Page 1

Rapport d’activité 2015/16 GB_15-16_franz {fr}.indd 1

10.10.16 16:02


2

Sommaire Portrait en chiffres

3

Tour d’horizon

4

Contexte

5

Priorités

6

Organisation

8

Plan directeur

9

Comptes annuels

10

Coup d’œil

12

Perspectives

17

Swissgenetics Meielenfeldweg 12 Case postale 466 3052 Zollikofen Tél. 031 910 62 62 info@swissgenetics.ch www.swissgenetics.ch / www.swissgenetics.com www.facebook.com/swissgenetics Les photos dans le présent rapport ont été prises par Swissgenetics et Dominique Savary, Sâles, pendant les journées d’inauguration de la nouvelle étable pour les jeunes taureaux à Langnau b. Reiden.

GB_15-16_franz {fr}.indd 2

10.10.16 16:03


Portait en chiffres Effectif du personnel (au 30.06.2016)

3 357

Postes à plein temps (Ø exercice)

Ventes en Suisse par race en %

276.6

Total des clients

26’630

Chiffre d’affaires annuel (en mio. de CHF)

Brown Swiss 16.4

58.0

Inséminations premières (IP)

474’930

Inséminations totales (IA)

799’935

Doses vendues en Suisse

889’720

Races à viande 41.8

Holstein 11.8

2’634’245

NRR à 56 jours (doses conventionnelles)

71.9

Nombre de taureaux (au 30.06.2016)

561

Nombre de taureaux de testage utilisés

143

Red Holstein 13.1 Facteur rouge 0.8

Doses vendues sur le marché international 433’080 Doses produites

Brune d’origine 2.7

Hérens 1.1

Montbéliarde 1.0

Swiss Fleckvieh 6.8 Simmental à deux fins 3.6

Ventes en Suisse de notre propre production en % (part indigène) 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

Races à viande 86.4

Brown Swiss 95.4

Red Holstein 86.2

Holstein 41.8

Total toutes races confondues: 82.2%

GB_15-16_franz {fr}.indd 3

10.10.16 16:03


Tour d’horizon L’achèvement de la nouvelle étable à la station d’élevage de Langnau b. Reiden à la fin octobre 2015 a constitué le point final d’un important projet d’investissement de Swissgenetics et a pu être mené à terme avec succès dans les délais. Pour fêter cet évènement, plusieurs manifestations ont été organisées dans le nouveau bâtiment. Pendant quatre jours, Swissgenetics a ainsi invité les délégués, les éleveurs de taureaux et tous ses collaborateurs à Langnau. Une journée portes ouvertes était organisée le dernier jour pour le public. Au total, près de 1’000 invités ont visité les étables ultramodernes, conçues pour assurer un bien-être maximal aux animaux. Les photos figurant dans le présent rapport montrent le nouveau bâtiment, lequel est, de plus, équipé d’une installation photovoltaïque à h aut rendement. Cette installation produit plus d’électricité que Swissgenetics n’en consomme au total. L’évolution du nombre d’inséminations effectuées (–1.9%) et des ventes de doses de semence en Suisse (–0.7%) s’inscrit

dans la tendance de ces dernières années. Pour la première fois, les ventes de produits livrés à la ferme ont enregistré une légère baisse (–4.6%), le produit le plus demandé ayant dû être retiré de l’assortiment en raison de nouvelles dispositions légales. S’élevant à 43% (+2%), la part des taureaux de races à viande utilisés a battu le record de l’année dernière. Quant aux investissements consentis pour le laboratoire de tri à Mülligen au cours de l’exercice 14/15, ils se sont avérés bénéfiques. 92’000 doses seleXYon ont en effet été vendues en Suisse, soit une augmentation de 41% par rapport à l’année précédente. Trois quarts de ces doses ont été produites dans notre propre laboratoire de tri, à savoir avec des taureaux suisses. Les doses seleXYon ont ainsi déjà contribué à hauteur de 20% aux ventes totales de doses de semence. Cette part s’est même élevée à 36% en vente directe. Les ventes de doses Optimis ont augmenté de 73% pour atteindre 106’000 doses, ce qui représente un nouveau record. Il

Doses vendues en Suisse

Doses seleXYon vendues en Suisse

en résulte une part moyenne de doses Optimis de 20% pour les races laitières et les races à deux fins (sans génétique de testage). De leur côté, les exportations se sont élevées à 433’000 doses, soit une hausse de 16% par rapport à l’année précédente et ce malgré le fait que les règles d’importation se soient durcies dans certains pays. Notons encore que la situation du franc n’a pas beaucoup évolué par rapport à l’année dernière. Le chiffre d’affaires total de Swissgenetics s’est élevé à 5 8 millions de francs, soit une légère augmentation par rapport à l ’année précédente (+0.9%). Swissgenetics remercie vivement ses clients de la grande confiance qu’ils lui accordent. Un grand merci aussi à toutes les collaboratrices et à tou s les collaborateurs pour leur grand engagement. Dominique Savary Président

600’000

60’000

40

500’000

50’000

400’000

40’000

300’000

30’000

200’000

20’000

100’000

10’000

0

0

GB_15-16_franz {fr}.indd 4

Stefan Felder-Reiche Directeur

Inséminations avec des races à viande en %

35 30 25

15/16

14/15

13/14

12/13

11/12

10/11

09/10

08/09

07/08

06/07

15/16

14/15

13/14

12/13

11/12

10/11

09/10

08/09

20 07/08

15/16

45

14/15

70’000

13/14

700’000

12/13

80’000

11/12

800’000

10/11

90’000

09/10

900’000

08/09

100’000

07/08

1’000’000

06/07

4

10.10.16 16:03


Le contexte

5

Le pronostic de l’OFAG mentionné dans le dernier rapport de gestion, à savoir que la situation exigeante sur le marché laitier ne se détendrait pas ces prochaines années, s’est confirmé. Avec 53,96 ct./kg en mars 2016, le prix du lait a atteint son niveau le plus bas depuis le début du recensement en mai 1999. Le nombre d’exploitations laitières a diminué de 746 pour s’établir à 21’851 exploitations au total (–3.3%). La même chose vaut pour le cheptel bovin, lequel a aussi atteint son niveau le plus bas avec 785’891 animaux à la fin mai 2016. La situation du bétail de boucherie était meilleure. Grâce à une protection à la frontière inchangée pour la viande, les prix du bétail et des veaux d’étal ainsi que des vaches de réforme se situaient à un bon niveau. Les prix élevés des veaux d’engraissement a encore fait augmenter l’utilisation de semence de r aces à v iande. La plus-value de ce s veaux de qualité se confirmera sur le marché à l’avenir. Cinq ans après l’introduction de la sélection génomique, les valeurs d’élevage des grandes races laitières peuvent être déterminées avec une sécurité déjà relativement élevée à partir du génome. L’évolution extrêmement rapide de cette technologie encore jeune accélère le progrès génétique et raccourcit la durée pendant laquelle les taureaux sont sur le marché. L’offre de génétique doit être actualisée à une cadence plus élevée, ce qui pose des défis pour la communication envers les clients, mais aussi au service externe. Ces développements posent aujourd’hui et poseront à l’avenir des exigences accrues envers l’offre de génétique et les services de Swissgenetics; et ce pour toute la palette, à savoir de la sélection génétique jusqu’aux conseils à la clientèle en passant par l’utilisation de produits spéciaux. Vu le prix très bas du lait, des services très avantageux et efficaces doivent, de plus, être fournis. Dans ce contexte, Swissgenetics souhaite continuer d’offrir des solutions judicieuses et rentables qui répondent au plus près aux besoins des clients.

GB_15-16_franz {fr}.indd 5

10.10.16 16:03


Priorités

GB_15-16_franz {fr}.indd 6

20 15 10 5 0 Brown Swiss

Holstein

2013/14

Red Holstein

2014/15

Jersey 2015/16

Doses Optimis vendues en Suisse 120’000 100’000 80’000 60’000 40’000 20’000 0 15/16

Lors d’une manifestation organisée sur plusieurs jours, près de 1’000 invités et autres visiteurs ont pu visiter la nouvelle étable de Langnau. Ce bâtiment est équipé de boxes à deux places et plus et peut accueillir près de 130 jeunes taureaux. Il est équipé d’installations techniques optimales et remplit les exigences les plus strictes en matière de bien-être des animaux. L’installation photovoltaïque intégrée à la toiture, qui devrait produire 420’000 kWh par année, a aussi attiré l’attention des visiteurs. Elle produit plus d’électricité que Swissgenetics n’en consomme au total.

25

14/15

1’000 visiteurs à Langnau

30

13/14

Pour réagir à l ’évolution rapide de l ’élevage, dont une des répercussions est notamment le rapprochement entre Red Holstein et Holstein, Swissgenetics a restructuré le secteur de la génétique. La commercialisation des jeunes taureaux a aussi été optimisée avec la publication d’un « Update » annexé au TORO plusieurs fois par année. Les taureaux de testage sont à présent intégrés à l’Update comme taureaux Optimis, avec un prix préférentiel pour les exploitations de testage.

35

12/13

Optimis optimisé

40

11/12

Avec une hausse de 49% par rapport à l’année précédente, les doses seleXYon produites dans notre propre laboratoire ont établi un nouveau record sur le marché national. Avec les doses importées, le volume des ventes a crû de 41% au total. L’augmentation de 23% des exportations souligne le fort attrait pour ce produit. seleXYon fait aujourd’hui partie intégrante de l a stratégie de no mbreux éleveurs, comme l’illustre la nouvelle campagne publicitaire de Swissgenetics.

Doses seleXYon vendues en Suisse (en % des doses vendues)

10/11

seleXYon établit un record

09/10

6

10.10.16 16:03


7 Production d’embryons à Anet (BE)

Station de TE à Anet (BE) Le progrès génétique évolue rapidement avec la sélection génomique, mais aussi suite à l’utilisation de méthodes de reproduction modernes dans le monde entier. En tant que fournisseur général de gé nétique bovine, Swissgenetics se doit de suivre le mouvement. Pour cela, un troupeau de receveuses de TE a été créé à la station d’Anet. Les premières génisses sont arrivées à la mi-juin, et Swissgenetics entend effectuer près de 300 transferts par année. Les génisses portantes seront ensuite placées sur d es exploitations partenaires jusqu’au vêlage.

Transformations à Mülligen

Centre de production Mülligen AG

Les étables de la station de production de Mülligen dans le canton d’Argovie datent des années 1960. Malgré des adaptations régulières pour assurer le bien-être des animaux, leur remplacement devenait nécessaire. Swissgenetics s’est attelée à l a planification de t ravaux de construction en t rois phases, le principal défi étant de maintenir la production de semence pendant toute la durée des travaux. La planification du projet est déjà bien avancée et la fin des trois phases de construction est prévue en 2021.

Le numérique s’impose L’informatique, notamment la saisie et le traitement électroniques de données, est essentiel à la bonne marche d’une entreprise. Pendant l’exercice sous revue, de nom breuses mesures ont été prises dans le domaine du numérique, et ce à tous les niveaux, c’est-à-dire jusqu’au service d’insémination et donc jusqu’au client. L’objectif est d’améliorer les prestations du service externe.

GB_15-16_franz {fr}.indd 7

10.10.16 16:03


8

Organisation Comité

Assemblée des délégués

Dominique Savary Président Sâles Alfred Siegrist Vice-président / swissherdbook Meisterschwanden

Organe de révision

Simon Brügger Fédération suisse d’élevage Holstein Willadingen

Comité

Olivier Chambaz swissherdbook Duillier

Comité directeur

Bruno Käslin Braunvieh Schweiz Beckenried

Services

Génétique

Production

Vente

Marketing & International

Thomas Meier CSEI Hagendorn Support

Participations AGRIBULLE SA, Grangeneuve, 1725 Posieux BALTIC VIANCO OÜ, 3932 Bauskas novads, Lettonie ELVADATA AG, Schützenstrasse 10, 3052 Zollikofen SC BIAGEN-SELECT S.R.L., Bistrita BN 420062, Roumanie SWISSVETS AG, Meielenfeldweg 12, 3052 Zollikofen UMOTEST, 259 route des Soudanières, CS 10002, 01250 Ceyzériat, France VIANCO AG, Laurstrasse 10, 5201 Brugg

GB_15-16_franz {fr}.indd 8

Christophe Noël CSEI Vuissens Christoph Rotzer Fédération suisse d’élevage de la race d’Hérens Salgesch Christian Rubin Vache mère Suisse Aeschi Andreas Walser Braunvieh Schweiz Haldenstein

10.10.16 16:03


9

Comité directeur Dr Stefan Felder-Reiche Directeur / président du comité directeur Chef du service marketing & international a.i. Dr Ulrich Witschi Sous-directeur / chef du service production

Hansjörg Bigler Chef du service génétique

Dr Matthias Knöri Chef du service vente

Plan directeur Clients Nous proposons à nos clients des prestations et des produits les mieux adaptés à leurs conditions de production et contribuons ainsi, de manière durable, à leur succès économique. Grâce aux programmes génétiques concurrentiels sur le plan international et à la distribution tant nationale que mondiale de la génétique suisse de qualité, nous encourageons la réalisation d’une valeur ajoutée pour l’élevage bovin indigène. Qualité Une gestion complète de la qualité permet de garantir des produits et des prestations irréprochables. Etant leader du marché, nous assurons une mise en place professionnelle de la semence et un service de première classe sur l’ensemble du territoire helvétique. Nous respectons des principes éthiques élevés en matière de garde des animaux. Collaborateurs

Markus Zogg Chef du service support

GB_15-16_franz {fr}.indd 9

Des collaboratrices et collaborateurs motivés et innovateurs sont notre plus important capital. Nous offrons des conditions de travail optimales et une culture d’entreprise basée sur le travail d’équipe et la responsabilité de chacun. Grâce à l’amélioration continuelle de ses performances individuelles et de cel les de s on équipe, chaque employé contribue au succès durable de nos clients et de Swissgenetics.

10.10.16 16:03


10

Comptes annuels Bilan

(en milliers de CHF) 30.06.2016

30.06.2015

19’762 25’821

19’598 25’271

ACTIFS Total des actifs circulants Total des actifs immobilisés Total des actifs

45’583

44’869

PASSIFS Total capitaux étrangers Total capitaux propres Total des passifs

GB_15-16_franz {fr}.indd 10

21’610 23’974

20’960 23’909 45’583

44’869

10.10.16 16:03


11 Compte de résultat Produit du négoce Total des produits des prestations de service Total des autres produits Total des produits des livraisons et prestations de service Charges de matériel, marchandises et prestations de service Charges de personnel Autres charges d’exploitation

2015/16

2014/15

38’108 18’769 1’103

37’399 18’938 1’128 57’981

–13’373 –28’584 –10’856

Bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) Amortissements

BÉNÉFICE/PERTE DE L’EXERCICE

GB_15-16_franz {fr}.indd 11

–13’563 –28’858 –12’188

5’167 –4’008

Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) Produits financiers, produits annexes, impôts

57’465

2’856 –3’076

1’159 –1’095

–220 290

64

70

10.10.16 16:03


12

Coup d’œil Le cheptel bovin (animaux de p lus de 2 a ns) continue de diminuer en Suisse. La baisse était de 8’352 animaux pendant l’exercice écoulé (–1.0%). En même temps, la taille des troupeaux a augmenté de façon marginale, passant de 23.2 animaux en moyenne en 2014 à 23.5 (+1.3%). Cette évolution et l’augmentation du nombre d’éleveurs inséminant eux-mêmes leur troupeau ont entraîné un recul des inséminations pendant l’exercice écoulé (–1.9%). Le nombre de doses de semence exportées a crû de 16% par rapport à l’année précédente et ce malgré la cherté du franc. La hausse de 23% des exportations de doses sexées (seleXYon) comparativement à l’année précédente est l’une des raisons expliquant les recettes réjouissantes obtenues en moyenne par dose. Avec une part indigène de 95%, la race Brown Swiss a battu de 1% son record de l’année précédente. La part de la Red Holstein s’est élevée à 86%, soit une baisse de 5%, et celle de la Holstein à 42%, ce qui équivaut à une hausse de 2% en comparaison avec l’année précédente. Quant aux races à viande, elles sont restées stables avec une part de 86%. Pour les races originales, les importations se sont limitées à quelques doses de semence de taureaux spéciaux. Des doses de 1’490 taureaux ont été vendues pendant l’année écoulée. 15 taureaux ont dépassé 10’000 IA et ont ainsi généré près de 4 0% des inséminations totales. 1’016 taureaux n’ont quant à eux pas dépassé 10 inséminations. Le classement par race des doses de semence vendues en Suisse est mené par la Limousine avec 206’498 doses, devant la Brown Swiss (145’590), la Red Holstein (116’724) et la Holstein (104’880). Avec 75’157 doses, la semence mixte SILIAN devance la race suisse Swiss Fleckvieh (60’702). Grâce au taux stable et élevé de réussite des inséminations (NRR), Swissgenetics contribue de façon essentielle à la rentabilité dans la production de lait et de viande.

GB_15-16_franz {fr}.indd 12

10.10.16 16:03


13

GB_15-16_franz {fr}.indd 13

15/16

14/15

13/14

Hérens Boron Bob Casper

12/13

Montbéliarde Hummer-ET Crasat-ET Dolley-ET

11/12

Beef SILIAN-5 Electro LM Daniel LM

4’000’000 3’500’000 3’000’000 2’500’000 2’000’000 1’500’000 1’000’000 500’000 10/11

Brune d’origine Lordan Vero U-Bach Held

09/10

Simmental Rafaele Sipan Burlan

Chiffre d’affaires des produits livrés à la ferme CH

08/09

Swiss Fleckvieh Hardy Saiko Orlando

Groupes présentés à Brunegg et à Thoune 2015/16 Anibal-ET (BS) Applejack (RH) Brian (SF) Calvin-ET (BS) Baltimor (RH) Edison (SF) Norwin (BS) Createur (RH) Freestyler (SF) Stabilo (BS) Ikar-ET (RH) Orlando (SF) Vidal-ET (BS) Levio (RH) Fels (SI) Vileno (BS) Rusty (RH) Rafaele (SI) Hecht (OB) Renato (SI) Melino (OB) Elvain-ET (HO) Sipan (SI) Vero U-Bach (OB)

07/08

Les taureaux les plus vendus en Suisse par programme génétique 2015/16 Brown Swiss Red Holstein Holstein Blooming-ET Isor Smarakt-ET Norwin Rusty Brewmaster-ET Anibal-ET Luno Bubu-ET

Fréquence d’utilisation des taureaux 2015/16 Nbre d’IA/taureau Nbre de taureaux % IA totales >10’000 15 39.2 1’001–10’000 126 39.6 101–1’000 385 18.4 10–100 594 2.3 <10 1’016 0.4 Total 2’136 100

06/07

Chiffre d’affaires à l’exportation en 2015/16 par programme par pays acheteur 1 Brown Swiss 1 Autriche 2 Red Holstein 2 France 3 Simmental 3 Italie 4 Holstein 4 Allemagne 5 Brune d’origine 5 Pologne 6 Limousin 6 Angleterre 7 Swiss Fleckvieh 7 Tunisie 8 Simmental viande 8 Colombie 9 Angus 9 Turquie 10 SILIAN 10 USA

10.10.16 16:03


GB_15-16_franz {fr}.indd 14

Doses vendues en Suisse par race 2015/16

2015/16 200’000 150’000 100’000 50’000

Si m m

ise ro la C ha

B d’Aq londe ui t ai ne

B lue ium B e lg

ent a

l v ia

A ng

nde

us

N SI L I A

usin

e

0

NRR 56 jours en %

conventionnel

15/16

14/15

13/14

12/13

11/12

10/11

09/10

08/09

80 70 60 50 40 30 20 10 0 07/08

20’505 952 19’855 9’545 660 145’590 8’432 364 9’421 379 408 540 121 802 104’880 804 5’672 206’498 9’013 1’637 114 24’110 3’361 466 3’226 116’724 7’114 293 75’157 31’602 19’999 60’702 294 482

Limo

Rasse Angus Aubrac Blanc-bleu belge Blonde d’Aquitaine Brune viande Brown Swiss Charolaise Dexter Hérens Evolène Galloway Hereford sans cornes Highland-Cattle Hinterwald Holstein Inra 95 Jersey Limousine Montbéliarde Normande Tachetée rouge norvégienne Brune d’origine Piemontese Pinzgauer Grise rhétique Red Holstein Facteur rouge Salers SILIAN Simmental Simmental viande Swiss Fleckvieh Wagyu Divers (moins de 100 doses vendues par race)

Inséminations avec des races à viande en Suisse en %

06/07

14

sexé

10.10.16 16:03


Inséminations par canton 2015/16 Canton Argovie Appenzell Rhodes-Intérieures Appenzell Rhodes-Extérieures Berne Bâle-Campagne Bâle-Ville Fribourg Genève Glaris Grisons Jura Lucerne Neuchâtel Nidwald Obwald St-Gall Schaffhouse Soleure Schwyz Thurgovie Tessin Uri Vaud Valais Zoug Zurich Principauté de Liechtenstein

GB_15-16_franz {fr}.indd 15

IA 37’395 9’697 15’077 176’290 11’766 78 70’800 536 6’385 38’489 13’952 81’885 16’116 7’524 8’253 89’718 4’065 19’502 22’150 38’722 6’242 8’791 39’150 13’257 10’033 51’799

15

2’263

10.10.16 16:03


16

GB_15-16_franz {fr}.indd 16

10.10.16 16:03


Perspectives L’environnement économique et technique de Swissgenetics restera exigeant à l’avenir. En anticipant les nombreux changements et nouveautés, nous voulons être prêts pour relever les défis à venir. La sélection génomique a modifié en profondeur l’élevage bovin ces dernières années. Avec des technologies de reproduction améliorées et plus efficaces, elle accélère le progrès génétique de façon fulgurante. À la fin de l’exercice, Swissgenetics a mis en service sa propre station de TE à Anet dans le canton de Berne. En tant que principal fournisseur de génétique en Suisse, nous voulons non seulement coordonner nos activités à celles d’entreprises internationales, mais aussi contribuer de façon décisive au maintien de la compétitivité de l’élevage en Suisse. Plus grande population de bovins laitiers du monde, la race Holstein, donne le ton et impose le rythme, influençant aussi l’élevage en Suisse. En Amérique du Nord, les jeunes taureaux d’IA descendent presque exclusivement de jeunes taureaux et de génisses. Cette évolution ne concerne pas seulement la grande population Holstein en Amérique du Nord; le marché change aussi en Europe et pour d’autres races. Swissgenetics s’adapte à ces changements, sans perdre de vue le risque de réduction de l a diversité des lignes de s ang. Parallèlement, nous prenons soin de nos propres races, notamment des races originales. Celles-ci ne bénéficient certes pas de la même manière des nouvelles technologies, mais correspondent en revanche entièrement à la tendance actuelle de la politique agricole et couvrent les besoins de nombreux éleveurs, à la plus grande satisfaction de ces derniers. seleXYon, la semence sexée de Swissgenetics, fait partie intégrante de la stratégie d’un nombre toujours plus important d’éleveurs suisses. Ils inséminent systématiquement leurs meilleurs animaux femelles avec des doses sexées d’excellents taureaux et les autres femelles qui ne sont pas desti-

GB_15-16_franz {fr}.indd 17

17 nées à l’élevage avec des doses de races à viande. Vu les bas prix persistant du lait, les bons prix des veaux d’engraissement et les coûts de production élevés, cette tendance se poursuivra ces prochaines années. Même si la fabrication des doses seleXYon rend les processus de production beaucoup plus complexes, Swissgenetics veillera à proposer un assortiment aussi large que possible à sa clientèle. Les exigences accrues envers l’élevage imposent une amélioration en continu de la gestion du troupeau. Dans ce domaine également, le marché a réagi en proposant de nouveaux outils. Avec SmartCow, Fertalys, Heatime, les données d’insémination à la demande, les données de ge station, etc., Swissgenetics propose à ses clients des instruments modernes. Le monde numérique va néanmoins se développer encore plus largement et plus rapidement à l’avenir. L’objectif doit être de traiter le volume accru de do nnées sur le troupeau et de mettre ces données à la disposition des éleveurs pour leur permettre d’améliorer leur rentabilité. Une entreprise ne peut toutefois pas assumer cette tâche toute seule et la collaboration de diverses organisations de la branche est nécessaire. Swissgenetics est ouverte à de nouveaux partenariats. La baisse dans notre activité de base nécessite la création de nouveaux secteurs. Grâce au développement des affaires internationales et de dom aines apparentés, tels SwissVets, nous sommes mieux préparés à a ffronter les défis économiques, aussi dans notre activité de base. Bien que moins visibles depuis l’extérieur, les développements au sein de l’entreprise sont tout aussi importants pour assurer le succès à long terme. Swissgenetics investit dans de nouvelles étables, modernise ses systèmes informatiques et procède à des adaptations au niveau de l’organisation. Avec ses collaboratrices et ses collaborateurs, Swissgenetics relèvera avec élan les grands défis qui se posent à elle, pour le plus grand profit de ses clients.

10.10.16 16:03


GB_15-16_franz {fr}.indd 18

10.10.16 16:03

Rapport d’activité 2015/16  
Rapport d’activité 2015/16  
Advertisement