Page 1

Professionnalisation du métier d’écoguide

Etape 2 : Etablissement d’un référentiel de formation au métier d’écoguide

Sous la direction de Jacqueline Bergeron & Romain Calaque

Bilan : ► Le Contexte ► Le Référentiel de Formation ► Les Annexes

Partenaires technico-financiers du projet :


Sommaire : 1

INTRODUCTION

3

2

PROFESSIONNALISATION : LA METHODE

4

2.1 2.2 2.3 2.4 3

CONSULTATION DES ACTEURS CONCERNES QU’EST-CE QU’UN REFERENTIEL DE FORMATION POURQUOI UN REFERENTIEL DE FORMATION L’ATELIER DE PRODUCTION DU REFERENTIEL LE REFERENTIEL DE FORMATION

3.1 3.2 3.3 3.4 3.5 3.5.1 3.5.2 3.5.3 3.6 3.7 3.8 4

PRESENTATION DE LA FORMATION A QUI S’ADRESSE LA FORMATION ? LES PRE REQUIS ET LES CONDITIONS D’ADMISSION LES CRITERES DE SELECTION A PRIVILEGIER LES CONDITIONS POUR OBTENIR LA CERTIFICATION PAR LE BIAIS DE LA VAE CONTENU DU DOSSIER VAE : QUI ACCOMPAGNE LA VAE ? QUI EVALUE ? LE CONTENU DE LA FORMATION L’APPROCHE PEDAGOGIQUE, LES METHODES LE RUBAN PEDAGOGIQUE

PERSPECTIVES CONCRETES

4 4 4 5 6 6 6 6 6 6 6 7 7 7 7 9 10

4.1 L’EVALUATION DE LA FORMATION PILOTE 4.2 LA VALIDATION DEFINITIVE DU REFERENTIEL DE FORMATION 4.3 L’INSCRIPTION DE LA FORMATION AU SEIN DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE 4.3.1 RAPPEL 4.3.2 ETAPES A FRANCHIR

10 10 10 10 11

5

CONCLUSION

11

6

ANNEXES

12

6.1 6.2 6.3

LE CONTENU DES MODULES EN LIEN AVEC LES COMPETENCES DU REFERENTIEL METIER 12 APPUI DU MINISTERE DU TOURISME A LA PROFESSIONNALISATION DES ECOGUIDES 18 LISTE DES PARTICIPANTS A L’ATELIER DE NOVEMBRE 07 DE PRODUCTION DU REFERENTIEL 20 DE FORMATION

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

2


1 INTRODUCTION La réflexion engagée lors du premier atelier, en juin 2007, nous avait conduit au constat que le secteur touristique autre que le tourisme d’affaires est encore peu, voir très peu développé au Gabon. Actuellement, il reste difficile et onéreux pour les touristes indépendants d’organiser un séjour dans le pays. Les conditions d’accueil et les propositions en matière de circuits, d’hôtellerie sont parfois de piètre qualité et peuvent rapidement décourager, voir inciter à écourter son séjour. Le Gabon recense pourtant de nombreuses richesses et atouts très favorables au développement du tourisme. La ressource touristique principale étant la nature, le développement du tourisme encourage vers la protection de cette ressource sans laquelle il ne saurait exister. Si la qualité du tourisme repose sur des infrastructures de qualité et adaptées, l’activité professionnelle repose essentiellement sur la qualité des ressources humaines et les compétences des différents acteurs ; nous avions constaté la faiblesse majeure des ressources humaines ayant aujourd’hui en charge le développement de l’activité touristique au Gabon. L’ensemble de ces éléments nous confirment la nécessité de considérer la professionnalisation des Ecoguides et de la filière touristique en général comme une action très prioritaire. L’originalité de la démarche amorcée au cours des ateliers repose sur deux axes fondateurs : une réflexion participative et constructive permettant d’identifier les métiers de la branche professionnelle de l’écotourisme la structuration progressive de la filière touristique par l’identification de l’ensemble des référentiels métiers et formation et leur inscription au sein d’une branche professionnelle Le métier d’Ecoguide a été le premier radiographié : le référentiel est à ce jour construit. Il a permis d’identifier les compétences et activités afférentes à l’exercice du métier. Il a fait l’objet d’une validation interne par le groupe de travail et d’une reconnaissance par le Ministère du Tourisme qui a accueilli tout a fait favorablement cette initiative et encouragé à la poursuivre (cf annexe I). Il est également important d’indiquer la volonté du Ministère de la formation Professionnelle à soutenir cette démarche par une réflexion sur les modalités de délivrance des diplômes. Son implication dans la validation des diplômes professionnels est incontournable dans la démarche de professionnalisation. C’est donc dans un contexte plutôt favorable tant du point de vue des ressources naturelles que des appuis politiques et des volontés humaines que s’engage ce processus de professionnalisation des acteurs au sein de la branche touristique. La structuration d’une branche professionnelle d’avenir qu’est le tourisme au Gabon constitue ainsi, à court terme, un enjeu majeur du développement économique du pays.

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

3


2 PROFESSIONNALISATION : LA METHODE 2.1 CONSULTATION DES ACTEURS CONCERNES La première étape de la professionnalisation consiste à identifier une carte d’identité d’un métier, encore appelée référentiel, permettant de connaître les caractéristiques du métier et les compétences nécessaires à son exercice. Le métier d’Ecoguide n’est pas nouveau au Gabon, certains participants aux deux ateliers de 2007 nous ont apporté avec bonheur leurs expériences riches et déjà anciennes. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour une démarche participative, en associant les tenants des emplois à la construction du référentiel de leur propre métier, mais également les acteurs périphériques (économiques, politiques, institutionnels) qui participent sur des champs différents au développement de l’activité touristique. On peut ainsi avancer avec assurance l’hypothèse d’un référentiel métier inscrit dans un contexte local et articulé aux acquis expérientiels des praticiens. La deuxième étape de professionnalisation consiste à construire le référentiel de formation.

2.2 QU’EST-CE QU’UN REFERENTIEL DE FORMATION Un référentiel, est un ensemble de bases de données contenant les "références" d'un système d'information. Les référentiels de formation contiennent toutes les données de référence relatives aux compétences à construire via la formation, aux conditions d’entrée dans la formation, aux publics concernés, aux approches, méthodes et modalités pédagogiques, à la validation et à la certification.

2.3 POURQUOI UN REFERENTIEL DE FORMATION L’élaboration d’un référentiel de formation est une condition essentielle à la réussite d’une démarche de professionnalisation. La notion de compétence étant au cœur de la construction des processus de formation, le référentiel de formation est adossé au référentiel métier qui détermine les activités décrivant les fonctions des Ecoguides. Le Référentiel de formation est « la feuille de route » qui guidera la construction et le développement des compétences. Il a été construit sur la démarche suivante :

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

4


Atelier 1 : juin 2007

Analyse du travail : H Analyse des compétences H Identification de la spécificité du métier d’Ecoguide

REFERENTIEL METIER

Atelier 2 : Novembre 2007

Ingénierie de formation : H Définition des objectifs et du contenu de la formation en référence aux compétences visées

REFERENTIEL DE FORMATION

2.4 L’ATELIER DE PRODUCTION DU REFERENTIEL Fin octobre, près de 160 acteurs concernés par le tourisme, la nature et la formation au Gabon (Libreville et Province) ont été invités à participer au 2ème Atelier de professionnalisation des écoguides organisé par WCS et PFIT avec l’appui de la France et de l’UNESCO. Les acteurs qui ont fait le déplacement (voir Annexe III) ont d’abords fait le point mercredi 07 novembre sur le « référentiel métier » élaboré en Juin 07 avant de découvrir les rubriques du « référentiel de formation » qu’il allait leur falloir remplir. Le jeudi 08, les participants ont travaillé en sous-groupe et en plénière pour compléter ces 12 rubriques principales constitutives du référentiel de formation : le présent document est les résultats de ce travail collectif. Le vendredi 09, après validation du référentiel de formation, les discussions ont porté sur les modalités de passage de la théorie à la pratique : comment inscrire le métier et la formation dans un cadre juridique stable ? Comment mettre en place une formation pilote pour les écoguides avant de pérenniser cette formation ? Comment amorcer une démarche équivalente avec d’autres « métiers frères » du tourisme nature tels que les pisteurs ou les animateurs culturels ? Les réponses collectives apportées à ces questions ne figurent pas dans le présent document, puisqu’elles constituent une réflexion tactique et non un ensemble de données de référence.

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

5


3 LE REFERENTIEL DE FORMATION 3.1 PRESENTATION DE LA FORMATION La formation préparant au diplôme d’Ecoguide est une formation de 357 heures/stagiaire. Elle devra être suivie par tout Ecoguide souhaitant pratiquer le métier. Ce sera une formation en alternance dispensée sur une amplitude de 8 mois. Elle est conçue dans une interaction constante entre milieu professionnel et lieu de formation avec pour finalité la construction de l’ensemble des compétences figurant dans le référentiel métier. La formation intègre un module de stage qui sera orienté : ƒ sur la découverte et la pratique du métier pour les nouveaux Ecoguides ƒ sur la découverte de nouveaux terrains d’exercice et le développement de compétences pour les Ecoguides déjà en poste.

3.2 A QUI S’ADRESSE LA FORMATION ? La formation sera accessible à tous les publics : ƒ ayant les conditions physiques requises ƒ ayant entre 18 et 45 ans ƒ au-delà de 45 ans la certification pourra être obtenue par le biais de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)

3.3 LES PRE REQUIS ET LES CONDITIONS D’ADMISSION ƒ Niveau scolaire : 3ème de collège avec ou sans le BEPC ƒ Aptitude physique : certificat Médical d’aptitude à exercer le métier Remarque : un système de dérogation est prévu pour les Ecoguides en place n’ayant pas le niveau scolaire requis

3.4 LES CRITERES DE SELECTION A PRIVILEGIER ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ

Expérience professionnelle liée aux ressources naturelles ou culturelles Critère économique : à court terme les publics en situation précaire seront privilégiés Critère géographique : à court terme les populations rurales seront privilégiées Attestations stages, témoignages permettant d’identifier le profil du futur stagiaire Lettre de motivation Projet professionnel

3.5 LES CONDITIONS POUR OBTENIR LA CERTIFICATION PAR LE BIAIS DE LA VAE Deux ans d’expérience professionnelle (ou moins en fonction de la densité de l’activité).

3.5.1 CONTENU DU DOSSIER VAE : ƒ Adapté au public : privilégiant l’oral et l’expertise de terrain (jeux de rôle…)

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

6


ƒ Chaque élément du référentiel métier doit faire l’objet d’un dossier constitué d’une série de questions ouvertes construites sur la base du référentiel métier : le dossier facilitera l’expression de l’expérience

3.5.2 QUI ACCOMPAGNE LA VAE ? Deux niveaux : ƒ Un accompagnateur au sein de la structure où travaille la personne ƒ Un référent d’une ONG formé à l’accompagnement

3.5.3 QUI EVALUE ? Un jury composé d’un professionnel et d’un formateur, évaluant le candidat lors d’un entretien très ouvert qui permettra de compléter le contenu du dossier.

3.6 LE CONTENU DE LA FORMATION Il se présente sous la forme de six modules, dont un consiste en un stage d’une durée d’un mois. Six Modules : chaque module fera l’objet d’un cahier des charges détaillé, feuille de route à laquelle devra se conformer le prestataire responsable de dispenser l’intégralité du module. 1. Homme et territoire 2. Communication/Interprétation/animation 3. Suivi écologique 4. Droit du tourisme 5. Secourisme et sécurité 6. Stage Le détail des modules figure en annexe I du présent document. Remarque : chacun des modules (excepté le stage) étant indépendant, il sera possible d’accueillir quelques stagiaires extérieurs qui pourront suivre le module dans le cadre de la formation continue.

3.7 L’APPROCHE PEDAGOGIQUE, LES METHODES La formation construite sur le principe de l’alternance, repose sur deux aspects fondamentaux : ƒ le rôle actif des Ecoguides dans leur parcours en formation ƒ la nécessité de contextualiser l’action des Ecoguides dans une situation professionnelle de terrain offrant de vraies situations de travail (objectif principal du module stage). Les méthodes seront adaptées aux publics accueillis en formation et privilégieront : ƒ une approche basée sur des méthodes actives (débats, présentations concrètes pour les notions théoriques, jeux de rôles….) ƒ la participation systématique des formés par des exercices et des études de cas concrets ƒ la relation directe entre les savoirs appris au centre de formation et ceux acquis ou en cours d’acquisition sur le terrain Trois points feront l’objet d’une attention particulière dans la préparation des modules : ƒ la compétence : les savoirs pratiques et théoriques abordés devront toujours être en relation avec les compétences identifiées dans le référentiel métier

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

7


ƒ l’analyse des pratiques : les expériences de terrain des Ecoguides seront utilisées comme vecteur de construction des situations pédagogiques ƒ les pratiques d’accompagnement : elles seront systématiquement mise en place pour chaque stagiaire et se concrétiseront par un accompagnement personnalisé adapté à la situation particulière de chaque Ecoguide en formation.

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

8


3.8 LE RUBAN PEDAGOGIQUE 1er mois

Module 1 Homme et territoire 35 heures

2ème mois

Module 3 Suivi Ecologique 35 heures

3ème mois

Module 2 (session 1)

Communication Interprétation et animation

21 heures

4ème mois

5ème mois

6ème mois

Module 2

Module 5 Secourisme et sécurité 35 heures

(session 2)

Communication Interprétation et animation

21 heures

7ème mois

Module 4 Droit du tourisme 35 heures

8ème mois

Bilan formation Certification 14 heures (Sur la base d’un groupe de 15 stagiaires

MODULE 6 STAGE

Stage immersion (Ecoguides

Stage terrain nouveau (Ecoguides

qui ne sont pas en poste)

qui en poste)

35 heures

70 heures

Stage terrain

Bilans 1er stages

Ecoguides qui ne sont pas en poste)

(Tout le groupe)

35 heures

7 heures

Stage en responsabilité 70 heures

Bilans stage en responsabilité Présentation travaux réalisés pendant le stage

14 heures

357 HEURES Chaque stagiaire construira son parcours individualisé de formation avec l’aide de son tuteur, en alternant périodes de stage et période de formation en centre et en lien avec sa situation particulière (déjà en fonction ou nouvel arrivant sur le métier)

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

9


4 PERSPECTIVES CONCRETES 4.1 L’EVALUATION DE LA FORMATION PILOTE La formation pilote fera l’objet d’une évaluation approfondie. Cette évaluation aura pour finalité d’apporter les amendements nécessaires au référentiel de formation expérimentale dans la perspective de sa validation définitive. L’évaluation portera sur quatre niveaux : 1. réaction ou niveau des opinions : il s’agira de recueillir les opinions des formés sur l’action de formation à partir d’un questionnaire et d’un bilan de fin de formation 2. Apprentissage ou niveau des acquis : il s’agit d’évaluer les connaissances acquises à l’issue de la formation à partir des : ƒ résultats obtenus en terme de certification ƒ évaluations des consultants à l’issue de chaque module théorique ƒ évaluations des tuteurs ayant accompagnés les Eco guides sur le module stage 3. Comportement en milieu de travail ou niveau de transfert des connaissances : un dispositif d’évaluation en situation de travail sera élaboré, il permettra de mesurer les aptitudes et applications des connaissances par les stagiaires, notamment au cours du stage en responsabilité (2ème partie de la formation). 4. Résultats ou niveau opérationnel : À l’issue de cette première formation, une évaluation différée sera programmée (6 mois après la fin de l’expérimentation), elle permettra de mesurer l’impact du programme de formation sur la performance globale des Ecoguides. Les touristes seront associés à cette évaluation. Les résultats seront communiqués aux instances Ministérielles de tutelles et Institutions ayant la responsabilité technique et logistique de la formation des Ecoguides ainsi qu’aux responsables de la branche professionnelle.

4.2 LA VALIDATION DEFINITIVE DU REFERENTIEL DE FORMATION Elle interviendra à l’issue de la présentation des différents niveaux d’évaluation et après amendements du référentiel initial.

4.3 L’INSCRIPTION DE LA FORMATION AU SEIN DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE 4.3.1 RAPPEL Une branche professionnelle regroupe les entreprises d'un même secteur d'activité. La banche est généralement composée de plusieurs métiers ayant des qualifications reconnues et un système organisé relatif à la formation professionnelle. Les métiers qui composent une branche professionnelle font l’objet d’accords professionnels habituellement regroupés au sein d’une convention collective qui doit être publiée au Journal Officiel.

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

10


4.3.2 ETAPES A FRANCHIR Ce rappel montre qu’il reste du chemin à parcourir pour que le métier d’Ecoguide soit clairement reconnu au sein de la filière touristique et de la branche éco touristique. Trois étapes sont maintenant essentielles à franchir : 1. Mise en place de la formation expérimentale et rédaction simultanément d’un texte officiel (décret Ministériel) portant : ƒ création officiel du métier et validation du référentiel de formation permettant l’accès au métier ƒ création d’un diplôme d’état certifiant : un « permis d’exercer » le métier qui devra progressivement devenir obligatoire pour accompagner les touristes 2. Identification des « métiers frères » en prenant appui sur la démarche initiée avec le métier d’Ecoguide afin d’identifier progressivement l’ensemble des métiers constitutifs de la branche Eco touristique au sein de la filière. 3. Construction d’un accord de branche ou d’une convention collective régissant les différents métiers de la filière. L’ensemble de ces étapes nécessite l’association de plusieurs groupes d’acteurs : ƒ les professionnels qui doivent être associés à l’identification de leur métier ƒ les acteurs politiques qui représentent le cadre légal au sein duquel les métiers peuvent s’exercer ƒ les acteurs institutionnels qui porteront l’appui technique et logistique ƒ les acteurs de la confédération patronale Gabonaise qui joueront un rôle déterminant dans la construction des accords liés à la branche professionnelle

5 CONCLUSION L’important travail de formalisation qui a été réalisé au cours des deux ateliers, le soutien des instances politiques, la volonté des acteurs qui composent la filière touristique aujourd’hui laissent présager une avancée certaine vers ces futures étapes. Le chemin à parcourir reste néanmoins aride, les balises à franchir doivent être identifiées, l’accompagnement sur la route est une nécessité. Gageons que la création de l’association professionnelle du tourisme durable au Gabon, via « Destination Gabon » offrira le dispositif d’appui nécessaire au franchissement de ces trois futures étapes.

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

11


6 ANNEXES 6.1 LE CONTENU DES MODULES EN LIEN AVEC LES COMPETENCES DU REFERENTIEL METIER INTITULE DU MODULE

CONTENU DU MODULE

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Bases en biogéographie : répartition des différentes forêts, mangroves, savanes etc.au Gabon Bases en climato : saisons, ensoleillement, précipitations, tornades etc. Bases en géographie physique : reliefs, sous-sols, hydrographie etc.

MODULE 1 : HOMME ET TERRITOIRE

Bases en préhistoire : notamment pétroglyphes de Lopé et autres sites majeurs Histoire des royaumes : avant contacts avec européens, les principaux sites d’esclavagisme européens, histoire des missions religieuses, aménagement et exploitation du territoire depuis l’indépendance (géographie sociale, économie)

Apport de témoignages Présentation de documents Visites de terrain Travaux dirigés Apports de connaissances

Acquérir et/ou consolider des connaissances en lien avec l’exercice du métier

Un module de 5 jours, soit 35 heures

Géographie sociale et économique : Aménagement et exploitation du territoire

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

12


INTITULE DU MODULE

CONTENU DU MODULE

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Apport de techniques et outils Jeux de rôles Travaux pratiques

Acquérir et/ou consolider des connaissances générales relatives à l’animation et la communication et construire des savoirs faire en lien avec les connaissances

Deux modules de 3 jours, soit 42 heures

depuis l’indépendance Ethnologie : Etude des artefacts, des mécanismes filiaux, des principales cérémonies et initiations.

MODULE 2 : COMMUNICATION INTERPRETATION ET ANIMATION

Ethnobiologie : pharmacopée traditionnelles, variétés alimentaires sélectionnées puis exploitées par les populations, impacts sur les paysages. Etre en situation de communication : Techniques verbales et non verbales, écoute, attention, reformulation, adaptation aux publics accompagnés, notion de feedback. Développer des habiletés d’intervention afin de minimiser les problèmes de communication. Connaître les techniques d’intervention auprès de la personne. Etude des artefacts, des mécanismes filiaux, des principales cérémonies et initiations. Interprétation : Vulgarisation des connaissances scientifiques et traditionnelles, utilisation (+/- conception) de maquettes, dessins, vidéos, photos, poster, cartes. Gestion de groupes : définition d’un groupe, de sa construction et de sa dynamique. Techniques pour rassurer, mettre en confiance et mettre en sécurité un groupe (sur les aspects psychologiques)

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

13


INTITULE DU MODULE

CONTENU DU MODULE

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Techniques d’observation : apprentissage des techniques et outils basiques d’observation/approche de la faune (jumelles, GPS, boussoles, affût, photo et vidéo.) Animation : approche des techniques basiques d’animation, création de petits évènements ludiques et pédagogiques à destination des groupes de touriste (discussion pendant repas, projections, diaporamas….), des partenaires villageois (cérémonies, découverte d’activités rurales, parcours ethnobotaniques, écomusées…) Anglais : Enseignement des bases nécessaires pour les mises en situations de travail sur les terrains de stage Dynamique des milieux : connaissances basiques sur les éléments constitutifs d’un écosystème, sur les transformations de milieux, lentes (temps géologiques) ou rapides (après perturbations naturelles ou humaines). MODULE 3 SUIVI ECOLOGIQUE

Eco éthologie animale : alimentation, reproduction, socialisation, déplacements des principales espèces observées

Apport de connaissances, techniques et outils Travaux pratiques

Acquérir et/ou consolider des connaissances en lien avec l’exercice du métier Acquérir des techniques inhérentes à l’exercice du métier

Un module de 5 jours, soit 35 heures

Eco éthologie végétale : fructification, germination, fécondation des plantes. Connaissances basiques relatives aux

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

14


INTITULE DU MODULE

CONTENU DU MODULE

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Apport de connaissances, techniques et outils Conception de produits touristiques simples

Acquérir et/ou consolider des connaissances en lien avec l’exercice du métier Concevoir des produits touristiques adaptés et conformes à la réglementation

Un module de 5 jours, soit 35 heures

interactions avec changements climatiques Suivi de la ressource : Connaissances des techniques de base relatives à l’enregistrement des indices de présence des espèces clés de divers milieux (monitoring), en lien avec la conservation des parcs

MODULE 4 DROIT DU TOURISME

Techniques d’aménagement et de réaménagement de circuits : Connaissances et pratiques relatives à la conception, la réalisation, l’entretien des circuits touristiques en lien avec les attentes des touristes et en graduant les niveaux de difficultés Cadre juridique de l’activité touristique : connaissances basiques relatives au droit du tourisme au Gabon (droit des sociétés, des salariés, des concessions) et connaissance des acteurs (rôle des administrations, des opérateurs, des élus concernés) Conception d’un produit touristique : connaissance des différentes étapes et des outils associés pour la conception d’un produit touristique : de l’analyse de la demande à l’évaluation du produit proposé Place du guidage dans le réseau des responsabilités civiles, des assurances, des garanties de qualité de prestation

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

15


INTITULE DU MODULE

CONTENU DU MODULE

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Apport de connaissances et techniques Travaux pratiques

Acquérir et/ou consolider des connaissances en lien avec l’exercice du métier Etre en capacité d’assurer la sécurité du groupe accompagné

Un module de 5 jours, soit 35 heures

Place du guidage au sein des différents types de tourisme nature, culture, scientifique, éco touristique, responsable ; préoccupations éthiques, connaissances des chartes. Soins aux blessés : connaissance et application des premiers soins en cas d’accidents divers Règles de sécurité : relatives aux véhicules (4X4, bateaux), aux déplacements de groupes en brousse (visà-vis des animaux, de l’environnement), entretien des circuits touristiques

MODULE 5 SECOURISME ET SECURITE

Connaissance et application des procédures d’entretien et de vérification des équipements, des procédures d’alerte en fonction des outils de communication (téléphones satellite, radio HF etc.) Connaissance et mise en œuvre des techniques de navigation si le groupe est égaré (orientation avec boussole, avec GPS, lecture carte) Connaissance et mise en œuvre des techniques de survie en cas de groupe égaré (établissement d’un campement non prévu, alimentation) Connaissance et mise en œuvre des techniques de réparation de véhicules ou

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

16


INTITULE DU MODULE

MODULE 6 STAGE

CONTENU DU MODULE des équipements divers inhérents à l’accompagnement et la sécurité des touristes. Stage en milieu littoral Stage en milieu forestier Stage dans une zone anglophone

MODALITES PEDAGOGIQUES

OBJECTIFS DU MODULE

DUREE DU MODULE

Les parcours individuels de stage seront identifiés pour chaque stagiaire à travers un projet de stage

Construire/consolider les compétences professionnelles inhérente à l’exercice du métier sur des terrains variés

Un module de 4 semaines sur la base de 7j/semaineÆ140 heures

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier Novembre 07

17


6.2 APPUI

DU MINISTERE DU TOURISME PROFESSIONNALISATION DES ECOGUIDES

A

LA

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier 18 Novembre 07


Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier 19 Novembre 07


6.3 LISTE DES PARTICIPANTS A L’ATELIER DE NOVEMBRE 07 DE PRODUCTION DU REFERENTIEL DE FORMATION

Professionnalisation des Ecoguides - Référentiel de Formation – Atelier 20 Novembre 07


Referentiel de formation des Ecoguides du Gabon  

Proposition de descriptif de la formation que les acteurs du secteur souhaiteraient voir mise en oeuvre pour donner accès au métier d'écogui...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you