Issuu on Google+


Sommaire

PingPong - Décembre - 3

Spécial fin d'année

6-9

Gastronomie : Les meilleurs restaurants de Tanger

Recette

22

Gâteau sultan et sa mousse d'ananas

Actualité

32

Tanger Métropole : présentation officielle

Interview

16-17

Le directeur général du Mövenpick Hotel & Casino Malabata, Stueber Joon

Actualité

31

L’avenir de l’enfance marocaine, discuté à Tanger

Loisirs

46

Anneli et Hristo Georgiev Animation garantie au Farah hôtel


Edito

PingPong - Décembre - 4

2013, la bonne année 2014, l’année espoir

D

éfinitivement, on ne peut qu’être réjouit du passage tranquille et même très productif de l’année 2013 dans notre ville. En effet, 2013 a été une année très clémente, douce et porteuse de très bonnes nouvelles. Des projets qui transformeront radicalement Tanger pour en faire une belle métropole. A propos de cette appellation, il est préférable de dire juste Tanger métropole et une grande métropole parce que la différence est énorme… New York, Paris et Londres entre autres superbes cités sont des grandes métropoles. Pas la peine même de faire la comparaison ! En 2013, SM Le Roi a fixé les grands projets qui feront de Tanger une cité très moderne possédant des infrastructures développ é e s , routes, zones industrielles, espaces de loisirs, de sports et de détente, Samia ROFAJ

samia.pingpong@gmail.com

ainsi qu’un série d’établissements hôteliers de grand luxe pour multiplier la capacité d’hébergement d’une ville à vocation d’abord touristique. Aujourd’hui sortir à Tanger fait plaisir. Pour le shopping, pour ses loisirs, pour manger dans un restaurant ou en compagnie de ses amis dans un salon ou sur la terrasse d’hôtel 5 étoiles, les services se sont beaucoup améliorés par rapport au passé. Enfin, la ville possède ses espaces de luxe proposant un charme absolu et un bien-êtretotal, longtemps recherchés après la fin de l’ère du Tanger international. De nos jours, la cité retrouve ses charmes d’antan, petit à petit et cela fait plaisir à tous ses amants, population locale et touristes. Notre grand souhait à nous tous est que 2014 soit aussi bénéfique, pleine de projets de développement, de jolies créations ici et là qui feront de Tanger une ville agréable à vivre, davantage. Souhaitons aussi que la nouvelle année soit celle de la sécurité et du bien-être de tous ses habitants.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 6

P

Gastronomie : Les meilleurs restaurants de Tanger

asser les vacances de la fin d’année 2013 à Tanger est surtout une très belle occasion pour découvrir le savoirfaire local en matière degastronomie. Avec le développement économique de la capitale du Détroit, ce secteur, jadis très pauvre, a vite changé d’image, assurant une excellente offre gastronomique. Pour un repas d’affaires, un déjeuner familial ou un dîner entre amoureux, quel restaurant choisir à Tanger ? PingPong vous propose une sélection des principaux établissements de la ville.

Le Mirage

Situé juste à côté des grottes d'Hercule, le Mirage porte bien son nom et semble sorti d'un rêve. Le restaurant gastronomique et son immense terrasse bénéficient d'une vue à couper le souffle.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 7

LAdresse

Bella Vista, à deux pas de la gare Tanger Ville, cette magnifique villa transformée en restaurantlounge est une aubaine pour les amateurs d’ambiance stylée et branchée. En salle ou dans les jardins, vous dégusterez une cuisine française. Le personnel est attentif et vous pourrez profiter des soirées à thèmes.

TomYam

La décoration zen et l'artisanat thaïlandais exposé près du bar vous plongent dès votre arrivée dans un monde authentique. Ici, herbes et épices sont directement importées de Thaïlande et les trois chefs sont thaï. La carte vous permet une véritable exploration de cette cuisine thaïlandaise riche et raffinée.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 8

Ana e Paolo

Ana e Paolo est un restaurant italien, un des plus connus et des plus réputés de la ville blanche. Dans uneambiance cosy et chaleureuse, la carte propose des mets italiens de choix et de qualité comme des pizzas spéciales avec possibilité de les emporter pour les déguster avec ses proches ou ses amis. Un point spécial, il faut goûter les pâtes à l'encre de seiche et aux crevettes, un vrai délice pour les papilles des gourmands et des gourmets. Les prix sont très compétitifs. Le staff des cuisiniers et des serveurs est très professionnel et appliqué dans leur travail. Ne ratez pas le délicieux fondant au chocolat, comme vous en avez rarement vu un ailleurs.

Le Relais de Paris

Grand nom de la gastronomie française, Le Relais de Paris à Tanger, se situe près du port de la ville. C'est une brasserierivalisant avec les restaurants gastronomiques des alentours. La cuisine nous réserve plein de surprises. Les mets sont d'une extrême finesse et la présentation très soignée. Le chef Rémi Tulloue, originaire du sud-ouest de la France, nous régale avec le patrimoine culinaire de sa région.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 9

L’Océan

Spécialiste de la cuisine méditerranéenne, des poissons et fruits de mer, le restaurant l'Océan à Tanger est un lieu très agréable pour une bonne pause gourmande, face à l'océan. En salle, en terrasse ou sur la plage, les plats se marient très bien avec la vue.

Art & Gourmet

Art & Gourmet vous propose une nouvelle décoration, contemporaine et confortable, un nouveau management et une nouvelle carte sous l'égide du jeune chef français Clément Brebion. On profite de sa terrasse couverte, été comme hiver. Ce restaurant-galerie met ses murs à la disposition d'artistes afin de faire découvrir leurs œuvres à un large public.


Actualité

PingPong - Décembre - 10

D

Casa De España, la référence ibérique à Tanger

epuis Plusieurs décennies, le restaurant La Casa De España à Tanger est une adresse incontournable pour savourer les petits délices de la gastronomie ibérique.

Installé au Boulevard Pasteur face à l’hôtel Rembrandt, le restaurant de la Casa De España vient de passer sous la direction d’un grand professionnel du domaine de la gestion des grands restaurants dont la notoriété et le savoir-faire ne sont plus discutables au niveau national. La salle du resto a été entièrement rénovée, présentant un sentiment de bien-être exceptionnel. Autre nouveauté ? Normal, la carte a également été revue offrant des mets succulents à des tarifs très raisonnables. Des spécialités espagnoles allant des fruits de mer (paella) aux fritures de poisson, viandes, soupes, entrées et desserts… ! Sincèrement un vrai régal. Rien à redire ! Pour les clients qui n’ont pas une grosse faim de loup, il y a aussi le bar à tapas jouxtant le restaurant avec une ambiance très sympathique ! Lieu des rendez-vous des espagnols installés à Tanger et des locaux aussi, La Casa De España c’est une ambiance amicale et garantie où vous êtres toujours le bienvenu en couple, en famille ou pour un déjeuner d’affaires. La Casa De España est aussi le restaurant idéal pour célébrer les moments importants de la vie comme les anniversaires par exemple et les réunions.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 12

Shopping Tanger s’offre de nouvelles vitrines

F

ini les temps où il fallait se déplacer en dehors de Tanger pour faire du shopping. La ville regorge de plus en plus de marques et de franchises. Des vitrines toutes glamour qui feront le bonheur des habitants de la ville et ses nombreux visiteurs durant cette fin de l’année 2013. La relance économique que connait Tanger durant cette dernière décennie a déclenché une nouvelle dynamique commerciale qui rappelle le fast des années 50 et 60. Modernité oblige, plusieurs franchises ont choisit de s’installer dans les multiples centres commerciaux construits tout récemment. Il s’agit d’investissements tout à fait logiques, puisque dans toute ville qui se veut moderne et cherche par tous les moyens à séduire de nouveaux investisseurs, étrangers notamment, l’accompagnement des projets d’infrastructures (zones industrielles, franches, port Tanger-Med) doit nécessairement se réaliser en parallèle. Une cité moderne et prospère doit proposer de nouvelles écoles modernes, des espaces de sports, de loisirs et de détente, des établissements touristiques très chics et, bien sûre, des espaces de shopping proposant les meilleures marques. Vêtements pour hommes, femmes et enfants, montres, lunettes, articles de décoration, ameublement, électroménagers… enfin tous les articles nécessaires pour le bien-être des habitants et des touristes, sont désormais accessibles. Samia Rofaj


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 13

Des vitrines toutes glamour qui feront bonheur des habitants de la ville et ses nombreux visiteurs durant cette fin de l’année 2013


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 14

Modernité oblige, plusieurs franchises ont choisi de s'installer dans les multiples centres commerciaux construits tout récemment.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 15

Vêtements pour hommes, femmes, enfants, montres, lunettes, articles de décoration, ameublement, électroménager.....


Interview

PingPong - Décembre - 16

Le directeur général du Mövenpick Hotel & Casino Malabata, Stueber Joon : « Nos objectifs 2014 : Maintenir la confiance de nos clients… développer de nouveaux partenariats »

D

ans cet entretien exclusif avec Ping Pong, l’actuel DG du Mövenpick Hotelmet en exergue les points forts de l’établissement touristique et ses futurs projets pour davantage améliorer la qualité de prestations déjà très luxueuse.

Quel bilan faites-vous concernant les activités qui ont caractérisé le Mövenpick durant l’année 2013? Cette année, nous avons eu l’honneur et le privilège d’abriter, au sein de notre hôtel, plusieurs évènements de grande envergure, à savoir: Les Assises de l’Industrie qui se sont déroulées durant 3 jours à partir du 20 février et dont le coup d’envoi a été effectué en présence de Sa Majesté le Roi, que Dieu le Glorifie, ainsi que 1500 personnalités venues du monde entier. Durant 3 jours, l’hôtel a accueilli les membres du gouvernement marocain ainsi qu’un grand nombre d’invités de marque. Cette manifestation a également permis au Mövenpick Hotel & Casino Malabata de bénéficier d’une grande présence médiatique à l’échelle mondiale. Cet important évène-

ment a été couronné d’un franc succès et ce à tous les niveaux. En Avril la Conférence de Gulf Investement s’est déroulée à l’hôtel pendant 4 jours en présence des autorités gouvernementales marocaines ainsi qu’un grand nombre

de personnalités du Moyen Orient. L’évènement a également connu un grand succès et s’est déroulé dans d’excellentes conditions. En Novembre nous avons eu l’honneur de recevoir Son Altesse le Prince Albert de Monaco, partici-


Interview

PingPong - Décembre - 17

pant à la conférence de l’Accobams. Cette manifestation a été organisée par la Ministère de Pêche Maritime &d’Agriculture et s’est déroulée en 3 jours. M. Ahmed Akhnouch, Ministre Marocain, a été dans notre hôte durant toute la conférence et a exprimé son entière satisfaction quant aux prestations fournies par l’hôtel. Aussi et comme de coutumes au mois de Novembre, nous avons abrité les Medays, chapeauté par le Président de l’Institut Amadeus, Monsieur Ibrahim Fassi El Fihri. Plusieurs Ambassadeurs, Diplomates et Ex-Présidents se sont réunis durant ces 5 jours avec une haute présence médiatique.

A partir de quels projets novateurs comptez-vous affronter la dure concurrence des nouveaux hôtels qui ouvrent à Tanger? Il ne s’agit pas de « projets novateurs » mais plutôt de constance dans l’amélioration de l’excellent produit existant déjà, notamment avec la coopération des propriétaires, de l’équipe en place et avec l’arrivée de nouveaux collaborateurs ayant récemment rejoint la famille Mövenpick. Nos ob-

jectifs pour 2014 sont de maintenir la confiance de nos clients, de resserrer davantage nos liens avec nos partenaires, de parfaire notre coopération, de développer des nouveaux partenariats et de démarcher d’autres grands potentiels. Avec un plus grand choix d’hôtels pour les clients, nous devons assurer la continuité de la qualité des services, anticiper les besoins de nos clients divers et répondre aux attentes de notre clientèle.

Quel est votre opinion concernant cette effervescence en matière de projets touristiques que connaît la ville? La vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en sa qualité de grand défenseur du développement économique du Nord du Maroc et de la promotion touristique de cette magnifique région, encourage naturellement l’intérêt international ainsi que local. De ce fait, le développement des projets touristiques est le résultat logique des choses. Le Port Med a fait le début et sera suivi par d’autres grands projets à Tanger même, attirants plus du monde et rendant cette

merveilleuse ville encore plus diversifiée. Le développent de l¹accessibilité vers Tanger, avec les travaux des axes ferroviaires (TGV etc…) ainsi que les connexions aériennes, va être décisif pour la réussite de ces importants projets.

Comment imaginez-vous Tanger ville métropole et à votre avis que faudra-t-il faire pour bien réussir ce grand projet? Dans le futur je m’imagine Tanger comme un exemple de ville fusion entre les éléments traditionnels et modernes, avec des touristes de différents segments et horizons, autant sur le marché local qu’international. Je suis convaincu que Tanger retrouvera son blason d’antan et se repositionnera en tant que ville incontournable de ce beau pays qu’est le Maroc. Pour la bonne réussite, le Gouvernement Marocain a déjà commencé avec des projets divers et détient certainement plusieurs autres plans bien développés qui rehausseront l’image de Tanger. Propos recueillis par Samia Rofaj


Tourisme PingPong - Décembre - 19

Une nouvelle taxe sur l’aérien L

e Maroc qui a accueilli quelque 10 millions de visiteurs en 2012, se fixe pour la période (2020-22) un objectif de 20 millions par an, afin de devenir l'une des "20 premières destinations touristiques au monde". Ce sont les dernières déclarations du ministre Lahcen Haddad qui espère que son secteur, avec 60 milliards de dirhams (5,4 mds d'euros) de recettes, le tourisme entre actuellement pour 8% dans la composition du PIB, passe "à 10-12%". Le même responsable souhaite passer de 500.000 à un million d'emplois. En attendant, parmi les solutions qui seront applicables en 2014, le Maroc a décidé de créer une taxe sur les transports aériens, pour tous les vols au départ du royaume, afin notamment de renforcer sa promotion touristique à l'international, a indiqué jeudi à l'AFP le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Le Parlement a approuvé mercredi le principe d'une "taxe aérienne pour la solidarité et la promotion touristique", qui entrera en vigueur au 1er avril 2014. D'un montant de 100 dirhams (9 euros) en classe économique et 400 dirhams (36 euros) en classe affaire, cette taxe s'appliquera sur "tous les déplacements depuis le Maroc", qu'il s'agisse de vols aller ou retour, a précisé à l'AFP M. Haddad. A court terme, les sommes récoltées sont es-

timées à près d'un milliard de dirhams (90 millions d'euros) par an. Elles serviront, pour moitié, à financer des activités de l'Office national marocain du tourisme (ONMT). Le reste alimentera le Fonds d'appui à la cohésion sociale. Cela "permettra de développer notre communication à destination des marchés émergents (Brésil, Chine, Golfe, Afrique de l'Ouest), et nous allons également renforcer notre présence en Europe de l'est", a avancé le ministre. Ping Pong


Recette

PingPong - Décembre - 20

Magret de canard farci à la chaireà saucisse aux marrons, purée à la coriandre fraiche sauce aux cèpes Recette pour 4 personnes

Recette proposée par Jihad Jekki, chef exécutif de l'hôtel Andalucia Golden Tulip.

Recette pour 4 personnes • 02 magrets de canard de 350g chacun • 01 kg de pommes de terre • 250g de cèpes fraiches • 100g de marron • 240g de chair à saucisse ou bien viande hachée • 70g de coriandre fraiche • 50g de beurre • 0,50cl de crème fraiche • 5tranches de pain de mie blanc • 02 œufs • Sel et poivre

Mode de préparation Prendre les magrets de canard et inciser le gras comme un quadrillage. Couper les deux extrémités a 1cm, ouvrir le magret au milieu et élargir la chaire avec le couteau pour incorporer la farce à saucisse ou bien la viande hachée( 1). Mettre les magrets dans un papier aluminium avec une noisette de beurre rôti au four à 180° pendant une demie heure finir à la poelle pour coloration. Laver les cèpes, les tailler en

grosses lamelles, les faire sauter à la poêle et gardr au chaud. Préparer un jus de volaille brin, lier, incorporer les cèpeset laisser réduire la sauce. Préparer la purée de pommes de terre à l’ancienne avec du beur et la crème fraiche et incorporer la coriandre fraiche hachée finement (1) Chaire a saucisse : prendre la viande hachée + pain de mie + crème fraiche + œuf+ marrons.


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 24

Cadeau culture Où peut-on trouver les meilleures idées cadeaux art et culture ?

O

ffrir un livre durant les fêtes de fin d’année est aussi une excellente idée devenue de plus en plus fréquente dans notre société. Le cadeau« tableau de peinture », « livre » ou « encyclopédie », est idéal pour les personnes qui adorent le produit culturel local, l’idée est aussi très bénéfique aux jeunes étudiants et lycéens méconnaissant tout, ou presque, de l’histoire littéraire et artistique de leur ville.

Pour aller à la découverte des bijoux que recèlent les librairies et les galeries tangéroises, Ping Pongvous propose un itinéraire très spécial. Démarrons ensemble par la visite de la galerie Mohammed Drissi, sise au 52 rue

d’Angleterre, à 2 minutes du boulevard Pasteur. La galerie d’art Mohamed Drissi est ouverte depuis 1958 dans l’ancienne demeure du consulat britannique à Tanger. Aujourd’hui, en hommage de l’artiste même qui porte son nom, elle expose des œuvres contemporaines de créateurs marocains et étrangers. De retour vers le boulevard Pasteur, la salle des expositions Juan Goytisolo de l’Institut espagnol Cervantes, située rue de Belgique, offre continuellement de très belles expositions de peinture ou de photographies, ainsi que des conférences souvent liées à des thèmes concernant l’héritage culturel hispano-marocain. Un peu plus loin, sur la rue Khalid Ibn Al Oualid(ex rue Ve-


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 25

lasques), la librairie Les Insolitesest un espace de culture par excellence. A la fois galerie d’art et librairie, on y organise des expositions, des conférences et des signatures. Sur la même rue piétonne, se trouve égalementArt Tingis qui propose des articles d’art fabuleux, à découvrir. A quelques centaine de mètre de cet espace, la galerie Dar d’Art, au 6 rue Khalil Matrane, propose d’excel-

lentes expositions d’art moderne et contemporain. De retour sur le boulevard Pasteur, la rue de la Liberté s’offre le luxe d’abriter deux galeries,Delacroix, de l’Institut français de Tanger, une des meilleures références locales et la galerieIbn Khaldoune, jadis ancienne bibliothèque nationale de Tanger, propriété de l’hôtel Minzah. Le circuit des galeries d’art s’enfonce alors dans l’his-


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 26

toire même de l’ancienne médina de Tanger, dans la kasbah plus exactement où les amateurs auront à découvrir deux grandes merveilles : la galerie Volubilis, située rue Sidi Bouquoujja, devenue l’escale obligée des grands artistes peintres marocains et étrangers et, bien sûre, le fameux Musée de la kasbah qui raconte, à lui seul, une bonne partie de l’histoire de Tanger. Lieu magique dont la visite vaut sincèrement la peine, surtout pour les lycées et étudiants. Dans le cœur de la Médina, le musée de la légation américaine reste également une référence absolument

à découvrir vu l’importance historique des pièces et autres articles d’art qui y sont exposés. Finalement d’autres adresses s’imposent. Il s’agit de la galerie Lusko, en face de la sociétéAmendis, qui organise souvent des ventes aux enchères de très beaux articles d’art, peintures, sculptures et nouvelles créations de jeunes designers, ou encore la sympathique galerieMedina Art Gallery, située rue Abo choaibDoukkali, qui se distingue par le bon choix des expositions qu’elle organise. Ping Pong


Spécial fin d'année PingPong - Décembre - 27


Tourisme PingPong - Décembre - 28

L’écotourisme au profit des jeunes diplômés Important séminaire de formation à l’ISIT

L

’Institut Supérieur International de Tourisme de Tanger a abrité un important séminaire de formation sur les métiers verts. Cette formation a été initiée par le projet "YES GREEN" qui vise à stimuler l’emploi et l’entreprenariat chez les jeunes Marocains dans les métiers verts, en particulier dans les régions et les groupes les plus vulnérables, à travers le renforcement des capacités aussi bien des institutions de formations que des jeunes bénéficiaires. Samia Rofaj


Recette

PingPong - Décembre - 29

Gâteau sultan et sa mousse d'ananas

Recette suggérée par Moulay Hafid Sirjaoui, chef exécutif de l'hôtel Solazur Biscuit sans farine : Œuf « blanc » : 65 g Œuf « jaune » : 50g Sucre : 80g Cacao : 25g

Préparation Monter les jaunes d'œuf et le sucre, y incorporer le cacao et les blancs en neige , sur une plaque étaler l'appareil et enfourner à160° pendant 8 à10 minutes

Crème au beurre café : Œuf :1 Sucre : 100 g Beurre : 225 g Extrait de café « trablit » : quantité suffisante Préparation : Monter œuf et sucre une fois bien mousseux y ajouter le beurre en morceaux (tempéré) à la fin de la préparation ajouter l'extrait de café à l'appareil. Ganache chocolat : Chocolat noire : 90g Crème fraiche : 100g Glucose : 15g Préparation : Faite fondre le glucose et le chocolat dans 50 grammes de crème fraiche une fois le mélange refroidi monter le avec le

reste de la crème et garder jusqu’ au moment du montage

Mousse d'ananas : Purée d'ananas : 50 g Œufs « blanc ». :30 g Sucre : 60 g Gélatine : 1 feuille Hulala « crème » : 75 g Préparation : Faites tromper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide après les avoir hydratées les essorer et les faire fondre dans la purée d'ananas chauffée, après refroidissement de ce mélange y incorporer délicatement la crème hulala montée en chantilly, les blancs d’œufs et sucre montés en meringue. Gelée de mangue Purée de mangue : 50 g Sucre : 15 g Gélatine : 1 feuille Préparation : Faite fondre la gélatine dans la purée de mangue sucrée mouler et bloquer au froid jusqu’ au moment de servir Coulis de fraise Purée de fraise : 100 g Sucre : 30 g Pour la décoration : 1 barquette de framboises 4 tranches d'ananas frais Menthe

Montage du sultan : Découper votre biscuit en 4 morceaux rectangulaires à parts égales, les imbiber de sirop parfumé de café. Procéder au montage de ces derniers en leur appliquant de la crème au beurre entre chaque couche de biscuit sauf pour le dernier biscuit celui sera masqué par du ganache chocolat. Bonne année aux lecteurs de Ping Pong.


Actualité

PingPong - Décembre - 30

Charif Sidi Mohammed El Alaoui Le petit-fils de la Princesse Lalla Fatima Zahra El Azizia est nommé Chambellan du Roi

SM le Roi Mohammed VI a reçu, mi-novembre dernier au Palais Royal à Fès, Charif Sidi Mohammed El Alaoui, que le Souverain a nommé “ Chambellan de Sa Majesté ”. Dans un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie, il a été souligné que, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a reçu, le jeudi 10 Moharram 1435 de l’Hégire, correspondant au 14 novembre 2013, au Palais Royal à Fès, Charif Sidi Mohammed El Alaoui, que le Souverain a nommé au poste de Chambellan de Sa Majesté. Charif Sidi Mohammed El Alaoui est le petit-fils des regrettés, feue Son Altesse la Princesse Lalla Fatima Zahra El Azizia, fille du Sultan Moulay Abdelaziz, et feu Son Altesse le Prince Moulay El Hassan Ben El Mehdi.

Charif Sidi Mohammed El Alaoui succède ainsi à Monsieur Brahim Frej, qui a assumé cette fonction depuis le règne de feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu L’ait en Sa sainte miséricorde. A cette occasion, Sa Majesté le Roi, que Dieu Le préserve, a décoré Monsieur Brahim Frej du Wissam Al Arch de classe exceptionnelle, en considération des hautes qualités dont il a fait montre durant son riche parcours au service du glorieux Trône Alaouite, qualités faites de probité, d’intégrité et de patriotisme sincère, ainsi que d’un sens élevé de la responsabilité, d’abnégation, de dévouement et de compétence dans l’accomplissement des différentes missions et responsabilités dont il a été investi, témoignant en cela fidélité totale au glorieux Trône alaouite et attachement indéfectible aux constantes et valeurs sacrées de la Nation".


Actualité

PingPong - Décembre - 31

L’avenir de l’enfance marocaine, discuté à Tanger

L

e grand hôtel Farah Tanger a abrité un important séminaire sur les droits des enfants. Le choix de cet établissement est une reconnaissance de la suprême qualité de ses différentes prestations. Le jeudi 27 novembre dernier, SAR la PrincesseLalla Meryem a présidé, à Tanger, la cérémonie d’ouverture de la première Convention « Jeunes pour les droits de l’enfant ». Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi etorganisée à l’occasion de la commémoration du 20ème anniversaire de la ratification par le Maroc de la Convention des Nations unies des droits de l’enfant (CNUDE) sous le thème « la sécurité et la protection de l’enfant est l’affaire de tous », cette convention a pour objectif d’ancrer les différents acquis concernant la situation de l’enfant au Maroc et déterminer de nouvelles approches pour traiter les problèmes et difficultés de l’enfant.

La rencontre visait aussi à créer un espace de discussion entre jeunes en faveur de l’enfant et ses droits, dans le but de relancer le débat autour de la place de l’enfant dans la société.

Sur un autre plan, le Secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar, invité à intervenir lors du colloque international « Maroc Model United nations », également initié par l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), a souligné qu’en dépit des avancées introduites par la Constitution du royaume en matière de promotion des droits de l’enfant, la mise en œuvre des textes juridiques y afférents est confrontée à nombre d’entraves. L’absence d’une approche politique globale, le manque de clarté dans la définition des rôles et des responsabilités, l’interférence entre les missions des institutions en sus de l’insuffisance des res-

sources financières constituent des pierres d’achoppement freinant le processus de mise en application de l’arsenal juridique relatif à la promotion des droits de l’enfant, a décliné M. Sebbar. Il a, d’autre part, mis en avant qu’un effort supplémentaire s’impose pour donner corps aux dispositions de la constitution qui a accordé une place d’extrême importance à la promotion des droits des enfants.

En parallèle à la réunion de Tanger, le Colloque international « Maroc Model United nations », qui s’est tenu du 25 au 27 novembre à Rabat, est organisé à l’initiative de l’ONDE, à la veille de la commémoration du 20ème anniversaire de la ratification par le Royaume de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Ping Pong


Actualité

PingPong - Décembre - 32

L

e mercredi 27 novembre, une réunion rassemblant les principaux représentants des autorités de la ville, (Wilaya, Mairie et Chambre de commerce et d’industrie) a été organisée pour une première large discussion au sujet des projets qui feront de Tanger, d’ici à 2017, une grande métropole. C’est devant une salle comble de plus de 400 opérateurs économiques, élus, responsables d’ONG et journalistes, que le wali Mohamed Yaâcoubi, le maire Fouad Omari et le président de la CCI Omar Moro ont présenté le Plan Tanger-Métropole. Au menu figurait donc le réaménagement complet de l’ancien port, la modernisation de la ville (routes, hôpitaux, mosquées…), la création de logements et autres surfaces commerciales. A cela s’ajoute des infrastructures de tourisme de loisir ou d’affaires. La pierre angulaire de cette redéfinition de la métropole marocaine passe par le "nouveau" port, un projet géré par la Société d’Aménagement de la zone Portuaire de Tanger Ville, avec le support technique notamment de TangerMed Engineering. Le port de Tanger Ville doit même à terme accueillir trois postes à quai de 260 m, 270 m et 360 m destinés aux navires de croisière, ainsi qu’aux navires rapides (fast ferries) qui relient Tarifa en Espagne en 30 mn. La première phase des travaux bien entamée, elle comporte la modernisation et l’allongement du quai dit T5. Le but est de voir débarquer plus de 750 000 croisiéristes en 2020.

Tanger Métropole : présentation officielle

Les principaux projets présentés : Un port de plaisance de 1 610 anneaux va être créé de toute pièce, ainsi qu’une marina. Enfin, le nouveau port de pêche relocalisé à l'ouest de l'actuel port comprenant 11 hectares de bassin et 12 hectares de terrepleins sera doté de 2 537 mètres linéaires de quai. Ces travaux portuaires ont été lancés mi-décembre 2011 et sont assez avancés. Dans le domaine du commerce de l’hôtellerie et du tourisme d’affaires, le "master plan" prévoit la création d’un palais des congrès d’une capacité de 1 500 places. À cela s’ajoutera notamment un hôtel cinq étoiles de 150 chambres, et quatre établissements quatre étoiles (250 clés), un multiplex cinématographique de 7 000 m² et un centre commercial de 30 000 m². En matière d’immobilier d’affaires, 20 000 m² de bureaux sont prévus. Un des volets les plus originaux de ces aménagements futurs est un projet de téléphérique urbain. Celui-ci, qui reste à confirmer comprendrait une ligne de 1 800 mètres reliant la Kasbah, la Marina et la place de Faro en centre-ville. Doté de 3 ou 4 stations, ce téléphérique aurait un débit de 2 800 personnes par heure. En matière de circulation, les voiries de la

cité doivent par ailleurs être réhabilitées. Et la ville doit voir la création de 4 200 places de parkings dont 1 000 en parcs souterrains. Pour désengorger le centre, il est prévu une grande rocade côtière ouest reliant en bord de mer le port de Tanger Ville à la façade atlantique et l’autoroute vers Rabat soit un périphérique de plus de 60 km. Certains marchés alimentaires de gros seraient aussi délocalisés en périphérie. De plus, une nouvelle zone industrielle de 1 000 ha (non franche) est même envisagée à l’extérieur de la ville. Tout comme la construction d’un centre de traitement des déchets ménagers Reste à mener à bien tous ces projets dans les temps et les budgets prévus. Ping Pong


Actualité

PingPong - Décembre - 34

Albert II de Monaco était à Tanger

L

a 5ème session de l'Accord de conservation des cétacés de la Mer noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) a étéorganisée du 5 au 8 novembre 2013 à Tanger, en présence du Prince de Monaco Albert II. Cette session a connu la participation de plus de 100 experts des pays membres et observateurs. L'Accord, ratifié par le

Maroc en 1999, vise à assurer dans un cadre de coopération régionale la conservation des espèces de cétacés à travers un ensemble de mesures applicables dans les eaux maritimes de la méditerranée et de la mer noire. La conservation de ces espèces se fait aussi à travers un suivi scientifique axé sur l'observation, la réalisation de projets de protection des habitats de ces espèces, la sensibilisation et la réduction des interactions hommes-cé-

tacés (pollution, pêche, collision avec navires, etc...). Le prince Albert II à la réunion de Tanger A cet effet, le prince Albert II de Monaco a effectué une visite à Tanger pour prendre part à la session inaugurale de cette 5ème réunion des Parties à l'Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la ZoneAtlantique Adjacente (ACCOBAMS).


Actualité

PingPong - Décembre - 35

Dans un communiqué, le palais princier qui a diffusé cette information, a rappellé que le secrétariat permanent de l'Accord, qui a pour objectif de réduire les menaces qui pèsent sur les cétacés notamment en améliorant l'état des connaissances sur ces animaux, est accueilli en Principauté de Monaco. Le secrétariat permanent de l'Accord assure la liaison et facilite la coopération entre les différents Etats de la zone ACCOBAMS, ajoute la même source. La réunion de Tanger a permet aux gouvernements des 23 Pays Parties de l'Accord de débattre de questions cruciales pour la conservation des cétacés de la Méditerranée, de la Mer Noire et de la zone Atlantique adjacente. Ping Pong/ MAP


chronique PingPong - Décembre - 36

L'être et l'avoir L

a notion de maîtrise en occident, consiste autant que faire se peut, à contrôler une situation et les émotions qu’elle crée, les taisant afin de ne rien laisser paraître à l'autre de ce que nous pouvons ressentir ici et maintenant, l'image que nous offrons pouvant nous desservir sur la simple base que nous ne soyons pas en phase avec ce qui est "convenable". D'une part l'éducation basée sur des principes judéo-chrétiens enseigne le contrôle des sentiments, le refoulement des sensations, attitude narcissique conduisant à se couper de ce qui est vivant en chacun de nous. D'autre part, la retenue, principe fondamental de toute civilisation digne de ce nom, toujours selon le modèle occidental, permet de paraître, souvent sans être et parfois sans avoir. Ainsi a-t-on permis à tout un chacun

de pouvoir accéder à l'objet de ses rêves, une belle voiture, une belle maison si possible avec piscine et des vacances au ski, symboles de réussite, grâce à des financements qui n'avantage que le prêteur, généralement la banque du quidam qui s'emprisonne pour une vie dans le système virtuel qu'est la société de consommation. En orient par contre, contrôler c’est accepter ce qui est. Chacun y a des ambitions en fonction de son état ou de ses moyens, c'est la culture du lâcher prise, de l'acceptation et de la patience. Sauf que... Lorsque je vois tous ces jeunes gens utiliser des téléphones de plus en plus gros, de plus en plus sophistiqués et forcément de plus en plus chers, permettant à son "heureux" propriétaire d'être tendance, faisant de cet outil, une composante de l'habillement et du

paraître, je me dis que les verbes avoir et être sont décidément bien difficiles à conjuguer. Sauf que... L'âme de notre pays, notre identité, sont basées sur des valeurs fondamentales et évidemment musulmanes où l'apparence n'a en principe pas d'importance, où l'être, en principe, prédomine sur l'avoir, où la vanité, en principe est vaine et donc que posséder n'est en aucun cas le signe de la propriété puisque rien, en principe, ne nous appartient et donc, que nous vivons une virtualité permanente. Cela me rappelle étrangement le crédo des empereurs romains qui affirmaient que "panem e circences" (du pain et des jeux) étaient la condition sine qua none d'une apparente paix sociale. Jean Escalant


Actualité

PingPong - Décembre - 37

S

L’Université britannique ouvre à Tanger

uperior Institution of Science and Technology (SIST) a inauguré tout récemment à Tanger sa dernière implantation de l’Université britannique au Maroc. Il s’agit du dernier campus lancé en étroite collaboration avec l’Université de Sunderland, en Angleterre. Cet évènement a eu lieu en présence de l’ambassadeur d’Angleterre à Rabat, M. Clive Anderson, qui a fait personnellement le déplacement jusqu’à Tanger pour y assister. Concernant l’enseignement qui y sera suivi, il sera, bien sûr, basé sur le système anglo-saxon, comme le précise Tarek Obeid, président de SIST. En général, le nouvel établissement assurera des programmes de Bachelor (Licence) sur trois ans, ainsi qu’un programme MBA sur 18 mois, et pour les étudiants qui ont besoin d’améliorer leurs connaissances en langue anglaise, l’université de Sunderland propose également une année préparatoire. Le nouveau campus de Tanger dispose d’une capacité de 400 élèves, essentiellement des lauréats en baccalauréat et licence désirant continuer leurs études en langue anglaise. Pour cette première année de démarrage, la première promotion est formée de 25 étudiants qui pourront par la suite poursuivre une double diplomation avec la possibilité, à tout moment, de le faire en Angleterre à l’Université de Sunderland. Samia Rofaj


Economie

Usine Renault Le personnel réagit

PingPong - Décembre - 38

A

vec son dépassement des cent mille véhicules produits à l’usine de Melloussa, Renault Tanger vise déjà à doubler ce chiffre en 2014. Le constructeur français, a inauguré en octobre dernier la deuxième chaîne de son unité de production, avecun investissement de 4,5 milliards de DH. Que du bonheur pour l’industrie nationale d’un côté et pour le personnel du fabricant français de l’autre. Seulement, voilà que les salariés de Renault qui veulent traduire ce « bonheur » par une amélioration de leur situation financière. Et jusqu’à maintenant, à part des promesses, ils n’ont rien eu et aucune augmentation de salaires, ni autre forme de primes, promises depuis juin 2012, de la part de la direction, n’ont été tenues. C’est aussi depuis cette date, que fatigués d’attendre la réaction de leur direction générale et pour mieux négocier l’amélioration de leurs salaires, le personnel deRenault Tanger avait décidé de rejoindre le syndicat de l’Union marocaine du travail (UMT).

Actuellement constitués en bureau syndical, les salariés rappellent les nombreuses promesses qui n’ont jamais été tenues par Renault Tanger. Finalement les salaires de l’usine Renault de Melloussa ne seraient pas si alléchants que cela a l’impression d’être. En moyenne, la moyenne des salaires varient de 2 800 DH nets pour les ouvriers, à 5 100 DH pour les employés. A Tanger, que ce soit à la Free zone ou sur les autres zones industrielles, des usines de moindre importance paient beaucoup mieux que chez Renault. A l’usine de Melloussa, les salariés se plaignent également de la fourchette de rémunération qui va de 4.000 DH à 12.000 DH pour deux employés à compétences égales et postes similaires. Un écart que le bureau syndical de Renault rejette complètement. L’UMT de Renault assure que plus de 90% dessalariés n’ont pas bénéficié d’une augmentation de 4% l’année dernière au moment que l’accès au système de retraite et à l’assurance maladie complémentaire est également parmi les doléances des travailleurs.

Voulant être écouté par la direction et trouver un terrain d’entente concernant ces doléances, l’UMT a présenté, en avril dernier, un cahier de revendications, rejeté sous prétexte d’absence de légitimité pour représenter le personnel de Renault. Mais après l’élection des délégués du personnel en juillet dernier, l’UMT représente aujourd’hui plus de 3.000 employés, ce qui a obligé la direction générale à renégocier les revendications du personnel. Mais il a fallut attendre plusieurs mois et de décider le port du brassard en signe de protestation pour que suite à l’intervention du gouverneur de Tanger que les deux parties se sont réunies dans les locaux de la wilaya de Tanger pour entamer leurs négociations. Parmi les revendications acquises, l’accès au système de retraite par la création d’une «caisse de solidarité sociale dont le financement sera prise en charge en partie par l’entreprise et par des prélèvements sur les salaires. Ping Pong


Actualité

PingPong - Décembre - 39

Le Président de la CCIS de la Wilaya de Tanger expose à Barcelone les potentialités économiques de la ville du détroit et le Programme Tanger-Métropole

D

ans le cadre de la semaine méditerranéenne des leaders économiques, organisée cette fois-ci sous le thème « la révolution à venir : l’intégration » à Barcelone du 20 au 21 du mois courant par l’Association des Chambres de Commerce de la Méditerranée(ASCAME) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Barcelone, Mr. Omar Moro, président de la CCIS de Tanger a présenté un exposé sur l’évolution économique parcourue par la région de Tanger-Tétouan, récemment couronnée par le lancement de sa Majesté le Roi Med VI du programme Tanger-Métropole. Ayant pour objectif la création d’une dynamique euro-méditerranéenne forte et solide, le Forum de Barcelone a axé ses travaux sur l’examen du nouvel élan entrepris par les pays du Maghreb dans le secteur des infrastructures et de défis novateurs. Ainsi, ont été programmés des focus sur les expériences menées à ce niveau par le Maroc, l’Algérie, la Lybie et la Tunisie. De son côté, Mr. Omar Moro a mis l’accent sur l’historique de la ville de Tanger, chef de lieu de la région de Tanger-Tétouan, qui malgré son passé prestigieux où celle-ci était une zone internationale par excellence, elle fût délaissée et marginalisée pour une vingtaine d’années. Puis, il y a eu le grand tournant du début des années 2000 quand sa majesté le Roi a mis en

marche la grande vision qui consistait à mettre à contribution tous ses atouts naturels et humains pour amorcer son décollage économique. Ainsi des mégats-projets ont vu le jour, tel le grand projet Tanger Med où se sont installés et continuent de le faire de grands opérateurs mondiaux à l’instar du groupe Renault, la zone franche industrielle, les infrastructures routière s et ferroviaires dont l’autoroute Tanger-Casablanca et la ligne grande vitesse, la reconversion de l’ancien port, le renforcement du secteur des énergies renouvelables ….autant de projets structurants qui ont fait de Tanger un véritable bassin d’emploi et d’investissement. Au cours de la même intervention, Mr. Omar Moro, a qualifié le programme Tanger-Métropole d’important, d’audacieux et de stratégique dans la mesure où il vise à placer Tanger comme une destination de premier plan, en prenant en considération les éléments fondamentaux qui structu-

rent la métropole au niveau du secteur urbain, social, économique, culturel, sportif ... . Il a également souligné la prédisposition de la Chambre de Commerce de Tanger à jouer le rôle d’intermédiaire entre les responsables marocains et leurs homologues méditerranéens pour relancer le développement de la coopération, de l’investissement et du partenariat dans des projets pilotes et prometteurs. L’exposé du Président de la CCIS de la wilaya de Tanger a été renforcé par des photos et des données sur la monoghraphie de la région et ses mégaprojets.


Actualité

PingPong - Décembre - 40

AFEM-Pays-bas Attention spéciale aux femmes créatrices d’entreprises

L

’AFEM, association des femmes chefs d’entreprises du Maroc, a signé une convention de partenariat avec l’ambassade des Pays-bas à Rabat pour le lancement du premier incubateur féminin à Tanger. L’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas,qui collaborent ensemble depuis plusieursannées, ont tout récemment conclu un partenariat visant à renforcer leur collaboration. Leur grande priorité est de promouvoir la place des femmes à travers une attention entrepreneuriale. Ce partenariat, aiderait les deux signataires à mieux accompagner les porteuses de projets, en mettant à leur disposition un cadre de travail adéquat, des experts de qualité et un encadrement technique et logistique adapté.Selon les deux partenaires, le but de cette action est «d’aider les femmes à concrétiser leurs projets et à créer des start-up en phase avec l’excellente dynamique que connait la région de Tanger».

Ainsi, les porteuses de projets bénéficieront, entre autre, de l’expertise d’un solide réseau de femmes chefs d’entreprises, mais également d’une assistance juridique, commerciale et de gestion pour mener à bien leurs projets et afin de leur faciliter les premières étapes de la création d’entreprise.

Ces bénéficiaires bénéficieront aussi du droit à un hébergement pendant 18 mois dans les locaux de l’incubateur, de formations spécifiques et d’un accès facilité aux réseaux des partenaires de l’AFEM. Ping Pong


Actualité

PingPong - Décembre - 41

Coopération hispano-marocaine à Tétouan

L

a Chambre de commerce et d’industrie de Tétouan a organisé, 19 et 20 novembre dernier, une importante conférence hispanomarocaine sur le thème "La femme entrepreneur et l’économie sociale".

Cette rencontre, organisée en partenariat avec l’Association de la femme entrepreneur, avait pour objectif de développer les capacités des femmes entrepreneurs marocaines et espagnoles et valoriser leurs compétences, tout en mettant l’accent sur les nouvelles opportunités d’investissement dans les différents secteurs. Cette conférence a été l’occasion d’échanger les expériences et les expertises entre les deux parties et de renforcer les liens entre les entreprises de la province de Malaga et de la région de

Tanger-Tétouan dans le but de mettre en place un réseau hispano-marocain des femmes entrepreneurs. La manifestation s’est inscrite dans le cadre du programme "Idara", un projet de coopération transfrontalière entre la province de Malaga et la région de Tanger-Tétouan, visant le renforcement et le développement de la compétitivité des entreprises des deux rives du Détroit de Gibraltar. Le programme de cette conférence était composé de la présentation de plusieurs interventions portant notamment sur les objectifs du programme "Idara", « Les coopératives comme opportunités de

travail et d’investissement pour les femmes » et « Les mécanismes de soutien à l’entreprise féminine dans le Nord du Maroc et à Malaga » En parallèle, la délégation espagnole a visité le premier parc d'affaires au nord du Maroc dédiée à l'externalisation offshore des entreprises. Tétouan-shore a été inauguré en juin 2012 avec 22.000 mètres carrés de bureaux et des incitations fiscales pour les entreprises. Samia Rofaj


Actualité

PingPong - Décembre - 42

Coca-Cola : la nouvelle usine et le respect de l’environnement

L

es travaux pour la construction de la nouvelle unité industrielle de Coca Cola, la seconde plus grande usine au niveau du continent africain, aurait très mal démarré. Selon l’Association de la défense des consommateurs, ses travaux risquent de faire disparaître la zone naturelle et protégée que constitue la plaine de Sidi kacem. Une zone naturelle protégée où différents oiseaux y trouvent refuge depuis très longtemps durant leur déplacement annuel entre le Nord (Europe) et le Sud (Afrique). Site d’intérêt écologique, au lieu d’être conservée par une loi qui la protègerait pour toujours, la plaine de Sidi Kacem a toujours été menacée par différentes causes, notamment les constructions qui l’encerclent de plus en plus. Face à cette nouvelle menace que constitue la construction de la nouvelle usine de Coca-Cola, les autorités concernées, toujours selon l’association de la défense des consommateurs, n’auraient jamais permis ce genre d’actions contre l’environnement local, nulle part à Tanger et spécialement pas de ce côté de la ville. L’intervention des autorités, si elle a pu « sauver » la plaine de Sidi kacem pour le moment, a par contre

aidé à rendre plus désagréable les bordures des zones limitrophes à l’aéroport et à la zone franche. Car c’est dans ces endroits que les détritus des travaux de l’usine Coca-Cola sont désormais jetés. Considérée comme la 2ème usine en importance en Afrique, la future usine de Coca-Cola Morocco consommera plus de 100.000 litres d’eau annuellement. On se rappelle que dans une conférence de presse, Omar Bennis, responsable de communication de Coca Cola Morocco a déclaré que «Coca-Cola compte faire de la nouvelle usine un modèle du genre sur le plan du traitement des eaux et de la consommation d’énergie », a ajouté le même responsable. L’énergie solaire fera partie intégrante de la consommation, hors production. La nouvelle usine sera construite sur une superficie de 35.000 m² couverts, avec la possibilité d’une nouvelle extension de 25.000 m².


Actualité

PingPong - Décembre - 43

La Casbah propre grâce aux efforts des professionnels

A

près deux premières expériences, depuis 2009, le CRT a relancé début décembre courant la troisième opération « Casbah Propre ». L’objectif étant de redonner vie et surtout propreté à ce quartier qui est le cœur de l’ancienne Médina de Tanger. Mais un cœur malade, délaissé et très souvent marginalisé. Les opérateurs touristiques ont décidé de réagir, encore une fois. Ils le font depuis 2009 grâce à l’initiative du CRT en partenariat avec plusieurs autres établissements touristiques de la ville comme l’ISITT, la société Tec-Med, l’Institut de technologie hôtelière et touristique et plusieurs autres professionnels du secteur. L’importante opération Casbah propre 2013, a connu une grande vaste opération de ramassage des ordures. Elle a été suivie par le ravalement des façades, le long des circuits classiques des visites par les touristes entre le port et la Casbah.


Interview PingPong - Décembre - 44

Donne, donnez… Dieu vous le rendra

En une année l’association «Cœurs Miséricordes» a pu rendre le sourire à plus d’une personne vulnérable. Petit tour d’horizon avec Hasnae Azwagh, la présidente.

Votre association «Kind heart » (Cœur Miséricordes) a été créé dans quel but ?

L’association « Cœurs miséricordes » a été créé le 17mars 2012, soit il y a un an déjà. Ses principaux objectifs se résument à apporter le soutien nécessaire dont ont besoin les enfants abandonnés ou encore les handicapés mentaux sans famille. On travaille aussi avec les victimes des inondations en organisant à chaque occasion des caravanes humanitaires pour la distribution des collectes de vêtements, draps, etc.

A partir de votre activité sociale, quel bilan faites-vous de l’état de la pauvreté au Maroc et spécialement dans la région du Nord ?

Nous organisons plusieurs actions en faveurs des personnes nécessiteuses : familles, enfants, personnes âgées, etc. Nous le faisons spécialement dans la région de Tanger-Tétouan, vu le grand nombre de personnes vulnérables qui y habitent. Parmi nos actions, l’opération F’tour durant le mois sacré de Radaman et les visites qu’on effectue à chaque fête religieuse aux établisse-

ments où vivent les personnes abandonnées (enfants et 3ème âge). Est-ce que toutes les actions menées pour la lutte contre la pauvreté restent encore insuffisantes ?

Selon ma propre expérience, j’ai remarqué que l’action sociale s’est beaucoup développée au Maroc, dans notre région aussi. Il existe de plus en plus d’associations qui participent selon les moyens existants et apporte un soutien aux couches sociales les plus défavorisées, dont le nombre ne cesse d’augmenter malheureusement. Mais malgré la multiplication des associations et la diversification de leurs actions, il reste, en effet, beaucoup à faire et l’Etat ne peut pas régler tous les problèmes tout seul, sans l’aide du tissu associatif. C’est pour cela que les efforts doivent être

multipliés de part et d’autres.

Quels remèdes faudra-t-il ajouter ? Plus d’associations ou une meilleure action de l’Etat ?

Je pense que pour arriver à des résultats satisfaisants, il faudra les deux. L’Etat, par l’INDH a fait un pas géant dans ce sens. Certes, les chantiers sont énormes et les besoins ne cessent de s’accroitre. Il faut juste continuer à imaginer de nouvelles initiatives pour mieux lutter contre la pauvreté et l’analphabétisme.


Culture

PingPong - Décembre - 45

Apprendre aux élèves les techniques de l’entreprenariat

P

ar ailleurs et concernant le même sujet, l’académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Tanger-Tétouan et l’association Inzaj-Al Mghrib ont récemment signé une convention visant l'initiation des élèves aux techniques de l'entreprenariat et de la création d'entreprises. Signée par le directeur de l'AREF, Abdelouahab Benajiba et le président de l'Association Injaz-AlMaghrib, M'hammed Abbad El Andaloussi, cette convention, vise à doter les élèves, à travers des formations dispensées par des professionnels et opérateurs économiques, de compétences pratiques en matière de création d'entreprises ou d'initiatives personnelles pour l'emploi. Le programme Injaz-Al Maghrib bénéficiera à 1.360 élèves relevant de 15 lycées et 12 collèges de la région au titre de l'actuelle saison scolaire, contre 550 élèves en 2012-2013. Ping Pong


Loisirs

PingPong - Décembre - 46

Anneli et Hristo Georgiev Animation garantie au Farah hôtel

A

près son excellent parcours

animant les meilleurs établissements touristiques de

l’Europ et aux Emirates Arabes Unis

et même du Maroc, le duo du pop jazz Anneli et Hristo Georgiev est de

retour sur la scène tangéroise et offrira les plus belles mélodies dans les

fabuleux salons de l’hôtel Farah Tan-

ger.

Une animation totalement garantie

dans ce nouveau fleuron de l’hôtel-

lerie dans la ville du détroit où toutes les prestations sont d’une excellente

qualité.

A vous donc de découvrir l’autre sens du bonheur et du bien-être au

Farah hôtel tous les soirs avec Anneli et Hristo Georgiev.



Ping Pong Décembre 2013