Page 1

Connexions | Connections Charme sauvage en Atlantique Nord Wild Wonders in the North Atlantic Escapade italienne au féminin A Girls’ Italian Getaway Immersion en culture haïda Afloat in Haida Culture


Le monde vous attend, et nous sommes impatients de vous aider à voyager à nouveau. Nous serons là pour vous permettre d’explorer les merveilles du monde en toute sécurité, de forger de nouvelles connexions et de profiter pleinement de la vie.

Nous sommes là pour vous – avant, pendant et après vos voyages. Notre promesse : • Vous servir d’inspiration et de bras droit grâce à nos connaissances, nos conseils et nos réponses. • Vous accompagner à chaque étape pour que vous ayez toujours quelqu’un sur qui compter. • Vous permettre de voyager sans stress afin que vous profitiez de vos vacances. • Vous proposer des expériences uniques tout en vous offrant un service personnalisé. • Vous faire vivre un accueil chaleureux, peu importe la destination.

Grâce à notre expertise, vous sentirez une connexion encore plus forte avec le monde.


Lettre de la rédactrice en chef

Editor’s Letter

Vous souvenez-vous quand le monde nous ouvrait les bras, prêt à se laisser explorer? Nul doute que la pandémie a changé les choses, mais notre amour du voyage perdure. Et en fait, c’est un amour encore plus profond qui revêt d’autant plus de sens. Je crois que nous ne verrons plus jamais comme avant la possibilité de découvrir de nouveaux endroits et de rencontrer des gens d’ici et d’ailleurs. Le voyage a gagné en valeur. Il nous permet de forger une connexion avec nos concitoyens, la nature et la culture dans une quête de compréhension mutuelle.

Remember when the world seemed ready and waiting for us to explore it… Times have changed most certainly with the pandemic, but our love of travel has not. It has deepened and taken on a more profound meaning. I don’t think we’ll ever take having the opportunity to see new places and meet people from other countries the way we used to. It holds greater value now as a means of connection – to our fellow citizens, to nature, to culture and to understanding one another.

Nous ne réfléchissions pas vraiment à tout ça avant la pandémie. Nous pouvions sauter dans un avion quand l’envie nous prenait. Avec le recul, je me rends compte à quel point nous avions de la chance, et à quel point notre conviction que le monde nous était accessible à tout moment nous a amenés à repousser des projets de voyage. Après tout, nous pouvions bien partir la semaine d’après, le mois prochain ou l’année suivante, n’est-ce pas?

We really didn’t give it this much thought pre-pandemic. We could pretty much hop on a plane whenever we chose to. In hindsight, I realize just how spoiled we were and how our belief that destinations were accessible any time caused us to put off travel plans. After all, we could go next week, next month or next year, right?

S’il y a une leçon à tirer de la pandémie, c’est qu’il est important de ne pas remettre à demain ses projets de voyage. Il serait bien dommage de ne pas réserver les vacances dont vous rêvez, de repousser la visite d’un pays où votre famille a des racines, de ne pas partir à l’aventure entre amis. Les souvenirs de ces voyages prennent de plus en plus de sens avec le temps.

If there’s a lesson to be learned from the pandemic, it’s the importance of not procrastinating on making travel plans. It would be a shame not to take that dream vacation, to put off visiting a country where your family has roots, or to not gather friends and take a trip together. The memories they create become more meaningful over time.

Dans ce numéro d’Expériences Extraordinaires, nous mettons en vedette les liens tissés en voyage et nous soulignons leur sens. Nos collaborateurs vous partagent dans leurs propres mots ce qu’explorer le monde leur a révélé. Liz Fleming évoque ainsi la magie de la nature dans les îles Galápagos tandis que Darcy Rhyno et Theresa Storm se souviennent de vacances très spéciales, chacun avec leur mère. J’espère que ces récits et d’autres encore vous mettront du baume au cœur, et que vous y trouverez également de l’inspiration et une dose d’espoir. Et en attendant de pouvoir explorer à nouveau le monde, soyez assurés que votre conseiller en voyages est toujours à vos côtés pour vous aider à tisser des liens avec la planète et ses habitants.

In this issue of Extraordinary Experiences, we celebrate the connections that travel present to us and to future trips we’ll take with a new appreciation about their true significance. Our writers share their own stories about what exploring the world has meant to them. Liz Fleming talks about the magic of nature in the Galápagos Islands. Darcy Rhyno and Theresa Storm recall very special vacations they had with their mothers. I hope you’ll enjoy all of these stories and others, and that you’ll find inspiration and hope in them, too. And while we wait for the opportunity to explore the world again, rest assured that your travel advisor is always by your side to help connect you to the world and its people.

Oh, les voyages que nous ferons bientôt!

Here’s to the journeys we’ll take ahead…

Michele Sponagle

Michele Sponagle editor@ensembletravel.ca

editor@ensembletravel.ca

4 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES


SOMMAIRE / CONTENTS

8 12

18

CULTURE 8

Immersion en culture haïda Afloat in Haida Culture

CONNEXIONS | CONNECTIONS

12

Des vacances de rêve entre mère et fille en Italie A Mother-Daughter Dream Vacation in Italy

Trou d’un coup 38 The Missing Link

NATURE

quête d’authenticité en Alaska, 18 En la dernière frontière

The Last Frontier: On a Quest to Find the Real Alaska

24

EN COUVERTURE | FEATURE Charme sauvage en Atlantique Nord Wild Wonders in the North Atlantic

CROISIÈRE | CRUISE

Gastronomie et bon vin au fil du Rhin 30 Wine and Dine Along the Rhine Sur les pas de Darwin 34 In the Steps of Darwin

IMAGE DE COUVERTURE | COVER IMAGE Phare de Kallur au coucher de soleil, Îles Féroé ©Getty Images/ Lukas Bischoff Kallur Lighthouse during sunset in the Faroe Islands ©Getty Images/ Lukas Bischoff

Éditeur | Publisher Réseau EnsembleMD | Ensemble Travel® Group Managing Editor | Directrice de la publication Valérie Lenoir Rédactrice en chef | Editor Michele Sponagle Traductrice | Translator Juliette Giannesini Rédactrice attitrée et réviseure | Staff Writer and Copy Editor Isabelle Labrosse

24 30

Collaborateurs | Contributing Writers Liz Fleming, Tim Johnson, Kristen Pope, Darcy Rhyno, Theresa Storm, Renée S. Suen, Hans Tammemagi Direction artistique | Art Direction Bertrand Richer, Fleur de Lysée Marketing et publicité | Marketing & Advertising Franca Iuele franca@ensembletravel.ca

34 38

Réseau EnsembleMD. Tous droits réservés. 2021 Réseau EnsembleMD est une marque déposée de Réseau EnsembleMD. Aucune partie de ce magazine ne peut être reproduite ou par ailleurs copiée sans le consentement écrit de l’éditeur. Photos de Getty Images à moins d’indication contraire. Ensemble Travel® Group. All rights reserved. 2021 Ensemble Travel® Group is a registered trademark of Ensemble Travel® Group. No part of this publication may be reprinted or otherwise duplicated without written permission of the publisher. Photos by Getty Images unless stated otherwise. Réseau EnsembleMD | Ensemble Travel® Group 69 Yonge Street, Suite 1403, Toronto, Ontario M5E 1K3


VOICI LA NOUVELLE ÉDITION NUMÉRIQUE D’EXPÉRIENCES EXTRAORDINAIRES

WELCOME TO THE NEW DIGITAL EDITION OF EXTRAORDINARY EXPERIENCES

Dans ce nouveau magazine, vous pouvez visionner des vidéos sur nos destinations vedettes, les traditions locales, les gens et les lieux qui les rendent uniques, afin de vous donner un aperçu de ce qui vous attend. Nous avons inclus de nombreuses fonctionnalités interactives pour vous permettre de vivre le voyage depuis chez vous et, nous l’espérons, vous donner envie de voyager à nouveau, lorsque le moment sera venu pour vous.

In this new magazine, you can view videos about our featured destinations, the local traditions, and the people and places that shape them so you can have a glimpse of what awaits you. We have included many interactive features to experience travel from home and inspire you to travel again, when the time feels right for you.

Repérez ces icônes à l’intérieur du magazine :

Look for these icons inside the magazine:

Asseyez-vous, détendez-vous et profitez de la balade dans notre nouveau magazine numérique!

6 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES

Sit down, relax and enjoy the ride in our new “virtual” magazine!


vraie nature nature La La

La

de del'évasion l'évasion

vasion

PAR PAR NUIT NUIT

PAR PERSONNE PERSONNE ÀÀPARTIR PARTIRDE DE245 $ 245 $* * PAR TOUT TOUT INCLUS INCLUS

Photo Photo : Jean-Sébastien : Jean-Sébastien Chartier Chartier Plante Plante

Québec

Charlevoix

Dès Dès lele 33 décembre décembre 2021, 2021, expérimentez expérimentez lele premier premier Village Village Club Club Med Med auau Canada. Canada.

Québec Québec Charlevoix Charlevoix Tout Toutinclus incluspar parClub ClubMed Med

Pour Pour enen savoir savoir plus plus ouou pour pour réserver, réserver, veuillez veuillez contacter contacter votre professionnel professionnel dudu voyage. voyage. Med au Canada. Tout inclus par Club Med votre

ssionnel du voyage.

*Le*Le prixprix en exemple en exemple est est basé basé sursur un séjour un séjour en occupation en occupation double double dans dans uneune chambre chambre Supérieure Supérieure au Club au Club MedMed Québec Québec Charlevoix, Charlevoix, Canada Canada entre entre le 5leet5leet9ledécembre 9 décembre 2021 2021 ou entre ou entre le 3leet3leet7leavril 7 avril 2022. 2022. LesLes réductions réductions pourpour d’autres d’autres dates, dates, catégories catégories de chambres de chambres et/ou et/ou Villages Villages peuvent peuvent varier. varier. DesDes restrictions restrictions de dates de dates s’appliquent, s’appliquent, incluant incluant les les vacances vacances scolaires scolaires et d’autres et d’autres dates. dates. N’inclut N’inclut paspas les les vols. vols. L’offre L’offre requiert requiert un un séjour séjour minimum minimum de 2denuits. 2 nuits. Offre Offre valide valide pourpour desdes nouvelles nouvelles réservations réservations seulement pour des dates dates spécifiques spécifiques avec avec enregistrement unleenregistrement partir à partir 4 décembre 4 décembre 2021 et une etdates, une libération libération de la dechambre la chambre le 10 le 10 avrilavril 2022 2022 ou avant. ou avant. DoitDoit êtreêtre réservé réservé avant avant le 5lemai 5 mai 2021. 2021. evoix, Canadaseulement entre le 5 et lepour 9des décembre 2021 ou entre leun 3 et 7 avril 2022.à Les réductions pour2021 d’autres catégories res dates. N’inclut pas les vols. L’offre requiert un séjour minimum de 2 nuits. Offre valide pour des nouvelles réservations e 10 avril 2022 ou avant. Doit être réservé avant le 5 mai 2021.


C

U

L T

U R

E

AFLOAT IN

IMMERSION EN CULTURE

Haida haïda

CULTURE

Par Hans Tammemagi

By Hans Tammemagi

Nous filons sur un Zodiac. Une brume fugace enveloppe le paysage marin, un ensemble complexe constitué de baies et de fjords aux côtes sinueuses. Nous ne distinguons pas de rive à proprement parler ni de ferme piscicole, encore moins de signes apparents de civilisation humaine. C’est un monde reculé, apaisant et absolument captivant.

A Zodiac carries us through a convoluted seascape of twisting bays and fjords, all enshrouded in an ephemeral mist. We see no clear cuts, no fish farms, no sign of humans. It is remote, soothing and totally captivating.

VIDÉO

Apprenez-en plus sur l’histoire de la nation haïda.

SURFEUR ET SCULPTEUR LOCAL SUR LES RIVES DU PARC PROVINCIAL NAIKOON LOCAL SURFER AND CARVER ON THE SHORES OF NAIKOON PROVINCIAL PARK

8 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

Take a visual journey to the utter tranquillity of Haida Gwaii’s untouched nature.


© NORTHERN BC TOURISM/MARCUS PALADINO

© HANS TAMMEMAGI

OCEAN HOUSE AT TLAGA GAWTLAAS

Nous avons accosté dans une crique isolée. Jaylene, jeune guide haïda, nous a conduits dans une ancienne forêt primaire. La végétation était touffue et verdoyante avec au sol un épais tapis de mousse. Le feuillage laissait toutefois entrevoir des traces du village abandonné de Ts’aa.ahl. Des vestiges de totems nous rappelaient qu’une communauté autrefois florissante de 37 maisons et d’environ 500 personnes se trouvait là. Aujourd’hui, tout est recouvert de mousse et en décomposition. Un totem de 12 mètres, gris et usé par les éléments, se dresse encore à la verticale. « Il a environ 250 ans, explique Jaylene. Il a été érigé pour une longue maison ». Nous étions dans un lieu spirituel, et un frisson m’a secoué.

Arriving at a secluded cove, our guide Jaylene, a young Haida woman, leads us into a primal old-growth forest – rich, green, and soft, all carpeted in deep moss. Amongst the greenery, we find evidence of the abandoned village of Ts’aa.ahl. Skeletal totems are grim reminders of a once-vibrant community home to 37 houses and a population of about 500. Now all is moss covered and decaying. A 12-metre totem, grey and weathered, still looms upright. “This pole is about 250 years old and was the house pole for a longhouse,” says Jaylene. I feel a chill for this is a spiritual place.

J’avais atterri la veille à l’aéroport Sandspit à Haida Gwaii, puis j’étais monté à bord d’un hélicoptère Sikorsky S-76 de 12 places. L’engin avait filé vers l’ouest, survolant en chemin des cols montagneux et longeant des vallées luxuriantes et isolées. Nous avions fini par atteindre une baie au nord-ouest de l’île Moresby, qui fait partie de l’archipel Haida Gwaii au large de la côte nord de la Colombie-Britannique.

A day earlier, I had arrived at Sandspit Airport in Haida Gwaii and clambered aboard a 12-seater Sikorsky S-76 helicopter. We headed west soaring through mountain passes and along lush, remote valleys to a cove on northwest Moresby Island, part of the Haida Gwaii archipelago off the northern coast of British Columbia.

E X TR AO R DI N A RY E X P E R I ENCES |

9


© DESTINATION BC/GRANT HARDER

FORÊT PRÈS DE L’ANCIEN VILLAGE HAÏDA DE KIUSTA FOREST NEAR ANCIENT HAIDA VILLAGE SITE KIUSTA

C’est là que nous avons aperçu l’Ocean House, une élégante bâtisse de deux étages flottant tel un mirage dans une baie isolée. La vue était à couper le souffle. Il s’agit de l’un des centres de villégiature les plus luxueux de Haida Gwaii, et l’un des plus inhabituels aussi. Cet ancien pavillon de pêche haut de gamme a été construit sur une barge pour être remorqué n’importe où. Il a été complètement rénové et amélioré en 2018. Tant mieux, je n’étais pas là pour pêcher le saumon, mais pour m’immerger dans la culture haïda.

As Ocean House came into view, it was breathtaking, an elegant two-storey resort floating like a mirage in a secluded cove. It is one of the most luxurious resorts in Haida Gwaii, and one of the most unusual. Built on a barge, it can be towed to any desired location. Formerly a high-end fishing lodge, Ocean House was extensively remodelled and upgraded in 2018. But I was not here to chase salmon. My goal was to immerse myself in Haida culture.

Le gîte est confortable, élégant et mobile. Il a récemment été déplacé près d’Old Massett, et cela pourrait encore changer. Mais peu importe où il sera amarré, vous vivrez une expérience exceptionnelle au cœur de la culture haïda. Masques, peintures, photos et sculptures proposent aux privilégiés un regard sur les traditions de la Première Nation haïda, de l’art à la musique. C’est Jaylene qui nous a accueillis avec une chanson de bienvenue en battant un tambour vieux de 70 ans ayant appartenu à sa grand-mère. Les paroles dans leur langue m’ont échappé, mais j’étais captivé. Notre groupe a rapidement embarqué sur deux bateaux, direction le fascinant archipel de l’ouest. On surnomme Haida Gwaii les « Galápagos du Nord » en raison de la flore et de la faune uniques : les eaux regorgent d’orques grises et de baleines à bosse, de saumons, de phoques, d’otaries, de marsouins et d’oiseaux marins. Dans une baie isolée, Jaylene a pointé du doigt un cèdre dont on avait retiré un morceau d’écorce. « Mes ancêtres ont récolté le cèdre 10 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES

TOTEM HAÏDA DEVANT UNE MAISON LONGUE EN CÈDRE A HAIDA TOTEM POLE IN FRONT OF A CEDAR LONGHOUSE


de manière durable ici pendant des siècles », explique-t-elle. Une végétation d’un vert profond nous enveloppait. Il faisait presque sombre, et je crois bien avoir aperçu des trolls et des gobelins. Je comprends bien maintenant pourquoi les Haïdas croient aux créatures surnaturelles.

Brodie Swanson, chef de l’établissement, se fait un plaisir de préparer des fruits de mer frais comme le saumon, le flétan et son plat préféré, les couteaux. Ses talents culinaires sont empreints de la tradition haïda : ses parents et les aînés l’ont encouragé et il a bénéficié d’un mentorat intensif. Le lendemain matin, j’ai rencontré Marilyn McKee, Haïda des clans Eagle et Hummingbird, artiste en résidence, bijoutière et peintre. Entourée d’outils de bijouterie, de masques et d’une splendide couverture à boutons blanche, elle m’a patiemment appris à mettre en forme un morceau de cuivre avec un petit marteau et à le plier pour en faire un bracelet. Le dernier après-midi, je suis parti explorer la baie en kayak pendant que certains nageaient ou cherchaient leur équilibre sur une planche à pagaie. Le gîte a vite disparu derrière des îles. Je me suis laissé porter par l’eau, seul dans une solitude apaisante au cœur de ce lieu mystique de légendes, d’esprits et de créatures surnaturelles. J’ai jeté un dernier coup d’œil sur les criques brumeuses et les collines verdoyantes depuis l’hélicoptère au moment du départ. Tout Canadien devrait faire ce voyage, j’en suis convaincu. BALEINE À BOSSE EN PLEINE PLONGÉE A HUMPBACK WHALE DIVING

© HAIDATOURISM.CA

Nous avons soupé au gîte ce soir-là, un festin composé de pétoncles en amuse-bouche, suivis de saumon avec des beignets de couteaux (une espèce de mollusque), puis d’une magnifique panna cotta.

CHEF BRODIE SWANSON

The lodge is comfortable, sophisticated and mobile. Ocean House was recently moved to near Old Massett, and may move again. Wherever it winds up, however, it will offer an exceptional immersive experience in Haida culture. Masks, paintings, photos and carvings offer guests a look at the traditions of the Haida First Nation, from art to music. We’re greeted by Jaylene who sang a welcome song while beating her grandmother’s 70-year-old drum. Though I didn’t understand the Haida lyrics, I was captivated. Soon after, our group clambered aboard two boats and motored into the western archipelago. The unique flora and fauna – here, the waters teem with grey orca and humpback whales, salmon, seals, sea lions, porpoises and marine birds – have helped Haida Gwaii earn the name, “Galápagos of the North.” At an isolated bay, Jaylene points to a cedar tree with a strip of bark removed. “My ancestors harvested cedar sustainably here for centuries,” she explains. Enveloped in the deep, dusky greenery, I think I glimpse trolls and orcs in the forest around us and understand why the Haida believe in supernatural creatures. That evening, we sit down to a dinner at the lodge – an amuse bouche of scallops, followed by a main course of salmon with razor clam fritters, and finally, an elegant panna cotta. Chef Brodie Swanson loves to prepare fresh-caught seafood like salmon, halibut and his favourite, razor clams. He learned his culinary skills the Haida way. His parents and elders encouraged him and he received extensive mentoring.

© DESTINATION BC/GRANT HARDER

Next morning, I meet the artist-in-residence, Marilyn McKee, a Haida of the Eagle and Hummingbird clans, also a jeweller and painter. Surrounded by jewellery tools, masks and a splendid white button blanket, she patiently teaches me how to hammer and bend a piece of copper into a bracelet. On the last afternoon, while others swim and teeter on stand-up paddleboards, I paddle a kayak down the sound. Soon, islands hide the lodge and I’m alone in soothing solitude, floating in this mystical place of legends, spirits and supernatural creatures. Later, as we depart, I look down from the helicopter at the misty inlets and lush hills and think this is a place every Canadian should visit. E X TR AO R DI N A RY E X P E R I ENCES |

11


C O

N

N

E X

I

O

N

S

La dolce vita Des vacances de rêve entre mère et fille en Italie Par Theresa Storm Il y a des moments où voir un panneau arborant son nom s’élever au-dessus de la cohue est un véritable soulagement. C’est ce que nous avons ressenti à la descente du train, englouties dans la joyeuse pagaille de la gare centrale de Naples. LA CÔTE AMALFITAINE ET LE GOLFE DE SALERNE THE AMALFI COAST AND THE GULF OF SALERNO

C O

N

N

E C

T

I

O

N

S

La Dolce Vita A Mother-Daughter Dream Vacation in Italy By Theresa Storm There are times when seeing a sign with your name held high in a rushing crowd is pure relief. That’s the case when we disembark from a train arriving into the pandemonium of Naples Central Station. 12 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES


À plus de 70 ans, ma mère a entrepris le voyage dont elle rêvait. Je l’accompagne pendant ces quatre semaines. La côte amalfitaine, un joyau du sud de l’Italie, est notre nouvelle étape. Cela fait des années que ma mère entend des amis lui vanter cette région qui combine temps superbe, ruines romaines, chefs-d’œuvre de la Renaissance, créateurs de mode, places publiques où il fait bon flâner, plaisirs gastronomiques et vins exceptionnels présentés par des serveurs en smoking, sans oublier les plages et les spas.

LES VINS DE LA FORNACE LA FORNACE WINES

© LA FORNACE

Nous jouons des coudes jusqu’à Cosimo, le chauffeur qui brandit le panneau. C’est lui qui nous conduit à notre hôtel de Positano, un trajet d’une heure et demie dans un véhicule privé.

My mother, who is in her 70s, and I are on another leg of her month-long dream trip, en route to southern Italy’s scenic Amalfi Coast. For years, she heard rave reviews about the destination from friends who had been. They talked about the balmy weather, the Roman ruins, the Renaissance art and designer fashions, lively piazzas, lauded cuisine and exceptional wines served by flirty tuxedo-clad waiters, along with stunning beaches and pampering spas. Trying to stick together, we push through crowds toward Cosimo, the tall, sign-wielding chauffeur arranged by our hotel in Positano for the private 1.5-hour transfer. UNE AUTRE JOURNÉE QUI TIRE À SA FIN À AMALFI ANOTHER DAY COMING TO AN END IN AMALFI

E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

13


VILLA GAIA

© VILLAS OF DISTINCTION

FABIO GIANNETTI (À GAUCHE) ET UN INVITÉ FABIO GIANNETTI (LEFT) WITH WINERY GUEST

© LA FORNACE

NOS EXPERTS SUGGÈRENT… Une croisière en Méditerranée En 2022, Oceania Cruises offrira une croisière inoubliable de 12 jours allant de Rome à Barcelone à bord du magnifique Riviera incluant une escale à Positano et une nuitée à Livourne, vous laissant amplement de temps pour une excursion en Toscane. L’itinéraire vous fera ensuite découvrir d’autres endroits incroyables bordant la Méditerranée, dont Monte-Carlo, Saint-Tropez, Majorque et Ibiza. Contactez votre conseiller en voyage pour les détails.

14 |

RESTAURANT AVEC VUE SUR LA MER TYRRHÉNIENNE DINING WITH A VIEW OF THE TYRRHENIAN SEA

Les pentes boisées et la caldeira du Vésuve se profilent à l’horizon. La route monte vers la péninsule de Sorrente et la vue se dévoile : ici, le littoral du golfe de Naples et ses îles aux contours escarpés; là, les rayons du soleil qui dansent sur la mer Tyrrhénienne parsemée de bateaux. Nous traversons les monts Lattari, l’épine dorsale de la péninsule, et descendons par la Strada Statale 163. Cette étroite route aux virages en épingle serpente entre les flancs boisés et la mer bleutée pour relier les 13 villes de la côte amalfitaine. C’est l’un des itinéraires côtiers les plus pittoresques au monde. Nous restons bouche bée au détour de l’un de ces virages serrés. Devant nous, Positano, agrippé aux raides falaises calcaires d’une montagne. Autrefois modeste village de pêcheurs, il est désormais couru des célébrités qui arpentent ses rues piétonnières pavées. Nous enchaînons les virages en descente, puis le véhicule s’arrête dans un stationnement. Le chasseur de l’hôtel nous attend. Il prend nos valises et nous guide d’un pas assuré sur un chemin sinueux bordé de cafés et de boutiques chics. De la glycine violette et du lierre vert s’enchevêtrent sur le treillis au-dessus de nos têtes. Au coucher du soleil, nous nous asseyons dans la cour près de la Piazzetta dei Mulini,

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES

Soon, the forested slopes and flat caldera of Mount Vesuvius loom. As the road begins to climb the Sorrentine Peninsula, views of the coastline along the Gulf of Naples and its craggy islands unfold, while sunbeams dance off the Tyrrhenian Sea flecked with boats. Crossing over the Lattari, the peninsula’s mountainous backbone, we descend via Strada Statale 163. The skinny highway sandwiched between forested slopes and deep blue sea weaves around hair-raising bends to link to the 13 towns comprising the Amalfi Coast. It is one of the world’s most scenic coastal roads. Rounding a tight hairpin, we gasp. Rising from the base of the mountain opposite is Positano, clinging to the vertical limestone cliffs. Once a humble fishing village, today celebrities roam its cobblestone, pedestrian-only streets. Turn by turn, we make our way downhill until, at last, the road winds its way to a car park, where a bellman awaits. Wheeling our bags, he expertly helps us navigate our descent over a tight, twisting walkway. It’s covered with trellises draped in lilac wisteria


au centre du village, pour déguster un cocktail au son du bruissement des palmiers et des arbres alourdis de juteux agrumes. Pour le souper, nous optons pour les plats traditionnels de la cuisine campanienne, comme la pizza napolitaine, que proposent les restaurants en bord de falaise. Nous finissons tranquillement la soirée en sirotant du limoncello, une liqueur acidulée au citron de la région, perchées sur notre balcon qui surplombe le dôme en majolique de tuiles jaunes, vertes et bleues de l’église Santa Maria Teresa dell’Assunta, l’un des plus anciens monuments de Positano. De la musique s’échappe des restaurants et les lumières des édifices accrochés à la falaise scintillent telles des lucioles.

Les épicuriens raffoleront des saveurs toscanes de cette recette de pici, des pâtes rustiques maison. RECETTE

and tangled green ivy and lined with cafés and chic boutiques. We enjoy cocktails at sunset under rustling palm trees and citrus boughs heavy with tangy fruit in courtyards near the Piazzetta dei Mulini in the town’s centre. We dine on traditional Campanian cuisine like Neapolitan pizza at cliffside eateries. Later, we sip chilled limoncello, the region’s zesty lemon liqueur, on our tranquil balcony overlooking the yellow, green and blue majolica-tiled dome of the Collegiate Church of Santa Maria Assunta, one of Positano’s oldest landmarks. Music wafts from restaurant balconies and lights flicker like fireflies from buildings perched on the cliff.

Quelques belles journées passées à explorer Epicureans, enjoy Amalfi plus tard, nous prenons le train pour a taste of Tuscany from home le nord. Les saveurs de la Toscane nous with this recipe of pici all’aglione, attendent. Nous séjournons à Villa Gaia, une traditional hand-rolled pasta. résidence de campagne restaurée nichée sur une colline de Seggiano, au beau milieu d’oliveraies biologiques, de vignobles de sangiovese After lovely days exploring Amalfi, we board a train and head north. et de forêts médiévales. Un bel homme frappe soudain à la porte. Tasty Tuscany awaits. When a good-looking man knocks on the Ma mère et moi échangeons un regard ravi. door of Villa Gaia, a restored country estate on a Seggiano hillside nestled in the midst of organic olive groves, Sangiovese vineyards Sourire en coin, le bien nommé Roméo repousse une mèche and medieval forests, mom and I exchange delighted smiles. de sa frange et se présente : il nous guidera dans notre immersion au cœur de la gastronomie et des vins de la Toscane. Sur les routes de campagne baignées de soleil, notre compagnon, également chef et sommelier, nous présente les quatre principales variétés d’olives toscanes et les raisons pour lesquelles elles donnent la meilleure huile d’olive extra vierge. Il passe ensuite à notre éducation vinicole. Les Italiens produisent plus de sortes de vin que n’importe quel pays, révèle-t-il. La Toscane est célèbre pour ses vins rouges, dont

With a lopsided grin and a flick of his long bangs, the aptly named Romeo introduces himself as our guide for an immersion into Tuscany’s renowned food and wine. As we drive along sun-dappled country roads, our companion, also a chef and sommelier, teaches us about the four main types of Tuscan olives and why they produce the best extra virgin olive oil (EVOO) before moving on to lessons on wine.

OUR EXPERTS SUGGEST… A Mediterranean cruise

OLIVES FRAÎCHEMENT RÉCOLTÉES FRESHLY HARVESTED OLIVES

In 2022, Oceania Cruises will offer an unforgettable 12-day voyage from Rome to Barcelona onboard its stunning Riviera, with a stay in Positano and an overnight in Livorno, leaving you with ample time for an excursion to the Tuscan countryside. You’ll then continue your journey on the azure waters of the Mediterranean to incredible destinations like Monte Carlo, Saint-Tropez, Mallorca, Ibiza and more. Reach out to your travel advisor for more details.

E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

15


POSITANO AU COUCHER DU SOLEIL POSITANO AT SUNSET

le chianti, le sangiovese et les super toscans. La tête nous tourne devant tant de nouvelles connaissances et nous avons hâte de les mettre en pratique lors de la dégustation. Fabio Giannetti, troisième génération de vigneron, nous accueille dans la cour de la petite entreprise familiale, La Fornace. Nous visitons d’abord les 4,5 hectares de vignobles de sangiovese, puis le potager bien fourni avant de passer à la cave. Les vins de La Fornace, notamment le Brunello di Montalcino, la spécialité de la région, sont alignés sur une imposante table en bois qui trône au milieu de la pièce. La dégustation peut commencer. La cucina povera toscana, un dîner typique et rustique, accompagne les nectars. Tout est à base de produits locaux : frittata, haricots blancs toscans, aubergines grillées, bruschetta, pecorino di Pienza (un fromage de brebis), bresaola (viande séchée de bovins toscans de race Chianina), salami et prosciutto. Nous arrosons les aliments d’huile d’olive de la ferme. L’atmosphère est conviviale, les plats et le vin succulents. Nous avons l’impression d’être chez des amis. Le ventre plein, nous faisons une pause bien-être dans une station thermale voisine. Nous sommes dans la vallée de l’Orcia, une région sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ici se dessine un paysage illustrant le génie de la Renaissance avec des collines presque coniques et des vallons que ponctuent des rangées de fin cyprès. Nous nous prélassons dans les sources thermales curatives et riches en minéraux alimentées par le mont Amiata, un volcan en sommeil. Repartir nous arrache le cœur. C’est un épilogue parfait à notre escapade italienne au féminin.

16 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

Italians produce more varieties than anywhere, we learn. Tuscany is famous for reds including Chianti, Sangiovese and super Tuscans. Our heads abuzz, we are eager to apply our new knowledge to a taste test. Pulling into the farmyard of small, family-owned La Fornace Winery, we are greeted by Fabio Giannetti, a third-generation winemaker. After a tour of the flower bedecked, 4.5-hectare Sangiovese vineyards and bountiful vegetable garden, the cellar beckons, dominated by a hefty wooden dining table. La Fornace’s wines – including Brunello di Montalcino, the region’s specialty – are lined up ready for tasting. They accompany la cucina povera toscana, a typical rustic luncheon, featuring local products – a frittata, white Tuscan cannellini beans, grilled eggplant, bruschetta, salty pecorino di Pienza (sheep cheese), bresaola (air-dried beef made with Tuscan white Chianina cattle), salami and prosciutto, drizzled with the farm’s EVOO. Akin to dining in a friend’s home, we immensely enjoy the conviviality, the vittles and the vino. After overindulging, we take a wellness break at a thermal spa resort nearby in the Val d’Orcia, declared a UNESCO World Heritage Site for its iconic Renaissance landscape of undulating conical hills dissected by rows of slim cypress trees. Luxuriating in healing, mineral-rich springs fed by dormant volcano Monte Amiata, we don’t ever want to leave. It’s the perfect ending to our idyllic Italian getaway.


IMAGINEZ LE FUTUR Les coins du monde qui vous font vibrer, et ceux que vous avez encore à découvrir. Les saveurs du monde que vous avez pu goûter à bord et lors de vos explorations, et celles dont vous vous délecterez sous peu. Tout ça vous attend. #ImaginezLeFutur

U N E C U I S I N E E XQ U I S E E T D E S E X PÉR I EN C E S SOIGN EU S E M EN T CO N Ç U E S DA N S LE LU X E D ' U N PE T I T N AV I R E .

Communiquez avec votre conseiller en voyages dès aujourd'hui. Renseignez-vous à propos de nos tarifs pour résidents canadiens et nos pourboires prépayés exclusifs.


N

A T

U

R

E

En quête d’authenticité en Alaska,

la dernière frontière Par Tim Johnson

MUSIQUE Saviez-vous que la Québécoise Andréanne A. Malette s’est inspirée du calme et de la beauté de l’Alaska pour écrire son dernier album? VIDEO Glaciers, rainforests, marine animals and more! Watch this video for a sneak peek of the diverse wilderness of Kenai Fjords National Park.

18 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

The Last Frontier:

On a Quest to Find the Real Alaska By Tim Johnson


L’hélicoptère s’élève au-dessus des chaînes côtières du Pacifique. Au rythme du fracas de ses pales, l’engin se fraye un chemin en frôlant les versants dans cette terre de neige blanche et de glace bleutée, de sommets enneigés et de glaciers. La forêt boréale de la vallée de la rivière Knik s’éloigne en contrebas, encore baignée du soleil de la saison estivale.

As we rise up the flanks of the Pacific Coast Ranges in a helicopter, the chopper thumps its way onto a land of snow and ice, blue and white, snow caps and glaciers, leaving behind the sun-dappled boreal forest of an Alaskan summer in the Knik River Valley below. Riding next to me, an amiable husky named Harris looks out

À mes côtés se trouve Harris, sympathique husky aux yeux rivés sur la fenêtre et les grands espaces. La chienne semble apprécier le paysage autant que les autres passagers et je peux sentir son impatience grandir à l’approche de l’atterrissage sur le glacier Colony. Elle se réjouit à l’idée de retrouver sa meute, le meneur de l’attelage et son traîneau. En peu de temps, le tableau caché derrière une crête se dévoile : des sommets dans les nuages et les compagnons de Harris en rang, avec en toile de fond la blancheur à perte de vue. Même l’été, les montagnes restent enneigées et les chiens s’en donnent à cœur joie.

the window at the sweeping scenery, seeming to appreciate it as much as the rest of the chopper’s passengers. As we near our landing spot on the Colony Glacier, I can feel the dog’s anticipation. She’s looking forward to reuniting with her pack, her human master and his dogsled. Even in the summer, there’s snow on the mountains and the dogs are keen to run. Surging over a ridge, the scene comes into view – mountain summits in the clouds and the rest of Harris’s pack are lined up against the backdrop of endless whiteness.

E X TR AO R DI N A RY E X P E R I ENCES |

19


LE GLACIER HOLGATE, VU DE LA BAIE AIALIK DANS LE GOLFE D’ALASKA HOLGATE GLACIER, SEEN FROM AIALIK BAY IN THE GULF OF ALASKA

La vallée de la rivière Knik se trouve à une heure de route au nord-est d’Anchorage. De là, il ne reste plus qu’un court et spectaculaire vol en hélicoptère jusqu’au glacier. Je sors sous les rotors et la neige crisse sous mes pas. Les chiens saluent notre arrivée en aboyant. Après avoir rencontré la meute et le meneur, je me retrouve meneur à mon tour sur le traîneau qui file à travers la poudreuse et, rapidement, l’attelage de 16 chiens avale les quatre kilomètres du parcours.

From Anchorage, the Knik River Valley is just an hour’s drive

Anchorage n’est pas loin, mais j’ai l’impression d’être dans un tout autre monde. Je suis venu voir le vrai visage de l’Alaska au rythme d’incroyables aventures. Je vais respirer l’air moins oxygéné des plus hauts sommets d’Amérique du Nord et filer sur un traîneau à chiens en altitude, sans oublier l’épilogue et point d’orgue, une rencontre avec des épaulards.

I’m not far from Anchorage, but it feels like I’m in a whole

to the northeast, and the glacier is a short but spectacular helicopter ride after that. Stepping out from under the rotors and crunching into squeaky snow, the dogs bark their greetings. Soon after meeting them and their handler, I’m on a sled, acting as the musher and cutting through the powder. Pulled by a team of 16 dogs, they make quick work of the short four-kilometre course we traversed today.

different world. I came here to see the real Alaska, embarking on remarkable adventures – experiencing everything from the rare air of North America’s highest peaks to dog sleds on mountaintops, to a spectacular finish – encounters with orcas. I board the Denali Star Train and chug north, sitting on the upper

Je commence par le nord à bord du train Denali Star. Assis à l’étage supérieur, je profite du panorama qui s’étend à l’horizon grâce aux larges baies vitrées, et voilà que se dessine devant moi la plus haute 20 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES

level and enjoying the panorama rolling past its domed car. Soon enough, I arrive at North America’s tallest mountain. Formerly known as Mount McKinley, Denali rises almost 6,200 metres


© TRAVEL ALASKA/CHRIS MCLENNAN

GENTIL HUSKY FRIENDLY HUSKY

CONSEIL DE PRO La beauté de l’Alaska envoûte de nombreux voyageurs, qu’ils la découvre par les airs, par la mer ou par les routes. La saison des croisières en Alaska étant si courte, c’est le temps de commencer à planifier pour 2022. Le moment venu, vous n’avez qu’à passer un coup de fil à votre conseiller en voyages, qui s’occupera de tous les détails afin que vous n’ayez qu’à profiter de votre voyage vers la dernière frontière.

BANC D’ÉPAULARD EN QUÊTE DE SAUMON ORCA POD FISHING FOR SALMON

RANDONNÉE AU PARC NATIONAL DE KENAI FJORDS HIKING IN KENAI FJORDS NATIONAL PARK

montagne d’Amérique du Nord. Le mont Denali, autrefois nommé mont McKinley, s’élève à près de 6 200 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est l’un des plus hauts sommets du monde. Un vaste parc national éponyme de plus de 24 000 kilomètres carrés l’entoure.

© TRAVEL ALASKA/BRIAN ADAMS

PRO TIP The wonders of Alaska captivate many travellers, whether they visit by air, by sea or by land. With the Alaska cruising season being so short, now is a good time for cruise enthusiasts to start planning for 2022. When the time is right, your travel advisor is only one phone call away and can take care of all the details so you can focus on the best part – enjoying your journey to the Last Frontier.

above sea level. It’s one of the highest peaks in the world and is surrounded by a vast national park of the same name, encompassing more than 24,000 square kilometres. Here, plenty of northern adventures await, including a wild

Les aventures sous le signe du Grand Nord ne manquent pas ici. Lors d’une folle balade en véhicule tout-terrain dans le parc national, James Davey, chauffeur de la navette Savage River Shuttle, me raconte de belles anecdotes sur les kilomètres de route qu’il arpente dans l’arrière-pays. Toutes sortes d’animaux vivent dans le parc : loups, caribous, orignaux, renards arctiques, ainsi que des milliers d’ours noirs et de grizzlis. « Je vois arriver des gens de tous les horizons et du monde entier, me confie-t-il. Ils sont toujours tout excités quand ils aperçoivent un animal sauvage pour la première fois. »

ride on an ATV. As I ride deep into the national park, I chat with James Davey, the driver of the Savage River Shuttle, who shares thrilling stories of his many miles on these backcountry roads. The park is home to an array of animals – wolves, caribou, moose, Arctic fox, along with thousands of black bears and grizzlies. “I get people from all walks of life and from all over the world,” he tells me. “Everyone gets so excited when they have their first wildlife sighting.” Back on the Alaska Railroad, I turn south, again via Anchorage,

Le réseau de l’Alaska Railroad me ramène à Anchorage, puis je pars vers le sud. Je suis cette fois à bord du Coastal Classic qui serpente à travers d’étroites vallées sinueuses. Les montagnes Chugach côtoient la mer sur un tronçon du voyage, la voie ferrée entre les deux. Nous

now riding a train called the Coastal Classic through narrow, winding valleys and along a stretch where the Chugach Mountains meet the sea – with the track in between. We arrive in Seward, my final stop here in America’s largest state. E X TR AO R DI N A RY E X P E R I ENCES |

21


TRAIN DE L’ALASKA RAILROAD TRAVERSANT L’ARRIÈRE-PAYS ALASKA RAILROAD TRAIN ROLLING INTO THE BACKCOUNTRY

arrivons à Seward qui sera ma dernière étape dans le plus grand État américain. Nous embarquons sur le Spirit of Adventure, un solide navire à double coque. Les amarres sont larguées dans la baie Resurrection et nous voguons vers le parc national de Kenai Fjords où la nature sauvage nous attend.

Boarding the Spirit of Adventure, a sturdy, twin-hulled vessel, we roll out onto Resurrection Bay and into the wilds of Kenai Fjords National Park. Again, the state’s natural wonders are close at hand. The park preserves bays

OURS BRUN SUR L’ÎLE KODIAK BROWN BEAR ON KODIAK ISLAND PHOQUES COMMUNS HARBOUR SEALS

Les merveilles naturelles de l’État sont là encore à portée de main. Comme son nom l’indique, le parc est une collection de fjords, de baies et d’îles préservées et on y trouve une quarantaine de glaciers. Nous arrivons rapidement au pied du glacier Holgate de huit kilomètres de long. Il dérive vers le golfe d’Alaska et se détache en lambeaux de glace et de neige en atteignant la mer.

and islands and its namesake fjords, and encompasses some 40 glaciers. Soon we’re at the foot of the Holgate Glacier, eight kilometres across, and always in motion, marching to the Gulf of Alaska, layers peeling off in cascades of ice and snow as it reaches the sea. As we continue onward, the wildlife

Nous sommes en plein cœur de la faune et de la flore. D’espiègles loutres de mer viennent nous saluer et des otaries nagent tout près. Nous apercevons l’épais manteau blanc des chèvres de montagne sur les vertes berges du rivage. De majestueux aigles à tête blanche et d’adorables macareux planent au-dessus de nous. Soudain, les épaulards entrent en scène. La plupart de ceux qu’on voit sont des sédentaires qui se limitent à une zone pour chasser le saumon. Mais ceux-ci sont des nomades, l’équivalent aquatique d’une meute de chiens sauvages.

surrounds us. Playful sea otters come to say hello, sea lions swim nearby, and we spot white, puffy mountain goats on the lush greenery onshore above, while majestic bald eagles and adorable puffins fly overhead. And then the whales. While most orca sightings involve resident pods, who hang around in one area and eat salmon, these are transients, the aquatic equivalent of a pack of wild dogs. Local guides have dubbed them the

Les guides locaux les ont surnommés les « prédateurs de Kodiak », car on les observe souvent près de l’île Kodiak. Nous admirons leurs sombres nageoires dorsales quand ils frôlent notre embarcation en silence. Un moment d’émerveillement s’ensuit, le frisson unique de cette rencontre fortuite. Puis, ils disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Le groupe part à la recherche de sa prochaine proie tandis que nous revenons vers Seward en quête d’une autre aventure dans cet État qui reste encore merveilleusement sauvage.

‘Kodiak Killers,’ as they are most often spotted near Kodiak Island. We take in their dark dorsal fins as they skim silently through the water close by. A moment of awe ensues, the unique thrill of this chance encounter. And then, as quickly as they appeared, they’re gone. The pod has headed off to seek their next prey while we sail back toward Seward in search of another adventure in this wonderfully wild, still untamed, state.


L’assurance voyage est maintenant plus simple.

Pour plus d’information, communiquez avec votre conseiller en voyages.

Assurance Protection sans égalMD de Manuvie

*Certaines conditions, restrictions et exclusions s’appliquent. Pour en savoir plus, veuillez vous reporter au contrat. L’assurance est établie par

La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie). Manuvie, Manuvie & M stylisé, et le M stylisé et le nom Assurance Protection sans égal de Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisés par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence. © La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers, 2021. Tous droits réservés. Manuvie, P.O. Box 670, Stn Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4B8. Pour en savoir plus sur Manuvie, visitez le site www.manuvie.ca ou composez le 1 888 220-5212.

21_158386 03/2021


E

N

C O

U

V

E

R T

U

R

E

Charme sauvage en

F

E

A T

U

R

E

Wild Wonders IN THE

ATLANTIQUE NORTH NORD ATLANTIC Par Kristen Pope

By Kristen Pope

Les grands espaces et les paysages incroyables de

The wide-open spaces and incredible

l’Islande et des îles Féroé se prêtent parfaitement à un

landscapes of Iceland and the Faroe Islands are

voyage au cœur de la nature et loin de la foule. Faites

ideal for a physically distanced nature escape.

étape dans ces deux destinations pittoresques pour

Combine these scenic destinations for the

vivre une aventure inoubliable au grand air.

ultimate outdoor adventure.

CHUTES DE SELJALANDSFOSS, ISLANDE SELJALANDSFOSS WATERFALL, ICELAND

24 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES


© RENEE HAHNEL @RENEEROAMING / VISIT FAROE ISLANDS

SØRVÁGSVATN, LE « LAC FLOTTANT » SØRVÁGSVATN, THE “FLOATING LAKE”

PREMIERS PAS EN ISLANDE

ARRIVING IN ICELAND

Notre vol de nuit a atterri à Reykjavík, la capitale, à 6 h 15 du matin sous une pluie battante. Les clés de notre voiture de location en main, mon mari et moi sommes allés reprendre des forces dans un petit café qui nous a servi une soupe aux brocolis, du pain encore tout chaud et des pâtisseries, le tout arrosé de café.

It was raining sideways when we flew into Reykjavík, the capital, at 6:15 a.m. After picking up our rental car, my husband and I found a little café where we enjoyed a satisfying meal of broccoli soup, fresh-baked bread, and pastries, while gulping down coffee after our red-eye flight.

L’autocollant apposé sur la portière de la voiture de location nous a fait rire : « attention aux coups de vent ». Nous avons vite compris que ce n’était pas une blague. Les rafales qui balaient l’île peuvent effectivement facilement arracher une portière. C’est « l’effet trampoline », comme le disent les médias locaux, la valse du vent.

At first, we laughed at the warning sticker on the rental car: “Don’t blow up car door.” But as the wind gusted, we soon realized it wasn’t a joke. A car door could easily be damaged by what the Icelandic media dubbed “flying trampoline weather.”

Nous avons fait le plein de sandwichs et de grignotines, puis nous avons enfilé des couches de vêtements chauds, un imperméable, un pantalon de pluie et des chaussures de randonnée. Nous étions enfin prêts pour notre road trip sur la côte sud de l’Islande. L’Islande est une terre de feu et de glace, donc nous avons rapidement découvert ses incroyables volcans et glaciers. La plage de sable noir de Reynisfjara, la géologie étonnante de Geysir et le kaléidoscope de couleurs du cratère du volcan Kerið nous ont laissés sans voix. Nous avons pu voir la faille de Silfra qui sépare deux plaques tectoniques, puis visiter le parc national de Þingvellir. La lagune glaciaire de Jökulsárlón était remplie de morceaux de glace ancienne, certains grands comme une pièce entière, d’autres, petits

Stocking up on sandwiches and snacks, we headed out to road trip along Iceland’s southern coast. After donning layers of fleece, rain jackets, rain pants, and hiking boots, we were ready to explore. Iceland is known as the Land of Fire and Ice, and we soon discovered both its volcanic wonders and glaciers. We were enthralled by Reynisfjara’s black sand beach, Geysir’s geological features and the kaleidoscope of colours at Kerið Crater. Peering into the Silfra fissure, we saw where two tectonic plates meet and then went on to tour Þingvellir National Park. Ice was on the agenda at Jökulsárlón glacier lagoon, which was packed with chunks of ancient ice, from room-sized slabs to pebble-sized pieces. We savoured every moment of silence and E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

25


N

I

Q

U

E

NOS EXPERTS SUGGÈRENT... LANDMANNALAUGAR, DANS LES HAUTES TERRES DU SUD DE L’ISLANDE LANDMANNALAUGAR, IN ICELAND’S SOUTHERN HIGHLANDS

comme des galets. Nous avons savouré la quiétude des lieux où, presque seuls au monde, nous avons écouté la glace se détacher et tomber dans l’eau dans un « plouf » retentissant en déclenchant une série de petites vagues. L’eau à l’état liquide a été un autre thème du voyage avec de nombreuses chutes le long du chemin. Nous avons fait des randonnées autour des chutes Skógafoss et Seljalandsfoss, et bien d’autres ont ponctué notre balade sur la route brumeuse d’où se dégageait une atmosphère empreinte de mystère. À LA DÉCOUVERTE DES ÎLES FÉROÉ Le temps est passé vite en Islande. Un vol d’une heure et demie plus tard, nous étions déjà aux îles Féroé, archipel dans l’Atlantique Nord qui forme une communauté autonome au sein du royaume danois. Si l’Islande attire des voyageurs du monde entier, les îles Féroé restent une destination hors des sentiers battus : nous y avons 26 |

solitude, listening to glaciers calving with a reverberating splash and watching ripples spread across the water.

Une expédition pour tous les goûts Que vous envisagiez d’explorer l’Islande et les îles Féroé par voie terrestre ou maritime, vous ne serez jamais bien loin de l’eau. Il s’avère qu’une croisière est également un excellent moyen d’explorer ces îles,

Flowing water was also plentiful further along our route, with many cascading waterfalls lining the way. We hiked near a few beauties, including Skógafoss and Seljalandsfoss, and spotted plenty of others as we drove in the mist, which created an air of mystery. EXPLORING THE FAROE ISLANDS The days flew by, and soon it was time to hop on a 90-minute flight to the Faroe Islands. The North Atlantic archipelago is a selfgoverning nation within Denmark, and has remained relatively undiscovered. While Iceland is known by travellers from around the world, we mostly shared the Faroe Islands with locals and sheep. As we drove from the airport to our rental accommodation, we watched the

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

surtout si vous aimez l’aventure et les petits navires! Le MS Spitsbergen vous fera vivre le frisson d’une expédition moderne vers ces îles nordiques légendaires pour rencontrer les chaleureux habitants, observer les énormes colonies de macareux et découvrir les merveilles géologiques de l’Islande. Le moment venu, communiquez avec votre conseiller en voyages pour concrétiser vos rêves d’Atlantique Nord.

MUSIQUE

Une séance de karaoké combinée à une leçon d’islandais, ça vous dit? Partie de plaisir garantie!

VIDÉO

Laissez ces images spectaculaires vous transporter vers les îles Féroé. Que dire d’autre que « wow »?

RECETTE

Vous voulez en savoir plus sur la cuisine du terroir islandais? Voici quelques recettes à essayer.

© VISIT ICELAND

U


OUR EXPERTS SUGGEST… surtout rencontré des gens du coin et des moutons. La lumière commençait à baisser derrière les collines sur la route de l’aéroport à notre résidence et les troupeaux de brebis avec leurs agneaux se retiraient pour la nuit. Notre hôte nous a accueillis avec un assortiment de viandes, fromages, pains, poivrons tranchés, tomates et divers condiments. « Vous devez avoir faim », nous a-t-il dit avant de nous laisser manger et nous reposer, déjà impatients de découvrir les lieux le lendemain. Les routes pittoresques des îles Féroé sont marquées d’une fleur jaune : c’est la renoncule, la fleur nationale. Nous avons donc décidé de suivre ces étroits et sinueux rubans d’asphalte en prenant le temps de nous arrêter et d’écouter la symphonie de bêlement des moutons en train de paître et gambader de colline en colline.

LA CÔTE OUEST DE STREYMOY, ÎLES FÉROÉ WEST COAST OF STREYMOY, FAROE ISLANDS

late evening light dance along the hillsides as ewes and lambs settled in for the night. Our host greeted us with a spread of meats, cheeses, breads, sliced bell peppers, tomatoes, and all the fixings. He kindly said he thought we would be hungry. He left us to eat and rest before another day of exploration. In the Faroe Islands, particularly scenic drives are designated as “Buttercup Routes” (the buttercup is the Faroese national flower), so we set out to traverse as many of these narrow, winding roads as possible, taking our time along the way to stop and listen to the symphony of sheep “bahhhing” as they nibbled on grass and scampered on the hills. We laced up our hiking boots and set out to immerse ourselves in the stunning topography. We found

An expedition for all tastes Whether you plan to explore Iceland and the Faroe Islands by land or by sea, you’ll never be too far away from water. It turns out sailing is also a great way to explore these islands, especially if expedition cruising and small ships are your cup of tea. The MS Spitsbergen will take you on a modern-day expedition to these legendary Northern isles to meet the welcoming islanders who call the scenic Faroes home, observe massive puffin colonies and experience the geologic wonders of Iceland. When the time is right, contact your travel advisor to start making your North Atlantic dreams come true. Join Icelandic singer-songwriter Svavar Knutur for a communal musical performance on Flatey Island Google Translate? No, better – Faroe Islands Translate. Learn the local language with your own free Faroese video-translation.

© ALESSIO MESIANO @ALESSIOMESIANO / VISIT FAROE ISLANDS

Enjoy an immersive musical experience with this Faroese playlist.

E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

27


many of the trails to be more rugged than those we encountered in Iceland. Many of the Faroe Islands’ prized routes go straight up mountains and meander along precarious ridge lines, packed with slippery moss and the possibility of precipitous falls. Carefully, we set out to explore the Bøsdalafossur waterfall and the famous “floating lake,” which appears to hover above the ocean. We sneaked a peek at the illusion, staying far from the cliff’s edge. Another day, we explored a village and spectacular viewpoints of Múlafossur waterfall on a cloudless day.

Nous avons lacé nos chaussures de randonnée pour explorer l’incroyable topographie du coin sur des sentiers encore plus accidentés que ceux que nous avons arpentés en Islande. Certains des plus prisés grimpent tout droit sur le flanc des montagnes et serpentent le long de crêtes tapissées de mousse glissante, où les possibilités de chute vertigineuse sont bien réelles. Nous avancions avec vigilance vers la chute Bøsdalafossur et le fameux « lac flottant » qui semble être placé au-dessus de l’océan. Nous avons profité de l’illusion d’optique, mais sans trop nous approcher du précipice. Et par une journée de temps radieux, nous avons aussi exploré un village et découvert des points de vue spectaculaires sur la chute Múlafossur.

Nous voulions aller voir l’importante population de macareux sur l’île Mykines, mais la météo aurait pu gâcher le trajet de retour en traversier et nous faire manquer notre vol. Une prochaine fois, peut-être? Ces contrées sauvages de l’Atlantique Nord nous réservent encore bien des surprises…

28 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

SUR LA ROUTE AUX ÎLES FÉROÉ ON THE ROAD IN THE FAROE ISLANDS

MACAREUX MOINES AUX ÎLES FÉROÉ PUFFINS IN THE FAROE ISLANDS

© JAN KELLR @JPKAY / VISIT FAROE ISLANDS

Le festival nautique de Vestmanna battait son plein lors notre visite. Nous avons donc pris un bateau pour une excursion jusqu’aux falaises maritimes et grottes où les macareux moines, les fulmars et les guillemots font leur nid. Puis, nous sommes restés pour regarder les marins féroïens participer à des compétitions d’aviron et à d’autres événements festifs.

The Vestmanna Boat Festival just so happened to coincide with our visit, so we hopped a tour boat out to the Vestmanna Sea Cliffs and grottoes where puffins, fulmars, and guillemot nest. Then, we stuck around to watch the seafaring Faroese compete in rowing competitions and events, with plenty of merriment to go around. We had hoped to take a ferry to see the large population of puffins on Mykines, but the forecast wasn’t favourable for the return trip – which would have meant missing our flight home – so we decided to save that adventure for a future journey. You never know what the wild North Atlantic has in store.


UN ESPACE INÉGALÉ EN MER

Avoir de l’espace pour soi, voilà le luxe qui est au cœur de la promesse d’expérience inégalée qui fait la renommée de Regent Seven Seas Cruises®, celle-là même qui vous offre la précieuse liberté dont vous avez besoin pour explorer et vous détendre au maximum. En tant que compagnie par excellence pour une croisière océanique haut de gamme, nous nous faisons une fierté d’offrir à nos invités des balcons et des suites parmi les plus spacieux en mer. Entre les restaurants spécialisés, la restauration en plein air ou dans votre suite, les salons et les bars élégants ainsi que les grands espaces ouverts, vous avez l’embarras du choix pour vous reposer et célébrer, sachant qu’il n’y aura jamais de files d’attente ni de foule et que toutes les commodités imaginables seront incluses. Découvrez comment — avec un espace inégalé en mer — nous dépasserons vos attentes les plus élevées en matière de confort et de service personnalisé pour vous offrir une expérience inoubliable à bord des navires les plus luxueux qui soient. Le monde vous attend. Partez à sa découverte avec Regent.

*Pour connaître l’ensemble des modalités et les départs admissibles, visitez le http://www.rssc.com/legal/terms-conditions. Immatriculation des navires: Îles Marshall et Bahamas ©2021 Regent Seven Seas Cruises


C

30 |

R

O

I

S

I

È

R

E

EXP ÉRI EN CE S EXT R AOR D IN A IR ES

C

R

U

I

S

E

LA CATHÉDRALE DE COLOGNE ET LE PONT HOHENZOLLERN COLOGNE CATHEDRAL AND HOHENZOLLERN BRIDGE


Gastronomie et bon vin

Rhin

au fil du

Par Renée S. Suen

Chacun trouvera de quoi satisfaire son appétit pour l’aventure, la gastronomie et le vin lors de cette semaine de croisière fluviale

Je fais mes premiers pas dans la Forêt-Noire, lieu de naissance de la randonnée en tant qu’activité de plein air et de la pâtisserie chocolatée allemande éponyme, une génoise imbibée de cerise avec des couches de crème fouettée. Le gâteau de Frau Ketterer, 89 ans, ne sera pas le premier qu’elle sert. En attendant, c’est ce qui fait avancer notre groupe, tous passagers de la même croisière fluviale.

Wine

Dine

Halte d’abord aux préjugés : les croisières ne sont pas l’apanage des retraités. Les activités ne manquent pas sur une croisière fluviale

and

© AMAWATERWAYS

Rendue célèbre par Hansel et Gretel, la Forêt-Noire ne ressemble en rien à ce lieu sinistre qui m’a hanté lorsque mon imaginaire d’enfant a découvert le conte des frères Grimm. Parcourant un sentier bien tracé sous les chauds rayons du soleil qui percent à travers la canopée de conifères, je suis absolument certaine que je ne vais pas tomber sur une maison en pain d’épices ni connaître un triste sort. Mon groupe de randonnée et moi entendons plutôt le murmure de ruisseaux bordés de rochers recouverts de mousse et le bruit apaisant des chutes d’eau. Nous montons le sentier avec un but en tête : déguster une part de Forêt-Noire au gîte Haus Ketterer.

Rhine

VISITE D’UN VIGNOBLE BORDANT LE RHIN VINEYARD TOUR ALONG THE RHINE

Along the

By Renée S. Suen

AMAPRIMA

© AMAWATERWAYS

Those with a taste of adventure find plenty to nibble and sip on with a week-long river cruise

Made infamous by Hansel and Gretel, the Black Forest is unlike the ominous woodlands that haunted my impressionable young mind when I first heard the Brothers Grimm fairytale. Between the well-trodden path and the sun’s warm rays peeking through a canopy of evergreens above, I feel certain there isn’t a gingerbread house or a questionable fate ahead for me. Instead, my hiking party encounters babbling brooks lined with moss-covered rocks and serene waterfalls on the ascent toward our goal – sampling Black Forest cake from Haus Ketterer. It’s my first visit to the Black Forest, the site where hiking as an outdoor activity supposedly started and the eponymous German chocolate cake with a cherry filling and whipped cream is rumoured to originate. The version served by the 89-year-old Frau Ketterer might not be the first, but it’s the beacon my fellow rivercruising travellers follow. E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

31


pour les « xenniaux » (contraction de « génération X » et « milléniaux ») actifs dont je fais partie. Mon appétit pour l’aventure est modéré. Je préfère une immersion dans les paysages visuels et sonores d’un lieu rythmée par les randonnées urbaines, les saveurs locales et les rencontres avec les habitants. C’est exactement les portes qu’une croisière fluviale m’ouvre.

Breaking the stigma that cruise holidays cater solely to retirees, there’s plenty to do on a river cruise for active Xennials like me. As a light-adventure traveller, I prefer immersing myself in the sights and sounds of a place through urban hikes, sampling regional delicacies and interacting with its denizens. River cruising accommodates this and more.

Au cours de notre croisière de sept jours sur le Rhin avec AmaWaterways, j’ai découvert les canaux colorés d’Amsterdam, les châteaux séculaires qui ponctuent l’Allemagne et la vallée du HautRhin moyen (un site français sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO) avant de débarquer à Bâle, en Suisse. J’en ai profité toute la semaine, adoptant avec bonheur les traditions locales, comme de m’offrir une tasse de rüdesheimer, un café alcoolisé flambé, après une journée de randonnée à travers de magnifiques vignobles en terrasses jusqu’aux ruines du château Ehrenfels.

During our seven-day cruise along the legendary Rhine River with AmaWaterways, I was introduced to Amsterdam’s colourful canals, centuries-old castles flanking Germany and France’s scenic UNESCO-designated Rhine Gorge, before disembarking in Basel, Switzerland. Along the way, I basked in the moment, happily adopting local traditions like cozying up with a flame-licked mug of Rüdesheimer coffee after a day hiking through beautiful terraced vineyards to the ruins of Ehrenfels Castle.

Tel un hôtel-boutique flottant, le navire se rend à la destination suivante pendant que je dors : fini la logistique du voyage, le besoin de faire et défaire sa valise, la circulation. L’embarcation de luxe accueille un plus petit nombre de passagers que les navires traditionnels, donc vous avez tout l’espace nécessaire pour vous détendre sans être dérangé dans le salon, admirer les villes et villages pittoresques défiler derrière les fenêtres panoramiques, vous dégourdir les jambes lors d’une promenade en soirée sur le pont supérieur ou courir sur le tapis roulant en attendant d’accoster.

Like a floating boutique hotel, the vessel travels to the next destination while I sleep, freeing me from having to deal with travel logistics, repacking and traffic. The luxury craft caters to a smaller number of guests than traditional ships, meaning there’s plenty of space to relax undisturbed in the lounge to watch picturesque towns and villages roll by through its panoramic windows, to stretch my legs on a post-dinner walk around the sundeck, or to hit the treadmill while cruising to the next port.

À bord, l’équipage amical et attentif de l’AmaPrima ne s’est pas contenté de se souvenir de mon nom. Il a rapidement cerné ce que j’aimais, de ma passion pour la gastronomie à la façon dont je prends mon thé matinal. Il m’a même mis de côté une énorme assiette de rôti de porc, pommes de terre et choucroute un jour où mon groupe est rentré tard d’une excursion.

Onboard, AmaPrima’s friendly and attentive crew didn’t just greet me by name. They were quick to learn my preferences, from my love for food to the tea I take every morning. They even set aside a brimming platter of roast pork, potatoes and sauerkraut for me when my tour group returned late from a shore excursion.

Je n’ai eu aucun mal à lier des amitiés avec les passagers : des Ontariens dont j’ai fait la connaissance lors du cocktail de bienvenue, des compagnons de table au gala du capitaine et un petit groupe enthousiaste de vétérans des croisières fluviales qui nous ont adoptés, mon compagnon de voyage et moi. Cette joyeuse bande a mis la barre très haut en matière d’ambiance.

I found it easy to make new acquaintances – with the Ontarians who I befriended during the cruise’s Welcome Cocktail party, the one-time tablemates at the captain’s gala dinner and an animated group of river cruise veterans who decided to adopt my travel companion and me. This merry bunch set new benchmarks in fun.

32 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

© GNTB/MAHLOW MEDIA, WINNINGEN

LE CHÂTEAU EHRENFELS, QUI SURPLOMBE LE RHIN EHRENFELS CASTLE WITH A VIEW OVER THE RHINE


Grâce à AmaWaterways, j’ai pu réaliser un vœu de longue date : filer sur l’eau sous les étoiles en buvant du grand vin. Traverser une région viticole réputée dans le cadre d’une croisière thématique est le rêve de tout œnophile : les vins sont soigneusement choisis, les menus sont composés d’ingrédients frais et s’inspirent de la cuisine régionale, et la visite de vignobles de renom est au programme. Certaines croisières rehaussent même l’expérience avec des conférences gratuites animées par des experts et des dégustations commentées. Les gourmets à bord apprécieront le menu qui change quotidiennement. AmaWaterways est d’ailleurs membre de la Chaîne des Rôtisseurs, une prestigieuse association gastronomique internationale à laquelle ne se joint pas qui veut. Ces mêmes gourmets devraient aussi profiter de la table d’hôte du restaurant The Chef’s Table, où le dernier plat vous est servi au coucher du soleil, un moment magique à admirer dans la salle à manger vitrée. Tout un éventail d’excursions à l’effort variable attend les voyageurs de tous les horizons. Attirés par la promesse des reibekuchen (galettes de pommes de terre) et de la bière kölsch lors de la visite guidée de Cologne, nous découvrons la magnifique cathédrale de Cologne, où reposent les reliques des Rois Mages venus adorer l’Enfant Jésus. L’architecture empreinte d’histoire de la ville me laisse bouche bée. De retour à bord, pendant que des passagers suivent un cours de yoga avec un entraîneur, se détendent dans le bain à remous ou profitent d’un massage au spa, je m’installe avec un cocktail sur la terrasse du navire. J’apprécie la compagnie de mes compagnons de voyage et les divertissements nocturnes, mais lorsque j’ai besoin d’être seule, c’est dans ma cabine que je me retire pour me laisser bercer par le clapotis de l’eau que j’entends en ouvrant la fenêtre de mon balcon. Ma tournée des grands sites de l’Allemagne se conclut par une virée aux gorges de Ravenna. Certes, j’ai peut-être manqué d’autres excursions comme la traversée à vélo de la région viticole de Breisach et la visite de Riquewihr, le village du 16e siècle qui a inspiré la ville natale de Belle dans La Belle et la Bête. Cela ne me dérange pas. J’ai savouré le bonheur à chaque bouchée d’une délicieuse part de gâteau Forêt-Noire.

Gourmands onboard appreciate the daily changing menu served by AmaWaterways, a member of Chaîne des Rôtisseurs, the prestigious, invite-only international gastronomic society. And they should reserve a multi-course tasting experience at The Chef’s Table, where the last course is perfectly timed with sunset – aka the golden hour, observable through the glass-enclosed dining room. Ashore, an extensive lineup of tours with varying levels of intensities awaits travellers of all interests. Attracted by the promise of reibekuchen (potato pancakes) and Kölsch beer on the Cologne walking tour, we visit the stunning Cologne Cathedral, where relics of the Magi – who paid homage to the infant Jesus – rest. The city’s historical architecture leaves me in awe. Back on the boat, while some passengers attend a yoga class with the ship’s fitness trainer, take a dip in the whirlpool or enjoy a massage at the spa, I unwind with a cocktail on the al fresco terrace. Although I welcome the company of my fellow passengers and nightly live entertainment, when I need some alone time, I simply withdraw to my stateroom to be lulled to sleep by the calming waters heard through my open balcony window. My tasting of German regional highlights concludes with a ride to Ravenna Gorge. Though I might have missed other excursions like biking through Breisach’s winegrowing region and visiting Riquewihr, the 16th-century village that inspired Belle’s hometown in Beauty and the Beast, it’s okay with me. I found my happily ever after with a heavenly slice of Black Forest cake.

RECETTE Essayez cette recette de gâteau Forêt-Noire, un parfait mélange de cerises, de chocolat et de crème fouettée qui ravira vos papilles. Make your own Black Forest cake, a perfect blend of cherries, chocolate and cream, with this easy-to-follow recipe.

GÂTEAU FORÊT-NOIRE TYPIQUEMENT ALLEMAND AUTHENTIC GERMAN BLACK FOREST CAKE

© GNTB/LEUNGMO

THE CHEF’S TABLE

© AMAWATERWAYS

Thanks to AmaWaterways, I can finally check off sailing directly under the stars and tippling on bottles of fine wines from my bucket list. Travelling through an acclaimed wine region on a wine-centric cruise is any oenophile’s dream. Besides serving hand-selected wines with their fresh, regionally inspired cuisine, the programs include visiting historic vineyards. Some cruises offer an enhanced experience with complimentary expert-led lectures and guided wine tastings.


C

R

O

I

S

I

È

R

E

C

R

U

I

S

E

In the Steps of

Sur les pas de

DARWIN DARWIN Par Liz Fleming

By Liz Fleming

Rencontres avec les sympathiques otaries, les fous colorés et les curieux phoques des îles Galápagos

Encounters with the friendly sea lions, colourful boobies and curious seals of the Galápagos Islands

Il faut vraiment la perspective d’une croisière d’exploration à l’aube pour me faire sortir du lit à cinq heures du matin. Mais, dans cet archipel d’îles minuscules à 1 000 kilomètres des côtes équatoriennes et juste au-dessus de l’équateur, il fait si chaud qu’elles ne peuvent avoir lieu qu’au petit matin et en fin d’après-midi.

Nothing gets me out of bed at 5 a.m. – nothing other than a sunrise cruise expedition in the Galápagos Islands. The archipelago of tiny islands, 1,000 kilometres off the coast of Ecuador and draped directly across the equator, has a climate so hot that explorations can happen only in the early morning and late afternoon.

34 |

EXP ÉRI EN CES EXT R AOR D IN A IR ES

Though technically an expedition vessel, the 100-guest Silversea ship offered every luxurious touch you’d expect from an ultraluxe cruise – and more. In addition to elegantly appointed staterooms, gourmet dining and top-flight tour leaders, the ship featured the most attentive butler service we’d ever experienced. At the end of each blazing day, when we returned to our suite looking as if we’d just left a sauna, a silver tray of dainty hors d’oeuvres and icy cold drinks awaited. Our steward was also

FOUS À PIEDS BLEUS BLUE-FOOTED BOOBIES

© SILVERSEA

LE PONT SUPÉRIEUR DU SILVER ORIGIN THE UPPER DECK ON SILVER ORIGIN

© SILVERSEA

Bien que ce navire de Silversea soit techniquement un navire d’exploration, il offre aux cent passagers toutes les prestations de luxe que l’on peut attendre d’une croisière haut de gamme. Il va même plus loin. Outre ses cabines élégamment aménagées, des mets gastronomiques et des guides chevronnés, nous avions droit au service de majordome le plus attentif que je n’ai jamais vu. À la fin de chaque journée bien remplie, lorsque nous regagnions notre suite en dégoulinant de chaleur comme si nous sortions d’un sauna, un plateau en argent de hors-d’œuvre raffinés et de boissons glacées


FIGUIERS DE BARBARIE PRICKLY PEAR CACTUS

récupérer nos affaires trempées de sueur. Et pendant que nos guides faisaient leur exposé et que nous savourions le souper, la fée de la lessive travaillait, faisant apparaître comme par magie des vêtements tout propres dans notre placard avant notre retour. Dans une destination où l’on mouille un tee-shirt en quelques minutes, c’était le comble du luxe. Nous suivions les traces de Charles Darwin, dont les travaux aux Galápagos ont abouti à la publication en 1859 de De l’Origine des espèces. L’ouvrage remettait en question la vieille croyance selon laquelle tous les êtres vivants ont une forme immuable et sont créés par un être divin. Darwin a bouleversé les institutions scientifiques et religieuses en soutenant que les membres

waiting – eager to collect our sweaty gear. While we listened to a briefing from our guides and enjoyed dinner, the laundry wizards went to work, magically making fresh clothing appear in our closet before we returned. In a destination where you sweat through a T-shirt in minutes, it was the ultimate luxury. We were following in the footsteps of Charles Darwin whose work in the Galápagos led to On the Origin of Species, the 1859 publication that challenged the long-held belief that all living things were created in a finished form by a divine being. Darwin rocked the scientific and religious establishments by arguing that members

OTARIE DES GALÁPAGOS GALÁPAGOS SEA LION

E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

© SILVERSEA/RICHARD SIDEY

nous attendait. Le majordome aussi, juste pour

35


© SILVERSEA

PLAYA DORADA ET LE ROCHER DE PINNACLE, ISLA BARTOLOMÉ PLAYA DORADA AND PINNACLE ROCK, BARTOLOMÉ ISLAND

NOS EXPERTS SUGGÈRENT…

© SILVERSEA

Le nouveau Silver Origin

KAYAK À BAHÍA GARDNER, ISLA ESPAÑOLA KAYAKING IN BAHÍA GARDNER, ESPAÑOLA ISLAND

d’une même espèce vivant sur des îles aux géographies différentes s’adaptaient à leur environnement et développaient des caractéristiques spécifiques et distinctes. Cette découverte a changé le monde.

of the same species, living on islands with different geographical features, adapted to their surroundings and developed specific, distinct characteristics. That discovery changed the world.

Aujourd’hui, plus de 97 % des îles Galápagos font partie d’un parc et l’accès à ce site sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO est étroitement contrôlé. Le nombre de visiteurs est limité et la faune est protégée. Mais, bien qu’il faille garder une distance de deux mètres entre les spectateurs et les créatures des Galápagos, celles-ci sont loin de jouer les effarouchées. Faisant fi de toutes les restrictions, elles se posent à côté de vous, se faufilent pour vous jauger ou s’approchent pour renifler vos chaussures. Et chaque fois, vous en restez bouche bée.

Today, more than 97 per cent of the Galápagos Islands are parklands – a UNESCO World Heritage Site where access is tightly controlled. The number of visitors is limited and wildlife is protected. Though the rules require a strict two-metre gap between viewers and the viewed, Galápagos creatures have no fear of humans. Brazenly ignoring all restrictions, they land beside you, wriggle over or wander up to have a sniff of your shoes. It’s heart-stopping and mind-boggling every time it happens.

Sur une île rocheuse, une volée de frégates mâles s’est donnée en spectacle pour nous, gonflant leur sac gulaire rouge en guise de parade nuptiale, jusqu’à ce qu’une seule femelle, peu impressionnée, s’envole, les laissant se dégonfler comme des ballons crevés. Sur un autre rivage aux côtes accidentées, nous sommes passés devant un rocher brillant… qui a soudain ouvert les yeux et s’est révélé être un énorme lézard marin. Des fous à pieds bleus, à pieds rouges et des fous de Grant ont lissé leurs plumes

On one rocky island, a flock of male frigate birds performed for us, puffing out their huge red chests in a mating frenzy until a single, unimpressed female flitted away, leaving them to deflate like punctured balloons. On another jagged shoreline, a shimmering rock we were passing suddenly opened its eyes and revealed itself to be an enormous marine lizard. Blue-footed, red-footed and Nazca boobies preened and called to us from the trees, flaunting their bright feet.

36 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

Conçu spécialement pour les Galápagos, le Silver Origin est l’un des plus élégants navires à explorer cette destination. Il permet à ses 100 passagers de baigner dans le luxe d’une croisière d’expédition vers ce lieu qui fait rêver les passionnés de la nature. À bord, vous profiterez d’une incursion locale grâce à la cuisine équatorienne, aux vues incroyables qu’offrent l’Explorer Lounge ainsi que la plateforme d’observation, et au camp de base interactif, un centre du savoir servant aussi de point de départ pour les excursions. À la marina, les passagers peuvent monter à bord d’un Zodiac en compagnie de guides certifiés par le parc national des Galápagos pour se familiariser avec la faune et la flore. Après une grosse journée de découvertes, vous retrouverez le luxe incomparable de votre suite avec service de majordome pour vous reposer sur votre balcon panoramique et passer sous la douche avec vue sur l’océan à l’abri des regards. Les voyageurs responsables seront heureux de savoir que le navire use de technologies de pointe pour réduire son empreinte carbone au minimum et protéger le fragile écosystème. Si vous rêvez déjà de ce voyage d’une vie, communiquez avec votre conseiller en voyages pour en savoir plus.

Voici un aperçu de l’expérience à bord du Silver Origin.

VIDÉO


Et chaque soir, nous nous sommes couchés épuisés, abasourdis par ce que nous avions vu, le cœur emplit de reconnaissance. Seules quelques personnes très chanceuses ont fait l’expérience des îles Galápagos, et comme Darwin, ces lieux nous ont changés à jamais.

PLONGÉE AVEC LES MANCHOTS, ISLA FERNANDINA SNORKELLING WITH PENGUINS, FERNANDINA ISLAND

© SILVERSEA

Nous avons nagé dans une eau claire et chaude, entourés de bancs de poissons multicolores, de phoques joueurs et d’otaries mutines qui nous ont adoptés, nageant et plongeant autour de nous. Lorsque nous sommes sortis sur le sable, elles nous ont suivis, se couchant à côté de nous comme une bande d’adolescentes sur la plage. Plus tard, nous avons vu des tortues centenaires cheminer à travers un paysage volcanique tandis que des albatros en nidification se promenaient tranquillement à nos pieds pour monter dans leur petit refuge.

We swam in clear, warm water, surrounded by schools of technicolour fish, playful seals and sea lions who made us members of their team, gliding and swooping around us. When we pulled ourselves out onto the sand, so did they, lying beside us like a bunch of teenagers at the beach. Other days, centenarian tortoises lumbered across a volcanic landscape while nesting albatrosses wandered casually across our feet to climb into their nests.

LA MARINA SUR LE SILVER ORIGIN THE MARINA ON SILVER ORIGIN

OUR EXPERTS SUGGEST...

Each night, we fell into bed exhausted, stunned by what we’d seen, and feeling intensely grateful. Only a very fortunate few ever experience the Galápagos Islands, and like Darwin, we were forever changed by them.

The new Silver Origin One of the most elegant ships to sail in the Galápagos, the 100-passenger Silver Origin has been purposefully built with these islands in mind. It allows guests to experience a luxury expedition to this nature lover’s dream destination.

© SILVERSEA/LUCIA GRIGGI

et se sont fait entendre du haut des arbres, exhibant leurs pattes colorées.

Onboard, guests can expect to enjoy the destination through Ecuadorian cuisine and incredible views from the Explorer Lounge and Observation Platform before heading to the interactive Basecamp, a “knowledge lounge” also serving as the meeting point for excursions. From the adjacent marina, you can hop on a Zodiac with expert guides certified by the National Park of the Galápagos to get acquainted with the local fauna and flora. After a busy day of discovery, head back to the unparalleled luxury of your suite with butler service and relax on your glass-horizon balcony or private ocean-view shower. Mindful travellers will also be happy to know that the ship uses state-of-the-art technology to ensure the lowest possible carbon footprint and protect the delicate ecosystem.

IGUANES TERRESTRES SUR UN ROCHER, ISLA ESPAÑOLA LAND IGUANAS RESTING ON A ROCK, ESPAÑOLA ISLAND

© SILVERSEA

If you’re already dreaming of this bucket-list-worthy vacation, reach out to your travel advisor to learn more.

Here’s a preview of the onboard experience of Silver Origin.

E X TR AO R DI N A RY E X P E R I E NCES |

37


C O

N

N

E X

I

O

N

S

C O

N

N

E

C

T

I

O

N

S

Missing d’un coup Trou

Par Darcy Rhyno

The

Links By Darcy Rhyno

38 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

A son makes his mother’s dream of playing the perfect course come true in Cape Breton

À CABOT LINKS, TOUS LES TROUS ONT UNE VUE SUR L’OCÉAN AT CABOT LINKS, EVERY HOLE OFFERS AN OCEAN VIEW

© TOURISM NOVA SCOTIA

Un fils amène sa mère au Cap-Breton pour concrétiser son rêve de jouer la partie parfaite


© TOURISM NOVA SCOTIA

RESTAURANT PANORAMA PANORAMA RESTAURANT

Un air chargé de brume s’échappe du détroit de Northumberland, s’engouffre sur les dunes du parcours Cabot Links et gravit les falaises du parcours Cabot Cliffs. Des nuages sombres encore freinés par les pentes douces des hautes terres du Cap-Breton menacent de livrer de la pluie. Le vent souffle fort, et les bateaux de pêche amarrés au quai du minuscule port d’Inverness – retenus par un simple cordage – dansent au gré des flots.

© TOURISM NOVA SCOTIA

Nous sommes au premier trou du parcours Cabot Links. Ma mère de 75 ans resserre son coupe-vent à la taille. « Voilà une journée parfaite pour une partie de golf », déclare-t-elle entre deux rafales. Ce séjour est un cadeau que je lui offre. Elle joue au golf depuis des années : huit mois ici au Canada et les quatre autres en Floride, où elle passe habituellement l’hiver. Elle a souvent rêvé du parcours parfait, et c’est à Cabot Links que son rêve va enfin se concrétiser. DÉLICIEUSE ASSIETTE TERRE ET MER AU PANORAMA DELICIOUS OFFERINGS OF LAND AND SEA AT PANORAMA RESTAURANT

Vêtue d’une nouvelle tenue achetée pour ce voyage exceptionnel, elle a tout l’air d’une golfeuse chevronnée. Un parcours aussi exposé aux caprices de l’océan ne devrait pas s’entreprendre jambes nues et avec un léger coupe-vent, mais rien ne l’empêchera de venir à bout de ces 18 trous. En fait, la météo renforce sa détermination. Elle s’installe sur le tertre de départ et s’élance. C’est le littoral accidenté de la Nouvelle-Écosse qui a contribué à hisser Cabot Links et Cabot Cliffs au rang des 10 ou 20 parcours d’exception à l’échelle mondiale. Le paysage et le climat d’ici sont presque un miroir parfait de ceux de St. Andrews, en Écosse, lieu de naissance du golf. Ma mère et moi allons faire les deux parcours, mais c’est celui-ci qu’elle attend avec le plus d’impatience. Si plusieurs se targuent d’être des « links », des parcours en bord de mer, peu d’entre eux sont aussi fidèles à leur promesse que Cabot Links.

A saturating mist drifts off the Northumberland Strait, rolls over the dunes at Cabot Links and climbs the bluffs at Cabot Cliffs. Dark clouds stalled against the gentle slopes of the Cape Breton highlands threaten rain. In the buffeting winds, fishing boats docked at the wharf in tiny Inverness harbour tug at their moorings. Through the spitting wind at Cabot Links’ first tee, my 75-year-old mother cinches up her windbreaker and declares, “It’s a perfect day for golf.” I’ve brought her here as a gift. For many years, she played golf for eight months a year at home and another four months when she wintered in Florida as a snowbird. She’s often dreamed of E X TR AO R DI N A RY E X P E R I E NCES |

39


VIDÉO

Découvrez ce qui fait de Cabot Links l’un des parcours de golf les plus prisés au monde.

Cape Breton Island has been named “#1 Island in North America” by Condé Nast Traveler’s readers. Find out why in this video.

© DESTINATION CAPE BRETON ASSOCIATION/EVAN SCHILLER PHOTOGRAPHY

LE SEIXIÈME TROU À CABOT CLIFFS THE 16TH HOLE AT CABOT CLIFFS

Le golf a été inventé il y a 600 ans en Écosse, et on jouait alors sur des « links », des terres et dunes côtières qui servaient aussi de pâturages dans les communautés. L’herbe y était toujours courte grâce aux bêtes qui se chargeaient de l’entretien de ces terres vallonnées. Il y avait peu d’obstacles d’eau et moins d’arbres encore. Il se trouve que ces caractéristiques que l’on trouvait à la naissance du jeu sont celles avec lesquelles ma mère excelle. Son angle d’attaque est meilleur bas et elle propulse la balle plus loin sur un parcours de type « links » que dans l’herbe plus haute et touffue d’un parcours « fairways ».

playing a perfect course, and Cabot Links is where she can finally see that dream come true.

Nous en sommes au cinquième trou, et pour une fois, je suis en tête. Le vent humide nous transperce jusqu’aux os. Je prête ma veste à ma mère et nous continuons. Nous donnons les coups de départ à contrevent et essayons de nous sortir de fosses si ensablées qu’elles n’ont d’égal que le diabolique quatorzième trou « Hell Bunker » du parcours Old Course à St. Andrews. Je ne m’attends pas à garder mon avance. C’est sa journée, et ma mère est combative.

It’s these rugged Nova Scotia coastal conditions that contribute to the ranking of the twin Cabots among the top 10 or 20 courses in the world. The landscape and climate here are as close as it gets to those of St. Andrews, Scotland, the birthplace of the game. My mother and I have come here to play both, but she’s most looking forward to this course. While many courses add “links” to their names, few live up to the promise like Cabot.

40 |

EXP ÉRIENCES EXT R AOR D IN A IR ES

Dressed in her new outfit purchased just for this special trip, she looks every bit the experienced golfer. A links course so exposed to ocean elements is no place for bare legs and a thin windbreaker, but nothing is going to stop her from finishing these 18 holes. In fact, today’s weather only makes her more determined. She tees up and belts a ball down the first fairway.


« C’est ça, le golf, note-t-elle. Ce parcours ressemble à ceux sur lesquels jouent les professionnels qu’on voit à la télé. » Nous terminons le parcours qui nous a conduits jusqu’au restaurant Panorama et aux logements de luxe avec vue sur le vert du dixhuitième trou. Ma mère avait repris la tête et a gagné haut la main.

Le soleil émerge soudain à l’horizon, au-dessus de l’eau, nous laissant un petit espoir que la météo soit meilleure le lendemain. Nous avons prévu de nous attaquer au parcours Cabot Cliffs, juste à côté. La journée s’annonce mémorable, et nous croisons les doigts pour que des rayons de soleil se pointent à l’aube. Ma mère est souriante, ce qui me fait dire que je viens de réaliser un trou d’un coup et de gagner le titre de « meilleur fils au monde ». Nous portons un toast à la concrétisation d’un rêve : enchaîner les parcours d’exception. LA CÉLÈBRE PISTE CABOT THE FAMOUS CABOT TRAIL

© DARCY RHYNO

Je réchauffe ma carcasse au restaurant Panorama avec un petit verre de whisky single malt Glen Breton fabriqué à quelques kilomètres d’ici, à la distillerie Glenora. Ma mère opte pour un verre de vin rouge de la vallée de l’Annapolis, en Nouvelle-Écosse. Nous commandons à souper et observons les golfeurs au dernier vert juste en dessous de nous.

L’HÉBERGEMENT À CABOT LINKS ACCOMODATIONS AT CABOT LINKS

When golf was invented 600 years ago in Scotland, it was played on links or coastal lands and dunes shared as pasture by the members of a community. Grazing animals kept the vegetation cropped on the hard packed, undulating turf. There were few water hazards and fewer trees. It happens that these course characteristics from the dawn of golf favour my mother’s running game. Her shots tend to stay low and can run much further on a links course than on lush, grassy fairways. By the fifth hole, I’ve taken a rare lead on the score card, but the damp breezes have reached deep into our bones. I lend her my jacket and we carry on, driving balls across the on-shore winds and whacking at those we’ve dropped into sand traps so deep, they honour the evil 14th hole Hell Bunker on the Old Course at St. Andrews. I don’t expect my lead to last – this is her day, and she’s digging deep. “This is what golfing is meant to be,” she says. “It’s just like those courses you see the pros playing on TV.” By the time we complete the circuit back to the Panorama Restaurant and the luxury accommodations overlooking the 18th green, my mother has more than restored her lead. She has beaten me handily.

© TOURISM NOVA SCOTIA

At Panorama, I chase the chill out of my bones with a dram of Glen Breton single malt whisky made just a few kilometres from here at Glenora Distillery. Mom prefers a glass of red wine from Nova Scotia’s Annapolis Valley. We order dinner and watch the last golfers wrap up their rounds just below us on the final green. The sun suddenly blazes on the horizon over the water, giving us hope for improved conditions tomorrow when we can jump on the Cabot Cliffs course next door. Along with the forecast, it promises a sparkling dawn and a day to remember. The smile on her face says that bringing her here ranks me among the world’s best sons. We make a toast to living the dream of golfing on one perfect course after another. E X TR AO R D I N A RY E X P E R I E NCES |

41


Nous avons hâte de voyager à nouveau

We Can’t Wait to Travel Again

Fini le stress de la planification des vacances. On s’occupe de tout pour que vous n’ayez qu’à explorer, rêvasser et en profiter, tout simplement. Forts de leur expérience, nos spécialistes en voyages vous guideront à travers la création de votre itinéraire personnalisé, vous donneront des conseils avisés et vous recommanderont les meilleures adresses à visiter.

Relieve the anxiety of planning your vacation and focus on exploring, dreaming and discovering where you will go. Our trusted travel specialists will guide you through your customized travel itinerary, recommend great locations and even let you in on a few travel tips from their own experience.

+

+

Un voyage sans tracas rempli d’expériences inoubliables

Stress free travel, so you can enjoy your vacation

Incomparable, rien de moins

Unique Just Like You

Vos goûts sont uniques, tout comme Réseau Ensemble.

Your individual tastes are distinct and so is Ensemble.

Notre adhésion à Réseau Ensemble nous permet de vous offrir des valeurs ajoutées exclusives, des touches personnalisées, des expériences hors du commun et un accueil des plus chaleureux partout dans le monde. Faites appel à un professionnel du voyage qui peut faire de VOS rêves une réalité.

Ensemble Travel Group membership enables us to bring you added amenities, custom touches, unexpected experiences, and a genuinely warm welcome wherever your travels take you. You now have the opportunity to work with a travel professional who can make YOUR aspirations and experience come to life.

L’expérience est notre expertise

Experience is our Expertise

Notre promesse

Our Promise

Profile for Reseau Ensemble

Expériences Extraordinaires 2021  

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded