Issuu on Google+


La rentrée 2012 La culture reste un engagement de la municipalité malgré le contexte économique contraint et la qualité de la programmation demeure une préoccupation constante. Si elle n’en souffre pas, c’est grâce au talent et aux compétences de l’équipe de Juliobona , et par un dialogue constant et constructif entre les élus et l’association culturelle. Dans ce contexte il faut savoir faire preuve d’imagination et d’adaptation en attendant des temps meilleurs avec, nous l’espérons, des soutiens de l’État, qui a réaffirmé son désir de développer et soutenir l’expression culturelle. La culture est plus qu’une distraction, c’est un enrichissement, une éducation, c’est une fenêtre ouverte sur le monde. Elle apporte autant qu’elle coûte, voire plus, n’en déplaise aux grincheux. La difficulté c’est de quantifier le bonheur qu’elle apporte et d’en évaluer les retombées indirectes, il reste un moyen simple de le vérifier, c’est de venir aux spectacles proposés, et constater de visu l’indice de satisfaction… À très bientôt Pascale Gandon-Debeauvais Adjointe à la culture et au patrimoine

En trois mots : Touchant - Emouvant - Joyeux En finalisant cette nouvelle proposition artistique, je retiendrai ces trois vocables. Cela me semble couvrir avec justesse les fumets de ce gargantuesque menu, écourté cette année encore pour raison impérieuse de travaux*. Vous retrouverez ultérieurement la programmation du festival de l’humour inscrit cette saison de fin mars à mi avril. Rassurez-vous, nous affichons autant de spectacles que l’année précédente soit prés de 65 représentations sans modification des tarifs malgré une probable baisse de 5% de la subvention allouée par la Ville en 2013. Nos choix artistiques s’articulent toujours avec l’idée de vous faire découvrir des artistes à la notoriété à venir, des artistes à la reconnaissance médiatique confirmée et enfin à nos fidélités aux artistes, sur de nouveaux projets, que vous avez plébiscités les années précédentes. Souhaitons que vous frétillassiez à la découverte de cette nouvelle saison. Et si un imparfait du subjonctif vous chiffonne, rassurez-vous, vous êtes Normal. Denis David Directeur de Juliobona *Prévus, à l’origine d’avril à septembre 2012, les marchés publics ne trouvant pas preneurs, nous caressons le ferme espoir qu’en 2013 les gens de l’art, du bâtiment, se pencheront sur le lifting du trentenaire Juliobona. On y croit !

2


vendredi 21 septembre le THÉÂTRE - 20h30

PRÉSENTATION DE SAISON Entrée libre Afin de vous accompagner, comme chaque année, Denis David, directeur du théâtre, vous présentera un panorama de la quarantaine de soirées affichées (hors festival de l’humour), aidé en cela d’extraits vidéo, projetés sur écran géant, visibles pour l’essentiel sur le site internet Juliobona.fr On vous attend avec impatience et passion ! et un chouïa d’humour… Durée soirée : ±2h15 Avant de fêter autour d’un verre cette nouvelle saison.

Écrit par Bernard Crombey d’après Le Ravisseur de Paul Savatier - Éditions Gallimard Monsieur Motobécane sillonne les routes de Picardie sur sa mobylette bleue. Amandine, huit ans, surgit sur sa route et va bouleverser sa vie. Elle lui demande de l’aide, il la recueille. Oscillant du rire aux larmes, l’histoire nous transporte dans de mystérieuses et vibrantes symphonies humaines…

Le coup de cœur de Guy Bedos : « Coup de foudre. Pour moi, humour et amour riment inévitablement, ce spectacle est un superbe cadeau qu’il fait à la fois à lui-même et au public. Bravo et merci. »

côté presse

Motobécane Interprétation : Bernard Crombey Mise en scène : C. Maignan et B. Crombey Scénographie / Lumière : Y. Collet Aves les soutiens du théâtre du Beauvaisis, théâtre du Rond Point, Conseil Général de Picardie, Prima Donna Productions.

www.compagnie-macartan.fr

Un très grand spectacle, exemplaire du point de vue théâtral.

( (France Inter – Le Masque et la Plume

Le monologue de Crombey est d’une pureté et d’une ingénuité bouleversante. L’acteur est magnifique, un grand comédien. A voir absolument.

( (Le Figaro Magazine

Magie du verbe par un immense acteur.

((Le Nouvel Observateur

Une histoire d’amour étrange et tendre, c’est poignant et jubilatoire à la fois.

((Télérama

Un Ugolin picard, nous nous partageons entre le rire et l’émotion.

((Pariscope.


4


Du vendredi 21 septembre au mardi 18 décembre 2012 Vernissage le mercredi 26 septembre à 18h30 40 photos, n&b, 73 x 98 cm Une exposition organisée par Lélia Wanick Salgado, commissaire de l’exposition, avec l’équipe de Amazonas images : Françoise Piffard - Éditrice Photo, Marcia Navarro Mariano – Production, Adrien Bouillon – Retouches, Dominique Granier Tirages photographiques de l’exposition. Encadrements par Circad – Paris. Avec le soutien de Kodak Professionnel, société Eastman Kodak, et de Leica Camera.

www.amazonasimages.com Entrée libre (horaires page suivante)

Sebastião Salgado « Les Enfants de l’Exode »

Sebastião Salgado, brésilien, est l’un des photojournalistes les plus respectés de sa profession. Nommé représentant spécial de l’UNICEF, ces photos racontent la vie des dépossédés. Son œuvre inscrite dans de nombreux ouvrages et expositions lui a valu beaucoup de récompenses en Europe et dans les Amériques. Ces enfants sont semblables à des dizaines de millions d’autres vivants dans des bidonvilles, des camps de réfugiés… d’Amérique latine, d’Afrique, d’Asie et d’Europe. À travers leurs vêtements, leurs poses, leurs expressions, leurs yeux, ils expriment la tristesse et la souffrance, mais parfois aussi l’humour et l’espoir… Ici, grâce à Sebastião Salgado, nous pouvons les voir tels qu’ils ont choisi d’être vus. Et peutêtre pour la première fois dans leurs jeunes vies, ils peuvent se dire qu’ils existent. D’après un texte de Sebastião Salgado


Entrée libre Mardi – Jeudi – Vendredi 13h30 - 18h00 Mercredi 9h30 - 12h00 et 14h00 - 18h00 Samedi 10h00 - 12h00 et 14h00 - 17h00 Tous les soirs de spectacles

6

Photographes déjà exposés : Charles Fréger, Hugo Misery, Jean Rault, Laurence Reynaert, Sabine Meier, Jean-Louis Schoellkopf, Luc Choquer, Alain Cornu, Marcos López, Klavdij Sluban, Kishin Shinoyama, Véronique Ellena, Jean-Christian Bourcart, Romain Osi, Vanessa Winship, Gilbert Garcin, Jean Gaumy, André Kertész, Barry Frydlender, Thierry des Ouches, Osamu Kanemura, Harry Gruyaert, Jacques Lartigue, Jean-François Lange…


Du jeudi 10 janvier au samedi 13 avril 2013 Vernissage le jeudi 10 janvier à 18h30 56 photos couleur Exposition réalisée en collaboration avec Magnum Photos et la Bibliothèque Municipale de Lyon.

Martin Parr « Life’s a beach »

www.martinparr.com

Martin Parr, photographe britannique de renommée internationale, est membre de la coopérative photographique Magnum Photos depuis 1994. Son œuvre est caractérisée par la dérision et l’ironie. Fidèle à sa démarche documentaire et critique, Martin Parr réalise depuis trente ans des photographies sur la société de consommation et les excès qu’elle génère. Grâce à cette exposition, il nous fait partager sa vision sans concession de la mondialisation et du tourisme de masse. De ses premières prises de vues en Angleterre à ses derniers travaux en Thaïlande, nous sommes sur la planète Parr ; un monde où le grotesque est étroitement lié à la banalité du quotidien des vacanciers du XXIe siècle.


Mardi 25 septembre le café - 20h30

chanson surnaturelle

le café

Chant, piano : A. Sanchez Chant, percus : C. Boizanté Chant, accordéon, piano : F. Marchand Batterie : P. Melnotte Contrebasse : E. Roumanet Paroles et musiques : A. Sanchez, C. Boizanté, F. Marchand, B. Monseur Son : S. Teulier, C. Poulin, E. Compan Regard : C. Morlot, N. Andres CD : Humain Débutant (2010)

www.orlandotrio.com Durée : ~ 1h30 Tarif plein : 14 € Tarif réduit : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 8

Sous ce nom inspiré d’un roman de Virginia Woolf, se cachent des personnalités volcaniques qui échangent volontiers rôles, instruments, sexes, baisers et micro. Dans un univers proche d’un Mano Solo, d’une Brigitte Fontaine ou d’un Dick Annegar, ils boxent, caressent, se lâchent avec réserve, se retiennent avec fureur et même parfois l’inverse... Une valse des sentiments exacerbés, des révoltes à pleine gueule, des tristesses insondables, des bonheurs inébranlables, des délires à neurones pétés. Une performance musicale, visuelle et poétique.

côté presse La folie et les tendresses des trois voix d’Orlando : un grand moment de chanson.

( (Le Monde

Avec Orlando, la scène est une boite magique de laquelle tout peut jaillir à tout instant !

( (La Dépêche du Midi

Du vrai cabaret… Il y a longtemps que la chanson ne nous avait pas offert une aussi jolie surprise.

((France Culture


Mardi 2 octobre le théâtre - 20h30

Théâtre de Romain Gary Mise en scène : Bruno Abraham-Kremer et Corine Juresco

Éditions Gallimard Production : Théâtre de l’Invisible, AskUs, MC Bourges/SN, CDN/Théâtre de la Commune/Aubervilliers, Théâtre André Malraux/ Rueil-Malmaison, Théâtre Liberté/Toulon Avec l’aide du Théâtre du Rond-Point

www.theatre delinvisible.com Durée : 1h40 Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 10

Bruno Abraham-Kremer

côté presse Bruno Abraham-Kremer donne son souffle théâtral à ce roman autobiographique lumineux et bouleversant, et l’on s’en délecte.

( (L’humanité

Le résultat est magnifique - Bruno Abraham-Kremer passe d’un personnage à l’autre avec une agilité remarquable. Scéniquement, c’est très beau.

( (Le Pariscope

Ce récit autobiographique prend les spectateurs aux tripes - Bruno Abraham-Kremer, seul en scène, tient son public d’un bout à l’autre, amuse, passionne et émeut. Un grand moment de théâtre.

((Direct matin

Un délicieux conteur - c’est captivant, tendre, et très émouvant.

((Télérama

© Pascal Gely

Interprétation : B. Abraham-Kremer Scénographie : P. Marioge Lumière : G. de Malglaive Création sonore : M. Ahoudig Composition, clarinette basse : G. Hervet Costumes : C. Villermet Images et vidéos : A. Vérat

Comment le petit Roman Kacew, gamin juif russe, élevé par une mère extraordinaire, amoureuse de la France, accomplira sa Promesse et deviendra Romain Gary : héros de la guerre, Consul de France, écrivain deux fois Prix Goncourt… Une épopée romanesque, de Wilno à Varsovie, de Nice à Londres, truffée d’humour et de tendresse. « Sa Promesse de l’aube fait partie de ces livres qui vous font du bien parce qu’il vous redonne confiance dans la vie. C’est cela que je cherche sans cesse au théâtre : faire rire et pleurer pour tenter de partager avec le public cette expérience magnifique et pitoyable. Romain Gary c’est comme un frère d’arme…»


Mardi 9 octobre le théâtre - 20h30 création

musique d’ailleurs

Du Paris métissé au désert du Rajasthan Après trois ans de travail entre Bombay et Paris, Mathias Duplessy, multi-instrumentiste sans frontière revient avec l’album Jeena Jeena, fruit de sa rencontre avec Mukhtiyar Ali, chanteur soufi indien. Des compositions traditionnelles aux arrangements métissés qui s’inspirent aussi bien de la musique indienne du Rajasthan que du flamenco, du blues, du reggae, des musiques africaines, japonaises et mongoles. Soyez prêts pour un nouveau voyage des déserts d’Asie jusqu’à l’Andalousie. Pour mémoire nous avons déjà accueilli Mathias pour un trio de cordes aventurières, avec les archets du monde et l’an passé avec Sophia Charaï.

CD : Jeena Jeena (2012)

www.mirmukhtiyarali.com www.mathiasduplessy.com Durée : 1h30 Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 12

côté presse La Transculturalité est son domaine, la voix son doux plaisir… Jovial, affable, généreux, Mathias Duplessy empli d’une multitude de projets, nous dévoile ses dernières aventures musicales.

( (France Culture

Le virtuose de la guitare acoustique…

( (Le Parisien

En effaçant ainsi les frontières, Mathias Duplessy fait de la musique un langage magique et savant qui serait aussi celui du respect et de la tolérance.

((World Sound

Musicien de l’évasion… Mathias Duplessy est un voyageur, un expérimentateur et un initiateur…

((Paris Normandie

© Aruna Kalahastri

Guitare : M. Duplessy Voix et harmonium : M. Ali Sarangi : D. Ali Tabla : A. Kumar Dholak : R. Kumar Accordéon : B. Charlery Basse : S. Bedrossian Régie : A. Chauleur


vendredi 12 octobre le théâtre - 20h30

Théâtre De Pierre Desproges / Mise en scène : Michel Didym

www.theatre-manufacture.fr Durée : ~ 1h Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 14

côté presse De l’élégance, de la distance, une vraie fibre comique et un grain de folie… la prose fantasque, politiquement incorrecte et farouchement misogyne de Pierre Desproges prend une dimension explosive dans la bouche de ce duo de choc.

( (Les Échos

Les deux immenses comédiennes se livrent en s’en délectant à des joutes d’une cruauté jubilatoire…

( (Télérama

Une allégresse, une énorme gaieté et finalement une tendresse très inattendue… C’est tellement savoureux !

((Le Figaro Magazine

Un passionnant ping-pong verbal. À la volée, elles se renvoient les aphorismes, formules et bons mots de Pierre Desproges extraits de divers sketches et textes inédits.

((L’Est républicain

© Eric Didym et Miche Birot

Avec C. Murillo, D. Valadié Scénographie : L. Peduzzi Lumière : J. Hourbeigt Costumes : C. Brottes Adaptation musicale : M. Collin-Cremonesi Son : A. Omé Collaboration artistique : É. Lehembre Coproduction : Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine, La Pépinière – Paris, Le Volcan, scène nationale – Le Havre

« L’intelligence, c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas, on s’écrase » Ex-enquêteur pour l’IFOP, ex-pronostiqueur pour Paris Turf dans les années quatre-vingts, Pierre Desproges invente les savoureuses Minutes de Monsieur Cyclopède. Romancier, journaliste, il impose sur France Inter les premières chroniques à humour mordant et esprit vachard… Après Les Animaux ne savent pas qu’ils vont mourir, du même Desproges, Didym s’attaque avec Les Chroniques de la haine ordinaire, aux inédits, à ces textes au vitriol qui déclenchèrent souvent la polémique, à l’esprit truculent d’un clown grave, irrité par tout et par principe, hilarant par courtoisie, et mort par inadvertance.


Mardi 16 octobre le café - 20h30

Piano : A. Hervé Violon : S. Guillaume

le café

Prochain rendez-vous : mardi 12 mars (p. 70)

www.antoineherve.com Durée : ~ 1h30 Tarif plein : 14 € Tarif réduit. : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit

côté presse Quelque chose de crucial est en jeu …il nous entraîne dans une authentique aventure.

((Diapason

Avant de s’apercevoir que la musique d’Antoine Hervé est intelligente, on est conquis parce qu’elle est heureuse et communicative.

((Radio France

Un magnifique pianiste de jazz, de la classe des plus grands.

((Télérama 16

le swing manouche En duo avec Sébastien Guillaume Quatrième édition des Leçons de Jazz… Moments incontournables et privilégiés où Antoine Hervé, pianiste exceptionnel, délivre quelques clés pour entrer dans l’univers des légendes du jazz. Deux rendez-vous cette année où vous retrouverez histoire, anecdotes, humour, explications techniques de votre pianiste préféré. Le créateur du célèbre Quintette du Hot Club de France, Stéphane Grappelli débute sa carrière en jouant dans la rue à douze ans, puis en accompagnant des films muets. Il rencontre très vite Django Reinhardt et crée avec ce dernier le style « swing manouche ». Un violoniste au style inimitable, lyrique, poétique et tendre, aux envolées lyriques capables de faire chavirer les cœurs et tourner les têtes qui valsent après guerre dans les rues de Paris. Stéphane a mérité sa réputation de musicien français de jazz le plus connu à l’étranger, et c’est au travers de l’évocation de sa vie et de ses compositions qu’Antoine Hervé va vous faire revivre son épopée avec la complicité de Sébastien Guillaume, au violon.

© Philippe Levy-Stab

concert commenté


MarDI 23 OCTOBRE le théâtre - 20h30

Conception, interprétation, vidéo : Scorpène Mise en scène : S. Dupuy Coordination technique des effets : Y. Higounet Création son : M. Pupillo Musique : K. Labèque, bohren & der club of gore Lumière : J. Jouvent, F. Poulet Régie : J. Jouvent Production : DSN Dieppe Scène Nationale Coproduction : Cirque-Théâtre d’Elbeuf Soutien : Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie. Production déléguée / Diffusion : Scène 2 / Séverine André Liebaut / Fréderic Gasnier.

www.scorpene.fr Durée : 1h15 Attention jauge limitée (250 places) Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 18

De et par Scorpène Bluffant, troublant, intelligent, énervant (« mais où est le truc ? »), élégant, fascinant, érudit… Laissez-vous manipuler avec bonheur dans ce voyage en magie, « là où l’âme agit ». Ce Dieppois, ancien champion d’échecs devenu vidéaste puis magicien, bouscule notre perception du réel… Doué d’une acuité inouïe pour l’observation, Scorpène est un pourvoyeur de rêve et d’étonnement, un prodige de magie mentale, un génie d’analyse. Cet alchimiste joue avec l’invisible, accueille vos doutes, bouscule vos certitudes, lit dans vos pensées et fait d’étranges rêves prémonitoires…

côté presse Abandonnez vos certitudes et prêtezvous à ses expériences mentales. Rien à voir cependant avec les prétentieux prétendants de la magie nouvelle, ni avec le bellâtre télévisuel Simon Baker ! Scorpène est un homme de scène, plein de finesse, de désinvolture et d’angélisme, qui manipule les mots, les chiffres et les objets avec la complicité des spectateurs.

( (Télérama

Époustouflant. Vous n’oublierez pas votre soirée de sitôt…

((Paris Normandie

Quelque chose de profond s’est passé au-delà du divertissement.

((La Voix du Nord

© Julien Diologent

MAGIE MENTALE


vendredi 26 OCTOBRE le théâtre - 20h30

MUSIQUE THÉÂTRE TZIGANE www.micheljonasz.fr Durée : 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit

De et par Michel Jonasz 30 ans après sa dernière apparition au théâtre, Michel Jonasz revient sur les planches. Sous la forme d’une pièce écrite et mise en scène par lui-même, accompagné d’une bande-son spécialement enregistrée en Hongrie, il y incarne son grandpère, juif polonais, qui à l’âge de vingt ans va quitter la Pologne pour aller vivre en Hongrie et devenir un fameux cantor dans plusieurs synagogues, avant de connaître comme tant d’autres la déportation. « Il est évident que cette pièce, que je considère comme un devoir de mémoire, dépasse le simple hommage à la musique tzigane. C’est avant tout pour moi, un message de fraternité. Aucune vie n’est plus importante qu’une autre. Chaque vie est sacrée ». Michel Jonasz

côté presse Dans une écriture admirable, un jeu d’une grande délicatesse, une mise en scène sobre et précise… L’humour yiddish est des plus savoureux. Jonasz rend aussi hommage à la musique tzigane qui l’a beaucoup inspiré. En se promenant dans sa mémoire, l’artiste a réalisé un spectacle magnifique.

((Le Pariscope

20

Il y a des spectacles dont on sort avec l’envie d’appeler les amis pour leur dire « Allez-y, vous allez rire, pleurer, aimer. » Celui de Michel Jonasz est de ceux-là. C’est simplement bouleversant.

( (Le Monde Magazine

Émouvant comme une chanson de Jonasz.

( (Marianne

Ciselé d’humour juif et d’amour universel, ce spectacle… se déguste …avec une larme à l’œil et un sourire aux lèvres.

((Paris Match

Le texte est admirablement ciselé, les musiques tziganes suavement tristes. Acteur, il est criant de vérité… Un pur bijou.

((La Marseillaise


mardi 13 novemBRE le théâtre - 20h30 navette au départ de rouen à 18h45 représentation scolaire mardi 13 novembre 14h30

de

MUSIQUE chambre 1er violon : J.-P. Audoli 2e violon : E. Owen Alto : P. Fauré Violoncelle : A. Copéry Programme « Face à l’histoire » Beethoven, Quatuor n°2 opus 18, dédié à Joseph Franz von Lobkowitz (1800) Chostakovicth, Quatuor n°8 opus 110 en do mineur (1960) Jevtic, Quatuor n°4 en do mineur (création 2012) Soutien : Spedidam, Drac Île-de France

www.automne-ennormandie.com www.quatuor-ludwig.net Durée : 1h Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 22

Avec Automne en Normandie Faisant suite à la tournée célébrant leurs 25 années de collaboration et de succès, le concert que le Quatuor Ludwig donnera, illustre bien l’éclectisme et la recherche esthétique qui anime depuis ses débuts l’ensemble à la renommée internationale. Le Quatuor Ludwig est primé à de nombreux concours internationaux ( Fondation Menuhin, Portsmouth, concours Arthur Honegger ), se voit invité à passer une année de résidence à l’Université Yale (1988) avant de devenir «Quatuor en Résidence» au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (1991) pour une durée de trois ans. Une abondante discographie fait le bonheur des mélomanes, remportant de nombreuses récompenses, notamment le Grand Prix du Disque Lyrique le Grand Prix de l’Académie du Disque Français, le Grand Prix International du Disque de l’Académie Charles Cros et le Grand Prix du Midem. Un CD rassemblant les quatuors n° 1, 3 et 8 de Dmitri Chostakovitch est sorti dans les bacs en octobre 2011 sous le label Calliope.

côté presse Le Quatuor Ludwig est un poète d’un raffinement exquis... Il compte sans contexte parmi les meilleurs ensembles du moment.

( (Diapason

C’est grandiose dans la manière de dire, d’oser ; c’est bouleversant dans l’émotion.

((Le Figaro

Le niveau du spectacle est haut, l’émotion et la poésie sont au rendezvous. Et quelle musique...

((Le Monde


VENDREDI 16 NOVEMBRE le THÉÂTRE - 20h30 CRÉATION AVRIL 2012

THÉÂTRE

Coproduction : Théâtre National-Bruxelles, Théâtre Royal - Namur, Printemps des Comédiens, Parvis Scène Nationale TarbesPyrénées, Théâtre de Grasse, Théâtre VidyLausanne, Théâtre de Neuilly-sur-Seine, Théâtre Liberté-Toulon, Maison de la Culture de Tournai, Carré Sainte-Maxime.

www.automne-ennormandie.com www.artara.be Durée : 1h Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 24

Auteur et mise en scène Fabrice Murgia Cie Artara Avec Automne en Normandie Les Enfants de Jéhovah mêle l’autobiographie -la douloureuse immigration d’une famille italienne en Belgique dans les années 1960- et une exploration de terrifiants mécanismes sectaires d’endoctrinement chez les témoins de Jéhovah. « Le spectacle ne traitera pas explicitement des sectes comme d’un problème de société, cette réalité sera le support de projection d’une nouvelle histoire, porteuse de l’interrogation d’une troisième génération issue de l’immigration économique dans les années 60. Une réflexion sur le rapport trouble entre les origines et l’argent, une exploration des thèmes du travail et de la famille à travers le regard d’un enfant à l’imaginaire formaté. » Fabrice Murgia.

© Mario del Curto

Conseiller artistique : D. Murgia Avec C. Maidon, M. Pinglaut, A. Rousseau Musique : M. Glaude Création vidéo : A. Van Egmond Scénographie : S. Siegmann Costumes : M.-H. Balau Production : Cie des Petites Heures


Mardi 20 NOVembre le THÉÂTRE - 20h30 À voir en famille (dès 8 ans)

THÉÂTRE VISUEL Cie Philippe Genty Direction artistique : P. Genty Direction chorégraphique : M. Underwood Mise en scène : P. Genty, M. Underwood Assistant : E. de Sarria Assistante stagiaire : Y. Aspeli Musique : R. Aubry Interprétation : élèves de Nord-Trondelag University College de Verdal : Á. Mággá Wigelius, A. Dahr Nygaard, H. Paulsen, M. Anda Berg, L. Kvitvik, H. Hoff Vaagen, B. Karine Sandberg, S. Marqvardsen, M. Bekken, S. Fevik Coproduction : NordTrondelag University College – Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre Soutien : Ministère de la Culture - Drac Bourgogne et de la Ville de Nevers

www.mcnn.fr Durée : 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 26

Après sa création en 1992, Ne m’oublie pas avait tourné aux quatre coins du monde, Philippe Genty offrait alors à son public l’un de ses plus beaux spectacles. Cette immersion dans l’odyssée d’êtres tout droit sortis du pays des rêves, fait aujourd’hui l’objet d’une nouvelle renaissance. Les dix élèves de la prestigieuse école de théâtre gestuel de Norvège apportent avec eux leur talent, leurs chants sublimes et leur incroyable présence scénique. Magicien de l’image et maître de la marionnette, Philippe Genty nous enchante, nous bouleverse, nous bouscule à chacune de ses créations. Un spectacle merveilleux et bouleversant, où tout un chacun y trouvera matière à vibrer et rêver.

côté presse Une beauté plastique séraphique, une fraîcheur roborative et une poétique du geste infinie alliée à une virtuosité technique époustouflante. Tout est fluide et aérien, exécuté avec cette apparente facilité que revêt l’art maîtrisé. Sans esbroufe et avec une choralité exemplaire.

( (Froggy’s delight

Le pays des merveilles de Philippe Genty.

((Le Nouvel Observateur

Fresque poétique et inventive… Entre pantins qui deviennent humains, ombres chinoises, chants et marionnettes. Conte teinté d’humour et de « singeries »…

((Le Journal du Centre


JEUDI 22 NOVEMBRE le théâtre - 9 - 17 HEURES Entrée libre

COLLOQUE

Cris(e) Journée de formation du secteur de Psychiatrie Générale organisée par le Centre Hospitalier Intercommunal Caux-Vallée de Seine, ouverte au public.

Scansions littéraires et théâtrales par la Compagnie  « Les passeurs de mots » Plus de renseignements :

www.chi-cauxvalleedeseine. fr (rubrique : news) 28

« La crise, avant d’être ce mot dont les économistes nous rebattent les oreilles, c’est d’abord une notion issue d’Hippocrate : phase de la maladie, elle est soit fatale soit salvatrice. Dépassant le champ médical on peut l’appréhender au singulier et elle se décline : « de nerfs, d’adolescence, de couple, de foi(e)… » . Dans le champ du collectif, chaque jour nous apporte son lot de situations critiques : crise des valeurs, de la représentation démocratique, de l’économie mondialisée, etc. Peut-être est-ce en faisant dialoguer approche médicale, psychanalytique, syndicale… et point de vue de soignants que nous pourrons porter un autre regard sur la crise : au lieu d’être calamiteuse, peut-elle être porteuse d’embellie, d’un inouï à venir ? » Rémi Picard


Une leçon clinique à la Salpêtrière, André Brouillet

Un moment de témoignages et d’échanges auquel participent notamment : J.-P. Kamieniak, professeur de psychologie clinique Olivier Bernard, Médecins du Monde Priscille Gérardin, professeur de pédopsychiatrie Philippe Billaux, syndicaliste.

Le Cri, Edvard Munch


vendredi 23 NOVEMBRE le théâtre - 20h30

CHANSON

Comme un retour aux sources pour Anaïs. Aux sources de ce que fut pour elle la découverte de la chanson quand, toute petite, sa chanteuse préférée était non pas Madonna, ni Mylène Farmer, mais Lily Fayol, star des années 40… La chanteuse remet donc au goût du jour des titres des années 20 aux années 40, s’amusant à les « décaper », rendant hommage à une période de légèreté et d’insouciance. Accompagnée d’un DJ, Anaïs se lance dans une ode à la liberté, avec fraîcheur et enthousiasme. Laissez-vous donc embarquer, et amusez-vous avec une joyeuse « bête » de scène !

côté presse

www.anaisinyourface.com Durée : 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 30

( (Midi Libre

Les textes légers et cinglants se savourent comme des réconfortantes madeleines.

( (Marie France

Iconoclaste et décapant !

( (Télérama

Mistinguett ou Éliane Embrun en ressortent ébouriffées et drôlement rajeunies.

( (Elle

C’est cela le talent : traverser générations et préjugés, en restant soimême. Anaïs l’a fait… Lily Fayol aurait sans nul doute apprécié…

((L’indépendant

Véritable juke-box vivant, Anaïs revisite les rengaines oubliées à sa sauce folk, soul, pop, électro, hip-hop, voire tango. C’est drôle, moderne, parfois caustique, mais toujours tendre. Un numéro de cabaret qui déménage.

((Madame Figaro

Son dernier opus lui permet de s’affirmer, par delà son charisme et sa drôlerie… Anaïs avait imposé sa personnalité sur la scène française. Elle en impose maintenant par sa voix.

((Marianne

© Denis Rouvre

Chant : Anaïs Batterie : D. Honnet Basse : B. Dessoliers DJ Netik CDs : À l’eau de javel (2012), The love album (2008), The cheap show (2007)

Anaïs chante de mieux en mieux, tente des orchestrations rutilantes et groove comme une reine. Et les vieilles chansons deviennent des chansons neuves et stupéfiantes.


MARdi 27 Novembre le théâtre - 20h30

Théâtre

Textes additifs : Thomas Bernhard Conception scénographique : D. Préaudat Costume : P. Barré Avec M. Crouail, K. Huguenin, D. Stevens Production : Théâtre Méga Pobec En association avec la Scène Nationale Evreux Louviers Soutien de l’Odia / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie.

www.megapobec.com Durée : 1h10 Tarif plein : 14 € Tarif réduit : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 32

D’Eugène Ionesco Mise en scène : Jean Pierre Brière Quelque part en province. Dans un appartement, un Professeur donne une leçon particulière à une élève polie et bien élevée. Dans l’appartement, la bonne du professeur s’emploie à l’intérieur, veille à l’ordre et au ménage. Au commencement, le vieux professeur et la jeune élève se congratulent. On additionne les politesses… Tout va bien. Les règles se brouillent. Et tout va moins bien… Un théâtre de l’absurde de Ionesco dont la mise en scène nous étonne et nous séduit jusqu’à la dernière minute, car lorsque les masques tombent, la réalité est encore plus vicieuse qu’elle n’y parait.

côté presse Original, bien pensé, à la fois drôlement monstrueux et monstrueusement drôle (…), absolument hilarant, bref, jubilatoire ! Une vraie « leçon »… de théâtre !

( (La Provence

Une mise en scène inventive, électrisante. Les comédiens investissent la scène et jouent à fond l’absurdité jusqu’à la folie.

( (ODB Théâtre

Une avalanche de comique… Marie Crouail et David Stevens sont remarquables… Ils subliment le texte de Ionesco qui ne perd en rien son caractère loufoque et déjanté.

((Planchescourbes planchesaclous.overblog.com Tout est dynamité !

((La Terrasse


jeudi 29 novembre le théâtre - 20h30

Théâtre musique

Mise en scène : V. Delerm, avec la complicité artistique de M. Makeïeff Textes et chansons : V. Delerm Multi-instrumentiste : N. Mathuriau Avec la participation vocale et amicale de Woody Allen. Lumières : N. Maisonneuve Décors : E. Duplay CDs : Quinze chansons (2008), Les piqûres d’araignées (2006)… Coréalisation: CICT / Théâtre des Bouffes du Nord Spectacle en partenariat avec France Inter

www.myspace.com/vdelerm Durée : ~ 1h15 Tarif plein : 25 € Tarif réduit : 20 € Hors Passeport - 12 ans : gratuit 34

Il y a toujours eu du théâtre dans les spectacles de Vincent Delerm. Depuis dix ans, dans ses quatre albums il met en scène les déambulations de Simon, un personnage noir et blanc, ses pensées intérieures, son cinéma muet. C’est l’inverse cette foisci, avec ce spectacle de théâtre et de chansons inédites. Simon s’interroge sur le temps qui passe, sur la façon dont les modes se démodent, sur ce que nous attendons d’une existence… Memory parle de notre rapport au temps, aux âges de la vie et à la disparition.

côté presse Il y a chez Vincent Delerm une élégance mélancolique, une subtile nostalgie… Entre music-hall, cinéma muet à la Buster Keaton et concert intimiste… Humour, légèreté et délicatesse. Un beau retour pour le chanteur désormais acteur à qui l’aventure du théâtre va bien.

( (L’Humanité

Spectacle superbe, virevoltant dans ses modes de traitements, offrant du jeu théâtral et des chansons inédites, des ombres chinoises…

( (La Croix

Plutôt que de se résigner à regarder le temps passer, chacun ferait mieux de s’appliquer à lui voler des petits instants de bonheur. Aller applaudir ce spectacle en est assurément un.

((Pariscope

Hilarant, bouleversant, cet ovni théâtral et musical, est un prodige de fantaisie et de poésie. Tout est à la fois gai et triste, beau et imprévu, dans son tour de vie d’une infinie justesse, où chacun peut, un moment, se reconnaitre.

((Les Echos


MARdi 4 décembre le théâtre - 20h30

Théâtre

Traduction S. Sentz-Michel © Actes Sud Papiers Avec S. Facco, V. Fouquet Assistant mise en scène : J. Desmoulains Scénographie, Lumière : T. Vareille Production : Cie Le Chat Foin Coproduction : L’Archipel / Granville Aide de la Région HauteNormandie, de la Drac Haute-Normandie, de la Ville de Rouen et du CG 76. Soutien du Théâtre d’Arras, du Théâtre de la Chapelle Saint-Louis / Rouen et de l’Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie.

www.ciechatfoin.com Durée : ~ 1h Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 36

De Victor Slavkine Mise en scène : Yann Dacosta Voici l’histoire d’un ingénieur persuadé qu’il n’a rien à voir avec le monde de l’Art mais qui va prendre conscience que celui-ci fait partie de sa vie. L’histoire de deux mondes qui se rencontrent. L’histoire de deux personnages : celui qui surprotège son âme et celui qui la surexpose. L’histoire de deux anti-héros qui vont rapidement prendre conscience qu’il faut avant tout réussir à « devenir soi » avant de « devenir quelqu’un ». Une fable à la fois drôle, grinçante, philosophique et satirique où il s’agit de se réconcilier avec ses rêves déçus, se réconcilier avec soi-même, avec ses paradoxes, accueillir son génie et sa médiocrité. Une pièce, baignée dans un « réalisme fantastique ».

côté presse On rit et l’on tremble à la fois. Univers de l’émotion, de l’étrange, de la réflexion. Univers de Yann Dacosta.

( (Le Tapis Volant

Une fable poétique dans une ambiance très fantastique.

( (Paris Normandie

Une réflexion profonde et tourmentée sur la création artistique. Le propos est riche, et les acteurs défendent avec talent et maîtrisent cette œuvre.

((La Voix du Nord


Vendredi 7 décembre le théâtre - 20h30

conteur québécois

« De peigne et de misère » Fred Pellerin revient avec le cinquième chapitre de son spectacle, dans lequel il continue de faire vivre les légendes de Saint-Élie-de-Caxton. Petit rappel pour ceux qui ont loupé ce bonimenteur québécois : Fred passe à la moulinette anecdotes, potins, rumeurs de son petit village de la Mauricie « où les lutins et les fées s’écrasent dans les pare-brise le soir ». Cette fois, Méo, le décoiffeur du village, découvert au travers des précédents épisodes prend ici, le premier rôle. Fred Pellerin remet des enjoliveurs à la surréaliste banalité, et « rebrasse » notre mémoire collective par ses acrobaties verbales.

côté presse Imaginez, disons, un mélange entre Henri Gougaud et Jamel Debbouze, Yannick Jaulin et Gad Elmaleh… Aux tournures de vieux français auxquelles il rend saveur et malice, ce fabuliste ajoute l’invention verbale.

Il a l’invention verbale identitaire qui jardine le français québécois pour notre plus grand bonheur.

Magicien des mots…

Fred Pellerin est un peu notre « griot » des forêts d’érables ! Le gentil trappeur a du charme, une forte personnalité. Découvrez-le, retrouvez-le !

www.fredpellerin.com Durée : 1h20 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 38

( (L’express

Son spectacle à remonter et à arrêter le temps nous a fait rire et pleurer. Un grand moment d’émotion…

( (Le Point

Survoltage neuronal…

((Le nouvel Observateur

((Figaroscope

© JF Gratton

( (Le Monde

((Télérama


mardi 11 décembre le théâtre - 20h30 Scolaires : lundi 10 à 14h00 et mardi 11 à 14h00 Création novembre 2012

danse hip-hop théâtre à voir en famille dès 6 ans

Chorégraphie, conception : S. Bidaud avec la collaboration artistique de C. Diaconale Assistante à la chorégraphie : J.-C. Bidaud Dramaturgie, assistante mise en scène : M. Henry Interprétation, aide à la création : C. Barbier, J.-C. Bidaud, J. Iffrig, M. Ségala, S. Zabarel, M. Bolegue Création lumière, scénographie : D. Brun assisté par O. Leportier (régie) Conception musicale et arrangements : M. Sidibé

www.6edimension.fr Durée : 45 mn Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 40

Cie 6e dimension Après la vieillesse, sujet rarement traité par les danseurs du genre hiphop, dans Je me sens bien, l’an passé, Séverine Bidaud aborde avec sa nouvelle création notre rapport à la consommation avec humour et poésie. Le point de départ de cette pièce sera un télé-achat, un scénario aberrant dans lequel les femmes pourront acheter, en guise de compagnon, de « prince charmant », un véritable « Homme robot multifonction ». Une mise en scène décalée, rythmée par l’accumulation de situations absurdes, entre réalité et fantasmes, commentées par un comédien haut en couleur, soulignera les dérives possibles du remplacement de l’homme par la machine et la nécessité de réapprendre à donner du temps à l’autre. Coproduction : Drac Hte-Ndie, CR Hte-Ndie, CG 76, Quai des Arts - Argentan, Initiatives d’Artistes en Danse Urbaine (Fondation de France – Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des Dépôts et l’Acsé), Centre de danse du Galion - Aulnay-sous-Bois, Le Théâtre du Moulin – Louviers et Rouen. Soutien : Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie.


vendredi 14 décembre le THÉÂTRE - 20h30 Création le 24 novembre 2012

chanson

« Ma plus belle histoire d’amour » « Un soir aux Bouffes Du Nord, j’ai vu Daphné chanter. J’ai pensé à Barbara, ce soir-là. Sa voix, sa sincérité, son élégance, ses fêlures m’ont convaincu que Daphné réunissait les qualités indispensables pour rendre hommage à cette artiste d’exception. Je suis même convaincu qu’elle est l’une des rares, pour ne pas dire la seule, à pouvoir nous emmener ailleurs, tant son émotion, sa fragilité peuvent donner corps à ces chansons aux sentiments exacerbés… Le 24 novembre 1997, Barbara nous a quittés. Pour célébrer ce 15e anniversaire, Daphné reprendra à Paris, le 24 novembre 2012, soir de la disparation de Barbara, le spectacle qui la révéla au grand public appelé Bobino 67. Si l’ordre original des chansons sera respecté, Daphné a carte blanche pour les arrangements. »

Cds : bleu Venise (2011), Carmin (2007), L’Émeraude (2005)

www.daphne.fr Durée : 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 42

Thierry Lecamp

côté presse Doucement mais sûrement, Daphné s’est imposée comme l’une des chanteuses les plus douées de sa génération.

( (Métro

Un romantisme charnel et joyeux. Voix plus affirmée. Musique plus dépouillée. Et toujours cet étonnant sens poétique et onirique.

( (Le Monde Magazine

Mélancolique, sensuelle ou rêveuse, Daphné est en train d’éclore.

((L’Humanité

Entre le côté mutin d’Olivia Ruiz et la belle froideur de Keren Ann, Daphné continue de réinventer la nouvelle chanson française et de jouer des convenances.

((Grazia

© Gassian

Chant : Daphné Claviers : A. Anérilles Guitares : R. Canac Violoncelle : F. Kret


mardi 18 décembre

le café

le café - 20h30

chant lyrique

Programme non communiqué à l’heure où nous clôturons cette plaquette Voix : Jenny Daviet (Soprano), Tatyana Ilyin (Mezzo-soprano), Xin Wang (Ténor), Julien Véronèse (Baryton) Coproduction : Juliobona.fr, Opéra de Rouen H.-N. L’Opéra de Rouen H.-N. est soutenu par la Région H.-N, la Ville de Rouen, la Drac H.-N, les Départements 76 et 27 et la CREA.

www.operaderouen.fr Durée : ~ 1h Tarif plein : 5 € Tarif réduit : 3 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 44

Les chanteurs de la Compagnie de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie Les « Cafés Opéra » continuent mais avec la deuxième promotion internationale de la jeune Compagnie des solistes de l’Opéra de Rouen : Tatiana Ilyin a suivi de grandes formations musicales à Manhattan. Elle a interprété de nombreux rôles, a reçu beaucoup de prix. Avant d’intégrer la jeune compagnie, elle faisait partie de l’Opéra de New York. Tout au long de sa jeune carrière Tatiana a eu le privilège de chanter avec des artistes de renom comme Brian Zeger, Deborah Birnbaum… Après des études de piano puis de chant, Jenny Daviet clôture son cycle au Conservatoire de Paris, après avoir été lauréate du concours International de Jeunes Talents Lyriques. Elle montre rapidement une prédilection pour les rôles mozartiens et affectionne par ailleurs le répertoire italien. Julien Véronèse s’oriente d’abord vers le piano avant d’être encouragé à se diriger vers une carrière de soliste. Il interprète différents airs lyriques et remporte plusieurs prix, dernièrement en 2012, une nomination dans la catégorie « Révélation Lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique. Après quatre prix au même concours chinois (cas exceptionnel), Xin Wang arrive en France grâce à une bourse du gouvernement français. Il multiplie les récompenses. Après un passage comme artiste de l’Opéra Studio à l’Opéra national du Rhin, il intègre la jeune compagnie de l’Opéra de Rouen.


mardi 15 janvier le THÉÂTRE - 20h30 Scolaire à 10h00 création scénique après une résidence à Juliobona À voir en famille (dès 6ans)

Cie Bris de Banane

THÉÂTRE gestuel

Vous avez découvert ce « poilard » en version courte, adapté à la rue, pendant le Festival de l’Humour 2012. Après leur résidence de création pour la scène à Juliobona, les deux havrais se démèneront à nouveau pour vous faire revivre les plus grandes scènes du cinéma mais maintenant en cinémascope. Vous assisterez aux coulisses du spectacle en même temps qu’à sa représentation. Un enchainement de clichés cinématographiques réalisé grâce à l’alchimie du mime, des marionnettes et de chorégraphies d’objets. Aventure, humour et suspense sont les ingrédients inévitables de ce bon polar sanglant.

côté presse Effets visuels séduisants, amenés avec astuce et rigueur mimique…

Comédiens et mise en scène : Yvan et Yann Lescop Œil extérieur: A. Barillon + l’équipe Juliobona

www.brisdebanane. canalblog.com Durée : ~ 1h15 Tarif plein : 14 € Tarif réduit : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 46

( (Le Fourneau Le Mai des Arts dans la rue Excellent spectacle visuel bourré de trouvailles faisant appel au théâtre, au mime et à la manipulation d’objets.

( (La Voix du Nord

Patibulaires mais presque ! Le public était ravi, normal, le spectacle est très astucieux.

( (Dordogne libre

Un grand moment de théâtre, sinon de cinéma ! Avec une réjouissante créativité dans la mise en scène et la manipulation d’objets, le tandem acteur/ bruiteur a évoqué quelques moments cultes que l’on voit d’ordinaire en deux dimensions et qui font beaucoup moins rire. Ce spectacle restera sans doute comme l’un des meilleurs moments du festival de l’humour 2012.

((Paris Normandie

Gestuelles parfaitement maîtrisées…

((L’Express


vendredi 18 janvier le THÉÂTRE - 20h30

Interprétation : F. Ziviani, N. Diguet, S. Ledig Assistante à la chorégraphie : M. Altaraz Musique : H. Torgue, piano Costumes : J. Schiotto, M. Mercier d’après J.-Y. Langlais Dramaturgie : C.-H. Buffard Lumière : D. Zape assisté de P. Escande Lumière : B. Croizy Son : A. Strippoli Coproduction : Théâtre de la Ville/Théâtre des Abbesses – Paris Soutien de la MC2 Grenoble

www.gallotta-danse.com Durée : 1h Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 48

Jean-Claude Gallotta Centre chorégraphique national de Grenoble Groupe Émile Dubois Soucieux de faire vivre son répertoire, Jean-Claude Gallotta a recréé en 2011 le trio Daphnis é Chloé qui avait tant ému par sa capacité à mêler cérébralité, animalité, humour et joie des sens lors de sa création en 1982 : « sorte de petit chef d’œuvre » pour Libération, « l’une des plus belles choses qu’il ait été donné de voir » pour Le Nouvel Observateur, « l’essence des rapports amoureux » pour Le Monde. Déjouant le caractère éphémère de la danse, il redonne vie à ce ballet à la fois intime et libre, sensuel et ludique, sauvage et espiègle.

côté presse La liberté joyeuse avec laquelle Gallotta a écrit ce scénario de l’irrésistible attraction des corps donne une claque. Daphnis é Chloé distille une essence enivrante, celle de la confiance en l’amour.

Un miracle de limpidité… N’ayons pas peur des mots. Le miracle est absolu ou peu s’en faut.

L’une des pièces les plus poétiques, les plus tendres, les plus facétieuses.

((France Info

( (Le Monde

( (Le nouvel Observateur

((Télérama

Le public est séduit par cette variation dansée éblouissante sans décor et sans fard. Triolisme chorégraphique de haut vol, ce Daphnis é Chloé créé en 1982 trouve une seconde jeunesse.

((Les Inrockuptibles

© Guy Delahaye

danse contemporaine


mardi 22 janvier le THÉÂTRE - 20h30

De Marivaux Mise en Scène : Vincent Dussart

Avec : L.M Audubert, J.P Bélissent, F. Cals, X. Czapla, C. Garrigues, A. de Rocquigny, S. Torresi, N. Yanoz Scénographie : F. Cheli Lumières : J. Bertin Vidéo : P. Franchino, D. Ferrette Costumes : R.M Servenay Production : Compagnie de l’Arcade Soutien du Conseil Régional de Picardie et du Conseil Général de l’Aisne. Convention avec la Drac de Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de l’Aisne et la Ville de Soissons. Durée : 1h Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux -12 ans : gratuit 50

Dans cette pièce, il s’agit de décider lequel des deux sexes a donné le premier l’exemple de l’inconstance en amour. Les documents manquants, on a eu l’idée de recourir à l’expérience : quatre enfants, deux du sexe féminin et deux du sexe masculin, ont été isolés dans une forêt dès le berceau. Cette expérience a duré de longues années. Chacun d’eux a grandi isolé du monde et ne connait encore que Mesrou et sa sœur Carise qui les ont élevés. On va alors leur laisser la liberté de sortir de leur enceinte et de connaître le monde. Au lever du rideau, l’expérience touche à son terme et le spectateur va constater les résultats avec les premières amours qui vont apparaître. En fait, cette pièce relève d’une dispute savante sur une question de psychologie expérimentale : l’inconstance vientelle de l’homme ou de la femme ?

côté presse Un spectacle beau et saisissant. Une réalisation très originale et des excellents comédiens. Courez voir ce Marivaux dont la langue résonne avec toute sa puissance.

Dans un esthétisme soigné, interprété avec une belle justesse par les comédiens, ce spectacle donne une belle lecture de ce texte troublant sur la défaillance des sentiments.

C’est un spectacle émouvant, fort bien servi par ses interprètes et la mise en scène à la fois discrète et offensive.

Si vous voulez vivre une expérience exceptionnelle, plus actuelle que jamais, courez vite à « la Dispute ».

( (Politis

( (Le monde

((Pariscope

((www.etat-critique.com

Droits réservés

théâtre


Vendredi 25 janvier le théâtre - 20h30

Piano, compositions, direction : A. Emler Trompette, bugle : L. Blondiau Sax ténor, clarinette basse, cornemuse : L. Dehors Sax alto et soprano, voix : T. de Pourquery Sax alto : P. Sellam Tuba : F. Thuillier Contrebasse : C. Tchamitchian Batterie : C. Sardjoe Marimba, percus : F. Verly « E total » (mai 2012), Album Choc Jazzman/Jazz Magazine CDs : Crouch, touch, engage (2008), West in peace (2006)…

www.andyemler.eu  22h - Le Café La soirée se poursuivra avec le Caux Seine Big-Band, direction Sébastien Guillaume. Durée : ~ 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 52

En partenariat avec l’association Temps de Cuivres dans le cadre des Hivernales des Cuivres en Normandie. Après des mues successives, le MegaOctet créé en 1989 n’est jamais sur le terrain musical où on l’attend. Trop turbulent, trop festif pour n’être qu’un mini big band de jazz convenu et, trop virtuose, trop extravagant pour endosser le rôle de l’orchestre de divertissement haut de gamme. Andy Emler est un « tambouilleur » d’esthétiques multiples, doublé d’un compositeur singulier, surprenant et joueur. Partageur de plaisir, il est accompagné d’une tribu de talentueux voltigeurs, improvisateurs inspirés, qu’il met en valeur individuellement au sein d’un orchestre homogène et bourré d’énergie. Andy Emler est le directeur artistique de la Compagnie aime l’air Compagnie conventionnée par la Drac Île-de-France et la Région Île-de-France. Soutenue par la Sacem, la Spedidam et l’Institut français Le Andy Emler MegaOctet est membre de la fédération Grands Formats

côté presse L’un des meilleurs orchestres de la planète… Orchestre joueur… virevoltes, moments virtuoses, chants musicaux… un plaisir constant pour les oreilles. Le travail sur les dynamiques, le rapport entre composé et improvisé servent à exciter l’imaginaire musical et non à faire démonstration.

( (Le Monde

« E total » est une nouvelle folie, une nouvelle gâterie. Cette musique descriptive et onirique sait s’y prendre pour figer l’auditeur dans l’expectative et le frisson. Cet orchestre est bardé de médailles, prix et autres Victoires.

((Citizen Jazz

© Sylvain Gripoix

jazz


mardi 29 janvier le café - 20h30

théâtre

le café

Texte / comédien : Cédric Chapuis Mise en scène : Stéphane Batlle À mi chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, Adrien Lepage, gamin doué, beau de naïveté, vit une passion défendue pour la batterie. Loin d’être idiot ou attardé, il est juste… différent. Depuis tout petit, il transforme joyeusement les bruits qui l’entourent en une symphonie rythmique des plus colorées. Vibrant d’un amour passionnel pour son instrument, Adrien se confie. Il lève tout doucement le voile sur une histoire aussi drôle que bouleversante. Il nous prend par la main et nous conte simplement l’histoire de sa vie : une vie sur mesure.

côté presse Un spectacle à la fois touchant et poétique, drôle et troublant. À découvrir sans tarder.

…des quiproquos aussi drôles que poétiques… Un drôle de duo vraiment percutant !

On est scotché par le talent de Cédric Chapuis qui réussit à nous émouvoir et à nous faire rire, avec finesse et délicatesse. Un formidable spectacle.

Un vrai spectacle coup de cœur qui nous charme, nous transporte… À ne pas rater !

54

( (Le point

((Le canard enchainé

((Pariscope

© Photolosa

( (Télérama TT

Durée : 1h25 Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux -12 ans : gratuit


Vendredi 1er février le théâtre - 20h30

Chant, guitares : B. Berge

Blues rock

Durée de la soirée : ~ 2h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit CDs : Blackwood (2011), Fretwork (2009), I’m the antipop (2007), St. Slide (2004)…

www.bjorn-berge.com

Aucun doute à ce sujet, Bjørn Berge est un virtuose comme il en existe peu. Tous ceux qui l’ont déjà vu peuvent témoigner de sa maîtrise époustouflante de la guitare à 12 cordes, de sa fluidité bouleversante, de son jeu de slide. À mi-chemin entre l’orchestre et la locomotive à vapeur, lorsqu’il se produit sur scène, guitare en avant, scandant ses couplets de sa voix éraillée, tout en les martelant du pied, Bjørn affiche une énergie débridée. Ce norvégien est un spécimen, à faire rugir de plaisir !

côté presse Une finesse et un délié sans pareil sur le manche d’une guitare… le blues avec un grand B.

( (Pariscope

((Guitar Part

Homme orchestre sans orchestre, colosse et bluesman virtuose.

Le géant de l’acoustique.

((Rock&Folk

( (VIP Acoustique

Le géant venu du froid revient avec sa grosse voix et sa guitare douze cordes pour notre plus grand bonheur.

[ 1ère Partie ]

Chant, guitare : N. Attal Guitare : P. Devin Batterie : J. Audigier Basse : T. D’Arbigny Claviers : D. Cornelis CD : Yellow 6|17 (2011)

www.ninaattal.com 56

côté presse Une voix grave, une énergie hallucinante, des rythmes funk… Attention, révélation !

( (Biba

Grooves puissamment funk, des solos de guitare sanglants et un chant soul exemplaire.

((Open Mag

Attention talent !

((Guitar Part

© Fabrice Bats

Auteur-compositeur, chanteuse mais aussi guitariste, Nina Attal, 19 ans, est avant tout une musicienne exigeante à l’énergie débordante. Influencée par la musique noire américaine, teintée de mélodie pop, elle impose un style particulier. Avec un talent incroyable pour le Live, Nina Attal aime faire le show.


mardi 5 février le théâtre - 20h30 Création 2012

danse hip hop Cie Rêvolution - Anthony Égéa

Coproduction : EPPGHV Parc et Grande Halle de la Villette, Scène Nationale de Bayonne - Sud-Aquitain, Office artistique de la Région Aquitaine CCN de Créteil et du Val de Marne – Cie Käfig, CDC du Val de Marne, Théâtre Paul Éluard de Choisy le Roi, Le Cuvier – CDC d’Aquitaine, Institut Français…

www.cie-revolution.com Durée : ~ 55 min Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 58

Lors d’une tournée en Afrique, Anthony Égéa rencontre des danseurs avec lesquels nait l’envie de créer un spectacle : « Ils m’ont bousculé par leur danse puissante, personnelle et par leur charisme redoutable ». Très présente en Afrique, la danse hip-hop est déjà métissée avec les danses traditionnelles et contemporaines. Le Krump y est très vivant. Cette danse de rébellion, née après les émeutes de Los Angeles en 1992, est issue de la violence, de l’isolement, et de la pauvreté. Elle trouve un écho particulier chez les danseurs pour donner vie à une danse incarnée, urgente, brute et sauvage.

côté presse Beaucoup d’humour… de générosité… Un tableau riche à partir d’une palette complexe.

( (Spirit

Un moment tout à fait exceptionnel… époustouflant… éblouissant… « Rage », c’est de la sueur et de la virilité magnifiée. Mais aussi beaucoup de délicatesse, d’intelligence et d’humour.

( (Sud Ouest

Le spectacle n’est pas exotique, il porte toutes les révoltes et les aspirations des jeunes urbains. La chorégraphie s’appuie sur chacun des danseurs, les met en valeur, autorise une expression personnelle qui n’empêche pas les délires collectifs.

((Libération

© Pierre_PLANCHENAULT

Direction artistique, chorégraphie : A. Égéa Interprétation: S. Keita (Mali), DEKG. Mvou (Gabon), S. Mze Hamadi Moissi (Union des Comores), R. Siopathis (République Centrafricaine), K. Tsengou Dingha (Congo), S. Salif Traore (Burkina Faso) Création musicale : Y. Talbot Création lumière, scénographie : F. Blanchon Assistant chorégraphique : F. Lamargot


samedi 9 février le théâtre - 20h30

Éditions Actes Sud-Papiers Avec : D. Arribe - Martin, A. Aybar - Majid, A. Bouayad - El Hadj, K. Kada - Shériff, M. Stiti - Hamid, L. Tazaïrt Driss, et la participation de C. Mutuel - Louise. Musique : F. Minière, A. Meyer Coproduction : MC2 Grenoble, Maison de la Culture de Bourges, Le Granit – Scène Nationale de Belfort, Repères – Groupe de création artistique, Théâtre Liberté – Toulon, Théâtre Vidy-Lausanne, Le Domaine d’Ô Durée : 1h40 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux -12 ans : gratuit

Un voyage touchant, souriant, dans un foyer Sonacotra où ces hommes, sans femme, accompagnent un des leurs, mal en point, miroir d’une vie à son crépuscule. 60

de Nasser Djemaï «  Ces invisibles, qui sont- ils ? Des travailleurs immigrés, écartelés entre les deux rives de la Méditerranée, qui ont vieilli ici en France. Ils sont restés seuls, pour des raisons diverses. Ils ne sont pas rentrés au pays. La France est devenue leur pays, ils y ont apporté leurs rêves, mais ils sont devenus des fantômes. Ils ont asphalté des routes, construit des HLM, sorti des quantités de pièces détachées des chaines et des machines outils. Ils n’ont pas ménagé leur peine, ils ont bien contribué à ces « trente glorieuses », ces années de reconstruction accélérée de l’économie. Mais dans l’inconscient collectif, ces travailleurs étrangers sont immortels parce que continuellement interchangeables. Ils ne sont pas nés, ils ne sont pas élevés, ils ne vieillissent pas, ils ne se fatiguent pas, ils ne rêvent pas, ils ne meurent pas, ils ont une fonction unique : travailler. » Nasser Djemaï - Auteur de la pièce.

côté presse Quand le théâtre dit le monde mieux qu’un documentaire, c’est qu’il rime avec art. Bravo, Nasser Djemaï.

( (Les Echos

Le jeune auteur a réussi un pari trop rare dans le théâtre français : entrer dans le vif d’un sujet de société, appuyer là où ça fait mal et faire rire en même temps.

( (Le Monde

Tous très charnellement présents, les acteurs nous racontent aussi une autre histoire : leur vie entre langues française et arabe, qu’ils font résonner sur scène en une harmonieuse partition.

( (Télérama

© Philippe Delacroix

Théâtre


mardi 12 février le théâtre - 20h30

e musiqu classique

Ou l’incroyable destinée de György Cziffra Spectacle musical conçu et interprété par Pascal Amoyel

Programme musical Liszt – invocation (extrait) Schumann-Scène d’enfants op.15 « gens et pays étrangers » Scriabine- Étude Op.8 n°12 en ré# mineur Liszt-Funérailles (extrait) Khatchatourian-danse du sabre d’après une transcription de G. Cziffra Grief-le carillon de Chérence (5e mouvement de la sonate pour piano n°22) Gershwin-improvisation sur The man I love Ellington - Solitude, transcription de P. Amoyel Liszt - 3e consolationRhapsodie hongroise n°2 Improvisations P. Amoyel Durée : 1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux -12 ans : gratuit 62

Pascal Amoyel

côté presse Un talent éblouissant… Sublime.

Humour et émotion.

Un pianiste hors du commun. Superbe.

Tendresse et passion, un spectacle musical inédit.

( (Pariscope ( (Le figaro

Un spectacle grandiose !

( (France musique

((Le Parisien

((France Inter

© Francis Campagnoni

Mise en scène : C. Fromont Lumières : A. Cossu

Pascal Amoyel, pianiste virtuose, aux très nombreuses récompenses (victoire de la musique en 2005, Grand Prix du Disque décerné par la Société Chopin à Varsovie… le monde de la musique à propos de son enregistrement sur les Nocturnes de Chopin « un miracle que l’on n’osait plus espérer… ») nous plonge dans la vie de son mentor Cziffra, un des plus grands pianistes du XXe siècle. Touchant, troublant, passionnant, nous partageons la découverte de la vie de ce Rom d’exception aux souffrances multiples entre nazis et communistes et cette énergie vitale, existentielle, la musique. « Récits et musiques s’imbriqueront comme pour illustrer sa vie et son œuvre qui sont indissociables ».


le café

vendredi 15 février le café - 20h30

jazz fusion « Une rencontre au café, après le concert de Sixun, d’un jeune homme timide qui me propose un CD à la pochette très moche. Je prends courtoisement ce cadeau me disant : bon on verra... En route pour chez moi, en auto, je glisse la galette dans le lecteur et là, surprise, j’écoute tout, avec étonnement et vraiment grand plaisir. Ils frisent encore les vingt ans, possèdent déjà une maîtrise, une vitalité des plus remarquables. » Denis David

Sax, EWI : Alexandre Roudaut Claviers : Martin Lefebvre Guitares : Gabriel Gosse Basses : Romain Labaye Batterie : Alexandre Lucas

www.myspace.com/ alexroudautgroupe Durée : 1h30 Tarif plein : 14 € Tarif réduit : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 64

Si les inspirations sont clairement avouées : Michael Brecker, Pat Metheny, Jaco Pastorius, Chick Corea… si l’alchimie commune n’est pas sans rappeler Sixun et Consorts, Totem s’invente une couleur personnelle. Une couleur faite d’exigence, de fougue, de précision diabolique, d’inventivité, de liberté et de fraîcheur. Ces cinq-là sont en train d’apprendre à se ressembler en s’étonnant eux-mêmes, en se forgeant des compositions entêtantes pour, in fine, les servir avec un brio à couper le souffle.

côté presse Leur musique est magique. Une incroyable maturité et un feeling maîtrisé attestent qu’ils sont sur une très bonne voie. Il y a un talent fou chez ces jeunes musiciens d’à peine 20 ans… …Un univers musical original combinant jubilation, fougue et inventivité.

( (Rockmysoul.over-blog.com


mardi 5 mars

le café

le café - 20h30

orientale musique électro Chant, Oud : K. Jubran Trompette, Synthé : W. Hasler Un univers original né de la rencontre entre la musique orientale traditionnelle de Kamilya, une des plus belles voix de la Palestine et des sons électro de Werner. Tous deux ont planché sur le même livre, Hommes de l’autre rive de Dimitri Analis, un long poème qui nous entraîne sur de possibles rivages éloignés d’îles grecques, et ont aussi adapté certaines pensées récentes de poètes contemporains, pour ce concert. La voix pure et sans limite de Kamilya, ses compositions, ses rythmes et par ailleurs les racines et le passé de trompettiste de Werner, ses propres mélodies et sa façon de « conduire » la musique électronique créent un univers harmonieux pour un voyage intemporel à découvrir sur scène.

côté presse Une artiste est née. Son envol ne fait que commencer.

( (Télérama

CDs : Wanabni (2010), Wameedd (2003) Durée : 1h30 Tarif plein : 17 € Tarif réduit : 14 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 66

La voix fluide et serpentine, constellée de nuances ; Kamilya Jubran passe du murmure à l’éclat, étire syllabe après syllabe, jouant avec le silence, ou accélère au contraire les mots, les phrases de poètes arabes contemporains… Elle chante en s’accompagnant d’un oud, le luth arabe. Werner Hasler, équipé d’un synthétiseur et d’échantillons sonores enregistrés, habille et déshabille, brouille et pimente de parasites, de bruissements, de fréquences, la voix et l’instrument…

( (Le Monde


vendredi 8 mars le théâtre - 20h30 création 2013

théâtre

Traduction « Méfaits du tabac » : A. Markowicz, F. Morvan Avec P. Pineau, H. Briaux, A. Fischer, M. Jeancourt, N. Bonnefoy, N. Daussy Collaboration artistique, décor et scénographie : S. Orcier Lumière : C. Pinaud Musique : N. Daussy Production : Cie Pipo Soutien du Grand T Scène conventionnée LoireAtlantique/Nantes et de l’Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie. Décor fabriqué par les ateliers du Grand T Durée : ~1h30 Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 68

D’Eugène Labiche Mise en scène : Patrick Pineau « Après les deux derniers spectacles Sale août de Serge Valletti et Le suicidé de Nicolaï Erdman, je souhaitais revenir à une forme plus légère pour un spectacle qui puisse se faire itinérant. Depuis longtemps je souhaitais mettre en scène L’affaire de la rue de Lourcine, un cauchemar éveillé en forme d’intrigue policière. Deux hommes sont persuadés être des meurtriers. Faute de l’être au départ, ils vont le devenir afin d’effacer les preuves du meurtre qu’ils croient avoir commis. Mais les morts chez Labiche ressuscitent et morts et vivants termineront en chanson. Ainsi avec humour, l’auteur nous dévoile les faces cachées de la nature humaine. Cette pièce en un acte est une œuvre majeure de Labiche, l’histoire y est condensée, le suspense permanent. Le théâtre de Labiche est organique, en éruption, c’est une mécanique du burlesque redoutable qui n’est pas sans parenté avec les farces de Tchékhov.

« Méfaits du tabac » D’Anton Tchékhov Le spectacle sera précédé des Méfaits du tabac, une drôle de conférence où un homme épuisé par un quotidien où la folie le guette vient déverser son mal de vivre. Deux courtes pièces qui ont pour qualité d’observer avec humour et profondeur le spectacle de nos faiblesses humaines. » Patrick Pineau


le café

Mardi 12 mars le café - 20h30

concert commenté les rythmiques du diable Deuxième et dernier épisode de l’année, où vous pourrez retrouver les histoires, anecdotes, humour, et explications techniques de votre pianiste préféré. Un moment incontournable et privilégié… Le compositeur du très célèbre Blue Rondo à la Turk, devenu la musique du film À bout de souffle, et de Three to get ready repris par Claude Nougaro sous le titre Le Jazz et la Java, était aussi le leader du quartet qui créa Take Five, une composition de son saxophoniste Paul Desmond. Comment une musique innovatrice devint-elle un tube planétaire ? Dave Brubeck se passionne pour les rythmes asymétriques et c’est une Leçon de jazz très axée sur la création rythmique que vous propose Antoine Hervé.

Piano : A. Hervé

www.antoineherve.com Durée : ~ 1h30 Tarif plein : 14 € Tarif réduit. : 11 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 70

Un pianiste au superbe toucher, très fin dans la fermeté, et une grande habileté, sensibilité et intelligence dans le retraitement des standards.

( (Keyboards magazine

Sans aucun doute l’une des personnalités les plus attachantes du jazz français.

( (Nice Matin

L’art de la réharmonisation subtile, dans la plénitude d’un phrasé libre, décontracté. La joie de l’invention rythmique, dans la qualité du toucher, dans la maîtrise du discours.

((Jazzman

© Philippe Levy-Stab

côté presse


vendredi 15 mars le théâtre - 20h30

blues

rock

Si l’étiquette de bluesman lui colle à la peau, tant l’homme maîtrise le style, Paul Personne est aussi un mélodiste exceptionnel, un auteur de talent et un guitariste de génie unanimement reconnu par les plus grands artistes (J.L. Aubert, E. Mitchell, V. Sanson, J. Higelin, A. Bashung, Calvin Russell...). Accompagné par le groupe À L’Ouest, dans la lignée de Neil Young et ses Crazy Horses, Paul revient avec un projet atypique enregistré en Normandie, un diptyque dans lequel il se révèle impérial. Des climats, des ambiances, des guitares qui hurlent, des silences. Tour à tour électrique et sauvage, intime et parfois envoûtant… Un vent de liberté souffle à l’Ouest de Paul Personne.

côté presse Chant, Guitares : P. Personne Batterie : B. Allanic Guitare : A. Bellanger Basse : N. Bellanger CDs : À L’Ouest (2012), Amicalement Blues (2007), Il était un fois la route (2006)…

www.paulpersonne.com Durée : ~ 1h30 Tarif plein : 25 € Tarif réduit : 20 € Hors Passeport - 12 ans : gratuit 72

On aime Paul Personne, ce bluesman qui transforme les mélopées de sa guitare en longs couplets. Un retour à l’essentiel.

( (Marianne

Paul Personne est un grand guitariste et son tableau de chasse depuis plus de trente ans atteste de ce statut, tout comme sa maestria sur ce nouvel essai.

( (Rock’n’folk

Le bluesman français sort de sa tanière… Il nous revient avec un album très rock.

( (VSD

Disque gorgé de guitares, enregistré à l’ancienne avec un groupe au look seventies, dans lequel le jeu affûté et la voix râpeuse de Paul Personne font à nouveau des étincelles.

((Nice matin

Paul Personne est fait d’un seul bloc et sa musique, comme son parcours, témoignent de cette intégrité si naturelle qu’elle en devient bouleversante.

((France inter


mardi 19 mars

le café

le café - 20h30

chant lyrique

Programme non communiqué à l’heure où nous clôturons cette plaquette Voix : Jenny Daviet (Soprano), Tatyana Ilyin (Mezzo-soprano), Xin Wang (Ténor), Julien Véronèse (Baryton) Coproduction : Juliobona.fr, Opéra de Rouen H.-N. L’Opéra de Rouen H.-N. est soutenu par la Région H.-N, la Ville de Rouen, la Drac H.-N, les Départements 76 et 27 et la CREA.

www.operaderouen.fr Durée : ~ 1h Tarif plein : 5 € Tarif réduit : 3 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 74

Les chanteurs de la Compagnie de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie Les « Cafés Opéra » continuent mais avec la deuxième promotion internationale de la jeune Compagnie des solistes de l’Opéra de Rouen : Tatiana Ilyin a suivi de grandes formations musicales à Manhattan. Elle a interprété de nombreux rôles, a reçu beaucoup de prix. Avant d’intégrer la jeune compagnie, elle faisait partie de l’Opéra de New York. Tout au long de sa jeune carrière Tatiana a eu le privilège de chanter avec des artistes de renom comme Brian Zeger, Deborah Birnbaum… Après des études de piano puis de chant, Jenny Daviet clôture son cycle au conservatoire de Paris, après avoir été lauréate du concours International de Jeunes Talents Lyriques. Elle montre rapidement une prédilection pour les rôles mozartiens et affectionne par ailleurs le répertoire italien. Julien Véronèse s’oriente d’abord vers le piano avant d’être encouragé à se diriger vers une carrière de soliste. Il interprète différents airs lyriques et remporte plusieurs prix, dernièrement en 2012, une nomination dans la catégorie « Révélation Lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique. Après quatre prix au même concours chinois (cas exceptionnel), Xin Wang arrive en France grâce à une bourse du gouvernement français. Il multiplie les récompenses. Après un passage comme artiste de l’Opéra Studio à l’Opéra national du Rhin, il intègre la jeune compagnie de l’Opéra de Rouen.


vendredi 22 mars le THÉÂTRE - 20h30

« Annonciation » Spectacle créé en résidence au TNDI - Châteauvallon Chorégraphie primée au Bessie Award 1997 à la 13ème édition du New York Dance & Performance Award « Royaume Uni » Commande et production Théâtre de Suresnes Jean Vilar, Cités danse connexions Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

www.preljocaj.org Durée : ~ 50min Tarif plein : 19 € Tarif réduit : 16 € Passeport curieux - 12 ans : gratuit 76

« Annonciation » et « Royaume Uni » Angelin Preljocaj Il a longtemps retardé le moment de passer à l’acte. Cette fois, ça y est. Pour la première fois de son long parcours, Angelin Preljocaj se confronte à la danse hip-hop. Annonciation, ballet créé en 1995, était à l’époque un duo étonnant, aux images léchées, plein de violence acoquinée à une musique agressive, entre mysticisme et révélation. Le chorégraphe racontait alors la scène où l’Archange Gabriel apprend à Marie qu’elle va donner naissance au fils de Dieu. Ce duo est aujourd’hui revisité par deux danseuses hip-hop pour une Annonciation modernisée. À la demande de Suresnes cités danse, Angelin Preljocaj a signé Royaume Uni. D’une rencontre inédite entre quatre « reines » hip-hopeuses – comme il aime à les nommer – et un chorégraphe au geste alliant grâce et noblesse, est né un royaume irrigué des imaginaires et gestes chorégraphiques de chacun, tendu vers la réalisation d’une unité, un royaume liant les genres et les individualités, et donnant corps à l’idée même de communauté. « Annonciation » Pièce pour 2 danseuses Scénographie : A. Preljocaj Musique : S. Roy (Crystal Music), A. Vivaldi (Magnificat) Costumes : N. Sanson Lumières : J. Chatelet Assistant, adjoint à la direction artistique : Y. Van den Bosch Assistante répétitrice : N. Naidich Choréologue : D. Lévêque

« Royaume Uni » Pièce pour 4 danseuses Création 2012 pour Suresnes Cités danse Musique : 79 D Costumes : N. Lartigau Lumières : C. Giovansili Assistante du chorégraphe : C. De Smet Choréologue : D. Lévêque

© JC Carbonne

danse hip hop


jeune public scolaires le café Jeudi 4 octobre à 15h00 et vendredi 5 octobre à 9h15, 10h30 et 15h00

Haïku marionnettique théâtral et musical, dès 3 ans

Cie Pupella-Noguès

Mise en scène : J. Noguès Écritures : G. Pupella, J. Noguès Avec G. Pupella, V. Betti, C. Deguilhem Composition Musicale : V. Betti Conception, réalisation vidéo : P. Noguès Création Lumière : M. Bertol Décor : D. Bailleul, J. Noguès, G. Pupella Coproduction : Ville d’Issoire, en partenariat avec le Parvis, S N, et le Centre Culturel de Ramonville. Compagnie conventionnée par la Drac Midi-Pyrénées et le CR de Midi-Pyrénées avec le soutien du CG de la Haute Garonne.

www.pupella-nogues.com Durée : 45 mn 78

Un spectacle pour parler avec fraîcheur et humour du monde qui nous entoure au rythme du temps qui passe, des quatre saisons et du cycle jour/nuit, des évènements de la vie, avec malice et impertinence, dans une écriture scénique ouverte qui met en évidence la fulgurance du mot et ses résonances. Un marionnettiste râleur, un musicien lunaire, et un manipulateur de fils sont les guides malicieux du spectacle.

côté presse Un spectacle d’un genre des plus originaux… mélangeant notamment les sons et la vidéo, la poésie et le conte. La phase la plus magique et éblouissante : le moment où les acteurs jouent avec des ombres chinoises.

( (La Montagne

côté PRO La Compagnie Pupella-Noguès glisse la poésie dans les oreilles des toutpetits. La scénographie est d’une richesse remarquable. Tout là-dedans est beau, et précis… Un joyau, pétillant d’intelligence, d’espièglerie, de simplicité et de sincérité.

((Nathalie Besançon - Les 7 collines.

Un bestiaire simple au parfum de ferme et de terroir joliment servi par des images contemporaines.

((Véronique Desroches, Festival les Têtes de Bois

© Bruno Wagner et © Jef Rabillon (droite)

le café


jeune public scolaires le théâtre Scolaires : Jeudi 18 octobre à 10h00

Thriller cartoon contemporain dès 9 ans Nomination aux Molières 2011

Cie Loba – Annabelle Sergent P.P. les p’tits cailloux nous entraîne sur les traces du fameux Petit Poucet. Une histoire vieille comme le monde, revisitée à la sauce Loba : récit déjanté sur fond de langue décapante, un pied de nez jubilatoire à nos imageries traditionnelles. Quel enfant n’a jamais redouté d’être abandonné par ses parents ? Et qui n’a pas rêvé de les abandonner à son tour ? Ce thriller explore la notion de fratrie, de place dans la famille, et sonne un air de rébellion !

côté presse Sa performance époustouflante fait surgir à travers les mots des images, des pans de décors complets et des situations hilarantes qui ont provoqué des salves d’applaudissements absolument délirantes.

( (Le Devoir-Montréal

Son conte, un vrai show. Impressionnant !

( (Le Courrier de l’Ouest

Tonalité décapante et des textes jubilatoires. L’humour, l’étonnement et l’effet de surprise sont garantis.

( (Nouvelles du Viaduc

Avec A. Sergent Ecriture : A. Sergent, V. Loiseau (Kwal) Mise en scène : A. Marcel Lumière : P. Touzard Son : R. Raimbault, J. Launay Costume : M. Amet Soutiens : Drac Pays de la Loire, Région Pays de la Loire, CG Maine et Loire, Ville d’Angers. Coproduction, accueil en résidence : Assos Nova Villa – Reims, Le Quai - Angers, Le Jardin de Verre – Cholet, Le THV - St Barthélemy d’Anjou, Assos Ah ? – Parthenay, Scènes de Pays dans les Mauges Beaupréau Partenaires : Village en Scène – Thouarcé, Le Grand T – Nantes, La Péniche Spectacle – Rennes, Spectacles en Chemin – Laval, La Montagne Magique – Bruxelles, L’Archipel – Fouesnant, Centre Culturel de la Gobinière – Orvault, Le Vieux Couvent – Muzillac.

www.cieloba.org Durée : 1h05


jeune public scolaires le café Lundi 25 mars à 15h00 et mardi 26 mars à 9h15, 10h30 et 15h00

dès 3 ans théâtre de marionnettes dès 3 ans

le café

Cie du Jabron Rouge Adapté de «Tristan la teigne» de Tony Ross, Éditions du Seuil La petite Mö est malicieuse : elle prétend qu’elle a mal aux oreilles, qu’elle n’entend pas bien les ordres. Sa mère, inquiète, l’emmène chez un médecin qui n’y comprend rien. Et Mö continue de jouer avec les mots, transformant les situations les plus ennuyeuses en activités beaucoup plus attrayantes ! Mais une nuit, dans la forêt, la rencontre avec un mystérieux personnage magique lui joue des tours. Catastrophe !

Soutien : Ville de Montbouchersur-Jabron Durée : 40 minutes

www.jabron-rouge. izispot.com 80

côté presse Un spectacle débordant d’humour… Authentique et rafraichissant… bâti autour d’un incroyable décor circulaire… Une réalisation tendre et simple, intelligente et bien menée. Les enfants ne sont sortis de l’univers de la petite Mö qu’à grands regrets…

( (La Montagne


Marché de Potiers 10 et 11 NOVEMBRE   30 exposants, nombreuses animations (exposition, concours, projection de films…) ASSOCIATION TOUT TERRE Avec le soutien de la Ville de Lillebonne et l’Association TTNCFC Entrée libre le samedi 10 de 14h00 à 19h30 et le dimanche 11 de 10h00 à 19h00.


Juliobona « Le Théâtre », 537/357 places « Le Café », 200 places « La Galerie » dédiée à la photographie. Pour plus d’informations, connectez-vous à Juliobona.fr où vous retrouverez la programmation illustrée d’extraits vidéo et audio.

Les acteurs Accueil-billetterie : Sylvie Paul Entretien : Isabelle Leclerc Techniciens : Dominique Gallais, David Debris et les techniciens intermittents (Djé, Philippe, Manu…) Communication : Élodie Lambert Compta communication : Sébastien Lemoine Directrice-adjointe : Marie-José Mius Direction : Denis David

82

Juliobona.fr Association Culturelle Juliobona Adhésion année civile 15 € ou Adhésion-Passeport. Statuts sur le site Juliobona.fr Membres du Conseil d’administration : Jean-Louis Le Goff (Président), Pascal Delahaye (Trésorier), Oceng Oryema (Secrétaire), Pascale Gandon-Debeauvais, Pascal Szalek, Isabelle Ménard, Soumia Bettahar, Denise Orange, Christine Dechamps, Marie-Claire Lemercier-Tocqueville, Alain Boudier.

Passeport Curieux Septembre/décembre 2012 : 89 € Janvier /mars 2013 : 89 € Il vous donne accès, sur réservation, à toutes les manifestations, exceptées « Vincent Delerm/Memory », et « Paul Personne ». Nous vous conseillons chaleureusement cette formule, financièrement très attractive, pour découvrir des spectacles que vous n’auriez peut-être pas retenus.

Tarif réduit Il est réservé aux adhérents, moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, étudiants, groupes à partir de 10 personnes (comités d’entreprises, associations…), aux élèves du Conservatoire Caux vallée de Seine et des « Ateliers Théâtre Dram*Bakus Juliobona ». L’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans. N’oubliez cependant pas d’aller retirer un billet « exonéré » à l’accueil. L’accès au Théâtre et au Café est interdit aux enfants de moins de 3 ans.

Dram*Bakus Inscriptions « Atelier théâtre Dram*Bakus » au 02 35 38 88 54 ou 06 80 61 97 56. Reprises des ateliers fin septembre.


Réservation et règlement Tél. : 02 35 38 51 88 Fax. : 02 35 38 57 00 juliobona@ville-lillebonne.fr Place de Coubertin 76170 Lillebonne En espèces, chèque, carte bleue (également par téléphone), carte Région-Loisirs, Pass’ Culture 76. Les réservations sont effectives à la réception du règlement. Les billets ne sont ni repris ni échangés. Nous nous réservons la possibilité de changer de salle entre le Théâtre et le Café pour des raisons techniques.

Accueil/Billetterie Ouverture dès le 11 septembre. Pour vous guider dans le choix de vos spectacles n’hésitez pas à nous consulter au téléphone ou mieux encore sur place. Mardi, jeudi et vendredi : 13h30 - 18h00 Mercredi : 9h30 - 12h00 et 14h00 - 18h00 Samedi : 10h00 - 12h00 et 14h00 - 17h00 Fermeture les dimanches et jours fériés. Autres points de vente : Fnac Le Havre, Rouen, Carrefour, Géant, Magasin U et Intermarché. Licences : n°1/126079 ; n°2/145388 ; n°3/126080




Juliobona.fr

Calendrier de la saison 2012 - 2013 Septembre

Ven 21 Mar 25

20h30 Présentation de Saison + Motobécane 20h30 Orlando

Blabla… + Théâtre Le Théâtre Chanson surnaturelle Le Café

Octobre

Mar 2 Mar 9 Ven 12 Mar 16 Mar 23 Ven 26

20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30

La Promesse de l’aube, Romain Gary/Bruno Abraham-Kremer Mathias Duplessy et Mukhtiyar Ali Chroniques d’une haine ordinaire, Pierre Desproges/Michel Didym Leçon de Jazz Antoine Hervé et Sébastien Guillaume - S. Grappelli Réalité Non Ordinaire, Scorpène Michel Jonasz - Abraham

Théâtre Le Théâtre Musique d’ailleurs Le Théâtre Théâtre Le Théâtre concert commenté Le Café Magie mentale Le Théâtre Théâtre/Musique Tzigane Le Théâtre

Novembre

Mar 13 Ven 16 Mar 20 Jeu 22 Ven 23 Mar 27 Jeu 29

20h30 Quatuor Ludwig. Avec Automne en Normandie 20h30 Les enfants de Jéhovah, Fabrice Murgia. Avec Automne en Normandie 20h30 Ne m’oublie pas, Cie Philippe Genty 9h/17h Journée Psy 20h30 Anaïs 20h30 La Leçon, Ionesco/Jean-Pierre Brière 20h30 Vincent Delerm/Memory

Musique de chambre Le Théâtre Théâtre Le Théâtre Théâtre visuel - Dès 8 ans Le Théâtre Colloque Le Théâtre Chanson Le Théâtre Théâtre Le Théâtre Théâtre/Musique Le Théâtre

Décembre

Mar 4 Ven 7 Mar 11 Ven 14 Mar 18

20h30 20h30 20h30 20h30 20h30

Le Tableau, Victor Slavkine/Yann Dacosta Fred Pellerin Satisfaite ou remboursée ? Cie 6e dimension Daphné chante Barbara Café Opéra

Théâtre Le Théâtre Conteur québécois Le Théâtre Danse hip-hop/Théâtre - Dès 6 ans Le Théâtre Chanson Le Théâtre Chant lyrique Le Café

Janvier

Mar 15 Ven 18 Mar 22 Ven 25 Mar 29

20h30 20h30 20h30 20h30 20h30

Meurtre au Motel, Cie Bris de Banane Daphnis é Chloé, Jean-Claude Gallotta/CCNG La Dispute, Marivaux, Cie Arcade Andy Emler Megaoctet + Big band CVS Une vie sur mesure, Cédric Chapuis

Théâtre gestuel - Dès 6 ans Le Théâtre Danse contemporaine Le Théâtre Théâtre Le Théâtre Jazz Le Théâtre Théâtre Le café

Février

Ven 1 Mar 5 Sam 9 Mar 12 Ven 15

20h30 Bjørn Berge + Nina Attal 20h30 Rage, A. Egéa / Cie Révolution 20h30 Invisibles, Nasser Djemaï 20h30 Le Pianiste aux 50 doigts, P. Amoyel 20h30 Totem

Blues/Rock Le Théâtre Danse hip-hop Le Théâtre Théâtre LE Théâtre musique classique Le théâtre Jazz fusion Le Café

Mars

Mar 5 Ven 8 Mar 12 Ven 15 Mar 19 Ven 22

20h30 20h30 20h30 20h30 20h30 20h30

Kamilya Jubran & Werner Hasler L’affaire de la rue de Lourcine, Eugène Labiche/Patrick Pineau Leçon de Jazz Antoine Hervé - Dave Brubeck Paul Personne Café Opéra Annonciation et Royaume Uni, Angelin Preljocaj/Ballet Preljocaj

Musique Orientale/Electro Le Café Théâtre Le Théâtre concert commenté Le Café Blues /rock Le Théâtre Chant lyrique Le Café Danse hip-hop Le Théâtre

29 mars au 12 Avril

Le Festival de l’Humour

Humour, Humour

Partout !


Programme du Centre Juliobona de Lillebonne