N°45 - Décembre 2011

Page 1

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes HUITIÈME ANNÉE - N° 45

Décembre 2011

ÉDITORIAL

MESSES A

Vacances romaines !

10H30 et 18H30 les Dimanches et jours de Fête.

que je produis au nom du comte et de la comtesse, désigne un mystérieux don Gwenaël Cristofoli... Grâce à ce précieux sésame nous sommes conduits dans les dédales de la grande aula Paul VI jusqu’au premier rang !

19H le premier Vendredi du mois, adoration de 20H à minuit.

M Éditorial, par M. le chanoine G. Cristofoli. page 1

Roma eterna ! page 2

« Rendormez-vous ! » page 3

Le livre du mois : « Homme et prêtre » page 4

Et aussi : Ordo liturgique, agenda... renseignements...

Le Carillon de Saint François Directeur de publication : Chanoine Gwenaël Cristofoli www.saintfrancois.over-blog.fr chn.cristofoli@icrsp.org

Par M. le chanoine G. Cristofoli

es biens chers amis, Nous sommes le mercredi 14 décembre, à l’heure où je rédige ces lignes, je sors de l’audience papale. Grace à l’attention de Monseigneur Wach j’ai pu bénéficier des meilleures places ! « Riparto speciale » ! J’accompagnais le comte et la comtesse Waldstein, gouverneur de la société du Sacré Cœur, en tant que chapelain pour la France de cette même société, qui est en quelque sorte un tiers ordre de notre cher Institut. Le comte est un ami personnel du souverain pontife et à ce titre plutôt coutumier des audiences pontificales. Comme membr e de l ’Aca démie Pontificale pour la vie il avait pu offrir son livre sur le droit naturel au Saint Père l’année dernière… et c’est précisément ce livre que le Très Saint Père a cité à trois reprises lors de son discours au Reichstag à Berlin durant son dernier voyage apostolique ! Bref avec Origène et saint Augustin, le pape Benoit XVI cite l’Homme avec qui je me rends à l’audience .

Notre Gouverneur arbore la croix de saint François de Sales et doit remettre au Saint Père un magnifique album sur la vie au séminaire de Gricigliano. Le Pape entre par le côté gauche et après un moment de joie exubérante, le silence se fait pour écouter sa parole et son enseignement. A la fin, c’est le moment d’aller embrasser son anneau et pouvoir lui parler un instant, le comte pourra lui glisser quelques mots de la situation du Motu Proprio Summorum Pontificum qui rencontre souvent beaucoup d’hostilité idéologique. Le Saint Père est très attentif à tout ce qu’on lui dit, il demande des informations et bénit de grand cœur. Le personnel de la maison pontificale en tenue d’huissier arborant les armes du Pape me demande quelle est ma congrégation : « Ah Gricigliano ! Nous admirons beaucoup votre travail et bravo pour les vocations nous en avons tant besoin ! »

Sans avoir pu rien avaler depuis 24 heures, nous nous présentons ce matin à la porte voisine du palais du Saint Office. Le billet de placement

Demain j’aurai l’occasion de rencontrer Monseigneur Pozzo secrétaire de la Commission 1

Pontificale Ecclesia Dei, ainsi que d’autres prélats amis. A la veille de Noël je voudrais vous demander de prier plus que jamais pour notre Saint Père le Pape qui m’a fait une impression d’intense présence spirituelle et intellectuelle mais aussi de réelle fatigue physique. Dans ses yeux pétillaient à la fois son intelligence et sa douceur mais aussi le poids de sa charge apostolique. Mes chers amis, priez pour le Pape ! Offrez des communions, vos chapelets ! C’est un devoir filial. A la basilique saint Pierre j’ai prié sur la tombe du prince des apôtres, et à l’autel de la Chaire devant le magnifique reliquaire en bronze orné des quatre docteurs et du Saint Esprit. J’ai beaucoup prié également pour notre diocèse en cette année de l’Esprit Saint. Que l’esprit de Charité allume en nous toujours plus un profond amour de la romanité. Joyeux et saint Noel à tous ! Chanoine Gwenaël Cristofoli, de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, votre chapelain. Retrouvez les photos du séjour romain de notre chapelain en page 2.


- Le Carillon de Saint François n°45 - Décembre 2011 -

ACTUALITE

La petite chronique... Mardi 1er novembre : En ce jour de la Toussaint, on touche quelque chose de l'intercession des amis de Dieu : À la messe du soir une famille entière venue fortuitement se confesse et communie après des années sans pratique religieuse.

Roma eterna !

Mercredi 2 novembre : Les chants de la messe de Requiem s'élèvent nobles et beaux sous les voûtes de Saint François, nos morts de sont pas des absents, ils sont de grands présents dans l'invisible, nous nous souvenons de tants d'amis, le père Perrero en tête ! Vendredi 4 novembre : Comme tous les mardis et vendredis à de rares exceptions notre chapelain se rend à l'archevêché pour son emploi d'archiviste aux archives de catholicité. Ce travail le met au contact de bien des réalités de la vie de notre diocèse et lui permet d'échanger avec de nombreux confrères. Le Pape Benoît XVI entrant dans la Salle Paul VI pour présider l’ audience publique de ce mercredi 14 décembre.

Le comte et la comtesse Waldstein, amis personnels du saint Père, fêtent ce jour là leur 60ème anniversaire de mariage. Le comte Waldstein est gouverneur de la Société du Sacré Cœur, tiers ordre de l'institut du Christ Roi.

Samedi 5 novembre : C'est jour de saint Hubert en forêt de Paimpont, l'équipage du rallye Bretagne est tout chamarré de ses galons et boutons, les chiens courbent la tête sous les cris du piqueux et... sous le goupillon du chanoine venu les bénir ! Le même jour, une petite chapelle bretonne laisse résonner sa cloche pour le plus grand bonheur de deux fiancés et de leur famille respective. Vendredi 11 novembre : Eh non ! Ce n'était pas la fin du monde en ce 11/11/11… Le soir nous nous retrouvons très nombreux pour un chemin de croix fervent en réparation des blasphèmes commis contre la Sainte Face de Notre Seigneur, Monseigneur Souchu, notre évêque auxiliaire mis au courant au téléphone encourage cette prière dans notre chapelle.

Notre chapelain en grande conversation avec un fidèle serviteur du Saint Siège. Vous aurez reconnu Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission Pontificale Ecclesia Dei.

Mardi 22 novembre : Une soirée bénédiction d'appartements d'étudiants en colocation, avec à la clef un sympathique apéritif ! Jeudi 24 novembre : Les chanoines de l'insigne chapitre métropolitain de la cathédrale saint Pierre ont invité notre chapelain à déjeuner pour fêter des saints patrons et deux anniversaires. Les blagues fusent ! Notre bon abbé Jausions n'est pas en reste, taquinant ses confrères sur tel ou tel point de doctrine catholique. Samedi 26 novembre : Émouvante remise de foulards à la meute ! « Souviens toi petit loup que tu portes désormais le glorieux pelage de la meute Première Rennes ! » Le soir le chant des premières vêpres du premier dimanche de l'Avent et le salut du Saint Sacrement sont particulièrement offerts pour le respect et l'amour de la Vie humaine, de son commencement à son terme naturel. Nous sommes en grande union de prière avec Notre Très Saint Père le Pape qui porte cette intention avec beaucoup de Foi et d'Espérance.

A gauche du Chanoine Cristofoli, le Révérend Père Nouara, éminent liturgiste membre de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, l’ancien Saint Office.

2


- Le Carillon de Saint François n°45 - Décembre 2011 -

HOMÉLIE

Rendormez-vous ! Mes bien chers frères, Rendormez-vous ! Ne prêtez pas attention à la voix sourde du prédicateur, négligez le cliquetis des chaînes de l’encensoir, ignorez le chahut d’un caprice juvénile, méprisez le choc des prie-Dieu contre les bancs ! Rendormez-vous ! On est si bien ici au chaud, serrés les uns contre les autres ! Mes bien chers frères, rendormez -vous ! Demain, en partant, qui au travail, qui à l’école, qui au lycée ou à l’université, entrez sereins dans l’univers aseptisé du monde sans Dieu, accrochés à vos écrans, tablettes, ordinateurs, téléphones portables… Rendormez-vous quand ce sera l’heure de la prière, comme les apôtres ; ronflez à Gethsémani ; vous serez si fatigués puisque le meilleur de votre temps, vous l’aurez dépensé en vous épuisant pour courir… Mais, courir après quoi ? Mon Dieu, n’est-ce pas terrible ce temps qui passe, qui fuit et dont chaque minute nous rapproche de notre éternité ? N’y pensons pas trop, c’est l’heure de la sieste, c’est l’heure de la pré-nuit, là : tout doux ! Un bon dodo… Mais le chuchotement qui comble notre nature blessée s’éloigne, celui qui nous susurre de tels encouragements est comme projeté en arrière, il s’ébat, il combat, il lutte : mais, laissezles dormir ! Il pourrait presque dire si cela ne lui brûlait pas les lèvres : « De grâce, laissez-les dormir ! » Mais le cri de l’Apôtre est le plus fort et la voix du Maître, voix silencieuse, voix dans la nuée, mais voix efficace comme le chuchotement bruyant du démon. Il est temps de sortir du sommeil ! Mes bien chers frères, il faut veiller. C’est un commandement du Seigneur Lui-même, un héritage laissé au cœur de sa Passion et redonné dans l’Apocalypse de Saint-Jean.

prend-il pas cette image : les serviteurs de la noce, les vierges folles, les vierges sages. Et si c’était ce soir ? Imaginez : aujourd’hui 27 novembre 2011, les chrétiens dans les églises, les indifférents sous leurs couettes, c’est la grassemat du dimanche ! Imaginez tous ces jeunes et « adulescents » devant leur ordi., jouant en ligne à tuer et construire des civilisations irréelles et dans notre pauvre France jadis chrétienne, Monsieur DURANT, Madame DUPOND faisant ses courses à l’hypermarché du coin qui affiche sournois et goguenard : « Ouvert le dimanche ! » Toute cette humanité qui court, qui court et qui, en fait, dort. Que ferez-vous à ce moment-là ? Le Christ viendra comme un voleur ; où nous trouvera-t-il ? Au travail, en famille, en récréation saine, entre amis, en prière ? Vous pourrez courir à sa rencontre, le casque sur les oreilles au milieu des autres en train de vous assourdir de la musique laide, convulsive et souvent satanique, à cette énième soirée du mois qui fait que pour vous le mot « fête » est sans odeur sauf celle de l’alcool sans mesure et de l’amertume qui détruit et ronge le cœur ; devant votre ordinateur en train de parcourir le 20ème blog de la soirée quand votre petit 3ème ou 4ème demande : « Il est où Papa ? » ; en train de commérer, bavarder, détruire, refaisant et défaisant une réputation : « je vous dis cela, je ne vous dis rien mais je crois que tout n’est pas net chez Madame DUPOND ». Il viendra comme un voleur, vous dis-je ! Où le Seigneur vous trouvera-t-il ? Aurez-vous la force si vous faites partie de la race des assoupis de courir à sa rencontre ? Mes bien chers frères, il faut penser à tout cela et même à notre première rencontre avec le Christ si nous ne connaissons pas la fin du monde, celle de notre mort, ce moment où l’âme

SOYEZ VIGILANTS ! Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation ! Mes bien chers frères, Dieu sait si vous m’édifiez constamment, votre charité rayonnante qui se traduit de plus en plus par votre accueil sur le parvis et en dehors de notre vie paroissiale, les âmes ardentes, les nombreuses confessions, l’esprit de service, etc… Mais pourtant, je me dois de vous le dire et de vous le redire parce que l’esprit du monde veut toujours gagner du terrain, parce qu’il veut étouffer en nous la religion de l’Incarnation, cette intimité inouïe que nous avons avec le Sauveur. Mes bien chers frères, ne soyons pas des zombies ! J’en connais pas mal, vous savez, ils semblent vivants ces pauvres fantômes de chrétiens, en réalité ils sont morts. Ils prient par habitude, leur foi est ficelée par la routine, leur combat spirituel évolue au gré de leurs paresses. S’ils ne passaient ne serait-ce que le tiers du temps qu’ils consacrent devant un écran en oraison, ce seraient des Saints. Mes biens chers frères, le temps de l’Avent est un temps de préparation à la venue du Christ, anniversaire de sa Nativité, attente de son retour glorieux, avènement de ce Verbe Divin en nos âmes. Sommes-nous éveillés ? Prêts à le recevoir ? Car le Christ ne nous a pas dit le jour de son retour, il nous a dit de veiller. « Veillez car vous ne savez ni le jour, ni l’heure ». Seigneur, vous savez tout ! Vous auriez dû nous dire, le 11-11-11 ou en décembre 2012 comme les Mayas , en 2445 ou 3150 ! On aurait pu se rendormir ! Tranquille, ce n’est pas pour nous aujourd’hui… Nous autres, Gaulois de l’Armorique, il paraît que nous avons toujours eu peur que le ciel nous tombe sur la tête. Un petit roupillon avant la fin du monde ? Non, il faut se réveiller ! Combien de fois le Seigneur ne 3

séparée du corps se présentera à son Seigneur dans son état fixé de charité. Le choix de Dieu ou pas. Il sera trop tard ; c’est maintenant le temps de la veille, après, ce sera le temps des noces. Et je voudrais gentiment conclure avec cette dimension sponsale de notre vie baptismale. Le temps de l’Avent, c’est le temps des amoureux ! Avezvous été amoureux, mes bien chers frères ? Pour ce qui concerne le monde, je me rappelle très bien pour ma part ce que ce sentiment peut produire en nous : la joie exubérante que la personne ait daigné nous accorder un regard, un sourire, les longues quêtes et attentes de la rencontre dans un couloir, dire bonjour à dix personnes et rougir uniquement quand c’est elle, se coucher le soir en faisant des rêves de fleurs et de poèmes. Vous voyez, j’ai de l’expérience ! (aucune, rassurez-vous !) Soyez amoureux ! Guettez le Christ ! Cherchez des occasions de le rencontrer et que cela vous ôte le sommeil s’il faut ! Veillez ! Veillez ! Veillez ! Et tandis que la voix de l’apôtre n’aura pas perturbé la léthargie du monde endormi dans ses plaisirs immédiats, ces mondes virtuels et sa progression sans Dieu, qu’il se fasse un sursaut d’amour en chacune de nos maisonnées ! Que cette nouvelle année liturgique nous aide à affronter le temps à travers le Christ, l’année liturgique est une véritable histoire et une aventure que l’Église nous engage à vivre dès maintenant. Ainsi soit-il !

Homélie donnée par M. le chanoine Gwenaël Cristofoli à la Chapelle Saint François pour le premier dimanche de l’Avent, le 27 novembre 2011.


- Le Carillon de Saint François n°45 - Décembre 2011 -

A NOTER...

FIORETTI DE SAINT FRANÇOIS

Samedi 31 décembre :

Disputatio Jesuitæ...

22h00 : Adoration et Salut du Saint Sacrement à minuit, pour bien commencer la nouvelle année !

Jeudi 5 janvier : 20h00 : Réunion d’information Domus Christiani, mouvement de sanctification conjugale et familiale au 36 rue de Bel Air à Cesson Sévigné.

Vendredi 6 janvier : 19h00 : Messe du premier vendredi du mois. Adoration et confessions de 20h00 à minuit.

Samedi 7 janvier : 10h00 : Confessions 10h30 : Chapelet 11h00 : Messe du premier samedi du mois.

Dimanche 8 Janvier : 10h30 : Messe solennelle de l’Épiphanie, en présence d’une délégation de séminaristes de Gricigliano.

HORAIRES DES OFFICES DE NOËL Jeudi 22 décembre : 17h00 : Confessions 19h00 : Messe Vendredi 23 décembre : 17h00 : Confessions 19h00 : Messe Samedi 24 décembre : 10h00 : Confessions 11h00 : Messe 23h00 : Veillée de Noël (chants, poèmes…) Minuit : Messe de la Nativité Dimanche 25 décembre : 7h00 : Messe de l’Aurore 10h30 : Messe du Jour (Pas de messe à 18h30.)

Monsieur le chanoine Gwenaël Cristofoli et la rédaction du Carillon de Saint François vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année.

Durant la période de l’Avent, deux pères jésuites débattent autour de la Crèche. Ils sont en désaccord sur l’objet de la première pensée de Notre Seigneur lors de Sa venue au monde dans l’étable de Bethléem. Vint à passer un père dominicain qui les écoute un moment et intervient dans la conversation. « Mes amis, vous n’avez raison ni l’un ni l’autre. Je vais vous le dire, moi, ce qu’Il a pensé ce cher Enfant lorsqu’Il naquit dans la Crèche... Il a ouvert les yeux, a regardé à gauche et Il a vu un âne. Puis Il a tourné le regard vers la

droite et Il a vu un bœuf. Alors Il s’est dit en Lui-même : C’est donc ça la Compagnie de Jésus ?!? »

LE LIVRE DU MOIS

ORDO LITURGIQUE

Homme et prêtre.

Janvier 2012

CITATION DU MOIS Saint Thomas d’Aquin, docteur de l’Eglise (1224 + 1274)

« Fréquente avec amour la cellule si tu veux être introduit dans le cellier à vin... »

RENSEIGNEMENTS HORAIRES DES OFFICES • En semaine :

Consulter le site Internet de la chapelle ou les horaires affichés sur le tableau au fond de la chapelle et sur la porte extérieure de la chapelle de la Madone.

Père Zanotti Sorkine

Le recueil « Homme et prêtre » du Père MichelMarie Zanotti Sorkine est sous-titré « tourments, lu miè re s et confidences ». Le curé des « réformés de Marseille » nous offre dans son style chaleureux et sans langue de buis une série d'entretiens magnifiques de foi et de spiritualité avec une réserve toutefois : L'abbé Zanotti Sorkine fait à un moment une concession au sujet de certains cas d'avortements... Nous ne l'avons pas comprise. Puisse ce témoignage susciter de belles et profondes vocations sacerdotales et religieuses !

• Chaque 1er vendredi du mois :

Lu 2 Fête du Saint Nom de Jésus Ma 3 Sainte Geneviève Me 4 de la férie Je 5 de la férie Ve 6 Epiphanie de Notre Seigneur Sa 7 de la Sainte Vierge Di 8 Fête de la Sainte Famille

Messe du Sacré Cœur à 19h00, suivie le l’adoration du SaintSacrement jusqu’à minuit.

Lu 16 Saint Marcel premier Ma 17 Saint Antoine Me 18 de la férie Je 19 de la férie Ve 20 Saint Fabien et Saint Sébastien Sa 21 Sainte Agnès Di 22 3ème Dim. après l’Epiphanie Lu 23 Saint Raymond de Pennafort Ma 24 Saint Timothée Me 25 Conversion de Saint Paul Je 26 Saint Policarpe Ve 27 Saint Jean Chrysostome Sa 28 Saint Pierre Nolasque Di 29 4ème Dim. après l’Epiphanie Lu 30 Sainte Martine Ma 31 Saint Jean Bosco

Ed. Ad Solem 2011 - 32,20 €

INTENTIONS DE PRIÈRES EST DEVENUE ENFANT DE DIEU PAR LE BAPTÊME Philomène Philip de Laborie 4

10h30 : Messe chantée 18h30 : Messe basse 20h00 : Office des Complies

Di 1er Octave de la Nativité de NSJC

Lu 9 de la férie Ma 10 de la férie Me 11 de la férie Je 12 de la férie Ve 13 Baptême de Notre Seigneur Sa 14 Saint Hilaire Di 15 2ème Dim. après l’Epiphanie

_______________________ Homme et prêtre. Père Zanotti Sorkine

• DIMANCHE

• Chaque 1er samedi du mois :

Messe de la Sainte Vierge à 11h00. Les confessions sont entendues à partir de 10h00. Offrandes de messe dans l’Archidiocèse de Rennes : Messe : 18 € Neuvaine : 180 € Trentain : 630 € Plus d’informations sur le site Internet de la chapelle :

www.saintfrancois.over-blog.fr Recevez par courriel toutes les informations de la chapelle en vous adonnant gratuitement à la lettre d’information sur le site Internet.

POUR JOINDRE NOTRE CHAPELAIN Monsieur le chanoine Gwenaël Cristofoli Institut du Christ Roi Souverain Prêtre 20 rue Saint Louis 35000 - RENNES 02 99 31 74 92 06 98 31 31 23 chn.cristofoli@icrsp.org