Page 1

BIRD LAND v en t et paysa ge

Les éoliens

2018


2


BIRDLAND Ve n t e t p a y s a g e

Nous sommes les Éoliens, duo d’artiste et de paysagiste représenté par Rémi Duthoit et Franck Feurté. Depuis 2004, nous intervenons dans le domaine du Land-Art, avec des projets artistiques qui font se croiser l’humain, des lieux, le mouvement et le l’air. Notre travail a la particularité et l’originalité d’être cinétique pour s’animer avec le vent. Nos projets s’adaptent à l’échelle des sites, géométrie, hauteur, disposition, qu’ils soient urbains ou ruraux. Ils sont pensés et conçus sous la forme d’installation « in situ ». Ils questionnent la relation entre l’humain, un lieu et sa nature. Nous puisons notre inspiration dans l’observation des oiseaux, du vent et du paysage.

Etablir un dialogue entre un site et notre travail de Land-Art, c’est le désir de faire écho à des sujets qui nous concernent ; les espèces menacées, la migration des oiseaux et des peuples, le vent, le voyage, révéler un territoire, voir autrement ce qui nous entoure, regarder l’horizon et au delà. Cela peut se faire par la connivence (intégration), ou l’opposition (contrepoint). Selon le contexte et le propos recherché, nos installations peuvent être durables ou éphémères.

3


4


BIRDLAND utilise des matériaux simples du bambou, de l’osier, des plumes, de, l’air...) pour une approche sensorielle. Chaque élément est conçu d’après un schéma commun et mesure entre 2 et 6 m de hauteur.

5


6


Exemple d’étude pour le festival Land Art Rayol 2017 Voie verte

BIRDLAND est une installation en dialogue. Elle comprend de 40 à 300 éléments et se déploie en correspondance avec les sites et les évènements :

env. 15/20u

Escalier/Banc env. 15/20u

Pergola

env. 6u/10u (positionnement latéral)

Groupée ou diffuse, elle oriente les visiteurs et les regards. Les densités et les hauteurs sont variables, selons les espaces, pour composer avec les reliefs, créer des émotions, des repères éphémères.

Grand excalier 1 66 u

Grand excalier 2 30 u

Elle s’écoute, s’observe, se traverse

Terrasse vide

Les plumes blanches captent air et lumière. Et le vent devient visible.

Vallon des fougères env. 15/20 u

BIRDLAND est une vibration visuelle, en résonance avec le paysage, en lien avec la nature, en écho avec le souffle.

Zoyzia

env.40/50 u

Cistes

env. 20 u

Zone de retournement env. 20 u

Zoyzia 2,5 m

Pergolat

Suspensions

Grand excalier 2à4m

Vallon des fougères 4m

7


Références Lors de l’installation, notre présence dans les lieux fait partie intégrante de notre pratique : nos blouses rouges interpellent, provoquent rencontres et discutions autour des oeuvres et de notre philosophie de travail : faire avec.

Contacts [Rémi Duthoit] Paysagiste 12 avenue des lavandes 04300 Forcalquier 06 87 14 57 60

[Franck Feurté] Plasticien 2018 : L’été Métropolitain/ BORDEAUX METROPOLE . «4 sites Entre 2 mers». Farm Art D tour WINSCONCIN USA Bords de Marne à CHATEAU THIERRY 2017 : Festival LAND-ART au jardin des méditerranées Domaine du Rayol, juin- Octobre. 2016 : Sentier des Arts, Communauté de commune de Royan. 2015 : Festival de l’Estran, Fact/ Ile Saint Denis Paris.

7 rue du palais de l’ombrière 33000 Bordeaux 06 19 01 27 03

https://www.facebook.com/leseoliens http://www.leseoliens.blogspot.com

2014 : Palarbres, Lycée agricole de VALABRE/Arbories/Domaine du Rayol. // Braderie de l’art de Liège. 2013 : Festival LAND-ART au jardin des méditerranées Domaine du Rayol, Janvier-Novembre.  2011 : Inauguration du KLAP/Marseille/Anémochore.  2009 : Festival «  Printemps de paroles » à Rentilly (performances& théatre de rue). 2008 : Fêtes de la science à Reims, Fête du Soleil à Aubagne.  2007 : PARIS PLAGE : Atelier public, exposition performances.  2006/2005 : Paris 19éme, fêtes des bassins de la Villette.  2004 : Les Envies Rhônements d’ILOTOPIE, Salin de Giraud.  «Lille 2004» capitale européenne de la culture: Maison Folie de Wazemme.  Compagnie EUX & ELLES, 2003 : Le Festival du vent de Calvi. FESTIVENTU

...

8


Paysagiste et plasticien issus de l’Agriculture Biologique [Franck Feurté] Plasticien Franck Feurté, artiste, travaille seul ou en collectif pour des projets artistiques depuis une vingtaine d’années. Il enseigne à la Philomathique de Bordeaux, et comme vacataire dans différentes structures pédagogiques. Artiste singulier, il travaille la matière qu’il rencontre au quotidien, quelque soi sa forme, sa fonction, sa provenance ; organique, végétale, industrielle ou manufacturée. La matière fait parti de nos environnements; urbain, rural, naturel, attirant ou vague comme un terrain. Tous ces lieux définissent notre société et les gens qui les fréquentent. Sans technique particulière dans sa démarche artistique, chaque moment de vie, de rencontres, d’obligations du quotidien, de situations, d’errances, d’accidents sont des occasions qui nourrissent son inspiration. Comprendre la société dont il fait parti comme citoyen et s’y situer en tant qu’individu civil et artiste. Son travail d’art visuel, consiste à glaner des objets, ce qui interpelle son regard. Scruter, assembler, triturer, fusionner, composer pour en faire sortir un propos artistique. S’approprier l’objet, par sa forme ou sa matière, c’est remettre en question le statut de l’objet lui même, sa fonction, son origine, sa destination, son identité et ses utilisateurs. En extraire une forme esthétique ou poétique, invite à poser un regard différent sur le monde matérialisé qui nous entoure et dont nous faisons parti.

[Rémi Duthoit] Paysagiste Diplômé ENSP Versailles en 1996. Installé en libéral depuis le 01-01-2001. Paysagiste conseil de l’Etat (Alpes-Maritimes), enseignant de projet à l’ENSP VersaillesMarseille. Jardinier, paysagiste, depuis 17 années j’ai conçu des jardins, des installations, mené des études d’espaces publics et de territoires. La variété de mes modes d’interventions se situe à la croisée des disciplines (Sciences, Arts, Jardinage...) et des échelles, sans hiérarchie de valeur. Mes collaborations avec des plasticiens (Eric Barbier, TiO, Groupe Dune…), m’ont permis d’explorer des nouvelles manières de penser et de diffuser une culture du paysage. Enfin, mes implications dans des missions de conseil (paysagiste conseil de l’Etat, Hautes Alpes, puis Alpes Maritimes) et dans l’enseignement, (École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles / Marseille et l’École Supérieur des Beaux Arts de la Réunion) allient à ma démarche une pensée pédagogique du projet et une volonté de partage. Je vis à Forcalquier et travaille où le vent et les rencontres me mènent. Ce travail avec l’air et mon compère Franck Feurté vient régulièrement ponctuer mes escales, telle une respiration vitale dans ma pratique du paysage. http://rduthoit.blogspot.fr/

9


RÉFÉRENCES

Festival de land Art du Domaine du Rayol. Affiche réalisée par Rémi Duthoit et Juliette Loquet ;

10


La stratégie du frémissement Une plume c’est peu. En poids c’est rien, juste du vent.

Mais ça tourne.

Il fallait y penser : piquer la rémige à son point d’équilibre, la placer dans le courant de l’air et voilà une hélice. Même les oiseaux s’en étonnent : construites à même leur peau puis abandonnées dans la chute les plumes tournent, éoliennes parfaites, offertes ainsi à ceux qui voudront en faire autre chose qu’un bouquet d’intérieur en décor figé. La plume est un témoin des mouvements, elle traduit les différences d’invisibles pressions dans l’atmosphère, elle s’anime au moindre frémissement. L’art ici se tient dans l’entre-temps : ce qui sépare et relie à la fois l’objet de son mouvement. Il pourrait y avoir des plumomètres chez les Éoliens : on mesurerait l’intensité poétique d’une installation. On s’apercevrait, dans ce monde de l’art, que la plus légère des œuvres est peut-être celle qui porte le message le plus consistant. L’une d’elle dirait : toutes nos excuses fleurs et fruits, toutes nos excuses hirondelles et moineaux , nous ne faisons que passer, avec le vent porteur nous ne faisons que passer ; ces maisons, ces routes, ces usines c’était pour rire, nous ne faisons que passer. Reste le vent. Sur cet appui indestructible se construit le rêve éolien. Gilles Clément Le 6 décembre en l’air entre Paris et Abidjan.

11


Festival de l’ESTRAN 2015 à marée basse

12


Festival de l’ESTRAN 2015 à marée haute

13


14


15


BI R D LAND Sortir du chemin

Une installation cinétique des Éoliens. Juin 2018

Les éoliens 16

Birdland 2018  

The complète file of the last wind'ones land-art performance

Birdland 2018  

The complète file of the last wind'ones land-art performance

Advertisement