Issuu on Google+

ROD VERSUS ROD.

Je comprends le désarroi d’un pêcheur qui partant en session se demande s’il a eu raison de tel ready made carnée ou telle bille fruitée. Je sais par expérience que son choix pour l’une ou l’autre, à conditions égales, peut générer un capot, ou saturer la carte SD de son bridge.

Je n’irai pas fouiner dans les qualités nutritives ou attractives d’un appât dont la composition sur le paquet peut faire réfléchir ou rassurer. Je suis simplement sure d’une chose, c’est que l’on peut composer avec deux mixes différents, les mettre en opposition, les conjuguer afin d’optimiser ses pêches. Aussi, lorsque j’entreprends une peche à la bouillette pure sur plusieurs jours, je n’hésite pas quant à ma stratégie, et ne perds pas de temps non plus face à un tel panel de références….ce sont les carpes qui décideront.


Le choix des armes….

Notre opportunité est de forcer le poisson à se décider et le but est d’isoler son choix et l’esche qui dépassera l’autre en terme de rendement….sur le court terme, et sur le long terme. Je miserai toujours sur deux bouillettes qui en parfum, diamètre et couleur seront bien marquées dans leurs différences. En l'occurrence, j’aime partir avec des billes carnées Monster crab et d’autres plus vives et super fruitée comme les Strawberry scopex. Attention, celle qui semblerait à l’œil ou au nez la plus prometteuse, ne l’est pas toujours. 16mm et 20mm ont ma faveur, assurez–vous simplement que vous pourrez les distribuer à l’identique par les même moyens d’amorçage et sans trop de contraintes. Il est important que le cheptel présent sur votre spot ait accès équitablement à vos deux billes test pour que le « versus » soit réellement révélateur de conclusions.

Le temps, votre meilleur indic…. Il est important de comprendre et d’accepter pour certains, que tout appât à un caractère plus ou moins instantané, même dans une même gamme de bille, dans son acceptation par les carpes. Certaines billes peuvent être de suite reconnues comme de la nourriture, notamment les fruitées sur un mixe 50/50 ou yellow seed, d’autre éveiller la méfiance, et d’autres encore, nécessitent quelques transits intestinaux, pour qu’un poisson puisse en subir les qualités addictives. Tout ceci s’indexe au facteur temps. Les différences d’impact d’un appât ou d’un autre seront d’autant plus marquées que le temps passé à les exploiter sera long (de là se justifie la stratégie des ALT, mais ici, nous parlons bien d’une peche sans préparation préalable du coup). Certaines billes du commerce meurent avec le temps, parfois très vite, 24h peuvent suffire. A contrario d’autres ne commencent à vivre qu’après quelques jours. Associez ces deux phénomènes, et vous gagnez du temps, des rendements, tout en répertoriant vos appâts dans différentes classes d’efficacité. J’en profite pour signaler que ces écarts dans le temps ne touchent pas que les billes du commerce. Selon leur recette, les billes maison subissent les mêmes règles ! Parez vos deux types de bouillettes avec les mêmes attributs en matière de montage, il ne faut pas tronquer les résultats pour quelques histoires de présentation, même si il n’est jamais inutile de creuser la chose. La période et le ring de peche pour ce combat titanesque doivent être à la mesure d’une telle démarche. Période favorable, cheptel conséquent et aucune autre préoccupation plus grave que l’objectif de cette mission.


Fight…1er round. Le premier uppercut sera matérialisé par le premier run, même s’il faut relativiser la première prise. Un deuxième fish piqué sur la même bille sera clairement interprété comme une première preuve de sa supériorité à court terme….et généralement cela se confirme sur les suivantes. Laissez-vous clairement 24h avant toute certitude et surtout, ne craquez pas en équipant toutes vos lignes de la bille gagnante du 1er round. Vous devez garder le statut d’arbitre partial dans un versus qui peut prendre une toute autre tournure. Si vous décidez de rappeler, faites le toujours dans l’esprit d’équité. Ce n’est pas parce que l’autre bille n’a pas provoqué de déroule, qu’elle est ignorée pour autant par le poisson. Un détail a son importance, en rapport avec la bille flashy….si celle –ci ne donne des résultats que de jour, le caractère visuel peut être la seule raison de son succès. Si les touches se répartissent également sur la nuit, pas de questions à se poser.

Garde à vue…. Pour en savoir plus, isolez le premier et le dernier poisson pris sur 24h dans des sacs de conservation. Dans cet épisode de votre enquête, vous obtiendrez une mine de renseignements qui parfois sont contradictoires. L’objectif, vous l’avez compris, est la quête de déjections qui accuseraient définitivement la bouillette tueuse n°1. Vous pourriez être surpris ! La première carpe piquée offre rarement de riches renseignements, mais cela arrive. Au pire vous saurez au moins de quoi elle s’alimente dans son milieu naturel. Le deuxième fish, lui, sera potentiellement passé sur votre coup plus longtemps, et s’il a ingéré vos billes, vous en trouverez traces…..hum pas si sure ! Je vous dirais que dans la majorité des cas où j’ai agi de la sorte, je n’ai jamais retrouvé la moindre trace d’une bouillette qui tapait très rapidement du poisson, en tout cas pas sur une période si courte. Par contre, et à ma grande surprise, très souvent, j’ai découvert les restes de ma deuxième bouillette qui pourtant, au bout de mes montages ne m’avais pas encore gratifié d’un départ. Cela m’a longtemps laissé sans voix et sans explication autrement rationnelle que de dire que cette bouillette prenante ne l’était que parce qu’elle était goûtée, mais sans être ingérée pour autant. Un appât goûté sur un montage correct pique !


Mais quant est-il de l’explication de déjections de billes qui n’ont pas rapporté de poisson. Simplement, qu’un changement d’intérêt s’opère envers nos concurrentes, et que clairement, l’une d’entre elle prend le dessus de part ses qualités nutritionnelles….sans pour autant pour l’instant détourner les carpes de celles qui les a piqué la première. Ne négligez pas non plus le fait qu’une part du cheptel puisse avoir une sensibilité différente face aux stimuli dégagés par nos deux concurrentes et ce en rapport avec les besoins métaboliques ou la méfiance naturelle. A ce stade, vous en avez déjà pas mal appris sur ce qui se passe dans l’arène.

Fight….KO final ou presque. On peut se satisfaire, les premières 24h nous ont donnés les touches que nous n’aurions sans doute pas enregistrées en utilisant que la bouillette n°2, muette pour l’instant. Muette, pas très longtemps, après de telles preuves, il ne se passe pas très longtemps jusqu’à ce que le combat bascule en faveur de cette dernière….ou tout du moins que l’épreuve se dirige vers un match nul après 48h. Mais si l’arbitre que vous êtes prolonge le combat, un KO s’annonce inévitablement sur les jours qui suivent, et là, si les runs ne sont provoqués que par la bouillette n°2, alors tous les coups sont permis, et n’hésitez plus à tricher, misez presque tout sur la future championne. Je dis bien presque, gardez à l’esprit que de nouveau troupeaux du cheptel sont susceptibles de passez par là et seront à même de croiser des billes n°1, plus à même de les séduire instantanément. Modifiez simplement les volumes distribués, en valorisant la bille n°2. Il serait dommage de passer à coté de ces nouveaux adversaires faute de précipitation.

Sagesse est tout de même de rigueur dans cette approche. L’une de vos bouillette Rod aura certes remporté une certaine victoire sur l’autre, mais sa durée de vie, si elle semble supérieure, n’est peut-être pas éternelle. Une troisième bouillette de la gamme Hutchinson aura peut-être le mérite de mettre au tapis, et la bille n°1, et la bille n°2, et toutes les carpes qui suivront…..l’agent secret par exemple. Ne vous posez plus de questions avant vos sessions, seules les carpes ont les réponses. De ces expériences contre le temps naissent des réponses qui vous permettront au fil des saisons de choisir sans hésitation les bouillettes Rod ready made qui correspondront le mieux à la durée de vos futures sessions….et à vos destinations. Bonne pêche avec les bouillettes Rod Hutchinson.


Rod VS Rod.