Page 1

St Giniez Notre pAroisse

tin Le Bulle

N°334

M a r s - Av r i l

Pour vous qui suis - je ?

E

n cette année de La foi,

cette question que Jésus pose à ses apôtres notamment en Mc 8, 27-35, nous invite à examiner d'un peu plus près ce que nous savons et croyons au sujet de Jésus. Quand nous affirmons qu'il est fils de dieu, sauveur, libérateur, lumière du monde… que signifient exactement ces mots pour nous ? Mais à cette question de Jésus, nous pouvons lui donner un autre sens. c'est-à-dire, quelle importance a Jésus pour nous? Quelle est sa place dans notre existence? Quand nous affirmons croire en Jésuschrist, est-ce une affirmation qui a du poids et de l'influence sur ma vie de tous les jours ? Si nous nous posons ainsi la question, ce n'est pas une profonde réponse intellectuelle qui importe. ce qui importe, c'est de mesurer la qualité de notre relation au christ et la force de son influence sur nos comportements. a cause de lui et de son enseignement, faisons-nous des choses que nous ne ferions pas autrement ? nos relations avec ceux qui nous entourent seraient-elles différentes si nous n'étions pas en lien avec le christ ?

2013

édito

---

Questions qui obligent à sonder profondément notre cœur et à faire la vérité en nous. il est, effectivement, facile de se dire chrétien et de ne l'être que de nom. il est toujours tentant de se cacher derrière de belles déclarations ou de belles professions de foi proclamées à l'église. La question que Jésus pose à chacune et chacun de nous, invite à une démarche de vérité. Quelle est la place réelle que je fais au christ dans ma vie ? Quelle est l'influence réelle de son évangile sur mon existence de chaque jour ? a ces questions nous devons y répondre dans le secret de notre cœur. Que durant ce temps de carême, temps de conversion, Jésus-christ nous éclaire, qu’il nous fasse voir quel est notre état, qu’il agisse en nous avec force et que la grâce reçue à la table de la Parole et à la table de l’eucharistie nous rende perméable au christ, qui est la Lumière du monde. Jean- paul Désiront diacre Permanent

sommaire

Editorial ............................................1 Prière ................................................2 Vie paroissiale .................................3

In memorian .....................................4 Offrandes de Carême ......................5 Dossier : l’année de la foi ............6-8 -1-

Flashes infos............................8 à 11 Calendrier.......................................12


Prière

Prendre un rameau Prendre un rameau est une invitation adressée au Christ : « viens, Tu peux franchir les portes de la ville. Ce que Tu dis et ce que Tu fais, je le mets dans ma vie, car je crois que Tu es Dieu venu m’inviter à être heureux. » Prendre un rameau, c’est prendre la décision de sortir à la suite de Jésus… C’est une démarche libre. C’est un geste de croyant. Un choix. Venir chercher un rameau, le prendre, le tenir en main et le garder bien en vue à la maison, c’est décider d’ouvrir la porte à l’Evangile et d’accueillir Dieu par des gestes concrets à l’égard de nos frères. Chaque jour.

Mars

Intentions du Pape

Pour que grandisse le respect de la nature, l’œuvre de dieu confiée à la responsabilité humaine. Pour que les évêques, les prêtres et les diacres soient des annonciateurs infatigables de l’evangile jusqu’aux extrémités de la terre.

Avril

Pour que célébrer et prier publiquement soit source de vie nouvelle pour les croyants.

-2-

Pour que les eglises particulières des territoires de mission soient signe et instrument d’espérance et de résurrection.


Vie paroissiale et diocésaine Pèlerinage des enfants du KT à ND de la Garde et Saint Victor pour la Chandeleur

Récollection pour les catéchistes à ND de la Garde : le repas...

Arrivée par la mer de l’Evangile Arrivée dans la Basilique de la statue de ND de Confession

Fête De lA ChANDeleur S A I N T

V

Mgr di Falco et

Mgr Pontier

-3-

I C T O R

lique

es dans la basi

La foule de jeun


In Memoriam Merci Jean-Pierre !

m’aider, de mettre en place une structure de base pour la mission, et de rénover l’Eglise. Cette même mission continue aujourd’hui avec la Communauté de l’Emmanuel qui poursuit dans le même esprit ce qui a été mis en place à l’époque avec l’effort significatif de la paroisse St Giniez.

Merci Jean-Pierre pour ta présence, ton aide, ton amitié, depuis notre rencontre sur la place de St Giniez dès 1997.

Au début, tu as proposé tes services, puis, petit à petit, tu étais devenu comme un auxiliaire pour moi et les prêtres qui formaient notre joyeuse équipe. Nous avions confiance en toi, et ta discrétion et disponibilité ont été un cadeau pour nous, jeunes prêtres de St Giniez.

Mon envoi en mission au Brésil n’a pas interrompu notre relation malgré la distance, mais l’a renforcée au contraire, et tu as continué à être un relais entre moi et la paroisse au moment où j’avais besoin d’un soutien efficace. En effet, la paroisse des Alagados de Salvador en Bahia, manquait de tout, et l’aide substantielle de la paroisse par ton intermédiaire, m’a permis avec aussi les jeunes des iris qui sont venus

Homélie à la messe d’adieu à Jean-Pierre Tournon

Lundi 18 février 2013

Chers frères et sœurs, chers amis, Malgré le chagrin qui affecte nos cœurs depuis quelques jours, remarquons ce matin la mention de la joie qui est faite dans les trois textes bibliques de jour. « Exultons, réjouissons-nous ! En Lui nous espérions. Il nous a sauvés. » « Je n’ai d’autre bonheur que Toi. Seigneur, Tu es toute ma joie ». « Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie ». Il y a parfois dans la vie des joies qui ne sont pas exubérance ou hilarité, mais ouverture du cœur sur un au-delà de la peine, malgré et jusque dans la douleur ainsi transfigurée. C’est à cette joie-là qu’il faut essayer de nous ouvrir ce matin, par la prière, par l’écoute de la Parole de Dieu, par le souvenir que nous voulons garder de Jean-Pierre, et en pensant qu’il va bien vite rejoindre la Maison du Père et y trouver le bonheur éternel dans le Face-à-face avec le Seigneur. Rappelons-nous aussi cette phrase d’une parabole de Jésus : « Viens, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître ! » Isaïe est un prophète, un visionnaire qui encourage ses auditeurs en décrivant un avenir d’espérance. Il anticipe les cris de joie et les acclamations de tous les peuples sauvés par le Dieu de l’univers au Jour de sa venue. Avec Dieu, nous

Ton esprit de service et ta bonne humeur, oubliant tes soucis personnels, ont été une offrande généreuse pour toute notre communauté paroissiale, et en leur nom à tous, je te dis merci de tout coeur de ce que tu as été pour chacun de nous.

Encore une fois, merci Jean-Pierre. Ma prière continue de t’accompagner fidèlement, maintenant que tu nous a quittés, ainsi que celle de toute la communauté paroissiale de St Giniez et de ses prêtres.

savons que nous marchons vers une rencontre au-delà du deuil et de la mort. Que cette espérance éclaire notre chemin de foi aujourd’hui, en priant pour Jean-Pierre. La prière du psalmiste est encore un élan de confiance. C’est une prière que l’Eglise nous invite à dire le soir, en action de grâce pour tous ses bienfaits. « Je bénis le Seigneur qui s’est fait mon conseil et qui même la nuit instruit mon cœur ». « En confiance je peux reposer ». Avec ces mots sacrés, que Jean-Pierre a priés avec nous, soyons sûrs que le Seigneur nous écoute, et qu’il lui donnera en héritage le bonheur et la vie éternelle. Mais c’est surtout à l’évangile que je vous propose de revenir, tant il nous fait penser à JeanPierre, et tant il nous éclaire sur ce que nous devons chercher à mettre en œuvre, nous aussi, comme lui. Le Seigneur Jésus n’est pas venu parmi les hommes pour leur enseigner des dogmes ou des préceptes de morale. Il a voulu établir des relations personnelles d’amour avec lui et entre nous. La foi catholique, si elle n’est pas ce contact intime et secret avec le Seigneur qui se révèle à nous et nous propose son amitié personnelle, risque bien de se dessécher ou de scléroser nos cœurs. Au contraire, en gardant ce commandement de l’amour que Jésus nous laisse, il s’établit entre nous et avec lui une qualité de relation dont la joie sera le signe. En passant de serviteur à ami, nous entrons dans ce Royaume dont Jésus a parlé maintes et maintes fois dans ses paraboles, et qu’il nous in-

- 4-

Ton fidèle ami Bernard. (P. Bernard de Villanfray)

vite à faire advenir en priant le Père : « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. » Jean-Pierre fut de ceux-là qui se découvrent infiniment aimés de Dieu dans une relation personnelle de prière personnelle et communautaire. Il est entré dans ce choix de Dieu, « c’est Moi qui vous ai choisis » dit Jésus à ses disciples. Rappelons-nous sa présence dans l’église, sa démarche lente et humble, sa génuflexion et sa plongée dans le recueillement et le silence intérieur quand il venait à l’adoration. Il y a des gestes et des attitudes qui ne trompent pas. De ce contact avec le Seigneur, Jean-Pierre a puisé la force d’aimer, et de porter du fruit, un fruit qui demeure. Encore un point d’attention que m’inspire cet évangile : « Tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître ». Le contact avec Jésus nous permet de mieux connaître le Père, notre Père du Ciel. Il me semble que Jean-Pierre a reçu du Seigneur une certaine grâce de paternité. C’était une figure de paternité, un modèle, je ne sais pas, mais en tout cas, la Providence l’a conduit à déployer une certaine paternité bienveillante et attentionnée, notamment envers les prêtres de St Giniez qui avaient l’âge d’être comme ses fils. Avec beaucoup de respect et de discrétion, mais aussi de présence et d’attention, il nous a révélé cette richesse de cœur qui s’est déployée en lui au travers de ses engagements paroissiaux. C’est du Ciel qu’il va nous soutenir maintenant. P. Jean-Christophe Leurent


Offrandes de Carême

2

PROJETS À SOUTENIR ...



FIDESCO

Le centre Cyprien et Daphrose Rugamba à kigali (Rwanda).

Pour ce Carême 2013, acceptez-vous d'aider les enfants de la rue de Kigali ?

Au Rwanda, plus de 7 000 enfants vivent encore dans la rue, coupés de leur famille, déscolarisés et dans une précarité extrême violences, abus, drogues... Le centre accueille ces enfants depuis les années 90 : l'équipe, associant des permanents locaux et des volontaires Fidesco, les rencontre dans la rue, les aide à se resociabiliser et surtout à retourner vivre dans leur famille. Ce centre a mis au point une technique unique de «réunification» entre les enfants et leur famille, avec un taux de réussite de 80 %. De novembre 2010 à avril 2012, 203 enfants ont été tirés de la rue et rendus à leur famille, grâce au travail des 25 salariés et 3 volontaires qui composent l'équipe du centre. Ils ont besoin de notre soutien. Début 2012, le centre a appris que son soutien financier le plus important, l'Unicef, ne serait plus en mesure de l'aider.



LES PETITES SŒURS

Des projets sont en cours pour permettre au centre de trouver une plus grande autonomie financière mais en attendant, il faut continuer à se battre pour sauver ces enfants. Le budget prévisionnel du centre est de 320 000 € en 2013/2014 pour prendre en charge 215 à 250 enfants. Avec vous, Fidesco souhaiterait réunir pour le Carême la somme de 22 771 € pour couvrir les frais scolaires et de soutien aux familles, nécessaires pour un retour permanent de l'enfant dans sa famille.

DE L’AGNEAU À

MARSEILLE

Construction d’un petit prieuré dans le quartier de la Rose à Marseille.

Le Projet

...Un signe de la présence de Dieu au cœur d’un quartier populaire Une chapelle ouverte...

...Un lieu d’envoi en mission Un lieu de rencontre fraternel... une communauté contemplative et missionnaire Les petites sœurs de l’agneau, dominicaines, ont été fondées en 1983. Une fraternité vit à Marseille depuis 1988. a la suite de saint dominique, pauvres et mendiantes, les petites sœurs annoncent à tout homme la Bonne nouvelle de l’amour de dieu.

Modalités pratiques pour effectuer vos dons de Carême

Sur les présentoirs de l’église, seront à votre disposition des enveloppes sur lesquelles seront rappelées ces 2 actions de carême ainsi que l’ordre auquel devra(ont) être rédigé(s) le(s) chèque(s), en fonction de chaque action. Ces enveloppes seront à remettre à l’accueil de la paroisse. - 5-


Dossier : l’année de la Foi...

Le Concile une boussole pour aujourd’hui

c’

Commencée dans le n°328 du bulletin d’octobre 2012, nous continuons, dans ce numéro, la série d’articles, d’une part l’exposé sur Vatican II et d’autre part «la foi à l’école des saints».

eSt avec Joie et dans l’émerveillement que deux groupes de la paroisse poursuivent le parcours sur le concile vatican ii ; ils y découvrent des trésors pour leur vie de foi. après la constitution sur l’eglise, les rencontres suivantes été consacrées à la constitution dogmatique dei verbum sur la Révélation divine, promulguée le 15 novembre 1965. cette constitution « entend proposer la doctrine véritable sur la Révélation divine et sur sa transmission, afin que, en entendant l’annonce du salut, le monde entier y croie, qu’en croyant il espère, qu’en espérant il aime ». Si l’articulation entre les apôtres, la tradition, les ecritures, le Peuple de dieu et le Magistère, semble parfois une affaire de spécialistes, elle donne cependant les clés pour accéder au cœur de ce que dieu a voulu nous dire à travers les âges, et jusqu’à aujourd’hui. c’est ce qui nous a permis de mieux puiser dans les richesses de la Parole de dieu. Quel amour, quelle bonté dans l’œuvre de dieu !

La révélation n’est pas un ensemble de documents écrits, c’est en plénitude une personne, le christ lui-même. La Bible n’est pas un livre de bibliothèque, elle est comme toute la correspondance d’une personne qui nous aime. dieu nous parle à travers la tradition et l’ecriture. Si nous ne nous rapportons qu’à l’ecriture Sainte, nous suivons notre chemin de foi vers le Seigneur comme si nous ne marchions que sur une jambe. toutes deux jaillissent d’une source divine identique : ● La Sainte ecriture est la parole de dieu en tant que, sous l’inspiration de l’esprit Saint, elle est consignée par écrit. ● La sainte tradition porte la parole de dieu, confiée par le christ Seigneur et par l’esprit Saint aux apôtres, et la transmet intégralement à leurs successeurs, pour que, illuminés -6-

par l’esprit de vérité, en la prêchant, ils la gardent, l’exposent et la répandent avec fidélité. c’est le même esprit Saint qui a accompagné Jésus dans l’accomplissement de notre réconciliation avec son Père, qui a inspiré les apôtres dans le témoignage rendu au christ ressuscité, et qui conduit l’eglise aujourd’hui dans l’obéissance à la Parole de dieu. et c’est le même esprit Saint qui nous enseigne comment lire et interpréter la Sainte ecriture, comment entrer dans l’intelligence de ce que dieu nous dit pour notre vie : ● en cherchant d’abord avec attention ce que les auteurs bibliques ont voulu dire à travers les différents genres littéraires. La Bible se présente en effet comme une bibliothèque, composée de livres divers : historiques, prophétiques, poétiques, ou de sagesse. nous savons d’autre part que ces hagiographes ont été influencés par leur temps et leur culture. ● nous pouvons alors saisir ce qu’il a plu à dieu de faire passer par leurs paroles : dans les figures de l’ancien testament nous découvrons une annonce de Jésus christ venu nous sauver du péché et de la mort éternelle. dans l’amour du christ et l’exemple de la vie des justes qui l’ont suivi, avec leur faiblesse mais aussi leur espérance, nous trouvons un chemin pour notre vie, un enseignement moral. enfin, la parole que le Seigneur nous adresse est le gage de cette vie d’amitié dans la gloire de dieu, qui nous est promise. À travers cette constitution, le Saint concile encourage tous les fidèles à redécouvrir la place des ecritures dans la


Dossier : l’année de la Foi... vie du chrétien, dans la liturgie, la catéchèse, mais avant tout dans la méditation et la prière : « L’ignorance des ecritures, c’est l’ignorance du christ. » « La prière doit aller de pair avec la lecture de la Sainte Ecriture, pour que s’établisse le dialogue entre Dieu et l’homme, car ‘nous lui parlons quand nous prions, mais nous l’écoutons quand nous lisons les oracles divins’. » dv n° 25 cet appel à vivre de la Parole de dieu est toujours actuel. dans l’exhortation apostolique verbum domini du 12 novembre 2010 faisant suite au synode des évêques sur la « Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l’Eglise », Benoît Xvi a tenu à rappeler la richesse de la lecture orante des Saintes ecritures, ce qu’on appelle la lectio divina, pour la vie de l’eglise : la lectio divina est une rencontre avec le Christ.

Quelles sont ses étapes fondamentales ? ● La lecture (lectio) du texte : que dit en soi le texte biblique ? Sortir de nos pensées. ● La méditation (meditatio) : que nous dit le texte biblique ? Se laisser toucher et remettre en question. ● La prière (oratio) : que disonsnous au Seigneur en réponse à sa Parole ? La prière est la première ma-

nière par laquelle la parole nous transforme. ● La contemplation (contemplatio) : quelle conversion de l’esprit, du cœur et de la vie le Seigneur nous demandet-il ? ces étapes se trouvent synthétisées dans la figure de la Marie, mère de dieu, qui gardait tout ce qui concernait son fils Jésus dans son cœur (Lc 2, 19). Benoît Xvi rappelait enfin : « Dans la lecture orante de l’Ecriture Sainte, le lieu privilégié est la liturgie, l’Eucharistie, en particulier, dans laquelle, en célébrant le Corps et le Sang du Christ présent dans le Sacrement, se rend présente parmi nous la Parole de Dieu elle-même. En un certain sens, la lecture priante, personnelle et communautaire doit toujours être vécue en relation avec la célébration eucharistique. » père eric longuemare

L a f o i à l ’ é c o l e d e s s a i n t s (V)

L

Le pèlerinage paroissial du 9 au 12 avril à PONTMAIN, LISIEUX et au Mt St MICHEL est naturellement l’occasion de faire mieux connaissance avec les figures de sainteté que l’Esprit Saint a données à l’Eglise et à la France. Présentons ici les Bienheureux Louis (1823 – 1894) & Zélie (1831 – 1877) MARTIN. oUiS était horloger, et Zélie den-

telière. ils font partie de cette bourgeoisie prospère de leur

temps. ils se marient en 1858. ils avaient fait au départ le propos de chasteté, puis sur les conseils de leurs directeurs spirituels, …ils ont eu 9 enfants ! (dont 4 décédés en bas-âge). ils forment un couple chrétien très fervent, en participant très souvent (presque chaque jour) à la Messe de semaine en plus du dimanche ; ils prennent des temps d’adoration, font la prière en famille, des pèlerinages, des jeûnes, et respectent soigneusement le repos du dimanche, pratiquent l’hospi-

talité pour les pauvres, ont le souci de l’éducation de leurs enfants, entretiennent de forts liens familiaux, font des visites caritatives. ils endurent vaillamment de graves épreuves de santé, avec les enfants, puis avec Zélie qui développe un dramatique cancer du sein, dont elle meurt alors que leur dernière fille thérèse n’a pas encore 5 ans. Louis, veuf, déménage d’alençon à Lisieux, et s’installe aux Buissonnets avec ses filles. Rentier, il se consacre à leur éducation, dans une ambiance affectueuse et sobre. Pour lui, c’est un temps de solitude et de maturation spirituelle. Pauline entre au carmel ! thérèse se sent abandonnée de sa 2ème -7-

maman ! Peu après, c’est au tour de Marie, au carmel aussi, puis de Léonie aux clarisses (puis à la visitation). Louis aime les voyages : il fait un tour d’europe. et puis ce fameux pèlerinage à RoMe en novembre 1887, où thérèse qui l’accompagne pourra rencontrer le Pape Léon Xiii. entre temps, il y a eu la miraculeuse guérison de thérèse à noël 1886, qui sera le nouveau point de départ de sa vocation. elle entre au carmel en avril 1888. Pour Louis, c’est une nouvelle joie paternelle mêlée de la tristesse de se retrouver avec 1 seule fille : céline ! Puis vient l’épreuve de la maladie neurologique. il est encore présent à la (suite page 8)


Dossier : l’année de la Foi... prise d’habit de thérèse (10/01/1889), mais sera interné à l’asile un mois plus tard, pour 3 ans, avec une alternance de périodes de lucidité et de démence. il décède en 1894, 3 ans avant thérèse. Louis et Zélie ont été officiellement proclamés bienheureux, à Lisieux, le dimanche 19 octobre 2009, lors d'une cérémonie présidée par le cardinal José Saraiva Martins, sous le pontificat de Benoît Xvi. dans son homélie, le cardinal a bien pris soin de préciser le motif de leur exhaussement : « Parmi les vocations auxquelles les hommes sont appelés par la Providence, le mariage est l'une des plus nobles et des plus élevées. Louis et Zélie ont compris

qu'ils pouvaient se sanctifier non pas malgré le mariage mais à travers, dans et par le mariage, et que leurs épousailles devaient être considérées comme le point de départ d'une montée à deux. Aujourd'hui, l'Église reconnaît dans ce couple la sainteté éminente de l'institution de l'amour conjugal, telle que l'a conçue le Créateur Luimême. » en déclarant Bienheureux Louis et Zélie Martin d'alençon, l'église offre à tous les couples de la terre un modèle montrant que le mariage et la vie de famille forment un chemin de sainteté aussi efficace que celui de la vie religieuse. contrairement à ce que l'on pourrait parfois penser, les époux

Martin n'ont pas été déclarés Bienheureux pour le seul fait d'avoir avoir été les parents de Ste thérèse. Leur vie commune, vécue uniquement à alençon, est un témoignage de sainteté qui se suffit à lui-même. ainsi, en vivant d'une prière constante qu'ils partageaient en famille et en couple, en étant insérés dans la société alençonnaise et dans la vie professionnelle, ils eurent le souci des plus pauvres; pour Louis, au-travers de la conférence St vincent de Paul ou le cercle vital Romet, et pour Zélie, par l'attention qu'elle portait à chacune de ses ouvrières dentellières. père Jean-Christophe leureNt

Petite séquence intéressante faite par KTO : http://www.dailymotion.com/video/x8e4u1_ louis-et-zelie-martin_webcam/

Flashes infos...

HORAIRES RAMEAUX - SEMAINE SAINTE T R I D U U M PA S C A L rameaux

semaine sainte

Samedi 23 mars diamanche 24

Lundi 25 mars Mardi 26 mars Mercredi 27 mars Jeudi saint 28 mars Vendredi saint 29 mars samedi saint 30 mars

Samedi 30 mars

pâques

saint Jour de pâques

18h30 9h 10h30 19h Pas de messe 18h30 18h30 17h 20h30 12h30 15h 17h 19h30 9h 10h-12h30 & 15h-18h30 21h 9h 10h30 17h30 18h15 19h

-8-

Messe des familles Messe Messe Messe Messe chrismale à la Major Messe Messe Messe pour la catéchèse Sainte cène chemin de croix sur la Place Louis Lumière chemin de croix à l’église chemin de croix de la catéchèse office de la Passion office des ténèbres confessions à l’église

vigile Pascale, avec baptême de Patricia dUfoUR Messe Messe adoration du St Sacrement vêpres Messe


Flashes infos... QUELQUES

L’

MOTS SUR L’ASSOCIATION

SAINT-VINCENT-DE-PAUL

aSSociation Saint-vincent-de-PaUL - fondée au XiXème siècle par Frédéric ozANAM sur la voie charitable de son saint Patron - existe sur la paroisse Saint-Giniez depuis 1922 ! son objectif de toujours : être à la disposition de ceux qui ont besoin d’aide, morale ou matérielle, et qui souhaitent un accompagnement et une écoute de proximité. le savez-vous ? actuellement, sur notre paroisse, notre association compte une vingtaine de membres, tous paroissiens de Saint-Giniez, qui suivent d’une façon régulière environ 80 personnes avec des visites, des distributions de colis alimentaires, et quand c’est possible un dépannage financier.

pour continuer cette action en 2013 nous avons besoin de votre aide. c’est la raison pour laquelle nous vous tendons la main à la sortie de notre église après les messes de la fête des rameaux, les 23 et 24 mars prochains Merci de votre générosité ! Nous comptons sur vous !

"Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous."

(Lc 6,38)

24

n

JEUNES DES

IRIS

AUX

JMJ À RIO

Bonjour,

24 jeunes entre 17 et 20 ans, faisant partis de l'oeuvre des iris, très motivés à monter ce projet fou que l'on s'est lancé en début d'année scolaire, à savoir : participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse, les JMJ, cet été, à Rio de Janeiro, au Brésil. comme 4 millions de jeunes nous aimerions partir découvrir les différentes façons de vivre la foi chrétienne à travers le monde, vivre des moments inoubliables à partager avec diverses nations ! cette rencontre mondiale est le plus grand rassemblement de jeunes chrétiens. elle a lieu tous les 3 ans, en présence du Pape ! ces journées s'organisent autour de temps d'échange, de rencontres entre jeunes d'horizons variés, de oUS SoMMeS

temps de prières, d'eucharisties, c'est un véritable pèlerinage de la foi ! Mais notre projet ne s'arrête pas là, une fois s'être nourris de ces temps spirituels qui nous permettrons de grandir et avancer sur notre route de chrétien nous partirons ensuite évangéliser et porter un soutien humanitaire dans les favellas, à Sao Paulo. Là nous travaillerons en partenariat avec la communauté missionnaire viLLaReGia, dont le responsable est le Père vaLeRio. nous participerons à des actions sociales, pendant une semaine nous animerons un centre de jeunes orphelins et la semaine suivante nous donnerons un coup de main à des jeunes Brésiliens dans les quartiers de Sao Polo, qui recyclent les déchets. nous voulons aussi montrer le visage d'une jeunesse entreprenante, -9-

DE

JANIERO

dynamique et responsable qui sait faire des choix justes et les assumer jusqu'au bout ! nous sommes alors sacrément motivés de réunir un maximum de fond, par divers moyens, pour être sur de pouvoir mener à terme ce projet qui nous tient vraiment à coeur. tout ce beau projet est supervisé par nos deux accompagnateurs le Père Bruno MaUReL, prêtre des iris et le séminariste Romain LoUGe. d'avance nous les remercions pour leurs disponibilité et toute leur aide précieuse. c'est toute une communauté de jeunes qui se met en marche ! c'est sereins et remplis d'espérance que nous vous confions ce projet pour qu'ensemble nous le portions dans nos prières. Charlotte Gindre


Flashes infos...

LE PÈLERINAGE PAROISSIAL 2013

dU MaRdi 9 aU vendRedi 12 avRiL 2013

trACts (avec les renseignements utiles) et bulletiNs D’iNsCriptioNs à l’ACCueil

oN peut eNCore s’iNsCrire !!

Et notre vitrail ?

v

ictiMe diRecte de la tempête du samedi 2 février, notre vitrail se trouve aujourd'hui, dans les mains d'un maître-verrier. cet homme de l'art, M. Gérard teSSieR, a entrepris un long, patient et minutieux travail de remise en état, et même de re-création partielle, vu que la partie supérieure de notre vitrail, daté de 1885, a été réduite en miettes par le souffle du vent. occasion de remercier ici Mme eLSke PaLMiéRi, adjointe déléguée à l'Hôtel-de-ville, qui a pu répondre rapidement à l'appel de notre curé. devenu, par le choix de notre Seigneur, pêcheur d’hommes, l'apôtre Pierre, représenté sur le vitrail en cause, avait certes connu, peut-on penser, d'autres tempêtes, dans sa barque de pêcheur galiléen ..."

Jean pellegrino trésorier des "amis de Saint-Giniez"

FORUM DU 1 e r MAI

" J’AI LA FOI ET ALORS ? "

PARAY LE MONIAL du Vendredi 26 avril au dimanche 28 avril 2013 Fo r u m e t Pa r c ou rs Z a ch ée Le Forum est proposé par la Communauté de l’Emmanuel à tous ceux, chrétiens ou non, qui veulent s’arrêter, se ressourcer, rencontrer et échanger, se laisser édifier ou interpeller autour des propositions chrétiennes pour la société. Le Forum est animé autour et dans l’esprit des Parcours Zachée, mouvement de (trans)formation dont la vocation est de mettre la Doctrine Sociale dans la vie quotidienne. Pour qui ? Pour tous ceux qui sont en âge d’être « en activité » !!! En activité professionnelle, en activité familiale, en activité pastorale, en activité bénévole, en recherche d’emploi… Il s’adresse à tous les états de vie ! Programme et intervenants ? Le Forum de la Vie Active, ce sont : * 3 jours pour découvrir, approfondir, échanger autour des propositions de la Doctrine Sociale de l’Eglise, plus que jamais « boussole pour aujourd’hui » * 3 jours pour se ressourcer à Paray Le Monial * 3 jours paisibles et vivifiants à la fois, ou alternent temps d’enseignements, de rencontres, d’ateliers, de tables rondes, de témoignages, de soirées spirituelles et célébrations.

- 10-

www.forumdu1ermai.com zachee.marseille@gmail.com tél : 06 71 89 44 37


Flashes infos... M a l a d e s

à

L o u r d e s

Vous voudriez aller à lourdes au pèlerinage diocésain en mai prochain ?

mais peut-être avez-vous peur que votre santé ne vous le permette pas ?

Alors venez en étant accompagné(e) par les hospitaliers de l’Hospitalité diocésaine de Lourdes.

vous serez hébergé(e) : ► Soit à " l’acceUiL " qui est un établissement où vous serez logé(e) en chambre de 2 ou 6 personnes avec médecin, infirmière et un aumônier pour vous prendre en charge. ► Soit en ville, à l’hôtel "christina" où des hospitaliers, hospitalières et 3 infirmières s’occuperont de vous, en particulier en vous emmenant en voiture pour assister aux cérémonies du pèlerinage. a l’hôtel, les chambres sont pour 1 ou 2 personnes, ce qui permet, éventuellement, à l’un de vos proches (tout à fait valide) de vous accompagner pour le pèlerinage. Si vous êtes intéressé(e), contactez nous : Marie-Claude et Jean Marie besse au 04 94 76 00 35 ou 06 47 46 52 06, ou donnez vos coordonnées à l’accueil de la paroisse qui nous les communiquera.

Samedi 13 avril à 14h au dimanche 14

avril à 16h

WE

Relations charnelles, tendresse, fécondité sont les dimensions intimes où s’enracinent notre couple, mais ce sont aussi celles où des lézardes peuvent se creuser… Lieux de la joie et de la communion, lieux de combats aussi, pour un plus grand amour... renseignements et inscriptions : ces informations vous seront communiquées ultérieurement (tracts)

La date limite d’inscription : fin mars

Le pèlerinage est du 8 mai au 12 mai

Nous vous attendons

POUR TOUS LES COUPLES

Lieu :

J.M. Besse, hospitalier M.C. Besse, hospitalière.

"Les IRIS"

52 rue Commdant rolland 13008 MArSEILLE

O B S È Q U E S

24 janvier 28 janvier 4 février 7 février 8 février 13 février 14 février 15 février 18 février 19 février

Louis B A Z Z I N I Richard U R E N Jamil A B L A I N E Nives V A N Z A N D Y C K E Simone A R M A N D Alain M A R C O R E L L E S Juliette V U K O V I C Marie Laure C A N T O N I Jean Pierre T O U R N O N Edmée R A V O N

20 février 2 mars 2mars 8 mars 9 mars 12 mars 15 mars 16 mars 16 mars

Jacques A U D I B E R T Suzanne B E N A Z E T H Simone A Y M E S Magali L A H A I S Rolande A N D R É Simone D O R Robert G A L L A N D Jacques M I C O I N E Odile H A R R E L - C O U R T E S

directeur de la publication : Père Jean-christophe Leurent - Rédacteur en chef : francis cauwe comité de rédaction : Blandine crama, Bruno dulauroy, Jean Pellegrino, claude Roche. Maquette et impression : Bruno dulauroy courrier des lecteurs : Paroisse Saint Giniez, 31, avenue frédéric Mistral, 13008 Marseille - tél : 04-91-23-01-10.

- 11 -


Calendrier 16 mars- 7 avril 2013 Mars

5ème dimanche de Carême (année C)



Du 16 au 23 mars, le Père Jean-Christophe participe à l’animation d’une retraite de la Cté de l’Emmanuel en Touraine.

samedi 16: Dimanche 17 : Mardi 19 : Jeudi 21 : vendredi 22 :

Dimanche des rameaux et de la passion (année C)



Voir tabeau récapitulatif page 8 du présent bulletin

Messe anticipée à 18h30 Messes à 9h, 10h30 et 19h. Récollection diocésaine de carême, à LacoRdaiRe. 18h30, messe solennelle de la St Joseph. 20h30, réunion du Parcours Zachée. 15h, réunion du 1er groupe d’étude sur le concile avec le P. eric. 20h30, réunion du 2ème groupe d’étude sur le concile avec le P. eric. 19h15, chemin de croix après la messe. 20h15, réunion de préparation au mariage.

samedi 23 :

Messe anticipée à 18h30, messe des familles (avec bénédiction des rameaux sur le parvis).

Dimanche 24 :

Les enfants de la catéchèse paroissiale vendront des objets qu’ils auront confectionnés, au profit du Dispensaire FIDESCO de Kigali au Rwanda. Messes à 9h, 10h30 et 19h (à toutes les messes : bénédiction des rameaux sur le parvis et quêtes aux sorties des messes seront au profit de la conférence St Vincent de Paul de St Giniez). 12h, repas paroissial (chacun est invité à apporter de quoi garnir le buffet en salé, sucré, pain, boissons).

20h, marche de nuit sous la lune.

S

Lundi Saint : (25 mars) Jeudi Saint : (28 mars) vendredi Saint : (29 mars) Samedi Saint : (30 mars)



Dimanche 31 :

E M A I N E

S

A I N T E

19h, messe chrismale à la cathédrale. il n’y a pas de messe à la paroisse à 18h30, (la fête de l’Annonciation est reportée au lundi 08/04) 17h, messe adaptée avec les enfants de la catéchèse. 20h30, messe de la sainte Cène, suivie de l’Heure Sainte, dans l’église puis au Reposoir, jusqu’à Minuit. 12h30, chemin de croix sur la place Louis Lumière, 15h, chemin de croix à l’église. 17h, chemin de croix avec les enfants de la catéchèse. 19h30, office de la passion. (Quête impérée pour les Lieux-Saints) 9h, « Office des Ténèbres ». Psaumes et lectures de la Liturgie des Heures. 10h-12h30 & 17h-18h30, confessions. 21h, Vigile pascale avec bénédiction du feu nouveau sur le parvis de l’église, et le baptême de Patricia dUfoUR.

saint Jour de pâques, dimanche de la résurrection (année C) Messes solennelles à 9h, 10h30 et 19h 12h, baptêmes de ??? MaRceaU. 17h30, adoration, vêpres et Salut du Saint-Sacrement à 18h15.

Avr il

Mardi 2 : Jeudi 4 :



samedi 6 : Dimanche 7 :

20h30, réunion du parcours Zachée (salles paroissiales). 19h15, nuit mensuelle d’adoration, jusqu’à vendredi 7h30.

2ème dimanche de pâques, dimanche de la Divine Miséricorde

Messe anticipée à 18h30 (messe des familles). Messes à 9h, 10h30, 19h. dernière réunion de préparation au mariage (les fiancés préparés à la paroisse participent à la messe de 10h30).

En semaine - lundi -

* 18h30 : messe

f - Mardi à vendredi * 17h. à 18h15 : Adoration du Saint Sacrement * 18h30 : messe

f - samedi -

* 9h. : messe * 9h30 à 10h30 : Adoration du Saint Sacrement

f - Dimanche -

* 17h30 à 18h45 : Adoration du Saint Sacrement

f - Confessions -

Pendant les temps d’adoration ou dans le bureau des prêtres

f - Aux grandes fêtes * 18h15 : Vêpres

Repas paroissiaux

24/03 - 28/04 - 09/05 07/06 (19h30)

Adoration

4/04 - 2/05 - 6/06

Parcours Zachée 2/04 - 16/04 7/05 - 21/05 - 4/06

Prochaines publications FIP 335 : 6/7 avril

Bulletin 336 : 18/19 mai

paroisse saint Giniez - tél : 04 91 23 01 10 - Adresse postale : 31, avenue Frédéric Mistral 13008 Marseille Accueil paroissial : 19bis bd emile sicard - du lundi au samedi, 9h.-12h. et 15h.-18h30

- 12 -

334 mars avril 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you