Issuu on Google+

r ez

Juillet - août 2010 N°61

rezo, la lettre de la fédération française de la franchise

Des enseignes et des hommes

Le groupe Beaumanoir, l’histoire d’une success story Franchise et commerce de proximité La Semaine des entrepreneurs franchisés

Roland Beaumanoir, PDG du groupe Beaumanoir


Fenêtre

Des enseignes et des hommes Un numéro dédié à l’humain... Car ce sont bien les hommes qui font la franchise, par leur investissement, leur engagement, leur volonté de réussir. Une intelligence collective au coeur de la performance des réseaux, en particulier celle du groupe Beaumanoir. Une force vive que la FFF souhaite célébrer à travers la Semaine des entrepreneurs franchisés.


Ailleurs

Des opportunités à l’étranger Liban La FFF s’invite sur les salons étrangers… L’Egypte, le Maroc, le Liban : trois destinations et trois salons visités par la FFF dernièrement pour sonder le marché et accompagner certains de ses franchiseurs. Au vu du rythme de développement de ces pays, il y a bel et bien des places à prendre, mais sans tarder ! La franchise en Egypte à la vitesse grand V. La France a été invitée du 5 au 7 mai 2010 par la Fédération égyptienne de la franchise à ouvrir le 8ème salon de la franchise MIFE aux côtés du Ministre du commerce, de l’exPremier Ministre et de l’Ambassadeur des Etats-Unis. Salon le plus important du Moyen-Orient, le MIFE rassemble 100 exposants de 17 pays. Deux exposants français, Yves Rocher et 5àSec ont exposé sur le salon pour essayer de conquérir le marché égyptien, riche de 83 millions d’habitants dont 40% ont un pouvoir d’achat leur permettant d’accéder aux produits proposés par la franchise. Un marché intéressant sur lequel la franchise est bien organisée et où il y a des places à prendre. Les Egyptiens attendent les concepts français… Qu’ont pensé les franchiseurs français du salon égyptien? Gilbert Bieri, directeur du développement international de 5àSec : “nous recommandons vivement aux enseignes françaises de faire le même voyage. Le marché égyptien représente un potentiel important par l’attente du consommateur local et se caractérise par une très bonne accessibilité. Le Caire n’est pas seulement une ville d’histoire mais le marché du futur ! “ Cyril Pourchet, directeur Asie et Moyen Orient chez Yves Rocher, confirme l’intérêt du salon égyptien qui lui a permis de prendre contact avec plusieurs partenaires potentiels. “ Comme dans de nombreux pays émergents en ce moment, les gouvernements mettent en

place des politiques d'investissement et des structures pour favoriser le développement de la franchise et ainsi l'entreprenariat. (…) C'est un marché encore assez peu structuré en comparaison à sa taille et à son potentiel mais cela est en train d'évoluer. La consommation augmente très rapidement et de nombreux projets de centres commerciaux sont en cours et verront le jour dans les 3 prochaines années. Les habitudes de consommation sont aussi en train de changer et s'orientent très rapidement vers celles des pays développés. C'est clairement un marché sur lequel il faut rapidement se positionner. “ Le dynamisme du Maroc. Parallèlement, la FFF s’est rendue au salon marocain de la franchise du 29 avril au 1er mai 2010 à Casablanca. Comme nous avons eu l’occasion de vous le dire dans rezo (mars 2010), le Maroc ne semble pas avoir connu la crise, avec un taux de croissance annuel de 5%. La franchise s’y porte bien avec une progression en moyenne de 24% du nombre de franchisés sur les 5 dernières années, près de 400 enseignes franchisées et 2000 points de vente.

Inauguration du salon marocain par Mr Ahmed Réda Chami, Ministre de l’industrie

Invitée au BIFEX à Beyrouth les 27 et 28 mai derniers, la FFF s’est rendue au salon libanais accompagnée de l’enseigne Le Tanneur. www.lfalebanon.com

Egypte Contact EFDA www.efda.eg info@efda.org.rg

Maroc Contact Fédération marocaine de la franchise Casablanca Tel/+21222485810 www.fmf.ma


La Une

Des enseignes et des hommes “Rien n’est achevé, tout reste à construire”. La citation de Teilhard de Chardin, devenue devise de l’entreprise reflète bien l’esprit du groupe Beaumanoir, résolument tourné vers l’avenir sans jamais se satisfaire de ses acquis. Une philosophie largement insufflée par son président directeur général et fondateur, Roland Beaumanoir, qui a construit en moins de 30 ans un groupe de 5500 collaborateurs, devenu l’un des principaux acteurs du prêt-à-porter en France. Nous l’avons interrogé sur les clés d’une telle réussite. Sa réponse, les hommes ! Aujourd'hui patron d'un groupe de plus de 5500 salariés, plus de 1700 magasins dans le monde, dont plus de 1100 en France, c'est avec beaucoup d'humilité et de simplicité que Roland Beaumanoir revient sur son parcours... "Au départ, j'étais commerçant indépendant à Saint Malo. C'est là que nous avons lancé le premier magasin Cache-Cache. C'est toujours là que se situe le siège du groupe". Animé par un profond sens du commerce, Roland

vitrine magasin Morgan - CC Okabé

Beaumanoir, fils de l'un des fondateurs de Pantashop, se lance avec sa femme dans la distribution de prêt-àporter, en fondant Vetimod en 1981. Puis, dans les années 80 commence l'aventure Cache-Cache : création de la SA Cache-Cache en 1991, ouverture du 100ème magasin en 2001...

Le mouvement est enclenché. Roland et Jocelyne Beaumanoir se retrouvent rapidement à la tête d'un groupe de plusieurs marques (rachat de Patrice Bréal en 2003, Scottage en 2005, création de la marque Bonobo en 2006 et rachat de Morgan en 2009) qui prend peu à peu une dimension internationale. Un grand chemin parcouru en presque 30 ans. "La création de la société CacheCache en 1991 a marqué un tournant. Jusque là, l'activité fonctionnait sur la base d'une mutualité informelle, propre aux Bretons ! Les Bretons ont créé de grands mouvements collectifs - Intermarché et Leclerc en sont de parfaits exemples - qui naissent presque spontanément, fondés sur la confiance et les relations humaines. Mais à un certain stade du développement, on se rend compte qu'il faut canaliser la nature humaine et lui donner un cadre pour avancer plus loin." Mais surtout pour mieux lui permettre de s'exprimer ! Car ce sont bien les hommes qui font l'entreprise et sa réussite. C'est même une conviction profonde pour Roland Beaumanoir, qui se retrouve tout au long de son discours. " Le savoir-être est ce qui compte. Lors du processus de recrutement , nous cherchons à déceler les hommes qui ont envie d'entreprendre, faisant preuve d'une curiosité permanente. Notre directeur générale de la logistique est un ancien des eaux et forêt,

ingénieur du bois. Quel rapport avec le prêt-à-porter, me direz-vous ?" Sans les hommes, le développement fulgurant du groupe n'aurait pas été possible... affirment les trois principaux dirigeants du groupe dans l'éditorial de leur dossier de presse. Pour maintenir un bon état d'esprit général dans l'entreprise et même en temps de crise, le groupe n'hésite pas à faire preuve d'innovation... et à faire danser ses équipes. "Nous sommes un groupe principalement féminin. Avec les femmes, ça marche tout seul !" Mais de quoi parle-t-on ? Du Lipdub ! Une forme d'expression artistique très en vogue sur internet mettant en scène des personnes d'une même organisation! Celles-ci chantent en playback sur une musique de leur choix, généralement connue, et suivent une chorégraphie très précise, de quoi aboutir à un film vidéo diffusé ensuite sur Youtube! "C'est un outil très efficace pour créer de l'échange et de la cohésion. Et susciter la créativité des salariés également!", nous confie Roland Beaumanoir. "Il y a un grand sens de la fête dans le groupe historiquement. Ce genre d'initiatives se fait naturellement. " Travailler dans le plaisir pour mieux travailler. Le groupe Beaumanoir accorde une importance toute particulière aux conditions de travail de ses salariés et on ne s'étonnera pas


La Une de trouver au siège de Saint-Malo des espaces conviviaux pour déjeuner, fumer, s'isoler, se détendre... Par pur intérêt pour l'entreprise : "les gens travaillent mieux quand ils sont bien dans leur boulot. Dans une entreprise, payer les gens correctement, c'est le minimum ! Ensuite, c'est le plaisir qui compte. Il faut s'amuser dans son travail pour bien le faire." Car le PDG d'une entreprise devenue en 30 ans un acteur majeur du prêt-à-porter ne perd pas de vue son objectif : "Je ne suis pas dans la charité." En matière de développement durable, par exemple : "Oui , bien sûr, on ne peut être contre. Chez Bonobo, 8 à 10% des assortiments sont des produits bio-éthiques." Si les équipes ont toute latitude pour choisir des fournisseurs qui respectent les critères de développement, cela ne peut se faire à n'importe quel prix non plus. "L'entreprise est là pour gagner de l'argent ! Pour moi, le vrai développement durable c'est avant tout la pérennité de l'entreprise et de ses salariés, la sauvegarde de l'emploi, le respect du travail des personnes handicapées, le respect de mes fournisseurs...." Une entreprise humaine, qui réussit, dans laquelle ses salariés s'épanouissent... Un monde idéal ? Non, le groupe connaît bel et bien des tensions et évolue dans un environnement extrêmement concurrentiel. "Dans les années 1993-1994, nous avons traversé une première grande crise de la consommation. Nous avons subi une grosse secousse, avec une profonde mutation des modèles économiques existants." C'est précisément dans ces moments qu'il est indispensable de maintenir un esprit positif entre tous. La reprise de Morgan en 2009, alors en dépôt de bilan, est un

L’intérieur d’une boutique Cache Cache - espace cabines

grand défi pour le groupe Beaumanoir. "Nous sommes dans une situation très dure. Il faut nous apprivoiser les uns les autres et faire face à un véritable choc des cultures." Si la marque bénéficie en effet d'une belle image, elle n'a pas su s'adapter aux nouvelles technologies et aux nouveaux défis de la distribution. L'enjeu pour Morgan est de réorganiser toute sa stratégie de distribution, de la rationaliser : du corner en grands magasins, aux boutiques multimarques, en passant par les magasins détenus en propre, les produits Morgan passaient par tous les canaux. "Aujourd'hui, le nerf de la guerre de la distribution, c'est le réassort : pour gagner dans le monde ultraconcurrentiel de la mode, il faut maîtriser l'informatique pour gagner en rapidité." C'est pourquoi, le groupe dispose depuis 2002 d'un système logistique intégré à travers sa filiale C-Log : un système de réassort ultra-performant qui livre les magasins en 2 jours à compter de la vente de l'article. "Morgan avait jusque-là une

culture produits, et nous devons aujourd'hui les axer clients", résume Roland Beaumanoir. Célébrer des victoires. Dans ces conditions, comment fait un chef d'entreprise pour réunir, ressouder, motiver ? "Il faut nourrir les gens de victoires, célébrer chaque réussite. Mais attention, sans avoir un discours trop optimiste qui ne reconnaîtrait pas la réalité des choses. " Si c'est bel et bien la qualité de chaque être qui fait la réussite collective - Roland Beaumanoir n'hésite pas à comparer l'entreprise à une auberge espagnole, c'est-à-dire qu'on y trouve ce que chacun y apporte - , la direction se doit d'être exemplaire. "Pour pouvoir recadrer les équipes, le management de l'entreprise doit faire preuve de tolérance et d'exemplarité. Pour être respecté, le manager doit savoir reconnaître ses erreurs et les porter, avoir le courage de ses actes et si c'est nécessaire se séparer des collaborateurs qui ne partagent pas les valeurs du groupe. " En bref, on ne peut pas demander aux autres ce qu'on n’applique pas soi-même...


La Une L'importance de la relation aux autres concerne tout autant les salariés, les fournisseurs, que les franchisés-affiliés. La pérennité d'une entreprise passe par là. "Les magasins du groupe sont pour 50% des affiliés. Nous appliquons exactement le même traitement à nos succursales qu'à nos franchisés. Le Groupe se positionne comme une véritable entreprise de services pour ses affiliés, en leur proposant des solutions performantes en systèmes d'information, logistique..." Des conventions réunissant tous les affiliés deux fois par an, des tables rondes régulières entre affiliés sur des sujets spécifiques... l'objectif est de leur transmettre une information maximale sur les résultats et les perspectives à 6 mois et 3 ans. "Nous les traitons comme s'ils étaient les actionnaires d'une société côtée en bourse."

Développer l'esprit entrepreneurial. "L'affiliation est un bon système car il facilite les choses pour un créateur d'entreprise. Mais on manque d'entrepreneurs en France. Tout est fait pour les décourager !" . L'esprit d'entreprendre est une des premières valeurs portées par le 1er réseau d'affiliés en France. La clé du succès d'une entreprise, ce sont ses hommes, salariés ou partenaires affiliés. "Ce qui me motive chaque jour, c'est de réunir des hommes ayant chacun leur forme d'intelligence, et animés du même sens du service, de la même joie de vivre et la même volonté d'aller de l'avant. La réunion de toutes ces intelligences a fait notre réussite", nous confie Roland Beaumanoir...

Les chiffres-clés du groupe Beaumanoir (juin 2010) 5 marques • Cache-Cache : 962 points de vente dont 477 en France - 509 millions d’euros de CA (2008) • Patrice Bréal : 272 magasins -134

millions d’euros de CA (2008) • Bonobo : 176 magasins - 85

millions d’euros de CA (2008) • Scottage : 112 magasins - 38 millions d’euros de CA (2008) • Morgan : 204 magasins dont 118

en France - 94 millions d’euros de CA (2008) • Groupe : 1er réseau de franchisés en France dans le PAP - Plus de 1700 magasins dans le monde (400 Asie, 100 en Italie, 50 en Pologne...) 40 pays d’implantation - 5% du marché du PAP féminin en France 50% des magasins en commissionaffiliation

Intérieur d’un magasin Cache Cache


Brèves

Un annuaire de commerçants AchatVille.com est un portail Internet de commerçants Français. De quoi visualiser en un seul clic tous les commerçants d’une ville ! Annuaire de plus de 272 000 commerçants, achatville.com permet également à ces derniers de présenter leurs produits, services et savoir-faire, et même de vendre en ligne ! Achatville.com est une plateforme de communication idéale pour les franchisés, leur permettant de se faire connaître dans leur environnement local.

La FFF soutient l’initiative et organisera prochainement une réunion de présentation de cet outil.

Monceau courtise les

à travers 22 points de

mesure qui tiennent

particuliers

vente.

compte des évolutions de

Accompagnement et

coordination des actions

Les particuliers deviennent une cible intéressante vers

la maladie, une meilleure

laquelle se dirigent les

engagement

conduites par l’AFSEP, les

sociétés à la recherche de

Adhap Services, acteur

professionnels de santé et

nouvelles sources de finan-

professionnel du maintien à

les centres Adhap Services.

cement. Dans cette lignée,

domicile, vient de signer

Selon Jean-Claude Perreau,

Monceau Fleurs vient de

une convention de services

fondateur d’Adhap

lancer un emprunt obliga-

nationale avec l’AFSEP

Services, « cette convention

taire destiné aux particuliers

(Association Française des

nationale est l’aboutisse-

dont la souscription a

Sclérosés en Plaques). Cette

ment d’un partenariat

démarré fin mai. Une

convention confirme la

amorcé en 2007 à

opération suivie avec atten-

capacité d’Adhap Services à

Toulouse, où l’AFSEP a

tion par les professionnels

développer des prestations

établi son siège social ». Un

des marchés financiers.

spécifiques pour des

premier essai concluant,

Des fleurs en Italie

personnes atteintes de

reproduit depuis sur diffé-

maladies nécessitant un

rentes grandes régions, qui

Le master franchisé Rapi-

savoir-faire et un savoir-être

va s’étendre désormais à

d'Flore pour l’Italie, a

très pointus. Pour l’AFSEP

toute la France. D’ici à la

ouvert un nouveau point

et Adhap Services, il s‘agit

fin 2010, 350 assistantes

de vente à Turin. Ce site

d’optimiser concrètement

de vie Adhap Services

sera le nouveau magasin

la qualité de vie des

auront été formées aux

pilote pour l’Italie avec une

personnes atteintes de sclé-

spécificités de la sclérose en

salle de formation spéciale-

rose en plaques. Grâce à

plaques, pour pouvoir

ment aménagée pour les

un programme de forma-

adapter leurs prestations aux poussées de la maladie.

futurs franchisés italiens.

tion dispensé aux person-

Prochain objectif : le déve-

nels des centres Adhap

loppement en Lombardie

Services par les assistantes

Quick s'investit en

dès la rentrée prochaine

sociales de l’AFSEP, un

Bretagne

avec une ouverture

psychologue et une

En ouvrant un nouveau

programmée sur Varèse.

personne atteinte de sclé-

restaurant à Saint-Malo,

Cette ouverture porte à 6

rose en plaques, cette

Quick confirme son implan-

le nombre de magasins

nouvelle synergie offre aux

tation dans la région,

Rapid ’Flore dans ce pays.

malades une garantie de

puisque cette 6ème ouver-

À ce jour, Rapid ’Flore est

prise en charge sous 48

ture de la marque en 2010

présent dans 5 pays :

heures, un accompagne-

représente le 4ème restau-

Andorre, Belgique,

ment adapté, avec des

rant de la marque en Ille et

Espagne, Portugal, et Italie,

services à domicile sur-

Villaine et le 14ème en Bretagne. L'exploitation est confiée à une femme déjà franchisée de trois restaurants Quick employant au total 160 salariés. Le recrutement des équipiers et managers de ce nouveau point de vente a été réalisé en partenariat avec Pôle

stand Rapi’Flore sur FEP 2010. crédit Photo Stéphane Laure

emploi, grâce à la méthode


Brèves

Relations presses

Adhérents FFF, pour valoriser vos communiqués de presse et les actualités de votre réseau, n’hésitez pas à nous contacter : m.debienassis@ franchise-fff.com

de recrutement par Simula-

ans, KFC, filiale du Groupe

produit phare, "le Bucket",

tion (MRS) pour les postes

Yum!, accélère son dévelop-

à partager en famille ou

des équipiers. Dépassant les

pement en France avec pour

entre amis -, et la diversité

critères habituels de recrute-

objectif de devenir un acteur

de ses recettes.

ment (diplôme, expérience),

référent de la restauration

cette méthode privilégie les

rapide. En 18 mois, l’en-

Easy Cash ouvre à Saint-

compétences et l'habilité des

seigne a ouvert des restau-

Malo

candidats.

rants dans plus de 20

Saint Malo accueille son

grandes villes françaises et

premier magasin d’achat

Fabienne Hervé réélue

compte aujourd’hui 6000

cash avec l'installation

Le collège des experts de la

collaborateurs. Près de 30%

d'Easy Cash qui lève d'abord

FFF a réélu Fabienne Hervé,

des restaurants KFC en

le rideau de son espace

membre depuis 1999, en

France sont des établisse-

“Vendez” - dans lequel les

tant que coordinatrice du

ments franchisés. KFC

particuliers peuvent se

collège des experts de la

souhaite poursuivre dans

défaire de tous produits et

Fédération Française de la

cette voie en atteignant 200

biens d’équipement en bon

Franchise. Fabienne Hervé

restaurants d’ici 2013 et en

état de fonctionnement

évolue dans le monde de la

créant 6000 emplois. Pour

rachetés cash par l'enseigne

franchise depuis 1986,

cela, l’enseigne axe plus que

-, pour ouvrir un mois plus

accompagnant des réseaux

jamais son développement

tard son espace “Achetez”,

de franchise tels que Speedy

sur la franchise et souhaite

dans lequel les consomma-

durant 12 ans, Guy Hoquet

atteindre 50% de son

teurs ont accès à des

Immobilier durant 6 ans, le

réseau en franchise d’ici

centaines d’occasions à

Groupe Monceau Fleurs

2013. Aujourd’hui, le

moindre coût. Easy Cash

depuis 1998, Beauty

marché de la restauration

s'est créé en 2001 quand 9

Success, depuis 2006, le

rapide est structuré autour

patrons franchisés d’une

Groupe Phildar depuis

de quatre offres (pizzeria,

enseigne d’achat-vente de

2007... Le collège des

burger, sandwicheries et

produits d'occasion mise en

experts de la FFF regroupe

restaurants traditionnels),

liquidation judiciaire déci-

aujourd'hui 45 profession-

l’enseigne propose à ses

dent de mutualiser leur

nels de la franchise de diffé-

clients une expérience alter-

savoir-faire pour sauver leurs

rentes spécialités (avocats,

native fondée sur la qualité,

affaires et pérenniser leur

conseils, prestataires de

- avec des produits cuisinés

outil de travail. Neuf ans

services...) qui oeuvrent en

sur place et de vrais

plus tard, Easy Cash est un

faveur du respect de la

morceaux de poulet entiers -

réseau qui, en 2010, passera

déontologie de la franchise

, un mode de consomma-

la barre de 50 magasins et

et des activités de la FFF.

tion convivial - avec un

connaît une courbe de crois-

KFC passe le cap des 100 restaurants KFC continue de se développer sur le marché français en inaugurant son 100ème restaurant à Meaux. L'occasion de lancer une grande campagne de communication sur différents canaux (spots TV, affichage, Internet, cinéma). Depuis 10

restaurant KFC à Meauxr


Brèves sance significative (+8,4% en

Irrijardin tente le spa

sociaux avec notamment la

Yves Rocher sur l'iPhone

2009). Easy Cash a refondu

Avec l'inauguration d’un

création de la communauté

Depuis mai 2010 et jusqu’à

son concept architectural en

Showroom à Portet-sur-

des exportateurs sur

fin de l'année, Yves Rocher est

2009, avec des magasins plus

Garonne, en présence du

Viadeo.com. En complément,

présent sur l’application

spacieux.

maire de de la ville, et de Yves

Ubifrance.com, sera le portail

iPhone développée pour les

Allibert, le Président Directeur

de présentation d’Ubifrance et

utilisateurs de Vélib. Cette

La Croissanterie remporte

Général d’Irrijardin, l'enseigne

des Missions économiques à

application gratuite offre un

le Trophée SCOPS 2010

montre clairement son posi-

destination des entreprises et

service de géolocalisation et

Lors de la 3ème Remise des

tionnement sur le marché du

des opérateurs étrangers.

Trophées SCOPS de l’Innova-

Spa sur lequel elle détient 9%

de prise de rendez-vous dans l’un des 100 magasins Yves

tion Commerciale à l’Univer-

de part de marché. L'espace

Ucar, en trompe l'oeil

Rocher de Paris et de la petite

sité Paris-Dauphine, la chaîne

Détente et Bien-être du maga-

La première enseigne natio-

couronne. S'adaptant aux

de restauration rapide La

sin de Portet particulièrement

nale de location de véhicules

évolutions technologiques et

Croissanterie a été récompen-

attirant met en scène des

Low Cost sur le créneau de la

aux nouveaux modes de

sée par le Trophée de la

spas américains de toutes

location « multidurée » lance

communication, l'enseigne

Meilleure Innovation en

tailles, installés sur une belle

sa nouvelle campagne publici-

cherche à jouer la carte de la

Programme de Fidélité grâce à

plage en bois d’environ

taire sur ses propres véhicules

complémentarité entre les

son PASS Fidélité Airfid. Ce

300m². Positionné près de

utilitaires. Ucar considère le

nouveaux médias et ses points

Trophée SCOPS 2010 organisé

Toulouse, plaque tournante

véhicule utilitaire comme un

de vente, Faisant le constat

par le Master Distribution et

du grand Sud Ouest, le

média à part entière capable

qu'à chaque magasin Yves

Relation client de l’université

showroom a pour vocation de

de porter un véritable

Rocher correspond une station

Paris-Dauphine vient récom-

servir de vitrine pour l’en-

message publicitaire, au-delà

Vélib puisqu’il en existe désor-

penser les projets les plus

semble des magasins Irrijardin

de la marque et de son

mais 1500 à Paris, les deux

innovants en termes de béné-

en Midi Pyrénées, Languedoc-

logo. Avec l'objectif de trans-

marques se sont naturelle-

fices pour les clients et d’effi-

Roussillon et Aquitaine. En

former Ucar en grande

ment rapprochées pour

cacité pour l’entreprise

2010, le réseau Irrijardin

marque nationale dans un

proposer de nouveaux services

innovante. Le Pass Fidélité

comprend 13 agences en

délai de 3 à 5 ans, l'enseigne

à leur clientèle. A l’origine de

Airfid, est l’un des tous

propre et 40 franchisés. La

utilise pour communiquer la

ce partenariat Yves Rocher-

premiers cas de dématérialisa-

croissance se fait au rythme

force de son réseau qui a

Vélib, des valeurs communes

tion de carte fidélité et de

de 4 à 5 nouveaux venus tous

acquis une maturité suffisante

centrées sur le respect de l’en-

mise en place d’un

les ans.

programme multi-supports. Il

pour garantir la qualité d’affi-

vironnement… et des

chage indispensable à une

femmes: en choisissant de

permet aux clients de La

Ubifrance à l'ère du web

telle utilisation. Le principe

s’associer au mode de trans-

Croissanterie d’utiliser comme

Ubifrance, l’agence française

de la voiture représentée en

port écologique par excel-

carte de fidélité : une carte à

pour le développement inter-

trompe l’œil sur les véhicules

lence, le vélo… , Yves Rocher

code barres 2D distribuée en

national des entreprises,

utilitaires apparaît comme une

devient également partenaire de choix pour la forme !

magasin, leur passe de trans-

relooke son site Ubifrance.fr

initiative innovante dans le

port urbain (ex : Passe

pour permettre un accès plus

secteur.

navigo), ou encore directe-

direct à l’information et la

ment leur smartphone

mise en avant de témoi-

(iphone, blackberry ou autre).

gnages d’entrepreneurs ayant

En restaurant, le consomma-

réussi leur prospection ou

teur pilote lui-même et en

leur implantation à l'étranger.

temps réel son programme de

Des espaces dédiés par pays

fidélité via un écran tactile

cibles et par secteurs d’activi-

placé devant les caisses et

tés faciliteront la navigation

relié à internet.

de l'internaute. Ubifrance développe en parallèle ses d’échanges avec les médias

Campagne publicitaire UCAR


La franchise sur le terrain La semaine des entrepreneurs franchisés 18 au 24 octobre : une semaine à marquer dans vos agendas ! Un événement organisé par la FFF. Une opération Portes ouvertes chez les franchisés pour témoigner de leur expérience et susciter l’envie d’entreprendre en franchise.

Découvrez en vidéo la présentation de l’opération sur le site de Franchise web TV : http://www.franchisew ebtv.fr//tv/semainedese ntrepreneursfranchises

Renseignements : Magali de Bienassis m.debienassis@franchis e-fff.com

Entrepreneurs franchisés, à vous la parole “Entrepreneur, franchisé, pourquoi pas vous ?” Voici en résumé l’esprit de la Semaine des entrepreneurs franchisés dont l’objectif est de susciter des vocations d’entrepreneurs en franchise par le biais de l’exemplarité. Véritables ambassadeurs de la franchise à cette occasion, les franchisés seront au premier plan sur cette opération : en témoignant de leur parcours personnel, ils offrent la possibilité à d’autres de créer leur entreprise.

Une opération portée par la FFF, mais qu’en pensent les franchisés euxmêmes sur le terrain? Rezo a interrogé Marie Vidal, franchisée Midas depuis 27 ans, sur cette opération. Que pensez-vous de l’opération “Semaine des entrepreneurs franchisés” qui se tiendra en octobre 2010 ? C’est un projet enthousiasmant ! Les entrepreneurs franchisés ne sont pas connus du grand public, les gens ne savent pas ce qu’est un franchisé. Beaucoup sont aujourd’hui intéressés par la création d’entreprise et sont en recherche de nouveaux projets professionnels. Mais ils ne savent pas que la franchise est une solution pour créer son entreprise. Ils ne savant pas qu’avec la franchise, on n’est pas tout seul, on bénéficie d’un accompagnement, on a accès à des formations et à des compétences nouvelles, dans des domaines aussi variés que le social, le juridique, le positionnement marché, la communication… Etre franchisé, c’est être patron d’une petite entreprise individuelle de quelques salariés, tout en bénéficiant des avantages des grandes structures en termes de formation, veille législative, réflexion sur la stratégie à moyen terme, l’avenir de l’entreprise… On cumule les avantages des deux systèmes ! Le franchiseur apporte beaucoup de services, à chaque franchisé ensuite de profiter de tout ce que le franchiseur peut lui apporter.

de participer à l’opération ! Il est primordial de faire connaître la franchise au plus grand nombre et de valoriser ses atouts. Cette opération fait appel au sens du collectif qui est précisément une valeur partagée par tous les franchisés : c’est l’une des principales raisons pour laquelle on entre dans un réseau ! A plusieurs, on est plus fort et on bénéficie d’une vision élargie. Mais l’intérêt est également individuel. A titre personnel, je commence à réfléchir à la reprise future de mon entreprise. Cela peut être une occasion d’en parler autour de moi. Justement, la Semaine des entrepreneurs franchisés n’est-elle pas l’occasion de valoriser votre statut d’entrepreneur/ commerçant indépendant ? Les enjeux liés à la valorisation du statut de franchisé sont en effet importants. Ce n’est pas mon cas personnel, mais je vois beaucoup de mes collègues franchisés qui ont le sentiment de ne pas être perçus comme de vrais entrepreneurs indépendants. Les CCI, les collectivités locales… ne reconnaissent pas du tout le franchisé comme le patron d’une entreprise indépendante qui créée de la valeur, apporte

En tant que franchisé, quel intérêt voyez-vous à y participer ? En tant que franchisés, nous nous devons

stand Midas FEP 2010 Crédit Photo Stéphane Laure


La franchise sur le terrain du lien social, s’investit dans son environnement local… Par manque d’information, ils ne nous différencient pas des dirigeants de succursales. En tant que commerçant, nous avons un rôle important dans la ville. On perçoit bien le rôle du commerçant le dimanche : quand les magasins sont fermés, la ville paraît morte… Personnellement, franchisée depuis 27 ans, je mets toute mon énergie et ma volonté dans le fait d’élargir mes contacts, de faire avancer les choses, d’aller de l’avant, de satisfaire mes clients. Je tire une grande fierté d’avoir des clients fidèles. Pensez-vous que le témoignage soit un bon moyen de donner à d’autres l’envie de se lancer en franchise ? C’est une évidence ! On est tous à l’affût de l’exemple des autres pour nous donner des idées ou nous convaincre que c’est possible… En étant franchisé, on est petit mais avec le franchiseur, on va plus loin ! C’est une force et il faut le dire à tout le monde !

Et du côté des franchiseurs ? Témoignage de Louis Le Duff, PDG du groupe Le Duff qui participe à l’opération , à travers l’enseigne Del Arte. Que pensez-vous de l’opération “Semaine des entrepreneurs franchisés” qui se tiendra en octobre 2010 ? Toute initiative visant à faire connaître le système de la franchise à des candidats créateurs d’entreprise est à féliciter. Je ne pense pas que toutes les personnes qui veulent se mettre à leur compte pensent à s’adosser à un franchiseur. Pourquoi avoir décidé de faire participer certaines de vos enseignes ? DEL ARTE se développe aujourd’hui, principalement en franchise. La quasi-totalité des restaurants du réseau sur toute la

France sont gérés en franchise. Les candidats trouveront sur tout le territoire, des entrepreneurs qui pourront leur parler de leur métier, de leur démarche et de la raison pour laquelle ils ont choisi la voie de la franchise. Qu’est-ce qu’une opération comme celle-ci peut apporter à la tête de réseau et aux franchisés eux-mêmes ? Ce type d’opération offre une opportunité supplémentaire de s’adresser directement aux clients de ces établissements. C’est également un peu le principe du bouche à oreille qui est un moyen de communication non négligeable. Les franchisés sont valorisés en leur permettant de participer au recrutement de futurs franchisés.

Nos partenaires S’engagent à nos côtés dans cette opération : • nos partenaires bancaires : Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Crédit Agricole, LCL

• le cabinet d’experts comptable Fiducial • les institutionnels : l’APCE, CCI-EEF, le CNCC

Forums en région Pensez-vous que ce soit un bon outil de mobilisation du réseau en interne ? Plus le réseau sera important, plus l’enseigne sera présente sur le territoire et augmentera ainsi sa notoriété. Cette action fait participer les franchisés au développement de l’enseigne. Ils apportent leur pierre à l’édifice en participant la communication autour du recrutement de nouveaux franchisés. Pensez vous que donner la parole aux franchisés soit un bon moyen de faire connaître la franchise ? Nos franchisés sont les meilleurs ambassadeurs des franchiseurs. Ce sont des interviews de franchisés en direct. Ils sont mieux placés que le franchiseur pour conseiller les candidats. Ils sont présents et accessibles sur leur micro marché. Ils peuvent ainsi communiquer plus facilement dans chacune des villes où ils sont présents.

• Rennes : 14 et 15 octobre (dans le cadre des Journées régionales de la création et reprise d’entreprise) • Poitiers (Châtellerault) : 15 octobre (dans le cadre du forum Entreprendre) • Clermont-Ferrand : 18 octobre • Bordeaux : 19 octobre • Lyon : 20 octobre • Caen : 21 octobre • Metz : 21 octobre • Saint Lô : 22 octobre et d’autres à venir ...


Tendances Contacts

• Club des managers de centre-ville Président : Christian Castriseanu Manager de Ville d'Herblay / CCIV www.clubmanagercv .org

• Centre ville en mouvement : Directeur général: Pierre Creuzet www.centre-ville.org/

Franchise de proximité Le commerce de proximité reprend un nouveau souffle. Son rôle clé dans l’animation des centres-villes est largement reconnu des Français et, de plus en plus, des autorités locales. Toujours à l’écoute des nouvelles tendances du marché, les réseaux de franchise sont au coeur du phénomène, adaptant leur concept aux nouvelles contraintes du centre-ville.

Nouveaux modes de consommation, nouvelles aspirations sociales... les attentes des consommateurs sont en train de changer, au profit d'un retour vers le centre-ville et le commerce de proximité. Après l'ère des grandes surfaces qui ont investi en masse la périphérie des moyennes et grandes villes de France révolutionnant l'univers de la consommation avec une offre produits diversifiée aux prix compétitifs, la tendance s'inverse... Profitant d'un retour des Français vers le centre ville, comme lieu de vie et de consommation, les petits commerces retrouvent aujourd'hui des couleurs, à condition qu'ils sachent faire preuve d'innovation. C'est là que la franchise a toute sa place à prendre. Selon l'Insee, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de “commerces de proximité” (chiffres au 1er janvier 2008). Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié des salariés du commerce en 2007 et se retrouvent en grand nombre dans les secteurs de l’alimentation spécialisée, de l’habillement et des magasins populaires.

Une étude TNS Sofres montre nettement l'attachement des Français pour le centre-ville, en progression par rapport à l'an passé. Une étude qui a été présentée par Centre Ville en mouvement lors de sa deuxième journée du management durable (mai 2010) au cours de laquelle la FFF est intervenue pour porter la voix de la franchise. Le rôle attribué au commerce dans l'animation du centre ville apparaît central : c'est en premier lieu pour les commerces que l'on fréquente le centre-ville, plus précisément pour y faire ses courses alimentaires (49% des habitants d'agglomération de plus de 20 000 habitants déclarent s'y rendre pour cette raison). Les commerces de centre ville sont plébiscités pour leur offre de qualité et les conseils du commerçant, tandis que les commerces de périphérie sont choisis pour des critères de prix et de choix. Une complémentarité semble donc s'installer entre les deux actes d'achat. Fait nouveau, les Français jugent à 84% les maires et élus municipaux comme responsables de l'animation du centre ville, aux côtés des associations de


Tendances commerçants (62%) et des entreprises et commerçants eux-mêmes (61%). Message reçu, il n'est plus rare aujourd'hui de voir une ville engager les services d'un "manager du commerce" appelé selon les cas "manager de centre ville" dont la mission est de réimplanter le commerce au coeur de ville, dans une vision globale du territoire (transports, urbanisme, animation culturelle...). Leur rôle est de fédérer les acteurs publics et privés impliqués dans la ville, CCI, associations de commerçants, professionnels de l'immobilier commercial, partenaires financiers... pour donner une nouvelle impulsion économique durable à la ville, garantir un équilibre entre la ville et la périphérie. Un métier en émergence qui se construit sur le terrain et qui recouvre des réalités très diverses selon les endroits. Pour professionnaliser cette fonction aux compétences multi-facette, le CEFAC, centre d'étude et de formation des assistants du commerce et Negocia ont décidé de s'associer pour créer une formation spécifiquement dédiée au métier de managers du commerce. Avec le soutien de Hervé Novelli, secrétaire d'Etat au Commerce, à l'artisanat aux services et à la consommation. Côté ministériel, l'intérêt est clairement marqué pour tout ce qui tourne autour de la notion de commerce de proximité et de gestion de centre ville. Des groupes de travail réunissant les profes-

Espace Ma ville à vivre Salon Franchise Expo Paris 2010 Crédit photo Stéphane Laure

sionnels du commerce et de la distribution - et à ce titre la FFF - se tiennent régulièrement dans les bureaux de Bercy. Ils sont à l'origine du Premier rendez-vous du commerce qui s'est tenu le 8 juin dernier au ministère de l'Economie sur le thème du "Manager du commerce et du commerce de proximité", au cours duquel la réalité du métier de manager du commerce a été abordée sous différents angles. Avec en ouverture, l'exemple de la Belgique, un des pays leader en la matière. La franchise se doit d'accompagner un mouvement comme celui-ci, qui va bouleverser en profondeur le visage de nos agglomérations. Proposant des concepts modernes et innovants, en constante recherche de nouveautés produits et de services aux clients, les magasins franchisés ont une longueur d'avance sur le commerce traditionnel. Certaines enseignes adaptent leur concept pour s'intégrer dans des villes de plus petites tailles ; d'autres en créent de nouveaux, notamment dans la distribution alimentaire, cellelà même qui a longtemps délaissé le centre ville... Signe que les temps évoluent, la participation pour la première année d'élus et de managers de centre ville au salon Franchise Expo Paris de mars dernier. La franchise se fait courtiser... Un bel avenir en perspective !

A vos agendas!

L’Insee organise un séminaire sur les réseaux en partenariat avec les professionnels du commerce et de la distribution, dont la FFF. Il se tiendra le 19 novembre 2010, sous l’égide du ministère de l’Economie. Son objectif est d’avancer dans la réflexion sur la force et la dynamique du commerce en réseau, à travers un dialogue entre professionnels et universitaires. Il est destiné à un public de chercheurs, universitaires, professionnels et acteurs du commerce sur le terrain, managers du commerce...


Equipement Equipmag, salon du point de vente, du retail et de la distribution 21-23 septembre Paris, Porte de Versailles Un salon soutenu par la FFF, partenaire institutionnel, et membre du comité d'experts de la "retail BOX expérience" qui sélectionnera la meilleure innovation en matière d'équipement, d'agencement, de PLV...

La boutique du futur Convivialité, accueil ... et efficacité. Un sondage Viavoice- Equipmag de mai 2010 nous dévoile les grandes tendances des attentes des consommateurs sur les magasins de demain. Des aspirations quelquefois contradictoires qu'il convient aux enseignes de bien comprendre pour adapter leur concept en conséquence et être toujours à la pointe de la modernité. Depuis 10 ans, que de chemin parcouru. Ils sont 60% à penser que l'atmosphère des boutiques a évolué ces 10 dernières années, contre 33% qui pensent le contraire. Une différence que le sondage analyse sous l'angle des facteurs sociologiques que sont l'âge et la taille de la commune de résidence. Les jeunes reconnaissent plus volontiers les différences entre les boutiques "actuelles", en phase avec leur époque et les autres. En revanche, c'est au sein des communes de moins de 20 000 habitants que l'on trouve le plus de personnes ayant le sentiment d'une faible évolution. Paradoxe. Concernant leurs attentes des magasins de demain, les français sont très partagés. Ils sont 34% à vouloir une organisation permettant de gagner du temps et de choisir plus rapidement qui fasse appel aux nouvelles technologies, et 27% à demander des espaces plus conviviaux, des concept stores dépassant largement la fonction première du magasin - la vente de produits - et proposant des services annexes (espace café, lecture, accès internet...). Pris par de fortes contraintes de temps, ce sont les 25-34 ans et les cadres supérieurs qui ont principalement tendance à préférer l'organisation efficace (pour plus de 40%). En revanche, les hommes sont plus nombreux que les femmes à privilégier la convivialité à travers de nouveaux concepts. Les jeunes sont quant-à-eux, plus sensibles au plaisir lié à l'ambiance de la boutique (22% contre 17% en moyenne) ou au design (avec 6 points de

plus que la moyenne). Pour répondre à cette exigence de gain de temps, les enseignes ont tout intérêt à mettre l'accent à la fois sur l'aménagement intérieur des espaces et l'utilisation des nouvelles technologies (chariots intelligents, vidéos explicatives, commande par internet). L'acte d'achat est lui-même à repenser car on voit émerger une complémentarité forte entre les deux canaux de consommation que sont le point de vente et internet, les consommateurs précédant leur achat en boutique d'une visite préalable sur Internet. Les Français sont particulièrement demandeurs de contacts humains et d'accueil. C'est ce qui explique en grande partie le besoin d'espaces conviviaux où l'on se sente bien. 62% des Français citent "l'accueil, le conseil et le contact humain" comme éléments les incitant à acheter en magasin. Les autres critères arrivent nettement derrière (présentation des produits, présence de nouveauté, notoriété des marques, vitrine...)


Agenda salons Salons internationaux : les adhérents de la FFF peuvent bénéficier d’un tarif préférentiel pour bon nombre des salons internationaux suivants. N’hésitez pas à le demander aux organisateurs. Franchise International

En France :

franchise qui souhaitent rencontrer des partenaires

Journée du commerce de proximité • opération nationale • 9 octobre 2010

pour un développement dans le Sud de la France et le bassin méditerranéen. L'objectif, cette année, est de réunir, au Palais de la

www.lajourneedu commercedeproximite.fr

Bourse de Marseille, près

Malaysia FIME 2010 •

2ème édition du Forum

d'offrir au visitorat un

Kuala Lumpur, Malay-

Franchise Lyon •

programme complet de

sia • 30 juillet au 1er

organisé par la CCI de

conférences, avec les

août 2010

Lyon • 20 octobre

"classiques" : devenir

www.mfa.org.my

2010. Elle s’inscrit dans le cadre

franchise, mais également

Chiffres clés sur la fran-

des sujets pratiques : bien

chise en Malaysie :

entrepreneurs franchisés,

négocier son bail,

• 360 enseignes de fran-

opération nationale à

convaincre son banquier,

l’initiative de la FFF.

créer en sortant de l'école,

Partenaire de l’événement

les étapes pour réussir sa

d’origine nationale • Les secteurs les plus représentés sont l’alimentaire et la boisson, la

local, la FFF invite ses

création d'entreprise...

adhérents à exposer sur le

Nouveauté cette année, la

forum et profiter ainsi de

présence des fédérations

l’occasion pour

de la franchise des pays du

mode, les services, la

recruter des franchisés

pourtour méditerranéen,

formation et la

dans la région Rhône-

pour leur réunion bis-

beauté/santé

Alpes.

• les enseignes s’expor-

annuelle dans le cadre de la Fédération

tent essentiellement en

Contact exposants :

méditerranéenne de la

Asie

riaza@lyon.cci.fr

franchise. L'occasion de

finance@lyon.cci.fr

faire un état des lieux du

tel.: 0821 231 251

développement de la

Top Franchise

différents pays de la zone

franchise dans les

Shanghai International Franchise Exhibition • Shanghai, Chine • 10 au 12 septembre 2010 Organisé par l’association représentative du secteur de la franchise, China

Méditerranée •

au cours d'une conférence

Marseille, Palais de la

prévue le 15 au soir sur le

Bourse • 15 et 16

salon Top Franchise

novembre 2010

Méditerranée.

Organisé par Reed

www.topfranchise-med.fr

Expositions sous la houlette

Chain Store & Franchise

de la Chambre de

Association

Commerce et d'Industrie

lucywu@ccfa.org.cn

Marseille Provence (CCIMP)

bx@ccfa.org.cn

et La Fédération française

http://sh.ccfa.org.cn/en

de la franchise, ce salon est destiné aux réseaux de

La FFF occupe le poste de Secrétaire général

Les objectifs :

franchiseur, paroles de franchisés, l'école de la

de la Semaine des

chise dont plus de 65%

Les pays membres : Algérie, Croatie, France, Italie, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine, Portugal, Slovénie, Syrie

de 100 exposants dans des secteurs d'activité variés et

lutfi@mfa.org.my

Fédération méditerranéenne de la franchise

• Représenter la franchise auprès de l’Union pour la méditerranée (UFM) • Favoriser les échanges d’expériences entre pays membres • Favoriser les échanges commerciaux entre les entreprises des différents pays • Encourager la création de fédérations dédiées à la franchise dans les pays méditerranéens et les accompagner dans cette démarche


Et encore... Bienvenue ...

... à The Phone House qui nous a rejoint récemment !

Agenda FFF, une rentrée

franchisés du 18 au 24,

Décembre :

sur les chapeaux de

séminaire pro “ le

roue!

recrutement des franchisés” les 19 et 20, la

la 7ème enquête

Septembre :

réunion régionale grand

annuelle sur la franchise

ouest chez La Mie Câline le

réalisée par le CSA, en

Séminaire “devenir

21.

partenariat avec La Banque

Novembre :

matin

12èmes Entretiens de la

Et déjà pour 2011 :

franchisé” le 3, séminaire

Remise des résultats de

Populaire et la FFF, le 2

“devenir franchiseur” le 13, réunion animateurs et directeurs de réseaux le 16, atelier “la master

Franchise le 3 au ministère

franchise” le 16 ou la 28

à Bercy, atelier “les

Les dates de Franchise

(date à confirmer), comité

nouveaux outils

Expo Paris : du 20 au 23

de dialogue franchiseurs-

d’animation de réseau” le

mars.

franchisés le 20, séminaire

15, comité de dialogue

C’est déjà le moment de

pro “la gestion de crises” le

franchiseurs-franchisés le

réserver votre stand !

23, réunion plénière du

15, Top Franchise

Collège des experts le 28.

Méditerranée le 15 et le

Octobre :

outils du management de

Séminaire pro “le droit de

séminaire “devenir

16, séminaire pro “les réseau” les 16 et 17, la franchise” le 6, réunion

franchisé” le 18, le MAPIC

régionale Rhônes-Alpes

les 17, 18 et 19,

PACA chez l’Apef le 6, la

conférence juridique le

commission juridique le 7,

24, séminaire “devenir

atelier “assurances du

franchiseur” le 26.

réseau” le 28, la Semaine des entrepreneurs

rezo est une publication de la Fédération française de la franchise 9, rue Alfred de Vigny 75008 Paris • 01 53 75 22 25 info@franchise-fff.com • www.franchise-fff.com • Recrutement de franchisés : www.observatoiredelafranchise.fr Directeur de la publication : Guy Gras Conception graphique : Loeb et associés • Impression : Avenue de la Com Crédits photos : Une, Agnès Pain. Pages intérieures, FFF Illustrations : Sébastien Braun • ISSN : 1766-9367 • Dépôt légal : 2eme trimestre 2010


Rézo 61