Issuu on Google+

Rapport annuel d’Activité Exercice 2013


Sommaire

3 édito 4 Les élus 6 Organigramme 8 Les services 10 Les grands indicateurs financiers 12 Les événements marquants de l’année 2013 15 Un territoire tourné vers l’avenir 17 Une ville accessible, équilibrée et attractive 21 Le cadre de vie 24 Famille et éducation... toujours 27 Le sport : atout et performance 29 Les temps forts festifs 31 L’ouverture au monde

2

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013


édito

2013, la dernière année complète de la mandature

2008/2014. Avant d’aborder les semaines particulières qui caractérisent la

toute fin d’un mandat, et avant le redémarrage des activités au côté d’une

équipe d’élu(e)s quelque peu renouvelée, les services ont œuvré tout au long de l’année, dans leur domaine respectif, pour apporter au territoire les

meilleures réalisations et services nécessaires au bien être de ceux qui le composent.Vous le découvrirez en prenant connaissance du présent rapport. Malgré une conjoncture économique nationale toujours très difficile amenant notamment des réductions drastiques des aides financières dont

bénéficiaient jusqu’alors les collectivités territoriales et les Établissements Publics de Coopération Intercommunale – et cela semble n’être que le début –

la maîtrise des dépenses, les recherches d’économies de fonctionnement et la planification du désendettement ont été inlassablement recherchées par

les 1952 agents composant le personnel travaillant au service du territoire

(966 pour la Ville de CHOLET / 590 pour la Communauté d’Agglomération du Choletais / 188 pour le Centre Communal d’Action Sociale / 208 pour le

Centre Intercommunal d’Action Sociale) dans les seuls buts de permettre une poursuite des investissements, source de travail pour le monde économique,

et de ne pas augmenter de manière exagérée la pression fiscale pesant sur les ménages.

Qu’ils en soient remerciés. Bonne lecture à tous.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

3


Les élus Les adjoints

Les

Gilles BOURDOULEIX Maire et Député

Roger MASSE Culture Enseignement

Michel MAUDET Maire délégué du Puy Saint Bonnet

Michel CHAMPION Premier Adjoint Coordination générale Moyens généraux de la collectivité - Finances Patrimoine - Economie

Marie-Christine PELLETIER Ressources Humaines

Roselyne DURAND Aménagement du Territoire

Alice FERCHAUD Evénementiel Tourisme

Isabelle LEROY Solidarités - Santé Familles - Enfance

Jean LELONG Sécurité Réglementation

Florence DABIN Jeunesse - Sports

John DAVIS Communication Relations institutionnelles

Catherine BODET Associations sportives

Frédéric PAVAGEAU Grands projets d’aménagement

Jean-Paul BREGEON Développement durable - Anciens combattants

Simone POUPARD Ecoles maternelles et élémentaires

Evelyne CHICHE-GAUVAIN Animations seniors

Thierry Colette ABRAHAM LALLEMAND Commerce - Artisanat Citoyenneté Proximité

Les conseillers municipaux de l’opposition 4

Gildas GUGUEN

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Jean-Pierre GEINDREAU

Anne GRAVELEAU-HARDY


conseillers municipaux de la majorité

Yves CLEDAT Seniors

Monique ARIÑO Culture Enseignement

Michel BONNEAU Relations avec les entreprises

Jean-Michel BOISSINOT Puy Saint Bonnet Personnel municipal

Evelyne HORECKA-PRAS Sécurité des bâtiments

Jean-Daniel AUGER Sports pour tous Enseignement technique

Marie-Hélène DUCEPT Artisanat

Patricia RIGAUDEAU Archives

Sandrine RAOUX Enseignement

François DEBREUIL Technologies de l’information

Catherine DURAND Halles et marchés

Benoît MARTIN Handicap

Olivier BRACHET Evénementiel Jeunesse - Sports

Géraldine DELORME

Natacha CASTIN Animation des quartiers

Gilles ALLINDRE Sports et développement durable

Antoine MOULY Institut Municipal de Langues

Gwénaëlle Duchesne Commerces du centre-ville Commerces de périphérie

Tristan JOUANNY

Franck LOISEAU

Lionel DUPUET

Xavier COIFFARD

Françoise COQUELET

Denis BOUYER

5


Organigramme

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES TECHNIQUES

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT

Christian CREN

Eric BOUDES

Bernard GRAVELEAU

FINANCES

AMÉNAGEMENT

VOIRIE ESPACES PUBLICS

Patrick VILLES

Sophie GASNIER

Dominique PENOT

FAMILLE, PETITE ENFANCE, COHÉSION SOCIALE (CCAS)

BÂTIMENTS

PAYSAGE ET CADRE DE VIE

Vincent ROBERT

Davide STEFANI

Sandrine JOUAN

COMMANDE PUBLIQUE ET AFFAIRES JURIDIQUES (dont service juridique - documentation - assurances)

SYSTÈME D’INFORMATIONS ET DE TÉLÉCOMMUNICATIONS

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL

Fanny JENSEN

Pierre COUTAND

Jean-Michel JEANNETEAU

CONTRÔLE DE GESTION QUALITÉ ORGANISATION SECRÉTARIAT GÉNÉRAL VILLE

6

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

PATRIMOINE

MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE


TEUR GÉNÉRAL ADJOINT

ernard GRAVELEAU

PACES PUBLICS

RECTEUR GÉNÉRAL ique PENOT ERVICES TECHNIQUES

Eric BOUDES RECTEUR ET CADRE GÉNÉRAL DE VIE ERVICES TECHNIQUES

rine EricJOUAN BOUDES GEMENT

GASNIERMUNICIPAL HNIQUE GEMENT

el JEANNETEAU TIMENTS GASNIER

CONSEIL MUNICIPAL

MAIRE CONSEIL MUNICIPAL

Gilles BOURDOULEIX

MAIRE

CONSEIL MUNICIPAL

Gilles BOURDOULEIX CONSEIL MUNICIPAL

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES

MAIRE

DIRECTEUR DE CABINET

CONSEIL MUNICIPAL

Jean-Maurice BUREAU

Gilles BOURDOULEIX MAIRE

Michaël RONCIER

Gilles DIRECTEUR DE CABINET BOURDOULEIX

DIRECTEUR GÉNÉRAL MAIRE DES SERVICES MAIRE Gilles Jean-Maurice BOURDOULEIX BUREAU Gilles

RESSOURCES HUMAINES

Bruno CAILLETON Bernard GRAVELEAU François ZINSVOIRIE ESPACES PUBLICS ENSEIGNEMENT, Dominique PENOT SPORTS ET JEUNESSE SUPÉRIEUR POPULATION ET SECURITÉ VOIRIE ESPACESENSEIGNEMENT PUBLICS FORMATION PROFESSIONNELLE PAYSAGE ET CADRE DE VIE DEBUCQUET Dominique PENOT Nicolas Bruno CAILLETON RESSOURCES HUMAINES

POPULATION ET SECURITÉ Jean-Michel JEANNETEAU Bruno CAILLETON CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL

OINE

Bruno CAILLETON Jean-Michel ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE JEANNETEAU MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ENSEIGNEMENT, ET JEUNESSE FORMATION SPORTS PROFESSIONNELLE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FORMATION NicolasPROFESSIONNELLE DEBUCQUET MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE Nicolas DEBUCQUET

Géra

CHEF DE CABINET

Bernard GRAVELEAU POPULATION ET SECURITÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT RESSOURCES HUMAINES

e COUTAND D’INFORMATIONS COMMUNICATIONS

RELATIO

Delphine STEPHAN Michaël RONCIER

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT François ZINS

RESSOURCES HUMAINES Sandrine JOUAN ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE François ZINS PAYSAGE ET CADRE DE VIE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR François ZINS FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Sandrine JOUAN POPULATION ET SECURITÉ Nicolas DEBUCQUET

José FUENTES

Jean-Maurice DIRECTEUR GÉNÉRAL BUREAU DESCHEF SERVICES DE CABINET Jean-Maurice DIRECTEUR DE CABINET BUREAU José FUENTES COMMUNICATION DIRECTEUR DE CABINET Michaël RONCIER

BOURDOULEIX

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES DIRECTEUR GÉNÉRAL Jean-Maurice DES SERVICES BUREAU Jean-Maurice BUREAU

CHEF DE CABINET

DIRECTEUR GÉNÉRAL Michaël RONCIER DES SERVICES

de STEFANI TIMENTS MENT DURABLE D’INFORMATIONS COMMUNICATIONS de STEFANI

e COUTAND OINE

CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNICATION

CHEF DE CABINET José FUENTES

RELATIONS EXTÉRIEURES

Delphine STEPHAN

José FUENTES RESSOURCES HUMAINES

Géraldine OLIVIER

François ZINS RESSOURCES HUMAINES COMMUNICATION RELATIONS EXTÉRIEURES ET SECURITÉ MÉDECINEPOPULATION PROFESSIONNELLE François ZINS ET PRÉVENTIVE COMMUNICATION RELATIONS EXTÉRIEURES Delphine STEPHAN Géraldine OLIVIER Bruno CAILLETON Delphine STEPHAN Géraldine OLIVIER POPULATION ET SECURITÉ

ENSEIGNEMENT, SPORTS ET JEUNESSE Bruno CAILLETON ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE FORMATION PROFESSIONNELLE ENSEIGNEMENT, ET JEUNESSE NicolasSPORTS DEBUCQUET ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FORMATION PROFESSIONNELLE

MÉDECINE P

Nicolas DEBUCQUET

MÉDECINE P

MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE MÉDECINE PROFESSIONNELLE ET PRÉVENTIVE

7


Les services Les chiffres clés de la Ville  Les effectifs  mplois permanents de la Ville et du Centre E Communal d’Action Sociale : 993 agents. VILLE DE CHOLET

CCAS

Titulaires Stagiaires Non titulaires postes vacants Collaborateurs Cabinet Contractuels en CDI Contractuels en CDD

770 25 31 2 22 10

118 6 5

Total emplois permanents

860

133

4

 mplois non permanents de la Ville et du Centre E Communal d’Action Sociale : 161 agents. VILLE DE CHOLET

CCAS

106

55

Total personnel non permanent

soit un total général au 31 décembre 2013 de 1 154 agents, 2 412 jours de formation ont bénéficié aux agents, 393 stagiaires accueillis dans les services.

 Les moyens informatiques 900 postes informatiques et 42 portables 49 tablettes 131 logiciels métiers

 Les moyens en matériel  73 véhicules assurés : 154 VP et utilitaires, 2 14 deux roues et 105 engins divers (tracteurs, remorques, etc.) 214 lignes de téléphonie mobile 60 photocopieurs (35 dans les services et 25 dans les écoles)

 Les actes administratifs 203 délibérations 414 décisions du Maire, prises par délégation du Conseil Municipal 1 144 arrêtés

8

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013


 L  es ressources humaines et les personnes en situation de handicap La Ville de Cholet, le Centre Communal d’Action Sociale, la Communauté d’Agglomération du Choletais et le Centre Intercommunal d’Action Sociale ont réaffirmé leur engagement, pour favoriser le recrutement et le maintien dans l’emploi des personnels en situation de handicap au sein des services, en signant le 15 avril 2013 une convention commune avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) pour les années 2013 à 2015. Au-delà d’une volonté politique affirmée, le FIPHFP permet aux quatre structures d’obtenir les financements nécessaires à la mise en œuvre du plan d’actions en faveur du recrutement et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Dans la continuité des actions déjà engagées depuis 2008, date de la première convention signée par la Ville et le CCAS avec le FIPHFP, de nouveaux objectifs ont été fixés : lutter contre les barrières à l’emploi et améliorer les recrutements des personnes en situation de handicap, faciliter leur déroulement de carrière et leur  maintien dans l’emploi, développer les partenariats, développer les contrats de sous-traitance avec les entreprises adaptées et ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail), faciliter l’accessibilité des postes de travail. Cette année a été marquée par l’organisation d’une grande journée de sensibilisation des personnels communaux et intercommunaux, à la thématique du handicap au travail, le 19 novembre. Sur un créneau de deux heures, après un théâtre forum animé par la troupe choletaise Côté Cour, chaque agent avait la possibilité de participer à deux ateliers thématiques au choix parmi cinq ateliers proposés (handicap moteur, visuel, auditif, lésion cérébrale/handicap psychique, maladies invalidantes). Par ailleurs, de nombreuses actions de recrutement et de maintien dans l’emploi ont été mises en œuvre sur l’ensemble des structures : le recrutement de 9 agents non-permanents en situation de handicap, dont un dans le cadre d’un contrat d’avenir, le reclassement professionnel de 6 agents  inaptes à leur poste de travail, l’accueil de 2 apprentis en situation de handicap sensoriel, l’accueil de 23 jeunes stagiaires scolaires en  situation de handicap, 43 postes ont pu être aménagés, dont 15 à l’issue d’une étude ergonomique, 18 agents les plus en difficulté ont pu bénéficier de l’aide d’une auxiliaire de vie professionnelle, d’un tutorat adapté ou d’une interprète.

L’ensemble des actions menées depuis plus de 5 ans maintenant, a permis à la Ville et au CCAS de voir augmenter le nombre d’agents en situation de handicap au sein de leurs services. Chaque année, tous les employeurs publics ont pour obligation de déclarer leurs effectifs de travailleurs handicapés auprès du FIPHFP. Sur 2013, la Ville a déclaré un taux d’emploi de travailleurs handicapés de 8,38 %, ce qui représente 70 agents, et le CCAS, un taux de 6,10 %, soit 10 agents.

 Les marchés publics Pour satisfaire ses besoins et rationaliser ses achats, la Ville s’impose des procédures d’achat public formalisées dans le respect du Code des Marchés Publics. En 2013, le montant des marchés passés par la Ville est de 9,34 millions € hors taxes. 59 % des marchés ont été attribués à des entreprises locales (Maine et Loire). Ainsi, plus de 5,5 millions € hors taxes ont été injectés dans l’économie locale par la Ville de Cholet, contre 4 millions en 2012.

 Les délais de paiement Le délai de paiement moyen des factures est de 17,73 jours en 2013. Ce délai toujours plus performant (18,29 jours en 2012 et 23,29 jours en 2011) renforce la volonté de la Ville d’offrir des prestations de qualité à ses fournisseurs. Il faut noter que le délai légal est de 30 jours maximum depuis le 1er juillet 2010, et que l’Observatoire des délais de paiement indique dans son rapport annuel pour 2013 un délai moyen de 28 jours pour les collectivités territoriales, soit un jour de plus qu’en 2012.

9


Les grands indicateurs financiers Les recettes du budget principal  Recettes réelles :

 La fiscalité directe locale

68,7 millions €, dont : • fonctionnement : 63,8 millions €, • investissement : 4,9 millions €.

25

Répartition des ressources

20

Produits des services, du domaine et ventes diverses 11% Emprunts

Autres recettes 2%

17,72

16,03

14,82

10 5

R U

ES

M U

ST

SA

VA

N

AI AZ

-N

C

N

RE

L VA LA

H

H

Impôts et taxes 57%

E/

O

YO

LE

N

T

0

C

Taxe sur le foncier bâti 2013 Comparaison des taux

30

FMVM 2013 25,72% 25,89

28,79

25

26,90

26,17

21,61

20

18,42

15 10 5

N

R U

LA

ST

SA

VA

-N

U M

N ES

RE AI AZ

LA

VA

L

N

RO

C

C

H

H

O

E/ YO

LE

T

0

80

Taxe sur le foncier non bâti 2013 Comparaison des taux

70

66,75

60 50

55,82 45,54

40

FMVM 2013 53,19% 49,43

48,67 39,96

30 20 10

R U

SA U

M

ES N VA N

RE AZ AI

VA L

ST

-N

LA

N E/

H C

C

RO

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

LA

10

H

O

YO

LE

T

0

Source : Finances des Villes Moyennes – Édition 2013 (étude sur 132 villes)

Dotation globale de fonctionnement 18%

FMVM 2013 18,83%

22,18 18,04

15

RO

5%

24,34

LA

Dotations et participations diverses 6%

Taxe d’habitation 2013 Comparaison des taux


Les dépenses du budget principal

Répartition des dépenses réelles de fonctionnement

 Dépenses réelles :

Subventions et participations (moyenne FVM 15,2% en 2012) 20%

70,3 millions €, dont : • fonctionnement : 57,4 millions €, • investissement : 12,9 millions €.

Une maîtrise des dépenses permettant d’éviter un “effet ciseaux” : Capacité d’autofinancement pour le financement des investissements : 6,4 millions €, soit un taux d’épargne net de 10 % (contre 9,7 % en 2012).

Intérêts des emprunts (moyenne FVM 3,6% en 2012) 4%

Autres dépenses de gestion (moyenne FVM 1,9% en 2012) 2%

Charges de personnel (moyenne FVM 56,9% en 2012) 45%

Charges de personnel mutualisé avec la CAC 6%

évolution des dépenses et recettes réelles de fonctionnement

Charges à caractère général (moyenne FVM 22,4% en 2012) 23%

Recettes réelles de fonctionnement (hors éléments exceptionnels) Dépenses réelles de fonctionnement (hors éléments exceptionnels)

70 60 50 40 30 20 10 0

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

présentation des dépenses par politique publique

 Les dépenses d’investissement : dépenses d’équipement : 6 millions €, soit 109 € par habitant (moyenne FVM : 336 € par habitant en 2012).

L’éducation 21% La famille 7%

La culture 4%

La présentation des dépenses réelles de fonctionnement et d’investissement par politique publique :

 Gestion de la dette

Le sport 10%

Une ville accessible, équilibrée et attractive 54%

L’ouverture sur le monde 1% Les temps forts festifs 1% Un territoire tourné vers l’avenir 2%

• Remboursement de la dette en capital : 5 611 070 €. Flux net de dette : - 2 071 239 €. • Stock de dette au 31 décembre 2013 : 64 521 046 €, soit un endettement par habitant de 1 149 € (contre 1 185 € en 2012 et 1 180 € pour la moyenne FVM 2012). • Capacité de désendettement de la Ville : 10,08 années. • Taux moyen de la dette en 2013 : 3,33 %. • Part des taux fixes sur l’encours de dette la Ville : 75 %.

Les budgets annexes • Budget annexe des opérations d’aménagement : (Sardinerie, ZAC du Val de Moine, zone d’activités aéronautiques Roland Garros) Stock d’acquisitions cumulé au 31 décembre 2013 : 19 945 € (3 millions € en 2012). Le faible stock s’explique par l’achèvement des opérations Sardinerie et Aérodrome. • Budget annexe du stationnement : 688 687 € de dépenses réelles de fonctionnement, 545 345 € de dépenses réelles d’investissement.

11


Les événements marquants de l’année 2013 1er Trimestre  depuis le 1er janvier

Une Délégation de Service Public est confiée pour deux ans au Comité Animation Enfance (CAE) sur un périmètre élargi et un interlocuteur unique pour l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement.

 le 31 janvier

Accueil des nouveaux Choletais à l’Hôtel de Ville.

 du 16 au 19 février

La 25e édition du National à Pétanque rassemble de nombreux concurrents venus de toute la France, et notamment des champions du monde en titre, ainsi qu’une équipe de sportifs Sport Adapté avec le vice-champion de France.

 le 15 mars Fête de l’arbre.

 le 16 mars

Inauguration du Pôle cycliste Bernard Hinault qui rassemble sur un même site 5 associations sportives de cyclisme.

 le 17 mars

36e édition de Cholet Pays de Loire, course cycliste internationale.

 les 23 et 24 mars

Circuit National Epée Hommes Seniors.

 du 29 mars au 1er avril

La 32e édition du tournoi international cadet Cholet Mondial Bodet Basketball. L’espoir mondial du basket sous les paniers de la Meilleraie.

2e Trimestre  le 13 avril

Le Mondial Ping Tour, place Travot : une arène dédiée à la pratique du tennis de table sous toutes ses formes.

 du 21 au 27 avril

Le Carnaval jour et nuit ensorcelle la Ville et ses habitants.

 les 11 et 12 mai

National BMX. Qualifications pour les championnats de France.

 le 25 mai

Les 100 ans du Stade Olympique Choletais (SOC).

 le 31 mai

Les 110 ans de la Jeune France.

12

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013


 du 31 mai au 2 juin

Les Z’Allumés : aller encore plus loin dans le sensationnel.

 le 8 juin

Show les Danses. Découverte et initiation pour tous à la danse places Travot et Rougé.

 du 14 au 16 juin

Le Beach Leclerc Cholet. La place Travot, transformée en plage pour l’occasion, pour trois jours d’initiations, d’animations et de compétitions.

 les 19 et 26 juin

Les Mercredis Gonflés : structures gonflables proposées gratuitement aux enfants de 1 à 8 ans.

 le 21 juin

La Fête de la Musique. Cholet se met à l’heure d’été et fête la musique avec un grand M.

 le 22 juin

Le Puy Saint Bonnet fête la Saint-Jean.

 le 22 juin

Passer au Roller : temps fort innovant afin de s’initier ou de se perfectionner à la pratique du roller.

3e Trimestre  le 6 juillet

3e édition de la nuit des églises à Notre-Dame de Cholet.

 le 6 juillet

Braderie de Cholet, le rendez-vous des bonnes affaires.

 les 6 et 7 juillet

Authentic Skate Week-end.

 du 3 au 13 septembre

Les réunions de quartiers : Cholet au cœur des débats, entre projets structurants et aménagements de proximité.

 le 12 septembre

Inauguration de la salle de sport Alain Mimoun.

 du 12 au 16 septembre

La 68e édition de la Foire-Expo de Cholet rassemble 150 exposants sur près de 10 000 m² au Parc de la Meilleraie afin d’accueillir plus de 15 000 visiteurs.

 les 14 et 15 septembre

33e Puy Saint Bonnet en fête. Au programme de nombreuses animations festives et musicales.

 le 22 septembre

Le “Week-end sport en famille” propose aux familles choletaises de partager des activités sportives dans une ambiance conviviale et ludique.

13


4e Trimestre  du 9 au 13 octobre

La Fête de la Science est devenue un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés de science.

 du 12 octobre au 3 novembre Fête foraine de la Saint-Denis.

 le 26 octobre

“Si on dropait”. Découvrir le rugby place Travot, à travers des temps d’initiation et de démonstration.

 le 27 octobre

15e édition des 10 km de Cholet, la course populaire par excellence.

 le 8 novembre

La Nuit des Trophées. La Ville met à l’honneur les sportifs qui se sont illustrés au cours de la saison.

 du 13 au 24 novembre

Les Journées des Droits de l’Enfant.

 le 21 novembre

Fête de l’automne. Pour l’occasion, une nouvelle sapinière a été plantée sur une parcelle agricole.

 le 1er décembre

La 33e édition du Tour de Cholet réunit les familles.

 du 20 au 22 décembre

Championnats interrégionaux de natation.

 du 1er décembre 2013 au 5 janvier 2014

La Ville dans ses plus belles parures pour plus d’un mois d’ambiance et d’animations féeriques.

14

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013


13

Un territoire tourné vers l’avenir Les grands aménagements urbains Le Val de Moine Souhaitant bâtir un projet urbain ambitieux sur ce site stratégique, la Ville de Cholet a décidé d’inscrire le futur site d’aménagement du Val de Moine dans une démarche d’éco-quartier permettant d’appliquer les principes de développement durable : mixité sociale et fonctionnelle, respect de l’environnement urbain et paysager, valorisation du cadre de vie, gestion alternative des eaux pluviales... La Ville a délégué à la Société Publique Locale d’Aménagement de l’Anjou l’aménagement du quartier du Val de Moine. 2 200 logements y seront construits à terme. 4 tranches sont prévues pour la réalisation et la commercialisation du quartier, soit une durée prévisionnelle de 12 ans de production. Principales réalisations 2013 : des espaces verts et des ouvrages techniques ont été créés et seront rétrocédés ultérieurement à la Ville et à l’Agglomération. le 14 juin, pose de la première pierre des 10 logements locatifs de Sèvre Loire Habitat. le 12 juillet, pose de la première pierre de la Résidence des Jardins du Lac, de Maine-etLoire Habitat, regroupant 42 appartements, une structure multi-accueil pour la petite enfance et des commerces de proximité. Depuis la commercialisation de la première tranche, lancée en 2011, 69 % des logements programmés ont été engagés au 31 décembre 2013. Ce sont plus de 200 familles qui projettent de vivre au Val de Moine.

Le Val de Moine est d’ores et déjà un quartier à part entière de la Ville de Cholet et participe aux manifestations de la Ville : les vendredis au jardin, stand au Salon de l’Habitat. De plus de nombreuses associations utilisent déjà les sentiers pédestres et cycles pour leurs manifestations.

Chiffres repères Nombre de logements programmés sur la 1ère tranche > 241 logements collectifs (dont 74 lits pour l’EHPAD) > 38 logements intermédiaires (association d’un logement en rez de chaussée et d’un appartement situé à l’étage disposant d’une entrée individuelle) > 120 lots libres > 39 maisons groupées Équipements > une crèche/halte garderie, capacité d’accueil 44 places (32 places en crèche, 12 en halte garderie) > un EHPAD : capacité d’accueil 74 lits > un parc de 10 hectares, vecteur des modes de déplacements doux, espace de détente et de loisir, vecteur de lien social : une quarantaine de parcelles de jardins familiaux sera créée > activités économiques : la première tranche permettra l’accueil de structures commerciales et tertiaires

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

15


Le quartier de la gare La réflexion engagée depuis 2005 sur le quartier de la gare, visant la reconquête d’espaces en friche, s’insère dans la politique de développement durable et de renouvellement urbain menée par la Ville. Cette réflexion commune avec la SNCF aboutira à terme à la production d’une offre nouvelle de logements, d’activités et d’espaces publics à proximité de la gare. En 2013, le projet d’aménagement urbain de la gare a été élargi à l’échelle de la CAC sous l’angle plus global des déplacements en vue de la création d’un Pôle d’Echange Multimodal (PEM).

 euxième tranche : réfection du déambulatoire D (maçonnerie, pierre de taille), consolidation des décors sculptés, remise à neuf des vitraux du XIXe siècle.  roisième tranche : réfection de la couverture des T 5 chapelles du Chœur. Il a fallu deux mois de montage et 75 tonnes de tubulures pour l’échafaudage adossé à l’Église Notre-Dame. Pour la rénovation des vitraux, la Ville s’est associée à la Fondation de France afin de lancer une souscription auprès du grand public.

Les halles et la place du 8 mai 1945 Une réflexion vise à définir une stratégie d’aménagement d’ensemble, permettant de poursuivre et de renforcer la dynamique du centre-ville. Deux études vont permettre d’alimenter cette réflexion autour du pôle constitué des halles et du marché hebdomadaire : En 2011-2012, une étude commerciale a défini un ensemble d’actions en matière d’aménagement commercial, afin de favoriser et conforter l’activité économique autour du Pôle des marchés. Cette étude a contribué à la définition du format et à la localisation des futures Halles.  n 2012-2013 : une étude urbaine a abouti à la E validation d’un scénario d’aménagement intégrant à la fois le déplacement du pôle d’échange Bus (gares de bus et cars interurbains), l’activité des Halles, le remodelage de la place et le réaménagement des voiries périphériques. Elle a été accompagnée d’une analyse financière qui a permis de définir une première ébauche de phasage des travaux.

 ise en valeur du patrimoine M cultuel choletais En vertu de la Loi concernant la séparation des églises et de l’État, les communes ont conservé la propriété des églises construites avant 1905. La Ville de Cholet assure ainsi l’entretien de 3 églises : l’église Notre-Dame, l’église Saint-Pierre et l’église du Puy Saint Bonnet. Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques, l’église Notre-Dame bénéficie d’un programme de rénovation qui se poursuivra jusqu’en 2014 :  remière tranche : restauration de la couverture P du déambulatoire et des sacristies nord et sud, soit la charpente bois et métal, le toit en ardoise et la zinguerie.

16

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Le site Grégoire En 2011, la Ville de Cholet a lancé une réflexion relative à la reconquête de l’espace Grégoire, représentant 1,5 hectares au cœur de la Ville (ancienne salle de sport et stade). Le choix s’est porté sur un programme mixte comprenant un équipement sportif et la création d’habitats. Ainsi, en 2013, la Ville a défini le programme immobilier, en tenant compte du futur gymnase adjacent et des formes urbaines et patrimoniales du boulevard Victor Hugo. Le complexe sportif Grégoire offrira : une salle dédiée à la pratique du badminton et de la gymnastique rythmique, une salle pour la pratique de l’escalade, des locaux annexes : un espace de convivialité, des vestiaires, des sanitaires.


13

Une ville accessible, équilibrée et attractive La Municipalité souhaite offrir à ses 56 137 habitants (INSEE au 1er janvier 2013) des services de qualité, toujours plus performants, en adéquation avec leurs attentes.

Chiffres repères > 29 000 personnes reçues à l’accueil de l’Hôtel de Ville > 10 202 approvisionnements Cart’Ville par internet pour une somme de 607 134 € > 35 887 personnes accueillies au service état Civil/Elections/Recensement/Cimetières > 37 554 électeurs au 31 décembre 2013 > 1 713 dossiers d’urbanisme instruits dont 153 permis de construire, 513 déclarations de travaux et 1 038 certificats d’urbanisme d’information > 597 déclarations d’intention d’aliéner > 895 991 visites sur le site internet de la Ville, à partir de 156 pays > crématorium en 2013 : 509 crémations

Développement durable La Ville de Cholet est dans l’obligation, en tant que collectivité de plus de 50 000 habitants, d’élaborer un Plan Climat Énergie Territorial (PCET). Dans un souci de cohérence territoriale, elle a souhaité s’engager dans l’élaboration d’un PCET commun avec la Communauté d’Agglomération du Choletais et les communes du territoire. En 2013, un premier plan d’actions territorial a été défini, autour de 5 axes prioritaires : développer une agriculture durable et performante, aménager durablement le territoire, encourager le développement économique éco-responsable, favoriser la qualité de vie dans l’habitat, optimiser les transports et déplacements. Ce programme de six ans (2014/2020) comprend notamment : un plan d’actions territorial, totalisant 61 actions (35 actions territoriales, 14 actions propres à la Ville de Cholet et à la Communauté d’Agglomération et 12 actions propres aux autres communes). un plan d’actions des partenaires, visant à réduire les émissions de GES dues au fonctionnement propre des différents partenaires du projet (collectivités, associations, entreprises,etc.).

Chiffres repères Les 4 principaux postes d’émissions : > industrie (24%) principalement dues à leur consommation d’énergie, > les transports (23%) principalement dues à la consommation de carburant, > le résidentiel (23%) principalement dues au chauffage et à la consommation électrique des logements, > l’agriculture (18%) principalement dues aux émissions indirectes de l’activité (élevage et culture).

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

17


La sécurité au cœur des préoccupations

En 2013, 26 agents ont été déployés sur 23 sites scolaires afin de sécuriser l’accès des enfants et de leurs parents aux établissements scolaires. Cette année encore, la Ville met un point d’honneur à garantir la sécurité des enfants aux abords des écoles maternelles et élémentaires de Cholet et du Puy Saint Bonnet, publiques et privées. La Police municipale intervient également de façon aléatoire, à hauteur de 570 heures par an, afin de prévenir les comportements dangereux ou contraires au Code de la route. Chaque été, le dispositif Opération Tranquillité Vacances permet aux choletais qui le souhaitent de faire surveiller leur habitation durant leurs vacances. Fruit d’un partenariat entre la Police nationale et la Police municipale, ce service offert au public a fait ses preuves en matière de lutte contre les cambriolages estivaux. Spécificité choletaise, une convention entre la police municipale et la police nationale assure un quadrillage parfaitement coordonné de Cholet et du Puy Saint Bonnet. Le travail de sensibilisation des administrés, sur la nécessité de lutter contre les nuisibles tels que les rats et les frelons asiatiques, s’est poursuivi en 2013. Entre juillet et décembre, 45 nids de frelons asiatiques ont été signalés sur Cholet et le Puy Saint Bonnet.

18

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Ce phénomène récent, bien que stable en 2013, reste préoccupant car il peut se répandre très rapidement et les frelons asiatiques sont de gros prédateurs auprès des abeilles. Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation sur d’autres sujets sensibles ont été réalisées : monoxyde de carbone, terrains en friche, bruits de voisinage et brûlages (interdits en ville).

Chiffres repères > Effectifs de la police municipale : 21 agents (14 policiers, 4 agents de surveillance, 2 administratifs et 1 médiateur) > 517 résidences surveillées lors de l’opération “Tranquillité Vacances” > 10 821 timbres amendes pour infraction au stationnement > 13 265 timbres amendes au total (stationnement et circulation)


Proximité et projet urbain Les réunions de quartiers Du 3 au 13 septembre 2013, neuf réunions de quartiers ont été organisées permettant aux choletais de poser leurs questions directement à Monsieur le Maire. Elles ont été, une fois encore, particulièrement riches d’échanges. La proximité est un axe fort de la politique municipale au quotidien afin d’être au cœur des préoccupations des choletais. C’est l’opportunité d’apporter des éléments de réponses dans le cadre du Livre blanc des quartiers et du cadre de vie. A cette occasion, 27 500 exemplaires du journal des quartiers ont été distribués dans le choletais. Ce document spécifique à chaque quartier reprend tout ce qui a été mis en œuvre par la Municipalité ainsi que les projets à venir. De plus, la Municipalité a mis en place des permanences où tout choletais peut rencontrer un adjoint dans son quartier. Parallèlement, tout au long de l’année, le service Actions de Quartiers se fait le relais des questions posées par les choletais et notamment via le site internet de la Ville.

 La braderie édition 2013 Chaque année, la vie du centre-ville s’anime à l’occasion de la braderie, le rendez-vous des bonnes affaires. Une invitation à flâner en centre-ville, réservé aux piétons pour l’occasion. L’évènement est l’un des temps forts de l’animation choletaise : 34 commerçants non-sédentaires se sont installés dans les rues, ainsi que 54 commerçants sédentaires.

Chiffres repères > 375 fiches d’interventions gérées par le service Actions de Quartiers/Actions Commerciales et Artisanat commerce de proximité > 73 abonnés sur le marché de la place du 8 mai > 37 abonnés aux halles

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

19


Proximité et solidarité Depuis 2011, une convention de partenariat a été signée entre la Banque Alimentaire de Maine-etLoire et le CCAS. L’antenne de Cholet, située rue du Planty, regroupe la Banque Alimentaire, chargée de la collecte des denrées, et un agent du CCAS, qui a en charge la distribution alimentaire. Une participation financière est demandée aux bénéficiaires de la distribution alimentaire à raison de 0,70 € par colis. Les bénéficiaires retirent leurs bons directement au Pôle Social. En 2013, le CCAS a établi 22 164 bons (un bon =  un colis), contre 18 436 en 2012 : 16 085 bons dans le cadre de la distribution régulière, 4 692 bons dans le cadre de la distribution exceptionnelle et 1 387 bons dans le cadre de la distribution d’urgence. La distribution alimentaire représente 145 102 kg distribués et facturés au CCAS en 2013 contre 140 525 kg en 2012. Parallèlement aux aides facultatives (aides alimentaires, aides aux enfants et secours liés aux logements) attribuées par la Commission d’Attribution des Secours, le CCAS accorde des chèques “eaux”, au bénéfice d’abonnés directs à la Lyonnaises des Eaux. Ainsi, 353 chèques “eaux” d’une valeur faciale de 50 €, soit un total de 17 650 €, ont été distribués au bénéfice de 39 ménages et trois associations du secteur solidarités intervenant sur le champ de l’insertion par le logement. En 2013, le logement d’urgence, mis à la disposition du CCAS par la Ville au bénéfice des personnes en difficultés temporaires d’insertion par le logement, a été occupé par trois ménages sur prescription de la Maison Départementale des Solidarités de Cholet-est et du CCAS, soit 167 journées contre 103 en 2012.

20

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Chiffres repères > Nombre de dossiers d’aide sociale : 20 825 dont - Aides légales : 290 (hébergement en foyers handicapés ou en maisons de retraite, obligations alimentaires, accompagnement éducatif/ social à domicile, aide ménagère à domicile...) - Aides facultatives : 2 091 pour un montant de 172 180 € - Bus : 1 173 - Chèques loisirs : 144 bénéficiaires pour un total de 1 440 chèques émis - Entretiens réalisés dans le cadre de la mission d’accompagnement social : 3 797 - Banque Alimentaire : 4 513 >N  ombre d’associations et d’organismes subventionnés : 66 >S  ubventions dont CCAS : 3 792 827 € >A  vantages en nature accordés : 205 215 €


13

Le cadre de vie Des espaces verts durables

Soucieuse de son environnement et du cadre de vie des choletais, la Ville s’engage pour atteindre l’objectif national du “zéro phyto” dans les espaces publics. Ainsi, de nombreuses pratiques de gestion différenciée ont été introduites. à titre d’exemple, une réflexion sur la gestion des espaces paysagers dans les cimetières a été initiée en 2013 pour réduire la consommation de produits phytosanitaires : enherbement des allées et plantations entre les tombes sont des solutions alternatives écologiques. Cette action va se poursuivre et s’amplifier d’ici 2020.

Les grands travaux 2013  onstruction, sur 3,7 hectares, du nouveau centre C de production horticole et de locaux pour accueillir le personnel des Serres Municipales et une partie du personnel du service Gestion des Espaces Paysagers. Les travaux ont débuté en septembre 2013. La livraison est prévue fin mai 2014. Aires de jeux : création d’une aire de jeux au Parc du Verger, rénovation des jeux à la Baumière Gauguin et au Puy Saint Bonnet et remplacement de deux modules dans les écoles Paradis et Jules Verne. Rénovation d’un terrain de tennis en terre battue à Ribou en juillet 2013. Suite au réaménagement de la voirie avenue Kennedy, qui a débuté fin 2013, les abords seront réorganisés, et les plantations réalisées fin 2014. Aménagement des abords du skatepark : mise en place d’un rail pour diversifier les pratiques, aménagement complet de la placette en enrobé afin d’améliorer les conditions de pratique, et paysagement du site.

Par ailleurs, des études ont été réalisées concernant : le remplacement du terrain synthétique du Bordage Luneau afin que celui-ci soit conforme aux normes actuelles, la création d’un nouveau columbarium de 200 cases et d’un jardin du souvenir au cimetière de la Croix de Bault. Les travaux sont prévus début 2014.

Les animations  lantation d’un Ginkgo Biloba avec le Conseil P Municipal des jeunes le 14 mars 2013. La fête de l’arbre, le 15 mars, a été l’occasion de planter une vingtaine d’arbres en collaboration avec des classes de CM2 de l’école Notre Dame du Bretonnais et une classe de l’école maternelle de la Moine. Les arbres ont été plantés au Boulodrome, avenue des Cordeliers et place du Mail.

Chiffres repères > Patrimoine espaces verts de la Ville (hors CAC) : 555 ha entretenus (y compris les terrains de sports) et 22 493 arbres. > Serres municipales : production de 3 955 plantes vertes et fleuries, de 79 636 plantes annuelles, de 87 963 plantes bisannuelles, de 6 300 fleurs coupées, de 22 370 bulbes et 557 interventions pour les manifestations.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

21


 e 7 juin, la fête du printemps au jardin du Val de L Moine où 3 ateliers (à la découverte des sons du jardin, fabrication d’un instrument de musique en matière végétale et à la découverte des instruments de musique vert) étaient proposés aux élèves des écoles de la Ville.

 ors de la fête de l’automne du 24 novembre, l’atelier L pédagogique sur les sapins, proposé aux scolaires, a permis de planter 2 600 sapins et 18 chênes pédonculés. De plus, des animations en milieu scolaire ont eu lieu tout au long de l’année avec notamment l’opération “Nettoyons la Nature”.

La mobilité Depuis quelques années, la Municipalité encourage les usagers à venir stationner en centre-ville. La mise en service des parcs en enclos Le Mail, Turpault et Prisset est un service supplémentaire rendu aux usagers du centre-ville. Si auparavant ceux-ci étaient tenus d’estimer leur temps de stationnement, pour un paiement anticipé sur horodateur, le paiement s’effectue désormais a postériori, à la sortie en caisse automatique, avec un tarif correspondant au temps réellement passé dans le parking. La première demi-heure de stationnement sur ces parkings est gratuite à l’instar des parkings couverts. Les chèques parking, distribués par les commerçants des “Vitrines de Cholet” et qui permettent d’offrir une heure de stationnement gratuit à partir d’un certain montant d’achat (20 € généralement), sont désormais utilisables sur les parkings en enclos. L’implication des commerçants dans la distribution de ces supports et l’utilisation plus régulière de ces chèques parking par les usagers ont entraîné une augmentation de plus de 41 % entre 2012 et 2013 (37 547 unités acquittées en 2013 contre 26 597 en 2012). La mobilité, c’est aussi la voie des airs. L’audit, réalisé les 14 et 15 mai 2013 par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), a permis de valider la conformité du service AFIS à l’aérodrome du Pontreau à Cholet.

22

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Chiffres repères Stationnement : > Nombre de places de stationnement payant : 2 368 dont : - Nombre de places sur voiries : 1 143 - Nombre de places en enclos : 315 - Nombre de places en ouvrages : 910 > Recettes relatives au stationnement payant : 1 019 410 € Aérodrome : > 28 197 mouvements dont 25 470 mouvements pour les avions basés > 48 appareils basés au 31 décembre 2013 : 11 ULM, 2 planeurs, 1 planeur motorisé, 2 hélicoptères, 30 avions, 2 motoplaneurs > 56 passagers sur les vols commerciaux pour 17 vols > 108 835 litres de carburant AVGAS 100LL livrés > 62 593 litres de carburant JET A1 livrés


La Voirie Rue de l’ancien Hôpital La section entre la rue des Marteaux et la rue Tournerit est à son tour rénovée et vient compléter les aménagements réalisés ces dernières années dans le centre-ville.

Rue d’Italie La création de trottoirs et la rénovation de la chaussée ont été effectuées entre la rue de Toscane et le boulevard Pierre de Coubertin afin de sécuriser la circulation des piétons le long de la rue d’Italie vers le boulevard.

Par ailleurs, en 2013, les services de la Voirie ont réalisés de nombreuses études et appels d’offres concernant des travaux qui se réaliseront en 2014 :

Avenue Kennedy Axe structurant au cœur des quartiers Calvaire et Jean Monnet, l’avenue du Président Kennedy va faire l’objet d’un réaménagement global. L’opération est programmée sur l’ensemble de l’année 2014. Objectifs : limiter la vitesse, renforcer la sécurité aux intersections, matérialiser et organiser le stationnement, élargir les trottoirs et paysager l’avenue.

Place du Mail Dans la poursuite des aménagements des abords du pôle culturel (2e tranche), la place du Mail va être rénovée.

Rues Tournerit et Trémolière

Reconstruction du mur à Ribou Suite à l’effondrement d’une partie du mur de soutènement de la terrasse à Ribou, la Ville de Cholet a procédé à la reconstruction du mur ainsi qu’à la rénovation de celui côté Centre d’initiation aux Sports de Plein Air (CISPA), afin de sécuriser les lieux.

Parking Mondement Des travaux de réfection de l’enrobé et des marquages au sol ont été réalisés sur la partie haute afin d’améliorer le confort des usagers et un meilleurs écoulement des eaux de ruissellement.

Chiffres repères

Réfection des voiries et rétrécissement de la rue Tournerit par la création de plateaux et de chicanes afin de limiter la vitesse. Création d’un double sens cyclable et installations de conteneurs enterrés pour la rue Tournerit. Les travaux d’enfouissement des réseaux concerneront les deux rues, ainsi que la rénovation des canalisations de l’eau potable et du réseau d’assainissement. Ces travaux clôtureront les aménagements prévus aux abords du pôle culturel.

Rue de l’étoile La Ville souhaite reprendre l’ensemble des enrobés de la voirie et des trottoirs afin d’améliorer l’écoulement des eaux fluviales et réorganiser le stationnement dans la rue à la suite des travaux de mise en séparatif de l’assainissement prévus par la CAC.

Rue Saint Antoine Aménagement de l’éclairage public, création de trottoirs et réfection de la chaussée.

Autres réalisations 2013 : > 2,67 km de réfection de voiries > 3,4 km de réfection de trottoirs > 117 points lumineux ont été remplacés. Les 12 216 lanternes existantes sont réparties sur 9 515 points lumineux.

23


12

Famille et éducation... toujours

Petite Enfance/Enfance/Jeunesse La famille, l’enfant et l’éducation sont au cœur d’un projet de société partagé.

La Petite enfance Cholet, labellisée Ville amie des enfants, remplit parfaitement son rôle puisqu’elle dispose de différentes structures d’accueil et du personnel administratif afférent, sans oublier les 36 assistantes maternelles agréées au sein de la crèche familiale municipale, mettant à la disposition des jeunes parents plus de 300 places pour accueillir leurs enfants.

Chiffres repères > 1 crèche familiale > 1 crèche collective > 2 mini-crèches > 5 multi-accueils > 2 halte-garderies > 1 jardin d’enfants > 5 berceaux réservés à la crèche inter-entreprises “l’autre monde” > Nombre d’enfants accueillis : 2 544 représentant 563 715 heures de garde toutes structures confondues > Budget de fonctionnement : environ 4 800 000 €

Les accueils de loisirs En 2013, la Municipalité a confié au Comité Animation Enfance (CAE), dans le cadre du renouvellement de la délégation de service public, la gestion et l’organisation des accueils de loisirs de la Ville : accueils de pleine nature et accueils de proximité dans les quartiers. Il était en effet nécessaire d’harmoniser et rationaliser tous les accueils de loisirs de Cholet, de définir une grille tarifaire plus solidaire et de proposer un programme annuel d’activités s’inscrivant dans un

24

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

projet éducatif global respectueux des principes de laïcité, de mixité sociale et d’accessibilité. L’enjeu est multiple pour le CAE : il s’agit de maintenir le dynamisme et la qualité de service des accueils de loisirs de pleine nature situés au centre des Noues, tout en donnant un nouvel élan aux accueils de proximité dans les quartiers. Afin de soutenir un peu plus les familles les plus modestes, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) propose l’extension de l’Aide Accueil de Loisirs, jusqu’ici accordée uniquement pendant les vacances scolaires, à l’accueil de loisirs encadré le mercredi aux Noues et dans les 4 accueils de proximité.

Le Point Info Famille Le Point Info Famille (PIF) est à la fois un lieu d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation dans tous les domaines de la vie quotidienne familiale : modes de garde, transport, éducation, adolescence, séparation, loisirs, etc. Lieu unique, il a pour caractéristique d’être gratuit et de respecter l’anonymat. En partenariat avec le Service Petite Enfance et le Relais Assistantes Maternelles, le PIF propose également aux futurs parents et parents de se retrouver au “Rendez-vous des Parents” : un moment convivial pour échanger autour d’un café. Animé par des professionnels de l’enfance et de la famille, c’est un temps de rencontres, libre de parole, où chacun peut s’exprimer, partager son ressenti et ses opinions sans être jugé. Chaque mois, une question liée à la parentalité, l’éducation ou la famille est abordée.


Par ailleurs, en 2013, sous l’impulsion du Groupe de Travail pour la Promotion de la Personne Handicapée, pour apporter une réponse locale et de proximité aux personnes en situation de handicap, et/ou à leur entourage, le PIF s’est doté d’une nouvelle mission en devenant Relais d’Accueil Local MDA. Trait d’union entre les habitants de Cholet et la Maison Départementale de l’Autonomie, le Point Info Famille accueille, informe, oriente et apporte une aide à la constitution du dossier unique de demande de prestations de compensation du handicap. De plus, le PIF centralise les dossiers de demande de Médaille de la Famille et le 26 mai, 14 mamans et un papa se sont ainsi vus remettre la médaille de la Famille.

 e Comité Consultatif de la Famille L (CCF) Le Comité Consultatif de la Famille est une instance municipale d’échanges, de propositions et de discussions. Le Comité, au titre du label “Ville Amie des Enfants” décerné par l’UNICEF et l’association des Maires de France, a piloté les Journées des Droits de l’Enfant du 13 au 24 novembre. Participation, expression, citoyenneté constituaient le fil conducteur de cette 10e édition. Par ailleurs, le CCF a été consulté au cours de la réflexion municipale concernant l’application locale de la réforme des rythmes scolaires.

 e Comité Consultatif L de la Citoyenneté Le Comité Consultatif de la Citoyenneté est une instance municipale d’échanges, de propositions et de discussions, chargée de promouvoir le sens des responsabilités et de la solidarité par des actions à destination des diverses tranches d’âge. Le samedi 16 novembre 2013, le nouveau Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) a pris ses fonctions. Le précédent CMJ, qui avait été élu le 5 novembre 2011, a participé à diverses animations, actions

et manifestations courant 2013 et notamment à l’opération “Fête de la paix” qui s’est déroulée de septembre 2012 à mai 2013. Ce fut l’occasion de réfléchir avec des enfants des Villes Jumelles aux notions de paix telles que le Vivre ensemble, l’acceptation des différences, etc.

 roupe de Travail pour la Promotion G de la Personne Handicapée (GTPPH) Les missions de ce groupe de travail qui se veut force de proposition et lieu de concertation et de consultation visent principalement à accompagner la politique nationale en faveur des personnes en situation de handicap, développer les partenariats avec les acteurs institutionnels et les actions locales, améliorer l’accessibilité, l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans leur quotidien sur le territoire choletais. Sur l’année 2013, le groupe a travaillé sur l’actualisation du “Guide d’Accueil des Personnes en Situation de Handicap” édité par la Ville et sur l’organisation de la 6e édition du forum ESCAPADE.

Le Point Information Jeunesse Le Point Information Jeunesse (PIJ) offre aux jeunes des informations sur l’enseignement, la formation, les métiers, la santé, les loisirs, etc.

Un fonds documentaire est mis à la disposition des jeunes, répondant aux besoins d’information sur des sujets de la vie quotidienne. Le PIJ propose, entre autres, les services suivants : distribution de chéquier “Pass Culture Sport”, attribution des bourses initiatives jeunes, mise en relation Baby-sitting, liste de logements étudiants, conseils sur les CV et lettres de motivation. Celui-ci a organisé le 16 février 2013 un temps fort sur le thème des jobs d’été, s’inscrivant ainsi dans l’opération nationale du réseau Information Jeunesse. Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

25


Chiffres repères

Le temps scolaire Les 3 actions éducatives : “Coup de Pouce Langage”, “Coup de pouce CLE” et “Coup de Pouce Lecture CM1”, ont été reconduites en 2012-2013 et 2013-2014. Une véritable dynamique partenariale s’est développée autour de ces dispositifs. Dans le cadre de la mission restauration-alimentation, la Ville continue de développer l’axe d’éducation à l’alimentation à travers le maintien des présentations appétissantes pour les différents plats servis aux enfants, la conception et la mise en place d’actions développant l’envie de goûter et le plaisir de manger. L’opération “Mon école, mon menu” a aussi été reconduite pour 4 classes. L’année 2013 a été marquée par le dossier de la réforme des rythmes scolaires. En février, a été présentée et discutée l’hypothèse de la demi-journée de classe supplémentaire positionnée le samedi matin. Cette hypothèse ne faisant pas l’unanimité, la Municipalité a décidé de reporter l’application de la réforme à la rentrée 2014. Ainsi, une enquête auprès des parents puis une série de rencontres-échanges ont permis de recueillir les préoccupations et les souhaits des différentes parties concernées. La réflexion est toujours en cours fin 2013.

> Nombre d’écoles publiques : - 4 écoles primaires (une seule direction regroupant des classes maternelles et élémentaires) - 11 écoles élémentaires - 13 écoles maternelles > Nombre de restaurants scolaires : 19. Un restaurant supplémentaire a été ouvert en 2013, suite aux désordres constatés dans le restaurant du groupe scolaire Marie-Curie : une partie a été condamnée et remplacée provisoirement par un modulaire pour les élémentaires. Les élèves de maternelle ont gardé leur restaurant. > Nombre d’élèves dans les écoles publiques : 3 544 > Nombre d’élèves dans les écoles privées : 1 732 > Nombre total d’élèves : 5 276 > Nombre de bénéficiaires de la bourse communale d’enseignement secondaire : 173 > Nombre d’accueils périscolaires gérés par la Ville : 16 > Moyenne des enfants accueillis le matin : 255 - le soir : 300 > Pause méridienne : 343 052 repas servis

Les principaux travaux d’investissement réalisés dans les écoles : achèvement de l’étanchéité du groupe scolaire Brontë, études et câblage des salles dans 11 des 13 écoles élémentaires non encore câblées, 2e tranche de réfection des couvertures et des charpentes au groupe scolaire des Turbaudières, réfection de deux salles de classe élémentaires aux Turbaudières après un dégât des eaux, diverses interventions : réfections de cloisons, de sols de salle de restaurant, changement de radiateurs, etc.

Par ailleurs, la Ville possède un Institut Municipal de Langues (IML) où se pratique l’enseignement des langues étrangères auprès d’un public de particuliers (formation privée) et de professionnels (formation continue).

26

De plus, 15 classes mobiles (chariots dotés de 13 ordinateurs) ont été installées progressivement d’avril à décembre 2013 dans la plupart des écoles élémentaires, et 36 tablettes numériques ont été livrées en juin dans la moitié des écoles maternelles. Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Chiffres repères Période activité 2012-2013 > Formation privée : 946 auditeurs, pour 5 582 heures d’enseignement > Formation continue : 304 stagiaires, pour 6 589 heures d’enseignement


13

Le sport : atout et performance

Aux côtés des clubs et associations, la Municipalité continue d’affirmer son ambition sportive à travers un Projet Sportif Local (PSL) qui fixe les grands axes de la politique sportive de Cholet pour les prochaines années : création et entretien des équipements sportifs, soutien aux clubs et associations, participation logistique et financière aux événements sportifs, animations proposées aux scolaires en lien avec le monde associatif. Parallèlement, des commissions ont travaillé sur des thématiques identifiées. Ainsi, des rencontres ont été organisées en 2013 sur le thème du sport et du handicap. Celles-ci ont permis d’échanger et de découvrir les pratiques locales. Les prochaines rencontres devraient avoir lieu en 2014 sur le thème “Sport et développement durable”.

 réation et entretien C des équipements sportifs En 2013, les principaux aménagements réalisés, en plus de l’entretien courant, concernent : l’extension et les abords du skatepark, la création de l’éclairage du stade Du Bellay et la rénovation de celui de la salle du Plessis, la réparation de la bute de tir à armes à feu de 50 m à Ribou, la restauration de la salle Alain Mimoun, la réfection électrique du Pôle cycliste, la sonorisation du stade Pierre Blouen, le tracé synthétique du stabilisé au Puy Saint  Bonnet. Il faut noter aussi le renouvellement du mobilier sportif, principalement pour la gymnastique (praticable et piste d’élan), à la salle Du Bellay.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

27


Soutien aux clubs et associations Le soutien aux associations sportives se traduit notamment par une aide financière ou logistique de la Ville. Les concours financiers sont apportés suivant les huit critères sportifs définis dans le PSL : niveau de pratique, encadrement bénévole, emplois sportifs, matériels sportifs, manifestations sportives, location d’équipements sportifs, finalistes aux championnats de France, licenciés. Des aides ponctuelles peuvent être accordées lors de l’organisation de grandes manifestations sur Cholet. Par ailleurs, la Ville met à la disposition des associations des équipements sportifs de qualité. Toujours dans le cadre de son soutien aux associations sportives, le service des sports offre la possibilité de réserver du matériel sportif et logistique via le site internet de la Ville. En 2013, le montant des subventions sportives versées représente un montant de 1 203 206 €, soit 76 € par licencié sportif et 198 € si on inclut les avantages en nature.

 articipation logistique et financière P aux événements sportifs La Ville de Cholet est toujours présente pour soutenir les grands évènements sportifs organisés par les associations. C’est ainsi l’occasion, en accueillant des sportifs venus de toute la France et même de plus loin, de mettre en évidence la qualité des équipements sportifs choletais. Outre les manifestations habituelles : European Winter Cup (tennis), National à Pétanque, Cholet Pays de Loire, Cholet Mondial Bodet Basketball, Journée sport en famille, les 10 km de Cholet et bien d’autres, la Ville a soutenu en 2013 : le National BMX, Leclerc Beach Volley, l’Authentic Skate Week-end, le Mondial Ping Tour, les championnats interrégionaux de natation et le concours Hippique.

Chiffres repères > Nombre d’associations sportives subventionnées : 97 > Nombre de licenciés sportifs : 15 782 > Subventions versées : 1 203 206 € dont 860 104 € au titre du PSL > Avantages en nature : 1 920 414 € > Interventions sur le mobilier sportif : 57 650 € > Animations périscolaires : 644 séances pour 6 322 enfants > Ani’m Sports vacances, enfants inscrits : 1 823 > Ani’m Sports Scolaires : 15 écoles - 92 classes - 2 137 enfants > Ani’m Sports Pause Méridienne : 129 séances - 1 548 enfants > Ani’m Sports Eveil : 173 enfants, une séance hebdomadaire hors période de vacances scolaires

28

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

Animations proposées aux scolaires : une politique éducative et sociale volontariste Durant les vacances scolaires, les Ani’m sports proposent des séances d’initiation et de découverte de différentes activités physiques et sportives. Elles se déroulent en partenariat avec une trentaine d’associations sportives du Choletais et les centres sociaux dans le cadre du dispositif Contrat Local d’Accompagnement Scolaire (CLAS). Ces actions bénéficient d’une politique tarifaire attractive et un objectif de qualité est en permanence recherché par le biais de la formation continue des 9 éducateurs sportifs territoriaux et par l’acquisition d’un matériel pédagogique adapté et performant.


13

Les temps forts festifs Carnaval Depuis 100 ans, le carnaval met la Ville en effervescence et illumine les yeux des Choletais. Cette période de réjouissances où l’on se déguise et défile dans les rues est un travail de longue haleine qui demande passion et bonne volonté. Les 175 carnavaliers redoublent de créativité et mettent en œuvre tous leurs savoir-faire pour que le traditionnel défilé de chars soit à nouveau une belle réussite. Le carnaval n’est pas qu’un simple défilé mais avant tout une aventure humaine. Par ailleurs, comme tous les ans, la fête foraine du carnaval était présente.

Fête de la Musique Cette grande manifestation gratuite permet à la population de fêter la musique sous toutes ses formes. Avec plus de 30 concerts répartis sur 3 pôles distincts, cette édition s’est inscrite dans la continuité de l’édition 2012 qui avait lancé un nouveau concept : une journée de fête le 21 juin (et non plus seulement en soirée) valorisant toutes les esthétiques musicales.

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

29


Les Z’Allumés Les 31 mai, 1er et 2 juin : 3 jours pour faire le plein de sensations fortes. Le festival des Z’allumés était de retour sur la place Travot. Grand rendez-vous incontournable pour toute la jeunesse choletaise, cette 10e édition est allée encore plus loin dans le

sensationnel en proposant des activités inédites et époustouflantes : saut à l’élastique, mur d’escalade, spaceball (série de loopings pour défier les lois de la gravité) et bien d’autres nouveaux sports extrêmes.

Animations de Noël Comme chaque année, Noël est attendu avec impatience par petits et grands. En décembre, la place Travot se transforme en véritable village de Noël : les chalets du marché de Noël s’installent en plein cœur de la Ville. Des spectacles gratuits ont été proposés, y compris au Conservatoire et au Théâtre Saint Louis, qui ont rassemblé près de 10 000 spectateurs. Un programme très musicale concocté par le Collectif Jamais Trop d’Art ! Par ailleurs, l’Office de Tourisme du Choletais propose depuis 15 ans la Crèche vivante qui réunit une centaine de comédiens et figurants bénévoles pour huit représentations gratuites devant plus de 4 000 spectateurs.

30

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013


13

L’ouverture au monde

Différents événements ont ponctué l’année 2013, avec toujours pour objectif de favoriser les échanges entre les villes partenaires.

Le 1er juin, des membres de l’association Ent’Raid, accompagnés d’élus, ont pris le départ de la seconde édition du challenge Cholet-Dénia à Vélo.  u 13 au 16 juin et du 26 au 30 septembre, deux D délégations de la Ville se sont rendues à Boussé, au Burkina Faso, afin de participer à la restitution de l’évaluation du Programme de Développement Local Boussé/Sao 2010-2012.  holet a accueilli, du 18 au 21 septembre, une C délégation conduite par le Maire de Dorohoï (Roumanie) afin de travailler sur un nouveau projet axé sur l’entretien des cours d’eau.  u 30 novembre au 4 décembre, une délégation D Ville/CAC s’est rendue à Boussé afin de constater l’état d’avancement des actions sur le terrain.

Chiffres repères Les aides accordées par la Ville au titre des actions 2013 de coopération décentralisée : > Boussé-Sao (Burkina Faso) : 45 665 € > Araya (Liban) : 10 000 €

Rapport annuel d’Activité - Ville de Cholet 2013

31


exercice

Rapport annuel d’Activité Hôtel de Ville BP 32135 49321 Cholet Cedex Tél. 02 72 77 20 00 cholet.fr

pour la Direction de la Communication Ville/CAC - Mai 2014 - photos : E. Lizambard, M. Richard.

13


Ville de Cholet