"Mamie fait sa valise" de Gwladys Constant - extrait

Page 16

– Je quitte Hubert, je demande le divorce, a répété mamie, toujours calmement. – Mais tu n’as pas le droit ! s’est exclamée ma mère. – Je te croyais avocate, ma fille, a rétorqué mamie. Ne me dis pas que tu n’es pas au courant que le divorce est légal depuis 1884. Mes parents ont cessé de manger et déposé leurs couverts à côté de l’assiette comme si mamie venait de leur annoncer que le président de la République avait été guillotiné en place de Grève. – Mais pourquoi ? a demandé maman, d’une voix tremblante. Qu’est-ce qui ne va pas ? – Le papier peint de la cuisine, a répondu mamie. – Mais oui, bien sûr… a soupiré mon père.