Page 1

Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional Etude conduite dans le cadre du Plan Rhône par le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement, en partenariat avec la Maison du Fleuve

Phase II  Septembre 2009 – Mai 2010   


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

2


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Sommaire Préambule…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..5  I. Introduction à la réflexion stratégique : l'espace Rhône méridional entre singularités et identité rhodanienne ........................................................ 11  → Quelles spécificités du fleuve dans sa partie méridionale ...................................................................................................................................................... 12  → Zooms rhodaniens : 13 monographies de collectivités riveraines ........................................................................................................................................... 17 

II. Stratégie de développement : déclinaison des axes en orientations stratégiques ................................................................................................................ 31 Orientation 1 : Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages ?.................................................................................................................................................................... 33  Volet 1.1. Accompagner et soutenir les micro-entreprises d’une nouvelle économie patrimoniale .............................................................................................. 34  Volet 1.2. Promouvoir le fleuve comme une destination en soi (loisirs et tourisme) .................................................................................................................. 39  Volet 1.3. Favoriser de nouveaux usages et familiarités pour les habitants ................................................................................................................................ 44  Orientation 2 : Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ? ................................................................................................................................................. 47  Volet 2.1. Co Construire un référentiel commun sur le Rhône méridional ................................................................................................................................ 48  Volet 2.2. Favoriser un accès élargi à la connaissance : du Risque au Territoire ....................................................................................................................... 51  Volet 2.3. Se préoccuper des synergies entre les différentes offres éducatives .......................................................................................................................... 56  Orientation 3 : Vivre avec le fleuve : partager une culture commune ...................................................................................................................................................................................... 61  Volet 3.1. Développer une approche globale du fleuve, des projets de territoire ........................................................................................................................ 62  Volet 3.2. Développer des projets catalyseurs porteurs de perspectives .................................................................................................................................... 64  Volet 3.3. Multiplier et diversifier les temps forts et les évènements autour du fleuve .............................................................................................................. 66 

III. Synthèse des orientations stratégiques : tableau de bord de mise en œuvre ..................................................................................................................... 69 Liste des projets identifiés dans le cadre de cette étude et fiches‐action assorties ............................................................................................................ 70  Articulation des différentes actions : Tableau de bord général 2010‐2013 ...................................................................................................................... 119   

En guise d’épilogue…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….123

ANNEXES.. ....................................................................................................................................................................................................................................................... 125 CPIE RHONE PAYS D’ARLES

3


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

4


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Préambule

Accueillie avec  intérêt  par  la  quasi  totalité  des  acteurs  rencontrés,  (territoriaux,  environnementaux,  éducatifs,  culturels  et  économiques)  la  perspective d’une mise en valeur du Rhône méridional fait l’objet d’un ensemble de propositions dans le présent rapport.   

Rendue à  l’automne  2009  la  phase  1  de  cette  étude  avait  fait  un  panorama  des  enjeux,  acteurs  et  perspectives  sous  la  triple  préoccupation  de  contribuer à préserver, connaître et fréquenter ce secteur méridional de la vallée du Rhône.  Comment favoriser la perception par les habitants d’un fleuve « bien commun » ?   Comment favoriser la préservation du fleuve grâce à une démarche éducative ambitieuse ?  Comment favoriser une attitude responsable et un comportement informé face au risque inondation ?  Comment construire une attractivité en matière de loisirs et de tourisme de proximité à partir des patrimoines naturels et culturels des territoires  riverains ?   

Les difficultés  tiennent  tout  d’abord  à  une  vision  réductrice  des  atouts  et  valeurs  du  fleuve.  L’enjeu  est  de  rendre  de  nouveau  tangibles  les  dimensions multiples de la réalité du fleuve contemporain.  Autre réduction, celle relevant d’absence d’un effet catalyseur de la myriade d’initiatives dont le fleuve est l’objet. La richesse des projets contribue  incontestablement à une dynamique générale mais l’absence fréquente d’articulation sur un même territoire entre action à caractère patrimonial,  économique, touristique et social limite singulièrement les effets produits et perçus.  Ainsi l’objectif de tisser plus fortement des liens entre populations et fleuve favorisant une image positive constitue une base d’opinion indispensable  au déploiement d’initiatives publiques organisées assurant une montée en puissance des « effets de fleuve » dans ce secteur du Rhône méridional.  D’ailleurs des préoccupations spécifiques comme une meilleure culture du risque ne passe‐t‐elle pas par la qualité des relations des habitants à leur  territoire via leur participation active à des réseaux de sociabilité ? Ainsi c’est quand le fleuve fait partie pleinement de la vie locale que la population  perçoit très différemment le risque et son implication dans les modalités de protection, se sentant appartenir à une collectivité informée et solidaire.  Rendre  plus  prometteuses  les  ressources  que  constitue  la  diversité  des  dimensions  et  valeur  du  fleuve  passe  par  une  démarche  conséquente  de  diffusion de connaissance et d’initiatives éducatives en direction de tous les publics qui renseignent sur les fragilités des milieux et espaces naturels.    

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

5


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

La mise  en  valeur  des  patrimoines  locaux  participe  de  cette  sensibilisation  aux  atouts  du  cadre  de  vie  qu’il  convient  d’accompagner  par  une  démarche volontaire  de promotion de ceux‐ci que le Plan Rhône pointe comme un des enjeux du développement d’un tourisme durable. C’est un  triple champ de perspectives qui s’ouvre à partir de ces éléments de constat et d’analyse :  -

susciter des alliances entre acteurs (de l’éducation notamment), favoriser des effets‐ réseau pour assurer que les « familles d’actions »  bénéficient  d’une  dynamique  d’ensemble :  rappelons  à  ce  sujet  les  acquis  des  structurations  d’acteurs  déjà  opérées  sur  l’ensemble  du  linéaire  du  fleuve    (site  portail  fleuverhone.com,  la  Saison  du  fleuve  Rhône  3ème  édition,  CAP  sur  le  Rhône,  fabuleuses  histoires  de  navigation, la création en cours de la Banque de Données Fleuve‐Patrimoine). 

-

articuler les usages de la voie d’eau afin que sa fréquentation soit enrichie des usages des berges dans le souci de combinaison dans les  modes d’exploration et d’usage (navigation, loisirs récréatifs, événements, sentiers thématiques, lieux patrimoniaux, itinéraires vélo) 

-

former et sensibiliser les acteurs aux enjeux des dynamiques de valorisation et de développement de modules de promotion des actions  et des territoires à différentes échelles. 

A ce  titre  les  expériences  et  réalisations  conduites  sur  des  fleuves  comme  le  Pô  et  la  Loire  sont  intéressantes  pour  nourrir  l’élaboration  d’une  démarche en propre au Rhône méridional.    

En effet pour répondre à la singularité de cette situation plusieurs orientations stratégiques organisent le dispositif présenté dans cette deuxième  phase d’étude. Trois mots‐clés constituent les pôles de cette proposition de mise en valeur : économie, ressources et territoire (s).     « Economie »  car  c’est  à  l’évidence  diverses  formes  possibles  de  développement  local  qui  constituent  la  situation  potentielle  du  fleuve  dans  sa  séquence aval.  Les attentes et l’intérêt du public sont au rendez‐vous, dans une mesure certes encore modeste, au regard de la dynamique globale constatée sur  l’ensemble du linéaire.  Accompagner la qualification et le développement de micro‐entreprises prometteuses et d’initiatives encore au stade embryonnaire constitue avec  l’engagement  d’un  programme  combiné  d’actions  de  promotion  des  offres  existantes  les  vecteurs  d’un  appui  à  une  économie  locale  de  loisirs  ouverte  sur  des  segments  de  marché  à  dimension  de  découverte  des  milieux,  de  pratiques  sportives,  de  fréquentation  des  patrimoines  locaux  intégrés à une démarche de typicité des territoires.   

  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

6


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

« Territoires »,  en  effet,  en  raison  de  l’existence  de  projets  catalyseurs  qui  témoignent  de  la  capacité  dans  la  situation  actuelle  d’offrir  des  propositions inédites en écho avec l’intérêt grandissant pour des formes relevant du tourisme durable : l’exemple du projet de présentation d’une  vision de « réalité augmentée » du pont d’Avignon constitue  non seulement un attrait  original de par l’usage de technologies avancées mais surtout  rendrait intelligible la place de cet ouvrage dans le cours des siècles, les transformations spectaculaires du paysage et de la dynamique fluviale de ce  site et les enjeux économiques, politiques et sociaux attachés à ce trait d’union non seulement entre deux berges mais entre plusieurs mondes.  « Territoires » aussi car émergent des projets qui articulent et organisent les multiples facettes de la relation d’une communauté au fleuve‐ressource  et  au  fleuve‐menace :  Aramon  constitue  un  exemple  parmi  d’autres  de  cette  maturité  d’un  projet  de  territoire  agençant  programmes  de  sensibilisation au risque, de valorisation culturelle, de développement des loisirs éducatifs de plein air.   

« Ressources » enfin au sens où les champs de connaissances relatifs au fleuve sont la matrice d’un « new deal » entre les méridionaux et le Rhône.  Non  seulement  au  travers  de  programmes  éducatifs  qu’il  convient  de  conduire  à  la  bonne  échelle  mais  grâce  à  la  constitution  d’un  référentiel  spécifique à cet objet du Rhône méridional. Celui‐ci servira de socle à partir duquel un large panel d’actions de sensibilisation aux enjeux du « vivre  dans et avec la nature » bénéficiera de préoccupations de construire des synergies entre initiateurs, acteurs, situations et médiations.  Enfin ne convient‐il pas de se préoccuper qu’à ces efforts patients et constants pour faire advenir une relation apaisée, une curiosité, des familiarités  inédites entre les rhodaniens et l’univers fluvial, s’ajoutent  des événements et temps forts qui prennent le Rhône comme scène de rassemblement ?  Vivre  des  moments  collectifs  marquants  dont  le  fleuve  soit  partie  prenante  n’est‐il  pas  un  mode  indispensable  d’attachement    qui  permette  de  conjuguer la monumentalité des lieux et des rapports à ces moments privilégiés  complémentaires d’une fréquentation sur un mode plus intime en  d’autres temps, aux différentes échelles du vécu de la vallée.  Aux échelles spatiales, en effet, font écho les séquences du temps.    Le présent rapport détaille un catalogue de propositions et projets calé sur le calendrier du Plan Rhône : le court terme – soit la deuxième phase du  CPIER (2011‐2013) – et les perspectives appelant des effets dynamiques à moyen terme (au delà de 2013).         

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

7


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

8


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Schéma de compréhension globale de l’étude Rhône méridional (septembre 2008 – mai 2010) 

→ Les patrimoines  → L’éducation au développement durable  → La culture du Risque 

PANORAMA ACTEURS  → Identification d’acteurs locaux 

Orientations stratégiques :

→ Augmenter la fréquentation :   services, promotions et usages 

→ Mobiliser les connaissances :  transmission, compétences et dispositifs 

→ Vivre avec le fleuve :   partager une culture commune du fleuve 

PROPOSITIONS → Identification d’actions de valorisation  et des porteurs de projets potentiels 

MISE EN ŒUVRE ACTIONS  DEVELOPPEMENT & ANIMATION RESEAU  RHONE MERIDIONAL 

→ Les usages et la fréquentation 

Perspectives

STRATEGIE de Développement

Zooms spécifiques :   14 études monographiques 

Axes de valorisation :  

Rencontres Acteurs :   Approfondissement & perspectives 

DIAGNOSTIC

Etude Phase 2

Observation générale de la vallée :   Synthèses cartographiques 

Etude Phase 1

→ Mise en réseau, synergie d’actions 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

9


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

10


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

I. Introduction à la réflexion stratégique : l'espace Rhône méridional entre singularités et identité rhodanienne

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

11


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

→ Quelles spécificités du fleuve dans sa partie méridionale   Pour  faciliter  la  compréhension  globale  de  certains  enjeux  relatifs  à  la  mise  en  valeur  de  l’espace  Rhône  méridional,  4  thématiques,  traduites  et  cartographiées, sont présentées dans ce premier volet.    1. FREQUENTATION ‐ Des circuits « découverte » en Rhône méridional : le fleuve oublié…  Observation  des  sentiers  cyclistes  et  pédestres  proposés  par  les  Comités  départementaux  de  tourisme  et  de  la  véloroute  « ViaRhôna,  du  Léman à la mer » 

2. NAVIGATION ‐ L’offre de navigation sur le Rhône : des disparités et des attentes    Observation des différents équipements fluviaux permettant l’usage ou la fréquentation du fleuve 

3. TOURSIME ‐ Les vignobles du Rhône méridional, des terroirs et des paysages à valoriser  Localisation des principaux cépages et vignobles de la basse vallée du Rhône : quels liens avec les circuits « découvertes » ? 

4. RESSOURCES ‐ Belvédères et points de vue : un autre regard sur le fleuve  Observation de différents points hauts de la vallée : richesse des patrimoines « naturels » ou culturels       

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

12


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

FREQUENTATION ‐ Des circuits « découverte » en Rhône méridional :                                                                                                     le fleuve oublié…    véloroute  « ViaRhôna,  du  Léman  à  la  méditerranée »  est  le  seul  tracé  La  permettant  une  découverte  cycliste  originale  du  fleuve,  son  circuit  pérégrine  entre  les  deux  rives,  traverse  les  îles  du  fleuve,  enjambe  les  ponts,  visite  les  villages…  Dans  sa  partie  méridionale,  la  réalisation  de  la  véloroute n’est  encore qu’à ses prémices puisque son existence n’est que  partielle,  voire  inexistante  en  grande  partie.  La  partie  buco‐rhodanienne,  quant à elle, est bien avancée.   Ö Développer des projets de valorisation de ce tracé pour dynamiser cet  espace,  favoriser  sa  fréquentation,  apporter  des  éléments  pédagogiques  tout en invitant à la découverte des nombreux espaces alentours (PNR de  Camargue et des Alpilles, Marais du Vigueirat).   Les  autres  circuits  « découverte »  ici  représentés et appelés « boucles intérieures »  sont  ceux  élaborés  et/ou  distribués  par  les  Comités  Départementaux  de  Tourisme.  Ils  ne  représentent  qu’un  échantillon  de  ce  qui  existe  mais  bien  représentatif  puisqu’ils  ont  tous  le  point  commun de  ne  jamais  traverser  le Rhône.  Ö  Envisager  des  circuits  « découverte »  amenant  le  promeneur  à  voir  le  fleuve,  le  traverser, le longer, le comprendre aussi, etc.  Ö Favoriser ces modes de déplacement doux  permettant  le  temps  de  la  découverte  des  lieux,  invitant  les  voyageurs  à  découvrir  le  fleuve  mais  aussi  les  activités  liées  et  autour  du fleuve. 

Véloroute à   Port‐Saint‐Louis

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

13


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

NAVIGATION ‐ L’offre de navigation sur le Rhône :                                                                                des disparités et des attentes    Le  transport  de  marchandise  peut  encore  nettement  se  développer,  la  capacité  du  fleuve  à  recevoir  de  nouveaux  flux  de  transport  est  encore  élevée.   La  navigation  touristique  (croisières,  plaisance,    « ludique »  ou  encore  pédagogique…) est principalement observée dans le cadre de cette étude.  Elle  se  développe  petit  à  petit  et  dépend  des  politiques  territoriales  en  matière  de  tourisme  (positionnement  du  Rhône  au  centre  des  offres  ou  pas)  mais  aussi  des  équipements  aux  abords  du  fleuve  permettant  l’accostage,  la  plaisance,  l’embarcation  de  passagers  à  la  découverte  du  fleuve... Ces équipements ne sont pas assez nombreux, seul le canal d’Arles  à Sète commence à se doter de nombreux ports et activités fluviales   Il reste encore beaucoup à faire pour découvrir le fleuve par le fleuve… et  cela dépend non seulement de ces équipements mais également des offres  de  fréquentation  et  aménagements  proposés  qui  doivent  correspondre  à  un  maillage  équilibré  sur  l’ensemble  du  linéaire  rhodanien  y  compris  des  canaux de dérivation principaux. 

Bac de Barcarin reliant le hameau  des Salins à Port Saint‐Louis :  traversée du Grand Rhône 

Ecluse en Arles entre le Grand Rhône  et le canal d’Arles à Fos (Bouc) :  fonctionnement peu fréquent

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

14


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

TOURSIME ‐ Les vignobles du Rhône méridional, des terroirs et                                                                                           des paysages à valoriser 

Dans sa partie méridionale, la place du vin est prédominante. Dotée d’une  appellation Côtes du Rhône, les savoir‐faire ancestraux des vignerons sont  toujours présents dans la vallée.   La  carte  ci‐contre  illustre  l’espace  couvert  par  ces  vignobles,  on  remarquera  que  le  Rhône  est  le  lien  entre  les  différents  terroirs,  il  est  associé à chaque spécificité des terroirs par le simple fait de sa présence,  des alluvions qu’il a déposées (ou pas).   InteRhône est un acteur majeur dans la promotion des vins de la vallée du  Rhône et particulièrement de ces cépages méridionaux. Il serait original et  bénéfique d’engager une réflexion commune sur la promotion des terroirs  (le vin, les paysages, les caractères locaux, etc.) 

Vignobles réputés de la vallée du Rhône au niveau de Châteauneuf du Pape CPIE RHONE PAYS D’ARLES

15


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

RESSOURCES ‐ Belvédères et points de vue : un autre regard sur le fleuve  D’où voit‐on le fleuve ? Qu’y a‐t’il autour du fleuve ?  Souvent  encaissé  dans  sa  vallée  ou  généralement  enfermé  derrière  ses  digues,  le  fleuve demeure encore trop invisible pour un grand nombre….   La  carte  ci‐contre  nous  montre  quelques  exemples  de  « points  hauts »  d’où  le  visiteur, le curieux est invité à porter son regard sur le fleuve et au‐delà, parcourir  sa vallée et franchir les rives voisines.   Les hommes ont cherché à dominer l’espace pour mieux se protéger et ce d’autant  plus dans les vallées fluviales, véritables couloirs d’invasion. Le franchissement du  Rhône  en  soi  un  obstacle  pour  ceux  venus  de  l’autre  rive…  Mais  il  convenait  d’anticiper  les  assauts  des  ennemis  en  érigeant  des  édifices,  des  châteaux,  des  tours de gué, des villages cachés aussi… Aujourd’hui, ces constructions constituent  autour  du  fleuve  un  patrimoine  historique  remarquable.  La  découverte  de  ces  richesses  permet  d’aborder  l’histoire  de  la  vallée,  l’histoire  du  fleuve,  la  compréhension de son fonctionnement (vision élargie sur la vallée).  Il  serait  intéressant  de  favoriser  des  initiatives  tendant  à  la  valorisation  de  ces  patrimoines rhodaniens qui sont des ressources indispensables à la compréhension  générale de l’espace Rhône méridional.  

Vue sur le canal de dérivation du  Rhône  « Donzère‐Mondragon »  depuis le village du Barry 

Vue sur le château de Beaucaire  depuis le fleuve Rhône  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

16


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

→ Zooms rhodaniens : 13 monographies de collectivités riveraines

Localement, les  collectivités  s’engagent  pour  se  réapproprier  le  Rhône  et  ses  rives.  Les  13  monographies  suivantes  présentent  la  diversités  des  enjeux rencontrés et des réponses apportées.      

Ces 13  collectivités  (Communes  ou  Communauté  de  communes)  représentent    un  échantillon  témoignant  de  la  diversité    présente  dans  l’ensemble  du  couloir  rhodanien. 

Quels sont  leurs  atouts  et  opportunités,    leurs  faiblesses  et  menaces  au  regard  de  la  présence du fleuve ?  

Aussi, la  rencontre  avec  ces  collectivités    et/ou  acteurs  locaux  nous  a  permis  d’évaluer  quel  intérêt  elles  portaient  au    fleuve  (actions  réalisées,  moyens    développés,  etc.)  et  d’identifier  certains  projets envisagés en lien avec le fleuve. 

Ces 13  localités  sont  toutes  riveraines  du    fleuve  ou  d’un  canal  faisant  partie  du  « système rhodanien ». Cet échantillon nous    a  ensuite  permis  d’esquisser  une  typologie     des territoires riverains du fleuve.  

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

17


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

18


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

19


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

20


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

21


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

22


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

23


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

24


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

25


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Sentier cyclable de Fourques vers la véloroute du canal du Rhône  à Sète (Saint‐Gilles)  Installer des témoins de l’inondation (niveau atteint par l’eau) :  mémoire du fleuve  Projet portuaire sur l’île des sables en lien avec port fluvial  d’Arles  

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

26


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

27


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

28


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

29


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

30


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

II. Stratégie de développement : déclinaison des axes en orientations stratégiques

La traduction  des  diverses  informations  contenues  dans  ces  monographies  ont  entre  autre  permis  d’établir  des  orientations  stratégiques  pour  l’espace  Rhône  méridional.  Ces  orientations  stratégiques  sont  aussi  le  fruit  de  l’ensemble  des  réflexions,  analyses  et  rencontres  réalisées  dans  le  cadre de cette étude (phase 1 et 2), elles répondent aux différents enjeux identifiés sur le territoire et explicités en préambule.          

 Dominante ECONOMIE  ‐   Orientation 1 : Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages? 

 Dominante RESSOURCES  ‐  Orientation 2 : Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?   

 Dominante TERRITOIRE  ‐  Orientation 3 : Vivre avec le fleuve : partager une culture commune autour du fleuve       

 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES - 128 -


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

32


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Dominante ECONOMIE

Orientation 1 : Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages ?

Trouver ou  retrouver  le  chemin  du  fleuve  pour  en  découvrir  et  apprécier  les  attraits,  telle,  est  la  première  grande  question.  Il  s’agit  d’offrir  au  public  des  occasions  d’explorer  et  goûter  cet  univers  singulier.  

Bateau en réparation sur le chantier naval  de Barriol à Arles 

Comme tout  univers,  le  visiteur  a  besoin  de  se  voir  offrir  des  services  (de  qualité)  après  que  l’on  ait  contribué à susciter sa curiosité et son désir de nouveauté.   Pour  répondre  à  la  diversité  des  publics,  il  faut  enfin  faire  valoir  une  multiplicité  d’usages  possibles,  c’est‐à‐dire une diversité des situations et de circonstances attrayantes.   Ainsi, l’augmentation de la fréquentation du fleuve réclame la présence de prestataires offrant bien sûr  un service utile et original, donc des entreprises fiables, constantes dans la qualité, capables d’évoluer  au gré des évolutions, des attentes et des comportements des publics.  

Un « Mourre de Pouar », bateau  traditionnel des Allèges sur le Grand Rhône 

Ceci suppose qu’elles puissent projeter leur développement dans le champ d’une nouvelle économie  du patrimoine (nature et culturel), grâce à l’appui de dispositifs favorables, à des plans de financement,  de formation et de conception de projets stratégiques.   Ces acteurs de l’économie du patrimoine rhodanien ont besoin de démarches de promotion du fleuve,  de  ses  usages,  de  ses  valeurs  et  richesses  patrimoniales,  qui  font  aujourd’hui  grandement  défaut,  nonobstant de premiers indices d’intérêt.   Enfin,  l’intérêt  et  les  usages  du  fleuve  vont  grandissant  et  tous  les  visiteurs  et/ou  riverains  sont  sensibles  au  renouveau  du  fleuve  alors  que  se  multiplient  des  équipements  et  aménagements  en  rapport avec de nouvelles pratiques de loisirs et de découverte active.

Transport de marchandises par  bateau fluviomaritime 

Le Rhône en arrivant sur Arles  Réhabilitation des quais 

Fouilles archéologiques dans le Grand Rhône,  Musée départemental d’Arles Antique 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

33


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 1.1. Accompagner et soutenir les micro-entreprises d’une nouvelle économie patrimoniale

L’accroissement de la fréquentation du fleuve suppose la mise en synergie de services spécifiques, le développement d’usages accessibles à tous et la  promotion du fleuve en tant que ressource de la vallée.   L’existence  sur  le  territoire  de  micro‐entreprises  permettant  une  fréquentation  du  fleuve  –  bateaux  promenades,  restauration  et  construction  d’embarcations traditionnelles, péniche hôtel – témoignent d’un potentiel certain. Néanmoins, il s’avère que l’existence, le développement et parfois  la pérennité de ces entreprises sont compromis et elles doivent aujourd’hui pouvoir bénéficier de plusieurs appuis.    

Observations      

Le cabinet Stratégie  et territoires (Irigny) a conduit un travail d’expertise portant sur les conditions de développement d’offres de services visant à la  valorisation du Rhône méridional. « Il s’agit à partir de quelques cas méridionaux et d’exemples extérieurs (Haut‐Rhône), d’éclairer, pour chaque cas  considéré, les conditions de développement d’offres de services servant la valorisation du Rhône méridional ».   

Ce travail d’expertise a porté plus spécifiquement sur : 

Ö Les potentialités et les contraintes,  Ö Le rôle des collectivités et chambres des métiers dans l’émergence de nouveaux services,  Ö L’articulation entre les logiques privées et publiques.   

L’enquête a consisté dans des entretiens en face à face avec : 

Ö Les responsables de trois sociétés exploitantes des bateaux de passagers sur le fleuve   méridional, 

Ö Les responsables d’un bureau d’étude réalisant des expertises dans le domaine de la   corrosion et de la conservation du patrimoine culturel, 

Navigation fluviale traditionnelle sur le canal d’Arles à Bouc

Ö Le responsable d’une entreprise d’insertion œuvrant dans le domaine de la construction   ou de la restauration de bateaux traditionnels (Rhône et navigation côtière). CPIE RHONE PAYS D’ARLES

34


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Synthèse de l’expertise conduite – Rencontre  acteurs    

Conservation et restauration du patrimoine rhodanien ACTIVITE Ö Analyse fine de la corrosion des 

A.Corros expertise

métaux (monuments historiques et  patrimoine industriel) 

FORCES ET FAIBLESSES + Compétence scientifique pointue   + Collaboration avec des laboratoires   + Membre de la filière « Patrimoines et 

Ö Conservation et restauration de 

Cultures » d’un PRIDES de Paca.    

collections archéologiques    

−  Petite structure = fragilité   −  Impossibilité de donner suite à certains 

APPUI ET FREIN + Bénéfice des partenariats  développés 

projets

Ö Formation d’un public adulte en 

SILOE

+ Engagement militant   + Appuis fiables au niveau local   + Expérience d’une association et capacité   

difficulté par la conduite de chantier  d’insertion autour de la construction et  d’adaptation   restauration d’embarcations    traditionnelles du Rhône et de la  − Faiblesse des financements = fragilité de  Méditerranée   la structure   

− Aléa lié au financement public 

ÖOrganisation d’activités artistiques  liées à la culture lagunaire 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

35


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Synthèse de l’expertise conduite – Rencontre  acteurs (suite) 

Activité de l’hôtellerie et restauration fluviales ACTIVITE

FORCES ET FAIBLESSES

APPUI ET FREIN

COMPAGNIE DES GRANDS BATEAUX DE PROVENCE

Ö Deux bateaux promenade sur le Rhône  + Le professionnalisme de l’entreprise   + L’emplacement   (250 et 115 pl) entre Arles, Avignon,  Roquemaure : croisières dîner, déjeuner  + Bonne rentabilité   ou ballade    

Ö Navette entre Avignon et l’Ile Piot 

repas)

LE BOATEL

Bouc au niveau de Pont Van Gogh 

− Sous investissement des acteurs  et collectivités par cette activité  

− Mauvaise qualité des liaisons fleuve/terre − Absence d’une culture de fleuve   − Difficulté d’accostage  + Qualité des prestations (chambres et 

Ö Hôtel restaurant sur le canal d’Arles à 

+ Appui grâce aux partenariats   + Un réseau local de promotion et 

+ Environnement : espaces naturels prisés   de commercialisation  + Politique extravertie = capacité à travailler  en réseau    

− Limite de la capacité pour amortir les frais  − Situation non adéquat (éloignement)  Ö Exploitation d’une péniche hôtel de 8  + Stratégie porteuse : un segment de 

RHÔNE CROISIÈRE

cabines.  

marché peu occupé  

Ö Organisation de croisière à la semaine  + Professionnalisme   sur le Rhône et canal du Rhône à Sète.   + Exploitation des points forts touristiques   Ö Prestation haut de gammes et 

− Déficience des équipements  d’accostage 

clientèle américaine  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

36


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives Hormis pour les croisières de grandes unités sur le Rhône où la CNR et les armements ont, semble‐t‐il, pu et su jouer un rôle « gagnant‐gagnant », le  Rhône est très peu mis en valeur en tant que vecteur d’économie du patrimoine naturel et culturel.    

Le Rhône  méridional  a  tous  les  atouts  pour  entrer  de  plain‐pied  dans  la  « base  économique »  du  territoire,  celle  constituée  par  les  activités  qui,  dégagent  du  chiffre  d’affaires  de  clientèles  extérieures  au  territoire  (tourisme  national  et  international,  services  « pointus »  aux  entreprises,  recherche et enseignement supérieur). Aujourd’hui le patrimoine qui supporte ces activités est très largement provençal et maritime mais fort peu  rhodanien sauf en Camargue.   

S’agissant de  « microstructures »  (très  petites  entreprises,  associations),  celles  qui  sont  dans  l’univers  marchand  semblent  être  bien  prises  en  compte  par  le  dispositif  de  gouvernance  territoriale  mis  en  place  dans  le  domaine  du  développement  technique  et  économique ;  le  PRIDES  « Patrimoines et Cultures » en PACA constitue un levier intéressant.      En revanche celles qui, comme SILOE, relèvent de l’économie sociale et solidaire, sont soumises comme leurs consœurs à des difficultés chroniques  d’ordre budgétaire qui limitent à tout point de vue leur impact.   

La recherche d’articulations systématiques avec les lycées et centres de formation initiale et continue est une condition de l’amélioration de leurs  retombées tant en terme d’insertion des publics formés que de mise en valeur des patrimoines fluviaux ou liés au fleuve.     Une voie possible à explorer serait celle de la mise en œuvre de programmes de formations complémentaires d’initiative locale (procédure FCIL) à  définir, animées par un partenariat à mettre en place entre l’Education Nationale, le Ministère de l’Agriculture (pour l’enseignement agricole), les  Chambres Consulaires (pour l’apprentissage), les Directions du Travail et les structures d’insertion.    

Une seconde  voie,  non  exclusive  de  la  précédente,  serait  celle  d’un  rapprochement  avec  les  Missions  Locales  de  la  vallée  qui  pourraient  ainsi  intégrer le paramètre patrimoine rhodanien dans leur approche avec les interlocuteurs qu’elles ont à relier pour faciliter l’insertion professionnelle  des 18/25 ans.   

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

37


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Le patrimoine fluvial peut en effet être à la fois un angle d’attaque de milieux professionnels pointus et donc difficilement identifiables pour des  structures  comme  les  missions  locales  (tourisme  et  restauration  /  hôtellerie  « flottants »,  construction  et  réparation  navales,  éco‐construction  à  partir de matériaux du fleuve ou de ses abords, enseignement / encadrement de pratiques sportives…) et un facteur de motivation pour les jeunes  en recherche d’emploi ou de formation professionnelle.   

Indépendamment de ces orientations, il serait intéressant d’aider les acteurs du patrimoine Rhône à se fédérer pour obtenir une meilleure visibilité  sur  la  scène  sociale :  associations  de  sauvegarde,  de  promotion…  ou  même  à  se  constituer  dans  les  cas  où  leurs  intérêts  seraient  mal  défendus  (exemple de la batellerie touristique de petit gabarit). Cela pourrait, dans un premier temps, prendre la forme d’un répertoire comme celui édité par  « Patrimoine rhônalpin ».     Au‐delà  de  ces  constats  ponctuels,  il  semble  que  la  relation  « hommes  /  fleuve »  doive  et  puisse  être  renforcée  dans  sa  dimension  proprement  humaine maintenant que semble achevée la période des grands aménagements qui l’ont profondément changée dans sa dimension physique. Or, il  ne semble pas aujourd’hui que les grands acteurs de l’infrastructure fluviale (CNR, VNF) ou de ses abords (grandes villes riveraines) aient l’intention  et/ou la possibilité de déployer des efforts particuliers dans cette direction. Nous avons vu plus haut que les « petits acteurs » étaient trop faibles et  dispersés pour lui donner davantage de vigueur.    

Dans cette perspective et au‐delà de la mise en œuvre du plan Rhône, il serait utile afin de canaliser les processus et de faire vivre les procédures,  de passer en revue les dispositifs de développement local en vigueur sur la vallée du Rhône avec le souci d’identifier les voies et moyens d’y intégrer  la dimension économique du patrimoine du fleuve Rhône, qui souffre d’être aujourd’hui un angle mort, à la fois géographique et thématique, des  politiques publiques. 

Perspective action(s) : → Fiche 1.1.1 : Qualification de TPE de valorisation du fleuve – aide au développement de petites structures permettant la découverte du fleuve

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

38


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 1.2. Promouvoir le fleuve comme une destination en soi (loisirs et tourisme) Bien que de plus en plus de paquebots fluviaux naviguent en vallée du Rhône, le fleuve ne constitue pas pour autant une destination touristique  construite. La présence de ces grosses unités n’a d’ailleurs que très peu d’impact économique sur les territoires traversés.   Le fleuve n’est que trop peu présent dans les politiques de promotion touristique alors même qu’il constitue l’une des richesses de la vallée en la  matière. Souffrant encore trop de son image de frontière, le fleuve patrimoine et trait d’union des territoires brille par son absence.    

Observations    

Analyse des outils de promotions dans l’espace Rhône méridional  La  lecture  des  outils  de  promotion  des  offices  de  tourisme  du  Rhône  méridional permet  de  constater  un  ensemble  de  faiblesses  en  matière  de  promotion du fleuve1.   

Ö Les  territoires  (communes  ou  intercommunalités)  s’identifient  très  peu  au  fleuve  Rhône  préférant  s’identifier  à  la  Provence  (y  compris  pour les territoires gardois : Pont‐Saint‐Esprit, Villeneuve‐lès‐Avignon) et, plus au sud, à la Camargue (Beaucaire Terre d’Argence, Arles…).  Ö Le Rhône est très peu évoqué comme élément patrimonial ou comme thématique à découvrir contrairement aux Côtes du Rhône (Gard et  Vaucluse) ou à la romanité,  Ö Quand il est évoqué, le Rhône est décrit de manière peu valorisante (référence aux aménagements du XXe siècle, aux crues…) ou comme  simple « support » de petites balades sur les berges.   

Analyse des propositions de circuits locaux de découverte  Ö  On  remarque  qu’on  invite  les  visiteurs  à  « quitter »  le  couloir  rhodanien  pour  aller  découvrir  « les  marges »,  en  s’éloignant  du  fleuve.  Parfois, on propose de « franchir » le Rhône pour aller découvrir les grands sites touristiques. Jamais, le Rhône n’est abordé comme objet de  compréhension de la destination, de ses éléments patrimoniaux et paysagers, de sa culture et de ses traditions. 

Ö De  la  même  manière,  dans  les  cartes  touristiques  (éditées  localement,  par  les  départements  ou  les  régions),  le  Rhône  apparaît  systématiquement comme un « objet frontière ». 

1

Analyse repérée par le cabinet Géosystème, spécialisé en ingénierie du développement durable et du tourisme, contributeur à la présente étude CPIE RHONE PAYS D’ARLES

39


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

40


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Pourtant,  si  on  analyse  les  comportements  des  visiteurs,  il  paraît  évident  que  le  Rhône  est  au  cœur  d’une  destination  touristique  composée  des  départements  du  Gard,  du  Vaucluse  et  des  Bouches‐du‐Rhône…  destination  que  l’on  retrouve  par  exemple  dans  le  Guide  Vert  « Provence »  dans  lequel  le  Rhône  apparaît  comme  la  colonne  vertébrale  (comme  c’est  le  cas  aussi  dans  la  partie  septentrionale  avec  le  guide  Vert  « Vallée  du  Rhône »).   

Extrait du Guide vert de Michelin – Destination Provence CPIE RHONE PAYS D’ARLES

41


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Des potentiels Sur le  territoire  d’étude,  il  n’y  a  pas  un  paysage,  pas  un  terroir,  pas  une  ville,  pas  un  village,  pas  un  savoir‐faire  qui  puisse  se  comprendre  et  s’apprécier, sans faire référence au rôle joué par le Rhône. Il suffit de lire les atlas paysagers, les ouvrages sur l’histoire, sur les arts ou encore sur la  géographie pour nous le rappeler.                                                                                                → Le Rhône est créateur de terroir, créateur de paysages… 

Terroir viticole dans la vallée du Rhône méridionale

Paysage du Rhône près de son embouchure

Cette identité Rhodanienne semble aujourd’hui  émerger grâce à plusieurs initiatives et projets : 

Ö Dans le domaine culturel avec la mise en réseau des sites et événements pilotée par la Maison du Fleuve Rhône (« Cap sur le Rhône » ou  « Fleuve Rhône : la saison »), ou encore dernièrement, avec la grande exposition sur « César : le Rhône pour mémoire » proposée par le  Musée Départemental d’Arles Antique, 

Ö Par les déplacements doux, avec principalement le projet « Via Rhôna, du Léman à la Mer » qui permettra à terme de connecter entre eux  les dispositifs départementaux et locaux de randonnées sous toutes ses formes, 

Ö En faveur du tourisme sur le fleuve (et notamment la plaisance)  

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

42


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Pour affirmer l’identité rhodanienne, il convient de mettre en valeur les nombreux panoramas qui invitent à la contemplation, génèrent de l’émotion  et donnent les clés de compréhension.   Enfin,  devant  l’émergence  de  nouveaux  territoires  de  projet  (tels  qu’ils  se  dessinent  à  travers  la  réforme  territoriale)  et  les  nouveaux  défis  du  développement durable, le Rhône pourrait retrouver une place centrale dans les grands projets d’aménagement de l’espace et de développement. 

Perspectives Ö    Il  convient  de  travailler  à  plusieurs  échelles  de  manière  plus  cohérente  notamment  pour  que  les  politiques  départementales  et  intercommunales  prennent  davantage  en  compte  la  question  du  fleuve  Rhône  et  ses  enjeux  touristiques.  Le  travail  spécifique  sur  «  la  destination du fleuve Rhône » doit être piloté et coordonné par un ou des organismes spécifiques pouvant intervenir sur les deux rives du  fleuve. 

Ö Il serait intéressant d’avoir une bonne visibilité des offres de « la destination du fleuve Rhône » avec par exemple l’existence d’un portail  Internet dédié. 

Ö À court terme, il est demandé que l’information concernant le Plan Rhône circule mieux (des efforts doivent être faits dans les deux sens).  Parallèlement, il convient de mener des actions de sensibilisation en faveur des acteurs locaux pour favoriser l’émergence de « la destination  du fleuve Rhône » et son appropriation.    Perspective action(s) : → Fiche 1.2.1 : Mettre en place un dispositif d’animation en vue d’une promotion touristique du fleuve

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

43


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 1.3. Favoriser de nouveaux usages et familiarités pour les habitants

Observations      

Le Rhône connaît une audience grandissante auprès des riverains et plus largement du grand public.   Ö Les pratiques du fleuve changent, le regard des riverains se transforme. De nouvelles pratiques en lien avec une demande sociale de loisirs  et  de  proximité  (le  téléski  de  Condrieu‐les  Roches,  des  rivières  artificielles…)  apparaissent.  Mais  aussi,  les  sollicitations  en  matière  de  développement durable (port propre, activités nature en fort développement…) accompagnent ce renouveau.    

Ö L’affluence manifeste de pratiquants sur les parties réalisées de la vélo‐route Léman‐Méditerranée (notamment sur le Haut Rhône et le  Rhône moyen septentrional), le développement d’offres de loisirs par des prestataires privés (pratique du canoë kayak sur le haut Rhône ou  dans  l’agglomération  lyonnaise),  l’engagement  des  collectivités  dans  l’aménagement  de  leur  façade  fluviale  (quai,  port,  appontement..)  nourrissent des projets et perspectives pour le fleuve de demain.    

Ö Des demandes en matière de loisirs de proximité : pratiques sportives, circuit de découverte du milieu, aménagement d’équipement de  type  vélo‐route,  aménagement  des  rives  augmentant  les  facilités  d’accès  et  rendent  compte  désormais  d’une  volonté  de  vivre  le  fleuve  au  quotidien.      

Ö L’accompagnement  de  cette  dynamique  est  manifestement  porté  par  les  communes  ou  communautés  de  communes  au  travers  d’opérations de valorisation ou de réaménagement de leur façade fluviale.     

Ö Sur  le  linéaire,  nombreuses  sont  les  situations  d’une  volonté  affichée  de  créer  les  conditions  de  nouveaux  usages  et  de  développer  les  fréquentations du fleuve.  

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

44


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Des potentiels

Des collectivités riveraines du fleuve aux premières loges  Ö  De  Vallabrègues  à  Port  St  Louis  du  Rhône,  selon  des  modalités  adaptée  aux  singularités  locales,  chacune  des  situations  marque  de  son  empreinte la réappropriation de sa façade fluviale.   

Ainsi, la Communauté de communes Pays Rhône Ouvèze (Bédarrides, Caderousse, Châteauneuf du Pape, Courthézon, Jonquières, Sorgues) a choisi  d’inscrire ce mouvement dans sa compétence tourisme. Partenaire du réseau Cap sur le Rhône, fabuleuses histoires de navigation, la création de  parcours thématiques (voir monographie), l’implantation d’un débarcadère pour paquebot fluvial pour manifester son engagement à reconquérir les  rives.   

Une situation favorable et attractive : curiosité de découvrir un autre territoire, le fleuve   Ö  L’espace Rhône méridional jouit d’une position géographique très favorable. Au‐delà même du phénomène d’héliotropisme bien connu,  cet espace ne manque pas d’identités, de points d’accroches touristiques (Provence, Camargue, Alpilles, Côtes du Rhône, Cévennes, etc.), de  patrimoines à la fois historiques et culturels (musées, châteaux, édifices et évènements religieux, médiévaux, traditionnels, villages troglodytes,  etc.) que « naturels » (2 PNR, dont un pour la seule partie du delta – proximité de Parc nationaux également, nombreuses réserves et espaces  naturels, etc.). Le sud de la France est un espace très prisé, très fréquenté par les touristique et ce, depuis des décennies. 

Ö En plus d’être une ressource indéniable, cette clientèle, habituée pour partie, a besoin de découvrir de nouveaux horizons, de trouver dans  ces espaces méridionaux de nouvelles destinations : les offres en matière de fréquentation et de loisirs liées au fleuve séduisent de plus en plus  d’adeptes, elles ont un avenir certain et non négligeable. On peut citer par exemple l’engouement grandissant pour les sorties croisiéristes sur  le fleuve ou la remontée croissante des plaisanciers « maritimes » vers l’intérieur des terres via les canaux de dérivation du fleuve (ex. du canal  du Rhône à Sète).   

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

45


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives  

Le fleuve de demain s’imagine dès aujourd’hui…  … eu égard aux attentes du public qui évoluent dans le sens d’une meilleure prise en compte des accessibilités, d’une diversité des offres associée à  une exigence de qualité des prestations.   

Un panel de propositions convoquées :   Aménagement des rives et d’équipements dédiés au tourisme fluvial (quais, haltes, ports), de sentiers randonnées, vélo‐route, l’organisation de  fêtes, l’appui aux clubs sportifs, la revalorisation du patrimoine, les liaisons fleuve‐terre, la conception de projets culturels (…) constituent un  ensemble de ressorts à partir desquels les acteurs investissent l’univers fluvial.   

Les potentiels d’ores et déjà palpables – Une politique de tourisme fluvial à structurer  Dès lors, ne s’agit‐il pas d’anticiper les évolutions en matière de développement d’usages et de pratiques pour accompagner chacun (collectivités,  porteurs de projet, association) à composer une partition compatible avec les demandes sociales présentes et à venir ?2     

Perspective action(s) : → Fiche 1.3.1 : Identification des besoins et des types de réponse en lien avec les spécificités locales

2

Voir étude VNF (en cours) CPIE RHONE PAYS D’ARLES

46


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Dominante RESSOURCES

Orientation 2 : Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?

Mosaïque de paysages, explosion de couleurs, mélange des terroirs et singularité des territoires, pléiade  d’acteurs  locaux,  partage  d’enjeux  convergents  comme  divergents…  l’espace  Rhône  méridional  n’est  peut‐être  pas  une  exception  mais  force  est  de  constater  que  ce  territoire  est  riche  d’atouts,  de  ressources, de patrimoines mais aussi de savoir‐faire, de projets, d’initiatives…  

Visite Puits à crémaillère Camargue

Ces spécificités  font  exister  cet  espace,  il  est  identifié  comme  un  territoire  de  destination  mais  aussi  comme un support de connaissances pour la compréhension d’enjeux plus vastes. Le fleuve, sa vallée,  son fonctionnement, ses patrimoines, etc. constituent un réservoir inépuisable de ressources utiles à la  connaissance, à la création d’outils pédagogiques.  Mobiliser les connaissances  Des savoirs ancestraux sont aujourd’hui encore valorisés dans le cadre de manifestations culturelles ou folkloriques mais ils tendent à disparaître.  Des  chercheurs  passionnés  agissent  minutieusement  autour  du  fleuve  mais  tellement  discrètement.  Des  vestiges  hydrauliques  témoignent  d’une  histoire commune entre le fleuve et les hommes mais ils sont en voie de destruction ou peu préservés ...  La connaissance est partout sur le territoire, elle est détenue par de précieux acteurs passionnés par cet espace qu’ils étudient, fouillent, aménagent,  dessinent… Ainsi, il est fondamental d’identifier, collecter, connaître ces informations et de réunir les personnes ressources associées.  Transmettre à qui ?   Transmettre  c’est  faire  connaître,  c'est‐à‐dire  donner  les  clés  de  compréhension  de  son  environnement  proche  mais  aussi  du  monde  dans  lequel  nous vivons. C’est le pari d’une éducation au service d’un développement plus durable des territoires et une des conditions essentielles de sa mise en  œuvre.   A destination de différents publics, on parlera de sensibilisation, d’information pour le grand public, les touristes, les habitants ou d’éducation pour  les  enfants,  les  scolaires  ou  encore  de  formation  et  de  conseils  pour  un  public  spécifique :  décideurs  politiques,  acteurs  socioprofessionnels,  partenaires éducatifs, etc.  Et comment ?  C’est  la  somme  de  différentes  formes  d’actions  éducatives,  de  nombreux  outils  pédagogiques  associés  à  différents  acteurs  et  réseaux  du  monde  éducatif qui permettra une vaste diffusion des connaissances sur le fleuve dans tout l’espace Rhône méridional.  Il conviendra dans cette partie de  montrer  tout  l’enjeu  et  la  nécessité  de  construire  collectivement  une  offre  éducative  harmonieuse,  variée  mais  aussi  complémentaire  dans  un  objectif d’éducation au développement durable des territoires et dont l’unique support serait le fleuve et sa vallée.   CPIE RHONE PAYS D’ARLES

47


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 2.1. Co Construire un référentiel commun sur le Rhône méridional

Si l’identification et le référencement des connaissances sur le fleuve est fondamental, il n’en est pas moins important de mobiliser les hommes, les  acteurs… les personnes « Ressources » riches de ces enseignements. Plus que des éléments de connaissances alimentant un recueil d’informations  sur le Rhône méridional, une co construction est à envisager.   Ainsi,  la  première  proposition  que  nous  ferons,  concernant  l’accès  à  la  connaissance  et  à  l’information,  est  de  constituer  un  document,  de  type  Référentiel,  regroupant  et  organisant  un  ensemble  de  connaissances  et  d’informations  autour  de  l’objet  fleuve.  Ce  travail  de  mobilisation  des  ressources  se  fera  en  réunissant  différents  acteurs  connaissant  et  agissant  dans  cet  espace  Rhône  méridional.  La  démarche  en  ce  domaine  étant  aussi importante que le but.   

Observations    

Des programmes d'étude ou de recherche isolés   La Camargue et le fleuve Rhône, pour leurs enjeux environnementaux mais aussi pour leurs intérêts économico‐sociaux, sont des espaces propices  aux actions de recherche, de protection et de valorisation, ainsi de nombreux programmes et études y sont conduits – on peut citer par exemple le  travail du DESMID3 qui étudie les relations entre l’homme et le fleuve dans le delta – Pour autant :  

Ö Les  résultats  sont  méconnus  ou  mal  connus  du  public  comme  des  acteurs  locaux  :  collectivités  locales  en  priorité,  habitants,  scolaires,  enseignants et professionnels par ailleurs.  

Ö Les résultats ne sont pas valorisés à des fins de diffusion de cette information scientifique ou de programmes pédagogiques.   

Beaucoup de connaissances, de savoirs et d’informations sur le fleuve mais pas assez exploités  Ö Il n’existe pas de document où sont réunies les Connaissances, les Ressources sur le fleuve ou sur sa vallée,   Ö On ne trouve pas non plus de lieux ni de moments fédérateurs où convergent les différents acteurs s’intéressant au fleuve, à son passé, son  devenir… Ils sont pourtant les témoins de la richesse du fleuve. 

Ö Ces sources de connaissances sont mal ou trop peu exploitées. On notera par exemple le travail du CPIE Rhône Pays d’Arles qui dans sa  mission  éducative  s’efforce  de  mobiliser  les  acteurs  et  de  diffuser  les  connaissances  et  informations  scientifiques,  historiques  ou  contemporaines, culturelles aussi. 3

DESMID : Dynamiques Ecologiques et Sociales en Milieu Deltaïque CPIE RHONE PAYS D’ARLES

48


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Des potentiels

Des acteurs intéressés par une démarche collective autour du fleuve  Un  nombre  important  d’acteurs  agissant  sur  le  fleuve  a  été  identifié  et  ce,  à  différentes  échelles,  niveaux  ou  encore  thématiques.  On  retrouve  différents corps de métier : chercheurs, enseignants, collectivités, archivistes, associations, entreprises, musées, aménageurs, etc. Tous détiennent  une partie du « savoir Fleuve », tous ont une plus value à apporter sur la connaissance générale qu’on peut avoir du fleuve, tous peuvent participer  de près ou de loin à l’ambition éducative Rhône méridional.    

Principe de redistribution de la connaissance : où la trouver ? Comment la diffuser ?   Ö  Le  CPIE  Rhône  Pays  d'Arles  essaie  progressivement  de  s'associer  aux  projets  de  recherche  pour  faciliter  l’initiative  dans  la  diffusion  des  informations  scientifiques  (risque  inondation,  les  pollutions  dans  le  Rhône)  et  créer  des  lieux  participatifs  afin  de  promouvoir  de  nouvelles  modalités d’appropriation des connaissances et une implication plus responsable et citoyenne.  Il essaie également de proposer une approche transversale autour du fleuve. Par exemple, on peut citer une première amorce de travail qui va  dans  ce  sens :  en  2009,  à  la  demande  de  médiateurs  des  musées  d’Arles,  le  CPIE  a  proposé  2  journées  de  formation  sur  le  fleuve  au  cours  desquelles différents regards ont été dispensés.  Une  des  finalités  du  CPIE  est  l’identification  et  la  mobilisation  de  personnes‐ressources  et  leur  mise  en  synergie  pour  produire  à  partir  des  connaissances et des savoirs faire, les outils et dispositifs  indispensables à leur transmission.   

Sortie grand public « Découverte d’un fleuve, le Rhône » Organisation CPIE RPA en partenariat avec VNF Ici au niveau du port fluvial d’Arles

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

49


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives La constitution  d’un  vaste  référentiel  qui  réunirait  et  organiserait  des  éléments  de  connaissances  ainsi  que  les  personnes  détenant  ces  savoirs  apporterait la plus value nécessaire à la compréhension de l’espace Rhône méridional.  Il répond à l’enjeu principal de mobilisation de la connaissance sur le fleuve.   

Basé sur les enjeux des territoires, ce référentiel Rhône méridional s’articulerait de façon suffisamment concrète et dynamique pour alimenter de  façon cohérente et harmonieuse différents programmes pédagogiques : projets classe pour les établissements d’enseignement, plans de formation  d’élus, de techniciens ou d’enseignants, sensibilisation des habitants, etc.   

Ö  3 grands domaines exploratoires sont pressentis :   Un fleuve, un bassin versant : patrimoine naturel en évolution constante  Entre Nature et Société : cadre de vie et patrimoines culturels  Vers un développement durable des Territoires : socio‐économie, environnement, aménagement   

Ö  Ce référentiel aurait pour but de :   Regrouper  l'ensemble  des  savoirs  sur  le  fleuve  dans  un  document  partagé,  transversal  et  évolutif  tout  en  y  associant  les  personnes  qui  détiennent ce savoir : les chercheurs, les gestionnaires et protecteurs des milieux, les musées, etc.  Alimenter les dispositifs pédagogiques ayant pour objectif d'apporter connaissances, information, compréhension à tous les publics.          Perspective action(s) : → Fiche 2.1.1 : Création d’un document référentiel sur le Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

50


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 2.2. Favoriser un accès élargi à la connaissance : du Risque au Territoire

L’éducation, la sensibilisation, la formation ou l’information sont autant d’outils qui permettent la transmission de messages plus ou moins sensibles  à destination de publics différents et sous des formes variées et complémentaires. On parlera d’éducation (à l’environnement ou au développement  durable et plus largement au territoire) pour les scolaires ; de sensibilisation vers  le grand public (citoyens, touristes, professionnels, collectivités,  etc.) quand les messages sont plus généraux. La formation et l’information, quant à elles, ciblent majoritairement les acteurs socioprofessionnels, les  techniciens et élus des collectivités territoriales : diffusion de messages et apport de méthodes d’actions concrètes.  C’est bien l’ensemble de ces messages, outils et programmes pédagogiques qui permettra un accès élargi à la connaissance et à la compréhension du  fleuve, de sa vallée et de l’identité méridionale qui lui est singulière.    

Observations      

Prédominance du volet inondation quand on parle du fleuve    Si le Plan Rhône définit des enjeux durables de gestion et de protection face aux inondations, d’autres documents réglementaires (doctrine Rhône,  PPRI,  etc.)  bien  souvent  mal  connus,  interviennent  dans  les  difficiles  décisions  d’aménagement  du  territoire.  Toutes  les  communes  riveraines  du  Rhône sont concernées par ce risque.  Mais ne faudrait‐il pas dépasser la « simple » notion de risque inondation pour envisager un aménagement durable du fleuve ?  

Ö Comprendre  les  inondations,  demande  une  lecture  approfondie  et  une  compréhension  didactique  de  ce  qu’est  un  bassin  versant  mais  aussi du fonctionnement fluvial, des activités humaines induites, des acteurs de la gestion de l’eau ou des aménagements sur le Rhône, etc.  

Connaître, comprendre… c’est accepter, c’est aussi décider  Pour  sensibiliser  aux  inondations,  on  parlera  de  Culture  du  risque.  La  question  des  inondations  est  une  question  délicate  qui  fait  débat.  Les  élus  locaux  sont  confrontés  à  un  risque  latent,  contraignant,  affectant  des  habitants  pas  forcément  avertis  ni  convaincus  car  ce  débat  est  souvent  la  manifestation  concrète  de  choix    situés  à  l’interface  des  intérêts  particuliers  et  de la  difficile  notion  d’intérêt  général.  C’est  un  risque  encore mal  compris par les décideurs eux‐mêmes. Alors que pour envisager un PADD, la compréhension des enjeux liés à ce risque est pourtant primordiale,  prendre en compte le risque n’est pas seulement une contrainte c’est aussi savoir décider autrement, innover, réfléchir en toute connaissance de  cause et elles sont complexes.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

51


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Ö A  des  publics  différents,  des  réponses  pédagogiques  différentes… :  la  diffusion  de  ces  connaissances  doit  pouvoir  prendre  des  formes  diverses et complémentaires : rencontres thématiques, conférences débats, films, expositions, projets classe, etc.  Ces formes de sensibilisation et d’éducation existent sur le territoire mais elles ne sont pas encore structurées, sommaires et peu organisées  entre les 2 rives du fleuve à l’échelle du Rhône méridional. 

Ö Utiliser de nouveaux supports comme Internet (TV participative, lettre, plateforme, etc.) et inventer de nouvelles formes de diffusion de  cette culture du risque, plus participative et constructive avec les acteurs de l’eau comme avec les citoyens (théâtre, focus groupe, etc.) ou au  moyen de nouveaux supports.   Ces  nouvelles  approches  pédagogiques  sont  encore  rares  et  mériteraient  d’être  développées  même  si  quelques  initiatives  sont  tentées.  On  peut  citer  par  exemple  le  festival  des  EnviesRhônement  ou  l’exposition  « Rhône,  qui  l’eût  cru(e) ? »  qui  tentent  une  approche  du  risque  inondation par la culture, l’attrait artistique, le croisement des publics.…      

Festival des Envies Rhônement : Arts et environnement dans le delta du Rhône Thématique 2009 : [in] visible... Les inondations mises en lumière lors de la guinguette à parole organisée par le CPIE : l’utilité de la catastrophe ?

Des potentiels Des projets disparates   Le territoire compte quelques initiatives éducatives avec des thématiques, des finalités et des outils tous différents des uns des autres.   Les acteurs du monde éducatifs sont nombreux, on y retrouve des têtes de réseaux, structures reconnues et ancrées sur leur territoire mais aussi des  plus  petites entités dont l’action encore limitée mériterait d’être valorisée et développée.  

Ö Des porteurs de projets et des actions éducatives concernant le fleuve encore mal connues : besoin d’un état des lieux plus complet  Ö Pas de liens entre ces différentes offres sur l’ensemble du territoire, le fleuve étant une barrière administrative : établir de façon concertée  des axes stratégiques en matière d’éducation au territoire entre les 2 rives.   

Ö Une  offre  encore  trop  éparse  mais  où  des  complémentarités  sont  à  imaginer :  des  dispositifs  d’action  pédagogiques  à  développer  avec  l’ensemble des acteurs  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

52


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives : développement de l’action Favoriser un accès élargi à la connaissance revient à multiplier les offres éducatives en matière de connaissance sur le fleuve. Le risque inondation  étant bien pris en compte, il serait pertinent et intéressant de partir de cette indispensable thématique et l’élargir là une information plus complète  autour du fleuve.    

Ö Développement d’animations pédagogiques sur les inondations mais pas seulement : croisons les regards !  Partir de l’existant et développer des nouvelles formes d’actions pédagogiques adaptées au public visé.   Le  référentiel  Rhône  méridional  pourrait  par  exemple  servir  de  base  ressource  pour  trouver  l’information,  enrichir  les  programmes  et  construire des animations plus originales et plus pertinentes au regard des enjeux du territoire. On peut également imaginer que les personnes  Ressources organisant le référentiel soient – à titre de témoins – des intervenants dans ces programmes pédagogiques.   Exemple  du  programme  pédagogique  du  CPIE  Rhône  Pays  d’Arles  «  Un  fleuve  à  découvrir :  le  Rhône  »  qui  propose  pour  une  même  classe    une  navigation sur le Rhône (divers messages de sensibilisation sur le fleuve : inondation, fonctionnement, ripisylve, activités portuaires, etc.), une sortie  au bord du fleuve (visite des anciens quartiers de mariniers), une visite historique et culturelle dans un des musées... Lors de ces sorties et selon les  possibilités, des acteurs du territoire interviennent et parlent de leur travail (ex : SYMADREM, Port fluvial d’Arles, historien de la navigation…)   

Ö Création de nouvelles formes d’animations pédagogiques  Eviter de tomber dans des formes routinières de découverte et de compréhension d’un espace. Même si elles sont absolument nécessaires,  elles  doivent  et  peuvent  être  complétées  par  un  approche  moins  didactique  et  plus  dynamique  où  le  formé  serait  aussi  acteur  de  son  apprentissage.   Exemple  d’un  projet,  à  valoriser  et  accompagner,  innovant  et  proposant  une  autre  approche  du  fleuve  tant  pour  un  public  scolaire  que  adulte  (touristes,  professionnels  en  formation,  etc.) :  création  d’un  sentier  découverte  des  activités  humaines  dans  le  lit  majeur  d’un  fleuve,  le  Rhône   « Sentier des pieds dans l’eau » au cœur des Marais du Vigueirat. Ce sentier proposera au public un parcours où seront mises en lumière réellement  les activités de hommes autour du fleuve : un riziculteur qui sème, qui inonde ? l’éleveur de taureaux qui organise son troupeau ? une compagnie  artistique qui travaille et crée à partir d’une problématique fluviale ? un espace pédagogique d’animation pour les scolaires ? Etc.   Le promeneur averti se ballade au cœur d’un vrai musée vivant, il sera en contact direct avec les hommes qui vivent en lien constant avec le fleuve.  C’est une nouvelle forme d’approche pédagogique et interactive.   Un autre exemple d’apprentissage interactif pourrait être le développement de Théâtre forum, cette technique a déjà fait ses preuves. Elle s’avère  souvent  utile  pour  traiter  des  épineuses  questions…  Pollution,  inondation  sont  des  terrains  fertiles  d’exploitation  de  ces  formes  théâtrales  où  le  spectateur devient acteur de son apprentissage.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

53


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Ö Harmonisation des animations pédagogiques  Sur  les  deux  rives  du  fleuve,  autant  de  projets  pédagogiques,  de  structures  éducatives  ou  de  programmes  de  sensibilisation  autour  de  la  question des inondations ou plus largement du fleuve se sont développées. Les barrières administratives empêchent encore trop souvent les  croisements entre les offres pédagogiques. Et pourtant, un réel potentiel serait à gagner en harmonisant les approches pédagogiques autour  du fleuve. Mutualiser ne stérilise pas les actions pédagogiques mais au contraire, les enrichit, les améliore et favorise le travail transversal et  collectif. En encourageant les projets interrégionaux, interdépartementaux on permet le développement de l’identité rhodanienne, on affirme  la volonté d’harmoniser l’action éducative et de rendre plus cohérent l’accès à la connaissance sur le fleuve.  Nota : le troisième volet de cet axe (page suivante) tentera de répondre à cet enjeu majeur véritable pendant des politiques de développement local.    Ö Création d’outils pédagogiques   La  mutualisation  des  savoirs  et  savoir‐faire,  le  partage  des  informations  et  des  outils  pourraient  permettre  le  développement  de  nouveaux  concepts  éducatifs.  Mais  une  bonne  animation  pédagogique  –  qu’elle  soit  à  destination  de  scolaires  comme  d’adultes  –  a  aussi  besoin  de  supports… Les différentes structures éducatives, de par leurs expériences, s’accordent à affirmer le besoin de se doter en outils pédagogiques.  De  quoi  parle‐t‐on  quand  on  parle  du  fleuve  et  comment  le  montrer  quand  on  ne  peut  pas  toujours  se  déplacer  pour  y  naviguer  ou  se  promener sur ses quais, ses berges ?    Exemples d’outils pédagogiques à envisager pour parler du fleuve :   Æ  Maquette  du  Rhône  méridional  qui  montrerait  le  bassin  versant  (dans  sa  partie  basse),  le  fonctionnement  du  fleuve  avant  et  après  ses  aménagements,  la  création  du  delta,  la  gestion  de  l’eau  et  des  canaux,  le  rôle  de  la  ripisylve,  du  lit  du  fleuve,  ce  qui  se  passe  en  cas  de  crue  et  d’inondation,  on  y  verrait  également  les  différents  moyens  de  protection  dont  se  dote  l’homme  pour  se  prémunir  des  crises  d’inondation,  etc.  L’intérêt de ce projet réside dans la construction  et la mobilisation des acteurs qu’il nécessiterait mais aussi dans le partage de cet outil à l’échelle de  l’espace Rhône méridional. On peut imaginer une maquette mobile à partager entre acteurs éducatifs.  Æ Livrets pédagogiques « Rhône » à destination du grand public en sortie découverte sur le fleuve mais aussi à destination des enseignants qui  pourraient préparer une sortie terrain avec les élèves, intégrer le fleuve comme un support à leur programme éducatif annuel... Il y a tout un travail  de construction collective encore une fois entre l’école, le territoire et les partenaires éducatifs. Les supports didactiques ici prennent tout leur sens.   Æ  Malle  pédagogique  fleuve  Rhône,  ici  l’idée  est  de  tirer  profit  d’éléments  de  connaissances  et  d’informations  historiques,  géographiques  ou  culturelles  sur  le  fleuve  pour  les  traduire  en  un  outil  complet  d’animation  pédagogique.  La  richesse  de  ce  travail  serait  de  valoriser  les  très  nombreuses ressources documentaires conservées par les archives départementales et qui ne demandent qu’à être « dépoussiérées » et mises en  lumière pour la compréhension et la diffusion de ces  connaissances.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

54


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspective action(s) : → Fiche 2.2.1 : Formation « Aménagements durables et Risque inondation » → Fiche 2.2.2 : Création de Topo guides sur le fleuve « Inondations à … » → Fiche 2.2.3 : Aide à la création et à la valorisation d’un sentier découverte des activités humaines dans le lit majeur d’un fleuve

→ Fiche 2.2.4 : Programme de sensibilisation – Sortie découverte du Rhône à destination du grand public → Fiche 2.2.5 : Valorisation des œuvres hydrauliques de Camargue → Fiche 2.2.6 : Valorisation de l’exposition « Plan Rhône » - Le Rhône qui l’eût cru(e) ? »

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

55


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 2.3. Se préoccuper des synergies entre les différentes offres éducatives On vient de le voir, le territoire ne manque pas d’atouts, de richesses, de projets et de connaissances sur le fleuve... Mais une des clés du gagnant  effort collectif en matière d’éducation réside dans la synergie des actions entre les acteurs locaux et entre les deux rives.   Quelles connaissances apportent les acteurs éducatifs sur le fleuve ? Comment les diffusent‐t‐elles ? Est‐ce que ces projets éducatifs font réellement  écho aux enjeux des politiques locales ? Quelles améliorations et quelles plus‐values sont envisagées ? Quelle est la place du fleuve?…  Ce paragraphe apporte un dernier élément de réponse favorisant la mobilisation des ressources et la diffusion des connaissances sur le fleuve.     

Observations      

Organisation des projets éducatifs très différente d’un département ou région à l’autre  Ö Quelques structures et une organisation en plusieurs teintes  Les  plateformes  EEDD4    sont  efficaces  et  bien  présentes  dans  les  2  régions.  Celle  de  Paca,  portée  par  le  Graine  est  reconnue  et  fortement  dynamique. L’organisation des réseaux départementaux est nettement plus disparate. Si les départements du Languedoc sont très structurés  (exemple du Gard où le Réseau Education Nature & Environnement (RENE30) est porté par la Maison de la Nature et de l’Environnement du  Gard  ‐  MNE  à  Alès),  il  n’en  est  pas  de  même  pour  la  région  Paca.  Cela  dit,  il  n’y  a  pas  de  bons  ou  de  mauvais  fonctionnements,  la  récente  question d’EEDD a laissé naître des vocations, des constructions et des structurations différentes qui apportent aujourd’hui à chaque territoire  un fonctionnement qui lui est propre mais aussi une véritable richesse en terme d’animations et projets éducatifs qu’il serait intéressant de  connaître et de valoriser collectivement.     

4

EEDD : Education à l’Environnement et au Développement Durable CPIE RHONE PAYS D’ARLES

56


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

57


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Des potentiels Même si cela reste insuffisant, des structures s’intéressent à la question du fleuve et construisent petit à petit des animations ou des outils servant la  connaissance sur le fleuve. Cependant, il n’existe pas d’organisation ou de cohérence entre ces actions pédagogiques autour du fleuve. La rencontre  des  têtes  de  réseaux  et  de  quelques  structures  montre  l’intérêt  à  travailler  en  meilleure  entente    et  de  façon  plus  concertée  pour  une  meilleure  efficacité.   

Des initiatives engagées et pertinentes  Ö  Le  CPIE  Rhône  Pays  d'Arles  en  partenariat  avec  le  Parc  Naturel  Régional  des  Alpilles  a  élaboré  un  Schéma  Directeur  d’Education  à  l’Environnement et au Développement Durable (SDEEDD Alpilles). Ce travail fouillé d’investigation a permis de mieux connaître (les ressources,  les acteurs, les lieux, les enjeux, …), mieux faire connaître (élaboration de dispositifs et modules d’éducation, formation pour les enseignants)  et  de  mieux  construire  l’avenir  de  ce  territoire  en  proposant  des  espaces  et  des  temps  de  création  collective  pour  inventer  de  nouvelles  méthodes d’actions éducatives où les notions de transversalité et de développement durable sont réellement intégrées. Ce travail se fait avec  la contribution des acteurs éducatifs du territoire mais aussi de représentant de l’Education Nationale.  

Ö D’autres acteurs se spécialisent dans certains domaines et proposent une rediffusion de la connaissance de façon plus approfondie. Par  exemple, la Maison Régionale de l’eau (dont une antenne est à Vedène dans le Vaucluse) s’intéresse à la question de l’eau sous  toutes ses  formes. Elle développe des études qui ensuite alimentent les projets éducatifs dispensés sur le territoire.      On peut également citer le Centre Méditerranéen de l’Environnement – CPIE Pays de Vaucluse qui travaille particulièrement sur les questions  de  Risques,  concernant  le  fleuve,  ils  développent  des  outils  pédagogiques  originaux  autour  de  la  compréhension  et  la  mémoire  des  inondations.  L’exemple  des  Topo  guides  réalisés  pour  et  avec  la  Communauté  de  Communes  Pays  Rhône  Ouvèze  est  intéressant  dans  la  mesure où il répond à la fois à un enjeu de territoire – la culture du risque – et un enjeu de fréquentation – la découverte du fleuve par l’usage  des déplacements doux » 

Ö Ils existent d’autres initiatives qu’il serait fastidieux de lister dans ce rapport. On peut citer deux exemples illustrant ce potentiel :   Le travail de la MNE‐RENE30 qui a une triple vocation : d’abord centre ressources qui rassemble et met à disposition livres et outils pédagogiques.  Cette  structure  coordonne  les  programmes  pédagogiques  dans  le  Gard  et  contribue  aux  initiatives  dans  le  champ  du  développement  local.  Cette  approche complète permet de nourrir des réflexions sur les nouveaux programmes éducatifs à imaginer et lui confère une excellente connaissance et  implication dans le réseau éducatif du département : l’harmonisation des programmes n’en est que facilitée.    

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

58


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Egalement et  de  façon  plus  originale,  il  faut  souligner  le  travail  du  Musée  Départemental  d’Arles  Antique  qui  grâce  à  une  équipe  dynamique  et  passionnée se préoccupe quotidiennement du fleuve et des trésors qu’il cache. Non seulement le musée cherche à trouver, restaurer et montrer ces  trésors  fluviaux  mais  aussi  il  propose  des  animations  pédagogiques  à  destination  du  grand  public  comme  des  scolaires.  Ces  ressources  sont  précieuses pour enrichir la connaissance et sont indispensables pour la constitution de dispositifs pédagogiques actualisés, complets et harmonieux  sur le fleuve.      

Des initiatives à accompagner et soutenir   Ö  Il  existe  également  de  nombreuses  initiatives  éparses  mais  non  moins  intéressantes.  On  peut  par  exemple  citer  la  base  de  loisirs  de  Beaucaire,  qui,  bénéficiant  d’une  flotte  de  petits  catamarans,  propose  aux  enfants  de  la  commune  (projet  scolaire  et  centre‐aéré)  des  initiations à la voile et au fleuve. En concevant son apprentissage de la navigation, cette structure participe à l’effort de citoyenneté.  Aussi, elle  introduit dans son programme éducatif des notions de sensibilisation à l’environnement et malgré une faible expérience en la matière, cette  structure se dote petit à petit d’informations pédagogiques sur le fleuve, son fonctionnement, le rôle de sa ripisylve, etc.    

Ö Cet exemple n’est pas unique ou isolé, il existe d’autres initiatives de ce type (Archives départementales du Vaucluse : projet de malle  pédagogique sur le fleuve) qui par un accompagnement ou quelques formations ont la capacité à dispenser de réels programmes éducatifs et  ainsi participe à l’effort collectif en matière d’éducation au fleuve, au territoire Rhône méridional.  

Des réseaux identifiés et des volontés de création partagée…   Cette observation a fait l’objet d’un premier travail collectif entre 3 structures d’action éducative  en Rhône méridional identifiées comme « têtes de  réseaux locaux » : le Centre Méditerranéen de l’Environnement, le CME 84 ‐ CPIE Pays de Vaucluse, la Maison de la Nature et de l’Environnement,  Réseau Education Nature Environnement du Gard, la MNE ‐ RENE 30 et l’Association d’Education à l’Environnement et à la Citoyenneté, l’AEEC ‐ CPIE  Rhône Pays d’Arles. Chacune de ces structures traite de la question de l’eau et de l’inondation dans ses projets pédagogiques.  Cette première rencontre a permis de confirmer le besoin de travailler collectivement entre les deux rives et sur les 3 départements concernés par le  fleuve  Rhône.  Chaque  structure  connaît  parfaitement  son  territoire  d’intervention,  les  ressources  à  valoriser,  les  acteurs  à  mobiliser.  Nous  avons  également  identifié  le  besoin  d’associer  des  acteurs  supplémentaires  à  la  réflexion  stratégique :  la  Maison  Régionale  de  l’eau,  compétente  en  matière de programme d’éducation et spécialisée dans le domaine de l’eau ainsi que le Réseau Acteurs Vaucluse Education Environnement, l’AVEE.    CPIE RHONE PAYS D’ARLES

59


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives : Du fait de leur expérience grandissante, de leur accumulation de savoirs et de connaissances, ces structures capitalisent de la « richesse éducative »  valorisable en terme de programmes pédagogiques. Elles sont les structures locomotives de cet espace pour initier une démarche – pas toujours  évidente ‐ de construction collective vers une réelle éducation au territoire Rhône méridional. 

Vers une éducation au Développement Durable et une vraie construction collective  Ö  A  l’image  de  ce  qui  a  été  réalisé  dans  les  Alpilles,  l’élaboration  d’un  Schéma  d’éducation  au  territoire  Rhône  méridional  permettrait  d’identifier de façon plus précise les différents acteurs agissant autour du fleuve, les lieux intéressants à valoriser (la carte des points hauts  constitue déjà une base ressource) etc. Ce travail sera réalisé en collaboration avec les différentes têtes de réseaux indiquées dans ce rapport  et participera aussi à l’effort de mobilisation des ressources et des témoins des activités et potentiels autour du fleuve.   

Favoriser l’émergence de travail en réseau pour permettre une vraie résonance de l’espace Rhône méridional. Ö Mettre du lien entre les actions servira à l’harmonisation des programmes pédagogiques mais aussi cela permettra de faciliter l’effort de  mutualisation des compétences et des connaissances.       Perspective action(s) : → Fiche 2.3.1 : Création d’un Schéma d’Education au territoire Rhône méridional → Fiche 2.3.2 : Création d’outils pédagogiques type malle, maquette du bassin versant, etc. → Fiche 2.3.3 : Réalisation d’un Centre de la Pierre en Tricastin – paysages rhodaniens et transport fluvial

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

60


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Dominante TERRITOIRE

Orientation 3 : Vivre avec le fleuve : partager une culture commune

Identifier, rencontrer  et  mobiliser  de  nouveaux  acteurs  dans  la  démarche,  favoriser  leurs  échanges  en  organisant  des  moments  de  rencontres  interdépartementales ou plus locales sur des thématiques rhodaniennes, en permettant une meilleure communication entre eux (immatérielle par  exemple : plateforme numérique, Lettre d’info, etc.) et la création de petits groupes de travail, de réflexion, de conseils ?   

Après avoir dévalé les fortes pentes des Alpes, le Rhône adoucit sa course au fil de sa descente vers la méditerranée où il termine son parcours dans  une  relative  plénitude  en  Camargue.  Relative.  Car  en  effet,  le  Rhône,  d’une  longueur  avoisinant  les  800  km,  mêle  ses  eaux  alpines  à  celle  de  nombreux cours d’eau plus ou moins importants, on notera parmi les plus forts volumes la Saône, l’Ardèche, la Drôme, le Gardon et la Durance. C’est  finalement un réseau immense constituant un bassin versant de près de 100 000 km² que le Rhône unit et transporte jusque dans sa partie la plus  méridionale vers son exutoire, le  système deltaïque camarguais.  Dans son parcours originel, c'est‐à‐dire avant la période des grands aménagements du fleuve, le Rhône  façonnait, modelait, créait les paysages rhodaniens, il arrosait les campagnes, abritait de nombreuses  espèces  halieutiques,  il  permettait  le  transport  et  les  flux  de  marchandises  entre  ses  rives,  avec  l’Europe ou la méditerranée, il était déjà un élément moteur du dynamisme local et un atout pour les  populations riveraines.  De l’époque antique prospère en passant par le terrible petit âge glaciaire jusqu’à nos jours, le Rhône  n’a pas toujours été « le meilleur ami de l’homme », régulièrement, des épisodes de crues inondaient  inexorablement les campagnes et les villes des jours durant.   Petit  à  petit  les  riverains  ont  appris  à  maîtriser  le  fleuve,  ils  l’ont  plus  ou  moins  contenu  entre  des  digues, pas toujours fiables pour autant, ils l’ont détourné de son action créatrice de paysages pour lui  faire concurrence à coup d’aménagements divers. Maîtrisé, ils lui ont progressivement tourné le dos.  Dans son système actuel, le Rhône est dit « hautement anthropisé, le fleuve file dans son lit rétréci, il  n’est plus vécu comme un élément fondamental de la vie des riverains.   Et pourtant… vivre à coté du fleuve, c’est vivre avec le fleuve. Mais comment accepter positivement un ennemi, un oublié, un prisonnier ?   Eternel questionnement aux enjeux bien réels et qui concernent tous les acteurs riverains, pour percevoir le risque inondation comme une variable  d’aménagement  intelligent  et  non  comme  une  contrainte,  pour   redécouvrir les  plaisirs  rhodaniens  et  les  espaces  de  flânerie  cachés,  pour  redévelopper les métiers et les savoir‐faire lié au fleuve, pour créer du lien et de la cohérence aux projets des territoires, pour traverser le fleuve et  construire  d‘une  rive  à  l’autre.  Il  n’est  pas  illusoire  d’envisager  le  fleuve  comme  une  des  clés  de  valorisation  de  l’espace  Rhône  méridional. CPIE RHONE PAYS D’ARLES

61


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 3.1. Développer une approche globale du fleuve, des projets de territoire

Observations     De  par  sa  nature  ‐  site  géographique,  environnement  spécifique,  axe  de  circulation,  ressource  hydroélectrique,  élément  patrimonial  pour  les  communes et les riverains – le fleuve demeure un objet complexe.   Cette complexité est désormais traduite dans un programme de développement durable : le Plan Rhône. Organisé volontairement en six volets, le  principe  de  développement  et  de  valorisation  du  Rhône  pour  les  prochaines  années  entend  se  fonder  sur  une  approche  globale  où  se  côtoient  l’ensemble des enjeux qui le caractérisent. Cette dynamique globale implique de saisir la multitude des formes, démarches et engagements auxquels  il est soumis.   

Des potentiels Fort de cette actualité, le fleuve constitue désormais pour les collectivités riveraines une ressource fort à propos en matière de développement  territorial, sous les auspices du développement durable.   

Ainsi, plusieurs communes se réapproprient le fleuve par adjonction d’éléments singuliers.   Ö Les fortes inondations de 2003 à Aramon sont à l’origine d’un projet pour l’aménagement de l’espace sud du village porté par la volonté de  reconsidérer la place qu’occupe le Rhône dans la vie et la culture du village. Propice reflet d’une démarche intégrée, le projet entend combiner  prévention des inondations et revitalisation d’une culture de fleuve. 

Ö Beaucaire est dotée d’une riche histoire avec le fleuve (port de Nîmes sur le Rhône, plateforme du commerce du Moyen‐âge au XIXème  avec la foire de la Madeleine) La ville entend traduire dans une version contemporaine son histoire avec le fleuve. Au carrefour du Rhône et du  canal du Rhône à Sète, elle est dotée d’un port de plaisance, d’une base nautique et d’un patrimoine architectural remarquable. 

Ö Le projet de numérisation 3D du pont St Bénezet et du paysage fluvial environnant porté par La commune de Villeneuve Lez Avignon et la  Chartreuse s’inscrit aussi dans un projet de territoire porté par la commune comprenant aussi l’accueil d’événements sur les rives du Rhône et  le développement de modes de déplacements doux.   CPIE RHONE PAYS D’ARLES

62


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Perspectives : développement de l’action Le  développement  de  projet  intégré  adossé  à  des  spécificités  locales  et  un  réseau  d’acteur  opérant  sur  le  territoire  représentent  aujourd’hui  les  modalités selon lesquelles les communes se réapproprient le domaine fluvial.   

La montée  en  puissance  progressive  des  initiatives  de  tous  ordres  (protection  contre  les  inondations,  culture  de  fleuve  retrouvée,  organisation  d’événements  festifs  et  culturels,  sensibilisation  à  l’environnement  fluvial)  et  la  contrainte  qu’imposent  par  les  dispositifs  de  gestion  du  fleuve  constituent désormais l’horizon des actions.   

Afin de rendre possible la réalisation et la concrétisation d’une approche globale, une méthodologie devrait pouvoir être proposée aux porteurs de  projet.   

Pour ce faire, des temps d’information et de formation apparaissent comme un temps préalable d’accompagnement des initiatives envisagées.    À destination des collectivités, ces sessions seraient l’occasion de présenter les principes d’une ingénierie de projet en lien avec les attendus du Plan  Rhône.        Perspective action(s) :   → Fiche 3.1.1 : Création d’une lettre d’info sur le Rhône méridional → Fiche 3.1.2 : Accompagner des segments de vélo routes existants autour d’une approche de valorisation pédagogique et globale

→ Fiche 3.1.3 : Mise en œuvre d’ateliers méthodologiques pour le montage de projets en lien avec le fleuve

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

63


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Volet 3.2. Développer des projets catalyseurs porteurs de perspectives

Considérant révolue  l’époque  où  la  familiarité  était  faite  de  rapport  quotidien  avec  le  fleuve  il  nous  faut  aujourd’hui  contribuer  à  créer  une  prégnance  de  celui‐ci  faite  d’usages  et  de  valeur  symbolique  marquante  pour  le  cadre  de  vie  des  riverains.  Si  des  milliers  de  croisiéristes  nord‐ américains et nord‐européens ont contribué grandement par leur visite entre Lyon et Arles à interroger le regard des rhodaniens sur leur fleuve, il  est des projets parmi de nombreuses initiatives locales dont ce dernier est l’objet, qui ont un pouvoir d’exemplarité et d’illustration du potentiel de la  situation du fleuve comme nouveau gisement d’une économie patrimoniale. Ces « projets catalyseurs » relèvent de logiques diverses mais partagent une force de conviction, d’évidence et disposent d’un effet‐levier auprès du  public local comme des visiteurs. 

Deux  d’entres  eux  illustrent  cette  situation,  l’un  à  partir  d’une  « star »  du  patrimoine,  l’autre  relevant  du  développement  territorial.  Ö Y‐a‐t‐il « haut‐lieu » plus emblématique que le pont d’Avignon ? A tel point que l’objet lui‐même a en quelque sorte évincé le fleuve qu’il  aura permis de traverser pendant des siècles… jusqu’à ce que ce dernier finisse par le ruiner. On sait les rivalités politiques qui, tout au long de  son histoire fonctionnelle, ont  grandement nuit à sa pérennité. La perspective de restituer au pont Saint Bénezet son entièreté grâce à une  technologie numérique 3D (« de réalité augmentée ») constituera en soi une réalisation remarquable pour ses vertus pédagogiques. S’y ajoute  l’immense intérêt que le pont ainsi « reconstruit » servira de révélateur aux divagations naturelles de son lit mais aussi à celles organisées par  les  hommes  pour  s’approprier  son  chenal  de  navigation  et  les  îles  produites  par  le  méandrage  du  Rhône.  N’est‐il  pas  un  objet  empreint  de  mobilité : celle des hommes, des marchandises, sur et sous le pont, celle du flux, du lit, des îles, des pouvoirs…  Invitant les visiteurs à prendre la mesure des bouleversements paysagers, ce projet va restituer au pont ‐ célèbre parmi les célèbres ‐ son cadre, sa  raison sociale, les tumultes qu’a suscités sa gestion… éclairant en retour l’époque contemporaine où les fractures culturelles n’ont pas disparu avec  la  mondialisation.  Voir  réunis  dans  une  telle  démarche  collectivités,  établissements  culturels,  universités,  grandes  écoles,  programmes  publics  nationaux pour mettre en scène le pont dans son paysage naturel, territorial et anthropologique n’est pas le moindre intérêt de ce projet à haute  valeur ajoutée. 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

64


Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Ö Toute  autre  est  la  démarche  conduite,  entre  fleuve  et  mer,  là  où  le  Rhône  touche  au  terme  de  son  parcours  jouxtant  un  complexe  industrialo‐portuaire majeur qui marque la zone du delta : à Port Saint Louis – ville récemment associée au Parc Naturel Régional de Camargue  –  la  richesse  originelle,  l’existence  même  de  la  ville  sont  dues  au  fleuve.  Là    peut‐être  encore  plus  qu’ailleurs  il  aura  fallu  avec  pugnacité  travailler à redonner sa place au fleuve dans la ville, combinant équipements tournés ver la plaisance, opérations d’urbanisme en front de quai,  événement culturel et artistique (en chantier actuel de transformation). Au fil des années s’est échafaudé en parallèle  le projet d’une structure  originale  dédiée  à  la  question  du  risque.  Dès  l’origine  la  dimension  internationale  s’est  imposée  tant  par    le  large  panel  de  retours  d’expériences utiles à la réflexion que pour  le recours à un foisonnement d’expertises.  Cet atelier‐observatoire «  Architecture de montée des eaux » aurait pour vocation de travailler sur la culture du lieu en lien avec la problématique de  l’architecture d’habitats adaptés à ces sites. Les modes d’activités de cet équipement conjugueraient colloques, ateliers, formation et sensibilisation  des élus, résidences d’artistes…  Ainsi s’organiserait une combinaison entre initiatives reconsidérant la place du fleuve dans la  vie locale et émergence d’un pôle d’intérêt général  faisant du risque un domaine renforçant le développement local.  Cette capacité d’une dynamique locale empreinte de vitalité se signale dans une grande variété de situations chacune témoignant de la possibilité  d’un mouvement ample aux effets vertueux pour les territoires riverains (Aramon, Communauté de communes Rhône‐Ouvèze, Beaucaire, Arles…). 

Perspective action(s) : → Fiche 3.2.1 : Soutenir un projet artistique en Camargue donnant à voir et comprendre la diversité des milieux deltaïques : relation Homme / Nature et Paysages

→ Fiche 3.2.2 : Promouvoir les patrimoines du fleuve en appui à des évènements fleuve existants → Fiche 3.2.3 : Pont Saint-Bénézet - numérisation et restitution 3D de l’ouvrage d’art et du paysage fluvial

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

65


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Volet 3.3. Multiplier et diversifier les temps forts et les évènements autour du fleuve La logique du Plan Rhône s’étend au‐delà du territoire communal, répond à des enjeux plus globaux à l’échelle de la vallée, a une résonance à moyen  et long terme et s’appuie sur les spécificités locales. Face à ces défis, les collectivités peuvent utilement bénéficier d’un accompagnement technique,  progressif : une solution pour faciliter leurs initiatives d’actions en lien avec le Plan Rhône.    

Si le Rhône populaire est celui des tournois de joute agrémentés de leur vogue nocturne, le fleuve est aussi celui aussi des fêtes du Rhône, de la  Tarasque, du festival des Envirhônements ou de l’exposition « César, le Rhône pour mémoire » au Musée Départemental Arles Antique.   De quelque ordre qu’elles soient, chacune de ces initiatives rencontre un vif succès et atteste de l’engouement du public lorsque le Rhône est le sujet  de temps forts ou d’événements.   Enrichir ses connaissances grâce à l’exposition autour des fouilles dans le fleuve à Arles ou participer à un moment festif lorsque le champ artistique  s’installe en Camargue sont autant d’occasion de se familiariser et de s’approprier de manière ludique les multiples facettes de l’univers fluvial.   La longévité et l’audience du festival des Envirhônements : Art et environnement dans le delta du Rhône (11 ans en 2009) manifeste de la pertinence  de la création artistique pour la connaissance du milieu deltaïque.      Le Parc Naturel Régional de Camargue et le Château d’Avignon peut accueillir, en 2010, la première œuvre de l’artiste Tadashi Kawamata dans le  cadre  d’un  vaste  projet  où  il  imagine  une  série  de  belvédères  invitant  à  la  découverte  du  paysage,  à  l’observation  de  la  faune  et  de  la  flore  camarguaise. Tadashi Kawamata souhaite inviter les habitants et les visiteurs à prendre de la hauteur autour de points de vue inédits sur un paysage  aquatique insaisissable fait d’étangs, de canaux et de rizières.   La réédition prochaine du festival de la Camargue, la poursuite sous la forme de biennale des Envirhônements, l’accueil de belvédères au Château  d’Avignon, les fêtes de la Tarasque chaque année renouvelée à Tarascon et plus encore participent d’une dynamique plus globale sur l’ensemble du  linéaire.    

D’ailleurs, de  plus  en  plus  d’initiatives  investissent  la  scène  fluviale.  Deux  dispositifs  interrégionaux  permettent  de  rendre  compte  et  d’honorer  l’ensemble des initiatives de valorisation du Rhône et de sa culture à l’échelle du linéaire :    - La Saison du fleuve Rhône a pour dessein de promouvoir les manifestations grand public ayant un lien avec le fleuve. En 2009, la Saison du  fleuve Rhône s’est faite l’écho de plus de 150 événements sur l’ensemble du linéaire. Et l’agenda estival (de juin à septembre) édité à 50 000  exemplaires a proposé plus de 60 manifestations : raid sportif, expositions, fêtes, festival, rencontre, balade découverte…).   CPIE RHONE PAYS D’ARLES

66


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Cap sur le Rhône, fabuleuses histoires de navigation est un réseau culturel regroupant une quinzaine de lieux patrimoniaux sur plus de 600  Km des bords du lac Léman aux portes de la Camargue. Ce réseau culturel présente, à travers des collections riches et variées, la fabuleuse  épopée de la navigation rhodanienne, de l’époque gallo‐romaine à nos jours.   Au printemps 2010, sera diffusé dans les librairies un ouvrage co‐édité par les éditions ACTES SUD et la Maison du fleuve Rhône : CAP SUR LE  RHÔNE, fabuleuses histoires de navigation.  Le  Rhône  méridional  est  riche  d’un  réseau  d’acteurs  et/ou  de  manifestations  ‐  musées,  Rencontres  photographiques  d’Arles,  les  festivals…  qui  pourraient être de véritables chambres d’écho au service d’une valorisation culturelle du Rhône.   -

Pourquoi ne  pas  envisager,  à  échéance  2013,  à  l’échelle  du  Rhône  méridional,  d’offrir  une  saison  culturelle  du  Rhône  méridional,  impliquant  l’ensemble  du  réseau  culturel  existant ;  cette  saison  pouvant  bénéficier  de  la  dynamique  de  promotion  et  de  communication  interrégionale  déjà  active ?    Les modalités de programmation :  - Proposer des temps forts de rencontre du public avec le Rhône  - Créer des moments festifs   - Inscrire le fleuve dans les grands rendez‐vous existants 

Perspective action(s) : → Fiche 3.3.1 : Organisation de Rencontres interrégionales du Rhône méridional → Fiche 3.3.2 : Favoriser la fréquentation des quais récemment réhabilités

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

67


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

68


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

III. Synthèse des orientations stratégiques : tableau de bord de mise en œuvre Rencontres acteurs – Analyse territoriale  De ces orientations stratégiques, des propositions d’actions ont été identifiées sur le territoire. Elles émanent directement des initiatives, besoins ou  attentes exprimés par les acteurs locaux agissant dans l’espace Rhône méridional. Toutes n’ont pas été intégrées au rapport, chacune des 19 actions  présentées ci‐dessous répond à une logique spécifique et apporte une réponse à un enjeu ou un besoin identifié dans le cadre de cette investigation.    Symbiose & interconnexion – vers une valorisation harmonieuse du Rhône méridional  Elles sont intégrées au document sous forme de « fiches‐action » et organisées en rapport avec les 3 orientations stratégiques proposées dans cette  étude.   L’ensemble des actions ne vise qu’à donner à voir, à fréquenter, à comprendre, à mettre en lumière… en fait, à valoriser l’espace Rhône Méridional.  C’est la conjugaison de ces différentes actions qui, une fois mises en œuvre, permettra une réponse cohérente et efficace en terme de valorisation et  de développement durable de ce singulier et riche espace qu’est le Rhône méridional.  ÖUn tableau récapitulatif de mise en œuvre suit la présentation des actions, sa lecture permet de comprendre les interconnexions et les logiques de  croisement entre les différentes actions.     Echéances et porteurs de projets  Parfois, les actions présentées n’ont pas encore de porteurs de projet, ce sont généralement des projets qui murissent encore et qui ont besoin d’un  temps  d’appropriation  ou  de  concertation  avec  les  partenaires  locaux.  Ce  sont  pour  autant  des  actions  intéressantes  qui  vont  dans  le  sens  des  orientations stratégiques et c’est pourquoi nous avons choisi de les conserver.   En  terme  d’échéance,  l’exercice  n’est  pas  évident,  il  conviendra  de  réactualiser  les  projets  en  fonctions  des  convergences  et  des  opportunités  occasionnées. Cependant, les pas de temps devraient être conservés.      CPIE RHONE PAYS D’ARLES

69


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Liste des projets identifiés dans le cadre de cette étude et fiches‐action assorties   

Orientation 1 : Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages?  Fiche 1.1.1 : Qualification de TPE de valorisation du fleuve – aide au développement de petites structures permettant la découverte du fleuve  Fiche 1.2.1 : Mettre en place un dispositif d’animation en vue d’une promotion touristique du fleuve  Fiche 1.3.1 : Identification des besoins et des types de réponse en lien avec les spécificités locales   

Orientation 2 : Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?  Fiche 2.1.1 : Création d’un document référentiel sur le fleuve, partie méridionale  Fiche 2.2.1 : Formation « Aménagements durable et risque Inondation »  Fiche 2.2.2 : Création de Topo guides sur le fleuve « Inondations à … »  Fiche 2.2.3 : Aide à la création et à la valorisation d’un sentier découverte des activités humaines dans le lit majeur d’un fleuve  Fiche 2.2.4 : Programme de sensibilisation – Sortie découverte du Rhône à destination du grand public  Fiche 2.2.5 : Valorisation des œuvres hydrauliques de Camargue  Fiche 2.2.6 : Valorisation de l’exposition « Plan Rhône » ‐ Le Rhône qui l’eût cru(e) ? »  Fiche 2.3.1 : Création d’un schéma d’éducation au territoire Rhône méridional  Fiche 2.3.2 : Création d’outils pédagogiques type malle, maquette sur le Rhône méridional  Fiche 2.3.3 : Réalisation d’un Centre de la Pierre en Tricastin – paysages rhodaniens et transport fluvial   

Orientation 3 : Vivre avec le fleuve : partager une culture commune du fleuve  Fiche 3.1.1 : Création d’une lettre d’info Rhône méridional  Fiche 3.1.2 : Accompagner des segments de vélo route existants autour d’une approche de valorisation pédagogique et globale  Fiche 3.1.3 : Mise en œuvre d’ateliers méthodologiques pour le montage de projets en lien avec le fleuve  Fiche 3.2.1 : Soutenir un projet de création artistique en Camargue donnant à voir et comprendre la diversité des milieux deltaïques :   Relation homme/nature et Paysages  Fiche 3.2.2 : Promouvoir les patrimoines du fleuve en appui à des évènements fleuve existants  Fiche 3.2.3 : Pont Saint‐Bénézet ‐ numérisation et restitution 3D de l’ouvrage d’art et du paysage fluvial   Fiche 3.3.1 : Organisation de Rencontres interrégionales du Rhône méridional  Fiche 3.3.2 : Favoriser la fréquentation des quais récemment réhabilités 

P. 72  P. 74  P. 76      P. 80  P. 82  P. 84  P. 86  P. 98  P. 90  P. 92  P. 94  P. 96  P. 98      P. 102  P. 104  P. 106  P. 108     

P. 110  P. 112  P. 114  P. 116 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

70


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Orientation 1 - augmenter la fréquentation : services, promotions et usages → Dominante ECONOMIE

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

71


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Fiche 1.1.1 : Qualification de TPE de valorisation du fleuve – aide au développement de petites structures permettant la découverte du fleuve Porteur(s) projet : Maison du fleuve Rhône,

Volet de développement : Accompagner et soutenir les micro-entreprises d’une en partenariat avec la CCI du Pays d’Arles nouvelle économie patrimoniale

Repères programme Dominantes

; ECONOMIE

Orientation : ;1      †2    †3  Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages 

† RESSOURCES

† TERRITOIRE

Transversalité et articulation

Objectifs spécifiques Cible

Description projet

L’économie du fleuve s’inscrit entre autre dans des activités de  tourisme  fluvial :  balade  fluviale,  péniche‐hôtel  et  restaurant,  restauration d’embarcations, accastillage…  Cette  économie  encore  fragile  participe  pourtant  de  la  dynamique  fluviale  notamment  en  matière  d’animation  du  fleuve en proposant de nouvelles offres.   Contexte et présentation de l’action

Les structures  repérées  (ayant  ou  non  statut  d’entreprise) :  Allèges du Rhône, le Boatel, les bateaux‐promenade, Siloe.   L’enjeu  du  développement  de  la  fréquentation  du  fleuve  suppose d’assurer un avenir à ces structure par un soutien qui  consisterait en l’accompagnement par des dispositifs de droit  commun  en  vue  de  leur  développement.  La  perspective  demeurant  la  création  d’emploi  par  le  développement  d’activités   Il  s’agirait  de  conduire  une  étude  préalable  sur  les  besoins,  potentiels et conditions de développement .

; Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ____________________________________________

CPIE Rhône Pays d’Arles   Région Provence Alpes Côte d’Azur  ACTEURS Partenaires

Région Languedoc Roussillon   CCI   CCI Vaucluse   Directe Provence Alpes Côte d’Azur

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : économie

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

72


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010

2011

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage Echéance 2011 : Etat des lieux -

Diagnostic des besoins : investissements, buisness plan, démarche qualité Définition des offres de services et promotion Qualification des métiers et formation continue

A échéance 2013, accompagner les entreprises dans leur développement -

Marketing, promotion et recherche de labels Partenariat avec les collectivités riveraines ayant une stratégie touristique en lien avec le fleuve Définition de gammes de produits

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

73


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Orientation : ;1      †2    †3  Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages  Volet de développement : Accompagner et soutenir les micro-entreprises d’une nouvelle économie patrimoniale 

Fiche 1.2.1 : Mettre en place un dispositif d’animation en vue d’une promotion touristique du fleuve Porteur(s) projet : Maison du fleuve Rhône

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

† ECONOMIE

† RESSOURCES

Dès lors,  il  s’agirait,  en  présence  des  acteurs  de  la  promotion  touristique  des  territoires  et  des  collectivités  riveraines, de travailler les synergies, de mobiliser l’univers  professionnel  et  de  conjuguer  les  différentes  échelles  territoriales locale et régionale.  Pour  ce  faire,  nous  proposons  de  mettre  en  place  d’un  dispositif pour créer les conditions de développement d’une  promotion touristique du fleuve. 

† TERRITOIRE

Action complémentaire avec le développement de nouvelles offres et services de fréquentation du fleuve

Description projet

Contexte et présentation de l’action

Aujourd’hui le fleuve est encore trop peu considéré comme  une  ressource  dans  le  cadre  des  politiques  touristiques  des  territoires, alors même que les villes engagent des actions de  réappropriation  du  Rhône  (réaménagement  des  berges,  nouveaux équipements, fêtes, nouvelles offres culturelles et  patrimoniales).   Le  fleuve  axe  historique  de  la  vallée  est  l’objet  d’une  attention renouvelée qui donne lieu à des initiatives locales  de  valorisation  et  promotion  du  fleuve :  sentiers,  fêtes,  activités nautiques…  La  multiplication  de  potentiels  de  valorisation  patrimoniale  et  touristique  conjuguée  à  l’attente  des  professionnels  en  matière  de  mise  en  œuvre  d’actions  que  suscite  le  Plan  Rhône  doivent  s’accompagner  de  temps  d’échanges  et  de  réflexion en la matière.   Le Canal du Rhône à Sète (promu par l’Association gardoise  de  promotion  du  tourisme  fluvia)  et  le  petit  Rhône  (sous  gestion  de  VNF)  constituent  des  sites  à  forts  potentiels  de  développement touristique.  

Objectifs spécifiques

‐ Faire advenir le fleuve comme une destination touristique  ‐ Développement une véritable économie du patrimoine  fluvial

Cible

; Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public ; Collectivités † Autre, précisions : _________________________________________

CPIE Rhône Pays d’Arles   Offices du tourisme locaux  CDT Bouches du Rhône, Vaucluse et Gard  ACTEURS - Partenaires

L’Association gardoise de promotion du tourisme fluvial  CRT Provence Alpes Côte d’Azur et Languedoc Roussillon  Inter Rhône  VNF  Direction des routes (CG) : lien Vélo route Léman à la mer

RESEAUX BUDGET CPIE RHONE PAYS D’ARLES

74


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Autres précisions Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional ; Vitiviniculture ; Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

† Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : __________

Précisions : __________________________________________________________

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Dans un premier temps (échéance 2011),   Procéder  à  un  inventaire  des  ressources  touristiques  du  Rhône  méridional  - Créer des synergies entre les différents acteurs touristiques  - Proposer des passerelles entre la voix d’eau et les ressources locales  - Favoriser un positionnement touristique des territoires en lien avec le  fleuve  Cette  action  pourrait  connaître  un  prolongement  en  bénéficiant  les  différentes études d’ores et déjà  portées par le volet tourisme du Plan Rhône  (la réactualisation du schéma de développement touristique de VNF,  l’étude  pour  la  création  d’un  concept  d’interprétation  des  richesses  de  la  vallée  du  Rhône coordonnée par la Maison du fleuve Rhône et le cabinet INCA). -

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

75


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 1.3.1 : Identification des besoins et des types de réponse en lien avec les spécificités locales pour les équipements fluviaux

Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages Volet de développement :

Porteur(s) projet : à définir

Partenariat important avec VNF, CNR Repères programme Dominantes

; ECONOMIE

;1      †2    †3

† RESSOURCES

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation

Objectifs spécifiques

‐ Connaître les aménagements et équipements fluviaux  nécessaires et à venir sur le Rhône méridional  ‐ Evaluer les perspectives de développement du tourisme et  de la navigation en lien avec les projets d’aménagements du  fleuve 

Cible

; Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public ; Collectivités † Autre, Précisions : grands aménageurs du fleuve

ACTEURS - Partenaires

L’ensemble des acteurs du fleuve (ex. Symadrem, musées,  établissements économique en lien avec le fleuve –  navigation, tourisme – Pays d’Arles, OT, etc.)   Collectivités et aménageurs du fleuve

Description projet

On l’a vu, les équipements en aménagement fluvial le long des  2 Rhônes méridionaux manquent ou ne sont pas répartis  uniformément (ex. du canal du Rhône à Sète qui compte de  nombreux port et lieux d’accostage : le tourisme fluvial s’y  développant plus facilement et massivement).  Nombreux sont les rapports en cours ou à venir traitant de ce  sujet, les grands aménageurs ou établissements gestionnaires  du fleuve (comme la CNR ou VNF) s’intéressent à cette  problématique et conduisent études et observations qu’il  serait intéressant de réunir, d’analyser pour dresser un  Contexte et présentation panorama des aménagements nécessaires sur le Rhône  de l’action méridional. Ce travail pourrait par exemple se traduire au  moyen d’une cartographie du linéaire rhodanien et de ses  canaux de dérivation principaux.   Pour apporter une plus value locale et territoriale à ce travail  de recensement et de synthèse, cette étude sera menée en  rapport avec les projets locaux (identifiés ou à venir) de  valorisation de l’espace Rhône méridional.   Ce parallèle à portée plus globale et sa vision à plus long terme  donnera réellement du sens et de a valeur ajoutée à ce travail  d’investigation. 

Favoriser de nouveaux usages et familiarités pour les habitants

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

76


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Rassemblement des informations : étude Synthèse Perspectives au regard du développement des territoires

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

77


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

78


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

 

Orientation 2 - Mobiliser les connaissances : mission, compétences et dispositifs ? → Dominante RESSOURCES

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

79


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.1.1 : Création d’un document référentiel sur le fleuve,

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et  dispositifs Volet de développement : Co Construire un référentiel commun sur le Rhône méridional 

partie méridionale Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles

Repères programme Dominantes

† ECONOMIE

; RESSOURCES

†1      ;2    †3 

‐ Alimenter  les  dispositifs  pédagogiques  ayant  pour  objectif  d'apporter connaissances, information, compréhension pour  n'importe quel public.  Il pourrait être édité en plusieurs « Tomes » ou « Livrets » 

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation Description projet

Contexte et présentation de l’action

L’idée de  ce  projet  repose  sur  la  volonté  de  réunir  non  seulement  les  connaissances  sur  le  fleuve  mais  aussi  les  acteurs, les hommes, les personnes dites « Ressources » sur  le territoire qui l’étudie, l’aménage, le font vivre…   Nous  proposons  de  construire  un  document  regroupant  l’ensemble  de  ces  connaissances  sur  la  base  d’un  travail  collectif,  ce  document  référentiel  proposera  des  éléments  concrets pour permettre une approche globale sur le fleuve  Rhône  et  ensuite  alimentera  différents  dispositifs  pédagogiques locaux.   3 grands domaines sont pour l'instant pressentis :   ‐ Un fleuve, un bassin versant, une mer : patrimoine naturel  en évolution constante  ‐  Entre  Nature  et  Société  :  cadre  de  vie  et  patrimoines  culturels  ‐  Vers  un  développement  durable  des  Territoires  :  socio‐ économie, environnement, aménagements   Ce référentiel a pour but :   ‐ Regrouper l'ensemble des savoirs sur le fleuve dans un  document partagé, transversal et évolutif tout en y associant  les personnes qui détiennent ce savoir : les chercheurs  scientifiques, les gestionnaires et protecteurs des milieux, …  

‐ Favoriser  et  optimiser  l'articulation  entre  gestion  publique  de développement durable des territoires et initiatives privées  d'offres de services ou d'offres éducatives  Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS Partenaires

‐ Rendre  accessible  au  "grand  public"  la  connaissance  et  la  compréhension  des  grands  enjeux  liés  au  fleuve  :  fonctionnement  du  bassin  versant,  inondation,  aménagements,  transports  fluviaux,  habitats  écologiques  et  espèces faunistiques et floristiques associées, etc. ; Socio professionnels † Scolaires ; Enseignants † Grand public ; Collectivités ;Autre, précisions :

Chercheurs, Aménageurs, gestionnaires, agriculteurs,  pêcheurs, matiniers, etc.  DESMID,  PNR  de  Camargue,  Domaine  de  la  Palissade,  Association  Migrateurs  Rhône  Méditerranée,  Port  fluvial  d'Arles,  CEREGE,  Musée  de  l'Arles  Antique,  VNF,  CNR,  Symadrem, etc. 

RESEAUX BUDGET

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

80


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : projet transversal  

Précisions : Toutes les thématiques liées au fleuve seront observées 

Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Phase 2 :  construction collective (objet de cette fiche)  Création d'un référentiel de base commun avec les acteurs partenaires ayant  participés   Organisation d’un groupe de travail pour partie composé des intervenants de  ces 2 journées mais aussi d'autres structures qualifiées et pertinentes pouvant  apporter matière au référentiel (par exemple les archives départementales). 

Temporalités 2010

Après chacune  des  journées  nous  avons  demandé  un  retour  et  des  critiques  sur  les  interventions,  l'organisation  de  l'information  en  général,  la  compréhension de ces informations, l'utilité de la formation, etc. dans le but  d'améliorer le dispositif et préparer la deuxième phase.  

Après

Phase 3 :  application (lien avec d’autres actions)  Programmation  de  journée(s)  de  formation  avec  une  thématique  précise  associé à un objectif ciblé selon les besoins des bénéficiaires. 

Phasage

Le référentiel doit permettre l'adaptation des propositions de formation. 

Phase 1 :  expérimentation (déjà réalisée)  A la demande des médiateurs des musées du Pays d'Arles, le CPIE Rhône Pays  d’Arles  a  proposé  2  journées  d’information  sur  le  fleuve  où  sont  intervenus  différents  acteurs  "spécialistes" de  cet  espace et  apportant leur  vision du  fleuve ou un éclairage sur une thématique précise.  Nous  avons fait  appel  à un  chercheur  sociologue  (DESMID), deux  gestionnaires  du  delta  (PNR  de  Camargue,  Domaine  de  la  Palissade),  une  environnementaliste  (Association  Migrateurs  Rhône  Méditerranée).  Nous  aurons pour la journée de novembre, le directeur du port fluvial d'Arles, une  chercheur géographe (CEREGE), un archéologue (Musée de l'Arles Antique) et  gestionnaire du domaine fluvial (VNF).  Ces  journées  nous  ont  permis  de  "tester",  en  toute  complicité  avec  les  médiateurs  des  musées,  le  module  de  formation  proposé  et  dont  les  connaissances et les intervenants seraient les mêmes acteurs du Référentiel.  

Autres précisions

Exemples de  projets  nourris  par  le  référentiel  et  identifiés  dans  le  cadre  de  cette étude :   ‐ Programme de formation : ateliers à destination des collectivités locales,  structures  privées  et  enseignants,  etc.  (thèmes  :  gestion  de  projet  touristique dans la vallée Rhodanienne, risque inondation, etc.)   ‐ Programme d'éducation à destination des enseignants, des scolaires, du  grand public... (EEDD, Education à la citoyenneté, au territoire, etc.) autour  de la question du fleuve et de sa vallée  ‐  Programme  de  sensibilisation,  information  grand  public  :  conférences,  débats, ateliers d'échanges, sorties pédagogiques, etc.

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

81


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.1 : Formation « Aménagements durable et risque

†1      ;2    †3 

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et  dispositifs Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles, Volet de développement : en partenariat avec le Syndicat Mixte de gestion du Pays d’Arles Favoriser un accès élargi à la connaissance 

Inondation »

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

; ECONOMIE

† RESSOURCES

- La connaissance du fleuve : fonctionnement des cours d’eau, liens avec la mer, les projets en cours (travaux sur les digues, aménagement et entretiens),

; TERRITOIRE

Articulation avec le SCOT du Pays d'Arles, le séminaire  « Densité et formes urbaines »  Lien avec futur Plan national Digue – Plan littoral

‐ Elargissement de la problématique : « les zones inondables  sont‐elles  uniquement  des  espaces  de  contraintes ? »  exemples  d’autres  collectivités  et  présentation  de  modes  constructifs innovants en zones inondables,  ‐ Culture du risque : vivre avec le risque, limiter le risque  et/ou habiter en zone de risque ?

Description projet

Contexte et présentation de l’action

Suite à une réorganisation de la mission du SCoT, effectuée  par le Syndicat mixte de gestion du Pays d’Arles (SMPA), un  groupe  de  travail  « Durance,  Rhône,  littoral »  initialement  prévu en octobre 2009 a été annulé, il traite la question de  « la gestion du littoral, les relations avec l'arrière‐pays et les  risques  liés  à  l'eau ».  Au  vue  de  l’importance  du  caractère  inondable  du  Pays  d’Arles,  le  SMPA  souhaite  maintenir  le  principe de ces rencontres et la poursuite de ces travaux tant  sur le contenu pour le SCoT que sur la pédagogie attachée à  la problématique de l’eau en général.  Le  CPIE  Rhône  Pays  d’Arles  propose  de  dispenser  une  formation sur « Aménagements et  les risques liés à l’eau » à  destination des élus (et éventuellement des techniciens) des  collectivités  concernées,  sous  forme  d’ateliers  échanges  pédagogiques et professionnels.   Les problématiques traitaient pourront concerner :   ‐  La  réglementation  générale  :  Doctrine  Rhône  et  ses  différentes notions, etc.,  ‐ La logique de bassin versant – le Plan Rhône : solidarité rive  droite / rive gauche – aval / amont...), les autres partenaires  et collectivités riveraines, 

Objectifs spécifiques

‐ Donner des éléments de compréhension de la  problématique «risque liés à l'eau »   ‐ Proposer une vision différente du risque, habituellement  vécu comme une contrainte   ‐ Apaiser les échanges et l'approche de cette thématique

Cible

; Socio professionnel † Scolaires † Enseignants † Grand public ; Collectivités † Autre, précisions :

ACTEURS - Partenaires

Syndicat mixte du Pays d’Arles / DDTM   CPIE Pays de Vaucluse  Comité technique du SCoT (PNRA, PNRC, ACCM, CCRAD +  Arles, St‐Martin de Crau, Châteaurenard, St‐Rémy, Tarascon)  SYMADREM et Syndicat mixte d'aménagement de la vallée  de la Durance

RESEAUX

URCPIE : méthodologie projets de formation, transfert de  compétences

BUDGET

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

82


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : _________

Précisions : ___________________________________________________________ Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Phase préparatoire :  création  de  l’atelier  d’échanges,  recherche  partenaires,  contacts  personnes  ressources,  montage  du  programme  pédagogique  (dynamique, explicit et concret)  Phase de mise en œuvre : 2 ou 3 sessions pour un programme de formation /  2 programme pour 15 personnes chacun  Phase évaluative : du fait de sa nouveauté et originalité, le programme sera  évalué tout au long de sa mise en œuvre Ce projet est après à mettre en œuvre et pourrait être envisagé pour cet  automne 2010. Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

83


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.2 : Création de Topo Guides sur le fleuve autour de

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?

la mémoire du risque inondation

Volet de développement :   Favoriser un accès élargi à la connaissance

Porteur(s) projet : CPIE Pays de Vaucluse – Centre Méditerranéen

Repères programme Dominantes

† ECONOMIE

; RESSOURCES

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation

Contexte et présentation de l’action

Objectifs spécifiques

Cible

Description projet

Réalisation de  deux  circuits  (pédestre  et  cyclable)  pour  découvrir  les  relations  particulières  que  les  habitants  d’une  commune riveraine du Rhône entretiennent avec ce fleuve. 

†1      ;2    †3

ACTEURS Partenaires

‐ Favoriser une autre fréquentation du fleuve en sensibilisant  au Risque inondation et apprenant le fleuve…  ‐ Développer la culture et la mémoire du risque † Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : _______________________________________ CPIE Rhône Pays d’Arles Ville d’Arles – Service Risques majeurs, ACCM DDTM (anciennement DDE)

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

84


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Autres précisions

Le CPIE Pays de Vaucluse bénéficie d’une expérience notoire dans la réalisation  de  topo  guide  liés  au  risque  Inondation  puisqu’ils  ont  réalisé,  par  exemples :  « Bédarrides,  à  la  confluence  des  7  rivières »  ou  le  « Parcours  du  Rhône  à  Caderousse »  aux  cotés  de  la  Communauté  de  Communes  Pays  de  Rhône  Ouvèze 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

85


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.3 : Aide à la création et à la valorisation d’un sentier découverte des activités humaines dans le lit majeur d’un fleuve

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ? Volet de développement :

Porteur(s) projet : Association des Amis des Marais du Vigueirat

; ECONOMIE

Transversalité et articulation

; RESSOURCES

; TERRITOIRE

Projet global et intégré à une logique d’action locale et de  valorisation collective d’un espace naturel 

Description projet

Situé à la jonction de deux écosystèmes remarquables, le delta  du Rhône et la plaine steppique de la Crau (delta fossile de la  Durance), les Marais du Vigueirat bénéficient d’une mosaïque  de  milieux  humides  caractéristiques  du  delta  du  Rhône,  on  y  recense nombreuses espèces animales et végétales.   Site  original  qui  combine  « protection  et  gestion  d’espaces   à  fort  intérêt  écologique »  (élevage,  pêche,  entretien,  suivis,  conservation,  etc.)  avec  « accueil  public »  (famille,  touristes,  scolaires, professionnels, etc.) de plus en plus important.   Contexte et présentation de l’action

Le projet  consiste  à  réaliser  un  sentier  « découverte »  montrant  très  concrètement  la  relation  Homme/Nature  dans  le  lit  majeur  d’un  fleuve,  le  Rhône.  L’originalité  de  ce  projet  consistera à permettre aux promeneurs de voir, rencontrer et  échanger avec les « vrais » gens qui travaillent et qui vivent sur  le  site  des  Marais.  On  peut  y  comprendre  les  techniques  d’élevage  et  d’agriculture  locales,  observer  comment  le  suivi  et  la  conservation  d’espèces  s’effectue,  voir  des  structures  éducatives  en  cours  d’animation  avec  les  scolaires,  sentir  l’ambiance  créative  d’artistes  en  résidence  dans  une  zone  humide, etc. 

Favoriser un accès élargi à la connaissance

Un autre  intérêt  à  ce  projet  est  sa  dimension  globale  et  sa  capacité  à  mobiliser  différents  acteurs,  métiers  et  création  sur  un  même  lieu.  Ce  même  lieu  étant  chargé  de  symboles  liés  au  Rhône  en  partie  puisqu’il  ne  doit  son  existence  qu’à  l’utilisation  de  l’eau  du  fleuve  par  l’homme.  C’est  ce  que  cherche  à  faire  comprendre  ce  projet  pédagogique  complet  et atypique. 

Repères programme Dominantes

†1      ;2    †3

Objectifs spécifiques

- Faire connaître et comprendre quelles sont les activités humaines en lien dans le lit majeur d’un fleuve. - Développer un circuit touristique inédit et pédagogique pour favoriser la fréquentation d’une zone humide fluviale

Cible

† Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public ; Collectivités † Autre, Précisions : _______________________________________

ACTEURS - Partenaires

Multi-partenarial

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture ; Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels ; Autres : art nature

Précisions : _______________________________________________ CPIE RHONE PAYS D’ARLES

86


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Autres précisions

Temporalités 2010

2011

2012

2013

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

1

2

2

3

3

4

4

4

Phasage

Le projet présenté dans cette fiche est un gros projet qui demandera à la fois  quelques  aménagements  techniques  mais  aussi  l’ingénierie  suffisante  pour  structurer  le  projet  sur  du  long  terme,  l’articuler  avec  d’autres  opérations  locales,  impliquer  les  partenaires  et  donner  de  l’écho  aux  orientations  stratégiques de valorisation du Rhône méridional.  

L’association des  Marais  du  Vigueirat  bénéficie  déjà  d’une  expérience  importante  et  reconnue  dans  la  réalisation  de  sentiers  et  circuits  « découverte »    d’un  milieu.  Par  exemple,  ils  ont  développé  et  valorisent  toujours  « Un  sentier  éco  fut é  »  basé  sur  l’initiation  à  l’écocitoyenneté,  « le  sentier  des  cabanes  »  tourné  vers  la  découverte  de  cette  zone  humide  ou  encore le sentier de la Palunette  « Les pieds dans l’eau » véritable hymne à la  compréhension du fonctionnement du Marais, sa relation avec le lit du fleuve,  son environnement… Tous ces sentier sont gratuits et accompagnés d’un livret  pédagogique  et  souvent  interactif  où  le  curieux  promeneur    des  éléments  d’approfondissement (ou d’éveil pour mes plus jeune) sur sa balade. 

Phase 1 : Avant Projet Sommaire (en cours)  Détermination du montage technique de la faisabilité et financière du projet  (recherche  de  co‐financeurs,  pour  grande  partie  déjà  engagés) :  réalisation  d’une proposition technique détaillée et chiffrée   Phase 2 : Avant Projet Définitif  Etude  d’ingénierie  et  de  création  du  circuit  (durabilité  du  projet,  diagnostic  pratiques  existantes,  évaluation,  concertation  partenaire,  création,  etc.) :  rapport de mise en œuvre technique et conceptuel final  Phase 3 : Mise en œuvre  Aménagements  nécessaires,  matérialisation  du  sentier,  création  d’un  livret  pédagogique d’accompagnement  Phase 4 : Valorisation  Ouverture  au  public,  diffusion  commerciale  et  touristique  avec  les  partenaires,

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

87


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.4 : Création de supports d’information pour les programmes de sensibilisation sur le fleuve - sorties Grand public

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ? Volet de développement :

Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles

Repères programme Dominantes

† ECONOMIE

; RESSOURCES

†1      ;2    †3

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation Description projet

Depuis années,  le  CPIE  élabore  des  programmes  de  sensibilisation  à  destination  du  Grand  Public  spécifiquement  sur les problématiques liées au fleuve.   A  bord  de  la  vedette  « le  Rhône »  de  Voies  Navigables  de  France,  des  personnes  « Ressources »  passionnées  par  le  fleuve (chercheur, historien, aménageur, etc.) interviennent et  proposent au public un regard croisé sur le fleuve au fil d’une  balade  de  2  heures  sur  le  fleuve.  Les  commentaires  sont  le  plus  souvent  en  rapport  avec  l’observation  paysagère  et  l’immersion  sensorielle  occasionnaient  par  cette  découverte  originale in Situ…   Contexte et Pour compléter cette approche, illustrer la découverte ou  présentation approfondir ces connaissances, le CPIE envisage d’élaborer un  de l’action livret d’accompagnement à destination de ce public.   Ce  livret,  avant  tout  didactique,  permettra  à  chacun  d’appréhender  le  fleuve  dans  sa  globalité.  En  effet,  chaque  sortie  est  différente  d’une  autre  mais  où  l’ensemble  répond  bien  à  une  logique  systémique  et  où  chaque  problématique  renvoie  à  une  autre.  C’est  cette  vision  d’ensemble  que  permettra ce livret, en plus de rappeler les différents acteurs  et  partenaires  du  fleuve,  quelques  infos  sur  les  prochaines  rencontres  et  moments  en  lien  avec  le  Rhône  pour  favoriser  une plus grande fréquentation et donc compréhension de cet  espace fluvial.  

Favoriser un accès élargi à la connaissance

Objectifs spécifiques

‐ Apporter des éléments généraux sur le fleuve pour une   approche et compréhension globale des enjeux liés au fleuve,  ‐ Donner envie d’approfondir la découverte du fleuve, 

Cible

† Socio professionnels † Scolaires † Enseignants ; Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ____________________________________________

ACTEURS Partenaires

Musée départemental d’Arles Antique, musée Arlaten,  Symadrem  Etablissements de recherche et d’enseignement (UFR  Provence, Cerege, Cemagref, etc.)  Arles – service Risques, PNRC,   Représentants socio‐économiques (pêcheurs, mariniers, etc.)

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

88


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Mise à jour - Réactualisation Phasage

Un premier  travail  est  commencé,  le  CPIE  a  déjà  réalisé  quelques  livrets,  édités  en  petite  quantité  et  distribués  lors  des  sorties  Grand  Public  sur  le  fleuve.   L’association  diversifiant  ses  interventions  et  confirmant  sa  volonté  à  développer ce type d’approche sur le territoire, elle  a commencé à réfléchir à  un  nouveau  type  de  document  pédagogique  et  complémentaire  aux  sorties.  Ce document est en phase test lors du programme de sorties de Printemps.  Phase de pré‐évaluation : du livret test avec les intervenants participants à la  réflexion (groupe de travail). Amélioration du projet. Montage d’un nouveau  document enrichi.  Phase  de  lancement :  on  peut  envisager  une  édition  pour  le  programme  de  sorties Grand Public à l’automne 2010.   Evaluation de l’impact de document à terme.   

Suite : réactualisation du livret et nouvelle édition Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

89


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.5 : Valorisation des œuvres hydrauliques de

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?

Camargue

Volet de développement :

Porteur(s) projet : SYMADREM

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

† ECONOMIE

†1      ;2    †3

; RESSOURCES

Rien est encore vraiment défini pour l’instant car ce travail fera l’objet d’une participation collective avec quelques acteurs du territoire (comme le PNR de Camargue, forte connaissance sur la question de la gestion de l’eau dans le delta). Quelques pistes pourraient être : la création de sentiers découverte utilisant les digues et circulant d’ouvrages en ouvrages (lien Véloroute ?) ou la création d’une exposition photographique sur une partie de quais (sortie pédagogique en rapport avec les élèves, évènement pour le public, etc.) ou encore la réalisation d’une série de cartes postales (photos des ouvrages) à diffusion large. Le projet à portée globale peut aussi combiner les différentes propositions ou en rajouter…

; TERRITOIRE

Lien avec vélo route et projets de valorisation des quais et  rives du fleuve réhabilités 

Description projet

Le Symadrem  est  le  syndicat  interrégional  qui  a  pour  mission  principale la réhabilitation des quais et des digues du Rhône et  de la mer.  Le  delta  de  Camargue  est  né  de  part  les  diverses  activités  et  usages de l’homme avec le fleuve. Il reste encore aujourd’hui  de  fameux  vestiges  d’ouvrages  hydrauliques,  témoins  d’une  histoire, d’un passé commun aux camarguais utilisant l’eau du  fleuve dans le delta.  La réhabilitation et la mise en sécurité des rives et des digues  vont  contraindre  le  Symadrem  à  détruire  ces  vestiges  (les  Contexte et ouvrages fragilisent l’ensemble en permettant des infiltrations  présentation d’eau lors des crues)  de l’action Conscients  de  la  richesse  de  ce  patrimoine,  le  Symadrem  envisage de valoriser ces vestiges. Il a commencé un travail de  recensement  de  l’ensemble  de  ces  ouvrages  (environ  300  ouvrages  sur  240km  de  digue)  et  recruté  un  photographe  professionnel  qui  photographie  l’ensemble  de  ces  vestiges  dans le but de conserver l’image, la mémoire de ces ouvrages.  Le  Symadrem  envisage  de  travailler  en  partenariat  avec  des  structures  locales  spécialisée  (comme  le  CPIE  Rhône  Pays  d’Arles)  pour  valoriser  ces  vestiges  au  moyen  des  supports  photographiques. 

Favoriser un accès élargi à la connaissance

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS Partenaires

‐ Développer la mémoire du patrimoine hydraulique du delta  ‐ Favoriser la compréhension des activités ancestrales liées au  fleuve, les métiers, les paysages, etc. † Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ___________________________________________ CPIE Rhône Pays d’Arles PNRC Acteurs socio professionnels (métiers liés au fleuve) Collectivités, etc.

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine

; Paysages Rhône méridional

; Ressource Eau †Navigations fluviale,

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

90


† Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Vitiviniculture † Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional maritime † Patrimoines naturels ; Autres : métiers du delta

Précisions : ___________________________________________________________ Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Phase recensement et photographies : en cours  Phase création de projet : groupe de travail   Phase de mise en œuvre  Autres précisions

Contraintes a prendre en compte lors de la création du projet :   ‐ pas tout le linéaire des digues est fréquentable, conditions particulières  d’accès, forte règlementation,  ‐ grande distance séparant chaque ouvrage

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

91


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.2.6 : Valorisation d’une exposition Plan Rhône

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?

« Le Rhône qui l’eût cru(e) ? »

Volet de développement :

Porteur(s) projet : A définir (action en cours de réflexion)

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

† ECONOMIE

; RESSOURCES

† TERRITOIRE

Lien et suite appel à projet Plan Rhône alliant les thèmes de la Culture et de l’Inondation

Description projet

Ce projet  est  né  d’une  initiative  de  l’état  (via  le  Plan  Rhône)  d’engager  un  appel  à  projet  qui  traiterait  artistiquement  du  grave sujet des inondations.  L’exposition « Qui l’eût cru(e) ? si le Rhône m’était conté » est  la rencontre d’un photographe et d’un sociologue qui ont mis  en scène images du fleuve et témoignages d’acteurs riverains  (agriculteur, marinier, technicien de barrage, bagueur, artiste,  cabanonier,  etc.).  Ce  travail  fouillé    a  été  présenté  en  5  lieux  sur l’axe rhodanien pour rencontrer les riverains.   Largement  plébiscitée,  cette  exposition    est  aujourd’hui  Contexte et hébergée aux Marais du Vigueirat jusqu’à septembre.   présentation Valoriser  cette  exposition  pourrait  passer  par  l’organisation  de l’action d’évènements à destination de différents publics ou de sorties  pédagogiques pour les scolaires.  Reste une question en suspens concernant la suite à donner à  cette  exposition  après  septembre  alors  que  c’est  un  moment  (notamment  pour  les  projets  classe)  pertinent  pour  valoriser  pédagogiquement cet outil. Par exemple également, il y aurait  des  liens  à  envisager  entre  le  projet  de  formation  au  risque  inondation  et  cette  exposition  qui  pourrait  être  un  support  notoire  pour  engager  la  réflexion  autour  de  cette  problématique et l’impact sur les riverains.

†1      ;2    †3

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS - Partenaires

Favoriser un accès élargi à la connaissance ‐  Favoriser la mémoire du risque inondation   ‐  Susciter  le  questionnement  des  citoyens  au  regard  du  fleuve  et  de  son  fonctionnement  au  moyen  de  nouvelles  formes d’actions pédagogiques  † Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public ; Collectivités † Autre, Précisions : __________________________________________ Marais du Vigueirat CPIE Rhône Pays d’Arles, Collectivités, DDTM Etc.

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : métiers du fleuve et activités des riverains

Précisions : ___________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

92


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011

2012

2013

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

?

?

?

?

?

?

Après

Phasage

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

93


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.3.1 : Création d’un Schéma d’Education au territoire

†1      ;2    †3 

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et  dispositifs Volet de développement : Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles Se préoccuper des synergies entre les différentes offres  En partenariat avec la MNE-RENE30, le CPIE Pays de Vaucluse et la Maison Régionale de l’Eau éducatives 

Rhône méridional

L’action définie ici propose la réalisation collective et  partagée, à l’échelle du Rhône méridional, d’un schéma  directeur d’éducation à ce territoire.  Il  aura  pour  but  de  mieux  connaître  l’offre  et  le  potentiel  éducatifs,  mieux  construire  des  projets  d’éducation  au  développement  durable  en  lien  avec  le  territoire  et  enfin  donner du sens à l’action collective en matière d’éducation.  C’est une action ambitieuse mais qui au final contribuera à  l’échange et à la co‐construction entre les acteurs des deux  rives et participera aussi à l’amélioration et au  développement des projets éducatifs cohérents, intégrés aux  problématiques de territoire locales et innovateurs.

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

† ECONOMIE

; RESSOURCES

; TERRITOIRE

Education au  Développement  Durable :  vision  transversale  de l’éducation au territoire  Lien avec le Schéma d’Education du PNR des Alpilles

Description projet

Le territoire  Rhône  méridional  regorge  d’atouts :  des  espaces  naturels nombreux (PNR, réserves, domaines de gestion, etc.),  des  patrimoines  historiques  et  culturels  diversifiés  (antiquité,  préhistoire,  époque  médiévale,  contemporaine,  etc.)  et  d’innombrables  traces  du  passé  où  la  relation  homme  fleuve  était  différente,  plus  prenante  (ouvrages  hydrauliques,  protections  face  aux  crues,  agriculture,  métiers  de  la  pêche,  vannerie, etc.). Et pourtant :   Contexte et La valorisation de  ces atouts est encore bien faible  au regard  présentation des enjeux d’éducation.   de l’action Les structures et les programmes d’éducation existants sur le  territoire Rhône méridional sont peu et mal connus.  Il  n’existe  pas  de  lien  et,  de  ce  fait,  de  cohérence  entre  les  différentes  actions  pédagogiques  portées  autour  des  problématiques fluviales.  Prédominance  de  la  question  du  risque  inondation  alors  que  bien d’autres supports (espaces, lieux remarquables, activités  spécifiques,  témoins,  etc.)  pourraient  être  exploités  pédagogiquement et donc valorisés

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS - Partenaires

‐ Connaître  les  actions  d’éducation  autour  de  la  question  du  fleuve et les structures éducatives  ‐ Structurer et améliorer les animations et projets  pédagogiques en proposant une stratégie éducative  harmonisée et pertinente autours des problématiques  fluviales, entre les 2 rives. ; Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants † Grand public ; Collectivités ; Autre, précisions :

Les collectivités participent à la réflexion globale + divers  acteurs locaux « témoins » Groupe de réflexion composés des CPIE « riverains » du fleuve  (Pays de Vaucluse – CME et Pays d’Arles), de la Maison de la  Nature  et  de  l’Environnement  MNE‐RENE  du  Gard  et  de  la  Maison régionale de l’eau.   CPIE RHONE PAYS D’ARLES

94


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

L’Education Nationale  et  des  enseignants  feront  également  partie de la réflexion et de la construction du Schéma  D’autres partenaires seront investis dans le projet comme : le  musée  de  l’Arles  antique,  les  Archives  départementales  de  Vaucluse, la base nautique de Beaucaire, etc.  Les collectivités (Région, Départements, communes) sont les  moteurs de ces initiatives puisqu’elles s’assureront la mise en  œuvre des dispositifs pédagogiques issus du Schéma. RESEAUX

Plateformes régionales des acteurs du monde éducatif (Graine  PACA et Languedoc Roussillon)

BUDGET

30 à 40 000€

Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : toutes les 

thématiques observées 

Précisions : projet transversal

Juil. – Déc.

2011 Janv. - Juin

2012

Juil. – Déc.

Janv. - Juin

Réalisation schéma

Phase 3 :  mise  en  œuvre  des  dispositifs  (scenarii)  où  une  première  année  permettra  d’expérimenter  certains  dispositifs  nouveaux  et  de  suivre  l’application concrète du schéma.   Une évaluation au bout de 3 années de mises en œuvre sera nécessaire pour  améliorer  le  travail  engagé  et  faire  bénéficier  et  valoriser  cette  expérience  envers des partenaires éducatifs d’autres territoires.   ! Cette phase 3 ne fait pas partie des objectifs de cette fiche action, elle devra  faire l’objet de demandes spécifiques ! Autres précisions

Une première  réunion  entre  les  partenaires  locaux  a  été  conduite  pour  s’accorder sur le principe de création collective du Schéma.  

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Expérimentation

Juil. – Déc. Développement

Après

Une prochaine  réunion  (voire  2)  est  nécessaire  d’ici  la  fin  de  l’année  2010  pour organiser et planifier une méthodologie de travail commune. 

Eval° 2015

NOTA : le CPIE Rhône Pays d’Arles bénéficie d’une expérience notoire dans ce  type de prestation puisqu’il a réalisé le Schéma Directeur d’Education à  l’Environnement et au Développement Durable du Parc Naturel Régional des  Alpilles5 en 2009. Pour 2010, il en assure le suivi de la démarche (phase de  mise en œuvre) auprès du PNR.

Phasage

Phase 1 :  organisation  méthodologique,  définition  des  objectifs  et  planning  avec précision : groupe de réflexion   

Ressources (territoire,  acteurs,  cibles)  /  Diagnostic  analyse  potentiels  /  Scenarii :  programmation  de  dispositifs  pédagogiques  à  destination  des  scolaires  (type  projets  classe,  évènement  fédérateur,  actions  terrain,  etc.)  mais  aussi  des  enseignants  et  professionnels  de  l’éducation  (formations  montage  de  projets  éducatifs,  le  développement  durable  à  l’école ?,  formations  thématiques  –  paysages,  métiers  du  fleuve,  risque  inondation,  etc.) 

Ce qui a déjà été fait :  

Temporalités 2010

Phase 2 : réalisation du Schéma directeur dont son contenu pourrait être :  

5

Ce Schéma est disponible sur le Site du PNR des Alpilles : http://www.parc-alpilles.fr > Rubrique Acteurs > Enseignants CPIE RHONE PAYS D’ARLES

95


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.3.2 : Création d’outils pédagogiques

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et  dispositifs Volet de développement : Se préoccuper des synergies entre les différentes offres  éducatives 

Porteur(s) projet : A définir (plusieurs possibilités)

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

† ECONOMIE

; RESSOURCES

† TERRITOIRE

Programme pédagogique  d’éducation  ou  de  sensibilisation  au fleuve  Lien  avec  le  Schéma  d’éducation  au  territoire  Rhône  méridional (fiche précédente 2.3.1)

Description projet

Toujours dans  un  souci  de  valorisation  des  ressources  et  des  connaissances sur le fleuve vers un public à sensibiliser, l’idée  de  cette  fiche  action  est  de  présenter  2  exemples  de  projets  de  construction  d’outils  pédagogiques  servant  de  supports  à  l’éducation sur le Rhône.   Il pourrait y avoir 2 projets :   ‐  création  d’une  malle  pédagogique  sur  le  fleuve  au  moyen  du  fond  documentaire  des  archives  Contexte et présentation départementales  de  Vaucluse  qui  serait  le  porteur  du  de l’action projet,  ‐  création  d’une  maquette  géante  du  Rhône  méridional  montrant le fonctionnement du fleuve à l’échelle du bassin  versant,  Ces  deux  projets  peuvent  être  complémentaires  ou  mener  à  des  temps  différents.  D’autres  projets  de  création  d’outils  pourraient  aussi  voir  le  jour  dont  un  des  objectifs  principaux  reste de servir une éducation au territoire Rhône méridional. 

†1      ;2    †3 

‐ Se doter d’outils pédagogiques à l’échelle du bassin servant  des projets très variés et envers différents publics  Objectifs spécifiques ‐ Favoriser la mutualisation des compétences et le partage des  outils Cible

ACTEURS Partenaires

; Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public ; Collectivités ; Autre, Précisions : doit pouvoir s’adapter à tout public Acteurs éducatifs, Archives départementales, musées, Collectivités Personnes ressources

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture ; Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

96


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

2013

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Valorisation, utilisation Phasage (pour le cas de la maquette)

Phase préparatoire :  constitution  du  groupe  création  (recherche  personne  ressources, échanges expériences, etc.)  Phase  de  création :  le  groupe  création  réfléchira  au  projet  dans  sa  finalité  (intérêts  et  objectifs  pédagogiques,  thèmes  et  lieux  à  valoriser,  lien  avec  les  ressources  du  territoire,  etc.)  et  sa  conception  (caractéristiques  techniques,  matériaux envisagés, etc.) : élaboration d’un cahier des charges précis  Elaborer  un  partenariat  avec  une  entreprise  spécialisée  dans  ce  type  de  réalisation : appel à projets  Phase de réalisation : par l’entreprise mandatée Autres précisions

La phase  préparatoire  devra  également  permettre  aux  partenaires  de  s’entendre  sur  le  fonctionnement  et  le  partage  de  la  maquette  après  sa  réalisation :  transportable  ou  pas  (lieu  d’accueil  pertinent ?),  tour  de  rôle ?,  valorisation : quel projet éducatif en parallèle ? stockage ?, etc.  Le projet maquette n’aura de sens que s’il est partagé collectivement, associé  à de vrais projets pédagogiques (scolaire ou adulte – formation par ex.) et vu  par  un  maximum  d’habitants  du  Rhône  méridional.  C’est  pourquoi  la  phase  préparatoire est primordiale, elle conditionnera l’élaboration d’un cahier des  charges en rapport et une conception et mie en valeur efficaces.  Par  ailleurs,  des  liens  avec  le  Schéma  Directeur  d’éducation  au  Rhône  méridional  pourront  se  faire  puisque  ce  projet  envisage  de  cibler  des  personnes  ressources,  acteurs  éducatifs  et  lieux  à  valoriser  pédagogiquement : des éléments à prendre en compte dans la maquette.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

97


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 2.3.3 : Réalisation d’un Centre de la Pierre en Tricastin – paysages

rhodaniens et transport fluvial Porteur(s) projet : A définir

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation

; ECONOMIE

; RESSOURCES

Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et  dispositifs Volet de développement : Se préoccuper des synergies entre les différentes offres  éducatives  ‐  Par  ailleurs  et  de  façon  complémentaire,  ce  Site  est  porteur  d’Histoire  et  de  patrimoine  reliant  les  hommes  et  leurs  activités  au  bénéfice  du  fleuve.  En  effet,  la  carrière  développée  au  niveau  de  Tricastin  doit  son  existence  à  la  présence  du  fleuve  qui  permettait  aux  hommes  de  transporter  et  donc  de  commercialiser  les  Pierres  vers  la  méditerranée.   Là  encore,  on  perçoit  l’importance  du  Rhône  et  ce  Site  témoin  est  un  vrai  support  concret  pour  faire  connaître  et  comprendre  le  rôle  du  fleuve  dans  le  développement  de  la  vallée. 

; TERRITOIRE

Volet Tourisme et Volet Patrimoine du Plan Rhône

Description projet

Au carrefour  de  deux  régions  touristiques  majeures,  le  Site  pressenti pour ce projet dispose de nombreux atouts.  Trois communes pour trois Sites emblématique autour de la  thématique  de  la  Pierre :  Saint‐Paul‐Trois‐Châteaux  (carrière),  Saint‐Restitut  (Puits  Hugues)  et  Bollène  (Village  de Barry, point de vue paysage fluvial de la vallée du Rhône).   Ce site serait aménagé pour différentes vocations :   ‐  Création  d’un  Centre  de  formation  diplômant  sur  les  métiers de la Pierre  Contexte et ‐  Découverte  d’un  Site  patrimonial :  trois  boucles  parcours  présentation muséographiques de plein air interconnectées  de l’action   Deux  intérêts  forts  de  ce  projet  ont  attrait  au  fleuve  et  permettent sa connaissance et sa valorisation.  ‐  Les  sentiers  découvertes  sont  situés  sur  des  plateaux  et  notamment  au  lieu  dit  du  village  troglodyte  de  Barry)  on  a  un panorama paysagé intéressant sur la vallée du Rhône. Il  montre les activités humaines liées à l’énergie, le transport  et  les  écluses  sur  le  fleuve  également.  Ce  point  haut  présente  un  fort  potentiel  en  terme  d’éducation  au  territoire Rhône méridional par la lecture paysagère. 

†1      ;2    †3 

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS - Partenaires RESEAUX

‐ Valoriser un Site à fort attraits touristiques et à vocation  pédagogique : sentiers, observatoire, histoire du Site  ‐ Montrer le rôle du fleuve dans le développement des  activités humaines de la vallée  ; Socio professionnels ; Grand public Précisions :

; Scolaires ; Enseignants ; Collectivités † Autre,

Communes de Saint‐Paul‐Trois‐Châteaux, Saint‐Restitut et  Bollène Archives départementales Rhône méridional : acteurs éducatifs – Graine

BUDGET

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

98


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional ; Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : activités humaines sur le fleuve

Précisions : __________________________________________________________ Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

2012

Juil. – Déc.

Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Volet 1

Juil. – Déc.

Après

Volet 2

Phasage (pour le cas de la maquette)

Volet 1 : Mise en valeur et aménagements des Sites  Volet 2 : Animation pédagogique scolaire et grand public autour des Sites  Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

99


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

100


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Orientation 3 : Vivre avec le fleuve, partager une culture commune

 

→ Dominante TERRITOIRE

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

101


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.1.1 : Création d’une lettre d’info Rhône méridional

†1      †2    ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune  Volet de développement :

Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles

Développer une approche globale du fleuve, des projets de  territoire 

Repères programme Dominantes Transversalité et articulation locale

; ECONOMIE

; RESSOURCES

Cette lettre  permettra  d’être  informer  régulièrement  sur  les  activités  liées  au  fleuve  dans  les  3  départements  méridionaux.  L’accent sera mis sur les porteurs de projets et leurs  initiatives, une rubrique témoins du fleuve (métiers et  activités fluviales oubliés), la parole aux partenaires  également et des zooms sur un territoire de l’espace Rhône  méridional, etc.

; TERRITOIRE

« Porter à connaissance » nécessaire pour connaître les différents projets ou activités autour du fleuve et favoriser les liens entre acteurs

Description projet

Contexte et présentation de l’action

L’idée de cette action est née de plusieurs observations :   ‐  manque  de  connaissance  des  différents  acteurs  agissant  sur  les  problématiques  du  fleuve  et  de  leurs  pratiques et initiatives,  ‐ pas de liens entre les projets d’une rive à l’autre, d’une  commune à l’autre,  Vivre  l’espace  Rhône  méridional  et  même  vivre  ensemble  avec le fleuve demande avant tout à  mieux le  connaître et  mieux se connaître.   Communiquer  tant  sur  les  initiatives,  les  projets,  les  aménagements réalisés que sur les partenaires, les acteurs  locaux  paraît  être  une  priorité  pour  donner  du  sens  aux  actions  autour  du  Rhône  et  affirmer  le  réflexe  fleuve  « amont‐aval,  rive  gauche‐rive  droite »  dans  divers  projets  de développement local le long de l’axe rhodanien.  L’action  proposée  est  de  créer  une  lettre  d’info  qui  serait  avant  tout  diffusée  par  courrier  électronique  et  serait  à  destination  des  partenaires  et  acteurs  locaux  œuvrant  autour du fleuve.  

Objectifs spécifiques

Cible ACTEURS - Partenaires RESEAUX

‐ Donner du sens à l’action globale Rhône méridional et  fédérer les acteurs locaux,  ‐ Faire connaître les initiatives, les projets, les métiers, les  aménagements, les territoires et ses dynamiques, etc. ; Socio professionnels † Scolaires ; Enseignants † Grand public ; Collectivités ;Autre, précisions : Acteurs locaux, partenaires projets Rhône méridional

Acteurs identifiés et rencontrés dans le cadre de l’étude, du  Plan Rhône et du réseau Rhône méridional Rhône

BUDGET

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

102


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : Toutes thématiques

Précisions : L’action concerne toutes les thématiques liées au fleuve. Vocation à être transversale

Evolution petit  à  petit :  tant  en  ce  qui  concerne  les  destinataires  (nombre  évolutif  en  fonction  du  réseau  développé)  que  sur  la  forme  (de  nouvelles  rubriques  pourront  être  envisagés,  etc.),  le  concept  de  cette  lettre  d’info  évoluera au grès du dynamisme du réseau ainsi créé…   Grand  public :  cette  cible  serait  également  à  envisager  mais  peut‐être  dans  un second temps ce qui permettrait de faire découvrir un peu plus le fleuve,  mieux  le  connaître  et  le  comprendre  (objectif  orientation  2),  savoir  ce  qu’il  s’y passe et donner envie de le fréquenter (objectif orientation 1)… 

Temporalités 2010

2011

Juil. – Déc.

Janv. Juin

prep

test

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Groupe création :  constitution  d’un  groupe  consultatif  pour  aider  à  la  conception de la lettre d’info.  Test lettre d’info auprès des partenaires avertis : évaluation, amélioration  Lancement de la lettre d’info pour 2011  Réédition : mise à jour infos, élargissement réseau de diffusion, etc. Autres précisions

Des passerelles pourront être faites avec le Site :     Le  travail  de  réédition  et  de  diffusion  de  la  lettre  d’info  doit  être  pensé  en  lien  avec  le  suivi  du  réseau  Rhône  méridional  et  induit  des  temps  de  rencontre, d’interviews avec les acteurs locaux, de rédaction, etc.   CPIE RHONE PAYS D’ARLES

103


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.1.2 : Accompagner des segments de vélo route existants autour d’une approche de valorisation pédagogique et globale

†1      †2    ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune  Volet de développement :

Porteur(s) projet : A définir (en cours de réflexion)

Repères programme Dominantes † ECONOMIE Transversalité et articulation

; RESSOURCES

Développer une approche globale du fleuve, des projets de  territoire 

; TERRITOIRE

Lien avec circuits et sentiers découverte ou autres pistes  cyclables dans la vallée à proximité du fleuve 

‐ Favoriser un mode de déplacement doux et de loisirs en  apportant une plus value touristique ou de découverte locale  Objectifs spécifiques ‐ Permettre des connexions entre navigation fluviale et  découverte de la vallée alluviale 

Description projet

Bien que  pas  encore  terminé  le  tracé  de  la  Vélo  route  est  matérialisé et les quelques tronçons déjà aménagés séduisent  de plus en plus d’utilisateurs, de promeneurs, etc.  Pour ce qui concerne la partie méridional, c’est la Vélo route  d’Arles  à  Port  Saint  Louis  qui  est  la  plus  avancée.  Cette  portion traverse la partie sud d’Arles et bientôt la Camargue  (par  le  Plan  du  Bourg)  pour  rejoindre  le  dernier  tronçon  terminé  au  niveau  de  Port  Saint‐Louis  pour  rejoindre  la  mer  Méditerranée.   En  seulement  50km,  on  passe  du  Rhône  à  la  mer  en  traversant une mosaïque  de paysages  fluviaux  construits par  Contexte et le fleuve et où nombreuses activités sont permises.   présentation L’idée de ce projet est double :   de l’action ‐ proposer aux cyclistes une nouvelle approche des milieux  « naturels » en proposant des outils d’accompagnement de  leur parcours (bornes audio, panneaux, topo guides, etc.)  ‐  promouvoir  les  activités  humaines  en  Camargue :  viticulture, agriculture, Réserve naturelle, zones humides en  gestion,  Ce tronçon n’est pas isolé et il n’aura de réel sens qu’une fois  la réalisation finale de la Vélo route, même si on imagine mal  une  fréquentation  sur  tout  l’axe  rhodanien,  permettre  de  rouler au bord du fleuve en tout point devrait permettre une  plus grande approche du fleuve. 

Cible

ACTEURS Partenaires

† Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ____________________________________________ DDTM OT et CDT Gestionnaires d’espaces naturels à proximité de la vélo route Collectivités Symadrem Structure éducative (CPIE, associations locales, etc.)

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional ; Vitiviniculture ; Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels † Autres : _________

Précisions : projet assez transversal mais thématiques différentes selon les tronçons, les partenaires associés, les objectifs de valorisation, etc.

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

104


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Conception du projet (technico financière) : groupe de réflexion  Réalisation et mise en œuvre  On pourrait envisager de réitérer la démarche avec de nouveaux projets de  Vélo  route  (ex.  de  Fourques  qui  souhaite  aussi  favoriser  ce  type  de  déplacement  en  lien  avec  les  cheminements  sur  les  digues  rénovées  en  direction du  Canal du Rhône à Sète aménagé, projet d’aménagement d’une  piste envisagé) Autres précisions

Forte autonomie du projet à long terme même si il est intéressant  d’envisager également des projets éducatifs en vers les scolaires sur le  parcours ou pour illustrer certaines formation en rapport avec le Rhône. Ce  parcours pourrait aussi convenir à des professionnels en séminaire de travail  où généralement un temps de détente est prisé par les organisateurs : on  allie alors loisirs et découverte d’un territoire…)    Il sera également nécessaire de prévoir la mise à disposition et/ou  commercialisation des outils d’accompagnement (cartes, topo guides, etc.)  des partenariats sont à envisagés (OT, gestionnaires des milieux ?) 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

105


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.1.3 : Mise en œuvre d’ateliers méthodologiques pour le

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune 

montage de projets en lien avec le fleuve

Volet de développement :

Porteur(s) projet : Maison du fleuve Rhône

En partenariat avec le CPIE Rhône Pays d’Arles Repères programme Dominantes ; ECONOMIE

; RESSOURCES

†1      †2    ;3

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation Description projet

Aujourd’hui, la  reconnaissance  du  fleuve  relève  d’un  double  phénomène : une actualité riche de dispositifs de valorisation  de  ses  ressources  et  richesses ;  une  audience  grandissante  auprès des riverains et plus largement du grand public.  L’existence d’un projet cadre de gestion globale du fleuve (le  Plan Rhône), la multiplication des aménagements des façades  fluviales,  l’augmentation  d’initiatives  locales  de  développement confortent les valeurs culturelle, patrimoniale  et touristique du fleuve et engagent de nouvelles dynamiques  territoriales.  Contexte et La  Maison  du  fleuve  forte  de  son  expertise  en  matière  de  présentation relation  hommes/fleuve/territoire  se  propose  d’organiser  et  de l’action d’animer  des  séminaires  d’information  et  d’échanges  sur  les  nouveaux  enjeux  de  la  scène  fluviale  pour  les  territoires  riverains.  À  l’attention  d’un  public  de  professionnels,  ils  porteront  sur  la  dimension  patrimoniale  du  fleuve  et  ses  enjeux pour la dynamique territoriale. 

Développer une approche globale du fleuve, des projets de  territoire 

‐ Mieux faire connaître les potentialités du fleuve en matière  de développement local et touristique  Objectifs spécifiques ‐ Développer les accessibilités, usages et fréquentation du  fleuve : retour d’expériences  (projet, démarche, etc.)  Cible ACTEURS Partenaires RESEAUX

; Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public ; Collectivités † Autre, Précisions : ____________________________________________ Collectivités CCI OT, CDT URCPIE

BUDGET Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

† Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : Toutes

Précisions : projet à portée globale, l’ensemble des thématiques sera traité (selon les modules développés), vision systémique et non cloisonnée

Les offres  de  tourisme  et  de  loisirs  en  lien  avec  le  fleuve  se  multiplient : activités nautiques innovantes, offres culturelles  inédites,  brochures  touristiques,  restauration  au  fil  de  l’eau,  Location de vélo, (…)  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

106


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Pour l’année  2011,  deux  modules  pourraient  être  coordonnés  et  organisés  par  la  Maison  du  fleuve  Rhône  en  partenariat  avec  le  CPIE  Rhône  Pays  d’Arles :  - 1er  semestre :  Démarche  globale  d’action  de  valorisation  du  Rhône  méridional (cf. Plan Rhône) : méthode, exemples  - 2ème semestre : l’attractivité du fleuve en matière de tourisme et de  loisirs de proximité se construit peu à peu  Ce  programme  de  formation,  une  fois  rodée  en  2011,  pourrait  faire  l’objet  d’une  évaluation  et  amélioration  et  être  de  nouveau  proposer  en  2012  et  2013  à  des  professionnels  différents  ou  dans  des  collectivités  voisines  (transferts de compétences)  Autres précisions

Le CPIE Rhône Pays d’Arles s’intéresse de plus en plus au projet de formation  et  cherche  à  améliorer  ses  compétences  et  techniques.  Pour  cela,  dans  le  cadre  de  projet  collectif  au  sein  de  l’Union  Régional,  le  CPIE  bénéficiera  de  soutien  et  de  formation  (à  former)  par  une  personne  spécifiquement  recrutée  pour  aider  les  CPIE  de  Paca  dans  leur  programme  de  formation  et  harmoniser les savoir‐faire.  La  Maison  du  Fleuve  Rhône,  quant  à  elle,  bénéficie  d’une  plus  grande  expérience en la matière et notamment sur ce type de projet.   La  connaissance  fine  du  territoire  (enjeux  et  acteurs)  du  CPIE  associée  aux  savoir‐faire  de  la  Maison  du  fleuve  permettra  une  optimisation  du  programme  de  formation  en  plus  d’un  réel  transfert  de  compétences  entre  les 2 structures.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

107


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.2.1 : Soutenir un projet de création artistique en Camargue donnant à voir et comprendre la diversité des milieux deltaïques

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune  Volet de développement :

Porteur(s) projet : A définir – multiples porteurs / Pool de commanditaires Repères programme Dominantes ; ECONOMIE Transversalité et articulation

; RESSOURCES

Développer des projets catalyseurs porteurs de perspectives 

; TERRITOIRE

Marseille Provence 2013

Objectifs spécifiques

‐ Donner à voir le fleuve et l’eau de plus près et de façon  originale, accroître la fréquentation dans le delta,   ‐ Favoriser une nouvelle approche physique et sensorielle du  territoire pour les touristes ou les scolaires

Cible

† Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ___________________________________________

Description projet

Ce projet  est  né  d’une  étude  portée  par  la  Fondation  de  France (projet ‐ nouveaux commanditaires) et réalisée par un  bureau des compétences local.   Ils  ont  constitué  un  groupe  pilote  (acteurs  partenaires :  pool  de commanditaires) pour élaborer un cahier des charges dont  l’objectif  était  de  réaliser  une  suite  de  structures  élevées  (œuvres  artistiques)  permettant  d’appréhender  la  Camargue  différemment de ce qu’il se fait aujourd’hui.   Le  projet  est  maintenant  mûr  et  l’artiste  sélectionné  pour  réaliser les œuvres est Takashi Kawamata (artiste réputé pour  ses créations originales in Situ et en bois – ex. de la vague en  Contexte et Gironde, Bordeaux).  présentation Le  projet  en  Camargue  lui  est  dédié  à  la  thématique  EAU :  de l’action « de l’eau douce à l’eau salée », ce territoire deltaïque que le  Rhône  a  sculpté  et  où  aujourd’hui  l’eau,  un  peu  plus  maîtrisée, reste un élément créateur de paysages et très utile  à l’homme dans ses activités.   Un  circuit  a  été  imaginé  où  en  différents  points  du  delta  (5  voire7) une structure de l’artiste sera réalisée.   Ces  œuvres  apporteront  un  regain  à  l’offre  touristique  en  Camargue  (le  public  passe  mais  reste  peu)  mais  pourront  aussi  être  les  supports  à  des  sorties  pédagogiques :  compréhension  du  fonctionnement  deltaïque,  les  paysages,  les milieux des zones humides, etc. 

†1      †2    ;3

ACTEURS - Partenaires

PNRC – musée de la Camargue Domaine départemental du Château d’Avignon – CG13 Ville d’Arles CPIE Rhône Pays d’Arles Autres acteurs locaux (Ilotopie, OT Arles, Camargo Souvajo, Tour du Valat, etc.)

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture ; Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels † Autres : __________

Précisions : ___________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

108


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Construction 1

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Construction 2 Valorisation

Juil. – Déc.

Après

Valorisation

Phasage

Phase d’étude et de faisabilités financières : en cours  Phase de construction des œuvres : démarrage 2011   Phase  de  valorisation :  cette  phase  concerne  la  communication  gérée  en  partenariat avec les Offices de Tourisme, la ville d’Arles et le montage et mise  en  œuvre  de  projets  pédagogiques  autour  de  la  thématique  du  fleuve,  de  l’eau douce à l’eau salée, les paysages du Delta. 

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

109


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Fiche 3.2.2 : Promouvoir les patrimoines du fleuve en appui à

Orientation :

des évènements fleuve existants

Volet de développement :

Développer des projets catalyseurs porteurs de perspectives 

Repères programme † ECONOMIE

† RESSOURCES

2 ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune

Porteur(s) projet : Maison du fleuve Rhône

Dominantes

1

l’ensemble des  acteurs  concernés  mais  aussi  de  créer  des  liens  avec  les  acteurs  en  charge  de  la  promotion  touristique  (OT, CDT).  

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation

Mais aussi,  seront  associés  les  grandes  manifestations  et  événements  culturels  et  artistiques  pour  cette  entreprise  de  lien avec le fleuve. 

Description projet

L’actualité du  fleuve  est  de  plus  en  plus  riche  d’événements  invitant  le  grand  public  à  découvrir  et  se  familiariser  avec  le  Rhône et le delta.   Parallèlement,  la  présence  de  nombreux  acteurs  (musées,  sites naturels, associations) concourent à accroître les projets  et  manifestations  protéiformes  (spectacles,  festival,  expositions, rencontre‐débat, balades fluviales).   L’existence  de  cette  dynamique  concoure  à  imaginer  que  petit à petit l’ensemble de ces initiatives se structurent pour  Contexte et présentation composer  une  saison  culturelle  du  Rhône  méridional  dont  la  de l’action programmation  s’appuierait  sur  le  réseau  existant.  La  forme  de cette saison restant à définir.  Dans  un  premier  temps,  deux  dispositifs  interrégionaux  –  la  saison  du  fleuve  Rhône  et  Cap  sur  le  Rhône,  fabuleuses  histoires de navigation – peuvent prétendre à être des points  d’appui pour rendre visible et promouvoir les patrimoines et  l’actualité du fleuve.   Lancer  la  dynamique  de  promotion  globale  à  l’échelle  du  Rhône  méridional  suppose  de  procéder  à  un  inventaire  de 

Objectifs spécifiques

- Promouvoir auprès du grand public les événements en lien avec le fleuve -

Cible

; Socio professionnels † Scolaires † Enseignants † Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : _______________________________________

ACTEURS - Partenaires

CPIE Rhône Pays d’Arles, Musées, Associations, Sites naturels, fédérations sportives

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées † Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides † Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

† Ressource Eau †Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : __________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

110


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

111


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Fiche 3.2.3 : Pont Saint-Bénézet - numérisation et restitution 3D de l’ouvrage d’art et du paysage fluvial 

Transversalité et articulation

; RESSOURCES

2 ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune Développer des projets catalyseurs porteurs de perspectives 

Repères programme † ECONOMIE

1

Volet de développement :

Porteur(s) projet : Communauté d’Agglomération du Grand Avignon

Dominantes

Orientation :

fleuve en sera le vecteur de recherche principal.  Un  des  intérêts  forts  à  ce  projet  réside  dans  l’objectif  de  relier (même virtuellement) les deux rives du Rhône grâce à  deux  cités :  Villeneuve‐Lès‐Avignon  (Gard  –  Région  Languedoc Roussillon) et Avignon (Vaucluse – Région Paca). 

; TERRITOIRE

Volet « Patrimoine et Culture » du Projet Interrégional Plan  Rhône

Description projet

Le Pont  Saint  Bénézet,  couramment  appelé  Pont  d’Avignon  est  un  pont  construit  à  son  origine  au  XIIe  siècle.  Ayant  connu  de  nombreuses  déconstruction  et  reconstruction  (incendie,  inondation,  bombardement,  etc.)  ce  pont  est  un  patrimoine clé de l’histoire du Rhône.   De ce pont, il ne reste aujourd’hui que quatre arches.   Le  projet  présenté  dans  cette  fiche  envisage  la  réalisation  d’une  maquette  numérique  de  l’ouvrage  d’art  dans  son  territoire  qui  pourra  être  décliné  suivant  les  différentes  périodes d’activités ou d’abandon du pont.  Contexte et présentation Cette  maquette  pourra  être  exploitée  dans  plusieurs  installations  en  différents  points  de  vue  remarquables  de  de l’action part et d’autre du Rhône.  Outre  les  déclinaisons  Internet  qui  viendraient  nourrir  les  portails touristiques sur le Web, un étage de la Tour Philippe  Le Bel pourrait accueillir un Centre d’interprétation du Pont  Saint Bénézet et de son environnement fluvial.  La  réalisation  de  ce  projet  demandera  une  application  scientifique  forte  avec  programme  de  recherche  documentaire  important  et  l’utilisation  de  nouvelles  technologies  (SIG,  images  numériques,  topographie).  L’évolution des paysages fluviaux autour du pont et donc du 

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS - Partenaires

RESEAUX

‐ Faire partager et connaître l’histoire et la mémoire du Rhône à  travers le Pont et ses paysages fluviaux  ‐ Valoriser un patrimoine bâti commun à deux cités sur deux  rives du Rhône par un projet moderne et original  † Socio professionnels ; Grand public Précisions :

; Scolaires ; Enseignants ; Collectivités † Autre,

CNRS (unité MAP) / CEREGE LAMM (UMR Aix en Provence) et CIHAM (UMR Avignon) Villeneuve lez Avignon (Affaires culturelles de la ville) La Chartreuse (CIRCA) CNR Archives départementales Vaucluse Rhône méridional, MFR (projet Fleuve et Patrimoines) Archives

BUDGET

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

112


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée † Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels ; Autres : Histoire autour du fleuve

Précisions : __________________________________________________________ Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Volet 1

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Volet 2

Juil. – Déc.

Après

Volet3

Phasage (pour le cas de la maquette)

Volet 1 : Recherche, numérisation, modélisation 3D   Ce volet est soumis à l’ANR – projet PAVAGE  Volet  2 :  Numérisation  complémentaire,  système  d’information,  réalité  augmentée. Scénarisation, muséographie…  Volet  3 :  Aménagement  des  lieux  (Tour  Philippe  Le  Bel,  Rocher  des  Doms,  Pont / Ile de la Barthelasse, Fort St André) Autres précisions

Sur ressources propres, le consortium scientifique chargé de la réalisation du  volet  1  a  démarré  les  travaux,  notamment  documentaire,  ainsi  que  le  montage des autres volets du projet depuis le 1er septembre 2009. 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

113


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.3.1 : Organisation de Rencontres interrégionales du

†1      †2    ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune

Rhône méridional

Volet de développement : Porteur(s) projet : CPIE Rhône Pays d’Arles

Multiplier et diversifier les temps forts et les évènements  autour du fleuve 

Repères programme Dominantes

† ECONOMIE

; RESSOURCES

; TERRITOIRE Objectifs spécifiques

Transversalité et articulation Description projet

Donner un  sens  à  la  mise  en  valeur  du  Rhône  méridional,  animer un réseau d’acteurs locaux ou encore progresser dans  les  réflexions  à  enjeux  territoriaux  reposent  en  partie  sur  l’existence des temps fort d’échanges   

Cette action  propose  de  réaliser  au  moins  une  fois  l’an  une  rencontre  interrégionale  (Gard,  Bouches  du  Rhône  et  Vaucluse)  afin  d’instituer  un  temps  d’échanges  formel  où  le  Rhône méridional serait mis en valeur.  

Cible ACTEURS Partenaires

- favoriser un effet réseau et les échanges entre acteurs : expériences, pratiques, développement projets, etc. - affirmer la volonté d’engager une politique de valorisation de l’espace Rhône méridional et de contribuer à son développement ; Socio professionnels † Scolaires ; Enseignants † Grand public ; Collectivités ; Autre, Précisions : scientifiques, chercheurs, ingénieurs, etc.

Collectivités locales  Ensemble des acteurs du réseau Rhône méridional 

RESEAUX BUDGET

Contexte et présentation de l’action

Face à  l’immensité  des  thématiques  concernant  cet  espace,  on pourrait imaginer de mettre en lumière chaque année un  thème  particulier  où  3  groupes  de  réflexion  (référence  aux  orientations  stratégiques  définies  dans  le  cadre  de  l’étude :  Economie  /  Ressources  /  Territoires)  débattrait  sur  des  problématiques  plus  précises.  On  peut  aussi  envisager  de  faire  partager  les  expériences  des  acteurs  forgeant  et  œuvrant dans cet espace fluvial.  

Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine ; Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional ; Vitiviniculture ; Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime ; Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : transversalité

Ce serait  un  moment  où  politiques  publiques  locales  et  étatiques, associations, entreprises ou pourquoi pas citoyens  se  rencontrent  pour  avancer  et  nourrir  la  réflexion  sur  les  différents  enjeux  d’aménagement  et  de  développement  concernant le Rhône méridional. CPIE RHONE PAYS D’ARLES

114


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

test Phasage

Deux phasages   2010 : expérimentation  de la Rencontre  Organisation d’une première rencontre lancement du réseau et des petits  groupes thématiques  2011‐2013 : amélioration    Phase préparation : petits comités territoriaux et thématiques (Economie /  Ressources / territoire)   Phase Rencontre : 1 au moins chaque année en changeant les lieux d’accueil 

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

115


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional Orientation :

Fiche 3.3.2 : Favoriser la fréquentation des quais

†1      †2    ;3

Vivre avec le fleuve : partager une culture commune

récemment réhabilités

Volet de développement : Porteur(s) projet : A définir

Multiplier et diversifier les temps forts et les évènements  autour du fleuve 

Repères programme Dominantes

† ECONOMIE

† RESSOURCES

; TERRITOIRE

Transversalité et articulation Description projet

Dans le  cadre  du  Plan  Rhône,  les  quais  de  la  ville  d’Arles,  et  bientôt  de  nouveaux,  ont  été  entièrement  réhabilités,  rénovés.  Durant  les  dernières  décennies,  les  arlésiens  ont  perdu l’habitude de fréquenter les berges du fleuve, les quais  sont abandonnés.  Et  pourtant,  où  peut‐on  observer  le  mieux  le  fleuve ?  sentir  ses embruns et écouter son clapotis incessant ?  L’action  proposée  est  de  favoriser  le  développement  de  temps  forts,  de  festivités  ou  d’animations  sur  les  quais  Contexte et réhabilités pour attirer les riverains à fréquenter le fleuve.  présentation Les  structures  éducatives  locales  pourraient  investir  ce  lieu  de l’action pour  monter  des  projets  scolaires  en  lien  avec  le  fleuve  ou  une  balade  commentée  le  long  du  fleuve  permettrait  de  le  découvrir différemment.  Les  collectivités  riveraines  pourraient  lancer  un  appel  à  projets artistiques qui aurait pour but de créer des structures  ou  des  expositions,  des  œuvres  vivantes ?,  etc.  disposées  le  long  du  fleuve  où  le  passant  curieux  pourrait  s’approcher  et  appréhender  le  fleuve  et  comprendre  l’œuvre  (lien  avec  enjeux du fleuve : inondation par exemple…), etc. 

Objectifs spécifiques

Cible

ACTEURS - Partenaires

- accroître la fréquentation du fleuve en lui donnant une  image nouvelle, dynamique et festive  ‐ mêler connaissance du fleuve et créations artistiques † Socio professionnels ; Scolaires ; Enseignants ; Grand public † Collectivités † Autre, Précisions : ___________________________________________ Commune d’Arles et collectivités riveraines Artistes et compagnies locaux Structures éducatives Symadrem, etc.

RESEAUX BUDGET Thématiques sollicitées ; Risque inondation, submersion marine † Milieux aquatiques, zones humides ; Aménagements et  urbanisme

; Paysages Rhône méridional † Vitiviniculture † Environnement et vallée ; Patrimoines culturels

; Ressource Eau ;Navigations fluviale, maritime † Patrimoines naturels † Autres : ________

Précisions : ___________________________________________________________

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

116


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Temporalités 2010 Juil. – Déc.

2011 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2012 Janv. Juin

Juil. – Déc.

2013 Janv. Juin

Juil. – Déc.

Après

Phasage

Autres précisions

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

117


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

118


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Exemple d’articulation des différentes actions : Tableau de bord général 2010‐2013  Le tableau ci‐dessous organise les propositions d’actions présentées ci‐dessus à horizon 2013. Il permet de voir rapidement comment chacune des  actions s’articule les unes par rapport aux autres.                            

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

119


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Quelles conditions  de  pérennisation  et  de  réussite  pour  une  démarche  de  progrès  des  différents  acteurs  concernés  par  la  mise en valeur de l’espace Rhône méridional ?     

Comment parler  de  développement  local,  de  valorisation  de  territoires  ou  de  stratégie  durable  sans  envisager  une  vraie  organisation  au  niveau  local ? La question reste centrale.  

‐ vers une démarche pas à pas –    L’engagement des collectivités aux côtés des porteurs de projets est nécessaire, on peut par exemple préciser pour chacun des grands acteurs, les  axes sur lesquels ils pourraient s’appuyer:     COMMUNES  Dynamisme fluvial plus présent au sein de ces collectivités locales de façon globale ou sur une thématique plus précise ;  DEPARTEMENTS  Ils témoignent des expériences variées et complémentaires autour du fleuve (tourisme fluvial, aménagement, environnement et culture, etc.) ;  REGIONS  Mobilisation importante autour de la question du Risque inondation et une relative sensibilité pour les autres thématiques qui reste à développer et  à s’inscrire dans une logique plus globale ;  GRANDS ACTEURS du fleuve (Agence de l’eau, VNF, CNR, etc.)  Vision globale à l’échelle du linéaire à corréler à une prise en compte de la diversité des paramètres, des enjeux et des différentes échelles dans leurs  orientations stratégiques ou de gestion.   

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

120


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Une des clés de la réussite d’une démarche globalisante et concrète passe par la mise en œuvre d’actions cohérentes et faisant échos aux enjeux et  perspectives présentées tout au long de ce rapport.  Un élément « liant » entre toutes ces actions apporterait plus de sens et d’harmonisation à la  valorisation de cet espace. Oui, mais pas seulement.    Ces conditions reposent sur :   

Mission d’animation de réseau    ‐ Suivi et assistance aux porteurs de projet : aide à la constitution (identification de personnes Ressources) et à l’animation des groupes de  travail, de création, de pilotage (construction collective) ;    ‐ Faire vivre le réseau, donner à voir les projets et les acteurs, organiser du lien et favoriser les échanges entre partenaires : organisation de  Rencontres interrégionales du Rhône méridional ou rencontre de nouveaux acteurs ;     Mission de suivi de projets :    ‐ Connaître le fleuve en rassemblant la Ressource : création d’un Référentiel alimentant des dispositifs de diffusion des connaissances ;    ‐ Faire connaître le fleuve : réaliser un Schéma d’éducation global sur le fleuve (tout public) qui permettrait l’élaboration et l’harmonisation de  projets pédagogiques, diffuser une lettre d’info aux acteurs partenaires dans un premier temps (pour la roder et fédérer) puis rapidement vers le  grand public ;    ‐ Favoriser le développement d’activités sur le fleuve : travailler sur les potentialités de navigation sur le Rhône, mettre en relation les acteurs  autour de projet commun de tourisme ou de fréquentation, communiquer sur les potentialités, lancer des appels à projets originaux, etc.    Autres missions à envisager…       

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

121


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Des réponses possibles ? :    ‐ Une « maison » du Rhône méridional : cette proposition nous le rappelons ici était à la base de la mise en œuvre de cette étude. Bien que  réponse la plus pertinente ‐ parce qu’elle serait un lieu d’accueil idéal pour parler du fleuve, voir et comprendre le fleuve… ‐ elle reste pour l’instant  en suspens, il faudra avant tout répondre à différentes questions : pourquoi une maison ? Quels objectifs et finalité ? Quel statut ? Quels partenaires  financiers ? Quelle plus value en terme de capacité de développement ? En quel lieu du Rhône méridional? Pourquoi qu’un seul lieu central ? Est‐ec  que des antennes plus locales dans des structures existantes ne pourraient pas s’envisager ?   Ces  questions  font  encore  débat !  Nombreuses  localités  ou  acteurs  s’intéressent  à  cette  perspective,  on  peut  dénombrer  au  moins  4  lieux  sur  le  Rhône méridional désirant héberger une maison du fleuve…  Une  réponse  en  terme  de  légitimité  s’impose,  il  faut  peut‐être  commencer  par  envisager  des  créations  collectives ?  et  évaluer  la  capacité  à  rassembler, organiser des échanges entre acteurs, développer des projets entre les deux rives ou entre des collectivités distinctes…    ‐  Un  Site  Internet  ou  plateforme  numérique :  dans  un  premier  temps  et  en  complément  du  lancement  de  la  lettre  d’info  un  espace  sur  Internet  pourrait  être  dédié  au  fleuve  Rhône  dans  sa  partie  méridionale.  Il  reprendrait  les  3  thèmes  évoqués  dans  cette  étude :  Economie,  Ressources et Territoire et aurait pour vocation de donner des infos et des renseignements, favoriser les échanges projets entre acteurs (plateforme  d’échanges interactive) et présenter les projets qui sont réalisés sur les territoires du Rhône méridional.      2010 à 2013 : un premier pas vers l’aventure Rhône méridional…  Pour l’instant, l’ensemble de ces actions sont portées par différentes structures aux objectifs distincts ou redondants mais c’est peut‐être ainsi que  l’aventure du Rhône méridional doit commencer.  L’ensemble des actions pourraient se mettre en place d’ici 2013 et on peut espérer une mise en œuvre efficace à ce terme.   Une phase évaluative des projets et de leurs impacts sur le territoire doit être prévue dès à présent.       

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

122


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

En guise d’épilogue…

Le présent rapport constitue une mise en forme des enjeux et des axes d’une démarche de construction d’un espace Rhône méridional : la perspective ouverte est  bien  de donner à la basse vallée du Rhône le statut d’un espace structurant, partant de singularités qui la distinguent et la rattachent  à l’ensemble du linéaire de  ce fleuve.  Il n’est en rien question d’un territoire en soi mais d’œuvrer à une dynamique entre acteurs intéressés ‐ ou pouvant le devenir ‐ à voir le fleuve jouer un rôle plus  actif au bénéfice des territoires riverains et populations locales.  Gouvernance(s)  Cette question des liens et maillages doit pouvoir assurer le déploiement d’actions concrètes ainsi que l’existence et l’animation  de scènes de concertation, sur la  base d’une multiplicité des échelles spatiales.  On peut ainsi distinguer trois types de réseaux et maillages :  ‐Des réseaux opérationnels : celui des acteurs de l’éducation au DD, ou encore celui des 3 services d’archives départementales lui même inclus dans le  dispositif  Banque  de  Données  Fleuve  Patrimoine,  enfin  le  groupe  thématique  sur  l’histoire  de  la  navigation  intitulé  Cap  sur  le  Rhône,  à  titre  de  premiers exemples.  ‐ Des réseaux d’acteurs à intéresser : grands événements culturels, artistiques ou acteurs socio‐économiques (cf appui aux micro‐entreprises propices  à accroître la fréquentation du fleuve, acteurs patrimoniaux ( nature et culture ) …  ‐ Des maillages à constituer : si le présent rapport comporte un ensemble de fiches‐actions,  il insiste sur le processus de devenir d’une démarche qui  doit progressivement intéresser une multitude d’acteurs  à l’émergence  de l’entité  Rhône  méridional. Créer des groupes thématiques à géométrie  variable dont les travaux prolongent les pistes ici ouvertes et convergent vers un rendez‐vous annuel des « Rencontres du Rhône méridional ».   Ces propositions évoquées par le CPIE Rhône Pays d’Arles pourraient relever du rôle d’animation envisageable pour cette structure.  Processus de constitution‐construction  Cette  étude,  nous  l’avons  rappelé,  a  produit  au  cours  de  ses  deux  phases  un  ensemble  de  propositions  directement  issues  de  l’observation  et    de  rencontres  multiples pour dessiner les contours d’une possible montée en puissance du fleuve comme source de richesse dans le Rhône aval.   Elle ne définit donc pas un idéal mais un horizon déduit du repérage des énergies et volontés présentes pour tirer parti d’une situation et d’un contexte favorables.  Reste la question essentielle du temps qu’il va falloir mettre à profit pour charpenter la démarche et lui faire franchir des étapes : celle partant de la dynamique  propre aux forces et intérêts en présence, celles qu’impose le calendrier du plan Rhône. En effet, les fiches‐actions qui concluent le présent rapport affichent des  délais qui sont articulés au calendrier du CPIER : à compter de l’exercice 2010 de nouvelles actions sont programmables dès lors que les instances du Plan auront  validé  la  perspective  tracée,  puis  les  années  2011  à  2013  doivent  permettre  de  franchir  une  étape  incluant  la  préparation  du  prochain  pas  de  temps  du  Plan  Rhône.  CPIE RHONE PAYS D’ARLES

123


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

   

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

124


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

ANNEXES

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

125


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

126


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Annexe 1 : Tableau synthèse des acteurs rencontrés durant la phase 1 et 2 (septembre 2008 –  mai 2010)  Bouches du Rhône CDT13  VNF  Orientation 1  Syndicat Mixte du Pays d’Arles  Augmenter la  Les Suds d’Arles   fréquentation :  24heures du fleuve  Les Allèges  services,  promotions et  Ilotopies  CCIPA ‐ Port fluvial  usages? Bureau des guides  Le Boatel  Orientation 2  DESMID  Mobiliser les  CEMAGREF  Le CEEP  connaissances :  Marais du Vigueirat   transmission,  Domaine de la Palissade  compétences et  Mer‐terre Odema  dispositifs ? Tour du Valat  CG 13 route, sentier  SYMADREM  Orientation 3   SMTDR  Vivre avec le  PNRC  et PNRA (culture, eau,  fleuve :  tourisme)   partager une  Musée Arles Antique  Au Fil du Rhône  culture  A CORROS Expertise  commune  Association des pêcheurs APMA  autour du  Comité de défense des riverains  fleuve du Rhône, Vigueirat, roubine du  Roy  Arles – CA ACCM Port Saint Louis du Rhône  Collectivités  Tarascon   

Vaucluse

Gard

CDT 84 InteRhône   Compagnie des  Grands bateaux de  Provence  Rhône Croisière 

CDT 30 Pays…  SILOE  Base nautique Beaucaire 

CME – CPIE 84  

MNE‐RENE 30  EQUITES association   

Archives 84 CG 84 route, sentier   

Archives 30 Domaine d’Espeyran  ‐ Archives nationales   

Beaucaire  et  CCBTA CCPRO  Avignon   Villeneuve‐lès‐ Avignon 

Saint Gilles Fourques  Pont Saint‐Esprit  Vallabrègues  Aramon 

Autre rencontre Réunion des acteurs  du tourisme : quelle  stratégie touristique  pour le Rhône  méridional ?   

Réunion acteurs  pédagogiques :  quelle éducation au  territoire Rhône  méridional ?  Confédération des  riverains du Rhône  (Drôme) 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES

127


Perspectives pour la mise en œuvre du Rhône méridional

Annexes suivantes :    ‐ Compte‐rendu COPIL 1 du 30 septembre 2009  ‐ Compte‐rendu du COPIL 2 du 01 février 2010  ‐ Diaporama présenté lors du COPIL 2  ‐ Compte‐rendu du COPIL 3 du 05 mai 2010  ‐ Diaporama présenté lors du COPIL 3 

CPIE RHONE PAYS D’ARLES - 128 -


COPIL du 30 septembre 2009, Avignon

Etude de valorisation Rhône Méridional - phase 2 Présents : André FREZET (CNR), Emilie QUIGNON (CG84), Béatrice ORELLE (CG13), Nancy SPINOUSA (CRpaca), Stéphanie BEAUCHENE, Roland ROUX, Alexandra SAPIN, Jacky VIEUX Excusés Aurélie PICOT (CRpaca), François ROBERI (Agence de l'eau), Laure DEROO (SGAR RhôneAlpes), Sonia PRUVOST (CNR)

1. Ouverture de la réunion par le CPIE Cadre de l'étude : INFO : Retrait du CG Vaucluse Rappel : retrait du CG Gard pour la phase II de l'étude Emilie Quignon nous informe du retrait du CG Vaucluse sur sa part de financement prévu à l' étude II (8 000€). La raison invoquée est l'absence du Gard. Une lettre est en cours d'acheminement vers le CPIE, E. Quignon suit le "dossier". Si le CG Vaucluse se retire réellement de l'étude, plusieurs questions se posent à nous : -

comment supporter la différence de coût?

-

est-on réellement en mesure de porter une étude à l'échelle des 3 départements sans leur co financements?

 Les discussions s'orientent pour le maintien du travail avec les 2 départements (pour l'instant) pour assurer la cohérence de cette étude globale en continuant à mobiliser les acteurs motivés et intéressés dans la démarche. E. Quignon assure continuer à apporter son soutien technique à l'étude. Contexte de l'étude : Pour répondre à une demande récurrente du COPIL lors de la phase I de l'étude, à savoir plus d'opérationnalité, la phase II traduira le canevas de développement sous forme d'actions concrètes identifiées sur le territoire et répondant à une logique d'action globale et partagée par plusieurs acteurs. Ces actions sont présentées au COPIL en deuxième point.

-1-


Pour l'instant, Roland Roux apporte quelques éclairages avant la présentation de ces différentes actions/projets. -

Actions à des stades différents : certaines sont déjà bien avancées et d'autres au contraire ne sont qu'en projet, à la phase d'étude, en cours, etc.

-

Actions plus ou moins territorialisées : l'action peut être très ciblée sur un lieu bien précis, une commune, etc. ou au contraire répondre à une logique d'ensemble et toucher un espace très vaste, pas forcément bien déterminé d'ailleurs.

-

Plus ou moins d'acteurs : une action portée pour l'instant par un seul acteur ou au contraire une action peut faire appel à une multitude d'acteurs. un point commun : la recherche continuelle de nouveaux "co-porteurs".

-

Thématiques très diverses : logique transversale... on croise plusieurs domaines et axes du Plan Rhône.

Rappel sur les rendus prévus : Mise en perspective de l'étude : enjeux globaux, conclusions, ambitions, ... = stratégie Canevas de développement traduit en actions et présenté sous forme de fiches actions = programme d'actions. Des éléments cartographiques (pour certaines thématiques et/ou pôles et/ou actions...) Calendrier récapitulatif de mise en œuvre des actions

2. Présentation du Canevas de développement Volonté de travailler en étroite collaboration, partenariat (terme à définir) avec des structures locales sur les deux départements de Vaucluse et Gard. L'idée est de mutualiser les compétences et connaissances de structures similaires sur des territoires différents et de multiplier l'effet de synergie entre elles. Le CME/CPIE 84 et la MNE-RENE 30, au coté du CPIE RPA ont déjà commencé à travailler dans ce sens. Chacune de ces structures bénéficie d'un large réseau et a une bonne connaissance du territoire sur lequel elles interviennent. Partage d'infos, de données, rencontres acteurs locaux, ... sont des avantages non négligeables au regard du vaste territoire concerné par l'étude : Gard, Vaucluse et Bouches du Rhône. Le canevas de développement proposé traduit les axes présentés en P5 du cahier des charges de l'étude. Chaque axe fait écho à plusieurs objectifs : Axe 1 : Préserver, Connaître le territoire et le fleuve

 Former  Eduquer  Sensibiliser Axe 2 : Fréquenter le fleuve et Valoriser les multiples visages du fleuve

 Découvrir le territoire  Développement économique fluvial Axe 3 : Créer une dynamique autour du Rhône

 Animer

-2-


 Construire et agir collectivement

PROGRAMME d'ACTIONS - Etude Rhône Méridional phase 2 (canevas de développement) AXES et OBJECTIF global

ACTION de valorisation

1.1. Former

Préparation à la Formation. Construction d'un référentiel de Base et généraliste sur le Rhône permettant d'orienter et d'alimenter des dispositifs de formations, d'éducation, etc. Programme de formations spécifiques adaptable en fonction du public cible Ateliers formation, 2 ou 3 thématiques : - Tourisme durable et patrimoine - Risque inondation - Autre selon référentiel, selon cible, etc. : support modulable

1.2. Eduquer

Programme EEDD sur le Rhône Méridional Schéma directeur, dispositifs, projets classe, sorties navigation, jeux, rencontre témoins, etc.

1. Préserver, Connaître le territoire et le fleuve

1.3. Sensibiliser

Programme de sorties navigation sur le fleuve Identification de lieux évocateurs ou ayant un intérêt pédagogique autour du fleuve : inondation, navigation, ... Information Grand Public : sous quelle forme? Nouveaux espaces de rencontre et d'échange pouvant toucher un public différent et pas habitué au débat, conférences, etc. Création de supports de diffusion de la connaissance sur le fleuve maquette fleuve, livret pédagogique enseignant - grand public, ...

2.1. Découvrir le territoire 2. Fréquenter le fleuve et Valoriser les multiples visages du fleuve

"fréquenter la vallée du fleuve"

2.2. Développement

économique

3.

3.1. Animer

Créer une dynamique autour du Rhône 3.2. Construire et agir collectivement

Etude itinéraires et sentiers en lien avec les territoires Suivi Véloroute Valorisation de sentiers : création de Topo Guide : inondation et EEDD ...

Acteurs identifiés au 30.09.09 Médiateurs musées Archives dpt, DESMID, PNRx, MRM, Marais du Vigueirat, Domaine de la Palissade, port fluviaux

MNE30 - CME 84 CPIE RPA Partenaires éducatifs locaux Archives, Musées, Collectivités, Symadrem Collectivités,

Symadrem, musées, PNRC

CDT et CG 13, 84, 30 MNE30 - CME 84 CPIE Partenaires éducatifs locaux CCPRO Collectivités, Symadrem

Ressources et Vallée du Rhône Les vins des Côtes du Rhône, Les points de vue paysager Identification et soutien d'activités en lien avec la navigation Etude des conditions d'émergence d'activités liées à la navigation : potentialités, contraintes, etc.

InterRhône

Evènements existants à investir Accentuer la place du Rhône au travers des différents évènements culturels Créer plus de visibilité aux évènements sur le Rhône Méridional Cap sur le Rhône Saisons du fleuve Centre de Ressources du fleuve Rhône Méridional Animation Réseau, Internet, supports de com° (lettre,...), Données et ressources lié au fleuve

La Chartreuse

SILOE, Les Allèges,

 Chaque action proposée au travers de ce canevas sera présentée sous forme d'une fiche-action, dont l'exemple et ci-après. Par ailleurs, la liste d'acteurs présentée ici n'est pas exhaustive et demande à être largement abondée. Exemple de fiche-action : en deux partie (synthétique puis détaillée) - document provisoire -3-


Titre de l'axe

Axe 1

Objectif général Titre de l'action

Objectif 1.1 Projet 1 Démarrage

Stade action Intérêt/ but

Descriptif

Cible Descriptif sommaire Porteur(s) du projet

Arrivée

Pourquoi cette action?, que va t'elle apporter ? A qui est destinée l'action : les bénéficiaires finaux Présentation de l'action rapide (doublée d'une présentation plus détaillée voir P2) Maître(s) d'ouvrage

Transversalité Liens avec les autres projets, axes, etc. : cohérence et dynamisme des actions Domaine d'intervention Mise en œuvre

 Environnement,  Risque Inondation,  Qualité de vie,

 Tourisme,  Développement économique,  Transport,

 Patrimoine naturel,  Patrimoine culturel,  Energies,

Comité de pilotage : Comité technique - partenaires projet : Humaines : partenaires techniques du projet,

Ressources

Matérielles : Financières : partenaires financiers pressentis ou engagés

Gestion de projet

Echéancier : Janv10

Févr10

Mars10

Avr10

Mai10

Juin10

Juil10

Aout10

Sept10

Oct10

Nov10

Déc10

Janv11

Févr11

Mars11

Avr11

Mai11

Juin11

Juil11

Aout11

Sept11

Oct11

Nov11

Déc11

Janv12

Févr12

Mars12

Avr12

Juil12

Aout12

Sept12

Oct12

Nov12

Déc12

Janv13

Févr13

Mars13

Avr13

Juil13

Aout13

Sept13

Oct13

Nov13

Déc13

Mai12

Mai13

Juin12

Juin13

-4-


Axe 1 Préserver, connaître le territoire et le fleuve

Objectif 1.1 Projet 1

Objectif général Titre de l'action Argumentaire Cadre Contexte

Présentation détaillée de l'action

Descriptif Complet

Autre ?

 Ce modèle de fiche-action est un support aidant à la présentation d'une action, il a pour but d'évoluer et d'être modifier si besoin, au fur et à mesure de l'avancement de l'étude. Pour info, ce modèle de fiche fait appel à un "guide" de lecture (mode d'emploi ci-après), notamment pour les codes couleurs servant à définir le stade d'avancement de l'action et le calendrier.

5


Fiche action : mode d'emploi (document provisoire) Stade action : Permet, par un code couleur, de rapidement visualiser d'où l'action démarre et jusqu'où on propose d'aller. Démarrage Arrivée Etapes projet/action : Phase préparatoire : Etude territoire : le contexte, les acteurs Etude de faisabilité : détails du projet, partenariat, plan de financement prévisionnel, Phase de réalisation Action prête, opérationnelle et programmée : à lancer Phase de développement Action terminée (réalisée une seule fois) : analyse, évaluation (à relancer) Action rodée (réalisée plusieurs fois, depuis longtemps) : analyse et nouveau développement Qui est qui? Cible = bénéficiaires, destinataire final Porteur(s) de projet = maître d'ouvrage Ressources humaines = partenaires techniques du projet Ressources financières = partenaires financiers pressentis ou engagés (voir comment on différencie) Qui fait quoi ? : mise en œuvre (qui fait quoi et qd? fréquence rdv? organe de validation? ou pas?... ) Comité de pilotage : suivi, qui y participe? utilité ou pas Comité technique : implication et organisation des partenaires (groupe de travail? groupe de réflexion? groupe suivi? ...) Autres : à définir Programmation : Organisation de la mise en œuvre de l'action

Même logique que pour les étapes... A organiser dans l'échéancier avec des info texte, précisions...

6


3. Discussions et échanges A l'issu de cette présentation, l'ensemble des membres du COPIL a pu s'exprimer et apporter quelques remarques à l'étude. On peut les résumer de cette façon : Importance du Réseau ! Réseau est encore à développer, c'est même l'objectif premier et sous jacent de l'étude : créer un réseau permanent. Il serait intéressant d'apporter un scénario de mise en réseau. "Centre de ressources" : pour rassembler l'information, les données et les rediffuser là où il y a besoin, intérêt. Comment tirer profit d'un tel réseau ? Etude demande à être plus territorialisée - intérêt pour la cartographie Mener une réflexion plus "territoriale" - type diagnostic (quels sont les gains à développer pour tel ou tel projet sur tel ou tel espace) : analyse territoriale Besoin de cartographie en générale et par action pour mieux situer leur impact, leur portée sur le territoire RM. Besoin d'une lecture par thématique sur le territoire : ex sensibilisation, qui fait quoi? Actions - Acteurs Avant de créer des nouveaux projets : s'appuyer sur ce qu'il se fait ou est à améliorer. Veiller à ne pas développer des actions déjà mises en œuvre et qui ont échoué (par leur intérêt relatif ou leur coût excessif : ex de la halte fluvial à Vallabrègues). Un acteur n'ira que si il trouve du sens à l'action et un avantage : intérêt de la co-construction. Formulation "Etude sentiers et itinéraires" est intéressante, elle aidera à l'analyse territoriale. Rendre le fleuve plus visible passe aussi par la promotion et la valorisation. Méthode : L'étude demande à être concret et conceptuel à la fois... Exercice pas évident. Souci d'opérationnalité : attention aux actions trop concrètes, trop figées...  permettre de la souplesse. Quelle plus value apporte l'action pour le territoire? pour les bénéficiaire? pour le Rhône? etc. La démarche collective est originale mais mérite d'être mis en lumière par une lecture plus claire : l'idée d'un cahier des charges est évoquée? L'étude est expérimentale d'où une méthode rigoureuse et précise. Cependant, qui dit expérimentale dit possibilité d'amélioration...

7


Freins à l'avancement de l'étude Difficile d'avoir des relais politiques et territoriaux, surtout quand on est une association Attention ! la construction, l'animation de tel réseau et le suivi des actions qui y sont et seront conduites demande du temps! Quelle capacité de suivi aurons-nous? Manque de lisibilité sur le "cadre Plan Rhône" et la mise en œuvre des actions : Comment seront traitées les actions pointées par l'étude? Quel suivi du Plan Rhône, pour le financements des actions ? Quelle procédure? ...

Fin de la réunion Date du prochain COPIL, le 25 novembre 2009 après-midi. Le lieu sera précisé au plus vite, très certainement en Arles.

8


Compte-rendu COPIL du 1er février 2010, Arles, Maison de la Vie Associative Etude de valorisation Rhône Méridional - phase 2 Présents : Laurent Garnier (CR paca), Béatrice ORELLE (CG13), François ROBERI (Agence de l'eau), Maison du fleuve Rhône : Stéphanie BEAUCHENE, Jacky VIEUX CPIE RPA : Joanne MICHELUTTI, Alexandra SAPIN Excusés Roland ROUX, André FREZET (CNR), Emilie QUIGNON (CG84), Laure DEROO (SGAR Rhône-Alpes), Nancy SPINOUSA (CR paca)

Déroulement de la séance Présentation de l'étude (en l'état) : Stratégie de valorisation proposée pour l'espace Rhône méridional (RM) Diagnostic - actions pour chacun des axes du canevas de développement Débats et échanges avec les membres du COPIL présents. Ce compte-rendu reprend brièvement les remarques et commentaires observés par les membres du Copil. Pour une meilleure compréhension, il convient de l'associer à la lecture du rapport de préétude et/ou de la présentation ppt (documents en PJ).

Attentes vis-à-vis de ce premier travail L'enrichissement du "rapport de pré-étude" Nous attendons un maximum de remarques et compléments d'information de la part des membres du Comité de pilotage (présents comme absents) en vue de la finalisation du rapport d'étude (mail et/ou tél).

 Echéance : mi-février à fin février Diffusion des orientations retenues Nous le verrons plus précisément dans le rapport mais une communication en interne (dans chaque structure) sur les orientations de ce rapport serait pertinente pour une mise en œuvre efficace de la stratégie de valorisation du Rhône méridional.

 Echéance : fin février (pour inclure les nouvelles améliorations au rapport final)

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL Etude Rhône méridional - 01 février 2010 1


n Stratégie de valorisation de l’espace Rhône méridional

Ö Quelle(s) forme(s) d’organisation ? : une idée en débat...

Visant un triple objectif, la stratégie de valorisation de l'espace Rhône méridional doit s'appréhender dans la durée en plusieurs phases d'action et sous différentes formes. Nous pensons que l'accès à la connaissance, dans son sens le plus large, est un préalable indispensable à la compréhension et donc au développement de projets efficaces localement et cohérents avec les autres initiatives et orientations du Plan Rhône. Cet objectif transversal "d'accès à l'information et à la connaissance" est très vaste, il se déclinera au sein de la stratégie sous différentes formes et souvent en filigrane de chacun des axes. Remarques du Copil sur la stratégie : Réseau Rhône méridional (RM) : intérêt de bien mobiliser et fédérer les différents acteurs Organisation spatiale : affiner en précisant les acteurs principaux, le rôle et/ou la participation de

chacun, avec qui on commence... et où? Organisation temporelle : avoir une meilleure lecture du déroulement de la stratégie, des différentes phases ou étapes nécessaires, Cadre général du Plan Rhône (PR) : c'est un appui à mettre en valeur dans l'étude et qui apportera

de la cohérence aux actions et à la stratégie en générale. Mobiliser en interne aussi : manque d'outils de la part des membres du Copil, représentants des

structures partenaires, pour bien présenter les orientations de l'étude et la proposition stratégique, aux élus et responsables de service, en vue d'un consensus politique et technique. CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL Etude Rhône méridional - 01 février 2010 2


o De l’idée à l’action… Observations > (synthèse schématique) > Actions potentielles  Voir rapport de pré-étude Les actions et projets présentés sont le fruit des rencontres opérées dans le cadre de cette étude. Soit ces actions existent déjà et méritent à être développées et améliorées, soit ce sont de nouveaux projets répondant à un enjeu local précis ou à un besoin de développement pour une structure.

Un tableau général les reprend en pages 23 et 24 du rapport. Remarques du Copil sur les différents axes et actions : Les axes et Plan Rhône (PR) : les axes de l'étude sont trop proches des termes utilisés dans le PR :

il serait plus pertinent de partir des volets du PR et de proposer des axes plus précis et plus spécifique à l'espace RM et ses enjeux de territoire. Pertinence des actions : être plus précis quant aux bénéfices des actions par rapport aux enjeux

du Plan Rhône ainsi qu'aux retombées sur le territoire RM. Confusion  dans les axes 1/Usages & fréquentation et l'axe 2/Patrimoines & culture "par exemple : les conditions de développement du tourisme dans l'espace RM"  dans les différentes dénominations (axes, volets, etc.) utilisées. Raisonner en terme d'objectifs stratégiques. Axe inondation : à globaliser dans un axe concernant plus largement la ressource "Eau" associée à sa gestion, sa biodiversité, le bassin versant, etc. Les PPRi ne sont pas des indicateurs intéressants ici (les territoires sont tous inondables) mais plus travailler sur la "culture du Risque" et la sensibilité que cela suscite. Echéances à venir pour 2010 (proposées et validées lors de cette séance)

Février

Mi mars à fin mars Fin avril

Fin mai

Enrichissement du rapport avec les remarques et observations des partenaires de cette étude (connexions avec les autre Services). Echanges par mail et téléphone a.sapin@cpierhonepaysdarles.com ℡ 04 90 98 49 59 Envoi du rapport d'étude final Validation dans chacune des structures partenaires Dernier COPIL Affinage de la stratégie et points projets - actions Préparation de la Restitution de mai Lieu de la réunion (à confirmer) : Avignon Restitution auprès de l'ensemble des partenaires et acteurs locaux concernés : lancement du réseau Rhône méridional. Organisation de groupes thématiques (à partir des axes de l'étude) formés par les partenaires du Réseau. Annonce de la Rencontre de septembre Lieu de la restitution (à confirmer) : Arles

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL Etude Rhône méridional - 01 février 2010 3


1ère Rencontre du réseau Rhône méridional Septembre

Temps fort où les partenaires du réseau se retrouveront et commenceront à réfléchir collectivement sur l'espace RM en groupes thématiques (précités). Lieu de la rencontre (à confirmer) : Marseille

Ces échéances sont le fruit de nos échanges en Comité de pilotage, elles sont des repères pour l'organisation générale des actions mais peuvent être amenées à être modifiées selon le calendrier 2010. Remarques du Copil en général sur l'étude présentée : Valorisation de l'acquis : expliciter la valeur ajoutée de la stratégie définie et du programme

d'actions assorti au regard des initiatives locales existantes, des enjeux des territoires, de la mise en œuvre du plan Rhône, etc. Apporter quelques zooms sur des initiatives en cours, localisée. Orchestration de la stratégie : nécessité de bien la définir et la partager avec un maximum de

partenaires, d'elle dépend la pérennisation du réseau et un développement local plus durable et plus pertinent sur l'ensemble des territoires. Logique immatérielle (de réseau) mais nécessité d'un chef d'orchestre ? une question qui a été

posée mais qui n'a pas eu de réponse. Le CPIE est pressenti comme tel mais il doit aussi trouver sa place et se positionner en fonction de ses capacités et objectifs de développement. Ces réflexions sont donc en cours de discussion. Approche territoriale : les zooms à l'échelle communale sont nécessaires mais une réflexion plus

globale à l'échelle de l'intercommunalité apporterait un éclairage supplémentaire. Un territoire qui bouge ! : des temps forts pourraient être régulièrement organisés comme les Rencontres à venir, une dynamique à construire... Communication : rajouter le logo Plan Rhône à cette étude Diffusion de l'étude : pour être opérationnelles et efficientes, les orientations proposées dans le

cadre de cette étude doivent faire consensus au niveau local comme à l'échelle du bassin versant. Il a été proposé, par les membres du Copil, la présentation de cette étude lors d'un prochain CTTI.

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL Etude Rhône méridional - 01 février 2010 4


P Programme de d valorisation l i i du d Rhô Rhône méridional é idi l Les conditions de mise en valeur du Rhône méridional, phase II

Comité de pilotage Lundi 1er février 2010 Arles – Maison de la Vie Associative


Déroulement de la séance

n Stratégie de valorisation de l’espace Rhône méridional Quelle(s) forme(s) d’organisation ? : une idée en débat

o De l’idée à l’action

Synthèses-enjeux schématiques pour les axes du canevas de développement Présentation des projets pressentis, des actions envisagées et des porteurs de projets associés

ÖEchanges et débats en filigrane de la présentation Ö Documents joints à la présentation

(rapport pré-étude et tableau)

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

2


Introduction

Ö

Singularités de l’espace Rhône méridional L fleuve Le fl façonneur f des d d deux rives i Un « mille feuilles » administratif

Ö

Mise en perspective, les éléments prédominants Prédominance é du thème è des inondations Recherche de points d’appuis locaux et d’initiatives

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

3


Méthodologie d’étude

Ö

Rencontre d’acteurs sur les 3 départements

Ö

Réunions " diagnostic diagnostic et prospectives prospectives" sur la thématique du Tourisme et sur celle de l’Education au territoire

Ö

Réflexion stratégique (organisation) et opérationnelle (projets d’actions) d actions)

Ö

Synthèses schématiques et éléments cartographiques (travail en cours)

Ö

Réalisation de 14 monographies (travail en cours)

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

4


n Quelle(s) forme(s) d’organisation … ? : une idée en débat

Proposition d’une stratégie de valorisation de l’espace Rhône méridional ÏObjectifs à plusieurs échelles: Cadre général : Plan Rhône Logique de vallée Actions locales

Territoire – Actions concrètes è

Ö Des projets variés, cohérents et complémentaires

ÖL’accompagnement des collectivités locales

Ö Réseau Rhône méridional Identification, rencontre, mobilisation

Ö Communication sur les projets, le réseau, réseau l’espace l espace Rhône méridional

ÏPostulat de base : l’accès à l’information et à la connaissance

Relations - Acteurs

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 5


Espace Rhône méridional

Relations - Acteurs Territoire – Actions concrètes

Réseau Rhône méridional Identification, rencontre, mobilisation

Ï Organisation de « Rencontres Rhône méridional » régulières sur le territoire, échanges acteurs Ï Animation de groupes de travail thématiques Ï Création d’un « Comité référent Rhône méridional »

Communication sur les projets, le réseau, l’espace Rhône méridional

Accès aux connaissances

Ï Création d’une plateforme Internet « réseau Rhône méridional » Ï Lettre d’info d info réseau Ï Education au territoire – scolaires Ï Sensibilisation – grand public Ï Formation, information – public/privé -

L’accompagnement p g des collectivités locales

Des projets variés, variés cohérents et complémentaires

Ï Atelier « montage d d’un un projet Plan Rhône » Ï Suivi technique action type Plan Rhône Ï Fréquentation, Fé t ti Patrimoines, P ti i Education, Ed ti inondation, Tourisme et loisirs, etc. Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 6


o De l’idée à l’action

Synthèse-enjeux schématique pour les axes du canevas de développement

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

7


Axe 1 : Usages & Fréquentations ÖLe Rhône, le « grand oublié » des logiques touristiques

Ö OBSE O ERVA ATION NS

(Nota : Gard reste le département qui a le plus valorisé cet espace : aménagement du canal du Rhône à Sète)

ÖLe Rhône, est un élément patrimonial qui fait écho aux légendes, à ll’histoire histoire, qui créé les paysages et les terroirs C’est une destination à redécouvrir et à relier aux saveurs de l’arrière-pays p y (potentiel viticulture par ex.) Ö Voir le Rhône autrement : fondu dans les paysages qu’il a façonné

Ö Le Rhône ne peut il pas retrouver une p place centrale dans les g grands projets d’aménagement de l’espace ? Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

8


Axe 1 : Usages & Fréquentations

A destination des Scolaires et Grand Public Découverte des patrimoines liés au fleuve, à la vie des Hommes riverains, etc. Æ Création d’1 série de Topo guides « Fleuve et Patrimoines à … » Æ Travailler au rapprochement fleuve et vins Valorisation des patrimoines et fréquentation de l’arrière l arrière pays

Ö ACTIO A ONS

ÆTravail autour des ouvrages hydrauliques de Camargue (dont certains seront bientôt détruits pour renforcement des digues) Æ Découverte Dé t de d la l C Camargue autrement t t : projet j t artistique ti ti autour t de la création d’œuvres sur la thématique de l’eau et des paysages Æ Valorisation de l’exposition sur les Paysages du Rhône – approche locale mêlant fleuve et activités humaines (suite d d’un un travail porté sur Rhône-Alpes)

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II –

9


Axe 2 :Tourisme fluvial & Patrimoines Ö Le Rhône apparaît comme un angle mort peu mis en valeur - pas de lien entre canal et fleuve au niveau de Beaucaire (écluse non

Ö OBSE O ERVA ATION NS

fonctionnelle)

- problèmes locaux d’aménagement (Seveso II au niveau du port fluvial de St-Gilles) Ö Et pourtant, ces rives regorgent d’atouts - aménagements du canal du Rhône à Sète, Sète valorisation CDT et l’AGPTF - tourisme maritime remonte de plus en plus vers l’intérieur du pays via le canal - dynamisme de l’arrière Pays qui cherche à capter cette clientèle (+ curiosités locales à valoriser auprès des touristes fluviaux) Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 10


Axe 2 :Tourisme fluvial & Patrimoines A destination des Scolaires et Grand Public Découverte des patrimoines Æ Création d’1 série de Topo guides « Patrimoines à … » Valorisation des patrimoines et fréquentation

Ö ACTIO A ONS

ÆTravail autour des ouvrages hydrauliques de Camargue (dont certains seront bientôt détruits pour renforcement des digues) di ues) ÆRéalisation d’exposition sur les Paysages du Rhône – approche locale mêlant fleuve et activités humaines (suite d’un travail porté sur Rhône-Alpes) – valorisation et usage de ll’expo expo à déterminer à ll’avance avance Æ Favoriser le développement du « petit tourisme fluvial » Rapprochement h d la de l relation l Homme/fleuve /fl Æ Découverte de la Camargue autrement : projet artistique autour de la création d’œuvres sur la thématique de l’eau et des paysages

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 11


Axe 3 : Education au Territoire – EDDT -

Ö OBSE O ERVA ATION NS

Ö Du potentiel à structurer ! Nombreux acteurs foisonnent sur les rives i d fleuve du fl ett au-delà d là quii ne demandent qu’à progresser. ÖVers des projets de territoire complets Associer les problématiques des inondations, de gestion de l’eau, des terroirs, des paysages, de l’économie, etc. permettrait d’améliorer l’offre éducative sur le fleuve et augmenterait les échanges et connaissances d d’une une rive à l’autre. Ö Mettre du lien aux actions et construire collectivement. Les réseaux sont de forts atouts pour permettre une vraie résonance de l’espace Rhône méridional. Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 12


Axe 3 : Education au Territoire – EDDT A destination des scolaires Cohérence global et vie du réseau Education du Rhône méridional Æ Réalisation d d’un un Schéma d’Education d Education au territoire Rhône méridional Développement et création d’animation pédagogique Æ Programmes Sorties pédagogiques type « Jeux de Rhône » C é Création d’outils d’ l pédagogiques éd Æ Maquette BV Rhône méridional Æ Livrets pédagogiques projet « Rhône »

Ö ACTIO A ONS

A destination du Grand Public C hé Cohérence global l b l et vie i d du réseau é Education Ed i du d Rhône Rhô méridional é idi l Æ Réalisation d’un Schéma d’Education au territoire Rhône méridional Développement et création d’animation pédagogique Æ Formation information « découverte du fleuve » Création d’outils pédagogiques Æ Maquette BV Rhône méridional Æ Création d’une malle pédagogique fleuve Rhône Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 13


Axe 4 : Risque Inondation, gestion de l’eau

Ö OBSE O ERVA ATION NS

Ö Une thématique sensible qui touche à l’humain (aménagements, ZEC, etc.)

Ö Un empilement de documents et d’acteurs Plan Rhône, Doctrine, PPRi Schéma de gestion de l’eau, contrats de rivières, bassin, etc.

Ö La nécessité de comprendre pour mieux accepter, savoir réagir et décider. décider Développer la Culture du Risque

Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 14


Axe 4 : Risque Inondation, gestion de l’eau A destination des Scolaires et Grand Public Création d’outils pédagogiques ÆCréation d’1 série de Topo guides « Inondation à … » Æ Accueil de ll’exposition exposition « Rhône, qui ll’eut eut cru(e) ? Approche pédagogique au moyen des supports photographiques Accès à la connaissance

Ö ACTIO A ONS

Æ Formation au Risque inondation pour les collectivités territoriales

Autres actions déjà citées en lien avec la thématique Inondation Æ Réalisation d’un Schéma d’Education au territoire Rhône méridional Æ Maquette BV Rhône méridional Æ Création d’une malle pédagogique fleuve Rhône Æ Programmes Sorties pédagogiques type « Jeux de Rhône » scolaire Æ Formation F information f « découverte dé d fleuve du fl » Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 15


Pour une démarche de progrès des différents acteurs concernés p par la mise en valeur de l’espace p Rhône méridional - conditions de réussite – COMMUNES Dynamisme fluvial plus présent au sein de ces collectivités locales de façon global (Aramon) ou sur une thématique plus précise (Villeneuve lèz Avignon). DEPARTEMENTS Ils compilent des expériences variées et complémentaires autour du fleuve (tourisme fluvial, aménagements stratégiques, environnement et culture etc.) culture, etc ) REGIONS Mobilisation importante autour de la question du Risque inondation. inondation Une relative sensibilité pour les autres thématiques qui reste à développer et envisager au sein d’un logique plus globale. GRANDS ACTEURS du fleuve (Agence de l’eau, VNF, CNR, etc.) Vision globale à l’échelle du linéaire à corréler à une prise en compte de la diversité des paramètres, paramètres des enjeux et des différentes échelles dans leurs orientations stratégiques ou de gestion. Conditions de mise en valeur du Rhône méridional – phase II – 16


Merci de votre attention‌ attention


Compte-rendu COPIL du 5 mai 2010, Avignon, Inter Rhône Etude de valorisation Rhône Méridional - phase 2 Présents : Laurent GARNIER et Nancy SPINOUSA (CR paca), François ROBERI (Agence de l'eau), Emilie QUIGNON (CG84) Stéphanie BEAUCHENE et Jacky VIEUX (Maison du fleuve Rhône) Roland ROUX, Alexandra SAPIN et Maryse SALVAT (CPIE RPA) Excusés Béatrice ORELLE (CG13), André FREZET – Michel CARRET (CNR), Laure DEROO (SGAR Rhône-Alpes)

Déroulement de la séance → Présentation de l'étude finale (30’ – voir diaporama en PJ) 1/Présentation des orientations stratégiques proposées pour la valorisation de l’espace Rhône méridional : Dominante ECONOMIE     ‐   Orientation 1 : Augmenter la fréquentation : services, promotions et usages?  Dominante RESSOURCES  ‐   Orientation 2 : Mobiliser les connaissances : transmission, compétences et dispositifs ?  Dominante TERRITOIRE    ‐   Orientation 3 : Vivre avec le fleuve : partager une culture commune autour du fleuve 

2/Proposition d’actions répondant aux orientations stratégiques et des ambitions de projet de réseau

→ Débats et échanges avec les membres du COPIL présents. Ce compte-rendu reprend les remarques observées par les membres du Copil présents et celles des absents m’ayant fait parvenir leurs commentaires.

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL2 Etude Rhône méridional – 05 mai 2010 1


Synthèse du débat et des commentaires des membres du COPIL Une étude attendue et un travail reconnu Les membres du COPIL reconnaissent leurs attentes à travers la présentation et l’étude. Satisfaction générale à avoir un document complet, à la fois stratégique (cernant les enjeux et les problématiques locales), clair, agréable à lire et opérationnel (présentation d’actions et des porteurs de projets). Montée en puissance du Rhône méridional observée Ce sont notamment les représentants du Conseil Régional PACA qui précisent que l’espace Rhône méridional, les projets et les ambitions du Plan Rhône déclinés localement sont en train de prendre une place de plus en plus importante en PACA. Le rapport de cette étude pourrait servir de support pour présenter l’espace Rhône méridional, les orientations envisagées et les actions concrètes qu’il serait possible de mener (premier repérage). Vers une l’organisation d’une journée alliant rencontre acteurs et restitution de l’étude Il faut trouver un moyen de restituer ce travail plus largement afin qu’il fasse écho auprès des élus en charge des questions liées au Rhône (Risque inondation, Aménagements, Gestion de l’eau, Tourisme, Culture, etc.) Les membres du COPIL envisagent l’organisation d’une journée fédérative et ouverte à tous les acteurs du Rhône méridional. Un point encore flou : quelle gouvernance ? L’étude ne pouvait répondre à une telle question. Elle a confirmé une dynamique naissante autour de la question du fleuve, favorisée par l’émergence du Plan Rhône. Il serait pertinent de la suivre et de la développer. Cette proposition de travail présente des similitudes à un Contrat de rivière… mais ici s’appliquant au delta élargi du Rhône. Habituellement ce type de Contrat est porté et mis en œuvre par une structure. Le choix d’une bonne gouvernance se fera certainement dans un second temps, après une phase de lancement de quelques projets et de rencontres entre acteurs et partenaires. Une dynamique est lancée : une suite est à envisager Il y a deux temps à prendre en compte : - Dès à présent, il est urgent d’envisager une suite à donner à cette étude pour continuer à faire vivre la dynamique de ce pré-réseau. Il convient de favoriser l’émergence et le développement de projets pertinents au regard des orientations stratégiques. - A plus long terme, il faut envisager la pérennisation des actions et clarifier le mode de gouvernance

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL2 Etude Rhône méridional – 05 mai 2010 2


Suites concrètes envisagées avec les membres du COPIL : Après débat, l’ensemble des membres du COPIL présents s’entendent pour que le CPIE dépose rapidement un dossier lui permettant de : - continuer à développer et animer le réseau Rhône méridional (rencontre d’acteurs, montage de groupes de travail/projets, accompagnement de porteurs de projets, etc.) au moins dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ; - organiser une journée de rencontre du réseau Rhône méridional (qui pourrait se faire au siège de la Région Paca pour un plus grand écho) ; - réaliser une lettre d’info sur le Rhône méridional.

ÂLe rapport présenté en COPIL sera amélioré puis envoyé à tous les membres du Comité de pilotage de l’étude (en téléchargement Internet et sous forme de CD). La journée fédérative sera l’occasion de restituer les éléments de l’étude mais le CPIE, pendant sa mission d’animation de réseau, s’attachera à partager et faire découvrir les éléments et orientations envisagés dans l’étude afin de favoriser et d’encourager des projets de développement et de valorisation du Rhône méridional.

CPIE Rhône Pays d'Arles - CR COPIL2 Etude Rhône méridional – 05 mai 2010 3


Comité de pilotage final du 5 mai 2010 – Avignon Perspectives pour la mise en valeur du Rhône méridional

Phase II Septembre 2009 – Mai 2010 Rendu d’étude


A l’ordre du jour… jour… • Contexte & architecture du document → méthodologie, orientations stratégiques • Proposition d’actions → fiche fi h action, ti articulation ti l ti • Vers une aventure Rhône hô méridional é idi l → conditions de réussite et de pérennité


Contexte & architecture du document

PANORAMA ACTEURS → Identification d’acteurs locaux

Volets de développement

PROPOSITIONS ‐ ACTIONS → Identification d’actions de valorisation  et des porteurs de projets potentiels → Mise en réseau, synergie d’actions

DEEVELOPPEMEN NT & ANIMATIION RESEAU  R RHONE MERID DIONAL

→ La culture du Risque

Orientations stratégiques : → Augmenter la fréquentation → Mobiliser les connaissances → Vivre avec le fleuve

MISE EN Œ ŒUVRE ACTIO ONS

durable

13 études mon 1 nographiques

→ L’éducation au développement 

Perspectives

STRATEGIE

Zooms spé écifiques : 

→ Les patrimoines Les patrimoines

Synthèsees cartographiques

→ Les usages et la fréquentation

Approfond dissement & peerspectives

Axes de valorisation : 

Observation O n générale dee la vallée : 

DIAGNOSTIC

Etude Phase 2

Renccontres Acte eurs : 

Etude Phase 1


Contexte & architecture du document → Le fleuve plein d’atouts mais peu utilisé :

1. Augmenter la f é fréquentation, t ti développer des activités : services, promotions et usages

→ Le L fleuve fl riche i h d de patrimoines t i i mais i mall connu :

2. Mobiliser les 2 connaissances et les acteurs locaux : transmission, compétences et dispositifs

→ Le fleuve façonneur des territoire mais oublié : 3. Vivre avec le fleuve : partager une culture commune


2. Mobiliser les connaissances et les acteurs locaux : transmission, compétences et dispositifs 1. Augmenter la fréquentation, développer des activités : services, promotions et usages 3. Vivre avec le fleuve : partager une culture lt commune


2. Mobiliser les connaissances et les acteurs locaux : transmission, compétences et dispositifs 1. Augmenter la fréquentation, développer des activités : services, promotions et usages 3. Vivre avec le fleuve : partager une culture lt commune


Proposition d’actions d actions


Proposition d’actions d actions Orientation 1 : augmenter g la fréquentation q Développement Aide aux petites structures permettant la découverte du fleuve Outil Dispositif d’animation pour la promotion touristique du fleuve

Approfondissement Equipements fluviaux : besoin en fonction des spécificités locales


Proposition d’actions d actions Orientation 2 : Mobiliser les connaissances Approfondissement Création d’un référentiel Rhône méridional Stratégie Création d’un Schéma directeur d’éducation au Rhône méridional Outils Formations

Topo Guides

Livret d’ d’accompagnement Sortie fleuve

Valorisation œuvres hydrauliques

Sentier découverte dans le lit majeur du fleuve

Exposition p «Q Qui l’eut cru(e)? » Malle p pédagogique, g gq maquette du bassin versant


Proposition d’actions d actions Orientation 3 : Vivre avec le fleuve Communication – Réseau Création d d’une une lettre d d’info info Rhône méridional Organisation de Rencontres Interrégionales du Rhône méridional Outils d’accompagnement Valorisation des segments de la Véloroute Ateliers « montage de projet fleuve » Evènements Création artistique en Camargue : de l’eau douce à l’eau salée Promotion du fleuve dans les évènements existants Valorisation des quais : projets et fréquentation


Vers une aventure Rhône méridional → Mission d’animation de réseau

→ Mission de suivi de projets

Stratégie et gouvernance ?


Merci pour votre attention ‌

Etude "Perspectives pour la valorisation de l'espace Rhône méridional"  

Résultat d'une étude diagnostic visant à mieux connaître le Rhône méridional et à en faire ressortir les principaux enjeux et potentiels...

Advertisement