Page 1

Désespérant...

N°3 Mardi 9 août

Résultats Sportifs le quotidien olympique


EDITO Bonjour à tous et merci davance pour votre confiance. Je me présente rapidement : Jules Aublanc, 17 ans et rédacteur sur mon propre blog (resultats-portifs.net), Je suis à l'initiative et à la rédaction intégrale de ce quotidien olympique. Après plus de deux ans en tant que blogueur, je me suis décidé à sauter le pas à l'occasion de cette compétition mondialement médiatisée et vous proposer chaque jour un contenu spécifique pendant la quinzaine. Il s'agit de publier chaque matin un quotidien olympique, cette aventure un peu folle va en effet m'obliger à passer des dizaines de nuits à écrire sans relâche. Vous pourrez donc retrouver chaque jour de compétition ce quotidien téléchargable, soit sur mon blog (je vous conseille de vous y abonner par mail pour ne rien manquer), soit sur ma page Facebook Résultats Sportifs. Ce quotidien sera garni par cinq rubriques : la tête d'affiche, la surprise du jour, le coup de chaud, le ciel Bleu quotidien, les rendez-vous à ne pas manquer. Vous l'aurez compris, les événements de la veille et de la nuit seront traités ainsi que le programme global de la journée. J'espère vous satisfaire avec ce travail quotidien en plein mois d'août et que mes efforts seront récompensés au niveau du nombre de lecteurs. Je vous invite évidemment à partager en masse sur les réseaux sociaux, j'attends vos retours avec impatience (commentaires sur le blog resultats-sportifs.net, Facebook et Twitter). Sur ce, je vous souhaite de prendre autant de plaisir à me lire que j'en ai eu à vous confectionner ce quotidien olympique...


SOMMAIRE

Tableau des médailles : ●

La tête d'affiche

La surprise du jour

Le coup de chaud

OR AR BR TOT 1- Etats-Unis 5 7 7 19 2- Chine

5 3 5

19

3- Australie 4 0

3 7

4- Italie

3 4

2 9

Les rendez-vous à ne

5- Japon

3 0 7 10

pas manquer

Le ciel Bleu quotidien

27- France

0 1 0 1


LA TETE D'AFFICHE

. PREMIER TITRE POUR LE BRESIL ET TOUT UN SYMBOLE Le Brésil se souviendra longtemps de Rafaela Silva, qui a apporté la première médaille d'or au pays hôte. La Carioca Arena n'aura jamais aussi bien porté son nom. Car la championne olympique des moins de 57 kilos est originaire des favelas de Rio. Elle aura remonté la pente de ces quartiers miséreux jusqu'au Grâal olympique, et, cerise sur le gâteau, à domicile devant un public survolté. La judokate devient une icône nationale et un exemple à suivre dans ce pays aux inégalités frappantes, après sa victoire en finale face à la Mongole Dorjsuren. C'est donc le premier sacre d'un brésilien dans ces Jeux après trois jours de compétition, ce qui est notable au vu du bilan du Brésil aux JO (généralement pas plus de 3 médailles d'or). Cette « Tête d'affiche » est aussi la belle histoire du jour, qui est passée presque inaperçue en France. Parfois, il faut regarder les athlètes au-delà de leur drapeau pour mesurer leurs performances ou, comme dans ce cas-là, leçons de vie qui doivent traverser les frontières.


LA SURPRISE DU JOUR

L'AUSTRALIE REBONDIT BIEN Juqu'ici nation plutôt discrète du baket mondial, l'Australie a attiré un sacré coup de projecteur sur lui alors qu 'il a remporté ses deux premiers matchs de poule face à des adversaires de renom. Hier soir, ce sont les Serbes qui n'ont pas su stopper l'élan des kangourous, intraitables (95-80). Deux jours aupravant, c'est l'équipe de France qui avait été humilié d'entrée face à cette formation inférieure sur le papier (87-66). Heureusement que les Bleus ont déroulé pour leur deuxième rencontre (victoire 88-60 sur la Chine). Mais en attendant, les « Boomers » se placent déjà dans la peau d'outisder pour une médaille. Leur prochain défi sera encore plus monstreux, puisqu'il leur faudra affronter la meilleure nation mondiale ce jeudi, les Etats-Unis. En attendant, cette équipe océanienne a déjà fait un grand pas vers les quarts de finale. Nous ne sommes en aucun cas prêt de terminer d'entendre parler de cette nation à sensation...


LE COUP DE CHAUD

ZERO POINTÉ POUR L'ESCRIME ET LE JUDO FRANÇAIS Trois jours de compétiton, pas une demi-finale pour le judo, deux quatrièmes places pour l'escrime : ses deux sports sont pour le moment un fiasco Bleu. D'un côté, il y a des judokas parmi les meilleurs au monde qui naviguent de déception en déception, et de l'autre de surprenantes escrimeuses qui frôlent les médailles. Automne Pavia et tous grands espoirs de podium voire de titres se sont envolés en début de soirée, succédant ainsi à Gneto, Le Blouch, Kyhar et Payet depuis le coup d'envoi des Jeux Olympiques. Si certaines éliminations ont été cruelles voire injustes, celle de Pavia est malheureusement méritée. Il ne faudrait tout de même pas que cela porte la poisse au géant Teddy Riner... A Londres, cela avait été un immense échec car la délégation avait le potentiel, le zéro l'escrime n'est pas surprenant mais sur ce que l'on a vu ces derniers jours, il y a de quoi être frustré. Hier, Brunet s'est incliné d'une touche en demi-finale du sabre avant un match pour le bronze qu'elle a laissé filer à son adversaire. Elle avait imité Rambi, quatrième du fleuret samedi.


LE CIEL BLEU QUOTIDIEN

L'EQUITATION REDONNE (UN PEU) LE SOURIRE Jamais je n'avais immaginé traiter de l'équitation dans ce journal, mais il est difficile de trouver une autre bonne nouvelle francaise en ces temps-ci et un zoom vers ce sport délaissé ne peut faire que du bien. Dans le concours complet par équipes, l'équipe de France est actuellement positionné en troisième place, alors qu'il reste la dernière épreuve (le saut d'obstacle) à disputer aujourd'hui. Les Bleus possèdent une marge confortable sur l'Allemagne, quatrième, et devraient décrocher une médaille, sauf accident qui n'est pas à exclure. En marge de ce concours, se dispute l'individuel et un Français, Nicolas Astier, est également bien placé. Il restera là aussi le saut d'obstacle et ce sera aussi au programme ce mardi. Deux médailles presque inattendues vont peut-être venir aujourd'hui en équitation, ce qui attirerait l'attention sur ce sport et remetrrai du beaume au cœur aux sportifs français. Ces derniers feraient d'ailleurs bien de s'y mettre et de rattraper le retard enduré sur les trois premiers jours pour faire grimper la moisson totale.

33

Le nombre de médailles olympiques françaises en équitation de son histoire, dont 12 titres.


LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER

Le programme du jour sera très chargé côté français avec notamment les sports collectifs et encore plusieurs chances de médailles. Commençons ce long programme par les sports de balle où les équipes de France occuperont une grande place dans la journée. Les handballeurs seront les premiers en piste (14h30) et seront opposés au Qatar pour enfin convaincre après une première victoire poussive sur la Tunisie. L'équipe de France masculine de rugby à VII fera son entrée en lice avec deux premiers gros matchs, d'abord face à l'Australie (16h), avant de défier l'Afrique du Sud (21h30). Les volleyeurs seront ensuite attendu pour réagir après leur lourde défaite contre les Italiens. Rendez-vous face au Mexique (16h35). Pour conclure avec les sports collectifs, les footballeuses joueront leur dernier match de poule, en grandes favorites par rapport à la Nouvelle-Zélande (00h). Les judokas Agbegnenou et Pietri seront engagés pour tenter de stopper le fiasco Bleu des tatamis et donc monter sur le podium. Enfin, la nuit prochaine, Charlotte Bonnet nagera la finale du 200m nage libre (3h19) avant le relais 4X200m hommes (4h38), que disputera l'équipe de France à condition de passer les séries.

Profile for Résultats Sportifs

Désespérant...  

N°3 de Résultats Sportifs le quotidien olympique, et pas que des bonnes nouvelles !

Désespérant...  

N°3 de Résultats Sportifs le quotidien olympique, et pas que des bonnes nouvelles !

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded