Issuu on Google+

CESURALAB présente Un nouveau rendez-vous au sein de son programme éducatif: Stage de Perfectionnement pour les photographes de la presse algérienne et free lance


OBJECTIFS La comparaison avec une réalité photographique innovatrice dans la scène italienne qui depuis plusieurs années opère dans le monde du photojournalisme et qui, dans les derniers mois, s'est aventurée dans la documentation d'événements liés à la question des pays arabes et d'Afrique du Nord dans les mêmes pays où les bénéficiaires de cet atelier travaillent quotidiennement. Une vision et une approche de la documentation des événements de news qui se nourrit de l'expérience et du travail des plus grands spécialistes du photojournalisme. Un modus operandi qui repose sur l'utilisation d'outils et de canaux de nature différente tant dans le processus de documentation que dans la divulgation des documents produits et, par conséquent, de l'information. Le fil conducteur de l'atelier sera l’analyse de l'approche documentaire et le travail des protagonistes du photojournalisme contemporain, en tenant compte particulièrement des événements de dernières nouvelles liées au Printemps Arabe.


LES THEMES permettent le développement et l’amélioration de: Le processus d'édition, une étape fondamentale de la narration du projet de photographie. Le rôle des documents photographiques et de la vidéo dans la documentation d'un événement et l'importance journalistique qu'ils jouent dans la diffusion des nouvelles. Le rôle d’Internet tant un moyen de communication tant un moyen qui diffuse l'information qui a révolutionné les canaux traditionnels de distribution. Les nouveaux canaux de distribution de la presse écrite.


PROGRAMME L'atelier, qui dure une semaine, sera structuré comme suit: l'enseignant commencera par une conférence introductive sur le travail (outils et méthodes) de certains des plus importants photographes du monde et examinera ensuite les nouvelles réalités du travail dans le photojournalisme, y compris le Cesuralab collectif; suivra un portfolio review collectif au cours duquel l'enseignant passera en revue les travaux des participants sous la forme d'une table ronde où chacun sera invité à discuter son travail avec l'enseignant et les autres élèves, même en référence à des sujets de discussion abordés dans le cours d'introduction; l’étape suivante consiste à une séance de shooting dans laquelle les participants, en collaboration avec l'enseignant, devront discuter sur des questions / situations / événements qu’on leur a proposé de documenter pendant la durée du cours; suivra une phase de discussion et d'analyse avec l'enseignant sur le développement du travail effectué par les participants. En conclusion de l'atelier, nous proposons d'organiser une présentation des travaux des élèves à un public formé de spécialistes de la presse écrite à savoir directeurs, rédacteurs…. Il y aura également un prix pour le meilleur travail accompli à la fin du cours à savoir une résidence pour une semaine au Studio de Cesuralab qui prendra fin avec la participation du gagnant à un atelier gratuit prévue pour la session de Cesuralab printemps/été. Pendant la semaine le gagnant sera en mesure de participer aux activités de l'étude, de se confronter avec un photographe de renommée mondiale auquel il pourra présenter son travail et éventuellement imprimer une publication self-published des travaux réalisés pendant l'atelier.


CRITERES DE PARTICIPATION Chaque photographe qui désire participer à l'atelier est invité à soumettre un portfolio d'admission. Le portfolio doit être composé d'un nombre de photographies entre 20 et 30, format jpg, 500kb max à l'image et un texte explicatif sur son travail et sur le projet présenté. Le portfolio doit être envoyé à cesuralab@mac.com accompagné d'un formulaire avec nom, prénom, téléphone e mail. Les noms des personnes admises à l'atelier seront annoncés à la suite d'une sélection qui sera faite par les photographes de Cesuralab. Le portfolio présenté à l'enregistrement sera sujet de débat pendant le cours.


DÉTAILS TECHNIQUES Matériel nécessaire pour l’organisation de l'atelier: n.1 appareil photo numérique par participant, n.1 ordinateur portable ou de bureau avec I-view et Photoshop pour deux participants, Durée de l'atelier: 5 jours. Nombre minimal de participants: 10. Nombre maximum de participants: 15. Frais de cours: 10.000 DA Langue d'enseignement: francais. Horaire des leçons: 9/13 – 14/18.


CESURALAB CESURALAB est un collectif photographique qui offre des projets (photo, vidéo et art) online. Dans son nom, dérivé de la ville où est né au début le studio réalisé par Alex Majoli, directeur artistique du groupe, exprime le concept du collectif: le désir de lancer une «rupture nette» avec le caractère statique de l'univers photographique contemporain et de créer un groupe de photographes indépendants capables de travailler sur des projets photographiques sans aucun compromis commercial. Les espaces et les équipements du studio dans lequel le collectif travail lui permettent d'être autonome en termes de production, de sorte que vous pouvez suivre toute la conception et la mise en œuvre des travaux tant individuels que de groupe. En plus du réseau et du marché de l'édition, le groupe a étendu ses projets à travers des expositions, dans le cadre du festival, en utilisant différentes formes d'expression comme un diaporama ou par auto-production des publications. CESURALAB accueille également dans son propre espace différents ateliers et masterclass dans un projet «éducatif» qui occupe une place prépondérante parmi les objectifs de la convention collective.

WWW.CESURALAB.COM


ANDY ROCCHELLI photographe et enseignant Né à Pavie en 1983. Après avoir été diplômé à l'École de Design Visuel au Politecnico de Milan, il a commencé à travailler pour l’agence photographique italienne “Grazia Neri” et comme assistant pour plusieurs photographes comme Paolo Pellegrin, Christopher Morris, Lauren Greenfield, Marcus Bleasdale et bien d'autres. En 2008, il devient membre du Cesuralab. Andy travaille avec différents magazines nationaux et internationaux tels que Newsweek, Lemonde, Foreign Policy, Panorama, Novaya Gazeta, Kommersant et collabore avec des ONG comme Human Rights Watch, Women Against Violence. Son travail a été exposé dans plusieurs expositions, y compris, plus récemment, «Revolucion (es)», une exposition collective sur l'uprasing arabes organisée par l'éditeur de photos du Wall Street Journal et mise en scène à l'Institut Cervantes de New York. Andy est actuellement impliqué dans la documentation d'événements dans les pays nord-africains et arabes.


ALEX MAJOLI directeur artistique Alex Majoli, né à Ravenna en 1971, rejoint le studio f54 dans sa ville natale en 1986, travaillant aux côtés de Daniele Casadio à seulement 15 ans. En 1989, il est devenu un photojournaliste professionnel et il a rejoint l'agence photographique italienne Grazia Neri l'année suivante, il y reste jusqu'en 1995. En 1992 et en 1993 il s'installe en Yougoslavie pour documenter le conflit qui se déroulait là-bas et dans les années suivantes il a suivi les guerres en Kosovo et en Albanie. En 1994 Majoli s'est dédiée à un projet à long terme auprès des patients de l’asile psychiatrique sur l'île grecque de Léros. En 1995, il a travaillé en Amérique du Sud où il a commencé son projet personnel "Requiem in Samba." Le projet se concentre maintenant sur le Brésil, où il va chaque année depuis 1996. L’année 2001 marque le début de "Hôtel Marinum", projet dédié à la vie des villes portuaires du monde entier, et la même année il est devenu un membre à part entière de Magnum. En 2004, avec Thomas Dworzak, Paolo Pellegrin et Ilkka Uimonen il a créé et produit l'exposition-installation «Off Broadway», exposée à New York, Sao Paulo, Arles et à Milan. Alex Majoli continue à documenter les conflits à travers le monde pour plusieurs grands magazines tels que Newsweek, The New York Times Magazine, Granta et National Geographic.


CESURALAB stage photographique amabassade d'Italie d'Alger