Page 1

PANORAMA AV R I L 2 0 1 1 / V O L U M E 1 / N U M É R O 1

R A P P O R T A N N U E L 2 0 1 0  D U C E N T R E L O C A L D E D É V E L O P P E M E N T D E Q U É B E C

L’ENTREPRENEURIAT S’OUVRE À DE NOUVEAUX HORIZONS Après avoir connu une année aux performances dignes de mention en 2009, voilà que l’année 2010 affiche des résultats tout aussi remarquables en ce qui concerne les investissements réalisés et générés, la création d’emplois et la hausse de la clientèle. Il ne fait pas de doute que l’entrepreneuriat poursuit sa lancée et s’ouvre à de nouveaux horizons. Or, dans le contexte où nous souhaitons augmenter le taux entrepreneurial et de la transmission des entreprises, afin d’en assurer la relève et la pérennité, il s’agit là d’une bonne nouvelle que nous nous empressons de partager avec nos lecteurs.

2008

2009

45,8 %

41,5 %

38 %

FAITS SAILLANTS 2010

2010

3,75 M$ 34,7 M$

45,8 %

Proportion de la clientèle Jeunes entrepreneurs (18 à 35 ans) en hausse constante, passant de 38 % en 2008 à 41,5 % en 2009, puis à 45,8 % en 2010.

INVESTIS

Les investissements de 2010 représentent une hausse de 34 % comparativement à 2009 (2,8 M$).

D’INVESTISSEMENTS GÉNÉRÉS

Les projets financés par le CLD de Québec en 2010 ont généré 47 % plus d’investissements qu’en 2009 (23,6 M$).

1080

PROJETS ACCOMPAGNÉS, DONT

204 FINANCÉS

Le CLD de Québec a accordé un soutien financier à presque deux fois plus de projets en 2010 qu’en 2009 (104)

HAUSSE CONSTANTE

DE LA PROPORTION DE LA CLIENTÈLE JEUNES ENTREPRENEURS

Aider l’entrepreneur à faire le pont Les professionnels du CLD de Québec consacrent 60 % de leur temps d’intervention au suivi, à l’accompagnement, aux services-conseils, de même qu’à l’orientation et le référencement des projets d’entreprise et de développement. Le reste du temps étant accordé à de l’assistance à la réalisation du projet et du plan d’affaires, ainsi qu’à de l‘aide et de la recherche de financement. Cela permet notamment à l’entrepreneur de passer plus facilement, d’une rive à l’autre, du rêve à la réalisation de son projet, augmentant d’autant ses chances de réussite.

1221 EMPLOIS CRÉÉS ET MAINTENUS

Les projets financés par le CLD de Québec en 2010 ont permis une augmentation substantielle de 43 % d’emplois comparativement en 2009 (856)


IMPACT POSITIF SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENTREPRENEURIAT EN 2010

MESSAGE DU MAIRE DE QUÉBEC

À la lumière des résultats obtenus lors du dernier exercice financier, une évidence s’impose d’emblée : le CLD de Québec a connu une année à fort impact sur le développement de l’entrepreneuriat. Comment qualifier autrement une deuxième année consécutive, où la progression de nos investissements et des retombées directes et indirectes qui en découlent s’avèrent aussi spectaculaires? Les résultats de 2009 nous avaient fortement réjouis. Ceux de 2010 les dépassent à plusieurs égards. Les sommes investies dans l’économie locale par le CLD de Québec en 2010 ont progressé de 34 %, passant de 2,8 M$ à 3,75 M$. Elles ont généré 34,7 M$ en 2010, comparativement à 23,6 M$ en 2009, une hausse spectaculaire de 47 %. Spectaculaire aussi l’augmentation substantielle de 43 % des emplois créés et maintenus par les projets financés en 2010, qui se chiffrent à 1221 emplois, comparativement à 856 en 2009. Mais ce n’est pas tout. Même si une récente étude1 démontre justement que les jeunes sont peu enclins à envisager la voie entrepreneuriale dans la région de Québec, comparativement au reste du Québec et au Canada, le CLD de Québec a connu une troisième hausse consécutive de sa clientèle Jeunes entrepreneurs, laquelle représente aujourd’hui 45,8 % de sa clientèle totale, en hausse de 4,3 % par rapport à 2009. Alors que nous franchissions le seuil des 1000 projets d’entreprise et de développement local accompagnés, avec 1059 dossiers en 2009, voilà que nous en avons traité 1080 en 2010. De ce nombre, 204 projets ont bénéficié d’une aide financière de la part du CLD de Québec contre 104 en 2009. Presque deux fois plus. Ces remarquables résultats ont notamment été possibles grâce au dévouement et au professionnalisme de l’ensemble du personnel du CLD de Québec qui a su répondre avec diligence aux demandes des entrepreneurs. En fait, plus de 60 % de leur temps d’intervention a été consacré au suivi, à l’accompagnement et aux services-conseils auprès des entrepreneurs. Concrètement, cela se traduit, pour les entreprises ayant bénéficié des services d’un CLD, par un taux de survie après cinq ans de 73 % comparativement à 50,6 % pour l’ensemble du Québec. Un merci tout spécial aux bénévoles impliqués dans les différentes instances de l’organisation. Votre apport nous est inestimable. Devant de tels résultats, nous demeurons confiants que la région possède un fort potentiel entrepreneurial qui se confirme année après année. Le CLD de Québec est fier du rôle de chef de file du développement de l’entrepreneuriat local qu’il occupe depuis plus d’une décennie. Et c’est avec plaisir que nous partageons aujourd’hui ces résultats avec vous.

La présidente du CLD de Québec, Me Françoise Mercure 1

Le directeur général du CLD de Québec, Jacques Fiset

Davender Gupta, secrétaire, Les Entreprises Visioneering Ltée (travailleurs autonomes), Anne Auclair, trésorière, Centre de gestion des déplacements Mobili-T (environnement), Me Françoise Mercure, présidente, Cain Lamarre Casgrain Wells Avocats (économie libérale) et Stéphan Lepage, vice-président, V3-Ventures (haute technologie et technologies de l’information) Absente : Emilia Castro (administratrice) DÉPUTÉS PROVINCIAUX Raymond Bernier, Député de Montmorency, Yves Bolduc, Député de Jean-Talon, Éric Caire, Député de La Peltrie, Gérard Deltell, Député de Chauveau, André Drolet, Député de Jean-Lesage, Sam Hamad, Député de Louis-Hébert, Patrick Huot, Député de Vanier, Agnès Maltais, Députée de Taschereau et Michel Pigeon, Député de Charlesbourg MERCI À CEUX QUI ONT CESSÉ DE SIÉGER EN COURS D’ANNÉE Jean-Pierre Bédard, Micheline Boucher et Pierre Tremblay

MISSION ET VALEURS

La mission du CLD de Québec consiste à mobiliser et à concerter les personnes et les collectivités qui renforcent l’entrepreneuriat et contribuent à un développement local durable, rentable et équitable, tant socialement qu’économiquement. Pour accomplir sa mission, le CLD de Québec s’appuie sur des valeurs dont la pierre angulaire repose sur l’innovation, l’autonomie et la solidarité.

2

Reconnue pour sa qualité de vie, notre région profite également d’une vitalité économique impressionnante. S’il faut se réjouir de la situation, il importe de souligner la contribution de nos entrepreneurs à cette prospérité, une contribution qui en fait des bâtisseurs à part entière. Le Rapport annuel 2010 du CLD de Québec fait la démonstration de la créativité qui anime notre communauté entrepreneuriale et du talent de sa relève. Notre ville accueillera toujours avec bonheur de telles personnes, inspirées, porteuses d’idées et de projets, qui font le choix de s’investir dans la réalisation de leurs rêves. Ensemble, nous ferons de Québec l’une des villes les plus « entreprenantes » au pays ! Bonne lecture !

Le maire de Québec, Régis Labeaume

«Portrait du dynamisme entrepreneurial dans la RMR de Québec », Fondation de l’entrepreneurship, mai 2010, 36 pages.

COMITÉ EXÉCUTIF

Depuis plus de 10 ans, la Ville de Québec et le Centre local de développement travaillent conjointement à promouvoir et à stimuler la culture entrepreneuriale dans la capitale.

ADMINISTRATRICES ET ADMINISTRATEURS Frédérique Langlais, Carrefour Jeunesse-emploi de Sainte-Foy ( jeunes), Gaëtan Siouï, Conseil de la Nation huronne-wendat, Amira Boulmerka, École d’excellence de Québec (communautés culturelles), Alain Bridault, ORION coopérative de recherche et de conseil (économie sociale-coopératives), Émilia Castro, Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CCQCA-CSN) (groupe de femmes), Ann Gingras, Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CCQCA-CSN) (travailleurs-travailleuses), Sébastien Boies, CRQCA (FTQ) (travailleurs-travailleuses) et Francine Barbeau, Plan Nagua (économie sociale-OBNL) Absents : Sophie Galaise, Orchestre symphonique de Québec (culture), Chantal Gilbert, Ville de Québec, Michel Mailloux, CLE de Sainte-Foy, Suzanne Verreault, Ville de Québec, Josée Vigneault, Vigneault Chocolatier ltée (agroalimentaire) et Alain Winter, Alain Winter Tourisme Conseil inc. (tourisme)

CONSEIL D’ADMINISTRATION : 481 HEURES D’ENGAGEMENT BÉNÉVOLE PANORAMA

est édité, une fois par année, par le Centre local de développement de Québec. La présente édition constitue le rapport annuel des activités et investissements réalisés en 2010 par le CLD de Québec. Directrice Manon Blouin, coordonnatrice aux communications Rédacteur Pierre Trahan, conseiller en communication Réviseure Sylvie Goulet Graphisme Safran.ca Photographies Sophie Grenier, Michel Bédard, Fondaction, Productions 10e Ave, Martin Martel, Ville de Québec Note : Le genre masculin est utilisé dans le seul but d’alléger le texte.

C L D DE Q UÉ B EC - R APPO RT ANNU EL 2 0 10


LE PLACÉE 2009-2011

PROMOUVOIR LE PLAN LOCAL D’ACTION CONCERTÉE POUR L’ÉCONOMIE ET L’EMPLOI ACCOMPAGNER LES PERSONNES ET LES COLLECTIVITÉS L’ENTREPRENEURIAT COMME (PLACÉE) 2009-2011 EST UN OUTIL DE RÉFÉRENCE GUIDANT LES Le CLD de Québec favorise le recours à l’entre- LEVIER DE DÉVELOPPEMENT ACTIONS ET LES INTERVENTIONS DU CLD DE QUÉBEC. CE PLAN preneuriat afin, notamment, de développer Le CLD de Québec intervient auprès des principales des personnes et de contribuer à la artères commerciales du territoire et auprès des STRATÉGIQUE IDENTIFIE LES ENJEUX PRIORITAIRES DU DÉVELOP- l’autonomie rétention des immigrants. Sans exclure aucune entreprises œuvrant dans le secteur manufacturier. PEMENT LOCAL, RÉPARTIS SOUS QUATRE AXES COMPORTANT DES clientèle, celles identifiées au PLACÉE sont les Il compte aussi près du tiers de sa clientèle parmi jeunes, les femmes et les personnes issues de les entreprises d’économie sociale, qu’il s’agisse PERSPECTIVES D’AVENIR PROMETTEUSES ET À FORTE INCIDENCE DE l’immigration. de coopératives ou d’OBNL. DÉVELOPPEMENT S’ARTICULANT AUTOUR DES SECTEURS PORTEURS, CONSOLIDER DÉVELOPPER DES MILIEUX DE VIE, DES CLIENTÈLES ET DE L’ENTREPRENEURIAT LES SECTEURS ÉCONOMIQUES LES MILIEUX DE VIE PORTEURS Cela implique tant la consolidation de pôles culturels COMME LEVIER DE DÉVELOPPEMENT. Les secteurs économiques porteurs identifiés existants, le développement d’expériences récréoau plan stratégique du CLD de Québec sont : agroalimentaire, environnement, tourisme, arts, culture et patrimoine, ainsi que haute technologie et technologies de l’information. Cependant, cela n’exclut nullement les autres secteurs.

touristiques thématiques, que la mobilisation et le soutien des collectivités locales et des interventions concertées avec des partenaires locaux de développement social.

POUR AMÉLIORER L’ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRENEURS ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS DANS LA RÉALISATION DE LEURS PROJETS EXIGE DE FAIRE PREUVE DE DOIGTÉ, DE POSSÉDER UNE EXPERTISE POINTUE, DE MAÎTRISER DES COMPÉTENCES VARIÉES ET DE POUVOIR COMPTER SUR DES RESSOURCES D’EXPÉRIENCE. C’EST AINSI QUE, GRÂCE À SON EXPERTISE ET À SON VASTE RÉSEAU, LE CLD DE QUÉBEC A MOBILISÉ ET CONCERTÉ PLUSIEURS PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT D’OUTILS INDISPENSABLES.

UN PREMIER GUIDE FAVORISANT L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ En collaboration avec les CLD de la région de la Capitale-Nationale, le CLD de Québec a réalisé le tout premier Guide d’accompagnement des femmes entrepreneures. Complet et facile à utiliser, ce guide fournit des informations et des outils aux intervenants offrant un service d’accompagnement aux femmes entrepreneures. Il permet de répondre aux besoins spécifiques de cette clientèle dont les réalités et les besoins diffèrent des entrepreneurs en général, d’optimiser la qualité de l’aide apportée et ainsi d’augmenter les chances de succès des femmes entrepreneures.

LE TAUX DE SURVIE DES ENTREPRISES ET LES CLD DE LA CAPITALE-NATIONALE Le CLD de Québec, tout comme les autres CLD de la région de la Capitale-Nationale, ont rappelé au ministre Clément Gignac que les 120 CLD du Québec devraient être au centre de la nouvelle stratégie québécoise de l’entrepreneuriat et qu’ils sont prêts à jouer un rôle de premier plan dans l’application de cette nouvelle politique. Ils ont porté à son attention le fait que le taux de survie après cinq ans des entreprises ayant bénéficié du suivi, de l’accompagnement et de l’aide financière d’un des CLD de la région s’établit à 73 % comparativement à 50,6 % dans le reste du Québec. Ce qui a fait dire à la présidente du CLD de Québec : « Les entreprises qui s’adressent à leur CLD local survivent mieux qu’ailleurs. Ce n’est pas rien comme constat. »

73 %

TAUX DE SURVIE APRÈS CINQ ANS

Consilia - Cabinet-conseil en conciliation travail-famille. Janic Allard et Marie-Claude Girard-Jauvin ont bénéficié d’une aide technique et financière pour le démarrage de leur entreprise. [www.consilia.ca]

LES BONNES RESSOURCES AUX BONS MOMENTS De concert avec les partenaires du milieu, le CLD de Québec a développé deux continuums de services; le premier destiné aux jeunes qui envisagent l’entrepreneuriat et le second aux entrepreneurs œuvrant dans le secteur de la haute technologie et des technologies de l’information. Simple et visuellement facile à consulter, ces continuums recensent les organismes d’aide en entrepreneuriat en mesure de répondre favorablement aux besoins des entrepreneurs selon le stade de développement de leur projet d’affaires.

C L D D E QU É B EC - R A PPORT A N N U E L 2 01 0

3


POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

CULTURE ET DU TOURISME

LE CLD DE QUÉBEC EST RECONNU POUR SON EXPERTISE EN MATIÈRE D’ANALYSE DE DOSSIERS ÉCONOMIQUES ET IL EST DEVENU UN INCONTOURNABLE DANS LA CONCLUSION D’ENTENTES VISANT LE DÉVELOPPEMENT DE SECTEURS D’ACTIVITÉS PRIORITAIRES DU PLAN LOCAL D’ACTION CONCERTÉE POUR L’ÉCONOMIE ET L’EMPLOI (PLACÉE) 2009-2011.

DANS LA FOULÉE DE QUÉBEC HORIZON CULTURE (QHC)

LE CLD DE QUÉBEC POURSUIT SON IMPLICATION ACTIVE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE EN PARTENARIAT ÉTROIT AVEC LE MINISTÈRE DE LA CULTURE, DES COMMUNICATIONS ET DE LA CONDITION FÉMININE ET AVEC LA COLLABORATION DE PLUSIEURS AUTRES PARTENAIRES DU MILIEU, LE CLD DE QUÉBEC A POURSUIVI SES INVESTISSEMENTS TOTALISANT 1,3 M$, RÉPARTIS SUR 3 ANS, DÉCOULANT DE QHC. CEUX-CI S’AJOUTENT AUX INVESTISSEMENTS DIRECTS RÉALISÉS, EN COURS D’ANNÉE, DANS DES PROJETS D’ENTREPRISE ET DE DÉVELOPPEMENT CULTURELS. ENTENTE SUR LE FINANCEMENT PRIVÉ DE LA CULTURE Cette entente vise à accroître la participation du secteur privé au financement et au développement de la culture à Québec. Fonds d’investissement en technoculture Ce fonds vise le maillage entre les créateurs culturels et les entreprises technologiques, afin de favoriser le développement des arts numériques dans le quartier Saint-Roch. FONDS ESSOR L’objectif premier de ce fonds est de permettre l’amélioration des conditions d’exercice des métiers d’art, ainsi que de renforcer la position économique des métiers d’arts dans le marché. Ce fonds est géré par le Fonds d’emprunt Québec.

LE CLD DE QUÉBEC : PARTENAIRE ACTIF DU DÉVELOPPEMENT DE L’OFFRE TOURISTIQUE RÉGIONALE Le CLD de Québec a consenti un investissement de 100 000 $, réparti sur trois ans, dans le développement de Wendake comme destination touristique, en consolidant l’offre Le Grand Chef de la Nation huronne-wendat, Konrad Sioui et le touristique actuelle et en développant des président de Tourisme Wendake, Oney Maher, entourant la activités et des projets favorisant la croissance présidente du CLD de Québec, Me Françoise Mercure. de l’industrie touristique de la communauté de Wendake. « Le développement d’un pôle touristique fort, en dehors du périmètre touristique habituel du centre-ville et du Vieux-Québec, comme il s’en développe un actuellement à Wendake, constitue l’un des principaux objectifs visés de la présente entente de développement touristique », avait alors précisé Me Françoise Mercure lors de la conférence de presse. Le CLD de Québec fait partie des principaux partenaires signataires de la nouvelle Entente de partenariat régional sur le développement et le renouvellement de l’offre touristique de la région de Québec qui vise principalement à soutenir financièrement les projets touristiques structurants des organismes et des entrepreneurs qui désirent s’impliquer dans le développement de la région touristique de Québec. La contribution financière du CLD de Québec à cette entente s’élève à 300 000 $, réparti sur trois ans.

C L D DE Q UÉ B EC - R APPO RT ANNU EL 2 0 10

ENTENTE DE PARTENARIAT SUR LA RELÈVE ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE LA RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE En 2010, ce sont 19 organismes qui se sont partagés les premières subventions suite au premier appel de projets lancé en mai. Le volet 2 de cette Entente (Soutien aux organismes de la relève et aux organismes de soutien de la relève) vise spécifiquement à améliorer les conditions de pratique des artistes et des travailleurs culturels, la consolidation de postes d’administration et de gestion des organismes, le développement organisationnel et le développement d’expertises spécifiques contribuant au rayonnement et au déploiement de ces organismes. CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS EN GESTION DES ORGANISMES CULTURELS Création et aide à la gestion d’un centre de services qui offre aux artistes et aux organismes culturels de la région des outils pour les aider à structurer leur projet ou leur compagnie sous l’angle de la gestion financière et de l’administration.

Audiofil – Création et fabrication d’accessoires vestimentaires et de décoration haut de gamme à partir de… bande magnétique recyclée! Valérie Bédard a profité du soutien financier du Fonds Essor. [www.audiofil.ca]

4

Les Écornifleuses - Jeune compagnie théâtrale ayant bénéficié du soutien financier de l’Entente de partenariat sur la relève artistique et culturelle de la région de la CapitaleNationale. Quatre des membres fondatrices : Marie-Hélène Lalande, Édith Patenaude, Joanie Lehoux et Laurie-Ève Gagnon. Absente : Valérie Marquis. [www.lesecornifleuses.com]

POUR REDÉCOUVRIR

QUÉBEC DIFFÉREMMENT

Le développement des nouvelles technologies permet aujourd’hui d’envisager des améliorations qui auraient été impensables il y a quelques années à peine. Mieux encore, celles-ci sont devenues plus abordables que jamais, changeant totalement les rapports avec les technologies certes, mais aussi avec des environnements qui nous semblaient jusqu’alors des plus familiers. Le CLD de Québec et l’Office du tourisme de Québec ont conjointement annoncé en septembre dernier que l’adaptation virtuelle du Parcours VivaCité était dorénavant disponible sur les appareils multifonctions iPhone, iPod touch et iPad. Cela ajoute ainsi une toute nouvelle dimension à l’expérience de découverte touristique de la ville de Québec. « De telles applications améliorent l’expérience touristique en permettant d’avoir, au creux de la main, un guide touristique, une carte, un annuaire de bonnes adresses, une bibliothèque… dans un seul appareil », avait alors souligné Gabriel Savard, directeur de l’Office du tourisme de Québec.


DE TOUT POUR TOUS, PARTOUT SUR LE TERRITOIRE

EN 2010, UNE VINGTAINE DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ONT ÉTÉ FINANCÉS PAR LE CLD DE QUÉBEC, UN PEU PARTOUT SUR LE TERRITOIRE. DE CE NOMBRE, PRÈS DE LA MOITIÉ (9) L’ONT ÉTÉ AFIN D’AMÉLIORER ET D’ANIMER LES MILIEUX DE VIE. UN PEU PLUS DE 20 000 $ ONT ÉTÉ INVESTI DANS CES PROJETS QUI ONT GÉNÉRÉ DES INVESTISSEMENTS DE PLUS DE 340 000 $. PARMI TOUS LES PROJETS D’ANIMATION RÉALISÉS EN 2010 PERMETTANT À LA POPULATION ET AUX TOURISTES D’APPRÉCIER LA QUALITÉ DE VIE QUI SE MANIFESTE TOUS LES JOURS DANS LA COLLECTIVITÉ, EN VOICI QUELQUES-UNS QUI ONT PARTICULIÈREMENT RETENUS NOTRE ATTENTION : FESTIART DU DOMAINE MAIZERETS La Société du Domaine Maizerets tenait, le 4 septembre 2010, la deuxième édition de son Festiart, un événement culturel et familial extérieur dont l’un des objectifs est de faire la promotion de l’un des plus beaux parcs urbains du Québec, celui du Domaine Maizerets. Les Journées multiculturelles de Beauport 2010 Voilà une activité qui concoure efficacement à faciliter le rapprochement entre les communautés culturelles et la communauté d’accueil, contribuant activement à la rétention des immigrants dans la région. LES VENDREDIS CABARET DU TRAIT-CARRÉ Inscrit dans la programmation du Carré d’été 2010, cet événement proposait six concerts-spectacles variés dont la popularité a dépassé les frontières de l’arrondissement de Charlesbourg. SCULPT’ART 2010 Jumelé à Jazz’Art, la toute première édition de ce symposium, réservé uniquement à la sculpture, a contribué à animer le Vieux-Bourg, à mettre en valeur le savoir-faire des sculpteurs d’ici et d’ailleurs, à promouvoir des entreprises du secteur des arts, à générer de l’achalandage et à renforcer le caractère culturel et artistique de ce secteur de la ville.

POUR DÉVELOPPER DES

MILIEUX DE VIE PLUS ATTRAYANTS

TOUT AU LONG DE L’ANNÉE 2010, LE CLD DE QUÉBEC A ACCOMPAGNÉ ET SOUTENU PLUSIEURS PROJETS ET INITIATIVES LOCALES QUI ONT CONTRIBUÉ ACTIVEMENT À DÉVELOPPER DES MILIEUX DE VIE PLUS INTÉRESSANTS, PLUS VIVANTS ET PLUS ATTRAYANTS.

DES VENDREDIS ANIMÉS DANS LA HAUTE SAINT-CHARLES Prenant appui sur les installations de La Boîte animée du bureau d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles, rue Racine, le Regroupement des gens d’affaires du secteur Bastien-Racine (RGASBR) a présenté au cours de l’été 2010 « Les Vendredis animés », une série de huit courts métrages réalisés et produits par des étudiants de l’École de cinéma et de télévision de Québec. « Ce type d’événement permet au public de découvrir le secteur de l’artère Bastien-Racine et de développer l’offre récréotouristique. Cela démontre aussi l’esprit de collaboration qui existe entre les différents intervenants et les commerçants présents sur le territoire » avait alors mentionné Philippe Dallaire, administrateur du RGASBR. Le CLD de Québec est fier d’avoir participé à la présentation de cet événement avec plusieurs autres partenaires. Une des activités « coup de cœur » de l’été.   

DÉCOUVRIR LA RIVIÈRE SAINT-CHARLES AUTREMENT ET… AUTREMENT MIEUX ! Le Parc linéaire de la rivière Saint-Charles s’étend sur près de 30 kilomètres du Port de Québec jusqu’au lac Saint-Charles. Afin d’agrémenter davantage la visite et de faciliter les déplacements, la Société de la rivière Saint-Charles a procédé, en juillet dernier, au lancement d’un audioguide et d’un service de navette, en opération entre la maison Dorion-Coulombe, voisine du Parc national Cartier-Brébeuf, et la maison O’Neil, dans l’arrondissement Les Rivières. Le CLD de Québec, qui a investi 15 000 $ sur un budget total de 47 000 $, était présent avec les autres partenaires impliqués dans le projet. « Cet investissement s’inscrit parfaitement dans notre plan stratégique triennal qui vise notamment à développer, à consolider et à renouveler l’offre touristique de Québec, ainsi qu’à promouvoir et à consolider les services d’entreprises d’économie sociale, comme la Société de la rivière Saint-Charles qui est un OBNL, » avait alors déclaré Stéphan Lepage, vice-président du CLD de Québec.

AIR + QUALITÉ

Solange Lévesque, Maryline Lemire et Jean-François Lafrenière ont reçu de l’aide financière du CLD de Québec pour leur projet d’entreprise. Airmax Environnement se spécialise dans la qualité de l’air et l’hygiène industrielle. [www.airmax-enviro.com]

C L D D E QU É B EC - R A PPORT A N N U E L 2 01 0

5


RÉSULTATS 2010 1080 projets d’entreprise et de développement local

accompagnés (1059 EN 2009) DONT 204 FINANCÉS (104 EN 2009)

3,75 M$ investis dans les projets d’entreprise et

dans les 204 projets financés (856 EN 2009)

45,8 % de jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans 36 % de femmes entrepreneures 12,1 % d’entrepreneurs issus de l’immigration

(41,5 % EN 2009)

(35 % EN 2009)

de développement local (2,8 M$ EN 2009)

34,7 M$ d’investissements générés sur le territoire 1221 emplois créés et maintenus

RÉPARTITION EN % PAR RAPPORT À LA CLIENTÈLE TOTALE

(14,4 % EN 2009)

(23,6 M$ EN 2009)

INFORMATION ET SÉANCES D’INFORMATION

2189 personnes ont sollicité les services d’information du CLD de Québec

833 personnes intéressées par l’entrepreneuriat ont assisté à 47 séances d’information

1080

RÉPARTITION DES PROJETS D’ENTREPRISE ET DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ACCOMPAGNÉS, DONT 204 ONT REÇU UNE AIDE FINANCIÈRE PAR SECTEUR GÉOGRAPHIQUE (EN NOMBRE) NOMBRE TOTAL DE PROJETS

PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ (EN NOMBRE)

NOMBRE DE PROJETS FINANCÉS

NOMBRE TOTAL DE PROJETS

1 2 3

PAR MODE ÉCONOMIQUE (EN %)

6

CL D D E Q U É B EC - RAPPO RT ANNU EL 2 0 10

NOMBRE DE PROJETS FINANCÉS

Comprend les services aux entreprises et les services immobiliers Comprend les projets concernant l’entrepreneuriat et l’économie sociale, l’entrepreneuriat et les personnes issues de l’immigration, l’entrepreneuriat et les jeunes, ainsi que le milieu de vie. Projets d’entreprise et de développement local dont les secteurs d’activité n’étaient pas encore déterminés au moment de l’accompagnement par le CLD de Québec.

PAR STADE DE DÉVELOPPEMENT (EN %)


3,75 M$

RÉPARTITION DES INVESTIS DANS LES PROJETS D’ENTREPRISE ET DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DES 34,7 M$ D’INVESTISSEMENTS GÉNÉRÉS SUR LE TERRITOIRE PAR SECTEUR GÉOGRAPHIQUE (EN $) $ INVESTIS

INVESTISSEMENTS GÉNÉRÉS

PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ (EN $) $ INVESTIS

INVESTISSEMENTS GÉNÉRÉS

$

$

1221 EMPLOIS

RÉPARTITION DES CRÉÉS ET MAINTENUS, GÉNÉRÉS PAR LES 204 PROJETS FINANCÉS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ (EN NOMBRE)

PAR SECTEUR GÉOGRAPHIQUE (EN NOMBRE)

EFFET DE LEVIER

CHAQUE DOLLAR INVESTI PAR LE CLD DE QUÉBEC EN 2010 A GÉNÉRÉ DES INVESTISSEMENTS DE 9,24 $ COMPARATIVEMENT À 8,51 $ EN 2009

C L D D E QU É B EC - R A PPORT A N N U E L 2 01 0

7


VOIR AUTREMENT POUR FAIRE AUTREMENT ANNÉE APRÈS ANNÉE, LE CLD DE QUÉBEC MOBILISE LE MILIEU AFIN DE RÉPONDRE ADÉQUATEMENT AUX BESOINS ET ATTENTES DES ENTREPRENEURS ET DES PROMOTEURS DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT. IL EN EST DE MÊME LORSQUE VIENT LE TEMPS D’ENVISAGER DE NOUVELLES FAÇONS DE FAIRE POUR, NOTAMMENT, INTÉRESSER DAVANTAGE DE JEUNES À L’ENTREPRENEURIAT, DE DÉVELOPPER DE NOUVEAUX CRÉNEAUX D’AFFAIRES, SE CONCERTER AFIN D’AGIR PLUS EFFICACEMENT OU DE SIMPLEMENT RENDRE HOMMAGE À DES ENTREPRENEURS QUI SE DISTINGUENT.

Sarila - Long métrage d’animation 3D réalisé par Productions 10e Ave. Nancy Florence Savard, productrice et p-dg, s’est mérité le premier investissement du Fonds d’investissement en technoculture pour ce projet. [www.10ave.ca]

QUÉBEC : CAPITALe ENTREPRENEURIALe [RÊVE OU RÉALITÉ?] Le 16 novembre, Journée nationale de l’entrepreneuriat, le CLD de Québec et la Ville de Québec accueillaient quelque 200 entrepreneurs et représentants des organismes œuvrant en entrepreneuriat à une journée d’échanges et de réflexion sur la situation et le développement de l’entrepreneuriat à Québec. À l’ordre du jour de ce forum sur l’entrepreneuriat  : Comment stimuler l’entrepreneuriat à Québec? Pourquoi démarrer une entreprise à Québec? À quoi ressemble l’entrepreneuriat à Québec aujourd’hui? Les entreprises peuvent-elles survivre à leurs fondateurs? Et finalement : L’entrepreneuriat a-t-il de l’avenir à Québec? En conclusion de l’événement, la présidente du CLD de Québec, Me Françoise Mercure, déclarait : « Cela dit, je ne saurais prendre l’initiative de répondre à la question initiale de la journée et trancher à savoir si Québec est véritablement une capitale entrepreneuriale. Mais ce dont je suis certaine cependant, c’est que Québec a très certainement le capital entrepreneurial nécessaire pour lui assurer un avenir non seulement des plus prometteurs, mais également des plus compétitifs. C’est donc un appel à une mobilisation continue que je lance aujourd’hui. » Un rapport, produit par la Fondation de l’entrepreneurship, a été déposé à la Ville de Québec en décembre et un comité de suivi doit précisément donner suite à cet événement des plus mobilisateurs.

UN SOMMET POUR DE L’ACTION DANS SAINT-ROCH 8

C L D DE Q UÉ B EC - R APPO RT ANNU EL 2 0 10

PECHA KUCHA TECHNOCULTURE Le 28 octobre, le CLD de Québec et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine ont invité une centaine de personnes à assister à une performance sous la forme d’un Pecha Kucha (20 images de 20 secondes chacune commentées oralement par l’auteur sur scène) sur le thème « La technoculture : avec ou sans trait d’union? » ou comment assurer le déploiement de la technoculture à Québec. Le résultat : sept conférenciers de renom du domaine des arts médiatiques, de la culture, de la création, de la production, des droits d’auteur, du cinéma et des communications sont venus témoigner de la nécessité de travailler ensemble, de développer des passerelles, de favoriser des maillages et… de réaliser des projets!

Pour Jocelyn Robert, artiste pluridisciplinaire de Québec, il faut « saisir les opportunités que peut générer la technoculture pour penser autrement la relation actuelle existant entre l’artiste, les arts et ce qu’il est convenu d’appeler l’industrie culturelle. Voir autrement permettra assurément de faire autrement. » Pour Nancy Florence Savard, conceptrice, réalisatrice et productrice de Productions 10e Ave, il est clair « que nous avons à Québec tout ce qu’il faut pour imaginer et créer des projets d’envergure. La meilleure stratégie est le développement de propriété intellectuelle originale pouvant être déclinée sur plusieurs plates-formes. » Ce à quoi, Marc Fafard, scénariste et réalisateur, a renchéri en parlant « du modèle d’affaires facilitant l’émergence de la technoculture à Québec », et en insistant « sur la capacité que nous avons ici à Québec de réaliser des projets de même calibre. » Les participants se sont quittés en se donnant rendez-vous au printemps 2011, avec l’idée de créer un hub urbain (lieu d’échanges et de travail). Rappelons que le CLD de Québec est le gestionnaire du Fonds d’investissement en technoculture. À suivre…

Le 2 novembre, une centaine de personnes, d’entrepreneurs et de représentants d’organismes du milieu se sont réunis dans le cadre de ce sommet afin de discuter de l’avenir du quartier. Au menu, sept chantiers de réflexion, dont celui traitant de l’avenir du Centre national des nouvelles technologies de Québec (CNNTQ) et Saint-Roch Technoculture, présidé par Jacques Fiset, directeur général du CLD de Québec. Les participants ont tous fait preuve d’un optimisme sans limites sur le potentiel de développement que constitue le projet Saint-Roch Technoculture. « On croit tous au potentiel du quartier, même si la fin des incitatifs fiscaux aura certainement un impact sur certaines entreprises qui se sont justement établies dans le secteur en raison de ces incitatifs », avait alors déclaré Dominique Brown, président de Beenox. D’ailleurs, étant donné que rien dans l’environnement visuel actuel ne permet de deviner que derrière ces façades un grand nombre d’entreprises du secteur œuvrent dans le domaine des arts numériques, de la technologie et de la culture, Dominique Brown a proposé « de créer une vitrine d’impact qui permettrait aux visiteurs de démontrer le potentiel créatif des entreprises, des artistes et des artisans du quartier. » Rapidement comparée à un « Times Square sans publicité », l’idée de créer une Place Technoculture a vite fait l’unanimité parmi les participants.


ENTREPRENEURS D’AILLEURS ET D’ICI

Le 30 avril dernier, le CLD de Québec a dévoilé les lauréats des prix Entrepreneurs d’ailleurs et d’ici 2010. Initié en 2004, ce concours a pour objectif de valoriser les projets d’entreprise portés par les personnes issues de l’immigration et de rendre hommage aux projets qui se sont distingués durant l’année. Les lauréats 2010 des prix Entrepreneurs d’ailleurs et d’ici, dotés chacun d’une bourse de 2000 $, sont : Fanamanga, Ateansha Productions, L’épicerie Saveur des Nations et Entretien ménager Brillan-Net.

Amira Boulmerka, représentante du collège communautés culturelles au CLD de Québec, en compagnie de deux des quatre lauréats : Sonia Géant, de Fanamanga et Komi Gbekou, d’Ateansha Productions.

DES ARTÈRES EN SANTÉ POUR UNE MEILLEURE QUALITÉ DE VIE Le CLD de Québec, par l’entremise de Services spécialisés aux commerçants détaillants, et les Caisses Desjardins participantes du territoire ont poursuivi, pour une quatrième année, leurs interventions dans le cadre du projet Ma qualité de vie passe par ma rue. L’objectif principal poursuivi par ce projet est de favoriser le dynamisme et le développement des artères commerciales de Québec. L’entente triennale actuelle (de 2010 à 2012) est la deuxième du genre. Le sommaire des actions réalisées en 2010 se présente comme suit :

267 173

COMMERÇANTS MOBILISÉS RENCONTRES DE TRAVAIL

12 1792

ARTÈRES COMMERCIALES VISÉES

6

CAISSES DESJARDINS IMPLIQUÉES

HEURES CONSACRÉES AUX ACTIVITÉS DE MOBILISATION, DE SUIVI, D’ACCOMPAGNEMENT, D’ANIMATION, DE SERVICES-CONSEILS, DE SERVICES ADMINISTRATIFS ET DE SOUTIEN TECHNIQUE

SEMAINE DE L’ÉCONOMIE SOCIALE 2010

Dans le cadre de la Semaine de l’économie sociale, le CLD de Québec a organisé, de concert avec la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Québec, une demijournée de formation pour les entrepreneurs sociaux sur le thème de la gestion intergénérationnelle des ressources humaines. Comment, en effet, optimiser la performance et le rendement d’équipes de travail composées de personnes d’âges différents dont les attentes envers le travail diffèrent? Cette activité, qui s’est tenue le 4 novembre à l’ÉNAP, a rassemblé une quarantaine de personnes qui ont apprécié les informations transmises et les moyens proposés pour gérer efficacement des ressources humaines appartenant à des générations différentes. La journée s’est terminée par un cocktail à l’Auberge L’Autre Jardin pour souligner ses 10 années d’existence. Jeunes musiciens du monde a comme mission de contribuer à l’épanouissement des jeunes de milieux populaires en développant des écoles de musique gratuites axées sur le patrimoine. Blaise Fortier, l’un des fondateurs, Sophie Pomerleau, directrice de l’école du quartier Saint-Sauveur et Pierre Girard, directeur général. [www.jeunesmusiciensdumonde.org]

HDR

Exposio Technologies propose une technologie de pointe pour la prise de photographies utilisées dans l’immobilier : la technologie HDR (High Dynamic Range). Nicolas Martel-Brisson, Jean-Daniel Deschênes et Philippe Lambert ont bénéficié de l’aide du CLD de Québec pour mener à bien leur projet. [www.exposioHDR.com]

PLACE À LA RELÈVE EN MÉTIERS D’ART

Soucieux du développement de la relève, le CLD de Québec a soutenu financièrement l’Association des métiers d’art et artisans du Québec pour la présentation de la première Place de la relève en métiers d’art dans le cadre du Salon des artisans de Québec 2010, qui s’est tenu du 3 au 22 décembre, au Centre de foires de Québec. « Non seulement la présentation de la production des artisans était-elle tout à fait à la hauteur, mais l’espace occupé au sein de l’exposition était également des plus appropriés. Voilà une belle manière, selon nous, de mettre en valeur des productions originales et de qualité, ainsi que des artisans de grand talent » avait déclaré Me Françoise Mercure, présidente du CLD. « Comme nous pouvons facilement admirer la créativité des artisans en métiers d’art, nous pouvons tout autant savourer la créativité des artisans des produits du terroir » avait-elle ajouté lors de la remise du Prix du jury 2010 de la catégorie Agroalimentaire décerné par le CLD de Québec.

C L D D E QU É B EC - R A PPORT A N N U E L 2 01 0

9


MESURE SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME Hypo Délices inc. - Mets préparés sous vide, hypoallergènes. Judith Robert a bénéficié de la Mesure STA pour parfaire son plan d’affaires et démarrer son entreprise. [www.hypodelices.com]

Desserts Denis Tannous – Fabrication de pâtisseries destinées aux marchés des hôtels et restaurants. Christina Tannous a notamment bénéficié d’une aide de la FCJE. [www.dessertsdenistannous.com]

Le CLD de Québec gère, conjointement avec Emploi-Québec, la mesure Soutien au travail autonome (STA) qui offre une allocation salariale aux personnes désirant créer ou acquérir une micro-entreprise ou devenir travailleur autonome. En 2010, le bilan s’établit comme suit :

833 106 88

personnes ont assisté à l’une ou l’autre des 47 séances d’information personnes ont déposé un projet STA entrepreneurs ont bénéficié d’un soutien financier pendant la réalisation de leur plan d’affaires

144 83 % 10 %

PERSONNES ont profité du suivi individuel de la mesure STA des participants étaient toujours en affaires à la fin de leur participation de la clientèle du CLD de Québec participe à la mesure STA

JEUNES ENTREPRENEURS

En 2010, la clientèle Jeunes entrepreneurs comptait pour 45,8 % de la clientèle totale du CLD de Québec, ce qui représente 487 jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans. D’autre part, le CLD de Québec agit, depuis plusieurs années, à titre de partenaire local de la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs (FCJE). En 2010, le CLD de Québec a référé 14 dossiers de candidats qui ont été acceptés et qui ont reçu un financement totalisant 235 000 $ de la part de la FCJE. Pour reprendre les mots de la Fondation : « Nous contribuons à la croissance de l’économie, un jeune entrepreneur à la fois. »

LA RELÈVE EN ENTREPRISE

Le CLD de Québec, comme d’autres partenaires de la région, participe activement aux activités du Centre de transfert d’entreprises de la Capitale-Nationale. D’ailleurs, l’une des questions discutées lors du Forum sur l’entrepreneuriat de novembre dernier portait justement sur la transmission d’entreprise et sur l’importance de bien préparer la relève. Le CLD de Québec offrira, dès 2011, une série de formation, Succès-Relève, spécialement conçue à cet effet.

Bête pas Bête design inc. - Boutique en ligne de vêtements pour enfants. Virginie Gobeil et Alexandra Ouellet ont racheté l’entreprise en 2009. Voilà un bel exemple de relève. [www.betepasbetedesign.com]

MENTORAT D’AFFAIRES

Le Service d’aide aux gestionnaires et aux entrepreneurs (SAGE), qui accompagne les entrepreneurs en leur transmettant bénévolement un savoir profitable issu de la somme de leurs expériences, collabore avec le CLD de Québec dans le cadre d’une Entente de mentorat d’affaires, dont l’objectif vise la création d’une soixantaine de dyades mentorales ( jumelage mentor-mentoré). Le bilan de cette entente s’établit maintenant à 95 dyades, dont 12 créées en 2010.

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT EN DÉMARRAGE D’ENTREPRISE Le CLD de Québec participe financièrement au projet de formation en démarrage d’entreprise, géré par le Fonds d’emprunt Québec. Les résultats de 2010 sont les suivants :

317 416 55 10

PARTICIPANTS AUX SÉANCES D’INFORMATION PERSONNES RENCONTRÉES INDIVIDUELLEMENT LORS DE 1650 RENCONTRES PARTICIPANTS AU PRÉDÉMARRAGE, PROGRAMME LONG

CL D D E Q U É B EC - RAP PO RT ANNU EL 2 0 10

61 36

PARTICIPANTS AU PRÉDÉMARRAGE, PROGRAMME COURT PRÊTS ACCORDÉS TOTALISANT 449 585 $

MIDI TRENTE

Marianne Tremblay et Jacynthe Cardinal ont obtenu une aide du CLD de Québec pour démarrer leur entreprise, les Éditions Midi Trente, principalement spécialisée dans les ouvrages de psychologie, pédagogie, santé, enfance et famille. [www.miditrente.ca]


UNE NOTORIÉTÉ EN HAUSSE

À la suite d’un sondage effectué en avril 2010 auprès de la population de Québec, il appert que la notoriété du CLD de Québec est en hausse, surtout auprès des personnes qui ont envisagé ou qui songent à démarrer une entreprise. Ainsi, pas moins de 45 % des personnes interrogées avaient déjà entendu parler du CLD de Québec. Lorsque nous avons demandé aux personnes interrogées d’identifier, parmi une liste suggérée, les organismes qui contribuent le plus au développement de l’esprit entrepreneurial, 23 % des gens ont identifié le CLD de Québec en deuxième place, juste derrière les institutions financières à 30 %. Par contre, en considérant uniquement les répondants qui veulent se lancer en affaires, le CLD de Québec arrive à égalité avec les institutions financières à 27 %. Excellente performance !

45 %

DES PERSONNES INTERROGÉES AVAIENT DÉJÀ ENTENDU PARLER DU CLD DE QUÉBEC

UNE SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE REMARQUABLE

INTELLIGENCE D’AFFAIRES

Un sondage, effectué à l’été 2010 auprès d’un échantillonnage de clients faisant affaire avec le CLD de Québec depuis janvier 2009, révèle que 86 % des entrepreneurs considèrent que les interventions du CLD ont été essentielles au développement de leur entreprise. De plus, le professionnalisme des conseillers est noté à 9,3 sur une échelle de 10. Et que dire de cette autre donnée qui parle d’elle-même : 95 % des répondants recommanderaient les services du CLD de Québec à un ami si celui-ci désirait lancer une entreprise. Voilà un résultat que l’on peut qualifier, en toute modestie, de très bonne carte de visite !

95 %

Intelli3 inc. se spécialise dans le développement de produits et servicesconseils en géomatique appliqués aux besoins de l’intelligence d’affaires facilitant des prises de décisions éclairées. Marie-Josée Proulx, présidentedirectrice générale, a reçu un soutien financier du CLD de Québec au cours de la dernière année. [www.intelli3.com]

DES RÉPONDANTS RECOMMANDERAIENT LES SERVICES DU CLD DE QUÉBEC À UN AMI

Plus que des outils financiers, des outils de développement

Le CLD de Québec administre seul, en partenariat ou pour un tiers, une dizaine de fonds de développement destinés aux entrepreneurs : le Fonds local d’investissement (FLI), le Fonds de développement des entreprises d’économie sociale (FDEES), le Fonds d’investissement en technoculture (FIT), le Fonds jeunes promoteurs (FJP), la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs (FCJE), le Fonds local solidarité (FLS) Québec* et la mesure Soutien au travail autonome (STA). Les fonds de développement administrés par le CLD de Québec sont présentés aux entrepreneurs sous forme de 14 solutions de financement correspondant à leurs besoins financiers. De plus, le CLD de Québec participe à l’Entente de partenariat régional en tourisme et à l’Entente sur la relève artistique et culturelle professionnelle de la région de la Capitale-Nationale, volet Soutien aux organismes de la relève et aux organismes de soutien à la relève. * En juin 2010, les Sociétés locales d’investissement pour le développement de l’emploi (SOLIDE) de l’Est et de l’Ouest du territoire ont réunis leurs actifs au sein de la SOLIDE du Centre qui est devenue le FLS Québec.

ÉTAT DES FONDS AU 31 DÉCEMBRE 2010

PAR FONDS FLI

$ INVESTIS 1 511 000 $

FDEES

832 296

FJP Soutien à la mobilisation des communautés Entente de partenariat régional en tourisme Soutien aux organismes de la relève et aux organismes de soutien à la relève

136 034

FLI

FDEES

FJP

FIT

Affectations

155 556 83 360 SOLDE (5 768 735 )

168 746

Fonds d’investissement en technoculture (FIT)

300 000

FCJE

235 000

FLS Québec

332 500

TOTAL

3 754 492 $

Capital dégagé (1998-2010) Placements Comptes à recevoir au 31 déc 2010 Pertes et provision pour créances douteuses

(2 354 105 )

3 133

16 970 955

2 909 171

(4 142 360 )

(25 000 )

(5 174 032 ) 7 654 563

(418 861 )

SOLDE 1 885 828 $

23 574

300 000 (150 000 )

150 000

2 465 310 111 205 $

3 133 $

173 574  $

Répartition des placements du portefeuille FLI Prêts 2 802 171 $ Prêts participatifs 1 590 923 Capital-actions 485 000 Garanties de prêts 225 000

55 % 31 % 10 % 4 %

Total

5 103 094

100 %

A B C D

3 720 770 55 312 122 304 1 204 708

73 % 1 % 2 % 24 %

5 103 094 $

100 %

Comptes conformes Comptes exigeants un suivi Comptes en redressement Comptes provisionnés

Total

Répartition sectorielle du portefeuille FLI Agroalimentaire Arts, culture et patrimoine Développement commercial Environnement Manufacturier Haute technologie et technologies de l’information Service aux entreprises Service aux personnes et à la collectivité Tourisme Total

879 309 $ 170 356 218 881 551 838 811 482

17 % 3 % 4 % 11 % 16 %

1 069 292 568 747

21 % 12 %

560 202 272 987 5 103 094 $

11 % 5 % 100 %

C L D D E QU É B EC - R A PPORT A N N U E L 2 01 0

11


« NIVEAU 2, CLD DE QUÉBEC ! »

Tout le personnel du CLD de Québec vous attend au 125, boulevard Charest Est, niveau 2, au centre-ville de Québec.

[de gauche à droite, de haut en bas] Ascenseur 1 Martin Harrisson, Annick Deschênes, Michel Légaré, René Grenier, Lucie Godin, Pierre Trahan, Maryline Guay, Nancy Gagnon, Jean-Luc Hérard, Nathalie Croteau, Pierre-Luc Fortin et Stéphane Gaudreault.

Ascenseur 2 Fanny Côté, Andréane Choinière, Pierre Corbeil, Jean-Pierre Bédard, Anne Beauséjour, Micheline Audet, Louise Courcy, Marie-Claude Bilodeau, Micheline Boucher, Pierre Bouchard, Johanne Bacque et Manon Blouin.

Ascenseur 3 Donald Perron, Frédéric Potvin, Amélie Pineau, Nancy Sliger, Robert Verville, Marlène Rousseau, Paul St-Laurent, Richard Renaud, Geneviève Ruel, Pablo Palencia et Bernard Tremblay.

Ascenseur 4 Isabelle LeBihan, Edith Lavallée, Doris Marcoux, Michelle Morin, Lucie Magnan, Brigitte Labrecque, Danielle Jean, Héloïse Leclerc, Yolande Massicotte et Denise Lelièvre.

Absents : Jacques Fiset, Colette Martin, Danielle Duperé, Mario Huard et Anne-Marie Gervais.

LA NATURE DE NOS INTERVENTIONS 21,1 % 11,0 % 16,5 %

Le CLD de Québec a connu une forte croissance de nouveaux projets en 2010. Pour répondre à tous ces entrepreneurs, comme à ceux qui poursuivent leur cheminement au sein de l’organisme, les professionnels du CLD doivent accomplir plusieurs types d’intervention.

ASSISTANCE À LA RÉALISATION DE PROJET ET DE PLAN D’AFFAIRES INFORMATION, ORIENTATION ET RÉFÉRENCE SERVICES-CONSEILS

32,4 % 15,4 % 3,6 %

SUIVI ET ACCOMPAGNEMENT AIDE ET RECHERCHE DE FINANCEMENT AUTRES

MERCI AUX BÉNÉVOLES ENGAGÉS DANS LE DÉVELOPPEMENT LOCAL : 541 HEURES D’ENGAGEMENT BÉNÉVOLE COMITÉS D’ÉVALUATION DE PROJETS Soutien au travail autonome Marc Alarie, Matthieu Boisvert, Michel Brulotte, Guy Dorval, Damien Gagné, Carole Garneau, Simon Garneau, Caroline Girard, Joël Godin, Marie-Claude Joanette, Claude Paradis, Lysiane Randria, Aina Rakotoarinivo, Haja Rakotoarison Fonds local d’investissement, Fonds de développement des entreprises d’économie sociale, Fonds jeunes promoteurs et Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs Sophie Barabé, Jacques Beaudet, Sylvie Beaudoin, Alain Beaulieu, Frédéric Bernard, David Boivin, Jean-Philippe Bonneau, Matthieu Bouchard, Bernard Côté, Denis Courteau, Danielle Dion, Sophie Galaise, Ann Gingras, Jocelyn Giroux, Davender Gupta, Olivier Jacques, Denis Laforest, Frédérique Langlais, Claude Légaré, Stéphan Lepage, Josée Maltais, Annie Martineau, Marie-José Ouellet, Suzanne Ouellet, Kathy Ouellette, Jo-Ann Rivard, Michel Roy, Martin Verville, Stéphan Viau, Dominique Violette COMITÉS-CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT LOCAL Jacques Beaudet, Pierre Bellavance, Jacques Bellemare, Claudette Bhérer, Pierre Bois, Jean-Philippe Bonneau, Pierre Brunelle, Claude Cantin, Manon Caron, Martine Cazes, Pierre Côté, Francine Coulombe, Ginette Defoy, Gisèle Dussault, Ginette Faucher, Alexandre Gagné, Céline Genest, Steve Gignac, Lyne Gilbert, Michel Goulet, Liliana Hernandez, Pierre Hotte, Valérie Huppé, Marie-Dominic Labelle, Édouard Lafrance, Lise Larue, Jocelyn Lavoie, Marie-Ève Leclerc, Claude Légaré, Claude Lirette, Michel Mailloux, Christian Marcon, Linda Maziade, Brigitte Miller, Danielle Nicole, Sonia Noël, Renée Nolin, Francine Pelletier, Silvana Polacco, Nicolas Poulin, Serge Poulin, Nathalie Quirion, Pierre Tremblay, Martin Vaillancourt, Annick Veilleux UN RÉSEAU BIEN ÉTABLI

ICI POUR VOUS ! À la fin du mois de juillet dernier, tout le personnel du CLD de Québec a emménagé dans le nouvel édifice de Fondaction, un superbe bâtiment de bois répondant aux plus hauts critères environnementaux. D’ailleurs, l’édifice a déjà reçu sept grandes distinctions à travers le monde, dont la dernière en date est celle du Prix du public dans le cadre des Mérites d’architecture de la Ville de Québec. Ce transfert a non seulement permis d’accentuer la synergie des interventions de l’organisme auprès des entrepreneurs locaux, mais il a également été l’occasion, en rassemblant les employés autrefois dispersés dans divers emplacements, de contribuer à créer une nouvelle dynamique de travail, à resserrer les liens entre collègues et à susciter des collaborations fructueuses. Toutes ces retombées ne peuvent que contribuer davantage à une prestation de service de qualité accrue, comme en témoigne avec éloquence un sondage de satisfaction réalisé auprès de la clientèle du CLD, à l’été 2010 (à lire en page 11).

Bailleurs de fonds Bureau de la Capitale-Nationale, Villes de Québec, de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures et Conseil de la Nation huronne-wendat Ententes de service Centres locaux d’emploi de la ville de Québec, Emploi-Québec et Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs Partenaires soutenus par le CLD de Québec Corporation de développement économique communautaire de Québec et Fonds d’emprunt Québec Partenaires associés Carrefours jeunesse-emploi de la région de Québec, Centres de formation professionnelle des trois commissions scolaires, Chambre de commerce de Québec, Concours québécois en entrepreneuriat, Coopérative de développement régional Québec-Appalaches, Fédération des caisses Desjardins du Québec et 6 caisses Desjardins, Fonds local solidarité Québec, Inno-Centre, Jeune chambre de commerce de Québec, Parc technologique du Québec métropolitain, Québec International, Réseau META Québec-Lévis, Ressources Entreprises, Université du Québec, Voix des entrepreneurs en technologie de l’information de Québec (VETIQ) Ententes spécifiques Entente de partenariat pour le soutien en métiers d’arts, Entente sur la relève artistique et culturelle professionnelle de la région de la Capitale-Nationale, Entente sur le financement privé de la culture, Fonds d’investissement en technoculture, Entente de partenariat régional sur le développement et le renouvellement de l’offre touristique de la région de Québec, Entente pour le soutien au développement touristique de Wendake, Entente spécifique pour le développement agroalimentaire dans la région de la Capitale-Nationale, Entente spécifique sur l’économie sociale, Entente spécifique sur le mentorat d’affaires dans la région de la Capitale-Nationale, Entente spécifique en matière de condition féminine dans la région de la Capitale-Nationale, Entente spécifique sur l’établissement durable des personnes immigrantes dans la région de la Capitale-Nationale

418.525.7771 WWW.CLDDEQUEBEC.QC.CA


PANORAMA - Rapport annuel CLD  

Rapport annuel 2010 du Centre local de développement de Québec

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you