Page 1

Semaine Nationale du Handicap (p 11)

Association des Paralysés de France Délégation de l’AIN 6 rue des Frères Lumière 01000 BOURG EN BRESSE Tel: 04 74 23 41 59

N°41

E-mail : dd.01@apf.asso.fr Web : http://dd01.blogs.apf.asso.fr


Chers amis, Guy CHAMPANAY Suppléant

Annick MARIN

Les membres du nouveau Conseil Départemental

Après un hiver particulièrement enneigé et froid, vient maintenant le temps où la nature s’éveille et revêt de belles couleurs printanières pour nous redonner dynamisme et vivacité. Nous nous préparons déjà à la semaine nationale du handicap où cette année encore, nous participerons à une vente caritative de roses au sein du département. Cette année notre association fête ses 80 années et à cette occasion notre équipe s’attache à l’organisation d’une journée qui se déroulera vraisemblablement aux beaux jours. C’est avec grand plaisir que nous avons accueilli Sevket YIGITDOL au sein du Conseil Départemental qui s’est déroulé le 17 Janvier 2013, ainsi que Thierry ABERT, qui rejoindra notre équipe par le biais d’une cooptation lors du prochain Conseil Départemental. Nos missions de représentation politique se poursuivent, et plus particulièrement en matière d’accessibilité, car l’échéance approche à grand pas. Sachez aussi, que cette année la ville de BOURG-EN-BRESSE s’est classée 25ème sur 96, lors de l’enquête menée par le magasine « L’EXPRESS » sur le baromètre de l’accessibilité des plus grandes villes de France.

Jean-Louis PARIS Pascal GUIFFRAY

Les membres du Conseil Départemental et le directeur de délégation, vous souhaitent une bonne santé, et demeurent à votre écoute permanente. Très cordialement. Jean-Marc MALDINI Représentant du Conseil Départemental

Un nouveau membre vient d’intégrer le Conseil Départemental : Sevket YIGITDOL (voir p 6)

Page 2


Musée de la Soierie ……………………… Vendredi 31 mai

Soirée photos / pizza …………………… Mardi 30 avril Repas Délégation ……………………………………………… Vendredi 17 mai Musée des Traditions bugistes ………………………………… Vendredi 19 avril Sortie en train à Lyon ………………………………………… Vendredi 14 juin Repas estival à Oyonnax ……………………………………… Jeudi 20 juin

SORTIES / ACTIVITES

Sortie muguet …………………………… Vendredi 26 avril

Pique nique et baignade à la Plaine Tonique ………………… Vendredi 28 juin Pour toute inscription, reportez-vous au coupon-réponse du planning des activités Arts Créatifs ……………………………………………… 10 et 14 avril; 22 mai; 5 et 19 juin Chant …………………………………………………… 4 et 18 avril; 2, 16 et 30 mai; 13 et 27 juin

Radio ……………………………………… Contacter la délégation Initiation Peinture ……………………………………… 12 et 26 avril; 10 et 24 mai; 7 et 21 juin

ATELIERS

Informatique ……………………………… 3 et 17 avril; 15 et 29 mai; 12 et 26 juin

Rédaction du Roule Ta Vie ……………………………… Contacter la délégation Cuisine …………………………………………………… 11 avril; 17 mai; 21 juin

Réunion d’information Séjour Délégation ……………………………… Vendredi 12 avril Fabrication et vente de galettes bressanes ……………………………… Samedi 13 avril Rencontre avec les jeunes du Centre social de la Reyssouze …………… Jeudi 25 avril

REYSSOUZE …... Mercredi 10 avril; Mercredi 15 mai; Mercredi 12 juin de 14h à 16h30 à la Mairie

Page 3

GROUPE RELAIS

OYONNAX …….. Jeudi 18 avril; Jeudi 16 mai; Jeudi 20 juin (repas estival) de 14H à 16H au Centre social de la Plaine

VIE DELEGATION

LA PAUSE BENEVOLE ……………………………… Vendredi 5 avril; Vendredi 3 mai; Vendredi 7 juin

Illustrations : Maria MILAZZO


INFORMATIONS NATIONALES

80 ans d’histoire Association créée en 1933 reconnue d’utilité publique Un mouvement national de défense et de représentation des personnes avec un handicap moteur et de leur famille Un mouvement associatif gestionnaire d’établissements, de services et d’entreprises adaptées Un mouvement qui milite pour l’égalité des droits et l’exercice d’une pleine citoyenneté

1933

Fondation de l’APF, création du magazine

Faire Face

1936 Premiers séjours de vacances pour personnes en situation de handicap

2000 Congrès APF de Marseille, adoption du premier projet associatif “Ensemble agir” (2000-2005)

2002

Loi du 2 janvier 2002 “rénovant l’action sociale et médico-sociale”

2003

Congrès APF de Toulouse, 70è anniversaire, adoption de la nouvelle organisation politique “démocratie ensemble”

2004

Nombreuses manifestations partout en France pour défendre les principes d’accessibilité, de ressources et de compensation

2005

Loi du 11 février 2005 “pour l’égalité du droit et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées”

2006 Congrès APF de Lyon, adoption du projet

1941 Premier service social spécialisé pour

associatif “Acteur & citoyen” (2006-2011)

personnes en situation de handicap à Paris

2008

1942 Premier établissement de scolarisation,

Marche sur l’Elysée du collectif “Ni pauvre, ni

soumis”

formation professionnelle et rééducation fonctionnelle

1945 Reconnaissance d’utilité publique de l’APF 1946 Premier congrès national 1954 Premier atelier protégé à Reims 1961 Premier foyer-résidence pour adultes à

2010 Mobilisation nationale “Ni pauvre, ni soumis” 2011 Congrès APF de Bordeaux, adoption du projet associatif “Bouger les lignes ! Pour une société inclusive” (2012-2017)

Tonneins

1970 Premier service d’éducation et de soins

En 2013, l’APF c’est

spécialisés à domicile (SESSD) à Brest

1975

Loi d’orientation en faveur des personnes handicapées, loi relative aux institutions sociales et médico-sociales

1976 Premier service d’auxiliaire de vie à Bordeaux 1979 Création de l’association Handas 1987 Loi du 10 juillet sur l’obligation d’emploi 1990 Premiers appartements de préparation et d’entraînement à l’autonomie (APEA) à Mérignac

1992

25 000 personnes en situation de handicap et leur famille dans les rues de Paris, pour des ressources décentes et une juste compensation du handicap

1993 Première équipe spécialisée pour une vie autonome à domicile (ESVAD) à Montpellier

1997

Congrès de Deauville, adoption de la Charte

de l’APF

1999

22 000 personnes en situation de handicap et leur famille dans les rues de Paris, pour la reconnaissance du droit à compensation

Page 4

1 siège national 97 délégations départementales 126 structures pour enfants et adolescents 252 structures pour adultes 54 structures emploi 148 séjours de vacances organisés par APF Evasion 712 formations réalisées par APF Formation 13 572 salariés 25 296 adhérents 15 287 abonnés au magazine Faire Face 25 000 bénévoles (dont 4 000 bénévoles réguliers) 54 jeunes en service civique 397 904 donateurs actifs

En 2013, l’APF dans l’Ain c’est 1 délégation 3 structures pour enfants et adolescents 2 structures pour adultes 95 salariés 260 adhérents 50 bénévoles 2 services civiques 5 000 donateurs actifs


INFORMATIONS NATIONALES AIDE FINANCIERE AUX PROJETS VACANCES AVEC L’ANCV Depuis plus de 10 ans, l’Agence Nationale des Chèques Vacances soutient, en partenariat avec l’Association des Paralysés de France, le départ en vacances des personnes en situation de handicap moteur aux faibles ressources. Ainsi, en 2012, ce sont près de 1800 personnes qui ont pu bénéficier d’une Aide aux Projets Vacances. L’APV, c’est pour qui ? Toute personne en situation de handicap moteur ou polyhandicap, sans limitation d’âge, résidant en France, désireuse de partir en vacances et pouvant justifier de faibles ressources. L’APV, pour quels types de séjours vacances ? - Pour tout séjour individuel ou familial - Pour des séjours collectifs (APF EVASION ou d’autres organismes) - Des séjours d’au moins 5 jours et 4 nuitées et de maximum 15 jours consécutifs - Se déroulant en France (DOM TOM inclus) ou dans les pays de l’Union Européenne - Dont la structure d’hébergement est agrée ANCV - N’ayant pas une dimension confessionnelle et religieuse - N'étant pas une cure thermale L’APV, comment ça marche ? Cette aide au départ en vacances est octroyée sous condition de ressources. Au dessous d’un certain niveau de revenu vous ne pouvez y prétendre. Une même personne ne peut obtenir cette aide qu’une seule fois chaque année. Cette aide ne couvre jamais la totalité du prix du séjour. Une participation du vacancier est obligatoire dans le plan de financement. L’ANCV ne souhaite pas être le seul financeur de votre projet vacances. Une sollicitation de la MDPH (pour les bénéficiaires de la PCH) mais aussi de votre mutuelle, CCAS, AF, caisse de retraite etc…sera demandée en complément. Comment faire une demande ? La structure APF qui vous accompagne habituellement est votre interlocuteur privilégié (Délégation ou établissement APF (CAMSP, SESSD, SESVAD, SAMSAH, IEM). Contactez-la pour retirer un dossier. C’est la structure qui enregistrera votre dossier et toutes les pièces justificatives nécessaires. Votre dossier sera étudié en commission nationale. Ces commissions ANCV se réunissent régulièrement de mars à juillet. Pour une issue positive à votre demande, il est fortement conseillé d'envoyer votre dossier le plus tôt possible, AVANT le séjour. Pour tout renseignement ou obtenir un dossier, contactez la délégation ou votre établissement APF d’accueil.

Page 5


INFORMATIONS NATIONALES Le 5 février 2013, EasyJet est condamnée en appel pour discrimination fondée sur le handicap L’APF salue la décision de la Cour d’appel de Paris qui vient de confirmer la condamnation de la compagnie EasyJet pour avoir refusé l’embarquement de 3 personnes en situation de handicap entre novembre 2008 et janvier 2009. EasyJet a été condamné à payer une amende de 70 000€ et à verser 2 000€ de dommages et intérêts pour chacun des 3 plaignants ainsi qu’un euro symbolique à l’APF, partie civile dans cette affaire.

Cette condamnation a une forte valeur symbolique pour l’association car ces cas ne sont pas isolés ! Les refus d’embarquement et les débarquements de personnes en situation de handicap dans les transports aériens, constituent une grave entrave à la liberté de circuler des personnes en situation de handicap. L'APF tient à rappeler qu'une réglementation européenne du 5 juillet 2006 sur les droits des passagers en situation de handicap et des passagers à mobilité réduite dans le transport aérien interdit aux compagnies aériennes et aux voyagistes de refuser une réservation ou un embarquement en raison d’un handicap ou d’un problème de mobilité pour les vols décollant des aéroports de l’Union Européenne (article 3), et impose aux gestionnaires des aéroports une obligation d’assistance pour que les passagers puissent accéder à leurs sièges (annexe I article 8 du règlement), ainsi qu’une assistance pour se rendre aux toilettes sur demande (annexe II article 10 du règlement).

CONSEIL DEPARTEMENTAL Un nouveau membre au Conseil Départemental de l’Ain Depuis la fin de l’année dernière, un nouveau membre a intégré le Conseil Départemental. Sevket YIGITDOL se présente à vous à travers quelques questions... Qu’est-ce qui a motivé votre candidature au Conseil Départemental? C’est l’envie de représenter au mieux les personnes handicapées qui a motivé ma démarche pour faire partie du Conseil. J’ai souhaité m’engager et apporter mon expérience professionnelle dans le domaine de l’accessibilité en tant que dessinateur projeteur voirie et aussi mon expérience de membre du Conseil de Vie Sociale du SESVAD en tant que président du CVS. (voir p12-13) Quelles devront être selon vous les actions prioritaires de l’APF pour les années à venir? Elles concernent en grande partie l’accessibilité. Il s’agit selon moi de la surveillance du respect de la mise en accessibilité de tous les lieux publics mais également des services publics tels que les transports en commun afin qu’ils ne représentent pas des obstacles dans la vie de tous les jours. Sans oublier bien sûr l’aménagement des logements afin de permettre aux personnes handicapées d’être autonomes chez elles comme à l’extérieur. Parallèlement il est indispensable de poursuivre la sensibilisation des personnes valides à toutes les formes de handicap, en commençant au plus tôt avec les enfants à l’école. Il est également important d’informer les personnes handicapées de leurs droits et de les encourager à faire partie d’associations telles que l’APF ainsi qu’à rompre leur isolement, en devenant des citoyens acteurs.

Page 6


ACCESSIBILITE Quand BOURG HABITAT adapte ses logements… Gildas est un locataire heureux depuis qu'il a intégré voilà maintenant un an, un petit appartement de type T1 bis, au n° 21 de la rue Aristide Briand à Bourg-en-Bresse. Ce jeune homme, atteint d'une maladie neuromusculaire évolutive (son périmètre de marche se réduit progressivement et l'oblige à utiliser parfois un fauteuil roulant) apprécie non seulement son nouveau logement mais également son voisinage et son quartier, proche du centre-ville. À peine s'il se souvient d'un problème qu'il a rencontré au début de son emménagement : la barre d'appui lui permettant de se relever de la cuvette des WC était inadaptée et mal fixée et Bourg Habitat son bailleur, tardait à trouver une solution satisfaisante et pérenne. Le problème a été réglé lorsque M. Stéphane KELLER, responsable des travaux à l'Office Public est intervenu (photo n°1). Pas de doute, M. KELLER connaît maintenant son sujet. Il excelle dans l’art d’adapter l’habitat aux personnes handicapées et est à même de proposer des aménagements pertinents et de qualité : une chance pour Bourg Habitat ainsi que pour tous ses locataires en situation de handicap.

1

Une fois le problème de la barre d'appui résolu, Gildas a manifesté le souhait de pouvoir emprunter le plan incliné réalisé pour les personnes en fauteuil roulant à l'arrière du bâtiment. Mais ce plan incliné était impraticable car son revêtement avait été traité et “strié” (photo n°2) afin semble-t-il d'empêcher son utilisation par les skateurs et amateurs de deux-roues. Bourg Habitat a donc fait recouvrir la rampe d'un revêtement lisse, d'une excellente qualité, qui autorise et facilite les déplacements de Gildas (photo n°3).

2

De temps en temps, lorsque le jeune homme n'est pas trop fatigué, il laisse de côté son fauteuil roulant et tient à marcher un peu, histoire d’entretenir sa force musculaire résiduelle. Pour cela, il se rend jusqu'à son véhicule aménagé, en empruntant la volée d'escalier de l’entrée principale.

3

Mais il rencontrait de sérieuses difficultés pour s'agripper à la main courante qui a été remplacée afin de lui permettre une préhension plus aisée et a été prolongée à ses extrémités pour lui offrir une meilleure sécurité (photo n°4). Un détail restait à régler : la pose d'un potelet à l'un des angles du plan incliné. C'est chose faite depuis peu (photo n°5) et Gildas ne risque plus «le vol plané» en descente !

Cathy Vanel

photo

Gildas est un locataire heureux !

4

5 Page 7


SENSIBILISATION BILAN 2012 Pour l’année 2012, nous avons réalisé 17 actions de sensibilisation et sensibilisé 413 personnes, ce qui représente 35 h 30 d’intervention, qui se décomposent de la manière suivante : Collèges : classe de 5ème : 7 interventions et 175 élèves sensibilisés Entreprises : ERDF : 2 interventions et 27 salariés sensibilisés Formation pour adultes : IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de Fleyriat, de Hauteville et du CPA de Bourg en Bresse : 4 interventions et 150 élèves aides soignants sensibilisés Associations : UNICITE, Centre Social de la Reyssouze, Foyer des 3 Saules : 4 interventions et 61 jeunes sensibilisés SENSIBILISATION ET ACTION Quand la sensibilisation rime avec action alors nous retrouvons toute la dimension Aider, Partager, Fédérer. Souvenez-vous, nos sensibilisateurs étaient intervenus pendant les vacances de Toussaint 2012 auprès d’un groupe de jeunes du centre social de la Reyssouze. A l’issue de cette intervention, il y a eu l’envie d’aller plus loin, de rencontrer, de partager, d’aider, d’échanger. Nous avons réfléchi à quelle action pouvait rassembler et faciliter une telle rencontre et nous avons tout de suite pensé le faire autour d’un repas, (vous le savez bien, vous êtes nombreux à participer aux sorties restaurant) mais pas seulement pour manger, il fallait la dimension « action ». Nous avons donc imaginé que cette rencontre se fasse avec l’atelier cuisine. Elle a eu lieu le 5 Mars, les 5 jeunes du centre social accompagnés de Pauline (animatrice jeunes) sont venus à la délégation. Ils ont pu découvrir nos locaux, rencontrer et partager avec les adhérents présents ce jour-là. Ils les ont aidés à la préparation du repas et pendant le repas. Ce fut une très belle rencontre forte en échange, partage et entraide. Après ces deux rencontres, les jeunes ont vraiment changé leur regard sur le handicap et les personnes en situation de handicap. LES INTERVENTIONS PASSEES ET A VENIR Le Collège St Joseph de Bourg, 4 classes de 4ème en Février et Mars. L’IFSI de Fleyriat en Avril. Le Collège de Montrevel, 7 classes de 5ème en Avril.

PORTRAIT DE BENEVOLE Christel FREY Bonjour, je m’appelle Christel et je suis bénévole à l’APF depuis septembre 2010. Je cherchais un endroit où me rendre utile en aidant les autres. Mon voisin, Christian FRANCEY, ma alors parlé de l’APF. Je m’implique dans les sorties et les actions ressources mais surtout je partage ma passion pour le chant et la guitare. En effet, j’anime le groupe chant avec Christian. On casse un peu les oreilles des gens de la délégation, mais pendant deux heures, tout le monde oublie ses soucis et c’est le plus important.

Page 8


SENSIBILISATION Le théâtre comme vecteur de sensibilisation du public En 2012, le Théâtre Jeanne d’Arc de Bellegarde sur Valserine a été rénové et mis en accessibilité. Dans le cadre de son partenariat avec la municipalité, le 18 janvier 2013, l’APF a proposé une soirée théâtrale sur le thème du handicap et de la différence destinée à sensibiliser le public et mettre en lumière les efforts faits par la municipalité et l’équipe du théâtre Jeanne d’Arc en faveur des personnes en situation de handicap. La troupe amateur les «Les Z’Atypiques » a joué « Le Jeu de la Vérité » une comédie à succès de Philippe LELLOUCHE. Cette représentation a réuni les habitants de Bellegarde et les élus de la municipalité impliqués dans la culture et l’accessibilité. La pièce de théâtre s’est clôturée par un petit cocktail avec les artistes, les acteurs de la municipalité et les membres organisateurs de l’APF pour un échange sur le handicap, la différence et l’accessibilité des lieux de culture. Cette soirée revêtait aussi une ambiance particulière pour les Z’Atypiques qui jouaient cette pièce pour la 20ème et dernière fois. Nous remercions cette troupe amateur, qui par son engagement artistique a participé avec beaucoup de talent et d’humour à la sensibilisation du grand public au handicap au cours de ces 20 représentations.

Un magnétiseur ? Pour quoi faire ? Ça pourrait peut-être servir à arrêter de fumer ? Ou peut-être pas… En tapant sur Internet « magnétiseurs » et le nom de ma commune, certes peu vivante, le résultat a été de trois… Puisque tout le monde peut s’improviser magnétiseur, j’ai préféré mettre toutes les chances de mon côté et opter pour un bon vieux monsieur dont la réputation avait fait le tour de la région. Je l’appelai pour prendre rendez-vous en vue de l’arrêt définitif du tabac… Il a posé sa main sur ma tête. J’ai ressenti une chaleur digne d’un fer à repasser…Puis il a déplacé sa main sur mon cou et sur mon estomac… Il a bien dû rester comme ça trois quarts d’heure. A la fin, il a pointé son doigt vers moi et m’a annoncé « C’est fini, plus une seule ». Ce journal autobiographique commence par une très forte envie…. d’arrêter de fumer et nous entraîne rapidement trente ans en arrière avec la découverte d’un kyste mal placé. L’auteur raconte dans un style simple et direct une vie avec le handicap, entre rééducation, rencontres amoureuses et deuils trop nombreux. Tout cela pour dire qu’il me reste une dizaine de livres et que, si vous êtes tenté de le lire, avertissez la délégation qui me tiendra au courant ! (prix: 10€) Véronique Bamas

Page 9


Le SERCICE CIVIQUE

Page 10


Actions Ressources SEMAINE NATIONALE DU HANDICAP MOTEUR Du lundi 11 au dimanche 17 mars 2013 Vous donnez, nous avançons ! Cette opération de collecte, dont l’Association des Paralysés de France est le principal acteur, est réalisée sur tout le territoire, avec parfois la présence d’autres associations collectrices, réunies sous la bannière ACTION HANDICAP. Dans l’Ain, les fonds collectés nous permettent de mener à bien des projets pour rompre l’isolement des personnes en situation de handicap, favoriser l’accessibilité des lieux publics ou privés, favoriser l’accompagnement des personnes. Il est important de rappeler que toute l’activité de la délégation n’est financée que par la générosité du public. C’est grâce à ces fonds que nous pouvons mettre à votre disposition de nombreux services tout au long de l’année : ateliers, loisirs, sorties, séjour vacances, animation des groupes relais, mais aussi les actions de sensibilisation et l’organisation de la représentation dans le département ... La délégation APF de l’Ain ne peut manquer ce rendez-vous annuel très important pour l’avenir local de l’APF. Comme chaque année nous nous sommes tous mobilisés pour aller au devant du public pour proposer une rose en échange d’un don libre. Pas moins de 70 bénévoles, adhérents et salariés se sont relayés durant cette semaine sur 19 points de collecte à Bourg en Bresse, St Denis lès Bourg, Montrevel en Bresse, Jayat, Ambérieu en Bugey, Pont d’Ain, Neuville sur Ain, Oyonnax, Arbent et Montréal la Cluse. Ils sont parvenus, par leur détermination et leur sourire, à distribuer prêt de 3800 roses en échange de dons. Cette semaine nationale 2013 a été un vrai succès! Cette année, nous avons décidé de poursuivre le développement de nos actions partenariales s’inscrivant dans le cadre de la Semaine nationale du handicap que nous avions initié l’année dernière. Le Centre sociale de la Reyssouze, le restaurant l’Xtrem, le coiffeur Tête à Tête, la bijouterie Graisely et ERDF nous sont soutenu dans notre action en commandant des roses à la délégation pour les offrir à leur clients et salariés. Nous avons aussi déposé une quinzaine de troncs dans des commerces de proximité (boulangeries, épiceries, pharmacies etc…) à Bourg et Trévoux. En plus de ce développement des partenariats, nous avons décidé en 2012 de faire évoluer la Semaine nationale du handicap de la délégation de l’Ain vers une opération de sensibilisation et de communication en plus de son caractère de collecte de fonds. En 2012, deux représentations théâtres avaient très bien mis en scène notre action sur le terrain pour une société plus « ouverte à la Différence ». Cette année, grâce à l’important travail réalisé par Anaïs et Roxane, nos volontaires Services civiques, nous avons organisé en clôture de la Semaine nationale l’évènement « ZUMB’APF » un cours de Zumba géant ouvert à tout public sous le marché couvert de Bourg en Bresse. Cet événement réalisé avec le soutien de la commune de Bourg et la Gym Volontaire a permis d’offrir une séance de 2 heures de cours de Zumba animé par des professeurs expérimentés. Une centaine de participants, personnes handicapées, valides, débutants, confirmés, adultes, enfants ont pu se dépenser au son des rythmes latinos. Un très bel événement festif, visuel et fédérateur qui a permis de nous faire connaître à Bourg et de sensibiliser le grand public sur le combat de l’APF pour « le vivre ensemble » dans la liberté d’agir et de bouger ! Tout au long de cette importante semaine, nos sollicitations ont été très bien accueillies par nos partenaires, les commerçants comme par l’ensemble du public qui s’est montré sensible à la cause du handicap malgré un contexte économique difficile pour tous. Nous espérons que les dons de cette Semaine nationale 2013 seront à la hauteur de l’investissement de nous tous. Les comptes de cette opération seront très prochainement disponibles sur demande à la délégation. Les personnes qui se sont impliquées dans cette délicate mission de collecte de dons sur la voie publique méritent toute notre reconnaissance et nos remerciements. Michael Petoux

Page 11


LES LOISIRS DE LA DELEGATION ATELIER DETENTE ET BIEN ETRE En Orient, le toucher fait partie de la vie quotidienne. En Occident, nous avons du mal à accepter le toucher. J’ai effectué une formation avec l’institut Shaoyang de Lyon en massage chinois. J’ai pu prendre conscience qu’avec nos mains, nous avions la possibilité de nous soulager de tensions, de douleurs, bien souvent dues à notre façon de vivre, d’appréhender le quotidien. J’ai proposé cet atelier, en pensant surtout aux adhérents. Il n’y a eu que des bénévoles qui se sont inscrits. C’est un peu dommage. Mais je peux comprendre qu’il soit difficile d’accepter d’être touché, de penser que l’on n’est pas capable d’effectuer sur soi les gestes enseignés. Toutes les techniques peuvent être adaptées à chaque individu. Néanmoins, ce fut un moment d’échange très intéressant, très intense. Quelques témoignages que m’ont fait parvenir les participants: Ariane : « Un moment de détente grâce aux dons de Christine. Très agréable les soins du corps, jambes, pieds. L’échange est important, en essayant de soulager la partenaire avec qui nous travaillons. A continuer, si possible. C’est en persévérant que l’on obtient de réels résultats. Merci Christine » Christelle : « Cet après-midi d’auto massage a été très agréable. Il m’a permis, pour un instant, d’oublier mon stress, ma fatigue. Mon seul regret est de ne pas avoir pu partager cette expérience avec des personnes handicapées. L’expérience est à renouveler ». Nathalie : « Une petite séance de relaxation, quoi de mieux pour se détendre. Christine a su nous relaxer. Nous nous sommes mis par deux et nous sommes massées avec les explications, les gestes que Christine nous a donnés. Je pense que c’est une expérience que beaucoup d’entre vous devraient essayer. Vous verrez, cela fait du bien. A refaire à tout prix ».

ATELIER INITIATION PEINTURE Dans le cadre des activités artistiques proposées par la Délégation, il y a du nouveau cette année. Des ateliers initiation peinture sont proposés à tous les adhérents qui aiment donner libre court à leur imagination et pourquoi pas faire sortir l’artiste qui sommeille en chacun d’eux ? Jusqu’ici nous avons abordé l’aquarelle et ce sera bientôt au tour du dessin et de la peinture. Ces rencontres sont aussi l’occasion de passer des après-midi agréables et ludiques, des moments de bonne humeur et de partage. Un vendredi sur deux, Céline, Mathieu et moi-même vous attendons à la Délégation. A bientôt et…taillez bien vos crayons !

Page 12


LES LOISIRS DE LA DELEGATION Soirée dansante des Vœux APF Le samedi 12 janvier la délégation a organisé sa traditionnelle soirée des vœux 2013. Au menu, dinde aux marrons, gâteaux au chocolat, champagne, jeux et danse à volonté ! Les 65 adhérents bénévoles et familles qui ont répondu à l’invitation ont participé à ce moment de fête avec beaucoup de jovialité dans le cadre très agréable de l’Auberge des Brouilles à Malfretaz.

SEJOUR DELEGATION La délégation organise chaque année un séjour vacances pour ses adhérents. Après le Jura et l’Ardèche et le Vaucluse cette année nous renouvelons donc l’expérience en la faisant évoluer vers une nouvelle destination. Comme toutes les activités loisirs de la délégation, ce projet a pour objectif d’offrir à tous la possibilité de partir quelques jours en vacances et surtout de profiter du soutien de la délégation et de ses bénévoles pour découvrir de nouveaux horizons. Nous vous proposons un départ en septembre 2013. Comme pour les précédents séjours, nous allons demander à tous les participants de s’investir dans la préparation et l’organisation dès la naissance du projet. Ces vacances sont les vôtres, elles ne peuvent s’organiser sans vous ! Si vous souhaitez participer à ce séjour en tant que bénévole ou vacancier, nous vous proposons de nous réunir pour une première réunion le vendredi 12 avril 2013 à 14h00 à la délégation. Cette première rencontre aura pour objectif de réunir les personnes intéressées par ce projet, de définir de nouveaux lieux de départ possible, les souhaits des futurs vacanciers sur - le type de vacances qu’ils attendent (farniente, culture, nature, mer, etc…) - la durée du séjour, - le coût supportable pour chacun, les aides financières mobilisables et la répartition des tâches. Pour les personnes qui confirmeront leur participation au séjour 2013, un planning de réunions mensuelles de préparation leur sera proposé jusqu’à la date du départ. La présence de tous est indispensable à chaque rencontre pour la bonne organisation du séjour. Pour participer à ce projet vacances merci de vous inscrire à la première réunion sur votre planning d’activité trimestriel ou de contacter la délégation.

Page 13


Plein FEUX SUR UNE STRUCTURE APF Christine GALLE, Directrice du SESVAD répond aux questions de « Roule ta vie » Le SESVAD de l’APF, qu’est-ce que c’est ? « Le SESVAD est un raccourci pour dire SErvice Spécialisé pour une Vie Autonome à Domicile. C’est un service de l’APF, qui a été créé en janvier 1995 par la Délégation Départementale de l’Ain. Il s’adresse à des personnes adultes, vivant à leur domicile (ou ayant le projet de vivre à leur domicile), en situation de handicap moteur (dont le handicap n’est pas lié à l’âge, est survenu avant 60 ans) et bien sûr vivant dans l’Ain ». Depuis le 5 novembre 2010, le SESVAD est autorisé par le Conseil Général de l’Ain comme Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS). » Le SESVAD, pour quoi faire ? « Le SESVAD répond aux attentes des personnes adultes en situation de handicap moteur. Il a comme vocation de favoriser la vie à domicile, l’autonomie de la personne, pour lui permettre une vie familiale, sociale, professionnelle… » Le SESVAD, par qui ? « L’équipe du SAVS est composée d’Assistantes Sociales, d’Ergothérapeutes, d’Educateurs Spécialisés. Les professionnels de l’équipe interviennent au domicile de la personne, l’accompagnent dans ses démarches, peuvent proposer des temps d’échanges et de rencontre. Ils soutiennent la personne dans la mise en œuvre de ses projets et peuvent apporter un soutien dans de nombreux domaines : l’accès à ses droits, la mise en œuvre des moyens de compensation du handicap (organisation et coordination de l’aide humaine, choix d’aides techniques, travail sur l’aménagement du domicile…), l’autonomie à domicile (suite à la survenue du handicap, suite à un changement familial,…) la recherche d’activités, d’une vie sociale, d’une insertion professionnelle, la santé, l’organisation et la coordination des soins, un soutien moral pour passer un cap difficile… ». Le SESVAD, comment ? « Dans son fonctionnement, le SESVAD s’attache à être à l’écoute de la personne, à respecter son libre choix, son mode de vie, son intimité. C’est à partir de sa demande, de ses attentes et de ses souhaits que le service engage son action. A cette fin, les professionnels s’efforcent de mettre en œuvre un accueil de qualité. Ils poursuivent leur intervention avec rigueur et avec souplesse de façon à s’adapter à l’évolution de chaque situation. Enfin, le SESVAD a le souci d’établir une relation privilégiée avec la Délégation Départementale de l’Association des Paralysés de France, les bénévoles, les adhérents, les membres des groupes. » A noter que pour bénéficier d’un accompagnement par le SESVAD il faut avoir sollicité et obtenu une décision d’orientation de la MDPH vers un SAVS. » Assistantes Sociales : Sylvie DELARCHE, Leslie WACOGNE, Ergothérapeutes : Delphine MAITENAZ, Laetitia BOUSQUET et Nathalie VIGNAL (toutes deux remplacées pendant leur congé maternité par Simon LEVY et Marine DIEULIVOL), Educateurs Spécialisés : Christelle MITERNIQUE, Pierre RENARD, Sabine PITRON, Secrétaire : Stéphanie SERVIGNAT Comptable : Jean-Luc BERNARD La Journée Des Usagers LE SESVAD, c’est aussi une équipe « Evaluation » L’équipe « Evaluation », composée d’une Assistante Sociale et d’une Ergothérapeute, intervient à la demande des coordinatrices de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de l’Ain. L’équipe se déplace au domicile de la personne et réalise avec la personne une évaluation de ses besoins et des moyens de compensation nécessaires en matière d’aide humaine, d’aide technique, d’aménagement de logement, d’aménagement de véhicule… L’équipe peut conseiller la personne en situation de handicap sur les solutions existantes, lui donner de la documentation, l’orienter vers des professionnels ou des services. A l’issue de cette rencontre, l’équipe d’évaluation rédige un Compte Rendu d’Evaluation retraçant la situation de la personne et les sujets abordés. Ce document est adressé à la personne et à la MDPH. Il sera utilisé par la coordinatrice de la MDPH pour établir le Plan Personnalisé de Compensation et pour déterminer le montant de sa PCH (Prestation de Compensation du Handicap). Assistante Sociale : Véronique BRETON (remplacée pendant son congé maternité par Marlène LYOTARD), Ergothérapeute : Gaëlle JOURDAIN

Page 14


PLEIN FEUX SUR UNE STRUCTURE APF SESVAD : le Conseil de Vie Sociale (CVS) Depuis déjà 3 ans que le Conseil de Vie Sociale du SESVAD à été mis en place, il est composé de 8 membres. Nous sommes 6 représentants des usagers : Sevket YIGITDOL nommé Président, Patrick SAPET, Rufin MISSAMOU, Paulette LEDOUX, Maria MILAZZO et Jacky BEBON. 1 représentant des familles : Jean Jacques BERTRAND nommé Président suppléant 1 représentant du personnel du SESVAD : Christelle MITERNIQUE

Pourquoi un CVS : La loi du 2 janvier 2002 a instauré le Conseil de la Vie Sociale, afin d’associer les personnes bénéficiaires des prestations au fonctionnement de l’établissement ou du service qui les accueille ou les accompagne. Depuis sa création, l’APF revendique que la personne en situation de handicap est un citoyen à part entière et qu’elle doit à ce titre exercer ses responsabilités dans la société. L’APF a toujours mis en avant le fait que les personnes en situation de handicap peuvent être réellement associées à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets qui les concernent. La participation des usagers est une démarche active et respectueuse des personnes qui doit assurer à chacun l’exercice de ses droits sociaux et garantir une citoyenneté pleine et entière. En effet, c’est en tenant compte des avis des personnes directement concernées que l’APF garantit la qualité de l’accompagnement réalisé dans ses structures.

Le rôle du CVS : Le rôle du Conseil de la Vie Sociale consiste entre autre à être associé à la réflexion pour améliorer avec le personnel du SESVAD, la qualité du dialogue et donc des prestations entre la personne aidée, ses proches et les professionnels. Il donne aussi son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant la vie et le fonctionnement de l’établissement ou du service, sur l’évolution des réponses à apporter. Il est associé à la démarche d’amélioration de qualité. Au-delà de la consultation, il s’agit de promouvoir et co-construire une dynamique participative et d’associer les usagers aux décisions prises à leur égard. Le Conseil de la Vie Sociale est un lieu de réflexion et de proposition. En effet, le Conseil de la Vie Sociale peut être porteur de propositions de nouveaux espaces d’échange, d’expression et de réflexion. Il peut aussi jouer un rôle important dans les échanges et la transmission des savoirs, savoir-faire entre professionnels, usagers et familles, dans l’information interne sur les droits des usagers (intimité, mesures de protection, accès aux informations les concernant, mais aussi respect entre usagers…) dans l’information sur des aides techniques et matérielles ou sur tout sujet spécifique intéressant les usagers, etc. Par exemple, le CVS a élaboré un questionnaire de satisfaction qui à été envoyé à toutes les personnes accompagnées par le SESVAD. Il a ensuite travaillé sur les résultats de cette enquête et dégagé des pistes pour répondre et améliorer le service rendu aux usagers. Les membres du Conseil sont sollicités dans l’organisation et participent à la journée d’automne du SESVAD.

Les usagers que nous sommes, avec différents handicaps, doivent devenir acteurs, pour ne plus subir et pour prendre leurs destins en mains, en devenant des citoyens à part entière. Le handicap ne doit pas nous empêcher de donner notre avis, mais au contraire cette différence doit être un moteur.

N’attendez plus, rejoignez nous, venez faire partie du CVS , soyez des acteurs de votre vie et de votre handicap Page 15


Informations utiles Les numéros verts d’écoute

Votre DELEGATION DEPARTEMENTALE APF DE L’AIN

6 Rue des Frères Lumière - 01000 Bourg-en-Bresse  04. 74. 23.41.59 / Fax : 04. 74. 50. 17.85  dd.01@apf.asso.fr dd01.blogs.apf.fr

Écoute moteur (0 800 500 597) accueille les demandes de toutes les personnes concernées par des déficiences motrices, notamment du fait de lésions médullaires.

Directeur : Michael PETOUX – Vie Associative : Éric SUAREZ Comptable : Jean-Luc BERNARD

Écoute SEP (0 800 85 49 97) est centré sur les questionnements spécifiques des personnes atteintes de sclérose en plaque (SEP).

Votre CONSEIL DEPARTEMENTAL : Jean Marc MALDINI Représentant départemental, Annick MARIN, Jean Louis PARIS, Pascal GUIFFRAY, Guy CHAMPANAY, Sevket YIGITDOL.

Écoute Parents (0 800 800 766) est là pour soutenir les parents d’enfants en situation de handicap.

Les services et établissements APF dans l’Ain : Service pour une Vie Autonome à Domicile – SESVAD 11 rue Aristide Briand à Bourg – Tél. : 04 74 50 49 24 Centre d’Action Médico-Social Précoce – CAMSP 6 bis av. du champ de foire à bourg – Tél. : 04 74 22 00 73 Service d’Éducation et de Soins Spécialisés à Domicile - SESSD 12 Bd de l’Hippodrome à Bourg – Tél. : 04 74 47 20 60 - Immeuble le Keynes, 13 A chemin du levant à Ferney Voltaire Tél. : 04 50 40 41 82 Fax. : 04 50 40 17 02 Institut d’Éducation Motrice HANDAS Le Coryphée – 151 rue Marcel Pagnol à Viriat Tél. : 04 74 24 62 54 Fax. : 04 74 24 74 21 Service d’Accompagnement Médico-Social aux Adultes Handicapés – HANDAS 4 rue André-Charles Boule à Bourg Tél. : 04 74 25 18 80 Fax : 04 74 25 00 06

Rejoignez-nous Adhérez à l’APF

Devenez bénévole

Vous pouvez agir avec L’APF. Devenez acteur de la vie associative en adhérant à l’Association des Paralysés de France Tarifs : Adhésion d’un an à l’APF : 25€ Bénéficiez de toute l’actualité sur le Handicap en vous abonnant à Faire Face Abonnement d’un an à Faire Face : 31€

Vous avez du temps libre, des savoirs faire. Vous souhaitez les faire partager à des personnes en situation de handicap. Vous avez un projet de formation ou professionnel et vous souhaitez acquérir de l’expérience. Rejoignez nous. Contactez la Délégation au 04.74.23.41.59

Adhésion gratuite pour les jeunes Les jeunes âgés de 18 à 25 ans n’ayant jamais adhéré jusqu’à aujourd’hui peuvent bénéficier d’une adhésion gratuite pour un an . Un abonnement d’un an au magazine « Faire Face » au tarif exclusif de 5€ leur est aussi proposé.

Roule Ta Vie avril mai juin 2013  

Roule Ta Vie avril mai juin 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you