Issuu on Google+


Shebam est un webzine riche en contenu, en coulisses mais pas que. Shebam évoque aussi les enjeux majeurs des campagnes de communication qui donnent l’impulsion aux marques de l’industrie du luxe. Le tout prolongé d’articles sur la sociologie comportementale des modes de consommations et des tendances.

Raison sociale: à determiner. Domiciliation: à determiner.* Territoire: plateforme web et digital.**

POURQUOI «SHEBAM» ? Le naming n’est jamais simple. Dans notre cas, Shebam n’est pas issu d’une réflexion excessive mais n’est pas pour autant le fruit du hasard. Evoquant une chanson de Serge Gainsbourg, Shebam est porteur de quelques de ses valeurs comme la décomplexion, l’assurance, l’élégance et la décadence.

« * La domiciliation s’établira très certainement sur la rive gauche.

Viens petite fill’ dans mon comic strip Viens faire des bull’s, viens faire des WIP ! Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et des ZIP ! SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

** Le territoire d’expression souhaitera ensuite s’étendre également sur des supports print et presse

»


IDENTITÉ

PANTONE Black 2 EC % R 40 G 33 B 5 HTML 282105

PANTONE 125 EC % R 193 G 143 B 0 HTML C18F00 TYPOGRAPHIE PRINT/WEB «Didot regular» abcdefghigklmnopqrstuvwxyz TYPOGRAPHIE D’USAGE


LE MARCHÉ DE LA PRESSE SPECIALISÉE MODE SUR LE WEB

Marché global

Blogosphère (blogs)

Blogosphère monopersonnel (blogs personnel)

Presse indépendante alternative (web)

NB: L’étude de marché ci présente est somme toute superficielle. Il s’agit seulement dans ce cas de montrer comment s’articule le marché, en aucun cas de lui donner une importance chifrée.


COMMENT COMPTE FAIRE SHEBAM POUR S’INSTALLER SUR CE MARCHÉ DE MANIÈRE PÉRENNE ? Tenant compte des facteurs de la concurrence, Shebam doit miser sur une stratégie de communication efficace et percutante. Avant cela convienne d’établir un audit concurrentiel.* Il convient ensuite d’établir le positionnement stratégique de Shebam.

OBJECTIF AFFECTIF Créer l’adhésion à Shebam, jouer sur l’affect et rendre shebam une source de bonne lecture chez ses lecteurs. Concrètement, les gens doivent aimer shebam, qu’ils aient envie de le lire.

OBJECTIF CONNATIF Susciter l’action du lectorat, inciter au clique et de favoriser un trafic dense, regulier, journalier. En somme il faut faire adhérer à notre parti pris rédactionnel, à son contenu.

OBJECTIF MARKETING Afficher un taux de rebond exemplaire, un panel statistique exponentiel. En somme de générer du trafic et obtenir des taux satisfaisants vis à vis de l’historique précédent (hebdomadaire, mensuel,...)

* Afin de ne pas assommer le lecteur de ce document, il convient de ne pas livrer cette étude dans ce document.


COEUR DE CIBLE

CIBLE «ARTISANALE» Profil varié. Peut être homme ou femme. Personne ou groupement. Il s’agit des artisans: photographes, stylistes, maquilleuses(eurs), coiffeuses(eurs), toutes personnes ayant un lien avec le milieu de la mode et/où du prêt à porter. Estimation du lectorat: env. 40%

CIBLE SECONDAIRE

CIBLE MASCULINE

CIBLES FEMININE

Profil homme. Jeune, dynamique. Suiveur de tendances. Age estimé: 18-30 ans CSP+ Etimation du lectorat: env. 10%

Profil femme. Jeune, modeuse. Suiveuse de tendances, consommatrice de cosmétique, acheteuse régulière de prêt à porter moyenne gamme. Age estimé: 18-30 ans Estimation du lectorat: env. 30%

Profil femme. Influencée par les early adopters (prescripteurs de tendances). Grande consommatrice de cosmétique, acheteuse «compulsive» de prêt à porter moyenne gamme et haute gamme. Age estimé: 18-30 ans CSP+ Estimation du lectorat: env.10%

CIBLES «INFLUENCER» Profil inconnu. Blogeur, prescripteur de tendances, consommateur, magazine,... Age estimé: 18-30 ans Estimation du lectorat: env. 10%


PROBLÉMATIQUE

Comment émerger et s’installer sur un marché web très concurrentiel et où les stratégies de communication permettent difficilement de faire naitre un modèle économique indépendant pouvant assurer une rente et un essor vers la presse papier ?


POSITIONNEMENT Shebam est le webzine de mode qui replace la mode dans les mains de ses artisans.

Justification En réalité ce positionnement est malin, intéressant. Il regroupe deux positionnement en un. Le premier tend à se destiner uniquement aux spécialistes, aux puristes de la mode (les artisans). En somme cela garantie à Shebam d’être une presse à tendance «professionnelle» de la mode, destinée aux gens qui vivent ou tendant à vivre de la mode. Le second positionnement, également apparent, tend lui à cibler les passionnés. Il s’agit des gens qui consomment, aiment la mode.

AXE DE COMMUNICATION Shebam mise sur un axe majeur: le réseau, l’influence. Ceci légitime la rédaction. En effet, faire vivre la ligne éditoriale par l’ensemble des acteurs de la mode parisienne est notre parti pris. Ainsi Shebam souhaite valoriser le travail des artisans de la mode de la scène parisienne. Mais un second axe se dégage du premier tout en étant en corrélation directe: la connaissance, le partage. En somme, nous souhaitons faire partager l’expertise, les travaux des artisans. Tout ceci est amener à valoriser les premiers (artisans) et à informer les seconds (les lecteurs lambda) de la créations parisienne en dehors des grande maisons (de ce dont parle la presse spécialisée [Vogue, Harper’s BAZAAR, etc...])


UNE STRATÉGIE QUI S’EXLIQUE, UNE STRATÉGIE GAGNANTE MAIS EN TROIS TEMPS. Afin d’arriver à installer sa stratégie de communication, Shebam aura besoin réussir ses transactions. Trois phases sont nécessaire à sa réussite, les voici:

S’accrocher à notre position dans la blogosphère

Saturation du réseau

Amorce de la seconde campagne

Temps Lancement sur le réseau Il s’agit du réseau facebook (photographe, make up, stylist, etc... Lancement de la première campagne de communication.

Phase de transition Moment où Shebam doit préparer son insertion dans des réseaux exterieurs. Lancement d’une seconde campagne (chercher une audience plus large)


DÉFINITION DU RÉSEAU, QUI EST T-IL ? Le réseau est l’ensemble de nos interactivités sociales commune. Bien entendu, le réseau est d’autant plus puissant quand il est étendu en fonction des collaborateurs qui seront amenés à travailler avec Shebam. Dans le cas de Shebam, le réseau comprend un panel d’artisan sur lequel s’appuyer (photographes, etc..) L’ensemble des collaborateurs via facebook, ont bien souvent un tronc commun extrêmement large (de 5 ami(e)s en commun à 100 ami(e)s, etc...). Ainsi chacun des collaborateurs constitue un réseau propre et dissociable qui lui même est intrinsèquement lié à un autre. La force du réseau est inépuisable et non quantifiable. Un ami, un contact comprend des centaines d’interconnections personnelles, qui lui même en engendre des centaines... S’insérer dans le réseau est pour Shebam une force matricielle, un boom constant ! C’est ce réseau qui, dans un premier temps constituera la force du trafic de shebam.

SATURATION DU RÉSEAU ? QUEZAKO ?!? La saturation d’un marché, dans sa globalité signifie que l’ensemble des forces et acteurs ont été atteintes par des systèmes de portée diverses (produits, publicité, ect..). Saturer un réseau signifie clairement que le réseau en question a été exposé puis surexposé. En somme il est acquis. L’entreprise consiste ensuite à devoir continuer à entretenir une affinité avec le réseau, c’est à dire de conserver le trafic, l’affect dans l’esprit des gens constituant le réseau tout en cherchant à atteindre un nouveau marché; dans notre cas un nouveau réseau.

QUELLE FORCE DE PROPOSITION POUR QUELLE CAMPAGNE ? Etablir une campagne n’est pas simple. Il faut somme toute établir des paramètres afin de répondre à nos enjeux: développement, croissance, trafic et affinité avec le lectorat. Il faut que les gens aiment shebam, le lisent, et dans l’idéal le recommander et le partager. Les campagnes de Shebam seront calquées sur le système publicitaire: campagne créative (affichage sur le web, bannière, vidéo teasing, etc..), création de contenu et en communiquant par le web.


PROCESS INTERNE Comment fonctionner avec l’ensemble des collaborateurs ?


RÉPARTITION DU CONTENU ÉDITORIAL (SUR 100%)

60%

Mode «artisanale» Représentant l’immense majorité du contenu, la mode artisanale n’est ni plus ni moins que notre ciment éditoriale, notre force. Il s’agit de parler des artisans de la mode de la scène parisienne. Les publicités des magazines presses sprécialisées (ex: Vogue) seront remplacées dans le webzine Shebam par des éditos, des photographies d’artisans. Cela faisant qu’illustrer leur travaux, le partager pour tous. Pour cela, un sytème de droits de diffusion d’image sera mis en place avec les artistes interessés qui souhaitent paraitre dans Shebam.

20%

Réflexion / enjeux Représentant près d’un quart du contenu, cette partie consiste à mettre en lace des espaces de compréhension et d’analyse. Il s’agit d’un véritable laboratoire où il est question de comprendre les mécanismes de la mode (toujours du point de vue des artisans). Ainsi il y aura des articles sur des phénomènes artistiques, sur des artistes, mais aussi des interview, des analyses de travaux etc...

15% 5%

Mode artisanale

Réflection & enjeux

Tendances

Design / art artisanal

Tendances Cette partie rédactionnelle comporte des grilles de lecture des nouvelles tendances dans la mode. Cette partie est directement ouverte. Ainsi, elle est amenée à parler de la mode dans sa globalités, des tons, des campagnes, des stratégies des marques qui amènent les tendances à arriver d’abord dans les grande maison puis ensuite dans les boutiques moyennes gammes. Design, art «artisanale» L’enjeux ici est d’évoquer les biais parallèles à la mode, car la mode n’est paq que textiles et beauté. Elle est aussi design, espace et matière. Cette partie se place tant d’un point de vue artisanale.


COMMENT TRAVAILLER ? LA MÉTHODE PARTICIPATIVE. Travailler avec les artisans, c’est être proche d’eux, les comprendre, les aimer. Shebam souhaite donc que ces collaborateurs soient des passionnés. Les collaborateurs seront amenés à traiter directement à même le sujet. Cela passera par des réalisations de shooting, des interviews, des échanges, du dialogue.

Méthode participative les collaborateurs travailleront sur la base du bénévolat pour faire vivre Shebam. En cas de profitabilité financière, il est évident que cette méthode se verra revue la hausse. L’idée est de travailler à distance pour beaucoup du travail. Toutefois, une cohérence doit être maintenue en terme de stratégie et d’axe éditorial. Ainsi, il serait souhaitable de se voir le plus souvent possible. Concrètement c’est quoi ? Un édito mensuel à définir lors d’une reunion. Une fois celle ci établie, les articles, sujets, thématiques seront clés en main. De là les collaborateurs s’affairent à leur taches. Vient ensuite le temps de tout récolter, d’assembler la maquette, de la relire, la modifier, la valider et enfin de la publier. Toutefois, le webzine seul ne fais pas l’entière partie du travail. CAR LE WEBZINE (EN VERION PDF) SERA MENSUEL. Le restant du temps, le site doit être alimenter avec la même cohérence.

Le travail de direction artistique (DA & stylislme) Pour chaque 2dito, chaque webzine, une couverture thématique sera faite. Par la force des choses d’autre photos issue du shooting seront utilisées dans le webzine pour illustrer la partie portant sur les «réflexions, analyses». Pour cela il convient d’organiser un shooting, de s’y soigner (stylisme, maquillage, coiffure, lumière). Pour cela, une thématique sera travailler chaque mois.


Crédits, droits d’auteur. Vous l’aurez compris, chaque publicité sera remplacée par une photographie d’artiste. Toutefois, n’étant pas les ayants droit, Shebam ajoutera un bloc avec ese crédits photos. A chaque parution, l’artiste aura une version avant publication.

Le carnet d’adresses Pour se préparer au mieux, la prospection d’artisans fera l’objet d’une forme de carnet d’adresse pour y répertorier les artistes qui ont travaillés avec nous.

L’affinité participative Pour faciliter l’affiliation et le trafic au lancement des webzine, s’effectuera parfois des événement (par exemple pour le lancement d’un hors série papier). cela sera pour Shebam un excellent moyen de gain et notoriété d’image. Les conventions d’affiliation et de collaboration avec les clubs parisiens se fera en temps et en heure.

IL EST IMPORTANT DE NOTER QUE L’ENSEMBLE DES COLLABORATEUR FERONT LA RÉUSSITE DE SHEBAM, AUCUN POSTE NE SERA DÉLAISSER OU DISCRÉDITÉ AUX FAVEURS DES POTES LES PLUS ARTISTIQUE. SHEBAM C’EST L’ACTION D’IMAGINER ENSEMBLE. CE DOSSIER, AUSSI BREF SOIT-IL, CONSTITUE UN ACTE D’EXPLICATION DE CE QU’EST ET CE QUE VEUT DEVENIR SHEBAM. BIEN ENTENDU, AVEC L’ARRIVÉE DE COLLABORATEURS, LES DOCUMENTS SERONT TRAVAILLÉS D’AVANTAGE POUR PERMETTRE DES AFFILIATION, DES CAMPAGNES, DES RELATIONS PRESSES ? EN SOMME POUR RAYONNER SUR LE NET, SE DIFFÉRENCIER ET ARRIVER À AVOIR UN MAG EN FORMAT PAPIER. VOUS TROUVEREZ SUR LA PAGE SUIVANTE, L’ENSEMBLE DES POTES À POURVOIR.


EDITOR IN CHIEF Superviseur général de la rédaction.

EVENT AND INFLUENCES DIRECTOR S’occupe des opérations événementielles et relations presse.​

ADVERTISING DIRECTOR Directeur des diffusions et affiliations publicitaire.

COMMUNITY MANAGER Anime la communauté sur les réseaux sociaux.

COMMUNICATION ADVISER Coordonne la communication et la stratégie.

ARTISTIC EDITOR Assure la rédaction des articles portant sur l’art.

ART DIRECTOR Dirige les opérations artistique.​

FASHION EDITOR Assure la rédaction des articles de mode.

WARDROBE DIRECTOR Dirige et coordonne la direction artistique du stylisme. ​ ​

redaction@shebamparis.com


A test of test