Issuu on Google+

Croire en Briançon Journal d’information sur l’actualité de Briançon

JOURNAL N°1 OCTOBRE/NOVEMBRE 2012

Une association pour Croire par

[Romain GRYZKA] « Croire en Briançon » C’est le nom de notre association, regroupant tous ceux qui se soucient de l’avenir de notre ville et de ses habitants.

La montagne principal atout.

restera

toujours

notre

« Croire en Briançon », c’est mettre en œuvre la reconversion de notre patrimoine au service de l’emploi. Combien de villes donneraient tout pour avoir notre histoire, nos fortifications et notre situation Diagnostic de la Ville géographique ? L’inscription UNESCO doit Dans quel état notre ville se trouve-t-elle être exploitée, elle est source d’activités avec la gestion de l’équipe municipale de pour nos commerces, d’emplois pour nos Gérard FROMM ? Lire nos articles en page 2. jeunes et d’image mondiale pour notre commune.

Pourquoi avons-nous décidé de nous structurer ? Parce que nous pensons que les choses peuvent et doivent changer dans notre ville. Briançon a toutes les cartes en main pour se développer et prospérer. Il ne suffit pas de se lamenter sur notre sort et de sans cesse penser que nous ne nous en sortirons pas. C’est faux ! « Croire en Briançon », c’est comprendre que la ville ne donne pas l’image qu’elle Notre ville doit se réveiller et reconstruire devrait donner. C’est penser avec ses chances. Pour cela, il faut avant toutes détermination qu’il faut profondément choses, croire en elle, croire en ses changer les choses et la remettre à une capacités, croire en ses habitants et en ses place qu’elle mérite, parmi les plus grandes forces vives. cités du pays. La devise de Briançon « Petite ville, grand renom » doit redevenir « Croire en Briançon », c’est valoriser son une réalité. formidable potentiel de développement économique. 80% de la richesse de notre « Croire en Briançon », c’est améliorer département provient du tourisme. Il faut sensiblement le cadre de vie pour notre donc miser sur ce secteur important, pour population. La vie à Briançon est agréable, donner aux Briançonnaises et Briançonnais elle le serait encore plus avec une ville des emplois et un avenir. Plus que jamais, propre, bien tenue, dynamique et nous devons rattraper notre retard dans ce ambitieuse. domaine, en pensant particulièrement à notre domaine skiable, relié à l’un des plus Dès à présent, il est temps de « Croire en grands et des plus beaux du monde. Briançon ». Rejoignez-nous !

Joyeux anniversaire Gérard ! 3 ans que Gérard FROMM est maire de Briançon ! 3 ans que la ville se meurt à petit feu et que nous assistons au sacrifice de nos ressources pourtant si grandes. Quelle est sa vision pour le futur après son troisième anniversaire ? Retrouvez notre article en page 3.


Ville morte ou ville mourante ? On se le demande ! La crise qui touche la plupart des pays industrialisés a une part de responsabilité dans la baisse de l’activité générale de notre commune. Pourtant, ce n’est pas la seule raison. Dans un environnement touristique comme le nôtre, nous sommes en compétition directe avec les autres massifs et les autres villes de montagne. Sauf qu’à Briançon, l’équipe municipale ne l’a pas encore compris et compte appâter les touristes avec des représentations culturelles de rues sans envergure. Nous pensons que Briançon n’est pas encore une ville morte puisqu’elle bénéficie de grandes ressources. Cependant nous craignons fortement qu’elle soit une ville mourante. Les commerces sont en difficulté… mais le maire et son équipe préfèrent projeter l’ouverture d’un nouvel espace commercial plutôt que sauvegarder et pérenniser ce qui existe avant qu’il ne soit trop tard. Aujourd’hui, nous nous posons de sérieuses questions sur le devenir de notre ville, de ses emplois, de l’avenir de ses jeunes, de sa renommée. Où est passée Briançon la ville dynamique ? Depuis trois ans que Gérard FROMM est maire, pourquoi la ville n’a-t-elle plus accueilli aucune étape du Tour de France cycliste ? Nous connaissons tous les nombreuses retombées économiques de cette course mondialement connue : des touristes par milliers dépensant leurs euros dans nos commerces. Pourquoi Gérard FROMM ne prend-il pas conscience de l’urgence qu’il y a de donner un nouveau souffle à Briançon ? Pourquoi ne connaissons nous pas la trajectoire qu’il veut donner à Briançon ? Tout simplement parce qu’il n’a pas de projet pour la ville. C’est à se demander si durant toutes ces années dans l’opposition, Monsieur FROMM n’avait pour seule ambition de détenir le pouvoir un jour. Il semble loin d’être un visionnaire. Gérard FROMM a eu son bâton de maréchal, ne le laissons plus faire mourir doucement la ville…

Gérard FROMM menace la troisième fleur de la ville ! Depuis trois ans, la ville se dégrade. Depuis trois ans, la ville est de plus en plus sale, de plus en plus fanée et de moins en moins attrayante. Où est passée la ville où il fait bon vivre ? Dans le concours des Villes et Villages Fleuris, Briançon est classée depuis de nombreuses années au même rang que Gap, Aix-en-Provence ou Le Lavandou. Pourtant, sur le terrain, nous ne pouvons plus comparer le fleurissement de notre ville avec celui de ces autres communes. Le règlement du concours est extrêmement strict et la ville est notée sur des critères allant de l’importance du fleurissement à la qualité et à l’entretien des pelouses, en passant par la diversité des variétés des fleurs. Où sont passées les jardinières le long de l’avenue du Général de Gaulle ? Où sont passés les décorations sur les bosquets et les équipements de voiries dans toutes la ville ? Où est passé l’entretien des pelouses, des parcs et jardins ? Depuis trois ans, les points négatifs dans le fleurissement et l’image de notre ville sont de plus en plus nombreux ! De la bouche des touristes et surtout des Briançonnaises et des Briançonnais, nous entendons souvent des remarques sur l’état de propreté et du fleurissement de notre ville. Briançon se fane ! Même si les agents des services techniques auxquels nous adressons notre reconnaissance, font beaucoup avec si peu de moyens et de considération de la part de l’équipe municipale.


LE ZAPPING

Gaspillage d’argent public ? Nous avons pris cette photo au début du mois d’août 2012. Elle montre des fleurs achetées par la commune mais non plantées laissant les rues et bosquets vides et tristes. La faute à qui ? Aux ordres trop souvent contradictoires des élus actuels.

Après 3 ans de gestion, municipalité navigue à vue ?

la

Que retenir de ces trois longues années de gestion de Gérard FROMM ? Pas grandchose hélas… Quelques mesures que nous regrettons méritent d’être rappelées ici :

Culture : priorité des priorités ? Il semble qu’à Briançon la « culture » soit omniprésente. Si cette dernière est importante, les choix de l’équipe FROMM ne nous semblent pas judicieux.

LES CHIFFRES

15 C’est le nombre de caravanes de Roms installées durant tout l’été sur le parking du stade délabré des Artaillaud, laissant à leur départ un environnement souillé.

1/20 C’est la note décernée à la majorité municipale pour son manque de courtoisie vis-à-vis de la population, de dialogue et de concertation pour les projets. Elle ne peut que progresser… Un chiffre ? Un coup de gueule ? Ecrivez-nous à notre adresse postale (en dernière page) ou à : larubrique@croireenbriancon.fr

▪ L’augmentation sensible du prix du mètre cube d’eau pour les Briançonnaises et Briançonnais avec en moyenne +30%. ▪ La fermeture avec des barrières sans concertation du parking du Champ de Mars, responsable d’une baisse dangereuse de la fréquentation et des chiffres d’affaires des commerces environnants. ▪ La décision de bloquer avec des bornes l’accès des véhicules à la Cité Vauban. ▪ La construction onéreuse d’un « Skate Park » en plein centre-ville alors que nous avons la chance de disposer d’un parc des sports adéquat. ▪ L’idée de construire un nouveau théâtre pour 10 millions d’euros a même été avancée. Voici donc une partie du bilan désastreux de l’équipe de Gérard FROMM. Il est vrai que le changement est brutal à Briançon depuis qu’il est maire. Nous nous posons de sérieuses questions sur le devenir de notre ville ! Accroché à la barre d’un navire qu’il a tant convoité mais qu’il est incapable de guider, Gérard FROMM n’a rien du bon capitaine. Le Titanic était un paquebot somptueux, au gouvernail malheureusement trop petit. Briançon a le même problème, il est donc temps de lui attribuer un nouvel équipage et un nouveau gouvernail pour tracer le cap du futur, le cap visionnaire qui sortira Briançon du sommeil profond dans laquelle elle se trouve malgré elle. Sans un changement radical, notre ville court au naufrage. Quelle doit être la tâche première du maire de Briançon ? C’est d’inscrire la commune dans le futur et de lui donner toutes les chances pour se développer et prospérer.

Attention Monsieur FROMM, un navire mal barré va droit sur les récifs…


Le courrier des lecteurs par

Gens d’ici et d’ailleurs « En visite à Briançon cet été, je n’ai pas compris les trucs installés dans les remparts. Ça n’a rien à voir avec les fortifications. Cette ville est très belle, c’est dommage. » Anaïs P. (NDLR : les trucs = les objets d’arts) « Au lieu de gaspiller de l’argent dans diverses actions aux retombées plus que douteuses, le maire de Briançon ferait mieux de lancer un véritable plan de rénovation des routes dans la commune. Marre d’abîmer ma voiture de cette façon. » Pierre L. « Après l’interdiction des baptêmes en hélicoptère, le maire interdit une représentation à Saint Blaise de « Monster Truck » car c’est polluant… Le rôle du maire est aussi de favoriser les loisirs ! » Bernard T. « Habitant non loin du nouveau « Skate Parc » de Monsieur FROMM, je suis très en colère contre le coût et l’emplacement de ce projet ! Je ne paie pas mes impôts qui sont suffisamment élevés pour qu’ils soient utilisés comme ça ! C’est honteux ! » Anonyme

Vous aussi participez au prochain numéro en nous adressant vos remarques sur la ville et vos photos à l’adresse postale de l’association ci-dessous ou par message électronique à : courrierdeslecteurs@croireenbriancon.fr

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Croire en Briançon

Vous souhaitez nous aider en devenant adhérent(e) de notre association ou en faisant un don. Remplissez ce formulaire, découpez suivant les pointillés et envoyez le nous à l’adresse indiquée □ Je souhaite devenir membre de l’association « Croire en Briançon » et je joins un chèque à l’ordre de « Association Croire en Briançon » de : □ 15 € (Adhésion individuelle) □ 20 € (Adhésion couple ou famille) □ Je souhaite devenir un membre bienfaiteur de l’association « Croire en Briançon » et je joins un chèque à l’ordre de « Association Croire en Briançon » de : ……………… €

39 Avenue du Général de Gaulle 05100 BRIANÇON contact@croireenbriancon.fr

www.croire-en-briancon.fr

Nom : …………………………………… Prénom : ………………………………. Adresse électronique : ……………………………………………….@........................................................ Téléphone : …………………………… Téléphone Mobile :………………………………… Adresse postale :……………………………………………………………………………………………………………. Noms et prénoms des personnes supplémentaires adhérentes : Directeur de la publication : Romain GRYZKA Rédaction : L’ensemble du comité de rédaction Dépôt légal : Octobre 2012 – ISSN en cours Association RNA n° W051001332 – SIRET n° 78867806800016 Journal officiel Association du 6/10/2012 Bulletin N°1 imprimé à 5000 exemplaires Crédits photos : JG Photographies (jg.photossurtoiles@orange.fr) Impression : Digibiz SARL Distribué gratuitement par nos soins Ne pas jeter sur la voie publique


Journal N°1 Croire en Briançon