Issuu on Google+

Sommaire : Le mot de la Présidente

3

Les Accueils de Loisirs

4

Être Animateur

5

Pour une Nouvelle Croisière

6

Un peu d’histoire

8

Le Camping

10

Les « ruches »

11

Les recettes

12

E.S.F. Jeanménil

14

Le LAPE « Amstramgram » 15 BD Centre Social

16

L’Aide aux Temps Libres

20

Infos de l’Association

17

Les P’tits Loups

21

Les Economies d’Energies

22

A vos Agendas

23

Infos BAFA

20

Infos Association

25

Du côté du Centre Social

26

Invitation AG

27

Assemblée Générale vendredi 27/04/2012 - 20h30 au Centre Social


Le mot de la Présidente Les rendez-vous hebdomadaires des 6 groupes ESF vont bon train également : les petites mains s’activent, les idées fusent et les discussions s’enchaînent entremêlées par des moments de fous rires ; que demandez de mieux pour passer un après-midi convivial! Du côté des Accueils de Loisirs, les bénévoles ne s’ennuient pas de mars à septembre avec l’organisation des centres, mais les déléguées de village, sans qui les “ ruches ” ne pourraient exister, sont si motivées et dévouées, que chaque été, ce sont quelques 300 enfants qui se retrouvent sur 8 villages du canton.

LA FAMILLE:

c'est le ciment de la vie !

t iété traverse des

difficultés économiques très graves. Partout, on peut entendre: « une hausse du chômage, de la misère, de la faim, du manque de logements et des loyers qui flambent, mais aussi un développement des situations de surendettement ». Les familles sont particulièrement fragilisées et déstabilisées par ces turbulences. Pourtant, la famille est le socle de toute société. Car, elle constitue le refuge essentiel pour tout un chacun avec des valeurs telles que : l´éducation, l´amour, la solidarité, la générosité, la tolérance....

L’Association des Familles du Canton de Rambervillers est là pour soutenir, informer et favoriser des rencontres avec toute personne désireuse de faire partie de l’association. En 2011, on compte 900 adhérents dont 120 bénévoles qui la soutiennent et qui œuvrent dans l’ombre que ce soit lors des bourses aux vêtements où toutes ces petites fourmis s’activent à répertorier, classer, ranger, ou lors du loto, où là, les bénévoles sont sur le pied de guerre pour assurer le bon déroulement de l’après-midi avec la vente des cartons, des beignets et boissons afin que les joueurs, amateurs ou avertis, soient satisfaits.

Enfin, notre association est co-gestionnaire du centre social de Rambervillers, aux côtés de la ville de Rambervillers et de la Caf des Vosges. Si l’association se porte bien aujourd’hui, c’est grâce à l’investissement personnel constant de ses bénévoles qui partagent en retour, de grandes satisfactions sur l’ensemble des actions. Pour ma part, je souhaite apporter mon expérience acquise dans le domaine associatif, ainsi que mes connaissances et mes compétences au profit des actions menées par notre association. Je suis consciente du rôle de présidente d’une association, aussi, j´ai mûrement réfléchi avant de m’engager dans cette fonction. Je sais que je peux compter sur une équipe soudée et déterminée pour faire avancer les idées et projets… Je vous souhaite une année remplie de ces petits bonheurs quotidiens qui font les joies de la vie et permettent, à qui sait les prendre, de savourer l'existence à sa juste valeur.

Céline ANTONOT Présidente

Page 3


Page 4


Être ou ne pas Être‌Animateur

Vinciane :



si nous vivons une ĂŠpoque oĂš les jeunes

prÊfèrent maintenant trouver un job d’ÊtÊ plus rÊmunÊrateur, le recrutement des animateurs pour l’Association des Familles est peut-être plus aisÊ que pour d’autres organismes ou associations. En effet, nous constituons nos Êquipes diffÊremment. Nous privilÊgions le recrutement dans notre canton. Nous ne publions des offres d’embauches que lorsque le potentiel de Rambervillers et ses environs est exploitÊ. Cependant, de moins en moins de jeunes passent le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs). Nous avons demandÊ aux animateurs de cette saison 2011 de tÊmoigner sur leur engagement dans nos centres loisirs. De nous raconter, pourquoi ils ont prÊfÊrÊ l’animation, et qu’est-ce que cela peut leur apporter dans leurs vies. Pourquoi ont ils choisi l’Association ou un job d’ÊtÊ à Fraispertuis City1

 Alors, pourquoi est-ce que j´ai choisi ce job, dÊjà il faut avoir envie de travailler dans le milieu des enfants, qui mine de rien nous font dÊpenser beaucoup d´Ênergie. En plus l´animation est un milieu intÊressant car aucun jour ne se ressemble contrairement à Fraispertuis oÚ tu appuies tous les jours sur le même bouton. Ce qui est bien avec l´Association des Familles, c´est que l´on peut commencer avec le poste d’aide,3 pour essayer de faire un centre sans forcÊment s´engager dans le BAFA si on n’est pas sÝr que cela nous plaise. Je crois que ça m´a apportÊ un peu d´assurance, car Êvidemment les responsabilitÊs sont prÊsentes quel que soit le poste. Et j´ai dÊcouvert que je pouvais être crÊative. 

Erwan : ÂŤ Depuis que j'ai commencĂŠ, je ne peux pas imaginer passer le mois de juillet Ă  ne pas animer un centre aĂŠrĂŠ, c'est en quelque sorte ÂŤ mes vacances d'ĂŠtĂŠ Âť Âť

Charlotte :

â˜ş

 Parce qu’on a tous un côtÊ enfant en nous, et que l’animation est un bon moyen de le mettre en valeur ;) 

â˜ş

 Je me sous-estimais mais grâce à l’Association j’ai pu être responsable d’un centre et j’avoue que j’Êtais fière de l’avoir bien gÊrÊ‌ BAFD2 un jour ... peutêtre ... !!! 

â˜ş

 Pour les salaires c’est sÝr vaut mieux bosser à Fraispertuis mais tu n’as pas la joie et le bonheur d’être animateur. A Fraispertuis, c’est un peu du travail à la chaine c’est embêtant aussi de faire toujours la même chose 

1 Premier employeur sur le canton de Rambervillers avec 300 emplois saisonniers 2 Brevet d’Aptude aux Foncons de Directeur 3 PossibilitĂŠ de faire pare d’une ĂŠquipe d’animaon sans avoir de diplĂ´me

Page 5


Capitaine et Matelots... POUR UNE NOUVELLE CROISIÈRE   é !t de 21

ème

Aujourd’hui, autour de Céline Antonot siècle, il n’est

L’équipage s’est à nouveau fortement renforcé. Cerplus possible, nous dit-on « de gérer tains matelots se sont engagés directement à nos une association avec un triumvirat ! » côtés ou sont venus découvrir la vie et les valeurs Pourtant notre association se trouvant sans un(e) partagées d’une famille associative. responsable moral(e) attitré(e) avait usé, dans le Le creux de vague passé, tout le monde est sur le passé, de cette possibilité à plusieurs reprises. pont avec une détermination certaine. Pour écouter Bref, trouver un(e) président(e) portant nos valeurs les besoins des familles, prévoir des actions, les réaétait vital pour pouvoir à nouveau naviguer en haute liser et vérifier leur bien-fondé. mer. Pour mener à bien nos projets en 2012 nos quartiersMais, au fait, pourquoi la situation de notre associa- maîtres sont parés ! tion a-t-elle été tant commentée durant l’été passé ? Une association de plus ou une de moins, cela devient Les accueils de loisirs sont sous la responsabilité de monnaie courante. Le bénévolat porte de responsabi- Mélanie Simonin, Marie Didelot et Micheline Drouot lités et demande des valeurs de partage telles, qu’il appuyées par une commission et nos déléguées de est peut-être en inadéquation avec l’homme du 21ème village. siècle. La bourse aux vêtements est gérée par Claudine BouMais au fait, pourquoi notre association serait-elle chon, épaulée d’Antoinette Vautrin, Maryse Husson, Véronique Lacroix, Mariette Provin, Jeanine Trizt et différente ? Bernadette Mézerette, elles sont aidées par un équiDifférente, non. Les acteurs qui en font partie sont page de quelques 70 bénévoles. des bénévoles qui partagent un moment donné de leur Quant au loto, nous conservons notre marin aguerri : vie, mais aussi des valeurs et des convictions. Maryse Husson, assistée de Claudine Bouchon et AnDifférente, oui. Le nombre d’actions menées réguliè- toinette Vautrin. rement, le nombre d’adhérents, le rayonnement cantonal, des accueils de loisirs en milieu rural revendi- Marcelle Pourcher assume la communication, entouqués et défendus (Faut-il rappeler le combat jusque rée d’Ingrid Bontemps, Micheline Drouot, Mariedevant nos parlementaires pour faire entendre la Claude Ferry, Jacky Scheer et pour le Centre Social, véracité de nos actions ?), la cogestion d’un centre Stéphanie Sponne. social. Une association porteuse de nouveaux projets Rédactrice en chef de ce bulletin, Suny Costa offre (LAPE* en 2012), etc. bénévolement ses compétences en informatique. Hé oui ! La particularité de l’association des familles du canton de Rambervillers, c’est la richesse de ses actions menées au niveau d’un territoire, et ce, depuis plus de cinquante ans ! À la rétrospective volontairement modeste de notre activité, on peut ainsi mieux comprendre le petit coup de vent qui a fait tanguer le navire.

Pour sa dernière année, Christiane Marquis reste responsable des groupes d’économie sociale et familiale. Chaque entité locale (Romont, Jeanménil/SaintBenoît, Sainte-Hélène, Fremifontaine, Saint-Maurice -sur-Mortagne) est représentée par une déléguée qui travaille en concertation avec Christiane, notre ancienne présidente.

Cependant, l’équipage était toujours là, se partageant entre vie personnelle, professionnelle et associative. Les voiles repliées, le bateau était amarré au quai, à la recherche d’un capitaine pour partir à nouveau voguer en haute mer.

Claudine Bouchon prend la gestion du listing cartes d’adhérents épaulée de Christiane Cherrière, Nadia Hammouali et de toutes les vendeuses de cartes d’adhérents dans les villages. Je saisis cette occasion pour les remercier de leur prospection auprès des familles.

Page 6


Claudine assure également notre représentation au de projet sur ce dossier nous implique obligatoirement dans son développement au côté de tous les parCCAS de Rambervillers. tenaires-acteurs qui ont permis son ouverture. En étroite relation avec Stéphanie Sponne (directrice du Centre Social), Christiane Cherrière et moi-même Voilà, toutes voiles hissées, le bateau vogue à nouveau assurons le suivi mensuel de la gestion associative de vers des escales connues ou nouvelles. l’équipement. Avec l’espoir que 2012 nous permette de naviguer La commission « urgence », qui montre que notre as- sans de nouvelles tempêtes économiques, sans coup de sociation sait être à l’écoute et prendre en compte folie humaine, technocratique ou politique avec tout les difficultés des familles, a naturellement comme ce qui en découle pour les familles, acceptez mes reréférente notre présidente en exercice, Céline Anto- merciements pour l’intérêt que vous portez à notre engagement. not. Il est à noter que le LAPE* Am-stram-gram fera l’objet d’un suivi tout particulier. Notre rôle de porteur

Francis Jacquot

Photos dans nos ACM ( Accueil Collectif de mineurs)

Rencontre de tous les Centres le 28/7/2011

Page 7


Notre Association: un peu d’histoire "# $%éit ne sont pas élus à vie, pourquoi le penserait-on pour ceux des associations ?... Il est loin le

temps où une présidence s’arborait fièrement, où le récipiendaire de ce mandat pouvait se voir remplacer par des membres du Comité qui s’étaient légitimement préparés à une succession.

Un président, c’est un bénévole dont le temps libre sera consacré à insuffler un dynamisme à une mini communauté. Beaucoup d’abnégation et de devoirs sont exigés. C’est sans doute la raison pour laquelle il est devenu une denrée rare. L’association des Familles du Canton de Rambervillers a été pour la première fois de son existence confrontée à cette difficulté de succession. Déclarée le 1er août 1944, elle a été depuis sa création animée par des élans de solidarité où l’économie et le social étaient les bases de son action. C’est pour cette raison qu’il était impossible de renoncer, qu’il ne pouvait en être autrement de rencontrer l’homme ou la femme providentiel qui allait nous sortir d’une situation extrêmement difficile. 872 familles adhérentes en 2011 pour 12814 habitants du canton. Une association importante mais qui, paradoxalement, s’épuisait. En ce mois de septembre 2011, le salut est arrivé grâce à une poignée de bénévoles qui se sont mobilisés. Une présidente est à ce jour élue, entourée d’une vingtaine de membres d’un Comité bien renouvelé. Merci à Céline Antonot !

Les familles se regroupent Grâce à l'association d'hommes et de femmes qui mettent à profit la loi de 1901 tout fraîchement votée, les associations familiales vont naître. Par exemple : La Ligue Populaire des Pères et Mères de Familles Nombreuses, La ligue pour la Vie. Ainsi la première déclaration des droits de la famille est-elle promulguée en 1920 et le premier code de la famille voit-il le jour en 1939. Presque un demi-siècle pour légitimer le mouvement familial ! C’est ainsi qu’à Rambervillers des familles se regroupent et fondent en 1929, exactement le 24 mars, la première association à caractère familial : l’Association des Familles Nom-

responsables par village. Les dirigeants de l’époque faisaient déjà preuve d’un avant-gardisme certain, prenant en compte l’organisation du territoire. Et voilà une association qui explose : 1945, 61 cotisants ; 1949, 256 cotisants ! Au regard de l’activité de sa deuxième assemblée générale en 1945, cette association a une forte représentativité auprès des pouvoirs publics. Elle entend contribuer par ses vœux à des revendications nationales pour le bien des familles. C’est avant tout une association de défense des intérêts familiaux.

Une association vigilante et efficace

Les besoins exprimés par ses dirigeants reposent sur une réalité de terrain. C’est ainsi qu’avant sa créaPlus tard, d’autres hommes seront précurseurs et tion, Roger Hochart adressait au délégué départevisionnaires de ce qu’est aujourd’hui la construction mental de la Famille une étude sur la population de ce de notre association. C’est ainsi que le 1er août 1944 canton. Le président affirmait « Il n'est pas douteux est créée l’Association Familiale du Canton de Ram- que le monde rural ait ses conditions d'existence et bervillers dont le premier président fut Roger Ho- ses problèmes particuliers à résoudre ; logement, chart. C’est à sa deuxième assemblée générale, le 16 formation des enfants, distractions et que la législaseptembre 1945, que l’association sortira de l’em- tion sociale doit en tenir compte. [.......] Il importe prise de la loi Gounot de 1942. Cette loi très restric- donc que ces problèmes soient étudiés et les solutive structurait le mouvement familial dans un cadre tions proposées par des cultivateurs ». rigide : une seule association familiale par commune. Grâce à ce mouvement familial naissant les familles Mais le Comité montra sa détermination pour faire acquièrent une personnalité civile et une représentavivre une association au niveau cantonal. Particulièretivité départementale et nationale. ment monsieur le maire de Xaffévillers, Henri Conreaux, qui proposa la création de sections fami- Elle souhaite l'adoption du "suffrage universel intéliales rurales par village, voire des sections intercom- gral" pour renforcer le poids électoral des chefs de munales. Son organisation se concevait sur le mode famille à l'occasion de l'élaboration de la Constitude la délégation décentralisée reposant sur plusieurs tion de 1946.

breuses du Canton de Rambervillers.

Page 8


Elle revendique sa représentation dans la Nation par des organismes officiels. Dès le mois d'août 1945, elle émet des vœux afin d’assimiler les mères de famille aux vieux travailleurs pour une retraite méritée et demande le vote par correspondance des femmes en couches.

président de l’Union Départementale des Associations Familiales des Vosges, des conseils d’administration de la Caisse d’allocations familiales et de la Caisse de Sécurité Sociale des Vosges. Dès 1951, l’édition de la Vie familiale Vosgienne va inonder tous les foyers du mouvement familial. Notre association participe à la rédaction de ce journal.

Elle souhaite dissocier tout ce qui concerne les allocations familiales du projet de sécurité sociale, afin de De 1953 à 1973, création et gestion d’une école ménamaintenir une autonomie administrative et financière gère où le recrutement est minutieusement équilibré de la législation d'aide à la famille. entre les zones rurales et urbaines. L’association est employeur du personnel enseignant. Elle désire confier la gestion des CAF à des conseils où, à coté des représentants des employeurs, siège- Des cours du soir pour les ouvrières sont organisés ront les représentants des chefs de famille et les as- sur deux sites. Dès 1959, vingt jeunes suivent ces sociations familiales. cours en ville et dans une école du quartier de la Justice. Les ambitions ne s’arrêtant pas là, en avril 1962, c’est l’ouverture d’un foyer social (Centre Social) sur le nouveau quartier de la ville et la création d’un Mais le concret n’est pas oublié ; nous sommes après la centre de loisirs en ville. Toujours animée d’initiatives guerre. au service des familles, l’association ouvre la première bourse aux vêtements en 1970. L'association intervient en Préfecture et au Ministère du Travail pour maintenir Rambervillers dans la caté- Jusqu’à ce jour, cette association n’a cessé de tisser gorie des communes urbaines de 1ère catégorie car un sa toile sur tout le canton, accueillant chaque été des classement en catégorie "rurale" entraînerait une di- enfants et adolescents. Aujourd’hui c’est une moyenne minution du salaire minimum vital de l'ouvrier par une de cinq-cents enfants qui profitent durant les vabaisse des allocations familiales et du salaire unique cances scolaires de séjours organisés dans leur village. (satisfaction obtenue en mai 1945). L'association solli- Devenant l’interlocutrice des services départemencite auprès du préfet l'autorisation de fabriquer loca- taux de la jeunesse et des services sociaux, c’est auslement des farines destinées aux jeunes enfants en si une association employeur pour une cinquantaine de débloquant à l'usage des pharmaciens agréés, fro- jeunes chaque été et une dizaine d’animateurs au ment, farine et sucre ; ce qui ne retirera rien à la con- Centre Social dont les postes techniques sont des sommation de farine panifiable (janvier 1945). Elle contrats à durée indéterminée. demande de reconstruire en priorité les fermes de Si vous connaissez l’association actuellement, et mainfamilles rurales chargées d'enfants afin d'augmenter tenant que son histoire vous est retracée depuis ses la production des produits alimentaires et de maintedébuts, vous pouvez méditer sur l’engagement de tous nir à la campagne des cultivateurs (1946). ces hommes et ces femmes qui se sont investis bénéJusqu’à une demande de pneus de vélos ! Monsieur le volement durant soixante-sept années. Vous comprenMaire de Rambervillers est sollicité pour donner prio- drez pourquoi il n’était pas possible de tirer un trait rité d'attribution aux demandes de pneus de vélo sur ce militantisme familial. émanant des mères de familles nombreuses habitant la périphérie de Rambervillers (juin 1946)… À cette époque les pneus étaient contingentés.

Une association ancrée dans le territoire

Un palmarès imposant de réalisations depuis sa création Mise en place de l’Économie Sociale et Familiale en 1945. Déjà engagés dans leurs associations villageoises, des hommes s’investiront aussi dans les organisations départementales et nationales. À la Libération, l’ordonnance du gouvernement provisoire de la République du 3 mars 1945, crée les UDAF et l’UNAF. Rambervillers apporte un souffle au département : le président de l’association du canton est élu vice-

Marie-Claude Ferry Page 9


Le Camping… Ce n’est pas que du repos! &tivité très appréciée et demandée par

ollent! uées s’y c g lé é d s le Même

Nous remercions tous les bénévoles qui ont prêté un peu de leur précieux temps !

les enfants, le camping demande beaucoup d’investissement de la part des bénévoles de l’Association.

Le camping reste une activité lourde en termes d’engagement bénévole mais reconduit et repensé chaque année pour l’enchantement des enfants.

Depuis plusieurs années, l’Association décharge ses lourdes cantines au camping du stade Lucien Nicolas de Rambervillers pour y monter son traditionnel hameau afin d’accueillir les nombreuses abeilles. Le premier rendez-vous est fixé le samedi précédent l’ouverture des centres de loisirs : bonté, dynamisme et force sont de rigueur. En effet, le montage consiste à : ⇒ ⇒

⇒ ⇒ ⇒ ⇒ ⇒ ⇒ ⇒

8h30…. arrivée des plus matinaux… 8h32…Sortir les cantines de leurs cachettes, les ouvrir et se souvenir : « Comment que c’est que ça se monte le truc là ? » 8h50… Débats et rappels des montages des années précédentes 9h00 : « Tiens vl’à encore du monde » 9h05 : Tout le monde est à son poste et la bonne humeur s’installe encore de plus belle ! 9h25 : 1er marabout debout 9h40 : 2ième marabout monté ainsi que la dixième tente 10h00 : Le coup de bourre est passé, la traditionnelle phrase « il reste quoi à faire ? » surgit. 10h30 : « C’est déjà fini ?»

La commission Accueil de loisirs

si s aus e c i r nimat Les a

!

ile la to e d n io Fixat

En effet, cette année le montage du camping fut une belle preuve de l’implication de ses bénévoles dans cette tâche. Beaucoup avait répondu à l’appel : déléguées de villages, animateurs, bénévoles vétérans et bénévoles novices. Les familles des bénévoles ont aussi été mises à contribution : les enfants, les conjoints, etc… Ce ne fut pas la même histoire pour le démontage. Plusieurs raisons n’ont pas permis de rassembler autant de monde. Moralité : « Plus y a du monde, plus cela va vite » Cette année, la météo très capricieuse nous a contraints à effectuer de nombreux aménagements, comme le montage express d’un troisième marabout pour permettre aux enfants de dormir au sec.

Montage du marabout « salle à manger »

Page 10


Quelques mots sur les « Ruches »... ()* +é, 8 centres ont ouvert leurs portes. Certains ont rencontré un fort succès de fréquentation, par exemple, Romont, tandis que d’autres ont malheureusement perdu des effectifs. En effet, on constate au fil des années des mouvements de concentrations d’abeilles sur certains sites. Certains se vident un peu et d’autres se remplissent… L’invité principal de nos ruches fut « L’Art », thème choisi par les animateurs pour cet été 2011. Décliné sous différentes thématiques (peinture, cinéma, publicité, théâtre, etc), les responsables ont su honorer ce thème et le faire partager avec enthousiasme aux enfants lors des différents spectacles de clôture. Ces événements remportent toujours un vif succès auprès des familles. Nous voyons depuis quelques années, la fusion entre centres pour effectuer les sorties hebdomadaires. Les enfants sont plus que jamais friands des excursions en dehors de leurs villages. Mais les frais occasionnés sont difficilement gérables pour un petit village. Les frais de transports en sont la cause. C’est pour cette raison que nos déléguées avec les équipes d’animations cherchent ensemble des idées de sorties et partagent la facture du bus, budget oblige! Les villages de Vomécourt et Padoux sont les précurseurs de cette tendance. Dans le même ordre d’idée, toutes les ruches ont l’habitude de se retrouver lors d’une journée commune. L’accueil de loisirs du centre social de Rambervillers a aussi été invité à y participer. Le 17 juillet, avec la volonté de respecter le thème central, de nombreux ateliers artistiques ont permis aux enfants de s’exprimer autrement: cuisine, peinture, sport, etc...

Les préados deviennent un sujet préoccupant pour les délégués. Que proposer à ces jeunes pendant les vacances ? Depuis déjà quelques années, Jeanménil expérimente dans ce domaine puisqu’il est proposé un accueil de loisirs spécifique des 12-14 ans. Ménil sur Belvitte a tenté sa chance cette année et ne demande qu’à continuer et à développer cette action. Nous remercions tous les acteurs qui contribuent au maintien de nos « ruches » et à leurs succès. Mention spéciale à Mère Nature qui à chaque action nous a obligés à revoir sans cesse notre organisation pour permettre aux enfants de continuer à s’amuser à l’abri.

Marie DIDELOT

Mélanie SIMONIN

Directrice multi-site

Membre de la Commission ALSH

Page 11


BEIGNETS DE POULET INGREDIENTS : 500g de blancs de poulet, 2 carrés frais, 1 jaune d'œuf, 3 tranches de pain de mie sans la croûte,1 càs* de sauce Worrcesershire, sel poivre, chapelure, huile de friture. Dans un robot déposer le poulet coupé en morceaux, ajouter les autres ingrédients, puis mixer. Former des petites boules, rouler-les dans la chapelure, puis aplatir à l'aide de la paume de la main. Faire cuire dans l'huile de friture, jusqu'à ce qu'ils gonflent et qu'ils soient dorés. On obtient environ 30 beignets.

KETCHUP INGREDIENTS : 1 petite boîte de concentré de tomates (156g), 80ml d'eau, 100ml de vinaigre blanc, 2 càs* de sucre roux, 50g de sucre blanc, 1 càc* de sel, 1càc* d'oignon en poudre,2 clous de girofle, 3 càs* d'eau 1 càs* de maïzena, ail et estragon en poudre Délayer, dans un bol, la Maïzena avec les 3 càs* d'eau, réserver. Porter à ébullition les autres ingrédients en remuant pour que le mélange n'attache pas au fond de la casserole. Ajouter le mélange Maïzena - eau, amener de nouveau, à ébullition . Laisser refroidir. C'EST PRET!!!! Se conserve 1 à 2 semaines au réfrigérateur, ( car pas de conservateur !!!)

POTATOES INGREDIENTS : 1kg de pommes de terre, 1 càc* de sel, 2 càs* d'huile d'olive, 1 càs* de farine, paprika, ail. Laver les pommes de terre, les couper en quartiers, les passer sous l'eau bouillante, les essuyer dans un torchon propre. Dans un saladier, déposer les potatoes et les autres ingrédients, bien mélanger, puis les étaler sur une plaque. Enfourner ( four préchauffé à 210°c), 30 à 40 mn.

ORANGINA (maison!!) Déposer dans un verre : une dose de sirop de citron, 3/4 de jus d'orange, et le reste d'une eau bien pétillante, décorer à votre convenance, c'est prêt !!!

TUILES AUX CARAMBARS Couper les Carambars en 2, les déposer (bien les espacer) sur une plaque recouverte de papier cuisson, enfourner à 180° 5 mn . ATTENTION BIEN LAISSER REFROIDIR AVANT DE LES TOUCHER!!

COCOTTES & MASCOTTES Sylvie Masson 1 place du Centre 88700 Sainte Hélène Tél: 03 29 65 94 54

Ateliers gourmands & créatifs

Càc* : cuillère à café, Càs* : cuillère à soupe *

Page 12


LE ALSH juillet 2011 La cuisine de Sylvie

Recettes et têtes en pastèque et bonbons que tous les groupes d'enfants ont réalisé dans les ateliers avec Sylvie au mois de juillet.

« Pour attirer l'attention de vos lecteurs, insérez ici une phrase ou une citation

Page 13


Le groupe ESF de Jeanménil -.! !/+it0 occuper votre temps libre en passant un moment agréable….

Venez rejoindre un groupe ESF (Economie Sociale et Familiale) dans votre secteur il y en a sûrement un qui est prêt à vous accueillir… « La retraite arrivée, j’ai intégré le regroupement JeanménilSaint-Benoit. Dans cette équipe il y a toujours quelque chose en préparation ». Nous utilisons toutes sortes de matériaux tels que : cuir, coquilles d’œuf, bouchons de champagne, sacs de café, carrelage, tissus,… Dans une ambiance très chaleureuse nous arrivons à « bricoler » des objets divers entre deux crises de fou-rire ; nous préparons une déco de Noël ou de Pâques ; un petit cadeau fait maison ;… c’est inimaginable ce que les idées de chacune peuvent nous apporter. Tout le monde a un petit truc qui rendra service aux autres. C’est aussi une entraide entre tous pour la réalisation de ces objets. Nous nous réunissons avec d’autres groupes ESF pour des échanges complétant ainsi notre savoir-faire. Un mardi par mois est consacré à la cuisine ; là aussi Rachel, notre intervenante, nous propose des menus faciles et originaux pour toutes les bourses. Et enfin, nous avons des « sorties » où nous visitons soit une usine, une pâtisserie, un musée (cette année Terrae Genesis au Syndicat), nous apprenons le relooking vestimentaire au CASFC... Encadré par Pascale et Agnès, notre groupe vous propose donc de multiples activités dans la joie et la bonne humeur que vous pouvez partager avec nous tous les mardis hors congés scolaires à partir de 14 h à la maison des 4 saisons de Jeanménil.

Dominique

Page 14


Le L.A.P.E. « AM-STRAM-GRAM »

Réalisé par Manon Le lieu d’Accueil Parents-Enfants “AM-STRAM-GRAM” a ouvert ses portes le mardi 10 janvier 2012.

() 1%2t porté par notre Association se concrétise en ce début d’année grâce à un partenariat de qualité et

très impliqué (commune de Rambervillers, Conseil Général, Centre Hospitalier de Ravenel, Communauté de Communes de la Région de Rambervillers et Caisse d’Allocations Familiales des Vosges). Cette ouverture permet aux familles ayant des enfants en bas âge (moins de 3 ans) demeurant sur le canton de Rambervillers de se retrouver chaque mardi matin, hors vacances scolaires, de 8h45 à 11h15 dans les locaux de l’accueil périscolaire Parmoulin, rue des Remparts à Rambervillers. Ce lieu tend à soutenir la fonction parentalité et de conforter les liens sociaux . Véritable lieu de vie, de communications aux effets préventifs, anonyme, gratuit, et accessible à tous, le L.A.P.E. permet un accès à la vie en collectivité, à la socialisation et aux rencontres des parents et enfants autour de jeux, de découverte et de rencontres… Elodie MIALLAUD, référente “familles” du Centre Social de Rambervillers, coordinatrice de l’action se tient à votre disposition pour tout complément d’information au 03.29.65.06.74 N’hésitez pas à découvrir cet espace où deux accueillantes auront le plaisir de vous y retrouver… Stéphanie SPONNE, Responsable du Centre Social de Rambervillers

Page 15


BD « Les Droits De L’Enfant »

L’ORGANISATION

Page 16

Page 16


BD Réalisée Par les Enfants du Centre Social

Page 17


BD Suite

Page 18


BD Suite et Fin

Page 19


L’aide Aux Temps Libres Des Enfants PETITES INFORMATIONS A DESTINATION DES FAMILLES QUI BENEFICIENT DE L’AIDE AUX TEMPS LIBRES DE LA CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES DES VOSGES

3 /+45t

intervien-

dront à compter du 1er février 2012. En effet, le Conseil d’Administration de la Caisse d’Allocations Familiales des Vosges a modifié les modes d’interventions relatifs aux Temps Libres des enfants âgés de plus de 3 ans afin de renforcer son action pour mieux répondre aux besoins des familles allocataires. Ainsi, un ENVOI AUTOMATIQUE de bons loisirs ou bons loisirs plus sera effectué dans le

courant de février 2012 pour les familles bénéficiaires de l’Aide aux Temps Libres 2012. Il est à noter que l’aide spécifique accordée sous certaines conditions jusqu���en 2011, est remplacée par les bons loisirs plus. De plus, une augmentation de la tranche de quotient familial maximum est observée pour bénéficier des bons loisirs ou bons loisirs plus puisque toute famille bénéficiaire... ...d’un quotient familial (Q.F.) inférieur à 600 euros (570€ pour 2011) pourra se voir attribuer :

Q.F de 0 à 480 euros

Q.F. de 481 à 600 euros

16 bons de 8 euros soit 128 euros de bons loisirs par enfant*

11 bons loisirs de 8 euros soit 88 euros de bons loisirs

ou

ou

20 bons de 8 euros soit 160 euros de bons loisirs plus par enfant*

15 bons de 8 euros soit 120 euros de bons loisirs plus par enfant*

En 2012, il y a aussi

Stéphanie SPONNE, responsable du Centre Social de Rambervillers * de 3 ans à moins de 18 ans

Pour toute information complémentaire, vous pouvez joindre le service d’action sociale de la Caf des Vosges au 0 810 25 88 10 - @: www.caf.fr ou le Centre Social de Rambervillers au 03 29 65 06 74

Page

20


Le Multi-accueil « Les P’tits Loups » Une crèche à R ambervillers

#’ié

était un peu folle en

1995, quand une poignée de bénévoles, dont Céline ANTONOT, actuellement Présidente de l’Association des Familles du Canton de Rambervillers, décident de mettre en place une structure multi accueil, afin d’y accueillir les enfants de moins de 6 ans. C’est ainsi que sous l’impulsion de Mme Dominique SOURDOT, « LES P’TITS LOUPS « » voyaient le jour, bénéficiant d’un agrément des services du Conseil Général et de la Caisse d’Allocations Familiales des Vosges pour 19 places.

revient à celle-ci d’assurer les charges liées aux locaux, et de garantir l’équilibre financier de la structure, grâce à une convention avec la CAF des Vosges. Les « p’tits loups » ont accueilli, en 2010, 97 enfants, permettant à leurs parents de travailler ou de vaquer à leurs activités en toute sécurité. 77 % de ces familles résident dans le secteur de Rambervillers. Les activités sont nombreuses et variées. L’axe principal est défini dans un projet pédagogique essentiellement basé sur l’ouverture à d’autres structures, à d’autres personnes et à la Ville : fréquen-

« Les p’tits loups » sont installés dans des locaux adaptés, situés au Bâtiment 33, caserne Richard, avenue du 11 novembre à Rambervillers.

tation de la Médiathèque, activi-

La crèche est ouverte du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h et dispose aujourd’hui d’un personnel qualifié, composé de 10 professionnelles de la petite enfance, sous la direction de Tiffany COOLS, secondée par Véronique LACROIX.

activités

Gérée par une association loi 1901 longtemps présidée par Dominique SOURDOT, la crèche « les p’tits loups » travaille en étroit partenariat avec la communauté de communes, la 2C2R, qui assume depuis 2008 la compétence « petite enfance « dans le secteur de Rambervillers. Suite à la mise à disposition des locaux actuels par la Ville de Rambervillers à la 2C2R, il

!

tés d’éveil corporel au Centre Social, échanges avec le Foyer d’accueil de personnes handicapées, relations avec l’école maternelle, manuelles,

musicales,

graphiques et ludiques … tout est mis en œuvre pour

favoriser le

développement moteur, cognitif , social des tout petits , et leur

Contact: Les P’tits Loups

garantir confort, éveil et sécuri-

88700 RAMBERVILLERS

té.

℡:

03 29 65 23 46

Mail : lesptitsloups88700@e-monsite.fr web : lesptitsloups88700.e-monsite.com

Marie-Agnès MICHEL

Page 21


Projet Actions sur les économies d’énergies La circonscription DIS Bruyères-Rambervillers a mené un travail d’évaluation du dispositif « Fonds Solidarité Logement » entre 2009 et 2010. Cette étude a conduit à la mise en place d’un projet sur les économies d’énergie sur la commune de Rambervillers. Ainsi, depuis le 30 août 2011, cinq partenaires (EDF Solidarité en région EST, La SAUR, le Centre Social de Rambervillers, la FMS, le CCAS de Rambervillers) aux côtés de la DIS, se réunissent afin de mener des actions de préventions individuelles et collectives. Parmi les actions proposées, le Kit Energie Solidarité (KES) visera à favoriser une meilleur maîtrise des énergies.

« 89+

le cadre de partenariats

avec des collectivités locales, territoriales et des associations, EDF propose le Kit Energie Solidarité. Il est proposé à des familles volontaires et choisies par les partenaires de leur permettre de profiter pendant un an d’un accompagnement mensuel, de conseils pour adopter, au quotidien, des gestes simples et réaliser des économies d’énergie ».

IL EST A NOTER QUE DES ACTIONS COLLECTIVES D’INFORMATIONS SUR LE THEME « CONSOMMATION DES ENERGIES ET

les pièces (1° de moins = 7% d’économie sur la facture), réducteurs de débit d’eau (évier et douche), un mousseur pour réduire la consommation d’eau, … Le maître mot de cette action est de faire en sorte que chaque kWh consommé soit un kWh 100% utile en terme de service rendu et de confort produit ».

DE L’EAU »

« Cet accompagnement sur une année, véritable apprentissage des gestes « Afin de soutenir l’engagement des DU SECOND SEMESTRE 2012 éco-efficaces au quotidien, s’adresse familles dans la maîtrise de leurs conà des familles choisies par les acteurs sommations d’énergie, cette démarche sociaux et volontaires pour s’inscrire permet à chacune de disposer d’un accompagnateur à dans ce dispositif. Le gain attendu est de l’ordre de ses côtés. Ce rôle d’accompagnement est essentiel 70 à 100€ par an ». dans la réussite de la démarche. L’accompagnateur Source: EDF Solidarité en Région EST rencontre chaque famille une fois par mois pour lui donner des conseils très pratiques et adaptés à ses besoins et relever les compteurs. Ces rencontres sont aussi l’occasion d’échanger sur la mise en œuvre Vous résidez sur Rambervillers, vous vous des préconisations et permettent d’analyser le bilan interrogez sur votre consommation d’énerdes consommations d’énergie du mois écoulé. Par ailgie… Pour tout renseignement, contactez: leurs, ces familles bénéficient gratuitement du service « Suivi Conso » d’EDF (c’est une aide au suivi des Noemie BOULAY—Conseillère Logement consommations et du budget électricité d’un méCirconscription DIS Bruyères-Rambervillers nage) ». SONT ENVISAGEES DANS LE COURANT

: 03 29 50 52 66 « Les familles reçoivent également des appareils permettant de faire des économies d’énergie : ampoules basse consommation classe A (qui durent 8 fois plus longtemps et consomment 5 fois moins pour le même service rendu), coupe-veille automatique (24 h de veille d’une TV correspondent à 6 h regardées), thermomètre d’ambiance pour ne pas dépasser 19° dans

Page

22


A Vos Agendas..... ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

VENDREDI 27 AVRIL 20H30 SALLE POLYVALENTE

201

2

Année

2012

GRAND LOTO 19 FEVRIER 14H00

DU CENTRE SOCIAL

MAISON DU PEUPLE

ACM Du 09 juillet

2012

Au 2012

2012

03 Août BOURSE AUX VETEMENTS D’AUTOMNE DU 17 SEPTEMBRE AU 24 SEPTEMBRE

Rencontre Equipe

BOURSE AUX VETEMENTS

d’animation

DE PRINTEMPS

28 avril

DU LUNDI 26 MARS AU LUNDI 2 AVRIL

2012

Page 23


Infos BAFA -.! +v:0

plus de 17 ans et vous souhaitez devenir animateur diplômé de centres de loisirs de vacances en obtenant votre «

BAFA » (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) ... ...La Fédération des Œuvres Laïques des Vosges (FOL) organise un stage de formation de base sur le secteur:

Du 8 au 15 avril 2012, en externat, Au Centre Social de Rambervillers

Pour tous renseignements:

 Mélanie HELLE-SIMONIN  06 09 94 81 87  Centre Social de Rambervillers  03 29 65 06 74  Fédération des Œuvres Laïques des Vosges F.O.L. 88 15, rue Général de Reffye 88000 EPINAL Tél. 03 29 69 64 64 Fax. 03 29 64 01 13 Référent: Rachel Joly

Page 24


Infos Assemblée Générale L'Assemblée Générale annuelle de l’Association de Familles du canton de Rambervillers, aura lieu le

Vendredi 27 avril 2012 à 20h30 à RAMBERVILLERS

-! ivit;

chacun d’entre vous à participer.

Nous espérons vous y retrouver nombreux pour nous faire part de vos suggestions.. Si vous désirez nous apporter votre aide, vos conseils, partager vos compétences, vous pouvez nous rejoindre lors de l’Assemblée Générale. « Venez nombreux vous informer et partager le verre de l'amitié »

Le Conseil d’Administration

Contacts Association Présidente : Céline ANTONOT

Centre Social: Directrice Stéphanie SPONNE

 06 86 47 60 04

 03 29 65 06 74

Trésorière : Christiane CHERRIERE

Mélanie HELLE – SIMONIN:

 03 29 65 31 94

 06 09 94 81 87

Les Adresses Utiles C.A.F.

DIRECTION INTERVENTIONS SOCIALES (DIS)

Caisse d’Allocations Familiales

DIS Rambervillers-Bruyères

30 chemin de la belle au bois dormant

9, rue du Docteur Lahalle 88700 RAMBERVILLERS

88016 EPINAL cedex 9

 03 29 65 04 79

 : 08 10 25 88 10

U.D.A.F.

 : 03.29.31.22.14 @: Www.caf.fr

CENTRE SOCIAL Rue Jules Ferry - 88700 RAMBERVILLERS

℡ : 03 29 65 06 74  : 03 29 65 39 84 Nouveau : Blog de l’Accueil de loisirs : « Clic clic papa maman »

Union Départementale des Associations Familiales 5 quartier de la Magdeleine 88000 EPINAL  : 03.29.82.36.03  : 09.83.64.22.80

Page 25


Centre Social petit aperçu des actions 2012 à venir

L’équipe du Centre Social est à votre disposition pour toute information complémentaire

Page 26


L’Association de Familles vous invite à son Assemblée Générale

Nous partagerons toutes les informations de l’Association, Rapports et Bilan d’Activités: moral et financier

TOMBOLA ET VERRE DE L’AMITIÉ

Page 27


En adhérant à l’Association des Familles ... -.! ti<!0

à améliorer les conditions de vie des familles et bénéficier de services en milieu rural variés comme les activités de vacances pour vos enfants et adolescents, les bourses aux vêtements, la pratique de gymnastique douce, les activités d’Economie Sociale et Familiale (ESF), le Patchwork, la formation pour la préparation au BAFA et l’accès au Centre Social de Rambervillers.

au cueil c a n a n bo enter vez u s r é e r s p é R vous . ) qui e é ésion ( h é d u a g ’ é te d dél la car

Devenez membre du Comité. ocia s s a e un g n ez i o j e R ique. m a n y d

tion

DIRECTRICE DE PUBLICATION: Céline ANTONOT COMITE DE REDACTION: COMMISSION « INFORMATION ET COMMUNICATION » CONCEPTION ET REDACTRICE: Suny COSTA TIRAGE: 1000 EXEMPLAIRES

Imprimé par la CAF des Vosges


Bulletin Association des Familles 2012