Page 1

JosĂŠpha Rosas Nicolau De Almeida

2014 / 2018

PORTFOLIO


S E P H O A J

R O S A S

A R CHI T EC T E


É D U C AT I O N 2016-2017 Diplôme de la faculté d’architecture, St Luc, Bruxelles

Josépha

Rosas Nicolau De

Master en Architecture, Mention distinction

a l m e i da

2015-2016 Faculté d’architecture, FAUL, Lisbonne Erasmus

C O N TA C T S almeidajosepha@gmail.com

+33 6.70.55.00.56 18 bis place du Canton 33450 Saint Sulpice et cameyrac Agée de 26 ans Nationalité française APTITUDES

Autocad Sketchup Revit Pack office Photoshop Illustrator Indesign

2014-2015 Diplôme de la faculté d’architecture, St Luc, Bruxelles Bachelier en Architecure

2010-2011

Manaa, Bordeaux, France

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES 2018

Volontariat, Katmandu, Népal

2017

Workshop, Bruxelles, Belgique

2017

Workshop, Marakesh, Maroc

2016

Stage cabinet d’architecture, Skrei,Porto, Portugal

Construction d’une maison de 2 pièces : fondations, poses briques, pierres, fondation

Organisation du workshop, récupération de la terre sur chantier, animation du workshop avec le cabinet BC architects Studies

Elaboration d’un Hammam traditionnel, recherche des corps de métier, élaboration du projet, réalisation du chantier

Suivi de chantier, élaboration de projet, plans, maquette, échanges avec les clients

LANGUES Anglais Portugais Espagnol

2014

Stage chantier, TMH, Bordeaux, France

Rénovation de la Cathédrale Pey Berland, réagréage, rénovation de façades, suivis de chantiers

JOBS

CENTRE D’INTÉRÊT

2017

Maison du monde, Bordeaux, France

2017

Cosmoparis, Paris, France

Imagination de merche, rangement, acceuil client

Rapport budgétaire, oragnisation du magasin, vente

2016-2017 Delhaize, Bruxelles, Belgique Caisse, rangement, inventaire

Voyages Tennis

Concerts Cuisine

2016

Intersport, Bordeaux, france

Emploi saisonniWer, mise en rayon, vente


/ dessins Ă main levĂŠe


LOGEMENTS COLLECTIFS Rue gray, Bruxelles, Belgique - 3ème année Réalisation de 10 logements 2014

6


R+1

Le projet a fait l’objet d’un contrat de quartier à Bruxelles. L’enjeu est de densifier cette zone composée de maisons à deux étages. Les alentours sont construits de maisons typiques bruxelloises en briques.

R+3

Le but de ce projet est de proposer 10 logements en profitant des qualités du site. Le bâtiment se compose de 6 étages. La pente du site nous permet de réaliser des caves pour les habitants ainsi qu’une salle commune au rez-de chaussée. Le site est bordé d’une forêt d’un côté et d’habitations de l’autre. Pour profiter au maximum de la lumière et de la vue, des espaces traversants ont été réalisés. Pour faciliter la composition, tous les

R+4

lieux de nuit, de séjour et de circulation se superposent. Nous pouvons ainsi agencer les gaines techniques les unes sur les autres. Les appartements vont de 1 chambre à 3 chambres, des simplex et duplex. Ces derniers disposent d’une double hauteur au niveau du salon ce qui permet un agrandissement de l’espace de vie. L’espace de circulation à l’étage possède donc une vue sur le salon. 7


Le contrat de quartier impose un pourcentage de zone constructible sur la parcelle ici présente. Ainsi le bâtiment ne peut être construit sur toute la parcelle. Une zone végétale est alors imposée par la commune.

8

Nous avons choisi d’opter pour une circulation assez large afin de la mettre en valeur. La circulation étant centrale elle sert ainsi les logements de chaque côté. Le but est de rendre vivant l’espace de circulation, un lieu de rencontre et de partage. Des balcons dans certains appartements donnent sur la cage d’escalier sans encombrer l’intimité des uns et des autres. En effet les balcons sont disposés en quinconce pour ne pas avoir de vue directe. Le site se trouve

entre une forêt, un pont et des habitations. Cette circulation généreuse permet de contempler avec plus d’espace ce paysage. Pour les espaces extérieurs privés, chaque appartement possède une terrasse plus ou moins grande, suivant la taille de l’appartement. Un grand appartement réside tout en haut de l’immeuble. La matérialité a été choisie de façon à respecter au maximum les alentours, c’est à dire en brique.


9


PATRIMOINE Chateau de Havre, Mons, Belgique - 3ème année Réalisation d’une nouvelle fonction 2014

10


L’histoire du château de Havre remonte à 1423. En effet depuis cette date, le château a connu de nombreuses successions. Précédemment le château était entouré de remparts. Aujourd’hui seul un côté possède des ruines de remparts, les autres côtés sont composés de petits murets délabrés.

L’enjeu de ce projet a été de révéler l’ancienne identité du château tout en lui apportant de la modernité. J’ai choisi de travailler une aile du château, c’est à dire un espace anciennement de passage avec son rempart entre deux tours emblématiques. J’ai ainsi voulu recréer le passage tout en apportant quelque chose de ludique avec des espaces différents. La courbe horizontale de la passerelle varie tandis que le garde

du corps reste droit, faisant ainsi référence au rempart. Cela crée des espaces plus ou moins intimes grâce à ce jeu de plancher et de gardecorps. Au rez-de-chaussée les poteaux entraînent un nouvel espace, une allée de poteaux qui favorise une promenade le long du château. L’intervention devait être la plus minimaliste pour ne pas empiéter sur le patrimoine. La passerelle ne repose pas directement sur la tour mais sur un élément métallique. 11


LOGEMENTS COLLECTIFS Arsenal et ses alentours, Pont à celles, Belgique - 3ème année Réalisation de 50 logements 2014

12


Pont-à-Celles connaît une croissance démographique importante, due à l’expansion Bruxelloise. L’arsenal présent au centre de la ville est aujourd’hui un site désaffecté mais avec un grand potentiel de développement. Ce complexe a fait partie de nombreux masters plans établis par la commune.

Le site à partir duquel j’ai élaboré la construction des logements se trouvent devant l’arsenal. Dans un master plan commun, ce bâtiment désaffecté serait reconverti en logements et en grandes halles. Ce serait alors un espace dynamique. Les logements en face feraient partie du développement du quartier. Dans mon projet, ces nouveaux logements créent de nouvelles places à l’est de l’arsenal. Le lieu pourrait être accessible en voiture mais les parkings se-

raient semi enterrés dans l’arsenal. Pour ce projet nous avons tourné toutes les terrasses et jardins côté sud pour optimiser au maximum le soleil. À l’arrière sont implantées les circulations et les entrées des habitations. Le jeu de décalages des volumes permet à chaque habitation d’obtenir une terrasse ou jardin suffisamment grands. Des espaces communs sont mis en place pour la cohésion des habitants. Elles favorisent aussi la traversée13


14


L’arsenale était une ancienne gare de triage qui avait à l’époque un rôle primordial. En effet elle créait la majorité des emplois de la ville.

des bâtiments. Cela évite d’en faire le tour pour pouvoir avoir accès au grand jardin commun. Ce lieu serait ouvert en journée à tous les habitants de la commune. Cela deviendrait un lieu public. Cet espace pourrait être équipé d’air de jeux pour les enfants. Des garages à vélo sont aussi présents au sein même de chaque habitation au niveau des espaces communs. Les logements se dessinent soit en duplex soit en simplex. En effet au

rez de chaussée il y aurait la présence d’habitations pour les PMR. Au niveau de la matérialité nous avons choisi la brique. Ce matériau est très présent en Belgique. L’arsenal étant un bâtiment très ancien, nous avons pris le parti de le choisir pour respecter au mieux ce bâtiment prestigieux. Il existe énormément d’usines de brique en Belgique, c’est pourquoi nous favorisons ce matériau afin de limiter les transports. 15


HÔTEL Sines, bord de mer, Portugal - 4ème année 2016

16


Le site était une ancienne usine de charbon. Dû à l’utilisation de grandes machines, c’est un espace très vaste, de plus de 200m de long. Le site se trouvant non loin de la plage, la réhabilitation de ce bâtiment en hôtel semblait une bonne solution.

Il nous fallait dans un premier temps savoir quoi conserver, quoi éliminer. La majorité de la structure étant en très bon état il était préférable de la garder pour avoir une plus grande liberté pour les aménagements. Ensuite la problématique de ce projet a été de dynamiser ce lieu avec des proportions gigantesques. En temps normal un bâtiment suffirait à faire un hôtel. Il fallait alors trouver une dynamique pour lier tous ces

bâtiments entre eux. Nous avons alors choisi des fonctions différentes pour chacun d’eux. Tout d’abord le site était entouré de plusieurs champs. Aussi avons nous essayé de trouver une fonction agricole pour en faire profiter les touristes. Nous nous sommes tournés vers la fabrication de vin. Nous avons imaginé planté de la vigne sur les champs aux alentours offrant ainsi une vue17


Le lieu étant très vaste, l’importance de l’entrée a été très présente. Nous avons dû refaire un chemin pour rallier le bâtiment à la route de façon plus pratique.

18

intéressante sur le vignoble. Un des bâtiments sur la gauche pourrait être dédié à la vinification. Cela pourrait être aussi un lieu touristique. Par la suite nous avons donné au bâtiment central la fonction d’union de tous les bâtiments : un lieu de réception, de restauration, un musée, une terrasse sur le toit avec vue sur les vignes. Les trois autres bâtiments sont alors dédiés à la fonction propre de l’hôtel.

Ayant encore une très grande superficie nous avons essayé de trouver un concept qui pourrait satisfaire le plus de personnes possible. Les bâtiments restants remplissent des fonctions dans ce sens. Nous avons ainsi imaginé un hôtel «famille» avec des activités propres : une garderie, une salle de jeu, une piscine avec plusieurs jeux aquatiques... L’objectif étant que chaque personne y trouve un intérêt.


R+1

R+2 19


La circulation a été plus ou moins la même dans les trois bâtiments à savoir un élément central au fond du bâtiment avec ascenseur et escalier puis des couloirs qui en découlent.

20

Nous avons aussi imaginé un lieu de vacances plus «studieux». Le but étant que ce bâtiment reste un endroit calme propice à la lecture, l’écriture, la peinture... Nous pourrions y trouver une bibliothèque, mais également des salles de conférences... Et de façon plus classique pour le dernier bâtiment, notre proposition serait un spa, une salle de sport, des bars... Les quatres bâtiments instaurent une

promenade sur le lieu. La plantation de rangées d’arbres, le rendrait encore plus propice à des balades. Des volumes disparaissent parfois entraînant une dynamique. La structure elle, demeure toujours présente. Ainsi selon les bâtiments certains peuvent être traversés et d’autres doivent être contournés. De même lorsque nous observons les façades, des vides apparaissent laissant lieu à des terrasses.


Le travail en maquette permet de faire apparaître les vides, donc de pouvoir étudier plus précisément ces lieux d’entre deux.

L’importance de la maquette a été primordiale pour nous. Le site étant très imposant, nous voulions faire ressentir cette structure massive, servant d’élément de portance et de peau aux bâtiments. Un contraste imposant alors apparaît entre les bâtiments existants et les fonctions modernes apportées. Nous avons réalisé une grande maquette pour mieux comprendre le lieu ainsi que chaque bâtiment en relation les uns avec les autres.

En observant cette structure nous avions imaginé une végétation grimper pour apporter du végétal et de la fraicheur aux bâtiments. Sines étant dans le sud du Portugal le climat est souvent très chaud et sec. Il est donc nécessaire de se protéger du soleil.

21


CONSTRUIRE EN TERRE CRUE À BRUXELLES Tour et Taxis, Bruxelles, Belgique - 5ème année Réalisation 2014

22


Tour & Taxis est un site prestigieux de Bruxelles. Il se trouve au niveau de plusieurs points clés de la ville. Tour et taxi est localisé près du canal de Bruxelles au niveau du quai des matériaux. En juin 2008 un schéma directeur a été lancé qui a été étudié par la suite par de nombreux cabinets, bureaux d’études.

Notre société est aujourd’hui interpellée de façon urgente par des revendications et des prises de conscience face à la crise énergétique due à l’épuisement prévisible des ressources naturelles et de l’impact écologique des matières utilisées. Des solutions sont recherchées. Dans cette optique il est important d’éviter le transport, de se servir de matériaux sains et simples pour éviter l’empreinte écologique et ne pas

épuiser les ressources naturelles. Ainsi une question se pose avec acuité : comment utiliser au mieux les ressources locales ? Tout l’intérêt de ce sujet a été de se poser la question de la faisabilité des constructions en terre crue sur un site bien précis à Bruxelles, Tour et taxi. Un des avantages de la terre est qu’elle se trouve partout. L’objet ici étant de construire du lo-

23


L’habitat groupé : «personnes qui ont décidé de vivre ensemble et de créer un projet de vie commun». C’est en principe des personnes qui ont des valeurs identiques, qui croient au projet et qui veulent le réaliser ensemble.

gement, il en découle la nécessité de créer des parkings. Le site de Tour et Taxi souhaite que tous les parkings soient enterrés au maximum. La terre extraite pour la construction de parkings serait alors utilisée pour construire les bâtiments. Ce mécanisme permet d’éviter une perte de la matière et de rentrer dans un cycle de la matière. D’autre part lors de mon travail de

24

réflexion sur les constructions en terre crue je me suis rendue compte que ces constructions étaient plus intéressantes à réaliser avec une notion de partage entre les habitants. L’habitat groupé pourrait favoriser un emploi plus massif de la terre comme matériau et favoriser sa diffusion à plus grande échelle. Dans le programme du projet de TFE je me suis donc basée sur les mêmes fonctions de certains pro-


Martin Rauch est un artiste autrichien qui est devenu une référence en matière de terre crue. Celui-ci croit en l’industrialisation du pisé. Il a lui même créé une entreprise de préfabriqué de pisé. Au sein d’un grand hangar il a mis en place un système de grand coffrage et une machine qui circule sur des rails pour tasser la terre à une vitesse régulière.

jets comme Brutopia c’est à dire ; crèche / garderie, laverie, garage à vélo, salle de repas communs, jardin commun... Les techniques de constructions en terre crue se sont perdues au cours du temps. Aussi est-il, aujourd’hui, très difficile de trouver des praticiens de la terre, ce qui limite fortement son développement. Ainsi il nous a paru opportun de proposer un programme qui permettrait

sa renaissance. Les lieux de formations de constructions en terre crue sont très rares. L’idée ici est de proposer des lieux de formations dans les bâtiments qui font face à la gare maritime. Il est important de trouver un endroit de stockage pour le mélange, les tests et sa mise en œuvre. Tour et Taxis étant en expansion, il était intéressant de créer une usine de Terre. Sa structure étant totalement libre

25


Le pisé une technique qui consiste à construire des murs massifs en compactant la terre avec un certain taux d’humidité, grâce à différentes techniques au sein d’un coffrage en bois. Le pisé est la seule technique qui permette de mettre en œuvre des terres contenant des cailloux et des graviers.

26

grâce à des poteaux, aucun travail n’est nécessaire. Une partie pourrait servir à réaliser une usine de pisé, de btc ou autre. Le pisé possède un côté très esthétique de part ses lignes qui manifeste le travail effectué sur la matière. Il raconte en quelque sorte «l’histoire de sa mise en œuvre». Le pisé, aujourd’hui devient la technique de construction en terre crue la plus répandue des grands architectes.

Ici les murs de pisé se trouvent à l’intérieur du bâtiment, toujours à l’abri des intempéries mais visibles par tous. De plus la terre peut ainsi jouer son rôle de confort ambiant. Ces murs auront comme base un soubassement en béton pour éviter les remontés capillaires. Au niveau des bâtiments nous pouvons voir deux espaces de circulations. Ils desservent divers logement allant de 1 à 3 chambres. Aux étages


Le bloc de terre comprimée (BTC) est une technique plus récente, il est considéré comme une évolution de l’adobe. En 1952, l’ingénieur colombien Raul Ramirez conçoit la première presse pour la production de blocs de terre comprimée

certains appartements sont reliés par des coursives. Nous avons notamment mis des espaces communs au rez de chaussée. Aux angles ce seraient des lieux commerces comme une boulangerie, ou une laverie puis au centre des salles communes. Le choix de la toiture permet de créer un paysage uniforme avec les bâtiments qui l’entourent, et un débordement qui protège la façade des intempéries et une évacuation

des eaux. Pour les murs extérieurs nous avons choisi du BTC. Celui-ci résiste mieux aux intempéries. Comme nous pouvons le remarquer sur le détail ci-dessus, cette brique est mise en oeuvre exactement comme la brique cuite. Cela permet une facilité de réalisation en comparaison avec le pisé.

27


28


29


LE DESSIN EN ARCHITECTURE La représentation géometrale Naples, gallerie Umberto, Emanuele Roco 1891 2017

32


Les passages ...

« Ces passage, nouvelle invention du luxe industriel, sont les galeries vitrées, revêtues de marbres, a travers des bloc entiers de maisons, dont les propriétaires se sont unis pour ces spéculations.

Des deux côtés de

ces galleries, éclairées par en haut se succèdent les plus éléganttes boutiques, en sorte qu’un pareil passage est une ville, voire un monde en miniature».

Le passage est un lieu ou chemin par lequel il est nécessaire ou commode de passer pour aller d’un point à un autre, c’est aussi une petite rue interdire aux voitures, généralement couvertes ‘traversant souvent un immeuble) qui unit deux artères.»

Robert, dictionnaire de la langue française

Walter Benjamin 33


L’AXONOMETRIE Naples, Metro Municipio, Alvaro Siza 2015 2017

34


Les souterrains ...

« Ce monde souterrain apparaît au milieu de la vie comme un tissu urbain ordinaire. Il conduit à des situations fascinantes où souvent on est confus entre ce qui est rocher et ce qui est de la construction; ou en entre ce qu’est la grotte et ce qu’est la structure architecturale».

Dirk De Meyer

« La situation devient de plus en plus honteuse. Il est en effet difficile d’imaginer, mais nous avons involontairement tourné le dos sur «l’autre ville». (...) Pour le napolitain l’autre ville fait partie de l’imagination collective, reprend de nombreux symboles, signes ce qui invite à une étude plus appofondie du « côté obscur» de la ville.» Antonio Piedimonte 35


LE COLLAGE Naples, Metro Municipio, Alvaro Siza 2015 2017

36


Les entrées ...

« Une entrée : action d’entréer, de passer à l’intérieur. Possibilité d’entrer dans un lieu. Dégagement,

la parois requiert un aménagement

espace où donne la porte principale

être récupérée par la partie de mur

d’accès. lieu, endroit, ouverture qui donne accès à quelque chose.»

structurel permettant de dévier la descente de charge qui aurait du manquante

: les linteaux, pieds-droits

et arc de décharge jouent un rôle

Larousse, Dictionnaire de la langue

de renfort autour de l’ouverture et

française

permettent de reprendre les efforts

« L’entrée est composée de plusieurs éléments structuraux, qui vont former une ouverture ménagée dans le mur, appelée la baie.

Ce vide dans

structuraux.

»

Le concept d’entrée dans l’architecture du moyen-age, Francoise Ruel 37


LE DESSIN À MAIN LEVÉE

38


Le dessin est un moyen de dialoguer dans le but d’exprimer des informations sur une surface bi-dimensionnelle.

«le dessin est l’expression sensible, la formulation explicite d’une notion intérieure à l’esprit ou mentalement imaginée par d’autre et élaborée en idée» VasariI, Giorgio, peintre architecte,

Le dessin, que d’un autre nom nous appelons trait, est ce en quoi consiste et ce qui constitue la source et le corps de la peinture, de l’architecture et de tous les autres genres d’art, et la racine de toutes les sciences.

et écrivain

«dessiner c’est être là, omniprésent et être habité d’Espaces»

Rapporté par Francisco da Holla «Dialogues avec Michel-Ange» (1538) de Michel-Ange

dans

Alain Bertho 39

Portfolio Architecture  
Portfolio Architecture  
Advertisement