Issuu on Google+

VO

YA

Les Châteaux de la Loire, comme des princes

GE

D’ EX CE

PT

IO

N

8 jours - France - Equitation / Dégustations Grands Crus

Une randonnée unique . A faire absolument ! Tour à tour majestueux, sauvage, romanesque, insolite, apprivoisé... L'exceptionnel patrimoine du Loir-et-Cher décline toute une palette d’émotions et de sensations. Les poètes et écrivains ont chanté sa douceur. Les rois, séduits par son climat tempéré et par ses forêts giboyeuses, y ont édifié de somptueuses demeures. Parallèlement aux châteaux d'état, certains châteaux et manoirs privés et habités vous ouvrent leurs portes. Bienvenue en Loir-et-Cher ! Amoureux de la Nature, passionnés d’histoire et d’architecture, il faut absolument découvrir le Loir et Cher ! Si le département allie aujourd’hui parfaitement tous ces éléments, c’est parce qu’il y a longtemps déjà, les rois de France furent attirés par son doux climat et ses forêts giboyeuses… Une balade dans Blois s'impose, coeur historique du département, ou bien parmi ses dizaines de châteaux : Chambord, Cheverny,Vendôme… Cette randonnée à travers les paysages de la Loire et de son affluent le Cher, avec leurs vastes régions forestières, où l’on organise des chasses à courre en hiver, est un voyage dans l’histoire. Le Moyen Age et surtout la Renaissance en constituent la toile de fond. A cette époque, la maison royale des ValoisOrléans-Angoulême disposait d’une puissance et de moyens suffisants pour construire des châteaux d’agrément à la place des forteresses. Il n’y a guère de villages ou de chaînes de collines qui ne soient décorés de ces fastueuses constructions. Mais la vallée de la Loire offre encore plus. Le climat est doux, le sol fertile, ici poussent la vigne, les roses et reines-claudes. Les rivières reflètent les allées de peupliers; derrière les cèdres et les pâturages se cachent des monastères, des

Les chevaux sont spécialisés dans la randonnée. Ils sont particulièrement bien entretenus, habitués à travailler ensemble, endurants et au pied sûr. Ces chevaux ont été sélectionnés sur place par Corinne.

cathédrales et encore et toujours des châteaux.

La Form ule :

Séjour d 7 jours d e 8 jours avec La contemplation est le premier impératif; sans i tinérant e randonnée hâte ni nonchalance, découvrez le charme e. secret de cette province française, l’odeur des 4 à herbes aromatiques, des terrines et du 5 heure s Pernot. Ici l’art de vivre d’un Rabelais est d’Eq uitation par jour aussi bien enraciné que les vignes de Chinon ou de Sancerre. Niveau é l ’aise au questre : à Une randonnée unique alliant la beauté des trois all paysages, des hébergements haut de gamme ures. L e triés sur le volet, des grandes tables et une groupe cavalerie de très grande qualité compos est particip é de 6 à 12 ants. LE PROGRAMME Les mo JOUR PAR JOUR peuventins de 18 ans ne sans un pas s’inscrire Jour 1 : de leur parent. Arrivée à la gare SNCF de Blois. Accueil et transfert au domaine de La Rambouillère à Contres.

Les repas du midi sont préparés par notre chef Béatrice, Bordelaise, très connaisseuse de vins et de Gastronomie. Béatrice se déplace avec son camion cuisine et trouve toujours le moyen de mettre les

Il faut un cavalier à l'aise aux trois allures, ayant déjà effectué de grandes ballades à l'extérieur. L'allure sera essentiellement le pas et le trot, quelques marches à pied, cheval en main et des galops, quand les conditions le permettent.


Moyen Âge. Les 25 salles de son musée de vénerie témoignent de l’art de vivre des gentilshommes chasseurs. Arrivée à cheval à Saint Georges sur Cher pour dîner et nuit.

Madeleine d’Amboise, qui relevèrent le château en 1460, laissé dans un triste état après la guerre de Cent Ans. Ils en firent une gracieuse demeure de la première Renaissance tourangelle et y ajoutèrent en 1500 un des éléments qui fait l’originalité et le charme de Montpoupon : la poterne d’entrée. Construite d’un seul jet, elle n’a jamais été modifiée au cours des années. A b b ay e d ' A i g u e v i v e : L ' A b b ay e Les Prie appréciaient en Montpoupon le fait d'Aiguevive se situe 5 km au sud est de Montrichard. Elle a été fondée en 1147 par Garlet, Gouverneur de Montrichard. De nombreuses donations immédiatement après sa fondation en ont fait rapidement une Abbaye très riche . A la Révolution elle fut vendue comme Bien National et de nombreux batiments ont été démolis à cette époque.Dans les temps anciens l ' A b b aye é t a i t u n c e n t re d e Pélerinage dédié à St Gilles et qui rassemblait de nombreux croyans en particulier le 1er septembre de chaque année. Le voyage d'Aiguevive était censé guérir les enfants de la peur et de la danse de St Guy. S'il vous est arrivé de parcourir la campagne tourangelle, sans doute avez-vous de pouvoir résider plus près de la Cour. été touché par le spectacle qu'elle offre aux Leur fidélité envers les Valois leur valut regards. Du vert tendre du printemps aux l’attribution de grandes charges : Grand jaunes ocrés de l'automne, chacun de ses Panetier, Grand Queux, Grand Maître des détails est un émerveillement. Dans les Arbalétriers.Les Prie se succédèrent à suaves vallonnements du Lochois, on peut Montpoupon jusqu’au milieu du XVIIème découvrir un site rare , envoûtant, siècle... Fort des idées de l’époque tendant vers un certain retour à la Nature, le Marquis de Tristan - alors Maire d'Orléans acquiert la propriété en 1763. Au XIXème siècle (1840), le château connut d’importantes transformations. En effet, Monsieur de Farville, son nouveau propriétaire, fit construire les communs tels qu’ils existent aujourd’hui.Enfin en 1857 Jean-Baptiste de la Motte Saint Pierre, arrière grand père de l’actuelle propriétaire, fit l’acquisition du domaine. La famille fit des travaux extérieurs (fin XIXème) et intérieur (1920) afin de re d o n n e r à M o n t p o u p o n l ’ a s p e c t Renaissance qu’il présente aujourd’hui.

Un peu d’histoire :

Jour 2 :

SUR LES CHEMINS CHÂTEAU DE CHÉMERY Après le petit déjeuner, nous faisons connaissance avec nos chevaux. Nous partons pour le château Chemery de l’époque médiévale. Après le pique-nique visite du château.Toujours dans cette Sologne de grands bois et d’étangs, nous rejoignons la rivière Cher pour dîner et passer la nuit à Saint Georges sur Cher (10mn en minibus privatif)

Un peu d’histoire : Château, XIIIe-XVe-XVIe s., inscrit à l'inventaire des monuments historiques (IMH).De transition entre la féodalité et la Renaissance, en cours de restauration depuis 1981, ce château habité est un exemple vivant de sauvegarde.Visite axée sur l'architecture et la restauration du château. Une collection unique en France de gravures (grand format) sur l'histoire du costume du IVe au XIXe s. agrémente la visite. Ce château est un château de transition, entre féodalité et re n a i s s a n c e , d o n t l e mélange d'architecture fait le charme. Sa construction date principalement des XIIIe et XVe siècle mais des remaniements ont eu lieu notamment au XVIe, au XVIIIe lors de sa transformation en ferme, et au XXe siècle avec, dans la cour, la c r é a t i o n d ' u n t h é a t re d e ve rd u re s'inscrivant parfaitement dans le bâti existant. Depuis 1981, sa restauration est réalisée par les époux FONTAINE. Le mari, architecte, y a installé son cabinet, spécialisé dans la restauration. Son intérêt pour le patrimoine lui a donné l'opportunité d'acquérir et d'ouvrir au public la tour Beauvoir, donjon du XIIe siècle, située dans le centre ville de Blois. Sa terrasse belvédère permet d'embrasser la plus belle vue de la ville dans un rayon de 15 km.

Jour 3 : DE L’ABBAYE AIGUEVIVE À MONTPOUPON En traversant le Cher, nous quittons le coeur de la Sologne pour pique-niquer à l’Abbaye d’Aiguevive. L’après midi, à travers champs et boqueteaux, nous rejoignons le château de Montpoupon, forteresse du

Jour 4 :

LE CHÂTEAU DE

CHENONCEAU Départ à cheval pour le magnifique château discrètement hautain, un château dont de Chenonceau, fleuron de l’architecture l'architecture harmonieuse rivalise avec le Renaissance. charme et la pureté de la nature qui l'entoure. Et le nom de ce château est Pique-Nique sur le site. Après la visite du curieux, si curieux qu'il est presque c h â t e a u , n o u s t r ave r s o n s l a fo r ê t d’Amboise. inoubliable : MONTPOUPON. Qui pourrait imaginer que cet endroit si tranquille fût au Moyen-Age un point hautement stratégique, très convoité. Loches était alors aux mains du terrible Foulques Nerra et Montrichard appartenait à son ennemi juré Eudes de Blois. Montpoupon à mi-chemin entre ces deux villes, fut le spectateur muet de sanglants affrontements. La fin du Moyen-Age (XIVème) marque l’arrivée à Montpoupon d’une famille qui y laissera son empreinte : les seigneurs de Prie et de Buzançais. Ce sont d’ailleurs Antoine de Prie et sa femme,


Poitiers et celui de Catherine de Médicis, ornementés d’une multitude d’arbustes, de centaines de rosiers grimpants et de rosiers tige et plantés à raison de deux fois l’an au printemps et en été de 40 000 plants de fleurs cultivés sur le Domaine, mais aussi ses Parcs boisés de 70 hectares, qui constituent sans nul doute un cadre propice à la promenade et à la détente.

Un peu d’histoire :

Château, XVIIe siècle, inscrit à l'inventaire des monuments historiques (IMH). Reconnu comme le château de la Loire le plus magnifiquement meublé, il vous étonnera par la richesse, la densité de son mobilier et le charme authentique et raffiné de sa décoration : tableaux de Maîtres, tapisseries des Ateliers de Paris, tapisseries des Flandres du XVIIe, un remarquable DE CHAUMONT À régulateur Louis XV, une rare commode Louis XIV, le lit de parade de la chambre du BEAUREGARD Roi et mille autres joyaux...A voir aussi Nous rejoignons les bords de la Loire l'exposition permanente consacrée à Tintin pour le pique-nique près du château de Dîner et nuit à Saint Georges sur Cher Chaumont (fin du XVème siècle). Le soir, dîner et nuitée à Candé sur Beuvron (10mn en minibus privatif) (10mn en minibus privatif). En fonction de l’heure d’arrivée, il est possible de visiter le château de Beauregard en minibus.

Jour 5 :

Un peu d’histoire :

Construit sur le Cher, dont les eaux reflètent la beauté unique de son architecture Renaissance, le Château de Chenonceau est le fleuron du Val de Loire. « Château des Dames » pour l’histoire de France, bâti en 1513 par Katherine Briçonnet, embelli successivement par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis, sauvé des rigueurs de la Révolution par Madame Dupin, Chenonceau doit en effet

Un peu d’histoire :

Château de Chaumont, XVe et XVIe s., classé monument historique (CMH). Dominant la vallée de la Loire en une position stratégique, le château est reconstruit à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle par la famille d'Amboise. Propriété de Catherine de Médicis en 1550, il échoit à sa rivale Diane de Poitiers.A la fin du XIXe siècle, les princes de Broglie réaménagèrent luxueusement le château et firent dessiner, en 1884, le très beau parc paysager par Henri Duchêne. Dominant la Loire du haut d'une falaise, le château de Chaumont fut à l'origine une forteresse bâtie par les comtes de Blois, bâtie à partir du 10e siècle. Devenue propriété des Chaumont-Amboise, celle-ci fut démantelée par Louis XI en 1465. Entreprise la même année, la reconstruction se poursuivit jusqu'en 1510, pour glorifier la famille d'Amboise, qui s'était illustrée durant les guerres d'Italie. Le château a en partie perdu son aspect militaire au 18e siècle, avec la disparition du bâtiment fermant la cour aux femmes une part de son charme. Le intérieure du côté de la vallée. Le dispositif site enchanteur, les Jardins à la Française, et de défense de l'entrée contraste avec le le Parc qui l’entourent, complètent décor Renaissance des façades ... l’impression de grâce délicate qui s’en dégage.Chenonceau n’est pas seulement Le Château de Beauregard remarquable par son architecture et son Château, XVIe-XVIIe s., classé monument histoire, mais aussi par la richesse de ses historique (CMH). Ancien rendez-vous de collections, comme le révèle la visite chasse de François 1er, il est remarquable intérieure : mobilier Renaissance, important pour sa galerie de portraits (galerie des ensemble de tapisseries des XVIème et illustres), la plus importante d'Europe (327 XVIIème siècles et nombreux tableaux de portraits historiques). Maîtres. Parmi les plus célèbres : Le Le carrelage de cette galerie, tout en Primatice, le Corrège, Rubens, Le Tintoret, faïence de Delft (bleue) représente une Rigaud, Nattier, Van Loo. A la fin du XIème armée en marche et rivalise avec le siècle est mentionné pour la toute plafond, peint en poudre de lapispremière fois un village voisinant la terre de lazuli, pierre qui valait dix fois plus cher que le kilo d'or. Chenonceau. Du XIIIème au XVème siècle, la terre de Chenonceau, sur laquelle est érigé un FOUGÈRES SUR modeste manoir féodal, est la propriété de la famille des Marques. 1411 : Un ordre BIÈVRE ET CHEVERNY royal visant à punir Jean Marques d’une rébellion exige la destruction du manoir. Nous chevauchons en direction du 1432 : Jean Marques fait construire, en lieu petit château fort de Fougères sur et place du manoir de Chenonceau, un Bièvre pour l’arrêt de midi. Le château-fort et un moulin fortifié. Au-delà soir, le château de Cheverny de la visite du Monument dont le visiteur magnifiquement meublé, nous conservera d’inoubliables souvenirs, le vaste accueille pour la visite. Arrivée à Domaine de Chenonceau offre la possibilité cheval pour dîner et nuit à Cour de découvrir en toute liberté deux Cheverny. magnifiques Jardins : celui de Diane de

Jour 6 :

Jour 7 :

DE VILLESAVIN AU DOMAINE DE CHAMBORD Cette dernière étape nous ramènent au coeur de la Sologne. Pique nique au château de Villesavin. L’après-midi nous terminons notre randonnée par un dernier galop autour du château de Chambord. Retour à cheval à Contres pour dîner et nuit.

Un peu d’histoire : Les comtes de Blois, grands chasseurs, élevèrent un château fort en ce coin perdu de la giboyeuse forêt de Boulogne, à 4 lieues de leur capitale. Ce bâtiment fut rasé par François 1er lorsqu’en 1519 il fit commencer l’édifice actuel dont la construction sera poussée avec passion. Cet édifice ne peut se comparer à aucune autre construction de François 1er. Par ce château, le roi a voulu célébrer la puissance de son royaume et la sienne. Chambord est né de la rencontre de


Vous allez aim er

François 1er et de Léonard de Vinci . En 1516,le jeune roi ramène Léonard en France et l’installe à Amboise où il décède en mai 1519. Pendant ces trois années, il lui confie divers projets, en particulier celui d’un château à Romorantin, et sans doute celui de Chambord, dont le plan est établi dans les années 1518-1519. Une maquette en bois, dont on perd la trace au 17ème siècle, est réalisée à cette époque par Dominique de Cortone, dit le Boccador. En 1519, le roi nomme François d e Po n t b r i a n t s u r i n t e n d a n t d e l a construction de Chambord dont les travaux commencent cette même année. Les travaux se poursuivirent jusqu’aux années 1560, avec une brève interruption durant la captivité du roi à Madrid. Ce fut la seule interruption sous le règne de François 1er : même quand le trésor est à sec, quand l’argent manque au roi pour payer à l’Espagne la rançon de ses deux fils venus le “remplacer”, quand il en est réduit à piller les trésors des églises ou à fondre l’argenterie de ses sujets, les chantiers de Chambord restent en pleine activité. François 1er, dans son ardeur, voulait faire

dériver la Loire et l’amener au pied du château, mais devant l’énormité de la tâche, on détourne simplement le Cosson. Ju s q u ' e n 1 5 4 4 , l e s t r av a u x s e poursuivent par la construction de l'aile est, où se trouve les appartements royaux. En 1559, à la mort du roi Henri II, le château est inachevé. Sa construction est alors interrompue, et ce n'est qu'au XVIIème siècle que l'aile ouest recevra sa toiture. Le parc : Aujourd’hui « Parc National Cynégétique », réserve de chasse depuis 1948. Le parc du château est le plus grand parc forestier clos d'Europe avec ses 5 440 ha, dont 4 500 en bois qui est essentiellement composé de chênes et de pins sylvestres, mais il est aussi planté aussi de charmes, de châtaigniers, de bouleaux, d'aulnes, de saules. Un mur de 32 km, le plus long de France, en fait le tour. Ce mur est percé de six portes correspondant à six belles allées. Les promeneurs ne sont admis que dans un secteur de la partie Ouest, couvrant environ 620 ha.

Visiter certains châteaux à cheval 2. La gastronomie locale 3. Galoper sur les plages de Lacanau Le charme des 4. hébergements sélectionnés La qualité de la 5. cavalerie

1.

L’enchaînement de sublimes chateaux La qualité des 7. piques-niques de Béa !

6.

Jour 8 : Départ après le petit-déjeuner. Possibilité de transfert vers la Gare de Blois pour les personnes le désirant.

Prix du séjour : 1660 € TTC

Prix base 2 personnes par chambre Supplément single : 400 € Supplément petit groupe : 300 € Ce prix comprend : Tous les transferts selon programme Les dégustations selon pro gramme L’activité équestre La pension complète Les hôtels selon programm e Ce prix ne comprend pas : L’assurance assistance individuelle accident, res rapatriement, annulation, perte de bag ponsabilité civile, age Les frais de vaccins, visa s et retard entrées dans les musées s, taxes d'aéroport, et Les boissons non comprissites touristiques Les dépenses à caractère e dans le forfait personnel.

Dates de départ selon programme joint ou sur notre site :

Pour vous inscrire :

www.daventureandco.com

Visitez notre club house virtuel pour partager vos aventures :

01 43 18 38 54 contact@daventureandco.com

www.daventureandco.com/club-house/

80 rue Laugier - 75 017 Paris LICENCE LI 092 08 00 15


•LOIRE, PRINCES