Page 1

BILAN / Mai 2008

Chantier Chorégraphique Mai 2008

www.org11.org

Partenaires : - La Direction Régional de la Culture Doukkal-Abda / Minstère de la Culture - Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc / SCAC - L’Alliance Franco-Marocaine d’El Jadida


Summery Sommaire

PatOboreUte


HENDIT lAMET VE

1 2 3 4 5 6

Rappel Bilan Presse Bio Partenaires Cie 11.org


Rappel Reminder

« Chantier Chorégraphique El Jadida 2008 » est un atelier d’initiation, de formation et de création de danse contemporaine mené par Sabine Massonnet et Brahim Sourny, artistes chorégraphiques de la Cie « 11.org ». Ce projet est mis en place avec le soutien de différents partenaires : - Ministère de la Culture, Direction régionale de la Culture Doukkala-Abda - Alliance franco-marocaine d’ El Jadida - Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc « Chantier Chorégraphique » fait partie intégrante de la démarche de la Cie « 11.org» qu’elle a entreprise depuis 2006 : contribuer au développement de la danse contemporaine au Maroc. Ce projet se déroule à El Jadida tout au long de cette année 2008. Il se compose de quatre phases.


Temps d’initiation à la danse contemporaine / janvier 2008

En janvier 2008, la Cie 11.org a animé au Théâtre Municipal d’El Jadida un atelier d’initiation à la danse contemporaine destiné aux jeunes de la ville.

Temps de formation / mai 2008

Un premier atelier de formation a lieu du 2 au 18 mai à la salle d’exposition « Chaibia Tallal » dans la Cité Portugaise. Le programme pédagogique de cette intervention était composé de deux volets : la pratique corporelle et la théorie.

Temps de formation / septembre 2008

Le deuxième atelier de formation aura lieu du 10 septembre au 10 octobre. Ce sera l’occasion de revoir et de renforcer les acquis vus depuis le début du projet.

Temps de création / novembre 2008

La dernière phase du Chantier se déroulera en novembre. Ce sera un espace dédié à la création d’une œuvre chorégraphique qui sera diffusée après maturation au Maroc et ailleurs.

1


Result Bilan En amont de l’intervention, une rencontre a été organisée à l’Université Chouaib Doukkali afin de présenter le travail d’atelier aux étudiants. Contenu : Cette deuxième cession était un temps de formation composé de deux parties complémentaires : la pratique corporelle et la théorie. La pratique corporelle, comme en janvier 2008, se basait sur : - Le Vinyasa Yoga, un travail d’enchaînements corporels, dynamiques ou statiques. Les postures apportent force, souplesse, maîtrise et détente afin d’éviter les douleurs et de remédier à certains problèmes physiques. - un temps d’écriture chorégraphique qui a développé la mémoire corporelle et a mis l’accent sur le travail de groupe, la rythmique et la prise d’espace. - un temps de composition instantanée qui a stimulé la confiance en soi, a favorisé l’expression corporelle et l’observation. La partie théorique a permis de faire le lien entre la structure du corps, l’histoire de la danse et la pratique corporelle : - L’analyse du corps dans le mouvement a expliqué, visuels à l’appui, la composition et le fonctionnement du corps en mouvement. - L’histoire de la danse a permis de comprendre le cheminement et la rencontre des différents courants qui ont donné naissance à la danse contemporaine. Ces séances ont souligné le contexte politique, économique et social dans lequel la danse a évolué et ont mis en valeur le rôle de l’Histoire dans le cheminement de la danse. Une projection a été organisée le 17 mai en soirée, ce qui a permis de diffuser, dans la ruelle de la Galerie Chaibia Tallal, l’atelier et le travail des participants. Espace de travail Les premiers jours d’intervention ont été réalisés à la salle du Théâtre Municipal, mais l’autorisation pourtant promise n’a jamais été délivrée. Après une séance effectuée à la plage, le 5 mai, par manque d’espace, l’atelier a été transféré à la galerie Chaibia Tallal, dans la cité portugaise. Malgré le désagrément produit par ces changements d’organisation, il est important de souligner que l’intervention à la plage a permis aux jeunes de stimuler leur créativité en pratiquant la danse dans un contexte inhabituel, de créer d’autres liens entre eux et de sensibiliser les passants devenus, durant un temps, publics. Tels est le cas, aussi, pour les interventions effectuées à la galerie Chaibia Tallal qui ont été l’occasion pour beaucoup d’enfants, petits et grands, de découvrir et d’observer cette pratique. Objectifs « Chantier Chorégraphique El Jadida 2008 » est un espace d’apprentissage, de recherche et de création ou le corps et l’esprit sont sollicités. Les outils, transmis par les intervenants, permettent l’apprentissage des notions de base nécessaires pour aborder la danse et l’expression corporelle. En outre, ce travail stimule la connaissance de soi et favorise le développement personnel et professionnel de chacun.


2


Press Presse

« Sabine Massonnet et Brahim Sourny, de la Cie 11.org, propose un atelier de danse contemporaine au hip-hoppeurs, comédiens d’El Jadida, du 2 au 18 mai au Théâtre Municipal. Au programme, une partie pratique corporelle et une partie théorique. En novembre, la compagnie créera une œuvre chorégraphique qui sera diffusée au Maroc et ailleurs. » Par Intissar NECHNACH / EXIT (mai 2008)

« Des jeunes et des moins jeunes sortent de leur foyer pour venir squatter les bancs des jardins publics, s'installer sur les terrasses des cafés ou tout simplement marcher tout au long des ruelles marchandes. Nous quittons rapidement ce paysage bouillonnant pour un autre plus paisible. Les remparts de la cité portugaise de l'ancienne Mazagan nous accueillent majestueusement. Perdus dans ce lieu historique, nous demandons à quelques habitants du «mellah» de nous indiquer la salle d'exposition Chaibia Talal mais tous ignorent même son existence. Après des va-et-vient, nous finissons par trouver ce lieu tout aussi magnifique que son emplacement. C'est ici que la Compagnie 11.org implante son chantier chorégraphique. Les ouvriers ne sont autres qu’une vingtaine de jeunes jdidis, âgés entre 15 et 44 ans. Issus de niveaux scolaires et de milieux sociaux différents, ils sont tous là pour s’essayer à la danse contemporaine. (…) De la vingtaine de stagiaires, les meilleurs seront retenus pour réaliser un travail de création qui s’inspirera probablement de la citerne portugaise. «On compte pousser la recherche vers une œuvre chorégraphique qui sera diffusée plus tard et après maturation à El Jadida et ailleurs. Cette intervention fait partie intégrante de la démarche de la Cie 11.org qui est de contribuer au développement de la danse contemporaine», conclut Brahim. Nous quittons le chantier chorégraphique d’El Jadida et laissons ses ouvriers travailler en attendant de les voir à l’œuvre en novembre prochain. » Par Khadija SMIRI / LE MATIN (lundi 26 mai 2008)


3


UD MAGNIBH EX

Biography Biographie


Sabine MASSONNET / danseuse, interprète Sabine MASSONNET / danseuse, interprète Née à Genève (Suisse) en 1980. Vit et travaille en France et au Maroc. Elle découvre la danse classique en Suisse avec JeanPaul Balmère, ancien danseur chez M.Béjart, et suit, en parallèle, des stages de théâtre et de clown. Elle se forme au Diplôme d’Etat de Danse à « L’institut de danse et des arts de l’Isère » à Grenoble ce qui lui permet de découvrir et de s’intéresser à l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé. Au sein de cette structure, elle approfondit sa technique en danse classique, contemporain, jazz et en claquettes. Elle développe également un travail de scène grâce à des cessions d’écriture chorégraphique données par divers chorégraphes contemporain et jazz. L’ensemble des créations issu de ces temps de recherches est présenté dans des lieux insolites à Grenoble (festival en plein air, espace naturel…) Elle s’initie à différentes méthodes corporelles tels que le feldenkrais, le yoga et le Body Mind Centering. A partir de 2003, Sabine Massonnet poursuit sa formation de danseuse à Paris au Centre National de la Danse, au studio Peter Goss et au studio Harmonic. Elle enseigne durant trois années la danse modern jazz à des groupes de différents niveaux. En 2005, elle crée, avec Brahim Sourny, la Cie 11.org pour la création & la sensibilisation artistique. Dans ce contexte, elle mène des ateliers en France et au Maroc et s’investit dans la création. Depuis 2007, elle suit une formation professionnelle de Vinyasa Yoga au Gérard Arnaud Studio à Paris.

Brahim SOURNY / danseur, chorégraphe Né en 1976 à Marrakech. Vit et travaille entre la France et le Maroc. Il se forme à la danse avec Cino Bradly Miller au sein de la Cie Trek puis découvre la danse contemporaine à travers des ateliers et des rencontres de chorégraphes internationaux. Lauréat de la bourse d’étude de la coopération franco – marocaine, il poursuit sa formation de danse en France dans plusieurs conservatoires: (conservatoire de BoulogneBillancourt, Conservatoire National Supérieure de Lyon CNSMD).Il affine sa griffe en établissant dans ses créations une relation intime entre la photographie, la vidéo et la danse. En 2002, il crée son premier solo chorégraphique « le bouclier ». Durant son stage de formation au Centre Chorégraphique National de Montpellier “ex.e.r.c.e” il découvre la composition instantanée avec Julyen Hamilton, Lisa Nelson, João Fiadeiro. Cette démarche l’amène à travailler dans des lieux non conventionnels à la danse. Il réalise, dans sa chambre universitaire, « Mille&Fatima ». En 2004, il s’interroge sur l’immigration des artistes marocains à travers la création d’une vidéo danse « ID » qui se déroule dans un couloir étroit avec une seule issue, une porte de secours. Cette démarche lui inspire « more less », un solo chorégraphique développé en grande partie lors d’une résidence de création entre trois lieux, Bucarest, Vienne et Paris et dans lequel, il apporte un regard personnel et impliqué sur son pays d’origine. En 2005, il crée, avec Sabine Massonnet, la Cie 11.org pour la création & la sensibilisation artistique. En parallèle, il prépare son diplôme de professeur de Vinyasa Yoga à Paris.

4


Partners Partenaires La Cie 11.org remercie les organismes qui ont soutenu le Chantier Chorégraphique El Jadida 2008. - La Direction Régional de la Culture Doukkal-Abda / Minstère de la Culture - Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc / SCAC - L’Alliance Franco-Marocaine d’El Jadida Crédits photos : Chama JAATIT Mise en page : Brahim SOURNY


Un remerciement tout particulier Ă : Adberahman Ajbour Stephane Aladren Chama Jaatit Azzedine Karra Abdelouahed Mabrour Jean Mathiot Meryem Naami Nada Naami Najlea Nejjar Philippe Salis

5


Cie / CO 11.org

Créée en décembre 2005, la Cie 11.org est née suite à la rencontre de deux artistes : Sabine Massonnet, française, et Brahim Sourny, marocaine. Elle se compose de deux volets, la création et la sensibilisation artistique, qu’elle tend à mener en France et au Maroc. A cet effet, 11.org se veut une Cie franco-marocaine basée sur les deux rives de la méditerranée : aux Lilas (France) et à El Jadida (Maroc). Attentive aux échanges, l’association cherche à s’inscrire dans une dynamique de partenariats avec d’autres artistes et organismes. Créée en décembre 2005, la Cie 11.org est née suite à la rencontre de deux artistes : Sabine Massonnet, fran Sa philosophie s’articule autour de la mixité des cultures pratiques artistiques (danse, arts plastiques, photographie Elle se compose de deux volets, et la des création et la sensibilisation artistique, qu’elle tend à mener en France et au et art vidéo). A cet effet, 11.org se veut une Cie franco-marocaine basée sur les deux rives de la méditerranée : aux Lilas (F En 2008, la Cie 11.org est soutenue par la ville des Lilas, par cherche « AtelieràPia » et « O.G.A ». Attentive aux échanges, l’association s’inscrire dans une dynamique de partenariats avec d’autres ar

Les productions :

Sa philosophie s’articule autour de la mixité des cultures et des pratiques artistiques (danse, arts plastiques, ph En 2007, la Cie 11.org a eu le soutien de « Atelier Pia », « O.G.A » et « CFCI ».

« more less » solo chorégraphique soutenu par: Culture 2000 terrains fertiles 2005 Officina, atelier marseillais de la production

Présentations :

- Act Theatre / Bucarest / 2005 (Roumanie) - Renz Cabaret / Viennes / 2005 (Autriche) - Micadanses / Paris / 2005 (France) - Festival DanseM à Marseille / 2005 (France) - 1ère édition des rencontres chorégraphiques de Marrakech / décembre 2005 (Maroc) - Scène Nationale « La passerelle » à St Brieuc / PSO / avril 2007 (France) - Institut Français de Casablanca / mai 2007 (Maroc) - Al Medina Théàtre - Beirut / janvier 2007 (Liban) - Institut Français de Meknès / novembre 2007 (Maroc) « Performances progressives » / présentation 2ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Marrakech (Maroc) « (s)he » création chorégraphique en construction / présentation Travail en construction dans le cadre de la 3ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Marrakech / janvier 2008 (Maroc)

Résidences

Appartement22 - Rabat / mai 2006 (Maroc) Centre Sohane Benziane (France) MJC de Gex (France) Théâtre Municipal - El Jadida - janvier 2008 (Maroc) « ID » vidéo danse créée en 2004, diffusion : Festival d’Art Vidéo « LOOP 2006 » au CCCB (Espagne) 2ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Marrakech 2007 (Maroc) Festival Almada - Almada / janvier 2008 (Portugal)


« the child » vidéo créée en 2005 à Marrakech, diffusion : Festival « FIAV’05 » Santa-Monica (Espagne) Festival « VIDEOATTITUDES » Amiens (France) « Mille&Fatima » vidéo danse créée en 2003 à Montpellier, diffusée : Festival « FIAV’06 » au Centre Culturel international de Hammamet (Tunisie) 2ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Marrakech (Maroc) « D&D » / Danse & Débat  Rencontre entre les danseurs et chorégraphes - Casablanca / mai 2007 (Maroc)

Atelier « suivre le jeu » Formation « e-x-er-ce » du CCN - Montpellier / mars 2007 (France) nçaise, et Brahim Sourny, marocaine. Lycée Jean Monnet - Montpellier / mars 2007 (France) u Maroc. France) et à El Jadida (Maroc). Atelier « Chantier Chorégraphique » rtistes et organismes. Municipal - El Jadida / janvier 2008 (Maroc) hotographie et Théâtre art vidéo). Partenaire : Alliance Franco-marocaine d’El Jadida « .FM » / projet de sensibilisation à l’expression corporelle 1ère intervention effectuée à Ighrem / novembre 2007 (Maroc) Partenaires : association « Nouveau Ighrem pour la Coopération » à Ighrem (Maroc) Centre Sohane Benziane (Paris 15) Espace Beaujon (Paris 8) Fondation Roberto Cimetta

6


Chantier ChorĂŠgraphique Mai 2008 Contact Maroc 177, ave Ibn Badis, Lot El Qods, El Jadida tel: +212 41 22 83 44 France 98 avenue Pasteur 93260 les Lilas tel . +33 6 80 74 76 43 @ siteweb : www.org11.org e-mail : contact@org11.org

Copyright Š 2008 Co 11.org

Billan Mai 2008  

Bilan du Chantier Chorégraphique El Jadida 2008

Advertisement