Page 25

MARCEL HANOUN Le Printemps

Le Printemps 35mm, color/b&w, 1970, 78’

“Le Printemps is one of those rare films which is on par with the modern novel… For example, the film loops in on itself, as does the 360° panoramic shot at its end.. It’s full of analogies, resemblances, auto-quotations. [...] Hanoun’s efforts are dedicated to divorcing his film from the domain of literary fiction and bringing it closer to painting and music.” Dominique Noguez

« Le Printemps est un des rares films qui soient de plain-pied avec les romans les plus modernes... C’est par exemple un film qui se boucle sur lui-même, à l’image du panoramique horizontal de 360 degrés qui le clôt. C’est un film empli d’analogies, de correspondances, d’autocitations. [...] Hanoun passe son temps à éloigner son film de la littérature romanesque et à le rapprocher de la peinture et de la musique. » Dominique Noguez

L’Été

L’Été 35mm, b&w/n&b, 1968, 64’

“Far from showing a series of dramatic actions, he focuses on the in-between moments in the life of his beautiful young protagonist. He plays with fragments of the scene, reframing the image, using frames and all of this confronts the viewer with a sort of catalog of repetitive acts, where drama and character development are absent.” Nacho Cagiga

« Loin de montrer une série d’actes tranchants, son regard s’arrête sur les temps morts de la vie de sa jeune et belle protagoniste. On joue avec les fragments et la mise en scène, le recadrage, l’utilisation des cadres et tout cela nous place en face d’une sorte de catalogue d’actes répétitifs, où le drame ou le développement du personnage sont absents. » Nacho Cagiga

Editions / 25

Re:Voir Video DVD Catalogue  

Catalogue 2016

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you