Page 1

Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page1

752,6,/(76 M a g a z i n e g r at u i t d ’ i n f o r M at i o n d e l a v i l l e d e s t r o i s i l e t s • B i M e s t r i e l • J a n v i e r 2014 • n ° 8

Hommage à koko

dossier

Bourg des trois ilets

Quand aménagement rime avec développement

gens d’ici

louis-Philippe Bernard artisan aux doigts d’or

nos ainés

ouverture de l’eHPad www.villedestroisilets.com


édito

Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page2

L

a pause des fêtes de fin d’année terminée, le travail redémarre avec encore plus d’énergie et de courage.

S’agissant du courage, Sangaré Oumar, écrivain sénégalais, a écrit «Le courage est cette qualité supérieure qui nous permet de faire face d’un coeur égal aux multiples désagréments de la vie. Aller de l’avant, ne jamais reculer devant les difficultés.» Puisse cette citation être partagée par chacune et par chacun d’entre vous pour cette nouvelle année 2013 qui s’ouvre.

Car la situation économique et sociale reste toujours fragile.

Nous vivons un changement d’époque, une crise des valeurs. Il nous faut ouvrir de nouveaux horizons.

Ainsi en décembre 2013, la maison de retraite ou EHPAD a ouvert ses portes à Vatable.

C’est un bel outil qui doit permettre un accueil maximum et une meilleure prise en charge de nos aînés. De nouveaux équipements tels que la crèche de l’Anse

Mitan et la maison pour tous de l’Anse à l’Ane particulièrement attendus par nos concitoyens suivront.

Nous y reviendrons amplement dans nos prochaines éditions.

D’ici là dans le dossier de ce 1er numéro de l’année nous levons un coin du voile sur une opération qui mobilise depuis quelques années déjà l’équipe municipale : la reconquête du bourg ancien.

Pour faire simple, ce projet s’articule autour de 2 axes : • La revitalisation du centre bourg : il s’agit d’insuffler une dynamique d’aménagement qui prenne en compte les diverses fonctions du cœur de ville, leurs interactions, tout en préservant son originalité. Elle se traduira dans un Schéma Directeur D’aménagement Du Centre Bourg. • L’Aménagement de la place Gabriel Hayot, place centrale du bourg, qui devra conjuguer le caractère historique du site avec les fonctions institutionnelles (mairie) commerciales et culturelles qui s’y exercent.

Bonne lecture et meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2014.

• Directeur de la Publication Arnaud René-Corail • Coordination Ville des Trois-Ilets • Rédaction Market one / Ralf Touomi Ville des Trois-Ilets • Mise en page L’Ateliervisuel • Crédit photo couverture : Gérard Germain • Crédit photos : Ville des Trois-Ilets Ralf Touomi • Impression LM Positif Tirage 7000 exemplaires Imprimé sur papier recyclé selon les normes ISSN en cours Villes des Trois-Ilets - Centre administratif Rue Jules Ferry - 97229 TROIS-ILETS Tél. : 0596 68 31 11 - Télécopie : 0596 68 30 39 secretariat@mairie-trois-ilets.fr www.villedestroisilets.com

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

2

N°8 - Janvier 2014


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page3

Bourg des Trois-Ilets

Quand aménagement rime avec développement ! La phase études étant bouclée, le projet de rénovation du bourg entre aujourd’hui dans une séquence opérationnelle. Le temps des travaux, plus visible pour la population, se profile enfin. A quoi va ressembler la place Gabriel Hayot ? Que deviendra le marché couvert ? Et la mairie, sera-t-elle reconstruite à l’identique et au même endroit ? Afin de mieux appréhender ce qui va se passer dans le cœur de ville, petite plongée dans les méandres du schéma directeur d’aménagement du bourg.

Le diagnostic approfondi réalisé par le Groupement composé d’urbanistes et de spécialistes de l’aménagement urbain, a permis de valider les orientations définies par l'étude préalable, d'en approfondir et d'en hiérarchiser les axes prioritaires afin d'aboutir, dans un troisième temps de la mission, à un programme d'actions partagé à la fois par les élus municipaux et par la population des habitants et actifs du bourg.

Parce que la reconquête du bourg est seule capable de donner un souffle à son développement, il s'agissait donc ici de définir les axes autour duquel bâtir le schéma directeur d'aménagement du bourg en s'appuyant sur les orientations préalablement définies par le programme validé par les élus.

• La mise en valeur du Patrimoine

Pour une meilleure lisibilité de l'action, un diagnostic établi par la ville en collaboration

Il s'agira pour l'essentiel de réhabiliter, de reconstruire, le coeur historique « magnifié » de la ville, se doter d'une identité propre à attirer la clientèle, valoriser le foncier littoral en lien avec le front de mer. La dimension culturelle sera soulignée afin de

avec des cabinets de consultation a permis de pointer entre autres :

- Un bâti très dégradé sur un secteur patrimonial fort, aux abords de l'Eglise Notre Dame de la Bonne Délivrande où la réhabilitation prend ici un caractère d'urgence.

- Une prise en compte du patrimoine uniquement par l'imposition de la tuile en co-visibilité de l'Eglise et l'intervention de l'Architecte des Bâtiments de France dans le cadre du périmètre des Monuments Historiques, alors que des prescriptions architecturales plus poussées pourraient être également envisagées sur un secteur en lien avec l'église et le bâti traditionnel espéré.

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

3

N°8 - Janvier 2014

conforter le lien avec le futur centre culturel Khokho René-Corail qui verra le jour sur le site de l’ex-école Sixtain.


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page4

L'autre point stratégique se trouve plus dans la ligne graphique qui sera attachée au paysage architectural particulier de la commune. Cela se traduira notamment par le choix des couleurs dans le bourg.

L'opération façade quant à elle se devra d'améliorer le cadre de vie des habitants, préserver et valoriser le patrimoine bâti, mettre en valeur les sites urbains et paysagers. Aussi, il est envisagé une aide financière incitative aux propriétaires pour la réalisation de travaux de ravalement et de toitures. Pour cette opération façade-toitures, le coût estimé des travaux s'élève à 360.000 euros dont la part communale sera de 60.000 euros. Opération façade toiture annÉe etude aCtions

2013 •

2014

• Recherche de périmètre opérationnel

2015

Recherche de périmètre opérationnel La zone d'enquête qui a fait la démonstration de l'intervention soutenue de la collectivité en vue de la réhabilitation du bâti pour des raisons à la fois de vacance, de salubrité et de sécurité face à un bâti en souffrance et d'intérêt patrimonial. Et même si l'on pressent que la majorité des réhabilitations va se faire sur le secteur central, des secteurs limitrophes où les conditions d’éligibilité des dossiers peuvent être réunies ne peuvent ne seront pas exclus du dispositif. La démarche a ainsi conduit à proposer des limites au périmètre d'intervention en raison de la topographie, de l’émergence des nouveaux quartiers composés pour la plupart de logements locatifs ou sociaux.

• Favoriser les déplacements

Une réorganisation du plan de circulation s'avère nécessaire et va permettre une meilleure découverte des monuments et de l'architecture de la commune, du front de mer, ses activités et équipements de loisirs; L'usage apaisé des espaces publics dont par exemple l'instauration d'une circulation très encadrée sur l'avenue de l'impératrice ainsi que l'ensemble de la voirie du bourg.

Mise à une voie de l'Avenue de l'Impératrice Joséphine annÉe Consultation Études/Pro aCtions 2016

2013

2017

2014

2018

Création ou amélioration de parkings annÉe Consultation Études/Pro aCtions

2013

2014

• Redynamiser l'économie

Le bourg doit devenir un lieu d'excellence où le patrimoine traditionnel sera réhabilité et surtout ré-habité. Ce qui entraînera de fait l'augmentation de la clientèle de proximité, l'élargissement de la clientèle exogène (martiniquais de passage et touristes), des places de stationnement en abondance (plus de 200 places organisées et correctement signalées dans un rayon de moins de 100 mètre du coeur de bourg). Au-delà de ces actions indispensables, des actions spécifiques vont tout de même être faites: aides directes aux entreprises, mettre en valeur les activités existantes, création d'une salle de spectacle, revitalisation du marché.

Requalification de la Place Hayot : La symbolique du nom

Rue de l’Impératrice

La place est typique des places créoles car formée d'un rectangle entouré des principaux édifices : l'église, le cimetière, la mairie, l'hôpital, le marché, la boulangerie, la poste, les anciennes écoles et l'ancienne gendarmerie. Elle porte le nom d'un des fils de cette famille béké qui fut la plus riche de l'île et qui marqua l'histoire économique, politique et sociale des Trois-Îlets. La commune a ainsi hérité du nom de Marie Charles Gabriel Hayot, fils de Louis Hayot, premier à s'être

Avant d'aborder le plan de re-qualification, bref retour en arrière sur l'historique de la place Gabriel Hayot.

Les faîtières sont décorées d’éléments en terre cuites : frises et épis de faîtage ou de « cornes », montées aux extrémités du faîtage.

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

4

N°8 - Janvier 2014

2015

2016

2017

2018

installé aux Trois-Îlets avec l'acquisition de l'habitation La Poterie. Gabriel Hayot est né aux Trois-Îlets le 8 février 1856 et est décédé le 18 février 1934. Indus2015

2016

2017

2018

triel, propriétaire de l'habitation La Poterie qu'il modernisa, c'est lui dont le nom fut attribué à la place. Il fut élu maire des Trois-Îlets de 1898 à 1934, président du Conseil Général de 1913 à 1926, puis de 1926 à 1934.

La fonction et la structure de la place Hayot :

Au terme de l'étude menée par le groupement CARUA... , il ressort que « la chance du bourg est encore aujourd'hui de réunir sur un petit espace, un grand nombre de bâtiments administratifs (services municipaux, Trésor Public, Écoles primaires...), culturels (bibliothèque/ Cyber-base), cultuels (église, presbytère, cimetière) et de santé (hôpital, maison de retraite, offres de services de santé). Il reste aussi fréquenté par une population nombreuse, tant locale que touristique car traversé par la RD7, axe d'irrigation de la presqu'île du Diamant. Le projet de déviation de la RD7, de déplacement de la maison de retraite, de transfert de l'hôpital, constituent également des opportunités de revitalisation ».

La fonction et la structure de la Place Hayot sont intimement liées au bâti. - le marché couvert, dont la façade va être aérée et élargie de part et d'autre pour lui donner plus de chalandise, compte tenu


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page5

Dans ce sens, la ville s'est prononcée en faveur d'une AVAP – Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine – Il s'agit d'un outil règlementaire visant à assurer une réhabilitation et/ou préservation des lieux remarquables de la commune, en particulier le bourg.

« Les objectifs sont de redonner toute son ampleur (1350 mètres carré environ de façade à façade) et sa fonction à la place Hayot, lieu historique, de rassemblement de la population iléenne »

des espaces mitoyens en déshérence et du déplacement souhaitable des sanitaires public. les espaces extérieurs de la place participeront à la fonction, comme c'est parfois le cas actuellement, avec quelques échoppes non sédentaires. - la Mairie, à restituer dans sa fonction, et dont on est sûr qu'elle sera complétée notamment par l'arrière. le porche d'entrée en arc de cercle doit « avaler » les piétons. la topographie de la place et son dénivelé permettent sereinement d'envisager un accès de plein pied. l'Église, dont la mise en accessibilité se ferait par la façade est. des travaux permettant l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite seront également faits afin que quiconque ne soit plus exclu.

dans ce grand enjeu de reconquête du bourg, quelques fonctions seront à repositionner : - le monument aux morts: il va se voir ainsi repositionné plus près de l'église en face du mur du cimetière. il pourra être accompagné d'un mur mémoriel dédié à tous les combattants iléens de la liberté. les sanitaires publics: leur façade actuellement s'ouvrent directement sur la place. il conviendra de recomposer l'édifice de telle sorte qu'il soit accessible et moins visible directement. les toitures « 4 pans » : c'est la marque de fabrique des trois-Îlets. lorsque l'on parcourt le bourg, on distingue une particularité architecturale qui est celle de construction de maison aux toitures 4 pans, avec à la base un basé rectangulaire coiffé d'une charpente en bois « 4 pans », supportant une couverture en tuile écailles (provenant de la Poterie) et montées sur des liteaux de roseaux.

L'originalité et le renforcement patrimonial de la place comptent par ailleurs parmi les fers de lance du projet d'aménagement du bourg.

« La ville est la plus complète et la plus réussie des entreprises de l'Homme de refaire le monde à l'image de ses désirs. Mais si la ville est le monde que l'Homme créé, elle est aussi le monde dans lequel il est condamné de vivre. Ainsi indirectement, et sans connaître pleinement le sens de son action, en faisant la ville, l'Homme se change lui-même. » Robert Park, sociologue américain.

QuelQues CHiffres :

• estiMations : 1- Consultation/AMO : coût estimé à 30.000 euros. Part communale : 30.000 euros 2- MOE : 90.000 euros Part communale : ND Partenaires : Embellie 3- Travaux : 950.000 euros Part communale : ND Partenaires : Embellie • PARTENARIAT : Commune des Trois-Îlets, Embellie 3-Îlets, Conseil Général, DAC...

• PHASAGE

annÉe Consultation Moe/etudes Moe/travaux travaux vrd travaux Bat

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

2013

5

« Ils ont dit »

voici quelques avis d’iléens pris sur le vif

- Moïse Maïkoouva : « Le CentreBourg nécessite véritablement un nouvel élan. Un dynamisme nouveau qui inciterait l'installation du chaland et des jeunes entrepreneurs mais aussi la réappropriation du bourg par les habitants iléens ». - régine domerger : « Beaucoup de choses doivent être faites. Nous espérons que les projets envisagés seront bel et bien suivis par des actions concrètes. L'animation retrouvée du bourg amènerait certainement la population à sortir. Je suis dubitative, mais j'espère vraiment que le nécessaire sera enfin fait ! »

- line-rose : « Il faut vraiment que la municipalité se retrousse les manches et recrée une situation économique dans le bourg qui puisse être favorable aux jeunes. Les jeunes des Trois-Îlets sont souvent obligés de quitter leur commune pour espérer trouver du travail ailleurs. L'aspect économique de cet aménagement me semble donc être le point primordial du projet communal ».

2014

N°8 - Janvier 2014

2015

2016

2017

2018


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page6

Louis-Philippe Bernard Artisan aux doigts d’or

Plus de deux décennies déjà qu'il exerce la profession de bijoutier. Passionné, il porte tout de même un regard critique sur ce secteur d'activité et nous transporte vers cet univers nébuleux, méconnu du large public. Pour ce rendez-vous en terre inconnue, Louis-Philippe est le meilleur guide. Ce mercredi 20 novembre, l'homme qui nous tend une main sympathique en signe de bienvenue et qui nous propose de prendre place sur une chaise semble encore étonné. L'appel téléphonique une heure plus tôt lui expliquant le but de cet entretien et notre désir de sonder le personnage avait suscité de nombreuses interrogations de sa part. En quelques minutes, il nous a donc vite fallu mettre les points sur les i en résumant de manière brève ce que nous attendions de lui. Formalités ainsi faites, l'échange a pu débuter dans la bonne humeur, bercé par une brise et les aboiements parfois intermittents de ses deux animaux domestiques qui voulaient sûrement se joindre à la discussion.

Dans six mois, il aura l'occasion de fêter son cinquantenaire. Né le 22 mai 1964, il insiste: « Je suis un vrai iléen, né aux Trois-Îlets ». Père d'une fille, c'est avec ce sourire dont on aurait dit qu'il a été greffé sur son visage tellement tout au long de l'entretien il n'a jamais cessé d'illuminer, qu'il nous annonce l'heureuse nouvelle: « Je serai bientôt grand-père ! » Louis-Philippe est issu d'une grande famille. Au nombre de 9 au départ, ils ne sont plus que 8 à ce jour. Le destin ayant malheureusement choisi de rappeler un de ses frères.

Son apprentissage, c'est en Guyane qu'il s'est fait pour la première fois. À 17 ans, conseillé par un oncle qui était déjà dans le métier, le jeune Bernard a donc fait le choix de quitter son île natale dans l'espoir d'y revenir plus tard paré pour embrasser son rêve d'enfant: bijoutier. « Ce n'est pas l'argent comme finalité qui a suscité mon intérêt pour ce travail », précise-t-il. La créativité, l'art, la passion, telles sont les raisons principales qui l'y ont poussé. Il s'arrête de parler quelques secondes, le ton de la voix devient plus grave, l'index levé vers le ciel, les sourcils et les yeux plissés, il prévient de façon solennelle: « Vous savez, de nos jours la jeune génération a souvent tendance à trop se précipiter. Être bijoutier ce n'est pas seulement allumer un chalumeau et savoir souder. Il nécessite pour l'intéressé de parvenir à maîtriser 4 étapes fondamentales ». D'une part, il faut aimer ce qu'on fait. Puis, avoir cette aptitude ouverte à la compréhension, façonner, et enfin l'ultime étape: arriver à la création.

L'une des entraves qui pourraient nuire à la pérennité de ce métier est l'arrivée massive dans le secteur d'activité d'enseignes véreuses. Ces entreprises qui viennent s'implanter dans quelque lieu et rachètent l'or sans se soucier de la provenance de celui-ci. Un comportement

économique qui a eu pour effet un mal social puisque des jeunes à l'appât du gain facile se sont lancés dans des trafics, bandes organisées, arrachage de bijoux en or sur des victimes pour la plupart considérées comme personnes âgées. À côté de ce rachat d'or illégal, existe aussi le phénomène des grandes multi-nationales. Elles ont l'avantage de la quantité, achètent en gros et peuvent bénéficier des dérogations. Face à ces géants, les artisans bijoutiers peinent malheureusement à suivre la cadence. Mais Louis-Philippe Bernard n'est pas de ceux-là qui reculent devant l'adversité.

Tout en mordant avec délice sur la bonne chair d'une cuisse de poulet qu'il vient de sortir il y a peu de temps du barbecue, sur un air de Bob Marley, il chantonne avec le sourire la célèbre chanson « Redemption Song ». C'est un personnage attachant que nous avons découvert. Certes bijoutier de profession, sa plus grande création en or massif se révèle en trois mots: Humble, discret, jovial. Une personnalité en or, c'est le cas de le dire.

................................................................................ La ville travaille pour vous

Maison pour tous de l’Anse-à-l’Ane : Les travaux achevés

Centre d’Accueil Petite Enfance, pour redonner le sourire aux familles

Le quartier Anse à l'Ane connaît une croissance régulière de sa population favorisée par le développement des activités économiques et les commodités du transport maritime. L'implantation d'une Maison Pour Tous, à l'instar des équipements réalisés dans les autres quartiers de la commune est destinée à favoriser les activités associatives, culturelles et sportives. Les objectifs de cette équipement seront entre autre: l'amélioration du cadre de vie et de la qualité de vie des habitants du quartier, offrir un espace intergénérationnel de rencontre et d'activités aux habitants, et enfin consolider le lien social. Après quelques deux années de dur labeur, le projet a pu être achevé ces derniers mois. En attendant l'ouverture solennelle, les habitants du quartier l'Anse à l'Ane peuvent déjà se réjouir et réfléchir par avance aux activités associatives qui pourraient s'y dérouler.

Dans un souci de mieux répondre aux souhaits des parents des enfants de moins de 3 ans en matière de garde, la collectivité a entrepris de construire un centre d'accueil de la petite enfance sur le site de l'ex-collège de l'Anse-Mitan. D'une capacité de 50 enfants environ, cet équipement est également adapté à l'accueil de 5 enfants handicapés. L'objectif principal est ainsi de répondre à un réel besoin en matière d'offres de structures de garde d'enfant ; Favoriser la conciliation des activités professionnelles et de garde des enfants des familles ; Augmenter la capacité des structures d'accueil des enfants sur son territoire en diversifiant l'offre. À ce jour, les travaux de construction sont achevés.

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

6

N°8 - Janvier 2014


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page7

Entretien massifs floraux

Pose de bordures route de la Ferme

Extension réseau éclairage public. Lotissement Zandoli

Curage Canal Anse Mitan

Peinture gradin PS PINVILLE

................................................................................

L’EHPAD : c’est ouvert ! C’est en fin d’année dernière que l’EHPAD des TroisIlets situé au quartier Vatable a ouvert ses portes.

D’une capacité d’accueil de 40 lits, cette structure qui offre des chambres d’une superficie de 22m2 avec salle de bain individuelle, prend en charge des pensionnaires qui jusqu’ici résidaient dans un pavillon de l’hôpital. A noter l’ouverture prochaine d’un pavillon de dix places destiné à la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

La prise en compte de la dépendance étant un sujet de première importance, la Ville, le Conseil Général et l’hôpital n’ont pas ménagé leurs efforts pour offrir cet établissement de grand confort à nos personnes âgées.

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

7

N°8 - Janvier 2014


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:10 Page8

Mission Locale : Le nouveau visage

Objectifs:

La demande s'est faite ressentir. Les jeunes iléens l'ont réclamé. Enfin, elle est arrivée. L'antenne relais de la mission locale est désormais ouverte du lundi au vendredi : 7h45-12h15 ; 13h30-15h30. Les mercredi et vendredi : 7h45-12h15.

– Construire avec le jeune son projet professionnel

Depuis le 02 septembre une tête nouvelle a pris les commandes de l'Antenne relais de la Mission Locale Espace Sud pour la commune des TroisÎlets. Pascale Georges arrive ainsi avec beaucoup de défis plein le sac. À seulement 36 ans, elle tire derrière elle une solide expérience. Cela fait 13 ans qu'elle cotoie ainsi le milieu du Conseil en Insertion Sociale et Professionnelle. Son sourire et sa bonne humeur sont les premières armes qui lui permettront d'appréhender au mieux le nouveau défi qui lui a été confié. « Notre travail ne peut être efficace si notre principal public ne nous suit pas. Autrement dit, les jeunes doivent se rapprocher davantage et de façon régulière de nous », souligne Pascale avec insistance. Elle est assistée par Cloraine Renciot, secrétaire chargée de l’accueil.

– Aider à résoudre les difficultés d'insertion professionnelle et de vie quotidienne – L'accompagner dans son parcours vers l'emploi ou la création d'entreprise

– Mobiliser les mesures d'aides (CIVIS, contrats en alternance, Fonds d'aide aux jeunes) pour construire au mieux son parcours.

Et même si de nombreuses choses restent encore à faire, un grand pas vient d'être effectué en mettant ainsi une permanence quotidienne qui accompagnera et orientera la jeunesse iléenne dans ce difficile processus d'insertion professionnelle. Tout comme une seule main ne peut tout faire, Pascale Georges et Cloraine Renciot attendent donc avec leur sourire enchanteur l'entrée dans leurs locaux de chaque jeune , motivé, et confiant.

................................................................................ Infos pratiques À votre santÉ ! Pour les habitants de sa commune, touristes ou autres visiteurs, la ville des Trois-Îlets a fait le choix d'une offre médicale diversifiée. Contribuant par la santé des citoyens à dynamiser l'essor économique de toute une ville. Pour vous, iléens, touristes, citoyens du monde, la mairie a recensé tous les contacts utiles vers qui et où se diriger... MÉdeCins gÉnÉralistes

dr Yang ting nicole : Pointe du bout – 6 rue des Aromes 0596 66 01 98 dr darnault : 1, rue du colibri 0596 68 31 01 dr dorail raymond : Pointe du bout – 6, rue des aromes 0596 66 01 98 dr JoaCHiM-Bellegarde Joelle : 18 lot Turquoises-Caraïbes 0596 68 48 50 dr tanasi daniel : rue Chacha 0596 66 07 77 dr Pageaud dominique : 5, rue de la Fontaine 0596 38 84 98 dr PoPulo Marcel : Petite maison quart poterie 0596 62 03 35

PÉdiatre

Morillon sandrine : 71, rue Neuve 0596 48 35 93 /  0596 68 79 88

aCCus Hervé : 6, rue des arumes 0696 41 63 15 Hirson emmanuelle : Domaine château Gaillard 0696 20 94 48 MaYaud stéphanie : 20, rue des aromes 0596 62 04 57 Pignol lucien-gilbert : rue Carangue, Anse-à-l'Âne 0596 39 83 55

Podologue

naPol Michelle : 5, rue des Anthuriums 0596 69 67 57 eustaCHe Murielle : 9, rue Pasteur 0596 38 35 69

KinÉsitHÉraPeutes

aMMaKi Massage : Lot Village Créole 0596 66 18 14 Bouffard stéphanie : Résidence Anthurium, bât.G2, Anse Mitan 0596 66 04 46 CaduC laurent : 3, rue Trois Chandelles / 11 rue pêcheurs 0596 48 25 94 Canaud sandra & loMeneCH sarah : Les Hauts de l'Anse Mitan 0596 66 04 46 gloaguen Christine : 2, Allée Tot Mitan 0596 68 34 24 Bongiorno sauveur : Appt 35, bât.Lipez, Marina Pte du bout 0596 62 21 37 staMM laurent : 25, rue Anthuriums, quartier Anse Mitan 0596 76 84 34 Courvoisier Chloé : Anse-Mitan 0596 66 06 46

infirMier(e)s

guillois denise : rue de la Fontaine 0596 68 40 75 MasalsKi isabelle : 53, av Impératrice Joséphine 0596 68 38 00 detre estelle : 5, rue du Balisier 0596 62 23 04 CleMent Yolaine : Rue du Balisier sextus régine : 6, rue des aromes 0596 53 78 02 /  0696 23 74 10 didelot-riCHoux Chantal : Château Gaillard 0596 48 26 09 Perrin Béatrice : Village Créole, pointe du bout 0696 39 23 96

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

8

N°8 - Janvier 2014

lefauvre Hélène : Anse-Mitan 0596 66 04 46

ostHePatHe

sander elsie : Village de la Poterie 0696 07 03 56

dentistes

PrÊCHeur Claude-olive : Marina pointe du bout 0596 66 06 34 aPiou gilles : 2, rue Jules Ferry 0596 68 30 60 Pageau anne-Cécile : 2, rue Jules Ferry 0596 66 09 12 / 0596 68 30 60

PHarMaCies

Pharmacie de la Pointe du Bout : Marina Pointe du Bout 0596 66 00 75 Pharmacie des trois-Îlets : 16, rue des Bananiers 0596 68 30 52

ÉtaBlisseMents de soin

Hôpital : 21, av. Impératrice Joséphine 0596 66 30 00 eHPad etablissement Hospitalier

pour personnes agées dépendantes :

Quartier Vatable

oPtiCien

lynx optique : Village Créole 0596 66 09 59


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:11 Page9

ZOOM SUR...

Les Perles des Ilets Bien des années ont passé, le temps où Brigitte Télèphe et Nadine Roussi elles aussi maniaient les bâtons vêtues de leurs plus belles parures de majorettes. À l'époque, c'était déjà aux Trois-Îlets. La présidente de l'association n'étant plus de ce monde, personne n'avait pris le relais et c'est ainsi que la communauté de jeunes filles s'est dissoute. Estce par nostalgie ou par réel amour pour cette activité? En 2007 les deux dames décident de monter ensemble une nouvelle corporation. C'est ainsi que voit le jour ALASC: Association de Loisirs Artistiques Sportifs et Culturels dont Brigitte tient le rôle de présidente et Nadine celui de chorégraphe. L'association est composée majoritairement de filles dont l'âge oscille entre 5 et 16 ans. Depuis la création, ce n'est que l'an dernier que le groupe s'est vu joindre l'arrivée d'un jeune garçon. Ce qui est une surprise, sans

stéréotype aucun, tant on sait l'image qu'ont les jeunes garçons sur cette activité.

L'ALASC fonctionne avec 3 disciplines :

- Les Majorettes qui se distinguent par la marche militaire vêtues de leur costume de parade, défilant sur la voie publique en groupe, au rythme de la musique en maniant un bâton. - Le Pompom Girl, une discipline qui est avant tout basée sur des chorégraphies, dynamiques et sportives, - Le twirling bâton qui est un sport artistique très complet puisqu'il associe, le maniement du bâton, la gymnastique et la danse

Comme pour toute animation associative, l'ALASC rencontre quelques difficultés qui sans miner profondément l'association demandent tout de même de gros efforts à l'équipe dirigeante. La principale difficulté réside en cet éternel recommencement à chaque début d'année. Souvent, les enfants pratiquent ces disciplines pendant une seule saison et « Chaque année, il faut ainsi

recommencer tous les mouvements de base car un nombre important de filles nous ont quittées et nous accueillons de nouvelles à qui il faut inculquer les fondements », souligne Nadine Roussi. C'est particulièrement chez les filles de 15 ans que l'on constate ces abandons pour se consacrer à leurs études.

L'essentiel pour Brigitte et Nadine est que règnent l'harmonie, le respect et la bonne humeur entre les filles. « Comme nous avons les plus belles filles des Trois-Îlets dans notre association, chaque année nous présentons des candidates à l'élection de la reine et mini-reine de carnaval de la commune », précise la présidente en souriant. Contact : alasc@orange.fr

................................................................................ Hommage à Khokho sonnellement de son oeuvre », a ainsi souligné Ernest Breleur.

La nuit des légendes

Dans le cadre du projet de l'embellie des Trois-Îlets, la ville des Trois-Îlets en collaboration avec la Région Martinique a organisé le dimanche 24 novembre un somptueux événement rendant ainsi un vibrant hommage à deux personnalités phares de l'île en général et de la commune en particulier. Aimé Césaire et Khokho Réné-Corail, poète et peintre, deux artistes insoumis qui ont définitivement gravé leur noms en lettres d'or dans l'histoire de leur pays. de la commune, Khokho, le maire a ainsi dépeint « le talent d'un enfant de Beaufond ». Puis sans insister sur l'aspect technique de l'art, il a évoqué « la puissance créatrice d'un artiste insoumis ». Outre les allocutions, le public avait également l'opportunité de découvrir les oeuvres d'art de Khokho dont les tableaux avaient été exposés à l'intérieur de la place du marché, aménagée pour les besoins artistiques de la cause.

de gauche à droite Patrick Chamoiseau, Ousmane Sow et Arnaud René-Corail

C'est sur la place du bourg Gabriel Hayot qu'a eu lieu la cérémonie visant à rendre à Césaire, ce qui appartient à Césaire et à Khokho ce qui appartient à Khokho. Le discours du maire Arnaud René-Corail a lancé les festivités dès 18 heures 30. Faisant tout d'abord honneur au fils

Ernest Breleur et Victor Anicet tous deux plasticiens ont par exemple tenu à témoigner du rôle que peut jouer l'artiste dans notre société, plus particulièrement du rôle qu'a pu jouer Khokho pour la Martinique: « Il n'a peut-être pas créé le monde mais il a créé un langage, une manière de nous parler de nous. En nous parlant de nous, il parlait aussi des autres. Sa lutte, cette lutte, c'est ce que je retiens per-

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

9

N°8 - Janvier 2014

Un troisième personnage, et non le moindre, était également présent à cette soirée et a pu partager avec le public iléen l'hommage rendu aux héros martiniquais. Ousmane Sow, puisqu'il s'agit de lui, invité spécial de la ville, sa présence a apporté encore plus de solennité à l'événement déjà symbolique. Arrivé de son Sénégal natal, il devait se rendre le lendemain 25 novembre à Paris pour recevoir une prestigieuse décoration. Depuis il est devenu membre de l'Académie des Beaux Arts. L'histoire retiendra qu'il est le premier africain à qui cet honneur aura été rendu.

Pour clôturer l'événement, la voix captivante, hypnotisante d'Isabelle Fruleux accompagnée au piano de l’immense Alain Jean-Marie. Ensemble, sous des airs mélancoliques et ryhtmiques, le binôme a fait voyager le public sur les textes du poète de la négritude.


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:11 Page10

Découvrir l’œuvre et l’artiste Qu’elle nous surprenne, nous déroute, nous interroge ou nous fascine, la fresque de Remed est incontournable et s’impose peu à peu comme une signature picturale de la ville. Comme un morceau de son identité. Mais qui est Remed ? Nous avons posé la question à Johanna Auguiac, directrice de projet de la BIAC (Biennale Internationale d’Art Contemporain) : « Par-delà le pseudonyme Remed nous découvrons Guillaume Alby, un artiste français résidant à Madrid et surtout un nomade qui scrute la terre entière comme surface de création. Invité dans le cadre de la

BIAC Martinique et de l’Embellie Trois Ilets, Remed a jeté son dévolu sur le sud de l’île. Conscient de l’environnement et de la complémentarité existant entre le lieu et l’œuvre, sitôt arrivé en Martinique il s’imprégnera de notre substance et, lors d’une visite au musée d’archéologie à Fort de France, puisant son inspiration de la dualité entre passé et modernité, il se nourrira des pétroglyphes Amérindiens. Trouvant dans cette mythologie ancestrale des formes (déesses et autres symbolismes) dont l'énergie et les couleurs donneront une résonance particulière à ses œuvres, il en extraira sa vision de la vie, tout particulièrement de l'amour et du partage ».

................................................................ La rue Chacha :

le stationnement est réglementé !!! En parfaite concertation avec les commerçants de la zone, la mise en place du stationnement payant à la rue Chacha est désormais une réalité. Ce dispositif vise à faciliter le stationnement de tous, près des commerces et services, en favorisant la rotation des véhicules et le partage des places de parking, afin de maintenir le dynamisme commercial du quartier.

Les visiteurs, résidents ou les salariés travaillant sur le secteur de la Pointe du bout, pourront se garer gratuitement sur le parking municipal situé dans le prolongement de celui du casino. Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

10

N°8 - Janvier 2014


Brèves

Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:11 Page11

Bienvenue aux Trois-Ilets :

Petit angle sur 3 nouveaux commerces

JMS CARAÏBES GALERIE SHOP L'ÎLOT COIFFURE Cela fait 4 mois déjà que Francine Sabine-Larose, iléenne, a ouvert son salon de coiffure sur le boulevard de l'Impératrice Joséphine, juste à côté du restaurant Le Green. Ayant constaté une forte demande des habitants du bourg pour son secteur d'activité, Sabine s'est donnée les moyens et s'est mobilisée pour enfin parvenir à ouvrir son commerce. Ses offres de service, pour les femmes : Coupes, défrisages, couleurs, nattes. Pour les hommes : coupes, soins locks et dreads. « Les gens apprécient et me félicitent. Il y a encore de la place pour de nouveaux commerces dans le bourg ». En attendant, iléens et iléennes peuvent d'ores et déjà se rendre à l'Îlot Coiffure. Francine promet qu'ils en ressortiront tous heureux ! 0596 76 57 95 / 0696 97 23 38 Ouverture : Mardi (8h - 16h) ; Mercredi à Samedi (8h - 18h)

Ursula Vadeleux a grandi et a longtemps vécu en métropole. Cela fait 3 ans qu'elle est de retour sur l'île. Celle qui se considère avec humour comme un pigeon voyageur, a rentré ses ailes pour vivre désormais une vie de sédentaire. Pour mener à bien cette reconversion, elle a choisi la commune des Trois-Îlets où elle a de la famille. Elle a ouvert le 12 novembre dernier un nouveau commerce sur la rue Papin Dupont. « Galery Shop » dans lequel la population iléenne et autres touristes pourront trouver bons nombres d'objets et autres accessoires utiles au quotidien. Un espace est également dédié aux magazines et journaux. De par sa passion pour la mode, la créatrice a également mis en place un show-room où sont exposés polos, chemises t-shirts et jeans-diesels. La clientèle adulte, hommes et femmes y trouveront leur compte. La grande innovation pour le bourg est la présence dorénavant d'un point LOTO... En ce moment de grande détresse économique, le rêve n'est plus seulement américain. Désormais grâce à « Galery Shop », il est aussi iléen. 059676 06 34 djamans.uv@gmail.com Ouverture : 7h - 18h

Vous êtes iléen, de passage dans la commune ou touriste? Laissez-vous tenter par le charme de cette petite maison créole joliment rénovée par le couple de commerçants. Elle c'est Michelle, lui c'est Jacques. Ils ont ouvert boutique le 15 octobre dernier à la rue Papin Dupont, ruelle située derrière les bâtiments de la mairie sur la place du bourg. Sacs, paréos, articles en madras, nappes, bijoux de fantaisie, verres, bibelots, cartes postales, encens, objets souvenirs, sans oublier une offre de services divers tels que la plastification, vente de timbres et enveloppes à l'unité vous sont ainsi proposés chez JMS Caraïbes. Après deux mois, ils nous révèlent que le bilan est encourageant : « Petit à petit nous avons pris nos marques. Il y a une fidélisation avec la clientèle qui s'est mis en marche. Nous sommes heureux d'avoir fait le bon choix des Trois-Îlets. » Avec sourire et leur naturelle bonne humeur, J & S perpétuent l'accueil chaleureux propre à la culture martiniquaise. « L'intérêt pour nous avant tout a surtout été la clientèle locale. Faire corps avec les habitants de la commune ». JMS CARAÏBES 05 96 68 53 81 / 06 96 33 73 05 jmscaraibes@gmail.com www.boisflottejmscaraibes.fr Ouverture : 9h - 12h30 et 15h - 18h

..........................................................................................

!!!

Ainsi le stationnement des véhicules automobiles est réglementé sur la rue chacha, tous les jours de la semaine, de 8h à 12h et de 14h30 à 17h30 excepté les samedis, dimanches et jours fériés.

Cela suffira t-il pour qu’il soit plus simple de se garer et que les places de stationnement ne soient plus utilisées par les voitures ventouses appartenant à des automobilistes venus des villes voisines ?

L’avenir nous le dira.

Il convient de comprendre que la réglementation du stationnement sur ce secteur clé de la ville est la toute première étape d’un ambitieux programme d’aménagement du quartier dont la reconstruction d’un hôtel et d’un centre des congrès sur le site de l’ex hôtel Kalenda sera le point d’orgue.

Prochainement la rue des Flamboyants qui mène à l’hôtel Carayou fera l’objet d’importants travaux d’aménagement et d’embellissement. Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

11

N°8 - Janvier 2014


Magazine n°8-2_Mise en page 1 16/01/14 08:11 Page12

Naissances - Bienvenue !

PATRICE Ambre Kathleen > 18 mai 2013 Schoelcher HERBRETEAU Artus Patrick Yves > 04 juin 2013 FdF MONDESIR Dina > 11 juin 2013 Fort-de-France

MOSTOR Éthan Wilhiam > 18 juin 2013 Fort-de-France

BRELEUR Henrich Olé-Günar Hector > 28 juin 2013 FdeF SAINTE-ROSE Kécy Yannick > 19 juillet 2013 FdeF

GAILLARD Loane Nathalie Léaly > 14 juillet 2013 FdeF SANIP Talya Gwladys Soerianie > 29 juillet 2013 FdeF GODARD Hugo Elie > 30 juillet 2013 La Trinité

POULIN Vahyna Cassandra > 08 août 2013 Schoelcher THESEE Tahys Marie > 09 août 2013 Fort-de-France

BONNEIL SCHEFFER Isis Tina Zoé > 21 août 2013 FdeF SIMON Enzo Frédérick > 21 août 2013 FdeF

CREPIN Mayan > 23 août 2013 Fort-de-France

LAROSE Maximin Marius Jonas > 27 août 2013 FdeF ZHOU Emilie > 30 août 2013 Fort-de-France

NACITAS Dahlia Dominique Judicaelle > 01 sept 2013 FdeF BOULET Nolan Mickael Isaac > 13 septembre 2013 FdeF

GROS-DESORMEAUX Izathys Kaëlys > 16 sept 2013 FdeF ERYSTHEE Jaylan Cloran > 18 septembre 2013 FdeF

MÉDEUF Hayden Timothée > 28 septembre 2013 FdeF BARLET Naïa > 05 octobre 2013 Rivière-Salée

MARTEL Jonas Samuel > 07 octobre 2013 FdeF

DELBOIS Loury > 08 octobre 2013 Fort-de-France PETREIN Dylan Antony > 08 octobre 2013 FdeF

GOULDING Owen Marcus > 10 octobre 2013 FdeF

LOUIS-MICHEL Ilan Yannis Geraud > 13 octobre 2013 FdeF LOUISOR Mehdi Thomas > 18 octobre 2013 FdeF

AUTIER Arthur Maxime Alexandre > 25octobre 2013 FdeF BRELEUR Mahïdy Louann > 28 octobre 2013 Schoelcher VAYSSE Paul Hititoa > 09 novembre 2013 FdeF NINO Arthur Julien André > 01 Décembre

SOLEIL Naïssa Layanis Laïna > 07 Décembre

Mariages - Ils se sont dit oui !

RIVETI Judex Sylvie & REVIL Maryse Marguerite > 1er août NONNON Harry Pierre Fabrice & JEANNOT Elodie Karine > 03 août

VIGILANT Willy Brice & LOWINSKY Tania Hervé > 22 août PUISY Loïc Ismaël & PASTEL Loriane Karla > 24 août

BROSSARD David Joël Jean-François & OULE Angélique Marie Louise Rosa > 24 septembre

CHOMEREAU-LAMOTTE Fabrice Marie Bertrand & MARIE Laetitia Monique Livia > 18 octobre CASCA Valère Juste & POZZO Lydia Georgette > 19 octobre

FLORENTINY Gilles Michaël & DIALLO Caroline Véronique > 06 novembre ANGE Colins & VIGEE Nadiège Christiane > 09 novembre

BAINAS Sébastien & TAJJIOU Mimount > 16 novembre

ROUSSEAU Gérard & HILLION Martine > 05 Décembre CONROY Mathias & WAHL Fatimata > 18 Décembre

BRAVO Yvaille & THALMENSY Michèle > 19 Décembre

LUAP Éric Théodore & BOULA Chantal Jeanne Marie-Laure > 21 Décembre HABRAN Philippe Siméon & MURAT Monique Catherine > 21 Décembre

CAFFIOT Étienne Philippe & GARNERY Bénédicte Marie Yasmine > 21 Décembre CATORC Christian & NAYARADOU Marie-Noël > 28 Décembre

MENDES Maée Ana > 08 Décembre

Décès - Nos chers disparus...

MAO Nicole Yvette Marie > 28 juin ALLARD-SAINT-ALBIN Henri Jean > 19 juillet MATCHIONA Denis Agathe > 14 août VICTOR Dani > 25 août CARRIEL Eudoxie > 03 septembre ALLARD-SAINT-ALBIN Danielle Veuve BERNIAC > 11 septembre CHATENAY-RIVAUDAY Isidore Clair > 23 septembre PATRICE Raymonde Ambroisine > 27 septembre ZABULON Charles Yves > 01 octobre SORBE Reine Roger > 26 octobre FILON Germain Désanges > 31 octobre ROC Olympe Aristide > 12 novembre VANHAUWAERT Paulette Hélène > 14 novembre BOISE Marie Hugues Théonille > 16 novembre FIXY Mathilde Christian > 16 novembre GRAT Maurice Stanislas > 30 novembre ACCUS Aline Justine Veuve MAÏKOOUVA > 30 mai GRANDU Benjamin > 10 juin BRUNO Mathias Georges > 28 juin MAVOUNZA Georges Viviane > 08 juillet TROUDART Adolphine Venès Epouse DEFFIT > 20 juillet TOHOUÉ Jean-Luc > 08 août SIMASOTCHI Etienne Etiennise > 15 août MONTEREAU Liliane Yolande Epouse JANET > 04 septembre ALLARD-SAINT-ALBIN Danielle > 11 Septembre CHATENAY-RIVAUDAY Isidore Clair > 23 Septembre ZEBELUS Prudent Camille > 10 Septembre PATRICE Raymonde Ambroisine > 27 Septembre ZABULON Charles Yves > 01 Octobre GRAT Saturnin Joseph André > 29 Septembre SORBE Reine Roger > 26 Octobre FILON Germain Desanges > 31 Octobre ROC Olympe Aristide > 12 Novembre VANHAUWAERT Paulette Hélène > 14 Novembre BOISE Marie Hugues Théonille > 16 Novembre FIXY Mathilde Christian > 16 Novembre GRAT Maurice Stanislas > 30 Novembre LACLEF André Eugène > 09 Décembre TRIESTE Alphonse Yvonne Épouse KAMATCHY > 02 Décembre BARDOUX Marie Marius Marcelle > 28 Décembre BEGEY Fernande > 30 Décembre

................................................................................ Agenda :

Les rendez-vous culturels Vendredi 10 Janvier Zumba en Plein air (Front de Mer) Dimanche 19 Janvier Salsa en Plein Air (Front de Mer) Mercredi 22 janvier Cata Raid compétition de Catamaran (Anse Mitan) Vendredi 24 janvier Projection de film en plein air (Front de Mer) Dimanche 26 Janvier Tras Kimbi Congo (Bourg) Vendredi 31 Janvier Concert chœur d'hommes (Eglise)

Samedi 1 Février Ouverture de la fête Patronale (Bourg) Dimanche 2 Février Fête Patronale /course de Gommiers, animation Podium Mardi 4 Février Conférence sur l'histoire de la musique (Salle des Délibérations) Vendredi 7 février Zumba en Plein air (Front de Mer) Samedi 8 Février Marley's Marathon (habitation Beaufond) Dimanche 16 Février Marche Athlétique de l'association Eclipse (Bourg) Février Carnaval des Ecoles Dimanche 23 Février Salsa en Plein Air (Front de Mer)

Trois-Ilet Magazine - Bimestriel

12

N°8 - Janvier 2014

Vendredi 28 février Projection de film en plein air (Front de Mer) Samedi 1er Mars Bal Costumé d'enfants de l'association de Perles des Ilets (Ecole Ilets Charles) Du Dimanche 2 Mars au Mercredi 5 mars Vidé en la Ri A Carnaval (bourg) Du Samedi 1er Mars au Mardi 4 mars (Animation Podium)(Front de Mer)

Alain Jean-Marie et Isabelle Fruleux, le 24 novembre aux Trois Ilets, lors de l’hommage à Césaire et à Khokho

Magazine n°8 3 ilets  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you