Issuu on Google+

RAPPORT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

EXERCICE 2010-2011


SOMMAIRE RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT

p.4

MEMBRES DU CONSEIL

D’ADMINISTRATION PAR SECTION

p.4

CÉRÉALES - OLÉAGINEUX PROTÉAGINEUX

p.5

APPROVISIONNEMENT

p.8

AVICULTURE

p.11

MULTIPLICATION DE SEMENCES

p.12

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT

p.13

FILIALES

p.14

RESSOURCES HUMAINES

p.16

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS 2010 - 2011

p.16

FAITS MARQUANTS

p.17

FILIALES ET PARTENAIRES

p.19


RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT La campagne 2010/2011 aura apporté une lueur d’espoir chez les céréaliers avec des rendements supérieurs à la moyenne des cinq dernières années. La coopérative QUALISOL a connu une de ses plus grosses collectes avec 227 000 tonnes dans un contexte de marché permettant des prix rémunérateurs pour les agriculteurs. On doit toutefois constater l’extrême volatilité des prix et la nécessité d’offrir aux adhérents de nouveaux modes de commercialisation ou de contractualisation leur permettant une meilleure réactivité. Le site EXTRANET de QUALISOL est une source d’informations du marché des céréales que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter. Durant l’exercice, le groupe QUALISOL a repris les Etablissements SOULIE à CAUSSADE. Les activités de cette société spécialisée dans l’approvisionnement professionnel et le jardinage grand public complètent notre offre sur ce secteur géographique. La coopérative a investi sur le site de Monfort avec un hangar de stockage pour l’approvisionnement en Agriculture Biologique et conventionnelle. Le Conseil d’administration a validé l’extension du silo existant pour une capacité de 24 000 tonnes supplémentaires. Celui-ci devrait être opérationnel pour la campagne prochaine. En faisant le choix d’un investissement important sur ce secteur d’activité, QUALISOL souhaite renforcer son implication et sa maîtrise de la production biologique en développant des partenariats avec d’autres coopératives. Nous avons déjà structuré une filière avec UNICOR, UNION SUD ALIMENT et ARCADIE SUD-OUEST et contractualisé la collecte et le stockage des productions avec GERSYCOOP. Ces dernières années nous avions fait des investissements de mises aux normes obligatoires qui, dans la plupart des cas, n’amélioraient pas la facilité d’exploitation. Pour y remédier nous avons souhaité mettre l’accent durant cet exercice sur l’amélioration et l’entretien des outils de réception. Qualisol investit aussi dans des moyens humains pour répondre aux nouvelles contraintes environnementales issues du Grenelle. Ainsi, la coopérative s’est portée candidate à l’animation d’un réseau de fermes de référence ECOPHYTO 2018 avec comme partenaires la Maison Familiale Rurale d’Escatalens, la Chambre d’Agriculture, le CER France 82, les instituts techniques… Le dossier proposé a été retenu, ce qui va permettre d’étendre à l’ensemble du territoire de QUALISOL les pratiques de réduction des produits phytosanitaires qui sont exploitées sur la zone M.A.E.T. GIMONE. Cette démarche technique particulière, visant pour nous l’amélioration du revenu de nos adhérents, a obtenu le trophée de l’Agriculture Durable de Midi-Pyrénées. Pour conclure, je tiens à vous signifier la volonté du Conseil d’Administration que QUALISOL demeure un outil performant et reconnu sur l’ensemble de son territoire au service de ses adhérents. Soyez assurés que l’ensemble des salariés du groupe oeuvrent dans cet objectif. La coopérative QUALISOL se donne les moyens d’apporter un service précis, de qualité et adapté aux attentes des agriculteurs. Réduire les intrants c’est bien ; mais n’oublions pas de produire pour maintenir nos exploitations et nourrir les populations. Gérard LATAPIE.

LES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION Section 1 - QUERCY FAGES Jean-Philippe GUFFROY Frédéric LACOMBE Roger LARROQUE Philippe

Section 4 - GARONNE

Trésorier

Section 2 - AGENAIS DE MARSAC Jean-Pierre GRANIER François MESSINES Julien MONESTES Jean-Michel ZAMPROGNO André Membre du bureau

Section 3 - GERS MAGNIE Hervé SANGALLI Alain

-4-

CRUBILE Vincent FLAUNIE Christian RUELLE Patrick

Section 5 - LOMAGNE COMMENGE Alain LAPORTE Marc LATAPIE Gérard SAINT SARDOS Bernard

Secrétaire Président Vice-Président

Section 6 - VALLEES ET TERRASSES BADENS Daniel DELEAU Jean-Michel LABORIE Jean-Pierre

Vice-Président

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


CÉRÉALES - OLÉAGINEUX PROTÉAGINEUX

L’activité céréales a généré un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros. Ceci représente une augmentation de 65 % (24,4 millions d’euros) par rapport à l’exercice précédent. L’augmentation de la collecte et des cours explique cette forte hausse.

DETAIL COLLECTE 2010 PAR CULTURE (conventionnelle + bio en tonnes)

en Tonnes Blés tendres Blé dur Orge Colza Triticale Pois Avoine Févéroles Maïs Tournesol Sorgho Soja Autres (alpiste, lentilles, pois chiches, TOTAL

Collecte 2010 114 026 13 048 10 518 4 211 2 485 823 1 070 1 150 33 790 35 701 5 585 4 352 185 226 944

Evolution par rapport à Collecte Collecte 2009 2008 16,50% 49,65% 4,28% 15,97% -0,36% -8,43% -13,05% -16,65% 57,38% 162,96% 33,60% 281,02% 11,46% 116,60% 114,55% 138,10% -33,15% -12,91% 0,26% 0,22% 51,85% 34,09% 83,55% 33,87% 198,39%

23,33%

20,70%

2,31%

La collecte biologique est incluse dans les chiffres ci-dessus. Elle s’élève à 11 475 tonnes et suit une progression de 23,7 % par rapport à l’année précédente.

EVOLUTION DE LA COLLECTE

(en tonnes) 300 000 250 000

226 944

200 000 150 000 100 000 Tonnage

50 000

Evolution moyenne des collectes

-

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

-5-


FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 2010/2011 Enfin une bonne campagne !!! Les bonnes conditions météorologiques de l’automne 2009 ainsi que celles du printemps et de l’été 2010 ont permis d’obtenir d’excellents rendements sur l’ensemble des espèces. Les seules baisses observées, comparées aux deux dernières campagnes, concernent l’orge, le colza et le maïs. Celles-ci sont dues à une baisse des emblavements avec un transfert des surfaces vers d’autres productions. La collecte d’été, très rapide, s’est déroulée dans d’excellentes conditions, ce qui a permis d’obtenir une récolte de qualité. En revanche, les taux de protéine ont été un peu décevants (1/2 point de moins que la campagne précédente sur l’ensemble des variétés). La collecte d’automne s’est également bien passée dans l’ensemble, à l’exception de certains semis de maïs tardifs. Ces lots nous ont posé quelques problèmes de qualité sur certaines expéditions. Comme lors des campagnes précédentes, les blés de qualité conservent une place importante et progressent encore pour atteindre 77 579 tonnes, soit 71 % de la collecte totale de blé.

REPARTITION DES VARIETES DE BLES TENDRES Tonnes Blés tendres ordinaires

%

32 099

29%

Blé Quality

37 029

34%

Blé Galibier

12 353

11%

Blés Blé Courtôt de Blé Bologna qualité Blé Zinal

2 338

2%

22 863

21%

732

1%

Blé Siala

1 067

1%

Blé Togano

1 198

1%

109 679

100%

TOTAL

Blé Zinal 1%

Blé Siala 1%

Blé Togano 1%

Blé Bologna 21%

Blé Courtôt 2%

BTO 29%

Blé Galibier 11% Blé Quality 34%

-6-

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


ANALYSE DES MARCHES ET COMMERCIALISATION Avec des prévisions de production mondiale proches de 1 780 millions de tonnes de céréales, la campagne 2010 s’annonçait plutôt sereine avant le début des collectes. 2 mois plus tard, on n’attendait plus que 1 744 millions de tonnes de céréales après qu’une sécheresse sans précédent ait sévi en Russie et en Ukraine. La mise en place d’une part d’un embargo mi-août par la Russie et d’autre part d’un système de quotas à l’exportation côté ukrainien, ont affolé les marchés qui se sont envolés (hausse de 70 % des cours). La période hivernale a été marquée par les inondations australiennes, occasionnant des pertes en volume et en qualité. Les révolutions arabes, autres faits marquants, ont poussé les opérateurs du Moyen-Orient aux achats ; ce qui a eu pour conséquence une seconde période de hausse sur le marché des céréales. Il aura fallu attendre fin février pour que les incertitudes politiques et économiques prennent le dessus. Le séisme japonais aggravant un peu plus la situation, le marché a connu une forte volatilité sans réelle orientation. Ce ne sont que les bonnes perspectives de récoltes mondiales pour 2012 qui ont pu apaiser les opérateurs et les marchés. Ceux-ci vont ainsi, petit à petit, prendre une orientation baissière.

Sources : Actualités Agricoles—L’Hebdo des coops N°27-28 du vendredi 8 juillet 2011

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

-7-


APPROVISIONNEMENT L'activité a généré un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros, soit une augmentation de 17,3 % par rapport à l’exercice précédent, due à la fois à la hausse du prix des intrants et à celle du volume des ventes.

REPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES

Aliments du bétail 17% Divers 4%

Engrais 37%

Semences 13% Phytos 29%

ENGRAIS Les ventes retrouvent un niveau cohérent avec les besoins des cultures. A noter le développement remarquable, d’une part, des engrais simples soufrés en cultures conventionnelles et, d’autre part, des engrais organiques pour les productions biologiques. TONNAGE PAR TYPE D'ENGRAIS

Evolution par rapport à Engrais

2010/2011

2009/2010 2008/2009

Simples

20 236

25%

-8%

Binaires

4 843

14%

57%

Ternaires

5 570

-4%

-9%

Organiques

2 536

26%

61%

Amendements

2 439

2%

-5%

35 624

16%

1%

TOTAL

PHYTOSANITAIRES La sécheresse du printemps a eu un impact important sur les utilisations des fongicides. L’augmentation des surfaces produites en tournesol a eu des incidences sur les surfaces traitées avec des herbicides de printemps. SURFACES TRAITEES (en hectares)

Surfaces (ha) 2010/2011

2009/2010

2008/2009

46 006

6%

10%

Fongicides

112 709

-4%

-19%

Herbicides

119 977

16%

-2%

Insectides

85 911

8%

8%

364 603

6%

6%

Subtances adjuv.

Total……………………

-8-

Evolution par rapport à

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


SEMENCES La sole des oléagineux a fortement augmenté autant pour les colzas que pour le tournesol. Les surfaces de tournesol deviennent presque aussi importantes que celles de blé à la coopérative. Les cours, intéressants au moment des semis, ont incité des semis en dérobé de cultures d’automne. Notons un développement important des semences intégrant la technologie CLEARFIELD. BILAN SEMENCES Semences par espèce

2009/2010 115

Maraîchères

116

2010/2011

671

Protéagineux

254

Soja

450

Base CAP et Protéagineux

626

686 856 1 397

Sorgho

1 085

1 519

Colza

2 060

2 825

Fourragères

2 923

4 861

Maïs

5 014

18 100

Céréales à paille

17 359

13 450

Tournesol -

5 000

10 000

15 000

17 518

Surfaces

20 000 en hectares

PRODUITS DIVERS Les ventes des films plastiques pour le maraîchage suivent les évolutions des surfaces produites. Les ventes de l’activité palissage sont, de même, dépendantes des plantations de vignes et de vergers de l’année. La nouvelle politique commerciale appliquée sur les ficelles et films d’élevage est à l’origine de la reprise de cette activité. CHIFFRE D’AFFAIRES DES PRODUITS DIVERS (en €)

200 000 2010/2011

150 000

2009/2010

100 000

50 000

0

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

-9-


ALIMENTS DU BETAIL Les ventes d’aliments fabriqués, toutes espèces confondues, ont augmenté de 6 %. Elles s’élèvent à 13 991 tonnes sur cet exercice. La hausse du tonnage a été enregistrée sur toutes les activités avec notamment + 2 % pour les volailles et + 21 % pour les bovins. Il faut noter la part prépondérante de l’aliment volailles qui représente 81 % du tonnage total.

REPARTITION DES ALIMENTS DU BETAIL (en tonnes)

Détail des aliments pour volailles :

Lapin + autres espèces : 308 t.

Bovins / ovins : 2309 t.

Total aliments pour volailles : 11374 t.

Groupement : 8794 t.

Dépôts : 1466 t. Cocorette : 1114 t.

Les aliments achetés et revendus en l’état sont également en hausse de 6 % avec un tonnage total de 5 125 tonnes.

ALIMENTS FLOCONNES La production d'aliments floconnés, simples et composés, a représenté 8 428 tonnes, soit + 2,3 % par rapport à l'année précédente. Le chiffre d’affaires est de 2 064 938 €, soit + 36 % par rapport à l’exercice précédent. REPARTITION DES ALIMENTS FLOCONNES (EN TONNES)

Floconnés Simples : 2542 t. Mélanges Chevaux : 4807 t.

Mélanges Bovins : 1080 t.

Cet exercice a été marqué par une reprise de la production floconnée, avec des évolutions contrastées selon les filières. On enregistre notamment une baisse dans les catégories des mélanges destinés aux bovins et des céréales floconnées simples, alors que la production des aliments floconnés destinés aux chevaux a progressé, confirmant ainsi la qualité de nos produits et la fidélité de nos partenaires.

- 10 -

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


AVICULTURE

Au cours de cet exercice, nous constatons une relative stabilité de la production. La hausse de 6,7 % du chiffre d’affaires s’explique par l’augmentation des prix de vente des volailles qui sont indexés sur le cours des matières premières agricoles.

INDICATEURS DE L'ACTIVITE VOLAILLES 2010/2011

2009/2010

2008/2009

Chiffre d'affaires (en €)

4 804 010

4 502 529

5 021 477

Nb de têtes produites

1 556 773

1 623 240

1 768 504

33

34

34

8 794

8 787

8 938

25 500

31 100

37 030

Nb d'éleveurs Tonnage aliments (en tonnes) Nb de poules pour œufs fermiers

DETAIL DU NOMBRE DE TETES PAR TYPE DE VOLAILLES Nombre de têtes Poulets certifiés

Nombre de têtes

2010/2011

2009/2010

2008/2009

984 990

1 048 000

1 066 790

-2%

69 600

12%

13%

136 700

-100%

-98%

1 760

17%

-6%

109 000

130 730

13%

-17%

191 850

181 428

173 124

6%

5%

167 000

153 700

134 800

9%

14%

53 000

55 000

-100%

-4%

1 628 178

1 768 504

-4%

-8%

88 000

78 600

Poulets standard

-

2 800

Dindes & Chapons

1 933

1 650

Pintades standard

123 000

Pintades démarrées Pintades label

TOTAL

2009/2010 2008/2009 -6%

Poulets fermiers

Cailles

Evolution par rapport à

1 556 773

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

- 11 -


MULTIPLICATION DE SEMENCES

SURFACES PAR TYPE DE SEMENCES Surfaces (ha) 2010 /2011 292

Surfaces (ha) 2009 /2010 352

Blé dur

45

33

36,4%

Triticale

35

83

-57,8%

Orge d'hiver

83

106

-21,7%

0

12

-100,0%

Ss-total Cér. à paille

455

586

-22,4%

Maïs

537

474

13,3%

Pois protéagineux

108

146

-26,0%

14

31

-54,8%

Tournesol

31

63

-50,8%

Colza

18

14

28,6%

1163

1314

-11,5%

Blé tendre

Orge de printemps

Soja

Total général

Variation (en %) -17,0%

Nous assistons à une baisse des surfaces tant sur les cultures d’hiver que sur les cultures de printemps. Cela est dû, d’une part, aux conditions de semis difficiles en automne et, d’autre part, à une baisse des programmes de multiplication.

REPARTITION DES VARIETES ET DES PRODUCTEURS PAR TYPE DE SEMENCES

29 30 25 20 15 10 5 0

29 17

11

10

10 1

4

3

5

3

Variétés

00

3

22

1

4

22

Producteurs

Cet histogramme révèle la multitude des variétés produites par espèce avec souvent des surfaces faibles à la vue du nombre de producteurs.

- 12 -

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT

COMPTE DE RESULTAT QUALISOL (AU 30/06/2011) 30/06/2011 (en K € )

Rubriques Produits d'exploitation Achats march. & mat. Premières

30/06/2010 ( en K € )

105 737

75 247

88 975

60 824

5 509

4 794

Charges externes Impôts et taxes

1 007

1 089

Charges de personnel

6 177

5 866

Autres charges

281

28

Provisions

535

890

Amortissements

1 264

1 201

Résultat exploitation

1 989

555

Résultat financier

-308

-9

Résultat Courant

1 681

546

-40

-104

46

27

1 595

415

Résultat exceptionnel Impôts sur les bénéfices Résultat QUALISOL

BILAN QUALISOL (AU 30/06/2011) Bilan 2010-2011 : 49 093 K€

Biens stables 15 459 K€

Biens circulants 32 947 K€

Ressources stables 24 998 K€

Ressources circulantes 13 974 K€

Bilan 2009-2010 : 41 264 K€

Biens stables 14 121 K€

Biens circulants 26 430 K€

Ressources circulantes 9 097 K€

Financement CT 10 615 K€

Financement CT 10 121 K€ Disponibilités : 713 K€

Disponibilités : 687 K€ Actif

Ressources stables 21 552 K€

Passif

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

Actif

Passif

- 13 -


FILIALES Conditionnement et fabrication d’aliments. Effectif : 11 Chiffre d’affaires : 12 805 799 € Résultat : 5 836 € La fabrication d’aliments composés et d’aliments conditionnés représente 45 254 tonnes, soit une progression de 12,9 %. Cet exercice 2010-2011 est marqué par une progression sensible du tonnage des aliments composés : + 5 864 tonnes, soit + 15,9 % par rapport à l’exercice précédent. L’essentiel de cette progression est directement lié à notre accord de partenariat avec la société EVIALIS France. Cet accord s’est traduit par une évolution de la structure du tonnage dans la répartition par espèce. La provenderie ALIQUAL reste tout de même une unité ayant « vocation » à produire des aliments pour volailles. TONNAGE PRODUIT PAR TYPE D’ALIMENTS

INDICATEURS RELATIFS AUX ALIMENTS CONVENTIONNELS Types d'aliments en tonnes Aliments fabriqués

dont traités thermiqu. Aliments conditionnés

dont céréales dont tourteaux Total

2010/2011

42 654

8 300 2 600

Evolution par rapport à 2009/ 2010

2008/ 2009

15,9%

24,8%

3,5% 26,1% -21,3% -36,0%

Détail des aliments pour volailles :

Aliments autres espèces: 4881 t.

Aliments pour volailles : 33171 t.

Aliments bovins : 4602 t.

Pondeuses : 17778 t.

Poulets de chair : 7943 t. Autres volailles : 7450 t.

1 698 -28,4% -40,2% 902 45 254

-3,5% -26,1% 12,9%

18,3%

Négoce agrofournitures et distribution. Effectif : 6 Chiffre d’affaires : 2 738 949 € Résultat : 70 039 €

REPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES

Semences 14,2% Phytosanitaires 19,6%

Aliments 9,9%

Engrais 37,6%

Libre Service Agricole 18,6%

- 14 -

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


Distribution grand public et professionnel. 7 points de ventes (5 magasins GAMM VERT et 2 COMPTOIR DU VILLAGE ). 14 points de ventes QUALISOL. Effectif : 22 Chiffre d’affaires : 5 509 040 € Résultat : 11 015 € Le Chiffre d’affaires de SODIVAL a progressé de 8,8 % par rapport à l’exercice précédent et de 4 % à périmètre équivalent. La famille Libre Service Agricole, dont le chiffre d’affaires s’élève à 3 733 764 € HT, a augmenté de 6,7 %.

LISA rayon prod profess 3%

Produits du terroir 3%

Loisirs Prestations 3%

Bricolage 7%

Végétaux 12% Jardinage 25% Alimentation animale 18% Elevage 9%

Aménagements 4%

Ménager 9%

Vêtements Chaussants 6%

Négoce agrofournitures, céréales et distribution. Effectif : 6 Chiffre d’affaires : 5 422 454 € Résultat : 90 403 €

EVOLUTION DE LA COLLECTE

REPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES

18 000 13 423

Engrais 14%

12833

12 000 11 974 9 710

Céréales et oléagineux : 54%

Phytosanitaires 16%

6 000

Aliments achetés : 2% Semences : 7% Aliments fabriqués : 1%

Divers Prod. libre (volailles, flocon) service agricole 0,7% 6%

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

- 15 -


RESSOURCES HUMAINES QUALISOL : Au 30 juin 2011, on compte 142 personnes en CDI (146 l’an dernier). Les personnes qui remplacent les salariés ayant quitté l’entreprise sont en CDD à cette date. Le nombre de CDD supplémentaires correspond à 2 contrats en alternance, aux remplacements de 3 salariés absents, à des créations de 6 postes à confirmer, mais surtout aux saisonniers qui ont débuté beaucoup plus tôt que d’habitude en raison de la grande précocité de la collecte d’été.

SODIVAL Le nombre total de salariés au 30 juin 2011 s’élève à 27 (24 l’année précédente). Il faut préciser que sur les 24 salariés de l’an passé, 2 contrats ont pris fin au 30 juin 2010, soit un effectif de 22 employés au 1er juillet 2010. Ainsi, les 5 personnes supplémentaires correspondent aux postes liés à l’ouverture du Gamm vert de Beaumont-de-Lomagne.

ALIQUAL Au 30 juin 2011, l’entreprise compte 2 salariés supplémentaires qui ont été embauchés pour constituer l’équipe de nuit (mise en place au cours de l’exercice).

REPARTITION DE L’EFFECTIF 160

142

140

BARRERA

120

L’effectif demeure inchangé.

100

SOULIE

80

L’entreprise, qui fait partie du groupe Qualisol depuis le 30/12/2010, compte 6 salariés au 30 juin 2011. Il est à noter qu’auparavant, Soulié comptait 7 salariés. Le recrutement d’un technico-commercial est en cours.

60

66

CDI CDD

40

22

20

11

5

0

6

0

6

0

0 Qualisol

Sodival

Aliqual

Ets Barrera

Ets Soulié

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS 2010 - 2011

Le chiffre d’affaires consolidé atteint 120 789 936 €, soit une augmentation de 43 % liée en partie au volume de la collecte mais également à la hausse des cours des matières premières. Le résultat consolidé du groupe est de 1 761 051 €. Les capitaux propres augmentent de 10,1 % soit un total de 19 247 719 €. Les investissements importants de l’exercice justifient la croissance de la dette à long et moyen terme dont le total est de 7 763 495 €.

- 16 -

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


FAITS MARQUANTS

UN 5ÈME GAMM VERT POUR QUALISOL Le 31 mars 2011, QUALISOL a inauguré son magasin de Beaumont-de-Lomagne. Sur plus de 1 400 m², on retrouve les rayons habituels : bricolage, articles de plein air et loisirs, pépinière extérieure et plantes d’intérieur, alimentation et équipements pour animaux, articles ménagers, vêtements et chaussants pour les activités de détente ou professionnelles, sans oublier le bois et verre à la découpe, les clés « minute », la livraison et le service après vente.

QUALISOL, LAURÉATE REGIONALE DES TROPHÉES DE L’AGRICULTURE DURABLE 2011.

En mars 2011, la stratégie de la coopérative a été récompensée. Au-delà du trophée, c’est une reconnaissance du savoir-faire et de l’engagement de QUALISOL, mais également un encouragement à poursuivre dans cette voie et à innover pour répondre aux contraintes du Grenelle de l’environnement.

QUALISOL RACHÈTE LES ETABLISSEMENTS SOULIÉ

En début d’année 2011, le négoce SOULIE a rejoint le groupe QUALISOL. Spécialisé dans la vente d’approvisionnements et l’accompagnement des producteurs céréaliers mais aussi arboriculteurs, cet établissement est implanté à Caussade sur 200 m². On y trouve également un large choix de végétaux.

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

- 17 -


QUALISOL ENGAGE LA CONSTRUCTION DE MOYENS SUPPLÉMENTAIRES POUR LE BIO Sur le site de Monfort (32), la Coopérative a démarré en février 2011 la construction d’un hangar de stockage de plus de 2 000 m², désormais achevé. Pour accompagner la progression de sa collecte Bio, QUALISOL va enchaîner avec la construction de l’extension du silo, permettant de stocker 24 000 tonnes supplémentaires. Avec un volume global de 33 000 tonnes, Monfort comptera parmi les sites les plus importants de stockage Bio en France.

SOLéCOR : CRÉATION D’UNE UNION ENTRE QUALISOL ET UNICOR

En juillet 2010, les deux coopératives ont constitué une union de services ayant pour objet de construire et exploiter un silo avec équipement de séchage sur la commune de Bioule, dans le but de renforcer leur présence sur l’Est du Tarn-et-Garonne. La première action concertée a été la mise en oeuvre d’une « opération paille » : solidarité entre agriculteurs céréaliers et éleveurs pour réduire l’impact de la sécheresse.

- 18 -

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011


FILIALES ET PARTENAIRES

Rapport du Conseil d’Administration 2010-2011

- 19 -


851, chemin de CARREL - BP 67 - 82102 CASTELSARRASIN Cedex Tél. 05 63 95 12 12 - Fax. 05 63 95 07 66 - Email. qualisol@qualisol.fr


Rapport du Conseil d'Administration 2010-2011