__MAIN_TEXT__

Page 66

CHR Astuces

Reconnaître les bons fruits de mer Ce mois-ci, Monsieur Kamal Arsalane, biologiste, guide de pêche et amoureux de la mer, nous donne ses conseils pour reconnaître les bons fruits de mer.

C

omment peut-on s’assurer de la fraîcheur des fruits de mer ? Les fruits de mer périssent plus rapidement que les poissons, donc ils sont plus dangereux lorsqu’ils ne sont pas frais. Crevettes, huîtres, moules, seiches, calamars, … voici quelques conseils pour s’assurer de leur fraîcheur et de leur qualité. Crevettes : test au sachet de plastique Les crevettes, lorsqu’elles sont fraîches, doivent avoir une couleur rose-rouge, elles doivent sentir la mer, les algues, elles doivent se décortiquer facilement. Pour estimer la qualité de la crevette sachez que si la couleur rose-rouge vire au blanc-gris, si elles collent entre elles, collent au sachet de plastique dans lequel vous les mettez et si elles sentent l’odeur de Javel, c’est qu’elles ne sont pas fraîches. Les huîtres : test au citron On peut consommer des huîtres toute

66 ResAgro N°29 - 2012

l’année. Mais sachez que l’été, période de reproduction, les huîtres sont plus grasses. Les huîtres se conservent 4 à 5 jours à une température comprise entre 4 et 12°C. Si l’huître est déjà entrouverte, et qu’elle ne se rétracte pas quand vous versez un peu de citron, c’est qu’elle est morte, mieux vaut la jeter. Si l’huître se rétracte beaucoup c’est le signe qu’elle est restée longtemps ouverte avant de la servir et qu’elle a perdu de son eau : elle est moins bonne mais elle n’est pas toxique. Les moules : test d’ouverture

La fraîcheur des moules est facile à vérifier. Dès qu’elles sont entrouvertes, jetez-les car elles sont mortes. Ne jamais les acheter cuites ou crues sur les routes côtières, on n’en sait rien sur leur toxicité ni sur leur fraîcheur. Homard, langouste, crabe, bigorneau, escargot de mer : ils doivent être achetés vivant et cuisinés vivants. Seiches, calamars, chiperons : leur couleur doit être d’un blanc translucide et non pas laiteux ou nacré, ils doivent exhaler une odeur d’iode, et avoir des yeux noirs proéminents et brillants. Dès qu’ils sont gluants et que vous sentez une odeur autre que celle de la mer ou une mauvaise odeur, c’est que le processus de putréfaction est déjà entamé. Quels sont les risques à manger un fruit de mer qui n’est pas frais? Les fruits de mer sont très altérables et peuvent transmettre différents types de

maladie. L’ingestion de ces aliments contenant un agent pathogène (bactérie, virus, parasite) est susceptible, dans certains cas, de provoquer une maladie infectieuse alimentaire ou une toxi-infection alimentaire, exemple : le virus de l’hépatite A (et sans doute de l’hépatite E), et des gastro-entérites infectieuses, ainsi que les bactéries de genre Vibrio (agent du choléra), salmonelles, shigelles ou colibacilles sont le plus fréquemment en cause. Quels sont vos projets pour 2012 ? J’en ai plusieurs, mais par ordre de priorité et d’importance, c’est tout d’abord un projet pédagogique qui aura pour but la sensibilisation des élèves de l’école primaire et secondaire à la protection de notre littoral pendant une sortie à la mer. Car ce sont eux le Maroc de demain. Ceci ne peut se réaliser qu’avec l’adhésion des concernés à ce projet. Le contenu du projet sera remis aux personnes intéressés. Je reste ouvert à toutes les propositions.

Ensuite, le développement du tourisme et la découverte de notre pays par l’initiation à la pêche, ainsi que par la réalisation de concours nationaux et internationaux de pêche du bord au Maroc . Enfin, je lance un appel aux sponsors et aux partenaires qui seraient intéressés par ce projet. Notre pays a besoin de nous, unissons nous pour contribuer à son développement Pour plus d’informations: pecheaumaroc.ma jpc.ma

Profile for Compad Resagro

Resagro 29  

Resagro 29 édition

Resagro 29  

Resagro 29 édition

Profile for resagro
Advertisement