Page 1

IMMOBILIER - ARCHITECTURE

DOSSIER MIPIM 48 PAGES

ARCHITECTURE LAURENT TEMMERMAN & JENS THEUWEN COLLECTIBLE CE DESIGN SI DÉSIRABLE PORTRAIT DAMIEN GERNAY

DOSSIER MIPIM

ANNONCES IMMOBILIÈRES - PRÈS DE 300 BIENS Mars 2018 - N° 155


du 20/2 au 31/3

PROMO

€ 1.499,-* * conditions: www.universdusommeil.be

   www.universdusommeil.be      BRUXELLES       Avenue Louise 221       02/511 46 58  ATSLEEP

*

AUPING *

PARKING Privé pour tous nos magasins 

   LINKEBEEK      Chaussée d’Alsemberg 37       02/331 23 32  BEKA

*

FYLDS ’

*

LATTOFLEX *

NILLSPRING

   TERNAT      Assesteenweg 24       02/569 82 99  *

SCHRAMM

*

SWISSFLEX

*

TEMPUR

*

VISPRING


SOMMAIRE

EDITO LE MÉTIER A CHANGÉ

PAGES RÉDACTIONNELLES P.4

PORTRAIT LAURENT TEMMERMAN & JENS THEUWEN

P.6

ARCHITECTURE BÉTON-BOIS DANS LE CADRE

P.10

COLLECTIBLE CE DESIGN SI DÉSIRABLE

P.13

PORTRAIT DAMIEN GERNAY

P.14

AGENDA

© SERGE ANTON

ANNONCES IMMOBILIÈRES

P.6 ARCHITECTURE

Chaque mois, la Libre essentielle IMMO tente de repérer des bureaux, si possible jeunes et innovants, portant une vision contemporaine et soutenable de l’architecture en Belgique. Il est indéniable que les valeurs et pratiques ont changé et que l’architecture de papa a vécu. Aussi, le cadre et les contours de la profession ont-ils, eux aussi, évolué. En octobre dernier, l’AIA (une association internationale fondée en 1857 pour la promotion des architectes et de l’architecture) a lancé son Practice Innovation Lab. Partant du constat que les modèles dominants menaient au surmenage, au sous-paiement des plus jeunes, à un manque de réactivité et d’adaptation, les organisateurs ont invité dix équipes de six personnes à inventer chacune un nouveau modèle de fonctionnement. Parmi les valeurs menant à ces pratiques innovantes, on épinglera celles que nous avons déjà constatées dans ces pages ou qui figureront assurément dans les reportages à venir. La collaboration, le co-quelque chose se trouve au centre de presque toutes les révolutions annoncées. Par exemple, le travail en réseau permet une plus grande flexibilité d’association, grâce à un système de membership sécurisant. Le réseau doit aussi permettre de partager recherches et compétences, notamment celles de secteurs fortement spécialisés. La plupart des développements concrets de cet idéal collaboratif repose sur le traitement de données (data) et le recours à des réseaux en ligne permettant davantage de flexibilité (par exemple dans les horaires de travail). Enfin, les bureaux de demain devront également être socialement plus responsables. En engageant des démarches plus concrètes avec les communautés locales par exemple. Sans être d’accord avec l’ensemble des solutions proposées durant ce forum, on ne peut que se réjouir de voir de jeunes architectes et chercheurs unir leurs forces pour penser à l’évolution de la profession. MARIE POK

P.15 BIENS EXISTANTS

Rédactrice en chef

DOSSIER MIPIM TABLE RONDE LA VIE DANS LES VILLES EN 2030 ….ET AU-DELÀ

© JOHANNA DE TESSIÈRES

P.12 VILLE INTELLIGENTE Smart City… P.36 IMMO NEUF

P.1 DOSSIER MIPIM

P.4 TABLE RONDE

P.36 IMMO NEUF (dossier MIPIM)

Photo cover : Serge Anton / Rédactrice en chef : Marie Pok / Ont collaboré à ce numéro : Serge Anton, Thierry Laffineur, Tim van de Velde Coordination et Commercialisation : Véronique Le Clercq 0475 57 62 35 – vero.leclercq@ipmimmo.be - Commerciales : Daphné Mertens 0475 75 12 44 – daphne. mertens@ipmimmo.be et Iris Langbord 02 793 32 64 – Iris.Langbord@ipm-Immo.be – Sylvie Arku 02 211 27 46 – sylvie.arku@ipm-immo.be - Conception graphique & Pré-presse annonces : IPM Ad Operations – immo@essentielleimmo.be / Impression : IPM Press Print / Éditeur responsable : François le Hodey

LESITEIMMO DERÉFÉRENCE.

Retrouvez-y plus de 50.000 annonces et nos 3 magazines immo MAGAZINE

BRUXELLES, BRABANT & NAMUR

Marché

Annonces

Projet

Et en ligne sur www.logic-immo.be

Le constructeur français MGM se lance dans des résidences de tourisme 5 étoiles.

PP.12-24

www.haussm info@haussm annpropert annpropert ies.com Tél. : 02/880.68.6 ies.com GSM: 0477/68.32. 8 18

P.9

P.8

Le réseau d’agences immobilières Era livre son baromètre des prix des biens en 2016.

Portrait P.2

Supplément à La Libre Belgique - n°361 - Semaine du 26 janvier au 1er février 2017

Patron d’Issol, Olivier Van Langenacker conjugue esthétique et… photovoltaïque.

RÉNOVER SON BIEN l’esprit tranquille

0476 66 77 66 www.àkôté.be

JEAN-LUC FLÉMAL

P.4

VENDRE SANS INTERMÉDIAIRE : QUELS RISQUES PRENEZ-VOUS ? Anderlecht : Les appartements les moins chers de Bruxelles. W a t e r l o o : L’ a p p a r t e m e n t e s t d e v e n u u n e v a l e u r r e f u g e . Cahier du neuf en fin de magazine.

pp.4 à 6

VOTRE GUIDE EN MATIÈRE D’IMMOBILIER VOUS SOUHAITEZ VENDRE, ACHETER OU LOUER UN BIEN IMMOBILIER ? L’AGENCE NOA, VOTRE ALLIÉ VERS LES MEILLEURS CHOIX.

Chaussée de Waterloo 631 - 1050 Bruxelles | T. +32(0)2 344 44 22 | F. +32(0)2 344 44 21 | info@noa-re.be | www.noa-re.be

N° 518 - du 28 janvier au 10 février 2017 LLB 180x120.indd 1

cover-FR-518.indd 1

Un vaste programme, puisqu’il faut veiller à planifier et budgétiser les travaux, solliciter plusieurs devis, suivre le chantier, mais aussi protéger ses arrières en cas de litiges ou de malfaçons.

24/01/2017 15:45:33

8/12/14 10:08


PORTRAIT

TOOP ARCHITECTUUR LA BONNE ÉCHELLE En 2014, Laurent Temmerman et Jens Theuwen ont fondé le bureau Toop. Le mot se réfère bien sûr au lieu grec (topos) mais aussi au vocable flamand qui signifie « ensemble ».

TEXTE : MARIE POK PHOTOS : SERGE ANTON

Ils ont la trentaine. A peine. Ils ont étudié ensemble. Et ils ont voyagé. C’est peut-être cela qui les rassemble, cette faculté d’aller s’inspirer à l’étranger, de se nourrir de cultures différentes, d’en ressentir les subtilités et d’en tirer les enseignements qui forgent une vision de ce que peut être l’architecture aujourd’hui. Laurent Temmerman a complété ses études à Sint-Lucas (Gand) par un séjour à Arhus à la Arkitektskolen. Fasciné par le pays, il a prolongé son expérience par un passage comme chef de projet chez 2011TRANSFORM architecture + urbanism. Jens Theuwen, de son côté, a enrichi son parcours avec un diplôme à la Universitat Internacional de Cataluyna UIC de Barcelone. Ensuite, c’est en Suisse qu’il débute son parcours professionnel, avant de rejoindre l’équipe de Steven Vandenborre architecten. Avec le recul, c’est le rapport à l’échelle du projet qu’ils ont conscience d’avoir exploré dans le détail grâce à leur expérience respective à l’étranger. Ainsi, Laurent Temmerman analyse que l’architecture contemporaine danoise se confronte aujourd’hui à des échelles ambitieuses, entretenant un rapport à l’environnement macro, cherchant un langage certes très graphique, mais qui perd un peu le sens du détail qu’avaient pourtant développé les prédécesseurs comme Arne Jacobsen, Vilhelm Wolhert ou Jorn Utzon. En effet, les meilleurs architectes danois actuels se destinent principalement aux bâtiments publics de grande échelle. La Suisse, moins urbaine, est plus attentive aux questions de détail de projets d’échelle plus humaine, notamment dans le traitement des matériaux. Jens Theuwen l’a expérimenté au sein du bureau Counson architectes, à Nyon. Le tandem a pris le parti de ne pas se fixer dans un bureau commun, chacun travaillant à sa propre adresse, gardant un ancrage dans sa région ; Laurent à Lokeren et Jens à Westouter. Leurs réseaux restent ainsi activés et leur proximité leur permet d’oeuvrer de façon rapprochée sur le terrain. Si l’un jouit d’un cadre rural bucolique, l’autre profite d’un contexte urbain plus dynamique. Les deux situations se complètent et leur procurent une expertise croisée des contextes urbain et rural. Leurs premiers projets leur permettent d’installer d’emblée la justesse du programme et de l’échelle, la recherche du détail et l’adéquation au contexte. Ainsi ont-ils remporté le premier prix d’un concours pour la construction d’une bibliothèque publique et d’une crèche à Eksaarde. Le projet s’achèvera bientôt dans les meilleures conditions, créées par une collaboration harmonieuse avec le maître de l’ouvrage. Une autre réalisation déterminante leur a valu un plébiscite de la population de Westouter où ils ont aménagé le restaurant Vinke. « Nous avons avant tout essayé de mettre les gens à l’aise, expliquent-ils. Nous avons donc joué sur une alternance de différents matériaux pour créer différentes ambiances. Cela implique une recherche importante, tant conceptuelle que technique. » Leur explication n’ira pas au-delà. En effet, à leurs yeux, une bonne architecture se passe de mots. Elle s’exprime d’elle-même. Elle procure des sensations. Et c’est, de façon très simple, ce que TOOP

4

brigue à travers chaque projet : créer un lieu où l’on se sente bien. Où l’on ait envie de rester, de revenir. La dimension écologique, aujourd’hui inhérente à toute démarche architecturale, ne peut, selon TOOP, prendre le pas sur le ressenti, sur la qualité de vie. Le futur, ils l’envisagent, à moyen terme, en programmant des projets flexibles et évolutifs. Un logement doit pouvoir s’adapter au développement de la famille. Ces préoccupations témoignent d’une pensée centrée avant tout sur l’expérience individuelle, sur le ressenti personnel de l’usager. Cette attitude rencontre évidemment les attentes de nombre de candidats à la construction pour qui le projet doit répondre aux aspirations immédiates des habitants ou usagers de l’infrastructure. La part de naïveté que portent ces considérations séduira ceux qui tendent à plus de spontanéité et d’intuition. Ce dont ne manquent pas ces deux architectes que l’on a envie de suivre et de pousser dans leur lancée.

TROIS QUESTIONS À TOOP architectuur Un livre important ? Laurent Temmerman : Juhani Pallasmaa « The eyes of the skin » un livre sur l’atmosphère, la tactilité, la sensualité de l’architecture Jens Theuwen : Valerio Olgiati « The significance of the Idea” Un bâtiment exemplaire ? L.T. : Le Louisiana museum à 35km de Copenhague J.T. : La chapelle de Frère Nicolas de Peter Zumthor à Wachendorf, en Allemagne Une personnalité inspirante L’architecte brutaliste gantois Juliaan Lampens, qui fut également professeur mais hélas trop peu reconnu. LAURENT TEMMERMAN, Poststraat 91, 9160 LOKEREN, T : 0478/60 81 11 JENS THEUWEN, Casselstraat 9, 8954 WESTOUTER 0474/29 15 61 www.toop.be


PORTRAIT

Jens Theuwen & Laurent Temmerman


ARCHITECTURE

BÉTON-BOIS La maison de l’architecte Jens Theuwen constitue la première carte blanche du bureau TOOP. S’inscrivant dans un paysage agricole, elle offre à sa famille un cadre de vie ouvert aux quatre saisons, fortement marqué par l’environnement et les activités rurales. TEXTE : MARIE POK PHOTOS : SERGE ANTON

Angle ouest de la maison. Façades en béton, châssis en aluminium anodisé.


ARCHITECTURE

Le salon donne sur le patio, une salle à manger à ciel ouvert à l'abri du vent.

Une maison au plan rectangulaire, typique de l’architecture rurale flamande, se tenait à l’emplacement de l’actuelle maison, à l’extrémité d’un terrain en forme de langue de terre qui se termine dans les champs. En mauvais état, elle a été détruite et remplacée par cette maison compacte et basse. « Je voulais qu’elle reste discrète et respectueuse des environs », témoigne Jens Theuwen. Aussi la maison se fond-elle dans le paysage. Basse et indiscutablement contemporaine, elle ne heurte en rien la vue dans cette campagne aux couleurs changeantes. Les matériaux ont été choisis pour qu’elle puisse résonner en harmonie avec les bouquets d’arbre et les champs avoisinant. Les façades alternent bois et béton. Les teintes brun gris du bardage reprennent les nuances du paysage et évoluent dans le temps. La nature alentours se trouve reflétée dans les vitres généreuses, offrant un décor changeant au fil des saisons et des récoltes. Bien que jouissant d’un cadre privilégié et protégé, la maison souffrait d’une orientation difficile. Le jardin est orienté au nord. TOOP architectuur en a tiré parti. Salon et salle à manger ont pris place dans les zones nord, largement ouvertes vers le paysage. Les grandes baies vitrées n’étant pas frappées par les rayons du soleil, aucune surchauffe ne se produit même au pic de l’été. L’apport de lumière a été renforcé par une cour intérieure en U au cœur de la maison. Cette ouverture orientée à l’ouest capte le soleil de l’après-midi et de la soirée, offrant une salle à manger extérieure à l’abri du vent dès les premiers beaux jours. Elle est connectée avec le bureau, la cuisine et le salon et prolonge la sensation d’espace. Deux chambres et une salle de bain complètent le programme de cette maison de plain-pied. Le bureau peut quant à lui évoluer et devenir une chambre à coucher à part entière. Un garage occupe l’angle sud-est. Le choix des matériaux a été déterminé par la palette naturelle du cadre agricole ainsi que par un budget limité. Ainsi les plafonds en béton coulés sur place et intégrant les dispositifs d’éclairage ont été laissés bruts. Les sols sont en chêne et les châssis en aluminium anodisé gris foncé. La cuisine vient s’adosser à un volume qui contient également rangements et vestiaire. Architecte d’intérieur, Gaëlle Vervaeke (TUS atelier), l’épouse de Jens, a ensuite soigné chaque détail de l’aménagement. Mais le ressenti du lieu, valeur essentielle du bureau d’architecture TOOP, reste une affaire d’architecture. « C’est la maison elle-même, qui résout toutes les problématiques d’usage. » Croisement de matériaux : sol en plancher, plafond en béton et sol du patio en briques de récup.


ARCHITECTURE

DANS LE CADRE Avec des vues cadrées séduisantes, cette habitation offre une expérience très particulière, loin de tout attendu d’une maison de lotissement.

TEXTE : MARIE POK PHOTOS : TIM VAN DE VELDE

Les châssis en bois cadrent des portions du paysage. Sol en béton.


Jens Theuwen et Laurent Temmerman (TOOP architectuur) conçoivent leurs projets en partant de l’intérieur. Du vécu des usagers. Pour éviter les désagréments de la densité du lotissement, tout en restant dans les clous des règles urbanistiques, les deux architectes ont joué sur l’idée du cadre pour préserver l’intimité de la maison tout en lui offrant des vues agréables. Le règlement urbanistique imposait un retrait de 8m par rapport à la chaussée, et une profondeur maximale de 15 m. Compacte et construite sur deux niveaux, l’habitation occupe une surface au sol plus petite (10 X 10 mètres) que ce que permettaient les prescriptions. Elle a été reculée à l’extrémité de la zone autorisée pour éviter l’impact des constructions voisines. La maison est précédée d’un patio ouvert sur le flanc sud et « cadré » par une maçonnerie couverte d’un linteau de béton côté rue. Le salon donne dans ce patio et profite de la vue sur cette route de campagne bordée d’un petit cours d’eau et de champs. Un abri de jardin flanque le côté de cette entrée théâtrale, dégageant ainsi le jardin de toute annexe encombrante. « La façon dont on entre dans une maison, et dont celle-ci se révèle à vous est très importante », estime Laurent Temmerman. Le parcours commence donc par cette partie à ciel ouvert, se prolonge par une entrée assez réservée d’où part l’escalier menant à l’étage, et débouche sur la cuisine et la salle à manger. Il faut faire un retour sur la gauche pour accéder au salon dont la grande porte fenêtre donne sur le patio dont les contours encerclent un paysage champêtre. La salle à manger et la cuisine fonctionnent, quant à elles, en lien étroit avec le jardin. A l’étage, l’escalier débouche sur un grand espace polyvalent faisant office de bureau. Il jouit d’une belle vue côté rue et distribue les deux chambres d’enfant et la suite des parents. La grande salle de bain est dotée d’une vue vers l’avant de la maison. La fenêtre, à fleur du bord de la baignoire, procure une sensation d’évasion à ceux qui s’y plongent. Les chambres profitent également d’ouvertures étudiées sur l’arrière du terrain.

Chaque vue est judicieusement cadrée.

La maison est précédée d'un patio ouvert.

Patio à l'avant de la maison.

L’aspect extérieur de la maison est déterminé non seulement par la nécessité de privilégier des ouvertures intéressantes et de protéger l’intimité des habitants, mais également par un souci économique. C’est une brique de récupération qui a été utilisée pour la maçonnerie. Les bandeaux en béton qui ceignent les façades entre les deux niveaux et la toiture plate ne sont rien d’autre que les supports de maçonnerie. Les éléments structurels deviennent ainsi des détails visuels forts, qui rythment les surfaces de façade et leur confèrent une allure particulière. Le mobilier intégré a été dessiné sur mesure et adopte une palette de couleurs en harmonie avec le paysage. La finesse de chaque détail de finition contribue à la qualité de vie des habitants. L’essentiel est là.


DESIGN

COLLECTIBLE CE DESIGN SI DÉSIRABLE Bruxelles, qui revendique pourtant le design comme argument touristique et culturel, n’a jamais vraiment eu de « salon » de design à proprement parler. Si ce n’est l’expérience interrompue d’une zone satellite dédiée au design, aucune foire ne s’est jamais durablement implantée dans la capitale européenne. Comment l’expliquer ? Sans doute l’absence d’une industrie de mobilier et accessoires locale a-t-elle fait défaut à l’émergence naturelle d’une initiative professionnelle, comme ce fut par contre le cas à Courtrai ou à Milan. La concurrence et le calendrier serré furent sans doute également un frein. Mais les choses se bousculent ! Impulsé par deux jeunes femmes d’un dynamisme redoutable, un nouveau salon de design s’apprête à ouvrir ses portes. En plein centre. Sa singularité est d’être exclusivement consacré au design de collection. Ce sera, nous dit-on, une grande exposition où tout est à vendre. Le rendez-vous sera vivant, diversifié et convivial. Lectures et découvertes gourmandes rythmeront la déambulation. La plupart des galeries belges ont répondu à l’appel et offriront au public des présentations ambitieuses. Parions que ce sera carrément spectaculaire. Rencontre avec Liv Vaisberg et Clélie Debehault.

TEXTE : MARIE POK.

Martina Bjorn, piovenefabi Courtesy Maniera


DESIGN

Lionel Jadot LJ5 Rotating Lamp Bonzai Sound © Photo Serge Anton

Qu'est-ce qui a motivé ce salon à Bruxelles ? Clélie Debehault : Durant mon parcours professionnel, au service de deux importantes galeries d’art contemporain, il m’est apparu qu’en dépit de l’appétence naturelle des publics belges pour la culture et la découverte, ainsi que pour l’art et le design, il manquait un événement à Bruxelles. J’avais un projet en tête, celui d’investir l’un des biens d’une agence immobilière locale, et de l’aménager ponctuellement avec les œuvres d’artistes plasticiens et de designers, afin de le sublimer, de lui donner une âme et de faciliter les ventes, à la fois pour l’agence et pour les artistes. Mais ce salon est avant tout l’histoire d’une rencontre. C’est autour d’un café avec Liv Vaisberg que le projet a finalement pris forme. Liv Vaisberg : Ce projet me parlait et j’ai lancé l’idée de le transformer en un salon international de design. Cela n’existait pas encore ici à Bruxelles ! Un café donc, et nous voilà parties sur les rails du projet Collectible. Cela n’a pas été simple, il a fallu rapidement définir le projet et son identité… Quelle est votre légitimité dans le secteur ? Clélie Debehault : J’ai étudié l’histoire de l’art à Bruxelles avant d’intégrer la Galerie Vedovi pour laquelle j’ai travaillé huit ans. J’ai ensuite rejoint la galerie Templon à Paris. Après cette expé-

Ben Storms InHale © Photo FilipDujardin

mischertraxler, installation. Courtesy Victor Hunt Gallery.

rience dans l’art moderne et contemporain, j’ai très vite développé mes propres activités de consultance en art et design. Liv Vaisberg est basée à Anvers et est reconnue pour sa solide expérience des foires d’art ainsi que pour ses idées novatrices. Elle est l’initiatrice de Poppositions – foire d’art implantée à Bruxelles –, ancienne co-directrice d’Independent Brussels et a également fondé Complex, un service de conciergerie sur mesure, adapté au monde de l’art et du design. Liv Vaisberg : Les secteurs professionnels ont besoin de catégoriser et d’inscrire chaque individu dans une case, codée et précisément délimitée. Nous y sommes fermement opposées et prônons la liberté des choix pluriels. Il s’agit d’ailleurs de l’essence du projet, et peut-être même le secret de l’enthousiasme qu’il suscite aujourd’hui. Quelle légitimité supplémentaire devrions-nous apporter sinon celle de nos parcours, de notre passion et de notre détermination ? Le design n’est-il pas de l’art ? Et, aujourd’hui plus que jamais, l’art ne s’approprie-t-il pas les codes fonctionnels du design lorsque cela lui chante ? Toujours est-il que la première étape fut de donner à Collectible une crédibilité. Pour ce faire, nous avons constitué un comité de sélection composé de personnalités reconnues internationalement dans le secteur du design. Ensuite, c’est à la rude et au fil du temps qu’elle s’est peu à peu créée ! L’horizon des possibilités est infini et nous avons souhaité apporter cette philosophie à Collectible.


DESIGN

Il vous semblait important d’encadrer et de rehausser votre manifestation d’une dimension pédagogique. Comment cela se traduit-il sur le salon ? C.D. et L.V. : Nous souhaitons aider les publics à identifier clairement ce qu’est le design contemporain de collection afin qu’ils puissent apprécier et appréhender l’événement de manière optimale. Pour ce faire, nous avons sollicité l’appui éclairé des institutions culturelles et des musées, qui se sont immédiatement engagés à nos côtés afin d’offrir un riche panel de présentations de leurs activités et de leurs programmes au cours d’une conférence adressée aux visiteurs avec l’objectif d’encourager les échanges et les discussions entre les différents intervenants. Plusieurs designers sont présentés hors du cadre d’une galerie. Inhabituel pour les foires internationales. Présenter des designers en direct ne risque-t-il pas de court-circuiter le travail des galeries ? C.D. et L.V. : Nous avons souhaité mettre une plateforme à disposition de l’ensemble des acteurs du secteur afin de raffermir la promotion et la mise en lumière du design contemporain de collection auprès des amateurs d’art et de design. Chaque designer présent sur le salon expose avec l’aval de la/des galerie (s) qui le représente (nt). Les marchés de l’art et du design sont en constante évolution et les métiers deviennent hybrides. Les salons d’art et de design contemporains doivent s’adapter à cette nouvelle réalité en proposant une cohabitation enrichissante pour chaque participant, l’objectif étant de développer la communication, les échanges, les activités commerciales, les réseaux et les opportunités. Quelles sont vos sources d'inspiration pour ce salon, y a-t-il des "modèles" de salons qui vous ont marquées ? C.D. et L.V. : Nous admirons le travail effectué par les autres salons de design internationaux que nous considérons comme les racines de notre projet ; cependant, essayer de reproduire ce qui avait déjà été fait brillamment ne nous intéressait pas. Nous voulions offrir un changement radical aux propositions existantes. Ainsi, nous avons conçu le salon à la manière d’une exposition où tout est à vendre. Nous souhaitons faire vivre aux publics une expérience à part entière, à l’instar d’une immersion globale, à la fois formatrice et ludique. Cela va du choix de la disposition des stands et des exposants, jusqu’à l’espace de restauration.

Comment définissez-vous ce "design de collection" ? Est-il aussi accessible aux petits budgets ? C.D. et L.V. : Le design (contemporain) de collection est produit en pièce unique ou en édition limitée, ce qui le différencie naturellement du design industriel. On aménage son intérieur avec des pièces de design de collection comme on décore ses murs avec des tableaux. La différence -s’il en est une significative ! - entre art et design réside probablement dans la substance même de l’objet, qui doit justifier une fonctionnalité inhérente. De nombreux amateurs de design ignorent sans doute encore qu’ils peuvent acquérir une pièce de design contemporain de collection à prix abordables. Ceux-ci varient bien entendu en fonction de plusieurs facteurs, comme les matériaux utilisés ou le nombre de pièces éditées ; les propositions exclusives de certaines grandes enseignes sont parfois plus chères ! Avez-vous obtenu un soutien des pouvoirs publics ? Sont-ils sensibles à la question ? Les pouvoirs publics ont accueilli notre projet à bras ouverts et se sont mobilisés pour nous apporter leur soutien et leurs compétences, et tout particulièrement WBDM et Visit Brussels. Quel rôle joue le bâtiment du Vanderborght ? C.D. et L.V. : L’événement vise à briser les codes traditionnels des foires d’art et de design et, grâce à l’architecture intérieure du Vanderborght, un ancien magasin de meubles des années 1930, les visiteurs seront plongés dans une atmosphère et une mise en scène davantage proches de celles d’une exposition. Quels sont vos objectifs pour ce premier salon ? C.D. et L.V. : Nous souhaitons fédérer différents acteurs autour du design contemporain de collection et contribuer au développement du rayonnement international de la Belgique -et de Bruxelles- comme capitale internationale du design et, bien entendu, que chacun des participants – exposants, prestataires et visiteurs – puisse repartir satisfait de son expérience et avec la furieuse envie de la vivre à nouveau.

GALERIES • Atelier Jespers / Itinérance 03 (Bruxelles) • Camp Design Gallery (Milan) • CMHVVH project curated by Caroline Van Hoek (Bruxelles) • Gosserez (Paris) • Maniera (Bruxelles) • Mobilab (Lausanne) • Modern Shapes (Anvers) • OAK (espace nomade) (France) • Spazio Nobile (Bruxelles) • The Impermanent Collection (Bruxelles) • valerie_traan gallery (Anvers) • Victor Hunt (Bruxelles) DESIGNERS • Maison Armand Jonckers (BE) • Atelier lachaert dhanis (BE) • Ben Storms (BE) • Core Studio (NL) • Charles Kaisin (BE) • Studio Corkinho & Charlotte Jonckheer (BE) • D E L F I N (BE/IT) • Destroyers / Builders (B) • DIM Atelier / Vladimir Slavov (B) • Gérard Kuijpers (B) • Handmade Industrials (NL) • |vormen| (BE) • Jean de Piépape (FR) • Kostia (FR) • KUF Studios (UK) • Lionel Jadot (BE) •.mode (BE) • Nel Verbeke (B). • Olga Engel (RU) • Os & Oos (NL) • PaulinPaulinPaulin (FR) • Pierre Bonnefille (FR) • Pol Quadens (B) • Reinier Bosch (NL) • Sébastien Caporusso (B) • Xavier Lust (B) Du 7 au 11 mars Vanderborght building 50 rue de l'Ecuyer, 1000 Bruxelles Muller Van Severen cabinet de la galerie Valerie_traan © Photo Henny Venbelkom

www.collectible.design


PORTRAIT DESIGN

PORTRAITS DAMIEN GERNAY DESIGNER EXPÉRIMENTAL TEXTE : MARIE POK

Damien Gernay, Coffee Table Mer Noire. Courtesy Galerie Gosserez

Reconnu chez nous mais aussi en France, son pays d’origine, Damien Gernay a recueilli l’estime de la profession pour ses pièces étonnantes, énigmatiques. Les fonctions et le statut même de l’objet sont mis en question par une approche expérimentale de la matière et des process. Formé à l’Ecole Supérieure des Arts (ESA) Saint-Luc Tournai, il a commencé sa carrière comme scénographe pour des compagnies de danse et de théâtre. Il a été artiste-résident au Fresnoy, le centre d’expressions contemporaines pluridiscplinaire à Tourcoing. Sa pratique se situe à la frontière entre l’art et le design. Inclassables et pourtant intuitivement très représentatives de ce design de collection mis en avant par le salon Collectible, ses dernières œuvres seront exposées au Vanderborght, du 7 au 11 mars. Petit échange avant le salon. Un de vos projets a-t-il joué un rôle déclencheur dans votre travail ? Je pense que le projet « textured sideboard » a eu un effet déclencheur parce il m’a fait prendre conscience du fait qu’un design d’auteur est possible. Quelles évolutions constatez-vous dans le métier ? Je fais souvent le parallèle avec la nourriture : nous passons d’un monde industriel avec une production massive et tous les excès que cela comporte, à un monde de petits producteurs, locaux, respectueux de l’environnement et préférant le circuit court. Comment vous situez-vous vous-mêmes dans cette évolution ? Lorsque je ne peux pas produire les pièces -ou parties des pièces- moimême, je fais appel à l’artisanat, en privilégiant le savoir-faire sur la quantité. Comment voyez-vous l’avenir et comment le designer peut-il jouer un rôle dans le monde futur que vous imaginez ? Malgré tous les signaux au rouge, je reste optimiste. Le designer est un observateur, du micro au macro, que le design soit poétique, technique ou critique. Et avoir un regard critique sur le présent est déjà intervenir sur le futur. A quel public s’adresse votre travail ? Drôle de question. Je ne pense pas que mon travail s’adresse à un public en particulier, je considère mon travail comme mon moyen d’expression, c’est ce qui me permet d’extérioriser mes sensations. C’est plus vital qu’altruiste. Comment percevez-vous l’arrivée de ce nouveau salon Collectible ? Je me demande encore pourquoi personne n’y a pensé avant, un salon uniquement dédié au design contemporain de collection. C’est une proposition évidente qui ancre cette matière dans le marché de l’art. Ce qui sous-entend, qu’il y a un marché du design de collection.

Damien Gernay © Photo Julien Renault

Mer Noire (diam 120, h37 cm) est une table dont le revêtement en cuir simule la surface de la mer. © Photo Bruno Timmermans


AGENDA

OPERATIONAL AESTHETICS Jusqu’au 15 avril Les Contrats de quartier ont 25 ans. L’occasion d’analyser ce qui a été fait, comment cela a été fait et ce que les réalisations inspirent aujourd’hui. Outre les 550 projets réalisés par plus de 140 bureaux d’architectes, paysagistes et urbanistes explicités par des maquettes, photos et documents divers, l’exposition aborde l’aspect sociologique de leur naissance et les replace dans une perspective historique et géographique plus large. Un programme de colloques, visites de terrain, conférences et nocturnes accompagne l’événement.

A visiter : la Maison Coghen

© Sophie Voituron

Civa, rue de l'Ermitage 55, 1050 Ixelles - www.civa.be

BANAD 10.03.2018> 25.03.2018

Zennetuin Caffeine Thomas De Bruyne

Parmi les nombreuses possibilités de parcours et visites guidées de ce festival dédié à l’Art nouveau et l’Art Déco, pointons l’Atelier Ernest Salu et le Palais expo 1935, à Laeken ; la maison Marcel Spittael et la Maison Petit, à Uccle ; la Maison Herent et l’Immeuble Minnigh, à Schaerbeek ainsi que l’ancienne maison-atelier de Fernand Dubois, réalisée par Victor Horta avenue Brugmann à Forest. Un programme pour les familles sera organisé le week-end des 17-18 mars. Réservez !

BOIS ET HABITAT A VINGT ANS ! 23.03.2018> 26.03.2018 Ayant su garder son atout informatif et ne pas virer complètement dans le commercial, le Salon Bois & Habitat s’est développé selon autour de quelques axes qu’on retrouvera pour cette 20e édition, à côté de quelques nouveautés. Un programme de démonstrations éclairera les formations et métiers du bois ; des conférences se tiendront durant le week-end ; un espace sera réservé aux designers travaillant le bois. Enfin, une exposition développée avec l’Ordre des architectes réunira 32 projets intégrant le bois dans la construction et sur lesquels se prononceront un jury professionnel ainsi que le public.

Infos : www.banad.brussels

© Amélie Landry

Namur Expo. Infos : www.bois-habitat.be

Le thème de l’édition 2018, « Paradis infernaux / Enfers paradisiaques », traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte. Les apparences du monde d’aujourd’hui sont parfois trompeuses. Dans le même temps, les contrastes de ses évidences dissipent opportunément bien des doutes, bousculent bon nombre de nos certitudes. Une exposition sous le commissariat de Marc Mawet. Musée de la Faculté d’Architecture de l’ULB, Place Flagey, 19, 1050 Bruxelles, ouvert de 11:00 à 18:00

© Bois et Habitat

TRIENNALE “PHOTOGRAPHIE ET ARCHITECTURE” 16.03.2018 > 13.05.2018


WEZEMBEEK-OPPEM

Au fond du Domaine Fuji dans un écrin de nature, très belle villa offrant environ 520m² habitables et sise sur un terrain de ± 50 ares exposé Sud-Ouest avec piscine. Elle comprend au rez-de-chaussée un hall d’entrée en marbre, un espace bureau, un salon avec feu ouvert, une salle à manger séparée, un salon télévision et une cuisine hyperéquipée. Un appartement indépendant de ± 100m² avec deux chambres, un salon avec feu ouvert et une salle de bains complète cet espace. Au 1er étage se trouvent la Master Bedroom, quatre chambres et trois salles d’eau. Le deuxième étage est composé d’un appartement d’environ 45m² avec séjour et kitchenette, une chambre et une salle de bains. Nombreuses caves, espace pour les jeunes, garage pouvant accueillir quatre voitures, ainsi qu’un carport pour trois voitures.  Prix sur demande  W-0225QV PEB: 235 kWh/m²/an

Brussels Premium Office - Avenue Louise 544 - 1050 Bruxelles Tel + 32(0)477 465 443 - chantal.orban@engelvoelkers.com - www.engelvoelkers.com 15


Nous sommes là où il faut être à Bruxelles. Et vous ?

CPEB : C-

Ixelles - Proximité Etangs : Lumineux appartement de ± 116 m² situé au 7ème étage d’un immeuble datant de 2011. Il présente une terrasse SO de ± 20 m² avec vue sur parc et dispose d’un séjour parqueté de ± 41 m², cuisine équipée, 2 chambres, salle de bains, buanderie et cave. Parking en option. 395.000 € - W-02B5RA - Pavillon d’Ixelles 02 373 60 00

CPEB : G

Watermael-Boitsfort : Jolie petite villa rénovée en 2017 avec terrasse de ± 58 m² et jardin. Elle se compose comme suit : salon avec feu ouvert, salle à manger, 2 chambres dont une suite parentale avec dressing et sdd, salle de bains, cuisine ouverte full équipée et sous-sol aménagé de près de 52 m². 580.000 € - W-02B2XY - Pavillon d’Ixelles 02 373 60 00

CPEB : C

Uccle - Churchill : Appartement complètement rénové d’une superficie totale d’environ 155 m², idéalement situé à deux pas des commerces et du Bois de la Cambre. Étonnamment lumineux, il se compose d’un large séjour plein sud, 2 chambres et une salle de bains. Un garage complète ce bien. 650.000 € - W-02AY8G - Place Brugmann 02 340 19 40

CPEB : D-

Ixelles - Face au Parc Tenbosch : Maison de 1909 entièrement rénovée en 1984 et travaux successifs entre 1998 (toiture) et 2009 (façade avant, chaudière gaz et corniches arrière). Sa surface bâtie est de ± 350 m² dont ± 275 m² nets et se compose de 5 ch. et 2 salles d’eau. Cour aménagée de ± 20m². Pkgs en option à prox. 895.000 € - W-02B0HW - Place Brugmann 02 340 19 40

CPEB : G

Uccle : Ravissante villa classique de 1951, sise sur un terrain de fond de ± 19 ares orienté sud. D’une superficie habitable de ± 260 m², elle se compose de pièces à vivre ouvertes sur la terrasse et le jardin, d’une cuisine et arrière-cuisine et de 4 belles chambres offrant une vue apaisante sur le bois de Verrewinkel 1.150.000 € - W-02BGVU - Fort Jaco 02 256 07 17

CPEB : En cours

Rhode-St-Genèse : Luxueuse villa Erpicum sise sur un splendide terrain de ± 28 ares. Disposant de ± 550 m² habitables baignés de lumière, elle vous séduira par son style contemporain et sa vue sur la piscine et le bois privé. Ses vastes réceptions, sa cuisine hyper équipée et ses 4 chambres en font un havre de paix familial. 2.275.000 € - W-02BFW4 - Fort Jaco 02 256 07 17

Tous nos biens à acheter ou à louer à Bruxelles, Lasne ou Wavre sur www.engelvoelkers.com/Brussels

Afrique du Sud · Allemagne · Argentine · Autriche · Belgique · Chili · Croatie · Chypre · Espagne · France · Grande-Bretagne · Hongrie · Irlande · Italie · Jordanie · Luxembourg · Portugal République Tchèque · Suisse · Thailande · Turquie · UAE · USA


La meilleure adresseAgent pour les meilleures adresses The Local Real Estate with the Global Network

CPEB : D 38 kWh/m²/an

CPEB : E

Bruxelles : Superbe penthouse-duplex offrant une belle luminosité et une vue inégalable grâce à ses grandes baies vitrées entourant tout l’appartement. Grand séjour, cuisine équipée, 2 chambres avec chacune leur salle d’eau, deux grandes terrasses. Deux emplacements parking sont disponibles en supplément. 695.000 € - W-028NHN - Sablon 02 256 07 77

Schaerbeek - Limite Woluwe-Saint-Lambert : Idéalement situé à proximité du quartier européen et de l’OTAN, au rez de chaussée d’une ancienne imprimerie des années ’50, ce beau loft 3 chambres de ± 200 m² en intérieur d’ilot bénéficie d’un accès à un jardin privatif de ± 50 m² et d’un garage fermé. 675.000 € - W02749N - Montgomery 02 403 28 86

IXELLES - Châtelain : Arrière-maison avec cour à l’avant en très bon état et qui dispose d’une surface habitable d’environ 160 m². Elle se compose d’un rez et de 2 étages. Belle salle à manger avec cuisine super équipée, salon avec bibliothèque et espace bureau, au 1er étage, grande chambre au 2ème étage avec salle de bains attenante et dressing ai. 540.000 € - ID 1094156

IXELLES - Châtelain : Arrière-maison avec cour à l’avant en très bon état et qui dispose d’une surface habitable d’environ 160 m². Elle se compose d’un rez et de 2 étages. Belle salle à manger avec cuisine super équipée, salon avec bibliothèque et espace bureau, au 1er étage, grande chambre au 2ème étage avec salle de bains attenante et dressing ai. 540.000 € - ID 1094156

CPEB : C 49 kWh/m²/an

CPEB : C 25 kWh/m²/an

Woluwe-Saint-Pierre - Dumon : Bel appartement rénové au 4è étage offrant une superficie hab. de ± 130 m². Il est composé comme suit : hall d’entrée avec vestiaire, living/salle à manger, cuisine super équipée avec arrière cuisine. Le hall de nuit dessert 3 chambres, 1 sdb et 1 sdd. Garage, cave et charges de 160 € + 40 €. 449.000 € - W-02BEWB - Lasne 02 256 07 37

CPEB : C 3207 kWh/m²/an

IXELLES - Châtelain : Arrière-maison avec cour à l’avant en très bon état et qui dispose d’une: surface habitable d’environ 160 m². Elle se compose rez Villers-La-Ville Rare propriété familiale et professionnelle érigée surd’un un teret dede 2 étages. BelleSes salle manger avec cuisine superun équipée, salon avec bibliorain ± 68 ares. ± à443 m² habitables offrent spacieux salon/sàm très thèque et espace bureau, 1er étage, grande chambre au 2ème étagede avec sallem², de lumineux, 5 chambres et au 3 salles d’eau. Un bel espace professionnel ± 135 bains attenante ai. 540.000 - ID Faire 1094156 piscine intérieureetetdressing nombreux parkings.€ Prix offre àpd 700.000 € sous réserve d’acceptation du propriétaire - W-029NCY - Lasne 02 256 07 37

Woluwe-Saint-Pierre - Sainte-Alix : Charmante maison de ± 160 m² hab. Elle se compose comme suit : hall d’entrée, garage, débarras, espace buanderie avec accès au jardin. Au 1er : living avec fo cuisine et véranda avec accès au jardin. Au 2è : 2 chambres, sdb et bureau/ch.. A l’étage supérieur : espace parental avec sdd salon tv et chambre. 580.000 € - W-02AA6X - Dumon 02 256 07 27

CPEB : C 255 kWh/m²/an

IXELLES - Châtelain : Arrière-maison avec cour à l’avant en très bon état et qui dispose d’une surface 160 m². Elle compose d’un rez Jodoigne : Jolie villa danshabitable le villaged’environ de Mélin disposant de se ± 200 m² hab. comet de 2 étages. avec cuisine super équipée, biblioprenant : salonBelle très salle cosy,à manger salle à manger, cuisine équipée, 4 salon bellesavec chambres thèque et espace bureau, 1ergrand étage, grande chambre auares 2èmevous étage avec sallede de et 2 salles de bains. Un au beau jardin de ± 13,50 permettra bains attenante et dressing 540.000 € - et IDtranquillité. 1094156 Le bien dispose de profiter des beaux jours en ai. toute intimité 2 emplacements de parking. 425.000 € - W-02AUL5 - Wavre 010 475 000

The Real Estate Network

Tous nos biens à acheter ou à louer à Bruxelles, Lasne ou Wavre sur la Cambre - Avenue Louise 589 - 1050 Bruxelles - Tél. www.engelvoelkers.com/Brussels

Office Bois de : 02 373 60 00 Fax : 02 373 60 06 - Cambre@engelvoelkers.com - www.engelvoelkers.be

Afrique du Sud · Allemagne · Argentine · Autriche · Belgique · Chili · Croatie · Chypre · Espagne · France · Grande-Bretagne · Hongrie · Irlande · Italie · Jordanie · Luxembourg · Portugal République Tchèque · Suisse · Thailande · Turquie · UAE · USA


LASNE - OHAIN

Dans un quartier résidentiel calme, lumineuse villa entièrement rénovée, (± 300m²) avec 7 chambres. Elle est érigée sur un beau terrain de 16a10 avec grandes terrasses. Garage 2 voitures et car port. Bien en parfait état! PEB 280 kWh/m². > A gence du Brabant Wallon : 010 24 24 22

LASNE

Magnifique villa rénovée dans un cadre idyllique sur un terrain de 40a à l’abri des regards. Elle vous charmera par sa cuisine ouverte sur une sàm, son grand salon avec coin lecture et K7 et ses 5 chambres. Possibilité accès indépendant. A découvrir! PEB: 379 kWh/m². > A gence du Brabant Wallon : 010 24 24 22

CHARME & CARACTÈRE

QUALITÉ & PROXIMITÉ

CITY & DESIGN

VACANCES & ÉVASION

WWW.LESVIVIERS.BE

TERRES & BOIS

NEUF & INVESTISSEMENT


WOLUWÉ-SAINT-PIERRE - CHANT D’OISEAU

ETANGS D’IXELLES

Hôtel de Maître d’exception idéalement situé en face des Étangs d’Ixelles, entre l’Abbaye de la Cambre et la place Flagey. Superficie totale de + de 750m², 6 à 7 ch., très grands volumes de réception avec spacieuse terrasse surplombant les étangs. Garages. Poss. prof. libérale. PEB 217 kWh/m².

Maison bifamiliale de ± 300m², 5 ch sur un terrain de ± 5 ares. Rénovation complète en 2013. Beaux volumes et situation idéale. Ascenseur. Garage deux voitures + emplacements extérieurs. PEB 247 kWh/m². > A gence de Bruxelles : 02 742 01 42

> A gence de Bruxelles : 02 742 01 42

SCHAERBEEK - PARC JOSAPHAT

NALINNES - THY-LE-CHÂTEAU

Maison de maître et son agréable jardin (+-45a) en bord de rivière. Composée d’un hall avec spacieux séjour, cuisine américaine., salon, 2 bureaux (rapport locatif), 5ch. Grenier aménageable. Boxes pour chevaux. Une partie est exploitée en chambres d’hôtes. PEB: 419 kWh/m².

> A gence de Bruxelles : 02 742 01 42

> A gence de Namur : 081 22 24 22

CHARME & CARACTÈRE

QUALITÉ & PROXIMITÉ

Très belle maison bourgeoise des années 20 , de ± 270m² (6 chambres). Magnifique jardin arboré de 5 ares et jardinet de rocaille intérieur. Le bien vous séduira par ses volumes et ses éléments d’époque parfaitement conservés. Poss. prof. libérale. PEB 516 kWh/m².

CITY & DESIGN

VACANCES & ÉVASION

WWW.LESVIVIERS.BE

TERRES & BOIS

NEUF & INVESTISSEMENT


GEMBLOUX - GRAND-LEEZ

Magnifique grange entièrement réaménagée. Cette bâtisse de caractère vous séduira par sa localisation exceptionnelle, ses nombreuses possibilités d’affectation dues à sa configuration, ses volumes impressionnants ainsi que son jardin de 20 ares orienté sud. PEB 455 kWh/m². > Agence du Brabant Wallon : 010 24 24 22

FLOSTOY - BARSY

Dans un cadre verdoyant, vaste propriété de caractère (340m²) en pierre et son jardin arboré de 16a. Elle vous offre un spacieux salon avec poêle à bois, séjour avec k7, cuisine équipée, buanderie, 5 ch. PEB: E.

> A gence de Namur : 081 22 24 22

NAMUR - QUARTIER ST-LOUP

Implanté dans le centre de Namur, lumineux appartement (130m²) au premier étage d’une résidence calme. Il vous séduira par ses volumes, son spacieux séjour, sa cuisine équipée ouverte et ses 3 grandes chambres. PEB: 111 kWh/m².

NAMUR

Bonne situation pour cette maison de Maître (4ch) au charme authentique. Elle présente de nomb. atouts tels que ses matériaux nobles, son jardin privatif de 15a avec piscine couverte et son annexe vous permettant de multiples affectations poss. . Greniers et caves. A prox. de toutes les facilités (bus, clinique, commerces, gare,…). PEB: 606 kWh/m².

> A gence de Namur : 081 22 24 22

> A gence de Namur : 081 22 24 22

CONDROZ NAMUROIS EVREHAILLES

Charmante PROPRIETE (ancienne ferme) composée d’un spacieux corps de logis, d’un appartement indép., et d’une magnifique grange aménagée en salle de réception. Agréable parc avec piscine, pool house et terrains à bâtir. Nombreuses possibilités. d’exploitation (Horeca, location mariage…). > A gence de Namur : 081 22 24 22

CHARME & CARACTÈRE

QUALITÉ & PROXIMITÉ

CITY & DESIGN

VACANCES & ÉVASION

WWW.LESVIVIERS.BE

TERRES & BOIS

NEUF & INVESTISSEMENT


YVOIR- EVREHAILLES

Magnifique villa de standing (3ch) en pierre du pays érigée sur un terrain de 25a offrant une vue panoramique sur la vallée mosane. Jardin en terrasses avec piscine extérieure et chenil. PEB: 170 kWh/m². > A gence de Namur: 081 22 24 22

YVOIR

Jolie propriété de caractère située de long de la Meuse et implantée sur un terrain d’environ 20 ares avec une vue imprenable. Elle se compose d’un corps de logis, d’une conciergerie et de dépendances. PEB: 377 kWh/m². > A gence de Namur: 081 22 24 22

BEAURAING - HONNAY

Bénéficiant d’une superbe vue sur la campagne, fermette (360m²) en pierre du pays sur un terrain de 15a (poss. d’acquérir plus). Ses matériaux de qualité, son cachet et son excellent état général vous séduiront. Parfait pour seconde résidence ou gîte. PEB: 269 kWh/m². > A gence de Rochefort: 084 22 24 22

VESQUEVILLE-SAINT-HUBERT

Superbe bâtisse, en pierre du pays, rénovée sur un terrain de 22a. Maison composée de 6 chambres, salle de réception avec grande cheminée centrale. Possibilité d’acquérir 20 ares de terrains à bâtir suppl. PEB : 214 kWh/m². > A gence de Rochefort: 084 22 24 22

CHARME & CARACTÈRE

QUALITÉ & PROXIMITÉ

CITY & DESIGN

NAMUR - LIVES SUR MEUSE

Idéalement située en bord de Meuse avec une vue exceptionnelle, somptueuse propriété en pierre avec jardin de ± 45 a et piscine extérieure chauffée. Elle vous offre de belles réceptions, fo, sàm, 5 ch, espaces divers. PEB: 429 kWh/m². > A gence de Namur: 081 22 24 22

HOUFFALIZE - NADRIN

Belle maison unifamiliale bénéficiant d’une vue imprenable sur les alentours. Elle vous offre un spacieux séjour avec fo, cuisine équipée, véranda, 5ch, sdd et sdd. Agréable jardin de +- 1ha47a et terrasse. PEB: 397 kWh/m². > A gence de Rochefort: 084 22 24 22

VACANCES & ÉVASION

WWW.LESVIVIERS.BE

TERRES & BOIS

NEUF & INVESTISSEMENT


Vous avez l’intention dans un avenir proche, de vendre ou de louer votre bien immobilier ? Bruxelles

Quartier Roosevelt

Réf 3326237 Magnifique propriété de 1930 avec façade de 9 m et ± 564 m² bâtis, sur un terrain de ± 8 ares plein sud. 6 chambres. Situation exceptionnelle, volumes, luminosité, merveilleux jardin sans vis-à-vis, charme et qualité des matériaux en sont les atouts principaux. PEB F

Woluwe-Saint-Pierr

Quartier Val Duchesse

Réf 33202 Luxueuse propriété récente de ± 600 m² hab, s/ ± 13 ares. Réceptions s’o vrant sur la terrasse et le jardin sud, 7 ch, 4 sdb, 2 bureaux, salle de spor piscine intérieure. Matériaux de très grande qualité. PEB D+

Woluwe-Saint-Pierre

Proximité Squar Montagomery

Réf 3325250 Au dernier étage, splendide appartement de standing de ± 171m² très lumineux et entièrement rénové avec goût. Spacieux séjour avec FO, cuisine hyper équipée, 3 ch, balcon, nombreux placards, sdb, sdd, buanderie, sauna, cave et garage. Coup de coeur assuré ! PEB E

Woluwe-Saint-Pierr

Quartier Val Duchesse Réf 33093 Agréable villa de 1958 sur 14 ares 96. Entièrement rénovée, elle prése ± 320m² hab. Au rez, lumineuses réceptions, salon/bibliothèque, vaste c sine super équipée avec coin à déj, 6 ch, 2 sdb, 3 sdd, dressing, bure mezzanine. Caves, garage 2 voitures. PEB E-

Etterbeek

Au pied des Institutions Européennes

Réf 3321118 Penthouse exceptionnel de 284 m² rénové dans un esprit loft. Entouré de 2 terrasses de 80 m² avec vue unique. Très beaux espaces, ascenseur privatif, cuisine américaine, séjour traversant, bureau, suite parentale, dressing, 2 ch, sdd, 2 sdb, buanderie, 3 caves et 2 empl. garage. PEB F

Kraainem

Quartier Baron d’Huart

33223 Villa de 1960 de 500m² hab, sur 25 ares sud arborés avec terrasse 80 m². Grandes réceptions, FO, bureau, salle à manger séparée, cuisi super équipée. 7 ch, 4 sdb, 2 sdd. Possibilité prof lib au rez, caves, bua derie, salle de jeux, garage 2 voitures. PEB 236 kWh/m²

Votre exigence mérite notre excellence VICTOIRE UCCLE | VENTE 02 375 10 00 | LOCATION 02 375 10 20 | IMMOBILIER

NEUF

02 375 10 10


Nous vous rencontrerons avec plaisir pour une estimation, dans une de nos deux agences ou à votre domicile. Rhode-Saint-Genèse

roche de la gare

Réf 3283298 acieuse villa de charme rénovée entièrement de ± 493 m² bâtis et sur 22 ares ensoleillés. Gdes réceptions avec FO, cuisine super éq avec coin à déj, buau. Ch parentale, double dressing, 3 ch, sdb, salle d’eau. Grenier aménaable. Caves, garages 4 v, cellier, atelier. Poss. prof. lib au rez. PEB 182 kWh/m²

Rhode-Saint-Genèse

Quartier de l’Ancien Golf Réf 3281711 Très belle villa de 450 m² hab s/ 26 ares 78. Elle offre un salon avec FO, salle à manger, cuisine super équipée avec coin à déj, family room, 4 ch, dressing et 2 sdb. Grenier aménageable, caves, bureau, garage, 4 emplacements extérieurs. PEB 208 kWh/m²

Watermael-Boitsfort

roximité Hippodrome Réf 3283013 urprenant loft d’architecte de ± 283 m² avec jardin et piscine. Au coeur d’un t résidentiel, ce bien rare jouit d’agréables réceptions avec FO, cuisine uipée avec espace déjeuner, 4 ch., bureau, sdb complète, sauna, cave et rage 3 v. Bois, béton et acier s’allient avec élégance et sobriété. PEB D

Uccle

Proche du Parc Réf 3329831 Elégant duplex penthouse de 210m² offrant de lumineuses réceptions, FO, terrasse sud, salle à manger séparée, cuisine super équipée. A l’étage, 3 ch, sdb, sdd, dressing, terrasse sud. Finitions luxueuses, vue superbe sur le parc, emplacement de parking. Possibilité d’acquérir un box garage. PEB D+

Tervuren

ans le quartier Hoogvorst Réf 3246787 gréable villa de ± 312 m² hab entourée d’un ravissant jardin sud-ouest. astes réceptions avec FO, salle de jeux, cuisine équipée, buanderie, ch, sdb, sdd et garage 2 voitures. Grand grenier à aménager en ch ppl et possiblité studio au sous-sol. PEB 297 kWh/m²

Rhode-Saint-Genèse

Proximité Fort Jaco

Réf 3321343 Belle villa de 1998, de ± 305 m² bâtis avec possibilité d’extension, sur ± 37 ares. Vastes réceptions avec FO, salle TV, salle à manger séparée, cuisine super équipée, sdd et buanderie. A l’étage, 2 gdes ch avec 2 sdb, dressing. Très beau jardin sud avec étang. Garage et parkings. PEB 251 kWh/m²

Invitez-vous sur notre site www.victoire.be VICTOIRE WOLUWE | VENTE 02 772 15 30 | LOCATION 02 771 12 40 | IMMOBILIER

NEUF

02 777 15 10


WWW.TREVI.BE PRESTIGE@TREVI.BE

U ne approche personnalisée pour vendre votre bien de prestige SAINT-GILLES Proche Goulet Louise, rue calme, derniers étages d’un prestigieux hôtel de maître, magnifique appt duplex 410m² rénové avec qualité et goût. Impressionnantes réceptions ± 115m² avec cuisine USA super-éq, belle terrasse 35m², bureau, master bedroom + sdb, 4 gdes ch, sdb, sauna, gdes caves, garage + empl parking. PEB G.

TREVI PRESTIGE 02.343.22.40

UCCLE Recherché quartier Prince d’Orange, ravissante avenue arborée sur terrain ± 12a, agréable villa ± 325m² habitables. Travaux rénovations réalisés entre 2000 et 2007 dans esprit contemporain offrent gds espaces réceptions, belle terrasse + magnif jardin Sud, piscine chauffée. Vastes réceptions ± 140m², cuisine super éq semi prof, 4 ch + bureau, 2 sdb, 2 sdd, buanderie, caves, grenier, gar 4v + parking extérieur. PEB : D+.

TREVI PRESTIGE 02.343.22.40

TREVI PRESTIGE :

02 343 22 40

TREVI GROUP : 35 Bureaux en Belgique VENTE & LOCATION | PROJET NEUF | INVESTISSEMENT | GESTION PRIVATIVE | SYNDIC D’IMMEUBLE | VIAGER


MIPIM

2018

Dossier réalisé par IPM Immo - Supplément gratuit de La Libre Belgique Retrouvez ce dossier et plus d’infos sur www.logic-immo.be


VOTRE APPARTEMENT DANS UN NOUVEAU QUARTIER AU BORD DU CANAL UNE PLUS-VALU E GARANTIE

A PARTIR DE

TÉLÉCHARGEZ L’APP ET VIVEZ VOTRE NOUVEAU QUARTIER

185.000€ 2 CHAMBRES - 97 M2

EL ’IN

DU STR

IE

* R. D

ES G

OU

JON S

QU A

ID

*hors frais, droits et honoraires

AV. LI MBO

URG

AN TEN

IEU

R.L

C RA TIE

AU

S

NA L CA

UE

L ST RI E DU IN D UL EV AR BO

AI

RE

S

BA

DÉ VE R. LO DU PP EM EN T

DU

ID

N

R. PET ITE ILE

M SE

0472 01 50 00

RI

NA LA

EP PA

0472 01 60 00

R

DE

D.

A l’angle du Boulevard Industriel et de la rue du Développement, 1070 Anderlecht

S

ARE

G UX DE

BL

LKEN VAN KA

Mardi 9h > 12h Mercredi 13h > 17h Samedi 9h > 12h et sur rendez-vous

DI G

Q UA

ANS AV. FR

PAVILLON DE VENTE SUR SITE

NS

UJO

GO

CA EK RO TE B EB

IES

ZA DR.

www.citydox.be PERMANENCES

R.

F M

E AY

EN HO

YS N

RO

ES R. D

ES .D

NA L

EL IED

E

ÈN UG IE

ÉE

M

HA NT

SS

TL

.E AV IC

DE

O

S N

H

C

AV.

ÉL

R. P. M AR C

O

PARC DE BUSSELENBERG

PS

F R.

L ÎTÉ

DÉ M

CA

LA

GA

NA L

DE

DE S

DU

R.

DE LA

R.

TE R

CA

A .P AV

R.

R. ELOY

R.

SB DE

E

PARC ASTRID

R. VICTOR RAU

GU

J UL

D

DI

SO AN

N

R. DE VEEW EYDE

R.

AS SIN

AYEZ R. W

E

LAG

IL UV

BLD. PAEPS EM

02 520 19 00 A project by


EDITO

CITES DOMINANTES… Davantage que par les USA, la Chine le Brésil ou l’Inde, le 21 ème siècle est et sera davantage encore dominé par les villes ! En quoi cette évolution spectaculaire affectera la globalisation et ses équilibres précaires actuels ? A travers ses principaux thèmes dont celui de La vie dans les villes en 2030 et au-delà, c’est la question que pose l’édition 2018 du MIPIM (13>16 mars). Cet thème met en évidence les changements de mode de vie/travail d'une population désormais plus cosmopolite, plus urbaine, plus technologique et plus connectée. Parallèlement cette évolution pose différentes questions, parmi lesquelles celles de la nature des investissements et développements immobiliers (tous segments confondus) désormais inscrits dans un modèle essentiellement urbain. Il suppose aussi de définir des stratégies pour développer de telles entités urbaines dans un monde globalisé. Il demande encore d’établir de nouvelles règles pour ces nouvelles villes entretemps devenues ‘smart cities’. Ainsi, on se demandera comment évolue le rôle de l'architecture (solutions pratiques à long terme) et de la promotion dans cet environnement de ville intelligente – dont la définition encore hésitante semble toutefois se structurer autour des notions de connectivité, de durabilité, de partage et d’humanité ?

PROJET DE RÉNOVATION URBAINE ‘ILOT SACRÉ’ (BRUXELLES). Nommé au MIPIM Awards - Arch. DDS+ Développeur : Galika (Photo : Marie Noëlle Gailly)

… ET MARÉE URBAINE En 2008 la Terre s’apprêtait à passer le cap des 50 % de citadins. Aujourd’hui, 10 ans plus tard, 55 % de la population mondiale vivent dans les aires urbaines et l’on compte vingt-huit mégapoles. Tokyo, avec plus de trente-sept millions d’habitants, reste la ville la plus peuplée au monde. Mais en 2030, la capitale du Japon sera talonnée par Delhi et de nouveaux venus revendiqueront une place dans ce palmarès : Dacca au Bangladesh, Karachi au Pakistan et Lagos au Nigeria. Aujourd’hui ces 3 seules villes attirent ensemble un nouvel arrivant chaque 15 secondes !

SOMMAIRE  T  ABLE RONDE

CENTRALE SOLAIRE VIRTUELLE

« LA VIE DANS LES VILLES EN 2030 ET AU-DELÀ… »

P. 4

 VILLE INTELLIGENTE (SMART CITY) : CONCEPTION ET MODE D’EMPLOI

P. 12

 PASSION URBAINE : 10 COMMANDEMENTS 

P. 22

Répondre aux besoins énergétiques de cette population suppose des innovations à grandes échelles. C’est ce qu’entreprend Tesla . Associée au gouvernement de l'Australie-Méridionale, l'entreprise va installer des panneaux solaires sur 50.000 habitations. Ceux-ci seront reliés entre eux pour former ce qui devrait être la plus grande centrale solaire virtuelle jamais conçue. L'installation sera gratuite, financée par la vente d'électricité. Les panneaux photovoltaïques (5 kW) et les batteries de stockage Powerwall (13,5 kWh) seront reliés pour former une centrale solaire virtuelle qui alimentera le réseau électrique sud-australien. Le programme de déploiement se fera sur quatre ans. Une fois achevée, cette centrale solaire virtuelle aura une capacité de 250 mégawatts. En cas de succès le modèle pourrait être répliqué partout dans le monde !

 BUREAUX À BRUXELLES : QUALITÉ ET EFFICACITÉ FONT LA DIFFÉRENCE  P. 27  IMMOBILIER COTÉ : QU’ATTENDRE DE 2018 ? 

P. 30

•  Dans la catégorie ‘Meilleur projet résidentiel’ : programme ‘Ilot Sacré’ (Bruxelles) développé par Galika et conçu par le bureau d’architecture DDS+ • Dans la catégorie ‘Meilleur centre commercial’ : projet ‘Rive Gauche’ (Charleroi) développé par IRET et conçu par le bureau d’architecture DDS. • Dans la catégorie ‘Meilleur immeuble rénové’ : ‘Antwerp Port House’ (Anvers) réalisé par le bureau Zaha Hadid Architectes .

 COÛT D’OCCUPATION DES BUREAUX EUROPÉENS 

4 PROJETS BELGES NOMMÉS AU MIPIM AWARDS 2018

P. 32

• Dans la catégorie ‘Meilleur complexe médical' : L’hôpital ‘AZ Zeno’ (KnokkeHeist) réalisé par l’association momentanée Aaprog/Boeckx/B2ai

Dossier réalisé par IPM IMMO Commercialisation & coordination : Véronique Le Clercq - Commerciale : Daphné Mertens Rédaction : Thierry Laffineur - Mise en page : IPM Ad Operations


TABLE RONDE

MIPIM 2018 : LA VIE DANS LES VILLES EN 2030 …ET AU-DELÀ TEXTE : THIERRY LAFFINEUR. - PHOTOS : BERNARD DEMOULIN.

L’édition 2018 du MIPIM (13>16 mars), axée autour de la réflexion ‘La vie dans les villes en 2030 et au-delà’ met en évidence les changements de mode de vie/travail d'une population désormais plus cosmopolite, plus urbaine, plus technologique et plus connectée. Cette évolution pose différentes questions, parmi lesquelles celles des stratégies d’investissements et de développements immobiliers (tous segments confondus) nécessaires à concevoir un modèle urbain dans un monde globalisé. Elle interroge aussi quant aux nouvelles règles des nouvelles villes (smart cities) et de leurs futurs immeubles ‘intelligents’. Pour y répondre la présente Table Ronde réunissait : Philippe Antoine - Directeur Général Expansion Economique Citydev Serge Fautré - CEO - AG Real Estate Adel Yahia - COO - Immobel Patrick Beckers – Directeur de Projet - Atenor Axel Kuborn - Administrateur - Silversquare Frédéric van Marcke de Lummen – Directeur du développement Belux – Besix Red Dominique Delbrouck – Architecte – Adm. DDS+ (Nominé Mipim Awards) Nadia Vrancken – CEO – Equilis

PASSER DU PRODUIT AU SERVICE Q. : Les villes engagées dans une approche ‘Smart City’ (ville intelligente) mettent prioritairement l’accent sur les économies d’énergies (ex. : gestion de l’éclairage public) et la connectique (ex. : wifi généralisé). Votre avis ? D. Delbrouck : Le développement urbain, tel qu’il se profile à travers les Smart Cities mise effectivement sur la connectique. C’est une condition technologique sine qua non. Parallèlement il doit privilégier la durabilité

4

et surtout intégrer une dimension humaine ! Il importe en effet d’éviter un décalage trop important entre la technologie – au service des habitants/ usagers et des visiteurs – et l’éthique d’une conception dans laquelle nous inscrivons prioritairement la qualité des espaces publics, des habitats, etc. Si je résume, je dirais qu’aux possibilités de connections informatiques doivent répondre des lieux de convivialité permettant l’expression des rapports humains. A.Yahia : On assiste actuellement à plusieurs phénomènes dont celui d’un ‘retour à la ville’ auquel nous répondons par des développements essentiellement urbains. Or, une des caractéristiques qui sous-tend ce mouvement relève d’une mutation qui veut que ce qui était un PRODUIT devienne aujourd’hui un SERVICE. Cette évolution est perceptible tant dans la sphère tertiaire (coworking) que dans la sphère résidentielle (colocation/cohabitation). Cela signifie que celui qui, aujourd’hui, achète/loue un produit immobilier quel qu’il soit, loue surtout des services. Parallèlement, on assiste à une ‘institutionnalisation’ du secteur résidentiel (des investisseurs achètent des biens pour les mettre en location). En effet, si le marché du bureau s’est institutionnalisé depuis longtemps, ce n’était pas le cas du résidentiel qui voulait que 7 belges sur 10 soient des propriétaires-occupants. Aujourd’hui ce ratio bascule et le clivage se marque surtout en termes de générations. Les ‘papy-boomers’ (60+) sont des propriétaires occupants alors que les nouvelles générations (25>35) préfèrent le locatif et les nouveaux modes d’occupation telle la colocation/cohabitation, etc. En conséquence la réflexion initiale qui précède désormais tout dévelop-

DOSSIER MIPIM


TABLE RONDE

Philippe Antoine Directeur Général Expansion Economique Citydev

Serge Fautré CEO AG Real Estate

Adel Yahia COO Immobel

Patrick Beckers Directeur de Projet Atenor

pement nous interroge quant au comment intégrer cette dimension de services et de partage sachant que le marché se scinde entre ceux qui achètent pour obtenir un rendement (investisseur) et ceux qui occupent pour vivre une expérience (locataires et propriétaires occupants). En d’autres termes, comment les développeurs que nous sommes doivent-ils s’inscrire dans ce mouvement émergent et quels produits immobiliers doivent-ils proposer ?

Axel Kuborn Administrateur Silversquare

Frédéric van Marcke Dominique Delbrouck de Lummen Architecte Directeur du  Administrateur DDS+ développement Belux Besix Red

Nadia Vrancken CEO Equilis

logements du quartier, celle des habitats se singularise e.a. par la création de logements pour étudiants aux coursives extérieures jouxtant des appartements familiaux. Cette mixité de logements et cette diversité de distribution (duplex, logements partagés, kots, maisons…) illustrent un cadre urbain de qualité propice aux exigences des occupants (mobilité et connectivité) et de la ville (espaces publics, densité).

PASSER DE ‘AVOIR’ À ‘FAIRE’ & INDUSTRIE 4.0 Q. : Où situez-vous les points d’achoppement d’un tel modèle ?

MIXITE INTEGRALE OU QUAND LE TRAM LIVRE LE FRIGO ! F. v. Marcke : Il est exact que la jeune génération est moins ‘capitaliste’ ! Elle tend à délaisser la notion de propriété au profit d’une vision plus communautarisée. Elle cherche davantage de flexibilité, de liberté, de mobilité. A cet égard un emprunt hypothécaire constitue une entrave. Face à cette attitude - qui bouscule la notion classique de parcours résidentiel - les promoteurs réfléchissent à de nouvelles typologies d’habitats. La réponse proposée consiste à décliner la mixité à plusieurs niveaux. Ainsi, parallèlement à la mixité classique d’une ville/quartier (logements/ bureaux/commerces/services), il s’agit de développer une mixité interne à chaque immeuble résidentiel en produisant des appartements de typologies différentes. Ce modèle fait écho à l’évolution des villes dans lesquelles le développement des ‘quartiers mixtes’ urbains remplacent peu à peu les espaces ‘monofonctionnels’ des 30/40 dernières années Or, dans un modèle monofonctionnel les usagers sont contraints de se déplacer (en voiture) pour passer d’une fonction à l’autre. Les centres commerciaux en périphérie illustrent ce phénomène.

P. Beckers : Une réflexion est nécessaire quant aux rapports entre numérique/densité/mobilité/mixité. Posons comme préalable que pour être ‘bien vécue’ la densité ne peut être cause de nuisances (p.ex. : accroissement des embouteillages, de la pollution, du bruit). A ce niveau l’interconnexion numérique est un outil qui aide au confort dont celui d’une mobilité partagée. La nouvelle génération - née avec un smartphone et qui sera aussi celle des habitats de 2030 - a parfaitement assimilé le principe via son engouement pour über ou d’autres applications de véhicules partagés. Dans ce schéma, l’enjeu de la promotion immobilière est de (re) créer la mixité/densité via des nouveaux quartiers de qualité, pour inciter les gens à rester ou revenir en Ville. Le développement de City Dox (nouveau quartier mixte le long du canal) illustre ce principe de reconversion urbaine.. P.Antoine : Dans la mesure où nous plaidons depuis toujours pour une mixité fonctionnelle dans la ville et donc pour le maintien d’une activité économique nous partageons ces visions.

Dans une Smart City, il importe qu’aux connections informatiques répondent des lieux de convivialité permettant l’expression des rapports humains.

Toutefois, outre ce qui a été dit quant à l’incidence de la technologie sur l’évolution des villes, il existe d’ores et déjà une véritable révolution dans le comportement et le mode de fonctionnement de la jeune génération. Il s’agit d’une transition via laquelle on passe de ‘avoir’ à ‘faire’, ou plus simplement, via laquelle cette génération veut se réaliser et consommer autrement

Une Smart City – telle que nous la définissons D. DELBROUCK – ne peut évidemment relever d’un tel schéma mais se doit d’être une entité urbaine capable d’intégrer mixité et densité aux niveaux successifs des quartiers, des îlots, La notion de partage évoquée se retrouve ainsi dans l’apprentissage. L’endes immeubles ! seignement ex cathedra vertical est désormais concurrencé par l’apprentissage via internet, via les fablab (industrie 4.0), via les incubateurs, etc. Par ailleurs cette mixité n’est pas que spatiale, elle est aussi temporelle dès lors que – par exemple - des parkings d’entreprises s’ouvrent à d’autres Un des défis des Smart Cities est donc de créer des bâtiments qui réusagers en dehors des heures de bureau. pondent à ce modèle. Autre exemple : les transports publics. Aujourd’hui ils véhiculent des perC’est la réflexion qui a présidé à la construction du bâtiment Greenbizz sonnes durant la journée, ne pourraient-ils transporter des marchandises (8.000 m² de surfaces mixtes dans lesquelles le rez est réservé à des atedurant la nuit ? liers de production et le premier à des activités d’incubation/start up). Dans son fonctionnement ‘au quotidien’ le modèle relève du principe comment D. Delbrouck : Je reviens sur la notion qui veut qu’une Smart City soit travailler en s’intéressant à ce que fait son voisin ! certes connectée durable mais prioritairement humaine. Dans notre projet de l’Ilot sacré (nominé aux MIPIM), outre la mixité classique commerces/

DOSSIER MIPIM

5


TABLE RONDE Notre préoccupation de promoteur public est donc de dupliquer ce modèle afin que des bébés greenbizz permettent aux artisans de rester dans la ville.

COMMERCE : IDENTITÉ FORTE INDISPENSABLE Q. : Quid de l’évolution de la fonction commerciale dans ce mouvement ? N.Vrancken : Si je considère le projet Docks Bruxsel, celui-ci constitue un réponse tant au regard de l’espace urbain que de la demande du marché.

CO-WORKING, CO-HABITER, CO-VOITURAGE…. LE RETOUR DU CO-MMUNISME ? Q. : Comment envisagez-vous l’avenir des villes ? S. Fautré : Sans aller jusqu’à évoquer le retour d’un ‘communisme’, il va nous falloir (ré) apprendre à faire des choses en commun !

Pourquoi ? Parce qu’il propose une nouvelle façon de consommer et se démarque de ce que l’on trouve dans les centres commerciaux existants en Région bruxelloise. Cette nouvelle approche relève autant de la conception (architecture) du bâtiment que des enseignes présentes ou encore de l’accessibilité et de la qualité des abords et espaces communs du centre. Cet ensemble de facteurs a permis de développer une dimension de communication innovante autour de la communauté Docks Brussels. Elle vaut aujourd’hui au centre d’être suivi et apprécié par plus de 110.000 followers (communauté) qui ont intégré le concept/lieu dans leurs habitudes de consommation. La situation des hypermarchés est différente, notamment en Belgique, puisque leur modèle associe de l’alimentaire et du non-alimentaire. Aujourd’hui pour être commercialement attractif il faut un positionnement et une identité forte. Ce n’est pas nécessairement le cas des hypermarchés : ils jouent toujours sur le prix alors le consommateur est en quête d’une expérience ! Q : Quid des espaces de ‘coworking’ - tant en termes d’évolution des modes de travail que de fréquentations ? A. Kuborn : Au risque de vous étonner ce modèle ne s’adresse pas particulièrement à la jeune génération. Il est à la fois un révélateur et une réponse globale à la notion de ‘partage’ évoquée. Il est issu de la rencontre entre la révolution digitale et les nouveaux modes de communication. Schématiquement Silversquare fait au niveau tertiaire ce que Greenbizz réalise au niveau artisanal/ industriel, à savoir ‘sortir les petites entreprises de leur isolation pour leur offrir un espace de travail dans lequel elles peuvent créer des synergies’. Il s’agit donc d’une plate-forme basée sur l’économie du partage (de la connaissance, du savoirfaire,..)

de travail (on crée alors également une qualité de vie urbaine). Dans cette optique, le projet pilote Novacity (Anderlecht) qui regroupera logement/activités économiques/commerces réservera des logements aux travailleurs du site. L’objectif est de récréer du tissu urbain de qualité c-à-d accessible et diversifié.

Alors que nous nous plaignons d’une époque où les gens sont ‘seuls’ (c’est très vrai), les initiatives et modèles de tous les ‘CO-‘ (living/shopping/working/etc.…) s’inscrivent comme les réponses/étapes successives apportées par les habitants/usagers des villes. Aujourd’hui – et même s’il convient de se méfier des excès - on construit énormément qu’il s’agisse d’habitats ou de centres commerciaux parce que le phénomène du ‘retour à la ville’ est une réalité. Je soulignerai toutefois quelques hiatus (lisez freins) : • La lenteur administrative de délivrance des permis, alors que tous les indices sont bons et que la construction se porte (très) bien ; • La problématique des recours. Ex. : il aura fallu 6 ans pour aboutir à la construction de la prison de Haren ! La contradiction est flagrante qui montre que le même pouvoir public qui préconise ‘davantage de mobilité/accessibilité’ mette des dizaines d’années pour construire un RER ou une nouvelle ligne de métro. Par vos propos vous démontrez que si ville de demain regorge d’initiatives positives, celles-ci sont toutefois souvent obérées par le double écueil des recours et des lenteurs administratives.

INDEPENDANCE ENERGETIQUE ET BIEN-ÊTRE

L’enseignement ex cathedra vertical est désormais concurrencé par l’apprentissage via internet, via les fablab (industrie 4.0), via les incubateurs, etc.

Dans ce schéma d’adaptation permanente au marché du travail la ‘mobilité/ flexibilité’ passe de nécessaire à indispensable. Dès lors les achats immobiliers sont postposés (30>40 ans) voire abandonnés et les préoccupations portent sur deux points majeurs : • Habiter des villes plus ‘humaines’ (juxtaposition de quartiers ou de villages). •  Privilégier une indépendance ‘énergétique’ (renouvelable) dans un modèle sociétal régi par une économie partagée et circulaire.

PH. ANTOINE

Le constat (positif) que nous dressons aujourd’hui est de voir de grands groupes (ex. : Club Med) adopter la formule. Pour ces entreprises il s’agit de permettre à des collaborateurs d’utiliser des espaces ‘intermédiaires’ entre télétravail (home office) et bureau traditionnel. Outre la mise à disposition d’un environnement techniquement équipé, il propose des avantages dynamiques, à savoir la richesse/diversité d’utilisateurs issus d’horizons différents. P. Antoine : Je ne surprendrai personne en affirmant que LE problème du développement et du maintien de l’activité économique en ville est celui de la mobilité/accessibilité. Au regard de ce véritable cancer individuel ET collectif, quelles stratégies ‘urbaines’ développer ?

Comment répondre à ces préoccupations ? D. Delbrouck : Je soulignerai que faire de la ville de demain une destination attrayante pour les habitants, est notre enjeu à tous ! La ville est l’endroit où l’on peut travailler, consommer, s’instruire, se cultiver, etc. En l’organisant autour des notions de quartiers/villages et d’économie circulaire et locale, on offre ce droit au plus grand nombre.

Une réponse pertinente consisterait à rapprocher les lieux de vie des lieux

6

Q. : Les jeunes des générations montantes savent que leur parcours professionnel ne sera pas linéaire, qu’ils pratiqueront différents métiers et devront très souvent être ‘mis à jour’ pour rester en phase avec les évolutions technologiques.

DOSSIER MIPIM


© Marie-Noëlle Dailly

Îlot Sacré

Brussels

Living in the heart of Brussels. Grand Place area. Unesco World Heritage around the corner.

mail@dds.plus www.dds.plus

Av. Louise 251—7 Louizalaan, Bruxelles 1050 Brussel

Vlaamse Kaai 76B, 2000 Antwerpen

DDS+

Îlot Sacré « Best Residential Development » Category Finalist Rive Gauche « Best Shopping Centre » Category Finalist


TABLE RONDE Axel Kuborn : Le principe du coworking (tel que nous le concevons) s’inscrit dans une notion de circularité et de localité : Il agrège – à son échelle - des énergies au niveau local.

La solution est loin d’être évidente  ! Nous sommes aujourd’hui assis entre deux chaises !

S. Fautré : Je comprends que d’aucuns ne souhaitent pas s’engager dans une démarche d’acquisition immobilière. Il reste qu’à défaut d’être propriétaire on est locataire. Cela suppose un loyer. C’est une charge comme celle d’un crédit ! Ax.Kuborn : Oui mais elle n’est pas aussi contraignante. Comme cela a été évoqué, c’est la notion de service (s) qui prévaut et supplante dès lors celle de propriété.

Nous vivons une mutation qui veut que ce qui était un produit devienne aujourd’hui un service !

D’une part, on s’appuie sur les certitudes qui soutiennent le modèle urbain actuel mais, d’autre part, on ressent que ces certitudes sont mises à mal face aux changements technologiques et sociétaux. Il y a donc un énorme travail de réflexion à faire pour tous les acteurs : de la génération ‘Z’ à celles des papyboomers. Cette réflexion (nous la menons au sein du bureau) intergénérationnelle ne délivre toutefois aucune solution tranchée. Une ligne de force émane cependant, elle associe connectique, durabilité et humanité dans un principe qui veut que la ville permette à chacun de se réaliser !

A. YAHIA N. Vrancken : C’est le ‘pourquoi je paye’ qui F. v. Marcke : Petite remarque quant à la denchange et évolue. Dans le cas d’un immeuble sification : Dans notre société vieillissante ce sont surtout les séniors qui partagé, le mode cohabitation et son coût démontrent que l’accès à la aspirent à revenir en ville (proximité des services) et qui contribuent ainsi à ‘qualité de vie’ ne passe pas nécessairement par la case acquisition ! la densification. F. v. Marcke : Retenons aussi que la cohabitation relève d’une double diS. Fautré : Si je regarde les villes classées comme les plus ‘agréables’ mension : économique et environnementale ! Le partage permet de réduire au monde (Vancouver, Melbourne, Montréal, Copenhague…) quelles sont les coûts – dont ceux de la consommation énergétique (impact environcelles qui ressemblent le plus à Bruxelles et comment pourrions-nous faire nemental). pour atteindre ce niveau ? Ces notions sont désormais physiquement présentes dans nos projets : D. Delbrouck : Berlin – proche et assez similaire à Bruxelles. Cette ville nous intégrons des espaces de coworking dans les développements termontre par certaines opérations immobilières qu’il existe d’autres manières tiaires et des appartements ‘communautaires’ dans les programmes réside faire et d’habiter, dès lors qu’on s’accorde sur le comment réfléchir dentiels. ensemble (promoteurs, architectes et habitants) pour réaliser un produit immobilier ‘moins cher’ et mieux adapté auquel chacun puisse adhérer. S. Fautré : Je vous suis MAIS tous les ‘jeunes’ ne fonctionnent pas selon le modèle communautaire ! Certains – et ils restent majoritaires - souhaitent F. v. Marcke : L’idée de ‘faire mieux et moins cher’ est parfaitement plauacquérir un bien (fonder une famille ‘classique’). Cette idée de partage sible. L’industrie de la construction peut (doit) encore évoluer vers davan(éminemment respectable) se heurte tôt ou tard à un besoin de privauté et tage de standardisation/préfabrication pour atteindre une réduction des à une autre considération économique, celle de la constitution d’un patricoûts de production. Par ailleurs, retenons que la rationalisation ne peut moine ! évidemment se faire au détriment de la qualité architecturale mais qu’il s’agit de répondre aux besoins d’une classe moyenne qui DOIT rester en Q. : Si le marché de la construction résidentielle se porte (très) ville parce qu’elle est le terme essentiel de son équation économique. bien aujourd’hui il le doit surtout aux investisseurs. N’est-ce pas risqué (bulle) ? Ph. Antoine : En termes d’évolutions techniques assez remarquables, on commence aujourd’hui à IMPRIMER (3D) des maisons ! A.Yahia : Non. Pour une raison très simple : il existe un véritable besoin de nouveaux logements (e.a. : effet de la poussée démographique). Les A.Yahia : On l’a évoqué, le premier facteur pénalisant l’attractivité des biens ‘en location’ seront donc absorbés au prorata des besoins/parcours villes (tous modèles urbains confondus) est celui de la mobilité. professionnel de la nouvelle population. N. Vrancken : Je vois par contre un autre risque : l’accroissement du coût du foncier. En s’inscrivant dans la démarche de densification, les promoteurs/développeurs se retrouvent à vouloir acquérir les mêmes (meilleurs) sites. Cette concurrence est un facteur de surenchère du foncier qui se répercute inévitablement sur le prix final du bien construit. Cela posé, il existe effectivement une part de plus en plus importante de la population dont le pouvoir d’achat est limité et donc loue. C’est un phénomène qui concerne aujourd’hui toutes les villes.

IMPRIME MOI UNE MAISON ! D. Delbrouck : Je propose une autre question : Qu’est-ce que l’humanité en ville ? Réponse : c’est tisser du lien ! Qu’il s’agisse de ‘petites villes’ ou de ‘quartiers’ juxtaposés dans une métropole ce qui importe c’est la communauté urbaine. La question devient donc : Comment penser la ville pour créer du lien dans un modèle où l’augmentation de population est importante ?

8

Toutefois – et c’est une bonne nouvelle – de grandes entreprises (Google, über, Tesla, VW, …) consacrent désormais une partie de leurs ressources à une réflexion : Comment transformer le secteur public des transports en secteur privé ? L’idée sous-jacente est qu’au regard des coûts de construction d’un métro/tram/RER, etc. il est préférable d’utiliser des véhicules autonomes (électrique ou H2) qui circuleraient en permanence et pourraient assurer chacun les trajets de dizaines de personnes/jour ! P. Beckers : L’impact serait multiple et permettrait d’amorcer un cercle vertueux : •  diviser par un facteur considérable le nombre de véhicules en circulation ; •  construire différemment : réduction du nombre de parkings privés dans les immeubles ; •  récupérer de l’espace public pour des aménagements de qualité réservés à la mobilité douce (pistes cyclables, parcs,..) ; •  réduire le bruit et la pollution de l’air ; •  etc.

DOSSIER MIPIM


Image non contractuelle

Découvrez un investissement qui croît au gré des saisons.

Découvrez nos nouveaux appartements au Parc Seny. Au Parc Seny, vos locataires vivent au rythme de la nature dans la commune verdoyante d’Auderghem. Grâce à un haut potentiel locatif et des loyers confortables, récoltez le fruit de votre investissement, au gré des saisons. • appartements avec finition de haute qualité dans un quartier résidentiel • vue magnifique sur le parc adjacent • excellente localisation à proximité des ambassades et des sociétés internationales • ligne directe pour le centre de Bruxelles, métro Herrmann-Debroux à proximité • location aisée grâce aux services de gestion locative aux expatriés

Plus d’infos ? Appelez-nous au 02/201 00 01 ou jetez un œil sur www.parcseny.be


TABLE RONDE En optimalisant la mobilité on optimalise l’attractivité urbaine et on répond qualitativement à la nécessité de densifier pour absorber la croissance démographique de façon durable.

MARKETING URBAIN & USINES VERTICALES N. Vrancken : Dans la concurrence que se livre aujourd’hui les villes existe un facteur de ‘marketing urbain’ très important. Bruxelles n’est sans doute pas le meilleur exemple. C’est regrettable lorsqu’on sait que la ville dispose de TOUS les ingrédients socio-économique-culturels pour répondre aux attentes des jeunes

Les villes doivent permettre à leurs habitants de travailler ! Elles doivent donc être des espaces économiquement attractifs pour les entreprises et/ ou leurs quartiers généraux.

S. Fautré : N’oublions pas que les villes doivent également permettre à leurs habitants de travailler ! Elles doivent donc être des espaces économiquement attractifs pour les entreprises et/ou leurs quartiers généraux. Constat : Bruxelles – où les salaires n’ont pas suivi l’inflation - a longtemps été ce modèle de ‘centre européen des multinationales’. Elle ne l’est plus. Elle a perdu sa position dominante au profit d’Amsterdam, Genève, Francfort, Luxembourg, … ! Sans cet apport économique on est en droit de s’interroger : Comment permettre à une population - dont l’espérance de vie progresse régulièrement - de subvenir à ses besoins alors que l’absence de grandes entités économiques ne permettra plus de financer le système de pensions ?

Ph. Antoine : Trois réflexions : •  S’agissant de ‘bon’ marketing urbain on se doit de citer Gand. Chaque étudiant qui s’installe S. FAUTRÉ dans cette ville (habitat partagé) se voit attribuer ‘gratuitement’ un vélo. Ce n’est pas du A. Yahia : Nos grandes villes montrent effectransfert de technologie mais c’est une initiative tivement une érosion de la classe moyenne. L’une des explications est le remarquable : elle incite à la découverte de la ville ! maintien d’une législation belge du travail trop rigide au regard de ce que •  Une des options au maintien/densification du tissu économique en ville font d’autres pays (ex. : Allemagne) dont les règlementations plus souples est de verticaliser les usines/ateliers. Cela existait et relève du monteentraînent des dynamiques urbaines. charge (ce n’est pas non plus du transfert de technologie !). Un projet pilote est actuellement à l’étude. •  L’importance des logements ‘subsidiés’ (= subsidiés fiscalement jusqu’à un certain niveau de revenus). Depuis la fin des années 80 – via des opérations de rénovations urbaines – Citydev en produit +/- 200/ an. Même si c’est insuffisant, la démarche permet de garder des contributeurs dans la ville.

PROCHAINE TABLE RONDE D'AVRIL

Fiscalité Immobilière

10

DOSSIER MIPIM


> Un nouveau lieu de travail stimulant et innovant au cœur de Bruxelles > 66 % des surfaces déjà louées > www.belliard40.be

CONTACT info@cofinimmo.be T. +32 (0)2 373 00 00

Follow us on:


MIPIM

VILLE INTELLIGENTE (SMART CITY) …. C  ONCEPTION ET MODE D’EMPLOI A l’occasion du Salon des Mandataires organisé le 8 février 2018 (WEX), un nouveau baromètre wallon a été dévoilé par le Smart City Institute (= SCI *). Ce rapport - montre une évolution des grandes tendances qui se dessinent. Pour l’essentiel les villes/ communes mettent désormais l’accent sur la gouvernance et le facteur humain (créativité, éducation, culture, connaissance). Pour Jonathan Desdemoustier (chercheur au Smart City Institute) : « Au sein des villes intelligentes, dont les objectifs de durabilité se pensent sur le long terme, il est logique que la technologie, outil essentiel des Smart Cities, soit plutôt perçue comme un facilitateur que comme une fin en soi. » On notera, par ailleurs, que les 9 plus grandes villes wallonnes donnent, quant à elles, la priorité au facteur humain. Nathalie Crutzen (Dir académique de SCI)

Cette approche est également confirmée par le Prof. Nathalie Crutzen (Directrice Académique du Smart City Institute) : « La dynamique Smart City va bien au-delà de considérations purement technologiques. Elle concerne la transition durable de nos territoires - prospérité économique, diminution des impacts environnementaux et bien-être social - en utilisant les technologies (digitales notamment) comme un outil à notre disposition pour y parvenir. Les enjeux liés à la gouvernance de nos territoires et au développement humain (créativité, bien-être, santé, etc) sont en effet centraux. Les perceptions de nos communes évoluent vers une vision plus holistique du potentiel que représente la dynamique Smart City pour repenser notre futur » Pour comprendre cette évolution (et les enjeux qu’elle représente pour l’avenir de nos cités), on se rapportera au Guide Pratique de la Smart City (**) qui remarquait que si le concept de ville intelligente a bonne presse, il convient toutefois de décrypter ce qu’on appelle communément les meilleures pratiques afin d’enrichir le modèle théorique par des éléments provenant de l’observation empirique.

12

Chaque époque est confrontée à de multiples défis. Parmi ceux qui marquent la nôtre on retiendra – entre autres : • l’augmentation de la population mondiale (7,2 milliards en 2016), désormais urbaine à plus de 55 %) ; • un changement sociétal, notamment lié à l’adoption des nouvelles technologies de la communication ; • une concurrence accrue entre territoires (essentiellement ceux des villes et des métropoles). Si 247 millions de personnes vivent aujourd’hui dans un autre pays que celui de leur naissance, cela implique qu’ils ont désormais le choix du territoire au regard des arguments socio-économiques que ce dernier propose : mobilité, économie, environnement, population, gouvernance, citoyenneté, urbanisme, habitat, qualité de vie, etc.

DOSSIER MIPIM


w w w. a s s a r. c o m

CAVELL COURT, Brussels, Belgium

MÖBIUS I & II TOWERS, Brussels, Belgium

BUILDING TOGETHER Brussels Antwerp Liège Luxembourg

NATO HEADQUARTERS, Brussels, Belgium (In association with SOM)

CHIREC DELTA, Brussels, Belgium


MIPIM QU’EST-CE QU’UNE SMART CITY ? Comme expliqué dans le Guide Pratique, une Smart City est un écosystème de parties prenantes (gouvernements, citoyens, entreprises, tissu associatif, universités, institutions internationales, etc.) agissant sur un territoire (urbain) donné ; engagé dans un processus de transition durable (prospérité économique et bien-être social en respectant les ressources naturelles de ce territoire) ; tout en utilisant les technologies pour atteindre ces objectifs. Vu le nombre de paramètres, on comprend que différents modèles existent. Toutefois des constantes demeurent. Il s’agit de l’intégration de facteurs humains, institutionnels, technologiques et de gouvernance nécessaires à construire un territoire durable (sustainable)

COMMENT FAIRE EN SORTE QU’UNE VILLE SOIT SMART ? En l’organisant afin que les principaux éléments – on en retiendra 6 qui la composent le soient également ! •  Smart People : optimisation du capital social par l’éducation et les nouvelles technologies ; •  Smart Environnement : gestion durable de toutes les ressources y compris via l’usage des nouvelles technologique, l’utilisation et la production d’énergies vertes, … ; •  Smart Gouvernance : intégration et interactions des organisations publiques, privées, civiles et européennes pour un processus de décision transparente (e-services et big data) et ouvert (participation citoyenne) ;

•  Smart Economy : modèle soutenant l’innovation et les interconnexions entre les écosystèmes économiques locaux et globaux (l’économie circulaire en fait partie) ; •  Smart Living (mode de vie) : il s’agit de la santé, de la culture, des services sociaux et de la disponibilité de logements de qualité (amélioration de la qualité de vie) de la cohésion sociale et de l’attractivité touristique. •  Smart Mobiliy : système durable de transports, encourageant les modes collectifs et les options multimodales.

Une Smart City suppose le développement d’espaces commerciaux également ‘smart’ (DocksBruxsel – Photo : G. de Kinder)

We maintain the future TECHNICAL MAINTENANCE AND MANAGEMENT

LE ROEULX – CHARLEROI – BRUSSELS – MECHELEN – AALST +32 (0)2 526 60 40  info@bemaintenance.be www.bemaintenance.be


1

3

2

6

4

5

1. Nike ELC - Laakdal - Belgium 2. Deloitte HQ - Brussels Airport - Belgium 3. Post X - Berchem - Belgium 4. KPMG HQ - Brussels Airport - Belgium 5. Spectrum - Brussels - Belgium 6. City Hall Etterbeek - Brussels - Belgium 7. BNP Paribas Fortis HQ - Brussels - Belgium

7

In cooperation with : 2. Deloitte HQ : A2RC Architects / 3. Post X : StĂŠphane Beel Architecten / 6. City Hall Etterbeek : BAEB Architects / 7. BNP Paribas Fortis HQ BE : Baumschlager Eberle Styfhals & Partners Photography : Philippe Van Gelooven


MIPIM POURQUOI ET POUR QUI FAIRE UNE VILLE INTELLIGENTE ? A la question du pourquoi on répondra – très globalement - qu’il s’agit d’assurer la performance globale d’un territoire pour une meilleure qualité de vie ! C’est un peu abstrait. Concrètement cela signifie qu’il s’agit d’apporter des réponses plus rapides et efficaces aux besoins des citoyens. De telles réponses, qui passent par une ‘surveillance’ (monitoring) en temps réel permettent

Plus près de chez nous, on retiendra d’autres exemples : Besançon, en France fut la première ville française (1994) à se doter d’un réseau de fibres reliant toutes les installations publiques et semipubliques. La ville a en effet rapidement compris l’importance et le potentiel du numérique pour améliorer la gestion du territoire. Elle s’est donc donnée les moyens d’installer la fibre optique et est ainsi devenue la première ville française à le faire. Cela dépasse la seule dimension énergétique, étant donné que la fibre optique permet aussi une meilleure communication, des échanges/numérisations de données, etc. Sabadel, en Espagne, a remplacé 7500 luminaires conventionnels par la technologie LED, réduisant ainsi sa facture d’éclairage public de 30 % ;

alors l’utilisation d’alertes et la diffusion d’informations liés à des événements : incendies, inondations, pollution, mobilité, etc. ; Ces avantages sont-ils mesurables ? Oui …mais en tenant compte des spécificités territoriales (il est quasi impossible de transposer les résultats d’un territoire à un autre). Ainsi, à titre indicatif les chiffres suivants sont révélateurs :

Pour autant, une réflexion objective quant aux Smart Cities se doit aussi d’envisager les freins à l’adoption du modèle. Ces freins sont notamment ceux qui consistent à : • Utiliser la technologie comme une fin et non comme un moyen ; • Développer une vision partielle (voire partiale) de la smart city sans réel leadership ni expertise, à savoir : • une réalisation en silos (verticale et isolée) et sans animation de l’écosystème ; • un manque d’accès au financement ; • une (grande) difficulté d’impliquer la société civile.


Grand Poste, Liège

3DNA pour Altiplan architects

Voltaire, Brussels

DDS+

Key West, Brussels

Henning Larsen Architects & A2RC Architects

www.bpi-realestate.com Find your real estate projects on Shape Urban Harmony through Shaping your real estate projects inspiring Real Estate Developments www.bpi-realestate.com

Shape Urban Harmony Through Inspiring Real Estate Developments


BELLIARD 40 BRUSSELS CLIENT :

COFINIMMO

AREAS : Office : 17.410 m² Housing : 1.770 m² Retail : 200 m²

-

-

PEB / Passive -

PEB

PEB

Public spaces - Piazza : 500 m² Parking : 100 car places + 40 bike places Gardens BREEAM : VERY GOOD B ÂT I M E N T E X E M P L A I R E R B C 2 0 1 2 In collaboration with Pierre Lallemand

w w w. a r t b u i l d . e u

AT T E N D I N G T H E Luc DELEUZE : +32 474 87 00 73 Séverine LITS : +32 478 29 23 67 Coen VAN DEN WIJNGAART : +32 471 91 07 22

PAS DE VILLE INTELLIGENTE SANS VOLONTÉ POLITIQUE Une Smart City ne peut voir le jour sans volonté politique. Nuançons. Cette volonté politique n’agit pas seule. D’autres acteurs et ressources sont nécessaires/indispensables à l’émergence d’une Smart City. Ce qui importe – et que souligne SCI - est le rôle du politique dans l’implémentation d’un cadre commun et d’une vision commune à tous les acteurs de la ville. Politiquement – dans une Smart City - il s’agit donc de faire remonter les citoyens à un pouvoir décisionnel et apporter ainsi une légitimité aux actions (voir encadré Ascendant / Descendant) Exemple : Bologne, en Italie, a adopté le règlement sur la collaboration entre citoyens et administration pour le soin et la régénération des biens municipaux. Même si l’on est toujours dans la phase d’élaboration de projet, les responsables politiques s’assurent – d’ores et déjà par le biais de ce règlement – de la participation citoyenne.

18

Source : Smart City Institute

DOSSIER MIPIM


MIPIM UNE TRIPLE RÉFLEXION ! Un projet d’une telle ampleur ne peut se légitimer sans une stratégie de communication intelligente : il s’agit autant d’informer les parties prenantes de l’avancement du projet que de promouvoir et d’encourager l’implication desdites parties prenantes. Si les stratégies diffèrent selon les territoires, la seule règle qui prévaut reste d’utiliser les canaux de communications adaptés aux publics cibles, y compris les réseaux sociaux pour se connecter avec l’implication citoyenne. La réalisation de ces projets s’articulera autour de trois réflexions majeures :

C’est à ce niveau qu’entrent véritablement en scène les enjeux du territoire : les questions de mobilité, de l’économie et du capital social, pour ne citer que les piliers principaux. Ils devront évoluer en sous-projets, indépendants mais nécessairement connectés au projet global.

Source : Smart City Institute

•  Personnes/ressources : bras opérationnel, partenaires, citoyens. •  Technologies : rôle que l’on souhaite donner aux nouvelles technologies dans la ville, infrastructures de connectivité, objets connectés, plateformes technologiques et interfaces de communication (ex. application mobile mise à disposition des citoyens) • Financement  : compléter le financement classique par des formes plus flexibles, agiles et/ ou modernes telles que le PPP (partenariat public/privé), le leasing, le crédit d’investissement voire même le crowdfunding (financement participatif), étroitement lié à une stratégie de communication puissante.

©hooox

architectes assoc.

by

brussels www.architectesassoc.be


MIPIM Ces réflexions posent alors la question du business modèles à installer pour les smart cities. S’agit-il de générer des revenus, de réduire les coûts, … ? S’en suit nécessairement la compréhension des marchés publics et autres dispositions légales permettant d’accroître l’efficacité des dépenses publiques en simplifiant les règles en vigueur et surtout, en permettant aux pouvoirs adjudicateurs (des marchés publics) de travailler au mieux disant et non au moins disant !

EXEMPLE : Barcelone illustre cette démarche avec son mouvement Smart City : il s’est développé depuis 2011 et a donné lieu à la création de nouveaux réseaux de télécommunication, de plateformes urbaines de véhicules électriques, d’un nouveau plan de mobilité, d’un smart parking,… et de l’application « Barcelona in your pocket ». Notons que s’agissant de l’appréciation des résultats, la meilleure évaluation reste celle donnée par le citoyen. C’est lui qui – in fine - sanctionnera ou encouragera le politique derrière cette initiative aux prochaines élections ! Est-il satisfait des premiers résultats, des résultats intermédiaires et de la façon avec laquelle il interagit désormais avec sa ville? Que peut-on modifier pendant le processus?

LE TERRITOIRE CATALYSEUR Le théorique et l’empirique démontrent la nécessité d’une approche transversale (multidisciplinaire et intersectorielle) soutenue par une vision forte, politique et quasi idéologique. Le territoire devient un catalyseur d’autres composants sociétaux comme l’économie, le social, l’énergétique, l’écologique et le politique et non un élément souvent trop restreint au fonctionnel. Une smart city est conçue pour optimiser la circulation et l’émergence de tous les flux : humains, data, énergies, finances… Si le déroulé de la démarche est volontaire, participative et étalée sur deux générations, la volonté, elle, se doit d’être unique et forte. Le défi est d’autant plus fort qu’il n’est pas seulement intéressant, il est aussi nécessaire.

Source : Smart City Institute

(*) Le Smart City Institute (SCI) est un institut académique. Il étudie la thématique des villes durables et intelligentes sous un angle managérial. Il repose sur un partenariat original entre une Université et son École de Gestion (HEC Liège), des entreprises et la Wallonie dans le cadre de Digital Wallonia et collabore étroitement avec des experts (en technologie, immobilier, infrastructures, services financiers, énergie, gestion de projets...) dans le développement des villes intelligentes et durables. (**) Publié en Septembre 2017 > voir www.guidesmartcity.be

20

DOSSIER MIPIM


UN PROMOTEUR ร€ LA HAUTEUR DE VOS AMBITIONS BESIX RED conรงoit des projets immobiliers respectueux des besoins de ses clients tout en apportant des solutions urbanistiques et architecturales innovantes et durables.

www.besixred.com 02 402 64 87 info@besixred.com


MIPIM ENCADRÉ

ASCENDANT / DESCENDANT (BOTTOM UP / TOP DOWN) Revenons à quelques évidences. L’intelligence est la capacité de résoudre un problème et non de gérer des données ! La machine/l’outil qui gère les données est, aujourd’hui tributaire de l’intelligence humaine. Certains, au vu des avancées de l’IA (Intelligence Artificielle) se demandent « Pour combien de temps encore ? » Question horrible mais pertinente. Si l’intelligence de demain – dont celle des Smart Cities - ne s’alimente plus que d’informations puisées dans les réseaux virtuels et ne véhicule plus que de la publicité algorithmique, elles nous mènera droit à un formatage abrutissant. Il importe donc que nous gardions le contrôle de la technologie. Il importe aussi que le pouvoir politique – à quelque niveau que ce soit et dans son enchaînement de compétences – s’impose comme un régulateur et un contradicteur de la gestion technocratique ; reste ouvert et relaie la dimension tant individuelle que collective de la réflexion sur la ville.

Il importe enfin que la technologie ne confisque pas nos outils mais soit mise au service de valeurs décidées et définies par les citoyens (bottom up) Dans ces conditions, la technologie – tableau de bord destiné à informer les citoyens des conséquences d’un comportement (p.ex. : pollution) - acquiert une dimension éducative, évite une possible évolution dégressive de la qualité de la vie et encourage au changement de comportement. Pilotée par des responsables politiques (au sens étymologique de la polis grecque) elle devient alors l’outil au service du choix d’une réponse aux préoccupations des citoyens (top down)

OÙ EN EST LE TERRITOIRE ? Parallèlement, poser le diagnostic de la situation actuelle d’une ville est une condition sine qua non si l’on veut construire une urbanité intelligente. Les spécialistes se pencheront dès lors sur les ipséités du territoire : contexte historique, socio-économico-culturel, politique et géographique. Quelles initiatives ont déjà été prises ? Pour quel résultat ? Quelle est la volonté politique du territoire ? Quelles sont les relations entre citoyens et institutions ? Autant de questions qui détermineront une identité territoriale. Ces interrogations, posées selon une approche transversale (permettent alors d’identifier les opportunités et les menaces.

PASSION URBAINE : 10 COMMANDEMENTS Association récente, créée au départ de la Chambre des urbanistes francophones belges, FUP (For Urban Passion) a pour but de fédérer les énergies de tous les acteurs (architectes, développeurs immobiliers, entreprises du secteur de la construction, associations citoyennes, acteurs du secteur public, planificateurs, etc.) afin de faire émerger des visions/solutions quant à l’avenir des villes et des territoires. Ces visions se construisent de manière transversale pour prendre en considération des facteurs tels que : la mobilité, l’innovation technologique, la culture, les partenariats entre les acteurs, etc. En juin 2017, la FUP tenait son premier Forum. A travers différents ateliers (*) celui-ci soulignait les grandes évolutions de nos modes de vie et de travail. La publication (septembre) des conclusions/recommandations de ces travaux est l’occasion d’une considération quant au (x) futur (s) des villes et métropoles.

22

DOSSIER MIPIM

Paul Vermeylen


N O I T

APPORTER LE TRAVAIL AUX CITOYENS, NON L’INVERSE !

C U D E C U L T U R E S E C R E M M O C H O T E L S -

1070 BRUXELLES - BELGIUM

DOSSIER MIPIM

S T N E M E G L X U A B

U

R

In association with: Altiplan.

1200 WOLUWE ST. LAMBERT – BRUSSELS/ BELGIUM

TANGLA HOTEL - WELLNESS & FITNESS CENTER

O

1348 LOUVAIN-LA-NEUVE - BELGIUM

COURBEVOIE - Logements

1/ ARTICULER URBANISME ET MOBILITÉ

E

BIESTEBROECK - Logements + Commerce

LES 10 COMMANDEMENTS Dès aujourd’hui, il y a lieu d’orienter les politiques de développent urbain intelligent visant à réduire les besoins de déplacements, en articulant urbanisme et mobilités. Réduire massivement les motifs de se déplacer suppose de mailler les territoires polycentriques de lieux denses accueillant les nouvelles manières de travailler (télétravail, espaces de co-travail, fab labs (**), espaces incubateurs, etc.) et d’habiter (colocation communautaire, logements d’étudiants chez l’habitant). Les nouveaux usages mêlent et hybrident les « anciennes fonctionnalités » : logement, espace de bureau ou de bricolage, commerce, loisir. À cet effet, il y a donc lieu d’assurer une coordination forte des politiques concernées, actuellement trop étrangères l’une à l’autre. Ces acteurs doivent dialoguer, coordonner leurs actions, mais aussi réfléchir aux régulations nécessaires pour éviter, par exemple, des dérives telles que Uber Pop.

In association with: AAO

CBC – WATERFRONT II - Bureaux

Une telle gouvernance est devenue incontournable. En effet, le territoire est un système complexe dans lequel aucun acteur ne peut seul appréhender toutes les variables. Les stratégies et pratiques visant à faire fonctionner les territoires sont par conséquent elles-mêmes des éléments fondamentaux de l’évolution de la complexité territoriale. Il en découle que les interventions (planification, projets, gestion) ne peuvent se concevoir qu’au cœur des interactions et non comme des actes extérieurs, d’où l’importance de la participation et de la cocréation et la nécessité de mettre à leur service les technologies de l’information.

5000 NAMUR – BELGIUM

Ces changements des usages forceront les sociétés métropolitaines à faire un choix (et donc un arbitrage) parmi et entre la multiplicité des enjeux techniques, juridiques, organisationnels et politiques. Il est donc impératif d’assurer démocratiquement la gouvernance territoriale, ce qui implique notamment la définition des responsabilités et d’une gouvernance participative.

w w w .m o n t o i s .c o m

TERRITOIRE COMPLEXE ET GOUVERNANCE PARTICIPATIVE

ULB – E1X: SPORTS BUILDING EXTENSION 1050 IXELLES – BRUSSELS/BELGIUM

POURQUOI ? Parce qu’ils génèrent des besoins de se déplacer qui étouffent la ville. Face à cette congestion grandissante comment agir ? Classiquement, on cherche à réduire l’usage de la voiture, tandis qu’au niveau de l’aménagement du territoire, on favorise la mixité des fonctions, la densité, la ville multipolaire, etc. Sans contredire ces politiques nécessaires, d’autres voies sont empruntées dont une se distingue en particulier : non plus amener les citadins au travail, mais le travail aux citadins. Ainsi à Amsterdam, la réduction de la congestion a atteint 20 % entre 2008 et aujourd’hui. A travers sa politique de smart city et d’appels aux solutions innovantes, on multiplie les télécentres, les Smart Work Centers, ainsi que les applications informatiques de gestion des déplacements. Est-ce une troisième voie face aux politiques classiques ? »

1400 NIVELLES - BELGIUM

DOMAINE DE CROMWELL - Logements

A

Comme le résume Paul Vermeylen (Président FUP) : « La ville bouge, les pratiques des citadins évoluent (très) rapidement. L’irruption du numérique, de la robotisation et de l’intelligence artificielle (IA) accélérera encore ces évolutions. Tout autant d’ailleurs que l’évolution des valeurs de vie. De même, nos nouvelles manières de communiquer et surtout de nous déplacer impactent et sont à leur tour impactées par ces changements d’usages. Dès lors, la manière de concevoir la ville doit évoluer. Les modèles d’hier ne sont plus pertinents : le fonctionnalisme et sa séparation des fonctions (Le Corbusier, les congrès CIAM, etc.) ne répondent plus aux modes de vie d’aujourd’hui ;

23


MIPIM 2/ RÉDUIRE L’ÉTALEMENT URBAIN : AU PLUS LOIN AU PLUS CHER Les coûts élevés de l’étalement urbain (urban sprawl) pour la collectivité sont à prendre en charge par les bénéficiaires. Ainsi l’éloignement du lieu de résidence par rapport au lieu de travail ne doit pas être subsidié mais être à charge de celui qui en décide ainsi. Le futur péage routier doit être tarifé au kilomètre et non être forfaitaire (vignette). Idem pour l’ assurance. Le transport public doit également être tarifé

à la distance. De même pour le raccordement à l’eau et aux réseaux divers. En effet la « préférence pour l’espace » entraîne l’étalement urbain dès lors que le coût de celui-ci n’est pas pris en charge par l’usager. À partir du moment où le coût de l’étalement urbain (congestion, coût du transport, coût des voieries et réseaux divers) est mis à charge des habitants de la périphérie, cet étalement se ralentit (cas de Zurich).

Etalement urbain vs Aménagement urbain (Doc. : Thomas & Piron)

3/ HABITAT : FLEXIBILITÉ ET COLLECTIVITÉ Habiter demain nécessite d‘adapter la conception des lieux d’habitat aux usages flexibles permis par le numérique. Le système des « kots » dans les villes universitaires encourage en outre les relations intergénérationnelles. A contrario la colocation d’immeubles entiers à une seule même fonction ne répond pas à cet objectif.

POURQUOI ? Parce que les surcoûts du logement liés aux rigidités règlementaires telles l’obligation d’un espace de parking minimum par logement ou l’imposition règlementaire du nombre de pièces et des surfaces habitables augmentent le coût mais non la qualité et la valeur ajoutée de ces logements. Il est donc souhaitable d’adapter la règlementation et les codes du logement aux nouvelles pratiques, notamment en ce qui concerne la cohabitation, le cotravail, l’accueil du 3e âge au sein de familles, etc. De même, la flexibilité des espaces et des fonctions est à encourager. Les nouveaux habitants sont aujourd’hui enclins à partager des espaces collectifs polyvalents au sein des immeubles et des quartiers ainsi que de disposer d’un espace de jardin privatif plus restreint au profit d’espaces publics environnants (parcs, jardins de quartier collectifs, rues…) plus qualitatifs. Cette gestion économique/ écologique des logements et du territoire devra également intégrer, dans les nouveaux projets de quartiers et de logements, les usages tels que les voitures ou les vélos partagés.

24

4/ METTRE LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION AU SERVICE DES CITOYENS Les progrès rapides des nouvelles technologies de l’information et de la communication et des bases de données basées sur cellesci (big data) permettent à ceux qui y ont accès de rationaliser les services aux citoyens (sécurité, soins de santé, services publics) mais aussi d’encadrer les désirs des consommateurs. Leur effet pervers inclut une réduction drastique de la protection de la vie privée (end of secrets). Les nouvelles technologies de l’information et de la communication doivent être d’abord au service des citoyens, notamment par : • un soutien public aux initiatives citoyennes (coopératives) et aux entreprises commerciales de haute technologie ; • un cadre juridique pour éviter les monopoles, la centralité du pouvoir numérique et les fractures numériques s’ajoutant aux fractures sociales ; • une capacité et une sécurité accrues des réseaux et des supports (via notamment la fibre optique ).

DOSSIER MIPIM


C’EST LÀ QUE COMMENCE LA JOURNÉE, DÉMARREZ-LA DU BON PIED !

SALLE DE BAINS - VENTILATION - CHAUFFAGE Châtelineau - Mons - Namur - Tournai - Zaventem www.vandenbergh.be


MIPIM 5/ GÉNÉRER UN RÉSEAU DE RENSEIGNEMENTS MUTUALISÉ Les nouvelles technologies de l’information et de la communication facilitent et accélèrent les démarches d’information et de communication territoriale : elles laissent entrevoir les possibilités d’une intensification et systématisation du recueil, du traitement et de la mise en perspective des divers signaux et renseignements. Aussi, il convient, d’appuyer et de financer l’organisation d’un système intégré d’information territoriale qui puisse, au-delà du simple recueil et traitement des signaux et de renseignements, générer un réseau de renseignement mutualisé de l’ensemble des informations et connaissances utiles au développement, à la compétitivité, à l’attractivité du territoire, collectivement et pour chacun de ses acteurs. Ce système d’information territorial devra offrir : • un environnement d’apprentissage propice à un développement territorial endogène ; • la possibilité d’une mutualisation et d’une diffusion de connaissances multiples et transdisciplinaires ; • les contenus territoriaux innovants incitant à la collaboration et l’adhésion autour de nouvelles conceptions, méthodes et réalisation de projets.

espaces privés affectés à la voiture (parkings souterrains). Ce sont d’abord les espaces publics qui doivent être libérés. Il restera toujours des voitures en ville (taxis, location, voitures partagées, véhicules automatiques…). La conception et l’usage des espaces publics sont à repenser en fonction de la multiplicité des modes de transport (vélo électrique notamment) et des usages (évènements festifs urbains).

9/ E-COMMERCE : RENDRE LE RETOUR PAYANT ! Ce système devra également faciliter : • l’anticipation des ruptures dont les conséquences relèvent en premier lieu des spécialistes (les services de secours, la police, l’armée, les transports, les ONG), mais également des planificateurs urbains ; • la collecte et l’expertise des signaux destinés aux décideurs ; • la conservation et le développement des ressources existantes. Le système d’information territoriale devra s’appuyer sur une démarche fondée sur un mode de gouvernance participatif selon une logique ascendante (bottom-up) et donc être cofinancé et coconstruit par les services publics, les entreprises et les ONG

L’e-commerce est de nature à réduire le trafic automobile en direction des centres d’achats classiques. Mais il augmente par contre la charge du trafic des véhicules de livraison à domicile. Le coût de ce service n’est pas pris en charge par l’acheteur, qui est donc incité à se faire livrer différents modèles d’un produit, en choisir un et renvoyer le reste à l’expéditeur, ce qui se vérifie de plus en plus (plateforme de vente de vêtements Zalando avec un taux de retour supérieur à 50 %). Une plus grande transparence du coût réel de distribution devrait pouvoir être imposée (retours payants), au même titre qu’une indication claire de la provenance, de nature à encourager le choix des consommateurs en faveur de biens produits localement.

6/ RÔLE CENTRAL DES TRANSPORTS PUBLICS OU PARTAGÉS

10/ INFRASTRUCTURES DE MOBILITÉ ET IMPACT SUR LE PAYSAGE

Il y a lieu de permettre aux transports publics ou partagés de prendre un rôle central en offrant des systèmes de transbordement efficaces et respectueux de l’environnement. Ceci exige une collaboration effective et organisée sur la place respective des modes de transport et de leur partage. La collaboration peut s’avérer difficile pour des services publics, souvent ‘inféodés’ à des objectifs politiques qui ne coïncident pas nécessairement avec le service au public. Les sites ferroviaires et de transport public peuvent néanmoins s’adapter aux demandes des passagers des autres modes de transport et offrir des services différents (p.ex. : des crèches). Un potentiel important pour le territoire et la mobilité pourrait résulter de l’investissement dans les gares moyennes.

La mobilité en expansion ne doit pas se faire au détriment de la qualité des paysages. Cela vaut autant pour les canaux et le transport d’électricité à haute tension que pour les travaux routiers. Ce défi est à prendre en considération par les autorités chargées des plans d’aménagement. L’imperméabilisation des sols par les constructions et les infrastructures ont un impact important sur le paysage et le régime hydrographique (réduction de l’infiltration de l’eau, risque accru d’inondations et épuisement des nappes d’eau souterraines). Les chemins de fer présentent l’avantage comparatif sur les réseaux routiers que leurs réseaux et leurs gares structurent le territoire et concentrent leur impact sur les paysages.

Exemple : à Potsdam (Allemagne) la gare est devenue le lieu principal de loisirs et de commerces de la (petite) ville, y compris en fin de semaine

8/ PÔLES MULTIMODAUX

(*) Parmi les participants et intervenants on retiendra e.a. : Ryan Fix - Pure House New-York (cf. infra) Jean-François Soupizet - diplômé de l’ENSAE et docteur en économie Elisabeth Pélegrin-Genel - Architecte-urbaniste et psychologue du travail Isabelle Sonneville - Chief Human Resources AXA Belgium Benjamin Cadranel - Administrateur général CITYDEV Clotilde Fally – Architecte-urbaniste, Secrétaire-générale For Urban Passion et administratrice Chambre des Urbanistes de Belgique. Eric Schartz - Business Unit Manager de la filiale Matexi Bruxelles S.A. Jean Haëntjens - urbaniste et économiste Pascal Simoens - urbaniste architecte, Pieter Ballon, auteur de « Smart Cities. Hoe technologie onze steden leefbaar houdt en slimmer maakt ». Julie Foulon – co-fondatrice de MolenGeek. Frédéric Mathis - ingénieur et docteur de l’Institut National Polytechnique de Toulouse. Xavier Tackoen - Administrateur Délégué « Espace-Mobilité ». Michel Hubert - Docteur en sociologie et professeur à l’Université Saint-Louis. Ross Douglas - Urban Mobility. Maria Cristina Marolda - Senior Consultant Mobility, Tractebel Engie Mirjam Tas - Experte en Logistique urbaine Frédéric Héran - Economiste des transports et urbaniste (Université de Lille) Simon Collet - Directeur - TEC Namur Luxembourg Guillaume van der Vaeren. Ir. Architecte et bachelier en philosophie de l’UCL

Les pôles multimodaux deviendront des lieux de développement territorial : commerces, logements denses, services, équipements communautaires, notamment grâce à la reconversion d’espaces publics occupés jusqu’alors par la voiture et la reconversion des

(**) FabLab est un atelier de fabrication où toute personne (artiste, designer, ingénieur, développeur, bricoleur, étudiant, citoyen,..), quel que soit son niveau de formation, peut venir expérimenter, apprendre ou fabriquer tous types d'objets (objet artistique ou design, objet interactif, objet technique, prototype, etc.). Les membres d'un FabLab forment une communauté : ils s'entraident, échangent leur savoir-faire, construisent en commun leur connaissance dans des processus de collaboration ouverts intégrés à un réseau global.

7/ VÉHICULES AUTOMATIQUES Le développement des véhicules automatiques, circulant sans conducteur dans le trafic urbain, est inéluctable ET soutenu par le secteur automobile. Cela ne réduira toutefois pas la congestion du trafic ! Il est donc préférable d’utiliser en priorité les véhicules automatiques pour desservir les gares et stations de métro. Plusieurs services de ce type sont déjà en circulation (Lyon et Montréal notamment) ou en phase d’essai (Paris).

26

DOSSIER MIPIM


MIPIM

BUREAUX À BRUXELLES : QUALITE & EFFICACITE FONT LA DIFFÉRENCE Fin 2017, JLL établissait le bilan de l’année 2017 sur le marché des bureaux à Bruxelles. D’un point de vue géopolitique, 2017 aura été marquée par plusieurs éléments politiques majeurs tels que l’entrée en fonction de Donald Trump et l’élection d’Emmanuel Macron, tandis que la GrandeBretagne se demande comment gérer le Brexit. D’autre part, l’économie poursuit sa transformation digitale entraînant de multiples répercussions sur l’immobilier. LE MARCHÉ DES OCCUPANTS DE BUREAUX Les entreprises, petites ou grandes, cherchent à attirer Erik Verbruggen de nouveaux talents, « digital native », et remettent en question l’adéquation de leurs espaces de travail avec les souhaits de ceux qu’on appelle les « millennials ». Ainsi que l’explique Erik Verbruggen (Head of Office Leasing Agency) : “Nous observons une double tendance : d’une part, la concentration dans de grands ensembles très efficaces, bien accessibles et de haute qualité énergétique – par exemple la prélocation par Beobank de 22.000 m² dans le projet Quatuor de Befimmo au quartier Nord et d’autre part, le développement d’espaces de co-working de petites

tailles, efficaces et flexibles pour accompagner les start-ups dans leur croissance.

L’ANNÉE DU CO-WORKING 2017 a, en effet, été l’année des espaces de co-working qui représentent plus de 6 % de la prise en occupation à Bruxelles, soit environ 23.000 m². Cette part reste relativement faible par rapport à Londres où plus de 12 % de la prise en occupation sur les neuf premiers mois de l’année sont à attribuer à des sociétés de co-working, mais c’est une hausse spectaculaire par rapport aux 1,5 % enregistrés en moyenne ces 5 dernières années à Bruxelles. Les plus actifs sont Tribes, avec 3 transactions au Marnix 17 (Quartier Européen), au Passport (Airport) et au Colonies Square (Pentagone), et Spaces (filiale


MIPIM co-working de Regus) qui fait son entrée à Bruxelles avec une transaction en périphérie au Pegasus Park, et une autre actuellement en cours de signature dans le CBD. Befimmo s’est quant à elle engagée dans un partenariat avec Silversquare pour aménager des espaces de co-working dans certains de ses immeubles, suivant ainsi l’initiative de Cofinimmo qui depuis quelques temps propose des « Flex-Corners ». Si le secteur privé domine toujours le marché avec 63 % de la prise en occupation totale, les administrations belges ont été très actives à hauteur de 36 %, soit 140.000 m², un niveau similaire à 2016. L’Etat Fédéral a réalisé deux transactions : l’INAMI a acheté l’immeuble Galilée, 32.400 m², au Quartier Nord et la Banque Nationale de Belgique a pris 6.200 m² Place Sainte Gudule dans le Pentagone. La Régie des Bâtiments porte actuellement des réflexions sur l’optimisation de son parc immobilier et n’a, de ce fait, réalisé aucune transaction cette année. Les institutions régionales bruxelloises ont quant à elles signé 4 transactions, la plus importante étant l’achat de l’immeuble Blue Star (22.835 m², Décentralisé) pour y regrouper l’Ecole des Métiers de la Sécurité. La STIB a pris l’immeuble Belgolaise (12.000 m²) dans le Pentagone, et la Société du Logement de la Région de Bruxelles Capitale (SLRB) a acheté l’immeuble Toison d’Or 72 (6.000 m²) dans le quartier Louise. Enfin, l’administration régionale a également loué l’immeuble Arcadia (8.818 m²) dans le Pentagone.

28

On note l’absence apparente des institutions européennes sur le marché cette année : aucune nouvelle transaction n’a été signée au cours des douze derniers mois, cependant 34.000 m² ont été renégociés à long terme dans les immeubles Mondrian et Belliard 24. Pour cette catégorie, 2018 s’annonce beaucoup plus active avec notamment l’EEAS, le Comité des Régions et une nouvelle demande de la part de la Commission Européenne. Par contre, l’Agence Européenne des Médicaments, un temps pressentie à Bruxelles, quittera finalement Londres pour Amsterdam, et l’EBA ira à Paris. La prise en occupation en 2017, à Bruxelles, atteint 385.000 m², en recul de 13 % par rapport à 2016 Par rapport à la moyenne sur 5 ans, 2017 est une année stable.

PROJETS En 2017, on relève 31.000 m² de livraisons spéculatives contre 35.000 en moyenne ces 5 dernières années. La plus importante livraison non spéculative est le nouveau siège de l’OTAN qui totalise environ 120.000 m² de bureaux. En conséquence, le taux de vacance à Bruxelles reste sous pression, début décembre il s’élevait à 8,4 %, le niveau le plus bas depuis le 3e trimestre 2002, et 100 points de base de moins qu’il y a un an. Dans le CBD, le taux de vacance est de 4,5 %, contre 4,9 % il y a un an, tandis qu’en dehors du CBD il s’élève

DOSSIER MIPIM


MIPIM à 15 %, en net recul par rapport à 17,4 % en 2016. Les nouveaux projets de grande qualité ont du succès sur le marché locatif. À quelques semaines de sa livraison l’immeuble Belliard 40 de Cofinimmo est loué à hauteur de 37 % par le CEFIC (European Chemical Industry Council), environ 20 % du Manhattan, en cours de rénovation et propriété de Victory Advisors, a été pré loué, notamment par le bureau d’avocats Covington & Burling, et enfin, le Passport de Codic, à l’aéroport, sera entièrement loué avant sa livraison dans le courant du T1 2018.

LOYERS : 300 EUROS/M²/AN La diminution de l’offre disponible et la reprise de la demande poussent à la hausse les valeurs locatives des immeubles neufs. Le loyer « prime » augmente pour la première fois en six ans, il s’élève désormais à € 300 / m² / an dans le Quartier Européen, soit 9 % de mieux que l’année dernière. Le loyer moyen obtenu pour un immeuble neuf existant ou en cours de construction s’élève quant à lui à €225 / m² / an, soit 6 % de mieux qu’en 2016. En 2018, une nouvelle hausse des loyers moyens sera possible pour des immeubles de haute qualité dotés d’une grande efficacité énergétique et de bonnes connections aux transports en commun.

LE MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT DE BUREAUX : 2 MILLIARDS En 2017 un volume de 2 milliards € a été investi dans ce segment, soit 13 % de mieux qu’en 2016, notamment grâce à des transactions de grande taille telles que la vente des Tours Engie au Quartier Nord au gestionnaire de fonds La Française, agissant pour des investisseurs coréens. La valeur des Tours est proche de 400 millions d’euros. Un autre investisseur coréen, Hana, a acquis en début d’année l’immeuble Meeûs 8 pour € 212 Mln, et un fonds de pension coréen, géré par CBRE Global Investors, a acheté le Brederode pour € 122 Mln. Les investisseurs asiatiques, surtout coréens, comptabilisent 36 % du volume d’investissement en bureaux, et 26 % du volume total d’investissement. L’année 2018 pourra compter sur la vente probable des immeubles Egmont I et II dans le Pentagone. Toutefois, à moins que la vente de la Tour des Finances, annoncée par les médias, se concrétise, nous nous attendons à un recul du volume d’investissement. Les rendements se sont à nouveau compressés. Pour des bureaux « prime » les rendements sont passés de 4,75 % en 2016 à 4,5 % en 2017, historiquement le niveau le plus bas. Nous pensons qu’en 2018, les rendements resteront inchangés.

IMMOBILIER COTÉ : QU’ATTENDRE DE 2018 ? Une analyse de Herman Van der Loos / Senior Equity Analyst – Degroof Petercam

Les taux ont été passablement volatils en 2017 et pourtant l’année s’est soldée par une bonne performance de l’immobilier avec l’indice EPRA Eurozone affichant un return total de +16,5% contre +9.2% pour l’Euro Stoxx 50. Après des années de bonnes performances et des taux longs restant volatils, que peut-on attendre de l’année 2018 ? CROISSANCE « La croissance dans la plupart des pays européens est attendue à plus de 2 % » Les fondamentaux macroéconomiques sont plutôt bons avec une croissance attendue du PIB supérieure à 2 % dans la plupart des pays européens en dépit de l’effritement de certains facteurs favorables (euro et matières premières faibles). Cette croissance ne s’accompagne pas de pressions inflationnistes avec une inflation sous-jacente qui reste mesurée à 1 %. Les différences entre les pays restent substantielles avec le Luxembourg, les Pays-Bas, les pays nordiques et d’Europe centrale et de l’Est affichant les plus belles croissances. Une forte croissance bénéficie à la plupart des secteurs immobiliers.

PRUDENCE « La BCE devrait graduellement réduire ses achats d’actifs avant de relever les taux au cours de 2019 » Les autorités cherchent à sortir du contexte actuel de taux zéro afin d’éviter les bulles spéculatives, mais avec une grande prudence pour ne pas contrarier la reprise actuelle avec un resserrement intempestif. C’est pourquoi nous prévoyons actuellement que la BCE réduise gra-

30

duellement ses achats d’actifs avant de relever les taux au cours de 2019. Les taux longs sont plus difficiles à prévoir, mais nous pensons que l’impact négatif d’une hausse ne doit pas être surestimé. En effet, la plupart des REITs (Real Estate Investment Trust) - telles que nos SIR - couvrent pour une large part le risque de hausse de taux et le coût moyen de leur dette (incluant leur dette historique) est toujours supérieur au coût marginal pour des nouveaux emprunts. Autrement dit, même en supposant des taux plus élevés, le coût moyen de la dette devrait encore baisser en 2018 pour la plupart des foncières cotées, au fur et à mesure qu’elles contractent de nouveaux emprunts et que de la dette ancienne chère arrive à échéance. En outre, des taux plus élevés s’accompagneront très vraisemblablement d’une croissance économique soutenue et/ou d’inflation. Cette dernière est particulièrement favorable à l’immobilier de santé où les baux à long terme sans échéance intermédiaires sont très utilisés.

SANTE « Les personnes âgées en Belgique sont plutôt jeunes et en bonne santé avec une des plus longues espérances de vie saine en Europe » La démographie est un autre facteur important pour l‘immobilier en général (croissance de la population), mais plus particulièrement pour l’immobilier de santé avec le vieillissement de la population qui devrait atteindre un pic vers 2040-2050. Les pays les plus ‘gris’ en termes de proportion des personnes âgées de 65 ans ou plus sont l’Allemagne et les pays du sud de l’Europe. La Belgique apparaît à cet égard comme relativement jeune mais avec, il est vrai, des fortes divergences régionales. Une autre tendance est la hausse de la proportion de personnes très âgées (80 ans ou plus) avec les hausses les plus fortes en Allemagne mais aussi aux Pays-Bas et en France. Ici aussi la Belgique apparaît comme relativement jeune et en bonne santé avec une des espérances de vie ‘saine’ (c’est à dire relativement autonome)

DOSSIER MIPIM


MIPIM les plus élevée en Europe (> 10 ans). Autrement dit, certains pays auront besoin de structures de soin ‘lourdes’ telles que des sénioreries fortement médicalisées, alors que d’autres pays auront plus besoin de structures ‘light’ telles que des résidences-services. Le vieillissement a aussi un impact sur l’immobilier de commerce (retail) ; plusieurs études tendent à montrer que les personnes âgées apprécient les commerces de proximité et tout particulièrement pour les achats fréquents tels que l’alimentation.

ENTERREMENT… POSTPOSÉ « L’e-commerce a profondément changé la façon dont on achète, mais n’enterrera pas le commerce physique » L’e-commerce est traditionnellement vu comme néfaste pour l’immobilier commercial et, effectivement, il a profondément changé la donne (transparence des prix, facilité, choix) mais sans pour autant faire disparaître le commerce physique. En effet, l’e-commerce affecte différemment les types de commerce (alimentation moins vulnérable que, par exemple, les agences de voyage) et montre des limites (geoblocking, ‘livraison gratuite’ devenant progressivement payante). De plus, les propriétaires d’immobilier commercial ne sont pas restés les bras ballants et ont entrepris d’optimiser leur offre en favorisant les segments les plus résistants à l’e-commerce et leurs localisations (les commerçants sont devenus plus sélectifs, mais se doivent toujours d’être présents dans les meilleures localisations). Ils ont aussi amélioré leur connaissance du client (magasins connectés et ‘intelligents’) et veillé à ‘soigner’ le consommateur en termes de commodité et de plaisir. Il est intéressant de rappeler que certains e-retailers tels qu’Amazon se sont décidés à ouvrir des implantations physiques afin de mieux appréhender le consommateur actuel devenu exigeant et versatile.

VALORISATION « Le secteur immobilier coté offre une valorisation attractive » En dépit de bonnes performances en 2017, nous pensons que l’immobilier coté offre toujours une valorisation attractive avec des earnings yields stables aux alentours de 6 % en moyenne, bien supérieurs aux rendements obligataires. Nous estimons que les bénéfices des foncières cotées inclues dans notre suivi devraient croître de quelque 7 % en 2018 en moyenne avec comme principaux facteurs sous-jacents, la croissance du portefeuille (+4 % en moyenne, croissance à deux chiffres en logistique et en santé), une meilleure efficacité opérationnelle (un portefeuille plus large permet de mieux amortir des frais fixes) et un coût de la dette plus faible (ici aussi, plus la société croît, plus elle peut contracter de la nouvelle dette bon marché).

CONCLUSION En dépit d’un tumulte croissant autour des taux d’intérêt, l’immobilier coté reste selon nous intéressant et devrait bénéficier cette année d’un contexte macroéconomique bénin, d’une valorisation attractive et de résultats en croissance.

For 40 years we have been assisting our clients to achieve their investment objectives in the construction and Real Estate sector Project : Manhattan Center, Brussels - Full refurbishment of the prime office complex and creation of 2 additional upper floors. Client : Icon Real Estate Architect :  Jaspers - Eyers Architects

Project : Montagne du Parc, Brussels - Construction of BNPPF’s new Headquarters. Client : BNP Paribas Fortis Architects : Jaspers - Eyers Architects / Baumschlager Eberlee / Styfhals & Partners nv

WIDNELL@WIDNELL.EU - WWW.WIDNELL.EU WIDNELL EUROPE BELGIUM Rue Blanchestraat 15 / B.3 – B-1050 Brussels, Belgium Tel. +32 (0)2 538.92.02 – Fax +32 (0)2 539.04.98

WIDNELL EUROPE LUXEMBOURG 12, Rue Jean Engling – L-1466 Luxembourg Tel. +352 26.43.25.98 – Fax +352 26.43.29.14

DOSSIER ARCHITECTURE

31


MIPIM

NEWPORT.BRUSSELS : CANAL DE QUALITÉ En décembre 2017, le Gouvernement bruxellois adoptait le Plan Particulier d’Aménagement du Sol (Ppas) « Biestebroeck » qui permet de recréer une liaison urbaine autour du canal tout en préservant l’activité économique. Initié par The Dock, le projet newPORT.brussels rencontre les objectifs de ce Ppas. Il se composera de : • 302 logements fonctionnels, du studio à l’appartement 3 chambres, flexibles et modulables répartis sur 9 bâtiments avec vue sur le port de plaisance. • Un hôtel 3 étoiles composé d’une centaine de chambres. • Une crèche pour 50 enfants • Des espaces de commerce, de restauration et de remise en forme • Un commerce et un atelier de réparation de vélos. • Un local communautaire et des studios partagés pour les propriétaires, • Une capitainerie • Des parkings vélos et autos avec service de car sharing et location de vélos. L’ensemble des quais seront ouverts et accessibles au public Parallélement, newPORT.brussels favorisera une mobilité multi modale et durable : vélo, train, tram, bus, métro et navette fluviale (à l’étude).

gie » le port sera un véritable lieu d’accueil pour les touristes désireux de visiter Bruxelles. L’accent a également été mis sur la durabilité grâce notamment à la mise en place d’une gestion optimale des énergies, d’une exploitation respectueuse de la voie d’eau, de la récupération des eaux de pluie et de la mise en place de bornes électriques destinées aux voitures et aux vélos.

PROJET DURABLE ENTRE ROTTERDAM, ANVERS ET PARIS Dans toute l’Europe les voies d’eau ont pris une importance qui va bien au-delà de leur potentiel de transport. newPORT.brussels fait d’Anderlecht une commune fluviale et une halte sur le parcours Rotterdam-Anvers-Paris. Il fait de Bruxelles une ville accessible au tourisme fluvial. Entièrement géré par le « Royal Yacht Club van Bel-

32

Le projet s’inscrit encore dans l’évolution technologique de l’habitat avec l’établissement de services connectés, tels que les réseaux d’informations locales, des services de conciergerie, une offre de véhicules partagés, des bornes électriques pour vélos et autos, …

DOSSIER MIPIM


ENTREPRISE GÉNÉRALE DE CONSTRUCTION ALGEMEEN AANNEMINGSBEDRIJF HERPAIN ENTREPRISE S.A. | N.V. AVENUE DES STATUAIRES 43 BEELDHOUWERSLAAN B - 1180 BRUXELLES | BRUSSEL T. +32 (0)2 374 58 10 - F. +32 (0)2 374 74 20

info@herpain.be - www.herpain.be


MIPIM

COÛT D’OCCUPATION DES BUREAUX EUROPÉENS + 3% Colliers International a publié fin de l’année les résultats de son étude annuelle pan-européenne relative à la mesure et évolution du coût d'occupation de bureaux. Le coût annuel moyen d'un poste de travail en Europe s'élève à 9.249 euros/an par emploi équivalent à un temps plein. Cette moyenne est basée sur l'analyse dans 29 pays, de 3.800 bâtiments, plus de 34,2 millions de m2 et 1,77 million d'emplois temps plein. La Belgique n'arrive qu’en fin de ce classement, en 22e position ! UN STANDARD EUROPÉEN L’OCI (Occupancy Cost Index) correspond au coût annuel médian d’un poste de travail par équivalent temps plein (ETP) et est constitué de 4 composantes empruntées à la norme EN 15221. Primo, la composante « Space & Infrastructure », qui reprend les coûts et investissements relatifs au bâtiment, aux équipements et mobilier, à la maintenance, au nettoyage et facilities. La deuxième composante, « People & Organisation », réunit les coûts du support facilitaire des collaborateurs en ce inclus le catering, la gestion des archives, l’accueil et les services de sécurité. Ta troisième, le « Management », recouvre la gestion stratégique, tactique et transversale dont par exemple le ‘FM service desk’ et les services achats. Et la quatrième l’ « ICT » englobant tous les outils, progiciels et hardware assurant la connectivité et bonne communication pour l’accès et partage des informations.

OCI : LA BELGIQUE PÉNALISÉE PAR LES COÛTS SALARIAUX ! Pour ce qui est de la Belgique, le coût annuel médian d’occupation d’un poste de travail est estimé à 11.607 €/ETP, en augmentation de 3 % par rapport à l’année précédente. Ces dernières années ce coût se réparti en moyenne comme suit : 55 % pour la composante « Space & Infrastructure », 40 % pour les coûts du support facilitaire - composante « People & Organisation » –, et 5 % pour la composante « Management ».

34

L’OCI belge se situe 25 % au-dessus de la moyenne européenne de 9.249 €/ETP. En cause : les coûts salariaux relatifs au personnel et aux services fournis qui se situent largement au-dessus de la moyenne européenne. Ce coût médian aurait encore été plus élevé s’il n’avait été un peu tempéré par les coûts de l’immobilier où la Belgique est nettement moins chère que certains pays voisins.

Sur les 29 pays analysés, la Belgique occupe la position peu enviable d’être le 7e le pays le plus cher au niveau du coût annuel médian d’occupation d’un poste de travail par ETP. Mais nos pays voisins, France et Luxembourg, enregistrent un coût encore plus élevé de près de 30 %. A contrario, les Pays-Bas avec un coût médian annuel de seulement 8.815 €/FTP, 24 % inférieur à celui de la Belgique, est un sérieux concurrent lorsque une entreprise du Benelux évalue la localisation de ses bureaux. L’écart avec l’Allemagne voisine est moins important, mais est quand même de près de 15 %. (Source : Facility Management / Didier Van Den Eynde )

DOSSIER MIPIM


1 000 000

CARTES DE VISITE ÉCHANGÉES

24 200

ACTEURS INCONTOURNABLES DE L’IMMOBILIER

20 000+ M2

DE ZONE D’EXPOSITION

5 000

INVESTISSEURS

100 PAYS

Enregistrez-vous dès maintenant en ligne ou contactez nous mylene.billon@reedmidem.com

13.16 MARS 2018

THE WORLD’S LEADING PROPERTY MARKET PALAIS DES FESTIVALS CANNES, FRANCE

MIPIM.COM


NEUF

3 ARBRES à UCCLE

Situé dans la très recherchée commune d’Uccle, aux abords d’un ancien quartier industriel en pleine mutation, le projet 3 Arbres vous propose, dans une petite copropriété à taille humaine, 15 appartements et duplex neufs aux volumes et à la luminosité généreuse. Agrémenté de belles terrasses ou de jardins, l’ensemble forme un clos privé et est situé au fond d’une courte voie sans issue, gage de calme et de tranquillité. Le site comprend aussi quelques ateliers-lofts qui ajouteront, sans aucun doute, une petite touche artistique à l’atmosphère déjà chaleureuse des lieux. Prix des appartements à p de 230.000 € hors frais (régime TVA 21%)

www.immoreferences.be info@immoreferences.be 36


design by publi-market

Votre temps c’est de l’argent Nous construisons votre maison en béton en 1 jour Villages – Maisons – Appartements - Bâtiments scolaires – Crèches – Maisons de repos

- maison neuve àpd 99 900€ (hors frais) - rendement élevé grâce à une rapidité et une maîtrise de construction en usine, finitions comprises

Pour investir dans un bien neuf, ne vous mettez pas la tête à l’envers T : 02 366 23 03 - 0475 43 91 65

www.modulart.be


WOLUWE-SAINT-LAMBERT

DU 01.02.18 AU 01.04.18

FOREST

CUISINE OFFERTE**

21% PENTHOUSE 2 CH. DE ± 103 m2 + BALCON

APPARTEMENT 1 CH. DE ± 83 m2 + JARDIN

358 093 €

TVAC REMISE DÉDUITE HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

JM GILLET SOCIÉTÉ D’ARCHITECTES

TVA

*

SUR UNE SÉLECTION D’ APPARTEMENTS NEUFS

MOLENBEEK-SAINT-JEAN

VISITEZ NOS APPARTEMENT ET PENTHOUSE TÉMOINS Avenue du Globe, 7

Mardi de 14 h à 17 h 30 Vendredi de 10 h à 12 h 30

Mardi de 10 h à 12 h 30 Jeudi de 14 h à 17 h 30

PORTES OUVERTES Dimanche 4 mars de 14 h à 17 h

OTTIGNIES

CUISINE + 2e PARKING OFFERTS**

SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA

PEB N°: 20161212511962

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Place André Hancre (via la rue de la Chapelle - face au n° 14) Lundi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 Mardi, mercredi, jeudi & vendredi de 10 h à 12 h 30 PORTES OUVERTES Les 4 & 11 mars de 14 h à 17 h **OFFRE SOUMISE À CONDITIONS, VALABLE UNIQUEMENT SUR LES DERNIERS PENTHOUSE ET APPARTEMENT

PERWEZ

*Offre soumise à conditions, valable pour tout compromis signé entre le 01.02.18 et le 01.04.18, sur une sélection de projets et sous réserve de disponibilité. Remise équivalente à une TVA réduite à 0 % sur la première tranche du prix construction variant selon le type d’appartement.

APPARTEMENT 2 CH. DE ± 93 m2 + BALCON 400 620 €

BUREAU D’ARCHITECTURE CH. FARBER

379 620 €

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

PEB N°: RWPEB-008767.156

À VENDRE: APPARTEMENTS 2 CH. & PENTHOUSES 3 CH, DISPONIBLES DE SUITE

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN SUR RENDEZ-VOUS Chaussée de Bruxelles - Rue du Ménil

PORTES OUVERTES Les 3 & 4 mars de 14 h à 17 h **OFFRE SOUMISE À CONDITIONS, VALABLE UNIQUEMENT SUR LE PROJET DE WATERLOO (RUE DU MÉNIL)

STUDIO DE ± 47 m2 153 832 €

SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA

CUISINE OFFERTE**

NIVELLES

APPARTEMENT 2 CH. DE ± 84 m2 + BALCON 306 634 €

285 634 €

144 382 €

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

MONTOIS PARTNERS ARCHITECTS SA ET ARCHITECTURE H. GILSON

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

PEB N°: 20170817510968

À VENDRE: STUDIOS, APPARTEMENTS 1-2-3 CH. & PENTHOUSE 3 CH.

À VENDRE: APPARTEMENT 2 CH., PENTHOUSES 2 CH. & COMMERCES, DISPONIBLES DE SUITE

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE Rue Baron Wigny

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Rue Par Delà l’Eau, 13

Mardi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 Jeudi de 10 h à 12 h 30

Lundi & vendredi de 10 h à 12 h 30 Mardi & jeudi de 14 h à 17 h Mercredi de 14 h à 17 h 30 Samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 PORTES OUVERTES Les 4 & 11/03 de 14 h à 17 h

JOURNÉE DÉCOUVERTE Dimanche 18/03 de 14 h à 17 h

INFOS:

WATERLOO

379 828 €

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE ET APPARTEMENT TÉMOIN À VISITER Boulevard Louis Mettewie, 106

Les nouveaux projets ou nouvelles phases ne participent pas à l’action 0%.

PORTES OUVERTES Dimanche 11 mars de 14 h à 17 h **OFFRE SOUMISE À CONDITIONS, VALABLE UNIQUEMENT SUR LES PENTHOUSES À FOREST

PENTHOUSE 2 CH. DE ± 84 m2 + TERRASSE 400 828 €

À SAISIR: APPARTEMENT 2 CH. & PENTHOUSE 2 CH., DISPONIBLES DE SUITE

PORTES OUVERTES Dimanche 4 mars de 14 h à 17 h

PEB N°: 409972-N-3-19-2-2

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Rue Vervloesem, 152 (en face du Delhaize)

À VENDRE: APPARTEMENTS 1-2-3 CH. & PENTHOUSES 2-3 CH.

Mardi de 9 h à 13 h et de 13 h 30 à 18 h Mercredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h Jeudi & vendredi de 9 h à 13 h Samedi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h

MONTOIS PARTNERS ARCHITECTS SA

382 025 €

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE

À VENDRE: APPARTEMENT 3 CH., PENTHOUSES 2-3 CH. & BUREAU, DISPONIBLES DE SUITE

190 750 €

DDS & PARTNERS ARCHITECTS

403 025 €

À VENDRE: APPARTEMENTS 1-2-3 CH., PASSIFS OU BASSE ÉNERGIE (SELON ORIENTATION), DISPONIBLES DE SUITE

APPARTEMENT 1 CH. DE ± 70 m2 + JARDIN 203 350 €

TVAC, REMISE DÉDUITE, HORS FRAIS D’ENREGISTREMENT ET FRAIS DE NOTAIRE CAVE COMPRISE

345 493 € , ,

02 726 88 73 I appartements@thomas-piron.eu


INFORMEZ-VOUS SUR LES NOUVEAUX PROJETS ET LES NOUVELLES PHASES LORS DE NOS JOURNÉES DÉCOUVERTE.

IMAGES NON-CONTRACTUELLES

WATERLOO

APPARTEMENT 1 CH. DE ± 77 m2 + TERRASSE À PARTIR DE

260 000€

HORS FRAIS ET TAXES

À VENDRE: APPARTEMENTS 1-2-3 CH., PENTHOUSES 2-3 CH., COMMERCE & SURFACE DE BUREAUX

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE Chaussée de Louvain, près du n°63

Lundi, samedi & dimanche de 14 h à 17 h 30 Mardi, jeudi & vendredi de 10 h à 12 h 30

JOURNÉE DÉCOUVERTE Dimanche 11 mars de 14 h à 17 h

LOUVAIN-LA-NEUVE

OTTIGNIES

Projet conçu en partenariat avec SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA

MONTOIS PARTNERS ARCHITECTS SA

BIENTÔT UNE NOUVELLE PHASE DE CONSTRUCTION: MAISONS 3-4 CH.

À VENDRE: STUDIOS, APPARTEMENTS 1-2-3 CH. & LOGEMENTS ÉTUDIANTS

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN

INFOS DANS NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Place André Hancre à OTTIGNIES

Place André Hancre (via la rue de la Chapelle - face au n° 14) Lundi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 Mardi, mercredi, jeudi & vendredi de 10 h à 12 h 30

Mercredi & jeudi de 14 h à 17 h 30 Samedi de 10 h à 12 h 30

JOURNÉE DÉCOUVERTE Dimanches 4 & 18 mars de 14 h à 17 h

NIVELLES

JOURNÉES DÉCOUVERTE Dimanches 4 & 11 mars de 14 h à 17 h

ARQUENNES

APPARTEMENT 1 CH. DE ± 47 m2 + TERRASSE

APPARTEMENT 1 CH. DE ± 47 m2 + TERRASSE

À PARTIR DE BUREAU D’ETUDES LENCHANT ARCHITECTES ET ASSOCIÉ SA.

157 000€

À PARTIR DE HORS FRAIS ET TAXES

+ OFFRE DE LANCEMENT SUR PLACE

ATELIER D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME PROTIN, BIOT & CO

145 000€

HORS FRAIS ET TAXES

+ OFFRE DE LANCEMENT SUR PLACE

À VENDRE: APPARTEMENTS 1-2-3 CH., PENTHOUSES 3 CH. & MAISONS 3 CH.

À VENDRE: APPARTEMENT 1-2-3 CH. & PENTHOUSES 3 CH.

INFOS DANS NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN DOMAINE CROMWELL - Rue Par Delà l’Eau, 13

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Place du Couvent, 7

Lundi & vendredi de 10 h à 12 h 30 I Mardi & jeudi de 14 h à 17 h Mercredi de 14 h à 17 h 30 I Samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30

Lundi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 Mercredi & vendredi de 10 h à 12 h 30

JOURNÉES DÉCOUVERTE Dimanches 4 & 11 mars de 14 h à 17 h

JOURNÉES DÉCOUVERTE Dimanches 11 & 18 mars de 14 h à 17 h

Tous nos projets sur www.thomas-piron.eu


BELGIQUE (FRONTIÈRE FRANÇAISE)

WATERLOO

Eco resort d’exception en pleine nature. Investissez dans des maisons de vacances destinées à l’écotourisme dans un domaine de 280 Ha. A partir de 145.000 € HTVA. Revenu garanti de 5 % net pendant 20 ans.

BRAINE L’ALLEUD

Résidence Services Argenteuil située sur le site de Bella Vita dans un cadre exceptionnel, parc de 15 HA. Déjà occupé par les locataires. A partir de 228.500 € + TVA de 12 %. Rendement de 4 % net.

GENAPPES

Nouvelle promotion de 12 appartements de 2 à 3 chambres (121 à 164 m²). Idéalement située à proximité des commerces. A partir de 289.000 € HTVA.

Ancienne ferme reconvertie en 16 maisons ou duplex neufs de 2 à 4 chambres située en bordure de champs. Accès facile N25 et proximité du golf d’Hulencourt. A partir de 308 000 € HTVA.

www.immodussart.be Waterloo 02 357 22 22

Nivelles 067 22 22 22

Chaumont-Gistoux 010 45 22 22

Bruxelles 02 640 22 22


IMAGES NON-CONTRACTUELLES

- BDAR ARCHITECTS

E V E R E

ANOTHER WAY TO LIVE THE CITY À VENDRE: STUDIOS, APPARTEMENTS 1-2-3 CH. & PENTHOUSES, À PROXIMITÉ DE L’OTAN Bureaud’accueilsurplace Avenue Jules Bordet, près du n°32 Lundi de 10 h à 12 h 30 I Mercredi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 I Vendredi de 14 h à 17 h 30

Journées découverte les dimanches 11 & 18 mars de 14 h à 17 h

Infos:

DÉJÀ UN STUDIO À PARTIR DE

148 000€ HORS FRAIS ET TAXES

+ OFFRE DE LANCEMENT SUR PLACE

02 726 88 73 I appartements@thomas-piron.eu I www.thomas-piron.eu


VOTRE NOUVEAU KOT GÉRÉ POUR VOUS

– À partir de –

129.800 €*

Des services qui facilitent la vie étudiante Une situation optimale : entre les campus de l’ULB et de la VUB

KOTS NEUFS – À VENDRE – IXELLES

LES ATOUTS DE CITYKOT

PLUS D’INFOS

83 KOTS

MEUBLÉS, TOUT CONFORT PRIORITÉS ET CONDITIONS PRIVILÉGIÉES pour votre famille GESTION LOCATIVE INCLUSE pendant 20 ans

TOP RENTABILITÉ : 3,2% net **

SITUATION IDÉALE, entre l’ULB et la VUB

REVENU GARANTI pendant 20 ans***

DES SERVICES pour vos futurs ‘CityKoteurs’

02 880 67 41

info@citykot.be www.citykot.be

* Prix de vente HTVA. Hors droits d’enregistrement et hors frais. Dans la limite du stock disponible. | ** Rentabilité calculée sur le prix de vente tout frais compris, en considérant une indexation de l’indice ICPH, à hauteur maximale de 2 %. | *** Revenu garanti, indexé annuellement, net de toutes charges et impôts. | La loi du 16 juin 2006 relative aux offres publiques d’instruments de placement et aux admissions d’instruments de placement à la négociation sur des marchés réglementés n’est pas d’application sur cette offre. Par conséquent l’offre n’est pas soumise au contrôle de la FSMA. (Autorité des services et marchés financières)


Découvrez notre

pavillon de vente

une bouffée d’air frais Vous cherchiez un lieu de vie qui allie les attraits de la ville à l’oxygène des espaces verts… C’est désormais chose faite. Situé en plein cœur d’Auderghem, le poumon de Bruxelles, Oxygen est entouré de nature, bordé par la promenade verte et la forêt de Soignes. Du haut des étages, installé confortablement dans un intérieur raffiné ou sur votre large terrasse, admirez la vue qui s’offre à vous : d’un côté la forêt de Soignes, de l’autre la ville à perte de vue, comme symbole du subtile équilibre que le projet offre entre ville et nature. I n fo & Ve nte s

02 318 18 08

U n d éve l o p p e m e nt

www.oxygen-brussels.be

02 777 19 14

Niché au cœur d’une zone verte protégée, Les Promenades d’Uccle vous propose une large gamme d’appartements neufs très lumineux, allant du penthouse au 2 et 3 chambres. Chaque appartement profite d’une belle terrasse ou d’un jardin privatif ouvert sur une végétation abondante, dans un cadre absolument tranquille! Les nombreux espaces verts qui l’entourent vous permettent de profiter pleinement de la vie au grand air, préservé de l’agitation urbaine.

LIVRAISON

RENTRÉE 2018

Envie d’en savoir plus? bruxelles@matexi.be +32 2 761 70 60

info@weinvest.be +32 2 318 18 08

immobilierneuf@victoire.be +32 2 375 10 10

www.lespromenadesduccle.be


Je n’aurais jamais pensé devenir promoteur T.PALM m’a accompagné de A à Z et j’ai pu créer mon propre projet immobilier.

Pourquoi investir dans un projet existant alors que vous pourriez obtenir un rendement supérieur en développant votre propre projet immobilier avec T.PALM ? Maisons jointives, immeubles à appartements, immeubles de bureaux ou commerces, projets industriels, ... Créez votre propre projet avec T.PALM. Nous vous accompagnons de A à Z pour développer et construire votre projet immobilier, qui correspondra à votre profil d’investisseur. Du business plan à l’obtention du permis d’urbanisme, nous prenons en charge l’intégralité des formalités administratives et techniques : vous devenez promoteur de votre propre projet immobilier, pour un rendement idéal. Vous souhaitez créer votre propre projet immobilier ? Contactez-nous pour un entretien sans engagement ! Plus d’infos ? www.tpalm.be I 087 87 10 10

IMMEUBLES À APPARTEMENTS IMMEUBLES DE RAPPORTS MAISONS JOINTIVES LOGEMENTS SOCIAUX LOTISSEMENTS BÂTIMENTS INDUSTRIELS BÂTIMENTS TERTIAIRES MAISONS DE REPOS BUREAUX COMMERCES


50% VENDU

UNE LOCALISATION EXCEPTIONNELLE À UCCLE Quartier Prince d’Orange, en bordure d’une zone Natura 2000

FAITES L’ACQUISITION D’UN BIEN NEUF À PARTIR DE 265.000¤ www.treebyeaglestone.be

Be green. Be tree.

+32 (0)2 344 88 84 +32 (0)476 95 29 42 sales@tribel-immo.be

Uccle: +32 (0)2 375 10 10 Woluwe: +32 (0)2 777 15 10 immobilierneuf@victoire.be

+32 (0)2 340 24 73 new@trevi.be

Lasne Dans le centre du village, un projet composé de 34 appartements haut de gamme avec vue sur la campagne.

75 % vendu

Chaussée Bara 68 1420 Braine-l’Alleud T +32 2 386 43 83 info@inred.be

Conditions salon

www.inred.be

Design: www.acg-bxl.be

Appartements entièrement terminés !


IXELLES

atelier d’architecture alta sprl

À vendre: studios, appartements 1-2-3 ch. & maison 3 ch., situés à quelques rues de la Place Flagey et de l’Avenue Louise.

Journée découverte les dimanches

4 & 18 mars

Bureau d’accueil sur place

de 14 h à 17 h

Chaussée d’Ixelles, près du n°227 Mardi, jeudi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30

INFOS:

02 726 88 73 I appartements@thomas-piron.eu I www.thomas-piron.eu


- BDAR ARCHITECTS IMAGES NON-CONTRACTUELLES

ANOTHER WAY TO LIVE THE CITY

EVERE, UN CADRE DE VIE EXCEPTIONNEL AUX PORTES DE BRUXELLES EVERGATE vous propose un cadre de vie de grande qualité et en phase avec son temps. Il allie confort, services, technologie et sécurité. Il intègre une réponse aux défis urbains actuels: la mobilité, les performances énergétiques, le rapport à l’environnement,… Les résidences seront composées de studios, d’appartements 1-2-3 chambres et d’un magnifique penthouse de 318 m²

Bureau d’accueil sur place Avenue Jules Bordet, près du n°32 Lundi de 10 h à 12 h 30 I Mercredi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 I Vendredi de 14 h à 17 h 30

Journées découverte les dimanches 11 & 18 mars de 14 h à 17 h

Infos: 02 726 88 73 I appartements@thomas-piron.eu www.thomas-piron.eu ENGLISH SPOKEN - NEDERLANDS GESPROKEN


Tél. 02 644 05 05 - 0475 555 953 - 0496 120 383 Avenue Louise 372 - 1050 Bruxelles www.louiseproperties.be - info@louiseproperties.be IXELLES - quartier Louise/Bois de la Cambre

Idéalement situé, magnifique et très élégant hôtel particulier 3 faç. ± 760m2 bâtis, avec jardin de ville, cour intérieure, 2 garages et conciergerie. Vaste hall et escalier majestueux, très belles réceptions allurées, hauts plafonds, sàm 20 couverts, cuisine Gaggenau, sàm familiale, 5 ch, 4 sdb. Escalier de service, et possibilité studio de 35m2. Très belles prestations, charme et raffinement. Poss. ascenseur. Bien d’exception! PEB F. Réf 9332

BRUXELLES - Quartier Basilique

Ds l’ancienne usine de biscuits et de chocolat ayant été transformée en un projet résidentiel de lofts, avec salle de sport commune et piscine intérieure, spacieux et luxueux loft de ± 275m2 avec terrasse/jardin en toiture de ± 185m2. Vaste salon (± 145m2) avec hauts plafonds, gdes baies vitrées, murs en briques, parquet et cheminée, cuisine super éq. 3 grandes chambres, sdb, 2 sdd. PEB F. Réf 9275

UCCLE - Quartier Prince d’Orange

Ds un écrin de verdure à l’abri des regards, ds une petite co-propriété, superbe appartement ± 300m2, 4 façades, rez-de-jardin de ht standing ent. rénové en 2000 avec des matériaux de qualité. Jardin privatif de 8 ares orienté sud avec piscine. Très belles réceptions (90m2), FO, coin bureau, 4 ch, 3 sdb, magnifique cuisine super-éq. Buanderie, caves, garage 4 voitures. Double vitrage, alarme. Appartement indépendant de 60m2 au rez. PEB D-. Réf 8827

RHODE SAINT GENESE - Grande Espinette

Dans un quartier calme et résidentiel, jolie villa de 1972 de style mansard offrant une superficie de ± 280m2 hors sous-sol et hors grenier aménageable. Hall d’entrée, vestiaire, toilette invités, double salon, salle à manger, cuisine équipée avc coin à déjeuner, bureau, master bedroom avec dressing et sdb, 4 chambres, sdb, sdd. Garage, caves. PEB 547 kWh/m2/an. Possibilité d’acquérir un terrain à bâtir de 10a 50ca à côté. Réf 9285

IXELLES - Quartier Louise/Jardins du Roi

Situation exceptionnelle ds une rue très calme à qq pas de l’av. Louise, élégante maison de maître de ± 600m2, sise sur un terrain de 3a 70ca. Très belles pièces de réception (± 90m2), belles hauteurs de plafonds de ± 4,50m aux étages nobles, 11 pièces, cheminées anciennes, grandes portes cintrées. Maison unifamiliale facilement divisible en 3 unités. Bien en excellent état. Nombreuses possibilités. PEB G. Réf 9348

Ixelles - Lepoutre

A un jet de pierre de la Place Brugmann, sur la belle av. Louis Lepoutre, ds un immeuble de caractère des années 30 avec ascenseur, 2 beaux appartements dont l’un de ± 150m2 au 2ème étage avec terrasse 25m2, 3 ch, 2 sdb ; l’autre, et un duplex de ± 145m2 au 3ème et 4ème étage rénové en 2012, 2 ch + bureau et 2 sdb. Porte blindée, double vitrage, parquet chêne. Poss. d’un empl. de parking au sous-sol en supplément pour l’appart. du 2ème étage. Beaux à respecter. PEB E. Réf 9324

Vous envisagez de vendre ou louer votre bien ? N’hésitez pas à nous contacter pour une estimation gratuite.


Tél. : 02 672 71 11

info@immo-lelion.be www.immo-lelion.be UCCLE - observatoire

UCCLE - bois de la cambre

A l’Observatoire en retrait avec une parfaite privacy dans un très beau jardin de ± 38 ares13 sud-ouest avec piscine, luxueuse villa de style contemporain 1999 (architecte Courtens), surface habitable ± 550m², surface bâtie ± 700m². Très belles réceptions, vaste cuisine super équipée, 5 chambres, 3 salles de bain + possibilité d’aménagement 2ème étage (salle de jeux). Garage 2 voitures. PEB F.

LASNE - chapelle st lambert

TERVUEREN - hoogvorst

Bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur une jolie vallée et dans un calme absolu, très beau presbytère du 18ème siècle sis sur un terrain de 60 ares privatif parfaitement orienté sud-ouest. Il a fait l’objet d’une rénovation en profondeur tout en gardant son charme d’antan. Surface habitable de l’ordre de ± 700m². Suite de réceptions au décor chaleureux, 5/6 chambres, 3 bains. Grande hobby room. Garages. Peb G:550kWh/m².an.

IXELLES – bois de la cambre

A proximité de l’entrée du Bois de la Cambre et du Square du Bois, dans un bel immeuble contemporain de 2001, appartement au 3ème étage gauche, ± 152m² + 12m² de terrasse. Séjour de ± 50m², grande cuisine super-équipée, 2 belles chambres avec salle de bain en suite. Cave, chaudière individuelle. 2 Emplacements de parking. Actuellement loué à 2.700€/mois. Peb B.

Belle maison de maître 1920 façade Louis XV - jardin sud (parcelle 3 ares 80), surface hors sol ± 550m² + sous-sol 135m². Rez-de-chaussée pouvant convenir pour profession libérale / bel étage. Grandes réceptions, 1er et 2ème étage actuellement occupé en 2 appartements (à l’origine chambres à coucher). 3ème étage chambres services. Possibilité ascenseur. PEB F. POSSIBILITE DE MISE EN VALEUR PAR EXTENSION.

Dans le beau quartier d’Hoogvorst ravissante villa classique 1965 sur un beau terrain de ± 19 ares80. Surface habitable ± 420m². Surface construite ± 515m². Grandes réceptions très élégantes, bureau/bibliothèque + salon TV, cuisine super équipée, 6 chambres - 2 salles de bains, 2 salles de douche. Garage 2 voitures. Peb 257kWh/m².

IXELLES - ulb

Dans le quartier Franklin Roosevelt-ULB, dans une belle résidence classique des années 50 , très agréable appartement de ± 195 m2 + balcons situé au 5ème étage (dernier étage). Possibilité 2 entrées. Belles réceptions, très agréables volumes, bureau, cuisine super équipée, 3 chambres à coucher , 2 bains. Garage. Peb G.

IXELLES - boendael

Dans l’excellent quartier très verdoyant, dans un petit immeuble style contemporain, passif en construction, Beau penthouse de 174m² + terrasse de 134m². Belle réception, cuisine super équipée, 2 chambres, 2 salles de bain, Cave et parking en option. Régime TVA sur construction et droits d’enregistrement sur terrain. PEB A - livraison fin 2018 - début 2019.

Les biens proposés sur cette page ont été sélectionnés pour leur diversité parmi de nombreux autres que nous pouvons vous proposer, même si vous en trouvez de beaucoup plus nombreux sur notre site Internet, ainsi que sur les différents moteurs de recherches, n’hésitez pas à nous appeler, par discrétion d’autres propriétés, villas et apparts ne peuvent être publiés à la demande de leurs propriétaires.


Tél. : 02 672 71 11

info@immo-lelion.be www.immo-lelion.be TERVUEREN - quartier hoogvorst

QUARTIER MOLIÈRE

Dans le quartier très recherché d’Hoogvorst ravissante propriété de charme 1929 sise sur un terrain de ± 26  ares très joliment arboré avec pièce d’eau, rénovée en 2007 avec beaucoup de goût. Surface habitable ± 340m², surface bâtie ± 440m². Jolies réceptions, cuisine super équipée, 5 chambres, 3 bains, parking extérieur pour 3/4 voitures. Très beau jardin avec Joli pavillon japonais (réception d’été). Peb F.

IXELLES - châtelain

IXELLES - cambre

Cette très belle entrée cochère appartient à une élégante maison de maître 1905, façade 7m50, sise sur une parcelle de 3 ares56, ayant fait l’objet d’une rénovation raffinée en profondeur avec des matériaux de qualité. Surface habitable de ± 615m², construit ± 810m². Spacieuses réceptions, cuisine super équipée, 6 chambres, 5 bains. Garage. Atelier au fond du jardin. Peb C-.

UCCLE - non loin du prince d’orange

A proximité du Prince d’Orange dans le quartier de Verrewinkel, agréable villa 3 façades sur un terrain à usage privatif de ± 14 ares située dans un ensemble de 3 villas en retrait et en bordure de zone protégée boisée construction 1987 agrandie et partiellement modernisée en 2000. Très grandes réceptions, cuisine super-équipée, 4/5 chambres, + bureau, 3 bains. Carport 2 voitures. Peb D.

Dans un beau quartier résidentiel non loin de la place Brugmann, élégante maison de maître construite en 1910 sur un terrain de ± 5 ares15, beau jardin avec vue dégagée. Façade 6m50, surface totale 492m², surface habitable ± 450m². suite de réceptions en enfilade, décor authentique cuisine équipée, 4 chambres, 4 bains. Appartement séparé. Garage dans immeuble à proximité. Peb F.

Face à l’Abbaye de la Cambre demeure exceptionnelle par sa largeur ± 20m et sa magnifique vue sur le site de l’Abbaye. Sa surface totale est ± 600m², surface habitable ± 557m² + terrasse est répartie sur 3 niveaux. Superbes réceptions s’étendant sur 20 mètres de largeur, cuisine super équipée, 4 chambres, 4 salles de bain. Grande conciergerie. Garage 2 voitures. Peb en cours.

IXELLES - porte louise

Dans le quartier porte Louise /porte de Namur, dans une situation calme, ravissant appartement de ± 180m² avec belle terrasse de ± 20m² situé au 3ème étage dans un immeuble ancien complètement réhabilité en 2003. Belles réceptions, cuisine super équipée, 3 chambres, 2 salles de bain. Peb C+.

WOLUWÉ-ST-PIERRE - square montgomery /Parc de Woluwe

Dans un immeuble de belle allure luxueux duplex rez-de-jardin de 308m². Belles suites de réceptions, terrasse ± 50m² prolongée par le jardin plein sud de 187m² sans vis-à-vis. 4 grandes chambres, 3 bains. Garage 2/3 voitures. Poss. d’acquérir en option bureau attenant à l’appartement pour prof. libérale. Garage. PEB: C+.

Nous recherchons très spécifiquement et avec un caractère d’urgence quelques maisons et hôtels de maître ds le quartier Molière, les Etangs d’Ixelles, ainsi que ds l’axe des institutions européennes, des villas à Uccle, Woluwé ainsi que ds les autres communes résidentielles du sud de Bruxelles. Enfin des propriétés de charme et de caractère à la lisière sud de Bruxelles et plus particulièrement ds le Brabant Wallon.


Infos et visites : 02 777 19 19 - sales@latouretpetit.be

WOLUWE-SAINT-PIERRE Magnifique VILLA de prestige avec

piscine. Un bien de qualité idéalement situé à visiter rapidement avec L&P ! 480 m2

4

3

6a5

PEB D-

Réf. 3239219

WEZEMBEEK-OPPEM À proximité de l’école Allemande,

superbe VILLA sur un terrain orienté Sud et bénéficiant d’une belle vue dégagée. EPC : 301 kWh/m²/an. 300 m2

5

2

Réf. 3148077

10a

BRUXELLES Sur l’avenue Franklin Roosevelt en face du Golf,

magnifique PENTHOUSE avec terrasse arrière de 15m² avec vue sur le Bois. Caves et parkings. 287 m2

2

2

15 m2

PEB G

Réf. 3261743

WOLUWE-SAINT-PIERRE Quartier Saint-Paul, à proximité

de la Place Dumon, splendide MAISON, entièrement rénovée en 2008 avec des matériaux haut de gamme. 220m2

4

2

3a

PEB F

Réf. 2946489

WEZEMBEEK-OPPEM À proximité de la Place Dumon,

magnifique VILLA. Nombreux travaux effectués : Toiture + isolation, chauffage, double vitrage, électricité... EPC: 327 kWh/m²/an. 170 m2

3

1

4a25

Réf. 3304731

IXELLES À proximité de la place Stéphanie, MAISON et ARRIÈRE

MAISON d’architecte exceptionnelle de 1900 sublimement rénovée. Garage 2 voitures et terrasse orientée sud. 400 m2

5

4

58m2 PEB C-

Réf. 3204061

Immobilier neuf 02 777 19 14 - Vente 02 777 19 19 - Location 02 777 19 11 - Agence de Namur 081 303 404

w w w. l a t o u r e t p e t i t . b e


Infos Infos et et visites visites:: 02 02 777 777 19 19 19 19 -- sales@latouretpetit.be sales@latouretpetit.be

UCCLE Splendide APPARTEMENT agrémenté d’une terrasse

Sud-Ouest avec vue imprenable sur un parc de 2ha55a. Prestations et finitions haut de gamme. 285 m2

3

3

180 m2

PEB C-

Réf. 3172687

LASNE Située sur un magnifique terrain, spacieuse et lumineuse

VILLA offrant de beaux volumes intérieurs. De belles terrasses accessibles par les pièces de vie du rez-de-chaussée. 280 m2

4

4

34a

PEB F

Réf. 3285699

Infos et visites : 02 777 19 14 - new@latouretpetit.be

UCCLE À 100 m de la place Saint-Job et à proximité immédiate de nombreux commerces, le projet «Faubourg Saint-Job» vous propose des APPARTEMENTS de 1 à 4 chambres et DUPLEX de 3 et 4 chambres orientés sud avec jardin ou terrasse. PEB : B. Livraison à l’acte.

UCCLE Niché au cœur d’un magnifique parc privé à proximité des facilités, le projet «Parc Schlumberger» se compose de 4 petits immeubles de 18 à 30 APPARTEMENTS allant du studio à l’appartement 4 chambres. Terrasses et jardins. Grand choix de finitions. PEB : B. Livraison à l’acte.

AUDERGHEM Place Félix Govaert, le projet «Verte Voie» vous propose un petit immeuble composé de 13 appartements neufs (2 & 3 chambres) allant de 90m² à 152m², agrémentés d’une terrasse ou d’un balcon. Finitions de grande qualité. PEB : A- < C+. Livraison fin 2018.

AUDERGHEM À deux pas du métro Hermann-Debroux, le projet « Oxygen » vous propose des STUDIOS et des APPARTEMENTS 1, 2 et 3 chambres allant de 47 m² à 233 m² ainsi que trois entités de commerces et bureaux. Tous les appartements disposent d’une terrasse ou d’un balcon. PEB : B. Livraison mi-2019.

w w w. l a t o u r e t p e t i t . b e


IXELLES I Toison d’Or

Dans un quartier de renommée internationale, appartement de ± 450 m², situé au rez-de-chaussée et au sous-sol d’un immeuble entièrement rénové par l’architecte Bruno Erpicum. Alliant beaux volumes, éléments anciens (cheminée en marbre, moulures, parquet) et rénovation avec matériaux de grande qualité, ce duplex bénéficie d’une hauteur sous plafonds de 5m. Au rez-de- chaussée, il se compose d’un hall d’entrée, une salle d’eau et une chambre. De vastes salon et salle à manger sont prolongés par une cuisine hyper-équipée et un espace bibliothèque donnant sur la terrasse de ± 57 m² et le jardin. La partie nuit comprend une Master Bedroom avec un dressing et une salle de bains. Autres : garage en supplément, cave, local vélos. PEB : D+. Vente - Ref. BE373845

UCCLE I Fort Jaco

WAVRE I Golf de la Bawette

Maison trois façades de style contemporain de ± 375 m² sur un terrain de ± 900 m². Elle dispose de deux salons, une salle à manger et une cuisine équipée avec accès jardin. Cinq chambres avec dressings, un bureau, deux salles de bains et une salle de douches. La maison est louée jusqu’en 2025. Autres : garage, parkings, cave, salle de jeux ou gym. PEB : D-. Vente - Ref. BE341352

Villa d’un total de ± 3.690 m² sur un terrain de 2,8 hectares composée de deux salons, une salle à manger et une cuisine. La partie nuit comprend une chambre avec salle de bains, dressing et terrasse, sept autres chambres et cinq salles de bains. Autres : conciergerie, piscines, sauna, salle de cinéma, garages, boxes pour chevaux. PEB : vente en société. Vente - Ref. BE312027

21.000 EXPERTS, 900 BUREAUX PRIVÉS, 68 PAYS. 1 CLIENT. VOUS.


Belgium Sotheby ’s International Realty Avenue Louise, 200 1050 Brussels, Belgium

TRANSACTION. GESTION. LOCATION

t +32 2 640 08 01

BRUXELLES I Forêt de soignes

WOLUWE-SAINT-PIERRE I Etangs Mellaerts

Penthouse de 329 m² entouré de ± 166 m² de terrasse. Il se compose de spacieuses réceptions avec vue sur le golf de Boitsfort et d’une cuisine avec coin déjeuner. La partie nuit comprend un bureau, une Master Bedroom avec dressing, salle de bains/douche et deux autres chambres avec salles de bains. Double garage, caves, local vélo, parking en supplément. PEB : D. Vente - Ref. BE372578

Dans une petite copropriété avec jardin, duplex/penthouse d’une superficie de ± 300 m². Il se compose d’un hall d’entrée en marbre, de belles réceptions s’ouvrant sur les terrasses, et une cuisine entièrement équipée. L’espace nuit comprend un bureau, trois chambres avec dressing et salle de bains/douche. Autres : jardin commun, local à vélo, garage en supplément. PEB : C. Vente - Ref. BE372773

UCCLE I Fort Jaco

UCCLE I Bois de la Cambre

Villa de ± 800 m² imaginée par l’architecte Filippo Intile sur un terrain de ± 20 ares. Elle se compose de grandes réceptions donnant sur une terrasse, une cuisine équipée et un bureau avec entrée indépendante. Le premier étage est composé de quatre chambres, trois salles de bains et une family room avec dressing. Autres : piscine intérieure, hammam, parkings. PEB : D. Vente - Ref. BE373111

Appartement de ± 185 m² avec grandes terrasses. Il est meublé avec des meubles de design Italien et dispose d’un grand salon avec feu ouvert, un coin bureau et une cuisine américaine entièrement équipée (Teppanyaki, four à vapeur, cave à vin). La partie nuit se compose de trois chambres spacieuses et trois salles de bains. Parking en option. PEB : C. Location - Ref. BE365652

IXELLES I Bois de la Cambre

BRUXELLES I Parc Royal

Penthouse de ± 182 m² et ± 57 m² de terrasses disposant d’un grand hall d’entrée donnant sur les réceptions ouvertes sur les terrasses, d’un bureau et d’une cuisine américaine équipée. La partie nuit se compose d’une master avec sa salle de bains et de deux autres chambres disposant également d’une salle de bains ou douche. Parkings, chauffage au sol. PEB : C. Location - Ref. BE373894

Splendides appartements de standing meublés et rénovés en 2017 aux matériaux et finitions exemplaires. Il dispose d’un salon avec cuisine américaine Bulthaup, chauffage au sol, buanderie, dressing et chambre avec salle de douche. Sont inclus : l’entretien avec ménage de l’appartement, eau, gaz, électricité, télévision et internet. PEB : 138 KWh/m² par an. Location - Ref. BE355974

DÉCOUVREZ L’ENSEMBLE DE NOS PROPRIÉTÉS EN VENTE ET LOCATION À BRUXELLES SUR WWW.SOTHEBYSREALTY.BE


Aymeric Stévenart 0475/39.24.50 L-J Coomans de Brachène 0476/43.26.81 Condroz sur ± 2,5ha 

Elégant château du XIXème

Liège sur ± 2ha

Demeure de charm

Namur - dans une très belle campagne, élégant château sur 2.5hectares ayant subi une importante rénovation (toiture, châssis, électricité,..). Développant 1000m² habitables, ils permettrait de nombreuses affectations : résidence unifamiliale ou multifamiliale, hôtel de charme/restaurant, maisons d’hôtes, lieu pour de l’évènementiel, centre business,..). Actuellement le bâti offre au rez-de-chaussée : un vaste hall d’entrée duquel s’élance un large escalier, 3 belles pièces de réception, 1 bureau et une cuisine. Au 1er : 6 chambres et 2 salles de bains ; au 2e : un appartement de 4 chambres et 2 salles de bains en cours de parachèvement, Dossier sur demande. +32 (0) 476 432 681

A 10km du centre de Liège, caché par un mur d’enceinte et un portail, éléga bâtisse édifiée fin du 19e au sein d’un magnifique parc de ± 2 hectares. S rez se compose de belles pièces de réception, d’une vaste cuisine et 2 bureaux ; l’étage offrant 5 à 6 chambres, Ancienne résidence d’un nota elle offre l’opportunité d’y implanter une profession libérale dans le logis d’aménager la dépendance (± 200m²). Un bien d’exception à moins de 2 de toutes les facilités et commodités. +32 (0) 476/432.6

Aywaille sur ± 2,7 hectares

Bouillon

Propriété de 1861

Jolie Propriété en pierre du pays de ± 300m² habitables offrant de très agréables volumes. Cette bâtisse, bordée par un ruisseau, est agrémentée par un étang, un verger ainsi qu’une vaste prairie pouvant accueillir jusque 3 chevaux. Idéal comme résidence familiale ou maison de campagne, cette propriété se compose d’un hall d’entrée, vaste living avec feu ouvert, salle à manger, cuisine équipée, 4 grandes chambres (poss.5), salon/bibliothèque, salle de bains, salle de douches, garage 2 voitures, caves à vin, chaufferie, etc... Rafraîchissement à prévoir ! PEB F : 493kwh/m².an.  +32 (0) 475/39.24.50

Charme Tel.: 02/733.14.63

Demeure patricienne du XVIIèm

Bordée par la Semois, jolie demeure patricienne ceint de murs et jouiss d’un agréable jardin arboré d’un peu moins de 1 hectare. A 1 min’ à p du centre, à un jet de pierre du Château Fort de Bouillon et à quelq enjambées des sentiers menant aux confins de la Forêt Ardennaise, ce noble bâtisse (2 habitations jumelées) est considérée comme l’une des p anciennes demeures de Bouillon. Offrant près de 600m² habitables (3 salo & 8 chambres), 400m² de communs (boxes, orangerie,..), elle permettrait nombreuses affectations (résidence uni ou multifamiliale, maison d’hô hôtel/restaurant de charme,..). +32 (0) 476/432.6

Caractère info@renaissanceproperties.be www.renaissanceproperties.be

Prestige Fax : 02/733.88.63


Demeures de charme en Belgique et Immobilier Bruxellois

avelot sur ± 2,5ha

Château du XIXème

Lavaux-Ste-Anne sur ± 1ha Ancienne dépendances de château

5km du Circuit de Spa Francorchamps, surplombant Stavelot et les mpagnes, élégant château XIXe. et annexe (garages). Rénové en profondeur, bâtiment développe près de 1000m² dont 9 chambres et 9 salles de ns, bâtis sur 2.5hectares permettant d’y réaliser de multpiples projets tel/restaurant de charme, maison d’hôtes, gîtes haut de gamme, centre siness,..). Aménagement pour évènementiel et WELLNESS. Les grands umes, la qualité des matériaux, l’atmosphère des lieux devraient séduire plus incrédules. Zone touristique à fort potentiel. Vaste grange de ± 350m² sage de garages et boxes.  +32 (0) 476/ 432 681

Anciennes dépendances de château réhabilitées en 3 habitatations (320, 70 et 80m²) sur ± 1hectare. Surplombant un hameau à l’habitat traditionnel ceint de pâtures et de bois, le logis principal offre toute le confort et l’espace pour accueillir grande famille ou amis (grand salon 90m² avec feu ouvert, 5 chambres). Abrité derrière son portail, prolongé par une longue drève, le jardin offre un bel espace de jeux agrémenté d’une piscine (12x5) et d’une grande terrasse (± 100m²). Les 2 autres habitations serviront de conciergerie, de gîtes ou de maisons d’invités. +32 (0) 476/432.681

gion Hannut sur ± 2ha

Moulin du XVIIIème

gé dans une jolie campagne, ancien moulin à eau du XVIIIème réhabilité une charmante maison d’hôtes. Composé d’un agréable corps de logis ± 300m² et d’une dépendance (loyer : 400eur), la propriété profite d’un te terrain d’un peu moins de 2 hectares, avec aménagements équestres, nté dans un très environnement immédiat sans aucune nuisance. Quiétude olue à moins de 5 min’ de toutes les commodités. Le bief alimentant roue permettrait de produire son énergie propre (devis réalisé & primes royées). Un authentique bien de charme.  +32 (0) 476/432.681

Charme Tel.: 02/733.14.63

Condroz / vue à 180°

Bâtiment de caractère

Vue imprenable et site naturel surplombant la vallée du Triffoy!! Cette bâtisse, sise au détour d’un chemin de campagne, bénéficie d’un environnement privilégié et calme à l’abri des regards. Totalement rénovée et agrandie en 2012, cette maison (1/2 passive) se compose de généreuses pièces de vie baignées de lumière et ouvertes sur la vallée et les campagnes; chaque étage profite d’une vaste terrasse, le living d’’un grand feu ouvert, le choix des matériaux (bois, pierre, argile,..), 5 à 6 chambres, un wellness, des panneaux solaires, une pompe à chaleur, ... rien n’a été oublié pour rendre cette maison confortable, accueillante et chaleureuse. Résidence principale ou secondaire. A 1h de Bxl.  +32 (0) 475/39.24.50

Caractère info@renaissanceproperties.be www.renaissanceproperties.be

Prestige Fax : 02/733.88.63


Lecobel Vaneau, acteur majeur de l’immobilier de caractère et de qualité à Bruxelles depuis 1989, vous accompagne dans tous vos projets immobiliers au travers de ses 3 départements dédiés : vente, location et vente neuf. Du bien de prestige à celui d’investissement, nous fournissons à tous nos clients un service rigoureux, déontologique et professionnel. Vous cherchez l’excellence chez votre agent immobilier ? Lecobel Vaneau en fait sa priorité.

UCCLE Proximité Lycée Français, duplex rez-de-jardin de ± 180m² avec terrasse, jardin et parking. Belle luminosité dans les espaces de vie, 3 chambres, 1 salle de bains, sauna. Faibles charges. PEB D-. Ref 3322146

UCCLE Quartier Vivier d’Oie, duplex penthouse de ± 140m² rénové avec terrasse arrière et vue sur jardin. Séjour avec feu ouvert, 4 chambres, 2 salles de bains, cave. Parking en supplément. PEB E-. Ref 3320414

UCCLE Quartier Messidor, appartement de ± 214m² avec de belles proportions et une luminosité omniprésente. Living de ± 70m² avec bibliothèque intégrée, 3 chambres spacieuses, dressing, salle de bains, salle de douche, cave, garage. PEB E-. Ref 3318106

BRUXELLES Charme et poutres apparentes pour cette jolie maison de ± 200m² sise sur fond de parcelle sécurisé à proximité du Botanique. Jardin, bel espace de vie, 4 chambres, dressing, 2 salles de bains. Poss achat 3 pkgs. PEB G. Ref 3283014

Lecobel Vaneau Vente / Nouvelles constructions Place Georges Brugmann 11, 1050 Ixelles +32 (0)2 346 33 55

Lecobel Vaneau Location / Gestion 49 rue Darwin, 1050 Ixelles +32 (0)2 340 72 85


®

www.lecobel-vaneau.be

®

IXELLES Sur la belle partie de l’avenue Molière, appartement de caractère de ± 120m² niché dans un immeuble Art-Déco classé. Réceptions, 2 chambres, bureau ou dressing, salle de bains. 2 caves. PEB G. Ref 3279775

UCCLE Quartier De Fré, maison unifamiliale neuve de ± 217m², 3 chambres, 2 salles de bains, avec possibilité de profession libérale (bureau et poss. salle d’eau au rez). Terrasse, jardin et garage. PEB B. Ref 3274143

BRAINE-L’ALLEUD Quartier 7 Fontaines, sur magnifique terrain arboré de ± 54ares avec piscine, villa classique de ± 625m². Séjour ± 115m², 5 chambres, 4 salles d’eau, 1 bureau, gd cellier avec esp. dégustation, garage 2 v. PEB E. Ref 3263001

UCCLE Dans le parc du Chéridreux, appartement classique de ± 185m². Living, cuisine équipée, 3 chambres, 2 salles de bains, balcon en façade avant et arrière, cave. Possibilité d’acquérir un garage. PEB C. Ref 3235365

IXELLES Roosevelt, dans immeuble 1930, appartement de caractère rénové de ± 165m² avec terrasse de ± 10m² plein Sud. ± 50m² de living, 3 chambres, salle de bains, salle de douche, 2 caves, Possibilité achat garage. PEB G. Ref 3219029

IXELLES Hippodrome de Boitsfort, appartement de ± 210m² + 12m² de terrasse. Séjour ± 70m², 3 grandes chambres, 3 salles d’eau, balcon arrière et cave. Garage en supplément. PEB F. Ref 3308650

Lecobel Vaneau Vente / Nouvelles constructions Place Georges Brugmann 11, 1050 Ixelles +32 (0)2 346 33 55

Lecobel Vaneau Location / Gestion 49 rue Darwin, 1050 Ixelles +32 (0)2 340 72 85


ATYPISME... CREATIVITE... ORIGINALITÉ

FOREST – Parc Duden 

BRUXELLES (1080) – Le Long du Canal

LE BIEN : Belle maison bourgeoise début XX°. Reste 1 appartement 80m² (2ème/4). Enfilades de 2 pièces de réceptions, cuisine full équipée séparée, 1 ch + 1 sdb équipée attenante, dressing, wc séparé, cave. LE MUST : 1ère occupation (rénovation 2017). Nouvelle copro (4 lots/3 vendus). QUALITES : Belle rénovation. Charges très faible. Belle luminosité. Chauffage individuel. DEFAUT : Pas d’ascenseur – Pas de terrasse. 240.000€ PEB : D - 

LE BIEN : Original duplex/penthouse 180m² + 40m² terrasse, séjour 41m² + 3 ch (23-16-10m²) + sdb - sdd - bureau + cuisine full équipée. LE MUST : configuration insolite, hauteur sous plafond, terrasse. QUALITES : Superbes rénovations et prestations. DEFAUT : Pas d’ascenseur. OPTION : Parking 1/2 voitures en enfilades. PEB : G 370.000€

BRUXELLES (W-ST-P) – Square Léopold II

WOLUWÉ SAINT PIERRE – Montgomery – Palais Stoclet

LE BIEN : Exceptionnel Appt 300m² + 9 & 16 m² terrasses, 19m de façade, 130m² réceptions, cuisine + office, 4 ch, 3 sdb, cave. LE MUST : Luminosité et vues extraordinaires sur le Palais Stoclet. QUALITES : Configuration et circulation intérieure « TOP ». Le luxe par le volume. DEFAUT : 2 emplacements de parking (couverts) proposés en option (30.000€/1). PEB : D+  895.000€

LE BIEN : Belle maison de maître bruxelloise de caractère construite sur 2a 50ca (Ouest). 7,20m de largeur de façade. ± 400m² habitables (4 niveaux) + demi sous-sol et grenier. LE MUST : Situation, volume, potentiel d’aménagement. QUALITES : Bon état d’entretien, caractère conservé. DEFAUT : Remise au goût du jour à prévoir. Pas de sdb. PEB : G, 83 kg/CO2/m²/an 895.000€

LES BONS VILLERS : Opportunité exceptionnelle et originale !

IXELLES – Parc Tenbosch

LE BIEN : Ancienne ferme rénovée (500m²) + dépendances (300m² + 100m²) sur 1ha 30ca. 3 réceptions, cuisine hyper équipée, 6 ch, 2 sdb et 1 sdd. QUALITES : Rénovations top ! Jardin top ! Environnement top ! DEFAUT : pas de piscine. PEB: D, 269 Kwh/m²/an   995.000€

LE BIEN : Très belle maison de Maître. 4 ch avec sdb et dressing privatifs, jardin, terrasses, arrière bâtiment (piscine sauna et guest house). LE MUST : Possibilité d’acquérir une maison attenante. QUALITES : Rénovation contemporaine exceptionnelle. DEFAUT : 2 garages … à 50m en face de la maison. PEB 1 : D, 39 kg/CO2/m²/an - PEB 2 : D, 36 kg/CO2/m²/an 3.700.000€

Av. Guillaume Macau 5 • 1050 Bruxelles • Tél : 02/644 51 61 • Fax : 02/644 00 53 • info@4gimmo.be • www.4gimmo.be


VE N D U À AN D ER

LE CH T

VEN DU À ETT ER BE EK

VEN DU À WO LU WE

VEND U À BRUX ELLE S VEN DU À FOR EST

VE ND U À IX EL LE S VE ND U À UC CL E


IXELLES - ABBAYE DE LA CAMBRE Exceptionnel. Ravissante demeure au coeur du Square du Val de la Cambre. Unique par sa situation, sa luminosité, ses 1200m² et l’extrême qualité de sa rénovation sur 6 niveaux. Splendides réceptions, bibliothèque, sàm séparée, 6 suites, vaste bureau, espace de détente, piscine, sauna, hammam, jacuzzi... Ascenseur, garage pour 2 grosses voitures. Matériaux et finitions de très haute qualité. Un bien rare dans un endroit très privilégié.

RHODE-SAINT-GENESE Ravissante villa à prox av de la Forêt de Soignes, ± 400m² bâti et 245m² hab.Terrain privatif au Sud de 10 ares. Jardin très joliment dessiné et arboré, piscine 5 x10 + joli pool house très complet. Décoration élégante et raffinée, belles réceptions, coin tv, sàm sép, cuisine + coin à déj, bureau, 3 chambres + 2 sdb, cave à vin aménagée, buanderie, garage 2v. Charme et atmosphère. PEB: 370kWh/m²/an

G G

Gimmo Gimmo

UCCLE QUARTIER PRINCE D’ORANGE / FORT JACO Bel appartement/penthouse triplex de 290m² hab + terrasses de ± 92m². Vastes réceptions 90m² sur terrasse Sud et jouissant d’une très belle vue sur les jardins. Cuisine séparée + coin à déj, 3 chambres, 3 sdb, dressing. Bureau + accès sép. Parking 2V. PEB D+

34 avenue de la Floride - 1180 Bruxelles - GSM 0475/27 00 46

Avenue d’Orbaix 55 -1180 Bruxelles Tél. 02/343 04 21 - Fax 02/346 13 06 - E-mail: gisele@gimmo.org Tél. 02 343 04 21 - Fax 02 346 13 06 Avenue d’Orbaix 55 -1180 Bruxelles GSM : 0475 27 00 46 - Email : gisele@gimmo.org Tél. 02 343 04 21 - Fax 02 346 13 06 GSM : 0475 27 00 46 - Email : gisele@gimmo.org


02 626 08 26

www.op.be

IXELLES : Châtelain. Ravissante maison bruxelloise ± 254 m² du début XXème, totalement rénovée en 2011, 4 ch, 2 sdb. Possibilité de garage en location en face. PEB : D-. Prix : 795.000 €

UCCLE : Brugmann. Belle Maison de maître à rénover ± 629 m², dont ± 200 m² au sol, largeur façade de 10 m, terrain 4,93 ares sud-ouest. Réceptions de ± 110 m², 6 ch, 4 sdb, garage 2 voitures. PEB : G. Prix : 1.490.000 €

BRUXELLES : Abbaye de la Cambre. VUE UNIQUE sur l’Abbaye. Appart rare ± 300 m² + terr sud ± 28 m² dans un imm Marc Corbiau. Hall avec large galerie, séjour 60 m² + fo, sàm 25 m², 4 ch, 3 sdb, 2 parkings. PEB : E. Prix : 1.600.000 €

FOREST : Molière. Magnifique maison de maître rénovée ± 510 m², escalier d’honneur, belles réceptions, 5 ch, 3 sdb, cave à vin climatisée. Eléments d’époque conservés. Garage en loc en face. PEB : E. Prix : 1.590.000 €

BRUXELLES : Abbaye de la Cambre. La vue de cette maison de maître d’exception (± 557 m²) est unique. Terrain ± 3 a 89 ca, 4 ch, 4 sdb, 1 appart de service. Garage 2 voit. Largeur façade ± 16,73 m². Loué, bail résiliable préavis 6 mois pr occup perso. Réf : 3078548

UCCLE : Observatoire. Ravissante villa de 1911, ± 443 m² sur un terrain circulaire de 7a 31ca. Profession libérale avec entrée séparée. Garage et 2 empl parking. A rénover. PEB : G. Prix : 990.000 €

VENTE ET LOCATION - GESTION DE PATRIMOINE IMMOBILIER - SYNDIC

info@op.be - Rue Vilain XIIII, 53-55 - 1000 Bruxelles


TEL 02 644 35 80

EMAIL bxl.foncier@skynet.be

GSM : 0475 87 33 00 UCCLE - Prox rond point Churchill

UCCLE

IXELLES - Face au projet Solvay

Véritable coup de cœur pour ce magnifique appartement de 170m² superbement rénové avec brio, au 4° étage d’un très bel immeuble de gd standing, volume, espace, luminosité, belle vue dégagée sur verdure avant et arrière – prox communications et commerces. Living spacieux avec accès terrasse Sud, cuisine sup éqp + coin à déjeuner, gd hall avec placards et buanderie, 3 chambres donnant sur terrasse, 1 sdb, 2 sdd, nbreux rangements, cave, garage box (en option) – PEB D 182. 735.000 € (+ garage)

Prestigieuse situation ds quartier Errera et environnement de verdure, belle villa classique de ± 580m² rénovée. Vastes réceptions, gde cuis sup éqp, bureau, 7 ch, 5 sdb, salle de fitness, appart de service, nbreuses caves, très nbreux placards, terrasse, magnifique jardin sans vis-à-vis, garage + P. Permis pour piscine extérieure. PEB E.  En vente ou location.

Superbe et exceptionnelle maison de charme totalement rénovée, façade de 9m20 avec entrée cochère, de ± 420m² habitable (490m² bâtis), composée d’un bâtiment avant + un bâtiment arrière reliés par une cuisine, s’organisant autour d’un ravissant patio intérieur, et profitant d’un charmant jardin. Belles réceptions, bureau, cuis sup eqp, 4/5 ch, dressing, 3 sdb, gdes caves, 2 garages en loc ds imm voisin – PEB E.

UCCLE - Observatoire

PROX UCCLE -Beersel

IXELLES – entre place Brugmann et Châtelain

Quartier recherché- ds un îlot de verdure et de calme, très agréable villa 3 façades de 210m² habitables, rénovée en profondeur en 2005 avec matériaux de qualité - beau salon + FO, sàm avec bar, cuisine sup équipée, 3 ch, 2 sdd, sdb, cave, garage, superbe jardin + terrasse. Aucun vis-à-vis (ni avant, ni arrière) et maison en hauteur par rapport à la rue. PEB G. 925.000 €

Superbe villa résolument contemporaine se fondant dans la nature environnante, véritable objet d’art pour cette propriété audacieuse et unique, mariage du béton, de l’acier et du verre, synonyme de lumière et de vue époustouflante. Un véritable palais de verre de ± 400m² sur un terrain de 16 ares au bout d’une rue sans issue. 5 chambres, 3 salles de bain, nbreux P. PEB 302.  895.000 €

Très bel appartement ds immeuble de standing. Salon, salle à manger, cuisine éqp, 3 ch, bur/ dressing, sdb (possib sdd), cave, terrasse arrière sur verdure, jolie vue dégagée sur jardin. Prox communications, commerces, restos… PEB E.  495.000 €

IXELLES – Prox place Brugmann

UCCLE – Parc Brugmann

UCCLE- Quartier Churchill/ Bois de la Cambre

Magnifique et vaste appartement de caractère au 1er étage d’un HdM, parfait état, rénové totalement. Ht plafonds, parquet, cheminée, ascenseur, vastes réceptions de 85m², cuis sup éqp, 3 ou 4 ch, sdb, 1 sdd, buanderie, 2 entrées séparées donnant la possibilité de louer une partie. Cave, garage en option, cc indiv, faibles charges, bcq de caractère. PEB E. 875.000 €

Très bel appartement lumineux de 175m² en étage élevé, totalement rénové. Jolie vue dégagée et calme absolu à prox des facilités. Gd living (partie salon + partie sàm) donnant sur une belle terrasse plein S/O, gd hall, cuisine sup eqp + office, 3 belles ch, 2 sdb, placards, 2 terrasses, garage + P (en option). PEB D 202 – CO2: 43.  650.000 €

très beau et lumineux penthouse de 260m² + 2 gdes terrasses de + de 20m², très vastes réceptions avec larges baies vitrées, gde cuis sup éqp, 4  ch, 2 sdb, sdd, family room + ch de bonne + 2 caves + garage + P. Très bon état, peu de vis-àvis et vue sur verdure, prox communications, commerces et restos. PEB F. 845.000 €

Ceci n’est qu’un petit aperçu de nos biens en vente. Nous avons pas mal d’appartements et maisons à vous proposer. Nous restons à votre disposition au 0475 87 33 00


WWW.SORIMO.BE

KRAAINEM - Limite Woluwé Saint-Pierre

WOLUWE-SAINT-PIERRE - Stockel

En bordure de la Forêt de Soignes, magnifique terrain à bâtir d’environ 15 ares, pouvant accueillir une villa 4 façades d’environ 400 m² au sol avec jardin parfaitement orienté vers le sud-ouest. Largeur à rue : 35 mètres. Profondeur approximative de 39 mètres.   Ref 3320814

Lumineuse villa de caractère aux finitions parfaites bâtie sur un terrain de 12 ares. Ses 480m² comprenent au rez de chaussée, un hall d’entrée, 51m² de réception avec accès au jardin, cuisine avec espace repas et garage. Les étages accueillent, outre la suite parentale avec salle de bains et dressing , 6 autres chambres, 2 salles de bains et une salle de douche. La maison dispose de caves. PEB : F. Ref 3282196

WEZEMBEEK-OPPEM - Ecole Allemande

WOLUWE-SAINT-PIERRE - Grandchamp

Non loin de Stockel, à la frontière avec Woluwé Saint-Pierre, villa 3 façades en excellent état. Terrain de 3,3 ares orienté vers le sud, elle offre : hall d’entrée, séjour, cuisine équipée; 4 chambres, salle de bains et salle de douche. 2 bureaux dont l’un au rez-de-chaussée pouvant être affecté en profession libérale, garage. EPC 300.  Ref 3320864

Villa 3 façades bénéficiant d’un jardin orienté vers le sud-ouest. Séjour avec feu ouvert, cuisine équipée, 4 chambres à coucher, salle de bains, une salle de douche et vaste espace polyvalent avec cuisine équipée. Garage pour 2 voitures et caves. PEB : G.   Ref 3322094

WATERLOO - Centre-Gare

WOLUWE-SAINT-LAMBERT - Tomberg

Lumineux duplex penthouse de 245m² + 67m² de terrasse dans une petite copropriété de construction récente. Niveau inférieur: 60m² de séjour s’ouvrant sur terrasse, cuisine équipée, espace parental avec chambre, dressing et salle de bains. Etage supérieur: large espace de vie avec cuisine équipée, 2 autres chambres et une salle de bains. Parking en option. PEB C. Ref 3322548

Bel apppartement 3 chambres en excellent état. Vaste séjour avec terrasse, cuisine équipée, trois chambres, salle de bains et salle de douche. Cave. Garage box en option. PEB : D.    Ref 3259352

Notre portefeuille de biens à la vente ne se résume pas à une page que vous pouvez admirer dans ce magazine et nous vous invitons à nous contacter afin de découvrir l’ensemble de nos propriétés disponibles à l’achat. Nous étoffons nos propositions chaque semaine de nouvelles opportunités qui ne manqueront pas de vous charmer. Plus de biens sur www.sorimo.be

Val des Seigneurs 9a – 1150 Bruxelles – T: 02/772 80 20 – Mail : info@sorimo.be


OHAIN

LASNE

Dans quartier calme et recherché du Golf de Waterloo, spacieuse villa entièrement rénovée sur 33 ares avec vue, piscine et vaste annexe (profession libérale/conciergerie). Réceptions, bureau, cuisine super équipée, 5  chambres, 3 salles d’eau, caves et garage 2 voitures. PEB : C. Belle situation.

Rarissime! Villa du célèbre architecte Louis Herman de Konink, entièrement reconstruite et revisitée. Ds un écrin de verdure de 85 ares. Vastes terrasses, piscine extérieure naturelle. Spacieuses réceptions, cuisine hyper équipée Bulthaup, 4/5 chambres... espaces ouverts et belle luminosité. Sous régime TVA. PEB : A. Ref 102/4729

Ref 102/4607

LASNE

Tél 32 2 634 03 33

OHAIN A deux pas du centre, lumineuse villa sur ± 40 ares. Réceptions, cuisine, bureau au rez, 4 chambres, 4 salles d’eau à l’étage. Studio séparé avec salle de douche/atelier à l’entre sol avec caves et 2 garages. PEB: C. Idéalement située. Propriété privative. A découvrir.

Ravissante maison authentique idéalement située au calme, quartier de charme, avec réceptions, bureau/family room, 5 chambres, 2 salles d’eau. Magnifique jardin avec VUE et piscine. Garage 2 voitures. Vaste parking extérieur. Situation exceptionnelle. Rare! PEB : F.

Ref 102/4664

Ref 102/4656

www.pointofview.be Route d’Ohain 4, 1380 Lasne

Rue des Saules, 31 - 1380 Ohain n Tél. : 02/351.42.28 n www.vandersmissenimmo.be TERRAIN

OHAIN 

285.000€

Superbe terrain de fond à bâtir de 22a 99ca bien orienté avec vue, idéalement situé entre Waterloo et La Hulpe. Permis de bâtir octroyé pour une villa ± 239 m² hab. Belle opportunité à saisir ! Permis et plans sur demande.

LASNE 

350.000€

Située dans la charmante entité de Plancenoit, proche de Waterloo, agréable maison 3 façades sur 5 ares. 3 chambres, garage. Cette maison vous séduira par son charme, sa localisation et son jardin bien orienté (Sud/Ouest). PEB: C.

WATERLOO 

530.000€

Dans le quartier de Joli-Bois, proche des commerces et facilités, agréable duplex penthouse 3 à 4 chambres avec terrasse de 66 m² bien orientée (S/SE) et parking, situé dans un immeuble de standing avec ascenseur. PEB: C.

EXCLUSIVITE

LASNE 

585.000€

Dans un quartier bucolique, au calme, maison accueillante et atypique, avec une gde cour intérieure conviviale, sur 12 ares 85 centiares joliment plantés. Séjour 63 m², 4 ch, bureau, atelier, … Volumes agréables et jardin bien orienté (S-S/O). PEB: F.

LASNE 

825.000€

Proche du centre, des commerces & facilités, villa de charme au calme sur 41a 75ca avec une magnifique vue dégagée. 4 ch, bureau, grenier aménageable, garage. Environnement exceptionnel, idéal pour les amoureux de nature.

RIXENSART 

920.000€

Dans la charmante entité de Bourgeois, villa aux volumes généreux sur 34 ares. 6 à 7 ch, bureau, gar. 2v. Idéal pr gdes familles et/ou prof lib, volumes ouverts, accueillants, jardin bien orienté + vue dégagée sur la vallée. PEB: D.


FOREST / MOLIERE – MAISON DE MAITRE 7 CH – PRIX SUR DEMANDE

Sans titre-27 1

IXELLES / ERNEST – APPARTEMENT 3 CH – 525.000€

26/10/15 20:34

Maison de maître rénovée 2016 de +/- 648m²: finitions luxueuses : Au rez : 1 cuis hyperéquipée, 1 sàm, 1 salon, terr et jardin sud. Au 1er : 1 master avec sdb et 1 ch avec sdd. Au 2e : 2 ch avec sdd. Au 3e : 1 ch avec sdd et 1 studio avec terr sud et 1 ch en mezz avec sdd. Au rez-1 : bur, buand et 1 studio. Au rez-2 : home cinéma, caves. Dressings partout, ascenseur, domotique, chauf gaz. PEB C-.

Appartement de +/-128m², 3éme étage, finitions haut de gamme : hall d’entrée, vestiaire, salon, salle à manger, une cuisine Bulthaup full-équipée, 3 ch avec dressing, 1sdb, 1sdd, terrasse orientée Ouest (+/- 14 m²). Jardin en intérieur d’îlot, accès sécurisé et ascenseur. 1 box et 1 empl de parking en supplément, 1 cave. Vente sous régime TVA. PEB C.

UCCLE / HAMOIR – BUREAUX – 385.000€

UCCLE / LYCEE FRANÇ AIS – APPARTEMENT 2 CH – 498.000€

Bureaux de prestige dans un immeuble neuf haut de gamme, finitions luxueuses, multiples possibilités d’aménagement, terrasse (+/-12m²), cuisine super-équipée, WC, parquet en Teck, raccordements multiples télécommunications, luminaires, systèmes d’éclairage fibre optique, vidéophone, caméras extérieures, porte blindée, chauf ind gaz, parking en suppl.

Appartement de +/- 155m² avec terrasse et jardin, dans un immeuble de construction récente : hall d’entrée, WC, buanderie, sàm, cuisine super-équipée, 1 ch avec sdb et 1 ch avec sdd. Possibilité de créer une 3e ch et 1 sdd (plans et devis disponibles). Parquet, finitions de qualité, vidéophone, chauf gaz, porte blindée, système d’alarme, cave. PEB C.

UCCLE / CLOS VAN EXTER – APPARTEMENTS 3 à 5 CH – Apd 550.000€

ANVERS / DIAMANT – APPARTEMENT 3 CH – 535.000€

Dans un quartier résidentiel, le projet propose 10 maisons individuelles basse énergie de 2 ou 3 façades, de +/-195m². Idéal pour les familles, elles disposent toutes de jardins privatifs et de 2 terrasses, 1 cave et 1 parking inclus dans le prix. Disponible immédiatement. TVA uniquement sur la construction. Offre exceptionnelle : 2ème parking à 50% pour toute signature avant le 13/04/2018.

Appartement de +/- 279m² dans immeuble de caractère rénové : beaux volumes, lumineux, hall d’entrée, wc, 1 cuisine, 1 sàm, 1 living, 1 bureau, 1 master bedroom avec sdb et dressing, 2 ch, 1 sdd, 1 wc séparé. Il est proposé sans les parachèvements. Les propositions d’aménagement sont à titre informatif. Chauf ind gaz, un empl de parking en suppl. PEB en cours.

Real Estate Avenue Molière 128 - 1050 Bruxelles +32 2 374 56 46 properties@theinquiry-res.com • www.theinquiry-res.com

& Much More!


Rue Kindermans 3 à 1050 Bruxelles Tel: 02/647.14.00 - Fax: 02/647.18.00 info@youreden.be - www.youreden.be Vente - Location - Gestion privative IXELLES

Située à quelques pas de l’Abbaye de la Cambre, superbe maison de ± 450m² rénovée, composée d’un grand salon-salle à manger, belle cuisine avec accès au jardin, 5 grandes chambres (poss 6e) dont une avec terrasse de 10m², 4 salles de bains, nombreux rangements possible. Beau jardin de ville avec petite piscine, grandes caves et garage 1 voiture. PEB G. Coup de coeur!!

MONTGOMERY

Vous serez sous le charme de ce somptueux duplex Penthouse de 360m² qui se compose de très belles réceptions, grande salle à manger, cuisine hyper équipée, bureau. 4 chambres spacieuses, 3 salles d’eau. Nombreux rangements. Terrasse de 120m², vue incroyable. 2 box de parking et 2 caves. PEB F.

UCCLE OBSERVATOIRE

Idéalement située, très belle maison de 250m² composée d’un spacieux salon avec FO, parquet, salle à manger, accès à une terrasse de 15m². Cuisine équipée lumineuse. A l’étage, 3 chambres et salle de bain. Sympathique jardin. Garage avec porte électrique, chaudière au gaz, buanderie et beau bureau. PEB en cours.

Bertrand Speeckaert

Nous recherchons des biens à louer/à vendre pour nombreuses demandes en attente


ENCORE UN HEUREUX PROPRIÉTAIRE 9 missions réussies sur 10 6 semaines pour trouver votre bien 725 deals réalisés depuis 9 ans Plus de 700 partenaires Élu meilleur chasseur immobilier belge depuis 10 ans

Brugmann + 32 (2) 344 61 47 Schuman + 32 (2) 280 07 00 Luxembourg + 352 661 450 751 www.propertyhunter.be www.property-hunter.lu

Johanna Medvey Illustration

PROPERTY HUNTER, chasseur immobilier. La meilleure adresse pour trouver la vôtre... depuis 10 ans déjà !


WHERE REAL ESTATE STORIES ARE TOLD

REGISTER NOW! AND SAVE € 200

16 & 17 MAY 2018 | TOUR & TAXIS BRUSSELS MEET

ALL

REAL

ESTATE

PROFESSIONALS

www.realty-brussels.com

IN

@realtybrussels

ONE

PLACE!

Realty Brussels

PROGRAMME 16/05 – 10.00

| Conference – UPSI-BVS | Mayor’s Debate

17/05 - 10.00

| Conference – CBRE

16/05 – 11.00

| Innovation Pavilion - Pitches | Conferences

17/05 - 11.00

| Innovation Pavilion - Pitches | Conferences

16/05 – 14.00

| Conference – Fujimoto Sou

17/05 - 14.00

| Conference - BLSC

16/05 - 17.00

| Investors Club (on invitation only)

17/05 - 18.00

| RES AWARDS

16/05 – 18.00

| Conference – ULI

17/05 – 19.00

| Closing Walking Dinner (on invitation only)

16/05 - 20.00

| REALTY Gala (on invitation only)


“ Vo t re q ua l i té d e v i e a u cœ u r d e n o s p ré o cc u p a t i o n s” DÉCOUVR EZ LES MAISONS DE R E POS ET LES R ÉSIDE NCES SE RVICES PROCHES DE CHEZ VOUS !

BASTOGNE

SOMBREFFE

SOMBREFFE

WA N Z E

C H Â T E L E T

EVERGEM

C H ÂT E L E T

G R O U P E

ETTERBEEK

WIJNEGEM

EVERGEM

V I VA LT O H O M E B E L G I U M S . A .

V I VA LT O

UCCLE

EMBOURG

BRASMENIL

HANNUT

POULSEUR

H O M E

VILLERS-LE-BOUILLET

FOREST

T +32 (2) 663 50 27 | F +32 (2) 672 80 19 | info@vivaltohome.com

LO N C I N

KUURNE

LIÈGE

BRUXELLES

BONLEZ

M E U X

MEUX

G R O U P E

V I VA LT O

H O M E

TOURNAI

WOLUWE-ST-LAMBERT

WOLUWE-ST-LAMBERT

W W W. V I VA LT O H O M E . C O M


Vous nous inspirez chaque jour.

Profitez de nos conditions Batibouw jusqu’au 31/3. Infos en showroom et sur facq.be

On compte en Belgique des milliers de sortes de salles de bains différentes. Il y a des salles de bains où on ne fait que passer et celles où on s’installe. Celles où on rit, on danse, on chante et parfois tout cela en même temps. C’est parce que l’on sait tout ça, que Facq crée depuis plus de 130 ans les salles de bains préférées des Belges. Rendez-vous à Batibouw ou dans l’un de nos showrooms pour découvrir toutes nos solutions. Consultez notre catalogue sur www.facq.be FACQ. PERSONNE NE COMPREND MIEUX VOTRE SALLE DE BAINS.

Essi 20180303 essi full  
Essi 20180303 essi full