Issuu on Google+


Numéro 10#

RoG Inside Magazine

RÉDACTION Rédacteurs : Daniel Da Silva Da Costa alias Danieru Sensei, Nils Provost alias Tamriel, Thomas Parra alias Kopaka Nuva, Sébastien Serre alias Seb100, Harith Larabi alias Extasy Mise en page : Sébastien Serre alias Seb100 Sur une idée original de : Karnal Ont colaboré à ce numéro : Probe

ÉDITO Comment RoG Inside est réapparu ? Suite à l’abandon du projet RoG Inside en Octobre 2013 par manque de temps des rédacteurs, nous avons décidé de relancer le concept ! Après en avoir parlé à Karnal ainsi qu’à Seb100, nous avons recruté une nouvelle équipe pour que le contenu du magazine soit plus diversifié et dans le but de faire davantage participer les membres du forum ! L’idée de relancer ce projet m’est venue car j’appréciais le magazine et trouvais dommage de le laisser tomber aux oubliettes ! Après tout qui ne rêve pas d’avoir un magazine aux couleurs de sa marque favorite ? Malgrè un début bien difficile, nous arrivons enfin à boucler ce numéro. Le but de cette reprise est de vous « divertir » et surtout de parler de notre passion tout en vous présentant les dernières nouveautés hardware, software et vidéoludique en date ! N’hésitez à nous faire part de vos impressions. Tous les messages d’encouragement seront les bienvenus.

SOURCES www.pcworld.fr

Kopaka Nuva

RECRUTEMENT Si vous voulez faire partie de l’équipe, n’hésitez pas à nous contacter ! RoGInside@outlook.fr www.facebook.com/RogInside

2


ROG INSIDE 11# Mai 2014

SOMMAIRE News 5

ASUS annonce ses nouvelles cartes mères Z97 et H97

12

ASUS dévoile sa gamme Strix

Tout sur les dernières cartes mères ASUS Z97 et H97 qui viennent d’être annoncées par le constructeur Taïwanais. Plus la présentation des déclinaisons TUF Z97 et les trois dernières cartes estampillées RoG toujours en Z97.

La dernière gamme de produit de ASUS. Casque et cartes graphiques, de quoi donner envie aux plus passionnés !

14

L’overclockeur numéro 1# en France !

ASUS Présente Wizerty

m

Dossier

p.15 Future technologies

DDR4, USB 4.0, PCI-e 4.0, SATA IV, tout y passent.

Events 23

3

Paris Games Week 2014

Tout ce que vous devez savoir sur la prochaine édition du salon du jeu vidéo à la francaise !


Jeux 25

26

Wolfenstein : The New Order

Blazkowicz reprend du service dans un monde gagné par l’Allemagne Nazi.

Mario Kart 8

Le célèbre jeu de course signé Nintendo est de retour pour le plaisir des grands et des petits.

m

Zoom

p.27 Watch Dogs

Le jeu tant attendu et maintes fois repoussé est enfin là !

31 Wildstar Le nouveau MMORPG signé NCsoft

arrive !

4


News

ASUS annonce ses cartes mères Z97 et H97

A

SUS a annoncé une gamme complète de cartes mères équipées des derniers chipsets Intel Z97 Express et H97 Express, compatibles avec les processeurs Intel Core de 4ème et 5ème génération (Haswell, Haswell Refresh et Haswell Refresh-K/Devil’s Canyon). Les cartes mères ASUS Z97 et H97 sont très bien équipées et conviennent parfaitement pour le montage d’un PC, qu’il s’agisse d’un PC de haute performance, d’une configuration de jeu puissante ou d’un centre de divertissement multimédia. Grâce à des technologies exclusives ASUS visant à améliorer les performances et la fiabilité et au support des dernières interfaces de stockage à ultra-haute vitesse SATA Express et M.2, les cartes mères ASUS Z97 et H97 sont prêtes pour l’avenir. Les cartes mères ASUS Z97 et H97 disposent d’un nouveau design, avec un dissipateur qui se distingue par sa forme circulaire unique placé sur un PCH de nouvelle génération. D’une couleur or pâle obtenue par anodisation, ce radiateur est l’élément visuel distinctif de ces nouvelles cartes mères et ce design original illustre le soin apporté par nos ingénieurs à la conception des produits. Les cartes mères ASUS Z97 et H97 conviennent à tous les types de configuration et d’utilisation, que ce soit pour le travail, le jeu ou le multimédia.

5

Les apparences ne font pas tout, bien sûr, et pour assurer d’excellents niveaux de performance, d’efficacité et de fiabilité, les cartes mères ASUS Z97 disposent de la technologie 5 Way Optimization, offrant 5 axes d’optimisation. Cette fonction exclusive s’appuie sur l’expérience des versions précédentes et donne ainsi le moyen le plus simple de contrôler et d’optimiser tous les aspects importants du fonctionnement de la carte mère. Elle comprend le nouveau logiciel TurboApp, un panneau de réglages intuitif permettant à l’utilisateur de facilement sélectionner les paramètres audio et réseau pour chacune de ses applications. Le logiciel Fan Xpert est également présent dans sa 3ème version et permet de gérer la ventilation de son PC grâce à de multiples capteurs thermiques et de réduire la vitesse

du ventilateur processeur en dessous du minimum par défaut. Cela assure une utilisation du PC quasiment silencieuse lorsqu’il est peu sollicité. La technologie 5 Way Optimization conserve toutes les fonctionnalités de la version précédente : TurboV Processing Unit (TPU) pour améliorer les performances du processeur, Energy Processing Unit (EPU) pour optimiser les économies d’énergie et l’étage d’alimentation numérique DIGI+ offrant des performances améliorées, une efficacité accrue et une fiabilité optimale.


Avec cette technologie, les utilisateurs peuvent facilement overclocker leur processeur pour en améliorer les performances (par exemple, jusqu’à 20% pour un processeur Intel Core i7 4770K), obtenir un meilleur équilibre entre refroidissement et le silence, réduire le lag des jeux en réseau et être clairement audible lors de communications en pleine action. Cette optimisation intelligente et complète donne ainsi le pouvoir à l’utilisateur pour totalement contrôler sa configuration. Les cartes mères Z97 et H97 sont équipées de la technologie Crystal Sound 2 pour fournir un son impeccable. Pour cela, cette technologie regroupe plusieurs éléments : une protection physique, un circuit imprimé dont les canaux gauches et droits sont séparés pour conserver la qualité des signaux et des composants électroniques de premier choix, dont des condensateurs fabriqués au Japon et des amplificateurs opérationnels. Elle propose également un panneau de commandes facile à utiliser qui laisse l’utilisateur optimiser et personnaliser les paramètres audio, que ce soit pour les jeux, pour tchatter, regarder des films ou écouter de la musique. Pour un réseau extrêmement fluide, le logiciel Turbo LAN est fourni avec une interface utilisateur intuitive permettant aux utilisateurs de réduire considé-

rablement les lags sans connaissances réseaux particulières. En plus de la puce Ethernet Gigabit d’Intel, les cartes mères1 ASUS Z97 sont également équipées du Wi-Fi double bande 802.11ac et du Bluetooth 4.0 pour une connectivité complète. ASUS utilise des normes de compatibilité et de validation strictes pour garantir une excellente qualité tout au long de la vie d’un produit. La technologie ASUS 5X Protection vous assure que seuls des composants électroniques de qualité supérieure ont été intégrés pour assurer une durée de vie prolongée. Ces composants incluent notamment des modules de tension DIGI+ VRM, des composants antisurtension dédiés à la mémoire, des compo-

sants ESD Guards, des condensateurs solides 5K et un panneau arrière I/O en acier inoxydable, résistant à la corrosion. Un vaste programme de certification vous assure la compatibilité avec plus d’un millier de composants et appareils, y compris avec les processeurs et serveurs grand public, des centaines de modules de mémoire, des cartes graphiques, des périphériques, des alimentations, des écrans et des périphériques réseaux. ASUS est si confiant sur la compatibilité de ses cartes mères de série 9 que l’ensemble de la liste des fournisseurs qualifiés (QVL), qui répertorie chaque composant compatible, a été publiée et est consultable par le public. Pour assurer une fiabilité maximale, chaque carte mère est soumise à plus de 7000 heures de tests physiques rigoureux, y compris des tests de température, d’humidité, de burn-in, de marche/ arrêt, de consommation d’énergie, d’insertion et de choc thermique. Chaque composant certifié compatible est soumis à un maximum de 24 heures de tests de vieillissement pour assurer un fonctionnement quotidien sans problèmes.

6


News Pour ceux qui cherchent à réunir tout leur environnement multimédia, les cartes mères ASUS embarquent ASUS HomeCloudqui donne la possibilité aux utilisateurs d’accéder à tout le contenu d’un PC à distance, de diffuser du contenu multimédia vers tout dispositif approprié via le réseau et de gérer le contenu où qu’ils se trouvent et peu importe où il est stocké. La fonction intégrée Wake-on-WAN permet aux utilisateurs de réveiller et de contrôler un PC à distance avec un smartphone, n’importe où et n’importe quand. Elle transforme ainsi le disque dur de votre ordinateur en un cloud privé, sans les limites de stockage d’un cloud traditionnel.

Les spécifications

7

Les utilisateurs de cartes mères ASUS de la série 9 offrent une touche de futur avec les accessoires NFC Express et le chargeur sans fil ASUS. La base NFC Express 2 permet aux utilisateurs de faire interagir leur PC avec leur smartphone sans fil et efficacement. Il leur suffit de poser le smartphone sur la base du NFC Express 2 pour récupérer un film depuis leur PC, pour s’identifier sur leur PC sans avoir à taper de mot de passe ou pour sauvegarder des photos et des vidéos prises depuis la dernière synchronisation du smartphone vers le PC. Le chargeur sans fil ASUS permet aux utilisateurs de recharger leur smartphone compatible Qi simplement en le pla-

çant sur le chargeur, sans avoir besoin de câble ou d’adaptateur encombrant. ASUS NFC Express 2 et le chargeur sans fil sont livrés avec les modèles Z97 sélectionnés ou sont disponibles séparément pour une utilisation avec n’importe quelle carte mère ASUS Série 9.


Cartes mères Z97 TUF

A

SUS dévoile ses cartes mères Z97 de la série TUF, construites autour du dernier chipset Intel Z97 Express. Les nouvelles cartes mères TUF Sabertooth Z97 Mark 1 et Sabertooth Z97 Mark 2, Gryphon Z97 et Z97 Gryphon Armor Edition supportent les processeurs Intel Core de 4ème et 5ème génération (Haswell, Haswell Refresh et Haswell Refresh-K/Devil’s Canyon) et, en exclusivité sur la Sabertooth Z97 Mark 1, la nouvelle interface SATA Express. Disponibles en deux formats ATX et mATX, les cartes mères Z97 TUF sont adaptées à toutes les configurations.

Les cartes mères TUF sont mondialement renommées pour leur robustesse, leur stabilité à long terme, leur durabilité et leur style audacieux. Les nouveaux modèles perpétuent cette tradition avec un nouveau design d’inspiration militaire et l’utilisation de composants électroniques de qualité supérieure. Les cartes mères TUF voient leur gestion thermique améliorée grâce à TUF ICe qui permet un contrôle précis des ventilateurs et la surveillance des sondes de températures. Sont également inclus Thermal Radar 2, qui assure la gestion des sondes et des ventilateurs, Dust de-Fan, un ventilateur réversible et VGA Fan Control, qui rend les cartes mères TUF plus stables et plus fiables.

Les cartes mères TUF Sabertooth Z97 Mark 1 et Gryphon Z97 Armor Edition sont équipées de TUF Fortifier, une plaque placée à l’arrière de la carte mère qui fait office de dissipateur capable d’évacuer la chaleur des composants clés, notamment au niveau des étages d’alimentation (VRM), et d’en réduire la température d’environ 7° C. Ces modèles utilisent également la Thermal Armor, une coque spéciale couvrant toute la carte mère et qui optimise le flux d’air pour améliorer la dissipation de chaleur. Nouveauté, la technologie Dust de-fan permet aux ventilateurs de souffler la poussière hors des composants internes, et Dust Defender protège les ports non utilisés de la poussière, à l’intérieur et à l’extérieur du PC.

Toutes les cartes mères Z97 TUF comprennent Thermal Radar 2, un logiciel qui permet désormais aux utilisateurs de contrôler les ventilateurs de leurs cartes graphiques ASUS et les ventilateurs de leur configuration. Conçu pour offrir un contrôle total de la ventilation et du système de refroidissement, il assure un équilibre parfait entre le silence, le refroidissement et la performance. En outre, la nouvelle puce TUF ICe offre un contrôle ultraprécis de la température et de la vitesse des ventilateurs, que ce soit en utilisant la fonction d’optimisation automatique offerte par Thermal Radar 2 ou en passant par le mode de réglages manuels.

8


News grande fiabilité. Les composants TUF sont certifiés conformes à des normes militaires et ont été mis à jour avec de nouvelles bobines en alliage, qui garantissent une température réduite de près de 13,6%. De leur côté, les composants TUF ESD Guards se chargent de protéger la carte et ses éléments les plus sensibles contre les décharges électrostatiques et ont été testés selon des normes jusqu’à deux fois supérieures à la norme industrielle.

La Sabertooth Z97 Mark 1 et la Gryphon Z97 Armor Edition sont toutes deux équipées de Thermal Armor, TUF Fortifier et Dust Defender, qui améliorent le refroidissement, la stabilité et la durabilité. Les Sabertooth Z97 Mark 2 et Gryphon Z97 sont conçues avec des composants TUF répondant à des normes militaires et garants d’une fiabilité sans failles ; ainsi que de TUF ICe et Thermal Radar 2, pour un contrôle complet du système refroidissement. Toutes les cartes mères de la série TUF Z97 sont rigoureusement testées pour garantir la plus

Les spécifications

9

Grâce à plus de 7000 heures de tests et à des contrôles de compatibilité avec plus de 1000 périphériques et accessoires, les cartes mères TUF Z97 sont solidement construites pour que l’on puisse leur faire totalement confiance et chacune d’elles est couverte par une garantie de 5 ans.


Trois cartes mères signées RoG

A

SUS Republic of Gamers (ROG) annonce ses nouvelles cartes mères gaming Maximus VII Gene, Maximus VII Hero ATX et Maximus VII Ranger ATX. Ces cartes mères Maximus VII embarquent un chipset Intel Z97 sur un socket LGA 1150 et prennent en charge les processeurs Intel Core de 4ème et 5ème génération (Haswell, Haswell Refresh et Haswell Refresh-K/Devil’s Canyon) Ces trois cartes mères s’appuient sur l’expérience ROG reconnue dans l’univers du gaming et de l’Overclock (ASUS Présente – Wizerty, Overclocker). Les trois belles arborent le look ROG reconnaissable à ses couleurs noir et rouge et les Maximus VII Gene et Hero sont les premières à offrir un circuit imprimé bicolore aux finitions mattes, également noire et rouge. Les Maximus VII intègrent des composants électroniques haut de gamme, un socket nickelé de couleur noir et un PCB aux pistes optimisées. Elles disposent également d’une puce réseau et d’une solution audio conçues pour le jeu, d’un BIOS UEFI amélioré et d’un port M.2 (PCIe x2) permettant un débit de 10 Gbit/s. Les cartes mères de la série ROG Maximus VII disposent de la dernière puce Ethernet d’Intel pour des sessions gaming plus rapides et plus fluides. Cette puce limite l’utilisation du processeur afin de réserver la puissance de calcul pour les jeux et offre un débit TCP et UDP exceptionnellement élevé. ROG a également amélioré le port LAN RJ45 avec LANGuard, une technologie avancée de couplage de signaux fonctionnant de concert avec des condensateurs montés en surface qui améliorent le débit.

La technologie LANGuard intègre également des composants ESD Guards qui assurent aux cartes de la gamme Maximus VII une meilleure protection contre les décharges électrostatiques et une meilleure tolérance à l’électricité statique, respectivement 1,3 fois et 1,9 fois supérieures à celles offertes par les cartes standards.

La troisième version de la technologie exclusive GameFirst a été améliorée et propose ici encore plus de fonctionnalités gaming ainsi qu’une interface toujours plus conviviale.GameFirst III peut prioriser les paquets de jeux et leur allouer davantage de bande passante afin d’assurer des parties en ligne sans lags. Les utilisateurs peuvent sélectionner plusieurs modes prédéfinis (Partage de fichier, Jeu, Streaming et Optimisation) et ils peuvent même gérer la bande passante pour des applications individuelles.GameFirst III dispose également d’un outil intégré pour surveiller le trafic réseau et d’un outil de test pour mesurer la vitesse de connexion.

10


News Les ROG Maximus VII Hero et Ranger sont équipées d’une carte son SupremeFX 2014 et la Maximus VII Gene dispose d’une carte son intégrée SupremeFX Impact II. Ces solutions audio utilisent des technologies d’isolation pour minimiser les interférences électromagnétiques (EMI), des condensateurs audio ELNA® et 8 sorties audio plaquées or pour fournir une qualité sonore soignée.

Cette septième génération de cartes mères Maximus propose de nouvelles technologies audio comme Sonic SenseAmp , qui détecte l’impédance du casque et ajuste automatiquement l’amplification, ou encore le bouton Sonic SoundSafe qui offre un moyen facile d’appliquer les meilleurs réglages audio selon les genres de jeux, grâce à 4 modes prédéfinis : FPS, course, combat et sport. La technologie audio SupremeFX est également accompagnée de Sonic Studio, une nouvelle suite de réglages audio avec une fonction Virtual Surround 7.1.Sonic Studio assure également des réglages détaillés permettant de modifier la réverbération, la puissance des basses, l’égalisation et la clarté des voix, afin de laisser les utilisateurs adapter le son selon leurs préférences. KeyBot permet aux utilisateurs une «mise à niveau» de leur clavier grâce à sa prise en charge par la prise USB dédiée qui active le microprocesseur KeyBot exclusif. Grâce à lui, les utilisateurs peuvent assigner des macros aux touches de fonction pour les raccourcis et les combinaisons en jeu et il leur est même possible de programmer des

Les spécifications

11

identifiants de session ou le lancement d’applications. L’alimentation TrueVolt USB est conçue pour fournir une sortie 5V stable aux ports USB avant et arrière. Cette alimentation linéaire isolée minimise les fluctuations de tension potentielles pour s’assurer que tous les périphériques connectés reçoivent l’énergie suffisante en toute circonstance. Les cartes mères de la série ROG Maximus VII sont équipées d’un BIOS UEFI pilotable à la souris, conçu pour une configuration rapide et possédant des fonctionnalités avancées qui aident les utilisateurs débutants comme confirmés, qu’il s’agisse d’overclocking ou de réglages de base. Ils peuvent même définir leurs options en favoris. Cette nouvelle version des BIOS ROG UEFI détecte automatiquement les cartes graphiques ASUS et fournit aux utilisateurs des informations détaillées tandis que la fonction de sécurité Secure Erase intégrée propose de restaurer entièrement un SSD dans sa configuration de sortie d’usine pour ainsi retrouver toutes ses performances.

Les caractéristiques et la disponibilité sont sujettes à des modifications sans préavis et peuvent différer selon les pays. Les performances réelles dépendent de l’utilisation et de la configuration du produit, de l’environnement et d’autres facteurs.


ASUS dévoile sa nouvelle gamme Strix S

trix est une nouvelle marque gaming d’ASUS qui cible le segment des performances Premium. Au début, la gamme comprendra des cartes graphiques et des casques, avec d’autres gammes de produits prévues au lancement mais plus tard cette année. Pour les cartes graphiques, le rôle de Strix sera à la fois de remplacer certains modèles DirectCU II standard pour offrir des fonctionnalités supplémentaires et pour offrir une alterna-

tive à la fois dans le style du produit et dans les caractéristiques des RoG pré-overclocké (Les GPU Strix auront un refroidissement hybride). La gamme Strix sera du très haut de gamme, comme la marque RoG, mais la gamme RoG restera reine avec ses cartes Matrix, MARS et ARES étant à la tête du tableau des performances. Pour les casques, Strix fournit une alternative à l’Orion et au Cerberus que ce soit dans le style et dans les caractéristiques.

Strix qu’est-ce que c’est ? Extrait de la Rome antique et du mot grec hibou, Strix signifie une ouïe vive et une vue plus performante. Strix signifie : «sentir votre environnement de sorte que vous détectiez et réagissiez au moindre mouvement ambiant.» Strix signifie aussi : «la survie sur le bord même de l’instinct. Strix est dans votre sang, comme il est dans le nôtre.»

Le casque Strix Pro Gaming

12


News

A

imants 60mm en néodyme, coussins en forme hexagonale (130mm à travers au point le plus large) et la technologie qui filtre notre plus de 90% du bruit ambiant - le nouveau casque de jeu Strix Pro est une nouvelle alternative au Cerberus, Orion ou casque Vulcan déjà sur le marché. Le Strix Pro est compatible avec PC, Mac, PlayStation 4 et tous les smartphones ainsi que les tablettes qui utilisent en standard les prises stéréo 3,5 mm.

Les cartes graphiques Strix OC edition Les cartes graphiques Asus Strix reprendront le système de refroidissement DirectCU II. En revanche, les deux ventilateurs seront de type classique, ceux de type CoolTech ayant visiblement étaient remis au placard.

13


Détail intéressant, un mode 0 dB est mis en avant. Asus indique que la carte coupera la rotation des deux ventilateurs lorsqu’elle sera au repos ou lorsque la charge sera très faible. Une manière intéressante de baisser encore un peu plus le bruit généré au repos, bien que les cartes graphiques DirectCU II soient généralement déjà très silencieuses dans ces conditions. Sans trop forcer sur notre imagination débordante, on peut penser que les ventilateurs ne s’enclencheront en jeu qu’une fois une certaine température atteinte par le GPU.

NVIDIA GTX 780 La quantité de mémoire graphique a été doublée pour passer à 6 Go. Côté fréquences, celle du GPU est annoncée à 889 MHz de base et à 941 MHz en moyenne via GPU Boost, contre respectivement 863 et 902 MHz sur le modèle de référence. Les 6 Go de GDDR5 restent quant à eux à 1502 MHz.

AMD R9 280 Côté fréquences, le GPU sera à 933 MHz tandis que les 3 Go de mémoire graphique seront à 1300 MHz. Un léger overclocking donc, puisque les fréquences classiques de la R9 280 sont de 933 et 1250 MHz. Disponibilité et prix seront communiqués ultérieurement, vraisemblablement lors du Computex.

ASUS Présente Wizerty Solidement installé dans le top 10 de l’Overclockers League, Wizerty est l’overclocker français numéro 1 et l’un des meilleurs sur la scène mondiale. Découvrons son univers et sa passion pour mieux comprendre l’overclocking. https://www.youtube.com/watch?v=wIKRGsT8rUo

14


dossier

Futures Technologi

E

n 1965, Gordon Moore, cofondateur avec Robert Noyce et Andrew Grove de la société Intel en 1968, établit une loi selon laquelle tout les 3 ans les composants informatiques verraient leurs performances multipliées par quatre. Sa loi, fondée sur un constat empirique, a été vérifiée jusqu’à ce jour. Mais où s’arrêtera cette croissance exponentielle ? Va-t-elle encore être vraie pour de nombreuses années, ou avons nous déjà poussé les performances à leur maximum ? Nous allons tenter de comprendre où en sont les futures technologies que nous verrons sortir dans quelques mois ou, pour certaines, plusieurs années (même beaucoup d’années...). Jusqu’où pourrons-nous encore pousser les technologies actuelles ? Quels sont les nouveaux matériaux et techniques que l’on pourrait voir débarquer dans nos machines dans un proche avenir ? Alors, que nous réserve le futur ? Réponse dans ce dossier signé Seb100 et Kopaka Nuva.

15

Gordon Moore


ies DDR4

100, 1066, 1866MHz, depuis toujours la fréquence de nos barrettes de mémoires ne cesse d’augmenter pour épauler des processeur toujours plus rapides. Et à chaque génération de mémoire DDR des fréquences leurs sont propres, ainsi souvenez-vous la DDR plafonné péniblement à 300MHz, il fallu attendre l’arrivé de la DDR2 pour atteindre les 1066MHz. Et puis vint enfin notre chère et tendre DDR3 avec ses fréquences allant de 1066 à 2133MHz ! Notez également que la DDR3 existe depuis environ 6 ans et que la DDR et DDR2 ont eu une durée de vie respective de 2 et 3 ans. Mais que vaudra la DDR4 ? Quels changement avec la DDR3 ? Tout d’abord, nous aurons droit à des fréquences de 2133 Mhz (Minimum),à un voltage de 1.2 V contre 1.5 V pour la DDR3 (ce qui va réjouir les Overclockeurs) et des puces encore plus petites pour avoir des barrettes de RAM de plus grande capacité. La DDR4 aura comme vitesse maximum la fréquence de 2666 Mhz, soit 25 % de plus que la DDR3 qui plafonne à 1866Mhz. Comme à chaque nouvelle génération de DDR, un changement de carte mère serra nécessaire pour bénéficier des ces nouveautés. Mais pour le moment, aucune carte mère gérant la DDR4 n’a été annoncée, nous savons juste que le Chipset X99 est destiné a supporter ces nouvelles barrettes. C’est beau tout ça, mais c’est pour quand ? Elle fut d’abord annoncé pour l’année 2013 par Crucial, mais elle sera comme vous l’avez remarque pour fin 2014. Intal a d’ailleurs annoncé une totale prise en charge de la DDR4 par ses futures processeurs Broadwell qui devraient sortir avant les fêtes de fin d’année. Samsung, le plus gros fabriquant de puces mémoire au monde, a annoncé qu’ils avaient déjà débuté la production de puces DDR4 à destination de barrettes mémoire PC et serveur. De la DDR Hybride chez IBM ? En effet, IBM a annoncé une technologie appelée « Technologie à changement de phase ». Elle pourrait une fois sa mise sur le marché remplacer les puces NAND (l’ensemble des mémoires DDR). Une mémoire à changement de phases est une mémoire constituée d’un alliage de germanium d’antimoine et de tellure qui change d’état lorsqu’il est traversé par un courant. Cette mémoire à changement de phases à des performances qui peuvent être jusqu’à 275 fois plus rapide qu’un SSD en PCI-e ! Même si pour le moment cette technologie n’es pas encore destinée à une production de masse, nous pouvons imaginer un boulversement dans l’univers de la mémoire vive dans les prochaines années. En conclusion, la DDR4 arrive très prochainement et promet de nettes améliorations comparé a la DDR3. Reste tout de même à attendre les futures cartes mères et processeurs compatibles à cette nouvelle technologie. Ceux qui auront le plus à en profiter seront les ordinateurs portables, dans lesquels la baisse de consommation jouera un rôle déterminant pour l’autonomie.

16


dossier

USB 4.0

Alors que l’USB 3.0 peine à se démocratiser on réfléchit déjà à son successeur. L’USB de son nom complet Universal Serial Bus est la norme la plus commune au monde et à chaque version de cette norme correspond principalement un débit maximum. Ainsi l’USB 1.0 sortie en 1996 atteignait 1,5Mbit/s (0,19Mo/s) puis sa révision 1.1 en 1998 atteignait 12Mbit/s (1,5Mo/s). Enfin ce fut le tour du très populaire USB 2.0 de prendre le relai en 2000 avec un débit de 480Mbit/s (60Mo/s). Pour finir, en 2008 le nouveau standard 3.0 permit un bond dans les vitesses de transfert par rapport à l’USB 2.0 avec un débit de 5Gbit/s (600Mo/s). Mais aujourd’hui où en est-on ? La norme 3.0 a t-elle encore de longues années devant elle ou parle-t-on déjà de son successeur ? Aujourd’hui il n’y a pas encore eu de confirmation officielle sur le développement d’une éventuelle norme USB 4.0, en revanche la norme 3.1 est déjà d’actualité. En effet, proposée puis approuvée en 2013 par le USB 3.0 Promoter Group, cette révision de l’USB devrait atteindre un débit de 10Gbit/s (1,2Go/s). Alors que rares sont les périphériques limités par la vitesse de transfert de l’USB 3.0, cette version 3.1 ne devrait pas tarder à sortir. Nous devrions ainsi voir les premiers périphériques compatibles USB 3.1 faire leur apparition vers la fin de l’année 2014. Et pour notre plus grand bonheur le tout restera rétro compatible. Ainsi il ne faut pas attendre l’USB 4.0 de si tôt, qui ne devrait pas sortir avant 2020, mais consolons-nous avec l’arrivé de l’USB 3.1 qui devrait laisser du temps avant que les constructeurs exploitent la totalité de le vitesse de transfert de cette dernière norme.

PCI-Express 4.0

Le 29 Novembre 2011, PCI SIG annonçait officiellement travailler sur le remplaçant du PCIe 3.0. Il ne leur aura fallu qu’un an entre la sortie du PCIe 3.0 et l’annonce de la préparation de la norme 4.0. En effet, c’est en Novembre 2010 que fut lancé le PCI-e 3.0 avec un débit de 1Gbit/s remplaçant ainsi le PCIe 2.0 et son débit de 500Mbit/s. Alors que faut-il attendre du PCIe 4.0 ? L’écart avec la version précédente est-il important ? Si chère à nos yeux pour accueillir nos cartes filles, le PCIe est en train de revoir sa norme pour sortir en version 4.0 afin d’accompagner des cartes graphiques toujours plus puissantes et donc rapides. Le PCIe 4.0 devrait ainsi permettre d’atteindre des débits de l’ordre de 2Gbit/s, soit le double de la version 3.0 actuelle. Et ceci n’est pas du à une coïncidence, il devrait bénéficier d’une bande passante bidirectionnelle permettant ainsi de doubler la vitesse. Le tout sera fait sans dépasser les règles de consommation électrique fixées par le PCIe 3.0. PCI SIG estime la sortie de cette nouvelle norme à fin 2014 d’après leur dernière roadmap, mais cette date pourrait ne pas être respectée et la sortie pourrait être repoussée à 2015. Mais les cartes filles actuelles exploitent-elles déjà la totalité du débit fourni par le PCIe 3.0 ? C’est une question que moi-même, possesseur d’un GPU certifié PCIe 3.0 monté sur une carte mère PCIe 2.0, me suis posé plusieurs fois. J’ai donc cherché la réponse à cette question qui en intéressera plus d’un. Tout d’abord, sachez que pour être full PCIe 3.0, il faut un CPU Ivy Bridge qui intègre un chipset Z77, et une carte graphique à cette norme, à savoir les HD 7000 ou les GTX 600 au minimum. D’après de nombreux benchmarks, un GPU de dernière génération sur un PCIe 2.0 fonctionne avec les même performances que sur un bus 3.0. Chaque jeu a des exigences différentes pour la bande passante, en fonction de la conception du moteur de jeu mais la différence est de l’ordre de 1 à 5%. Il n’y a donc pas grande perte de performance à garder sa CM en PCIe 2.0 avec son dernier GPU PCIe 3.0. En revanche, les écarts entre le PCIe 1.0 et le 3.0 sont bien plus conséquents et nécessiteront un changement de matériel.

17


SATA IV Souvent dépassé par la rapidité de nos SSD, le SATA III et son débit de 6Gbit/s ne devrait pas tarder à se faire remplacer dans nos machines. Personne ne sait encore par quoi, entre le SATA M.2, le SATA Express et la norme SAS, le choix est large et les esprits peuvent être confus. Premièrement parlons du SAS. Il faut savoir que les interfaces disques sont divisées en deux grandes catégories, l’interface ATA et l’interface SCSI. Cette dernière est utilisée principalement pour les serveurs à travers plusieurs technologies telles que le FireWire et le SAS. Le SAS est donc plus un concurrent du SATA que son avenir, en effet, les débits restent identiques entre les deux normes. Maintenant attardons-nous sur le SATA Express. Mis en avant par ASUS dans ses dernières cartes mères, le connecteur regroupe deux SATA III et un PCIe lane pour atteindre des vitesses allant jusqu’à 16Gb/s ! C’est atuellement le connecteur le plus rapide disponible sur le marché. Le M.2 quant à lui, également connu sous le sigle de NGFF (pour Next Generation Form Factor), est un connecteur permettant de brancher directement sur une carte mère différentes sortes de cartes filles, telles que des cartes Wi-Fi, USB, PCIe, ou des SSD de petit format basés sur la norme SATA. Sa conception est destinée aux appareils mobiles tels que les Ultrabooks ou les tablettes. Il tire son nom du mSATA, d’où il en est qu’une amélioration d’où le 2. Alors quel est l’avenir ? Vous l’aurez compris, le SATA IV n’est pas pour si tôt, ou enfin il ne se prénomme pas ainsi. En revanche, de nouvelles technologies sont déjà disponibles sur le marché atteignant des vitesses bien supérieures au SATA III. On pourrait penser que le SATA Express est la suite logique pour nos interfaces mais, étant donné la taille que nécessite le port dédié, il ne serait pas surprenant de voir d’ici peu ce SATA Express évoluer pour quelque chose de plus compact. Toutefois, le M.2 n’a pas encore dit son dernier mot pour les machines mobiles.

18


dossier

Futurs processeurs Intel Broadwell Intel a dévoilé un refresh de sa gamme Haswell durant le deuxième trismestre 2014, afin de faire patienter dans l’attente de sa gamme Broadwell qui arrivera avant les fêtes de fin d’année. Broadwell sera gravé en 14nm, une finesse de gravure inégalée (contre 22nm aujourd’hui pour Haswell). Cette réduction de finesse de gravure induit un dégagement thermique à la baisse à fréquence égale... ainsi, en prévision, qu’une baisse générale de consomation électrique, puisque les plus gros processeurs, les séries H, n’auront plus une consommation de 47W mais de 37W. Les modèles U (ceux que l’on voit habituellement dans les ultrabooks) restent avec une conso de 15/28 W, mais l’on peut imaginer qu’en contrepartie les performances seront en hausse. Les processeurs de très basse consommation atteindront une valeur inférieure à 5 W, ce qui est parfait pour des machines bureautiques à grosse autonomie et faible performance. Intel a montré que ses CPU Broadwell ULV (Ultra Low Voltage, donc basse conso) consommeront 30% moins à fréquence égale que les processeurs Haswell ULV. Les informations relatives à la rétro-compatibilité de ces futurs processeurs sur nos cartes mères actuelles sont contradictoires. Alors que certains disent qu’il faudra impérativement changer de carte mère, d’autres affirment que Broadwell sortira sur le Socket LGA 1150, déjà utilisé par la génération Haswell. Dans ce dernier cas, une simple mise à jour du BIOS serait suffisante, comme cela avait été le cas entre la génération Sandy Bridge et Ivy Bridge sur le Socket LGA 1155. Cette génération de processeur commencera à débarquer dans le domaine des PC portables fin 2014 pour répondre au besoin insatiable de processeur basse consommation. L’application aux plateformes fixes n’est pas prévue avant 2015. L’intérêt principal de cette nouvelle génération ne sera vraisemblablement pas le gain de performances, mais par la consommation extrêmement faible. Pour les PC fixes, cela entrainera hypothétiquement un overclocking plus permissif et plus conséquent. Pour les portables, cela augmentera l’autonomie. Et pour les tablettes, cela permettra à Intel de se rapprocher de l’efficacité énergétique des SoC ARM, champions dans ce domaine. Et du coté de chez AMD ? Il se pourrait que le concurrent direct d’Intel planche sur une nouvelle micro-architecture en x86. Du moins c’est ce que laisse penser le retour de Jim Keller chez AMD, qui travaillerait sur les architectures AMD K7 et K8. Ces futurs modèles seraient pour les desktop et orientés «performance». L’avenir, ce ne sont pas les APU ? Pour faire simple, on parle souvent d’APU quand le processeur peut remplacer la carte graphique. Cette technologie est très pratique dans le cas des ordinateurs portables ou multimédias mais, lorsque l’on commence à faire tourner quelques jeux, la config devient très vite limitée... Une carte graphique dédiée est donc encore la meilleure solution pour les joueurs. Les APU présentent toutefois plusieurs points positifs, à commencer par le fait qu’il est ainsi possible de ne refroidir qu’une seule puce de calcul et donc de gagner en efficacité. La consommation électrique résultante peut être réduite. Il est vrai que les performances graphiques de ces processeurs n’ont fait que s’améliorer ces derniers temps, au point que la PS4 et Xbox One en soient équipées. Il ne serait donc pas improbable de revoir la conception même du PC type avec un seul processeur pour le CPU et GPU.

19


Et après ? Vous et moi savons que les constructeurs ne vont pas en rester là et, que ce soit pour les CPU, GPU et APU, il faut sans cesse les garder au top niveau performance. A ce jour, c’est le silicium qui est utilisé dans nos puces électroniques mais, comme tous les matériaux, le silicium possède des limites. Réduire la finesse de la gravure reste sans doute une solution mais réduire même de 1nm cette finesse induit de nombreuses répercussions dans le reste du processeur. Par exemple, un isolant électrique peut devenir conducteur si son épaisseur passe sous un certain seuil... Même si le silicium a encore de beaux jours devant lui, les chercheurs regardent activement comment le remplacer. Pour le moment les favoris sont le carbone, le germanium et le molybdène. Afin de les exploiter au maximum, c’est en couche monoatomique que les chercheurs souhaiteraient les utiliser. Même si tout cela est beau en théorie, il nous est encore très difficile de parvenir à utiliser ces matériaux en couche monoatomique, particulièrement pour le carbone. C’est pourtant bien lui qui représente l’avenir... En effet, le graphène (nom donné au carbone d’épaisseur monoatomique) possède une conductivité électrique près de 70 fois supérieure à celle du cuivre tout en conduisant le chaleur 40 fois mieux. Dans le futur, en attendant la maitrise du graphène , c’est donc avec le germanium et le molybdène qu’il faudra réaliser les processeurs. Avec tout de même à la clé des processeurs encore plus économes et capables de monter à des fréquences inenvisageables.

Futurs disques durs Bien que tout le monde ne jure que par les SSD, les disques durs jouissent encore d’un avenir florissant du fait du rapport capacité/prix qu’ils offrent. Tout est une question de densité ? Pour les disques durs, on parle de densité par plateau. Chaque HDD est constitué de plusieurs disques, les plateaux, tournant à une vitesse constante et où l’actuateur vient enregistrer les inLes HDD nos meilleurs amis depuis toujours ! Du disque dur de 1go nous sommes passés en moins formations. Les disques durs actuels atteignent une densité de 500 gigabits par pouce carré sur de 10 ans à celui de 4to, c’est vrai qu’il faut aussi admettre que les différents jeux, films et prochaque plateau. Mais si l’on augmente la densité de ces plateaux il faut aussi changer la méthode gramme n’ont cessé de prendre de plus en plus de place sur nos belles machines. de lecture/écriture. Mais jusqu’où iront encore nos HDD ? Aujourd’hui, les disques durs enregistrent les données magnétiquement de manière perpendicuDur question à laquelle nous allons tenter de répondre. Tout d’abord sachez que le plus haut molaire, mais dans l’avenir c’est l’enregistrement HAMR qui devrait prendre le relai. Il s’agit là d’une dèles en 5.25 vendu dans le commerce est de 4 to technologie d’enregistrement thermomagnétique permettant une meilleure précision d’enregistrement pour des densités de plateau plus élevée. C’est en effet une tête laser qui vient chauffer le disque afin d’écrire ou de lire les données à sa surface. Ainsi l’HAMR permettrait d’ici 10 à 15 ans d’atteindre une densité de 10 terabits par pouce carré et de ce fait l’apparition de HDD de 60To. Et les disques durs à l’hélium dans tout ça ? Actuellement un autre moyen existe pour augmenter la capacité des disques durs : l’hélium. En effet, HGST, un fabricant de disques durs, a remplacé l’air contenu dans les HDD par de l’hélium dont les propriétés plus intéressantes ont permis d’augmenter le nombre de plateaux contenus dans un disque dur. HGST propose désormais des HDD de 6To.

20


dossier

Futurs processeurs graphique Nvidia Maxwell De nombreuses infos et rumeurs concernant la prochaine génération de GPU de chez Nvidia-Maxwell ont fait le tour de la toile ces derniers temps. Mais où en sommes-nous concrêtement ? Tout d’abord il faut savoir que de nombreux processeurs Maxwell sont déjà disponibles. Les premières cartes estampillées Maxwell furent les GTX 750 et 750Ti. Ces dernières témoignaient d’améliorations sur le plan de l’efficacité énergétique. Ensuite, ce fut le tour de la mobilité avec les GeForce GT 830M, 840M, GTX 850M et GTX 860M. Mais si Maxwell est déjà disponible pourquoi ne pas sortir les séries 800 pour desktop ? Une réponse peut-être donnée : la finesse de gravure. En effet, toutes ces cartes citées précédemment sont gravées en 28nm; mais d’après de nombreuses rumeurs il se pourrait bien que la série 800 débarque en 20nm. Il faudra donc encore être patient pour profiter de cette future série que nous ne devrions pas voir avant fin 2014, ou début 2015. Et après Maxwell ? Nvidia a déjà dévoilé son plan de route pour les prochaines années. Ainsi, après Maxwell ce sera le tour de Pascal puis de Volta de prendre la relève. Pourtant, alors même que ces prochaines technologies sont prêtes, il se pourrait bien qu’elles prennent du retard. Dans ce cas, nous ne verrions pas Pascal avant 2016 (toujours en gravure 20nm) et Volta (gravée en 16nm) avant un sacré bout de temps ! Des Radeons pour concurencer ? Il y a du mouvement du côté de chez Radeon : des «sources sures » avancent le mois de Septembre pour le lancement des nouvelles cartes : les Hawaii. Leur dénomination commerciale reste floue. Certains parlent d’un retour aux traditionnels noms HD 9XXX, avec la HD 9970 au sommet de la gamme, concurrente directe de la GTX TITAN. D’autres croient à un possible changement complet de la gamme...

21


Les futurs moniteurs On ne pouvait finir ce dossier sur les futurs technologies sans parler de celle qui nous sert à utiliser toutes les autres. En effet les moniteurs font partie des composants indispensables de l’ordinateur; ce sont eux qui rendent la communication possible entre l’utilisateur et le hardware de la machine. Alors, qu’en est-il de nos futurs écrans ? La résolution à tout prix ! Tout le monde connais la 4K. Cette résolution est actuellement la plus importante disponible dans le commerce avec tout de même 3 840 × 2 160 pixels. On commence même à voir arriver les premiers laptops (dont des ultrabooks) équipés de cette résolution. Mais sachez que la 8K existe déjà bel et bien avec une résolution de 7 680 x 4 320 pixels ! En revanche, il faudra encore patienter... Une telle résolution demande une puissance graphique en conséquence, car chaque pixel est calculé par le GPU avant d’être affiché. Ne vous attendez donc pas encore à jouer en full Ultra en 4K sur n’importe quelle machine. Ecran OLED et écran incurvé Une nouvelle technologie débute pour les écrans : la technologie OLED. Cette dernière (bien mise en avant par Samsung) permet notament d’obtenir des écran flexibles. Il se pourrait donc que l’on voit bientôt débarquer des moniteurs incurvés pour une meilleure immersion. Mais ce n’est pas tout ce que peut faire le technologie OLED. Du fait d’un système d’affichage des couleurs bien moins épais que les affichages standards, elle laisse passer plus facilement la lumière, ce qui est fort pratique pour le rétroéclairage. Lorsque l’on sait que les écrans des appareils électrique actuels représentent 40% de leur consommation électrique, on imagine facilement l’intérêt pour les PC portables.

V

ous l’aurez compris, davantage en ces temps de fin du Computex, les diverses technologies liées aux ordinateurs ont encore un bel avenir devant elles. Les scientifiques ne cessent d’innover pour fournir des solutions toujours plus performantes. La loi de Moore est encore respectée à ce jour, et devrait continuer de l’être de nombreuses années. On vous tiendra au courant sur l’avancé de toutes ces technologies.

22


Events

Date officielle de la Paris Games Week édition 2014

C

omme vous le savez depuis 4 ans Paris accueille la Paris Games Week et c’est officiel cette dernière revient pour une 5ème édition ! Date L’événement tiendra lieu à Paris, Porte de Versailles du 29 octobre au 2 novembre 2014. Ça nous donnera le plaisir de 5 jours non-stop de geekerie total pendant les vacances de la Toussaint. Nouveauté

On aura le droit cette année à un salon d’environ 50% plus grand que celui de l’an passé, soit 4 halls d’une taille totale de 50 000 m² contre 32 000 m² pour l’édition 2013, pour vous permettre de vous déplacez tranquillement sans se piétiner.

23

Présent

On commence par la présence encore une fois de la finale des ESWC pour une nouvelle édition sur la scène principale. Les dernières consoles sorties, voir pourquoi pas des futures consoles, si annonce il y a lors de l’E3. Des éditeurs de jeux, dont l’on se fera la joie de jouer à leurs dernières créations en date avant même la sortie en boutique. Sans oublier mes nombreux concourt pour gagner des lots sur les différents stands. Les annonces des stands présents ainsi que celle des autres nouveautés viendront au fur et à mesure mais on n’oubliera pas de vous tenir au courant !


jeux

Date de sortie : 20 mai 2014 Plateformes : PS3 ; PS4 ; Xbox 360 ; Xbox One ; PC

W

olfenstein 3D, père fondateur du fps tel que nous le connaissons aujourd’hui, sorti en 1992 a démocratisé le genre fps. Jusqu’à aujourd’hui, la célèbre franchise a su garder cette image de marque dans le milieu du fps. Cependant le dernier opus en date « Wolfenstein » a eu un accueil mitigé par les testeurs, dénonçant une linéarité dans le gameplay et dans le scénario, accusations soit démenties soit approuvées par la communauté. Or depuis plusieurs mois est annoncé un nouvel opus, arrivant donc à point nommé pour ceux qui n’avaient pas été satisfait du précédent opus. Un challenge de taille donc pour les développeurs, mais que devons-nous attendre de ce nouvel opus ? Pas de mode Multi-joueurs ?! Voilà une annonce qui a refroidi bon nombre de joueurs fan du mode multi-joueurs. Cependant, Bethesda explique qu’en réponse à cette absence de mode multi-joueurs, le solo sera travaillé et soigné avec notamment deux histoire en une… Car oui, il y a ce qu’on pourrait appeler une histoire alternative, cela dépend d’une action faite par le joueur en début de partie, qui affectera la suite de l’histoire, les développeurs ont même déclarés qu’il « faut faire un deuxième run afin de voir comment cela se passe différemment ». Configuration minimum L’annonce de la configuration PC minimum a clairement fait un scandale avec l’annonce d’un Intel Core i7 ou équivalent chez AMD, couplé à une simple GTX 460 ou HD 6850 et seulement 4Go de RAM. Il faut se replacer dans le contexte, Watch Dogs annonce lui aussi un i7… Ces données sont donc à prendre avec un peu de recul malgré tout !

25


Date de sortie prévue : 30 mai 2014 Plateforme : Wii U Mario Kart, sans doute la série de jeux de course la plus dégantée revient avec un nouvel épisode, Mario Kart 8 prévu sur Wii-U ! De belles prestations graphiques ! S’il y a bien quelque chose qui a frappé les esprits, c’est la performance graphiques de ce nouvel opus, impressionnantes pour un jeu sortant sur Wii-U à savoir des graphismes lisses, beaucoup d’éléments présents le tout avec une fluidité remarquable. Les développeurs ont voulu « créer un jeu utilisant des graphismes HD et jouable avec un rendu propre en 60 fps » et ce sont donné comme objectif de « pousser les capacités de la Wii U à ses limites pour atteindre ce but ». Un vrai challenge donc pour les développeurs qui vont sans doute ouvrir la voie à d���autres possibilités en matière d’exploitation des capacités de la Wii-U Un game design exploité ! L’une des grandes nouveautés est la possibilité de piloter en gravité ! En effet, les développeurs ont énormément joué avec le game design afin d’offrir une multitude de chemins alternatifs comme par exemple la possibilité de rouler sur les murs ou sur le plafond, alors certes rien d’exceptionnel au niveau du gameplay en tant que tel, la conduite ne sera pas modifiée mais ce sera surtout la manière de mener la course qui sera affectée car ces chemins alternatifs seront munis parfois d’accélérateur et seront dépourvus de circulation, donc un gain de temps et de vitesse précieux pour qui veut la victoire !

26


zoom

A propos Le développement du jeu a débuté en 2010 chez Ubisoft Montréal. En juin 2012, Ubisoft Réflections (auteur de Driver: San Francisco) s’est joint au développement de Watch Dogs. Dans Watch Dogs, il n’y a pas de multijoueur. Pourquoi ? Le mode solo, coop et multijoueur sont liés. Dans votre mode solo, vous vous ferez hacker par d’autres personnes en ligne et vos quêtes seront réalisées avec une autre personne jouant a Watch Dogs dans le globe. Incarnez Aiden Pearce, un hacker de talent dont le passé violent et criminel causa la perte de ses proches. Animé par votre désir de vengeance, vous traquez sans relâche les personnes responsables de cette tragédie. Grâce à votre smartphone, vous serez capable de surveiller et de hacker tout ce qui vous entoure, notamment le ctOS. Accédez aux caméras de surveillance, téléchargez des informations confidentielles sur vos cibles, contrôlez les feux de signalisation pour provoquer des accidents… et bien plus encore !

Gameplay Le joueur pourra accéder a toutes les informations des gens qu’il hacke c’est-à-dire (l’âge, la personnalité, les goûts etc ..) Il sera aussi en mesure de hacker les feux de circulations et créer le chaos à l’aide de son smartphone ! Les phases de piratage et d’infiltration changerons en fonction des fusillades et des actions en cours. Le but du jeu Hacker chaque personne pour estimer si il a un taux d’infractions ou de relations « peu fréquentables » suffisamment élevé pour qu’il puisse être un agresseur ou un terroriste potentiel. Mais en évitant de tuer des innocents bien sur ! Traquer les personnes faisant parti d’un réseau de trafiquants (d’armes, d’êtres humains, drogue etc ..) et les tuer, les arrêter de manière «propre» ou mettre le chaos mais avec le risque de se faire arrêter par les forces de l’ordre !

29


Infos jeu Editeur : Ubisoft Développeur : Ubisoft Montréal (2010) / Ubisoft Reflections (Juin 2012) Type : RPG / TPS -Open World Sortie France : 27 mai 2014

Config Quelques infos sur la configuration minimale : Intel Core 2 Quad Q8400 2,66Ghz ou AMDPhenom II X4 940 3,0Ghz 6GB RAM GPU compatible Directx11 et Shader 5.0 avec 1024mo VRAM 25 GB d’espace disque

Les personnages Aiden Pearce Vous êtes Aiden Pearce, un homme obsédé par la technologie dont la vie est régie par la violence. Animé par votre désir de vengeance et hanté par votre passé, vous avez décidé d’appliquer la justice vous-même pour mettre à bas un système corrompu. En vous servant de la ville de Chicago comme d’une arme, vous allez devoir parvenir à retourner le réseau contre lui-même… Clara Lill Clara est aussi séduisante que dangereuse. Elle peut s’infiltrer dans n’importe quel système et exposer le moindre de vos secrets. Jordi Chin Quand vous avez de gros, gros problèmes, vous appelez un « fixer ». Jordi est un fixer. Il rend des services et se fait bien payer pour ça. Vous avez besoin de cacher un corps ? Vous êtes à la recherche d’une cible ? Quelqu’un vous a foutu en rogne ? Appelez Jordi. T-Bone Grady T-Bone était déjà un hacker à l’époque où Internet en était à ses balbutiements. Il ne peut s’empêcher d’essayer d’accéder à des réseaux interdits. Il en a déjà subit les conséquences. Mais il peut encaisser et rendre les coups.

30


jeux

Date de sortie prévue : 3 juin 2014 Plateforme : PC Les MMORPG, le meilleur moyen de passer ses vacances ! Penchons-nous aujourd’hui sur un MMORPG très intéressant : Wildstar Wildstar, un MMORPG comme les autres… ou presque ! Dans Wildstar, on retrouvera certes les éléments classiques d’un MMORPG mais les développeurs ont voulu également changer certains de ces aspects trop « classiques » notamment sur les classes. Dans tous les MMORPG, quand on est un guerrier et qu’on fonce sur un ennemi on connait tous cette déception quand il se fait soigner par un prêtre à plus de 100m du combat, pour finalement vous prendre un méchant coup... ici, les soigneurs auront une portée limitée pour leur sort , donc pendant que vous pourfendrez leur partenaire, vos coéquipiers pourront se charger de lui tranquillement sans faire 3 fois le tour du terrain… pratique ! Chapeau bas l’artiste ! Niveau artistique, Wildstar épate, déjà par ses graphismes très agréables mais aussi par les différences au sein des classes. Les premiers retours sur ce jeu indique quelque chose de très intéressant : la création des personnages. En effet, dans beaucoup de MMO, les possibilités sont assez restreintes, ici vous pouvez créer une multitude de personnages aussi bien chics que ridicules, vous avez donc une immense liberté quant à la création de votre personnage, ce qui est un très bon point. Les retours sur ce jeu sont pour l’instant très bons, cependant le jeu souffre du syndrome « classique » : des quêtes répétitives, ennuyeuses, sans intérêt, cassant parfois le rythme du jeu, ce qui est assez dommage au vu des autres qualités de ce jeu.

31


Le choix des champions Depuis sa création, ASUS a toujours porté une grande attention aux produits de gaming. Ces efforts se sont concrétisés avec la création en 2006 de la gamme Republic of Gamers (ROG), dont le but premier est d’offrir les dernières innovations aux joueurs du monde entier. Dès lors, l’équipe RoG a su proposer à la communauté de nouvelles technologies, qui sont peu à peu devenues de véritables normes pour les joueurs. Mais la Republic of Gamer ne se contente pas de fournir des produits matériels, elle prend une part active dans la communauté gaming en sponsorisant des événements tels que les conventions QuakeCon et Blizzcon et la LAN party Dreamhack mais aussi la Paris Games Week, la Japan Expo etc. La marque RoG a été reconnue comme leader du marché des PC et composants de gaming par des spécialistes du monde entier, et de nombreux produits ROG ont d’ailleurs remporté des réco penses pour leurs performances. Grâce à ce succès auprès des joueurs et des spécialistes, la Republic of Gamers dispose de toutes les ressources pour continuer à s’améliorer et à offrir des technologies toujours plus innovantes. La technologie ne s’arrête jamais, la Republic of Gamers non plus ! Grâce à ces innovations technologiques, un design qui ne passe pas inaperçu et des capacités d’overcl cking impressionnantes, ASUS vous propose des produits RoG qui se placent loin devant les produits concurrents. Adoptez un jeu plus agressif et dominez vos adversaires comme jamais auparavant grâce à des performances boostées au maximum. Enrichissez votre style en rejoignant la Republic of Gamers.


RoG Inside 10# Mai Juin 2014