Issuu on Google+

A Robert Messing

Une allée. Je joue à la marchande. Je suis la reine des fées. Je chante. Le soleil devant moi. Un halo de lumière. C’est lui. Et je suis un moustique. Oiseau-avion, Il m’envole là-haut ; Fétu de paille sur son doigt. Le soleil derrière lui dessine des étoiles. Petite éblouie. C’est un ours Et je suis un moustique. Je piaille, je piaille, Comme un moineau sur un cargo. Son ombre me réchauffe. Casimir, souvenir colossal. Les Géants grandissent sans cesse. Mon grand-père, c’est un ours, Et je suis un moustique.

SABRINAMESSING 16.07.1997


A Robert Messing