Page 1

RONDE&GLAMOUR

JUIN 2013

ÉGÉRIE R&G

Découvrez les finalistes et la grande gagnante : STACY

ALLISON MCGEVNA TÉMOIGNAGES Célia, ronde et ado Mayu, ronde et pin up Stéphanie, ronde et enceinte

INTERVIEWS Nicole Simone Angie Found Viksen Syreetah Badu Sandy

SHOPPING SPÉCIAL ÉTÉ

1


EDITO Le soleil est enfin de retour après de longues semaines d’attente, en même temps que le 2ème numéro de votre magazine. Après le succès du 1er, il nous a fallu faire mieux, pour continuer à vous proposer un magazine de qualité avec des articles intéressants et je crois que nous avons réussi. Ce 2ème numéro placé sous le signe de l’été vous propose de belles rencontres comme avec Constance et Medjo de la boutique Viksen. Il permet aussi de comparer la vie d’une mannequin grande taille française, Sandy et d’une mannequin américaine, Nicole Simone. Nous sommes particulièrement fières de pouvoir vous présenter, celle qui fait notre couverture : la belle et talentueuse Allison McGevna, une véritable femme d’affaires, qui a su faire de ses rondeurs un atout. Une femme qui nous inspire jours après jour. Elle nous incite à être nous-même une source d’inspiration, tout comme toutes ces jeunes femmes qui témoignent avec sincérité de leur quotidien de femmes rondes : adolescente, enceinte, pinup... des modes de vie différents mais un point commun : les formes ce n’ est pas facile tous les jours de les assumer mais c’ est possible. Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à feuilleter ce magazine que nous en avons eu à le crééer. Surtout continuez à prendre soin de vous, à être ronde et glamour car les rondeurs ne sont pas une tare. Faites-en votre atout en apprenant à vous aimer. Excellent été à tous, plein de soleil, de rencontres, de découvertes, de légéreté, de couleurs et de repos. Rendez-vous à la rentrée pour le numéro de septembre. qui nous l’espérons sera un numéro papier. Nicole, fondatrice de Ronde et Glamour©

2


MAQUILLAGE SHOPPING

P03 1 robe = 3 looks P04 Tuto maquillage

P08 Des chaussures toutes en couleur P10 Des maillots pour cet été P12 Des robes d’été à petits prix P14 Des accessoires pour rester fashion

INTERVIEWS

P16 Rencontre avec les créatrices de Viksen P18 Sur la blogosphère : Angie Found P22 Syreeta Badu P24 Nicole Simone P29 Sandy P64 Notre égérie et ses dauphines

P34 Rencontre avec ALLISON MCGEVNA TÉMOIGNAGES

P48 Célia : ronde et ado P53 Céline : ma vie de ronde P54 Stéphanie : ronde et enceinte P52 Mayu : ronde et pin up P40 Pourquoi je ne tombe pas amoureux(se) d’une personne qui me convient ? P42 Concours : les membres de la page P78 Sport P81 Culture P84 Recettes P87 Courrier des lecteurs P88 Courrier du coeur

3


MAQUILLAGE

MAQUILLAGE 4


3 = E B O 1R

S K O LO

MAQUILLAGE

Par Bellinda Make-up

Casual chic

Les cheveux en banane. Un trait de crayon noir au ras des cils. Et un petit fard foncé pour le coin externe des paupières et un plus clair pour le coin interne. Pour finir, Le gloss proche de la couleur naturelle de la bouche. Accessoires : slim de couleur - www1.macys.com de 18,99 à 32,99€ Chaussures compensées new Robe Scarlett.fr look - 29,99€

Grunge chic

Party Un chignon flou On transforme son make up casual chic en make up soirée. Très simple il suffit d’entourer son oeil de noir et d’appliquer un fard pailleté sur le coin interne de l’œil. On agrémente d’un rouge a lèvre très coloré (framboise, cerise...) Accessoires : Legging fantaisie - 34,99€ défi mode New look escarpins cloutés 34,99€

On remonte ses cheveux en un chignon haut. Un petit trait d’eye liner, un beau rouge à lèvre rouge. Accessoires : Boots cloutés new look 39.90€ Collants coloré ou fantaisie - www.blancheporte.fr

5


MAQUILLAGE

6


SHOPPING

SHOPPING 7


S E R SSU

SHOPPING

U A CH

Par Gaëlle Pineau

Voici une belle sélection de chaussures de l’été à petits prix et tout en couleur

1

2

3 1. Dorothy perkins, 32€ 2. Asos, 33€ 3. Asos, 3e€ 4. New Look, 20€ 5. New Look, 30€ 6. Dorothy Perkins, 17€

4

Ballerines 6

8

5


Compensées

7

SHOPPING

8

7. New Look, 45€ 8. New Look, 40€ 9. Bata, 36€ 10. Bata, 36€ 11. New Look, 25€ 12. New Look, 40€ 13. New Look, 30€

9 10

Talons

11

12 13

9


SHOPPING

S T O L L AI

M

LA HALLE 29,99€

N I A B E D Par Nicole

EVANS 42€

TORRID.COM 22,95$

TORRID.COM 52,15$ VIKSEN 68,9O€ LA HALLE 34,99€

10

EVANS 42€


La HALLE 14,99€

EVANS 20€

SHOPPING

LA HALLE 16,99€

LA HALLE 14,99€

EVANS 15€ VIKSEN 46,95€

TORRID.COM 33,95$

LA HALLE 12,99€ TORRID.COM 32,95$

VIKSEN 23,05€ VIKSEN 52,95€

TORRID.COM 25,55$

VIKSEN 29,95€

TORRID.COM 25,55$

11


SHOPPING

É T É ’ D S

E B RO

Par Nicole

SCARLETT 29,99€

SCARLETT 34,99€

FOREVER 21 23,75€

ASOS 23,63€ 12

SCARLETT 46,99€


SHOPPING

ASOS 49,89€ ASOS 45,96€

FOREVER 21 26,75€

FOREVER 21 26,75€

FOREVER 21 28,75€ 13


SHOPPING

S E OIR

S S E C C A 1.

Par Claudia

Alors que l’hiver est déjà terminé et que l’été peine à montrer le bout de son nez, Ronde et Glamour a déniché pour vous le «IT» des accessoires indispensables de cet été 2013.

3.

2.

4.

5.

7. 6.

8. 9. 10.

14

1. Sac blanc et jaune Joules : 29€ 2. Sac blanc pliage Longchamp : 50€ 3 .Chapeau mou en paille : Asos 19€88 4. Lot de 20 bracelets H&M : 4€95 5. Ensemble de bracelets assortis Camaieu: 8€95 6. Ensemble de bracelets assortis Camaieu: 8€95 7. Bracelet multi liens Camaïeu : 12€95 8. Capeline Modèle « Priscilla» par bon clic bon genre 22€ 9 et 10. Sacs de paille H&M : 14€95


INTERVIEWS 15


INTERVIEWS

N E S VIK Par Nicole

Ronde & Glamour a rencontré Constance et Medjo, les créatrices de la boutique Viksen. Une rencontre girly et pleine de fraicheur.

avons costumisé le nom en reprenant l’orthographe phonétique. Constance : Nous voulions une image dynamique, à notre image. La femme Viksen est une femme de caractère. R&G : Comment vous êtes-vous rencontrées Medjo et toi ? Constance : Pendant nos études, il y a 6 ans, nous étions dans la même classe préparatoire à Lyon. Nous sommes ensuite parties dans des écoles différentes. Moi, dans une école de commerce et Medjo, en Sciences Po Paris et nous nous sommes retrouvées il y a peu pour lancer ce projet. R&G : Pourquoi avoir choisi Paris pour vous installer ? Constance : Paris c’est déjà parce que nous vivons ici toutes les 2 et parce qu’il n’y a pas de boutique de ce genre ici. Mais nous gardons en tête pourquoi pas un jour d’ouvrir une boutique à Lyon, à Marseille... partout. Et en attendant, le site nous permet de faire un lien avec les personnes qui sont en province.

R&G : Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Constance : Je m’appelle Constance, j’ai 25 ans, j’ai fait une école de commerce et j’ai travaillé 1 an et demi en comptabilité avant de me lancer dans le projet Viksen. Medjo : Je m’appelle Medjo, j’ai 24 ans, je suis la partenaire de Constance sur le projet Viksen. Je ne suis pas encore à plein temps sur la boutique comme Constance, car je termine mes études. Je suis en dernière année. Une fois mon stage terminé, je serai encore plus disponible. R&G : Quel est l’origine du mot Viksen ? Medjo : En fait c’est un mot anglais «Vixen» qui signifie femme au caractère bien trempé, qui s’assume et cela colle à notre concept. Nous

16

R&G : Comment choisissez-vous les différents modèles de la boutique ? Constance : On a fait le tour des marques avec qui on souhaitait travailler. Nous sommes à l’écoute des goûts de nos clientes mais aussi de nos goûts personnels. Nous cherchons des modèles modernes, nous aimons beaucoup les couleurs (rires), nous aimons ce qui est sexy, fun avec une gamme de taille le plus large possible. R&G : Vos modèles vont de quelle taille à quelle taille ? Constance : Il faut tout d’abord distinguer les grandes tailles des bonnets profonds.


INTERVIEWS Pour les bonnets profonds, on commence au 85-90 jusqu’au 100 du bonnet D au bonnet L. Pour les grandes tailles, à partir du 100, on fait toutes les tailles de bonnet jusqu’au 120 dans les modèles fun et 135 en basic. On propose aussi des bonnets assez difficiles à trouver quand on a un grand dos et pas beaucoup de poitrine tels que du 120B ou du 115B R&G : Comment bien choisir sa taille de soutien gorge ? Constance : Il parait que 95% des françaises ne portent pas la bonne taille. Chez Viksen, nous proposons aux clientes de prendre leurs mensurations (tour de dos et de poitrine) pour calculer la bonne taille et la profondeur de bonnet. Elles repartent avec une petite carte «pense bête». Ensuite rien ne remplace l’essayage, évidemment, d’où la création de la boutique. R&G : La lingerie grande taille est souvent assez chère. Quelle est votre gamme de prix ? Constance : Nous travaillons surtout sur de la moyenne gamme, avec des parures autour de 60-70 euros. Mais nous avons aussi de la haute gamme comme Prima Donna avec des parures autour de 100 euros. Cela permet de proposer de la lingerie sexy, jolie et fun à des prix raisonnables. R&G : Le jeudi vous proposez des soirées privatisées. Pouvez-vous nous expliquer le concept ? Medjo : Un des buts de notre boutique est de pouvoir mettre à l’aise des personnes qui ne le sont pas forcément

ailleurs. Dans notre boutique, nous voulons que les clientes se sentent à leur aise. En privatisant la boutique le jeudi soir de 19h30 à 21h (une dizaine de personnes maximum) cela permet d’avoir un espace rien que pour elles, entre copines, pour essayer en toute liberté. Nous offrons un petit cocktail de bienvenue, il y a de la musique, c’est un moment convivial à vivre. Il suffit de nous contacter par mail, par téléphone ou via Facebook quelques jours à l’avance pour réserver la boutique. R&G : Quelles difficultés avez-vous rencontré en vous lançant dans cette aventure ? Medjo : Pour moi c’était la gestion du temps. Quand on se lance, on a l’impression d’avoir 14 vies en même temps et il y a eu quelques moments de stress. Mais quand on voit le résultat on est contentes. Constance : Le plus difficile pour moi a été de prendre la décision de me lancer. Car avec la conjoncture, les banques frileuses ... ce n’était pas évident. Chaque étape a apporté son lot de difficultés mais au final ça motive et endurcit. R&G : Quels sont les petits plus de Viksen ? Medjo : la diversité des choix pour répondre au goût de chacune. Constance : Le conseil personnalisé et notre écoute. Nous sommes avant tout axées vers la cliente. R&G : Viksen propose aussi depuis le mois de mars des maillots de bain ? Constance : Oui nous proposons une gamme de bonnets profonds, les marques Panache et Curvy Kate ainsi que des maillots de bain rétro. Medjo : Oui de la couleur, du chic et du sexy

Un grand merci à Constance et Medjo pour leur disponibilité, leurs sourires et leur sens de l’accueil. Nous vous invitons fortement à leur rendre visite si vous êtes dans les alentours de Paris ou à visiter leur site. Mesdames (et Messieurs) faites vous plaisir avec les modèles de la boutique Viksen!

17


INTERVIEWS

E R È SPH

Angie Found

O G BLO

Bonjour les filles! Je m’ étais promis de ne pas commencer ma présentation de cette façon afin de ne pas être banale, mais me voilà… On commence par mon nom, Angie Found : un nom d’artiste, ou tout simplement un jeu de mots que j’ai pris à un ami il y a quelques années et que j’ai conservé tout ce temps et qui me plaît. Mon vrai nom est Angela Trovato et Angie Found en est juste la traduction en anglais. J’aurais pu choisir entre Ange Trouvé ou Angelita Encontrado, mais je crois avoir pris la bonne décision. Je ne sais pas, c’est comme si j’avais trouvé le vêtement adapté à mon nom et donc je n’ ai pas changé : je l’ai rendu plus beau ! Et cela m’ amène à parler de moi, puisque, même si je suis une photographe, depuis deux ans je gère un blog de mode dédié aux grandes tailles : chaque jour, je vais à la recherche de vêtements qui s’adaptent à mon corps et mes formes. Tenues, pensées, tendances, nouveautés, une sorte de journal intime en version fashion grande taille que j’utilise surtout pour aider les filles qui n’acceptent pas leur corps ou qui ne réussissent pas à bien le valoriser. Selon moi, valoriser est un verbe très important!

Donner de la valeur à ce que nous sommes, voilà ce que chacun de nous devrait faire. Si on sait se donner de la valeur, on saura en donner aux autres, et croyezmoi, si tout le monde le faisait, on vivrait dans une meilleure société. Maintenant, je vais vous parler un peu plus de moi : j’ai 26 ans, je suis née le 23 décembre 1986 (je sais qu’il n’est pas fondamental de le savoir, mais j’adore la date de ma naissance et j’aime la rappeler) ; je suis sicilienne (Italie), mais j’habite en Espagne (Bilbao) depuis une année. Pourquoi ? J’ai suivi l’amour.

18

Par Nicole

RENCONTRE AVEC LA BLOGUEUSE

Dès que je me suis installée en Espagne, j’ai commencé une nouvelle vie, et mon blog aussi a changé : en Italie j’écrivais toujours que pour une fille grande taille c’est difficile de suivre la mode, car en Italie, censée en être la patrie, ce n’est pas facile, croyez-moi. En Espagne j’ai trouvé mon monde à moi : il y a pleins de magasins dédiés aux grandes tailles et même si les filles espagnoles se plaignent en disant qu’il y en a peu, elles ne savent pas qu’ailleurs c’est pire. Je n’ai jamais été en France (oui, je viendrai, je le jure) mais je pense que vous êtes à mi-chemin : pas assez mais pas trop peu. En tout cas, vive le shopping en ligne ! Je n’en ai pas trop dit, mais si je vous dévoile tout maintenant, vous ne voudrez plus que j’écrive pour vous. J’espère donc que cette présentation vous a rendues curieuses de me connaître un peu plus et d’entreprendre un chemin ensemble. Pourquoi ai-je commencé mon blog ? Au début, c’était juste un jeu, mais jour après jour j’ai compris que c’était un peu plus. Toutes mes passions sont concentrées en un seul endroit : la photographie, la mode et mon amour envers moi-même. Plus qu’une blogueuse mode, je me considère comme une fille qui parle de soi-même sur le web, comme si elle était en train de parler à une amie : je montre mes achats, mes tenues, mes photographies. Je donne des conseils et je soutiens ma philosophie : s’aimer soi-même est la première chose dont chacun a besoin. Récemment ce blog est devenu presque un travail, sans rétribution bien sûr : c’est la seule chose qui ne me fatigue jamais et que je ferais du matin au soir !


INTERVIEWS

Bien entendu, je suis inscrite sur tous les réseaux sociaux, comme une véritable blogueuse : Facebook m’aide beaucoup en terme de contacts avec mes followers et c’est peut-être le réseau qui m’aide à communiquer le plus mais Instagram et Tumblr me reflètent le plus. Pour finir, l’étude des gestes et des expressions faciales sont des choses que j’adore mais qui ne se voient pas via l’écrit. Je voudrais que vous sachiez que j’ai écrit ces quelques mots sur moi avec un sourire aux lèvres, quelques pauses de réflexion et qu’il a été très difficile pour moi de ne pas ajouter des émoticones à chaque phrase, car j’en suis dépendante ;-). A bientôt sur la page de Ronde et Glamour pour mes conseils mode et sur mon blog. Retrouvez Angie sur son blog : http://www. curvyworldangie.blogspot.com.es/ Et sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/ pages/Curvy-World-by-Angie-Found

19


20


21


INTERVIEWS

A T E E R SY

U D BA

Par Lily Kouadio

RENCONTRE LONDONNIENNE AVEC LA TALENTUEUSE CRÉATRICE DE VÊTEMENTS QUI A PARTICIPÉ AVEC SUCCÈS À LA FASHION WEEK END GRANDE TAILLE DE LONDRES EN FÉVRIER.

Photographe : DyboPixell Modèles : Lily Kouadio, Laurence, Claudia Maquillage: Nathalie Robes : Syreeta Badu R&G : Pourriez-vous nous parler de vos origines et nous expliquer pourquoi vous avez décidez de devenir une créatrice grande taille ? Syreeta Badu (SB) : Je viens du Nord de Londres et mes parents sont originaires de Montserrat (dans les Caraïbes) et du Ghana. J’ai commencé la couture à 18 ans et j’ai étudié l’Art et le Design à l’Université. Néanmoins, j’ai toujours dessiné et stylisé certains

22

vêtements, avec l’aide de ma tante qui est machiniste, et c’est comme ça que tout a commencé. Je commençais aussi à être tellement agacée du choix limité offert par les marques que j’ai commencé à apprendre à coudre mes créations. J’ai alors reçu de très bons avis de mes proches et j’ai voulu partager mes créations plutôt que les garder juste pour moi : c’est ainsi que j’ai décidé de lancer mon site internet, afin de les rendre disponibles à tous.


Photographe : DyboPixell Modèles : Lily Kouadio, Laurence, Claudia Maquillage: Nathalie Robes : Syreeta Badu

R&G : Parlez-nous de votre collection : quels style et image souhaitez-vous véhiculer ? SB : Ma toute première collection “Concrete Rose” (expression anglo-saxonne faisant référence à une Rose qui aurait poussé dans le béton) consiste en 10 pièces. Chaque pièce est nommée selon la description de ce qu’elle voudrait représenter pour chaque femme qui la porterait. La plupart des créations ont des influences africaines, avec un panel coloré qui accentue les formes. L’ expression Concrete Rose représente et décrit la dureté avec laquelle les médias et l’opinion publique perçoivent parfois les femmes rondes, ainsi que le choix limité pour les femmes rondes ou pulpeuses portant une taille au-dessus du 42. La rose qui fleurit à travers le béton symbolise l’assurance, la confiance que les femmes d’aujourdh’ui commencent à manifester. R&G : Quels sont vos conseils pour les femmes rondes qui ne s’assument pas ou se sentent frustrées par leur taille?

SB : Mon conseil serait pour ces femmes d’aimer, d’apprécier et d’être fière de qui elles sont. La vie est trop courte pour changer ce qui est parfois impossible à changer. Si vous êtes frustrées, soyez patientes, car l’industrie de la mode se réveille et constate que les femmes rondes sont bien présentes. R&G : Qui vous inspirent? Quels sont vos créateurs préférés ? SB : Ma première inspiration vient de ma mère, qui m’a appris à avoir confiance en moi et m’a montré que tout était possible avec de la motivation. Ma créatrice préférée est Monif Clarke. R&G : Où peut-on se procurer vos créations et quels sont vos plans pour le futur ? SB : Mes vêtements sont disponibles sur mon site internet, www.syreetabadu.com et mon projet serait de devenir le site de vente en ligne sur lequel toutes les jeunes femmes irait chercher des vêtements pour les grandes occasions.

23


E N O M I ES

INTERVIEWS

L O C I N

Par Nicole

Découvrez la belle Nicole Simone, mannequin grande taille américaine. R&G : Bonjour Nicole, peux-tu te présenter en quelques mots ? Nicole Simone : Bonjour à tous, je m’appelle Nicole, je suis de Campbell, Californie aux Etats-Unis. J’ai 31 ans, je suis mannequin grande taille et danseuse professionnelle de danse du ventre. Mon style personnel s’inspire du vieux hollywood, du style vintage et bohème. J’aime apporter une petite touche rétro à mes photos. Le mannequinat m’a toujours intéressé et dès mon jeune âge j’ai suivi de près la mode et saisi toutes les opportunités pour me trouver devant l’objectif. Mais c’est depuis que je suis tombée sur le magazine Plus Model en 2012 que j’ai découvert le marché dynamique de la mode grande taille. A partir de ce moment, j’ai mis de côté le monde du travail en entreprise et je poursuis maintenant ma passion à temps plein. R&G : Comment es-tu devenue mannequin grande taille? Est-ce facile ou est-ce que ça demande beaucoup de travail et de pratique ? NS : J’ai commencé ma carrière de mannequin simplement : en essayant de me trouver en face de l’objectif à chaque fois que je pouvais. J’ai passé le mot à mon cercle d’amis et de photographes, et j’ai commencé à construire mon portfolio. Mon approche était d’apprendre autant que je pouvais de chaque nouveau photographe, maquilleur, styliste avec qui j’ai eu le privilège de travailler. Certains de mes moments les plus inoubliables sont issus de ce temps investi dans la recherche d’opportunités, à assister à des événements, et à construire activement un bon réseau. La clé du succès dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, c’est d’ être courageux, tenace, prêt à travailler dur et apprendre de nouvelles choses. Les 3 facteurs qui ont fait mon succès actuel sont ma volonté de fixer des objectifs réalisables, à maintenir une attitude positive forte, et d’aborder tous les emplois avec humour, grâce et la tête froide. Être réaliste au sujet de mes compétences, de mon «talent» et «look» général m’a permis d’arriver là où je suis aujourd’hui.

24


INTERVIEWS

Photographe : Mays|photo Coiffeur : Salon Blu Maquillage: Jorge Monroy Robe : CachĂŠ

25


INTERVIEWS

R&G : Peux-tu nous en dire plus sur la vie des femmes grande taille aux Etats-Unis ? Tu portes de très belles tenues sur tes photos. Est-ce facile de trouver des tenues à la mode dans ton pays ? NS : Merci beaucoup pour le compliment. Je dois être honnête, je suis une chasseuse de bonnes affaires! Je fais du shopping dans des magasins qui font de la revente d’anciens articles issus des grands magasins haut de gamme. J’ai l’habitude de faire du shopping, et j’aime faire des recherches de looks en ligne avant de sortir et de chercher tous les composants. Je ne me limite pas à un seul style, ni à une marque ou à une boutique. Je pense que c’est certainement plus facile pour les femmes grande taille ici aux Etats-Unis. Surtout maintenant que nous avons des magasins branchés comme Forever21 et H & M. Je tiens cependant à voir plus de magasins élargir leurs gammes de taille, et je vois lentement le virage que prend de l’industrie de la mode pour répondre aux types de corps plus réalistes.

Photographe : Javier Padilla 26

R&G : Quel est ton secret de beauté? NS : Il est important que je prenne soin de moi physiquement et spirituellement. Je maintiens une bonne hygiène de vie avec des activités comme la randonnée, la danse, la natation, la musculation et le yoga. J’intègre des pratiques de méditation tous les jours pour garder l’équilibre et de rester connectée avec mon moi supérieur. Je crois que la beauté vient du plus profond de notre âme, et est renforcée par la compassion, le positif et la force. J’aime partager les fruits de mon travail et redonner à la communauté aussi souvent que je le peux grâce au bénévolat. Je crois que ce sont les choses qui me maintiennent aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et je n’oublie pas de m’hydrater ! R&G : Quel est ton styliste ou enseigne préférée ? NS : Il ya tellement de designers incroyables! J’apprécie vraiment Alexander McQueen, Jean Paul Gaultier et John Galliano. Les magasins où je vais souvent sont : Cache, INC (Macys), une variété de magasins vintage, et même TJ Maxx!


R&G : Pour toi , que signifie être ronde et glamour ? NS : Apprendre à aimer nos courbes peut être difficile dans notre monde «skinny-minny». Profitons de la puissance de notre silhouette ! Choisissons ce qui va améliorer nos formes, peu importe la taille, et nous permettre de nous transformer, de passer de femme à glamazon ! Je choisis des vêtements qui améliorent mes formes, en jouant sur les courbes par écrémage et circulant sur les lignes de mon corps. Ce que je choisis aussi de faire, c’est de toujours terminer l’ensemble. Ce n’est pas «juste» une robe, c’est la robe et les chaussures, bijoux et accessoires, coiffure et maquillage. Même votre choix de parfum peut améliorer votre quotient glamour.

INTERVIEWS

R&G : As-tu déjà travaillé avec un designer français ou un photographe français? NS : Ahh, malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec des designers ou des photographes français, mais c’est mon rêve de travailler et de voyager à Paris, puis dans le reste de l’Europe. J’espère que ce temps viendra ! R&G : As-tu quelques conseils de mode pour cet été ? NS : Mon conseil est de porter ce qui vous fait vous sentir fabuleuse et confortable. Je serai personnellement d’avis de porter beaucoup de robes maxi aux couleurs vives et des motifs amusants. Avec une jolie paires de sandales ou nupieds et couronner le look avec un joli chapeau souple. R&G : Quels sont tes 5 indispensables ? NS : 1. Mascara noir et épais allongeant 2. Mon parfum signature 3. Le parfait rouge à lèvres rouge 4. Une paire supplémentaire de ballerines 5.Une bonne attitude. R&G : Beaucoup de jeunes femmes veulent devenir mannequin grande taille. Peux-tu leur donner quelques conseils? NS : Cela demande beaucoup de travail et de dévouement, il s’agit d’un empli à prendre très au sérieux. Restée forte, déterminée et se renseigner sur le milieu. Connaitre les designers, assister à des castings, à des événements de mode, à des ateliers, se créer un réseau et pratiquer constamment. Je pense aussi que c’est important de ne pas se comparer en fonction de ce que font les autres, rester concentrée sur vous et si c’est censé venir alors ça viendra, il faut juste avoir de la patience et profiter de chaque instant ! R&G : Que pouvons-nous vous souhaiter pour cette année? NS : 2013 a été une année incroyable! Jusqu’à présent cette année, j’ai lancé ma carrière : j’apparais dans plusieurs émissions, j’ai fait la semaine de la mode à Los Angeles. J’ai travaillé avec de nouveaux photographes, et décroché des contrats avec quelques nouveaux clients intéressants, dont le célèbre Dark Garden Corsetiere de San Francisco. Je suis très heureuse de voir que mon calendrier se remplit avec encore plus d’événements cet automne. Que tout ça continue !

Photographe : Javier Padilla Maquuillage: Maria Robe : Chic And Curvy Boutique

27


28


INTERVIEWS

Y D SAN

Par Nicole

Découvrez la sculpturale Sandy, mannequin grande taille française.

R&G : Bonjour Sandy, peux-tu te présenter en quelques mots ? SANDY : Bonjour alors pour les présentations, je suis Sandy, mannequin Plus Size depuis six ans maintenant. Je suis d’origine française, et vis à Bordeaux. Je mesure 1m77, et un 44 en confection. R&G : Comment es-tu devenue mannequin grande taille ? Quels sont les avantages et inconvénients de ce métier ? SANDY : Mon arrivée dans le monde de la mode Grande Taille remonte à 2006, de retour de mon séjour d’une année en Angleterre, où j’ai passée des heures à faire du shopping et à redécouvrir le plaisir de la mode sans complexe, le paradis sur terre pour moi ! Toutes les tailles, formes, longueurs et couleurs dans les boutiques, autant que dans la rue. Aussi de retour en France, j’ai fini par «shoppé» à l’étranger, frustée par ce qui est proposé en France aux rondes et je suis tombée sur un site web de vente en ligne de vêtements pour les femmes pulpeuses, site web qui proposait un concours pour trouver les prochains mannequins de sa collection web. Aprés avoir postulée, et passée différentes étapes avec 300 autres jeunes femmes, nous avons été 3 sélectionnées pour l’ultime casting à Paris et enfin pour plusieurs jours de shooting. A la suite de cela, j’ai participé à un défilé pour la même marque et fait pas mal de rencontre dans le milieu de la mode Plus size. Depuis je suis dans plusieurs agences en France, j’ai travaillé pour Elena Miro, Marina Rinaldi, Cdiscount...et eu l’opportunité de travailler avec plusieurs magnifiques mannequins françaises confirmées telles que Johanna Dray, Kaoutar Mouhim et de faire de belles rencontres comme la blogueuse Big Beauty (ndrl: Stéphanie Zwicky) et de magnifiques rencontres artistiques avec des photographes de talents. Cette année est tout de même pour moi la plus florissante, suite à l’explosion de la tendance Curvy...

Photographe : Christa Evenell Veste : New Look Shorty : H&M

29


Photographe : Guipau Photographe/bordeaux Maquillage: Sandy Coiffure 30 : Sandy


INTERVIEWS

Les avantages de ce métier : beaucoup d’avantages à mon sens mais plus spécifiquement : des rencontres extrêmement enrichissantes, et surtout une grosse économie de séance de psychothérapie sur l’acceptation de soi.. UN booster de confiance en soi ! Les inconvénients ? Difficile d’en vivre et difficile également de l’allier à un autre métier et peu d’intérêt des agences pour vous si vous vivez en Province. R&G : Est-ce que prendre des photos t’aide dans l’acceptation de tes rondeurs ? SANDY : Faire des photos aide effectivement beaucoup à s’accepter, on se connait mieux et les photographes vous apportent également beaucoup aussi, grâce à la vision extérieure qu’ils ont de vous et de VOTRE beauté. Mais pour ma part le travail avez déjà commencé avant, en immersion dans un pays où le style n’ a pas de taille. R&G : Quel est ton petit secret beauté ? Ta marque de vêtements préférée ? SANDY : Mon secret beauté : Le teint unifié est pour moi l’ essentiel, une poudre fond de teint assez claire et un poudre soleil pour accentuer les ombres du visage. Mon maquillage est assez naturel. Pour le soir : sans hésitation un maquillage pin up, grande adepte du rétro look : un rouge à lèvre rouge et un eye liner léger. Je suis une grande fan de Dorothy Perkins dont les collections sont toujours très colorées, et qui propose aussi une section Tall, pour celles qui ont des jambes à rallonges en plus des formes ! J’aime également beaucoup River Island, pour la classe à la Beckham, mais cette marque s’arrête au 18, soit 46. Miss Selfridge également, surtout pour ses robes et sa mode girly. Sinon pour les boutiques disponibles en France : Mango sans hésiter, puis New look, H&M pour les basiques, peu d’autres attirent mon attention malheureusement. R&G : On a toutes des moments où on ne se sent pas en confiance vis à vis de son corps. Est-ce que ça t’arrive et que fais tu dans ces moments là ? SANDY : Cela m’arrive effectivement, dans ces cas là, mon remède c’est de prendre une journée pour m’occuper de moi. J’ai l’impression que les phases de baisse d’estime de soi arrivent en même temps qu’une pèriode de «bad hair days»,ou lorsque l’on ne prend plus le temps de se faire belle. Donc je passe par les étapes masque, manucure, pédicure, soin de peau, de cheveux, puis je prends le temps de me faire un maquillage plus poussé qu’au quotidien, tout comme la coiffure : un peu plus travaillée ,ensuite j’enfile un vêtement dans lequel je me sens bien avec une touche sexy et je pars pour une après-midi shopping, et le tour est joué.

R&G : Quels conseils peux tu donner à toutes celles qui font des shootings photos et qui souhaitent devenir mannequin ? SANDY : Le premier conseil serait de bien choisir ses photographes. Il ne sert à rien de cumuler les shootings, il est clair que sur le net il est facile d’obtenir un shooting avec des photographes sans beaucoup d’experiences, il ne suffit pas de dire oui à toutes les propositions. Un bon book est un book avec peut être moins de photos mais des photos de qualité, ce qui veut parfois dire qu’il vaut mieux sortir quelques euros et travailler avec des professionnels, du moins au départ, puis le bouche à oreille fonctionnera vite. Si vos premières photos sont de qualités, et même si elles sont peu nombreuses vous aurez plus de chance d’obtenir des demandes de collaboration(notamment) avec de très bons photographes, et donc qui sait par la suite, des propositions de contrat en agence. Ensuite armez-vous de patience, attendez-vous à de nombreux rejets et n’attendez pas que l’on vienne à vous, ou vous pourriez attendre longtemps. En gros : Poussez les portes ! R&G : Quels sont tes 5 indispensables ? SANDY : 1. Mon homme, un soutien extraordinaire dans ce milieu difficile du mannequinat plus size 2. Le Soleil, je suis Lionne ça doit être pour cela. 3. La Danse, je fais de la salsa et ses dérivés (Kizomba, Bachata...) depuis 4 ans, devenu indispensable à mon bien être. 4. Les Voyages, au soleil ou alors pour des destinations shopping 5. La Mode, à la recherche constante de nouveaux looks, mon banquier à fini par comprendre (sourire). R&G : Quelle sera ta tenue de l’été ? SANDY : Je suis une fan des robes longues, que je porte avec une veste courte, souvent veste en jean. Egalement, j’ai découvert depuis peu les robes mi-longues (juste en dessous du genou) que je porte près du corps, avec une petite veste également et des talons compensés. Niveau accessoires ce sera du oversizing : Collier façon ethnique assez volumineux, beaucoup de bracelets, colorés et boucles d’oreille en bois. R&G : Pour toi qu’est-ce qu’ une femme ronde et glamour ? SANDY : Je dirai que pour moi une femme ronde et glamour c’est une femme qui sait être et à la hauteur et à la taille de sa beauté.

31


Photographe : Christa Evenell Lingerie : Soleil SucrĂŠ

32


33


COVER

Photographe Jasmine E. Photography

34


A N EV

COVER

G C M N O

S I L AL

Par Nicole

Mannequin, présentatrice, auteur, porte parole ... tout lui réussit Mais qui se cache derrière ces formes généreuses et ce regard ténébreux ?

35


COVER

R&G : Bonjour Allison, peux-tu te présenter en quelques mots ? Allison McGevna : Je m’appelle Allison McGevna (mais mes amis m’ appellent Allie). Je suis une blogueuse de mode, productrice télé, écrivain et une mannequin grande taille vivant à New York. R&G : Comment blogueuse mode ?

es-tu

devenue

Allison : Je suis devenue une blogueuse car je sentais que j’avais quelque chose à dire à travers mon style et que je pourrais offrir quelque chose de différent que les autres blogueurs, aussi étonnants et merveilleux soient-ils. Je me considère comme une blogueuse de mode qui écrit pour toutes les femmes, parce que je crois que nous sommes toutes plus semblables que différentes et que trop de division peut s’avérer dangereux. R&G : Peux-tu nous en dire plus sur la vie d’une femme ronde aux Etats-Unis ? Nous voyons de très belles tenues sur ton blog. Est-ce facile de trouver des tenues tendances dans ton pays ? Allison : Tout d’abord, merci beaucoup. Je ne pense pas qu’il soit plus difficile ou plus facile pour les femmes rondes ici aux Etats-Unis qu’ailleurs, de trouver des vêtements. J’ai de la chance de vivre dans une ville qui est l’une des capitales mondiales de la mode, mais internet a ouvert le monde à chacun de nous de sorte que même les habitants des petites villes peuvent avoir accès aux mêmes vêtements. Selon moi, les femmes qui ont du mal à trouver des vêtements ont des difficultés parce qu’elles ne savent pas où chercher ni passer outre ce que le monde de la mode leur dit de porter. C’est là que je me plais à penser que je peux aider.

Photographe Jasmine E. Photography

36

La difficulté majeure que rencontre les femmes rondes ici aux Etats-Unis est


COVER

qu’elles ne peuvent pas parler de mode sans que l’ on mentionne leur poids ou leur problème d’obésité. Je crois que nous avons toutes plaidé des modes de vies sains et j’ai récemment commencé à prendre vraiment soin de moi-même. La mode et la santé ne sont pas la même chose et ce n’est pas juste de les associer. Mais si l’on agit comme des victimes, les gens nous traiteront comme tel. Il faut donc juste avancer. R&G : Tu travailles aussi dans les médias et la mode. Peux-tu nous en dire plus sur ces expériences ? Allison : C’est merveilleux de travailler dans le mode des médias et de la mode. Je suis une correspondante du tapis rouge, je blogue et j’écris sur la mode. J’ai beaucoup d’activités diverses et variées et être en mesure de les combiner est et sera toujours mon objectif de vie. Le monde des médias a ses problèmes mais c’est un puissant outil influent. Je veux créer et diffuser du positif au travers de ce monde. R&G : Quel est ton secret de beauté et ton designer ou boutique préféré ? Allison : Mes secrets de beauté sont de m’assurer que chaque jour est rempli de prières et de rires, ainsi que beaucoup d’eau, de la crème solaire et une crème hydratante. Je suis à moitié irlandaise, j’ai par conséquent une peau sensible et je dois bien en prendre soin . Je n’ai pas de régime strict cependant, mais j’évite de me maquiller quand je ne suis pas en face d’une caméra et j’essaie d’aller à la gym plusieurs fois par semaine pour me garder en bonne santé. Je suis plus heureuse quand je suis fatiguée et me détends à la maison avec mes proches après une journée de dur labeur. Le bonheur est le meilleur secret de beauté. Je fais les courses partout et n’importe où et j’ai tendance à être inspiré par plusieurs designers mais surtout Jason Wu, Tadash Shoji, Dior, Giambattista Valli, Zac Posen et Zuhair uorad. Je ne suis peut être pas encore en mesure de me les payer mais je peux certainement m’ en inspirer. R&G : Que signifie pour toi être une femme ronde et glamour ?

Allison : Pour moi, être Glamour commence dans votre tête. Les femmes les plus belles et à la mode pour moi sont celles qui se contentent d’ elles-mêmes et n’ ont pas besoin que le monde leur disent comment se comporter. Le Glamour c’est embrasser qui vous êtes aujourd’hui et ne pas avoir peur de le montrer au monde entier. Notre extérieur s’ estompe et peut être changé en un instant mais la vrai beauté vient de votre âme et de l’énergie que vous mettez dans ce monde. Quant à être une femme ronde, bien que j’aime mes courbes et que je suis satisfaite de mon corps, ma taille ne me définit pas. C’ est juste une caractéristique de mon apparence. Ce n’est pas ce qui fait de moi ce que je suis. R&G : As-tu déjà travaillé avec des créateurs ou des photographes français ? Allison : Je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec un designer ou un photographe français mais j’aurais aimé. C’est l’un de mes rêves de visiter la France parce que c’est un pays qui a une profonde appreciation pour l’Art, la Mode, la créativité. Elle est d’autant plus riche de part son histoire. C’est l’un de mes endroits preférés dans le monde. De plus, il est diffcile de ne pas associer la France à la beauté et au Glamour. L’ équipe de Ronde & Glamour remercie chaleureusement Allison pour sa disponibilité, sa gentillesse et son professionnalisme. Vous pouvez découvrir ses différents looks sur : Son blog www.insidealliesworld.com Son site www.allisonmcgevna.com Sa page Facebook https://www.facebook.com/amcgevna Vous puovez également admirer les photos de la photographe Jasmine Edwards sur son site : http://www.jasmineephotography.com

37


Photographe Jasmine E. Photography

38


Photographe Jasmine E. Photography

39


SOCIO

I O S E D E M

Par HERVÉ L.. Pictothérapeute-Photographe

I T S E Pourquoi je ne tombe pas amoureux (se) d’une

A

personne qui me convient ?

Il faut cesser de se comporter comme un mendiant désespéré en quête d’absolu et de LA rencontre pour aller mieux. L’amour n’est pas une cause pour aller mieux mais une conséquence de son bien être. N’oubliez pas qu’on attire son semblable. Si je m’apprécie, je vais attirer quelqu’un qui s’apprécie. Mais cette notion Mais peut être sont-elles merveilleuses car elles est aussi vraie dans l’autre sens, si je ne m’aime pas je vais sont éphémères…même si quelque fois cela donne attirer quelqu’un qui ne s’aimera certainement pas non naissance à des histoires qui se prolongent. plus. Si vous voyez dans l’amour de l’autre une solution pour Ces histoires d’amour sur une courte période qu’il vous aide à vous soigner de vous même, dites vous sont souvent dues au fait que l’on se lâche avec soi que souvent la personne en face de même. La période des vacances, S’aimer soi-même avant vous attendra la même chose de les soirées interminables autour votre part… d’un verre, dans un restaurant toute chose est la priorité ou sur une plage, font que pour être aimé par l’autre. Vous allez essayer de compenser consciemment ou non, on lâche certaines de vos attentes,comme le un peu de lest avec nous-même. besoin d’estime et de confiance par le regard de l’autre… Ceci est d’autant plus agréable que, durant l’année, et cette même personne attendra la même chose de vous on attend souvent désespérément quelqu’un qui en retour. nous aime, qui nous accepte tel que nous sommes et qui comble nos attentes. Pourriez vous aimer DURABLEMENT quelqu’un qui ne Mais comment peut-on recevoir ce que nous ne donne pas la pleine puissance de lui même ? Le bonheur à pouvons nous donner à nous-même ! deux se dissout ou se renforce dans les partages complices avec l’autre. S’aimer soi-même avant toute chose est la priorité Si vous ne partagez que votre non appréciation personnelle, pour être aimé par l’autre. pensez vous que votre relation va évoluer positivement ? vec l’été, viennent les rencontres estivales que l’on souhaiterait voir se prolonger. On voit souvent ces amours d’été comme des choses merveilleuses…

En effet, si nous nous acceptons nous même et que nous sommes bien dans notre peau et dans notre tête, l’amour n’ est alors plus une quête absolue. Nous subvenons à nos propres besoins «d’amour». N’ avez vous jamais entendu autour de vous quelqu’un dire: «j’ ai rencontré la personne de ma vie au moment ou je m’y attendais le moins !» ou encore: «Nous nous sommes trouvés alors que nous ne cherchions personne…» L’amour n’est pas une béquille pour s’aider à aller mieux soi-même. L’amour c’est un partage, une écoute, une complicité,…

40

On peut se perdre dans des relations qui ne dureront pas. Certes cela fait du bien à notre estime personnelle, notre confiance en soi…mais seulement sur une courte période. On est regardé, «aimé», on se sent attirant(e)… mais quand vient le moment de la désillusion… c’est un retour en arrière encore plus puissant. La faute de l’autre est une bonne solution pour contrer le regard des autres, mais qu’en est-il vraiment ? N’augmentez vous pas votre dépréciation personnelle ? «je n’ai aucune chance en amour, je suis nul(le)!» N’augmentez vous pas votre sentiment de culpabilité ?


SOCIO

«Je n’attire que les perdants(es).» N’augmentez vous pas votre/vos complexe(s)? «C’est à cause de mon corps, c’est parce que je suis trop ceci ou pas assez cela…» Une des difficultés que nous entretenons à des degrés divers, c’est que nous voulons et faisons en sorte de devenir quelqu’un pour l’autre, au lieu d’être nous même! Prendre conscience de soi, s’apprécier est certes un chemin qui n’est jamais simple, mais c’est pourtant une base essentielle. «S’aimer soimême pour être aimé.» Les aléas de la vie font que nos corps se modifient, mais cela ne nous empêche nullement d’accepter notre corps. Il y a des choses que l’on peut changer dans sa vie et d’autres qui sont inévitables. Prendre conscience de ces 2 facteurs est essentiel pour gagner en amour de soi. Seul les contes de fées font que les princes arrivent au galop pour délivrer les princesses de leurs maux. de même les conjoints «pansements» qui peuvent servir de béquille pour nous remettre debout mais qui jamais ne nous réapprendront à marcher et avancer seul(e). Evidemment je ne parle pas des relations d’été, des relations éphémères, mais de l’amour durable. Il n’y a qu’un seul «couple» dont vous avez la maîtrise totale et complète (pour peu que vous preniez le temps d’en prendre soin) et ce couple c’est celui que vous formez avec vous même. Retrouvez Hervé L. sur son site : www.savoir-etre-soi.com ainsi que tous les 1er de chaque mois sur la page Ronde et Glamour

41


S R OU

C N CO LES MEMBRES DE LA PAGE FACEBOOK Parce que nous devons notre succès à notre page Facebook, nous avons décidé de lancer un petit concours pour permettre à certaines membres de la page d’être publiées dans le magazine. Vous avez élu Andy, Eloïse et Alice. Et notre égérie a eu un coup de coeur pour Nataly. Un grand bravo à elles ainsi qu’à toutes les candidates. Rendez-vous au prochain numéro pour de nouvelles candidates.

COUP DE COEUR Les autres candidates

NATALY

22 ans, 38/44 «Je suis ronde et fière»

42


ANDY 22 ans, 44/46

«La meilleure façon de réaliser ses rêves, c’est de se réveiller»

43


ELOÏSE 21 ans, 46/48

44

«Puisqu’il faut vivre autant le faire avec le sourire»


ALICE 18 ans, 38/40

«Tout est possible pour celui qui y croit»

45


46


TEMOIGNAGES

47


A I L CÉ Par Nicole

R&G : Bonjour Célia. Tu es une jolie jeune fille ronde. As-tu toujours été ainsi ? Comment le vis-tu au quotidien ? Célia : J’ai toujours eu des formes, mais j’ai eu une prise de poids suite à l’ arrêt du sport et la seule chose que je faisais, était de manger. Aujourd’ hui, je m’ accepte telle que je suis même si ce n’ est pas toujours aussi facile d’ entendre des gens dire «ah tu es grosse» ou d’ autres choses. Peut-être que j’ai des formes mais j’ évolue, je suis demandée par beaucoup de photographes , et cela me faistvraiment plaisir ! Côté vestimentaire, je m’habille souvent moulant. Je trouve qu’une femme ronde qui montre ses formes ça prouve qu’ elle est bien dans sa peau et qu’ elle s’ assume telle qu’ elle est ! Mes marques préférées sont H&M, ZARA, NEW LOOK, KHAAN .

48


RONDE

et Adolescente Bon Ges jour, j et d tion a e m’ap d gra ’avoir mini pelle s C n un de pa une ac tratio élia j aut n e re m ssion tivité , je pr suis ond est d phys atiq de L y i e fa u e! ire que, j’ e de la on, j’é ai des tu pho me be boxe d die d a e a tos ave ucoup puis 5 ns un c de a ly l s ph a dan ns cela cée je oto se ( m p gra regg e per répar phe e m a s ce eton et de un ba la m et la me c ep zum défo pro erm u et d ba) et ler ’êtr m ed a ans

Photographe : Laura Giraud

49


R&G : Côté vestimentaire, quelles sont tes marques préférées ? Trouves-tu facilement ta taille lorsque tu fais du shopping ? Célia : Je trouve facilement ma taille même si j’ ai des hanches et que parfois ça pose problème j’achète des jeans moulants ou des jeans leggings, au niveau du haut tout me va, je n’ ai pas de soucis . R&G : Et avec les garçons comment ça se passe ? Acceptent-ils les filles avec des rondeurs ou est-ce difficile ? Avec les garçons, en général, ils me disent qu’ ils préfèrent les femmes avec des formes là où il faut et quand ils voient que je m’ assume telle que je suis et qu’on m’accepte telle que je suis, ils doivent se dire que c’ est mieux une femme comme ça. Mais je ne vous cache pas que plusieurs fois des garçons mon rejetés car, selon eux, j’ étais «grosse».

Photographe : Laura Giraud 50


R&G : Que dirais-tu à une fille de ton âge qui n’arrive pas à aimer son corps ? Célia : Une fille de mon âge qui n’arrive pas à aimer son corps je lui dirais d’aller faire un bon shopping, pour acheter des vêtements avec de la couleur, de faire un shopping en s’imaginant qu’elle est mince, qu’ elle achète des vêtements à sa taille, pour ensuite rentrer chez elle, s’habiller, se maquiller et se coiffer et elle verra le changement : elle peut être jolie avec ses formes et ses rondeurs ! R&G : Tu fais des photos. Est-ce pour t’assumer, ou pour diffuser un message ? Veux-tu en faire ton métier ? Célia : Je fais des photos à la fois pour m’ assumer, et à la fois pour diffuser un message aux jeunes filles de nos jours qui sont complexées par leur poids, leur montrer mes formes et mon style, pour qu’ elles essaient juste de prendre soin d’elles comme moi je le fais et elles verront un changement ! Être modèle je voudrais en faire mon métier, et mon plus grand rêve serait de faire de la publicité pour des grandes marques et attirer ces magnifiques jeune filles ayant des rondeurs avec de belles formes !

Photographe : Laura Giraud

51


LA PHOTOGRAPHE Laura Giraud, talentueuse photographe de 15 ans, originaire d’un petit village nommé Saint Etienne des Oullières, dans les beaux paysages du Beaujolais (69). Passionnée de photographie depuis toute petite (elle aimait prendre des photos avec les appareils photos jetables de ses parents) elle aime photographier les inconnus, les gens de sa famille, ... Cela fait plus d’un an qu’elle se consacre vraiment à la photo, ce qui lui permet de faire des rencontres incroyables. Le soutien de sa famille et de son copain l’aide énormément et elle leur en est reconnaissante.

Photographe : Laura Giraud 52


e d n o r e d e

i v a M E N I L É C Je m’appelle Céline, et j’ai 34 ans. Je suis mariée, j’ai 2 petites puces de 2 et 3 ans. J’ai une vie bien remplie. Mais avant d’en arriver là, j’ai eu une vie faite de petites contrariétés, et de grosses souffrances à cause de mon poids. Enfant, on a voulu me faire croire que j’étais trop grosse. Pendant les visites médicales à l’école primaire, toutes les filles étaient réunies dans le réfectoire de la cantine scolaire du village, en sous vêtements, bien en rang en attendant de monter sur la balance. Et quand je montais dessus, j’avais droit aux petits sourires en coin, aux petites moqueries, et aux gros yeux de l’infirmière et du médecin. Et je savais que ce chiffre énoncé a voix haute allait faire le tour du village.. Alors? Combien? Et bien aux alentours de 60kg pour 10 ans.. Sauf qu’en passant ensuite sous la toise, un autre chiffre: 1m65.. Donc ok, lourde, mais très grande, mais un seul chiffre était déjà retenu. Début de la construction d’une carapace qui avait de toute façon commencé a se forger quand j’ai perdu mon père et que j’étais devenue « la pauvre Céline qui a perdu son père bien trop tôt ». Adolescente, on a voulu me faire penser que je valais sûrement moins que les autres parce que j’avais trop de formes. J’ai continué à prendre du poids, et dans le même temps, je suis arrivée rapidement à 1m75. Ok, j’étais trop grosse. Mais question sport, je faisais du judo depuis déjà pas mal de temps, et j’assurais! Du coup, je faisais un peu plus de 100kg avant même mes 18 ans. Mais même si mes « amis » pendant ce temps pensaient que je n’attirais pas les garçons, mes formes n’ avaient pas l’air de gêner les petits copains que j’avais mais dont je ne parlais pas forcément (conséquence de la carapace émotionnelle… ).

TÉMOIGNAGES

Par Nicole

Etudiante, on veut me faire comprendre que je n’ai pas le bon physique pour faire le métier que j’ai choisi. Je suis entrée à l’école d’infirmière, avec 18 à l’oral d’entrée (le rire et la santé, c’était un sujet pour moi ça!), mais au cours des années, on m’a fait comprendre que j’avais «un problème psychologique» sans vouloir m’ en dire plus. J’avais de bonnes notes, j’étais appréciée en stage. Mais désillusion au moment du diplôme. Je découvre qu’une opposition a été faite sur mon dossier, et ma référente me dit après m’avoir annoncé avec un petit sourire mesquin que je n’aurais jamais mon diplôme. J’ai essayé de comprendre, essayé de trouver une solution. Mais non, rien à faire. Quelques mois plus tard, j’apprends par une amie qui avait été convoquée par la directrice que je « devais forcément être boulimique pour avoir pris du poids comme ça pendant 3 ans ».Je suis gourmande, j’ai mangé à n’importe quelle heure pendant mes stages, j’ai grignoté en révisant pour lutter contre le stress. Mais je ne suis pas boulimique! Tant pis, je ne serais pas infirmière, mais je peux être aide soignante si je veux. De toute façon, je préfère m’occuper de façon encore plus proche des personnes dont j’aurais la charge. Femme, on a voulu m’interdire d’être maman, parce que comme m’a dit une gynécologue spécialisée de l’infertilité «c’ est une honte de vouloir un enfant dans (mon) état». Mon « état » c’est d’être grosse (140kg environ à cette époque), mais pas que.. J’étais grosse, mais pas que. J’étais aussi une femme de 25 ans, amoureuse de l’homme que j’avais rencontré quelques années plus tôt, qui allait devenir mon mari. Une femme épanouie dans sa vie personnelle et professionnelle et qui aspirait à être maman. Il me faudra 5 ans pour trouver un bon gynéco. Un qui ne me regarde pas que comme un gros corps, mais comme une femme avec des ovaires défectueuses qui a besoin d’un coup de pouce chimique pour réparer ce que la nature a mal fait.

Pendant 5 ans, j’ai été auscultée seulement 1 fois, je n’ai même pas eu droit aux suivis gynécologiques que les autres femmes de mon âge doivent avoir en principe. J’ai vu 6 médecins, et à chaque fois, des regards dégoutés, des remarques blessantes, des critiques. Enfin bon, maintenant je suis maman et j’ai appris à m’ aimer comme je suis. J’ai cultivé l’optimisme pour ne pas avoir à pleurer trop souvent, et pour me dire que m’en sortirais forcément. J’ai apprivoisé le mot «grosse» (qui n’est pas un gros mot!) pour ne plus en souffrir quand il m’était attribué. Je suis une grosse marrante ? Je veux être marrante sans être grosse. C’est pour ça que j’ ai pris la décision de me faire opérer. En 2013, j’aurai donc une sleeve. Pas pour changer de vie, mais pour avoir la même en beaucoup mieux. Pour pouvoir faire encore plus de chose avec ma famille, pour vivre encore plus pleinement. J’ai appris à être à l’aise dans ma tête faute d’être forcément à l’aise dans mon corps. Et je vais enfin être en accord avec celle que je suis dans ma tête. Je ne cherche pas à être mince, ça ne serait pas moi, j’aime avoir des formes, mais être ronde m’irait très bien!! Une ronde marrante quoi.

53


TÉMOIGNAGES

E I N A H P É ST

Par Nicole

Le 16 janvier 2005, je rencontre mon mari, Benjamin via un site internet, l’amour avec un grand A. Très vite nous nous fiançons, nous posons la date du mariage au 30 décembre 2006. Par le plus grand des hasards, j’apprends le 9 février 2006, que je porte la vie. Heureuse? Oui, bien entendu, j’attendais cela depuis ma tendre adolescence : porter un enfant, le sentir bouger. Un rêve qui débute. C’est ce que je pensais. J’ai très vite dechantée. Première échographie faite dans une maternité, très bien réputée sur Strasbourg. Nous patientons la boule au ventre. La sage femme m’explique que vue mon poids, nous ne verrons pas très bien le bébé. Nous ressortons avec les larmes aux yeux, moment magique. Mais, ce fut la seule échographie qui se passa de cette manière. A la suivante, c’est devenu très douloureux :

54

RONDE ET ENCEINTE

la sage femme, m’a tout de suite dit «Madame, je ne vois pas bien, vous êtes trop ronde» (à ce stade de la grossesse, le 5ème mois, j’avais pris juste 1kg). La sage femme appuyait très fort sur mon ventre, j’avais mal. Je le lui fais savoir, elle arrête l’échographie en me disant «je vous redonne un rendez-vous». Je ressors cette fois-ci en pleurant mais de tristesse. Les mots m’ont blessé, ces gestes aussi. Jusqu’à la fin de la grossesse, les échographies se sont déroulées de la même façon! Bien évidemment, ce petit être a voulu se lover en moi plus longtemps, le jour de mon terme, je me suis rendue à la maternité pour un contrôle. Là on me dit : « Vous allez souffrir le jour de l’accouchement avec votre poids ce ne sera pas facile, préparez-vous !». Je n’ai pas bien vécu cette grossesse, je n’étais pas épanouie! J’ai mis 23 heures pour accoucher, j’ai pleuré à chaudes larmes; le séjour s’est mal déroulé... je suis ressortie de la maternité en me disant que jamais plus je ne referais un enfant.


TÉMOIGNAGES

Lorsque je voyais des femmes enceintes, je me disais intérieurement «les pauvres». Ma grossesse ? Un échec, une mauvaise expérience! Pourquoi doit- on subir ce genre de remarques ? Je n’avais aucun souci de santé (pas de diabète, pas de tension, pas de cholestérol...) mais j’ ai été jugée pour mon poids. Le 1er janvier 2012, une petite fée est venue s’implanter en moi comme par magie... Là je me suis dit : «je ne veux plus revivre ça, que faire ?». J’ai changé de gynécologue, je suis allée dans une clinique. Au premier RDV, j’ai expliqué mon histoire au médecin qui a compris mes réticences. Il m’a rassuré sur beaucoup de points. Il m’a précisé qu’il n’y aurait qu’une personne qui s’occuperait de moi c’est à dire lui et une sage femme de mon choix pour la préparation à la naissance. Les différentes échographies se sont très bien déroulées : il était à mon écoute, répondait au moindre de mes mails. La sage femme libérale m’a suivi du mois de juin à octobre : un vrai bonheur. Je me suis sentie femme et enfin une future maman épanouie. Le jour J : pose du gel, visite de mon gynéco, visite de ma sage femme, visite de ma sage femme acupuncture. J’ai été entourée jusqu’à la dernière minute! Un vrai bonheur! Maintenant, j’espère avoir un troisième enfant. Pas tout de suite mais ma deuxième grossesse a été enfin magique. On a toutes le droit d’être mère quelque soit notre poids ou notre vécu et surtout le droit d’être respéctées. Alors mesdames.... faites des beaux bébés... ne vous arrêtez pas sur une mauvaise expérience, changer de gynécologue, de sage femmes Entourez vous bien !

55


U Y MA

Par Nicole

MA VIE DE RONDE

PIN UP

Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

56


57


TÉMOIGNAGES Je suis étudiante en communication visuelle et infographiste designer depuis bientôt 2 ans ce qui m’a permis d’affirmer mon style propre qui est la pin-up rockabilly des années 50 (c’est connu en graphisme on est tous délurés) ! J’ai toujours aimé les pin-up depuis petite (mon modèle n’était pas Barbie mais Betty Boop) et m’y suis intéressée davantage quand j’ai commencé à dessiner. Ça m’a également permis d’apprendre à aimer mon corps qui a bien changé durant les 5 dernières années. En effet sur ces 5 dernieres années j’ ai pris plus de 25kg. Pas toujours facile à vivre avec, car ayant des mensurations qui ne rentrent ni dans la catégorie ( je n’ aime pas ce mot d’ailleurs) des minces ni dans celle des «vraies rondes» avec mon 44-46 j’ai eu beaucoup de mal à l’accepter !! Comment se sentir bien dans son corps quand quelqu’un qui fait un 36 vous dit que vous êtes grosse et qu’à l’inverse quelqu’un qui fait du 58 répond que vous êtes normale ? Devoir sans cesse se remettre en question car la société est incapable de penser par elle-même ou toujours dans le besoin de nous classer dans des boites avec des étiquettes dessus. Aujourd’hui,j’ essaie d’ adopter le style de vie pin up au quotidien (pas toujours facile) mais il me permet de me lever chaque matin en me disant je suis vivante c’est l’ essentiel (merci maman pour cette leçon de vie). Pour moi, la pin-up représente la beauté et l’ élégance que toute femme à en elle, même si elle n’y croit pas, il suffit juste de l’écouter et vivre en osmose avec elle et puis comme disait Marilyn Monroe « aux filles qui se trouvent grosses car elles ne font pas du 34, vous êtes TOUTES BELLES !!!! c’est la société qui est moche». J’ai un métier qui me permet d’ être moi-même et donc d’assumer ce look pin-up au quotidien ! Difficile pour moi de sortir le matin pour aller au travail, aux courses ou même pour sortir chercher le courrier sans étre maquillée. Porter des bigoudis la nuit pour faciliter mes coiffures des années 50 est devenu une habitude et annodin. Bien sûr, ce n’est pas toujours simple de porter des vêtements des années 50 au quotidien et il arrive que je porte des vêtements «normaux» mais je me sens moins bien dans ma peau. Je suis bien plus à l’aise dans une robe avec un jupon que dans un jean et un tee-shirt. Le seul inconvénient: vaut mieux avoir un dressing assez grand pour pouvoir accueillir toute la garde robe d’une pin-up ! Entre les robes, les jupons, les accessoires, le maquillage et les paires de chaussures assorties à chaque tenue cela prend beaucoup de place! ( rire)

58

Je suis quelqu’un qui aime profiter de la vie et j’aime la voir en couleur, il est donc rare que je porte que du noir et si cela arrive, je me rattrape avec un make up et des accessoires très colorés. D’ailleurs, si j’ ai les cheveux teints en rouge ce n’est pas un hasard ! Depuis que j’ai osé porter cette couleur en permanence sur mes cheveux j’ai pris plus d’assurance et me fiche de ce que les gens peuvent bien penser. C’est ce qui apporte le petit plus dans mon look et ma personnalité (après tout, dès petite j’étais une grand fan d’Ariel la petite sirène). Ce qui me plait dans le style de vie pin up n’ est pas seulement le look mais aussi ce qu’il m’ apporte au quotidien. Les gens apprécient beaucoup, notamment les personnes agées qui sourient souvent en me voyant. Ma grand-mère est d’ailleurs fière que je porte ce look. Les regards que je peux croiser en me baladant au bras de mon partenaire ou encore les petites filles qui demandent à leurs parents dans la rue si elles peuvent avoir une «robe de princesse» comme la mienne. Cela me réchauffe le coeur et me donne le sourire pour la journée. Ce que j’aime le plus ? Aller dans les rassemblements Rétro où je me sens très à l’aise, dans mon univers. Ces endroits où tu te rends compte que tu n’ es pas la seule à vivre ainsi et qui te transporte dans une autre époque. Ce qui me permet de m’ échapper de la routine «métro, boulot, dodo» et qui m’apporte ce bol d’air frais dans cette société actuelle. Aujourd’hui, je ne me vois pas vivre «normalement», j’aime ce style de vie et tant que mon partenaire l’apprécie il est hors de question pour moi de l’ abandonner. Pour ce qui est des mes vêtements j’achète souvent sur des sites internet spécialisés sur le style pin up tel que belldandy ou encore Amazon ou Ebay qui proposent des boutiques en ligne pin up. Je trouve aussi de nombreuses robes chez New Yorker qui à l’approche de l’ été possède une belle collection plein de couleurs, de fleurs et de motifs à pois. Les accessoires je les trouve surtout chez Clair’s mais aussi par hasard dans les boutiques de mode. Les chaussures je suis une fan de New look qui offre un choix de chaussures à talons impressionnant.


Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

59


Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

60


Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

61


Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

62


Photographe : Le Manège aux Couleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

63


Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Zoa Coiffeur : Olivier Guilherme 64 : ExactlyMe Bracelet


CASTING

R&G a trouvé son égérie

65


ÉGÉRIE R&G

E R T O N

E I R É G É En janvier nous avons décidé de lancer un grand casting afin de trouver notre égérie. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à force de publier des photos de mannequins, nous nous sommes dit qu’il serait bien de trouver un visage, une personnalité, une personne représentant la femme ronde d’aujourd’hui ; une femme intelligente, dynamique, sportive, sure d’elle et de ses formes avec quelques petites failles, car nous en avons toutes. Nous avons reçu plus de 200 candidautres, le choix a été très difficile. Nous avons fait passé plusieurs épreuves afin d’être sûres de leur motivation et aussi pour mieux les connaitre car mine de rien le virtuel peut être trompeur. A l’issue de longs mois de délibération, notre choix s’est porté sur 5 jeunes femmes : Stacy, Kelly, Cléa, Laure et Géraldine. Nous les avons rencontré lors d’un shooting et avons pu enfin prendre notre décision. Ces 5 femmes sont extraordinaires toute à leur manière, mais nous avons eu un coup de coeur unanime poue STACY, une jeune femme de caractère, piquante, souriante, ronde et glamour. Elle se dévoile rien que pour vous. Enfant unique ayant grandi avec une super maman, je suis diplômée d’un Master d’école de commerce depuis 2011. Passionnée de voyages, mon semestre d’études en Asie m’a conforté dans mon envie d’aventures et me pousse à évoluer dans une dimension internationale et cosmopolite. De plus, de nature très coquette, j’ai travaillé près de 3 ans en parallèle de mes études chez Zara puis H&M, ce qui a renforcé mon addiction pour le secteur du prêt-à-porter. Être l’égérie de R&G c’est avant tout l’envie de faire partie d’une équipe qui met en valeur les filles aux formes généreuses telles que moi et ainsi contribuer à un projet qui me permet de concilier l’aspect « fun » et l’aspect « professionnel » de la mission. Comme le dit le proverbe thaïlandais tatoué sur ma colonne vertébrale, il faut « vivre au jour le jour sans penser au lendemain », c’est-à-dire que lorsqu’un projet nous

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robes66 : Scarlett.fr

tient à cœur, il ne faut pas repousser à plus tard mais se lancer afin de le concrétiser et c’est ce qui m’a motivé à participer à cette superbe aventure.


ÉGÉRIE R&G

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Natthalie Zoa Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Forever 21

67


Photographe : DĂŠborah Atlan Maquilleuse : Sylvia des Lilas

68


ÉGÉRIE R&G

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Scarlett.fr

69


ÉGÉRIE R&G

R&G : Bonjour Stacy peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs ? STACY: Hello tout le monde! Rapide présentation de ma personne ; Fille unique et jeune parisienne de 26 ans, je suis diplômée d’un Master d’école de commerce en Marketing et communication (quel manque d’originalité !). Je suis une réelle passionnée de danse, de voyages (une 40aine de pays à mon actif) et de Beyoncé. Egalement de nature très optimiste, je vois toujours le verre à moitié plein et encourage mon entourage à faire de même !

R&G : Comment as-tu vécu les différentes étapes du casting? STACY : Ce fût un long périple sans fin ahahaha !!! Un nombre conséquent d’étapes permettant de sélectionner une super égérie :P Mais plus je passais les étapes et plus je sentais que mon profil correspondait à celui recherché. J’ai heureusement bénéficié du soutien de mes proches qui me questionnait constamment sur l’avancée du concours et qui croyaient en moi plus que je n’y croyais moi-même !

R&G : Qu’est ce qui t’a poussé à poser ta candidature pour le casting de Ronde et glamour ? STACY : Lorsque j’ai commencé à suivre la page R&G quelques mois avant l’annonce du casting, celle-ci a eu un réel effet sur l’acceptation de mes formes. En tant que fille ronde, j’adore m’habiller et trouver des marques qui proposent des articles et accessoires à ma taille et surtout à la mode. Pour moi le style est très important, il permet de m’affirmer et dire « J’ai des formes et pourtant je suis aussi belle que n’importe quelle autre fille, si ce n’est plus jolie ». En participant à ce casting, j’ai voulu contribuer à un projet qui me tient à cœur et auquel je m’identifie.

R&G : Quelle a été ta réaction quand tu as appris que tu avais gagné ce casting ? STACY : Je n’ai pas voulu y croire pendant un moment ! Suite au shooting avec les autres finalistes, toutes magnifiques et avec des personnalités de folie, j’étais loin de m’imaginer gagner ! Plusieurs émotions se sont enchainées: la surprise en premier lieu, un peu de culpabilité par rapports aux autres candidates car elles méritaient toutes de gagner et bien sûr de la joie pour avoir remporter ce concours.

Photographe : Déborah Atlan Maquilleuse : Sylvia des Lilas

70


ÉGÉRIE R&G

R&G : Quelle partie as-tu le plus aimé? Et le moins ? STACY : La partie du concours que j’ai préféré a été le shooting entre finalistes ; ce fût également l’occasion de découvrir la super équipe R&G avec laquelle j’allai par la suite travailler, de créer des liens avec les autres filles et de se faire chouchouter. J’avais aussi beaucoup aimé l’entretien téléphonique avec Nicole que j’appréhendais énormément. Il n’y a pas vraiment d’étape que j’ai moins aimé. R&G : En tant qu’égérie que comptes-tu apporter aux membres de la page ? STACY : Je compte bien apporter aux membres ce que la page R&G m’a apporté à moi et bien sûr des centaines de conseils mode, beauté et dans tous les domaines possibles et inimaginables. J’ai envi de créer une zone de confort avec les membres afin que l’on puisse partager nos astuces, bons plans, coups de gueule et histoires diverses. R&G : As- tu toujours été ronde? Comme vis tu tes rondeurs au quotidien? STACY : Depuis toute petite j’ai des formes, parfois plus et parfois moins, on connait toutes l’effet yoyo. Ce n’est pas tous les jours facile surtout quand on fait les magasins et qu’on ne rentre pas dans les vêtements, qu’on ne peut pas s’habiller comme on veut ou quand les rondeurs sont un frein social (job, amitié, amour). Mais malgré ces déceptions, notre force réside dans le fait de transformer ce qui peut nous complexer en atout. Le plus important ce n’est pas ce a quoi on ressemble (trop mince, trop grosse, trop grande, etc…), mais l’image de nous même que nous renvoyons.

obligatoirement un vêtement de couleur, que ce soit le top, la robe ou la veste de tailleur. Le rouge à lèvres : l’été avec la peau bronzée et du mascara, on rehausse le tout avec une jolie couleur sur les lèvres (ça marche aussi l’hiver avec des yeux charbonneux). Les accessoires: une vrai passionnée, j’ai une panoplie de bijoux, de ceintures, de sacs, d’accessoires cheveux pour chaque style (rock, romantique, etc…) et pour chaque saison. Les talons : il m’est impossible de marcher à plat, je ressemble à un canard alors j’opte pour des chaussures à talons, des escarpins pour les soirées ou RDV mais des compensées pour la vie de tous les jours (baskets ou bottines compensées l’hiver). Mon Iphone (ou smartphone) : oui c’est un super accessoire, j’y ai toute ma musique, élément indispensable de ma vie au quotidien, internet et mes jeux... j’avoue je suis accro ! R&G : As-tu un petit message pour les membres de la page ? Vous avez toutes eu l’occasion de me voir à travers les différentes photos postées sur la page, j’espère que vous aurez l’occasion de me découvrir autrement et que je saurai vous faire partager ma folie, mes passions et ma personnalité. J’espère aussi et surtout être une égérie à la hauteur de vos espérances en répondant aux mieux à vos attentes.

R&G : Pour cet été quelles seront les tendances selon toi ? STACY : Pour cet été, les couleurs pastels et les couleurs fluo sont à l’honneur et j’adore vraiment, c’est encore plus jolie porté sur des peaux mates ou bronzées (en espérant que le soleil fasse sont apparition rapidement). Sont également tendances, les rayures et les motifs fleuris et très colorés. On mise aussi sur une valeur sûre : les chaussures compensées… avec attache aux chevilles si on à peur de perdre ses chaussures en marchant (c’est l’expérience qui parle !!!). Pour ma part, je suis dans ma période Jaune, rose fuchsia et motifs à fleur et je ne passe pas un été sans compensées. R&G : Quels sont tes 5 indispensables ? STACY : La couleur : Quelque soit ma tenue, il me faut

71


ÉGÉRIE R&G

S E T IS L A N I F S

LE

Je m’appelle Laure, je vis depuis 27 belles années dans le sud de la france. Evidemment qui dit sud dit chaleur, plage, piscine, rivière...etc. donc impossible pour moi de me priver de tous ces moments de bonheur! J’ai vite appris à prendre sur moi et à me mettre des «coups de pied aux fesses» pour profiter de la vie malgré quelques appréhensions vis-à-vis de mon poids, de mon corps. J’ai lu un jour : «Etre dans l’ action c’ est vivre pleinement, l’ inaction c’ est la peur d’etre vivant et de prendre le risque d’ exprimer qui vous êtes». Petit à petit on fait avec ce qu’on a, on accepte parce qu’on n’ a pas le choix. On pense que tout aurait meilleur goût, que tout serait bien mieux avec un corps mince. Puis un beau jour, pour plaire à un garçon j’ai décidé et fait en sorte de perdre 30kg! Et voilà, ma devise, quand on veut on peut ! Aujourd’hui, j’ai tout repris et pourtant ! Je n’ai jamais été aussi bien dans ma peau. Enfin je me suis retrouvée! A coté de ça, j’ai une belle évolution professionnelle, des amies et une famille qui me rendent heureuse, et même si je n’ai pas encore trouvé le grand amour, je sais aujourd’hui que ce n’ est pas en rentrant dans un 40 qui le fera toquer à ma porte! Finalement, grâce a mes rondeurs, il m’arrive des choses merveilleuses comme aujourd’hui participer au casting de Ronde et Glamour. Rien n’arrive au hasard.

Aujourd’hui j’ai décidé de sculpter mon âme plutôt que mon corps! Prenez soin de vous et des gens que vous aimez.

72

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Scarlett.fr


ÉGÉRIE R&G

Je m’appelle Cléa, j’ai 22 ans, je suis assistante de production dans l’audiovisuel, et à côté de ça, je suis mannequin grande taille et chanteuse. Mes passions sont la musique/le chant et le cinéma, ainsi que la photo. J’essaie donc de toucher à tout ce que j’aime dans ma vie professionnelle, et dans mes hobbies. Je suis ronde depuis l’âge de 16 ans, âge où j’ai commencé à prendre la pilule (qui m’a fait prendre 10kg en un an) et où mes parents ont divorcé (10kg en plus encore!), ce qui a fait voler notre famille en éclat. Ces kilos «en trop» je les ai acquis au fil des années, à cause d’ événements négatifs, mais aujourd’hui j’ai appris à les accepter et en faire quelque chose de positif. Je me rend compte que les hommes préfèrent une femme ronde à un sac d’os, car les critères des magazines ne sont pas les mêmes que ceux de la gente masculine, et que la féminité ce n’est pas faire du 34 mais avoir des formes généreuses donc féminines. Il suffit de savoir se mettre en valeur, avoir confiance en soi et ne pas se compliquer la vie avec des régimes en tout genre, mais cela ne veut pas dire non plus qu’il faut se laisser aller car il faut prendre soin de sa santé! Aujourd’hui je peux le dire : je suis ronde ET glamour !

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Scarlett.fr

Ma devise : À la poursuite du bonheur, c’ est je pense, le but le plus important d’une vie, celui qui englobe toutes nos envies de carrière, amour, famille, amis, passions. J’aimerais m’ épanouir dans chacun de ces domaines, et par conséquent être heureuse ! Lorsqu’on fait ce qu’on aime, on est heureux ! C’est tout simple, mais c’est difficile à acquérir!

73


ÉGÉRIE R&G

Je m’appelle Géraldine, j’ai 24 ans. Je suis une nantaise croqueuse de vie partie à la conquête de Paris. Je bouillonne de projets et d’envies. Je suis architecte d’intérieur, spécialisée dans la scénographie d’exposition. Avant Paris, j’ai vécu deux ans en Chine, c’ était une expérience géniale et inoubliable. Je suis passionnée de voyages et de découvertes culturelles. Je suis une grande chineuse, j’adore dénicher des pièces originales et décalées. J’ai une sensibilité particulière au textile et aux motifs, alimentée par mes différentes expéditions à travers le monde. Je collectionne les carnets, les foulards et les paires de boucles d’oreilles. D’ailleurs récemment je me suis lancée dans un projet qui me tient énormément à cœur qui est de créer ma propre ligne de bijoux. Pour l’énergie et la bonne humeur, je fais de la danse africaine. Danser chaque jour me rend heureuse.

Ma philosophie c’est de vivre ses rêves et danser sa vie !

74

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Scarlett.fr


ÉGÉRIE R&G

Je m’appelle Kelly, j’ai 26 ans je suis formatrice en sécurité alimentaire et j’habite à Paris. J’ai toujours été ronde, grassouillette, bien en chair... petit à petit je suis rentré malgré moi dans l’engrenage des régimes voulant sans cesse etre comme une personne «normale» . J’ai tout essayé, fait le yoyo pendant des années, j’ai maltraité mon corps, j’ai déprimé et me suis renfermée dans la nourriture, mon seul remontant efficace... Et un jour, j’ai découvert Ronde&Glamour... je me suis rendue compte que l’on pouvait être belle telle que l’on est avec ses kilos «en trop» mais qui font tout notre charme. J’y ai rencontré des personnes formidables, on a échangé discuté... Et petit à petit, j’ai décidé que j’avais assez maltraité mon corps et que je voulais me sentir belle, ronde et glamour! Aujourd’hui j’ai beaucoup avancé dans le travail de soi et c’est en parti grace à RONDE&GLAMOUR !! Participer à ce casting m’a permis de m’ épanouir et m’assumer encore plus! Je me sens belle et je veux que les gens le sachent!

« Malgré tous les grands obstacles de la vie, il faut toujours perséverer car il y a de grandes victoires qui nous attendent à l’arrivée...»

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe : Scarlett.fr

75


ÉGÉRIE R&G

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme Robe76 : Scarlett.fr


ÉGÉRIE R&G

77


SPORTS

SPORTS Copyright : SLOANE W.T.

78


SPORTS Ce n’est pas parce qu’une femme a des formes qu’elle ne peut pas pratiquer d’activité sportive... Beaucoup pense le contraire mais je vais vous démontrer par cette rubrique que cet apriori est faux... A l’heure où l’hiver commence à s’atténuer et que le printemps montre petit à petit le bout de son nez, nous vous proposons de découvrir deux sports pouvant répondre à vos attentes.

L

e sport par définition est l’ensemble des activités physiques qui a pour but d’améliorer la condition physique d’une personne. Il est fortement conseillé d’en faire pour éviter des problèmes cardio – vasculaire en parallèle d’une alimentation saine et riche en fruits et légumes. Le sport est donc garant du capital santé. Votre corps est votre point fort et votre seul allié, pour pallier à toutes les contrariétés du quotidien comme le stress et la fatigue. Je sais très bien que n’ est pas facile de se remettre au sport, surtout avec nos formes, je suis passée par là croyez-moi. C’est pourquoi je vous conseille de commencer doucement avec un programme de remise en forme adapté. Contrairement aux idées reçues, c’ est l’activité parfaite pour commencer.

Par Christelle

Le football américain est un jeu de gagne terrain qui ressemble un peu au rugby avec des passes autoriser vers l’avant. L’attaque a quatre tentatives pour faire avancer la balle de 10 mètres (10 yards) et ensuite recommencer jusqu’à franchir la ligne de end – zone qui lui permettra de marquer des points dit TD. Si au bout des 4 tentatives les 10 mètres ne sont pas franchis, on donne la balle à l’attaque adverse. A savoir que chaque équipe a une attaque et une défense. Ce sport peut se pratiquer à 11, 9 ou 7 joueuses par équipe selon les effectifs. C’est un jeu basé sur la tactique où on alterne des jeux de courses et de jeux de passe. Le caractère et le physique de chacun est apprécié à sa juste valeur. Vous trouverez toujours votre place puisqu’il n’y a pas de critères prédéfinis.

La remise en forme se fait par des exercices répétés sous forme d’ateliers en club avec des durées appropriées et échelonnées pour progresser au fur et à mesure. Vous pratiquerez de l’haltérophilie, du cardio et des étirements épaulés par des professionnels. Le but est de réveiller musculairement votre corps à votre rythme. Ce dernier va se raffermir et se muscler avec le temps pour votre plus grand plaisir.

Lors des entraînements, l ’échauffement est rigoureusement respecté pour ne pas subir de claquage. S’en suit des techniques individuelles et de l’opposition pour mettre en pratique les jeux donnés par les coachs. C’est un sport de contact qui est très sécurisé par un équipement composé d’ épaulières, casque et protections diverses pour le corps pour pouvoir contrer ses adversaires contrairement au rugby. Des sessions féminines se sont montées depuis 2012 pour prétendre dans quelques temps à jouer en championnat régional et national.

Il est également possible pour les plus timides d’être coacher à domicile. Cet intervenant se concentrera sur les objectifs que vous souhaitez atteindre. Les cours seront adaptés. La durée d’un cours est d’une heure, à multiplier selon le programme établi entre vous et votre coach. Il vous conseillera et vous accompagnera dans votre démarche sportive.

Si ces sports ont attiré votre curiosité, vous pouvez consulter sur internet les adresses mentionnées plus bas. Dans le prochain numéro, je vous ferai découvrir de nouveaux sports pour continuer à s’entretenir de façon ludique dans un cadre sympathique. Et n’ oubliez pas : « Un esprit sain dans un corps sain ». On délaisse le plaid pour enfiler son jogging. L’ été est bientôt là…

Pour celles qui sont déjà sportives et qui souhaiteraient connaître de nouvelles disciplines collectives, le football américain pourrait vous séduire. De prime à bord, ce sport peut paraître brutal et masculin. En France cette discipline est en pleine expansion. Il y a plus de 191 clubs et 22 000 licenciés en France, sept clubs en Belgique et dix en Suisse dont certains ont ouvert une session féminine.

LIENS UTILES

-Centre Ladyfitness exclusivement réservé aux femmes : HYPERLINK «http://www.ladymoving.fr/» \n _tophttp://www.ladymoving.fr/ -Coach sportif à domicile  : Jérôme DONDEY - HYPERLINK «mailto:jerome_dondey@hotmail.fr» \n _topjerome_dondey@ hotmail.fr – 06 60 47 31 06 -Clubs féminins français de Football Américain  : https://www. facebook.com/LesEquipesFemininesDeFootballAmericai

79


SPORTS

L

E S I O ÉD

U S M A GY

Par Gaëlle Pineau

Etre ronde c’est bien, être une ronde tonique c’est mieux… Apres m’ être aperçue que monter 3 marches ou porter 2 sacs de courses m’ essoufflait plus qu’un marathonien après une course, je devais agir. On ne peut pas dire que le sport soit ma passion, mais là il fallait que je m’y (re)mette et ça tombait plutôt bien, je savais ce que je ne voulais pas faire : la course à pieds, à part un premier jour de soldes vous ne me verrez certainement pas courir ; mais mieux encore, je savais exactement ce qu’il me fallait et j’allais le tester pour vous les filles : La gym suédoise … Mais « qu’est-ce que c’est ? » me direz-vous, en vous imaginant de grandes blondes nourries au krisprolls en tenues H&M monter un meuble Ikea en écoutant du ABBA …. Mais vous vous trompez, la gym suédoise c’est à mi-chemin entre un cours de fitness et une soirée dancefloor avec vos copines. Un cours dure environ une heure et fait travailler tout le corps en alternant des exercices de cardio, musculation et des étirements élaborés par des kinésithérapeutes, le tout sur des morceaux qui vous rappelleront votre soirée du week-end dernier ou bien votre adolescence plus ou moins récente. Il ne me reste plus qu’à ne pas perdre ma motivation jusqu’à mon premier essai et pour cela je me suis offert une paire de super baskets roses pour faire la fashion-victime sportive jusqu’à la salle de gym. Jour J : c’est parti ! Je prépare mon plus beau sac de sport : des baskets propres, 1 t-shirt dans lequel je suis à l’aise, un collant de sport, 1 serviette, 1 bouteille d’eau et le plus important pour nous les rondes un bon soutien-gorge de sport qui maintiendra nos atouts et protègera nos dos. Me voilà prête. Arrivée à la salle, je m’installe avec tout le monde, en

80

cercle autour de la prof qui commence par demander si des novices de la gym suédoise assiste au cours, pour nous expliquer comment va se dérouler le cours et que si les bras ne suivent pas les jambes, il faut oublier le haut et se concentrer sur le bas. Puis ça commence …. Les Bee Gees commence à chanter et moi je commence à bouger : et une jambe à droite une jambe à gauche puis les bras suivent, l’effet de groupe marche bien et après une dizaine de minute d’échauffement on commence à se sentir comme un samedi soir avec ces copines à l’exception que maintenant il est temps de passer au sol pour quelques abdos … Aïe … Je ne vais pas vous mentir j’en ai abandonné quelques-uns … Et on se relève pour une séance de cardio puis une seconde séance d’abdos-cardio …. L’avantage de partager l’heure en plusieurs séquences c’est que nous n’avons pas le temps de nous lasser et ça c’est parfait pour moi qui ne suis pas la plus sportive du monde. On finit la séance par des étirements et de la relaxation, c’est l’enchainement parfait. Et on ressort en vérifiant son agenda pour savoir quand est ce qu’on y retourne … Les gens sont sympas, la musique est sympa bref c’est un sport sympathique. Jour J+1 : Ah tiens j’avais un muscle ici, et là, oh et puis là aussi... Autant vous dire que j’ai redécouvert mon corps. Mais ça me donne l’impression de ne pas avoir sué pour rien la veille et ça, c’est cool. Jour J+15 : Après plusieurs cours, on se rend vite compte des progrès : les bras suivent les jambes très vites et lors de ma dernière séance j’ai enfin réussi à tenir TOUTES les pompes, je n’étais pas peu fière. Bonne nouvelle la gym suédoise ne se trouve pas seulement à Paris mais aussi dans les grande villes : Lyon (où vous pourrez me croiser ;) ), Marseille, Toulouse … Pour tous les profils de sportifs du cours modérés, pour ceux qui souhaite reprendre le sport en douceur, au cours intensif pour les plus courageux, en passant par les cours famille pour en profiter avec vos petits et en plus les tarifs sont vraiment accessibles, 10€ le cours et de 45 à 125€ le trimestre (suivant le forfait choisis) pour tous les cours du trimestre (compris dans son forfait), et bon plan de l’été à partir du mois de juin et tout l’été il y a des cours en plein air et gratuit … Toutes les infos ici : http://www.gymsuedoise.com/ Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous y mettre alors hop hop hop vous enfilez vos baskets et c’est parti !


CULTURE

CULTURE 81


CULTURE

Tout ce qu’il ne faudra pas rater durant les 3 mois à venir en terme d’évènements culturels en France et ailleurs... Par Christelle

DRINK & T A ATRE, E E H T , S SITION O P X E , S SORTIE La Cité de la Musique à Paris présente l’exposition «Musique & Cinéma, le mariage du siècle ?». Il s’agit de comprendre à travers les 4 phases majeures de la création d’un film, la complémentarité de la musique avec l’image. Jusqu’au 18 août 2013. Cité de la Musique – 221 avenue Jean Jaurès – 75019 Paris

*****

Le Musée du Luxembourg présente l’exposition « Chagall entre guerre et paix » de l’œuvre du peintre Chagall dans laquelle est retranscrite sa vie entre les deux grandes guerres mondiales. Jusqu’au 21 juillet 2013 – Musée du Luxembourg – 19 rue de Vaugirard – 75006 Paris

*****

La comédie musicale Full Monty débarque au Théâtre Comédia ! Le musical de Broadway sera joué pour la première en France après avoir rencontré un franc succès outre Atlantique. Inspiré du célèbre film du même nom. C’est l’histoire d’ouvriers qui décide de monter leur propre spectacle de strip – tease pour pallier à la crise économique anglaise. Jusqu’au 30 juin 2013. The Full Monty au Théâtre Comédia – 4 Boulevard de Strasbourg – 75010 Paris

*****

Chez « 1 jour 1 chef » le mot d’ordre est de composer un repas soi-même encadré par l’équipe du restaurant basé dans le quartier de Bastille. Le concept est innovant et saura vous séduire. Vous serez le « Chef du jour » et une personne différente pourra endosser ce rôle d’un jour à un autre. Vous découvrirez des cuisines des 4 coins du monde. 1 jour 1 chef – 4 rue Biscomet – 75012 Paris

*****

Le Quarante – Trois Cocktail Bar sera un des lieux prisés cet été. Il est situé sur la terrasse du 9 ème étage d’un grand hôtel dans le Quartier Latin à Paris. Ce bar offre un vue panoramique sur les toits de la capitale dans une ambiance très cosy. Vous vous laisserez séduire avec des cocktails élaborés personnellement par le Chef Barman Mathieu Le Feuvrier. Quarante – Trois Cocktail Bar - Terrasse «Up on the roof» de l’hôtel Holiday Inn Paris Notre-Dame – 4 rue Danton – 75006 Paris

82

CINÉMA

Only God Forgives Julian, un jeune anglais installé il y a peu à Bangkok est une figure respectée de la Pègre. Avec son frère Billy, il dirige un club de boxe thaï qui est en réalité un lieu cachant le trafic de drogue à destination de Londres. Lorsque Billy est assassiné, leur mère arrive sur place. Elle va régler ses comptes, à travers un parcours sanglant… Sortie le 29 mai 2013 – Réalisé par Nicolas Winding Refn – Avec Ryan Gosling…

***** After Earth Nova Prime est la nouvelle planète occupée par les humains, suite à une catastrophe survenue 1000 ans aupa-ravant.. Le général Cypher Raige, de retour d’une longue mission, retrouve sa famille et notament Kitai son fils. Suite à une pluie d’astéroides, ces deux derniers se retrouvent sur la Terre. Son père blessé, Kitai va devoir entreprendre un loin et dangereux périple pour s’en sortir… Sortie le 05 juin 2013 – Réalisé par Manoj Nifht Shyamalan – Avec Will Smith, Jaden Smith…

*****

World War Z Gerry Lane se voit confier une mission à haut risque qui n’est d’autre que d’aider le monde à contre carrer l’apocalypse qui approche. Chacun à travers chaque pays, devra se battre car l’humanité n’aura plus qu’un seul espoir de survie : la guerre. Sortie le 20 juin 2013 – Réalisé par Marc Forster – Avec Brad Pitt, Mireille Enos…


CULTURE

ERTS

CONC

S DVD E I T R O S

Evènement : Fête de la Musique le vendredi 21 juin 2013 dans toutes les villes de France !

*****

RIHANNA – En concert à à Lyon le 03 juin 2013 à la Halle Tony Garnier et à Saint Denis au Stade de France le 08 juin 2013.

Mobius – Sortie le 03 juillet 2013 40 ans Mode d’Emploi – Sortie le 16 juillet 2013

***** ALICIA KEYS – En concert à Merksem au Sportpaleis le 08 juin 2013, à Zurich le 15 juin 2013 au Hallenstadion, à Monaco le 21 juin 2013 au Sporting Monte – Carlo, à Marseille le 22 juin 2013 au Dôme et à Paris les 24 et 25 juin 2013 au Palais Omnisports de Bercy. Mais aussi...

Happiness Therapy – Sortie le 04 juin 2013 Gambit, arnaque à l’anglaise – Sortie le 06 juin 2013

*****

BEN HARPER le 06 juillet 2013 à Cognac

*****

MAROON 5 au Palais Omnisports de Bercy le 02 juillet 2013

*****

Le Monde fantastique d’Oz – Sortie le 01 août 2013

S ROMAN S E LIVR Mr Monster de Dan Wells – Sortie le 13 juin 2013 John Wayne Cleaver est en proie à des pulsions d’angoisse et pense avoir un double maléfique qui sommeille en lui. Il le surnomme Mr.Monster. Ce second volet est la suite de « Je ne suis pas un serial killer » où ce dernier va devenir un héros qui sauve sa ville de tueurs. De nouveaux cadavres sont retrouvés dans sa ville. Une sorte de Dexter sur papier…

***** Les Apparences de Gillian Flynn - Sortie le 02 octobre 2013 Amy et Nicky forme un couple bien sous toute forme. Suite à la crise financière qui sévit, ils doivent quitter la ville de Manhattan pour s’installer dans la ville du Missouri où Nick est originaire. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick retrouve leur maison dévastée et Amy a disparu. L’intrigue va aller crescendo lorsque la police va découvrir quelques secrets que le couple se cachait…

EMINEM au Stade de France à Saint Denis le 22 août 2013.

83


RECETTES

RECETTES 84


S E T T E

C E R

RECETTES

Par Christelle M.

VERRINES DE CRÈME D’AVOCAT ET TARAMA Ingrédients : * 3 avocats mûrs * 200 g de tarama * 100 g d’oeufs de saumon * 1 citron * paprika * poivre du moulin * quelques brins de ciboulette ou autre herbes fines 1. Préparez la crème d’avocat. Coupez les avocats en deux, retirez le noyau et déposez la chair dans un bol. 2. Écrasez-les à la fourchette, puis versez le jus du citron (ça évitera notamment à l’avocat de s’oxyder et vite noircir). Poivrez et saupoudrez cette préparation de paprika, mélangez le tout avant de la réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. 3. Le moment venu, déposez dans chaque verrine, une couche de cette crème puis une couche de tarama avant d’ajouter les oeufs de saumon. 4. Parsemez le tout de ciboulette finement ciselée et servez ces verrines accompagnées éventuellement de fin gressins, pour apporter une touche croquante.

SALADE DE POIVRONS GRILLÉS Ingredients : * 1 poivron rouge * 1 poivron vert ou jaune * 2 belles tomates * 1 gousse d’ail * 1 petit oignon rouge * 1 cull. a soupe de persil plat ciselé * 1 cull. a soupe de coriandre ciselée * 1 cull. a café de paprika doux * 1/2 cull. a café de cumin moulu * 1 pincée de piment fort * 2 cull. a soupe d’huile d’olive * 1 cull. a café de vinaigre * sel

Allumez le gril du four. Ouvrez les poivrons, retirez les pédoncules, les graines et les filaments blancs. Coupez la chair en larges bandes verticales et posez-les sur une plaque autoadhésive, côté peau au-dessus ; faites-les griller 10 a 15 minutes, jusqu’à ce que la peau soit noire et boursoufflée. Laissez tiédir, puis retirez la peau et coupez la pulpe en lanières. Ebouillantez les tomates et pelez-les. Retirez les graines et coupez la chair en des. Pelez et écrasez la gousse d’ail. Réunissez les poivrons et les tomates dans une casserole, ajoutez le persil, le paprika, le piment et le cumin, salez, puis faites cuire environ 30 minutes a feu très doux, en remuant souvent, jusqu’à ce que l’eau de végétation soit évaporée et les poivrons confits. Retirez du feu, ajoutez l’oignon coupé en lamelle, l’huile, le vinaigre et la coriandre ; mélangez. Servez chaud ou froid.

85


RECETTES

CREVETTES AUX HERBES ET AU CITRON CONFIT Ingrédients 1 kg de grosses crevettes crues Chermoula ½ citron confit 2 gousses d’ail hachées grossièrement 3 c. à soupe de persil plat haché 3 c. à soupe de feuilles de coriandre hachées 3 c. à soupe d’huile d’olive 2 c. à soupe de jus de citron 1 c. à soupe de Harissa ½ c. à thé de cumin ½ c. à thé de paprika ¼ c. à thé de safran Sel 1. Préparer la chermoula. Retirer la pulpe et les membres blanches du citron confit. Rincez le zeste sous l’eau froide et éponger. Dans un mixeur, ajouter le zeste du citron confit et le reste des ingrédients. Mélanger quelques secondes seulement. L’objectif est d’obtenir une sauce onctueuse. Assaisonner et mettre au frigo. 2. Faites chauffer un peu d’huile à feu vif. Saisir rapidement les crevettes et réduire le feu. 3. Lorsque les crevettes sont légèrement rosées, ajouter la chermoula et laisser mijoter 2 à 3 minutes. Tirer un trait de jus de citron et assaisonner. C’est prêt. Accompagner de riz, de salade et de pains.

CLAFOUTIS AUX FRAISES Ingrédients - 500 gr de fraises - 30 cl de crème fraîche - 180 gr de sucre en poudre - 15 cl de lait - 90 gr de farine - 4 oeufs + 2 jaunes - 1 pincée de sel 1 - Préchauffer le four th 4/5 (150 °C) 2 - Mélanger la farine, le sucre, le sel et les oeufs. 3 - Ajouter à la préparation le lait et la crème 4 - Verser la pâte dans un moule et ajouter les fraises dessus en enfonçant un peu. 5 - Mettre au four pendant 45 minutes 6 - Saupoudrer le clafoutis de sucre en poudre dès sa sortie du four.

86


S R U E ECT

L S E IER D

COURRIER

RRSi vous souhaitez vous aussi nous écrire et partager votre expérience, envoyezU O C

nous un mail à rondeetglam@gmail.com. Vous recevrez tous une réponse et un des courriers sera sélectionné pour être publié dans notre prochain numéro.

Je me prête volontiers au jeu du témoignage : Petite ni mince ni rondouillarde..... puis l’adolescence arrive et la j’étais rejettée par une bande de copine pas sympa car je n’avais pas les dernière chaussures à la mode. A la maison, maman ne le comprennais pas..... seule isolée, j’ai commencé gentillement à être plus ronde que les autres. Puis le lycée, toujours un peu plus ronde et toujours aussi invisible aux yeux des autres et de ma famille....... Puis ça s’empire, je rencontre un homme beaucoup plus vieux, je quitte tout car pour lui j’étais importante..... je ne vois ni famille, ni amis. Je me mets volontairement à l’écart de tout..... et poids ne cesse d’accroitre passant au 70 puis 80 et d’un seul coup à mes 28 ans, je me pèse et la 131kg..... un vrai choc !!!! Un divorce et de nombreux régime plus tard mon poids n’est pas différent. Mais plus personne ne me vois qu’à cause de mon poids, on me voit aussi parceque je suis coquète, parceque je suis à la mode. J’assume mon poids et que ca fait du bien !!!!! Aujourd hui je suis heureuse et parceque je m accepte je suis entourée des gens que j aime ! Anne-Laure

Bonjour à toutes et à tous, je m’appelle Sophie et j’ai 21 ans, je mesure 1m81 pour 86 kg. J’ai découvert votre page il n’y a pas longtemps, et je trouve que l’idée est géniale ! Pour ma part, mon problème est que parfois, je ne peux pas sortir de chez moi tellement je suis perfectionniste et pointilleuse sur mon apparence et j’ai toujours l’impression que, quoique je puisse faire, on me dévisage et parfois, à l’inverse, je me sens bien et prête à conquérir le monde. Pourtant, je ne me considère pas comme « grosse», mais je suis très exigeante avec moi-même, trop, d’après ce que les gens me disent, et que j’ ai de la chance d’avoir un métissage, mais je ne l’entends pas de cet avis. Je me fais souvent remarquée par les couleurs que je mets, ou par mon incroyable liste de talons vertigineux. Je voulais savoir s’il y en avait comme moi, qui avait développé cette forme de non-satisfaction permanente et si oui, y-a-t-il un moyen de résoudre ce problème, car c’est assez pénible et du coup, je ne m’autorise pas à faire tout ce dont j’ai envie, un vrai cauchemar pour moi. Merci d’ores et déjà de vos réponses, et s’il vous plaît les filles, ne faites pas comme moi, faites tout ce que vous avez envie de faire ! Bisous à toutes. Sophie

(Retrouvez toutes les réponses sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/Rondeetglamour/ posts/456085521140666)

87


R U E O C U D R E I

COURRIER DU COEUR

R R U CO Miss Love,

Si vous souhaitez vous aussi écrire à Miss Love, envoyeznous un mail à rondeetglam@gmail.com. Vous recevrez tous une réponse et un des courriers sera sélectionné pour être publié dans notre prochain numéro.

Je suis maman de trois adorables garçons de 18, 16 et 2 ans, de 2 papas différents. Depuis la naissance de mon dernier, j’ai quelques soucis avec mon concubin.. Nous nous aimons, il me le prouve régulièrement mais voilà j’ai pris beaucoup de kilos lors de ma dernière grossesse et même si mon homme ne me l’avoue pas, mon corps ne lui plaît plus.. Nous n’avons plus de rapports sexuels. En 2 ans, on a du faire l’amour trois fois. j’essaie de l’exciter mais à chaque fois c’est la même chose il n’a pas envie. Je me suis posée la question de savoir si’l avait une maitresse mais non. Je ne peux pas comprendre : un homme ne peut pas vivre sans sexe durant autant de temps.. ben lui oui...il a une baisse de libido. J’ai été jusqu’à vouloir me faire opérer de l’ estomac afin de maigrir... J’essaie de tout faire pour retrouver mon homme sexuellement... est-ce que vous pouvez me donner des tuyaux? Je lui ai demandé d’en parler à son médecin, il ne veut pas. Il n’admet pas avoir un souci mais moi je craque et j’ai besoin de me sentir désirée comme toute femme de ce monde. Je ne sais plus quoi faire. Merci de m’aider. Une fidèle lectrice

Bonjour fidèle lectrice, En premier lieu, je vous conseillerais d’en discuter à deux; de le pousser à vous dire pourquoi il y a cette baisse de libido , de mettre les faits sur la table; sans doute,, a t il un problème n’ayant aucun rapport avec votre couple qui le tracasse. Vous savez il arrive que certains hommes aient l’esprit perturbé pour un rien. Dites lui que cette situation vous pèse et vous blesse, qu’il est inadmissible de rester ainsi. Ensuite si ce n’est déjà fait, lisez le bouquin : «Osez l’Amour pour les rondes» , vous pourriez y trouver tous les 2 des astuces intéressantes pour égayer votre libido et vous rendre compte que les rondeurs sont loin d’être un frein au sein du couple ( «bien au contraire»). Puis regardez des sites tels que viksen.fr et demandez lui dans quelle tenue il vous trouverait très affriolante voire appétissante. Enfin organisez vous des soirées sans enfants, tentez de vous offrir un week end de charme ou même une journée hammam et massage en duo ; cela apaisera les tensions qu’ éprouvent monsieur et vous même en serez détendue. En soirée faites des jeux de rôles, écrivez tous les 2 les points de vie à améliorer, les choses qui vous comblent déjà et ce que vous avez envie de faire ; échangez les papiers et lisez à haute voix ce que chacun a marqué ; ça peut déclencher une vive émotion et faire tomber des murs qui jusque là paraissaient infranchissables. Ayez de temps en temps des pauses coquines. Pour conclure, si après tous ces efforts , votre mari vous résiste encore, proposez lui de consulter un sexologue. J’espère vous avoir un peu aidé, je vous souhaite plein de futurs bonheurs.

88


CREDITS

Syreeta Badu Photographe : Dybopixell www.dybopixell93.book.fr/ Maquilleuse : Nathalie Zoa

*****

Sandy Photographe : Guipau Photographe/bordeaux Maquillage: Sandy Coiffure : Sandy Photographe : Christa Evenell christaevenell.com https://fr-fr.facebook.com/christaphotographe

*****

Célia : Ronde et adolescente Photographe : Laura Giraud lauragiraudphotographie.blogspot.com https://www.facebook.com/LauraGiraudPhotos

*****

Mayu : Ronde et pin-up Photographe : Le Manège aux Couleurs www.lemanegeauxcouleurs.com https://www.facebook.com/lemanegeauxcouleurs Maquilleuse : Marina G. Make-Up Coiffeur : Alexandre Graveleine Lieu : Le Memphis Coffee de Lomme

*****

Allison McGevna Photographe : Jasmine E. Photography

*****

Stacy notre Egérie et ses finalistes Photographe : Déborah Atlan https://www.facebook.com/deborahatlanpro Maquilleuse : Sylvia des Lilas

Quelques bonnes adresses Shopping Scarlett : www.scarlett.fr Viksen : www.viksen.fr Onoz : www.onoz.fr Pauline et Julie : www.paulineetjulie.com Famaiks : www. famaiks.com AX Paris : www.axparis.com BonPrix : www.bonprix.fr Castaluna : www.castaluna.com Le Cartel de la mode : cartelfashion.com/fr/ MSMode : www.msmode.fr/ Ulla Pokpen : www.ullapopken.fr/ Taillissime : www.laredoute.fr/taillissime La boite à dentelles : laboiteadentelles.com La Halle : www.lahalle.com Zalando : www.zalando.fr/Grandes_Tailles

*******

Asos : www.asos.com Dorothy Perkins : www.dorothyperkins.com New Look : www.newlook.com Forever 21 : www.forever21.com/EU H&M : www.hm.com/fr/ Evans : euro.evansfashion.com Monif C : www.monifc.com Simply be : www.simplybe.co.uk Torrid : www.torrid.com Yours Clothing : www.yoursclothing.co.uk Curvety : www.curvety.com IGIGI : www.igigi.com Carmakoma : www.carmakoma.com Syreeta Badu : www.syreetabadu.com

Photographe : Nathalie Zoa Maquilleuse : Nathalie Mirakoff Coiffeur : Olivier Guilherme

Les chroniqueuses

Gaëlle Pineau - Claudia Fevry - Nicole Zoa - Bellinda Makeup - Christelle - Christelle M. - Miss Love

89


Retrouvez nous sur Facebook

90

Ronde et Glamour Magazine #2  

Retrouvez le 2ème numéro de notre magazine Ronde et Glamour.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you