Page 1

FORMATIONS EN SANTE BACHELOR HES-SO


La Haute Ecole Spécialisée (HES-SO)

Forte de quelque 15’500 étudiantes et étudiant-e-s, la HES-SO est la plus grande HES de Suisse. Ses sites de formation sont situés dans les six cantons romands et la Berne francophone. Elle offre des filières Bachelor et Master dans six domaines de formation : Santé, Design et arts visuels, Economie et services, Ingénierie et architecture, Musique et arts de la scène, Travail social. Elle propose également une large palette de formations continues. Les écoles de la HES-SO forment un réseau interdisciplinaire riche et performant aussi bien pour les offres de formation qu’en matière de prestations de service et de recherche. Fortement implantées dans les régions, elles collaborent avec un grand nombre d’entreprises et d’institutions publiques et privées. La HES-SO collabore avec d’autres Hautes écoles en Suisse et dans le monde. Elle inclut la dimension internationale dans ses programmes de formation et favorise la mobilité des étudiant-e-s.

3


Présentation des professions du domaine de la Santé

Modalités de formation

L’éventail des métiers de la santé est vaste et offre une grande variété de

Bachelors of Science dans le domaine de la santé :

professions et perspectives professionnelles. En Suisse occidentale, ce sont quelque 3’000 étudiantes et étudiants qui optent chaque année pour l’une des sept filières que propose le domaine, à savoir : • • • • • • •

Crédits ECTS1 Type Durée Langue Calendrier

ergothérapie nutrition et diététique physiothérapie sage-femme soins infirmiers technique en radiologie médicale thérapie psychomotrice

Les formations HES-SO du domaine de la Santé préparent à l’exercice de

180 Plein temps 3 ans Français, allemand La formation Bachelor débute mi septembre.

Perspectives

professions en constante évolution par le développement des compétences professionnelles, sociales et relationnelles indispensables à chacune d’entre elles. Ces formations sont conçues en alternance entre l’école et les lieux de pratique professionnelle. Accompagnés par les praticiens formateurs et les praticiennes formatrices, les étudiantes et étudiants sont ainsi très rapidement mis en contact avec des patientes et patients, et confrontés à des situations complexes.

Dans le secteur de la santé le besoin de professionnels est en hausse constante.

Une mission de prévention, de maintien et/ou de rétablissement de la santé est

Les professions vers lesquels mènent les sept filières peuvent s’exercer dans le milieu hospitalier, en ambulatoire, en pratique indépendante ou à l’étranger, lors de missions pour des organismes internationaux par exemple.

au cœur des « métiers de l’humain » auxquels préparent ces sept filières. Cette mission s’exerce auprès d’une personne, de sa famille, d’un groupe de patients ou d’une collectivité dans des situations toujours singulières et dont l’évolution peut être imprévisible. Les formations du domaine de la Santé permettent de développer des compétences spécifiques, comme la capacité à s’adapter à un environnement évolutif, à évaluer ses actions, à prendre en compte les potentialités des personnes, à maîtriser sa propre implication dans ces situations, à gérer son stress. Elles préparent à l’exercice professionnel au sein d’équipes interdisciplinaires où interviennent aussi d’autres professionnels de la santé et du social (médecins, assistant-e-s en soins et santé communautaire, assistant-e-s sociaux, etc.), parfois aussi de manière indépendante en pratique privée par exemple.

Des études d’un niveau Bachelor of Science complétées par un Master offrent de nouvelles perspectives dans les secteurs de la clinique, de l’enseignement, de la recherche et notamment du management.

Si les formations dispensées préparent les étudiantes et étudiants à la pratique professionnelle, elle les invite également à devenir des actrices et acteurs du système de santé, en développant une bonne compréhension des enjeux politiques, économiques et éthiques de leurs actions. 1

4

5

ECTS (European Credit Transfer System), un crédit requiert entre 25-30 heures de travail de l’étudiant-e


ERGOTHÉRAPIE

Survol du programme de Bachelor of Science HES-SO en Ergothérapie

L’ergothérapie est une profession aux confins de la santé et du social. Les

Ergothérapie (y.c. la part de formation pratique et de méthodologie)

ergothérapeutes ont pour tâche principale de soutenir des personnes, des familles, des groupes ou des populations dans la réalisation des occupations courantes qu’elles veulent ou doivent mener lorsque celles-ci sont altérées par les conséquences d’une maladie, d’un accident, de troubles du développement ou du vieillissement. L’ergothérapie s’intéresse également à l’environnement physique, social et culturel qui conditionne les situations de handicap et limite la participation à la société.

• • • • • • •

Les fondements conceptuels de l’occupation humaine et de l’ergothérapie Les cadres de références et les modèles de pratique La spécificité des interventions auprès de différentes populations Les techniques et les activités de traitement dans différents domaines de l’ergothérapie Les relations interindividuelles et de groupe, ainsi que la communication orale et écrite Le travail d’équipe, ainsi que la division et la gestion du travail La démarche d’intervention et les raisonnements cliniques, ainsi que leurs fondements scientifiques • L’éthique et les comportements professionnels.

Les moyens d’intervention privilégiés de l’ergothérapie sont l’activité intentionnelle et volontaire des usagers et usagères, le conseil en matière de réorganisation des habitudes de vie, ainsi que la modification et l’organisation de l’environnement dans lequel les personnes vivent, travaillent et réalisent des loisirs.

Systèmes sanitaires, sociaux et légaux (y.c. la part de formation pratique et de méthodologie) • Les contextes socio-sanitaires dans leurs dimensions historiques, légales, politiques, économiques, institutionnelles et organisationnelles • Les règles régissant l’ergothérapie et l’organisation de la profession.

La filière ergothérapie dispense une formation qui permet de travailler dans tous les champs de l’ergothérapie, soit auprès d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées atteints dans leur santé physique, mentale ou psychique et présentant diverses situations de handicaps. Au sortir de leur formation les diplômé-e-s peuvent travailler en milieu hospitalier, en réadaptation, dans des services de soins à domicile, dans des établissements médico-sociaux, dans des milieux éducatif ou être employée-s dans des cabinets indépendants.

Individus, cultures et sociétés (y.c. la part de formation pratique et de méthodologie) • • • •

Le plan d’étude satisfait les normes de la Fédération mondiale des ergothérapeutes et des Hautes écoles spécialisées ce qui garantit une excellente mobilité internationales des dipômé-e-s. Il comprend dès la première année des opportunités de formation pratique et il offre des possibilités de mobilité en Suisse, en Europe et au Canada pour des périodes de cours et/ou de formation pratique. Les cours donnent accès aux connaissances théoriques et scientifiques qui définissent internationalement l’ergothérapie et aux compétences qui permettent d’exercer dans le contexte suisse.

Le développement de la personne, la socialisation, la culture La famille, la communauté, la société, le travail, les loisirs La santé, le handicap, l’environnement La démographie et l’épidémiologie.

Sciences de la santé (y.c. la part de formation pratique et de méthodologie) • Les processus physiologiques en santé physique et en santé mentale • Les processus pathologiques en santé physique et en santé mentale. Processus de formation et projet professionnel • La méthodologie de recherche et de projet • Le développement personnel et la formation continue Travail de bachelor

6

7


8


NUTRITION ET DIÉTÉTIQUE

Aimer communiquer et entrer facilement en relation est essentiel pour exercer la profession de diététicien ou diététicienne.

Par sa contribution à la recherche en nutrition et ses interventions ciblées, il contribue à faire évoluer les connaissances scientifiques du domaine en vue d’améliorer les pratiques et de maintenir ou rétablir le bon état nutritionnel des individus ou de la population. Les missions du diététicien s’inscrivent dans la conciliation entre l’évolution des individus dans la société et une gestion durable et optimale des ressources alimentaires.

Le diététicien, la diététicienne est spécialiste de toutes les questions touchant à la nutrition humaine, l’alimentation, la diététique et le comportement alimentaire.

L’acte de se nourrir étant intimement lié au contexte social, culturel, psychologique, physique et économique de la personne, la formation met un accent particulier sur l’importance du plaisir de manger et le respect des valeurs et des conceptions de la personne.

Manger : rien de plus vital, rien de plus intime (L’omnivore. Fischler C., 1993). L’activité professionnelle du diététicien se situe à la croisée des sciences biomédicales, de la technologie alimentaire, de l’art culinaire et des sciences humaines.

Survol du Bachelor of Science HES-SO en Nutrition et diététique

Durant la formation Bachelor en filière nutrition et diététique, les étudiants et étudiantes acquièrent notamment les compétences suivantes : • Maîtrise des concepts et techniques de l’évaluation nutritionnelle et initie, planification, supervision et évaluation des thérapies nutritionnelles sur la base de l’analyse des situations dans leur contexte de soins. • Assurer l’enseignement nutritionnel et l’éducation thérapeutique centrés sur la personne afin de favoriser une gestion efficiente des problèmes de santé en lien avec la nutrition et de retarder ou prévenir leurs complications. • Contribuer à optimiser la qualité nutritionnelle et la sécurité alimentaire des prestations en restauration collective en apportant son expertise au sein du réseau politique et d’organisations de restauration collective. • Collaboration au développement et positionnement sur le marché des produits de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique et veiller à leur qualité nutritionnelle et à la transparence de l’information pour le public cible. • Valoriser la nutrition préventive et s’engager pour la prévention et la promotion de la santé des individus, populations et groupes à risques.

• Promotion de la santé par l’alimentation, études et enquêtes de consommations alimentaires • Intervention en restauration collective, production de repas • Evaluation de l’état nutritionnel, thérapies nutritionnelles, physiopathologie médicale et chirurgicale • Technologie des aliments, toxicologie • Enseignement, pédagogie, techniques d’entretiens, relation d’aide • Interdisciplinarité, éthique, assurance qualité • Histoire de l’alimentation et évolution des habitudes alimentaires • Obstacles à l’alimentation (vieillesse, handicap, pauvreté) • Méthodologie de recherche, statistiques, gestion de projet

Que ce soit en milieu hospitalier, dans les établissements médico-sociaux, dans les services d’aides à domiciles, en cabinet (après deux années d’expérience professionnelle supervisée, il est possible d’ouvrir son propre cabinet), dans les centres de prévention, dans l’industrie alimentaire ou pharmaceutique, en institut de recherche ou en restauration collective, le travail en interdisciplinarité est central. Le diététicien collabore continuellement avec d’autres professions de la santé mais aussi de la cuisine, de l’agro-alimentaire, scientifiques, politiques.

10

11


PHYSIOTHÉRAPIE

Le ou la physiothérapeute travaille le plus souvent dans le cadre de la loi sur les assurances maladies (LAMal) et sur prescription médicale. Ses champs d’activité sont très variés ; hôpitaux, centres de rééducation, cabinets privés, organisations internationales, entreprises, écoles, milieux sportifs, etc.

« La physiothérapie s’attache en particulier à identifier et à optimiser les possibilités de mouvements dans le cadre de la promotion de la santé, de la prévention et de la réadaptation ». (D’après la Conférence Mondiale de la Physiothérapie - WCPT 1999)

Survol des thèmes de formation du Bachelor of Science HES-SO en physiothérapie

Spécialiste du mouvement et de la mobilité, la ou le physiothérapeute est concerné par les questions de santé, de maladie, d’accident et de handicap.

La physiothérapie est un métier manuel et technique centré sur la personne,

Le programme est organisé sur la base de sept axes d’études permettant le développement des compétences professionnelles :

en particulier dans son rapport au corps en mouvement et dans l’action. Relation, contact et conscience de ces dimensions prennent une place importante pour cette profession qui demande une grande proximité avec les personnes.

• • • • • • •

Par une évaluation spécifique de la mobilité, la ou le physiothérapeute analyse les raisons d’anomalies de mouvements ou de gênes fonctionnelles (raideurs, tensions, déséquilibres, coincements, inadaptations des gestes ou du matériel, inadaptation à l’effort, fatigabilité, etc.). Il ou elle peut ainsi proposer des traitements adaptés aux besoins des personnes. Il ou elle dispose pour cela d’approches et de moyens très variés pour faciliter la prise de conscience corporelle et des mouvements, pour diminuer des douleurs, pour augmenter la force et l’endurance, pour améliorer la coordination et l’équilibre, pour entraîner les systèmes cardiaques ou respiratoires, etc. L’utilisation d’appareils de rééducation « fitness » et d’agents physiques (électricité, eau, etc.) peuvent y être associés.

Le programme d’études Bachelor dans la filière physiothérapie permet d’acquérir un éventail de connaissances, de techniques et d’aptitudes, et de développer les compétences méthodologiques, sociales et personnelles nécessaires à l’exercice de la profession de physiothérapeute. Les personnes qui ont obtenu leur diplôme seront à même : • d’exercer leur profession de manière autonome et responsable • d’identifier les besoins et attentes des usagers en matière de santé et de capacité fonctionnelle • de définir les objectifs, stratégies et moyens de prévention, de maintien, restauration ou amélioration des capacités fonctionnelles • de mettre en œuvre les prestations de prévention, de maintien, de restauration ou d’amélioration des capacités fonctionnelles • d’évaluer l’impact des prestations sur la santé et les capacités fonctionnelles des usagers • de documenter les prestations et gérer les activités • de contribuer au développement et à la promotion de la santé dans le système socio-sanitaire • de contribuer aux programmes de recherche dans le système socio-sanitaire

La physiothérapie intervient également pour des personnes saines et des sportifs afin d’améliorer petites et grandes performances.

Les techniques et l’activité professionnelle évoluent en fonction des nouvelles connaissances scientifiques et du cadre économique et politique. La ou le physiothérapeute doit maintenir ses connaissances à jour. La formation continue offre des possibilités d’approfondissement, d’acquisitions nouvelles et de développement personnel.

La ou le physiothérapeute peut être associé-e à différentes actions de formation, d’encadrement et de recherche avec d’autres professionnel-le-s.

12

Intervention professionnelle en physiothérapie Sciences de la santé Profession, institutions et organisations Individus, cultures et société Problèmes sociaux sanitaires, réponses institutionnelles Technologies et leurs fondements scientifiques Processus de formation, projet professionnel

13


SAGE-FEMME

La formation est construite autour du concept de formation pratique qui consiste à alterner des périodes de théorie à l’école avec des périodes de pratique sur le terrain professionnel. En Suisse occidentale, la formation de sage-femme se décline en deux voies : • une formation initiale en 3 ans qui conduit à un Bachelor (180 ECTS), • une formation seconde « à valeur de formation initiale » en 2 ans, qui repose sur l’exigence d’un diplôme en soins infirmiers.

La profession de sage-femme est une des plus anciennes de la santé. Elle se pratique aujourd’hui aussi bien par des femmes que par des hommes. La sage-femme a des compétences spécifiques et agit en qualité de personne de confiance. Il ou elle a un rôle prépondérant à jouer auprès des futurs et nouveaux parents ainsi que de leur famille.

Ces deux voies de formations sont programmées selon un système modulaire, Elle ou il dispense des soins globaux, tenant compte des dimensions physique,

dont chaque année de formation représente 60 crédits ECTS.

psychologique et sociale de cet évènement si important qu’est la naissance dans la vie d’une femme, d’un couple ou d’une famille. La compétence de surveiller et d’accompagner la naissance d’un enfant avec le couple, de la période de la conception à la période postnatale éloignée fait partie intégrante de son rôle.

Survol des thèmes de formation du Bachelor of Science HES-SO de sage-femme

La sage-femme assure le suivi de la grossesse (examen clinique, surveillance du fœtus, dépistage des facteurs de risques, etc.) ainsi que l’accompagnement psychologique de la future mère et de sa famille.

La sage-femme a la responsabilité du déroulement de l’accouchement normal, depuis le diagnostic du début du travail jusqu’à la délivrance. Dans les situations de vulnérabilité et/ou de pathologies, il ou elle collabore en interdisciplinarité, plus particulièrement avec les médecins obstétriciens-gynécologues, pédiatres, anesthésistes. Après la naissance, la sage-femme dispense les soins au nouveau-né et assure, si nécessaire, seul ou en collaboration, les premiers gestes de la réanimation néonatale.

La formation est répartie en sept domaines permettant le développement des compétences professionnelles spécifiques : • • • • • • •

La sage-femme ou a un rôle important en éducation sanitaire, non seulement auprès des femmes, mais aussi auprès des familles et de la communauté. L’éducation prénatale et la préparation au nouveau et futur rôle de parents est une de ses missions. Il ou elle informe la patiente ou le patient sur les conseils d’hygiène, les soins de santé particuliers à la mère et à l’enfant, sur l’alimentation, sur la gymnastique périnatale, sur la rééducation périnéale, sur la contraception, etc.

La sage-femme peut pratiquer son activité professionnelle en milieu hospitalier, en maison de naissance, en cabinet indépendant ou à domicile. Les actes professionnels et les prescriptions médicamenteuses que les sages-femmes sont autorisées à effectuer dans ces différents lieux d’exercice sont précisés par des textes réglementaires. Face aux changements de la société, la profession de sage-femme s’ouvre et s’oriente vers de nouvelles perspectives : mixité, recherches spécifiques, élargissement des champs d’intervention en lien avec l’évolution sociale des femmes.

16

Interventions professionnelles Professions, institutions, et organisations Individus, cultures et sociétés Problèmes sociaux et sanitaires, réponses institutionnelles Sciences de la santé Technologies et leurs fondements scientifiques Processus de formation et projet

La formation pratique représente 50% du total de la formation. L’étudiante ou l’étudiant est invité à prendre une part active dans son projet de formation et dans la construction de ses compétences. Il ou elle s’engage dans un processus dynamique à travers des démarches pédagogiques variées, impliquant connaissances scientifiques, techniques, capacités relationnelles acquises dans le site de formation et connaissances pratiques acquises sur le terrain professionnel au sein d’équipes pluridisciplinaires en contact avec les (futures) mères, les couples et les familles.

17


SOINS INFIRMIERS

Les possibilités d’approfondir ses compétences professionnelles ou d’ouvrir d’autres perspectives de carrière professionnelle sont actuellement nombreuses au travers des cours de formation continue ou au travers des études de master ou de doctorat en sciences infirmières. Un avenir ouvert et riche de nombreuses possibilités !

Cette profession veut répondre aux besoins de santé de la personne, de la

Survol du programme Bachelor of Science HES-SO en soins infirmiers

famille ou de la communauté ainsi qu’aux attentes posées par le contexte socio-sanitaire actuel. Alliant approche de l’humain et démarche scientifique, elle exige un haut niveau de formation et des compétences permettant de répondre aux attentes de la société et de contribuer à la préservation de la santé ainsi qu’à la prévention des maladies et des accidents.

La formation est organisée sur la base de sept axes d’études permettant le développement des compétences professionnelles spécifiques :

Au travers des soins du corps, de la relation, de différentes approches inhérentes • • • • • • •

aux innovations technologiques et thérapeutiques, le rôle des personnes diplômées en soins infirmiers est à la fois d’accompagner au quotidien, de la naissance à la mort, celles et ceux qui traversent des crises et des deuils et de favoriser l’intégration de ces expériences difficiles dans leur trajectoire de vie. Cette activité s’accomplit au sein d’équipes pluridisciplinaires en étant responsable et autonome dans son travail. Ces personnes peuvent également être amenées à participer aux orientations et stratégies des systèmes sanitaires de notre pays, ou accéder à des postes à responsabilité dans la gestion des soins, l’enseignement ou la recherche.

Les soins infirmiers vont ainsi se concrétiser au travers de la réalisation de soins directs et de leur évaluation, la défense des intérêts des patients et de la santé en général, la supervision et la délégation des tâches, la direction et la gestion, l’enseignement et la recherche ainsi que l’élaboration de la politique de santé pour les systèmes de soins. Comme le définit le Conseil international des infirmières (CII) :

Interventions professionnelles Professions, institutions et organisations Individus, cultures et sociétés Problèmes sociaux et sanitaires, réponses institutionnelles Sciences de la santé Technologies et leurs fondements scientifiques Processus de formation et projet professionnel

Le programme d’études Bachelor permet d’acquérir un éventail de connaissances, de techniques et d’aptitudes, et de développer les compétences méthodologiques, sociales et personnelles nécessaires à l’exercice de la profession d’infirmier ou d’infirmière. Les personnes qui ont obtenu leur diplôme seront à même de : • concevoir une offre en soins en partenariat avec la clientèle, inscrite dans une démarche de soins • réaliser l’offre en soins dans la perspective de projets de soins interdisciplinaires • promouvoir la santé et accompagner la clientèle dans son processus de gestion de la santé • évaluer ses prestations professionnelles • contribuer à la recherche en soins et en santé • contribuer à l’encadrement et à la formation des professionnels de la santé • coopérer et coordonner son activité avec les acteurs du système socio-sanitaire • participer aux démarches qualité • exercer sa profession de manière responsable et autonome

On entend par soins infirmiers les soins prodigués, de manière autonome ou en collaboration, aux individus de tous âges, aux familles, aux groupes et aux communautés – malades ou bienportants - quel que soit le cadre. Les soins infirmiers englobent la promotion de la santé, la prévention de la maladie, ainsi que les soins dispensés aux personnes malades, handicapées et mourantes. Parmi les rôles essentiels relevant du personnel infirmier citons encore la défense, la promotion d’un environnement sain, la recherche, la participation à l’élaboration de la politique de santé et à la gestion des systèmes de santé et des patients, ainsi que l’éducation.

Axée sur une formation de généraliste, cette profession ouvre de nombreuses portes à l’exercice de l’activité soignante. Elle permet de travailler auprès d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées, de familles ou de collectivités publiques ou de s’orienter vers les domaines de la recherche, de la gestion, de l’enseignement ou de l’action humanitaire, voire de se spécialiser dans un domaine des soins (anesthésie, soins intensifs, santé publique, oncologie, gérontologie, etc.).

18

19


TECHNIQUE EN RADIOLOGIE MÉDICALE Au carrefour de la santé, des relations humaines et des nouvelles technologies,

Survol du programme Bachelor of Science HES-SO en technique en radiologie médicale.

la formation en radiologie médicale offre un champ étendu d’activités très attrayant et diversifié à travers les 3 grandes disciplines de son domaine : • le radiodiagnostic • la radio oncologie • la médecine nucléaire

Comme son nom l’indique, la filière technique en radiologie médicale associe performances techniques et relations humaines et offre de manière complémentaire trois services :

Les professionnel-le-s travaillent en complémentarité avec les équipes médicales • Documenter et procurer aux médecins les informations nécessaires pour établir un diagnostic (images, acquisitions de données anatomo-physiologiques diverses). • Réaliser, de manière autonome ou en collaboration avec le médecin, les examens et les traitements. • Participer au bien-être de la personne examinée; s’adapter aux situations d’urgence, de radioprotection, de milieu stérile, de pédiatrie, etc. afin de réaliser les examens et les traitements dans les meilleures conditions possibles pour le-la patient-e et les autres professionnel-le-s de la santé.

et de soins en réalisant des examens et traitements en radiologie médicale et en fournissant des informations spécifiques en vue de l’établissement du diagnostic. L’enseignement est organisé autour du développement des compétences de l’étudiant-e et vise un niveau « d’expertise ».

Organisation des études Le plan d’études est structuré sous forme de modules. La réussite de chaque module permet l’acquisition de crédits selon les normes « European Credits Transfert System »(ECTS). Ce dispositif permet la perméabilité horizontale et verticale des acquis de l’étudiante ou de l’étudiant au sein du système de formation aussi bien suisse qu’européen. Le dispositif pédagogique du plan d’études est fondé sur une approche « compétences ». Le parcours de formation alterne des séquences de formation sur le terrain avec des séquences de formation à l’école.

20

21


THÉRAPIE PSYCHOMOTRICE

A de nombreuses reprises, des travaux personnels ou de groupe sur des thèmes liés à la profession seront à produire.

Dans le cadre de la formation pratique, les étudiantes et étudiants sont amenés à aborder des modes et champs d’intervention variés (enfants, adultes, adultes âgés, contextes pédago-thérapeutique, médico-thérapeutique, de prévention, etc.).

Organisation des études

Le ou la thérapeute en psychomotricité s’intéresse à l’ensemble des relations entre la vie mentale, affective et somatique ainsi qu’à leur expression sur le plan corporel.

Par la mise en œuvre de l’ensemble de ses compétences, il ou elle s’intéresse à la mise en jeu du corps, sa prise de conscience ainsi que sa maîtrise. Il ou elle a pour but de favoriser de meilleures possibilités d’adaptation, un mieux-être dans le temps et dans l’espace et de faciliter ainsi la relation aux autres. A travers leurs interventions auprès de personnes de tous âges, les thérapeutes en psychomotricité s’intéressent à l’organisation des fonctions et du fonctionnement psychomoteur d’une personne dans une perspective tant développementale que contextuelle en considérant la façon dont la personne s’est organisée dans son environnement et son entourage relationnel.

La formation est conçue de façon modulaire et les thèmes d’enseignement sont abordés d’une manière multifocale. L’étudiante ou l’étudiant est invité à prendre une part active dans des démarches pédagogiques variées qui l’impliquent au niveau cognitif aussi bien qu’émotionnel, corporel et symbolique. Bien qu’inscrite dans le cadre des filières de la santé de la HES-SO, la filière Psychomotricité n’est pas régie par un profil HES mais par un règlement de reconnaissance de haute école de psychomotricité émanant de la Conférence suisse des directrices et directeurs de l’instruction publique (CDIP).

Survol programme Bachelor of Science HES-SO en thérapie psychomotrice

Les thérapeutes en psychomotricité utilisent différents moyens leurs permettant d’ «observer, décrire, et penser les rapports étroits qu’entretiennent entre elles les diverses fonctions : tonus, motricité, vie émotionnelle, langage gestuel et parlé, orientation spatiale »2

Dans le cadre de leur pratique institutionnelle ou libérale, elle ou il collabore avec les structures cantonales au niveau de la pédagogie et de la pédagogie spécialisée mais également des interventions précoces ou de la psychiatrie. Elle ou il sont présents dans les équipes ou réseaux pluridisciplinaires (crèche, office de psychologie scolaire, service médico-pédagogique, institutions de l’enseignement spécialisé, centres pour personnes ,enfants ou adultes, souffrant de troubles psychiques, de la personnalité ou du comportement, établissements médico-sociaux entre autres) au côté des logopédistes, des psychologues, des médecins, des pédiatres et neuro-pédiatres, des enseignants, des éducateurs et des professionnels de la santé.

Le plan d’étude cadre intègre trois volets dans un processus dynamique de développement des compétences professionnelles : • les fondements théoriques et épistémologiques dispensés dans le cadre d’enseignements professionnels ainsi qu’en collaboration avec l’Université (sciences de la motricité, de l’éducation, des sciences humaines et sociales, de la pédagogie spécialisée, de la psychologie et de la psychiatrie, etc.) • la formation méthodologique dans le cadre d’enseignements articulés avec l’expérience sur les terrains de la pratique professionnelle ; dans ce cadre, le processus pédagogique inclut également des enseignements basés sur différents modes d’exploration, d’expérimentation du « corps en relation » (relation à soi et relation à l’autre, au groupe) • la pratique professionnelle sur le terrain répartie sur l’ensemble de la formation et qui offre un lien important d’intégration et de confrontation.

En lien avec le référentiel de compétences qui sous-tend la formation, les enseignements couvrent les champs spécifiques liés à l’intervention des professionnel-le-s de la psychomotricité sur les terrains ; des aspects liés au cadre de ces interventions sont également abordés comme, p.ex. la politique socio-sanitaires ou les problématiques sociales et de la santé actuelles.

2

Ajuriaguerra, ibidem, 1959, p.427

22

23


Admission aux filières du domaine de la santé HES-SO (filière thérapie psychomotrice exceptée) Rentrée académique 2011

III II I

BACHELOR HES-SO

BACHELOR HES-SO

III HES

Modules comp.

Modules comp.

Matu Pro

Matu Spéc. autre que Santé

Modules comp.

Modules comp.

Maturité gymnasiale

Titre étranger d'études secondaires selon Swiss ENIC

Modules comp.

Modules comp.

en foncton du parcours antérieur

en foncton du parcours antérieur

Diplôme HE Suisse ou étranger reconnus équivalents

ASD

Sec. II

4 3 2 1

Matu Pro S2 CFC Santé

Matu Spéc. Santé Certificat ECG

Diplôme ES "santé" selon KFH

Autre CFC

Certificat ECG

années

Matu Pro S2: CFC Santé :

maturité professionnelle Santé-Social certificat fédéral de capacité d'assistant-e en soins et santé communautaire d'assistant-e dentaire, d'assistant-e en médecine vétérinaire, d'assistant-e en pharmacie, d'assistant-e en podologie, de bottier-orthopédiste et bottière-orthopédiste, de droguiste, d'opticien-ne, d'orthopédiste, de technicien-dentiste et technicienne dentiste

Matu Spé Santé : Diplôme ES: Matu Pro: Matu spé. :

Maturité spécialisée option Santé selon liste des conférences professionnelles KFH Maturité professionnelle toutes options Maturité spécialisée autre option que Santé

24

Modules comp : les modules complémentaires permettent aux candidat-e-s sans formation préalable spécifique au domaine d'acquérir les connaissances et les compétences professionnelles nécessaires à l'entrée dans une formation Bachelor du domaine Santé (voir adresses écoles pp. 26-27) Titre étranger : les équivalences des titres étrangers d'études secondaires sont réalisés sur la base de la liste établie par Swiss ENIC (http://www.crus.ch/infromation-programmes/ reconnaissance-swiss-enic/admission/admission-en-suisse/pays.html?L=1). Diplôme HE : les titres d'une haute école suisse et les titres étrangers reconnus équivalents à des titres de haute école suisse permettent l'admission aux conditions prévues par le protocole d'accord CUSO-HES-SO ASD : procédure d'admission sur dossier accessible aux personnes âgées de 25 ans et plus et au bénéfice d'un niveau de culture générale équivalant aux titres requis (procédure ASD SASSA: http:// www.sassa.ch/francais/asd/htm)

25


Les écoles du domaine de la Santé HES-SO BERNE-JURA-NEUCHÂTEL

VALAIS

Haute Ecole Arc Santé – HE-Arc Santé

HES-SO Valais Wallis – Santé & Social

Rue de la Jeunesse 1 CH-2800 Delémont Tél. +41 32 930 11 81 sante@he-arc.ch

www.he-arc.ch

Chemin de l’Agasse 5 Case postale 2133 CH-1950 Sion Tél. +41 27 606 84 00 info@hevs.ch

Soins infirmiers

www.hevs.ch

GENÈVE

VAUD

Haute école de travail social Genève – HETS-GE

Haute école cantonale vaudoise de la santé – HECVSanté

Rue Prévost-Martin 28, Case postale 80 CH-1211 Genève 4 Tél. +41 22 388 95 00 info.hets@hesge.ch

Avenue de Beaumont 21 CH-1011 Lausanne Tél. +41 21 316 80 00 reception@hecvsante.ch

www.hesge.ch/hets

www.hecvsante.ch

Psychomotricité

Physiothérapie Sage-femme Soins infirmiers Technique en radiologie médicale

Haute Ecole de Santé Genève – HEdS HEdS - Avenue de Champel 47 CH-1206 Genève Tél. +41 22 388 56 00 info.heds@hesge.ch

Soins infirmiers Physiothérapie FRIBOURG

Soins infirmiers Sage-femme Technique en radiologie médicale

Haute école de santé Fribourg – HEdS-FR Route des Cliniques 15 CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 429 60 00 heds@hefr.ch

HEdS - Rue des Caroubiers 25 CH-1227 Carouge

www.heds-fr.ch

Nutrition et diététique Physiothérapie

Soins infirmiers

www.hesge.ch/heds

Delémont

Avenue Vinet 30 CH-1004 Lausanne Tél. +41 21 641 38 00 info@ecolelasource.ch

www.ecolelasource.ch Soins infirmiers Haute école de travail social et de la santé – EESP – Lausanne HETS&Sa-EESP Chemin des Abeilles 14 CH-1010 Lausanne Tél. +41 21 651 62 00 info@eesp.ch

Neuchâtel

Lausanne

Haute Ecole de la Santé La Source – HEdS-La Source

Fribourg

www.eesp.ch Ergothérapie

Impressum Publication HES-SO, Delémont – avril 2010 Rédaction : Communication HES-SO Graphisme : Anne Hogge Duc Impression : Pressor SA, Delémont Crédits photographiques : HES-SO Nadia Gagnebin / HES-SO Philippe Gétaz

Genève Carouge Sion

Viège

Loèche-les-Bains

26

27


BROCHURE_BACHELOR_sante_11  

FORMATIONS EN SANTE BACHELOR HES-SO 3 Les écoles de la HES-SO forment un réseau interdisciplinaire riche et performant aussi bien pour les o...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you