Page 1

SNTEX AI

N°5 - 6/12/2017 - 3€ 3€ - N°5

& S I N U ÉTATS

L A I R SE S R E L KI L UNE O

A

N O I S BSES


RBON JULES CHA

« Un vaccin crucial dans la lutte contre la dengue, le plus répandu des virus transmis par les moustiques dans le monde ». En 2016, les laboratoires Sanofi-Pasteur ont vendu du rêve en même temps que le Dengvaxia à 19 pays. Les Philippines ont même lancé une campagne publique de vaccination, et 733 000 Philippins ont été vaccinés contre le virus. Récemment, un doute assaille le groupe français qui annonce une analyse sur 6 ans pour évaluer l’efficacité de la piqûre. Vous avez dit 6 ans ? Eh bien, il suffira de quelques mois pour mettre à jour le fiasco : seules les personnes ayant déjà été infectées sont réellement protégées. Les autres ? Des cas sévères de dengue se sont déclarés, en particulier chez les moins de 5 ans et les plus âgés. Bien évidemment, les Philippines ont immédiatement suspendu la campagne de vaccination. Combien de vies faudra-t-il prendre pour que les tests assurent enfin au monde des remèdes fiables ? Mais pour un contrat à plus d’un milliard de dollars, il vaut mieux accélérer la cadence que ne prendre aucun risque. Chez Sanofi-Pasteur, tout est question d’argent. En septembre dernier, l’enveloppe de 43 millions de dollars en faveur de la recherche d’un vaccin contre le virus Zika a été gelée. Tout en « respectant la décision de l’autorité américaine BARDA de réallouer ses ressources limitées vers ses priorités », le laboratoire s’est empressé d’interrompre discrètement ses recherches. Pour un groupe aux 33 milliards de chiffre d’affaires, cette réduction a été visiblement fatale à un projet espérant endiguer l’infection de près de 33 000 femmes enceintes par an. Sanofi-Pasteur. Pasteur. Un scientifique qui consacra sa vie à la passion de comprendre, à guérir les problèmes qui touchent le cœur des hommes. Travailler sans relâche malgré la perte de ses proches, lever le voile sur la contagion et l’hérédité, l’homme a laissé un nom bien lourd à porter. Aussi fallait-il peut-être se contenter de s’appeler Sanofi tout court. Heureusement, Sanofi n’est pas seul à blâmer. Mais pendant combien de temps la voracité des grands groupes pharmaceutiques va-t-elle nous mettre en danger ? Mediator, Vioxx, Diane 35, les affaires se multiplient et rien ne change, la découverte du vaccin contre la cupidité va devoir attendre.

AIRE

M M O S

EDITO...

3.CLICHÉS DE LA SEMAINE 4.AUTOUR DU MONDE 5.BOÎTE NOIRE 6+7.TROU D’AIR 8. AUTOUR DU MONDE 9.WRIGHT FLYER 10.PASSEPORT 11. HEXAGONE 12.ZONE FRANCHE PHOTO DU MOMENT x PICASSO EN IRAK

ALLEMAGNE x ANGELA MERKEL

RUBRIQUE KÉZAKO x LE COURANT BARELVI

DOSSIER x LES SERIAL KILLERS AUX USA

VIETNAM x LA POLLUTION, UN SUJET TABOU

FRISE CHRONOLOGIQUE x VOLCAN AGUNG

INTERVIEW DE WALID BRAHIMI x COURIR KÉNYAN

PAGE FRANCE x LA CONSOMMATION DE VIANDE

PAGE BRÊVE

DIRECTRICE DE PUBLICATION : Isabelle Dumas RÉDACTRICE EN CHEF : Jules Charbon SECRÉTAIRES DE RÉDACTION : Eva-Marie Françoise, Jules Charbon, Arthur Brenac GRAPHISME / MISE EN PAGE : Arthur Brenac COMMUNITY MANAGER : Ophélie Farissier RÉDACTEURS : Ophélie Farissier, Eva-Marie Françoise, Adèle Simoneau, Noémie Perrin, Jules Charbon, Grégoire Chapron, Thibault Dalegre, Guillaume Resin, Bastien Viennot et Arthur Brenac. JOINDRE LA RÉDACTION : 47 rue du Sergent Michel Berthet - 69 009 Lyon. TWITTER : @SaintEx2

2


AINE M E S LA S DE É H C I CL

QUE NOUS SOMMES UN PEUPLE US PL NT UTA D'A , ICI U EN UT SO IT SO RT «IL EST IMPORTANT QUE L'A SULAIMAN, INGÉNIEURE DE 30 ANS. CULTURE ET D'HISTOIRE», ZINAH @ SABAH ABAR

L’ART ARRIVE EN ZONE DE GUERRE En Irak, dans un pays en guerre civile et menacé au quotidien par la puissance de Daesh, on ne pense pas souvent à des sujets ou des passions légères du côté des habitants. Il faut dire que la guerre ça occupe les esprits. On pense d’abord à sauver sa vie, se protéger, à survivre en définitif. Le divertissement et la culture n’a que peu de place pour les populations. C’est pour échapper à cette fatalité qu’un Irakien anonyme a réussi à exposer des œuvres de grands noms tels que Dali, Picasso ou encore Miro à Bagdad.

« UN RETOUR À LA STABILITÉ DANS LE PAYS ». L’exposition s’effectue à la galerie Hiwar, l’une des dernières à avoir survécu dans la capitale irakienne. Mohammed Shawqi, peintre, estime que « c’est un retour à la stabilité du pays ». On peut le comprendre après l’invasion américaine en 2003 puis la grande offensive de Daesh depuis 2014. Propriétaire de la galerie et peintre, il qualifie cette exposition de « chance historique » pour Bagdad. C’est la première fois que la ville accueille des œuvres de haut niveau en son enceinte. Le mystérieux propriétaire irakien et résident aux Émirats Arabes Unis, voulait au départ créer un musée

3

privé de Picasso. Il n’a pas pu réaliser ce souhait, la faute à des failles de sécurité évidentes n’assurant pas la conservation des œuvres. Quarante-deux d’entre-elles sont exposées ici, dont la plupart proviennent des mains de Pablo Picasso. Le prix de chaque toile, compris entre 15 000 et 25 000 dollars, amenuisent grandement les chances de trouver des acheteurs dans la zone. L’objectif revendiqué est surtout de permettre au plus grand nombre de voir ces œuvres de près, chose inimaginable pour eux quelques temps en arrière. GUILLAUME RESIN

DE


NDE O M UR DU O T U A

MK M ER

DE DE CONQUÈTE CONQUÈTE DE DE L’EUROPE L’EUROPE

EL

À CRISE NATIONALE

CHANCELIÈRE ET LEADER DU CDU, ANGELA MERKEL VOIT SA POSITION S’AFFAIBLIR DE PLUS EN PLUS. ELECTIONS, VOTES, POLITIQUES, PLUSIEURS ÉCHECS CUISANTS QUI PROVOQUENT UN TOURNANT DANS SA CARRIÈRE

En poste depuis 12 ans, Angela Merkel est la première et la seule femme à occuper la fonction la plus importante de l’état allemand. Figure historique immuable du paysage politique d’outre-rhin, la chancelière est aujourd’hui dans une position plus que délicate. Retour sur le déclin de puissance de la « mère-patrie ».

GLYPHOSATE PROLONGÉ, MERKEL FRAGILISÉE Lundi 27 novembre, le glyphosate voyait son espérance de vie prolongée de 5 ans par les états membres de l’Union Européenne. Issu du désherbant RoundUP de Monsanto, le pesticide doit son répit au vote allemand. A la surprise générale, celui-ci a été en faveur de la firme américaine, actuellement en cours de rachat par le géant allemand Bayer. Problème : c’est le ministre de l’agriculture Christian Schmidt (Union Chrétienne Démocrate) qui a voté pour, contre l’avis de la ministre de l’environnement Barbara Hendricks (Parti social démocrate), en faveur de l’abstention. Bien

que désavouée par Angela Merkel, nul doute que l’industrie devrait tirer des «bénéfices » de ce retournement de situation. Un comportement qui laisse apercevoir une perte de pouvoir de la chancelière sur son gouvernement.

UNE POLITIQUE MIGRATOIRE CONTROVERSÉE Charismatique, la présidente du CDU a toujours bénéficié de sa réputation personnelle pour pallier le manque de popularité de son parti. Une popularité qui bat de l’aile, depuis sa politique migratoire. Favorable à l’accueil des migrants, ce n’est pas le cas de tout le peuple allemand. Si ceux qui ont déferlé sur le territoire sont nombreux, les accords passés entre l’Union Européenne et Ankara ont quelque peu éteint la mèche. Mais l’Allemagne reste en proie aux migrations de masse, de par sa position et le manque de frontières réelles. Conséquence inévitable ou presque, les mouvements nationalistes et anti-européens sont en recrudescence. Créé

U À HANOVRE

CE DU CD N E R É F N O C E N U À XPRIME

’E

ANGELA MERKEL S @ REUTERS

4

en 2013, l’Alternative Fur Deutschland (AFD), parti populiste qualifié « d’anti-migrant » en a profité pour faire son entrée au Bundestag.

L’ÉCHEC DE LA COALITION A la suite de ces élections législatives, s’impose à Angela Merkel l’obligation de former un gouvernement de coalition. Une tentative d’alliance est née, entre son parti conservateur (CDU), Ecologistes et Libéraux, sans grand succès. Après un mois de négociations, les divergences sur des sujets phares comme la migration, la fiscalité et l’environnement ont eu raison des volontés de coalition. Le président du parti libéral (FDP) a même déclaré : « Il est préférable de ne pas gouverner que de mal gouverner ». Désormais presque paralysée par la crise, les semaines à venir s’annoncent difficiles pour la chancelière et son gouvernement. Les Allemands pourraient même retourner aux urnes dès 2018. GRÉGOIRE CHAPRON


IRE O N ÎTE

BO

@ SABAH ABAR

LES ISLAMISTES BARELVIS PR COURANT

ENNENT DE PLUS EN PLUS D’AM

PLEUR SUR LA SCÈNE POLITIQU

B ???K ARELVI

E PAKISTANAISE.

?

ÉZAKO

SELON L’OXFORD ENCYCLOPEDIA OF THE MODERN ISLAMIC WORLD, LE MOUVEMENT BARELVI EST NÉ PENDANT LES ANNÉES 1880 DANS LA VILLE DE BAREILLY, SITUÉE AU NORD DE L’INDE DANS LA RÉGION DU ROHILKHAND DES PROVINCES-UNIES DE L’INDE. AU PAKISTAN, CES MUSULMANS DE PLUS EN PLUS PORTÉS SUR L’EXTRÉMISME ISLAMIQUE CROIENT ÊTRE LES DISCIPLES DU PROPHÈTE MAHOMET ET N’HÉSITENT PLUS, MAINTENANT, À FAIRE DE CE QU’ILS CONSIDÈRENT COMME BLASPHÈME, UN CRIME PASSIBLE DE LA PEINE DE MORT. En « Etre un bon musulman se résume à Eux qui dans les années 2000 étaient sou- MONTÉE EN PUISSANCE DES accorder la priorité à la shari’ah (loi islamique) tenus pour promouvoir un visage de l’Islam ISLAMISTES BARELVI plutôt qu’à la tariqah (la voie soufie) ». Autrement dit, un « bon » musulman dépend de la dévotion personnelle au prophète Mahomet à titre de guide aimant et d’intercesseur entre Allah et les saints : ces Saints, eux-mêmes liés par serment de loyauté appelé « bay’ah ». Ce mouvement incarne cette interprétation de la croyance et de la pratique par des activités centrées sur les sanctuaires soufis, comme dans la célébration des anniversaires de la mort… Cependant, ces derniers temps au Pakistan, des sanctuaires soufis ont été attaqués par des talibans et des leaders barelvis ont été tués. « Certains groupes barelvis islamistes se sont mêmes radicalisés en se mobilisant pour des causes impliquant le prophète Muhammad qu’ils vénèrent », selon Alix Philippon, maître de conférences en sociologie à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et spécialiste du Pakistan. Cela prouve que les Barelvis, du moins une partie, ont effectué un virage radical dans lequel l’extrémisme islamique est de mise.

tolérant et pacifique afin de contrecarrer la montée en puissance des militants islamistes se retrouvent totalement dans la position inverse. .

UN GOUVERNEMENT IMPUISSANT Moins de trois semaines pour mettre à genoux le gouvernement pakistanais… Cette chute montre une réelle faiblesse du pouvoir civil face à la montée en flèche de l’extrémisme religieux. Le ministre pakistanais de la justice n’a pas su mettre en place un islam « tolérant » et a par la suite démissionné le 27 novembre dernier comme le réclamaient près de 3000 manifestants du parti Tehrik-e-Labaik Yah Rassoul Allah Pakistan (TLY) aux abords de la capitale pakistanaise : Islamabad. Une colère expliquée par le fait qu’un amendement du serment avait été remplacé par « je crois »au lieu de « je jure solennellement ». Un blasphème selon certains, ce qui a permis aux islamistes de bloquer la capitale et de demander la démission du ministre de la justice.

5

Cette montée en puissance électorale est très inquiétante à quelques mois des élections générales à l’été 2018, car ce fut la première fois dans l’histoire que ce mouvement de protestation Barelvi obtint gain de cause. Représentant plus de 95% de la population, la religion musulmane est de plus en plus bafouée par l’islamisme, qui lui gagne du terrain sur la scène politique. Embarrassant quand on sait que l’armée pakistanaise pense que l’intégration des partis islamistes dans le paysage politique empêche leur radicalisation… BASTIEN VIENNOT


IR A ’ D TROU

SERIAL

KILLER

MEUTRES EN SÉRIE ?

IL S'AGIT D'UNE SUITE DE «QUATRE HOMI CIDES OU PLUS, PERPÉTRÉS PAR UN OU QUELQUES CRIMINELS, QUI S'ÉCHELONNENT SUR UNE DURÉE DE PLUSIE URS JOURS, MOIS, VOIRE ANNÉES.» POUR ÉVITER DE LES COMPTER DEUX FOIS, IL AFFECTE LES TUEURS DANS LES DÉCENNIES CORRESPONDANT AU MILIEU DE LEUR CARRIÈRES.

USA

RE T N O EN UR I PET INAT E SC FA

CHARISMATIQUE, MYSTIQUE, SANGUINAIRE, CHARLES MANSON A RÉELLEMENT IMPACTÉ UNE ÉPOQUE ET UNE GÉNÉRATION. POURTANT, IL INSPIRE, ET PIRE, IL FASCINE. AUSSI PARADOXAL QUE ÇA PUISSE PARAÎTRE, LE PUBLIC AMÉRICAIN, LUI, SE LIE DE SYMPATHIE POUR « LE GOUROU ». LES ATROCITÉS QU’IL A COMMISES AURAIENT DÛ LE FAIRE FUIR OU DU MOINS LUI INSPIRER UNE PROFONDE ANTIPATHIE ENVERS LE PERSONNAGE. DE 1969 À 1975, CHARLES MANSON AURAIT ÉTÉ RESPONSABLE DE NEUF À 35 MEURTRES. PARMI EUX, SHARON TATE, L’ÉPOUSE DE ROMAN POLANSKI, ENCEINTE À L’ÉPOQUE DU DRAME. EN OUTRE, IL EST LOIN D’ÊTRE LE SEUL ASSASSIN QUI ENVOÛTE ÇÀ-ET-LÀ. AUX ÉTATS-UNIS, LE TUEUR EN SÉRIE EST UN MYTHE ET DÉCHAÎNE LES PASSIONS. À L’HEURE OÙ LE « GOUROU» A RENDU SON DERNIER SOUFFLE, UNE PAGE DU FAIT DIVERS AMÉRICAIN SE TOURNE.

I-DIEU

LE TUEUR EN SÉRIE AUX ÉTATS UNIS : UN VÉRITABLE DEM Vampires, loup-garou, fantômes… le croquemitaine a pris de nombreuses formes au fil du temps. David Schmid considère le serial-killer comme le «monstre» des temps modernes. Dans son ouvrage, Natural Born Celebrities : Serial Killers in American Culture, le criminologue estime que le tueur en série est devenu la nouvelle « source d’angoisse » de l’Américain lambda. De plus, le serial-killer jouit d’un statut de célébrité au Nouveau Monde. En 1969, Life Magazine met en une : « le culte de l’amour de la terreur » et ce, en mentionnant Charles Manson. Même chose pour le Times en 1989. À l’occasion de son exécution, Ted Bundy est le « Man of the Year » (ndlr, la personnalité de l’année). En outre, les histoires glauques d’individus « fous » et « marginalisés » sont devenues des marronniers et, fatalement, obsèdent le public américain. Dans certains cas, « la culture » du tueur en série devient un véritable marché. Le mot-valise murderabilia désigne l’ensemble des objets liés à des meurtres ou autres barbaries. En 2011, de nombreux autoportraits de John Wayne Gacy (ndlr, le clown tueur) ont été revendus pour une vingtaine de milliers de dollars. Plus insolite : une mèche de cheveux de Manson est estimée à 800$.

L’IMAGINAIRE QUI REND LE SERIAL KILLER GLAMOUR Autre fait contribuant à la « glorification » des serial-killers : l’imaginaire collectif américain. En 1991, sort Le Silence des agneaux. Le long-métrage introduit au grand public Hannibal Lecter, tueur en série et cannibale. « Hannibal Lecter a changé la manière dont les américains percevaient le serial-killer, explique David Gombaud, sexologue dans le Var, il est calculateur, mystérieux et a toujours un coup d’avance ». Le public étasunien a rapidement fait l’amalgame : tous les tueurs en série sont du même calibre qu’Hannibal Lecter. « C’est une des raisons pourquoi le public américain est si intrigué par ces criminels, précise le spécialiste, les profils, pourtant, sont très divers ». L’archétype du Lecter est resté une « mode » chez Hollywood et leurs homologues. Saw, Dexter, The Dark Knight ou encore Seven sont de la même lignée que le Silence des Agneaux: ils possèdent un antagoniste vicieux, intelligent et, fatalement, vainqueur. « La réalité est beaucoup plus banale, ajoute Stéphane Bourgoin, criminologue, le cinéma, lui, renvoie à une image beaucoup plus sophistiquée et séduisante du serial killer.»

LE TUEUR MIS SUR UN PIÉDESTAL Il n’y pas à dire : l’image du serial-killer est presque « divine » aux yeux des Américains. Juridiquement, le comportement des juges envers ces criminels, a pu infuencer les moeurs étasuniennes. « A l’apogée de la grande criminalité américaine, les tribunaux diabolisaient les tueurs, et considéraient leurs actes comme monstrueux, voire sataniques. Une exagération véritablement unique » analyse le psychologue Zborowsky, psychologue. En Europe ou en France, le criminel tend au contraire à voir sa stature diminuer lorsque le tribunal s’interroge sur ses motivations. Il met en lumière les failles psychologiques du tueur : jalousie, enfance difficile, dérangement mental. Le public ne peut donc pas développer la même fascination qu’aux Etats-Unis. C’est pour ça que nous n’avons pas de Charles Manson européen, qui a fait exécuter à distance des familles de Beverly-Hills, symboles de la réussite, ni de David Berkowitz, qui a allumé des centaines d’incendies avant de tuer des couples d’amoureux en voiture. On a évidemment nos monstres, mais ceux-ci ne sont pas transformés, parfois par les magistrats eux-mêmes, en incarnations

AILEEN WURNOS

CHARLES MANSON LE GOUROU

LA DEMOISELLE DE LA MORT « LA DEMOISELLE DE LA MORT » EST UNE DES RARES FEMMES TUEUSES EN SÉRIE DE L’ÈRE MODERNE. ELLE A COMMIS 7 MEURTRES DONT UN 1 OÙ LE CORPS N’A JAMAIS ÉTÉ RETROUVÉ. ELLE A TOUJOURS INVOQUÉ LA LÉGITIME DÉFENSE PUISQU’ELLE A TUÉ À CHAQUE FOIS DES CLIENTS LORSQU’ELLE ÉTAIT PROSTITUÉE. ELLE A ÉTÉ EXÉCUTÉE À 46 ANS PAR INJECTION LÉTALE LE 09 JANVIER 2002 EN FLORIDE, DANS LA MÊME PRISON D’ETAT QUE TED BUNDY.

CHARLES MANSON ÉTAIT LE CHEF D’UNE SECTE, LA MANSON FAMILY. OUTRE LE GOUROU PSYCHOLOGIQUE QU’IL ÉTAIT POUR SES ADEPTES, SA PARTICULARITÉ EST DE NE PAS AVOIR COMMIS DE CRIME DIRECTEMENT. CE SONT SES « DISCIPLES » QUI S’EN ÉTAIENT CHARGÉS, EN 1969-1970. IL AVAIT ÉTÉ CONDAMNÉ À MORT AVANT DE VOIR SA PEINE RÉDUITE À DE LA PERPÉTUITÉ. IL EST DÉCÉDÉ RÉCEMMENT EN NOVEMBRE 2017.

6


SUITE AU MEUTRE DE SHARON TATE, MANSON A RAPIDEMENT ENVAHI LES UNES DES JOURNAUX AMÉR

ICAINS

@HOLLYWOOD STAR

LA FIN D’UN ÂGE D’OR, UNE OBSESSION EN DÉCLIN... Une telle obsession va de pair avec la soudaine hausse des meutres en série lors de la seconde moitié du XXe. Ils étaient 19 dans les années 1960, 119 dans les années 1970 et 200 dans les années 1980. Dans les années 1990, le nombre de cas est redescendu à 141. Et les années 2000 n’ont vu agir que 61 tueurs en série… En effet, le nombre de meurtres en série est en diminution, tout comme la fascination du public à leur égard. «Il semble en effet que l’âge d’or des tueurs en série est passé», déclare Harold Schechter, professeur au Queens College de l’Université de la Ville de New York et spécialiste du crime. Principaux instigateurs de la fascination de la population, les médias se sont progressivement désintéressés des criminels. Au cours des dix dernières années,

aucun tueur n’a eu accès à la une d’un grand hebdomadaire, à la différence de Manson ou Bundy. Au contraire, un « nouveau » type de criminel se sont substitués à eux. En 2013, une couverture du magazine Rolling Stones a titillé le public américain. Pourquoi ? Elle met en scène Dzhokhar « Jahar » Tsarnaev, assaillant des attentats de Boston. Après le tueur en série, le terroriste est maintenant considéré comme un objet glamour par la presse étasunienne. Car, finalement, les meurtres de masse ont toujours été l’incarnation de leur époque. En 1924, l’assassinat d’un garçon de 14 ans par deux étudiants de Chicago obsédés par Nietzche a confirmé la fascination grandissante pour la psychatrie. Les enlèvements

L’HYBRISTOPHILIE, UN PHÉNOMÈNE À PART Août 2014, une certaine Afton Burton dit « oui » à Charles Manson au terme d’une longue correspondance épistolaire. La jeune californienne a alors 25 ans et se dit « vivre » pour le gourou de la famille Manson. Phil Burton, son père, pense qu’il ne s’agit que d’une phase, d’une « rébellion adolescente classique » selon ses dires. Toutefois, le geste d’Afton n’est pas anodin, loin de là. Au contraire, il témoigne d’une paraphilie (ndlr une déviance sexuelle) enracinée dans le Nouveau Monde : l’hybristophilie. Dans l’argot cette psychopathologie est aussi appelée le syndrome de Bonnie & Clyde, d’après

le couple de hors la loi. Selon David Gombaud, sexologue à Callas (83), il s’agit : « du désir sexuel d’une personne pour un criminel ». « L’hybristophilie se manifeste en deux formes, complète-t-il, d’une part le désir sexuel nait au sein d’un duo criminel, d’autre part une jeune femme immature s’éprend d’un serial killer reconnu.» D’après le spécialiste, le syndrome éclot à partir d’une combinaison de facteurs : l’attirance pour le morbide, l’immaturité émotionnelle ou encore l’absence paternelle. Néanmoins, la psychopathologie n’est pas qu’américaine. « La fascination pour les serial killers est uni-

d’enfants dans les années 1920 et 1930, et les meurtres du poulailler de Wineville sont devenus les symboles de la décadence de la société durant la Grande Dépression. Charles Manson, à sa façon, a incarné une révolution sexuelle qui avait mal tournée. Le massacre de Columbine a exploité les peurs parentales sur les effets des jeux vidéo et des films violents. Aujourd’hui, ce sont les tueries de masses à répétition qui défraient la chronique : Las Vegas, Orlando ou San Bernardino représentent les craintes de l’isolement dans un monde toujours plus connecté. Preuve que quelle que soit la période, l’âge d’or du meurtre ne finira jamais.

verselle, corrige David Gombaud, c’est une idée-faite de penser que les Etats-Unis en font l’exclusivité ». Pour autant, le sexologue confirme que « la législation allégée sur la vente d’armes » et la « culture portée sur la paranoïa (complots, zone 51, CIA etc.) » sont susceptibles d’encourager l’hybristophilie étasunienne. ARTHUR BRENAC, JULES CHARBON, GUILLAUME RESIN

JOHN WAYNE GACY

TED BUNDY

LE CLOWN TUEUR

LE CHARISMATIQUE

IL AVAIT POUR SURNOM « LE CLOWN TUEUR » EN RÉFÉRENCE

THEODORE BUNDY EST L’AUTEUR D’UNE TRENTAINE DE

À SON ANCIEN MÉTIER DE CLOWN POUR LES ENFANTS DANS LES HÔPITAUX. ON LUI A RECONNU SA 33E VICTIME EN JUILLET DERNIER, TOUS DES PETITS GARÇONS OU DES JEUNES HOMMES. POUR TOUS SES MEURTRES IL FUT CONDAMNÉ 21 FOIS À PERPÉTUITÉ ET 12 FOIS À MORT. IL EST EXÉCUTÉ PAR INJECTION LÉTALE LE 10 MAI 1994.

MEURTRES ET VIOLS CONTRE DES JEUNES FEMMES DANS LES ANNÉES 70 - ON SUPPOSE QU’IL A COMMENCÉ À TUER AVANT. SA PARTICULARITÉ EST QU’IL RÉUSSISSAIT À GAGNER LA CONFIANCE DE SES VICTIMES GRÂCE À SON PHYSIQUE CHARMEUR ET SON CHARISME. IL A ÉTÉ EXÉCUTÉ SUR LA CHAISE ÉLECTRIQUE LE 24 JANVIER 1989.

7


ONDE M U UR D AUTO

IET

NA

M

V

[ ]

7 AN S

DE

PRISON POUR

UN BLOGUEU R

DÉNONCANT LA POLLUTION

LE PARTAGE D’ARTICLES ET DE VIDÉOS SUR LE BLOG DE NGUYEN VAN HOA DÉNOTANT LES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX DE SON PAYS LUI AURA CAUSÉ SEPT ANS DE PRISON. L’ANNONCE A ÉTÉ FAITE PAR LES RESPONSABLES DU TRIBUNAL DE HA TINH LE 27 NOVEMBRE DERNIER. Âgé de 22 ans, Van Hoa aurait été jugé, selon l’article 88 du Code pénal, coupable de « diffusion de propagande contre l’État socialiste ». D’après le journal Bao Ha Tinh, sous le contrôle de l’État, le contenu publié par le condamné diffusait une campagne «  réactionnaire contre le parti et la politique de l’État ». Par ailleurs, le blogueur dénonçait une compagnie d’acier taïwanaise, Formosa Ha Tinh Steel Corporation, qui aurait causé une pollution au cyanure s’étalant sur 200 kilomètres à partir du centre du pays en avril 2016. Les publications du jeune homme dataient de cet évènement, et ont engendré plusieurs manifestations d’habitants touchés par la pollution de l’air. Des pêcheurs frustrés par leur arrêt de travail, causé par la contamination des eaux, ont également pris part à ces protestations.

Phil Robertson, directeur adjoint pour l’Asie de l’ONG, se révolte : « Comment expliquer que les responsables d’une multinationale (…) soient libres de poursuivre leurs activités, tandis qu’un jeune journaliste idéaliste est conduit derrière les barreaux pour avoir parlé de leurs méfaits ? »

QU’ADVIENT-IL DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ? Ce n’est pas la première fois qu’une chose de la sorte arrive au Viêt Nam. Nguyen Ngoc Nhu Quynh, blogueuse vietnamienne, a écopé de 10 ans de prison en juin dernier. Cette dernière dénonçait la situation environnementale du pays. Une autre a été arrêtée pour avoir participé à des manifestations contre Formosa, et risque la peine de mort pour « tentative de renversement du régime».

AU VIET NAM, 70% DES EAUX US

AGÉES SONT DÉVERSÉES DANS

Selon Amnesty International, plus de quinze résistants ont été arrêtés au Viêt Nam depuis le début de l’année. Selon Human Rights Watch, 28 serait le nombre approprié. Ce pays est connu pour arrêter et emprisonner ses opposants. L’État contrôlant tous les médias, l’appareil judiciaire et les institutions politiques et religieuses, il est très difficile pour les locaux de défendre leur droit à la liberté d’expression. Malgré les plaidoyers de personnalités publiques à cet égard, dont celui de Barack Obama en mai 2016, le Viêt Nam communiste reste sur ses positions, laissant les habitants sans droit de parole. ADÈLE SIMONEAU

LA NATURE. @ SHUTTERSTOCK

8


R

1808 & 1843

G WRI

V

LYE F T H

LES FORTES ACTIVITÉS SISMIQUES RESSENTIES À L’ÉPOQUE ONT PRÉPARÉL’ÉRUPTION DU VOLCAN AGUNG POUR CES DEUX ANNÉES. UN MÉLANGE DE CENDRE, DE LAPILLIS ET DE PONCES S’ÉCHAPPE MAIS AUCUN MORT N’EST À DÉPLORÉ.

BALI E D T MME , DE BALI, S’ES E A L F DE PLUS D AGUNG

E BÊTE OLCAN DU MONT ÉVACUATION D U DE SPIA L E IE V N L U U T LE NG O E L’INDONÉSIE, OVEMBRE. AVECAXIMALE, CE HAUAR DES COULÉES AGU P N D NS M LARGE

OIS DE

ALERTE

S

SIÈCLE

1963

ITUATIO

CETTE ANNÉE EST À MARQUER D’UNE PIERRE BLANCHE POUR LES BALINAIS. L’ÉRUPTION ET LES COULÉES DE LAVE ONT PERSISTÉ PENDANT 1 AN. L’INDICE D’EXPLOSIVITÉ EST DE 5 SUR L’ÉCHELLE DE VEI- ÉCHELLE DE MESURE DE L’INTENSITÉ DES ÉRUPTIONS VOLCANIQUES EXPLOSIVES ALLANT DE 0 À 8.

FÉVRIER

x

RIT I LE AND E AUSS AIS QU DE LAV FÉRENTES M DIF AUSSI

V

SITUÉ AUÉ À LA FIN DU MET UN NIVEAU D’TROIS DERNIERSLES POUR TROIS SS BALINAIS. L DES SIÈC NNES UR LE RÉVEIL PERSO HÉ AU COURS TES. TROIS TES PO 0 N 0 A T 0 C N C 100 É A ÉTÉ TOU QU’IMPORTA MÊME IMPA BIEN UALIT NTES LES PREMIÈRES ACTIVITÉS SISMIQUES SE FONT SENTIR. S’EN SUIVRONT LES MANIFESTATIONS EXPLOSIVES ENTRE LE 19 ET LE 26 FÉVRIER. DES COULÉES DE LAVES SE DÉVERSENT ALORS SUR LE FLANC NORD DE L’ÎLE CE QUI EMPORTERONT TOUT SUR SON PASSAGE : ROUTE, MAISONS, FORÊT.

x

MARS

L’ACTIVITÉ EFFUSIVE DU VOLCAN VA ÊTRE LA PREMIÈRE PHASE DU PAROXYSME DE L’ÉRUPTION AVEC DES ÉCOULEMENTS DE LAVE SUR 7 - 12KM. LE 17, D’INTENSES EXPLOSIONS SONT RECENSÉES ET ELLES FORMENT EN S’UNISSANT UNE SEULE ET MÊME COULÉE HAUTE ET ÉPAISSE.

x

AVRIL

L’INTENSITÉ EST MOINDRE PUISQUE CELA SONNE COMME UNE ACCALMIE VOLCANIQUE.

x

MAI

L’ACTIVITÉ REPREND DE PLUS BELLE. LE 16, UN SECOND PIC DE L’ÉRUPTION EST ENREGISTRÉ : DES COULÉES PYROCLASTIQUES S’ENGOUFFRENT DANS 6 DES VALLÉES DE L’ÎLE, DANS LE SUD ET LE NORD.

x

JUIN À DÉCEMBRE

L’ACTIVITÉ SISMIQUE DU VOLCAN NE FAIBLIT PAS.

V

1964

L’ACTIVITÉ DU VOLCAN DU MONT AGUNG S’ARRÊTE. PLUS AUCUNE SECOUSSE NI DE COULÉES. LES RÉSIDENTS DE L’ÎLE SONT HORS DE DANGER. LE BILAN HUMAIN FAIT ÉTAT EN JANVIER DE 1 100 À 1600 MORTS. LA MÉMOIRE DE TOUS RESTE MARQUÉE PAR TOUT CE QU’ILS ONT VÉCU ET REDOUTE ENCORE ET TOUJOURS QUE CELA SE REPRODUISE.

V

2017

LE VOLCAN FAIT SON GRAND RETOUR.

x

SEPTEMBRE

LE MONT AGUNG RENTRE UNE NOUVELLE FOIS EN ÉRUPTION. DES SECOUSSES SE FONT SENTIR.

x

27 NOVEMBRE

@

L’ÎLE DE BALI EST PLACÉE SOUS ALERTE MAXIMALE. DES MASQUES DE PROTECTION SONT DISTRIBUÉ À LA POPULATION ET L’ACTIVITÉ AÉRIENNE EST SUSPENDUE : AUCUN AVION NE PEUT ENTRER NI SORTIR. PLUS DE 100 000 PERSONNES ONT ÉTÉ ÉVACUÉS DES ZONES À RISQUES. D’ÉPAISSES FUMÉES BLANCHES ET NOIRES SONT DE LA PARTIE. CETTE SITUATION DE CRISE SERAIT, D’APRÈS DES SPÉCIALISTES, DIFFICILE À GÉRER. « LES LUEURS DE FEU SONT DE PLUS EN PLUS VISIBLES LA NUIT. CECI INDIQUE QUE LES CONDITIONS POUR UNE ÉRUPTION PLUS FORTE SONT IMMINENTES », DÉMONTRE UN RESPONSABLE DU CENTRE NATIONAL DE VOLCANOLOGIE. EVA-MARIE FRANÇOISE

9

FP A


RT O P E S S A P

BOARD @ NATIONALFILM

X MEILLEURS AU ER NT RO NF CO SE UR PO A IMI A REJOINT ITEN AU KENY

WALID BRAH

A L ID

WB

COUREURS MONDIAUX

RAH I M I

[ À L A CO N Q U Ê T E D U K E N YA ]

POUR ÊTRE LE MEILLEUR, IL FAUT DÉJÀ ACCEPTER D’ALLER CHEZ LES MEILLEURS. C’EST LA RAISON QUI A POUSSÉ WALID BRAHIMI, CHAMPION DE FRANCE JUNIORS DE 3000 M STEEPLE EN 2015, À FAIRE SES BAGAGES POUR REJOINDRE LE KENYA. À 21 ANS, LE ROANNAIS A DÉCIDÉ DE QUITTER L’HEXAGONE POUR RALLIER ITEN, SITUÉ SUR LES PLATEAUX À 2500 M D’ALTITUDE, AVEC L’IDÉE D’ALLER SE CONFRONTER AUX PLUS GRANDS COUREURS DE LA PLANÈTE Walid Brahimi, vous avez quitté votre confort occidental pour l’athlétisme. Vous devez avoir un passé extrêmement fort avec la course à pied ? « Ça fait seulement 5 ans que je fais de l’athlétisme. J’ai commencé le haut niveau il y a 3-4 ans. Je m’étais inscrit en section athlétisme pour pouvoir louper 3 heures de cours par semaine. C’est à partir de là qu’on a remarqué que j’avais des capacités en endurance. Au début, cela ne me tentait pas. Puis, j’ai fait deux bonnes années et j’ai vu que les résultats suivaient. Du coup je m’y suis mis à fond. »

Vous êtes parti le 11 septembre dernier pour vous lancer dans cette aventure au Kenya, considéré comme le berceau de la course à pied. Quelles étaient les motivations principales de ce départ ? « Je suis parti avec un ami, un athlète lui aussi. On voulait découvrir le Kenya sachant que c’est là que se trouvent les meilleurs coureurs mondiaux. On voulait analyser leur façon de s’entrainer, de vivre et remarquer leurs petits secrets. Iten, c’est là où se trouvent tous les centres de coureurs. »

Finalement, qu’est-ce qui varie entre votre

façon de vous entraîner entre Roanne et le Kenya ? « Personnellement, ici je travaille en cycle de deux semaines. Une semaine où je m’entraine à fond une semaine plus tranquille. Mais celle où je force, je dois faire près de 150 kilomètres. Le samedi, c’est la grosse sortie de la semaine. On part avec un groupe important de Kenyans, on peut courir jusqu’à 25-30 km et chacun va au bout de lui-même. C’est complètement différent de ce qui se fait en Europe. La mentalité, la façon de s’entrainer, ça n’a strictement rien à voir. »

Iten est devenu un véritable temple de la course à pied. Qu’est-ce qui fait son attractivité ? « Iten est un village d’environ 4 000 habitants avec 2 500 qui ne font que courir. Cette ville est folle ! Le niveau est tellement dense que même celui qui est dernier là-bas, s’il part en Europe, il gagne tout. Pour nous européens, ça va être des tueurs. Mais dans leur pays, ils ne sont rien. Ici, je côtoie des véritables stars qui ont fait les plus grandes compétitions comme Wilson Kiprotich (ndlr ancien recordman du marathon) ou David Rudisha (ndlr recordman du 800m, double champion olympique, double champion du monde,). »

10

En deux mois à Iten, vous avez pu vivre comme les Kenyans. Qu’est-ce qui vous a séduit le plus dans cette culture kenyane ? « Ce que j’aime au Kenya, c’est la mentalité. Même si le mec n’est pas connu, il est pas sorti de son pays pour faire des compétitions internationales, il va s’entrainer pour être champion du monde ou champion olympique. Alors qu’en Europe, le discours est toujours le même. Je suis en équipe de France mais je ne serais jamais aux championnats du monde parce que les Kényans sont trop forts. On parle de la supériorité des Kenyans ou alors on parle du dopage. Quand tu restes avec des personnes comme cela, ça te plombe le moral. »

En 2024, Paris va accueillir les Jeux Olympiques. Y participer, c’est une idée qui trotte dans un coin de votre tête ? « Bien sûr que j’y pense à long terme, sinon je ne ferais pas d’athlétisme. En France, ce serait magnifique ! C’est aussi pour ça que je suis parti au Kenya quelques années en avance…Après les gens diront peut-être que je suis arrogant mais je m’entraine et je sais qu’un jour je ferai partie des meilleurs. Sinon je ne ferais pas autant de sacrifices ». THIBAUT DALEGRE


E N O AG

HEX

LE S

VIANDE

LA

FRANÇAIS TROP

EN FRANCE LA CONSOMMATION DE VIANDE A TENDANCE A DIMINUÉ D’ANNÉE EN ANNÉE MAIS CETTE BAISSE NE SIGNIFIE PAS QUE NOUS EN CONSOMMONS RAISONNABLEMENT. EN 2017, TERRA NOVA FAIT L’ÉTAT D’UN BILAN ASSEZ INQUIÉTANT QUE CE SOIT AU NIVEAU DE LA SANTÉ DES FRANÇAIS OU DE L’ENVIRONNEMENT.

LA VIANDE ROUGE CLASSÉE « CANCÉROGÈNE » POUR LES HOMMES

et de protéines végétales. C’est à dire manger davantage de légumineuses, de végétaux. »

Depuis une dizaine d’années la consommation de viande en France diminue. Cette baisse n’est cependant pas significative et met en alerte la plupart des organismes de santé. Le boeuf, le veau, le porc et le mouton augmentent le risque de cancer du côlon d’où la mise en garde de nombreux épidémiologistes quant à la surconsommation de viande. Une recommandation de santé publique préconise de limiter la viande à moins de 500 g par semaine.

« LIFE BEEF CARBON » ÉLU PAR L’ONU

D’après une étude menée par le Centre d’Information des Viandes (CIV), 29% des français en sont de grands consommateurs (plus de 490g par semaine) et 47% en sont des petits. Thierry Pech, directeur général du Think Tank, fixe l’objectif à long terme « de diviser par deux notre consommation de viande à l’occasion des deux ou trois décennies qui viennent et d’inverser, dans notre alimentation, notre part de protéines animales

La surconsommation de viande s’accompagne d’un élevage trop intensif responsable d’émissions de CO2 relativement élevées. De nombreuses ressources sont mobilisées à l’exemple de l’eau ou de l’alimentation. Pour faire face aux problèmes environnementaux dus à notre consommation de viande, le programme LIFE BEEF CARBON a été mis en place en corrélation avec cinq autres projets agricoles lors de le COP 21. Il a été sélectionné comme un programme européen ambitieux, techniquement efficace, scientifiquement valide et pertinent pour venir compléter les engagements des États dans la lutte contre le changement climatique. S’appuyant sur 10 années d’expertise et de recherche en élevage pour mieux évaluer les sources d’émissions de gaz à effet de serre et les leviers d’atténuation, le programme LIFE BEEF CARBON associe 4 pays

dont la France, l’Irlande, l’Italie et l’Espagne. Cette opération a pour objectif de préserver la viabilité économique de l’élevage et les conditions de travail de l’’éleveur tout en trouvant les meilleures techniques afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. La COP 23 a permis mettre en lumière des résultats positifs de cette action. Ainsi, elle devrait être reconduite dans les fermes du monde entier. NOÉMIE PERRIN

@ AGRILAND

SINE

LES FERMES

ERME-U F U O S E H C A UX MILLE-V

A

11


CHE N A R EF

ZON

IN F A L R OU P E R U N » 2017. B D U CYA 29 H « ’ TRE À COMPARAÎ T APPELÉ AI ÉT OSNIE NOVEMBRE LE CROATE DE TRE E À LA AYE R AI IE IT AV IL M UMANITÉ EN SL O G U CONTRE L H L’EX-YO K, ANCIEN R ET JA U ON E AL PO R IS R P ER PR AL U N E G N ANS D SLOBODA IBUNAL PÉNAL INTERNATIO 2 ANS, DE CRIMES DE ION DE 20 AT N RE M U DA 7 R AN N T À CY CO É SA UPABLE ANT DU DEVANT LE ENU A REJET OLE CONTEN RECONNU CO ÉV FI T E. E PR U N N Q O ’ E U IA L L D É R ). AL ES A AV CE CA LES JUG 95 (GUERRE DE BOSNIE D’INSUFFISAN LA SUITE, IL ÈS AR R P AP . 9 EL 1 ES IN R 1992 ET ’IL N’ÉTAIT PAS UN CRIM T DÉCÉDÉ QUELQUES HEU U ES EN CRIANT Q DIENCE. IL LE DE L’AU B M SE EN ’ L DEVANT

LA JORDANIE MET EN GARDE L’ADMINISTRATION TRUMP JÉRUSALEM SERA RECONNU MERCREDI 6 DÉCEMBRE COMME CAPITALE D’ISRAËL PAR L’ADMINISTRATION TRUMP. CETTE PROMESSE DE CAMPAGNE ÉLECTORALE POURRAIT AVOIR DES CONSÉQUENCES GRAVES SUR LA STABILITÉ DE LA RÉGION A DÉCLARÉ LE MINISTRE JORDANIEN DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES AYMANE SAFADI. LA JORDANIE EST SIGNATAIRE D’UN TRAITÉ DE PAIX AVEC ISRAËL DEPUIS 1994 EN PLUS D’ÊTRE GARDIENNE DES LIEUX SAINTS MUSULMANS DE JÉRUSALEM. LE CHEF DE LA LIGUE ARABE, AHMED ABOUL GHEIT, A ÉGALEMENT AVERTI QUE CETTE DÉCISION NE FERA QU’ENCOURAGER LE FANATISME ET LA VIOLENCE ENTRE LES PALESTINIENS ET LES ISRAÉLIENS

.

NSGENRE V É N U S E S T UN E T R A @ ELLE E, ELLE BRÉSIL SON NUMÉRO SPÉCIAL DE DÉCEMBR SES PERSONAVEC ART ’ D DÉCIDE DE RECRÉER 5 ŒUVRES E DE 2017 MOD LA BLER NALITÉS BRÉSILIENNES. ASSEM Y PENSER. AIT FALL IL , LE AVEC UN TABLEAU DU XVE SIÈC PHARES RES ŒUV DES IFIER L’OBJECTIF A ÉTÉ DE PERSONN R DE CŒU AU S ILIEN BRÉS DES SIÈCLES DERNIERS AVEC DES ÉNUS V EN T ÉA L RE SGEN LA SOCIÉTÉ TELS QUE LA TRAN UR ACTE ET E SCÈN EN EUR OU ENCORE ZÉ CELSO, UN METT DES E CTUR RELE ETTE C . H UNC RECRÉANT LE CRI D’EDVARD M L’ÉTERNITÉ DE L’ART… ŒUVRES RÉCONFORTE L’IDÉOLOGIE DE

POUR

UVRE-FEU O C S U O S S A R U D N O H LE

NOVEMBRE. AFIN DE LUTTER QUEUR PRÉSIDENTIEL DEPUIS LE 26 PAYS RESTE TOUJOURS SANS VAIN N CONTRE LA DICTATURE », NS DE « L’ALLIANCE DE L’OPPOSITIO CONTRE LES VIOLENTES MANIFESTATIO REINTE DE 18 À 6 LA LIBRE-CIRCULATION DES PERSONNES ESTEMAREST L’ÉTAT D’URGENCE A ÉTÉ DÉCRÉTÉ. VOTE, ACCUSE LE DU IN . L’OPPOSITION DONNÉE GAGNANTE AU LENDJUAN ORLANDO HERNANDEZ. HEURES DU MATIN POUR 10 JOURS FAVEUR DU PRÉSIDENT SORTANT, TRIBUNAL SUPRÊME ÉLECTORAL DE FRAUDE EN RALE MANDAT DE QUATRE MENT LA PRÉSIDENCE À UN UNIQUE LA CONSTITUTION HONDURIENNE LIMITE GÉNÉ SE REPRÉSENTER. PU A T SORTANT DE LA COUR SUPRÊME, LE PRÉSIDEN ANS, MAIS GRÂCE À UNE DÉCISION

LE

LE S SE IN S DE DI EU ?

DORÉNAVANT, L’EGLISE ÉVANGÉLIQUE LUTHÉRIENNE EN SUÈDE NE PARLERA PLUS DE D IEU COMME UN HOMME. LA QUESTION SUR LE GENRE DE LA DIVINITÉ CHRÉTIENNE AVAIT DÉJÀ ÉTÉ POSÉE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES. LE COURANT ÉVANGÉLIQUE LUTHÉRIEN A DÉCIDÉ DE CLORE LE DÉBAT EN UTILISANT LE PRONO M NEUTRE « HEN » QUI A ÉTÉ INTRODUIT DANS LA LANGUE SUÉDOISE EN 2015 EN FAVEUR DE L’ÉGALITÉ DES GENRES . « LE PÈRE, LE FILS ET LE SAINT-ESPRIT » DEVIENNENT « LE TRINITAIRE» RENDANT LES TEXTES PLUS INCLUSIFS. CE COURANT A DÉJÀ CRÉÉ CERTAIN ES POLÉMIQUES AU SEIN DES CONSERVATEURS PUISQU’EN 2009, L’EGLISE SUÉDOISE AVAIT RECONN U LA PREMIÈRE ÉVÊQUE LUTHÉRIENNE LESBIENNE DANS LE MONDE .

SEMAINE PROCHAINE, NUMÉRO EXCEPTIONNEL

RENDEZ-VOUS SUR LE NET, POUR UN SPÉCIAL MOYEN-ORIENT

@SAINTEX2

Saint ex numéro 5  
Saint ex numéro 5  

Découvrez notre spécial dossier sur les Serial Killers !

Advertisement