Page 1

de l’industrie électronique & numérique mars2017 juin 2015 >>N°92 N°83

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

DOSSIERS >

PRODUCTION EDGEFLEX a relocalisé avec succès

JURIDIQUE

Abordez la co-innovation avec sérénité

CABLAGE FILAIRE

C2E câble la formule 1 électrique


2 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92


«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Training Center

Pb

Pb

®

Authorized Distributor

www.iftec.fr

FORMATION PROFESSIONNELLE SPÉCIALISÉE AUX TECHNOLOGIES ET TECHNIQUES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES :

Ersa ! Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

Conception, Circuits imprimés, Brasage des Composants, Certifications IPC Ersa HR 550 product video

FORMATION CONTINUE CERTIFICATIONS IPC TRAVAUX D’EXPERTISE VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : Nº 50 Stockage et manipulation des composants électroniques Nº 44 Formation et certification de spécialiste IPC-A-6012 (CIS) Nº 64 Formation et certification de formateur IPC/WHMA-A-620 (CIT) Nº 35 Test électrique de cartes électroniques Nº 40 Formation et certification de concepteur IPC (CID) Nº 41 Formation et certification avancée de concepteur IPC (CID+)

HR 200 – Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

HR 550 – Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

HR 600/2 – One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

HR 600/2 VOIDLESS Système de réparation ultime avec module voidless.

w w w . e r s a . c o m IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr

Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 3


MY700 Jet Printer et Jet Dispenser

Prochain Salon: ENOVA PARIS 19-21 Septembre 2017 Stand M24

Double Tête. Double les possibilités. M700 - Double vos capacités en Jet de crème à braser et de fluide. La production future de grande diversité appartiendra à ceux qui sont capable de gérer tout type de dépôt de crème à braser ou de fluide avec une très grande précision et une vitesse incomparable avec les processus actuels. Partie intégrante de la nouvelle série MYPro, la machine MY700 Jet Printer et Jet Dispenser combine le Jet de crème à braser avec le Jet de fluide, matériaux UV, Résines époxy, adhésifs, avec une précision au micromètre et une vitesse supérieure à 1 000 000 de points par heure. Un design unique comprenant une double tête, un double convoyeur, intégrés dans une seule et même machine, permettant virtuellement de pouvoir gérer tous les types de cartes et de composants. Quelques soient vos ambitions, le futur est déjà là. En fait, c’est juste à temps. Contact: Cyrille BIDET Managing Director Tel: +33 1 41 80 15 80 Mobile: +33 6 78 73 93 15 Email: cyrille.bidet@mycronic.com Site Web: www.mycronic.com/fr


Sommaire de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

6

Informations SNESE

10 DOSSIERS

55

18

48

• Atelier-du-futur, se former autrement

• Produire en France sans ralentir sa croissance :

le pari réussi d’EDGEFLEX

• Le bâtiment tire la croissance de l’entreprise

de câblage C2E vers le haut

• Abordez la co-innovation avec sérénité

• Des composants factices pour apprendre

• Consultation de pièces sur plan :

problèmatiques et solutions

• Valoriser la chaleur perdue en électricité

grâce aux matériaux thermoélectriques

du projet Integral

38

Fabricants d’électronique

48 Informations commerciales 50 Nouveautés technologiques 58 Offres et demandes d’emplois

et de stages

21 RÉDACTION Richard Crétier REPORTER : Dominique Lemière RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : juin 2017 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTOS Photos de couverture : AQLE Henrick5000 INTERFACE CONCEPT joel-t KURTZ ERSA Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 5


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO 14 MINISTRES VONT S’OCCUPER DE L’INDUSTRIE … Alors que l’édito du n°91 des Cahiers s’étonnait que l’industrie n’intéresse pas les candidats à l’élection du Président de la République, l’annonce de la composition du premier gouvernement d’Edouard Philippe, le mercredi 17 mai à 15 heures a semblé confirmer ce constat. L’industrie sera orpheline de maroquin. Richard CRETIER Rédacteur en chef

Nous pouvions espérer la création d’un véritable ministère de l’Industrie ! Il en a été décidé autrement. Qui va donc s’occuper d’assurer la continuité du plan de modernisation des usines ? Et bien ils ne seront pas moins de 14 ministres à s’en charger dans leurs portefeuilles respectifs. Le chef de bande sera Bruno Le Maire...

L’industrie en France, ce sont 7.6 millions d’emplois directs et indirects qui contribuent au PIB national à hauteur de 20%. L’industrie assure 74% des exportations. C’est un secteur d’avenir, en témoignent les derniers chiffres de l’Insee qui montrent que la production industrielle manufacturière a augmenté de 2.3% ces trois derniers mois et les exportations de près de 10%. L’industrie totalise 80% de la recherche privée, et est à même de répondre aux nouveaux besoins des français en proposant des solutions innovantes pour la mobilité, la santé, les communications, la sécurité, les énergies renouvelables et les nouveaux matériaux. Nous pouvions espérer la création d’un véritable ministère de l’Industrie ! Il en a été décidé autrement. Qui va donc s’occuper d’assurer la continuité du plan de modernisation des usines ? Et bien ils ne seront pas moins de 14 ministres à s’en charger dans leurs portefeuilles respectifs. Le chef de bande

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

sera Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances. Sylvie Goulard, Ministre des Armées, Agnès Buzyn, Ministre de la Soldarité et de la Santé, Muriel Penicaud Ministre du Travail, Frédérique Vidal Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Elisabeth Borne Ministre chargée des Transports, Marielle de Sarnez Ministre chargée des Affaires Européennes, Marlène Schiappa Secrétaire d’Etat à l’Egalité homme-femme, Nicolas Hulot Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Richard Ferrand Ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Gérard Darmanin Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Mounir Mahjoubi Secrétaire d’Etat au Numérique et Jean-Michel Blanquer Ministre de l’Education Nationale tenteront d’influer sur l’Industrie. Misons que l’emploi et la relance de l’économie resteront au cœur de leurs préoccupations et qu’ils auront la volonté d’harmoniser leurs actions. Car soyons clairs, il ne peut y avoir d’économie forte et de plein emploi sans une industrie forte, modernisée et exportatrice.


LA PARFAITE SOLUTION POUR VOTRE PLAN DE TRAVAIL Process complet et contrôle des coûts inclus en standard.

Génération WT Weller

Aspiration de fumée Zero Smog TL

programme convivial ● Meilleure de sa catégorie – rapport prix attractif / performance ● Flexibilité maximale – compatible avec les fers à souder déjà existant (sauf WX)

● Hub

● Nouveau

Plus d’information

www.weller-tools.com

WT permet d’augmenter le niveau de performance ● Plus d’air filtré grâce à la cartouche filtrante de très grande capacité ● Système de notification automatique du changement des filtres avec une alarme audio-visuelle ● Faible niveau sonore


INFORMATIONS > SNESE BIENVENUE AU SNESE !

Retrouvez la détaillée des adhérentes du www.snese.com

Les fabricants d’électronique



présentation entreprises SNESE sur

63500 ISSOIRE Contact : Patrice GOURBET Tél. : +33 (0)4 73 96 87 81 patrice.gourbet@creative-mecatronique.fr www.creative-mecatronique.fr

CODE APE/NAF

Comment changer votre code d’activité principale exercée Extrait de la fiche conseil n° 65 (Espace adhérents du site www.snese.com) La nomenclature d’activités française (NAF) détermine votre code d’activité principale exercée (APE). Cette classification a été créée en vue de faciliter l’organisation de l’information économique. Sa finalité est donc essentiellement statistique. Par exemple, ce code est utilisé pour déterminer la convention collective qui s’applique à votre entreprise. Le code de référence pour les entreprises de sous-traitance électronique est le 2612z. Il est délivré par l’INSEE lors de l’immatriculation de l’entreprise. Toutes les entreprises de sous-traitance électronique n’ont pas pour activité principale la fabrication de cartes électroniques. Ainsi les bureaux d’études, qui ont une activité secondaire de fabrication de prototypes ont pour code de référence le 7112b (activité d’ingénierie, études techniques). Le SNESE a obtenu la reconnaissance de l’activité de sous-traitance électronique en 1997. Avant cette reconnaissance, la profes-

DROIT A LA DÉCONNEXION

définition et mise en place Extrait de la fiche conseil n° 66 (Espace adhérents du site www.snese.com) Avec l’utilisation du numérique, désormais incontournable dans le monde du travail, ce sont les modes de travail qui évoluent. Le lieu de travail n’existe plus dans certains secteurs, les salariés sont de plus en plus « connectés » en dehors des heures de présence dans l’entreprise, la frontière entre vie

sion était atomisée sur plus de 50 codes. Le coming out des sous-traitants a véritablement commencé en 2000. Fin 2016, 66% (64% fin 2015) des 517 entreprises exerçant durablement le métier de fabricant d’électronique pour le compte de tiers se reconnaissent dans le code 2612 Z. Vous estimez que le code qui vous a été délivré n’est pas correct ? Deux cas de figure s’appliquent : 1) Vous avez changé de type d’activité exercée. 2) Le code qui vous a été attribué ne correspond pas à votre activité principale. Voici comment modifier ce code Si le code 2612z reste le plus représentatif de l’activité de soustraitance électronique, ce n’est pas le seul. Ainsi, votre activité principale est le câblage filaire (câbles et faisceaux),

professionnelle et personnelle est ténue, le temps de travail n’est plus continu… C’est donc pour s’adapter à cette réalité et créer les protections nécessaires à la santé des salariés qu’un droit à la déconnexion est inscrit dans la Loi Travail, dite Loi El Khomri, adoptée le 21 juillet 2016 Quelques chiffres clés • 37% des actifs utilisent les outils numériques professionnels hors temps de travail selon une étude Eléas (septembre 2016)

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

votre code est alors le 2732z. Mais si votre activité d’origine était la fabrication d’instruments scientifiques (2651b) et que maintenant vous fabriquez principalement des cartes ou des systèmes électroniques sur cahier des charges, votre code de référence est le 2612z Comment vérifier que mon activité principale relève de la soustraitance électronique ? Le SNESE a établi une nomenclaturequi recense les 17 métiers principaux de la sous-traitance électronique (tableau ci-dessous) Si vous exercez une ou plusieurs de ces activités, dont au moins l’une des activités 2,5,8,13, que vous les exercez sur cahier des charges pour le compte de tiers, vos relevez alors du code NAF 2612z.

1- Vous avez changé de type d’activité exercée

tion doit s’effectuer auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE), généralement domi cilié à la Chambre de Commerce et d’Industrie.

2- Le code d’activité principale dont vous disposez ne correspond pas à votre activité principale Si vous estimez que le code APE qui vous a été délivré ne correspond pas à votre activité principale, votre demande de modification doit être formulée par courrier postal ou par courrier électronique à la direction régionale de l’Insee compétente pour le département d’implantation de votre siège social ou de votre établissement. L’Insee a mis à votre disposition deux formulaires que vous trouverez en annexe de la fiche conseil n° 65

Si vous avez changé de domaine d’activité, la demande de modifica

• 62% des actifs réclament une régulation des outils numériques professionnels. Ce que contient la loi La loi introduit pour la première fois dans notre droit du travail un « droit à la déconnexion » qui s’applique à tous les salariés. Les entreprises ont donc le devoir de mettre en place des instruments de régulation de l’outil numérique. Ces mesures visent à assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l’équilibre

entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale. Pour mettre en œuvre ces mesures, la priorité est donnée à la négociation avec les partenaires sociaux. Les entreprises qui ont un délégué syndical devront engager une négociation afin de définir les modalités selon lesquelles le salarié pourra exercer son droit à la déconnexion. A défaut d’accord, l’employeur devra tout de même mettre en œuvre ce droit. Cela prendra la forme d’une


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 9


INFORMATIONS > SNESE charte qui devra prévoir la mise en œuvre à destination des salariés et du personnel d’encadrement et de direction, d’actions de formation et de sensibilisation à l’usage des outils numériques. Cette mesure est entrée en vigueur le 1er janvier 2017.

Le droit à la déconnexion : négociation et charte Depuis le 1er janvier 2017, le droit à la déconnexion fait partie des sujets à aborder lors de

la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) sur la qualité de vie au travail. Il devra se matérialiser par un accord d’entreprise. En son absence, une charte doit être élaborée après avis du comité d’entreprise ou, à défaut des délégués du personnel. Son but est de définir les modalités d’exercice du droit à la déconnexion. Elle doit également prévoir de

mettre en oeuvre des actions de formation et de sensibilisation d’actions et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques. Mais, la loi El Khomri ne prévoit pas d’obligation d’aboutir à un accord.

LE GUIDE PRATIQUE DE L’ASSURANCE CRÉDIT

assureurs-crédit ont développé une offre de produits adaptée à chaque type d’entreprise, de la petite entreprise à la multinationale, pour le marché domestique comme à l’exportation. C’est à vous d’étudier et de décider s’il est pertinent de souscrire ce type de contrats pour votre activité. Pour vous aider, le SNESE met à votre disposition un guide qui

vous offre des conseils pratiques pour arrêter la meilleure stratégie de couverture. Ce guide opérationnel « L’assurance-crédit pour tous » est le fruit de l’expérience accumulée par la Médiation du crédit et d’un travail collectif avec les réseaux socio-professionnels et les assureurs-crédit. Il comprend des conseils et des fiches pratiques détaillées reprenant

toutes les étapes de la gestion des risques d’impayé. Si l’ensemble des bonnes pratiques présentées sont intégrées au sein de votre entreprise, alors les chances d’établir une stratégie bénéfique et constructive avec les assureurs-crédit s’en trouveront considérablement augmentées.

LE GUIDE PRATIQUE DU RISQUE PÉNAL DANS L’ENTREPRISE

Qui peut prétendre aujourd’hui avoir une parfaite connaissance des règles qui s’imposent aux entreprises et pleinement conscience de l’étendue de la responsabilité qui incombe à son dirigeant ? Pour vous accompagner dans un environnement de plus en plus complexe, le service juridique de la FIEEC, dont le SNESE est membre, a réalisé un guide pratique qui vous permettra de mettre en place les différents mécanismes qui

vous permettront de prévenir et gérer les risques de nature pénale. LE SOMMAIRE PARTIE 1 Prévenir : l’anticipation du risque pénal - La protection de l’entreprise - La protection du dirigeant (la délégation de pouvoirs) - La protection des salariés

- L’entreprise auteure d’infractions pénales - L’entreprise victime d’infractions pénales

en feuilles met en évidence la fragilité de l’industrie électronique. Des experts prédisent que cette crise va perdurer jusqu’au milieu, voire la fin de l’année 2018. C’est l’envolée des prix des matériaux et des consommables qui sont la principale cause des augmentations de prix. Ainsi Panasonic, qui a augmenté le prix de ses stratifiés et pré imprégnés de 10% en début d’année, annonce une nouvelle hausse de 5% à 10% à compter du 1er juin.

les hausses de prix et délais que les fabricants de PCB.

• NON 17% (35%)

Avez-vous constaté, au cours des deux derniers mois, une variation du prix des PCB • OUI 83% (73%) • NON 17% (27%)

• à la hausse 95% (100%) • à la baisse 5%

Le droit à la déconnexion dans le Code du Travail La loi El Khomri ne prévoit pas

Extrait de la note d’information n° 102 (Espace adhérents du site www.snese.com) En tant que fournisseur, les impayés de vos clients peuvent mettre en jeu l’équilibre financier de votre entreprise. L’assurance-crédit permet de vous protéger contre ce risque. Les

Extrait de la note d’information n° 103 (Espace adhérents du site www.snese.com)

Face à la multiplication des risques et à l’augmentation de la réglementation en matière de sécurité, de respect de la gestion sociale de l’entreprise et de l’environnement, il est indispensable de faire preuve de la plus grande vigilance.

PCB - PRIX & DÉLAIS

enquête réalisée auprès de 98 entreprises de sous-traitance électronique du 13 au 24 avril. Entre parenthèses, les résultats de l’enquête du mois de janvier 2017 Dès le mois de décembre 2016, le SNESE a attiré l’attention des adhérents et des institutions (fournisseurs, Ministère) sur les risques pesant sur la fourniture des PCB. Une première enquête menée en Janvier 2017 a confirmé la réalité de cette crise, due majoritairement à des achats massifs de cuivre en feuille par la Chine afin d’alimenter son marché intérieur (fabrication de batteries et construction de véhicules électriques). L’absence d’une production européenne significative de cuivre

une définition claire et précise du droit à la déconnexion. Ainsi, il n’est pas écrit dans la loi ou dans le Code du Travail. Ce sont aux entreprises elles même de définir les modalités du droit à la déconnexion.

L’enquête menée au mois d’avril montre que la quasi-totalité des entreprises est maintenant concernée. Les négociants (français, européens et hors europe) semblent mieux contenir mieux

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

PARTIE 2 Comprendre : la survenance des risques pénaux

Indiquez la tendance :

• à la hausse 95% (95%) • à la baisse 5% (5%) Indiquer l’ampleur de la variation à la hausse

• moins de 5% : 61% (39%) • de 5% à 10% : 28% (55%) • de 10% à 20% : 11% (6%) • de 20% à 30% : 0% (0%) • plus de 30% : 0% (0%)

Avez-vous constaté, au cours des deux derniers mois, une variation du délai de livraison des PCB • OUI 83% (65%)

Un modèle de charte figure en annexe de la fiche conseil n° 66

PARTIE 3 Agir et réagir : les moyens d’action à disposition de l’entreprise et de son représentant - L’entreprise poursuivie en justice - Les recours de l’entreprise victime.

Indiquer la tendance :

Indiquer l’ampleur de la variation à la hausse :

• moins de 5 jours : 39% (30%) • de 5 jours à 10 jours : 28% (35%) • plus de 10 jours : 33% (35%) Ces variations sont le fait :

• des fabricants français 35,5% (25%) • des négociants français 9% (15%) Total FRANCE : 44,5% (40%) • des fabricants européens 15,5% (8%) • des négociants européens 4,5% (12%) Total EUROPE : 20% (20%)


Sourcez efficacement

Echangez avec vos pairs, clients et fournisseurs

Découvrez des procédés innovants

Elargissez votre réseau Evaluez votre panel de soustraitants

Demandez votre badge Code d’invitation : PZ Le salon mondial de tous les savoir-faire en sous-traitance industrielle

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 11


INFORMATIONS > SNESE • des fabricants hors europe 26,5% (25%) • des négociants hors europe 9% (15%) Total hors EUROPE : 35,5% (40%) Ces variations ont-elles fait l’objet d’une information préalable (courrier, appel téléphonique, visite, etc.) •OUI 67% (75%) • NON 33% (25%) Avez-vous informé vos clients

• OUI 71% (44%) • NON 29% (56%)

Les commentaires : • Comportement très variable des fabricants, certains anticipent les augmentations, d’autres n’augmentent pas. • Tout est rentré dans l’ordre. • Nos fabricants français de PCB nous signalent une pénurie voire la disparition de certains supports en simple face les obligeant à acheter du double face pour fabriquer en simple face. D’où le renchérissement des PCB en simple face. La disparition de sources européennes pour les supports nécessite de passer par des importateurs pour des

Forte participation à la conférence qui s’est tenue à l’espace Hamelin à Paris lors de l’assemblée générale du Snese, le 18 mai dernier sur le thème : Circuits imprimés, peut-on remplacer le cuivre ?

20 1

7

Robert Even, de NanoDimension, une société de capitalrisque spécialisée dans les nanotechnologies, a présenté l’imprimante 3D Dragonfly 2020, qui est basée sur la technologie des jets d’encre et des nano matériaux avancés, et promet aux utilisateurs l’impression d’un cir

ADHÉRENT

Club des Partenaires

achats «en container» origine Asie. Les fabricants asiatiques de PCB arrivent à contenir les hausses mais nous font part des charges de production maximale et des ruptures d’approvisionnement en matière première entrainant des retards de quelques jours dans les livraisons, amplifiés par les nombreux jours fériés chinois et les rotations de jours sans électricité ou à puissance limitée. • Nous sommes fabricants de solutions de traçabilité dans le milieu ferroviaire. Cette année nous rencontrons des difficultés d’appro sur des com-

Robert EVEN, NanoDimension.

cuit imprimé multicouches fonctionnels en quelques heures. Le second intervenant, le Dr Christian Vall, fondateur de 3D PLUS, a rappelé le programme MEREDIT d’aide à l’industrie

électronique française, et l’approche qui fut la sienne à cette occasion avec une série de propositions qui mettent l’accent sur la prédominance cardinale de l’innovation dans la fabrication

posants électroniques toutes catégories confondues. Les délais sont très longs (8/10 semaines) et nos clients imposent des délais courts de livraison. Cette situation est stressante. Nous sommes contrains d’allonger nos délais de livraison ce qui entraine des pénalités. • Pour éviter des hausses de prix, nous avons changé de fournisseurs (pour certains circuits imprimés). • Nous constatons des augmentations de délais des sociétés françaises. Nos fournisseurs asiatiques nous livrent dans un délai correct. électronique. Le Dr Christian Vall a détaillé les applications qu’il considère propres à permettre aux industriels de se démarquer de la concurrence en se basant notamment sur le croisement de technologies utilisées dans d’autres domaines connexes. Ces interventions ont fait l’objet d‘un débat animé avec l’assistance. Les Cahiers reviendront en détail dans le numéro de septembre sur ces deux présentations, particulièrement d’actualité dans un climat de forte concurrence, et de tendance haussière des cours du cuivre.

Entreprises ou institutions, les membres du Club des Partenaires accompagnent le SNESE et ses adhérents au quotidien.

12 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92


THE TOTAL LINE

CE

FA

C

P H I Q UE E

T

G

F

T EH I C IN E RE L - F OU SM R

RA

A

L ARE P

O

EG

TW

F

ONE SO U N E PRL A

ON ER UNE INT

A

AP

TF ORM G E RI C I E L

SOLUTION U T I LI S AT E U

R

SÉRIGRAPHIE

ASSEMBLAGE CMS

DISPENSING

PLACEMENT HYBRIDE

INSPECTION

ASSEMBLAGE FINALE

VOTRE CONTACT : Jérôme Clouet

Tél. +33-648-051726

jerome.clouet@yamaha-motor.de

www.yamaha-motor-im.eu

Les Cahiers Les Cahiers de l’Industrie de l’Industrie Électronique Électronique et Numérique et Numérique - novembre - juin 2015 2017 - n° 86 92 - 23 13


DOSSIER > FORMATION

Atelier-du-futur, se former autrement Par Dominique SEGURA, société LATEM www.atelier-du-futur.fr Il y a maintenant 9 mois, j’ai démarré l’Atelier-du-futur.fr avec l’appui bienveillant du SNESE. Cette solution se résume, pour ceux qui veulent aller très vite, dans le diptyque digital learning + formation en situation de travail, deux axes forts de l’Usine du futur pour la partie Ressources humaines. Le programme est simple : utiliser les outils du numérique pour faciliter l’apprentissage lorsque cela est possible, avoir une pédagogie active centrée sur les réalités du terrain toujours. Dans les trois derniers numéros des Cahiers, j’ai dressé un panorama de la partie digital learning, ce nouveau numéro est l’occasion pour moi de décrire l’Atelier-du-futur.fr, écosystème unique en émergence de développement des compétences. Le socle de l’atelier-dufutur, un contexte J’ai construit les fondations de cette solution il y a maintenant une dizaine d’années à la suite d’une expérience très enrichissante dans le monde de la sous-traitance électronique. Je ne l’avais pas exactement formalisée comme cela mais l’intuition était là : notre monde-dufutur allait être un monde

VICA, c’est-à-dire un monde volatile, Incertain, Complexe, Ambigüe ; qui imposait donc un développement, renouvellement des compétences ancrées dans cette réalité volatile, incertaine, complexe, ambigüe. Les savoirs robustes généraux qui ont orientés nos apprentissages ne pourraient plus suffire à orienter les actions des individus dans leurs actions concrètes car le besoin de compléments « spécifiques », « adaptés », « terrains », « concrets » se faisait sentir ; et en même temps les salariés avaient de plus en plus besoin de formation pour se rassurer de ce monde VICA. Quatre ans d’activité d’externalisation complète de la gestion du plan de formation pour un leader de la sous-traitance électronique m’ont confirmés ces intuitions : des besoins ressentis volatiles, attachés à des expériences concrètes et des organismes de formation n’arrivant pas à suivre le rythme des solutions de formation demandées faute de pratique concrète, ou préférant la rente de situation plutôt que le travail moins rémunérateur de recherche de solutions. Dans ce cas, que penser des formations hors sol « powerpoint », des solutions générales perroquet, si ce n’est conclure qu’un jour ces solutions seraient

14 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Les plateformes Atelier-du-futur disposent d’assez d’outils pour répondre à l’ensemble de vos besoins d’apprentissage et d’échanges collaboratifs

rémunérées à leur juste valeur, c’est-à-dire à leur coût marginal, proche de zéro. Dix ans plus tard, l’atelier-du-futur ne retire rien de ces intuitions mais y ajoute la maturité de l’outil digital qui favorise l’éclosion d’une offre pertinente adaptée aux enjeux de développement des compétences. Car, par le besoin, la demande, par l’offre, les solutions, c’est bien à un changement radical, une disruption que nous assistons en termes de formation et de développement de compétences. La première étape, se former à apprendre des situations de travail L’envie d’un peu plus de concret, de formation expé-

rientielle, d’accompagnement de terrain, et sa systématisation pour une diffusion en masse passe en première étape par l’accroissement de la formation interne, qu’elle soit développée de façon formalisée par une université d’entreprise ou de façon moins institutionnalisée, par la désignation d’un formateur référent. Mais, si cela facilite l’accroissement des compétences, cette méthode accroit certes le nombre d’heures de formation pratique mais ne rend pas le travail du quotidien plus formateur. Il convient donc, après la mise en place de l’organisation de la formation interne, de construire une organisation apprenante, celle qui permet à l’organisation d’auto-développer ses capacités et à ses membres de développer ses compétences à partir de leurs propres expériences. C’est la seule qui permet de transformer les expériences éparses, des individus et des collectifs en savoirs d’expériences, passer du flux au stock, « capitaliser », ce qui est indispensable dans un monde VICA. Si la structure organisationnelle a ses effets pour libérer les énergies d’apprentissage, le facteur clé de succès du développement d’une expérience apprenante réside dans les individus et leurs compétences à


réalité de nos échanges de savoirs dans nos usines d’électronique, en moyenne, cela ne doit pas être plus loin de 5 mètres autour de soi. Le numérique élargie l’espace et le temps.

exercer cette faculté. Dès lors, l’enjeu consiste à former les individus à apprendre de leur propre expérience mais aussi à échanger avec les autres pour apprendre avec les autres. On apprend toujours seul mais jamais sans les autres. Ce fameux adage du spécialiste de l’andragogie, (l’apprentissage pour adulte) Philippe Carré ne trouve pas meilleur terrain de vérification dans l’industrie, par essence une expérience collective. Or, une grande partie de nos équipes ne récoltent pas les fruits de leurs retours d’expérience concrets par manque de savoir comment faire et par manque de qualité des échanges sur le travail. L’accompagnement de l’Atelier du futur vise à aider les équipes à apprendre ensemble de leur propre expérience, notamment en acquérant un outil commun de description des compétences reposant sur des actions, des objectifs liées, des contextes et des savoirs comme guide. Le travail d’andragogie consiste à développer les qualités d’attention à ses propres actions puis de mise en mots (explicitation) mais aussi à bien séparer sans délier, les différentes notions pour y voir plus clairs dans ses propres expériences comme dans celles des autres. Il s’agit d’apprendre à tirer les fils des expériences pour en faire des savoirs qui seront réutilisables par soi ou par les autres. L’un des éléments clés de cet apprentissage repose sur le film des situations de travail, ce qui facilite aussi la mise en place de ressources réutilisables sur la plateforme numérique propre à chaque entreprise.

La deuxième étape organiser la formation en situation de travail Cette étape consiste à donner du pouvoir d’apprendre en situation de travail. C’est la partie organisationnelle. C’est là que les solutions numériques peuvent être d’une grande utilité. En donnant accès à un ensemble d’activité et des ressources, de façon synchrone et asynchrone, d’accès individuels ou collectifs, pour mettre à disposition des ressources ou des activités interactives, avec l’ordinateur ou les collègues. Les solutions numériques permettent de développer des capacités d’apprentissage au quotidien, de façon continuelle mais par petites touches, au gré des besoins d’approfondissement et au service des capacités de l’organisation. Elles permettent de dépasser le cercle restreint et aléatoire des voisins d’atelier pour les échanges. C’est bien sûr intéressant dans les organisations multisites pour profiter des synergies potentielles mais pas seulement : la

Les plateformes Atelier-du-futur disposent d’assez d’outils pour répondre à l’ensemble de vos besoins d’apprentissage et d’échanges collaboratifs. Des espaces de présentation, pour intégrer la vidéo de démonstration, des photos commentées lorsque c’est utile, ou des espaces d’échanges, des activités de validations de compétences et d’habilitation, des espaces de test. L’ Atelier-du-futur permet par ailleurs d’intégrer d’autres fonctionnalités non natives comme par exemple des outils de BPMN (Business process model and notation) utiles pour améliorer un travail de dossier numérique multisupport sur l’ensemble de l’atelier et rendre dynamique et liés les dispositifs de consignes et de formation. L’accompagnement consiste, en parallèle de la première étape - se former à apprendre en situation de travail, à structurer les espaces et les activités dont vous avez besoin en fonction de vos organisations et de vos souhaits d’évolution, de vos enjeux de formation et d’échanges de savoir. La troisième étape, se connecter à des formations extérieures complémentaires Les outils numériques nous permettent de nous « connecter » et le développement des API n’est qu’à ses débuts. Plus simple, des « embed » de ressources formatives, des liens vers des

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 15


DOSSIER > FORMATION que les pertes par exemple pour une présentation de formation générique.

dispositifs extérieurs, selon les droits, l’intégration de ressources libres ou l’interconnection avec des dispositifs payants. Le miracle du connecté, c’est qu’il permet les … connections que nous ne faisions pas avant et que nous ne faisons toujours pas par habitude de ne pas les avoir faites. Or, et c’est bien l’intérêt, il existe une multiplication de ressources libres ou payantes sur internet,

accessibles immédiatement et pour l’instant sousutilisées ou utilisées mais de façon désorganisée. Une plateforme de développement des compétences est capable de proposer une structuration dynamique, voire collaborative des ressources disponibles de façon libre et gratuite ou non (par exemple http://www. ipctraining.org/a-610etraining).

Vous retrouverez, modestement pour l’instant sur Atelier-du-futur mais avec une ambition d’enrichissement, ce qui pourrait devenir un catalogue-ressources de dispositifs de formation libre et gratuite, plutôt à destination des cadres et techniciens, puisqu’en format MOOC et donc produit par les instituts du supérieur. Mais nous pouvons aller plus loin ensemble. La quatrième étape, coopérer sur la formation en contexte de compétition Lorsque j’ai proposé au SNESE l’Atelier-du-futur, il a été clairement exposé que le projet ne pouvait pas être un projet de partage ouvert de toutes les expériences entre l’ensemble des structures adhérentes du SNESE. En effet, le risque d’un déséquilibre dans l’ouverture du partage, de non réciprocité est trop fort. Il s’agit plutôt de penser et d’agir en logique de coopération, c’est-à-dire en contexte de compétition. La coopération doit naitre lorsque les gains de synergies sont plus intéressants

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Il existe plusieurs voies à la coopération. Pour faire simple, il peut y avoir des synergies dans l’achat ou la fabrication du service formation. Pour l’achat, il s’agit juste d’accéder à des ressources moins coûteuses en partageant les frais. Une solution simple techniquement est de mettre en place au sein d’Atelier-du-futur un système d’achat partagé de formation. Pour la fabrication de séquences de formation, il pourrait s’agir de mettre en place un système de crowdfounding (financement participatif). Dans ces deux solutions, il y aurait une logique de coopération de filière sans possibilité de passager clandestin. Les formations seraient alors accessibles pour les coopérants, soit sur leur propre plateforme, soit sur une plateforme dédiée reliée. L’ensemble des étapes, atteintes l’une après l’autre permettra d’offrir aux acteurs impliqués dans le projet Atelier-du-futur un écosystème riche de développement des compétences.

LATEM Dominique SEGURA +33(0)6 30 04 65 68 dominique.segura@latem.fr www.latem.fr www.mesepi.fr www.atelier-du-futur.fr


TEST - INSPECTION - ASSEMBLAGE - BRASAGE - INDUSTRIE 4.0

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 17


DOSSIER > Production

Produire en France sans ralentir la croissance : le pari réussi d’EDGEFLEX

Par Dominique LEMIERE, reporter

Après avoir rapatrié l’ensemble de ses productions, le sous-traitant montpelliérain se prépare à intégrer de nouveaux locaux. Objectif : gagner en productivité, en réactivité et doubler son chiffre d’affaires en 3 ans. Le développement tous azimuts de l’électronique lui convient très bien. Jérôme Pasquet est un puridisciplinaire. La création d’EDGEFLEX à Montpellier en 2005, s’inscrit dans la continuité d’un parcours professionnel réalisé dans des bureaux d’études - dans des domaines aussi divers que l’imagerie médicale, la robotique en milieux extrêmes, les transactions monétiques sécurisées. Jérôme Pasquet a travaillé en Europe et aux Etats-Unis, et a même fondé une start up à San Francisco, NeedLogic Corporation.

Un positionnement multisectoriel EDGEFLEX, en 2005, est un bureau d’études qui sous-traite ses productions en Asie. Des productions multisectorielles dans des domaines aussi variés que le médical, la mesure, la robotique, la mobilité, l’électronique analogique et numérique, les objets connectés, les interfaces homme/machine, les LED, la CAO-DAO et qui fournit des prestations sur mesure, du développement à la fabrication, les prototypes et les petites séries et la plasturgie. C’est en 2014 qu’EDGEFLEX se pourvoit d’un atelier de 750 m 2 sur l’Eurozone Médecine de la ville héraultaise. Le démarrage des productions in situ, s’oriente aussitôt vers un processus de relocalisation

Pour une entreprise dynamique comme EDGEFLEX qui s’investit fortement dans les études et le développement, Montpellier est un environnement propice : une ville dynamique où les start up croissent et se développent au point de classer la capitale héraultaise au 2e rang national en termes de sociétés innovantes labellisées par la French Tech, après Paris.

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Avec nos types de volumes, je travaille très peu avec les distributeurs nationaux, parce qu’ils ne stockent pas et ne déconditionnent pas. Cela ne correspond pas à notre profil industriel. Nous avons besoin, par exemple, de 100 composants, pas de 2000, et pas dans 13 semaines...

Cédric CAVALLIER Responsable commercial

qui verra son plein aboutissement en 2016. Une évolution que Cédric Cavallier, le responsable commercial, qualifie de « fierté » pour l’entreprise. « Un pari réussi puisqu’aujourd’hui la totalité de nos cartes sont fabriquées ici à Montpellier. C’est important pour nous, et tout autant pour nos sociétés clientes qui sont souvent institutionnelles, donc sensibles au fait de travailler sous pavillon français. C’est non seulement une affaire de dimension et de développement, mais aussi d’éthique ».  Jérôme Pasquet souligne les contraintes de la délocalisation : contraintes logistiques et les coûts corrélés, délais pas toujours maîtrisables, impondérables comme l’éruption du volcan islandais Eyjaföll, (qui a beaucoup marqué les sous-traitants, en perturbant le trafic aérien). Une croissance régulière et soutenue A ce jour, EDGEFELEX qui emploie 20 personnes, a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 2 Me, et affiche depuis sa création une croissance régulière de 20 % Une performance qui a permis à l’entreprise de se classer en 2011, 2012, 2014 et 2015 au palmarès Deloitte Fast 500 EMEA, qui distingue les entreprises affichant les plus fortes


«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Training Center

Pb

Pb

®

Authorized Distributor

www.iftec.fr

Ersa ! Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

FORMATION PROFESSIONNELLE SPÉCIALISÉE AUX TECHNOLOGIES ET TECHNIQUES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES : Conception, Circuits imprimés, Brasage des Composants, Certifications IPC

Ersa HR 550 product video

FORMATION CONTINUE CERTIFICATIONS IPC TRAVAUX D’EXPERTISE VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : HR 200 – Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

HR 550 – Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

HR 600/2 – One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

Nº 50 Stockage et manipulation des composants électroniques Nº 44 Formation et certification de spécialiste IPC-A-6012 (CIS) Nº 64 Formation et certification de formateur IPC/WHMA-A-620 (CIT) Nº 35 Test électrique de cartes électroniques Nº 40 Formation et certification de concepteur IPC (CID) Nº 41 Formation et certification avancée de concepteur IPC (CID+)

HR 600/2 VOIDLESS Système de réparation ultime avec module voidless.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com

IFTEC - 33 rue Ravon de - 92340 Bourg-la-Reine - France - tél.: +33 -(0)1 47 02 0092 - iftec@iftec.fr Les Cahiers l’Industrie Électronique et Numérique juin45 2017 - n° - 19


DOSSIER > Production

« C’est une fois de plus à la demande de nos clients que nous nous sommes lancés dans ce nouveau domaine d’activité » explique Cédric Cavallier, « en relation directe avec le développement des appareils mobiles et des objets connectés, EDGEFLEX propose aujourd’hui la plupart des standards des technologies actuelles, Li-ion, Ni-Mh, Ni-Cd, LI-SOC12, LiFePo4, exemple IOT : station météo entièrement réalisée chez EDGEFLEX

20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Jérôme PASQUET CEO EDGEFLEX

mais également des formats sur mesure. Nos clients se heurtaient notamment à des problèmes de normes avec les batteries achetées en Asie, et à l’obligation d’acheter en volumes, des contraintes fortement ressenties notamment dans le domaine médical ». Nouveaux bâtiments pour plus de réactivité et de productivité L’atelier dispose à l’heure actuelle d’un parc machine qui comprend 4 robots Siplace pour les assemblages CMS et un espace dédié au prototypage rapide. Le test et le contrôle sont assurés par un robot AOI Viscom, sous process qualité ISO9001-2015. L’exiguïté du local n’a pas pu permettre d’organiser les équipements en ligne, ce qui nuit évidemment à la capacité de production, aujourd’hui réalisée en ilôts. Suite à l’affectation par la ville de Montpellier d’un terrain de 2500 m2, de nouveaux bâtiments devraient bientôt sortir de terre et donner une nouvelle impulsion à l’atelier. « Nous sommes en mesure de doubler notre chiffre d’affaires d’ici à 3 ans, soutient Jérôme Pasquet, pour

exploiter notre capacité machines qui est en deça de ses possibilités. Nous sommes à la tête de l’équivalent de 2 lignes, mais elles sont incomplètes tant qu’on ne peut y adjoindre ni un deuxième four, ni un autre équipement de sérigraphie. Il nous faut augmenter notre débit de production et pour cela organiser une parfaite convergence des moyens. La stratégie de Jérôme Pasquet reste basée sur la multisectorisation, avec un portefeuille de clients « récurrents et fiables », axés sur des volumes moyens.

17

Pour le pôle « composants », Jérôme Pasquet a développé un ERP « maison » qui permet la gestion des stocks de composants en temps réel par liaison EDI avec plus de 20 distributeurs à l’international. Comme beaucoup d’autres patrons de PME, Jérôme Pasquet se montre critique envers la distribution française de composants et privilégie d’autres sources : « J’achète des composants un peu partout, mais principalement aux USA. Avec nos types de volumes, je travaille très peu avec les distributeurs nationaux, parce qu’ils ne stockent pas et ne déconditionnent pas. Cela ne correspond pas à notre profil industriel. Nous avons besoin, par exemple, de 100 composants, pas de 2000, et pas dans 13 semaines. Il y a de nouveaux acteurs très performants de l’Est de l’Europe comme TME ou SOS Electronic. Ce sont des cataloguistes qui emploient des centaines de personnes, ont franchisé des marques, et se positionnent sur le marché avec une très grande efficacité. »

Une offre étendue à la plasturgie et à l’assemblage de batteries Dans la dynamique, EDGEFLEX a étoffé son offre d’un panel de compétences en mécanique et en plasturgie, et depuis quelques années, le sous-traitant propose également une activité dans le domaine des batteries, en association avec des leaders comme Sanyo, Panasonic ou Samsung. La valeur ajoutée par l’entreprise réside dans la conception et la fabrication du BMS (Battery Management System), le système électronique qui permet le contrôle et la charge des différents éléments des batteries d’accumulateurs. Les batteries couvrent les capacités à partir de quelques dizaines de mA jusqu’à 250 Ah, et peuvent être personnalisées tant en terme de fonctions que de design : jauge, communication filaire (RS232, Ethernet, CAN).

20

progressions en termes de chiffre d’affaires sur 5 ans, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Son portefeuille client se compose de 40 % de militaire ou assimilé, 25 % de médical ou assimilé, et 35 % de développement pour les start up.

ADHÉRENT

Contact : EDGEFLEX Cédric CAVALLIER +33(0)6 20 39 13 39 cedric@edgeflex.fr www.edgeflex.fr


TECHNOLOGY SOLUTIONS YOU CAN TRUST Depuis 20 ans, Retronix Europe® offre une gamme de services de réparation conforme aux normes IPC et JEDEC. Notre développement le plus récent est la récupération de composants, processus unique permettant ainsi de diminuer les coûts de fabrication.

innovation, qualité & services Conversion d’alliage Étamage BGA QFN LCC Rebillage / Billage laser (sans choc thermique) Réparation / Récupération composants Xray / Tests fluo et contamination Test composant seconde source

27, rue de Crespel de Latouche 56130 La Roche Bernard - France T_+33 (0)2 99 08 01 90 info@retronixeurope.com retronixeurope.com

secteurs d’activités Défense

Aéronautique Spatial Automobile

_Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget 2017 19-25 juin 2017 / Hall 6 / stand B33

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 21


DOSSIER > CABLAGE FILAIRE

Le bâtiment tire la croissance de l’entreprise de câblage C2E vers le haut

Par Dominique LEMIERE, reporter

Dans le sillage du développement des applications de puissance, le câbleur deux-sévrien C2E entend rester au plus près de l’essor de ses clients en diversifiant son offre et en renforçant ses processus qualité.

Créée en 2001 pour répondre à la demande en faisceaux de donneurs d’ordre industriels, le spécialiste du câblage filaire et en faisceaux C2E a recentré ses productions et pris un nouvel essor en 2009, sous la direction de Joël Gasnier. L’entreprise fait partie des grands acteurs dans le domaine des fils, faisceaux, câbles, cordons assemblés et/ou surmoulés, des coffrets électriques, des coffrets, armoires et pupitres de commande à destination majoritairement du bâtiment (40 %), et pour des applications requérant de la puissance, comme la machinerie agricole, le levage, la manutention, le nautisme. Le siège de C2E est situé à Airvault dans les DeuxSèvres. Sur ce site sont regroupées les fonctions administratives, la CAO électrique et mécanique avec 8 chefs de projets, un directeur d’études et de chiffrage. S’y ajoute une activité de production de proximité, dont du prototypage.

Pays à bas coût : une nécessité pour les gros volumes de câblage.  Le groupe compte 640 personnes, réparties à Airvault, à Lescheraines en Savoie, en Tunisie avec un atelier de 400 personnes. En 2016, C2E a racheté deux unités de production dans l’est de l’Europe, l’une en Roumanie, l’autre en République Tchèque (100 personnes au total). C2E s’appuie également sur une petite structure à Hong-Kong. Selon le directeur commercial Laurent Thivolle, « c’est une nécessité absolue dans le domaine du câblage de travailler avec les pays à bas coût, lorsque, comme C2E, on a affaire à de gros volumes de produits simples ». La croissance externe fait partie des axes stratégiques du câbleur, elle met en place les conditions de sécurisation de l’outil industriel. Une démarche qui apporte divers gradients de sécurisation avec des niveaux de coûts qui peuvent être très différents. «Il faut prendre garde à ne

Laurent THIVOLLE Directeur commercial Groupe

22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Ce qui va faire la compétitivité du câbleur filaire, c’est la façon dont il a réfléchi à l’industrialisation, et dans un métier aussi manuel, où l’automatisation n’est pas adaptée, ce sont les personnes de la production, leur savoir faire et leur minutie, qui va faire la valeur et la qualité du produit...

pas mettre tous ses œufs dans le même panier », expose Laurent Thivolle. « Nous avons tiré les leçons de la crise de 2008. L’idée est d’être sur 5 ou 6 thèmes forts en termes de développement commercial, pour passer les crises plus facilement, et rassurer nos clients. Certains réalisent l’essentiel de leur chiffre d’affaires à l’export. L’organisation des sites de production permet de lisser les variations et les cycles. »

Leader dans le domaine du bâtiment C2E compte 250 clients actifs, sur 6 marchés principaux : bâtiments, équipements domestiques, équipements robotiques et industriels, médical et mesure, matériel pour les TP, agricole et levage, production et stockage d’énergie. « Historiquement, C2E fournissait de très gros volumes mais nous avons progressivement asséché ce marché pour réduire le volume des séries, et monter en complexité », précise Laurent Thivolle. Les marchés traditionnels C2E regroupent en fait tout ce qui est applicatif dans le domaine du bâtiment : chauffage électrique, chauffe-eau, ventilation, gestion de la lumière, du volet roulant, des stores de terrasses. C2E est présent partout dans le domaine du bâtiment, et leader sur le secteur ». Le site de Lescheraines se consacre principalement à des petites séries, et assemble aujourd’hui également des faisceaux qui vont équiper des bras de robots. Le site savoyard se distingue par des productions complexes, telle cette armoire électrique destinée aux applications de radiographie pour une société développée par le prix Nobel de physique Robert Charpak, ou encore des bornes de charge formula-e (Formule 1 électrique) pour les véhicules électriques.


Le championnat du monde a lieu chaque année depuis 3 ans, C2E a fourni l’ensemble des écuries la première année.

L’essor des activités de ses clients, notamment dans le domaine du stockage de l’énergie, du véhicule mobile et de la manutention per-

« Ce qui va faire la compétitivité du câbleur filaire, c’est la façon dont il a réfléchi à l’industrialisation, et dans un métier aussi manuel, où l’automatisation n’est pas adaptée, ce sont les personnes de la production, leur savoir faire et leur minutie, qui vont faire la valeur et la qualité du produit » affirme Laurent Thivolle.

mettent à C2E de considérer que les voyants sont au vert.

Le câbleur a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 22 Me, et table sur un accroissement de 30 % cette année.

17 20

Perspectives Les axes stratégiques de développement de C2E se déclinent en suivant au plus près le développement avec les leaders, la diversification de ses marchés d’application, la sécurisation de ses clients grâce à un outil industriel performant, et l’excellente qualité servie par des équipes multiculturelles.

Les chiffres-clés • 33 millions de mètres de fils et de câbles • 250 clients actifs • 400 fournisseurs • 14 000 m 2 de surface couverte • 3 500 références clients • 10 000 références composants • 72 millions de sertissage

ADHÉRENT

C2E Joel GASNIER +33(0)5 49 70 69 87 joel.gasnier@c2e-cablage.fr www.c2e-cablage.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 23


DOSSIER > JURIDIQUE

Abordez la co-innovation avec sérénité

Par Albert ANSTETT, Avocat au Barreau de Paris Ingénieur INSA

Avec la démocratisation de l’internet des objets, les exemples de co-innovation se multiplient. Il s’agit des situations où une personne physique ou une entreprise (l’apporteur d’affaire) fait appel à une société pour développer, fabriquer et/ ou commercialiser un produit (le producteur). Ce type de coopération peut tourner au cauchemar ou être très profitable pour les deux partenaires. Nous avons demandé à Maître Albert Anstett, avocat au Barreau de Paris et ingénieur, de nous donner quelques conseils pour bien aborder ce type de relation. Les Cahiers : Quel est le contrat qui permet de sécuriser la co-innovation ? Albert Anstett : Je conseille aux parties de conclure un contrat de co-innovation qui reprendra les différents aspects de leur coopération. La réforme du droit des contrats de 2016 accorde une importance renforcée au champ contractuel. C’est par ce terme que l’on définit en droit l’étendue de l’accord entre les parties. Je conseille d’aborder autant que faire se peut tous les aspects de la collaboration pour éviter le flou ou les désaccords ultérieurs.

Ainsi, il me paraît indispensable de rédiger un cahier des charges. Il précisera naturellement les exigences pesant sur le produit ou le service développé. Il précisera également la répartition des rôles entre l’apporteur d’affaire et le producteur : qui apporte l’idée, le concept, la conception, l’industrialisation ? Qui est responsable des validations ? Qui est responsable du choix des fournisseurs ? Comment ces différentes étapes de travail sont-elles rémunérées ? Outre le cahier des charges, il convient de s’accorder sur l’organisation pratique : à quelle fréquence ont lieu les revues de projet, qui se déplace et quelles sont les modalités d’utilisation des outils de travail à distance ? Qui avance les frais de développement, de prototypage et/ou d’outillage ? Qui avance les frais relatifs à l’achat des matières premières ? Qui est responsable de la logistique ? Qui planifie la production et sur quelle base ? Quel réseau de distribution choisir et qui en sera responsable ? Le maître mot pour la formalisation de la relation est la précision. En cas de litige entre les parties, cette précision est le garant d’une solution conforme aux attentes des parties. Dans ma pratique professionnelle, j’interviens sou-

24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

La stratégie de protection de l’activité contre les concurrents est un aspect fondamental de la relation contractuelle, qu’il faut prendre en compte dès le début de la relation. vent dans un rôle de chef de projet transversal pour accompagner les parties dans la formalisation de ce type de relation. J’ai à cœur de les aider à construire une relation à long terme dans une logique d’éco-système.

Les Cahiers : Qu’en est-il de la propriété intellectuelle ? Albert Anstett : La stratégie de protection de l’activité contre les concurrents est un aspect fondamental de la relation contractuelle, qu’il faut prendre en compte dès le début de la relation. Si le projet présente un caractère innovant, il peut être judicieux de déposer un (voire

plusieurs) brevets. Dans ce cas, les discussions entre les partenaires devront être menées en toute confidentialité pour éviter de constituer une divulgation qui anéantirait le caractère de nouveauté de l’invention et rendrait le brevet nul. C’est pourquoi je recommande de toujours commencer par signer un contrat de confidentialité. Une analyse technico-économique du projet est souvent nécessaire pour déterminer la stratégie la plus pertinente. L’acquisition de droits de propriété intellectuelle est une réponse appropriée lorsque le budget permet de la financer. Cette stratégie procure une très bonne protection de l’activité, avec les meilleures chances de faire cesser tout acte de concurrence et de s’en faire indemniser. Si le budget ne permet pas la mise en œuvre précitée, mieux vaut se défendre seulement sur le terrain de la concurrence déloyale et du parasitisme. Cette voie consiste à valoriser à chaque étape le travail effectué et à collecter des preuves de date certaine, notamment à travers des enveloppes Soleau. En cas d’apparition d’un concurrent, ces informations permettront de démontrer à un juge la perte de chiffre et de marge et de s’en faire dédommager.


Metronelec vous accompagne dans les principales étapes de votre process > MACHINES AUTOMATIQUES D’INSPECTION 3D AOI

> MACHINES D’INSPECTION 3D DE DÉPÔTS DE CRÈME À BRASER EN LIGNE

> ÉQUIPEMENTS DE DÉPOSE DE FLUIDES

> MACHINES DE SÉRIGRAPHIE

Toute notre gamme de produits consommables et d’équipements sur notre site www.metronelec.com 01 30 15 20 00 / contact@metronelec.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 25


crédit photo : g-stockstudio

DOSSIER > JURIDIQUE

Dans la pratique, la menace d’une action en justice suffit dans la plupart des cas pour trouver un accord avec le concurrent potentiel.

nomiques, techniques et juridiques permet alors de pérenniser une relation et de sécuriser la relation entre les parties.

A titre d’exemple, si la marge nette cumulée sur la durée de vie du projet se mesure en dizaines de millions d’Euros, l’acquisition de droits de propriété intellectuelle sera sûrement rentable. Si en revanche cette marge nette cumulée se mesure en centaines de milliers d’Euros, la protection contre la concurrence déloyale et le parasitisme sera certainement suffisante pour lutter contre des concurrents indélicats. La stratégie de protection doit définir les moyens à mettre en œuvre et la répartition des droits et des profits y afférant entre les partenaires. Ainsi, comment organiser la répartition lorsque l’idée d’origine vient de l’apporteur d’affaire alors que sa mise en œuvre est principalement du fait du producteur ? Une réflexion fine alliant à la fois les considérations éco-

Enfin, il faut également se poser la question de la défense de ces droits : comment en répartir les coûts et les risques entre les parties ? Les Cahiers : En-dehors des aspects contractuels, faut-il prendre en compte des aspects règlementaires ? Albert Anstett : L’entité qui vend le produit est naturellement pleinement responsable de sa conformité aux différentes exigences du marché européen. Les lecteurs des Cahiers sont en grande majorité bien informés à propos des exigences règlementaires techniques, comme la compatibilité électromagnétique (CEM) ou les matériaux interdits. Cependant, d’autres aspects sont également à prendre en compte.

26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

En premier lieu, il faut s’assurer de la conformité CE des produits vendus. Comment cette responsabilité est-elle partagée entre les partenaires et avec leurs fournisseurs ? Qui parmi les partenaires est l’intégrateur responsable de la conformité de l’ensemble ? Qui prend la responsabilité de la conformité des composants importés depuis l’extérieur de l’Union européenne ? En deuxième lieu, il faut s’assurer que le produit est livré avec une documentation répondant aux exigences règlementaires. A titre d’exemple, elle doit notamment comporter une notice d’utilisation rédigée dans la langue du pays de livraison. Comment les coûts de rédaction de la documentation sont-ils répartis entre les acteurs ? Qui est responsable de la maintenance et de la mise à disposition de cette documentation ? Quelles sont les exigences à respecter si elle est exclusivement disponible en ligne ?

Je citerai un dernier exemple d’un aspect règlementaire à prendre en compte, la garantie du produit. Quelle est son étendue, quelles sont les limitations et les exclusions de responsabilité et comment les coûts associés sont-ils répartis entre les partenaires ? Il y a naturellement d’autres exigences règlementaires à prendre en compte. Seul un examen détaillé d’un projet de co-innovation par un professionnel permettra d’identifier tous les sujets de manière exhaustive. Les Cahiers : Le logiciel constitue-t-il un sujet à part entière ? Albert Anstett : Oui en effet, la question du logiciel associé au projet mérite une attention particulière. Plusieurs questions sont à prendre en compte. D’une part, qui est responsable de son développement et de sa maintenance ? Comment la valeur ajoutée qui lui est associée est-elle répartie entre les partenaires ?  Comment les coûts de développement sont-ils estimés et répartis ? Comment la tenue du planning est-elle assurée ? Qui est responsable des tests et quelle est leur étendue ? Si des sous-traitants interviennent dans le développement, qui finance leurs prestations, qui assure le suivi de leur prestation au quotidien et qui s’assure de la qualité de leur prestation (notamment en terme d’étendue, de pertinence et de qualité des tests) ? L’intervention d’un conseiller juridique pleinement compétent en cette matière permet dans de nombreux cas d’éviter


◊ Toutes les technologies et brevets de Pillarhouse

Vagues sélectives

Pilot

Fusion

De table

En ligne

Handex Hors ligne

◊ Détecteur de flambage de carte ◊ Correction automatique de hauteur de buse ◊ Compatible avec tous types d’alliages ◊ Bain de soudure garantie a vie

◊ Fluxeur ultra sonique ◊ Fluxeur Drop-Jet ◊ Buses sur-mesure ◊ Buses larges & Micro-buses

Tél : 04 74 93 01 54 - www.w-tech.fr - commercial@w-tech.fr

U NO CH

VE

L EZ

AU

INT

EC

H

La référence du soudage

FILS DE BRASAGE La gamme TRILENCE répond aux exigences du soudage propre en électronique Grâce à leur fabrication avec flux mono canal, les projections de flux lors du soudage sont nulles et la mouillabilité est exceptionnelle. Utilisés en brasage manuel sans contrainte particulière excepté l’aspiration des fumées et aussi fréquemment employés pour les robots de brasage, ils permettent une diminution considérable des arrêts machines. N’hésitez plus, contactez-nous pour qualifier la gamme de fils TRILENCE.

FILS DE BRASAGE

FLUX DE BRASAGE

CRÈMES À BRASER

ALLIAGE DE BRASAGE

Z.A de Courtaboeuf, 1 avenue de Norvège, 91140 Villebon / Yvette Tel: 33 (0)1 64 86 70 90, E-Mail: info@lintech.fr www.lintech.fr www.oec.lintech.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 27


DOSSIER > JURIDIQUE des surcoûts et des retards. Ayant moi-même une solide expérience de développeur, j’interviens souvent à ce titre auprès de mes clients concernés par la co-innovation. D’autre part, s’il existe un droit d’auteur sur ce logiciel, comment est-il réparti entre les partenaires ? A quelle licence le logiciel est-il soumis ? Enfin, la question de la maintenance et de la sécurité du logiciel sont deux aspects importants qui doivent être pris en compte dans les discussions entre les partenaires.

Les Cahiers : Les questions à régler dans le cadre d’une co-innovation sont nombreuses. Comment organiser cette relation de manière efficace ? En effet, de nombreux aspects doivent être pris en compte. Pour rester efficace, il convient d’adopter les réflexes familiers aux chefs de projet : un document de suivi permet de vérifier l’avancement des différentes questions tout en limitant les ressources nécessaires à ce suivi. Il est également possible de déléguer ce suivi à un tiers. Ayant été chef de projet pendant plus de dix ans, je

dispose d’une compétence qui me permet de prendre en charge ce suivi. Je propose dans ce cadre des forfaits qui permettent de maintenir les coûts associés dans le domaine du raisonnable. Je tiens à préciser à titre de conclusion que les aspects à prendre en compte dans le cadre de l’organisation d’une co-innovation sont trop nombreux pour pouvoir être tous décrits dans un seul article. Le texte ci-dessus n’est pas exhaustif et a pour vocation d’informer le lecteur en lui présentant certains aspects parmi les plus pertinents. Je recommande en tout état de cause de faire

appel à un professionnel compétent à la fois sur les plans juridique, technique et économique afin de formaliser cette relation au mieux des intérêts des parties.

Albert ANSTETT Avocat au Barreau de Paris toque B1201 Ingénieur INSA +33(0)6 37 33 94 71 albert@anstett.pro www.anstett.pro www.droitindustriel.com

cette appli c’est juste un truc de dingue ! avant j’étais soumis aux donneurs d’ordre maintenant je négocie avec mes clients.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait gagner des parts de marché ! e-ficio@snese.com

RASSEMBLER - REPRÉSENTER - AGIR

Les fabricants d’électronique adhérent au SNESE

www.snese.com 28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92


Prototypes de circuits imprimés et petites séries

Votre partenaire pour l’équipement de cartes et le montage de sous-ensembles et d’ensembles électroniques

Etude et industrialisation

Tropicalisation et résinage

Développement des moyens de test

Achats et sourcing

Rework et Service Après Vente

Fabrication et assemblage

Solution Low Cost

ACEA

IND

5 Rue des Genêts - 67110 GUNDERSHOFFEN 03 88 09 86 00 - 03 88 09 86 01 t.mohr@acea-ems.com - www.acea-ems.com

U

Fabrication de circuits imprimés à partir de 8 heures Assemblage de circuits imprimés à partir de 4 jours ouvrables Appel Gratuit: 0800 903330

www.pcb-pool.com

STRY

4.0

nant ! L’USINE INTELLIGENTE c’est mainte www.accelonix.fr ls pour l’Électronique

Test • Inspection • Assembly • Micro Assembly • Solutions Logicie

Nous avons les solutions à chaque étape du procédé de fabrication Le modèle Industrie 4.0 passe du rêve à la réalité dans l’industrie électronique. Nos nouvelles solutions pour l’usine intelligente permettent à nos clients d’améliorer la traçabilité et la qualité de leurs produits tout en gagnant en productivité. Accelonix fournit des réponses matériels, logiciels et des services adaptés à chacune des étapes du procédé de fabrication de cartes électroniques ou de composants (micro-électronique).

keeping you ahead. Accelonix SAS PA du Long Buisson • 260 rue Clément Ader • 27000 Évreux • France T: +33 (0)2 32 35 64 80 F: +33 (0)2 32 35 00 66 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 29


DOSSIER > COMPOSANTS

Des composants factices pour apprendre TopLine fournit une large gamme de circuits intégrés factices avec un système interne « Daisy Chain ». Le système « Daisy Chain » permet aux ingénieurs de récolter des informations précieuses grâce à ce simple outil, afin de connaitre les causes de défaillances. L’analyse de l’échec ouvre la voie aux scientifiques et aux ingénieurs afin d’améliorer les processus d’assemblages. La recherche commence par le montage des systèmes « Daisy Chain » sur une carte de test avec un système de circuit complémentaire. Cette combinaison créer un court-circuit avec une résistance proche de zéro ohms mesurée à des points de test sur la carte de test. La carte de test est soumise à de rudes conditions environnementales, tels que des chutes, des vibrations, le gèle, la chaleur humide et variation rapide de température jusqu’à ce qu’il y a une rupture des connexions.

Un échec est facilement mesuré si le système « Daisy Chain » devient un circuit ouvert (ohms). Le défaut peut être observé et mesuré avec un simple ohmmètre. Il est préférable d’utiliser des composants de circuits intégrés factices avec un système « Daisy Chain » plutôt que des interfaces de production. Le système « Daisy Chain » permet de réaliser un simple test de «Réussite /Échec » avec une détection facile des bonnes et des mauvaises conditions. En faisant des analyses et des essais, les chercheurs peuvent faire des améliorations dans le système d’assemblage. Les ingénieurs d’application chez TopLine sont prêts à vous aider à sélectionner le système « Daisy Chain » adapté à vos besoins. La somme total de résistance de 2 ports « Daisy Chain » est ≤ 50mΩ et généralement mesurée entre les points de test T1

30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

et T2. Le niveau de résistance dépend autant de la longueur du circuit que de la résistivité des matériaux tels que le CU (cuivre), Au (or), Ag (argent), Al (aluminium), l’Alliage (SAC or SnPb), etc. Les tests « Daisy Chain Die » sont adaptés à une large variété de processus liés à des applications, tels que les tests de vieillissement, de chutes, les mesures CTE (Coefficient de Dilatation Thermique), la sélection de la bonne quantité de pâte à souder, l’évaluation du design des pochoirs, la vérification des « voids » causés par le process de refusion, les essais d’« underfill », etc. L’utilisation de circuits intégrés factices standards (sans système « Daisy Chain ») est suffisante pour vérifier et évaluer les machines de placement.

Cependant, pour une recherche approfondie et pour optimiser le processus d’assemblage, un système « Daisy Chain » est recommandé. TopLine conseil le système « Daisy Chain » avec un « Dummy Die » pour obtenir des résultats plus significatifs. Les applications critiques impliquant un test de vieillissement nécessitent un système « Daisy Chain Die » en silicium. Ce système permet de tester la continuité électrique, pendant que le circuit intégré factice équipé d’un « Die » permet de simuler la masse thermique d’un composant réel. Ce système est réalisé par le piquage de fils d’ors (bonding) sur la carte de test qui permettent la liaison entre les plages d’accueils. Le « BGA et le CSP Daisy


Aménagement intérieur

Extension

Peinture / Ravalement

Rénovation Rénovation thermique

Maçonnerie - Charpente bois - Bardage Menuiserie - Cloison - Peinture - Ravalement Entreprise Générale de Bâtiment 3, route de Kerourvois 29 500 ERGUE GABERIC

02 98 66 70 70 – sebaco29@sebaco.fr

RÉINVENTER VOTRE FAÇON DE CONSULTER ET DE COMMANDER VOS PETITES ET MOYENNNES SÉRIES DE CARTES ÉLECTRONIQUES CÂBLÉES.

DEVIS EN 72 HEURES DÉLAIS COURTS PRIX LOW COST

www.petiteserieelectronique.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 31


DOSSIER > COMPOSANTS

Chain » sont généralement conçus avec des pistes en cuivre entre chaque paire de billes sur le substrat. Dans un circuit « Daisy Chain », la broche 1 est connectée à la broche 2, la broche 3 est connectée à la broche 4, la broche 5 est connectée à la broche 6, et ainsi de suite jusqu’à la dernière broche « N ». La continuité électrique est faite entre la carte PC et le DUT (dispositif sous test) après le soudage. Un court circuit est mesuré grâce à l’utilisation d’un ohmmètre à partir du point de test T1 au point de test T2. La fiabilité des brasures est vérifiée grâce à leurs soumissions à des tests de vibrations, de chutes et de cycles de température en utilisant les spécifications techniques JEDEC, IPC et Mil (e.g.: -55°C à +125°C dans une chambre climatique) jusqu’à ce qu’une défaillance ait lieu. Un « échec » signifie que le système « Daisy Chain » passe d’un court-circuit (≈ 0Ω) à un circuit ouvert (∞ Ω). La carte et la brasure sont minutieusement analysées pour déterminer

la cause de la défaillance. Les tests des dispositifs « Dummy » équipés d’un « Die » en silicium sont économiquement plus avantageux pour étudier la cause de l’apparition des défaillances et comment il faut améliorer le processus d’assemblage. Les tests de puces (Die) des composants du type BGA, CSP ou flip chip avec « Daisy Chain » sont réalisés sous « underfill ». Les dispositifs avec ce système sont montés sur des cartes de tests, « underfillés » puis placés dans un cycle de température jusqu’à ce qu’une défaillance apparaisse. Les résultats observés avec un ohmmètre sont utilisés pour enregistrer les court-circuits (réussite) et les circuits

32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

ouverts (échec). L’étude de la distribution et de l’encapsulation utilisent également des composants factices. Il est impossible de réaliser des tests de Réussite/Échec avec des composants de production. Il est préférable d’utiliser des composants équipés du système pour ces tests. De grandes entreprises telles que Intel, IBM, Honeywell, Hewlett Packard, Cisco, Flextronics, Celestica, Sanmina-SCI, Jabil, Boeing, Northrop Grumman, Lockheed et beaucoup d’autres ont compris les avantages de l’utilisation de ces composants factices intelligents afin de définir et perfectionner leurs processus d’assemblage.

RETRONIX EUROPE Jean-Paul ZERBIB +33(0)02 99 08 01 90 jpzerbib@retronixeurope.com www.retronixeurope.com


OFFRE SPÉCIALE

Distribué par MJB

Stations de brasage fonctionnant sur la te chnologie du point de Curie pour applications éle ctroniques

Une station de brasage gratuite pour tout achat d’un lot de pannes et reprise de votre ancien système E-Mail: infoMJB@mjb.fr Tél : 01.64.62.68.00 ZAE du Gué L ang lois, 18 Avenue du Gué L ang lois, 77600 BUSSY SAINT MARTIN Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 33


DOSSIER > achats

Consultation de pièces sur plan : problématiques et solutions Dans le premier chapitre, nous vous avons présenté une synthèse sur les pratiques et processus opérationnels mis en œuvre par les acheteurs que nous avons rencontrés lors des achats de pièces sur plan (plasturgie, mécanique, PCB). Dans ce second chapitre, nous vous donnons un résumé des difficultés rencontrées et des solutions et d’amélioration envisagées. Les problématiques associées à ce processus se situent à trois niveaux. 1. Problématiques pour les acheteurs

Les deux principales difficultés évoquées sont: • Le nombre de modifications techniques qui vont avoir lieu pour une même consultation. En effet, pour chacune d’elle l’acheteur doit à nouveau exécuter toutes les étapes du processus et assurer la traçabilité des versions. • Les erreurs de saisie dans l’élaboration de la synthèse des offres, impose à l’acheteur de nombreuses vérifications et rendent cette activité chronophage. L’analyse du processus de consultation fait apparaître que 60% du temps est consacré à des activités à faible valeur ajoutée (mani-

pulation de données, vérifications, organisation de fichiers).

cher ! Est-ce vraiment le bon prix ? » La réponse est souvent : « Il faut que je vérifie ».

économiques qui s’avèrent souvent trop optimistes.

En gris : les activités à faible valeur ajoutée. En vert : les activités sur lesquelles l’acheteur peut faire la différence.  

L‘incertitude vient des risques d’erreurs dans les manipulations de données tout au long du processus de consultation, mais aussi d’un nombre insuffisant d’offres fournisseur. Si on dispose de deux prix seulement, il n’est pas facile de déterminer où se trouve le bon prix. Par contre, lorsque l’on dispose de trois prix, il est beaucoup plus facile de se faire une opinion. Cependant, compte tenu de la lourdeur du processus de consultation et des délais dans lesquels la réponse est attendue, l’acheteur est parfois obligé de se limiter à deux fournisseurs. Parfois même, avoir au moins un prix dans le délai imparti, constitue un premier objectif.

3. Les décompositions de prix

2. Problématiques pour le management

Lors de l’analyse de la synthèse fournie par l’acheteur au cours de réunion de travail avec la R&D et le service commercial, la remarque classique est : « C’est trop

Dans le cas des consultations des pièces sur plan, il y a une activité à très forte valeur ajoutée : les échanges techniques avec les fournisseurs...

34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Les commentaires fréquents de la part des clients internes (R&D, service commercial) sont que les réponses des achats sont souvent tardives et pas toujours performantes, obligeant parfois ces derniers à faire des hypothèses

La démarche visant à demander aux fournisseurs des décompositions des coûts aux fournisseurs est assez répandue. Cependant, on peut s’interroger sur son efficacité réelle. En effet, lorsque les décompositions de coûts sont collectées dans des fichiers Excel, il est difficile de maîtriser la collecte des données. De surcroît, la consolidation des données des différents fournisseurs est rapidement fastidieuse, soit pas toujours faite, limitant ainsi son bénéfice. Les échanges techniques avec les fournisseurs

Dans le cas des consultations des pièces sur plan, il y a une activité moins formalisée, mais à très forte valeur ajoutée : les échanges techniques avec les fournisseurs. Sur la base des spécifications techniques communiquées au fournisseur, celuici va souvent échanger avec


En synthèse, les voies d’amélioration passent toutes par un préalable qui est de décharger les acheteurs des activités à faible valeur ajoutée, soit essentiellement éliminer les innombrables manipulations de données, pour qu’ils puissent se consacrer aux activités d’analyse et d’optimisation des coûts.

20 17

l’acheteur sur des questions d’adaptation des spécifications à ses moyens de production, voire des suggestions de modification visant à faciliter la fabrication; et donc à optimiser les coûts et les délais. L’acheteur a, dans ce cas, un rôle clé dans l’améliorer les coûts. Ces échanges demandant du temps de la part de l’acheteur, il va être parfois obligé de limiter le nombre de fournisseurs consultés.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : BUYMANAGER Loic BIAREZ +33(0)4 57 13 81 29 loic.biarez@buymanager.biz www.buymanager.biz

Fluide 3M™ Novec™. Le nettoyage sans compromis.

• Compatible avec une grande variété de matériaux et de polluants. • Sans résidus. • Rapidité du cycle de nettoyage. • Faible impact environnemental. Pour toute demande d’information : N° Cristal : 09 69 321 478

Appel non surtaxé

3M Science. Apply to Life.™* *3M Science. Au service de la Vie.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 35


DOSSIER > Innovation

Valoriser la chaleur perdue en électricité grâce aux matériaux thermoélectriques du projet INTEGRAL Le projet européen INTEGRAL vise au développement de matériaux thermoélectriques de deuxième génération (GEN2 TE) à bas coût et respectueux de l’environnement, avec un impact potentiel sur le secteur des transports et les industries à forte intensité énergétique grâce à la conversion en électricité de chaleur aujourd’hui perdue. Les matériaux thermoélectriques permettent une conversion directe de la chaleur en électricité, alors que cette énergie, produite en grandes quantités par exemple dans les moteurs thermiques, est rarement récupérée. Cependant, les matériaux thermoélectriques actuels sont à base d’éléments rares ou toxiques. Les matériaux thermoélectriques (TE) font l’objet de recherches depuis plusieurs décennies. Des

© CEA

matériaux TE plus performants font aujourd’hui leur apparition sous l’appellation de matériaux thermoélectriques de deuxième génération (GEN2 TE) : siliciures1 ou demi-Heusler2. Ces matériaux sont peu coûteux, car à base d’éléments minéraux abondants sur Terre et respectueux de l’environnement. Même si le rendement de conversion énergétique est faible, tout bénéfice dans le processus de récupération de l’énergie est bon à prendre, lorsque la chaleur est perdue quoi qu’il arrive, comme c’est le cas dans les moteurs thermiques ou des industries à haute intensité énergétique. Ainsi, les matériaux GEN2 TE peuvent améliorer l’efficacité énergétique dans de larges pans de l’industrie Européenne et de la société en convertissant la chaleur perdue en électricité. La plupart des matériaux thermoélectriques actuels sont à base d’éléments rares ou toxiques, ce qui exclut leur déploiement à grande échelle. Des matériaux plus durables ont fait l’objet de recherches poussées depuis des années, mais pour l’essentiel à l’échelle du laboratoire. De plus, leur niveau de performances n’a

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Le projet INTEGRAL permettra à l’industrie un bond en avant en direction de la fabrication avancée et de la commercialisation de systèmes intégrant des matériaux thermoélectriques fonctionnels à base de nanotechnologies...

pas permis jusqu’à présent de justifier des investissements importants de la part de l’industrie en vue d’une production et d’une commercialisation à grande échelle. Pour la première fois, le projet INTEGRAL rassemble des experts de haut niveau autour de trois chaînes de valeur où des générateurs thermoélectriques sont susceptibles de satisfaire une attente significative du marché : les automobiles, les véhicules de transport et les capteurs autonomes dans les industries à haute intensité énergétique, par exemple la métallurgie ou la verrerie. L’originalité du projet est d’impliquer à parts égales des producteurs et des transformateurs de matériaux thermoélec-

La plate-forme Métallurgie des poudres POUDR’INNOV 2.0 développe des composants à haute valeur ajoutée à partir de poudres métalliques, céramiques, semi-conductrices ou magnétiques. Leurs débouchés : énergie, connectique, éclairage, électronique, mécanique, santé, chimie fine, etc. © CEA


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 37


DOSSIER > Innovation

triques, de même que leurs utilisateurs et clients finaux, couvrant ainsi l’intégralité de la chaîne de valeur.

Un développement intégré de matériaux thermoélectriques basé sur les nanotechnologies

Le but du projet INTEGRAL est d’industrialiser la technologie des matériaux GEN2 TE à l’aide de lignes-pilotes européennes existantes et de PME en croissance, de manière à satisfaire les besoins de marchés thermoélectriques de masse (automobile, véhicules de transport longue distance, capteurs autonomes et récupération d’énergie dans l’industrie). Le projet INTEGRAL est unique dans le sens où il rassemble autour d’une chaîne de valeur complète les entreprises majeures (y compris des PME et des jeunes pousses) dans le développement de matériaux GEN2 TE et des centres de recherche de pointe.

Le projet INTEGRAL permettra à l’industrie un bond en avant en direction de la fabrication avancée et de la commercialisation de systèmes intégrant des matériaux thermoélectriques fonctionnels à base de nano-technologies. En outre, les procédés de fabrication à grande échelle qui seront développés pour la production de matériaux nano-structurés dans le projet INTEGRAL vont explorer une gamme élargie d’applications en dehors du secteur thermoélectrique, en particulier de celles où une adaptation sur mesures des propriétés thermiques ou électriques de matériaux frittés est nécessaire. Enfin, un transfert de technologies sera opéré des activités de recherche et développement vers les lignes-pilotes,

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

en vue de la commercialisation d’une nouvelle génération de matériaux avancés, dans une optique d’« économie circulaire ». Trois lignes-pilotes ou Plateformes Technologiques majeures en Europe (en France, en Allemagne et aux Pays-Bas)3 viendront soutenir les acteurs-clés industriels dans l’amélioration des performances des matériaux et des paramètres de fabrication, pour leur permettre d’amener à l’échelle industrielle la production de matériaux thermoélectriques. Le projet INTEGRAL a tenu sa réunion de lancement en décembre 2016 sur le site de la Plateforme Technologique Poudr’Innov 2.0 du CEA à Grenoble. 1 Les siliciures sont des semi-conducteurs à base de silicium ou leurs propriétés électriques spécifiques leur sont conférées par l’ajout de petites quantités d’autres élé-

ments tels que le Germanium, le Magnésium, le Manganèse ou l’Étain. 2 Les alliages de Heusler sont des composés intermétalliques présentant des propriétés ferromagnétiques originales. Les alliages demi-Heusler sont des semi-conducteurs avec, en particulier, des propriétés thermoélectriques intéressantes. 3 Poudr’Innov 2.0 au CEA Grenoble, France; Isabellenhütte, Dillenburg, Allemagne; RGS, Broek op Langedeijk, Pays-Bas.

Contact : CEA Guillaume MILOT +33(0)1 64 50 14 88 guillaume.milot@cea.fr www.cea.fr


Du 16 au 23 avril le Team Mecapark a participé au Morocco Desert Challenge – extreme rallye-raid. De la côte atlantique – le départ a été donné à Agadir, à la côte méditerranéenne – l’arrivée a été jugée à Saidia, les concurrents autos, motos et camions ont parcouru 2600 km de pistes. Le Morocco Desert Challenge est le deuxième rallye le plus important en nombre de concurrents derrière le Dakar. 245 véhicules et 475 concurrents originaires de 22 pays ont pris le départ. Seuls 94 concurrents ont passé la ligne d’arrivée. Le Truggy Mecapark – Les Cahiers a abandonné sur casse mécanique.

Partenaires : Les Cahiers de l’Industrie Electronique & Numérique, AVIVA Assurances, ALTRICS, BANNER, BRETAGNE AUTOMOBILES FORD, CREATIVE EURECOM, MIROITERIE GÉ, SEBACO, SYSTECH. Partenaires techniques :  AIR LIQUIDE, DEL, FIMOR, KURTZ ERSA, MOTUL, SMALLEY, TUNAP, VALLET DISTRIBUTION, SMITH CONNECTORS

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 39


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Mais SODALEC sait aussi aller au-delà de la partie informatique et électronique en proposant par exemple de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble.

SODALEC possède en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Force de proposition, il aide le client avec le service commercial à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes

SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et opérateurs de production spécialisés. Les deux process de brasage (Rohs et Pb) sont possibles. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et

OSE

de fiabilité de leurs produits, grâce aux différents moyens offerts (AOI, Flying probe, bancs de test fonctionnel).

La tête tournée vers ses sommets encore enneigés, OSE poursuit son ascension d’un pas sûr et régulier. Dans sa démarche d’amélioration continue, OSE continue à investir pour élever encore un peu plus haut sa bannière du « made in France ».

La combinaison d’utilisation de la ligne de vernissage et de l’installation de résinage ouvre le champ des possibilités pour obtenir la meilleure protection des produits, au meilleur coût.

2016 fut une bonne année, avec une petite croissance à hauteur de 8.1Me et un résultat net en bonne forme (3.7% du CA) ; 2017 est bien engagée avec une accélération notable de l’activité, justifiant la mise en place de moyens industriels supplémentaires.

Les performances de cette nouvelle vague sélective p e r m e t t e n t d e réduire les contraintes techniques d’implantation de la carte et d’améliorer le rapport qualité/prix de revient du câblage.

A chacun son tour : après « l’équipe test » qui s’est vue dotée d’un testeur à sondes mobiles de dernière génération, après « l’atelier intégration » qui a fait de la place pour accueillir sa machine de potting, c’est « l’atelier composants traversants » qui vient de recevoir une vague sélective à haut niveau de performances. Ces équipements nouveaux amènent une évolution des méthodes de travail, un élargissement de notre partenariat avec nos clients, notamment ceux confrontés à un niveau d’exigence élevé en raison de la typologie de leur activité (matériel embarqué, systèmes de sécurité, équipement médical,…). Ainsi, nous leur proposons systématiquement d’entrer dans une démarche « AMDEC de la chaîne de contrôle-test » ou « DFT (Design For Test) » s’ils s’y prennent suffisamment tôt. Ceci afin d’optimiser les coûts pour obtenir le meilleur niveau de qualité et

Dès septembre, un projet d’agrandissement va prendre forme, avec une phase transitoire d’installation de 250m² de préfabriqués confortables. Cela permettra d’assumer l’accroissement de l’activité « montageintégration » de sous-ensembles et produits finis, avec la surface nécessaire pour travailler l’optimisation des flux et des coûts de production. Les techniciens Méthodes et LEAN vont être fortement sollicités ! Depuis un an, plusieurs salariés, techniciens experts dans leurs domaines, devenus formateurs certifiés, ont développé leurs modules de formation et entraînent leurs collègues dans des séquences de développement et consolidation de leurs connaissances et savoir-faire. Travail de terrain mobilisateur, professionnel et efficace.

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter ! 20 17

Depuis sa création en 1982, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO9001 pour le médical, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet.

électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

ADHÉRENT

Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55

francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr

Enfin –une habitude chez OSE- de nouvelles étapes d’amélioration dans l’organisation de l’entreprise sont engagées, notamment dans la gestion des ressources humaines et la supply-chain. Voici donc différentes facettes de la démarche d’amélioration continue qui permettent à OSE d’accompagner ses clients, gagner ensemble en performance et en compétitivité, pour porter encore un peu plus loin cette bannière du « made in France » qui nous est chère et poursuivre la conquête de nouveaux marchés, en particulier à l’export. Mais en bon montagnard, OSE ne pousse pas la devise de Pierre de Coubertin trop loin et ne va pas plus vite que nécessaire, préparant de nouveaux projets pour un proche avenir.

17

de la conception à la fabrication !

20

SODALEC

ADHÉRENT

Contact : OSE Philippe PARISOT +33(0)4 76 30 04 93 p.parisot@ose.fr www.ose.fr


éolane, le choix d’une offre ferroviaire globale Les équipes commerciales d’éolane ont profité de l’occasion pour rencontrer de nombreux clients et prospects afin de leur présenter nos solutions : • en accompagnement R&D : conception de cartes électroniques, de câblage, d’équipements complets mécaniques, électromécaniques, armoires, baies et bancs ; • en fabrication/intégration dans nos filiales en France ou à l’international ; • en produits propres avec des démonstrations concernant le SCENE4, système hybride d’enregistrement vidéo et audio, ou encore la caméra IP intelligente pour tous les transports

CREATIVE MECATRONIQUE

Historiquement bureau d’études, CREATIVE MECATRONIQUE élargit son offre avec la fabrication. Après plus d’une centaine de projets menés en développement, la société complète son offre en fabrication de petites et moyennes séries. Implantée à Issoire, CREATIVE MECATRONIQUE regroupe le bureau d’études et la production dans les mêmes locaux, permettant une grande efficacité et réactivité. Les clients œuvrent sur des domaines variés : • Automobile 1ère monte et rechange • Véhicules spécifiques • Traitement de l’eau • Eclairage • Médical • Signalisation routière • Machines spéciales CREATIVE MECATRONIQUE s’est dotée de nombreux moyens de production et de tests : • 2 lignes CMS

• et enfin nos services spécialisés comme le Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) de systèmes électroniques, le traitement de l’obsolescence des composants et la pérennisation des équipements ainsi que le stockage longue durée de composants (jusqu’à plusieurs décennies). Le marché du ferroviaire chez éolane : une stratégie sur le long terme Le secteur Ferroviaire représente 12 % du chiffre d’affaires global 2016 d’éolane. Notre stratégie est claire : il s’agit de continuer à développer nos propres produits, accroître nos activités en R&D, production et services tout en proposant de nouvelles solutions liées aux objets connectés, notamment pour la surveillance du matériel transporté. Notre objectif principal, c’est la satisfaction de nos clients associée à l’amélioration de celle de leurs usagers.

20 17

Du 21 au 23 mars dernier, éolane participait à la 10e édition du salon SIFER de Lille, le rendez-vous international de l’industrie ferroviaire en France qui réunit en un même lieu les grands donneurs d’ordre, les acteurs et les fournisseurs de la filière.

ADHÉRENT Contact : EOLANE Gaël ROUSSEAU +33(0)2 41 19 90 67 gael.rousseau@eolane.com www.eolane.com

• 1 ligne composants traversants avec vague, • Séparation des cartes, vernissage et intégration, • Presse d’injection plastique pour les boitiers, connecteurs, • Machine de bobinage linéaire, • Machine d’imprégnation de résine, • Moyens de contrôle visuel caméra, • Moyens de tests fonctionnels, • Moyens de validation laboratoire (5 enceintes climatiques). Le nouvel ERP et la certification ISO 9001 version 2015 sont prévus pour 2017. 17

Salon du SIFER 2017 : éolane présente son offre dédiée au marché du ferroviaire

publics. (faire un lien vers http://www. carnets-eolane.fr/article/?eolaneun-leader-de-la-videoprotectionembarquee-pour-les-transportspublics_1135_a)

20

EOLANE

ADHÉRENT

Contact : CREATIVE MECATRONIQUE Patrice GOURBET +33(0)4 73 96 87 81

patrice.gourbet@creative-mecatronique.fr

www.creative-mecatronique.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 41


Après 6 années passées en pépinière d’entreprise sur Besançon, la TPE NFelec décide en décembre 2015, de s’implanter en périphérie, à Grandfontaine (25320) dans des locaux plus adaptés et plus spacieux. Le gérant, Yannick FAIVRE profite de cette occasion pour lancer un plan de modifications et de repositionnement marketing, qui va mener au changement de raison sociale pour FCtronic (Franche-

ALTRICS

Le low cost de proximité, une des facettes de notre ADN. ADN Altrics : EXCELLENCE, FLEXIBILITE, LOW COST Le low cost de proximité au sauvetage des marges nécessaires pour la vie des entreprises. Les contraintes fortes des prix marchés, les taux horaires associés aux charges salariales et la règlementation réduisent les marges de manœuvre des entreprises françaises. La mondialisation industrielle a dopé la concurrence asiatique avec ses coûts très bas, mais avec des contraintes de délais beaucoup plus longs que ceux pratiqués en Europe élargie, une obligation d’avance de trésorerie et un manque de flexibilité. Ce qui n’était au départ qu’une offre secondaire sur des marchés de grands volumes, souvent réservée aux industriels initiés, a changé de dimension. Outre les contraintes ci-dessus, l’augmentation des taux horaires asiatiques et l’évolution de la parité e/$ amènent les dirigeants à se poser les questions pour un retour progressif de leurs productions externalisées en Asie. A l’heure où les contraintes time to market et price to market sont fortes, le choix de se diriger sur des fournisseurs avec des sites de production dans des pays low cost de proximité est nécessaire. Dans tous les secteurs industriels, les alternatives low cost de proximité parviennent à conquérir un éventail de clients de plus en plus large, et non plus, uniquement

Comté Electronique). Restant sur un concept d’accompagnement global du client, FCtronic se concentre sur le prototypage, les reprises, les petites séries et le SAV. Ces changements ont portés leurs fruits puisque le premier exercice de FCtronic a vu l’arrivée de clients sur de nouveaux marchés (mesure et matériels roulants). Porté par ces résultats, FCtronic va renouveler une partie de son parc de matériel pour répondre à de nouvelles demandes. Prochaine étape, prochain défi, le développement et la formation de technicien(ne). pour les grandes séries. La pression étant de plus en plus forte sur les coûts, même les acteurs industriels avec des petites et moyennes séries se posent la question d’externaliser une partie de leurs productions. Si le low cost progresse, c’est d’abord parce qu’il n’est plus synonyme de « low quality », mais d’un besoin réel pour les clients de retravailler leurs marges. Le progrès technique, la formation du personnel, les moyens de production « up to date » et l’industrialisation ont aussi permis d’atteindre un incroyable niveau de qualité sans que les coûts flambent. Enfin, la révolution numérique qui modifie les paramètres historiques fait que les flux d’informations sont plus rapides et celui qui maîtrise ses nouveaux outils prend une avance considérable sur ses concurrents en maintenant des coûts moindres, ce qui le démarque des confrères historiques. Altrics 4.0, c’est fait, moins de papier, plus d’efficacité dans les tâches quotidiennes, un meilleur suivi, une approche proactive. Au service de nos clients depuis plus de 10 années, notre société fait de l’innovation une partie de son ADN depuis toujours. Pour preuve, en 2014, avec la création du site www.protoelectronique.com qui va révolutionner la réalisation de prototypes de cartes électroniques câblées en France en délai rapide et devis en live ; Une première Européenne. En 2015, fort de ce succès, www.petiteserieelectronique.com est créée pour la réalisation de

42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

ADHÉRENT

Contact : FCTRONIC Yannick FAIVRE +33(0)3 81 51 06 87 contact@fctronic.com www.fctronic.com cartes électroniques câblées en petites et moyennes séries prix low cost au Portugal (d’une centaine à quelques milliers de cartes). Et bientôt, une nouvelle innovation va révolutionner la façon de tester vos cartes électroniques. Suivez bien notre actualité sur www. altrics.com A propos d’ALTRICS S.A.S. EMS, spécialisée dans la sous traitance électronique de cartes et produits complets allant du prototype à la très grande série à prix calculé au plus juste, s’adresse principalement aux marchés de l’industrie, des objets connectés, du médical, de la sécurité, de l’éclairage, de la puissance et de la charge d’énergie. Avec 520 salariés répartis sur les sites de Rosheim (France) pour les prototypes, de Soliman (Tunisie) pour les moyennes, grandes et très grandes séries et Braga (Portugal) pour les petites, moyennes et grandes séries, ALTRICS couvre l’ensemble des prestations en sous traitance électronique manufacturière. 7

Pari réussi

20 1

FCTRONIC

20 17

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

ADHÉRENT

Contact : ALTRICS Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com www.altrics.com


BSE ELECTRONIC

Rejoint l’accélérateur de start-up scientipôle Scientipôle, accélérateur du 1er million d’euros de chiffre d’affaires des start-up innovantes de la Région Ilede-France, est heureux d’annoncer que BSE Electronic le rejoint en tant que Partenaire.

BSE Electronic développe constamment ses compétences et transforme ses moyens de production pour répondre aux besoins de ses clients : Maîtrise des nouvelles technologies (« ultra low power », systèmes embarqués, transmissions radio et communications de tous types, systèmes temps réel, interfaces tactiles...), Moyens de production et de tests ultra-modernes, lignes de production CMS dernière génération, Rayons X, robot de vernissage, laboratoire CEM, etc… BSE Electronic offre à ses clients une offre complète et modulable, qui répond à l’ensemble de leurs besoins : Sous-traitance d’une étude carte et/ou produit et tout ou partie de leur production, mise au point de prototypes, production en petites, moyennes ou grandes séries.

BSE Electronic en se rapprochant des programmes d’accélération de Scientipôle souhaite partager sa vision, son savoir-faire et son expérience avec les start-up accélérées par Scientipôle afin de les accompagner au mieux dans leur phase d’industrialisation de leur produit électronique. Scientipôle un programme d’accompagnement unique : 150 start-up accélérées et financées par an Ce nouveau partenariat s’inscrit dans le cadre du renforcement des actions de Scientipôle pour l’accélération des start-up innovantes technologiques d’Ile de France. BSE Electronic interviendra dans les start session proposées par Scientipôle aux 150 start-up rejoignant son accélérateur chaque année. Par ces interventions, BSE Electronic apportera le savoirfaire indispensable pour le lancement des nouveaux produits hardware et software de nombreuses start-up afin de leur permettre de gagner du temps dans la phase de mise sur le marché de leurs produits. Après ces start session permettant de structurer le plan de développement, les 150 start-up pourront bénéficier, sans prise de participation au capital, d’un financement jusqu’à 120ke par start-up et d’un accompagnement surmesure de 3 ans pour structurer leur

projet, développer leur offre, lever des fonds, trouver des clients…. L’offre d’accélération de Scientipôle se décline en trois axes :  • Structurer et booster son projet : pendant les six premiers mois, chaque start-up sélectionnée bénéficie d’ateliers collectifs (start sessions) et d’un accompagnement individuel par un chargé d’affaires et un expert. • Financer l’amorçage : chaque start-up pourra ensuite accéder à un prêt d’honneur à taux 0 et sans garantie personnelle allant jusqu’à 120 000 e. • Piloter et accélérer sa croissance : chaque start-up aura enfin accès pendant 3 ans à 4 parcours thématiques (savoir-faire et outils), à des événements de « Business Développement » (rencontres avec des clients potentiels PME/ETI/ Grands Comptes) prolongés par l’intervention de business developer confirmés. Rendez-vous sur le site : http:// accelerateurs.scientipole-idf.com/ 17

L’innovation au cœur de la démarche de bse electronic Basé au Creusot, BSE Electronic offre depuis 30 ans à ses clients des solutions globales de conception et fabrication de cartes et équipements électroniques. BSE Electronic s’appuie sur les compétences de ses départements internes : R&D, Sourcing, atelier de Production « Assemblage et Intégration », Ingénierie de tests, département Logistique et s’intègre au sein d’un écosystème d’experts : partenaires industriels, pôles de compétences, laboratoires, fournisseurs…

BSE Electronic assure également, pour les clients qui le désirent, les opérations de logistique : packaging, stockage, livraison au client final partout dans le monde.

20

A ce titre, BSE Electronic intègre le club des Partenaires de Scientipôle et interviendra dans les différents programmes d’accélération proposés par Scientipôle afin d’apporter son expertise et son savoir-faire dans le domaine de la conception et de la fabrication de cartes et d’équipements électroniques.

ADHÉRENT Contact : BSE ELECTRONIC Sandrine LONAK +33(0)6 80 90 52 76 s-lonak@bse-electronic.com www.bse-electronic.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 43


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE AEL GROUPE

AEL Groupe est un groupe Rhônalpin issu d’un entreprise familiale ligérienne depuis 1982.

Nous accompagnons les entreprises de l’étude de leur besoin à la conception du produit électronique sur des seceurs de l’énergie, IOT, lighting, médical, ferroviaire, nucléaire, domotique.

20 17

ENGINEERING & MANUFACTURING Made in France-1982

ADHÉRENT

Contact : AEL GROUPE Frédéric MIRAMAND +33(0)4 77 65 19 63 f.miramand@aelgroupe.fr www.aelgroupe.fr

LACROIX prend une dimension « multicontinentale » en entrant au capital du sous-traitant électronique FIRSTRONIC LLC, basé dans le Michigan. L’alliance avec FIRSTRONIC LLC va permettre d’accompagner les clients de LACROIX Electronics sur le continent nord-américain. Et en particulier, les constructeurs et équipementiers automobiles qui disposent d’usines aux Etats-Unis et au Mexique et souhaitent collaborer avec des partenaires de proximité spécialisés dans la fabrication d’ensembles électroniques. Avec FIRSTRONIC, les constructeurs ont la flexibilité et la réactivité d’un acteur régional avec une usine à Grand Rapids, dans le Michigan et à Juarez au Mexique tout en gardant le savoir-faire et la confiance tissée avec LACROIX.

« Cette étape structurante de notre plan stratégique démontre notre volonté d’accompagner nos clients dans leurs attentes de collaboration avec des sous-traitants d’envergure internationale. Elle va permettre l’accélération du développement international de LACROIX hors Europe. FIRSTRONIC est une réponse concrète aux attentes exprimées de nos clients stratégiques » déclare Vincent Bedouin, Président du Groupe LACROIX qui ajoute « La collaboration avec FIRSTRONIC se fonde sur des valeurs communes, des process similaires et des clients très proches. Le CEO de FIRSTRONIC a dirigé préalablement un EMS de la taille de LACROIX Electronics. Il est un ancien de l’INSEAD et connait très bien l’Europe »

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Le Groupe crée une filiale, LACROIX North America Inc, qui devient sa tête de pont du développement pour l’Amérique du Nord et les premières actions communes sont programmées dès le printemps 2017.

17

LACROIX s’implante en Amérique du Nord et entre au capital de FIRSTRONIC LLC

De son côté, FIRSTRONIC va pouvoir proposer à ses clients américains un accès au marché européen grâce aux implantations de LACROIX Electronics en Europe en assurant la continuité de la qualité de la prestation ainsi qu’une possible utilisation de son bureau d’étude.

20

LACROIX ELECTRONICS

ADHÉRENT

Contact : LACROIX ELECTRONICS Laure LE SAUX +33(0)2 41 75 98 63 l.lesaux@lacroix-electronics.com www.lacroix-electronics.com


SERMA GROUP

et production) et profite d’une expertise dans le domaine du traitement du signal.

Après Toulouse et Paris, SERMA Ingénierie s’implante à Bordeaux. Advanced Wireless Solutions and Services (AW2S) est une entreprise experte dans : • l’ingénierie et la production de systèmes radiofréquences, • l’élaboration de solutions de traitement des signaux numériques nécessaires aux systèmes de télécommunication, • le développement de solutions complètes de transmission hauts débits utilisant les technologies 4G/5G. Que ce soit dans le domaine de la technologie numérique ou analogique, AW2S a actuellement plusieurs applications et marchés : les communications publiques, privées et sécurisées (réseaux de communication, répéteurs, IOT, vRAN, …), les applications militaires (drones, radars, bulles tactiques LTE, …), spatiales (systèmes embarqués, infrastructures sol, …), ou encore avioniques (UHF/VHF).

Nos Ingénieurs ont des expériences pluridisciplinaires : électrique/RF, logiciel embarqué, traitement du signal numérique et packaging, et sont issus des grandes entreprises de l’industrie des Télécommunications cellulaires. AW2S fournit des solutions novatrices permettant notamment l’amélioration des performances des systèmes de communication radio (sensibilité, linéarité, efficacité, intégration et fiabilité) pour les secteurs de l’industrie, de la défense, de l’aéronautique et du spatial. Cette acquisition, génératrice de fortes synergies pour les deux entreprises, apporte à AW2S un soutien sur les fonctions support (qualité, gestion d’affaires, force commerciale, SAV, logistique, etc.). SERMA Ingénierie bénéficie de son côté de compétences complémentaires adressant des solutions RF (design, test, qualification

En rejoignant SERMA Ingénierie, AW2S intègre le Groupe SERMA qui compte déjà de nombreux clients utilisateurs de la technologie RF. Le Groupe pourra ainsi enrichir son offre technologique en proposant des solutions globales intégrées. SERMA Ingénierie ambitionne de progresser dans ce domaine d’activité de façon significative avec une volonté de tripler le chiffre d’affaires dans les 3 ans.

17

Spécialisée dans l’ingénierie des systèmes embarqués, SERMA Ingénierie, filiale du Groupe SERMA, vient d’acquérir la société AW2S.

20

AW2S rejoint SERMA Ingénierie

ADHÉRENT

Contact : SERMA TECHNOLOGIES Bernard RENOU +33(0)5 57 26 08 88 b.renou@serma.com www.serma-technologies.com

qualité », se réjouit Claude Alemany, le directeur général de VIAPAQ.

ligne dédiée aux grandes longueurs 1500 mm (20%) et l’IOT.

VIAPAQ, qui a repris en 2014 une partie des activités de Continental Rambouillet, est une société en pleine expansion. Un modèle de croissance même.

Avec un chiffre d’affaires de 28 millions en 2016, VIAPAQ est devenu le premier EMS en Ile-de-France et rentre dans le TOP 10 France. Pour répondre aux nouvelles demandes, l’entreprise compte recruter soixante personnes en deux ans dont quarante d’ici fin 2017.

ISO TS 16949 ISO 9001 ISO 14001 ENEC OHSAS

Il y a bientôt trois ans, le site de Rambouillet a ouvert avec 85 personnes, un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros et un unique client : Continental. Aujourd’hui, l’entreprise qui fabrique des circuits imprimés pour de moyennes et grandes séries, emploie 150 personnes et espère arriver à 45 millions de chiffre d’affaires en 2017. « Nous bénéficions de plus en plus du transfert de fabrication de l’Asie vers l’Europe. Les clients se rendent compte que nous sommes plus flexibles, plus rapides et que notre production est de

Aujourd’hui, le travail en « 3/8 » a été mis en place et une équipe travaille chaque week-end. Une cadence qui ne devrait pas fléchir puisque le groupe VAROVA auquel appartient VIAPAQ, vise les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Le groupe mise pour cela, sur la croissance et aussi sur de futures acquisitions. VIAPAQ fabrique et assemble des cartes électroniques pour l’industrie automobile (60% de son activité), les systèmes d’éclairage LED avec sa

20

Un modèle de croissance

17

VIAPAQ SAS

ADHÉRENT

Contact : VIAPAQ Benoit VOUILLON +33(0)6 21 25 24 54 benoit.vouillon@viapaq.com www.viapaq.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 45


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

ACEA fabrique et assemble des cartes, des sous-ensembles et des ensembles électroniques. L’ambition et la projection de l’entreprise est une progression à deux chiffres de notre chiffre d’affaires en s’appuyant sur l’intégration de nouveaux clients, mais aussi sur le développement de nouveaux process. Ceci implique bien entendu une

SERPROTRONICS

Du conseil au prototype, des solutions électroniques clés en main adaptés a vos besoins.

N o u s proposons un service de prototypage rapide, avec ou sans cahier des charges, ainsi que la fabrication de systèmes personnalisés. SERPROTRONICS, c’est également un service R&D externalisé ou une assistance technique proposé aux entreprises. SERPROTRONICS répond aux besoins identifiés, dans le respect des normes et des contraintes. Nous accompagnons également les Start-up désirant concevoir des cartes et intégrer des objets connectés.

Nous proposons une offre complète : • Achat et approvisionnement • Industrialisation • Pose CMS (0201, fine pitch, BGA) • Tests fonctionnels • Tests in situ • AOI • Montage de sous-ensembles et d’ensembles • Vernissage des cartes et résinage de produits • Réalisation de prototypes et échantillons initiaux • Rework • Service après-vente • Contrôle rayon X

SERPROTRONICS développe également son activité de conseil dans : • la conception de produits industriels soumis à l’explosion (ATEX)  • les dispositifs médicaux • le traitement d’obsolescence et redesign.

En pleine croissance, SERPROTRONICS est un spécialiste reconnu pour : • Son savoir-faire  • Sa flexibilité • Sa proximité • Sa capacité à apporter des solutions innovantes et efficaces En 2016, SERPROTRONICS a développé des produits, tels que des cartes d’éclairage à LEDs, des systèmes d’alimentation pour le ferroviaire, ainsi que des capteurs

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Quelques chiffres : • Chiffre d’affaires : 7 Me • Effectifs : 57 personnes • Surface de production 3 000 m2 • certification iso 9001 version 2015 • certification iso 13485 • certification UL produits Confiez nous vos projets, notre équipe d’experts est à votre disposition. 17

Avec un chiffre d’affaires en progression grâce à de nouveaux clients qui nous ont fait confiance, ACEA se démarque par : sa proximité, sa réactivité, sa flexibilité d’adaptation aux attentes du client, sa maîtrise technique, sa relation client, ainsi que sa volonté de travailler en partenariat avec ses clients.

Le siège de l’entreprise est implanté dans le nord de l’Alsace à Gundershoffen. Ce qui permet un rayonnement de l’activité sur une grande partie de l’Europe mais aussi dans le monde entier. En effet, le savoir-faire est vendu en France mais aussi en Suisse, Europe, Asie, Australie et aux Etats-Unis.

L’expertise de l’entreprise s’illustre au travers de domaines d’activités variés : • les télécommunications • la domotique • l’industrie électronique • la sécurité • le médical

20

Le nouveau projet Lean intitulé PHOENIX 4.0 est à présent lancé chez ACEA. Le concept d’industrie 4.0 démarre au sein de l’entreprise. D’importants investissements en matière de moyens de production ont été réalisés grâce au soutien financier de la BPI : nouvelles machines de sérigraphie, microscopes digitaux, stations de soudage, mise en ligne de l’AOI.

progression de notre organisation et des investissements importants au niveau de l’implantation physique et des équipements. L’évolution d’ACEA s’intègre complètement dans une démarche d’Usine du Futur.

ADHÉRENT

Contact : ACEA Nathalie WALLART +33(0)6 08 54 64 80 n.wallart@acea-ems.com www.acea-ems.com mécatroniques de précisons pour les automobiles de compétition. En 2017, SERPROTRONICS recherche des partenaires et/ou associés. N’hésitez pas à nous contacter ou nous consulter sur vos projets.

17

PHOENIX 4.0

20

ACEA

ADHÉRENT

Contact :

SERPROTRONICS Fabrice COCKENPOT +33(0)7 68 07 14 17 f.cockenpot@serprotronics.fr www.serprotronics.fr


AQLE

d’avril, un rayon X Nikon/X-Tek XTV160 a rejoint nos ateliers. Il permet de se doter d’une brique supplémentaire de contrôle et d’expertise associée aux nombreuses possibilités techniques de cet investissement.

Installée aux portes de Paris, AQLE est une entreprise de 140 collaborateurs, spécialisée dans le câblage électronique : carte, filaire et intégration d’équipement.

Un système qualité robuste et un système logistique agile sont utilisés quelle que soit la complexité du produit et sa quantité. Petites et moyennes séries, lancements à l’unité comme pour plusieurs centaines de pièces, ce sont plus de 3000 références produites qui sortent chaque année des ateliers d’AQLE et de SOMALEC.

SEICO

Votre partenaire industriel en design, développement et fabrication de produits. Depuis plus de 3 décennies, SEICO propose une offre globale allant de l’étude/industrialisation à la livraison clef en main de vos produits sur quatre domaines de compétences : Cartes électroniques, câbles et câblage filaire, assemblage et intégration ainsi que bancs de test et outillages. Depuis 18 mois, SEICO a renforcé son activité R&D interne par l’apport de compétences nouvelles de forte expérience. SEICO conforte ainsi ses savoir-faire techniques propres, toujours enrichis de partenariats externes afin d’apporter de la compétitivité et du service sur des prestations d’industrialisation et développement dans les domaines suivants : • Cartes électroniques et systèmes embarqués • Capteurs, mesures, conditionnement de signaux • Conversion d’énergie, pilotage Led

AQLE est dotée de nombreux moyens technologiques : • Une ligne CMS MYCRONIC • Un testeur à sonde mobile TAKAYA • Un laboratoire PRESSFIT • Un robot de vernissage NORDSON Les produits de nos clients réclament les plus grandes attentions c’est pour cela que depuis presque 10 ans, AQLE investit chaque année dans du matériel dernière génération. Depuis le mois • Traitement d’obsolescence et Redesign SEICO intègre désormais une capacité de conception et de routage de cartes sous ALTIUM DESIGNER 2017, ce qui permet la finalisation de projets qui ne seraient pas totalement prêts pour l’industrialisation. Ces nouvelles compétences renforcent l’offre de SEICO auprès de ses clients en leur apportant des solutions techniques en amont de la fabrication. Elle permet aussi d’intégrer en continu de nouveaux clients. L’ensemble de ces compétences contribue fortement à la croissance de SEICO (encore à deux chiffres sur le dernier exercice). De plus, les lignes de production de SEICO offrent la possibilité d’avoir des temps de changement extrêmement courts, ce qui nous permet de traiter des besoins de prototypages ou préséries dans des délais réduits à des prix compétitifs, même quand d’autres productions sont programmées.

Contact : AQL ELECTRONIQUE Frédérique DANNE +33(0)3 44 19 29 39 f.danne@aqle.fr

www.aqle.fr

L’équipe projet de SEICO reste à votre disposition. N’hésitez pas à nous consulter et à nous soumettre vos besoins ou demandes. SEICO sera présent sur le salon ENOVA à Paris les 19,20 et 21 septembre (N° de stand Q26). Nous vous y attendons pour échanger et participer à la construction de vos projets !

17

En travaillant sur ses organisations managériales, AQLE a acquis, des outils de pilotage qui permettent d’offrir les meilleures performances (OTD, PPM, …).

Dans la recherche systématique de réduction des coûts de production, en prenant en compte les contraintes liées aux lancements, AQLE assure aussi pour ses clients les choix les plus judicieux pour l’achat des composants.

20

Portée au quotidien par une équipe de prototypistes, de câbleurs et de chefs de projet, AQLE répond à l’expertise technologique attendue par les plus grands donneurs d’ordres.

ADHÉRENT

Contact : SEICO Philippe GALIVEL +33(0)6 89 09 49 20 philippe.galivel@seico.fr www.seico.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 47


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE par SYSTECH. Ils peuvent aussi utiliser les bancs de test de nos clients ou ceux étudiés et réalisés par nos soins.

Après 9 mois de travail, SYSTECH vient d’être certifié EN9100 pour la première fois de son histoire. Positionné comme le meilleur du couple « Réactivité et Excellence Opérationnelle » cette certification est l’assurance supplémentaire pour ses clients de la maitrise de tous ses process à un niveau aéronautique.

SYSTECH est certifié ISO 9001, Expert ROHS (niveau 2- SNESE), adhérent au pôle de compétitivité S2E2, Adhérent AEROCENTRE & CAPTRONIC.

AIHDAC GROUPE

Ne jetez plus… réparez !

L’Entreprise Adaptée du Phénix est spécialisée dans la fabrication d’ensemble électronique et électromécanique, depuis plus de 30 ans. Nous réalisons : • les cartes électroniques : composants traversants et/ou cms • le câblage électrique • l’intégration en coffret métallique ou plastique, conçu et fabriqué dans le Groupe • le test de fonctionnement, selon vos recommandations ou sur conception Fort de notre expérience en électronique, nous réalisons des prestations de réparation de cartes.

Son atelier filaire est spécialisé dans le montage mécanique de châssis, racks, et armoires, la réalisation de câbles, faisceaux, harnais, et de bancs de test. • CONTROLE (certifié IPC-A-610E) teste fonctionnellement avec AOI et/ou visuellement les équipements réalisés

ADHÉRENT

Contact : SYSTECH Vincent FANON +33(0)2 37 31 40 00 v.fanon@systech-ste.com www.systech-ste.com

Nous pouvons également vous aider à corriger des malfaçons sur vos cartes, en vous proposant un service rapide ! De plus, vous participez à la fois au développement durable, à l’économie circulaire et à la responsabilité sociétale (emploi de travailleurs en situation de handicap). Les devis sont gratuits et sans engagement. Nous vous répondons dans les plus brefs délais. Notre certification ISO 9001, maintenue depuis 1994, assure à nos clients une qualité de produits et de services, ainsi que le respect de leurs exigences. Nos clients bénéficient jusqu’à 50% de réduction de leur contribution en faveur de l’Emploi de Travailleurs Handicapés. Nous sommes à l’écoute et accompagnons tous les projets. Vous avez tout à gagner avec Aihdac !!!

Grâce au schéma ou au produit final, votre carte électronique est réparée pour un coût moindre qu’un produit neuf. 48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

7

Avec 48 collaborateurs, SYSTECH couvre 5 domaines de compétences allant de l’étude à la réalisation de prototypes, petites et moyennes séries : • R&D 

SYSTECH dispose de 2 lignes de pose automatique de CMS avec contrôle 3D du dépôt de pâte à braser, 1 vague ROHS.

20 1

Investissements 2017 Pour répondre à cette croissance tout en garantissant le meilleur couple réactivité/qualité, SYSTECH décide de continuer les investissements : • Nouveaux trolleys intelligents EUROPLACER • Informatisation des dossiers de production • 5 nouvelles embauches de personnels qualifiés

• CAO mécanique et électronique • ACHAT COMPOSANTS ET PCB • 4 ATELIERS DE PRODUCTION : CMS, traditionnel, filaire et intégration conçus pour répondre avec une plus grande réactivité.

20

Certifié EN 9100

17

SYSTECH

ADHÉRENT

Contact : AIHDAC GROUPE Céline BESSONNIER +33(0)2 54 79 06 70 atphenix@aihdac.com www.aihdac.com


Les investissements en ressources humaines ont longtemps été orientés vers l’ingénierie afin de proposer des solutions technologiques avancées (Affichage graphique, Tactile capacitif, Radio, technologie Flash d’Adobe, Bluetooth, wifi...)

La synergie des trois compétences permet au Groupe ODMI, 9Me 60 salariés, de répondre aux contraintes industrielles des clients en matière de sous-traitance, d’approvisionnement et de fabrication en France sur des moyennes séries et délocalisée sur des séries plus importantes.

ADHÉRENT

Contact : Groupe ODMI Sersa - Thermo Control - AR3E Samad NASSIH +33(0)1 39 29 73 37 s.nassih@sersa.fr www.sersa.fr www.thermo-control.fr www.ar3e-electronics.com

La stratégie de développement commercial a conduit SERSA à rechercher des savoir-faire complémentaires par le rapprochement avec : • en 2015 ,THERMO-CONTROL PME de 12 salariés, pour produire des cartes électroniques spécifiques • en 2017, AR3E

PROTOELECTRONIQUE.COM

vous propose une solution en ligne exclusive et complète pour lafabrication de prototypes de cartes électroniques câblées. Comment ça marche ? C’est très simple : créez votre compte sur le site, configurez votre PCB, injectez votre BOM et laissez-vous guider. Vous obtenez votre devis instantanément en seulement 10 minutes. L’avantage : la disponibilité des composants est vérifiée en live et le prix affiché est tout compris (PCB, composants, assemblage, expédition, support client). Notre solution • Des délais de fabrication ultra rapides et modulables (à partir de 5 jours ouvrés). • Un grand choix de composants avec plus de 3 millions de références disponibles chez nos fournisseurs : RS, Digikey, Mouser et Farnell. • Tous composants CMS jusqu‘au 0201 (y compris BGA, QFN, etc.) • Une large gamme de PCB (dimensions max. 450 x 450 mm, 12 couches…). • Plusieurs choix de finitions : HAL, HALSN100C, or chimique, ENEPIG, argent chimique…

17

Présent dans le secteur de l’électronique industrielle depuis plus de 30 ans, SERSA ELECTRONIQUE agit en tant que maitre d’œuvre des projets clients : Etude – Achats – Fabrication – Contrôle.

20

et le groupe ODMI

PME de 20 salariés, pour compléter l’offre dans les domaines de l’embarqué avec des compétences en tropicalisation et résinage

• Plusieurs choix de matières : FR4, SMI, Roger… • Un support client dédié par téléphone, chat en ligne ou e-mail. Notre objectif Vous garantir une grande réactivité tout en respectant nos critères de qualité et de services afin de répondre à vos besoins en prototypage de cartes électroniques câblées. En choisissant ProtoElectronique.com, vous faites le choix de la confidentialité, du Made inFrance, d’un support client dédié mais aussi de tarifs préférentiels et exclusifs sur les composants et d’une véritable exigence. Tentez l’expérience et commandez vos prototypes sur : www.protoelectronique.com Suivez ProtoElectronique.com sur Linkedin : https://goo.gl/Z9nkLf

20 17

SERSA

ADHÉRENT

Contact : PROTOELECTRONIQUE.COM Christophe TOURBEZ +33(0)6 85 93 53 21 tourbez@protoelectronique.com www.protoelectronique.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 49


INFORMATIONS COMMERCIALES seule partie, à une plaquette de 300 mm, avec son scanner breveté sans inertie équilibré et sans vibrations.

Depuis 2016, Metronelec, distribue les équipements Sonoscan tels que le Microscope acoustique Gen6 haute résolution, pour l’analyse de délamination, crack, Voïs, interfaces.

En plus d’être équipé d’innovations principales Sonoscan, le Gen6 a été soigneusement conçu pour l’utilisateur. Ses caractéristiques ergonomiques le rendent confortable et pratique à utiliser. Ses applications avancées Le logiciel Sonolytics ™ et les nouveaux menus intuitifs de l’interface opérateur permettent d’optimiser les résultats, tout en conservant le temps de l’opérateur.

Qu’il s’agisse d’analyses d’échec, de développement de processus, de R & D, de qualification High-Rel pour une application militaire ou de dépistage faible / moyen-volume, Gen6 est le système C-SAM qui peut répondre à toutes vos demandes et avoir la capacité de réserve pour les

Microélectronique, MEMS, SSL, Modules d’alimentation, Technologie solaire et panneaux, Matériaux avancés, etc. Les fonctionnalités avancées de Sonoscan telles que PolyGate ™, le mode de balayage virtuel (VRM ™) et l’imagerie de domaine de fréquence disponible (FDI ™) ajoutent de la valeur et de la confiance aux données. Grâce à son vaste espace de balayage éclairé et à accès facile, le Gen6 a la capacité de numériser efficacement tout, d’une

« Optymo Services » : nouveau service d’optimisation de base de données composants

Par ailleurs, il est nécessaire de pouvoir contrôler le coût des BOMs électroniques. C’est dans ce contexte qu’ISIT, en complément de son activité de distributeur du logiciel Optymo de gestion de composants et de nomenclatures, propose une nouvelle offre de service d’optimisation de base de données composants.

Contact : METRONELEC Emmanuel ANGLADE +33(0)1 30 15 20 00 e.anglade@metronelec.com www.metronelec.com

Et enfin, la gestion de ces données est possible avec des stations Optymo configurées en conformité avec votre organisation permettant aux utilisateurs (Ingénieurs de design, gestionnaires de base de données) de visualiser, créer et mettre à jour votre base de données de pièces.

ISIT

Pour les entreprises du secteur électronique (OEMs, EMS ou sociétés de conception de produits électroniques) une centralisation de la base de données composants électroniques leur permet de s’assurer que ceux-ci sont gérés avec leur historique.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Ce service de nettoyage de données, inclut un process de correction d’erreurs et de détection d’incohérences, dont le but est d’améliorer la qualité du contenu de la base composants. En résumé, les objectifs de cette prestation sont les suivants : l’Import, l’actualisation des données manquantes, la structuration, la déduplication, la standardisation, la normalisation, la vérification, l’enrichissement et l’ajout de données manquantes.

50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Nous restons à votre disposition pour toutes informations techniques et / ou commerciales. 17

Le Microscope Acoustique à Numérisation en Mode C Gen6 ™ est la plus récente génération d’instruments «Acoustic Micro Imaging (AMI)3 et possède toutes les capacités analytiques, de précision et de résolution.

besoins d’inspection des composants futurs. Gen6 est parfait pour un panel d’applications, telles que :

20

Le microscope acoustique C-SAM est le plus sophistiqué et le plus complet pour l’analyse en laboratoire et les applications spécialisées haute résolution.

20

METRONELEC nouveau distributeur de la marque SONOSCAN en France

17

METRONELEC

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr


Nouveauté Buymanager pour les Devis des EMS : matrices de prix des résistances et des capacités Sur un marché de plus en plus compétitif, comme celui de la soustraitance en électronique, se différentier vis-à-vis de ses concurrents est essentiel. Parmi les différents facteurs de différenciation, les achats sont déterminants puisqu’ils représentent près de 80% des coûts à eux seuls. La différentiation se fera principalement sur la capacité à présenter un prix juste et fiable, des propositions de composants alternatifs ainsi qu’une analyse des risques. La solution RAPID QUOTE TOOL permettait déjà d’obtenir

AU GROUP

Depuis 1929, AU Group conseille ses clients dans la garantie, le financement et la gestion du créditclients. Nous vous aidons à sécuriser durablement vos créances et à financer votre croissance. AU Group par ses implantations en France et dans le monde gère pour le compte de ses clients plus de 300 milliards d’euros de transactions commerciales garanties dans 70 pays. Cette organisation,

SAFE-PCB

Production SAFE-PCB ou SAFE PARTNER : une question de volume Avec une centaine de salariés sur 3.000 m2 (début 2017), SAFE-PCB est un fabricant de taille moyenne, orienté flexibilité. Spécialisé sur les délais courts et les circuits techniques jusqu’à 16 couches, SAFE-PCB intègre toutes les étapes de fabrication des circuits imprimés en interne (sauf finition or/argent/étain chimique et HAL). De part sa taille, SAFE est spécialisé sur les prototypes et les petites séries (<10m2).

instantanément les prix, stock, MOQ de fournisseurs comme Digikey, Farnell, Mouser, RS, Arrow notamment. Cependant, dans la plupart des cas, les BOM ne contiennent qu’une description sommaire pour les résistances et les capacités. Le chiffrage est alors long et fastidieux, pour une faible valeur ajoutée. Un frein dans cette démarche de différentiation, où le temps est une denrée rare. Buymanager intègre désormais une nouvelle fonction: « PRICE MATRIX ». Cette solution innovante extrait les caractéristiques techniques des descriptions de vos résistances et capacités; et détermine le « bon » prix en fonction des matrices de prix, que

vos distributeurs vous communiquent. Entièrement automatisée grâce à des algorithmes uniques, PRICE MATRIX est totalement intégré au module DEVIS de Buymanager. 20 17

BUYMANAGER

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : BUYMANAGER Cynthia TREFFE +33(0)4 57 13 81 29 cynthia.treffe@buymanager.biz www.buymanager.biz

unique sur le marché, nous permet aujourd’hui de satisfaire pleinement les exigences de nos clients, qu’ils soient concentrés sur leur marché ou actifs à l’export, PME/PMI ou grands groupes internationaux. Contact : AU Group Gildas de Lantivy +33(0)2 51 84 55 55 info@au-group.fr www.au-group.fr Au delà de 10 m 2, la production est confiée à un partenaire organisé pour fabriquer le type de circuit commandé, et équipé pour des lancements en volumes. Interconnectés au site de commande en ligne SAFE, ces sous-traitants forment le réseau « SAFE CERTIFIED PARTNER ».

La logistique est assurée par SAFE qui facture ses clients à partir de ses filiales locales en Euros. Le service est donc global. Il s’appuie sur des spécialistes SAFE-PCB en Europe et en Asie pour une offre de circuits sécurisée au meilleur coût.

Dans tous les cas, Safe-PCB garde la maîtrise du dossier technique et mets à disposition de ses clients toutes les fonctionnalités du site web qui assure son succès actuel : Gestion de la chaîne commerciale – devis/commande/suivi fabrication/ tracking livraison/facturation Gestion des dossiers techniques en ligne - mises en flan, échanges techniques sur les fichiers gerber, contrôle qualité

Contact : SAFE-PCB group Vincent CHARRAT +33(0)4 66 60 38 56 vincent@safe-pcb.com www.safe-pcb.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 51


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES HUMISEAL

HumiSeal renforce son portefeuille de produits avec l’introduction du 2C51 – un produit à double usage soit en conformal coating soit en encapsulant. HumiSeal® est heureux d’annoncer la sortie d’un nouveau silicone bi-composants utilisable à la fois en tant que vernis de tropicalisation qu’en tant que potting.

auto catalytique permet le séchage sans chaleur, même si elle peut être accélérée en température. La polymérisation complète est effectuée en 30 minutes à 70 °C ou 60 minutes à température ambiante. Le film est transparent et contient un traceur UV pour faciliter l’inspection. Ce nouveau matériau solide à 100 % ne contient pas de COV et permet une application respectueuse de l’environnement et des utilisateurs.

Le 2C 51 est une résine polyvalente, à durcissement rapide et aux propriétés diélectriques élevées. Il offre une protection supérieure en tant que conformal coating mais peut également être utilisé pour enrober complètement les cartes/ composants. Un ratio de mélange de 1/1 assure un mélange précis des deux parties, les deux composants sont de couleurs différentes (jaune et bleu) permettant une vérification facile du mélange (vert). La polymérisation

Caractéristiques

Avantages

Polymérisation rapide

Rapidité de process

100% solides / 0 COV

Protection santé et environnement

Faible viscosité

Facilité d’application

Utilisable comme un vernis de tropicalisation et comme un encapsulant

Très polyvalent pour de nombreux scénarios d’application différents

Résistivité électrique élevée

Meilleure protection des PCB

Facile à mélanger (1 pour 1 en poids ou en volume)

Processus de mélange cohérent et simple

Contact : HUMISEAL Emmanuel ANGLADE +33(0)1 30 09 86 86 e.anglade@chasecorp.com

INTERFACE CONCEPT

Interface Concept, leader européen dans la conception et fabrication de cartes et systèmes embarqués haute performance pour les marchés de la Défense et de l’Industrie, propose une nouvelle carte processeur 3U OpenVPX basée sur le processeur Xeon D-15xx d’Intel (Broadwell-DE SoC). Ce nouveau produit « sur étagère » (COTS*), de toute dernière technologie, vient enrichir la gamme existante de calculateurs embarqués d’Interface Concept. Référencée IC-INT-VPX3d, la carte embarque jusqu’à 16 Go de mémoire DDR4 (avec ECC) et jusqu’à 16 Go de mémoire SSD SATA. Pour ce qui est de la partie communications, elle offre 2 ports Ethernet 10GBase-KR pour le data plan, 1*port PCIe, et 2 ports Giga Ethernet pour le contrôle plan, ainsi que des ports USB, SATA et divers GPIOs. Elle dispose également d’un emplacement PMC/XMC. Cette carte est disponible pour des environnements durcis (air-cooled et conduction-cooled). Enfin, associée à nos cartes Switch Ethernet 10GbE

et/ou cartes processeurs FPGA, cette carte constitue une composante indispensable à l’élaboration des Systèmes complexes de calcul de traitement (HPEC* - High Performance Embedded Computing). *COTS : Commercial-Off-The-Shelf *HPEC : High Performance Embedded Computing

Lien produit site web : http://www. interfaceconcept.com/products/ic-intvpx3d.html

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

Contact : INTERFACE CONCEPT Franck LEFEVRE +33(0)2 98 57 30 30 flefevre@interfaceconcept.com www.interfaceconcept.com


PREMIER FARNELL

Grâce au calculateur de puissance IoT, les développeurs peuvent prédire plus facilement la durée de vie d’une batterie Premier Farnell, le spécialiste du développement, vient de concevoir un calculateur de puissance IoT qui permet aux développeurs de projets IoT (Internet des Objets) de prédire la durée de vie d’une batterie ainsi que de la tester avec différents composants et algorithmes logiciels afin de déterminer l’influence qu’ils exercent sur sa durée de vie.

L’alimentation par batterie est de plus en plus demandée dans les applications IoT qui intègrent des systèmes de capteurs recueillant des données et les transmettant sur le Cloud. Contrairement à de nombreux grands systèmes connectés, ces dispositifs relativement petits ne peuvent souvent pas être branchés à l’alimentation secteur. Cela signifie qu’ils doivent pouvoir s’alimenter euxmêmes en énergie. Cela est rendu possible grâce aux batteries ou aux systèmes de récupération d’énergie. Bien qu’un nombre croissant d’applications conçues actuellement présentent les niveaux de consommation ultra-faibles requis pour pouvoir intégrer un système de récupération d’énergie, pour beaucoup

d’autres, cette approche n’est pas applicable et l’utilisation d’une batterie est nécessaire pour alimenter le système en énergie. Contrairement aux produits qui sont dotés d’un système de récupération d’énergie, les batteries ont besoin d’être changées au bout d’un certain temps. Sachant que le coût de remplacement d’une batterie est bien souvent supérieur au prix total du dispositif IoT, il est extrêmement important de pouvoir calculer la durée de vie d’une batterie. Le calculateur est facile d’utilisation et donne très rapidement un résultat. L’utilisateur peut entrer des paramètres de base sur son matériel, notamment les différents types de microcontrôleurs et de batteries qu’il possède, ainsi que ses logiciels (fréquence d’utilisation du logiciel et nombre de cycles nécessaires pour réaliser les opérations de communication et la capture/le traitement des données). Ensuite, le calculateur utilise ces informations pour déterminer la consommation énergétique. Le résultat obtenu permet d’estimer rapidement et facilement la durée de vie de la batterie d’une application IoT : cette opération était auparavant difficile et chronophage, et nécessitait soit la création d’une feuille de calcul, soit d’effectuer des calculs manuels pour déterminer la durée de vie de la batterie. Steve Carr, responsable mondial du marketing chez Premier Farnell, a déclaré : « Nous avons l’habitude de travailler avec les ingénieurs concepteurs pour les aider à répondre à l’évolution constante des exigences de conception engendrée par un

monde de plus en plus « connecté ». Le calculateur de durée de vie des batteries est un outil qui a été développé pour répondre à l’un des principaux défis qui se présente lors de la conception d’une application IoT et fait partie des nombreuses ressources disponibles sur notre hub loT. » Le calculateur est disponible sur le « hub IoT » de Premier Farnell : un portail Web unique où vous pourrez trouver des actualités, des avis, des articles et des outils concernant les applications IoT, notamment un article sur le calculateur qui explique l’influence de certains facteurs sur la durée de vie des batteries des applications IoT. http://fr.farnell.com/internet-of-things

Contact : PREMIER FARNELL Holly SMART +44 1132485188 hsmart@premierfarnell.com www.premierfarnell.com

de l’industrie électronique & numérique abonnez-vous G R A T U I T E M E N T

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 53


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES

Une vitesse d’inspection encore plus rapide est désormais disponible pour le déjà très performant système “X Line” de la série d’inspection rayons X en ligne. De plus, grâce à un nouveau concept de capteur, les cartes électroniques ainsi que les substrats en céramique peuvent être arrêtés en une fraction de seconde, réduisant ainsi le risque d’endommagement des cartes électroniques pouvant être causé par un arrêt mécanique. Une technologie d’imagerie optimisée a permis une augmentation de la

Le tout nouveau concept de “stoppeur sans contact” avec capteur détecte la partie avant de la carte par le dessus et cela sans contact. En très peu de temps, l’unité sous test devient immobile sans aucun risque de dommages comme il est parfois possible avec un arrêt mécanique. Les cartes électroniques possédant des formes inhabituelles (par exemple des formes obliques) ont

un autre avantage car elles peuvent également être arrêtées précisément à la position désirée. L’option “stoppeur sans contact” peut être implémentée sur tout système “X Line” à partir du numéro de série XL-214.

17

Vitesse d’inspection améliorée et nouvelle option “stoppeur sans contact” pour le système d’inspection rayons X en ligne

vitesse d’inspection de 8,5% pour toutes les machines 2D et 3D, rendant ainsi considérablement plus courts les cycles d’inspection. Par exemple, une carte de dimension 211mm par 136mm peut être complètement inspectée en 2D en un cycle de seulement 23,5 secondes. Cette augmentation de vitesse d’inspection est disponible pour les modèles X40PLUS.

20

GOEPEL ELECTRONIC

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : GOEPEL ELECTRONIC Katharina PETERS +49(0) 3641 6896 717 sales@goepel.com www.goepel.com

HDI ELECTRONICS

SENSIRION, leader dans les capteurs d’humidité et de température, lancera très prochainement son nouveau capteur de gaz (COV) : le SGP. Le capteur de gaz Sensirion SGP est basé sur la technologie MOX (Métal-Oxyde). Doté de quatre pixels de détection regroupés dans un boitier DFN d’une dimension de seulement 2,45 x 2,45 x 0,9 mm3, il offre un signal de sortie entièrement étalonné (COV Totaux).

Grâce à des améliorations brevetées de la technologie MOX, Sensirion sera l’unique fabricant à proposer un capteur fiable et précis sur le

long terme, et notamment pour les applications de Qualité d’Air Intérieur.

Toutes ces références seront lancées au cours de l’année 2017, contacteznous pour avoir de plus amples informations. 17

HDI Electronics, distributeur officiel de la marque Sensirion, sera le premier à vous fournir des échantillons.  Réservez-les dès maintenant !

• Les capteurs de CO2 Low-cost Lowpower • Les capteurs de COV SGP

Le capteur SGP fera partie de la nouvelle gamme de produits Sensirion. Le fabricant Suisse envisage de démocratiser les capteurs d’environnement en proposant un rapport qualité-prix inédit. Cette gamme offrira également : • Les capteurs de température et d’Humidité SHT • Les capteurs de particules PM2.5 et PM10

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

20

Le capteur SGP de Sensirion offrira une réelle avancée technologique comparé aux solutions actuelles. Grégory Ponsinet, ingénieur commercial chez HDI Electronics, commente : « Beaucoup de nos clients ne sont pas satisfaits par les capteurs MOX disponibles sur le marché car ils souffrent d’une forte dérive et d’une perte de sensibilité dans le temps. » En effet, la cause de cette dégradation est une contamination irréversible du capteur par certains composés chimiques (comme les siloxanes, omniprésents dans l’air ambiant).

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : HDI ELECTRONICS +33(0)4 99 53 20 05 sales@hdi-electronics.com www.hdi-electronics.fr


KURTZ ERSA

Highlights Système de brasage sélectif Ersa ECOSELECT 4 • Système de brasage flexible: en ligne ou en îlot • Technologie VERSAFLOW 4  • Dimensions PCB 508 x 508 mm • Convoyeur à galets • Convection de puissance • 2 pots de brasage en y et z variables • Activation automatique des buses • Evolution vers une machine en ligne grande capacité par l’adjonction d’1 module de fluxage indépendant • Logiciel ERSASOFT 5 primé (Award winning) • VERSACAM – mesure de hauteur de vague “on the fly” et reconnaissance du type de buse de brasage

Utilisation innovante de la machine avec ERSASOFT 5 Le nouveau système de double pots de la VERSAFLOW 4 est également disponible pour l’ ECOSELECT 4. Les 2 pots de brasage mini vague sont flexibles dans leur déplacement avec les axes Y et Z variables. Par conséquent, l’opérateur peut installer des buses de diamètres différents pour braser, par exemple, des connecteurs avec une buse large et utiliser une buse fine pour le brasage de points délicats avec des composants à proximité. Le logiciel ERSASOFT 5, très convivial, rend l’utilisation de la machine très intuitive. Au travers

d’interfaces utilisateurs individuelles, chaque opérateur reçoit les données et informations requises. De plus, ce logiciel intègre également la technologie PiP, combinée avec la caméra du processus de brasage afin de visualiser en image incrustée, le brasage en cours. 17

programmable avec contrôle intégré pour une application de flux précise et économique, par points ou lignes. Une deuxième tête de fluxage est disponible en option.

20

... ECOSELECT 4 La nouvelle machine ECOSELECT 4 élargit la gamme des systèmes de brasage sélectif ERSA. Ce système compact est parfaitement adapté pour de petites et moyennes séries où la flexibilité est un paramètre essentiel. L’ ECOSELECT 4 utilise la technologie machine de la dernière génération VERSAFLOW. Le système de convoyage est assuré par un convoyeur à galets, haute performance pour une dimension maximale de carte de 508 x 508 mm. L’ ECOSELECT 4 est utilisable en ligne ou en îlot. Un autre fait marquant de cette machine est le préchauffage TOP par convection de puissance pour un transfert de chaleur optimal et homogène pour les cartes très complexes. Comme tous les systèmes de brasage sélectif ERSA, la machine ECOSELECT4 est équipée d’un fluxeur de précision

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : KURTZ ERSA Rémy LUTZ +33(0)6 07 78 01 87 remy.lutz@kurtzersa.com www.ersa.com

LE REPERTOIRE OFFICIEL DES ENTREPRISES DE SOUS-TRAITANCE ELECTRONIQUE EN FRANCE Si vous cherchez une entreprise de sous-traitance électronique, avec le Répertoire Officiel des Entreprises de Sous-traitance Electronique, vous trouverez le partenaire idéal. Contact : +33 (0)2 98 55 04 56 - info@snese.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 55


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES MJB

Avec E-by-DEK, la ligne E-Solutions d’ASM est maintenant complète ! ASM étend encore sa gamme sur le segment “Moyenne Cadence” Une solution complète : La ligne E-by-Siplace et E-by-DEK Après l’introduction de la machine de pose de composants E-By-Siplace, ASM Assembly Systems enchaine avec la machine de sérigraphie E-by-DEK. Comme E-by-Siplace, la nouvelle plateforme de sérigraphie E-byDEK pour les applications moyenne cadence, «High-Mix» et prototypes fixe des standards tout à fait nouveaux en termes de qualité, de performance et de modularité, avec un temps de cycle mécanique de 8 secondes et une précision d’alignement de +-12,5µm à 6 Sigma. MJB, le distributeur pour la France, propose les équipements E-by-DEK et E-by-Siplace indépendamment mais aussi comme « solution ligne ». Entre autres fonctionnalités globales, le module Line Monitor commun aux deux machines apportera des bénéfices significatifs lorsque les deux machines seront utilisées ensemble. Surtout réputée dans le segment « HighEnd », ASM utilise la « E-Line » pour confirmer avec succès sa progression dans le segment de la moyenne cadence. Et c’est en effet environ 90% de nouveaux clients qu’ASM ne pouvait pas atteindre jusqu’à présent que E-by-Siplace a su séduire depuis son introduction sur le marché ! « Notre stratégie E-Line se concentre sur la fourniture de solutions puissantes, avec des constituants de haute-qualité fixant de nouveaux standards dans leurs performances sur le marché de moyenne cadence. Nos Clients et nos distributeurs apprécient cette approche. Nous touchons aujourd’hui des clients très polyvalents. C’est un marché fascinant, représentant un potentiel de croissance important pour ASM au niveau mondial et E-by-DEK poursuit sur cette même voie » dit Andreas Brockt, responsable pour le E-Business chez ASM Assembly Systems lors de l’introduction de la machine E-by-DEK.

ASM, leader technologique, avait précédemment démontré ses ambitions avec l’introduction de la série E-by-Siplace. Il a même été créé une équipe E-Team dédiée au développement de cette nouvelle machine, dont les performances surpassent celles du segment avec sa combinaison unique de précision de placement et de vitesse. L’approche commerciale a été aussi revue. E-by-Siplace a été le premier produit Siplace vendu au niveau mondial par le canal de la distribution. Une autre innovation : la formation et le support sont supportés par une E-Community et un portail Web fournissant une souplesse ainsi qu’une réduction des coûts importantes. Les distributeurs et les utilisateurs peuvent maintenant combiner E-byDEK et E-by-Siplace pour former une solution de ligne performante et homogène. Ces lignes intégrées E-Lines offrent d’autres avantages tels que l’affichage sur un moniteur central des messages d’informations (statut et rendements machines, niveaux des consommables crème, rouleaux de papier, statuts des feeders, …) pour la ligne complète et tient les opérateurs informés sur la progression de chacune des étapes de production.

E-By-DEK Introduite lors du dernier salon SMTHybrid-Packaging à Nuremberg, la machine de sérigraphie E-by-DEK offre une réponse performante et économique pour le segment de production moyenne cadence / HighMix avec un ration performances / prix inégalé ! Elle bénéficie de la technologie reconnue des équipements DEK et est proposée avec, selon configuration : • Tête de raclage avec retour de pression • Acceptation directe d’écrans de 12 à 29 pouces

56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

• Nettoyage de la face inférieure de l’écran interchangeable, assisté par aspiration • Capteurs de température et d’humidité • Contrôle du diamètre de «boudin» de crème à braser sur l’écran • Vérification rapide et conviviale des dépôts effectués • Supportage dynamique autoconformant GridLok • Dépôt de points de colle par seringue après sérigraphie • etc … Avec l’introduction de E-by-DEK, MJB prévoit en septembre une journée de présentation de la solution globale E-Line dans ses locaux !

Contact : MJB René GOUHIER +33(0)6 73 68 07 67 rene.gouhier@mjb.fr infoMJB@mjb.fr www.mjb.fr


IMCD

Leader dans la distribution de produits chimiques de spécialité et pourvoyeur de solutions de collage, d’étanchéité et d’encapsulation pour l’industrie électronique. IMCD France, filiale du groupe IMCD, leader dans la distribution de produits chimiques de spécialité, est grâce à l’expertise technique des membres de sa division « Electronics & Adhesives » ainsi qu’à la qualité de ses partenariats et à l’étendue de son portefeuille produits, un pourvoyeur de solutions de collage, d’étanchéité et d’encapsulation pour l’industrie électronique. Son équipe « Electronics & Adhesives » est constituée d’ingénieurs chimistes, tous dotés d’une connaissance approfondie du marché, qui travaillent au quotidien en étroite collaboration avec les services opérationnels et de recherche & développement de leurs clients. Parmi les nombreux produits qu’IMCD France propose, notons les résines époxy (Henkel), silicones (Wacker)

Ce procédé, en alternance, permet de doubler la productivité de l’opérateur et polyuréthanes (Robnor) pour l’encapsulation, le « potting » ainsi que pour le « casting » de dispositifs électroniques. Son offre inclut aussi la fourniture de produits « underfills » pour les BGA / CSP & PoP / WLCSP / FCOB, et de « glop-top » (Henkel) pour les modules de « Smart Card ». Grâce à son partenariat avec Wacker Silicones, IMCD France offre également à ses clients une nouvelle gamme de « die-attach adhesives » pour packaging MEMS, comme le SEMICOSIL® 267 et le SEMICOSIL® 989.

20

Le plateau, présent dans l’enceinte de la X-Quik, sortira pour laisser place à celui sur lequel les bobines viennent d’être installées. Une fois cette rotation terminée, l’opérateur pourra retirer les bobines pour voir les comptes s’afficher, avec une précision toujours supérieure à 99%, pendant que les bobines dans l’enceinte sont inspectées etc…

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : W-TECH Olivier WEEGER +33(0)4 74 93 01 54 commercial@w-tech.fr www.w-tech.fr Profitez également du salon Enova, qui se tiendra du 19 au 21 septembre 2017 à Paris Expo Porte de Versailles, pour venir les rencontrer sur leur stand L14 et vous voir proposer des solutions et des produits adaptés à votre environnement exigeant.

17

Cet équipement (VJ Electronix) connaît un succès conséquent à l’international et fait l’objet de mises à jour et d’améliorations régulières. Aujourd’hui, W-Tech introduit la dernière déclinaison de ce compteur de composants par Rayon-X, La X-Quik Loader. Ce tout nouveau système reprend les performances d’une X-Quik standard, mais possède un chargeur de bobines à convoyeur semi-automatique. Ce «chargeur, placé à la droite de l’appareil, dispose de deux plateaux pouvant accueillir, soit x4 bobines (Ø180mm), soit x1 bobine (Ø330380mm). Une fois les bobines positionnées, l’opérateur appuie sur deux interrupteurs simultanément pour déclencher la rotation des plateaux.

20

Distributeur d’Équipements & Consommables pour les professionnels de l’électronique depuis 2005, basé à Saint Jean de soudain (38110), propose depuis 2016, un compteur de composants en bobines : X-Quik II.

17

en lui permettant de décharger puis charger un plateau, pendant que le second est inspecté. Ceci rend le temps de scan, qui n’était déjà que de 44 secondes pour 4 bobines Ø180mm, quasi nul. Ce temps masqué permet de compter jusqu’à environ 320 bobines de Ø180mm par heure. Vous pouvez retrouver une page dédiée ainsi qu’une vidéo de la machine en service sur le site de W-Tech : www.w-tech.fr

W-TECH

ADHÉRENT

Club des Partenaires Ce sont également des solutions pour le collage structural et l’étanchéité qui sont proposées, telles que les colles Contact : polyuréthanes, MS Polymères, thermoIMCD France - «Electronics & Adhesives» fusibles et méthylméthacrylates du Sophie POZZI fabricant Kömmerling. +33(0)6 61 37 43 11 P o u r e n s a v o i r d a v a n t a g e s u r sophie.pozzi@imcd.fr l’ensemble de l’offre IMCD France dans Carin MONTFORT le domaine de l’électronique (produits +33(0)6 74 29 95 04 et expertise technique), ne manquez carin.montfort@imcd.fr pas de contacter les membres de son www.imcdgroup.com équipe « Electronics & Adhesives ». Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 57


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES

Les journées SMT organisées par ASM dans son Centre de Compétences de Munich n’ont rien à voir avec une opération promotionnelle. Elles permettent aux participants de revenir avec des connaissances qu’ils peuvent très concrètement mettre en pratique dans leur atelier de production. Tout au long de l’année ASM propose une douzaine de séminaires personnalisés au cours desquels les praticiens de

ACCELONIX

Cogiscan est le leader en solutions Track Trace Control dans l’industrie de l’assemblage électronique et est distribué en France par Accelonix SAS. La plate-forme évolutive de Cogiscan s’intègre parfaitement à tous les principaux types d’équipements. Elle est hautement configurable pour permettre des solutions personnalisées qui s’adaptent aux besoins de chaque client. Depuis 1999, Cogiscan détient plusieurs brevets internationaux acquis au fil des ans pour les logiciels d’application et l’équipement TTC. Une gamme de solutions qui fait une réelle différence La gamme de solutions TTC de Cogiscan (Track Trace Control) comprend le Contrôle du Matériel, la Traçabilité et l’Analytique pour une amélioration significative de la visibilité, de la qualité et la productivité. Ces applications adressent des problématiques critiques pour

l’industrie de l’assemblage électronique et offrent le plus grand retour sur investissement, en plus de fournir un fort avantage compétitif à leurs utilisateurs. Toutes les applications de Cogiscan sont basées sur une collecte de données robuste qui vient de la plateforme de connectivité Co-NECT. C’est la couche qui relie la ligne d’assemblage aux diverses applications de différents fournisseurs. Grace à son architecture ouverte, les données en temps réel peuvent être partagées pour augmenter la valeur des systèmes d’entreprise comme PLM, MES, ERP... Le leadership de Cogiscan a permis de former de solides partenariats avec les principaux fournisseurs d’équipements et logiciels de l’industrie, offrant ainsi la plus grande bibliothèque d’interfaces machines de l’industrie. Cela a pour avantage de connecter et extraire des données de toutes les marques majeures d’équipements d’assemblage électronique, y compris machines de marquage, de sérigraphie, pose de composants, fours de refusions, soudure à vague, inspections automatisées et tests électriques.

58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92

17 20

« Pas de présentation de performances théoriques de nos solutions de sérigraphie et de placement. Nous souhaitons ici démontrer aux clients et aux opérateurs que nous avons d’ores et déjà des solutions aux nombreux défis auxquels ils doivent faire face pour optimiser intelligemment les processus. Beaucoup de participants ont pu immédiatement mettre en pratique ces solutions dans leur propre atelier. Nos invités rentrent toujours chez eux avec de nouvelles idées », déclare Bernhard Fritz, Responsable du Centre de Compétence SMT.

Vous recherchez des solutions à vos défis spécifiques de production? N’hésitez pas à mettre à l’épreuve nos experts sur la technologie et les processus. Contactez-nous pour recevoir le programme des journées à venir.

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com

Industrie 4.0 La plus grande difficulté pour l’atteinte d’Industrie 4.0, réside dans la connexion, l’extraction et le traitement efficace des données. Co-NECT, la couche de connectivité autonome de Cogiscan, permet cet échange, de façon simple et efficace, dès aujourd’hui.

17

Des trucs et des astuces pour améliorer votre productivité CMS

la CMS peuvent examiner de près les processus d’assemblage de cartes dans un environnement à la pointe de la technologie et ainsi identifier des améliorations de productivité cachées.

20

LE CENTRE DE COMPETENCES ASM

ADHÉRENT

Club des Partenaires

Contact : ACCELONIX Laurent LAFFILLE +33(0)6 89 33 02 14 laurent.laffille@accelonix.fr www.accelonix.fr


En route pour la Smart #1 SMT Factory

Ne confiez pas vos résultats de production au hasard CAPABILITES PRODUCTION AUTOMATISATION

Des machines DEK et SIPLACE de classe mondiale Pour des capabilités de production et de process très poussées Peu d’interventions, Aides en ligne, Coûts réduits Outillages et software sophistiqués pour maximiser les performances globales

INTEGRATION PROCESS

Sophistication des process, design et contrôles Systèmes experts intelligents et lignes de production autocorrectrices

LOGISTIQUE MATIERES

Systèmes automatisés de gestion des composants Jamais de rupture de stock grâce à l’intégration du système d’approvisionnement

ASM – LA clé de votre Smart #1 SMT Factory Pour toute information contacter: Thierry Charlot – ASM Assembly Systems SAS – France – Tél. : 06.29.96.67.17

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 59


OFFRES Job Tronic’S D’EMPLOI Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html

Offres d’emploi BSE RECRUTE UN RESPONSABLE ADMINISTRATION DES VENTES H/F annonce 2017JOBOFFRE05008

NOVATECH RECRUTE UN CONDUCTEUR DE LIGNE CMS (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05002

ASTEELFLASH RECRUTE UN INGENIEUR DEVELOPPEMENT DE TEST (H/F) annonce 2017JOBOFFRE04003

TEC AUTOMATISMES RECRUTE UN RESPONSABLE R&D GROUPE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05007

NOVATECH RECRUTE UN TECHNICIEN ORDONNANCEMENT (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05001

TEC AUTOMATISMES RECRUTE UN OPERATEUR DE FABRICATION ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05006

AQUITAINE ELECTRONIQUE RECRUTE UN INGENIEUR ELECTRONICIEN DE PUISSANCE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE04006

ASTEELFLASH RECRUTE UN TECHNICIEN HELPDESK (H/F) annonce 2017JOBOFFRE04002 ASTEELFLASH RECRUTE UN SUPERVISEUR (H/F) annonce 2017JOBOFFRE04001

TEC AUTOMATISMES RECRUTE UN CONDUCTEUR DE FABRICATION CMS (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05005

CELEC RECHERCHE UN INGENIEUR EN CONCEPTION ELECTRONIQUE H/F CONFIRME annonce 2017JOBOFFRE04006

LE CENTRE TECHNIQUE DU PAPIER CTP RECRUTE UN INGENIEUR R&D ELECTRONIQUE & INFORMATIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05004 NOVATECH RECRUTE UN INGENIEUR METHODES INDUSTRIALISATION (H/F) annonce 2017JOBOFFRE05003

CELEC RECHERCHE UN INGENIEUR EN CONCEPTION ELECTRONIQUE H/F JUNIOR annonce 2017JOBOFFRE04005

STUDIEL RECRUTE UN TECHNICIEN CAO ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE03003 LE CENTRE DE REEDUCATION PROFESSIONNELLE J. ARNAUD A BOUFFEMONT (95) RECRUTE UN FORMATEUR (H/F) EN ELECTRONIQUE - CDI temps complet annonce 2017JOBOFFRE03002

MYCRONIC RECHERCHE UN TECHNICIEN SAV(H/F) annonce 2017JOBOFFRE04004

demandes d’emploi APPRENTI MANAGER annonce 2017JOBDEMANDE04001

MONTEUR CABLEUR qualifié AMCE annonce 2017JOBDEMANDE03001

offre de stage

demande de stage

ALTERNANT BUREAU D’ETUDES (H/F) annonce 2017STAGEOFFRE05001

INGENIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES & SYSTEMES DE DETECTION annonce 2017STAGEDEMANDE04001

METHODES ET PROCESS annonce 2017JOBDEMANDE02001

ALTERNANT BUREAU D’ETUDES (H/F) annonce 2017STAGEOFFRE05001

cette appli c’est juste un truc de dingue ! avant j’étais soumis aux donneurs d’ordre maintenant je négocie avec mes clients.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait gagner des parts de marché ! e-ficio@snese.com

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92


LE SALON DES TECHNOLOGIES POUR LES INNOVATIONS DE DEMAIN ÉLECTRONIQUE / EMBARQUÉ / IOT / MESURE / VISION / OPTIQUE / BIG DATA

19 AU 21

SEPT 2017

Paris expo Porte de Versailles - Hall 4

NOUVEAU + d’exposants + de conférences + de services + village Prototypage / Impression 3D

DONNEZ VIE À VOS PROJETS AÉRONAUTIQUE | MILITAIRE | AGROALIMENTAIRE | AGRICOLE | AUTOMOBILE | TRANSPORT SMART CITIES | SMART BUILDING | MÉDICAL | INDUSTRIE 4.0 | RECHERCHE ACADÉMIQUE

M Ê M E L I E U , M Ê M E S DAT E S

B A D G E G R AT U I T : w w w. e n o v a - e v e n t . c o m

CIM2017 18e CONGRÈS INTERNATIONAL DE MÉTROLOGIE

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 61


A LIRE Bibliothèque Publication du guide « Quelle méthodologie pour réussir votre projet électronique ? IoT, systèmes intelligents : sécurisez votre développement en 5 étapes clés !» FORMALISATION DU BESOIN

CONCEPTION

U C TION

ÉE

D

L’impétueuse nécessité d’arriver rapidement sur le marché s’impose à chaque acteur, qu’il agisse sur des marchés matures ou en croissance, sur des segments B2B ou de grande consommation. Partout, les équipes projets visent un Time-to-Market ambitieux, souvent autant poursuivi par la stratégie d’entreprise que demandé par les clients. Cette frénésie permanente remet souvent en cause les méthodologies de projet communément adoptées. Néanmoins, concrétiser ses objectifs de Time-to-Market, c’est aussi prendre en considération quelques étapes clés de formalisation de son besoin, de ses contraintes fonctionnelles et techniques, et cela bien en amont du développement. En effet, plus les problèmes sont découverts tard dans la vie du projet (ou pire, au cours du cycle de vie du produit), plus les impacts financiers seront importants pour y remédier.

ID

Produit par CAP’TRONIC, ce guide fait la part belle à des témoignages pragmatiques et concrets d’experts et de chefs d’entreprise. Il est accessible gratuitement en ligne.

PRO FAISABILITÉ SPÉCIFICATIONS

QUELLE MÉTHODOLOGIE POUR RÉUSSIR VOTRE PROJET ÉLECTRONIQUE ? IoT, SYSTÈMES INTELLIGENTS : SÉCURISEZ VOTRE DÉVELOPPEMENT EN 5 ÉTAPES CLÉS ! Ce nouveau guide pratique propose une méthodologie d’optimisation de son Timeto-Market en 5 étapes, à travers la mise en lumière des écueils techniques et des jalons importants d’un projet technologique réussi. De nombreux témoignages de PME illustrent les bonnes pratiques issues de l’expérience de terrain des ingénieurs CAP’TRONIC.

Pour télécharger le guide : http://www.captronic.fr/Guide-Reussir-son-projet-electronique.html

avant j’achetais les composants sans discuter et je ne valorisais pas mes stocks. maintenant je paye le bon prix et j’ai des exigences sur la livraison.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait tourner les stocks ! e-ficio@snese.com

62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92


La qualité FUJI

A U DA S C E N E

au service des PME

à partir de

5000 € HT/mois* * Sous réserve de la configuration finale et de l’acceptation du dossier

Pour en savoir plus sur les plateformes FUJI AIMEX II et AIMEX IIS

VIDEOS

SUR FENWICK.FR

FLASHEZ LE CODE

contactez FENWICK au 01 40 10 69 10 ou par email : yfontaine@fenwick.fr

FENWICK • 69 rue du Docteur Bauer 93400 Saint-Ouen • www.FENWICK.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2017 - n° 92 - 63


www.safe-pcb.com

R

www.safe-pcb.com

Circuits imprimés pour l’industrie électronique Prototypes et séries en délai express

Safe-PCB, le fabricant de circuits imprimés fiable et réactif pour prototypes et séries en délais courts. . Une usine ultra-moderne au coeur de la plus grande zone de production de PCB . Un site web intuitif et puissant pour simuler / configurer / commander / suivre vos circuits imprimés en toute sécurité . Un support technique local pour vous accompagner et répondre à chacune de vos questions. Contactez notre agence de Limas (69) au 09 86 61 47 09 ou réalisez votre devis, en ligne sur www.safe-pcb.com - gratuit et immédiat.

CANADA

CHINA

FRANCE

HOLLAND

ITALY

SPAIN

TUNISIA

Safe PCB Nederland Thierensweg 2 1411EX - Naarden Tel : +31- 35 2017 n°678 9219 21

Safe-PCB Italia Bartolomeo Bosco 57 16121 Genova Tel: +39 02 96749254

Safe-PCB Espana Enric Granados 18 08403 Granollers Tel: +34 934 619 988

Safe-PCB Tunisia Avenue Habib Bourguiba 7000 Bizerte Tel : +216 52 892 765

R

Safe-PCB Canada 60 Romance Dr, Richmond Hill, ON Tel : +1-647-704-5908 - Les Cahiers

64

Safe company limited Safe-PCB France BLG 7,WAN XIA park Les madaspres 518104 Shenzhen 30580 Navacelles : +86 755 232Électronique 091 52 Telet : +33 4 66 60 38 56deTell’Industrie Numérique

juin

Les Cahiers de l'Industrie Electronique & Numérique N°92  

Les Cahiers de l'Industrie Electronique & Numérique N°92 Juin 2017 Informations commerciales et financières de l'Industrie Electronique en F...