__MAIN_TEXT__

Page 1


Cover: Getty Images

«La sécurité de vos données ne tolère aucun compromis.»


Chère lectrice, cher lecteur, La numérisation crée des opportunités et nous simplifie la vie. C’est aussi l’objectif de SwissID. Vous pouvez, avec un seul login, vous connecter simplement à un nombre toujours plus grand de services en ligne – tout en ayant en permanence le contrôle total de vos données. Si vous utilisez la SwissID App en guise d’authentification à deux facteurs, vous profitez en outre d’une sécurité accrue. Tout le monde parle de la sécurité et de la protection des données personnelles. Beaucoup de citoyens s’inquiètent à juste titre. A côté de ces opportunités, on peut aussi s’exposer en effet à des risques. C’est pourquoi l’identité numérique requiert une solution suisse car la sécurité de vos données ne tolère aucun compromis. Cette brochure SwissID aborde des thèmes liés à l’identité électronique. Je vous souhaite une bonne lecture. Markus Naef, CEO SwissSign Group

3


Qu’est-ce que SwissID? SwissID est votre clé numérique personnelle pour accéder aux services en ligne. Vous avez, avec un seul et unique login, accès de manière extrêmement sécurisée à un nombre toujours croissant d’applications en ligne et ce avec le contrôle permanent de vos données. • Vous bénéficiez d’une transparence totale et décidez vous-même à quel service en ligne vous communiquez vos données. • Vous gérez vos données en ligne en quelques clics et ajoutez de nouvelles fonctionnalités à votre portail client – où et quand vous le souhaitez. • Grâce à l’authentification à deux facteurs, vous profitez à tout moment d’une grande sécurité. • Avec la SwissID App, vous vérifiez votre identité de manière simple et sécurisée sur votre smartphone afin d’être identifié de manière univoque lors de transactions en ligne. SwissID est gratuite pour les utilisateurs et se répand de plus en plus – déjà plus d’un million de comptes SwissID sont en circulation aujourd’hui. 4


Simple. Sûre. Pratique.

Pas encore de SwissID? Créez gratuitement votre SwissID en quelques clics sur swissid.ch.

5


Pourquoi ai-je besoin En tant qu’utilisateur La multitude de logins et de mots de passe vous agace-t-elle parfois? SwissID permet, avec un seul et unique identifiant, d’accéder de manière simple et sécurisée à des services en ligne en nombre croissant. • Vous voulez savoir quelles données sont transmises à un service en ligne et empêcher que vos données soient exploitées et utilisées? Avec SwissID, vous profitez d’une extrême sécurité. • Grâce à l’identité vérifiée, vous pouvez vous identifier de manière univoque lors de transactions en ligne et pourrez ainsi signer prochainement des contrats ou documents en ligne avec la signature électronique. Voulez-vous être informé(e) des dernières actualités? Abonnez-vous ici à la newsletter SwissID: swissid.ch/newsletter 6


n de SwissID? En tant que service en ligne Compagnie d’assurance, autorité ou online-shop: avec SwissID, vous permettez à vos clients d’accéder à vos offres en ligne de manière simple et sécurisée. SwissID s’occupe du processus d’identification pour que vous puissiez vous concentrer sur les choses importantes. Vos avantages sont clairs: des processus entièrement numériques sources d’économies. • Vous connaissez l’identité numérique de votre interlocuteur • Vous établissez la confiance grâce à l’identification sécurisée • Vous améliorez le taux de conversion grâce au login client simple et pratique avec SwissID • L’authentification sécurisée à deux facteurs fait partie intégrante de SwissID Visitez notre site Internet swissid.ch pour en savoir plus sur les avantages de SwissID. 7


SwissID est-elle sûre? La sécurité de vos données ne tolère aucun compromis. C’est pourquoi il faut une solution suisse pour l’identité numérique. Et SwissID, c’est exactement cela. Une protection exceptionnelle Vos données personnelles sont protégées au maximum. Elles sont cryptées, exclusivement hébergées en Suisse et ne sont jamais utilisées à des fins commerciales. Une transparence totale Vous restez à tout moment maître de vos données: vous décidez si vous voulez partager ou non vos données à un service en ligne. Les autorisations sont toujours visibles et vous pouvez les modifier à tout moment.

Qui se cache derrière SwissID? We love to keep you safe! SwissSign Group est l’émetteur de SwissID et regroupe 20 entreprises suisses dont le but commun est d’établir une identité numérique sécurisée en Suisse. Plus de quatre millions de citoyens devraient utiliser SwissID d’ici 2020. En tant que Trust Service Provider, SwissSign propose aussi des certificats électroniques pour 8


Conservation séparée des données Vos données personnelles et le détail de toutes les transactions sont conservés séparément. Pour une protection toujours plus optimale. Minimisation des données Chez SwissID, nous accordons une grande importance à n’utiliser que les données nécessaires. Seules les données client concernant le processus de login sont transmises. Authentification à deux facteurs – pour une sécurité optimale La simple activation de l’authentification à deux facteurs par le biais de la SwissID App garantit une sécurité optimale lors du login. un échange sécurisé des données. Plus de deux millions de certificats SwissSign protègent des sites Internet dans le monde entier et empêchent des personnes indésirables d’avoir accès aux données e-mail. Les données sont exclusivement hébergées en Suisse dans le respect des normes de sécurité les plus strictes. swisssign-group.com twitter.com/swisssign

linkedin.com/company/swisssign 9


L’histoire de l’identité numérique 445 av. J.-C. Nehémie va en Judée La Bible raconte que Néhémie, échanson d’Artaxerxès, voulait se rendre en Judée et aurait demandé au roi de Perse «Qu’on me donne des lettres pour les gouverneurs ... afin qu’ils me laissent passer». C’est la première allusion à des documents de voyage dans l’Antiquité. Jusqu’à la fin de l’ancien Régime, les voyageurs dépensaient souvent beaucoup d’argent pour obtenir des lettres de protection de dirigeants. 10

1239 Les registres prolifèrent À la cour sud-italienne de l’empereur Frédéric II, des fonctionnaires travaillent méticuleusement au plus ancien registre officiel. Ils y certifient notamment les identités de nombreux sujets. Le registe en papier épais de 116 pages a été réduit en cendres en 1943 pour le plus grand malheur des historiens.

1464 Passeport sur ordre du roi Ne devenait pas messager du roi de France Louis XI n’importe qui. C’est pourquoi, ses émissaires avaient besoin de documents d’identité personnels qu’ils devaient porter sur eux. Ces «passeports» leur permettaient de «passer les portes». D’autres personnes ont bientôt voulu des papiers similaires prouvant leur statut légal. On a pu établir l’existence d’anciens documents en France, dans le Nord de l’Italie et en Suisse.


1861– 1854 1876

1650 Les pasteurs tenaient des registres Tout le monde se connaît – ce principe était appliqué pendant des siècles dans les communes zurichoises. Les gouverneurs s’épargnaient une identification plus précise des personnes. Seuls les pasteurs réformés tenaient consciencieusement des registres d’actes de baptême, de mariage et de décès.

Émigration vers l’Amérique Un citoyen zurichois souhaitant voyager à l’étranger pouvait demander un passeport à la Chancellerie de l’Etat – un « bout de papier » qui certifiait son identité. Des «fake news» trompeuses d’outre-Atlantique, ainsi qu’une pauvreté extrème poussaient beaucoup de Zurichois à tenter leur chance aux États-Unis. Les listes de passeports dans les archives de l’Etat de Zurich montrent que la vague d’émigration a atteint son apogée en 1854.

Gottfried Keller signe des passeports Le premier secrétaire d’Etat du canton de Zurich, Gottfried Keller, avait pour tâche d’identifier les citoyens et d’émettre des passeports. Il en signait en moyenne un par jour, soit environ 360 par an. La grande majorité des Zurichois ne possédait pas de passeport. Les compagnons de métiers pouvaient cependant demander un «livret d’émigration». On ne sait pas avec certitude combien de personnes ont émigré sans aucun papier.

11


1928 1914

L’Europe réclame des passeports La libre circulation régnait en Europe jusqu’à la première guerre mondiale. Les voyageurs ne prenaient jusque-là leurs documents d’identité avec eux que pour se rendre dans l’empire russe, l’empire ottoman et outre-mer. En réponse à des plaintes venant de l’étranger, la Confédération a lancé à contrecœur en 1915 un passeport vert censé remplacer les anciens formulaires des cantons. Y étaient aussi mentionnées la forme du visage et de la bouche ainsi que la profession. 12

Les passeports confèrent des droits Des pionniers suisses avaient déjà eu l’idée d’un passeport biométrique dans les années 1920 car les empreintes digitales pouvaient identifier sans équivoque les individus. Mais les réticences du peuple ont fait échouer le projet. L’ordonnance relative aux passeports est entrée en vigueur en 1928. La carte d’identité nationale a défini depuis qui avait droit aux prestations de l’Etat.

1959 Le premier passeport rouge Le passeport suisse rouge avec la croix suisse n’existe que depuis 60 ans. Il contenait encore jadis des informations détaillées sur la couleur des yeux ou la profession – et les enfants étaient mentionnés dans le passeport de leurs parents.


59 2009 OUI au passeport biométrique Une majorité très limite: le peuple suisse a approuvé avec 50,14% le passeport biométrique. Seules 5504 voix ont fait pencher la balance. Dix cantons simplement, dont Zurich, ont dit Oui. Le passeport biométrique existe depuis 2010.

2017 SwissID commence suite à un besoin communautaire Un seul processus de login sécurisé remplaçant d’innombrables mots de passe doit permettre d’accéder aux prestations en ligne publiques et privés sur Internet: SwissID. La Poste et les CFF créent une co-entreprise à l’occasion de sa fondation en mai 2017. D’autres entreprises la rejoignent par la suite. Le 28 février 2018, un consortium de 17 sociétés crée SwissSign Group SA; trois entreprises supplémentaires ont depuis rejoint le groupe.

2019 L’idée d’une e-ID reconnue par l’Etat Le Conseil fédéral souhaite la création d’une identité électronique nationale reconnue par l’Etat, l’e-ID. La loi fédérale sur les services d’identification électronique, qui doit créer le cadre juridique de l’e-ID, est adoptée par le Conseil National et le Conseil des Etats.

13


SwissID App Votre couteau de poche numérique: la SwissID App rend possibles une authentification à deux facteurs simple et sécurisée, et la vérification d’identité sur votre téléphone mobile. Vos avantages en bref: Une sécurité accrue grâce à l’authentification à deux facteurs La SwissID App augmente la sécurité de votre compte SwissID en complément du mot de passe. Il vous suffit de confirmer la demande lors du login sur votre téléphone mobile et vous êtes connecté. Une vérification d’identité simple et sécurisée Avec la SwissID App, vous pouvez vous identifier à tout moment et rapidement grâce à votre téléphone mobile, de manière simple et sécurisée. Il vous suffit de photographier un document d’identité valide et d’enregistrer une vidéo de votre visage. Vous trouverez de plus amples informations sur la SwissID App sous swissid/app Télécharger gratuitement la SwissID App maintenant: swissid.ch/app

14


La sécurité ? il n’y a rien de plus simple.

Une transparence totale, un login sécurisé et une vérification d’identité simple.

15


Quelle est la différence entre SwissID et e-ID? SwissID est déjà une réalité. Le Conseil fédéral souhaite en outre la création d’une identité électronique nationale et reconnue par l’Etat, l’e-ID. Des développements sont aussi en cours chez SwissSign Group afin que les détenteurs puissent aussi utiliser leur SwissID comme e-ID.

Envie d’en savoir plus à ce sujet? Parcourez le nouveau magazine de la Journée du digital. mag.digitaltag.swiss 16


Les 4 plus grandes idées mensongères sur l’e-ID: «L’e-ID est un passeport numérique» Non, l’e-ID n’est pas un titre de voyage ni de passage de frontières. Mais elle offre la possibilité de s’identifier en toute sécurité sur Internet. «Die E-ID wird von Privaten herausgegeben» Non. Les données sont émises par l’Etat – l’e-ID également. Le secteur privé met seulement à disposition la structure technologique et permet l’utilisation simple et sécurisée de l’e-ID dans la vie de tous les jours. «Les données sont recueillies, exploitées et monétarisées par le secteur privé» C’est totalement faux. La protection des données est, comme pour SwissID, aussi prioritaire pour l’e-ID. La collecte, l’exploitation ou la monétarisation des données sont interdites en vertu de la loi sur l’e-ID. «L’utilisation anonyme de services en ligne ne sera plus possible» L’utilisation anonyme sera toujours possible. Le principe de la minimisation des données exploitées est en effet appliqué: les données e-ID ne sont pas partagées lors de chaque utilisation de SwissID. Seules les données nécessaires pour le processus de login sont partagées. 17


Le saviez-vous? 4,4 milliards ... ... le nombre de personnes connectées depuis début 2019 selon Global Digital Report 2019, pendant 6 heures et 42 minutes par jour en moyenne. 6 à 10 logins ... ... le nombre par jour en moyenne par utilisateur. Certains en ont plus de 20. Il n’est pas simple de s’y retrouver. À quoi reconnaît-on un site Internet sécurisé? Quand vous surfez, veillez à indiquer correctement l’URL et vérifier que «https» soit visible dans la ligne du navigateur. Si un cadenas est affiché en sus dans la barre de navigation, cela veut dire que le site est digne de confiance – la connexion est protégée et vos données personnelles ne peuvent pas être interceptées. 18

Même les vrais jumeaux ... ... n’ont pas d’empreinte digitale identique. Ils peuvent eux aussi se faire identifier biométriquement de manière univoque et certaine par leurs empreintes digitales. 123456 ... «123456» était en 2018 le mot de passe le plus utilisé en Amérique du Nord et en Europe occidentale. Il est clair que ce mot de passe n’est pas très sûr ! Temps passé en ligne ... Il suffit de 60 secondes pour envoyer 16 millions de SMS, poster 46 200 photos sur Instagram ou « glisser » près d’un million de fois à droite ou à gauche sur Tinder. En 1917, il y avait 1.7 milliard de personnes sur terre. Aujourd’hui, 1.34 milliard sont actives sur Facebook.


Impressum Chef de projet: SwissSign Group Production: Ringier Brand Studio


«J’en ai une – parce que la protection des données est importante pour moi»

Simple. Sûre. Pratique. S’inscrire gratuitement maintenant: swissid.ch

Profile for Brand Studio

Swiss ID - Mon identité numérique  

Swiss ID - Mon identité numérique