Issuu on Google+

DU SAMEDI 22 ET DIMANCHE 23 FéVRIER 2014

n° 168+

© Christian Dior Parfums

Natalie Portman Cliquer pour convoler Syndrome de Cendrillon

VIVE 

LA MARIÉE


Toujours prêt. Le nouveau GLA.

​3,6 - 6,4 L/100 KM • 92 - 148 G CO2/KM Informations environnementales AR 19/3/2004: www.mercedes-benz.be - Donnons priorité à la sécurité.


édito

SOMMAIRE

 Couple :

chacun ses biens Ils viennent tout juste de se marier et c’est pour le meilleur. Quant au pire ils l’ont anticipé en choisissant la séparation de biens. Chacun garde son patrimoine, notamment en cas de divorce. Faut-il y voir le signe d’un individualisme croissant, ce type de régime (matrimonial) a le vent en poupe. Sans doute est-ce aussi le signe que l’on se marie plus tard et que les familles recomposées sont plus nombreuses. Pour 400 €, il et elle ont établi chez le notaire un contrat qui différentie les biens de chacun, en toute simplicité. Pour jeter une base plus claire sur ce que sera la vie demain. « C’est ce que j’appelle les couples décomplexés, dit le notaire, souvent des couples qui ont déjà vécu ensemble depuis pas mal de temps, qui sont jeunes et qui ont eu l’habitude de vivre de façon indépendante. Patrimonialement parlant. Du coup, ils veulent que ça continue. Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à

toi est à toi  ». Les contrats de mariage de ce type ont augmenté de 64 %. Ainsi, en 1992, 6 % des couples mariés l’étaient sous le régime de la séparation de biens, en 2012 ils étaient plus de 10 % (source Insee). Peur du divorce, remariage, mariage tardif, chacun a de bonnes raisons. « Mon mari avait des enfants d’un premier lit, dit un témoin, et on voulait une séparation de biens pour pas qu’il y ait de soucis lors de la succession ». « Moi, j’ai une activité professionnelle qui peut entrainer des risques (financiers), intervient un autre. Pour éviter les répercussions au niveau de la famille, on a choisi la séparation de biens  »… Et, puis, ce qui a changé la donne, c’est le travail des femmes. Des femmes avec aujourd’hui des biens propres et des revenus, et qui sont donc plus autonomes.  

Par Raoul Buyle

03 Edito 06 Natalie Portman 08 Syndrome de Cendrillon 10 Mariage en chiffres 12 Mariage jeune : mode d’emploi 14 Jean-Claude Kaufmann 16 Marie-Catherine le Hodey 18 Rime Arodaky 20 Moise Mann 22 Alliances 24 Sur Internet 26 Bouzouk 28 Conseils Beauté 30 Tourisme vert 32 Ile Maurice 34 On the Moon 36 Pêle-Mêle Rédacteur en chef Raoul Buyle / Rédaction : 79 rue des Francs - 1040 Bruxelles - e-mail  : llb.essentielle@saipm.com / Ont colla­boré à ce numéro : Raoul Buyle, Céline Pécheux, Pierre Dragomirov, Nina Van Pallandt / Direction artistique et mise en page mpointproduction (Julie Joseph) / Régie Publicitaire IPM Advertising Dominique Flamand - 02 211 31 35 - Dominique.flamand@saipm.com / Marketing et Promotion Delphine Guillaume 02 211 31 78 delphine.guillaume@saipm.com / Directeur des ventes publicitaires Emmanuel Denis / Impression IPM Press Print / Vice-Président du conseil d’admi­ni­stration et du comité permanent Patrice le Hodey/ Direction, Administrateur délégué, éditeur responsable François le Hodey

—3—


La nouvelle collection Clifton de Baume & Mercier

Célébrer les moments forts de la vie: Baume & Mercier, fondée en 1830, est l’une des plus anciennes maisons horlogères de Suisse. Associant technologie de pointe et design d’exception, ce pilier de l’industrie horlogère dispose de son propre atelier aux Brenets dans le Jura suisse.

Nouveau modèle Chronographe Disponible à partir du mois d’Avril

En 1919, La Maison se voit décerner la plus haute distinction horlogère Internationale en recevant le « Poinçon de Genève », gage de réalisation et de qualité hors du commun.

Clifton Chronographe acier, bracelet alligator 3.200 €

Clifton or rose, bracelet alligator 5.500 € Depuis la période Art Déco et jusqu’au Golden Fifties, la marque impose son style et laisse une empreinte durable dans l’Univers du design horloger. Ces modèles emblématiques permettent aujourd’hui à la marque de replonger dans ses racines et de s’inspirer du passé lors de créations de collections comme Capeland, Classima et la nouvelle ligne Clifton.

CLASSICISME et MODERNITE La collection Clifton de Baume & Mercier, d’une élégance discrète et raffinée, s’adresse aux hommes modernes en quête d’un garde-temps intensément masculin et identifiable. Inspirée des années 50, proposée en acier ou or rose 18kt, la collection Clifton s‘impose comme une ligne composée de pièces fortes et sobres. www.baume-et-mercier.com Demande de catalogues Baume & Mercier: Tel (02) 538 83 11 ou info@holemans.com

11 Boulevard de Waterloo | 1000 Bruxelles | +32 (0) 2 538 83 11 | info@holemans.com


La Joaillerie Holemans épouse son nouveau destin... a Maison Holemans fait rayonner l’art joaillier en Belgique depuis 1922. Elle a récemment changé d’écrin pour redéployer sa lumière au 11, boulevard de Waterloo. Son cœur y bat, plus fort et plus créatif que jamais, grâce à l’accueil de la Joaillerie Manalys. En attendant l’ouverture de leur future boutique (Place du Grand Sablon), les artisans émérites Holemans dédient tous les savoirfaire de la grande Maison aux grands moments de la vie. La création, le sur-mesure, la transformation : chaque facette de l’atelier intégré peut offrir le symbole précieux et unique de l’amour. Fiançailles, mariages, anniversaires, naissances, engagements renouvelés...

Bagues Océan Classiques et aériennes : elles unissent l’or gris et les diamants à un superbe saphir bleu de Ceylan.

Alliance Andromède L’alliance, revisitée avec éclat : en or gris, full pavée de diamants

Bague Art Déco Singulière, envoûtante ! Le luxe des Années’30 revit dans ses volumes d’or gris rectilignes et sertis de brillants. Ils enserrent un très beau saphir de Ceylan et deux diamants taille rose.

Solitaire Antilope La bague de fiançailles selon Holemans est devenue une icône. Cela ne l’empêche pas de dire « oui » à plusieurs variantes : tout or gris, bicolore or gris et or rose...

11 Boulevard de Waterloo | 1000 Bruxelles | +32 (0) 2 538 83 11 | info@holemans.com


dites-nous

Belle, Natalie Portman l’est assurément. De cette beauté classique qui est une promesse de bonheur. Égérie du parfum Miss Dior, la jeune actrice, mariée au directeur de la danse à l’Opéra de Paris, incarne la nouvelle vague du cinéma américain. Rencontre.

 Natalie Secrets de beauté Le secret de votre ligne ? Je suis végétarienne par conviction depuis 20 ans. Le secret de votre teint ? Le Démaquillant et le Tonique de Joëlle Ciocco, la crèmes bio pour peaux sensibles Pai Skincare Organic Calendula & Consoude. Une odeur liée à l’enfance ? Celles des glaces à l’eau au parfum d’abricot. Et celle qui vous plait aujourd’hui ? Le jasmin et les fleurs en général. C’est pour ça que Miss Dior me plaît. Le secret de votre allure ? Décontractée, plutôt informelle. Je laisse sécher mes cheveux à l’air libre, je sors sans maquillage, je vis en pantalon…sauf les soirs de gala. Miss Dior Élégante, joueuse, amoureuse, Miss Dior incarne la joie de vivre spontanée d’une jeune femme d’aujourd’hui. Un parcours qui débute, avec le charme piquant d’un prélude hespéridé, frais et fruité, puis s’épanouit en des notes florales, s’ennoblit ensuite avec l’élégance du patchouli, pour offrir enfin une conclusion musquée, trace ultime du souvenir.

—6—

© CHRISTIAN DIOR PARFUMS

Par Raoul Buyle

dans la vraie vie « Oui, je le veux ! » Natalie Portman et Benjamin Millepied ont prononcé ces mots en août dernier sur la plage de Big Sur, Californie. Déjà parents d'un petit garçon, ils se sont mariés dans la plus stricte intimité. Ils s'étaient rencontrés sur le tournage de « Black Swan », le film qui a valu un Oscar à l’actrice. La belle Natalie pourra maintenant prendre la nationalité française, chose qu'elle envisage sérieusement : « Cela accomplirait le rêve francophile de mon père et de moimême », a-t-elle déclaré à Madame Figaro. « Je vivais à Paris lorsque j'avais 12 ans et mon père m'a appelée Natalie en hommage à une chanson de Gilbert Bécaud »….. Vous êtes l’égérie de Miss Dior ? Ce parfum a-t-il plusieurs visages pour vous ? Natalie Portman  : Miss Dior a les visages multiples d’une amoureuse idéalisée. C’est un personnage à interpréter à part entière. Le dernier film publicitaire (réalisé par Sofia Coppola) l’incarne d’ailleurs dans une diversité émotionnelle propre au sentiment amoureux : le rire et l’intensité, le jeu comme la gravité, la légèreté et l’osmose. Est-ce que Miss Dior a évolué ? A-t-elle gagné en maturité ? N.P. : Elle a indéniablement mûri. Gagné en profondeur et en sensualité. Comme si sa féminité s’était affirmée sans perdre de sa fraîcheur. Un parfum comme Miss Dior a une âme. Vous portez les dernières créations Haute Couture de Raf Simons, avez-vous eu du plaisir à les porter ? Incarne-t-il pour vous la modernité de la Maison Dior ? N.P. : J’ai adoré porter ces robes. Elles sont à la fois modernes

et d’une féminité intemporelle. Il s’agit d’une élégance Couture très contemporaine. J’admire sincèrement le travail de Raf Simons pour sa première collection Haute Couture chez Dior. Le défi était immense et il l’a relevé : il a su intégrer les codes Dior à son propre langage. Il possède ce sens «  architectural  » de la coupe, tout comme Christian Dior. Vous portez notamment la version moderne et revisitée par Raf Simons de la robe « Miss Dior ». Connaissez-vous son histoire ? N.P. : Je sais que cette robe avait été créée par Christian Dior pour accompagner le premier parfum Miss Dior en 1947. Elle était brodée de centaines de fleurs et incarnait la passion du couturier pour les fleurs. Elle fait partie de l’histoire de la Maison. La robe Miss Dior, l’originelle comme son écho moderne, incarne cette idée que Couture et Parfum ne font qu’un chez Dior, unis autour d’un idéal de beauté. La chanson La Vie en Rose interprété par Grace Jones est comme un hymne moderne à l’amour. Est-ce que cette mélodie incarne pour vous l’âme de Miss Dior ? N.P. : Miss Dior est comme un personnage-symbole de l’amour. L’incarnation même du sentiment amoureux. « La Vie en rose » est l’hymne à l’amour le plus universel qui soit. Il semble avoir été écrit pour elle. Miss Dior est plus que jamais liée à la romance et à l’amour. Avez-vous des films ou des scènes d’amour cultes ? N.P.  : J’adore la scène dans Il Posto quand le jeune homme aide la fille à traverser la rue.


vie privée Aujourd’hui les princes découvrent qu’ils ont un cœur et ils préfèrent l’entendre battre avec une jolie roturière plutôt que l’étouffer avec une princesse de sang. L’amour ou la couronne ? Et pourquoi pas les deux…

Hier encore chaque fois qu’un prince ruait dans les brancards ou sortait du rang, la sanction était immédiate. Il était viré de l’ordre de succession au trône, rayé des listes d’invités officiels et privé de subsides. Libre à lui de convoler ensuite avec sa Cendrillon…ou pas. Il faudra attendre les années 70 pour que trois héritiers patentés imposent les noces de l’amour et de la couronne. Trois « bergères » réussissent assez bien aujourd’hui sur les trônes d’Europe et ont considérablement rehaussé le prestige et la popularité de leur monarchie  : Silvia de Suède, Sonja de Norvège et Maria-Teresa de Luxembourg. Ce coup de sang neuf sur les vieilles dynasties a fait école. Aujourd’hui, il n’y a plus un prince ne fasse pas un mariage d’amour et les nouvelles altesses ont autant d’éducation, de sens du devoir et d’ambition que les princesses de sang. En ce début de 3e Millénaire, la tendance est à la « démocratisation des gènes de la royauté ». Et si, pour styler votre noce, vous vous inspiriez de celles de ces princes charmants qui ont épousé quelques-unes des plus jolies filles du moment. L’amour, la gloire, la beauté, c’est un peu leur spécialité, non ?

Par Raoul Buyle 1.

1. Tatiana Santo Domingo et Andrea Casiraghi 2. SAR Princesse Madeleine de Suède et Chris O’Neil

© Reporters

3. SAR Prince Félix de Luxembourg et Claire Lademacher

—8—

Cendrillon 3.

4.

© Reporters

2.

© Reporters

Morganatique Rappelant le temps où l’almanach de Gotha, bible du sang bleu, séparait le bon grain de l’ivraie, l’historien Ghislain de Diesbach écrit dans ses « Secrets du Gotha », à propos des unions royales inégales : le Gotha les désignait sous le terme de « mariages morganatiques ». Ce terme viendrait de l’expression allemande «  Morgen gaben », autrement dit, le cadeau du matin, celui que l’on remettait après une nuit de plaisir à la personne qui vous l’avait procurée… L’expression a fini par s’appliquer non plus à une rupture, mais au mariage qui sanctionnait cet amour hors protocole.

 Le syndrome de

© Reporters

Dress code Ces mariages ont eu lieu il y a longtemps mais restent des références indémodables en matière de tenues. Trois filles, trois styles. Souvenez-vous l’attitude seventies-sexy de Bianca Jagger en veste-smoking d’Yves Saint Laurent (971). Ou la simplicité archi-chic de Carolyn Bessette (épouse de John-John Kennedy) en Narciso Rodriguez (1996). Et la fraîcheur Haute couture d’Audrey Hepburn en Balmain (1954).

4. Jacqueline-Adriane Desmarais et SAS Prince Hadrien de Croÿ-Roeulx


Vous habiller, notre passion depuis 3 générations !

LOCATION ET VENTE DE VÊTEMENTS DE CÉRÉMONIE POUR HOMMES

Avenue de Tervuren 2 - 1040 Bruxelles - Tél.: 02/735.78.00 - Fax: 02/734.59.95 - www.roseetvangeluwe.be vangeluwe@skynet.be - Parking privé - Du mardi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi jusquà 17h30


mariage

EN CHIFFRES 31,9

1.348

C’est la somme (en €) économisée sur les impôts pour des conjoints sans enfants qui gagnent entre 20 000 et 45 000 € par an, mariés en juillet 2012. Toutefois, si le couple a le même salaire, il n’aura aucune baisse d’impôt.

C’est l’âge moyen auquel un homme se marie (en 2011) avec une femme légèrement plus jeune que lui (30,1 ans). De nos jours, les amoureux préfèrent se stabiliser financièrement avant d’investir dans une union consacrée. Mariages plus vieux, mariages heureux ?

Un divorce sur dix concerne des couples mariés depuis plus de 30 ans. Durée moyenne d’un divorce : 11,6 mois de procédure. Par consentement mutuel : 8,8 mois en 2004 contre 2,6 en 2006.

—10 —

Par Pierre Dragomirov

1 sur 2

Un mariage sur deux finit en divorce : -30% de mariages entre 1970 et 2010, + 55% de divorces entre ces mêmes dates. Avec un « pic » de divorces dans les années 90. En cas de divorce, la garde des enfants est confiée dans 72,1% des cas à la femme (20,8% garde alternée).

C’est le pourcentage des mariages qui donnent lieu à une cérémonie religieuse. Ce chiffre est intéressant car il montre bien l’évolution de notre société puisqu’il est en recul constant depuis les années 90.

C’est le budget moyen (en €) d’une cérémonie de mariage pour une centaine d’invité. Ce prix inclut le repas et les boissons (4500 €), la cérémonie et décoration (1550 €), la location de salle et matériel (2300 €), les vêtements et mise en beauté (2050 €), DJ et photographe (1900 €), autres frais, cadeaux, babysitting (1700 €).

67 000 000

En juin 2004, le mariage de la fille de Lakshmi  Mittal restera dans l’histoire comme le mariage de la démesure. Une fête record passée par le château de Versailles, le Jardin des Tuileries et à l’Intercontinental de Paris. 12 Boeings avaient été loués pour transporter les invités de l’Inde vers la France. Chacun avait bénéficié d’une invitation de 20 pages reçue dans une boîte en argent. Coût : environ 67 millions €.

© SOURCES INSEE, XERFI 2013, EUROSTAT.

C’est le prix moyen (en €) dépensé pour les alliances. Si l’or rose domine pour les hommes, l’or jaune et l’or blanc, voire les anneaux entièrement sertis de (tout) petits diamants, ont la préférence des femmes.

32,5

14 000

500

1 sur 10

Baisse du nombre de mariages, hausses des divorces, goût croissant pour l’union libre, mais le marché du mariage ne s’effondre pas. Le Jour J en quelques chiffres.


collection Spirale dinh van - dinhvan.com

BOUTIQUES DINH VAN BRUXELLES - 14, Place du Grand Sablon et WoluwĂŠ Shopping Center


wedding planning

1.

Du blanc évidemment. Du satin, du tulle et de la dentelle, forcément. Mais avec un je-ne-sais-quoi de décalé et de non conventionnel. Pour le grand jour, on marie romantisme et espièglerie pile poil dans l’air du temps. Voici quelques façons pour customiser son mariage dans un esprit « bohème chic »… et pas ruineux pour autant. Vive la mariée de l’an 14 !

Par Céline Pécheux

1. Pieds nus et pique-nique chic, cet été, pour le mariage de Margherita Missoni, l’héritière de la Maison Missoni, et du pilote de course Eugenio Amos, dans une robe de mariée qu’elle a dessinée main dans la main avec Giambattista Valli. 2. Pas de limousine à la sortie de l’église, mais un vélo… 3. Elle aurait pu s’offrir un mariage de princesse dans un manoir anglais….mais Keira Knightley et James Righton (du groupe rock The Klaxons) ont choisi simple : un petit village de Provence, une dizaine d’invités triés sur le volet et une robe griffée Chanel de seconde-main. Même les stars se marient sans chichis !

Des faire-part vus nulle part ailleurs, une voilette pour faire joli, quelques lampions de papier accrochés aux branches d'un olivier, une paire de sandales jetées sur la plage, un jupon de coton blanc retroussé sur des pieds nus, un chignon négligé piqué de fleurs fraîches... Voilà à quoi ressemble le « moodboard » du mariage 2014. Influencées par les blogs spécialisés et soucieuses de ne pas être déguisées, les nouvelles jeunes mariées veulent des robes stylées et des cérémonies moins guindées. Zoom sur ces tendances… qui nous viennent souvent d’outre-Manche.

1

Une cérémonie gypsy

Fini la garden-party à cheval sur l’étiquette, le mariage du moment est plus bohème que jamais et ça fait du bien au porte-monnaie  ! Un tipi en plein champ, un barbecue géant, une authentique « pompe à bière », quelques ballots de paille et, le tour est joué  ! Alors bien sûr  : pas de limousine, mais une vieille Mercedes décatie, pas de wedding cake, mais une pièce montée de cupcakes. Bref, on assume l’esprit cérémonie sans chichis, un brin gypsy. Et pourquoi pas quelques vrais guitaristes gitans pour chauffer l’atmosphère ou un duo délicieusement pop-folk-acoustique (the Choosy Child)… www.choosychild.blogspot.com

—12—

2

Une robe pas « meringue »

Le temps du mariage imposé par la tradition familiale semble révolu, et celles qui s'apprêtent aujourd'hui à dire « oui » sont de jeunes femmes accomplies, parfois déjà mères de famille. La cérémonie qu'elles orchestrent de A à Z doit impérativement traduire leur univers. Et leur robe de mariée est en adéquation avec ce qu'elles portent au quotidien. Catherine et Malicia (qui ont ouvert la boutiqueboudoir «  Love, sweet, etc…  » rue Defacqz à Bruxelles) l’ont bien compris. Allergiques aux robes «  meringue  », ces deux grandes romantiques proposent des robes bohèmes, vintage, élégantes, jamais guindées, sorties de collections des créatrices les plus en vue du moment : Delphine Manivet, Rime Arodaky ou Vintage Wedding Dress Company. www.lovesweetetc.com

3

Une déco bobo

Pour donner une atmosphère cool à son mariage avec trois fois rien, quelques kilims, des pinatas colorées, des néons XXL et le tour est joué ! Autre astuce petit budget : louer chez Yapstock quelques pièces de mobilier vintage et tout un attirail déco « rétro » prêt-àposer Pour les plus douées, les sites consacrés aux mariages qui pullulent sur la toile ces dernières années nous donnent des tonnes de

conseils pour réaliser soi-même notre propre déco. Nos blogs préférés ? www.lamarieeauxpiedsnus.com et www.unbeaujour.fr, ceuxlà même que la créatrice Delphine Manivet consultait religieusement en 2004 lorsqu'elle a monté sa griffe de robes. www.yapstock.com

4

Un bouquet « belle des champs »

Les fleurs, c’est beau, mais c’est cher et souvent trop vu. Le top  : une brassée de fleurs sauvages ramassées le matin même ou un bouquet de menthe fraîche, de violettes ou de pâquerettes. Allergique au pollen et aux traditions  ? Il reste l’Art knitting  : un bouquet en laine et en mohair façon œuvre d’art à conserver (280€ sur www.emmanuelleesther.com). Autre alternative  : des fleurs en papier (pages de livres, journaux) façon marchande de fleurs à la plage du Zoute  ! Sur le site www.100layercake.com, on trouve un tutoriel pour réaliser soi-même de beaux camélias recyclés. Terriblement poétique, la couronne de fleurs qu’on apprend à fabriquer sur la rubrique DIY de la www.lamarieeauxpiedsnus.com. www.emmanuelle-esther.com www.100layercake.com www.lamarieeauxpiedsnus.com


© Collection Rime Arodaky

2.

3.

 noces

re-belles 7 5 Des invitations virtuelles ou à l’ancienne

Les traditionnels cartons d’invitation laissent aux faire-part 2.0. Pratique, le blog anglais www.weddingchicks.com propose des invitations et « Save the date » en ligne que l’on n’a plus qu’à customiser. Autre solution facile et pas cher : le coup du tampon ! Pour transformer une simple feuille en carton en invitation originale, on personnalise son propre tampon (initiales, Jour J, choix du motif) dans les e-shops de Ruban Collectif, Mister M Studio ou La Tamponneuse (comptez 30 à 40 €). www.weddingchicks.com

6

Des photos à gogo

En plus du photobooth, comprenez une cabine photo devant laquelle vos invités prennent la pose à tour de rôle, la tendance aujourd’hui c’est le « My Pola ». Très facile d’utilisation et vraiment rigolo, l’appareil Polaroid se loue sur Internet en quelques clics. Ici, il s’agit de l’élégant Instax Mini, qui produit des tirages de la taille d’une carte de crédit. Il est envoyé avec ses piles neuves, pour trois jours, avec son bon de retour prépayé. A partir de 85€ sur www.my-pola.com

Un dîner convivial

Plus cool qu’un repas placé, on mise sur un pique-nique, un buffet, un barbecue champêtre ou des plats à partager version tapas ou mezze. Autre tendance qui commence à avoir du succès  : les food trucks, camions à frites et autres stand burger à privatiser pour un walking dinner relax dans son jardin (www.lafrite.be). Côté dessert, les candy bars cartonnent depuis quelques années et demandent peu de moyen  : des bocaux, de jolies étiquettes, des rubans et des bonbons, cupcakes, cake pops, pétales de fleurs cristallisés… Top aussi : le stand de marchand de glaces. Chacun vient chercher son cornet aux parfums étudiés et c’est plié ! Un concept qui se décline en option distributeur de popcorn ou bar à fruits. www.lafrite.be

8

Un wedding planner pacificateur

ment. Le wedding planner a des deals avec les fleuristes, loueurs de voitures, traiteurs qui lui permettent de négocier en incluant son propre tarif. Séduite par l’idée, on va voir Amélie Vincent et ses belles idées pile poil dans l’air du temps. www.theeventalist.com

9

De la « suite » dans les idées

De l’église jusqu’au lieu de la fête, on adopte une attitude branchée et archi responsable : tout le monde à bicyclette ! Chez Vélo Cité, à Schaerbeek, on loue des deux roues anciens (roses) qui donnent un cachet fou à la suite (à partir de 10 € la journée). Pour les idées plus farfelues, Royal Event, à Corbais, se charge de trouver les prestataires capables de louer bus double deck, taxis anglais, petits trains ou suite de coccinelles… www.velocite.be - www.royal-event.com

La préparation d’un mariage c’est 300 heures de boulot en moyenne : trouver les bons prestataires, supporter ses propres caprices, risquer de tout annuler face aux exigences de la belle-mère… Le job d’un wedding planner  ? Nous épauler, nous mettre en contact avec les bonnes personnes et organiser notre mariage de A à Z. C’est cher  ? Pas forcé-

—13 —


sociologie Plongée en témoignages dans une journée exceptionnelle, c’est l’aventure du Grand jour, des années 40 à aujourd’hui, que retrace Jean-Claude Kaufmann. De la diversité des expériences au fil des décennies, le sociologue dégage une évolution étonnante des mentalités et des rituels.

Par Pierre Dragomirov

 Anthologie

du couple > « Organiser son mariage pour les nuls », dans la collection Pour Les Nuls. La wedding-planner américaine Peggy Mignot-Paillet et la journaliste parisienne Peggy Frey ont décidé de simplifier la vie des futurs mariés ; aux Editions First > « Le Guide du Mariage » du Petit Futé est une référence chic et pas chère pour trouver des prestataires classé par région (principalement en France) : traiteurs, salles, photographes, décoration, location diverses ; aux Editions Petit Futé

—14 —

De la Seconde Guerre mondiale à nos jours, nous avons radicalement changé de société. La modernité a imposé des règles du jeu fondées sur le droit de la personne à inventer sa propre vie. Ainsi, le mariage est devenu une affaire personnelle et non plus celle de la famille ou de la communauté. Après un temps de révolte contre l'institution, la cérémonie du mariage est aujourd'hui rêvée de plus en plus fort par le couple et son organisation ne cesse de monter en puissance. Réussir son mariage est devenu un défi. Dans « Mariage », un livre nourri de vécu et de témoignages, une cinquantaine de couples livrent souvenirs, émotions, et temps forts du Jour J. A vous lire on a l’impression que le mariage prend une ampleur de plus en plus grande…  Jean-Claude Kaufmann : Il peut même prendre des proportions gigantesques, dans le choix du jour du mariage, l’organisation de la cérémonie, qui va demander un temps fou. Cette montée en puissance du mariage s’explique par la fait qu’il est devenu le marqueur symbolique de l’engagement. Souvent, on commence par vivre à deux, sans se préoccuper de sanctionner cette vie commune par un mariage. On vit dans le présent, on attend la suite, et la suite arrive : on s’aperçoit que le couple s’est installé. À un moment, le rapport au temps va changer : on va se tourner vers l’avenir et vers un projet de famille, construit autour de l’idée d’enfants – même s’ils sont parfois déjà là. Et on décide de se marier pour le proclamer, dire à tout le monde, y compris à soi-même, qu’on a changé, qu’on veut s’engager pour la vie. Et là aussi, l’idée de durer est très importante.  Vous avez écrit un livre dialogue intitulé « Oser le couple ». Vivre à deux, c’est la vraie « aventure » de la vie ?   J-C.K. :  Le titre est un peu provocateur, car la majorité aujourd’hui «ose» le couple. On a voulu néanmoins pointer du doigt la difficulté qu’on a à s’engager. Le rêve d’amour, le désir de famille restent  très forts, mais l’engagement conjugal suscite encore pas mal d’hésitations. On a peur de faire le mauvais choix, peur de se perdre. Le couple se construit sur la différence, dites-vous aussi à plusieurs reprises.  J.-C. K. : Ce rêve de rester soi se relie au rêve de rencontrer quelqu’un qui soit un peu son double. C’est certes plus facile de se comprendre, quand on partage les mêmes goûts. Mais il ne faut pas que cela aille trop loin, car un couple fonctionne sur la complémentarité. Et même si l’autre habite la même ville, a les mêmes idées, les mêmes convictions religieuses, il est toujours un peu différent.  Les revendications d’égalité homme-femme ne vont-elles pas à l’encontre de ce besoin de différence, de complémentarité ?  J.-C. K.  :  L’un des attraits du couple, c’est de former une équipe où chacun va avoir ses compétences dans un domaine qu’il va prendre en charge. Mais ce système de rôles contrastés ravive le poids historique des différences hommes-femmes – traditionnellement la femme ayant plus de compétences dans le domaine ménager. Il faut donc trouver un juste équilibre, où chacun se sent à l’aise dans ce qu’il fait, tout en évitant une dérive trop forte vers les rôles anciens.


Chaussée de Wavre, 141-143 • 1050 Bruxelles (Ixelles) • Parking clientèle • 02 511 93 73 Ouvert du mardi au samedi de 9h30 à 18h30 • www.demeuldre.com • demeuldre@demeuldre.com


Princesse fatale, ingénue ou effrontée, au royaume du cousu main, il se crée des robes d’exception. Par ses arabesques et ses transparences, la dentelle apporte douceur et charme, et sublime la féminité. Rencontre avec la styliste Marie-Catherine le Hodey qui a fait le choix du « tradi-trendy ».

Par Raoul Buyle

—16 —

Création Marie-Catherine le Hodey

Once upon a time… Comment se sont passés les préparatifs de votre mariage ? Marie-Catherine : Nous avons (presque) tout fait nous-même. J’ai dessiné les cartons d’invitation avec des papillons partout, imaginé la tenue des petites filles d’honneur, réalisé avec ma belle-sœur des « cascades » de fleurs blanches dans l’église, beaucoup de lys (ma fleur préférée), et des centres de table baroques sur le thème « blanc et vert ». Même la chorale était familiale ! Comment avez-vous trouvé votre lieu de réception ? Un choix facile : la propriété de ma grand-mère dans la campagne Picarde. Avez-vous choisi un thème particulier ? Je voulais une ambiance « shabby chic » à la fois vintage, romantique et originale, tout en respectant un certain esprit traditionnel. Avec des papillons roses et blancs partout ! En papier, en tissu ou en plume, ils butinaient les bouquets de fleurs, virevoltaient sur les menus, se posaient sur le chapeau des dames… J’en ai même brodés (à la main) sur le gilet de mon mari. Décrivez-nous votre robe ? Romantique mais actuelle. Une robe à fines bretelles avec un corsage de tulle invisible rebrodé de fleurs de dentelle. Dans le bas, plusieurs « étages » de tulle. Et je portais un long voile brodé d’un large bord en dentelle. Quel a été le plus beau moment ? Peut-être le moment où l’on s’est dit « oui » ou, alors, l’ouverture du bal avec mon père… à moins que ce soit le fait que tous ceux que j’aime étaient là.

Création Marie-Catherine le Hodey

mode

Classique  mais pas trop Toute petite déjà, Marie-Catherine était attirée par le tulle, la dentelle, la soie et le satin. Avec des bouts de tissus récupérés, enfant, elle passe son temps à confectionner des robes pour ses poupées puis pour ses copines. «  Lorsqu’on parlait d’une robe de mariée, dit-elle, j’avais les yeux qui brillent. C’est devenu mon métier  !  » Après des études de stylisme/modélisme à Saint-Luc, elle fait ses premiers pas chez Bruphils, puis découvre l’univers de la Haute couture dans l’atelier de Pierre Gauthier. Une révélation ! Aujourd’hui, la boutique/atelier de Marie-Catherine le Hodey, à Uccle, a pignon sur rue et habille les plus belles mariées du Royaume.

De l’envie au croquis

Partir de ses envies, se laisser porter par les conseils avisés de la créatrice jusqu’à ce que sa sensibilité épouse la vôtre, décrypter les courbes et les angles de votre personnalité avant de laisser le rêve prendre forme sur le croquis… Le dessin prend ensuite forme par la magie de la toile réalisée à partir d’une quarantaine de mesures prises lors d’un premier essayage, le vrai luxe du vrai sur-mesure. Seules, celles qui ont déjà vécu un « essayage » chez leur « couturière » connaissent le frisson de celle qui, tout

droit dans l’assemblage des premiers pans de soie, de tulle et de dentelle, s’en remet au savoirfaire de Marie-Catherine, détentrice de cette curieuse géométrie d’où surgit l’élégance. « Mon rôle, dit-elle, est   de transposer en couture les rêves des jeunes femmes qui viennent me voir. Et réaliser des robes qui racontent des histoires à la fois heureuses et gaies. J’aime les contes de fée et je l’assume ! »

Tendance 2014

La soie dans tous ses états ! Mousseline, crêpe, drap de soie, tulle, organdi et organza. La dentelle est aussi l’élément qui lui tient le plus à cœur. Son côté fragile donne toute la féminité et la délicatesse à ses créations. Ses robes jouent entre sensibilité d’autrefois et poésie contemporaine. Une allure un brin vintage et une pointe de glamour, sexy mais pas trop. Les corsets et les jupons de tulle se veulent aériens, les robes sont floues et légères, les transparences désinvoltes. Le prix d’une robe de rêve ? A partir de 2000 €. Un prix qui varie selon le modèle, la qualité du tissu, la présence ou non de broderies… 1226, Chaussée de Waterloo (sur rendez-vous uniquement) à Uccle 0475 270 147 - www.mariecatherinelehodey.be


Isabel Graham B R U S S E l S

Rue de linthout, 143 - 1200 Bruxelles - 02/742.93.13 - info@isabelgraham.com - www.isabelgraham.com

IsabelGraham_LLE_Fevrier2014.indd 1

10/02/14 13:45

CrĂŠations sur-mesure Ouvert le jeudi de 10h00 Ă  16h00 ou sur rendez-vous - Rue des Touristes 31 - 1170 Bruxelles 0477 53 26 72 - www.ameliedhooghvorst.com


mode Collection Rime Arodaky printemps 2014

Le clin d’œil décalé de la créatrice (parisienne) Rime Arodaky pour une mariée pétillante et bien dans ses baskets !

Par Céline Pécheux

 Quand « oui »

rime avec rock’n’roll Sensuelle et avant-gardiste, sublime de simplicité, la mariée selon Rime Arodaky chahute la tradition et s’habille en « grand blanc » envers et contre tous les clichés. Dans un esprit rock’n’roll, elle dépoussière la petit monde guindé du mariage à grands coups de coupes minimalistes, bohèmes, jamais sages. 2010, après avoir travaillé pour Dice Kayek et Sonia Rykiel, la créatrice parisienne se lance dans la création de robes de mariée. Le bouche à oreille fonctionne çà merveille dans le Paris jeune, chic et branché…. jusqu’à Bruxelles. Son blog « Lalovelist » porte le même message que ses créations : la mode et le mariage font bon ménage. Out, les meringues. In, le style rock’n’roll ! Pour mieux dire « oui » le jour j, ses robes sont twistées avec de la dentelle fine et des formes géométriques. Les hauts dévoilent le dos, les empiècements de dentelle collent à la peau, les robes longues ou courtes laissent une liberté aux mouvements. Pour qui ? Pour celles qui n’ont pas peur d’envoyer valser les conventions. Rencontre. La mariée selon Rime Arodaky ? Rime Arodaky : C’est une jeune femme qui préfère son « perfecto » en dentelle à un voile virginal, et se plait à détourner le vestiaire de son amoureux ! Un peu Bardot, un peu amazone, elle est affranchie, insolente, sexy mais reste très féminine. Elle n’a pas peur de bousculer les codes et se fout en général du regard des autres.

—18 —

Combien de robes (longues) créez-vous par an ? Une petite vingtaine. Après, je sors aussi chaque année une collection «  capsule  » d’une dizaine de robes courtes et stylées pour les mariages civiles. Un univers «  au-dessus du genou » qui est en général délaissé par les créatrices de robes de mariée et que j’aimerais développer encore plus à l’avenir. Quelles sont vos sources d’inspiration ? La rue, le mariage des «  stars  », la scène rock… Depuis deux saisons, je suis accro au réseau social « Pinterest », une version virtuelle du tableau de liège où l'on punaise les photos qu'on aime. J’y trouve beaucoup d’idées, de tendances, tant en mode qu’en beauté. Quand j’ai fini de rassembler toutes les images sur mon « moodboard », je commence à dessiner. En général je laisse reposer mes croquis, puis je reviens dessus plus tard. Parfois, le premier jet est le bon…ou pas. Il n’y a pas de règle. Le plus beau compliment que l’on vous ait fait ? Les plus chouettes compliments, ce sont les mariés qui me les font. Quand ils me disent merci parce qu’ils ont trouvé leur femme sublime dans l’une de mes robes. C’est toujours un moment émouvant. Je trouve extrêmement flatteur que mes robes séduisent autant la gente féminine que masculine. La création dont vous êtes la plus fière ? L’un de mes best-sellers est la robe « Liberty », ce n’est pourtant pas celle que je préfère. Mes

modèles sont souvent le fruit d’adaptation et de remaniement en fonction de ce que les gens me demandent les saisons précédentes. J’ai une petite préférence pour les modèles moins attendus, dessinés de manière spontanée, comme la robe « Bowie ». Son style ethnique-chic, très graphique, la rend tout à fait singulière. Un style sexy et décomplexé qui est devenu au fil du temps ma marque de fabrique. Pourquoi avoir choisi la boutique bruxelloise « Love, Sweet, Etc… » ? Entre Malicia, Catherine (les propriétaires de la boutique) et moi, ça a tout de suite collé ! Malicia m’avait demandé de créer sa robe de mariée alors que je débutais dans le métier… Quand elles ont ouvert leur boutique, elles m’ont sollicité pour me représenter à Bruxelles. En exclusivité. J’aime leur conception moderne et décalée du mariage. Comme nous sommes une petite marque avec des délais de fabrication assez long, je me fais rare pour pouvoir satisfaire toutes mes clientes. Vos projets immédiats ? Développer une ligne à petits prix de robes « civiles » pour les témoins et la décliner dans des tonalités pastel ou color block. J’ouvre aussi un point de vente à Londres dans le quartier de Notting Hill. Rime Arodaky chez « Love, Sweet, Etc… », 36 rue Defacqz à 1050 Bruxelles. Essayage uniquement sur rendez-vous. 02 / 534 78 90 - www.lovesweetetc.com


cRéATION DE cHAPEAux SuR mESuRE

ST é PHA N I E GERSDORFF

Un bijou de chocolat, à votre image. Personalisez l’événement de votre vie

Empreinte Chocolat, c’est le choix de la personnalisation du chocolat, du goût et de l’emballage. Tous les chocolats sont le fruit exclusif de l’artisan-chocolatier, Arnaud Champagne.

Pour un mariage, une soirée, une cérémonie ou tout simplement pour porter tous les jours, je crée des chapeaux et coiffes sur mesure. Dans mon atelier aux

www.empreinte-chocolat.be Contact: Florence Stas de Richelle Mob: +32 474 57 12 85 florence.stas@empreinte-chocolat.be

ARIAGE févr.2014-EmpreinteChocolat.indd 1

ir A pArt rS, A du 15 M Familial

www.stephanie-gersdorff.be - 0477 46 12 38 stephanie@stephanie-gersdorff.be STEPHANIE GERSDORFF 160X110.indd 1 14/02/14 10:48

le Carnet nible sera dispo de sur le site

lalibre.b

abords de Bruxelles, je vous reçois sur rendez-vous et en toute convivialité afin d’imaginer au mieux et avec vous le chapeau qui vous ressemble…

e

Insérez vos annonces dans Le Carnet Familial de La Libre du Mardi et sur le site de La Libre sera l’affaire de quelques clics...

17/02/14 11:11


bijoux 2.

1. Sa pierre préférée : le rubis ; Création Manalys 2. Moise Mann. Un formidable travail d’expertise… 3. L’amour des pierres de couleur les plus rares et les plus précieuses

SANS PAREILS Sur mesure, éditions limitées, pièces uniques ou personnalisées… Le joaillier (bruxellois) Moïse Mann sait nous prendre par notre désir le plus fort : ne ressembler qu’à nous-mêmes.

par Raoul Buyle

3.

MONTRES CHRISTOPHE CLARET Jamais une marque horlogère n’a offert une telle démonstration de savoir-faire ! Après le succès de la DualTow, pièce fondatrice lancée en 2009, et l’incroyable accueil fait à la montre Adagio, Christophe Claret propose la 21 Black Jack qui allie artisanat, innovation, grandes complications et univers du jeu, inaugurant un nouveau paradigme de la Haute horlogerie : la montre interactive. En exclusivité chez Manalys. DIAMANTS EN LÉVITATION Prestidigitation ? Non, le « Serti Secret ». Aucune griffe apparente. Aucune entrave. Et, miracle : le diamant se transforme en point de beauté sur la peau. Objectif : briller, briller, briller ! — 20 —

Depuis plus de 25 ans maintenant, Moise Mann se passionne pour les pierres précieuses. Sa préférée  : le rubis, notamment les rubis de Mogok en Birmanie, les plus rares, les plus précieux, d’un rouge «  sang-de-pigeon  » sans nul autre pareil. «  A chacun de mes voyages en Thaïlande, on me présente des lots de centaines de pierres. Ce qui me décide à acheter, c’est l’intensité de la couleur, la grosseur de la gemme et la brillance. Pour déterminer leur valeur, l’œil ne suffit pas. Il faut aussi un microscope pour détecter les imperfections de la pierre. Les pierres qui n’en n’ont pas sont rares. A l’œil, certaines ne présentent aucun problème. Mais, vu en gros plan, c’est autre chose ! Parmi les plus fragiles, on trouve l’émeraude que j’aime aussi beaucoup. Saviez-vous que l’émeraude contient beaucoup de ‘givre’ à l’intérieur. C’est que l’on appelle le ‘jardin’ des émeraudes… » Le joaillier pourrait nous parler de sa passion durant des heures. Cinq ans déjà que Moise Mann a ouvert la joaillerie Manalys, sise boulevard de Waterloo. Le temps passe à la vitesse d’une année-lumière dans ce lieu d’atmosphère qu’il a voulu atypique, singulier avec élégance et, surtout, à mille carats des codes classiques. Ici, chaque bijou est unique et créé autour d'une pierre en particulier (et non, l'inverse), tout en volume et esthétiquement différent. Rien n'est copié ni décliné. « Le classicisme ne m’intéresse pas ou peu. Je suis en constante recherche de pierres inattendues et de design innovant. Sans à priori  ». Et, malgré 17 ans de « grande maison » et plus de 20 années d’expérience de la fabrication, le joaillier ressent toujours le bonheur de pouvoir travailler « à l’établi ». Pas question d’arrêter : « Un bijou que vous avez pensé, dessiné et réalisé est toujours une histoire d’amour ».

1.

3 QUESTIONS À MOISE MANN Votre lien avec la joaillerie Hollemans ? Holemans m’a fait travailler, voyager, conclure des achats, expertiser. Une expérience complète et polyvalente. Et le fait d’avoir été actif en atelier pendant tant d’années reste ma plus grande force. A tel point qu’aujourd’hui vous avez racheté la marque ? Un emblème de la Haute joaillerie belge (depuis 1922) ne pouvait disparaître. Holemans change de main, continue et réouvre en septembre au Sablon. Côté Manalys, le culte de la Haute joaillerie. Côté Holemans, un esprit plutôt « collections ». Ce qui nous relie : la force d’un atelier intégré. Une des spécificités de Holemans ? La laque. Bien utilisée, elle confère une présence fascinante à un bijou. Mon équipe recherche des nouveaux pigments pour innover. Les essais s’annoncent très concluants ! www.manalys.com - 02 512 61 18


17/02/14 14:13

BELLEMANS 160X225 FEV14.indd 1

Unforgettable wedding planning – special events

Avec Unforgettable, votre mariage sera magique, unique, inoubliable...et vous en profiterez pleinement. Pour de plus amples informations, consultez notre site : unforgettable-event.be ou appelez Anne Wydock au 0473 97 60 78 .


bijoux Romantiques, précieux, classiques, graphiques, créatifs, chics et pas (trop) chers…. Anneaux amours. Toujours !

Par Pierre Dragomirov

Bagues Zanotti chez les Joailliers Tollet

Bague Oui en or blanc et diamants ; Dior Joaillerie

LA BAGUE AU DOIGT

Alliance Bridal Facette Platinium ; Boucheron c/o La Maison du Diamant

Alliance or blanc et diamants taille émeraude ; De Greef Création

Bague Profil Camelia ; Chanel Joaillerie

— 22—

Jeux d’alliances en or, platine et diamants ; Tiffany

Bague La Délicate (Paris Nouvelle Vague) ; Cartier

Bague Menottes  or rose ; Dinh Van


SPECIALISTE DE LA CHAUSSURE DE MARIAGE ET DE SUITE AVEC ASSORTIMENT DE SACS 40 ans d’expérience - Grand choix de chaussures italiennes

Galerie de la toison d’or 21 • 1050 Bruxelles • Tél. : 02.512.10.63 • www.scottsboutique.be Scott’s Chaussures


multimedia

Déposer sa liste, chercher des astuces déco, trouver sa robe… Pour trouver les bons filons, où aller piocher des idées ? Sur le Net, les web-sites, blogs et autres forums sans cesse alimentés par les principaux intéressés : les mariés.

Par Pierre Dragomirov

www.fleurdelyst.be POUR DÉPOSER SA LISTE DE MARIAGE

Qui dit mariage, dit cadeaux. Pour que votre geste soit parmi ceux qui comptent, les listes de mariage vous proposent en vrac : les bases, la tradition, les éblouissements de la création, les petits « trucs » en plus, un voyage… Offrez-vous, et à vos proches, le meilleur service de liste de mariage en quelques clics seulement. Créé en 2006 par deux jeunes Belges, le site «  Fleur de Lyst  » est aujourd’hui l’un des sites Internet de listes de mariages les plus utilisés en Belgique. Il permet aux futurs mariés de facilement créer une liste personnalisée de cadeaux en ligne sans délai en temps ni obligation d’achats. Particularité  : le montant reçu peut être directement versé sur un compte bancaire. Une liberté totale qui permet à ce site de se démarquer de ses concurrentes du Web, surtout à une époque où de nombreux couples cohabitent avant de s’unir officiellement. Sachez aussi que le site www.fleurdelyst.com a été repris par IPM Group (l’entreprise multimédia qui édite La Libre, La DH, Paris Match, Essentielle et Logic-Immo.be) pour lui donner les moyens d’une expansion plus importante. Pour François le Hodey, Administrateur délégué d’IPM Group : « Notre stratégie est d’associer à nos médias d’information, des médias de service. Fleur de Lyst s’intègre parfaitement dans cette vision, c’est un site très bien pensé, ergonomique, pratique. On peut faire sa liste de mariage en 3 langues, tout est virtualisé, tout est facile d’usage. Dans le contexte de La Libre et du Carnet Familial, ce service est un complément tout à fait naturel ».

VOS AVANTAGES : > Rassembler en une seule fois tous vos désirs > Rendre service à votre entourage > Rassembler les dons sur un compte > Conserver votre liberté d’action > Profiter du transfert de dons sur votre compte (sans frais) > Profiter d’une couverture de nos frais de gestion — 24 —

CLIQUEZ

-Mais comment faisaient les mariés d’avant Internet ?...

POUR CONVOLER www.carnetfamilial.be

www.avecses10petitsdoigts

POUR ANNONCER SON MARIAGE

POUR DO IT YOURSELF

Rédigez sur le Net votre faire-part de mariage et annoncez-le dans le célébrissime «  Carnet familial » de La Libre Belgique. Un, choisissez votre catégorie d’annonce sur www. carnetfamilial.be et remplissez les champs en quelques clics. Avec la rubrique d’aide, c’est simple et rapide. Deux, pré-visualisez votre annonce. Vous pourrez y apporter les corrections souhaitées avant de passer commande. Trois, diffusez. Dès réception du paiement avant 18h30, votre annonce sera publiée dans la prochaine édition de la Libre. De plus, elle est publiée sur le site de Carnet Familial pendant une durée de 60 jours, avec ouverture d’un espace interactif de messagerie (privée) pour recevoir les félicitations d’usage. Simple, rapide, efficace.

www.ruffledblog.com POUR FAIRE LE PLEIN DE BONS PLANS

C’est LE site (américain) à connaître. Des sections inspirantes classées par thèmes  : «  Modern french chic wedding  », «  Art deco inspired wedding  », «  Rustic wedding  » et, pour chaque thème, des trucs pour rendre cette journée inoubliable. Les plus  : une rubrique « Do it yourself » où l’on apprend à réaliser des weddingcakes, des centres de table, des boutonnières, un décor champêtre dans une grange remplie de foin. Une autre rubrique « Recycle your wedding » permet de recycler (et revendre) ce qui peut l’être. Pro, inspirant, pratique.

Un blog anglé «  système D  » qui permet d’économiser sur les budgets déco, invitation, buffet et cadeaux, tout en stimulant la créativité et en faisant baisser le stress (bricoler, ça détend). On y trouve des idées auxquelles personne n’aurait pensé comme ces toppers (petits drapeaux en papier) customisés pour décorer la table, ces lanternes à fabriquer et à accrocher dans les arbres…à moindre frais. Ingénieux, créatif, chic et pas cher.

http://lamarieeencolere.com POUR NE PAS SE SENTIR SEULE

C’est sur ce blog que les mariées racontent l’envers du décor, la galère du faire-part, la réservation à la maison communale, leurs astuces de survie pour le Dday, la tentative échouée d’essayer d’impliquer le futur marié dans les préparatifs… Bref, chacune y va de son anecdote. Drôle, instructif, toujours optimiste.


Si un rayon de soleil vous manque, Ne restez pas tapi dans vos chaumières, Venez donc flâner chez nous du mercredi au samedi, Vous y serez éblouis !

Bronze de Vienne. Crocodile. Vers 1890

600m² d’exposition

Visitez notre site www.frantzhemeleers.be

« Conte de fée » N.P. Martin Piltzeng. Début 20ème siècle

Aquarelle : portrait de jeune fille. Style Louis XVI

Petite commode polychrome style Louis XV. Début 20ème siècle

Table directoire en acajou.

Ouvert du mercredi au samedi de 11h00 à 18h30 Avenue des Casernes 61 1040 Bruxelles Tel. 02/640 29 16 info@frantzhemeleers.com

Bronze de vienne. Tronc d’arbre avec oiseau, 19ème siècle


beauté

© Lancôme by Mario Testino

Il sublime les tops, les stars, les reines et, avec la même humilité, les femmes comme vous et moi. L’art de Bouzouk ? Révéler votre beauté sans vouloir la transformer.

Par Céline Pécheux

 L’homme qui aimait

les femmes Après 30 ans de métier à transporter son vanity sur les shootings des plus grands magazines de mode, de New York à Paris, le make-up artist (belge) Bouzouk, adoré pour ses teints lumineux et éclatants, a définitivement posé ses valises à Bruxelles. Il officie - quand il n’est pas au palais royal - dans son studio (indépendant) annexé au célèbre coiffeur Maison Roger, où il maquille notamment les plus jolies mariées de la ville. Rencontre. De quel monde venez-vous? Bouzouk  : Adolescent, je voulais être prêtre, puis peintre… Par hasard, je me suis mis à maquiller des mannequins pour les plus grands défilés à Paris et à Milan. Mon truc, c’était de les rendre belles en soulignant leur fragilité naturelle. Et ça a marché  ! Après avoir travaillé avec les plus grands notamment à New York, je rentre en Belgique et je maquille la princesse Paola, une jeune italienne d’une grande beauté. Aujourd’hui, je maquille toutes les femmes de la famille Royale, de la reine Mathilde à la princesse Claire. A mes heures perdues, je fais de la peinture, du stylisme, j’écris… Des univers instinctifs, précis et sensibles qui rejoignent celui du make-up. »

— 26 —

Pourquoi ce pseudo, Bouzouk ? Un jour, une petite fille m’a surnommé comme ça. D’où ça vient exactement, je ne sais pas. Mais, pour moi, c’était un signe  du destin ! Jean-Luc allait devenir Bouzouk  ! Une injure sympathique qui m’a vraiment porté chance par la suite. La personnalité que vous maquillez et à laquelle vous ne pouvez pas résister? La reine Noor al-Hussein de Jordanie. Une femme singulière, d’une grande beauté physique et morale, dont je suis directement tombé sous le charme. Malgré les épreuves et le temps qui passe, elle a su rester sereine et fidèle à elle-même, et cette intégrité se retrouve sur son beau visage. La reine Mathilde m’impressionne aussi beaucoup. J’ai rarement rencontré une femme aussi dévouée à sa tâche. Pour moi, elle représente l’archétype de la femme moderne qui assume son rôle de mère, d’épouse, de femme à responsabilité, son rôle de reine, et tout ça avec un sourire radieux…et une très jolie peau. C’est un « surhomme » ! L’anecdote la plus folle que vous avez en mémoire ? Le mariage de Kate et William. En une journée, je suis passé du « Saint des saints » de Buckingham Palace pour maquiller certaines têtes couronnées à la liesse populaire dans les

5 astuces make-up Lancôme pour être sublime le jour J  Pour une peau éclatante : Boire beaucoup d’eau, de thé vert, de jus frais (pomme-carotte) et bien hydrater sa peau quelques jours avant avec les soins « Généfique Repair Soin Nuit » et « Visionnaire » de Lancôme. Pour un maquillage jusqu’au bout de la nuit : Le jour J, mettre une crème hydratante puis appliquer la base « One Minute Blur » pour fixer le maquillage et atténuer les petites rougeurs. Pour un visage reposé : Appliquer par petites touches sur le contour des yeux le soin « Renergie Yeux Double » de Lancôme pour atténuer les pattes d’oie. L’anticerne appliqué au pinceau fera disparaître cernes et imperfections. Pour un teint radieux : Appliquer au pinceau le blush « Palette Subtile » (n°126 ou n°323) sur les pommettes, le front et le menton. Finir avec un voile de poudre transparente pour illuminer le visage. Pour des lèvres à croquer : Appliquer par petites touches de l’anti-cerne « Rénergie Yeux » de Lancôme pour donner aux lèvres une belle couleur nude. Mettre un peu de « Gloss in love » uniquement sur la lèvre inférieure pour une bouche pulpeuse comme Angelina Jolie. rues de Londres. C’était fascinant d’être en même temps acteur et spectateur d’un événement aussi important et glamour. Le métier que vous ne pourriez jamais exercer  ? Croque-mort.   J’aime trop la vie et sourire ! (rire) Votre livre de chevet ? Un recueil de poésie de l’écrivain belge William Cliff. J’adore ce genre de personnage, pas conventionnel pour deux sous, voire un peu fou, qui n’a pas peur de bousculer l’ordre établi. Une personne avec laquelle vous aimeriez rester coincé dans un ascenseur ? Ma femme.  Votre cantine à Bruxelles ? Je déjeune souvent dehors mais, le soir, je préfère dîner à la maison. La meilleure « cantine » de Bruxelles, c’est chez moi ! J’aime faire le marché, acheter de (très) bons produits, des primeurs de la saison, et mitonner chez moi de bons petits plats. J’ai une hygiène de vie assez saine et équilibrée. Ce qui me permet d’être tout le temps en action, ouvert sur le monde qui m’entoure.  Une devise ? «  Je ne suis pas difficile, je me satisfais du meilleur. » (Winston Churchill) Et la phrase que vous ne pouvez plus entendre ? C’est la crise. 


beauté

1.

6.

© CHRISTIAN DIOR PARFUMS

5.

7.

MARQUISE CLUTCH La « Palette Trianon » Fards à Paupières, Eyeliner & Fard à Joues (001 Favorite) rend hommage au nœud « Fontanges » dans l’esprit de Raf Simons pour Dior. Les fards pistache, chocolat irisé ou rose poudré côtoient le noir d’un liner et l’éclat vitaminé d’un fard à joues. Raffinement ultime : un pinceau blush serti d’un mini nœud rose métallisé. Une bonne hydratation, un make-up léger et naturel, bien dormir, no stress (ce n’est que du bonheur !) : voilà les secrets d’une jolie peau. Plus le teint est frais, plus le regard est incisif.

Par Nina Van Pallandt

UN TEINT D’ANGE

Pour illuminer la peau dans un halo, les perles mythiques «  Météorites Perles du Paradis  » (Poudre Lumière Scintillante) de Guerlain (1) se réinventent en taille XXL, en édition limitée. Dans ce camaïeu, diablement embellisseur de six teintes pastel et charnelles, les nuances correctrices habituelles –bleu et vert- ont été astucieusement remplacées par un rose, pour dégriser tout voile terne, et par un argent, pour refléter la lumière et assurer un éclat unique. Les zones d’ombres s’effacent, la grisaille se gomme, la fatigue s’envole. Le teint s’éclaire et scintille subtilement, ravivé par un coup de peps comme par enchantement. Cet effet rafraîchissant, tout en transparence, magnifie toutes les carnations, sans exception. Mon conseil : Pour une application parfaite des perles, le pinceau Météorites se met au diapa-

— 28 —

BELLE 4.

2.

TOUT SIMPLEMENT

son, vêtu des mêmes coloris. Parfaitement coordonné, il est muni d’un manche de bois blanc et surmonté de poils clairs, souples et soyeux, délicatement teintés d’un dégradé rosé.

UN MASCARA, DEUX POSSIBILITÉS

Attitudes et jeux de regards, le nouveau « Mascara Volume Cils d’Enfer Maxi Lash » de Guerlain (2) ou l’art des métamorphoses en un clin d’œil. Romantique comme le regard « baby doll », gainé de mascara (noir) en haut et en bas. Grand ouvert il donne un air irrésistiblement candide et innocent. Glamour comme «  l’œil de biche  » intensifié sur toute la frange supérieure des cils. Mon conseil : pour agrandir l’œil, maquillez les cils du haut et du bas en zig-zag pour une définition parfaite. Appliquez l’eyeliner au ras des cils, de la base interne de l’œil vers l’extérieur, pour souligner le regard. Sur les paupières, une Ombre Couture n°10 Rose Illusion Givenchy Over Rose (7).

UNE PEAU DE PÊCHE

3.

Essentiel : une bonne hydratation et un maquillage léger qui veille à bien respecter la carnation de la peau. Après une douche tiède, nettoyer et hydrater la peau avec la gamme «  Hydra Life  » de Christian Dior (Masque Hydra Life Réhydra-

tant Réveil Beauté, puis un sérum Skin Energizer Hydratant Pro-Jeunesse et un Fluide Matité Pro-Jeunesse). Sans oublier d'hydrater le décolleté (Dior Svelte Huile Satinante Créatrice de fermeté)  ! Uniformisez avec DiorSkin Nude BB Crème (3). Mon conseil  : Un mois avant, faites un soin nourrissant et ultra riche Super Aqua-Day de Guerlain, intensément hydratant. Limitez les gommages à 2 par mois et boostez votre peau avec une ampoule sérum vitalisant Soin Prodige Spécial Eclat - Midnight Star de Guerlain.

UNE BOUCHE ÉCLATANTE COMME UN BISOU

Le baume à lèvres, c’est l’atout belle bouche de la journée. En soin comme en make-up. Qu’attend-on de son baume ? Qu’il donne de l’éclat au visage. Il doit aussi esquisser une bouche bien ourlée et avoir de la tenue. Les mains ? Une manucure et un vernis Dior Trianon Edition n°204 Porcelaine (4). Mon conseil  : Redessinez le contour à l’anticernes posé au coton-tige, choisissez un « rouge pas trop rouge » Rouge Dior 774 Allégresse (5), puis appliquez le gloss Gloss d’Enfer 900 Stardust de Guerlain (6) avec un pinceau plat en partant du milieu de la bouche.


- Photos : Jean-Luc Laloux

Jodoigne

En avant-première, nous avons le plaisir de vous présenter le château de l’Ardoisière, niché dans un parc historique de 4 hectares, à 30 min de Bruxelles. Lieu unique pour vos séminaires, réceptions …

Un site d’exception www.chateaudelardoisiere.com chateau@chateaudelardoisiere.com Tél. +32 (0)477 59 55 49

AD FRANCOS et Château LE PRIOLAT les vins de Viviane et André Vossen GRANDS VINS DE BORDEAUX

www.chateau-adfrancos.com chateau@chateau-adfrancos.com


voyage de noces

La tendance « écolodge » et développement durable se confirme, répondant au besoin de s’immerger dans un environnement naturel préservé mais sans l’agresser. Des lieux que les green honeymooners s’engagent à respecter. Vous rêvez d’observer les gorilles dans la brume, de planter des arbres au Burkina Faso, de compter les éléphants ou danser avec les loups ? Pas de doute, l’éco-tourisme est dans votre nature.

par Pierre Dragomirov

Quilalea Lodge, Mozambique

1. Daintree Ecolodge & Spa, en Australie. Sans doute le premier éco-resort du monde 2. Zen attitude au Warapuru, à Itacaré (Brésil) Warapuru Eco Resort, Brésil

ECOLO ET RENTABLE Des grands groupes hôteliers montrent « patte verte ». Le groupe Banyan Tree a ouvert un labo de recherche marine aux Maldives pour revitaliser les coraux abîmés. Le Ritz Carlton peaufine son premier écrin vert à Turks and Caicos. Le groupe Hilton a engagé Jan Peter comme directeur de l’environnement. Cet ex-responsable de la chaîne Scandic avait reconverti ses hôtels en lieux écolos pour les sauver de la faillite, prouvant que le respect de l’environnement peut aussi être rentable. www.escursia.fr www.natureetdecouvertes.com

LE « VOLONTOURISME » Suivant vos goûts et vos talents, vous trouverez une ONG, un tour-opérateur ou des sites internet qui vous renseignent pour du jardinage au Burkina Faso ou pour une étude du comportement des loups dans les Carpates. Objectif de ce nouveau type de « volontourisme » ? La protection, la gestion, la restauration, la conservation et la surveillance de la nature au profit des populations locales. Mi-bénévolat, mi-vacances. www.ecotours.fr www.projects-abroad.com

— 30 —

3. Quilalea Lodge, au Mozambique, à la fois luxueux et écologiquement correct

Daintree Ecolodge & Spa, Australie

LE GRAND BLANC

SE MET AU VERT Le voyage a changé. Un nouvel art de partir, plus responsable, se dessine. Si le tourisme équitable répond à notre culpabilité vague d’Occidentaux gâtés et gaspilleurs, il est surtout une parade au « bronzer idiot » sans se soucier des conséquences. Des vacances plus intelligentes permettent de renouer avec notre soif d’aventure : archéologue à la Indiana Jones, sauveur de baleines ou d’orangs-outangs, vulcanologue de cratères endormis… En France, un tour-opérateur (Escursia) s’est spécialisé dans les séjours scientifiques et naturalistes, travaillant en partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle et le CNRS. C’est donc avec des spécialistes du Centre océanographique de Banuyls que vous effectuerez votre baptême de plongée…

ÉCOLOGIQUEMENT CORRECT

En quelques années, l’éco-tourisme est sorti de son adolescence roots pour s’installer dans un

confort plus « bourgeois ». Après les premières «  retraites-nature  » volontiers spartiates, sont apparus des écolodges qui associent la rigueur écologique à un certain luxe. C’est le cas du Quilalea Lodge au Mozambique, du Punta Caracol Acqua Lodge au Panama ou du Daintree Ecolodge &  Spa en Australie. Carrément luxueux ; le Warapuru Eco Resort , à Itacaré (Brésil), décoré par Anoushka Hempel (à qui l’on doit le mythique Hempel Hotel à Londres). En Chine, le Crosswaters, dessiné par l’architecte indien Hitesh Mehta, est le premier « 5-étoiles vert » de l’empire du Milieu. Il a ouvert ses nids de bambou, perchés dans les arbres de Guangdong, en 2012. Signe des temps  : San Francisco a célébré l’ouverture du Orchard Garden Hotel, premier hôtel urbain récompensé par la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Un exemple à suivre.


© More SouthAfrica

| Notre cabaNe eN afrique du Sud |

on vous emmène ailleurs

Voyage de noces... l’instant unique S’il est des moments qui marquent à jamais une vie, le voyage de noces est de ceux-ci. Partir à deux, pour couronner un instant sacré, renouveler une promesse ou tout simplement se dire que l’on s’aime… Continents Insolites vous cisèle des souvenirs sur mesure, à la hauteur de vos attentes, de vos amours. Alors comme un secret, confiez-nous vos rêves. annonce |EVENTAIL 111 B R U 183 X E XL L E SMM.qxd |

P18/02/2014 ariS |

9:58 LY oPage N 1|

MoNte carLo

La Maison à Bruxelles rue César Franckstraat 44 a I 1050 Brussels Belgique Tél. +32 (0)2 218 24 84 I bruxelles@insolites.com

|

www.continents-insolites.com

La Ferme du Château d’Oudoumont

Oudoumont 3 - 4537 Verlaine

J-P THIRY PUBLICITE 0497 999 672

Info : B. de Liedekerke : 0032 (0) 475 76 20 39 - R.Wéra : 0032 (0) 477 53 35 37

lafermedoudoumont@gmail.com - wwww.fermedoudoumont.be Accès : Autoroute E42 : Sortie 5 St-Georges dir. Verlaine, Oudoumont 3 min de la E42, 15 min de Liège, 35 min de Namur, 55 min de Bruxelles

Mariages, Salons , Concerts, Séminaires, Fêtes d'anniversaire, Communions, Lancements, de produits, Fêtes d'entreprise, soirées, etc....

Aéroports : Liege-Airport : 10 min, Maastricht : 30 min.


voyage de noces Dopée au charme, aux nouveautés et à l’énergie positive, l���île Maurice, sans rien renier de ses fondamentaux, truste les premières places au rang des destinations paradisiaques. Cinq bonnes raisons d’y aller en lune de miel.

Par Raoul Buyle

 Maurice

Paradis Hotel & Golf Club Beachcomber Collection

mon amour 1 3 Parce que sur ce « confetti » de l'océan Indien, on prie tous les dieux du monde, dans les églises, les shivalas hindous, les mosquées et les pagodes bouddhistes. Réputé pour la gentillesse de ses habitants, ce petit bout-du-monde fait figure d’héroïne au sein des destinations de rêve. Pas de charters, ni tourisme de masse, un nuit d’avion en vol direct, 2h de décalage horaire…et 30°C (en moyenne) à l’arrivée.

— 32—

2

Parce que tous les bleus, tous les verts de la Création se sont donné rendez-vous le long des plages de sable blanc. Un Eden renommé pour sa nature généreuse et la beauté de ses sites. Quoi de plus charmant que de découvrir, chaque jour, un endroit nouveau ? Non, l’île Maurice, ce n’est pas qu’une jolie plage !

Parce que sur une île où les 5-étoiles fleurissent comme des fleurs de frangipaniers, tous les resorts du Groupe Beachcomber, pionnier de l’hôtellerie de luxe à Maurice, ne dépassent jamais la hauteur d’un cocotier. Ces sites à la beauté naturelle sont une « preuve d’amour » en soi…et offrent pas mal d’avantages aux honeymooners.

4

Parce que chez Beachcomber se perpétue un Art de vivre sucré/salé, teinté de luxe désinvolte, de « coolitude » à la mauricienne et de tradition à la française. Et pourquoi ne pas se re-marier ici, sur la plage, avec des fleurs fraîches dans les cheveux, une longue robe blanche baba chic et les pieds nus. L’hôtel se charge de tout. Souvenirs inoubliables garantis !

Parce que dans les hôtels Beachcomber, l’intérieur et l’extérieur sont tellement complices qu’on ne sait parfois plus très bien si on est dedans ou dehors. Qu’importe, à l’île Maurice, la vie se déroule sans prise de tête entre privacy et sociabilité. Ici, tout nous rappelle que nous sommes dans l’un des plus beaux endroits du monde, et que ça n’a pas de prix.

Infos www.beachcomberhotels.com c/o les toursopérateurs Rainbow, Odysseus, Uniclam ou Exclusive Destination


Devenez membre maintenant Recevez 1 mois gratuit

Be More | Be Shape Toute l’année dans votre meilleure forme L’offre Aspria : à côté du fitness et des cours collectifs, variez votre entraînement avec des séances à la piscine ou au tennis. Ensuite détendezvous et récupérez dans le jacuzzi, au sauna ou au hammam. L’équipe Aspria : hautement qualifiée, amicale et motivante par rapport à vos objectifs personnels. La variété des activités sportives, les nombreuses possibilités de relaxation et un suivi professionnel : les 3 raisons de votre succès chez Aspria.

Contactez-nous : 02 508 08 08 | www.aspria.be Clubs exclusifs dédiés à la culture, au business, au sport et au bien-être


voyage de noces

Depuis qu’on y aurait trouvé de l’eau, la Lune est devenue the place to be, l’astre le plus glamour de la saison. Envie de passer une lune de miel en orbite, de crapahuter sur Mars, de faire un petit tour dans l’infiniment grand ? Mission pas impossible du tout. Les réservations sont ouvertes !

Par Pierre Dragomirov « Un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité  ».  Nous sommes le 21 juillet 1969, Neil Armstrong pose le pied sur la Lune… Depuis, franchement, il ne s’est pas passé grandchose du côté de la mer de la Tranquillité. Sauf que, dans les années 90, tout a changé. Lunar Prospector détecte des traces d’hydrogène qui pourraient indiquer la présence de milliards de m³ d'eau (surgelée). Depuis, loin des fantasmes de la science-fiction, les bribes d’une nouvelle forme de tourisme se dessinent : le tourisme spatial. Après Dennis Tito, Mark Shuttleworth, Greg Olsen, l’américo-iranienne Anousheh Ansari, ou encore Charles Simonyi (un ancien employé de Microsoft qui aurait déboursé 25 millions de dollars pour crapahuter à bord du vol Soyouz TMA10), les cinq premiers «  touristes  » de l’espace, peut-être serez-vous le prochain astronaute (en herbe) sur la liste. Une mission pas si impossible que ça, d’autant qu’avec une bonne vieille fusée Saturn 5 la Lune n’est qu’à 24 h d’ici. Pour Mars,

— 34 —

Plus accessible World View, une start-up américaine, propose de vous envoyer en l’air. Tiré par un ballon rempli d’hélium dans une nacelle pressurisée, vous finirez à 30 km au-dessus de la Terre. Ansari X Prize Conçu pour encourager l’industrie spatiale dans le secteur privé, ce prix de 10 millions $ vise à démontrer que le vol spatial peut être accessible aux civils, ouvrant la porte aux vols spatiaux commerciaux et au tourisme spatial. Remporté en 2004 par la société Space Ship One. Moon by auction Devenir propriétaire d’un cottage au bord de la mer de la Tranquillité ? D’après le Traité de l’Espace de 1967, la Lune n’appartient à personne (comme l’air qu’on respire). Un traité ratifié par la Chine, la Russie, la Belgique, les USA, etc. mais pas par Monaco, le Qatar, Oman ou les îles Caïman. Du coup, des escrocs (intersidéraux) ont flairé la bonne affaire…et ça marche. L’IISL (Institut international de droit de l’espace) rappelle à qui veut l’entendre que, devant un notaire digne de ce nom, ces « titres de propriété » ne valent pas tripette.

Honeymoon …on the moon en revanche, c’est un peu plus long : 6 mois de voyage  ! Les réservations sont déjà ouvertes. Preuve à l’appui d’EADF Astrium. Il s’agit d’un avion-fusée dont la maquette grandeur nature a été présentée au Salon du Bourget. Le premier vol suborbital commercial devrait se dérouler en 2016. Prix de cette fantaisie pour cosmo-routards fortunés : 150 000 € pour 2h en orbite autour de la Terre (semaine de formation compris). D’autres mégalo projets extra-atmosphériques sont sur la rampe de lancement, dont Virgin Galactic de Richard Branson qui espère proposer son premier vol dans deux ans si tout va bien. Un vol parabolique à plus de 100 km d'altitude à bord d'avions spatiaux de type Space Ship Two (de l'entreprise Scaled Composites), pouvant emporter 7 passagers payant dans un premier temps 200.000 $ la place. Départ prévu au Nouveau-Mexique. Demandez-lui la Lune, Sir Richard vous enverra sur Mars en business class avec tarif dégressif sur les consommations et cham-

pagne à discrétion ! Signalons quand même que Virgin Galactic compte à ce jour plus de 600 réservations (prépayées) pour ses vols… Et ce n’est pas tout : Robert Bigelow (surnommé Tintin, ça ne s’invente pas !), magnat des hôtels Budget Inn, a acquis les plans d’un habitat spatial gonflable issu d’un programme abandonné de la Nasa (Transhab). Son entreprise, Bigelow Aerospace, a lancé un premier prototype à échelle réduite d'hôtel orbital, appelé Genesis. Il se verrait bien ouvrir le premier palace lunaire  ! Côté Russe, une société prévoit d'ouvrir l'Hôtel Galactic Suite, premier projet d’hôtel spatial en orbite. Faisant le tour de la Terre en 80 minutes, les honeymooners assisteront à 15 levers de soleil par jour et pourront se délasser ensuite dans des douches de bulles d’eau en apesanteur. Le séjour de 3 jours coûtera quatre millions $ par couple. Á ce prix-là, vous avez aussi droit à 8 semaines d'entraînement intensif dans un « camp spatial » de luxe…situé sur une île des Caraïbes.


Ch. de Louvain 180 1300 Wavre Tél. : 010 / 24.23.03

wavre@paradisdusommeil.be - www.paradisdusommeil.be

Ouvert le lundi de 14h30 à 18h30 et du mardi au samedi de 10h30 à 18h30

Avek (sommiers multi-spires) B-sensible (linge de lit) Blanc des Vosges (linge de lit) Dorelan (matelas) Epeda (matelas & boxsprings) Ergosleep (boxsprings, matelas & sommiers) Hasena (lits) Jooken (lits) Keyton (relax de massage) Le boone (lits rabattables) Le lit Belge par Fylds’ (boxsprings, matelas & sommiers) Literie Bultex (matelas & sommiers) Nillspring (boxsprings & matelas) Pol74 (canapés lits) Pyrenex (couettes & oreillers) Robusta (matelas) Simmons (matelas) Slabbinck (linge de lit & de maison) Sleep design (boxsprings & matelas) Bruynzeel (placards sur mesures) Staud (garde-robes) Style house (canapés lits) Tjornbo (lits) ...

Les meilleurs prix, nous les garantissons toute l’année, pas uniquement en janvier!


Nouveau ! L’hôtel Amigo, situé à quelques pas de la Grand Place, le « plus beau théâtre du monde », propose des formules « sur mesure » pour l’organisation de mariages. Qu’il s’agisse d’organiser la réception, d’accueillir les invités ou de réfléchir avec les futurs mariés à une mise en scène

— 36 —

Collection lingerie fine Chantal Thomass – www. Chantalthomass.fr 03 233 36 55

Prix forfaitaire : 240€. Réservations via le site www.moetpinkdinners.be. Atelier de Isabelle de Borchgrave, Chaussée de Vleurgat 73a, 1050 Bruxelles

originale, la composition florale, l’animation musicale de la soirée ou le menu du dîner, l’Amigo (du groupe hôtelier Rocco Forte) s’inscrit comme l’endroit idéal pour vivre ce moment d’exception. Info 02 547 47 47 www.roccofortehotels.com

Opération séduction

Quand la lingerie sublime les courbes et révèle le potentiel de séduction de chaque femme….c’est que la créatrice Chantal Thomass n’est pas très loin. Coquine, jamais vulgaire, la belle mariée se dévoile sens dessus dessous pour une nuit de noces voluptueuse et passionnée.

Spectaculaire ! Bague Pégase de Boucheron pavée de diamants blancs et de deux saphirs cabochons, sur or blanc. Le sertissage toute en finesse imite le mouvement fluide et le volume de la crinière du « meilleur ami de l’homme » que viendrait soulever un souffle céleste. Le bijou s’enroule sur le doigt, Pégase, le cheval se fait animal complice. www.boucheron.com www.lamaisondudiamant.com

Le Cheval Diamants

Claire Bataille. Quand ? Les jeudi 20, vendredi 21 et samedi 22 mars prochains. Afin d’accompagner tout le raffinement mis en œuvre dans l’élaboration de ces soirées extraordinaires, les convives sont attendus en élégante tenue du soir. Un rendez-vous rare, unique, forcément inoubliable.

Wedding Planner

L’idée : dîner en amoureux dans un restaurant (gastro) éphémère orchestré par Jean-Michel Loriers, le meilleur et le plus créatif traiteur de Bruxelles, sur base de recettes élaborées par les chefs étoilés Lionel Rigolet (Comme Chez soi) et Bert Meewis (De Slagmolen). Un menu 3 services – à découvrir- en accord avec le champagne Moët & Chandon Rosé Impérial. Où ? Dans le cadre enchanteur de l’atelier de l’artiste Isabelle de Borchgrave, à Ixelles, un ancien « garage » métamorphosé par l’architecte

Moët & Chandon Pink Dinners

pêle-mêle


COLLECTION

PRINTEMPS

ÉTÉ

C’ est sous le nom de ‘JML’ que Jean-Michel Loriers revient sur le devant de la scène. L’homme qui a rendu au métier de traiteur ses lettres de noblesse, risque encore de vous impressionner. Des produits imparables et une efficacité reconnue afin de vous offrir un service ‘ haute couture personnalisé’. Ses talents lui ont valu une nouvelle nomination au titre de fournisseur officiel de la Cour. JML, traiteur gastronome.

www.jml.be


Fort d’une complicité unique  avec le monde du 7ème Art, Jaeger-LeCoultre s’associe à l’Académie André Delvaux qui célèbre chaque année la richesse du cinéma belge et remet au meilleur acteurs une montre Reverso personnalisée aux couleurs de l’événement. Cette année, le prix revient à Benoit Poelvoorde pour sa prestation dans « Une Place sur la Terre » et à la jeune Pauline Étienne, pour « La Religieuse ». Un Magritte d’Honneur a été remis à Emir Kusturica pour l’ensemble de son œuvre. Il fait partie des rares réalisateurs à avoir remporté deux palmes d’or à Cannes. En souvenir de ce moment unique, Jaeger-LeCoultre lui a remis une pendule Atmos. Intemporelle !

C’est dans la cadre « fin de siècle » du Grandhotel Steigenberger (ex-Conrad), à deux pas de l’animation de l’avenue Louise, que vient d’être ouverte la nouvelle Suite Royale 412. Plus grande, plus élégante, plus aérée, plus confortable, plus luxueuse, cette suite de 350 m² concentre tous les superlatifs. Réalisée avec un goût exquis par un cabinet d’architecture allemand, elle se prête aux plus voluptueuses nuits de noces. Infos 02 542 42 42 http://en.steigenberger.com

CHAMBRE NUPTIALE

JAEGER-LECOULTRE AUX CÔTÉS DES MAGRITTE DU CINÉMA

pêle-mêle

Info www.jaeger-lecoultre.com

l’émotion naît dès le premier regard parce que

...

Faire-part sur mesure Valérie Halasz - 44 rue de la Montagne - 1460 Ittre - Tél.: 067 44 22 93 - GSM: 0478 508 123 - valerie@atelierdufairepart.be

www.atelierdufairepart.be


Une liste de mariage – de naissance, sur mesure et sans contrainte, à la hauteur de votre événement. Vous vous mariez ? Vous attendez un heureux événement ? Félicitations ! Vous et vos proches méritez le meilleur service de listes de cadeaux, en toute liberté ! Fleur de Lyst vous propose une liste de cadeaux sur-mesure, sans contrainte de temps ni de boutiques. Composez vous-même votre liste en ligne avec tous les objets, voyages, services que vous souhaitez, ajoutez-y les détails de votre événement, personnalisez votre espace mariés/naissance, et recevez l’intégralité de vos dons quand vous le souhaitez ! La liberté totale de profiter de votre liste quand vous voulez et où vous voulez, en toute simplicité. Notre mission : vous offrir le meilleur service, à chaque évènement important de votre vie et de celle de vos proches

www.fleurdelyst.com

Fleur de Lyst est une marque de la SA IPM GROUP NV, rue des Francs 79 à 1040 Bruxelles



Essf 20140222 essf full