Issuu on Google+

P

RIVE DE GIER

un patrimoine,

une richesse, une identitĂŠ.


Sommaire EDITO ............................................................................................................p4

La Balade des Ponts Cette brochure est une présentation de l’ensemble des ponts et monuments qui firent et font encore l’histoire de Rive de Gier. Mais elle est aussi le complément idéal de la « Ballade des Ponts », que vous pouvez découvrir dans la ville, en suivant l’itinéraire touristique qui vous est proposé au fil du Gier. Avec la Balade des Ponts, il s’agit d’une invitation à la déambulation, au voyage, depuis le pont du Sardon jusqu’à la passerelle des Etaings, au travers des 11 ouvrages qui rythment ce parcours. Avec à chaque halte, un pupitre d’interprétation, expliquant tant l’histoire que la technicité de l’ouvrage à découvrir. Et pour suivre, pas à pas, ou plutôt pont à pont cette balade, des « clous », disposés sur la chaussée, vous indiqueront la direction à suivre, pour que vous ne manquiez aucune des onze haltes de cette balade patrimoniale et touristique. Que ce soit en famille, entre amis, le temps d’un week-end ou d’une pose journalière, vous aurez toutes les bonnes raisons de vous promener parmi les ponts. Alors n’oubliez pas votre brochure « un patrimoine, une richesse, une identité », support indispensable qui complétera idéalement votre visite. Infos pratiques La Balade des Ponts peut se faire dans les deux sens, au départ soit du Pont du Sardon (Rue Barthélémy Brunon au niveau de l’entrée de Rive de Gier au Sardon), soit de la passerelle des Etaings (A l’embranchement Avenue Maréchal Juin / Rue Emile Zola).

LES PONTS N°1 - Pont du Sardon (XVIème - 1888 - 1988)...........................p6 N°2 - Pont du Gourd Marin (1838)...............................................p7 N°3 - Pont Bowstring (1947)...........................................................p8 N°4 - Pont d’Egarande (1825).........................................................p9 N°5 - Passerelle des Gendarmes (1851)..................................p10 N°6 - Pont Voltaire (1903)............................................................. p11 N°7 - Pont du Gier et Pont Levis (1844)..................................p12 N°8 - Pont de la Ville (Romain - XIème - 1826).......................p13 N°9 - Pont de l’hôtel de Ville (1809 - 1864).........................p14 N°10 - Pont Dorian (1903).............................................................p15 N°11 - Passerelle des Etaings (1946).......................................p16 LES LIEUX OU LES SITES A - Château du Sardon......................................................................p17 B - Le puits du Gourd Marin - Puits Combelibert..................p18 C - Saint-Eloi...........................................................................................p19 D - Usine des Acièries de la Marine............................................p20 E - Usine Marrel en Ville..................................................................p21 F - Maison des Hommes de Pierre..............................................p22 G - Maisons de verriers rue Richarme........................................p23 H - Le Viaduc..........................................................................................p24 I - Maison Fleurdelix (Ancienne Caisse d’Epargne)...........p25 J - Eglise Notre Dame.......................................................................p26 K - Hôpital Marrel................................................................................p27 L - Hôtel de Ville..................................................................................p28 M - Le Bassin et le canal de Givors...............................................p29 N - Eglise Saint-Jean...........................................................................p30 O - La Gare de Couzon.......................................................................p31 P - Portique place Chipier................................................................p32 Q - La Cheminée des Etaings..........................................................p33 LOCALISATION DES PONTS ET LIEUX......................................p34

2

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

3


Edito Rive de Gier, ville d’eau, ville d’industries, ville d’échanges et de traditions. De tout temps, ces ponts, ces lieux ont été les témoins de cette histoire qui a façonné le destin de la ville et de ses habitants. Des ponts et des lieux comme autant de traits d’union entre les marchands et la population, entre les coteaux et la vallée, entre la rivière et le fleuve, entre les hommes. Ces ponts, ces lieux ont évolué, au fil du temps, au fil des activités, au fil de la société. Aujourd’hui nous partons à la découverte, à la redécouverte, de ces témoignages du passé et de ces acteurs du présent, de ces lieux qui nous accompagnent encore pour certains dans notre quotidien et qui ont une histoire à nous raconter.

RIVE DE GIER

Le dernier pont construit sur le Gier en 2004. Photographie AM RdeG.

un patrimoine,

une richesse, une identité.

Les ponts sur le Gier

Une histoire qui fait de Rive de Gier ce qu’elle est, qui fait de ces hommes et de ces femmes ce qu’ils sont. Parce qu’hier façonne aujourd’hui, parce que nous devons connaître hier pour imaginer demain.

4

La ville compta 18 ponts et 2 passerelles, construits pour la plupart au milieu du 19ème siècle. Le tout premier fut probablement établit au moyen âge et il est sans doute probable qu’avant lui il existait un pont romain. Ces ponts ont été établis souvent à des fins industrielles, ils servaient à relier les quartiers et à desservir les nombreuses industries. Actuellement il reste 11 ponts toujours en place. Les autres ont disparu sous la couverture du Gier ou ont été détruits. Un nouveau pont a vu le jour en 2004 pour desservir le nouveau centre de secours.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

5


Dessin à la plume de Didier de Saint-Hubert (1825-1828). Musée Gadagne (Lyon).

1

Photographie pont et château du Sardon 2012. AM RdeG. Ce pont relie la Promenade Mazoyer à l’ancien château du Sardon.

.

Pont du Sardon (XVI

-1888-1986)

ème

6

Pont du Gour Marin vers 1970. Photographie AM RdeG.

2

Photographie Pont du Gourd-Marin 1990. AM RdeG.

.

Le premier pont permettait aux nombreux chargements de charbon en provenance des coteaux alentours, de gagner la vallée du Gier. Il s’écroula sous le poids de la charge vers 1880. Un autre pont plus solide lui succéda, et enfin un troisième pont remplaça ce dernier en 1986.

Pont du Gourd Marin (1838)

Construit en 1838 à la demande des exploitants du site de production minière du Gourd Marin. Ce pont est aujourd’hui le seul accès des véhicules au lieu-dit la petite vitesse aujourd’hui réservé au parking de la gare SNCF.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

7


3

Pont Bowstring 1970. Photographie AM RdeG.

Pont d’Egarande. Carte postale 1906. AM de RdeG.

Pont Bowstring 2010. Photographie AM RdeG.

Entrée de la ville par le Cours Nelson Mendela. Photographie 2012 AM RdeG.

.

Pont Brunon Valette dit Pont Bowstring (1947)

8

4

.

Ce pont fut construit par les Etablissements Haour Frères à la demande de Barthélémy VALETTE pour l’usine Brunon Valette devenue la S.S.F.R. Il est construit de biais et fut mis en service en novembre 1947. C’était un pont d’embranchement qui permettait d’accéder directement au chemin de fer par-dessus le Gier pour le transport des marchandises. On appelle communément ce pont le Pont Bowstring de l’anglais bow string (corde d’arc).

Pont d’Egarande (1825-1943)

Le pont d’Egarande, qui fut aussi appelé pont des Verchères et, avant cela, pont du Gouvernement et pont Charles X fut construit entre 1823 et 1825. D’une longueur de 30 m et 10 m de large, avec une chaussée de 7 m. Il fut élargit en 1892 par l’ajout de trottoirs de chaque côté, pour enfin atteindre la largeur de 13 m. Le pont d’Egarande fut démolit entre 1939 et 1943 pour laisser place à l’actuel pont Pierre Semard.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

9


Passerelle des Gendarmes. Vers 1900. AM RdeG.

5

Vue d’aval en amont. Sur la droite se trouve le bâtiment qui abritait le bataillon de Gendarmerie.

Cours Nelson Mendela. Ancien passage de la passerelle des Gendarmes 2012. AM RdeG.

.

Passerelle des Gendarmes (1838-1909)

Pont de l’industrie ou Pont Voltaire. Vers 1920. Photographie AM RdeG.

6

Utilisée de 1838 à 1909, cette passerelle se nommait ainsi car elle débouchait près de la maison qu’occupaient les gendarmes elle reliait la rue Paluy (actuelle rue Richarme) au quartier des Verchères (rue Claude Drivon).

Pont Voltaire ou pont de l’industrie (1903-1967)

10

Cours Nelson Mendela. Photographie 2012 AM RdeG.

. Le pont de l’Industrie, ou Pont Voltaire, fut appelé à l’origine pont des Forges. Construit en 1903, il traverse le Canal et le Gier. Il fut inauguré le 25 juin 1904 par le Ministre de la Marine, Monsieur Pelletan. C’est en 1936, qu’il prend le nom de Voltaire en hommage au philosophe des lumières. Ce pont a disparu sous la couverture du Gier.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

11


Carte postale du Pont du Gier et du Pont Levis. Vers 1900. AM de RdeG.

7

Photographie actuelle de l’ancien pont sur le Gier 2012. AM de RdeG.

.

Le pont du Gier et le pont levis sur le canal (1841-1965)

12

Carte postale. Pont Lamartine 1908. AM RdeG.

8

Cours de Verdun. Photographie 2012 AM RdG.

.

Le pont du Gier, construit vers 1841, en pierres de taille locales, se compose de deux voûtes appuyées sur un pilier central. Il fut démoli en 1955 pour laisser la place à une nouvelle voie de communication, la RN 88. Le Pont Levis qui se situe à gauche sur la carte postale, servait d’écluse pour la navigation du Canal.

Le pont Lamartine (1826-1957)

La première pierre de ce pont fut posée le 15 mars 1826 et inauguré le premier avril 1828. Pont à trois arches et à balustrade de fer. Il disparaît en 1957 avec l’achèvement de la couverture du Gier au niveau du cours de verdun.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 13


Carte postale Pont et Hôtel de Ville. Vers 1900. AM RdeG.

9

Hôtel de Ville. Boulevard Fleurdelix. Photographie 2012 AM RdeG.

.

Pont de l’hôtel de ville (1809-1836-1845-1864)

14

Carte Postale Pont Dorian et Eglise Saint-Jean.Vers 1900. AM RdeG.

10

Eglise Saint-Jean. Photographie 2010 AM RdG.

.

Ce pont connaîtra plusieurs versions. Au départ il s’agit d’une simple passerelle réservée aux piétons. Cette dernière est emportée par la crue de 1834. Une autre passerelle lui succède de 1836 à 1845. Viendra ensuite le pont de l’hospice en 1846. La circulation sur ce pont étant très intense, il menace de s’effondrer. La municipalité décide donc de construire un nouveau pont en 1864. Construit en pierres de taille provenant des carrières du Mouillon, il disparut avec la première couverture du Gier en 1936.

Le Pont Dorian (1903)

D’une longueur totale de 72,22 m, il enjambait le Gier et le Canal pour relier le Faubourg Delay à l’Eglise Saint-Jean. Deux piles de maçonnerie supportaient un tablier de fer. On l’inaugura le 25 juin 1904. Démoli en 1958 puis transformé en carrefour giratoire en 1997.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 15


Dessin à la plume de Didier de Saint-Hubert (1825-1828). Musée Gadagne Lyon.

Carte postale de l’usine des Etaings vers 1900. AM RdeG.

11

Les restes de la passerelle des Etaings. Photographie 2012. AM RdeG.

.

Passerelle des Etaings Pont des Aciéries

16

A

Carte Postale. Château du Sardon vers 1900. AM RdeG.

.

Passerelle établie en 1946 par l’usine des Etaings (Ets Marrel) pour faciliter la sortie des ouvriers de l’usine. Elle fut remplacée par le pont des Aciéries en 1962. Il franchissait le Gier et le canal de Givors.

Château du Sardon (XVIème-1888-1988)

Bâti sur une rive du Gier, cet ancien château de la Seigneurie de Chagnon est édifié au XVIème siècle à la croisée des chemins. Il permettait de surveiller la frontière entre le Forez et le Lyonnais. Il fut la propriété de châtelains et de nobles descendants jusqu’en 1914.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 17


Cette Statut ce trouve aujourd’hui en bordure de la rue Claude Drivon devant le centre commercial. Photographie de Saint-Eloi. AM RdeG 1970.

Chevalement du Puits Combelibert. Photographie AM. RdeG 2012.

B

Puits du Gourd-Marin. Photographie 2012 AM RdeG.

.

Puits du Gourd Marin et Chevalement du Puits Combelibert

18

C

Carte Postale 1906. Cours de l’usine des aciéries de la Marine. AM RdeG.

.

Le puits du Pré du Gourd-Marin et le puits Combélibert sont des vestiges rares et particulièrement symboliques de l’exploitation houillère en France. Le puits Combélibert fut inauguré dès 1780, il fut longtemps le plus important du bassin houiller de la Loire. On cessa de l’utiliser en 1903. Seul subsiste aujourd’hui le chevalement du puits qui ne se trouvait pas sur ce site à son origine, mais sur la colline de Montjoint d’où il fut démonté et transporté en 1999. Le Puits du Gourd Marin. Ce puits abritait autrefois une des rares Machine Waroqué de la Loire. Attenant, un petit bâtiment de bain permettait aux mineurs de pouvoir se laver sur place.

Saint-Eloi

Cette statue est en fonte, elle représente Saint-Eloi. Il est le saint patron des forgerons et des métallurgistes. Elle ornait autrefois en ces lieux et place, la base de la cheminée des Aciéries de la Marine.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 19


Carte postale ancienne vers 1900. AM de RdeG.

D

Carte postale vers 1900. Rue Claude Drivon. AM RdeG.

.

Les Aciéries de la Marine

20

Carte postale. Entrée de l’usine Marrel en Ville. AM RdeG.

E

Cours de l’ancienne usine Marrel rue Claude Drivon. Photographie AM RdeG.

.

Les Aciéries de la Marine furent fondées en 1837 par Petin et Gaudet. La petite forge qu’ils installèrent à Rive de Gier, allait être le point de départ de l’une des usines les plus importantes de France, jusqu’en en 1908, ou elle fut transférée à Saint-Chamond. On y fabriquait principalement des pièces en fer de formes variées et pesant parfois plusieurs tonnes.

Usine Marrel en ville

De l’ancienne usine Marrel, il reste le hall avec son toit de sheds, sur la façade duquel on distingue les initiales M M entre les deux œils-de-bœuf. On remarque également les restes de la tour de trempe construite en briques rouges en 1886. L’usine « Marrel en Ville » fut fondée en 1853, Quartier des Verchères, par quatre des six frères Marrel, Jean Baptiste, Jean Marie, Antoine et François. En 1925, ce site d’exploitation devenant trop étroit, une nouvelle usine sera construite à l’extérieur de la ville. L’usine des Etaings avec sa cheminée de 108 m.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

21


Carte postale. Rue Claude Drivon. A droite la maison Marrel. Vers 1900. AM RdeG.

F

Façade Maison des Hommes de Pierre 2012. AM RdeG.

.

Maison des Hommes de Pierre

22

La rue et la Verrerie Richarme. Photographie 1953 AM RdeG.

G

Maisons des ouvriers verriers rue Richarme.

.

L’Hôtel particulier de Charles (1836-1912) et Etienne MARREL (1834-1920), fut construit à la fin du XIXème siècle (1880-1883). Habitation de prestige qui se composait d’appartements privés, de salons de réceptions, d’une cour intérieure et de communs avec écuries. Cette bâtisse se distingue par sa façade, avec ses balcons en pierres, ses linteaux de fenêtres sculptées, mais également ses deux imposantes statuts de pierre : un premier forgeron, avec sa masse et son tablier de cuir et un deuxième avec une pince qui symbolise la métallurgie. Ils représentent tous deux les corps de métiers qui firent la réussite de la famille Marrel.

Maisons des verriers

Les Verreries. En 1824 c’est plus de mille ouvriers qui vivent de cette activit��. En 1833 sur les 39 verreries que compte le canton, on en dénombre 30 à Rive de Gier, dont 15 sont spécialisées dans la fabrique des bouteilles.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 23


Viaduc routier de l’A47. Photographie 2012. AM RdeG.

Carte Postale vers 1900. AM RdeG.

Pont Autoroutier de l’A47. Photographie 2007. AM RdeG.

H

Viaduc routier de l’A47. Photographie 1970. AM RdeG.

.

Le Viaduc (1964)

24

I

.

Ouvrage d’art de l’autoroute A47, construit pour enjamber la vallée du Feloin et rejoindre les collines du Sardon et de Montjoint. Long de 213 m et large de 19 m, il est réalisé entre 1962 et 1964 sans aucune évacuation des habitants. En 2004 une étude note que c’est près de quatre-vingt mille véhicules qui empruntent cette autoroute chaque jour.

Maison Fleurdelix

(ancienne Caisse d’Epargne)

Ancienne Maison Fleurdelix, elle fut occupée par la municipalité de 1852 à 1891. Rachetée par la Caisse d’Epargne, qui transforme les façades et rénove le bâtiment pour lui donner un aspect plus moderne. Elle y restera jusqu’en 2008. On trouve aujourd’hui dans cette magnifique bâtisse un Pôle Intergénérationnel inauguré en 2010. On remarquera les sculptures au-dessus de la porte représentant l’épargne et le travail.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 25


Carte Postale. Eglise Notre Dame vers 1900. AM RdeG.

Carte Postale Hôpital Marrel. 1920. AM RdeG.

Carte Postale. Eglise Notre Dame vers 1900. AM RdeG.

J

Gravure d’Hubert de Saint-Didier. Musée Gadagne (Lyon) Centre ancien de la ville. A gauche les marches qui conduisent à l’église Notre dame.

.

Eglise Notre Dame

26

K

Hôpital Marrel. Photographie 2007 AM RdeG.

.

Cette église, dont la construction se termina en 1845, est inscrite à l’inventaire des monuments historiques depuis 1981. Les éléments protégés sont les fresques du cœur de l’église qui ont été réalisées par le peintre Giovanni ZACCHEO (1819-1882) entre 1850 et 1853. Le 15 février 1818 bénédiction de la première pierre et le 16 décembre 1823 fut bénie la nouvelle église Notre-Dame. En 1983 une nouvelle restauration intérieure de l’église est entreprise avec le concours du Ministère de la culture, de subventions de l’Etat et du département ainsi qu’une souscription.

Hôpital Marrel

Ce sont les frères Marrel qui décidèrent de faire construire cet hôpital. La pose de la première pierre eu lieu le 11 janvier 1902 en présence de Monsieur Waldeck Rousseau. L’Hôpital fut inauguré en 1905. Il compte alors 100 lits. En 1972 il passe à 128 lits. La maternité fermera ses portes en 1983. Depuis 1991 l’hôpital Marrel est regroupé avec l’hôpital de Saint-Chamond sous la dénomination de « Centre hospitalier du Pays du Gier ».

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 27


Carte postale vers 1900. AM RdeG.

L

Place de la Libération et Hôtel de Ville 2012. AM RdeG.

.

Hôtel de ville

28

M

.

Cette bâtisse imposante fut jusqu’en 1891, l’Hôtel du Canal. Il abritait à la fois les entrepôts, les magasins, l’administration du Canal et certains employés. La première pierre fut posée en 1792. La municipalité l’occupe depuis 1896.

Le Bassin et le Canal de Givors

Le Canal de Givors ou Canal des deux mers fut une entreprise « pharaonique » devant relier le Rhône à la Loire. Sa construction commença en 1760 lorsque François Zachari fut autorisé à créer un canal partant de Givors jusqu’à Bouthéon. Il ne fut jamais achevé. Le dernier tronçon ira jusqu’a La Grand-Croix. Il servit à la navigation de 1790 à 1878, périclitant doucement avec l’arrivée du chemin de fer en 1826. Il fut surtout utilisé pour le transport du charbon. 28 écluses régulaient la navigation sur ce canal très étroit où seule une embarcation pouvait passer. Des bassins de retournement et de croisement ont donc été construits. C’est le cas du bassin de Rive de Gier. Il fut l’objet de manifestations et de fêtes nautiques très populaires. Aujourd’hui recouvert, il est devenu le Square Marcel Paul.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 29


Carte postale 1905. AM RdeG.

N

Eglise Saint-Jean Baptiste 2012. AM RdeG.

.

Eglise Saint-Jean Baptiste

30

Carte postale 1925. AM RdeG.

O

Gare désaffectée de Couzon 2012. Photographie AM RdeG.

.

Cet édifice de construction néo-gothique est tout à fait remarquable. Il fut édifié entre 1841 et 1849 et consacré par le Cardinal de Bonald en 1851. Il était bordé d’un côté par la route nationale de Lyon à Toulouse et de l’autre par le Canal aujourd’hui recouvert.

La Gare et tunnel de Couzon

La gare de Couzon a été construite en 1857 afin de desservir la partie basse de la ville tout en permettant aux entreprises de ce quartier de recevoir les matières premières nécessaires à leur production et d’expédier leurs produits finis. La gare fut fermée le 23 septembre 1995.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité.

31


P

Démolition de l’usine S.S.F.R. 1995. Photographie AM RdeG.

Carte postale 1919. Usine des Etaings. AM RdeG.

Pont Roulant Place Chipier 2012. AM RdeG.

Devenue l’emblème des Usines Marrel la cheminée de 108 m, classée au titre des patrimoines protégés en 1992.

.

Portique S.S.F.R. Place Chipier

32

Q

.

Ce portique, symbole d’une industrie florissante, est le dernier vestige de l’usine S.S.F.R. (Société de Soudure et de Forgeage de Rive de Gier) qui se trouvait sur l’actuelle Zac Jean Baptiste Berlier. Il fut transporté de nuit par convoi spécial à son emplacement actuelle Place Chipier en 1987.

La cheminée des Etaings (108 m)

L’usine des frères Marrel en Ville étant devenue trop petite. Pour étendre leur production, ils vont construire un nouvel établissement, à la pointe de la technologie, sur le lieu-dit des Etaings (Etangs en vieux français) à la sortie est de la ville.

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 33


Saint-Joseph

Ch em in d es Cro ix

Route de Gravenand

H

N asse du Puits Valluy Imp

E

3 1

A

2

B B

F

C 4

D 5

6

7

8 J

M

L

P

10

9

I

G

O

Q 11

K

Localisation des ponts et lieux

Mar ian ne

ères Bruy

Pont n°1 (Du Sardon), Pont n°2 (Pont du Gourd-Marin), Pont n°3 (Pont Bowstring), Pont n°4 (Pont d’Egarande), Pont n°5 (Passerelle des Gendarme), Pont n°6 (Pont Voltaire), des desn°8 (Pont Lamartine), Pont n°9 (Pont de la Ville), Pont n°7 (Pont du Gier et Levis), Pont Ch age ard Vill e L onn Pont n°10 (Pont Dorian), Pont n°11 (Passerelle des Etaings). er

34

Ru ed e la

Ru e

d es

ets

A- Château du Sardon, B- Puits du Gourd-Marin et puits Combelibert, C- Saint-Eloi, D- Usine des Aciéries de la Marine, E- Usine Marrel (En ville), F- Maison des Hommes de Pierre, G- Maisons des Verriers, H- Auto-Pont, I- Caisse d’Epargne, J- Eglise Notre-Dame, K- Hôpital Marrel, L- Hôtel de Ville, M- Le Bassin et le Canal, N- Eglise SaintJean, O- Gare de Couzon, P- Portique place Chipier, Q- Cheminée Marrel.

Geais

mésanges

Châteauneuf

RIVE DE GIER un patrimoine, une richesse, une identité. 35


P

RIVE DE GIER

un patrimoine,

une richesse, une identit茅.

H么tel de Ville Rue H么tel de Ville 42800 Rive de Gier 04 77 83 07 80 www.rivedegier.fr patrimoine.rivedegier.fr


Plaquette patrimoine les ponts sur le gier