Page 1

BEM-VENIDO AO RIO ! Résultats Sportifs le quotidien olympique

N°1 Dimanche 7 août


EDITO Bonjour à tous et merci davance pour votre confiance. Je me présente rapidement : Jules Aublanc, 17 ans et rédacteur sur mon propre blog (resultats-portifs.net), Je suis à l'initiative et à la rédaction intégrale de ce quotidien olympique. Après plus de deux ans en tant que blogueur, je me suis décidé à sauter le pas à l'occasion de cette compétition mondialement médiatisée et vous proposer chaque jour un contenu spécifique pendant la quinzaine. Il s'agit de publier chaque matin un quotidien olympique, cette aventure un peu folle va en effet m'obliger à passer des dizaines de nuits à écrire sans relâche. Vous pourrez donc retrouver chaque jour de compétition ce quotidien téléchargable, soit sur mon blog (je vous conseille de vous y abonner par mail pour ne rien manquer), soit sur ma page Facebook Résultats Sportifs. Ce quotidien sera garni par cinq rubriques : la tête d'affiche, la surprise du jour, le coup de chaud, le ciel Bleu quotidien, les rendez-vous à ne pas manquer. Vous l'aurez compris, les événements de la veille et de la nuit seront traités ainsi que le programme global de la journée. J'espère vous satisfaire avec ce travail quotidien en plein mois d'août et que mes efforts seront récompensés au niveau du nombre de lecteur. Je vous invite évidemment à partager en masse sur les réseaux sociaux, j'attends vos retours avec impatience (commentaires sur le blog resultats-sportifs.net, Facebook et Twitter). Sur ce, je vous souhaite de prendre autant de plaisir à me lire que j'en ai eu à vous confectionner ce quotidien olympique...


SOMMAIRE

La tête d'affiche

La surprise du jour

Le coup de chaud

Le ciel Bleu quotidien

Les rendez-vous à ne pas manquer


LA TETE D'AFFICHE

HOSSZU DANS L'HISTOIRE L'Estádio Aquático Olímpico n'attendait que ça. Quelques heures après le record du monde d'Adam Peaty sur 100m brasse (57'55), Katinka Hosszú l'a fait sur le 400m 4 nages : un titre olympique, qui fait figure de découverte pour elle. Mais ce succès a surtout été aggrémenté d'un record du monde phénoménal. Le précedent chrono, datant des précédents JO et appartenant à la Chinoise Shiwen (4m28'43), a été littéralement pulvérisé. Après l'avoir approché de très près en série (de 15 centièmes), la Hongroise a marché sur l'eau en finale pour le devancer. Le temps est éclaboussant : 4m26'36 ! Dans cette course, il y eut à peine plus de suspense pour la première place que pour la détention ou non du nouveau record. À côté de cela, son premier titre olympique paraît presque anecdotique tant les yeux étaient rivés sur son temps plutôt que sur ses concurrentes, loin derrière. Vous avez donc une première bonne raison de veiller le soir si vous le pouvez, afin de ne pas manquer de tels exploits sportifs.


LA SURPRISE DU JOUR

VAN AVERMAET EN ARC-EN-CIEL Le Belge n'est pas inconnu du grand public, encore moins des connaisseurs qui le savait capable de briller sur ce tracé. Mais il est vrai que Greg Van Avermaet n'était pas le premier nom à sortir des bouches au sujet de la course cycliste en ligne. Maillot jaune du Tour de France durant quelques jours il y a encore peu, le champion du monde a su profiter des erreurs adverses, en évitant les chutes et en se plaçant dans le bon groupe avant de régler ce titre au sprint assez facilement après plus de 230 kilomètres dans les jambes. Ce parcours promis aux puncheurs en a récompensé un et aurait même pu en voir un autre sur le podium, si le Français Alaphilippe n'avait pas terminé à la place la plus cruelle (4e). Ce titre confirme que la couronne olympique est rarement décerné aux meilleurs spécialistes mais plutôt au plus audacieux et réaliste...

2

Ce triopmhe olympique est le deuxième de l'histoire du cyclisme belge. Le précédent titré était André Noyelle à Helsinki en 1952.


LE COUP DE CHAUD

GARCIA ET MLADENOVIC PRENNENT DÉJÀ LA PORTE Elles étaient têtes de série n°2, elle n'étaient opposés qu'à de modestes joueuses largment à leur portée, elle étaient sur une bonne dynamique, et pourtant... Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, récentes victorieuses de Roland-Garros, faisaient parti des espoirs tennistiques de podium. Mais que s'est-il passé ? Car les Japonaises Doi et Hozumi ont écrasé la première manche 6-0, le scénario s'est inversé et ce sont les tricolores qui ont infligé « une roue » à leurs adversaires avant de laisser filer le set décisif. Le plus étonnant dans tout cela, ce sont les étranges excuses invoquées par Mladenovic plus tard dans la soirée. Selon elle, cet échec est uniquement la faute de la Fédérartion Française qui aurait causé un problème de vêtements et sponsors avant le match, faisant perdre de l'énergie aux joueuses. Un argument bien trop falacieux pour expliquer une telle déconvenue..

2004

Aucune paire française n'a passé le premier tour des Jeux Olympiques depuis 12 ans.


LE CIEL BLEU QUOTIDIEN

REMBI RATE D'UNE MARCHE LE PODIUM La délégation française n'a pas décroché de médaille hier pour le premier jour de compétition. Mais l'escrimeuse Lauren Rembi a bien failli réaliser un immense exploit. Après l'échec considérable de 2012 et le zéro pointé en escirme, la relève de Laura Flessel est peut être déjà trouvée. Dans la catégorie de l'épée, Rembi n'était clairement pas attendue mais tour après tour, a étonné et les téléspectatuers se sont pris de passion pour elle le temps d'une après-mdi. La déception de son revers en demi-finale à peine avalée qu'il fallait retourner « toucher » pour la médaille de bronze. Le verdict final fut évidemment serré et la Française est tombé de son petit nuage d'un rien, une défaite 15-13. Evidemment, il reste le tournoi par équipe mais Lauren Rembi a conscience d'avoir frôlé le métal autour du cou. Pas de panique pour l'olympisme français, encore quinze jours de compétitons pour aller chercher le maximum de médailles.


LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER

Aujourd'hui, encore plusieurs espoirs français de médailles, voire de titre, seront en lice à Rio. La Team Yavbou de volley-ball fera sa grande entrée dans les Jeux Olympiques avec l'ambition de monter sur le podium. Ce sera un premier test intéressant pour les Bleus, face à l'Italie (14h30). Au lendemain de la quatrième place de Julian Alaphilippe en cyclisme, Pauline Ferrand-Prévot aura la tâche de faire mieux et ainsi décrocher la seule médaille qui manque à son gigantesque palmarès. Départ de la course en ligne à 17h15 pour celle qui tentera le doublé avec le VTT. Tout comme les volleyeurs, les handballeurs tricolores disputeront leur premier match tard ce soir (00h50) face à la Tunisie. Eux tenteront de remporter un nouveau titre et réussir la passe de trois après 2008 et 2012. Enfin, les relayeurs du 4X100m nage libre boucleront la journée très tardivement (4h54).Les nageurs français sont invaincus sur la distance depuis leur titre olympique à Londres et viseront l'or, pour un premier titre français dans ces Jeux brésiliens. Et comme on dit à Rio, obrigado e até amanhã !*

*Merci et à demain !

Bem-venido ao Rio  

Résultats Sportifs le quotidien olympique !

Bem-venido ao Rio  

Résultats Sportifs le quotidien olympique !

Advertisement