Page 1

MACADAMITE

Anneau vert, cheveux bleus, cheveux rouges. Ongles peints, paupières closes. L’Etrange est assis juste au coin de la rue. Attente ; patience. Soudain la poussière tombe et révèle un soleil Bleu ; rouge. La vitesse est maîtresse, fulgurante et docile. Elle achève ce cercle où dorment les statues. Brûle ! Brûle, soleil mauve sur la vill ! Les pieds ne touchent plus terre Et la tête est ailleurs. Je saute dans une flaque. L’Etrange me regarde, Debout dans cette foule Qui va prendre son heure, perdre l’adresse, passer sans cesse. Hum… Saute ! Saute ! Un bond jusqu’au soleil, Une chute dans un trou. Tour du monde des réverbères. L’Etrange pose une échelle, Se hisse tout en haut. Va ! Dessine un rond et un serpent ; Et danse. La nuit est à ta porte. Anneau vert, cheveux bleus, cheveux rouges. Soleil mauve de ceux qui glissent. Etrange mercure asphalté. SABRINAMESSING 21.05.1997 et 05.02.2002

Macadamité  

Poème sur la ville.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you