Issuu on Google+

Retrouvez les astuces Retrouvez des blagues Les dernières technologies du futur La voiture volante c’est pour 2017 !


A l'avenir, il n'y pas que sur le périphérique parisien qu'il risque d'y avoir des embouteillages, dans les airs aussi. Un ingénieur toulousain planche en effet activement depuis une dizaine d'années sur le concept d'une voiture volante, mi-avion mi-voiture, le Xpolair. Premiers " tours de roues " attendus en 2017. Explications. Le Xpolair ? Un véhicule capable de décoller quasi à la verticale, grâce à des petits thermoréacteurs incorporés dans les ailes, qui souffleront sur un aileron mobile. Un concept idéal, selon son concepteur, Michel Aguilar, pour des déplacements rapides de porte à porte. Un prototype qui devrait, en outre, utiliser des biocarburants à base d'algue… A la clé des gains de consommation de 15 à 20 %. D'abord monoplace, le Xpolair sera ensuite développé en deux puis quatre places. Une gamme de véhicules capable de voler à des altitudes de 2 500 m, et à une vitesse moyenne de 200 km/h. Un concept qui devrait proposer, dans sa version monoplace, une autonomie de 500 km. Prix d'achat environ : 40 000€. Un projet pas si fou, puisqu'il vient de décrocher 1,1 million d'euros de subventions de l'Etat. Prochaines étapes : d'ici un an, la validation des thermo-réacteurs, une rupture technologique explique Michel Aguilar au quotidien La Dépêche. Des thermo-réacteurs utilisables par l'aéronautique dès 2013. Il faudra alors attendre 2 ans supplémentaires pour fabriquer le prototype, et encore 1 an pour le fiabiliser. Premiers " tours " de roues attendus en 2017. Au début, un brevet de pilote sera nécessaire pour pouvoir piloter l'engin. Mais à terme n'importe quel automobiliste devrait pouvoir s'installer derrière son volant. Vivement 2017 ! Pour en savoir plus : www.xplorair.com SOURCE : http://fr.cars.yahoo.com


Des supercalculateurs 1000 fois plus puissants et qui consommeront moins d'énergie que les machines actuelles. C'est l'objet des recherches d'Intel dans l'exainformatique. Les explications de Stéphane Nègre, PDG d'Intel France. Le Tera 100, le supercalculateur le plus puissant d'Europe.

Bull Intel France est un acteur majeur des supercalculateurs. Sesprocesseurs équipent trois quarts des 500 plus gros supercalculateurs dans le monde. En France, Intel a déployé au CEAle Tera 100, le premier supercalculateur pétaflopique européen, pour la Défense. Construit par Bull, il embarque près de 18 000 processeurs Xeon de dernière génération. En octobre 2010, Intel a ouvert à Versailles un nouveau centre de recherche (l'un des trois Intel Labs


en Europe avec la Belgique et l'Allemagne) en exainformatique (ou exascale), la prochaine génération de supercalculateurs qui devrait résoudre le problème de la montée en puissance des superordinateurs. D'un côté, les supercalculateurs d'aujourd'hui vont peu à peu être dépasséspar les besoins en modélisation de la recherche scientifique, notamment dans les domaines du climat, de la génétique ou du nucléaire. De l'autre, les technologies actuelles ne permettent pas de concevoir des machines plus puissantes sans avoir besoin de ressources énergétiques inimaginables à mobiliser. Stéphane Nègre, PDGd'Intel France, explique quels sont les enjeux de cette nouvelle technologie.

Quelle est la place d'Intel dans la recherche sur les supercalculateurs en France ?

Stéphane Nègre, PDG d'Intel France : De plus en plus, Intel France déploie des efforts dans le domaine de la R&D. Nous avons un laboratoire commun avec le CEA,le GENCI(Grand Equipement National de Calcul Intensif) et l'Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines, pour la recherche sur des machines exaflopiques (1 milliard de coeurs). Cesont des ordinateurs 1000 fois plus puissants que les supercalculateurs pétaflopiques actuels. Les premières machines de ce type devraient être mises sur le marché aux alentours de 2018. On travaille aussi sur la partie logicielle, pour que les machines puissent tirer le meilleur parti de la puissance des processeurs. La machine sera capable de déterminer elle-même avec quels coeurs elle va travailler. Quels sont les principaux défis de l'exascale ? La prochaine machine 1,6 petaflop du GENCI,qui sera prête en 2011, va consommer 3 megawatts sans son système de refroidissement (et non 30 MW comme indiqué précédemment, ndlr) . A titre de comparaison, une rame de TGV consomme 2 mégawatts... C'est donc énorme, comme consommation d'énergie ! Si on fait une extrapolation de cette consommation pour une machine exaflopique, il faudrait une centrale nucléaire par supercalculateur, sur la basedes technologies actuelles. Cen'est pas concevable ! Il faut énormément de R&D pour arriver à des supercalculateurs 1000 fois plus puissants, qui consomment au pétaflop entre 100 et 1000 fois moins d'énergie. Intel investit plusieurs milliards de dollars en R&D: environ 15%du chiffre d'affaires. Cette année, environ 6 milliards de dollars ont été investis dans la R&D. Une grossepartie est destinée à rendre nos processeurs plus performants et moins énergivores. Quelles sont les perspectives de l'exascale ? Que va changer cette "nouvelle ère des supercalculateurs" ? Par exemple, dans le domaine du traitement et de la recherche sur le cancer, on doit faire des calculs qui peuvent prendre deux ou trois heures pour décider de la forme, de l'intensité du rayon et de l'endroit où l'appliquer. L'exascale va pouvoir accélérer les diagnostics et les traitements. Autre exemple, la météo. Pour comprendre les échangesau sein de l'atmosphère, prévoir le temps plus précisément et plus longtemps à l'avance. Il y a encore d'autres applications dans les nanotechnologies, et même dans l'industrie : pour la recherche de pétrole, l'aéronautique... Savoir-faire un supercalculateur exaflopique en 2018 ou en 2020, cela veut dire aussi que la puissance pétaflopique sera accessible dans les serveurs standards d'ici là. La recherche a beaucoup de retombéesdans les machines de monsieur tout le monde. Justement, quelle est encore la marge de progression des ordinateurs grand public ? La loi de Moore est-elle encore valable aujourd'hui ? En 1990, la loi de Moore donnait une visibilité de dix ans. Aujourd'hui, nous voyons toujours dix ans devant nous. On


repousseprogressivement les barrières technologiques. La loi de Moore correspond à une finessede gravure du silicium. Là, on est prêt pour la gravure à 22 nanomètres, et les deux générations suivantes sont en cours de développement et en R&D A quoi peut ressembler l'informatique du futur ? La gestuelle va être de plus en plus intégrée dans les outils, qui seront commandés à distance. Cela reprend vraiment Minority Report. Ceschosessont prêtes dans nos laboratoires. Le PCdu futur, on ne le touche plus. La gestuelle et le transfert par la penséesont plus prometteurs que la reconnaissancevocale. Chez Intel, il y a des anthropologues qui, en amont, font tout un travail d'étude sur les interfaces hommes-machines, pour définir les pistes de recherche des futures technologies. Un de nos laboratoires, aux Etats-Unis, ne travaille que sur les sciencessociales pour imaginer l'informatique de demain.

Tout d’abord allez sur : www.pencil-animation.org et cliquez sur « Download » dans la colonne droite. Sélectionnez votre système d’exploitation, si c’est windows vous aurez un


fichier format « .zip » que vous devez décompresser pour enfin avoir « pencil.exe ». Lancezle, et vous arrivez sur une fenêtre vide, avec une ligne de temps en bas, des outils de dessin à gauche et de colorisation à droite. Pour nommer vos calques, commencez par les calques placés à gauche de la ligne de temps : mettez « décor » à la place de « Bitmap layer », puis animation à la place de « Vector layer ». selectinnez un des calques pour commencer à travailler. Vous devez utiliser les outils et pinceau pour le décor et les outils plume et lignes pour l’animation. Avant de commencer : à côté d’ « Onion skin », cochez l’option « Show previous frame », cela vous permettra de voir l’image précédente en transparent pendant que vous dessinez pour les animations par exemple c’est pratique. Justement pour dessiner un mouvement (dessin animé) vous devez décomposer les mouvements du personnage en plusieurs images successives, chacune étant légèrement différente de la précédente. Pour le faire sélectionnez le calque « animation ». Une fois que vous avez dessiné votre personnage, cliquez sur « + ». L’image que vous venez de dessiner s’affiche en transparent en arrière-plan, faite lui faire une pose légèrement différente et ainsi de suite autant de fois que vous voulez. Si vous avez créé un bloc comme par exemple une voiture, ce n’est pas la peine de la redessiner à chaque fois, il vous suffit de sélectionner votre voiture avec l’outil flèche, un encadré de sélection s’affiche autour. Copiez la voiture en faisant « Ctrl » et « C ». Cliquez sur « + » pour ajouter une image. Collez la voiture en faisant « Ctrl » et « V ». Déplacez légèrement la voiture avec votre souris et appuyer sur enter pour valider. Pour ajouter un décor, cliquez sur le calque « décor » et dessinez votre décor avec l’outil pinceau et crayon. Si vous voulez importer une image pour l’utiliser en tant que décor, allez dans « edit » puis « import image ». Il faut que l’image soit au forma bitmap. Il est possible qu’une fois affichée, l’image recouvre votre dessin d’animation. Dans ce cas, allez sur la ligne de temps et placez le calque « animation » en dessousdu calque « décor ». Une fois que vous avez terminé, enregistrez votre animation en allant dans : « file » puis « save ». selectinnez « export », puis sélectionnez le format « flash/swf ». Vous pourrez l’affichez sur une page web.


>1) -Qu'est-il arrivé à la première femme qui a compris les hommes ? >Elle est morte de rire. > > > >2) Marie-Andrée apprend, à la mort de son mari, qu'il avait plusieurs >maîtresses.Folle de rage, elle fait graver ceci sur sa pierre tombale: >ATTENDSQUEJETE REJOIGNE > > > >3) Après une catastrophe, une centaine de couples se retrouvent au ciel devant >St-Pierre. Il leur dit: >« -SVP,veuillez faire 3 lignes. Une ligne pour les femmes, une ligne pour >les hommes qui se sont toujours fait menés par le bout du nez par leur >femme, et une ligne pour les hommes qui ont su imposer leur volonté à leur >femme. » >Sur ce, 3 lignes se forment. Un seul monsieur se retrouve dans la ligne des >hommesqui ont su imposer leur volonté à leur femme. St-Pierre s'approche >de ce monsieur et demande : >« -Monsieur, il y a des annéesque je n'ai vu personne dans cette ligne, >êtes-vous sûr que vous êtes dans la bonne ligne? >- Jene sais pas, c'est ma femme qui m'a dit de me mettre ici! »

THE TOM’S INFO N°6 SPECIAL BY NOEL


FAIT PARDESJUNIORS!!!!!!!!!!

BY THE- TOMSCLUB.COM


'kjioez jiej jidhfeur