-

23

8

3e

Maurice Dewaele

4

1928

ador Cardona (Esp)

57:46

Nicolas Frantz (Lux)

58:00

-

-

-

-

28

12

1er

Maurice Dewaele

9

1929

emuysere (Bel)

21:34

Marcel Bidot (Fra)

41:18

-

-

-

France

14

6

4e

Jef Demuysere

3

1930

on Rebry (Bel)

46:40

Maurice Dewaele (Bel)

49:46

-

-

-

Belgique

15

6

2e

Jef Demuysere

6

1931

onio Pesenti (Ita)

37:08

Georges Ronsse (Bel)

41:04

-

-

-

Italie

15

9

5e

Georges Ronsse

6

1932

rges Lemaire (Bel)

15:45

Maurice Archambaud (Fra)

21:22

-

Vicente Trueba (Esp)

-

France

16

7

4e

Georges Lemaire

9

1933

ien Vervaecke (Bel)

57:40

René Vietto (Fra)

59:02

-

René Vietto (Fra)

-

France

12

5

4e

Félicien Vervaecke

1

1934

ère Maes (Bel)

35:24

Jules Lowie (Bel)

51:26

-

Félicien Vervaecke (Bel)

-

Belgique

12

7

1er

Romain Maes

8

1935

re Clemens (Lux)

42:42

Arsène Mersch (Lux)

53:24

-

Julien Berrendero (Esp)

-

Belgique

10

7

1er

Sylvère Maes

9

1936

cesco Camusso (Ita)

26:53

Sylvain Marcaillou (Fra)

35:36

-

Félicien Vervaecke (Bel)

-

France

14

4

6e

Edward Vissers

10

1937

ard Vissers (Bel)

35:08

Mathias Clemens (Lux)

42:08

-

Gino Bartali (Ita)

-

Belgique

12

10

2e

Félicien Vervaecke

10

1938

hias Clemens (Lux)

36:09

Edward Vissers (Bel)

38:05

-

Sylvère Maes (Bel)

-

Belgique B

16

11

1er

Sylvère Maes

7

1939

Ronconi (Ita)

11:00

René Vietto (Fra)

15:17

-

Pierre Brambilla (Ita)

Italie

11

2

6e

Raymond Impanis

7

1947

son Bobet (Fra)

32:59

Jean Kirchen (Lux)

37:53

-

Gino Bartali (Ita)

-

Belgique

22

8

2e

Briek Schotte

4

1948

Robic (Fra)

35:06

Marcel Dupont (Bel)

38:59

-

Fausto Coppi (Ita)

-

Italie

18

10

5e

Marcel Dupont

5

1949

31:14

Jean Kirchen (Lux)

34:21

-

Louison Bobet (Fra)

-

Belgique

16

8

2e

Stan Ockers

2

1950

Bartali (Ita)

29:09

Stan Ockers (Bel)

32:53

-

Raphael Geminiani (Fra)

-

France

12

11

5e

Stan Ockers

4

1951

Bartali (Ita)

1h05:25

Jean Robic (Fra)

1h05:36

-

Fausto Coppi (Ita)

-

Italie

12

7

2e

Stan Ockers

3

1952

Close (Bel)

17:35

Wout Wagtmans (P-B)

18:05

Fritz Schaer (Sui)

Jesus Lorono (Esp)

-

Pays-Bas

10

8

5e

Alex Close

1

1953

Dotto (Fra)

28:23

Jean Malléjac (Fra)

31:23

Ferdi Kübler (Sui)

Federico Bahamontes (Esp)

-

Suisse

10

8

6e

Stan Ockers

4

1954

uale Fornara (Ita)

12:44

Antonin Rolland (Fra)

13:18

Stan Ockers (Bel)

Charly Gaul (Lux)

-

France

10

7

2e

Jean Branckart

3

1955

10:14

Nico Defilippis (Ita)

10:25

Stan Ockers (Bel)

Charly Gaul (Lux)

-

Belgique

10

9

3e

Jean Adriaensens

4

1956

Forestier (Fra)

18:02

Jesus Lorono (Esp)

20:17

Jean Forestier (Fra)

Gastone Nencini (Ita)

-

France

10

5

2e

Marcel Janssens

1

1957

Adriaensens (Bel)

07:16

Gastone Nencini (Ita)

13:33

Jean Graczyk (Fra)

Federico Bahamontes (Esp)

-

Belgique

12

6

4e

Jean Adriaensens

2

1958

er Rivière (Fra)

05:17

André Mahé (Fra)

08:22

André Darrigade (Fra)

Federico Bahamontes (Esp)

-

Belgique

12

11

6e

Jean Adriaensens

1

1959

s Junkermann (All)

11:21

Josef Planckaert (Bel)

13:05

Jean Graczyk (Fra)

Fernando Manzaneque (Esp)

-

France

14

7

3e

Jean Adriaensens

5

1960

io Massignan (Ita)

15:59

Hans Junkermann (All)

16:09

André Darrigade (Fra)

Imerio Massignan (Ita)

-

France

12

8

9e

Eddy Pauwels

6

1961

ert Desmet I (Bel)

13:01

Albertus Geldermans (P-B)

14:05

Rudi Altig (All)

Federico Bahamontes (Esp)

-

ACBB-St-Raphael

28

19

2e

Josef Planckaert

7

1962

-Claude Lebaude (Fra)

11:55

Armand Desmet (Bel)

15:00

Rik Van Looy (Bel)

Federico Bahamontes (Esp)

-

St-Raphael-Gitane

45

23

5e

Armand Desmet

10

1963

ri Anglade (Fra)

06:42

Georges Groussard (Fra)

10:34

Jan Janssen (P-B)

Federico Bahamontes (Esp)

-

Pelforth-Lejeune

36

17

8e

Gilbert Desmet

7

1964

ri Anglade (Fra)

12:43

Jean-Claude Lebaude (Fra)

12:56

Jan Janssen (P-B)

Julio Jimenez (Esp)

-

Kas-Kaskol

32

22

8e

Frans Brands

7

1965

Antonio Momene (Esp)

05:19

Marcello Mugnaini (Ita)

05:27

Willy Planckaert (Bel)

Julio Jimenez (Esp)

Kas-Kasklo

36

20

6e

Herman Van Springel

8

1966

ré Letort (Fra)

08:18

Jan Janssen (P-B)

09:47

Jan Janssen (P-B)

Julio Jimenez (Esp)

France

20

18

8e

Jos Huysmans

5

1967

gorio San Miguel (Esp)

03:17

Roger Pingeon (Fra)

03:29

Franco Bitossi (Ita)

Aurelio Gonzalez (Esp)

Espagne

20

18

2e

Herman Van Springel

9

1968

e Gimondi (Ita)

29:24

Andres Gandarias (Esp)

33:04

Eddy Merckx (Bel)

Eddy Merckx (Bel)

-

Faema

38

21

1er

Eddy Merckx

13

1969

tin Vandenbossche (Bel)

18:53

Rinus Wagtmans (P-B)

19:54

Walter Godefroot (Bel)

Eddy Merckx (Bel)

-

Salvarani

34

25

1er

Eddy Merckx

13

1970

ard Thévenet (Fra)

14:50

Joaquim Agostinho (Por)

21:00

Eddy Merckx (Bel)

Lucien Van Impe (Bel)

-

Bic

25

20

1er

Eddy Merckx

10

1971

en Van Impe (Bel)

16:45

Joop Zoetemelk (P-B)

19:09

Eddy Merckx (Bel)

Lucien Van Impe (Bel)

-

Gan-Mercier

44

28

1er

Eddy Merckx

14

1972

Zoetemelk (P-B)

26:22

Lucien Van Impe (Bel)

30:20

Herman Van Springel (Bel)

Pedro Torres (Esp)

-

Bic

30

11

5e

Lucien Van Impe

6

1973

dimiro Panizza (Ita)

10:59

Gonzalo Aja (Esp)

11:24

Patrick Sercu (Bel)

Domingo Perurena (Esp)

-

Kas

35

29

1er

Eddy Merckx

14

1974

Zoetemelk (P-B)

06:42

Vicente Lopez Carril (Esp)

19:29

Rik Van Linden (Bel)

Lucien Van Impe (Bel)

Francesco Moser (Ita)

Gan-Mercier

33

22

2e

Eddy Merckx

11

1975

mond Delisle (Fra)

12:17

Walter Riccomi (Ita)

12:39

Freddy Maertens (Bel)

Giancarlo Bellini (Ita)

Enrique Martinez Heredia (Esp)

Kas

18

14

1er

Van Impe

12

1976

cisco Galdos (Esp)

07:45

Dietrich Thurau (All)

12:24

Jacques Esclassan (Fra)

Lucien Van Impe (Bel)

Dietrich Thurau (All)

Ti-Raleigh

20

8

3e

Lucien Van Impe

5

1977

ph Bruyère (Bel)

09:04

Christian Seznec (Fra)

12:50

Freddy Maertens (Bel)

Mariano Martinez (Fra)

Henk Lubberding (P-B)

Miko-Mercier

20

15

4e

Joseph Bruyère

5

1978

nie Kuiper (P-B)

28:02

Jean-René Bernaudeau (Fra)

32:43

Bernard Hinault (Fra)

Giovanni Battaglin (Ita)

Jean-René Bernaudeau (Fra)

Renault-Gitane

38

20

8e

Paul Wellens

4

1979

n De Muynck (Bel)

12:24

Joaquim Angostinho (Por)

15:37

Rudi Pevenage (Bel)

Raymond Martin (Fra)

Johan Van de Velde (P-B)

Miko-Mercier

38

27

4e

Johan De Muynck

5

1980

Zoetemelk (P-B)

18:21

Peter Winnen (P-B)

20:26

Freddy Maertens (Bel)

Lucien Van Impe (Bel)

Peter Winnen (P-B)

Peugeot

50

35

2e

Lucien Van Impe

10

1981

r Winnen (P-B)

09:24

Phil Anderson (Aus)

12:16

Sean Kelly (Irl)

Bernard Vallet (Fra)

Phil Anderson (Aus)

Coop-Mercier

43

26

7e

Daniel Willems

5

1982

en Van Impe (Bel)

04:16

Robert Alban (Fra)

07:53

Sean Kelly (Irl)

Lucien Van Impe (Bel)

Sean Kelly (Irl)

Ti-Raleigh

30

12

4e

Lucien Van Impe

3

1983

ert Millar (G-B)

14:42

Sean Kelly (Irl)

16:35

Frank Hoste (Bel)

Robert Millar (G-B)

Greg LeMond (USA)

Renault

26

14

9e

Claude Criquielion

7

1984

n Kelly (Irl)

06:26

Phil Anderson (Aus)

07:44

Sean Kelly (Irl) )

Luis Herrera (Col

Fabio Parra (Col)

La Vie Claire

42

34

14e Eddy Schepers

6

1985

y Hampsten (USA)

18:44

Claude Criquielion (Bel)

24:36

Eric Vanderaerden (Bel)

Bernard Hinault (Fra)

Andy Hampsten (USA)

La Vie Claire

31

23

5e

Claude Criquielion

5

1986

rly Mottet (Fra)

06:40

Luis Herrera (Col)

09:32

Jean-Paul Van Poppel (P-B)

Luis Herrera (Col)

Raul Alcala (Mex)

Système U

28

16

11e Claude Criquielion

2

1987

e Bauer (Can)

12:15

Eric Boyer (Fra)

14:04

Eddy Planckaert (Bel)

Stephen Rooks (P-B)

Eric Breukink (P-B)

PDM

31

22

14e Claude Criquielion

0

1988

-Jan Theunisse (P-B)

07:30

Marino Lejaretta (Esp)

09:39

Sean Kelly (Irl)

Gert-Jan Theunisse (P-B)

Fabrice Philipot (Fra)

PDM

36

20

27e Luc Roosen

1

1989

o Delgado (Esp)

05:01

Marino Lejarreta (Esp)

05:05

Olaf Ludwig (All)

Thierry Claveyrolat (Fra)

Gilles Delion (Fra)

Z

27

21

9e

2

1990

rly Mottet (Fra)

07:37

Luc Leblanc (Fra)

10:10

Djamolidine Abdoujaparov (Ouz)

Claudio Chiappucci (Ita)

Alvaro Meija (Col)

Banesto

27

18

35e Johan Bruyneel

1

1991

y Hampsten (USA)

13:40

Pascal Lino (Fra)

14:37

Laurent Jalabert (Fra)

Claudio Chiappucci (Ita)

Eddy Bouwmans (P-B)

Carrera

24

15

30e Jim Van de Laer

2

1992

ro Meija (Col)

07:29

Bjarne Riis (Dan)

16:26

Djamolidine Abdoujaparov (Ouz)

Tony Rominger (Sui)

Antonio Martin (Esp)

Carrera

21

14

7e

Johan Bruyneel

2

1993

Leblanc (Fra)

10:03

Richard Virenque (Fra)

10:10

Djamolidine Abdoujaparov (Ouz)

Richard Virenque (Fra)

Marco Pantani (Ita)

Festina

21

10

24e Jim Van de Laer

0

1994

ent Jalabert (Fra)

08:24

Ivan Gotti (Ita)

11:33

Laurent Jalabert (Fra)

Richard Virenque (Fra)

Marco Pantani (Ita)

Once

16

5

31e Johan Bruyneel

1

1995

ent Dufaux (Sui)

05:53

Peter Luttenberger (Aut)

07:07

Erik Zabel (All)

Richard Virenque (Fra)

Jan Ullrich (All)

Festina

9

7

95e Johan Museeuw

0

1996

aham Olano (Esp)

15:55

Fernando Escartin (Esp)

20:32

Erik Zabel (All)

Richard Virenque (Fra)

Jan Ullrich (All)

Telekom

9

5

39e Peter Farazijn

0

1997

stophe Rinero (Fra)

09:16

Michael Boogerd (P-B)

11:26

Erik Zabel (All)

Christophe Rinero (Fra)

Jan Ullrich (All)

Cofidis

12

9

10e Axel Merckx

4

1998

ent Dufaux (Sui)

14:43

Angel Casero (Esp)

15:11

Erik Zabel (All)

Richard Virenque (Fra)

Benoît Salmon (Fra)

Banesto

16

12

11e Kurt Van de Wouwer

4

1999

stophe Moreau (Fra)

10:34

Roberto Heras (Esp)

11:50

Erik Zabel (All)

Santiago Botero (Col)

Francisco Mancebo (Esp)

Kelme

14

9

17e Kurt Van de Wouwer

2

2000

rei Kivilev (Kaz)

09:53

Igor Gonzalez de Galdeano (Esp)

13:28

Erik Zabel (All)

Laurent Jalabert (Fra)

Oscar Sevilla (Esp)

Kelme

18

10

22e Axel Merckx

3

2001

iago Botero (Col)

13:10

Igor Gonzalez de Galdeano (Esp)

13:54

Robbie McEwen (Aus)

Laurent Jalabert (Fra)

Ivan Basso (Ita)

Once

14

10

28e Axel Merckx

0

2002

r Hamilton (USA)

06:17

Haimar Zubeldia (Esp)

06:51

Baden Cooke (Aus)

Richard Virenque (Fra)

Denis Menchov (Rus)

CSC

8

7

52e Christophe Brandt

0

2003

Ullrich (All)

08:50

Jose Azevedo (Por)

14:30

Robbie McEwen (Aus)

Richard Virenque (Fra)

Vladimir Karpets (Rus)

T-Mobile

8

7

21e Axel Merckx

2

2004

09:59

Alexandre Vinokourov (Kaz)

11:01

Thor Hushovd (Nor)

Michael Rasmussen (Dan)

Yaroslav Popovych (Ukr)

T-Mobile

11

8

39e Axel Merckx

2

2005

el Evans (Aus)

04:11

Denis Menchov (Rus)

06:09

Robbie McEwen (Aus)

Michael Rasmussen (Dan)

Damiano Cunego (Ita)

T-Mobile

10

7

30e Axel Merckx

0

2006

os Sastre (Esp)

07:08

Haimar Zubeldia (Esp)

08:17

Tom Boonen (Bel)

Mauricio Soler (Col)

Yaroslav Popovych (Ukr)

Discovery Channel

13

9

62e Axel Merckx

3

2007

stian Vande Velde (USA)

03:05

Frank Schleck (Lux)

04:28

Oscar Freire (Esp)

Carlos Sastre (Esp)

Andy Schleck (Lux)

Team CSC

12

10

21e Maxime Monfort

1

2008

k Schleck (Lux)

06:04

Andreas Klöden (All)

06:42

Thor Hushovd (Nor)

Franco Pellizotti (Ita)

Andy Schleck (Lux)

Astana

11

9

13e Jurgen Van den Broeck

0

2009

en Van den Broeck (Bel)

06:15

Robert Gesink (P-B)

08:52

Alessandro Petacchi (Ita)

Anthony Charteau (Fra)

Andy Schleck (Lux)

RadioSchack

13

12

4e

0

2010

mas Voeckler (Fra)

03: 20

Samuel Sanchez (Esp)

04:55

Mark Cavendish (G-B)

Samuel Sanchez (Esp)

Pierre Rolland (Fra)

Garmin

15

9

12e Kevin De Weert

2

2011

en Van den Broeck (Bel)

10:15

Tejay Van Garderen (USA)

11:04

Peter Sagan (Svk)

Thomas Voeckler (Fra)

Tejay Van Garderen (USA)

RadioShack

14

13

4e

0

2012

hael Geminiani (Fra)

erico Bahamontes (Esp)

cesco Mancebo (Esp)

Claude Criquielion

Jurgen Van den Broeck Jurgen Van den Broeck


REPORTERS

HISTOIRE

Après un siècle d’histoire, le Tour de France a laissé beaucoup de souvenirs dans les mémoires. La course cycliste la plus populaire au monde a déjà vu défiler beaucoup de champion plus grands champions que l’épreuve a connu…

Les Grandes dates du Tour Les dates marquantes du Tour de France qui fêtera à partir de samedi sa 100e édition:

> 1903 Départ le 1

er

juillet de la première édition (six étapes, 2428 km) organisée par l’Auto, journal dirigé par Henri Desgrange. Maurice Garin rallie Paris en vainqueur, à la moyenne de 25,679 km/h. > 1905 Première escalade du Ballon d’Alsace. > 1909 Cyrille Van Hauwaert est le premier vainqueur belge d’une étape du Tour. Il gagne la 1re étape courue entre Paris et... Roubaix. > 1910 La course franchit pour la première fois les grands cols pyrénéens, Tourmalet et Aubisque. > 1911 Les grands cols alpins (Galibier) sont franchis. > 1912 Le Flandrien Odile Defraye est le premier gagnant belge du Tour. > 1913 Retour définitif au classement au temps après huit éditions calculées aux points. 1919 Le Tour reprend après cinq ans d’interruption dus au premier conflit mondial. > 1919 Naissance du maillot jaune. Eugène Christophe en est le premier détenteur. Firmin Lambot est le premier lauréat wallon du Tour.

> 1920 L’Anderlechtois Philippe Thys, déjà vainqueur en 1913 et 1914, devient le premier triple lauréat de la Grande Boucle. Les Belges occupent les sept premières places du classement final. Derrière le Bruxellois, six Wallons complètent ce triomphe « noir-jaune-rouge ». > 1922 Firmin Lambot gagne le Tour pour la deuxième fois, à l’âge de 36 ans et 4 mois. Personne n’a gagné plus vieux que le Namurois. > 1926 Pour la première fois, la course s’élance d’une ville de province (Evian). Le parcours atteint la distance-record de 5.745 kilomètres. Cette édition sera, aussi en raison des conditions climatiques, une des plus dures de l’histoire. Lucien Buysse s’impose. > 1930 Création de la formule des équipes nationales et de la caravane publicitaire pour la financer. Les deux sont, d’emblée, une réussite. > 1933 Création du Grand Prix de la Montagne, gagné par l’Espagnol Vicente Trueba. > 1934 Antonin Magne enlève à Nantes le premier contre-la-montre de l’histoire du Tour, à 35,5 km/h de moyenne (90 km). > 1937 Emploi généralisé du dérailleur. Sylvère Maes, en jaune, et l’équipe belge abandonnent la course

pour protester contre les insultes et menacent dont ils sont l’objet de la part des supporters français. > 1947 Après huit ans d’une coupure, due à la Seconde guerre mondiale, le Tour repart. Le Tour vient à Bruxelles pour la 1re fois. Jean Robic gagne sans avoir porté une seule fois le maillot jaune avant l’arrivée à Paris. > 1948 L’Italien Gino Bartali s’impose une seconde fois, dix ans après sa première victoire. L’arrivée de la dernière étape au Parc des Princes est télévisée. > 1952 Premières arrivées en altitude, à l’Alpe d’Huez, dont l’étape est survolée par Fausto Coppi, vainqueur pour la deuxième fois, à Sestrières et au Puy-de-Dôme. > 1953 Création du maillot vert du classement par points pour le Tour du Cinquantenaire > 1954 Premier départ de l’étranger (Amsterdam). >1958 Le Tour part de Bruxelles. > 1962 Les équipes de marques se subsituent aux formations nationales. Le Tour visite son toit, au sommet du Restefond (2.802 m). > 1963 La fin des étapes est retransmise quotidiennement en direct par la télévision française > 1964 Jacques Anquetil, vainqueur d’un duel

Le dernier Belge... ➜ 2011

➜ 2011

➜ 2011

➜ 1999

➜ 2007

VAINQUEUR D’ÉTAPE

PORTEUR DU MAILLOT JAUNE

PORTEUR DU MAILLOT VERT

PORTEUR DU MAILLOT À POIS

PORTEUR DU MAILLOT BLANC

VAINQUEUR DU MAILLOT VERT

Jelle Vanendert (14e étape - 2011)

Philippe Gilbert (1 jour) 2011

Philippe Gilbert (7 jours) 2011

Jelle Vanendert (5 jours) 2011

Rik Verbrugghe (2 jours) 1999

Tom Boonen 2007

PTOTO NEWS / REPORTERS

➜ 2011


rc de triomphe où était autrefois donné le départ de la Grande boucle avant, plus tard, d’en accueillir l’arrivée… Eddy Merckx (photo du milieu) notamment reste toujours l’un des

mémorable avec Raymond Poulidor, gagne pour la inquième fois le Tour. > 1966 Premier contrôle antidopage sur le Tour l’arrivée de l’étape de Bordeaux. > 1967 Création du prologue. Le Britannique Tom impson décède sur les pentes du Mont Ventoux. > 1969 Retour définitif aux équipes de marque. Pour ses débuts, Eddy Merckx écrase la course, rente ans après le deuxième succès de Sylvère Maes. > 1971 Premiers transferts aériens (Le Touquet Paris et Marseille - Albi). > 1974 Le Tour passe la Manche et va en Angleterre > 1975 Première arrivée sur les Champs Elysées, agnée par Walter Godefroot, et création du maillot pois de meilleur grimpeur. Bernard Thévenet met n à la série victorieuse d’Eddy Merckx. > 1976 Pour la dix-huitième fois, un Belge, ucien Van Impe, gagne le Tour. On attend toujours son successeur. > 1978 Michel Pollentier est exclu pour tricherie u contrôle antidopage, à L’Alpe d’Huez où il avait agné et pris le maillot jaune. Bernard Hinault gagne pour la première fois. > 1983 Formule open (pros et amateurs)

> 1986 Greg LeMond premier Américain à figurer au palmarès. > 1987 Départ de Berlin > 1988 Création du Village-départ > 1989 LeMond, équipé d’un guidon de triathlète, reprend in-extremis le maillot jaune à Laurent Fignon, pour 8 secondes, le plus petit écart de l’histoire. > 1992 Parcours européen, six pays différents (Espagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et Allemagne) sont visités. > 1994 Première mondiale du Tunnel sous la Manche > 1995 L’Espagnol Miguel Indurain égale le record des (cinq) victoires d’Anquetil, Merckx et Hinault. > 1996 Bjarne Riis devient le premier Danois vainqueur du Tour. Il avouera plus tard s’être dopé. > 1997 Jan Ullrich signe la seule victoire allemande. > 1998 Le Tour part d’Irlande. L’équipe Festina est exclue pour dopage dans une édition rythmée par les descentes de police. > 1999 Lance Armstrong, réchappé du cancer, enlève le premier de ses sept succès qui seront annulés en 2012 pour dopage. > 2000 Le Tour de l’an 2000 part du Futuroscope

> 2003 Centenaire du Tour > 2004 Grand Départ de Liège et de la Wallonie > 2006 Le maillot jaune est déshonoré par l’affaire Landis

> 2007 Le Tour part de Londres où il connait un énorme succès, Rasmussen, en jaune, est exclu par sa propre équipe pour avoir échappé à des contrôles inopinés. > 2008 Multiplications des affaires durant et après le Tour > 2009 Retour d’Armstrong après quatre ans d’absence. Il finit 3e. > 2010 Hommage à Eddy Merckx à Bruxelles. Centenaire des Pyrénées avec arrivée au Tourmalet. Contador vainqueur d’Andy Schleck au bout du suspens finit par perdre sa victoire deux ans plus tard pour dopage. > 2011 Arrivée d’étape au sommet du Galibier, à 2645 mètres d’altitude. Evans est le premier Australien à gagner la course. > 2012 Bradley Wiggins devient le premier Britannique à remporter le Tour. > 2013 Centième édition du Tour. Départ inédit de Corse (Porto-Vecchio).

➜ 1983

➜ X

➜ 2010

➜ 2012

➜ 1981

➜ 1976

VAINQUEUR DU MAILLOT À POIS

VAINQUEUR DU MAILLOT BLANC

DANS LE TOP-10

DANS LE TOP-5

SUR LE PODIUM

VAINQUEUR DU TOUR DE FRANCE

Lucien Van Impe 1983

Jamais gagné

Jurg. Van den Broeck (4e) 2010

Jurg. Van den Broeck (4e) 2012

Lucien Van Impe (2e) 1981

Lucien Van Impe 1976


TÉLÉVISION

La RTBF déploiera les grands moyens pour couvrir au mieux la centième édition du Tour de France. Pour son 22e Tour de France, Rodrigo Beenkens sera épaulé par son nouveau consultant, le Français Cyril Saugrain PAR QUENTIN FINNÉ

Comme un coureur soigne sa condition à l’approche d’un grand objectif, Rodrigo Beenkens s’est astreint à une préparation minutieuse afin d’aborder au mieux son 22e Tour de France. “Ce 100e Tour de France est forcément spécial, pointe le commentateur ertébéen. La dimension historique de l’événement sera omniprésente et je souhaitais apporter un clin d’œil à la légende de la Grande Boucle de manière un brin originale. Je me suis donc beaucoup documenté pour pouvoir tenter d’apporter, à l’antenne, des éléments neufs aux téléspectateurs. J’ai par exemple découvert des anecdotes truculentes dans un bouquin italien dont j’ignorais totalement l’existence. Nous avons également confectionné des petites capsules courtes et dynamiques, n’excédant jamais la minute, qui seront diffusées chaque jour et rappelleront une victoire belge de référence. J’ai enfin voulu rendre hommage à certains de nos compatriotes qui ont participés à l construction de ce monument qu’est désormais le Tour de France, mais restent trop méconnus du grand public. Nous proposerons donc une série de portraits qui leur sera consacrée.” Pour cette Grand Boucle, Rodrigo Beenkens sera épaulé par un nouveau consultant… français. “Cédric Vasseur nous a en effet quittés pour rejoindre France Télévisions. C’est Cyril Saugrain, avec qui j’ai déjà travaillé cette année sur Paris-Roubaix et les classiques wallonnes qui m’épaulera. Je l’ai très vite trouvé convaincant et notre complicité a pratiquement été immédiate. Il nous faudra maintenant cohabiter pendant trois semaines à l’antenne (rires)…”

8

C’est le nombre d’étapes qui seront diffusées en intégralité sur les chaînes de la RTBF. Cela débutera fort dès le Grand Départ puisque les amateurs ne louperont pas le moindre kilomètre des trois premières étapes, disputées en Corse.

NUMÉRO GÉNÉRAL 02/744.44.55 Administrateur délégué et éditeur responsable : François le Hodey. Directeur général : Denis Pierrard. Rédacteur en chef Ralph : Vankrinkelveldt. Responsable du magazine : Eric de Falleur. On collaboré à sa réalisation: Quentin Finné. Responsable rédaction sportive : Philippe Lacourt. Mise en pages : IPM Press Print. Direction, administration, rédaction : rue des Francs, 79 - 1040 Bruxelles. Fax > (02) 211.28.70. Publicité IPM Advertising > (02) 211.29.59. Abonnements > (02) 744.44.55. Fax > (02) 744.45.55. E-mail > dh.sport@dh.be Internet > www.dh.be. Crédits Une Photo News.

RTBF

Le Tour crève l’écran GEORIS : “DU DIRECT ET BIEN PLUS” L’équipe de Vivacité fera vivre le Tour de France et ses coulisses en radio

 Pour cette Grand Boucle, Rodrigo Beenkens sera épaulé par un nouveau consultant… français: Cyril Saugrain. (D. R.)

Date

Etape

29 juin 30 juin 1er juillet 2 juillet 3 juillet 4 juillet 5 juillet 6 juillet 7 juillet 9 juillet 10 juillet 11 juillet 12 juillet 13 juillet 14 juillet 16 juillet 17 juillet 18 juillet 19 juillet 20 juillet 21 juillet

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Villes Porto-Vecchio > Bastia Bastia > Ajaccio Ajaccio > Calvi Nice > Nice Cagnes-sur-Mer > Marseille Aixe-en-Provence > Montpellier Montpellier > Albi Castres > Ax 3 Domaines Saint-Girons > Bagnères-de-Bigorre Saint-Gildas-des-Bois > Saint-Malo Avranches > Mont-Saint-Michel Fougères > Tours Tours > Saint-Amand-Montrond Saint-Pourçain-sur-Sioule > Lyon Givors > Mont Ventoux Vaison-la-Romaine > Gap Embrun > Chorges Gap > Alpe-d’Huez Bourg-d’Oisans > Le Grand-Bornand Annecy > Annecy-Semnoz Versailles > Paris-Champs-Elysées

Chaîne

Le Tour de France se déclinera aussi en radio sur la RTBF. La rédaction des sports sera présente en force sur les routes de l’Hexagone puisque Lise Burion et Samuel Grulois épauleront Sébastien Georis, le monsieur vélo de Vivacité. “Le direct sera toujours au cœur de notre dispositif, précise celui qui commentera, déjà, sa 10e Grande Boucle. Nous serons ainsi présents chaque jour de 15h30 à 18h15 avec la même équipe et le même dispositif qu’en 2012. Jean-luc Vandenbroucke, notre consultant, m’épaulera pour le commentaire sportif avant de nous livrer son analyse dans le journal du Tour. Samuel Grulois recueillera les réactions à chaud des coureurs sur la ligne d’arrivée alors que Lise Burion partira, elle, à la découverte des coulisses du Tour et de la beauté des régions que nous traverserons.” Une offre multiple et bien balancée que compléteront des interventions dans les différentes rendezvous d’infos. “Je crois en effet qu’il y en aura pour tout le monde, poursuit Sébastien Georis. Trois techniciens nous accompagnent et s’installeront dans notre superbe studio mobile qui crée d’ailleurs quelques jalousies dans la zone technique (rires). Cet outil nous permet de travailler de manière optimale durant trois semaines.” ● Q. F.

A Bicyclette Course (avant l’étape) 11h35 13h10 12h20 15h00 13h55 13h55 13h55 13h55 11h05 13h55 13h55 13h55 13h55 13h55 13h55 13h55 13h55 12h00 10h40 13h15 13h15

11h50 13h20 12h25 15h10 14h10 14h10 14h10 14h10 11h15 14h10 14h10 14h10 14h10 14h10 14h10 14h10 14h10 12h15 10h50 13h25 17h50

Fin de diffusion 17h40 17h40 16h20 17h25 17h45 17h40 17h40 17h15 16h50 17h40 17h25 17h45 17h45 17h35 17h40 17h35 17h40 17h45 17h35 17h15 22h25

A Bicylette (après l’étape) 17h40 17h40 16h20 17h25 17h45 17h40 17h40 17h15 16h50 17h40 17h25 17h45 17h45 17h35 17h40 17h35 17h40 17h45 17h15 22h25


Supdh 20130628 supdh full 20130726 085134