Page 1

OBRIGADO RIO ! Résultats Sportifs le quotidien olympique

N°16 Lundi 22 août


SOMMAIRE

Tableau des médailles : OR AR BR TOT ●

La tête d'affiche

1- Etats-Unis 46 37 38 121

La surprise du jour

2- Grande-Br 27 23 17 67

Le coup de chaud

3- Chine

26 18 26 70

Le ciel Bleu quotidien

4- Russie

19 18 19 56

Les rendez-vous à ne

5- Allemagne 17 10 15 42 …

pas manquer

7- France

10 18 14 42


LA TETE D'AFFICHE

UN TITRE EN VOLLEY POUR CLOTURER LE SPECTACLE Le Brésil a terminé ses Jeux Olympiques en boulet de canon. Après un titre obtenu en football la veille et en beach-volley un peu plus tôt, le Seleção a décroché l'or au volleyball. Avant d'arriver en finale, les Brésiliens étaient passés tout proche d'une élimination dès les phases de poule... Dans le match décisif, ils s'étaient imposés aux dépens des Français, sortis avant même les quarts de finale. Mais bien aidés par leur public en folie au Maracanazinho, les Auriverde ont ensuite déroulé. Leur duel forcément attendu face à l'Argentine en quart a tourné nettement à leur avantage (31). Les locaux se sont ensuite défait facilement des quadruples champions olympiques russes (3-0). Ce fut ensuite l'heure de la grande finale entre Brésiliens et Italiens, alors que la Squadra Azurra avait pris le dessus lors du match de poule les opposant (3-1). Dans une ambiance similaire à celle du Maracana, le Brésil a décroché son premier titre olympique depuis 2004 et après deux défaites en finale. Le score final est de trois sets accrochés à zéro : 2522, 28-26, 26-24. Il s'agit du quinzième titre majeur pour les volleyeurs brésilens (3 Mondiaux, 3 JO, 9 Ligues Mondiales).

15


LA SURPRISE DU JOUR

PREMIÈRE POUR LE DANEMARK Les Danois ont privé hier les Experts d'un triplé historique et décrochent leur premier sacre olympique. On ne peut pas dire que la finale était à sens unique, mais les Français ont globalement été en dessous du Danemark, qui a été devant la plupart du match. L'idée éventuel troisième titre olympique consécutif a peut-être trotté dans les têtes des Bleus, qui étaient supérieurs sur le papier. En face, les Danois ont réussi le match de leur vie avec une réussite infernale au tir. Le score final (28-26) est logique car ces derniers ont très souvent compté plusieurs buts d'avance. L'équipe de France avait pourtant battu son bourreau dans son dernier match de poule (33-30). En battant l'Allemagne sur un fil en demie, grâce à un but à trois secondes du terme, les Experts pensaient avoir fait le plus dur... Tout comme les Françaises hier, aucun regret n'est à avoir face à une équipe nettement plus performante en finale. Ce bilan de deux médailles d'argent est bien maigre pour les sports collectifs qui pouvaient décrocher raisonnablement au moins cinq breloques... Le Danemark est monté sur un podium olympique pour la première en handball masculin (3 titres chez les femmes).

1


LE COUP DE CHAUD

DÉSILLUSION POUR LES VÉTÉTISTES Le cyclisme français est un fiasco des Jeux Olympiques, au même titre que la natation ou le tennis. Pour preuve, le VTT a beaucoup déçu hier, sans Français sur le podium. Victor Koretzky qui crève alors qu'il se trouve en tête, Julien Absalon qui manque son départ et voit ses chances de médaille s'envoler, Maxime Marotte qui termine à un souffle du podium : les Bleus nous ont offert hier une course au scéario cauchemardesque. Ces résultats sont à l'image du cyclisme français qui n'a rapporté qu'une médaille de bronze de Rio. Si Koretzky a connu un pépin technique imprévisible et au pire moment, les deux autres vététistes tricolores ont fortement déçu et rentreront en France avec un grand échec olympique au moral. C'est la première fois depuis l'instauration du VTT aux Jeux Olympiques (1996) que la France ne décroche aucune médaille. Pourtant il y avait du grand potentiel dans les rangs français, ce qui rend cette déception encore plus amère. Heureusement que la France a brillé en boxe ou en athlétisme, pour rattrapper les échecs presque . incompréhensibles du cyclisme qui a connu des jours meilleurs, notamment aux Jeux de Londres (quatre médailles dont une en or).


LE CIEL BLEU QUOTIDIEN

YOKA REJOINT MOSSELY Tony Yoka a imité sa compagne Estelle Mossely en devenant hier champion olympique, dans la catégorie reine de la boxe, celle des super-lourds (+ 91kg). C'est la belle histoire française de ces Jeux Olympiques. Quelques minutes après la défaite des Experts, tous les regards étaient tournés vers le ring pour un dixième titre qui s'est fait attendre longtemps. Et après un combat très équilibré, Tony Yoka est déclaré vainqueur ! Quelques secondes plus tard, il était déjà dans les bras de sa fiancée, qui n'est pas n'importe qui. Estelle Mossely avait décroché l'or dans la catégorie des légers (57-60kg) deux jours plus tôt. Ce triomphe partagé n'est toutefois pas un cas unique dans ces Jeux, même si c'est le plus éclatant. Pauline FerrandPrévot et Julien Absalon avaient aussi l'occasion de faire un doublé, mais ils ont été aussi décevants l'un que l'autre. L'histoire ne s'arrête pas là puisque les deux boxeurs vont bientôt se marier, ce qui était prévu avant les JO.

6

Avec six médailles autour du cou, l'équipe de France de boxe a explosé son record, qui datait de Pékin avec 3 podiums seulement.


LA BOUCLE EST (PRESQUE) BOUCLÉE Ce moment tant redouté est arrivé, les Jeux Olympiques de Rio 2016 touchent à leur fin après plus de deux semaines de compétition et d'émotions à tout-va. La fin de cette aventure olympique marque aussi la fin de la mienne, c'est-à-dire la réalisation de ce journal chaque nuit. Le défi a été relevé, avec plus ou moins de réussite. Sur le contenu, ce n'est pas à moi de juger la qualité de l'ensemble, je peux seulement consulter les statistiques de lecture. Elles sont loin d'être catastrophiques même si les chiffres n'atteignent pas des sommets. Les statistiques n'étaient pas ma priorité, même s'ils peuvent apporter un plus en signe de récompense. Après seize sessions nocturnes d'écriture, le challenge s'achève avec une certaine fierté d'être allé au bout, avec toujours la même détermination et le même plaisir. Pour un événement qui a lieu tous les quatre ans, il fallait marquer le coup, ce que je pense avoir réalisé. Ce contenu reste évidemment très perfectible compte tenu des conditions de rédaction. Je tiens à remercier tous les lecteurs de la quinzaine. Tout n'est pas terminé, vous retrouverez dans les prochains jours un numéro hors-série sur les chiffres de ces Jeux. Et la boucle olympique sera enfin bouclée, je reprendrais une acitivité normale sur mon blog (resultats-sportifs.net), à savoir un article publié tous les 7 à 10 jours. Un grand merci à tous pour m'avoir accompagné durant cette grande quinzaine et à bientôt sur le blog...

Jules Aublanc

Profile for Résultats Sportifs

Obrigado Rio !  

Découvrez la dernière édition du quotidien olympique avant un hors-série prochainement !

Obrigado Rio !  

Découvrez la dernière édition du quotidien olympique avant un hors-série prochainement !

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded